Vous êtes sur la page 1sur 328

B1

Agenda
Guide pédagogique
3
Murielle Bidault, Gabrielle Chort, Fanny Kablan,
Catherine Pasquier, Frédérique Treffandier
Couverture : Nicolas Piroux
Secrétariat d’édition : Sarah Billecocq
Conception graphique : Médiamax
Mise en page : Médiamax
Crédits photographiques : © Shutterstock

Collaborations :
Tous nos remerciements à Nelly Mous pour les bilans
et Anne Veillon Leroux pour la partie phonétique.

ISBN 978-2-01-155826-8
© HACHETTE LIVRE 2012, 43 quai de Grenelle, F 75905 Paris Cedex 15
Tous les droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tout pays. Le code de la propriété intellectuelle
n’autorisant, aux termes des articles L. 122-4 et L. 122-5, d’une part, que « les copies ou reproductions strictement réservées à
l’usage privé du copiste et non destinés à une utilisation collective » et, d’autre part, que les « analyses et citations » dans un but
d’exemples et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur
ou de ses ayants-droits ou ayants cause, est illicite». Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans
autorisation de l’éditeur ou du Centre français de l’exploitation du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris)
constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du code pénal.
SOMMAIRE

Introduction ...................................................................................................................... page 4

Les personnages et leurs itinéraires ........................................................................ page 12

Semaine 1 .................................................................................................................... page 13


Bilan ................................................................................................................................... page 35

Semaine 2 .................................................................................................................... page 37


Bilan ................................................................................................................................... page 59

Semaine 3 .................................................................................................................... page 61


Bilan ................................................................................................................................... page 84
Corrigés DELF B1.1 ........................................................................................................ page 86

Semaine 4 .................................................................................................................... page 87


Bilan ................................................................................................................................... page 113

Semaine 5 .................................................................................................................... page 115


Bilan ................................................................................................................................... page 136

Semaine 6 .................................................................................................................... page 138


Bilan ................................................................................................................................... page 157
Corrigés DELF B1.1 ........................................................................................................ page 159

Les personnages et leurs itinéraires ........................................................................ page 161

Semaine 7 .................................................................................................................... page 162


Bilan ................................................................................................................................... page 184

Semaine 8 .................................................................................................................... page 186


Bilan ................................................................................................................................... page 210

Semaine 9 .................................................................................................................... page 212


Bilan ................................................................................................................................... page 236
Corrigés DELF B1.2 ........................................................................................................ page 238

Semaine 10 ................................................................................................................. page 239


Bilan ................................................................................................................................... page 259

Semaine 11 ................................................................................................................. page 261


Bilan ................................................................................................................................... page 282

Semaine 12 ................................................................................................................. page 284


Bilan ................................................................................................................................... page 303
Corrigés DELF B1.2 ........................................................................................................ page 305

Corrigés et grilles pour les évaluations ................................................................... page 307

Transcriptions et corrigés des bilans ....................................................................... page 309

Transcriptions du cahier d’activités .......................................................................... page 316

3
Introduction
1. LES COMPOSANTS
Votre Agenda se décline sous différents supports pour une utilisation multiple :
• le livre de l’élève comprend :
– un mode d’emploi ;
– un tableau des contenus ;
– des pages « Personnages et itinéraires » ;
– des pages « Domaines » ;
– 12 Semaines et 24 Rendez-vous ;
– 4 évaluations DELF ;
– un index thématique des notions ;
– 3 pages d’auto-évaluation ;
– les transcriptions des audios ;
– ainsi qu’un DVD-ROM encarté pour accéder à tout moment aux documents audio des activités et aux vidéos
exploitées dans le manuel.
• vous trouverez aussi sur le DVD-ROM encarté :
– un lexique multilingue (anglais, espagnol, portugais, arabe) ;
– un fichier téléchargeable pour l’auto-évaluation ;
– 22 activités auto-correctives pour favoriser la remédiation en classe ou en autonomie ;
– tous les documents audios du manuel (qu’il est possible de télécharger sur votre ordinateur ou un lecteur MP3
pour une utilisation plus facile). Le symbole correspond aux enregistrements qui sont sur le DVD-ROM et
le chiffre correspond au numéro de la piste de ce DVD.
• le  cahier  d’activités : 144 pages d’activités avec un CD audio comprenant les documents sonores des
compréhensions orales. Vous trouverez également les corrigés à la fin afin de faciliter l’auto-correction.
• vous trouverez dans le guide pédagogique :
– une introduction pour présenter les composants du niveau B1, le concept et les principes méthodologiques
qui ont servi de base de réflexion à la rédaction d’Agenda, le mode d’emploi pour s’orienter dans le manuel, une
présentation de la place et du rôle de l’évaluation dans les composants d’Agenda 3 ;
– des conseils pour la mise en place de chaque activité proposée dans le manuel, des rubriques « Pour aller plus
loin », « Erreurs prévisibles et remédiation », les corrections des activités du manuel clairement identifiées par
Semaine et par Rendez-vous ;
– les exploitations des pages « Personnages et itinéraires » ;
– les corrigés des préparations au DELF et les grilles pour les évaluations ;
– les corrigés et les transcriptions des bilans ;
– les transcriptions du cahier d’activités.
• 5  CD  audio  pour  la  classe qui comprennent tous les enregistrements du manuel, du cahier d’activités ainsi
que les compréhensions orales des bilans du guide pédagogique. Vous y trouverez également les évaluations
orales de type DELF. Les activités audios sont classées par Semaine (livre de l’élève, cahier d’activités, guide du
professeur) pour que vous ne soyez pas obligé de changer de CD à chaque fois que vous changez de support.
• le  manuel  numérique  enrichi pour animer la
classe contient la reproduction du livre de l’élève, Manuel
tous les enregistrements de la méthode, les numérique
DVD-ROM
vidéos de la méthode, 72 activités interactives, • Audio élève • Audio classe
• Portfolio pour • Vidéos des pages • Activités pour le TNI
des liens vers les pages « Bilan » du cahier l’auto-évaluation « À partager » • Lexique multilingue
d’activités, la reprise des activités interactives du • Activités
autocorrectives
interactif
• Pages « Bilan »
DVD-ROM de l’élève pour correction en classe, le du cahier d’activités
• Guide pédagogique
guide pédagogique.

4
2. LE CONCEPT
2.1 L’approche méthodologique
Agenda 3 suit la méthodologie de ses prédécesseurs, les niveaux 1 et 2, respectant une approche communicative
et actionnelle ciblée. Ce nouveau niveau, B1, s’est enrichi grâce à l’exploitation quasi systématique de documents 
authentiques issus de la presse, de la radio, d’Internet... Cette orientation didactique permet de mieux ancrer
l’apprentissage dans la réalité afin de mener les apprenants à conduire une réflexion sur la vie et la culture
française et francophone.
Chaque Semaine propose une unité de lieu et de communication aboutissant à la réalisation d’une tâche qui va
donner l’occasion de réemployer les contenus communicatifs, linguistiques et culturels vus au cours des deux
Rendez-vous (pages « À découvrir » et « À savoir »). La présence des personnages et l’interaction qui s’instaure
avec eux tout au long du manuel, grâce au forum des voyageurs, rendent possible la transformation de l’apprenant
en acteur de sa communication.

2.2 Les implications pédagogiques


Forts de cette volonté d’appliquer cette orientation méthodologique, plusieurs  principes  didactiques liés à la
perspective actionnelle en découlent.
• Pour poursuivre avec l’idée du livre-objet personnel, les consignes utilisent le « je » dans les pages « à faire » :
« Je » est un être singulier qui s’adapte à des situations de communication vraisemblables (communication sur
un forum en ligne), permettant à chaque apprenant et à chaque apprenante de s’identifier « à celui ou celle qui
agit ». Les tâches sont composées de plusieurs micro-tâches qui amènent l’apprenant à travailler seul, à deux, à
trois ou en grand groupe. C’est ici encore l’idée d’un travail individuel puis collaboratif, avec pour perspective la
réalisation commune d’une tâche, qui est privilégiée.
L’apprenant se retrouve au cœur d’une histoire fi ctive tout en restant lui-même. Le « je » joue son propre rôle
dans cette histoire : je fréquente le site Internet http://www.forumvoyageurs.com, j’y rencontre des amateurs de
voyage (qui se déplacent en famille, seuls ou en couple) avec qui je vais interagir et partager des moments.
« Je » interagit via divers moyens de communication actuels (forum sur Internet, SMS, téléphone…), grâce
auxquels il échange avec les personnages du manuel.
• La période d’apprentissage est composée de 12 Semaines correspondant à 12 destinations. Dans Agenda 3,
l’apprenant découvre des destinations parfois francophones, parfois non, mais fréquentées par des personnes
francophones.
Les activités de la vie quotidienne, tout au long des semaines qui rythment son agenda, accompagnent l’apprenant
dans l’apprentissage du français : peu à peu, comme le prévoit la perspective actionnelle du CECR grâce à
l’acquisition progressive de compétences langagières du niveau B1, il s’ouvre aux autres.
Par ailleurs, le manuel n’en oublie pas son principal objectif pédagogique, à savoir de servir de guide à
l’enseignement du français en respectant le niveau B1 du CECR. C’est pourquoi la consigne évolue au fil de
l’apprentissage en s’enrichissant du lexique et des formes grammaticales liés aux contextes et situations travaillés.
Ensuite, toutes les activités de compréhension (orale et écrite), qu’elles soient au service des documents
déclencheurs d’ouverture ou qu’elles apparaissent tout au long de chaque Rendez-vous, sont contextualisées et
comportent un objectif en vue d’une tâche à résoudre (par exemple : présenter son appartement et trouver un
colocataire ou mener une campagne de sensibilisation).
• De même, l’approche  grammaticale  de type éclectique, qui propose aussi bien un enseignement explicite
accompagné de tableaux, de règles synthétiques ou qui présente des exemples significatifs en vue de la
découverte et de la rédaction de règles, est toujours abordée à travers des activités contextualisées de type
actionnel. L’enseignement/apprentissage de la grammaire se fait également grâce à un langage et un contenu
lexical thématique adaptés au niveau.
• Enfin, le lexique prend appui sur la classification des notions (générales et spécifiques) définie dans le référentiel
B1 diffusé par la Division des politiques linguistiques de Strasbourg (Conseil de l’Europe). Il est intégré à l’usage
au fur et à mesure des situations de communication proposées par les activités pédagogiques, ainsi que dans des
activités contextualisées que l’on retrouve dans chaque Rendez-vous. L’acquisition des mots nouveaux se fait par
déduction, par inférence de sens ou à l’aide de phrases-clés, de photos ou de dessins explicites repartis sur les
pages en fonction des besoins (voir paragraphe suivant).

