Vous êtes sur la page 1sur 16

UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI

FACULTE DES SCIENCES TECHNIQUES DE TANGER


DCESS – GENIE CIVIL

ETAT LIMITE ULTIME DE


RÉSISTANCE

Prof. Mabssout
Juin 2014
1. Hypothèses de calcul à l’ELUR
• Les sections droites restent planes après déformation ( NB)

• Adhérence parfaite entre acier et béton

• La résistance à la traction du béton est négligée

• Le raccourcissement du béton est limité:


* ε bu = 3 , 5 ‰ en flexion
* εbu = 2 ‰ en compression simple

• L'allongement de l’acier est limité à ε su = 10 ‰

• Le dimensionnement à l’ELU se fait en supposant que le diagramme des


déformations d’une section droite passe par l’un des trois pivots A, B ou C
définis ci-dessous.
2. Diagrammes des trois pivots

BUT : Trouver les positions limites du diagramme des déformations d’une section de sorte
qu’aucune des déformations limites fixées précédemment ne soit dépassée.

Diagramme des trois pivots Section avant déformation

A' C B

3h / 7
(2)

h d
(1)
4h / 7
(3)
As

A B' C'

Allongement Raccourcissement
Traction Compression

d: hauteur utile de la section


yu : distance entre la fibre supérieure et la fibre neutre
3. Analyse du diagramme des déformations limites d'une section
3.1 Pivot A - domaine (1)

ε st = 10 o / oo et 0 ≤ εbc ≤ 3.5 o / oo l'ELUR est atteint par les armatures

A′ O′ * *
B(3.5 o / oo ) yu d − y u
= ; αu*=y*u/d
3,5 10
y*u *
Y
u

3,5 7
α u ≤ 0,2593 α u* = = ≈ 0,2593
1a 1b 10 + 3,5 27
d h
1 . yu*=yAB
αu*=αAB

y uAB = 0,2593 d
A(10 o / oo )
O Ou bien

Pivot A
α uAB = 0,2593
On distingue trois sous domaines:

(1a) - le diagramme de déformation coïncide avec la frontière AA', le béton est


entièrement tendu sous traction simple.

α u = −∞

(1b) - le diagramme de déformation est situé entre les frontières AA' et OO' pour lequel
la section est dans un état de flexion composée avec traction et le béton est
entièrement tendu.

αu ≤ 0
(1c) - le diagramme de déformation est situé entre les frontières OO' et AB
pour lequel la section est dans un état de flexion simple ou composée
et le béton est partiellement comprimé.

0 ≤ α u ≤ α uAB = 0,2593

Le pivot A correspond donc à α u ≤ 0,2593


3.2. Pivot B - domaine (2) : Etat limite ultime est atteint par le béton
Les droites de déformation passent par le pivot B.

O′ B(3.5o / oo )

*
yu

2 α u* ≈ 0,2593≤α u ≤α l domaine (2a)

d h α ≤ α ≤1 domaine (2b)
l u

1 ≤ αu ≤ h d domaine (2c)
2a
2b 2c

o
εl
A(10 / oo )
O
L'ELUR est atteint par le béton en flexion est la section est partiellement comprimé
en flexion simple ou en flexion composée (cas général des poutres)
On distingue 3 zones:
(2a) - la déformation dans les aciers tendus dépasse la déformation limite
d'élasticité. Le béton est partiellement comprimé et la section est dans
un état de flexion simple ou composée.

ε l ≤ ε s ≤ 10 ‰ et
ε l = f e (γ s E s )

α u* = α AB ≈ 0,2593 ≤ α u ≤ α l

(2b) - la déformation dans les aciers tendus est inférieure à la déformation


limite d'élasticité. Le béton est partiellement comprimé et la section est
dans un état de flexion simple ou composée.

αl ≤ αu ≤ 1
(2c) - les aciers tendus subissent un raccourcissement. Les aciers ne jouent
pas vraiment leur meilleur rôle dans ce cas ou l'axe neutre passe dans
l'enrobage.

1 ≤ αu ≤ h d !!!
3,5
La frontière entre le domaine (2a) et (2b) correspond à un αl =
ε l + 3,5

αl
3.3. Pivot C - domaine (3)
Les droites de déformation passent par le pivot C qui correspond à un raccourcissement
ε b = ε bu = 2 ‰

L'ELUR est atteint par compression du béton et la section est entièrement comprimée.

3
yc = h
7

Cas de la compression simple ou de la flexion composée avec section entièrement


comprimée (yu ≥h; l’axe neutre est en dehors de la section).
4. Diagramme contraintes-déformations simplifié du béton
4.1 Pivot B
Pour le calcul à l'ELUR en flexion simple lorsque le pivot est en B,le diagramme parabole-
rectangle peut être remplacé par le diagramme rectangulaire simplifié.
17
•Coefficient de remplissage: ψ = ≈ 0,81
21

99
•Coefficient de position: θ= = 0,416
238
4.2 Pivot A

2 16α u − 1 10α u
• Coefficient de remplissage: ψ = 1− = ; εb =
1−αu
3ε b 15α u

• Coefficient de position: 3ε b2 − 4ε b + 2 171α u2 − 22α u + 1


θ= =
6ε b2 − 4ε b 10α u (32α u − 2)
6ε b − ε b2 15α u − 40α u2
• Coefficient de remplissage: ψ = =
12 3(1 − α u ) 2

• Coefficient de position: 8 − εb 4 − 9α u
θ= =
24 − 4ε b 12 − 32α u