Vous êtes sur la page 1sur 7

Les Clercs de Saint-Viateur d’Haïti

BULLETIN D’INFORMATION # 9
Avril 2018
___________________________________________________________________

IL EST RESSUSCITÉ, ALLELUIA !

Le cycle ordinaire de la vie est mu de l’intérieur par un


mouvement continu de renouvellements et de changements.
L’événement de la Pâque chrétienne rend davantage présent à
notre esprit cette valse entre la vie et la mort dans toute
recherche de sens à l’existence. L’événement de la résurrection
du Christ vient nous révéler la fidélité de Dieu qui ne se lasse
pas de recréer le monde. Il nous communique également
l’assurance que rêver du bonheur ne saurait être chimérique.

Autant que le monde d’aujourd’hui, notre communauté en Haïti


soupire après un changement en profondeur. Celui-ci pourrait
être perçu comme un recadrage du regard sur l’autre, une lutte contre toutes formes de projection, un
questionnement sur le sens de notre mission dans une Haïti fragilisée sur le plan environnemental et meurtrie
par l’appétit vorace de ceux qui doivent faire justice aux couches les plus défavorisées de la société. Il ne s’agit
pas de tout laisser couler, selon la visée philosophique, mais plutôt d’une métanoia et de l’adoption de
nouvelles attitudes.

Notre communauté est appelé à « faire sa pâque », c’est-à-dire, à vivre ce passage vers l’amitié respectueuse,
loin de toute manipulation. La résurrection peut symboliquement signifier le passage de la sécheresse
spirituelle vers une vie plus priante, etc. Un tel changement ne détruira pas l’être de Dieu en nous. Il
contribuera à renforcer notre confiance en la résurrection et en la présence constante de Jésus, même dans les
périphéries de nos fragilités et des situations qui nous scandalisent.

Au début de l’année, nous avions été invités à prendre le chemin de la bénédiction, à dire du bien de l’autre.
Car, en tout temps, en dépit de nos chutes, Dieu ne cesse de nous bénir. Cette bénédiction peut en quelque
sorte constituer l’étincelle qui déclenchera le changement.

La résurrection est un mystère inépuisable de grâces et de joie. Elle changera non seulement notre regard sur
le monde, mais nous communiquera surtout l’énergie qui activera, au plus profond de notre être, le
changement qui emportera souffrance et insécurité.

Puisse ce temps de Pâques produire en chacun de nous une conscience plus grande des besoins de mieux-être
de notre monde ainsi que l’esprit d’initiative qui accouchera le renouveau tant souhaité.

Joyeuses Pâques 2018.

Supérieur des Viateurs d’Haïti

1
25 ans de fondation de la première cellule SPV en Haïti

Le dimanche 25 février 2018 ont été célébrées, à Chantal, à proximité de la Ville des
Cayes, les noces d’argent de la première équipe du SPV en Haïti. Cette équipe a été
implantée par sœur Lise, mic. Le responsable général du SPV, le F. Jean-Marc Saint-
Jacques, csv, a fait le déplacement du Canada en vue d’exprimer aux SPVistes d’Haïti sa
solidarité. Plusieurs religieux de la Fondation d’Haïti dont l’aumônier national du SPV,
le Père Ferry François, csv, le F. Jacques Lucierné, csv ainsi que le supérieur de la
Fondation ont formé une grande délégation en vue d’exprimer leur solidarité à
l’équipe de Chantal. Avant son départ, le F. Jean-Marc a exprimé sa gratitude envers les Viateurs d’Haïti en
ces termes :

Père Duchelande, supérieur des Viateurs d’Haïti!


À tous les confrères et consœurs religieux et associés !

Je termine aujourd’hui un séjour fort agréable en terre haïtienne. Vous avez su me


faciliter mon passage, trop court, bien sûr, mais combien enrichissant.