5
3. LES ASPECTS TRANSVERSAUX
3.1 Le lexique
Pour respecter cette approche méthodologique, il faut aussi que le lexique
contenu dans le manuel soit limité au niveau B1 du CECRL. Et c’est ce que l’on
peut constater aussi bien dans les documents écrits ou sonores exploités, dans
les consignes, que dans les activités spécifiques de vocabulaire. Dans Agenda 3,
des pages consacrées au lexique ont été ajoutées. Elles comportent des activités
diversifiées visant à l’appropriation du lexique lié au thème du Rendez-vous.
Ce lexique est compilé sous la forme d’un index thématique des notions avec
un nombre de mots limités et ciblés sur le niveau que l’apprenant doit maîtriser
au fil de son apprentissage. De cette manière, il peut, à tout moment, retrouver
le mot ou la thématique recherchés grâce à un simple coup d’œil à la fin du
manuel. Dans cet index, l’apprenant peut consulter les mots du manuel non plus
en recherchant de manière alphabétique, mais en reprenant la thématique de la
Semaine recherchée : cet index thématique reprend stricto sensu les notions et
le lexique sous une forme très claire et propose un nombre de mots limités au
niveau B1.

3.2 Les jeux


Comme dans Agenda 1 et 2, ce manuel offre aux enseignants la possibilité de développer le plaisir en classe,
facteur de motivation essentiel pour l’apprentissage. Les activités ludiques sont construites en rapport avec les
objectifs des Semaines pour permettre un réemploi du lexique ou des formes grammaticales dans un contexte
ludique. Vous trouverez au fil des pages différents types d’activités ludiques. Ces activités sont marquées par
le pictogramme et apparaissent dans les pages « À découvrir » ou « À savoir », selon les Rendez-vous. Une
courte règle du jeu est intégrée au manuel de l’élève pour attirer l’attention des apprenants et les guider un
peu. L’enseignant pourra aussi se reporter au guide pédagogique pour plus de détails sur la mise en place et le
déroulement de chaque jeu. Ce type d’activités permet de dynamiser la classe tout en répondant aux objectifs
pédagogiques à atteindre.

3.3 L’évaluation
L’évaluation est résolument élargie, souple et efficace pour l’apprenant comme
pour l’enseignant car intégrée à tous les composants d’Agenda 3. Elle se
présente sous la forme d’évaluations formatives et sommatives. On les trouve
dans le livre de l’élève et dans le cahier d’activités (voir paragraphes suivants).
L’auto-évaluation, qui a pour but de rendre l’apprenant autonome, se trouve
dans les « Notes » des pages d’ouverture du manuel et en fin de manuel dans
les pages auto-évaluation ainsi que dans les bilans du cahier d’activités.

3.3.1 Dans le livre de l’élève


Au début de chaque Semaine, l’auto-évaluation qui se trouve en bas à droite de
la double page d’ouverture permet de faire prendre conscience aux apprenants
qu’ils ont déjà des connaissances sur les structures qui vont être développées
et approfondies. Il s’agit de les aider à se remémorer des outils déjà acquis
en A1/A2, pour la première moitié du manuel ou en A2+/B1 pour la seconde.

Les « icônes météo » sont là pour qu’ils choisissent eux-mêmes là où ils en sont par rapport à
ces éléments linguistiques.

À la fin de chacune des 12 tâches, à la fin de chaque Semaine, apparaissent les mêmes symboles, placés au bas
de la page de droite, qui renvoient au contrat d’apprentissage des pages d’ouverture. L’apprenant pourra ainsi 
évaluer et mesurer ses acquis. C’est le moment pour l’apprenant de se remémorer les principaux points abordés,
communicatifs et grammaticaux, de prendre conscience et de réfléchir, par rétroaction, à ce qu’il a entièrement,
partiellement ou insuffisamment acquis.

6
Comme annoncé en préambule, le manuel prend
appui sur les descripteurs du CECR. Depuis 2005,
le ministère de l’Éducation nationale français
diffuse le Diplôme d’études en langue française
(DELF) en cohérence avec les niveaux du CECR.
Il est donc important que l’apprenant puisse se
préparer tout au long d’Agenda 3 à une certification
de type DELF pour le niveau B1, c’est pourquoi il est
proposé 4 évaluations apparentées aux épreuves 
du DELF, une toutes les 3 Semaines.

Toutes les activités proposées suivent les spécifi-


cations des épreuves du diplôme DELF.

3.3.2 Dans le cahier d’activités


Bilan
À la fin du cahier, est reportée la liste des descripteurs liés aux activités
communicatives langagières (lire, écouter, écrire, parler) telles qu’elles 1. Lisez cet article et remplissez le tableau.

accidentellement
Une femme de ménage détruit

apparaissent dans le CECR pour le niveau B1. Afin de faciliter la lecture des
une œuvre d’art
les cartons
affirme avoir voulu bien faire en jetant
ier, le directeur du musée national
H autrichien a annoncé qu’une de
femmes de ménage avait détruit une
leurs
œuvre d’art
à la poubelle et regrette profondément
La femme de ménage est actuellement
son geste.
en garde à

apprenants, cette grille se présente sous forme d’une auto-évaluation.


lutte contre
d’une vue et est interrogée par la brigade de
sans le vouloir. Celle-ci était composée la contrefaçon. L’auteur de l’œuvre dénonce
un vol
une caisse en
superposition de cartons abîmés sur maquillé. Son avocat entend bien faire
condamner
se trouvait dans le coin d’une pièce. Cette
bois qui poursuites
€. la criminelle et a d’ailleurs entamé des
« sculpture contemporaine » valait 300 000 contre le musée qui malheureuseme
nt n’avait pas

L’apprenant pourra ainsi noter, en cours et à la fin de son apprentissage, s’il est


employée
Le directeur a tenu à souligner que son encore assuré l’œuvre. En effet, la
construction
métier mais
n’était pourtant pas novice dans le n’était arrivée que 14 heures avant sa
destruction.
dernière
qu’elle effectuait un remplacement. Cette

capable (un peu, assez, bien) de satisfaire aux compétences évaluées. Qui

................................

................................
Quand

................................
Quoi

................................
Comment

................................
Pourquoi

................................

La présence d’évaluations  sommatives  reste déterminante pour le suivi des


................................ ................................ ................................ ................................ ................................ ................................

2. Relisez l’article de l’activité 1 et faites un résumé en écrivant les phrases au passif.

acquis. C’est pourquoi un bilan est proposé à la fin de chaque Semaine, sous la N’hésitez pas à changer la structure des phrases pour rendre la transformation possible.
............................................................................................................................................................................................................................................

............................................................................................................................................................................................................................................

forme d’un petit scénario mettant en scène des personnages vivant une situation
............................................................................................................................................................................................................................................

............................................................................................................................................................................................................................................

............................................................................................................................................................................................................................................

............................................................................................................................................................................................................................................

simple, dans laquelle l’apprenant est impliqué, en lien avec la thématique de la


............................................................................................................................................................................................................................................

............................................................................................................................................................................................................................................

Semaine étudiée. Cette scénarisation du bilan permet à la fois à l’apprenant de


23
3. Écoutez ces personnes qui réagissent à cette information insolite. Indiquez si les
appréciations des personnes sont positives (+) ou négatives (–) en complétant le tableau.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

jouer son rôle en tant qu’acteur social mais aussi de tester de manière attractive
et efficace ses compétences langagières.
52

9782011558251_Livre.indb 52 20/04/12 10:36

3.3.3 Dans le guide pédagogique


Le guide pédagogique est enrichi de 12 bilans afin de renforcer et de faciliter la mise en place de l’évaluation 
sommative à la fi n de chaque Semaine. Chaque bilan se présente sous la forme suivante :
– une compréhension orale composée d’une ou plusieurs activités et notée sur 10, 15 ou 20 points ;
– une compréhension écrite composée d’une ou plusieurs activités et notée sur 10, 15 ou 20 points ;
– une production écrite composée d’une activité et notée sur 10, 15 ou 20 points ;
– une production orale composée d’une ou deux activités (monologue et interaction) et notée sur 10, 15 ou 20 points.
Les corrigés des activités de compréhension et les transcriptions sont à la fin de ce guide. Des modèles de grilles
d’évaluation du DELF, p. 307-308 de ce guide, pourront vous être utiles pour corriger les activités de production.
Le moment de la correction et de la remédiation à l’issue de chaque bilan sera un moment important car l’enseignant
pourra s’appuyer sur les résultats notés pour mesurer le niveau du groupe et de chacun des apprenants. Il pourra
également orienter l’apprenant ou reprendre en classe des éléments mal acquis ou instables en croisant les
activités du livre de l’élève avec celles du cahier d’activités.

4. L’ORGANISATION DU MANUEL
Le manuel possède une structure simple et rigoureuse, en Semaines et en Rendez-vous. Celui-ci couvre une
période de 12 Semaines. Pour chaque Semaine, on trouve 2 Rendez-vous, ce qui donne un total de 24 Rendez-
vous.
Au fil de cette progression sur 12 Semaines, l’apprenant suit des  objectifs  clairs en relation étroite avec les
référentiels du niveau B1, puisque le contenu du manuel reprend le référentiel B1, aussi bien pour les notions que
pour la morphosyntaxe ou le lexique.
Pour une meilleure cohérence pédagogique, nous avons effectué un découpage en 4 parties de 3 Semaines.

7
On retrouve des annexes, de type pédagogique, outils  indispensables  à  l’enseignement-apprentissage : une
reprise du lexique sous la forme d’un index thématique des notions, les transcriptions des documents audio de
l’élève, ainsi qu’une auto-évaluation.
C’est donc une structure pragmatique et fl exible qui facilite le travail de l’enseignant et favorise l’autonomie de
l’apprenant.
 La structure d’une Semaine et des Rendez-vous 
Chaque Semaine est composée :
• d’une double page d’ouverture imagée qui permet d’entrer dans la destination et de découvrir les objectifs (voir
l’exploitation de ces pages dans ce guide).
• de 2 Rendez-vous constitués de manière identique, avec chacun 2 doubles pages :
– une double page « À découvrir » pour découvrir la thématique, les objectifs communicatifs et lexicaux grâce à
divers documents déclencheurs,
– une double page « À savoir, » pour pratiquer la grammaire et le lexique.
À ces deux doubles pages s’ajoute, pour le Rendez-vous 1, une page culturelle « À partager » permettant à la
classe de mieux connaître ou de découvrir la destination rencontrée. Le Rendez-vous 2 propose, quant à lui,
une double page « À faire » dans laquelle il s’agit de réaliser une tâche collective. Ce Rendez-vous se termine
par une page « À écrire » (stratégies et conseils pour la production écrite) et une page « À dire » (stratégies et
conseils en vue d’une production orale) avec des activités de phonétique. Ces deux dernières pages, nouvelles,
sont indispensables à ce niveau B1.

4.1 La double page d’ouverture


La page d’ouverture donne la tonalité, les
thématiques de la future Semaine à vivre. Nous
avons opté pour une mise  en  images  attractive
avec les illustrations des personnages dans le
contexte de leur voyage (par exemple, la famille
Lemercier dans son logement en Louisiane
ou Julien et Madeleine faisant de la plongée à
Mayotte), des photos de la destination rencontrée
et d’un objet représentatif de la destination.
Clairement identifiable grâce à sa couleur
spécifique et à ses éléments graphiques, la page
d’ouverture reprend les particularités d’un agenda :
des jours, des horaires et des onglets dont l’un
est mis en valeur pour un repérage rapide de la La double page d’ouverture
Semaine active.
Sur cette double page, vous distinguerez les 2 Rendez-vous. Ils sont cohérents et s’enchaînent de manière
logique. Sur la colonne de gauche, on trouve le contrat d’apprentissage, divisé en 2 parties distinctes (les deux
Rendez-vous). Il expose clairement les objectifs pour chaque rubrique des Rendez-vous. Les objectifs du contrat
d’apprentissage sont formulés de la même manière que dans le tableau des contenus ainsi que dans l’auto-
évaluation. Les enseignants et les apprenants se
repéreront donc facilement.

4.2 La double page « À découvrir »


L’ouverture du Rendez-vous se fait par la double
page « À découvrir » qui permet l’acquisition 
des  objectifs  communicatifs  et de  certains 
éléments lexicaux. Chaque double page présente
deux documents déclencheurs ou plus dans
lesquels toutes les notions du Rendez-vous
sont regroupées. L’un des documents est une
illustration  et/ou  un  écrit  authentique (par
exemple, un article de presse) et l’autre est un
document  audio (par exemple, une chronique
radio). Ces documents nourrissent une grande La double page « À découvrir »

8
partie des activités. Chaque objectif est repéré par un bandeau bleu suivi d’activités riches et variées, parfois
associées à des documents textuels, sonores ou visuels.
On peut repérer aisément, sous forme de « Post-it », des focus sur des outils nécessaires à la réalisation des
objectifs communicatifs, pour faciliter la phase d’apprentissage par une mise en avant du lexique ou d’expressions
à mémoriser.

4.3 La double page « À savoir »


Avec 1, 2 ou 3 points de grammaire et 1 point
de lexique, cette double page va donner les
outils  nécessaires à l’apprenant pour faire face
aux situations auxquelles il est confronté. Une
distinction de couleurs facilite l’approche de ces
deux domaines : violet pour le lexique, vert pour
la grammaire.
L’approche du lexique est contextualisée avec
parfois des documents authentiques écrits ou
sonores permettant un ancrage dans le réel et
facilitant la mémorisation.
L’approche de la grammaire est généralement
explicite, avec des mises en contexte systé-
matiques. Un exemple illustre toujours la notion
La double page « À savoir »
en haut de chaque tableau pour faciliter la
mémorisation.

4.4 Les doubles pages « À partager »


Le manuel contient 12 doubles pages « À
partager ».
Avec un aspect graphique spécifique, les double
pages « À partager » proposent de clôturer chaque
premier Rendez-vous par la  découverte  de  la 
destination de la Semaine au moyen de vidéos 
très actuelles et originales.
Les 12 doubles pages « À partager » (avec les
12 vidéos incluses dans le DVD-ROM) présentent
toujours un aspect culturel de la destination de la
Semaine. Le document vidéo est simple et court,
en cohérence avec le niveau des apprenants et
en conformité avec les acquis d’un niveau B1. La double page « À partager »
Les thèmes sont repris de manière classique.
Par exemple, pour exploiter la thématique de
la musique et des festivals au Québec, nous
proposons un vidéo-clip de la chanson d’Ariane
Moffat Je veux tout qui illustre la nouvelle
génération d’artistes musicaux canadiens.

4.5 La double page « À faire »


Cette double page fait écho à la page d’ouverture.
Une illustration présentant les personnages en
action permet d’immerger l’apprenant dans le
contexte d’une situation de la vie quotidienne
puisque chaque apprenant va interagir avec eux.
Les activités respectent la thématique et le
contexte de la Semaine. L’apprenant joue son
propre rôle dans une situation plausible de la vie
quotidienne au fil des activités proposées. La double page « À faire »

9
Pour mettre en relief l’importance de cette partie actionnelle, vous trouverez un encadré vert sous forme de signet
en fin de deuxième page qui annonce la tâche collective. Cette fois, dans le contexte réel de la classe, l’apprenant 
se met en jeu au sein du groupe-classe sous le contrôle de l’enseignant. Il est amené à réaliser, étape par étape,
une tâche collective pour aboutir à un résultat concret et collectif. Il réinvestit ainsi les acquis des cinq doubles
pages précédentes tant au niveau lexical que communicationnel ou grammatical ainsi que ce qu’il a acquis lors
des micro-tâches de la page « À faire ».
Enfin, des « icônes météo » renvoient à la page auto-évaluation à compléter par l’apprenant.

4.6 La double page « À écrire » / « À dire »


Ces pages, nouvelles par rapport à Agenda 1 et 2,
ont pour but de proposer un travail plus approfondi
sur les compétences de production et interaction 
écrites  et  orales. Elles fournissent des modèles
de productions écrites et orales que l’apprenant
va être amené à observer puis des conseils et
des stratégies qui lui permettront  de  réaliser 
les  productions demandées. Ces productions
correspondent à des tâches qu’ils peuvent
communément être amenés à réaliser dans leur
vie personnelle, dans l’espace public, pendant
leurs études ou dans le monde professionnel.
Ces pages se terminent par un encart permettant
de pratiquer des points spécifiques de phonétique. La double page « À écrire », « À dire »

N.B. : Dans les consignes du manuel, les termes « apprenant » et « voisin » sont au masculin pour alléger les
consignes mais, bien évidemment, le manuel s’adresse à tous et n’exclut pas les « apprenantes » et les « voisines ».

5. LES DESCRIPTEURS DU CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE


POUR LES LANGUES NIVEAU B1
D’après le CECRL, le niveau B1 correspond au niveau seuil ou pré-indépendant pour un visiteur en pays étranger.
Le temps d’étude moyen nécessaire pour passer du niveau A2 au niveau B1 est de 150 heures. Voici les deux traits
caractéristiques du niveau B1 :
– la capacité à poursuivre  une  interaction et à obtenir ce que l’on veut dans des situations différentes, par
exemple : en règle générale, suit les points principaux d’une discussion assez longue à son sujet, à condition
que la diction soit claire et la langue standard ; donne ou sollicite des avis et opinions dans une discussion
informelle entre amis ; fait passer de manière compréhensible l’opinion principale qu’il veut transmettre ; puise
avec souplesse dans un large éventail de formes simples pour dire l’essentiel de ce qu’il veut ; peut poursuivre
une conversation ou une discussion même si il/elle est quelquefois difficile à comprendre lorsqu’il/elle essaie
de dire exactement ce qu’il/elle souhaite ; reste compréhensible, même à la recherche des mots et des formes
grammaticales ainsi que la remédiation sont évidentes, notamment au cours de longs énoncés.
– la capacité à faire  face habilement aux problèmes de la vie quotidienne, par exemple : se débrouiller dans
une situation imprévue dans les transports en commun ; faire face à l’essentiel de ce qui peut arriver lors de
l’organisation d’un voyage ; intervenir sans préparation lors des conversations sur des sujets familiers ; faire une
réclamation ; prendre des initiatives lors d’un entretien ou d’une consultation ; demander à quelqu’un d’éclaircir
ou de préciser ce qu’il/elle vient de dire.

Niveau commun de compétence :

UTILISATEUR B1 Peut comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit
INDÉPENDANT de choses familières dans le travail, à l’école, dans les loisirs, etc. Peut se débrouiller dans la
plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue cible est parlée.
Peut produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers et dans des domaines
d’intérêt. Peut raconter un événement, une expérience ou un rêve, décrire un espoir ou un but
et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée.

10
Grille pour l’auto-évaluation :

Je peux comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il
C s’agit de sujets familiers concernant le travail, l’école, les loisirs, etc. Je peux comprendre
O Écouter l’essentiel de nombreuses émissions de radio ou de télévision sur l’actualité ou sur des sujets
M qui m’intéressent à titre personnel ou professionnel si l’on parle d’une façon relativement
P lente et distincte.
R
E
N
D Je peux comprendre des textes rédigés essentiellement dans une langue courante ou relative
R Lire à mon travail. Je peux comprendre la description d’événements, l’expression de sentiments
E et de souhaits dans des lettres personnelles.

Je peux faire face à la majorité des situations que l’on peut rencontrer au cours d’un
Prendre part à voyage dans une région où la langue est parlée. Je peux prendre part sans préparation à
une conversation une conversation sur des sujets familiers ou d’intérêt personnel ou qui concernent la vie
P quotidienne.
A
R
L
E Je peux m’exprimer de manière simple afin de raconter des expériences et des événements,
S’exprimer
R mes rêves, mes espoirs ou mes buts. Je peux brièvement donner les raisons ou explications
oralement
de mes opinions ou projets. Je peux raconter une histoire ou l’intrigue d’un livre ou d’un film
en continu
et exprimer mes réactions.

É
C
Je peux écrire un texte simple et cohérent sur des sujets familiers ou qui m’intéressent
R
Écrire personnellement. Je peux écrire des lettres personnelles pour décrire des expériences et
I
impressions.
R
E

Aspects qualitatifs de l’utilisation de la langue parlée :

B1

Possède assez de moyens linguistiques et un vocabulaire suffisant pour s’en sortir avec
ÉTENDUE quelques hésitations et quelques périphrases sur des sujets tels que la famille, les loisirs et
centres d’intérêts, le travail, les voyages et l’actualité.

Utilise de façon assez exacte un répertoire de structures et « schémas » fréquents, courants,


CORRECTION
dans des situations prévisibles.

Peut discourir de manière compréhensible, même si les pauses pour chercher ses mots
AISANCE et ses phrases et pour faire ses corrections sont très évidentes, particulièrement dans des
séquences plus longues de production libre.

Peut engager, soutenir et clore une conversation simple en tête-à-tête sur des sujets familiers
INTERACTION ou d’intérêt personnel. Peut répéter une partie de ce que quelqu’un a dit pour confirmer une
compréhension mutuelle.

Peut relier une série d’éléments courts, simples et distincts en une suite linéaire de points
COHÉRENCE
qui s’enchaînent.