Je remercie tout d’abord les confrères de la résidence de l’Impasse Lavaud qui ont été
charmants et attentifs en tout. Je salue aussi les confrères du postulat et du noviciat qui
m’ont réservé un accueil enthousiaste, ainsi que ceux de Grand-Goâve. Ma vive
reconnaissance au P. Duchelande pour tout le temps donné pendant cette semaine. Je
le sais bien occupé, mais il a su m’accompagner sur les routes de ce beau pays.

La présence des Viateur au SPV est appréciée de tous. Le témoignage de votre soutien
lors de la fête du 25e fut parlant. Merci P. Duchelande, P. Ferry, P. Fritzer et F. Jacques
d’avoir ainsi manifestement appuyé le travail d’Hernio dans l’accompagnement des 26
équipes du SPV, un beau projet à la couleur de la mission viatorienne.

J’ai eu l’occasion de discuter avec les postulants. Quelle ne fut pas ma joie en les
entendant parler de leur choix des Viateurs! Ils ont reconnu en vous des personnes
soucieuses de la fraternité et de la communauté. Ils ont parlé de votre sens de
l'éducation. Une éducation au sens large : école, catéchèse, liturgie. Ils ont parlé de
votre accompagnement des jeunes. Vous marchez avec... Ils m’ont parlé aussi de votre
attention aux pauvres et aux petits. Par exemple, le projet Alphago... Finalement, ils
m'ont fait part de votre attention aux uns et aux autres. C’est un très beau témoignage.

Merci pour tout! Continuons de croire en la vie!

Jean-Marc St-Jacques c.s.v.


Le 28 février 2018

Nous remercions également le curé de la paroisse Sainte Jeanne, Mgr Gousse OREMIL qui nous a
chaleureusement accueillis en la circonstance.

2
ÉVEIL VOCATIONNEL

Le Chapitre général de 2012 avait invité toute la communauté à travailler à la promotion de l’éveil
vocationnel. Depuis 2015, la Commission de l’éveil vocationnel d’Haïti se met à l’écoute de la
réalité socio-économique et ecclésiale d’Haïti en vue de mieux discerner la manière de
s’approcher des jeunes et de mieux interpréter leurs réponses au Seigneur. En diverses occasions,
la Fondation d’Haïti, dans toutes ses composantes, a été interpellée à devenir signe par le
témoignage afin d’attirer des vocations. Les écoles et les mouvements, de même que les paroisses
ont été invités à accorder priorité à l’éveil vocationnel. Déjà cette démarche a porté fruit : parmi
les jeunes recrutés pour le postulat de 2017-2018 figurent deux anciens élèves de nos écoles.

L’actuelle Commission de l’éveil vocationnel présidée par le père Jean Yves Médidor, csv, vient de
réaliser, du 9 au 12 février 2018, un camp vocationnel, en vue de sélectionner les candidats au
postulat pour l’année 2018-2019. Environ vingt trois (23) jeunes ont pris part à ce camp. Plusieurs
d’entre eux proviennent de milieux où les Viateurs exercent leur ministère pastoral.

Des remerciements bien chaleureux s’adressent à toute l’équipe de l’éveil pour son dévouement à
matérialiser la priorité du Chapitre général de 2012. Nous comptons sur l’appui de la Province pour
supporter la formation et aider à assurer une bonne relève viatorienne en Haïti dans les prochaines
années.

Aux deux extrémités, en avant : Le Père Jean-Yves Médidor, csv (à gauche) et le F. Evens
Pierre Antoine, csv (à droite)