D’après le CECRL, © Conseil de l’Europe/Les Éditions Didier, Paris, 2001

11
Les personnages et leurs itinéraires
Voir livre de l’élève p. 8

Précisions sur la page : Domaines.
Comme il est précisé dans le message en haut à De plus, chaque personnage, présent pendant
gauche de la page, les personnages et les itinéraires 3 Semaines, est associé à un domaine. Comme au
présentés ici seront exploités à différents moments de DELF et comme dans les recherches du CECRL, nous
la première partie du livre de l’élève (les Semaines 1 à avons décidé d’axer chacune des parties du manuel
6, soit le niveau B1.1). sur un des 4 domaines (personnel, public, éducation-
Les Lemercier sont des Québécois qui ont décidé nel, professionnel). Ces domaines correspondent aux
de faire un long voyage en bateau et Simon est un différents contextes dans lesquels l’apprenant pourra
Français qui suit un itinéraire en France. être susceptible de pratiquer la langue française. Les
Les apprenants vont « faire connaissance » avec Semaines 1, 2 et 3 (dans lesquelles apparaîtront les
les personnages pendant leur apprentissage avec Lemercier) sont associées au domaine personnel (voir
Agenda 3. présentation page 9 du livre de l’élève). Quant aux
Il sera utile de passer une dizaine de minutes sur cette Semaines 4, 5, 6 (au cours desquelles les apprenants
page, cela facilitera ensuite l’entrée dans les activités feront connaissance avec Simon), elles sont basées
incluant ces personnages ou ces destinations. sur le domaine public (voir présentation page 63 du
livre de l’élève).
Personnages.
Vous pouvez observer ici une représentation des Proposition d’activité :
personnages de la première partie (Semaines 1 à Une activité d’interaction orale est proposée.
6). Outre les pages « Les personnages et leurs iti- Vous demandez à vos apprenants de se répartir par
néraires », vous retrouverez les personnages dans groupes de deux ou trois, vous leur présentez la page,
la page d’introduction de chacune des grandes par- les personnages et le forum et vous leur proposez
ties ou domaines (pages 9 et 63) mais aussi dans les d’échanger à partir des propositions de questions
pages d’ouverture de chaque Semaine (les Lemercier suivantes :
pages 10-11, 26-27, 42-43, puis Simon pages 64-65, 1. Faites votre portrait en tant que voyageur. Quels
80-81, 96-97) et également dans les pages « À faire » voyages avez-vous faits ? Quels voyages aimeriez-
(les Lemercier pages 22-23, 38-39, 54-55 ; Simon vous faire ? Quels sont vos goûts et préférences en
pages 76-77, 92-93, 108-109). C’est dans ces pages, matière de transport, d’hébergement, d’activités de
où les apprenants réaliseront des tâches, qu’ils seront voyages ?
amenés à échanger, à interagir avec ces personnages 2. Que connaissez-vous des destinations présentées
de fiction comme s’ils pouvaient vraiment commu- sur cette page (page 8 du livre de l’élève) ?
niquer avec eux via le forum Voyageurs ou d’autres 3. Comment imaginez-vous les destinations que vous
moyens de communication (téléphone, sms, mail…). ne connaissez pas ?
Dans toutes les autres pages (« À découvrir », « À 4. Quel itinéraire préféreriez-vous suivre si vous en
savoir », « À partager », « À dire », « À écrire »), les aviez la possibilité ? Pour quelle(s) raison(s) ?
personnages ne seront pas présents. 5. En compagnie de quel(s) personnage(s) préféreriez-
vous voyager ?
Forum Voyageurs. 6. Consultez-vous parfois des forums de voyage sur
On imaginera que l’apprenant (nommé « je » dans les Internet ? Si oui, dans quel but ? Si ce n’est pas le cas,
pages « À faire » où il interagira avec les personnages) pour quelle raison ?
sera le modérateur du forum des Voyageurs et qu’il
communiquera avec les Lemercier et les autres qui
POUR ALLER PLUS LOIN
s’y sont inscrits. Il lira leurs messages, leur répon-
dra, les aidera lorsqu’ils rencontreront des difficultés, En vue de faire le point sur les compétences des
voire jouera leur rôle dans certaines simulations qui apprenants à l’écrit, vous pouvez leur demander
seront proposées. ensuite de se présenter rapidement (prénom, âge,
Ce site http://forumvoyageurs.com a été inventé mais personnalité...) avant de parler de leurs destinations
il ressemble à de nombreux autres forums où les de voyage en répondant aux questions 1, 2, 3 et 4 (ci-
voyageurs ou gens qui rêvent de voyager échangent dessus) par écrit, comme s’ils laissaient un message
des idées, des conseils, s’entraident en vue de prépa- sur le forum http://www.forumvoyageurs.com.
rer leurs voyages.

12
Semaine 1 B1.1
Au Québec
Scénario : Rendez-vous 1 > À partager • L’impératif présent pour
Sur le forum, l’apprenant fait
> Objectifs
• Montréal, ville conseiller et interdire
connaissance avec la famille
communicatifs
des festivals • La place des pronoms
Lemercier qui a décidé de faire à l’impératif
un voyage en bateau en partant • Faire des projets,
de Québec. Il les aide pour parler de l’avenir > À faire
les préparatifs du voyage. • Comparer Rendez-vous 2 • Choisir le duo de
> Objectifs voyageurs responsables
> Vocabulaire
de l’année
• Les modes communicatifs
de déplacement • Demander et donner > À écrire
> Grammaire
des conseils • Structurer son propos
• Les difficultés • Donner des instructions > À dire
du futur simple > Vocabulaire • Exprimer son intérêt
• Le comparatif avec • Les bagages pour une chanson
davantage, bien plus > Grammaire • Phonétique : accents
• Bien et bon/bonne • Les valeurs du du monde : l’accent
• Le superlatif conditionnel présent québécois

PAGES D’OUVERTURE
La destination. période froide dure de septembre à mars environ. De
Le Québec (prononciation [kebεk]) est une province du la mi-décembre à la mi-mars, en hiver, les tempéra-
Canada (appelée souvent « la Belle Province ») dont tures se situent entre – 15 °C et – 20 °C en moyenne,
la capitale est la ville de Québec. La ville de Montréal mais peuvent varier parfois brusquement dans un
en est la métropole financière et culturelle. Situé au intervalle de 24 heures. Toutefois, les Québécois ne
nord-est de l’Amérique du Nord, le Québec partage restent pas enfermés chez eux, ils pratiquent beaucoup
sa frontière sud avec les États-Unis. La province est d’activités sportives de plein air comme le ski de fond
traversée par le fleuve Saint-Laurent qui la relie aux ou les raquettes.
Grands Lacs et à l’océan Atlantique. C’est la plus
• Page 10 en bas de la page. Voir ci-après paragraphe
grande province canadienne. On compte 8 millions de
« L’objet ».
Québécois dont 79 % sont de langue maternelle fran-
çaise. La langue officielle est le français, qui est com- • Page 11 en haut de la page. Il s’agit de feuilles
pris par plus de 90 % de la population. de l’arbre qui s’appelle érable. Cet arbre est très
symbolique pour les Canadiens, à tel point que les
Suggestion d’activité : manifestations de 2012 ont reçu la dénomination de
Avant même d’ouvrir le livre de l’élève aux pages 10-11, « Printemps érable », par un jeu de mot à partir de
vous demandez aux apprenants ce que leur évoquent l’expression « Printemps arabe » (mouvements de
le Québec et le Canada. Vous notez (ou faites noter) revendication de 2011 dans plusieurs pays d’Afrique
les réponses au tableau et vous déterminez ensemble du nord et du Moyen-Orient). Depuis 1965, la feuille
les trois éléments les plus cités. Puis vous leur faites d’érable est au centre du drapeau national du Canada,
ouvrir le livre. elle constitue le symbole canadien le plus visible dans
le pays comme à l’étranger.
Les photos.
• Page 11 au milieu de la page. On peut voir le dessin
• Page 10 en haut de la page. Photo de la nature qué-
de la famille Lemercier (voir la présentation des per-
bécoise. On peut voir une maison en bois au bord d’un
sonnages page 8 du livre de l’élève) qui part pour son
lac, dans la forêt en automne, avec les arbres qui se
grand voyage en bateau depuis la ville de Québec. Ils
reflètent dans le lac. L’automne dure de septembre à
naviguent sur le fleuve Saint-Laurent et sont en train
novembre. Dès la fin du mois de septembre, les forêts
de passer devant le château Frontenac, un célèbre
se colorent de teintes chatoyantes : rouge, jaune,
hôtel de Québec qui surplombe le fleuve. Cet hôtel,
orange... Un régal pour les yeux !
désigné lieu historique national du Canada en 1981,
• Page 10 au milieu de la page. On peut voir des raquettes a été construit entre la fin du XIXe siècle et le début
traditionnelles en bois plantées dans la neige. La du XXe siècle. Son architecture s’inspire de celle de

13
certains grands châteaux français mais il a été dès le lettre que contient l’expression « une bouteille de sirop
début destiné à être un hôtel. Il est qualifié d’« hôtel d’érable » (mettre les espaces et l’apostrophe). Vous
le plus photographié dans le monde » et il est aussi un demandez aux apprenants de proposer des lettres de
des monuments les plus représentatifs de la ville de l’alphabet, à tour de rôle. S’ils proposent des lettres de
Québec et du Québec dans son ensemble. l’expression, vous les ajoutez au tableau, sinon, vous
dessinez un élément du pendu. Si le dessin est com-
Suggestions d’activités :
plet avant qu’ils ne trouvent l’expression complète, ils
Première suggestion. Pour rentrer dans le thème
ont perdu, sinon, la personne qui peut reconstituer
de la Semaine 1, vous répartissez la classe en petits
l’expression complète la première a gagné. C’est une
groupes afin que les apprenants discutent entre eux
manière de leur faire réviser comment épeler et de
pendant 5 à 8 minutes. Vous leur demandez d’obser-
rentrer dans la Semaine de façon ludique.
ver les photographies et de choisir (en expliquant leur
Vous pouvez continuer l’activité avec les expressions
choix) quelle photo correspond au type de vacances /
« des raquettes plantées dans la neige », « un paysage
voyage qui leur conviendrait le mieux. Vous leur
d’automne au Québec », « le château de Frontenac à
demandez ensuite d’évoquer un voyage qu’ils aime-
Québec » (distinction des prépositions avant la ville ou
raient faire et de préciser ce qui les fait rêver dans ce
la province), « les Lemercier en bateau sur le fleuve
projet de voyage.
Saint-Laurent »…
Cette discussion leur permettra de mieux faire
connaissance s’il s’agit d’une nouvelle classe mais
L’auto-évaluation.
aussi de commencer à échanger sur le thème de la
Elle est placée en bas à droite de la double page
Semaine et de se préparer aux discussions proposées
d’Agenda, dans la catégorie « notes » (signifiant
dans les deux rendez-vous de la Semaine.
« mémo »). Sa fonction est de faire prendre conscience
Deuxième suggestion. Vous faites des groupes de aux apprenants qu’ils sont déjà capables d’utiliser en
deux personnes. Vous leur demandez d’observer partie les outils qui vont être travaillés et approfondis
ensemble pendant deux minutes les trois photos, puis au cours de la Semaine, de leur donner confiance et
de fermer le livre et d’essayer ensemble de dessiner de leur faire prendre conscience qu’ils ont besoin de
de mémoire, schématiquement, ce que représentent renforcer leurs compétences déjà acquises dans les
ces photos. Ensuite, ils ouvrent de nouveau le livre niveaux A1 et A2. Cette activité ne doit pas être trop
et ils commentent en français ce qu’ils ont réussi à pesante ; elle pourra donc être effectuée principale-
mémoriser ou non. Puis ils expliquent oralement ce ment à l’oral. Les « icônes météo » sont là pour qu’ils
que ces photos leur évoquent. L’activité peut durer choisissent eux-mêmes là où ils en sont par rapport à
une dizaine de minutes. ces éléments linguistiques.
Troisième suggestion. Vous faites des groupes de deux Suggestion d’activité :
personnes. Vous demandez à une personne de décrire Vous demandez aux apprenants de se répartir par
une ou deux des photos à l’autre qui devra essayer de groupes de deux ou trois. Vous leur donnez 5 minutes
dessiner schématiquement ce qu’il entend. Ensuite, maximum pour faire des propositions à l’oral sur ce
ils regardent ensemble le livre et ils commentent en qu’ils sont capables de faire en français. Vous leur
français ce qui a été dessiné ou non. Puis ils expliquent demandez de rejoindre un autre groupe et de sélec-
oralement ce que ces photos leur évoquent. L’activité tionner ensemble les réponses les plus pertinentes
peut durer une dizaine de minutes. (utilisation des « icônes météo »). Vous n’intervenez
Ces activités leur permettront de s’entraîner à trouver pas forcément sur leurs réponses car il s’agit d’une
des stratégies pour faire des descriptions ou à donner auto-évaluation et que le plus important est pour
des instructions en français, objectifs qui font partie eux de prendre conscience qu’ils ont déjà des acquis.
de ceux de la Semaine. Ensuite, vous leur demandez de relier les items du
bas de la page aux items du contrat d’apprentissage
de la Semaine 1 qui leur correspondent (le contrat
d’apprentissage est le bandeau jaune à gauche de la
L’objet. double page). Vous faites une mise en commun avec
Il s’agit d’une bouteille de sirop d’érable, qui est produit toute la classe sur ce dernier aspect.
à partir de la sève brute ou « eau d’érable » concentrée
Solutions :
par ébullition. L’utilisation de sirop d’érable est généra-
Je peux citer 3 modes de transport = « Les modes de
lisée au Québec où il est consommé au quotidien (sur
déplacement » (Rendez-vous 1)
les crêpes, les gaufres ou les pancakes, dans le yaourt,
Je peux citer 2 bagages différents = « Les bagages »
dans les glaces ou encore parfois dans des recettes
(Rendez-vous 2)
sucrées-salées). Les producteurs de sirop d’érable
Je peux demander un conseil à propos d’un pro-
s’appellent des acériculteurs et des acéricultrices.
jet = « Faire des projets », « Les difficultés du futur
L’acériculture (du latin acer saccharum, érable à sucre)
simple » (Rendez-vous 1) et « Demander et donner
est la culture des érables et, par extension, la transfor-
des conseils », « Les valeurs du conditionnel présent »,
mation de ses produits (sirop d’érable et dérivés).
« L’impératif présent pour conseiller » (Rendez-vous 2)
Suggestions d’activités : Je peux comparer 2 villes que je connais =
Vous faites deviner le nom de « l’objet » avec le jeu « Comparer », « Le comparatif avec davantage, bien
du pendu. Vous tracez au tableau un trait pour chaque plus », « Le superlatif » (rendez-vous 1)

14
Semaine 1 B1.1
Au Québec
> Objectifs > Grammaire > À partager
communicatifs • Les difficultés du futur • Montréal, ville
• Faire des projets, simple des festivals
parler de l’avenir • Le comparatif avec
• Comparer davantage, bien plus
• Bien et bon/bonne
> Vocabulaire • Le superlatif
Rendez-vous 1 • Les modes
Manuel p. 12-17 de déplacement

Semaine 1
Rendez-vous 1 à découvrir Nous irons plus loin 1 Rendez-vous

Le document écrit (une brochure) « La Loire à vélo » sera Je ne suis pas d’accord avec vous. Pour réussir un
exploité sur la page de droite (objectif « Comparer »). voyage, il ne faut pas avoir un guide touristique : un
téléphone connecté à Internet est plus utile et moins
 FAIRE DES PROJETS, PARLER DE L’AVENIR lourd ! Un voyage réussi, c’est quand on va dans un
hôtel de luxe ? Ah non ! Un voyage réussi, c’est quand
1 Activité de production / interaction on dort dans de petits hôtels ou chez l’habitant, ainsi,
   
orale par petits groupes. Les on a plus de chances de discuter avec les gens !
apprenants doivent lister des éléments
indispensables pour réussir un voyage. POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez leur donner une contrainte plus forte. Par
OBJECTIF : Expliquer ses préférences et comparer. exemple : « Faites une liste des 6 ou 8 éléments les plus
utiles pour réussir un voyage ». Ainsi, ils vont devoir
DÉROULEMENT négocier, d’abord au sein de leur petit groupe, ensuite
a. Les apprenants se mettent par petits groupes. avec un autre groupe ou avec toute la classe pour
Vous leur expliquez qu’ils vont devoir faire la liste établir une liste commune.
des éléments nécessaires, selon eux, pour réussir un 1
voyage et expliquer leurs choix aux autres membres piste 02 ou CD classe Piste 02
du groupe. Vous leur donnez quelques exemples pour
qu’ils comprennent ce que l’on attend d’eux. Vous
2 Activité de compréhension orale
passez parmi les groupes pour les aider à formuler   
ou leur donner le vocabulaire nécessaire. Vous les globale. L’apprenant doit être capable
laissez discuter 5 minutes environ. Si possible, vous de comprendre le sens général
leur précisez à chaque fois combien de temps ils ont d’un document.
pour faire une activité en petits groupes. OBJECTIF : Identifier l’objectif du document radio-
b. Ensuite, précisez-leur qu’ils vont devoir présenter phonique.
leurs choix et les comparer oralement avec ceux des
autres groupes. Si les apprenants du groupe classe DÉROULEMENT
ne sont pas trop nombreux, vous proposez une mise a. Vous expliquez la consigne aux apprenants et leur
en commun avec tous les apprenants. S’ils sont trop faites écouter le document une première fois.
nombreux, vous faites deux groupes. Vous leur donnez b. À l’issue de l’écoute, vous leur donnez une minute
un exemple. Vous adapterez le temps à la configura- pour comparer et justifier leur réponse avec leur voisin.
tion de classe choisie. c. Vous demandez ensuite à un binôme de donner sa
c. Vous notez au tableau une sélection des éléments réponse à toute la classe. Si la réponse n’est pas cor-
cités afin que les apprenants notent le vocabulaire recte, au lieu de la donner vous-même, demandez si
relatif aux voyages. quelqu’un n’est pas d’accord et proposez à ce groupe
d’expliquer sa réponse à la classe. Vous validez la
> Proposition de corrigé : Pour réussir un voyage, réponse exacte, sans décourager ceux qui n’ont pas
on doit emporter un guide touristique, on doit avoir bien compris car le document audio évoque rapide-
assez d’argent, il faut être avec de très bons amis, il ment les pays lointains et les problèmes écologiques
est important de rencontrer des gens du pays, c’est même si ce n’est pas le sujet principal.
mieux quand on va dans un hôtel de luxe, c’est plus
enrichissant quand on voyage à pied… > Corrigé : a. Présenter un projet original.
15
1 façon de découvrir le monde, d’apprendre des choses
piste 02 ou CD classe Piste 02 sur la façon de vivre des gens. C’est chouette pour
3 Activité de compréhension orale rencontrer directement les gens. C’est un moyen de
   transport écologique.
ciblée. L’apprenant devra fixer son
Objectifs : Réussir à discuter du thème de
attention sur des éléments précis d’un
l’environnement avec les gens qu’ils rencontreront
document sonore et les restituer à l’oral.
pendant le voyage (demander aux gens ce qu’ils font
OBJECTIF : Comprendre des éléments précis. pour protéger la planète, écouter les conseils qu’ils
pourront donner aux Suisses).
DÉROULEMENT Études : Axel : termine un Master en géographie ;
a. Vous leur faites lire les affirmations en leur préci- Étienne : fait des études de langues étrangères.
sant que si certains ont déjà des réponses, ils devront
attendre pour les donner afin de laisser à tout le POUR ALLER PLUS LOIN
monde la possibilité de comprendre. Vous leur pré- Vous faites rédiger aux apprenants l’e-mail de réponse
cisez que, pour les affirmations fausses, ils devront à Alexia.
trouver l’information exacte.
b. Vous faites écouter le document une deuxième fois. 5 Activité de production / interaction
Ils peuvent prendre des notes. À l’issue de l’écoute,   
orale par deux. Les apprenants doivent
vous leur donnez deux minutes pour comparer et
présenter un projet à leur voisin et écouter
justifier leurs réponses avec leur voisin.
le projet de l’autre.
c. Ensuite, vous faites une mise en commun, en
essayant de faire répondre le plus d’apprenants OBJECTIF : Présenter et expliquer un projet pour
possible. l’avenir.