3
JUSTICE SOCIALE RETOUR DEFINITIF DU PÈRE CLAUDE
FORTIN AU CANADA
La deuxième priorité du Chapitre Général de
2012 a fait tâche d’huile dans la vie de la Après un temps de discernement, de concert
Fondation d’Haïti. Diverses initiatives prises avec ses supérieurs, le père Claude Fortin a
dans cet espace-temps peuvent justifier décidé de rentrer définitivement au Canada. Ses
l’intérêt des Viateurs d’Haïti à faire avancer multiples initiatives en faveurs des déshérités et
des souffrants de la vie au cours de ces vingt ans
la réflexion sur la justice sociale.
(20) continus de mission ont justifié sa grande
En plus de notre attention particulière pour ouverture à communier aux joies et aux
les déshérités, nous travaillons à mettre en souffrances du peuple haïtien.
place, depuis le début de l’année 2018, un La Fondation d’Haïti lui exprime toute sa
programme d’assurance vieillesse pour tous gratitude pour sa disponibilité et sa grande
les religieux. Une telle initiative permettra à contribution à la mission viatorienne en Haïti.
nos frères religieux de jouir de leur droit à la Son implication dans la structuration de la
protection sociale, qu’ils travaillent dans nos formation et l’accompagnement des candidats à
œuvres ou non. la vie religieuse et des jeunes religieux lui vaudra
éternellement notre gratitude.

Puisse le Seigneur lui ouvrir d’autres horizons où


il pourra continuer à vivre sa mission de
serviteur dévoué et inconditionnel.

Chapitre général 2018

Le père Duchelande Saintilmé, csv a été nommé


Dans la même ligne, le conseil s’est penché
modérateur du Chapitre général des Clercs de
sur la situation des employés en service Saint-Viateur qui se déroulera du 5 au 21 juillet
depuis dix ans continus dans nos résidences. 2018.
Avec l’organisme d’état compétent en la
matière, nous essayons de mettre sur pied
un programme qui garantira à ces derniers
le droit de jouir d’une pension de vieillesse,
conformément aux dispositions des lois
haïtiennes.

Jésus n'est pas un serviteur qui accoure dès que tu claques des doigts. Mais Il t'aime
et Il t'offre réellement à la fois une guérison spirituelle et une guérison physique, si
seulement tu le lui demandes. Parfois, la guérison a lieu tout de suite. Parfois, la
guérison peut prendre du temps. Mais de quelque façon qu'Il choisisse de
répondre, Il marchera à tes côtés tout le temps que durera ta maladie.

Source : http://reponsespourtavie.com/maladie?nPartner

4
RESTAURATION DE L’ACCUEIL SAINT- - La vie consacrée et la santé
VIATEUR ET DU NOVICIAT SAINT-VIATEUR - La vie consacrée et l’éducation

Le message du symposium pour sa part n’a été


qu’une invitation à permettre à la vie consacrée
de retrouver son prophétisme en Haïti.

UTILISATION DE L’ÉNERGIE RENOUVELABLE

Au dernier
La Fondation d’Haïti adresse ses
symposium sur la
remerciements au Conseil Provincial du vie consacrée en
Canada d’avoir accepté de subventionner Haïti organisé
non seulement les travaux de restauration dans le cadre de
de l’Accueil Saint-Viateur et du Noviciat, la célébration du
mais aussi l’achat d’un matériel roulant pour jubile d’or (50
le service de la Formation, particulièrement ans) de création de la Conférence Haïtienne des
au niveau de l’Accueil Saint-Viateur. Religieux (CHR), la crise environnementale
d’Haïti a attiré tous les regards. Haïti se meurt à
Ce support à la formation aidera la petit feu. Tout engagement dans le sens du
Fondation à poursuivre ses efforts de renversement de cette crise deviendra
structuration de sa gestion et à progresser prophétique.
vers l’auto-prise-en-charge.
Dans cette même ligne, le Conseil de la
Fondation d’Haïti encourage tous les Viateurs,
dans leur milieu d’insertion, à contribuer à
CINQUANTE ANS (50) DE LA CONFERENCE toutes initiatives ou activités visant la protection
HAITIENNE DES RELIGIEUX (CHR) de l’environnement. Il encourage également
l’utilisation des sources d’énergie renouvelable
L’année 2018 ramène les et non polluante au niveau des résidences et des
cinquante ans de création œuvres.
de la Conférence Haïtienne
des Religieux (1968-2018). Le
symposium organisé pour la
circonstance du 9 au 11 février 2018 a réuni
environ un millier de religieux et de religieuses.