> Corrigé : a. Faux : pas seulement car ils vont faire DÉROULEMENT
un tour du monde. b. Faux, ils sont frères. c. Vrai : ils a. Vous faites lire le post-it « Exprimer son intention
aiment les « défis sportifs » et ils vont voyager à vélo. de faire quelque chose » et vous faites réutiliser cer-
d. Faux : depuis 2 ans. e. Vrai. f. Vrai. taines structures dans d’autres phrases d’exemples.
b. Vous leur donnez 5 à 10 minutes pour discuter avec
POUR ALLER PLUS LOIN leur voisin, expliquer et détailler leurs projets, se
Il y aura une autre écoute du document dans l’activité poser des questions.
suivante donc, pour éviter toute lassitude, vous pouvez
intercaler un échange oral à ce moment-là pour faire > Proposition de corrigé : Un jour, je ferai un séjour
réagir les apprenants sur le voyage des deux frères. en Suisse. Je pense arrêter mes études pendant un an.
Est-ce que ça les intéresserait de faire la même chose ? J’envisage de faire un stage dans une entreprise.
Quels seront les avantages et les difficultés d’un tel J’ai l’intention d’apprendre ainsi le français de tous
voyage ? Etc. les jours. Je vais partir là-bas dans un an ou deux. J’ai
décidé de passer au moins 6 mois là-bas.
4 Activité de repérage et de compréhension
  POUR ALLER PLUS LOIN
orale finalisée. L’apprenant devra fixer son
attention sur des éléments précis d’un Vous faites ensuite un tour de classe pour que chacun
document sonore et les restituer. résume en une phrase le projet de l’autre.
OBJECTIF : Comprendre des informations ciblées et les
noter.  COMPARER
1
DÉROULEMENT piste 02 ou CD classe Piste 02
a. Vous demandez aux apprenants de lire le message
6 Activité de repérage. Les apprenants
d’Alexia et de noter les réponses qu’ils ont peut-être   
retenues. doivent identifier les structures
b. Vous leur expliquez qu’ils vont écouter une autre permettant de comparer quelque chose
fois le document pour vérifier / compléter leurs avec un ensemble.
réponses. Vous faites écouter une troisième fois le OBJECTIF : Repérer des structures linguistiques ciblées.
document audio.
c. Vous faites une mise en commun avec la DÉROULEMENT
classe. Vous veillez à donner la parole aux apprenants a. Vous leur faites observer les trois items.
qui n’ont pas eu l’occasion de répondre lors des exer- b. Vous repassez le document du début à 0’43. Vous
cices précédents. leur demandez de répéter la structure et vous la notez
> Corrigé : Continents : les 5 continents. au tableau. Vous faites ensuite écouter le document
Pays : la France, l’Espagne, le Maroc, l’Amérique du de 0’43 à 1’06, répéter la structure et vous l’écrivez au
Sud, l’Australie, la Thaïlande, la Turquie, les pays de tableau. Vous faites enfin écouter le document de 1’06
l’est (de l’Europe), le nord de l’Europe. à 1’28 et vous faites la même chose que pour les deux
Raison du choix du vélo : C’est, selon eux, la meilleure premiers items.
c. Vous faites analyser la structure, repérer l’article
16
(« le » / « la » avant l’expression de comparaison) DÉROULEMENT
puis « de » si on précise par rapport à quoi on com- a. Vous expliquez le principe de l’activité aux appre-
pare. Vous précisez éventuellement que cette struc- nants. Ils vont devoir lire les SMS des trois amis (et repé-
ture s’appelle le superlatif mais ne vous y attardez pas rer les critères importants pour eux) puis les sugges-
forcément car un tableau grammatical et un exercice tions de balades dans la brochure (paragraphes n° 1,
sont proposés page 15. 2, 3 et 4) afin de choisir la balade qui conviendra le
mieux aux trois personnes. Le principe est le même
> Corrigé : a. Ushuaïa, la ville la plus au sud de la que celui de l’exercice n° 1 de la compréhension des
planète et Cap Nord, la plus au nord. b. C’est selon eux écrits du DELF B1.
la meilleure façon de découvrir le monde. c. C’est le b. Vous leur donnez une dizaine de minutes pour
plus écologique de tous les moyens de transport ! réfléchir individuellement puis pour comparer leur
POUR ALLER PLUS LOIN choix par deux.
c. Vous faites une mise en commun et chacun justifie
Vous pouvez choisir de traiter le point grammatical son choix en citant des éléments de la brochure. C’est
sur le superlatif (tableau + exercice 7) juste après cette l’occasion d’expliquer ensemble le vocabulaire
activité et de revenir aux pages « À découvrir » ensuite. et le sens des phrases (au moyen de synonymes,
d’exemples).
7 Activité d’observation, de compréhension
écrite et de repérage d’informations. > Corrigé : Ida aimera le parcours 2 (elle aime l’art) et
les parcours 3 et 4 (architecture, bâtiments spéciaux
OBJECTIF : Repérer les éléments permettant de carac- et originaux, constructions anciennes). Alex aimera le
tériser le document et les informations les plus parcours 3 (histoire et vin). Fred aimera le parcours 1 (il
importantes qu’il contient. veut se baigner), les parcours 2 et 3 (il n’aime pas les
visites guidées).
DÉROULEMENT Le parcours 3 satisfera les trois amis.
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont travailler
sur le document écrit qui occupe la partie supérieure POUR ALLER PLUS LOIN
de la double page. Pour commencer, vous leur faites Vous pouvez demander aux apprenants de repérer les
faire un remue-méninges rapide sur les avantages et structures de comparaison dans la brochure (structure
les inconvénients du vélo. de supériorité, d’infériorité, d’égalité). Ils peuvent les
b. Ensuite, vous leur demandez de lire individuelle- classer selon ces critères.
ment l’introduction du document écrit (paragraphe
à gauche sous le titre), sans dictionnaire (afin qu’ils
se concentrent sur la globalité du document), puis de
répondre à deux aux questions de l’activité. Vous leur
donnez environ 5 minutes ; vous pouvez adapter le 9 Activité de production / interaction
temps à leur rapidité de compréhension. orale par deux. Les apprenants doivent
c. Lors de la mise en commun, vous leur demandez de expliquer leur opinion sur ces quatre
justifier leurs réponses à partir d’éléments du docu-
balades et préciser celle qu’ils préfèrent.
ment écrit.
OBJECTIF : Comparer des choix.
> Corrigé : a. C’est une brochure touristique (on
s’adresse directement au lecteur, il y a des illustrations DÉROULEMENT
et des suggestions d’activités). b. C’est l’océan a. Vous leur faites lire le post-it et réutiliser certaines
Atlantique, selon l’itinéraire proposé (« de l’océan structures dans d’autres phrases d’exemple. Anna et
Atlantique à Nevers », l’iconographie aide également à sa sœur Ida se ressemblent. / Mon sac et le tien sont
répondre à cette question). Mais précisez-leur que bien identiques. / Mon voyage et le tien sont différents :
évidemment, on peut faire la Loire à vélo dans un sens ça n’a rien à voir ! / Aller en France ou en Suisse, ça
ou dans l’autre et qu’il n’est pas interdit de commencer revient au même pour moi, c’est trop cher ! Etc.
sa balade n’importe où sur le circuit de la Loire à vélo ! b. Vous leur donnez 5 à 10 minutes pour discuter avec
c. Pour les cyclistes amateurs (« pratique familiale et leur voisin, expliquer et détailler leur choix, se poser
sans difficulté »). d. Bientôt, l’itinéraire sera plus long des questions.
(« plus de 700 km de l’itinéraire sont aménagés sur les
800 qu’offrira bientôt “La Loire à vélo” »). e. Ce document > Proposition de corrigé : Le parcours 3 et le 4, c’est
permet d’organiser des balades à thèmes (« voici la même chose pour moi, je n’aime pas les bâtiments
quelques balades thématiques le long de la Loire » mais anciens. / Les parcours 1 et 4 n’ont aucun rapport
l’iconographie et la mise en page permettent aussi de l’un avec l’autre mais les deux m’intéressent. / Voir
répondre à cette question). un château ou l’autre, ça revient au même pour moi,
je n’aime pas les châteaux, je ne ferai jamais
8 ce parcours. Etc.
Activité de compréhension écrite
et de repérage d’informations. POUR ALLER PLUS LOIN
OBJECTIF : Repérer les éléments permettant de carac- Vous faites ensuite un tour de classe pour que chacun
tériser les balades proposées dans la brochure. résume en une phrase le choix de l’autre.

17
Semaine 1
Rendez-vous 1 à savoir Nous irons plus loin 1 Rendez-vous

Vocabulaire : les modes de déplacement c. Phase de mise en commun et correction.

  Activité d’observation et de reconnaissance > Corrigé : prendrai l’avion – circulerai à vélo –


1. marcherai – prendrai le train – ferai du covoiturage
lexicale. L’apprenant doit être capable
de reconnaître les éléments dessinés ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
et de retrouver leur nom dans la liste. Tout le monde ne connaîtra pas forcément l’expression
OBJECTIF : S’approprier le lexique du vélo (éléments). « covoiturage », il s’agit de partager une voiture dans
un but écologique ou économique, avec des gens que
DÉROULEMENT l’on connaît ou bien des inconnus (des sites Internet
a. Vous donnez quelques minutes aux apprenants sécurisés existent pour cela).
pour qu’ils puissent trouver ou deviner le nom des Le futur simple n’a pas encore été révisé (sauf
éléments du vélo. observation des occurrences dans les documents
b. Vous leur proposez de vérifier leurs réponses dans des pages 12-13). Mais c’est l’objet de l’activité
un dictionnaire unilingue. suivante. Vous pouvez choisir, si les verbes comportent
c. Phase de mise en commun et correction. des erreurs, de les leur faire corriger après les activités
sur le futur simple.
> Corrigé : a – 5, b – 7, c – 1, d – 9, e – 3, f – 8, g – 4, h –
10, i – 2, j – 6 (faire le lien avec le verbe « pédaler » que POUR ALLER PLUS LOIN
l’on trouvait dans le document audio, piste 2 du DVD) Vous pouvez demander aux apprenants quel moyen de
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
transport ils préfèrent, quels sont les avantages de ce
moyen de transport par rapport aux autres modes de
Vous pouvez insister sur la prononciation de certains déplacement.
termes comme roue [ru], frein [frε̃] ou chaîne [ʃεn], À l’issue de ces activités, vous pouvez organiser un jeu
souvent mal prononcés. du pendu pour les aider à mémoriser le vocabulaire.

2.   Activité d’observation et de reconnaissance


lexicale. L’apprenant doit être capable
de reconnaître les situations dessinées Grammaire : les difficultés du futur simple
et de retrouver leur nom dans la liste.
1.   Activité d’analyse grammaticale.
OBJECTIF : S’approprier le lexique du vélo (actions).   
Les apprenants doivent retrouver l’infinitif
des verbes.
DÉROULEMENT
a. Vous donnez quelques minutes aux apprenants pour OBJECTIF : Réviser la formation du futur simple et
trouver ou deviner le nom des actions représentées. découvrir / réviser les formes irrégulières.
b. Vous leur proposez de vérifier leurs réponses dans
un dictionnaire unilingue. DÉROULEMENT
c. Phase de mise en commun et correction. a. Vous demandez aux apprenants de fermer leur
livre. Vous faites des groupes dans la classe. Certains
> Corrigé : a – 3, b – 1, c – 2, d – 4 seront chargés de rappeler la formation des verbes
en –er, d’autres les verbes en –ir, d’autres les verbes
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION en –re. Vous leur demandez de préparer un exemple
Vous pouvez les aider à mémoriser le mot « chute » avec un verbe de leur choix (vous veillez à ce qu’ils ne
avec le mot « parachute » (système pour protéger choisissent pas un verbe irrégulier).
d’une chute – fait de tomber – trop violente). b. Les groupes viennent écrire leur exemple au
tableau, ils se corrigent mutuellement s’il y a des
3.   Activité de complétion. L’apprenant doit erreurs. Vous les guidez si nécessaire.
    c. Ensuite, vous répartissez les verbes irréguliers
être capable de compléter le message
en mettant les expressions verbales suivants entre les apprenants : voir / faire / étudier /
au futur simple. payer / s’ennuyer / envoyer / acheter / appeler / se
lever. Ils doivent trouver la forme irrégulière et venir
OBJECTIF : Utiliser à bon escient les verbes de l’inscrire au tableau. Les apprenants se corrigent
déplacement. entre eux puis consultent le tableau grammatical de
la page 14 pour vérifier leurs réponses.
DÉROULEMENT d. Vous passez à l’activité : vous leur donnez de
a. Vous donnez quelques minutes aux apprenants 3 à 5 minutes pour trouver et écrire les infinitifs par
pour compléter le message. groupes de deux.
b. Vous leur proposez de comparer leurs réponses e. Mise en commun et correction.
avec leur voisin.

18
> Corrigé : savoir – venir – faire – pouvoir – être – b. Si certains ont fini plus tôt, ils échangent leur texte
avoir – falloir (« il faut » au présent) – aller – mourir – et se corrigent mutuellement (d’une autre couleur).
envoyer – courir – pleuvoir (« il pleut » au présent) – c. Quand tout le monde est prêt, on fait un échange
devoir – jeter – emmener – nettoyer de textes entre les groupes pour une dernière relec-
ture. Vous les aidez s’ils ont des questions en corri-
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION geant surtout les verbes.
Vous attirez leur attention sur les modifications
orthographiques entre le futur simple et l’infinitif. > Proposition de corrigé : La plage ! Je ne peux pas
Vous pouvez les aider à bien mémoriser les imaginer des vacances sans ça. J’irai probablement au
prononciations correctes, notamment pour « étudie- bord de la mer le mois prochain. Je partirai avec des
ront » [etydiɔ̃], « paierai » [pere], payerai [pej(ə)re], copains, on plantera la tente, on fera du camping. On se
« enverrai » [ɑ̃vere]. baignera toute la journée. Peut-être que nous ferons du
vélo aussi. Et le soir, on organisera des barbecues, on
chantera, nous passerons d’excellents moments !
2.   Activité de complétion d’un article avec
  
des verbes au futur simple. Les apprenants
doivent trouver la forme correcte
des verbes proposés.
4.  Activité de systématisation orale.
  
Les apprenants doivent improviser
OBJECTIF : Conjuguer les verbes proposés au futur un dialogue entre amis.
simple. OBJECTIF : Faire un programme de voyage sous forme
d’une discussion entre amis.
DÉROULEMENT
a. Vous attirez l’attention des apprenants sur le type DÉROULEMENT
de texte (interviews dans un journal) et la question a. Vous donnez 5 minutes aux apprenants pour se
posée. concerter et décider quel rôle ils vont jouer, ce qu’ils
b. Vous leur donnez une dizaine de minutes pour com- vont dire.
pléter le texte puis leur demandez de comparer leurs b. Chaque groupe joue la scène devant la classe
réponses avec leur voisin une fois qu’ils ont terminé. entière ou devant un autre groupe. Vous les encoura-
c. Mise en commun et correction. gez à jouer leur scène de la façon la plus naturelle
> Corrigé : Thomas : fera – pleuvra – verrai – serai – possible. Le temps passé dépendra du nombre d’ap-
courrai – essayerai / essaierai – irai – boira – prenants dans la classe.
rencontrerai c. Vous prenez des notes (sur des éléments bien uti-
Cécile : faudra – partirai – logerai – ferai – saurai – lisés ainsi que sur des erreurs). Vous faites un retour
connaîtrai – aurai collectif à la fin et demandez aux apprenants de pro-
poser des corrections sur les points à améliorer.
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
POUR ALLER PLUS LOIN
Ils ne se rappelleront pas forcément tout le lexique
déjà vu dans Agenda 2. Durant la correction, vous leur Pour que chaque apprenant soit actif et impliqué lors du
demandez d’expliquer en français (avec des synonymes retour, vous pouvez leur demander de repérer chacun
ou des exemples) « j’en ai assez » (je ne supporte plus 3 ou 4 verbes bien utilisés et 3 ou 4 erreurs à corriger.
une situation), « crêperies » (restaurants où on mange
des crêpes), « restos » (abréviation de « restaurants »),
« se débrouiller » (trouver une stratégie pour réussir
ce que l’on veut faire), « boulot » (mot informel pour
désigner le travail). Grammaire : le comparatif avec davantage,
bien plus
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez les faire réagir oralement à cette question 5. Activité de révision grammaticale et de
(par deux si les apprenants sont nombreux), cela leur systématisation orale. Les apprenants
permettra de préparer l’activité suivante. rappellent la formation du comparatif puis
vont compléter rapidement une fiche
et faire des comparaisons.
3.   Activité de production écrite.
   OBJECTIF : Faire un programme de voyage sous forme
Les apprenants doivent écrire un court
texte cohérent comme dans l’exemple de discussion entre amis.
de l’activité 2.
DÉROULEMENT
OBJECTIF : Écrire un commentaire sur le site d’un a. Vous demandez à la classe de rappeler comment on
journal. forme le comparatif pour les adjectifs (plus / moins /
aussi intéressant), pour les noms (plus de / moins de /
DÉROULEMENT autant de choses), pour les verbes (il travaille plus que /
a. Vous leur donnez 10 ou 15 minutes en fonction de moins que / autant que moi).
leur rapidité pour rédiger leur texte. b. Ils prennent connaissance du tableau grammatical.

19
c. Ils complètent la fiche de l’activité 5 ; vous leur OBJECTIF : Comprendre le fonctionnement du superla-
donnez 3 minutes. tif et reconstituer des questions dont les mots ont été
d. Ils se mettent avec une autre personne de la classe mélangés.
et comparent les destinations qu’ils ont choisies. Ils
peuvent essayer de convaincre l’autre que leur desti- DÉROULEMENT
nation est la plus intéressante. a. L’activité de découverte du tableau grammatical
sera rapide car le superlatif a déjà été vu page 13
> Proposition de corrigé : Paris et Québec. Il y a du manuel. Vous faites lire les explications et les
davantage de monuments à visiter à Paris qu’à exemples et demandez aux apprenants d’imaginer
Québec. Les gens sont aussi sympathiques à Paris qu’à d’autres exemples sur le même modèle. Cela prendra
Québec. Il fait bien moins froid à Paris qu’à Québec de 5 à 8 minutes tout au plus.
l’hiver. La gastronomie française est beaucoup plus b. Vous laissez aux apprenants de 5 à 10 minutes pour
réputée que la gastronomie québécoise. Il y a autant de reconstituer les questions.
bonnes salles de concert à Paris qu’à Québec. Etc. c. Mise en commun et correction.
POUR ALLER PLUS LOIN > Corrigé : a. Quelle est la plus belle ville de ton pays ?
Afin de faire un retour sur l’activité, vous leur demandez b. Quel est le monument le plus beau de ton pays ?
de choisir deux autres destinations connues de tous c. Quelle est la langue que tu parles le mieux ? d. Qui
et de faire des phrases de comparaison que certains travaille le moins dans ta famille ? e. Avec quel ami
apprenants seront chargés de noter au tableau. tu passes le plus de temps ? f. Dans quel cours tu
apprends le moins de choses ?
Grammaire : bien et bon / bonne ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
Les apprenants risquent d’être un peu perdus avec les
6. Activité de révision grammaticale et de
   structures comme « le monument le plus beau ». Vous
systématisation écrite. Les apprenants pouvez leur faire construire d’autres questions sur le
prennent connaissance du tableau puis même modèle en précisant qu’on peut dire aussi « le
produisent oralement d’autres exemples. plus beau monument », mais qu’ainsi, on met moins en
OBJECTIF : Utiliser avec pertinence bien / bon et leurs valeur le mot « beau ».
dérivés.
POUR ALLER PLUS LOIN
DÉROULEMENT Certains apprenants finiront probablement en premier.
a. Vous demandez à la classe de prendre connais- Vous les mettez ensemble et leur demandez de
sance du tableau grammatical et de produire orale- répondre oralement à ces questions, d’échanger, de
ment d’autres exemples, liés à des situations qui leur réagir.
sont familières. Les autres apprenants valident les
phrases proposées.
b. Vous leur donnez 5-8 minutes pour complétez le 8. Activité ludique de réemploi du superlatif.
texte du dialogue de l’exercice.    
c. Ceux qui ont fini en premier comparent leurs
OBJECTIF : Systématiser l’utilisation du superlatif.
réponses.
d. Mise en commun et correction.
DÉROULEMENT
a. Vous constituez des équipes aléatoirement (possi-
> Corrigé : bien – bien – bons – bien – bonne – bilité de faire piocher des papiers avec des dessins ou
meilleure – bien – bons – meilleur – mieux – bon – des numéros, par exemple).
bonnes – bon b. Vous leur donnez 10 minutes pour rédiger une
douzaine de devinettes comme dans l’exemple (vous
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION adaptez le temps en fonction de la classe).
Vous veillez à ce que les prononciations soient correctes. c. Vous dessinez au tableau un tableau de comptage
S’ils ont des difficultés, vous pouvez les amuser avec des points, vous les guidez pour la rédaction de leurs
ces petits virelangues à répéter après vous (entraînez- devinettes.
vous avant à les dire vite !) : « Le vin, c’est bon, le vent, d. Le jeu commence. Chaque équipe propose à tour de
c’est bien ! » et « Le beurre, c’est meilleur que le pain ; rôle une devinette à une autre équipe. Si une équipe
manger, c’est mieux que de mourir de faim ! ». trouve la bonne réponse, elle gagne un point. Sinon,
c’est l’équipe qui a proposé la devinette qui gagne un
point. On continue jusqu’à épuisement des questions.
Et on désigne « la meilleure équipe ! ».
Grammaire : le superlatif
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
7. Activité de consolidation grammaticale
   Vous vous réservez un coin du tableau pour noter des
et de syntaxe. L’apprenant vérifie qu’il a
bien compris le système du superlatif et structures à mémoriser, des questions bien formulées
reconstitue les questions. que vous ferez noter aux apprenants en fin d’activité.