Plusieurs religieux Viateurs ont pris part à cette


grande manifestation ecclésiale. Les conférences
ont porté sur les thèmes suivants :

- La pertinence de la vie consacrée


- La vie consacrée et la superstition
- La vie consacrée et l’écologie

5
NOUVELLES DU PÈRE JEAN ROBERT NOUVELLES DU PÈRE BEHN-DAUNAIS
SIMBERT BRICE, CSV CHERENFANT, CSV

Le père Jean Robert Simbert Brice, csv poursuit Le père Behn-Daunais a obtenu un permis
joyeusement son inculturation en milieu d’absence pour un an (1). Il travaille en
américain et se prépare d’arrache pied paroisse, à la Martinique.
à embrasser son programme de formation en
administration à Assumption College. Le Conseil de la Fondation lui souhaite
encore une fois de bien profiter de ce temps
Il vient de boucler un premier cycle de
formation en anglais. Ses dossiers d’inscription à de grâces pour se refaire une belle vie
la maitrise ont été officiellement acceptés. De intérieure.
février à mai 2018, il prendra des cours
préparatoires à la maitrise en administration
qu’il commencera au début de l’été 2018. Il a
également obtenu une bourse complète de
l’université pour ses études en administration.

La Fondation d’Haïti adresse des remerciements


au père John Madden, à la congrégation des
Assomptionistes qui l’ont aidé, au diocèse qui lui
a offert le gîte et le couvert. Cette contribution
aidera la Fondation d’Haïti à marcher de pied
ferme faire son auto-gestion.

CLAC 2018
Le CLAC tiendra sa prochaine réunion au Pérou du 1e au 4 mai 2018. L’agenda prévu pour la circonstance
emmènera les supérieurs de l’Amérique Latine et des Caraïbes à réfléchir sur les programmes de
formation et des outils d’accompagnement en cours d’utilisation dans chaque pays en vue d’un mutuel
enrichissement. Ils prendront également le temps de réfléchir sur les éventuelles possibilités d’échange
entre les différents pays membres.

Le père Duchelande Saintilmé, supérieur de la Fondation d’Haïti et vice-président du CLAC, participera à


cette rencontre.

6
RETRAITE ANNUELLE 2018
Habituellement, nous organisons la retraite annuelle à la toute fin de l’année scolaire. Notre constat est
que les activités de clôture de l’année académique demandent beaucoup d’énergie. De ce fait, nos
confrères arrivent souvent très fatigués et l’esprit encore très préoccupé par l’organisation de la clôture
de l’année.

Pour palier à ces problèmes et anticiper les différentes préoccupations suscitées par le Chapitre Général,
le Conseil de la Fondation a décidé de placer la retraiter annuelle un peu plus tôt, soit du 21 au 26 mai
2018. Ce sera à Jacmel, en la résidence des Sœurs Saint-Joseph de Cluny.

Le Conseil demande à tous les religieux de réserver cette période dans leur agenda et de planifier leur
déplacement avec le personnel sur place dans les écoles.

Nomination :

Résidence : Suite au départ du Père Claude Fortin, csv, des Gonaïves, une équipe de trois religieux a été
désignée pour assurer l’animation de la résidence Père-Marcel-Sainte-Marie jusqu'à la fin de l’année.
L’équipe est constituée de :

1) Père Alex MONFILSTON, coordonnateur


2) Père Jacques PÉTION, assistant
3) Père Ferry FRANCOIS, assistant

En paroisse : les Pères Élie Dieudonné, Jean-Yves Médidor, et Guesly Pierre ont été respectivement nommés
curé et vicaires de la paroisse Saint-François d’Assise de Grand-Goâve. Le Père Evenson Mars a été nommé
vicaire à la paroisse Christ-Roi de la Croix-des-Bouquets.

Nous souhaitons à ces confrères de bien s’incorporer à la vie de l’archidiocèse de Port-au-Prince.