20
Semaine 1
Rendez-vous 1 à partager Montréal, ville des festivals 1 Rendez-vous

Manuel p. 16-17 nom des artistes. Pour la mise en commun, chaque


groupe donne le nom d’un(e) artiste. Vous les lis-
Résumé de la vidéo : tez au tableau les uns sous les autres, sur une
colonne. Ensuite, vous notez les différentes catégories
Cette vidéo est un clip. Il s’agit de la chanson Je
sur une même ligne pour constituer un tableau. Vous
veux tout d’Ariane Moffatt. C’est une jeune artiste
demandez à chaque groupe de venir mettre une croix
québécoise qui fait souffler sur la scène franco-
dans la bonne colonne pour chaque artiste. Enfin,
phone un courant d’air électro pop. Ce clip vient
vous laissez les apprenants retrouver le point com-
compléter et illustrer les informations données à
mun de tous ces artistes.
l’écrit sur le festival des FrancoFolies de Montréal.
> Corrigé : a. Alpha Blondy, Habib Koité, Daho, Moreau,
AVANT LE VISIONNAGE  Akhénaton, Faf Larage, Charlélie Couture, Catherine
Ringer, Daran, Jimmy Hunt, Galaxie, Bernard Adamus,
ACTIVITÉ DE MISE EN ROUTE Jérôme Minière.
b. Artistes des années 80 : Charlélie Couture, Catherine
Montréal Ringer, Daran – Poètes : Daho, Moreau – Jeunes
artistes : Jimmy Hunt, Galaxie, Bernard Adamus,
Objectif(s) > Découvrir la ville mise à l’honneur.
Jérôme Minière – Artistes issus de la francophonie :
Cette activité donne l’occasion aux apprenants de Alpha Blondy, Habib Koité – Artistes de rap : Akhénaton,
découvrir la ville choisie comme destination de la Faf Larage.
première semaine. c. Ils chantent tous en français
Vous invitez les apprenants à regarder la
photographie de Montréal (p. 17 du livre de l’élève)
puis vous leur demandez ce qu’ils peuvent dire
sur cette ville à partir de la photo. Vous laissez
les apprenants échanger librement et notez les
propositions au tableau. Ensuite, vous constituez PENDANT LE VISIONNAGE 
de petits groupes et proposez aux apprenants de Visionnage sans le son
lire le texte sur Montréal. Vous leur demandez de ACTIVITÉ 3
retrouver toutes les informations concernant la Objectif(s) > Repérer des informations visuelles dans
langue française. Vous recueillez les propositions un clip.
à l’oral.
Cette activité, de description des images, permet un
premier contact avec le clip Je veux tout d’Ariane
ACTIVITÉ 1 Moffatt.
Les apprenants observent les images puis, avec leur
Objectif(s) > Comprendre des affiches de festival. voisin(e), se mettent d’accord sur les réponses. Vous
Cette activité va permettre aux apprenants de retrou- recueillez oralement les propositions et si besoin,
ver les informations principales sur les FrancoFolies vous montrez à nouveau le vidéo clip sans le son.
de Montréal, le festival mis en avant dans cette double
page. > Corrigé : a. Ariane Moffatt. b. Je veux tout. c. c’est
Les apprenants observent les affiches puis, avec leur une jeune femme brune aux cheveux courts, d’environ
voisin, se mettent d’accord sur les bonnes réponses. 30 ans. d. Elle est dans une vieille maison et elle
Vous recueillez les propositions à l’oral en veillant chante. e. Ils sont très différents, parfois surprenants,
à ce que les apprenants répondent par une phrase de tous les âges et habillés de façon colorée. Ils font la
complète. fête.

> Corrigé : a. Il s’agit des Francofolies de Montréal. Visionnage avec le son


b. Cet événement a lieu en juin à Montréal. c. C’est un
festival de musique. d. Il y a un casque et un micro sur ACTIVITÉ 4
les affiches. e. Franco (français) + folies. Objectif(s) > Donner son avis, partager ses connaissances.
Cette activité d’expression orale invite les apprenants
ACTIVITÉ 2 à s’exprimer librement sur leurs goûts musicaux tout
Objectif(s) > Comprendre un article de presse. en partageant leurs connaissances.
Cette activité de compréhension permet aux appre- Vous invitez les apprenants à exprimer librement leur
nants de récolter des informations supplémentaires opinion sur le clip vidéo et si besoin, vous leur deman-
sur le festival. dez de justifier leur réponse. Vous laissez la discussion
Vous constituez des binômes et laissez un peu de s’installer pour les questions b et c afin de permettre
temps aux apprenants pour qu’ils lisent l’article. Dans aux apprenants de mutualiser leurs connaissances
un premier temps, vous leur demandez de relever le sur les artistes québécois et ceux de leur pays.

21
> Corrigé : a. J’aime beaucoup cette chanson car la TRANSCRIPTION
musique est très rythmée, on a envie de danser et en
Je veux tout
plus, le clip est drôle… b. Je connais Céline Dion, Garou, Toi et les autres aussi
Isabelle Boulay, Linda Lemay et Cœur de Pirate. Au quatre coins de ma vie
Sur les cœurs il n’y a pas de prix
Je veux tout
Tout de suite et ici
APRÈS LE VISIONNAGE Je veux tout
L’image claire et la floue
Français d’ailleurs Sur les sentiments illimités
Je travaille pour l’amour sans rendez-vous
Objectif(s) > Découvrir le français du Québec. Je veux voler sans me faire attraper
Cette activité de production écrite va sensibiliser Le vide je vais le remplir
les apprenants aux différences entre le français de De bons ou de mauvais souvenirs
France et celui du Québec. Le vide je veux le remplir
Avant que mon âme s’assèche et que je craque
Vous écrivez au tableau les phrases suivantes :
a. Mon chum a acheté un nouveau char. Je veux tout
b. La blonde de mon frère magasine toute la Le silence et les promesses
journée. c. Les flots braillent pour avoir un Le rigide et la souplesse
breuvage. d. Le trouble, c’est que les élèves Je veux tout
L’anarchie et la sagesse
n’arrêtent pas de jaser. Ton sourire et puis tes fesses
Dans un premier temps, vous demandez aux Je veux tout
apprenants de transposer ces phrases en français Toi et tous tes amis
de France sans regarder le document « Français Pour tracer mes jours et mes nuits
d’ailleurs ». Puis, vous leur proposez de vérifier Sur les cœurs il n’y a pas de prix
Je veux tout
leur travail en regardant le document. Vous Tout de suite et ici
notez les phrases au tableau sur proposition Je veux tout
des apprenants. Tout de suite et ici

> Corrigé : a. Mon petit ami a acheté une Le vide je vais le remplir
nouvelle voiture. b. La petite amie de mon De bons ou de mauvais souvenirs
frère fait des achats toute la journée. c. Les Le vide je veux le remplir
enfants pleurent pour avoir une boisson. Avant que mon âme s’assèche et que je craque
Je veux tout
d. Le problème, c’est que les élèves Toi et les autres aussi
n’arrêtent pas de parler. Au quatre coins de ma vie
Sur les cœurs il n’y a pas de prix
Je veux tout
Tout de suite et ici
ACTIVITÉ POUR ALLER PLUS LOIN Je veux tout
Tout de suite et ici
Objectif(s) > Apprendre le français avec un clip.
Le site de TV5MONDE propose une fiche pédagogique
pour exploiter en classe le clip vidéo d’Ariane Moffatt
Je veux tout. Vous allez sur le site http://www.tv5.org
et cliquez sur la rubrique Langue française puis sur
Musique : Paroles de Clip. Ensuite vous tapez Ariane
Moffatt dans le moteur de recherches ➞ Artistes.

22
Semaine 1 B1.1
Au Québec
> Objectifs • L’impératif présent pour > À dire
communicatifs conseiller et interdire • Exprimer son intérêt
• Demander et donner • La place des pronoms pour une chanson
des conseils à l’impératif • Phonétique : accents
• Donner des instructions > À faire du monde :
> Vocabulaire • Choisir le duo de l’accent québécois
• Les bagages voyageurs responsables
> Grammaire de l’année
Rendez-vous 2 • Les valeurs du > À écrire
Manuel p. 18-25 conditionnel présent • Structurer son propos

Semaine 1
Rendez-vous 2 à découvrir Si on se préparait ? 2 Rendez-vous

 DEMANDER ET DONNER DES CONSEILS > Corrigé : a. Forum tour du monde / 17 août 2011.


b. Faire le tour du monde en solitaire (au départ
1 Activité d’observation, de compréhension de Paris) et visiter quelques pays de 4 continents :
écrite et de restitution d’informations. l’Amérique, l’Afrique, l’Asie et l’Océanie. c. Un an
Les apprenants doivent être capables avec la possibilité de prolonger d’un ou deux mois.
de répondre à des questions de d. Les conseils pour ne rien oublier / les démarches
compréhension générale portant administratives et médicales / les trucs et astuces des
sur un extrait de forum Internet. voyageurs qui l’ont déjà fait. e. Les tourdumondistes,
c’est-à-dire les personnes qui ont déjà fait ou qui sont
OBJECTIF : Identifier la situation de communication. en train de faire un tour du monde.

DÉROULEMENT POUR ALLER PLUS LOIN


a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : 30 minutes Vous pouvez demander aux apprenants s’ils ont déjà
environ), vous demandez aux apprenants d’identifier le posté sur un forum Internet des demandes de conseils,
document (une page de forum Internet), l’adresse du de quoi il s’agissait et s’ils ont obtenu des réponses.
site, de décrire la photo et de dire comment s’appelle Ou, s’ils n’ont jamais fait cela, s’ils aimeraient essayer.
la personne qui a écrit. Vous leur demandez d’émettre Vous pouvez également leur demander dans quels
des hypothèses sur le genre de messages que l’on domaines on pourrait avoir besoin de demander des
peut trouver sur ce type de site Internet (demande de conseils aux autres sur Internet.
conseils et réponses, partages d’expérience, photo-
graphies, mises en garde, suggestions d’itinéraires...).
b. Ensuite, vous demandez au groupe de lire attentive- 2 Activité d’observation, de compréhension
ment le document.
écrite et de repérages de certaines
c. Vous posez, à l’oral, les questions de l’activité.
structures. Les apprenants doivent être
d. Vous demandez aux apprenants de vérifier leurs
réponses en relevant des extraits du texte. capables de repérer les structures du
e. Vous pouvez également tracer l’itinéraire cité dans conseil dans des messages sur un forum
le message sur un planisphère ou à l’aide d’une Internet.
mappemonde. OBJECTIF : Identifier les expressions utilisées pour
f. Vous posez des questions sur les mots difficiles : donner des conseils à quelqu’un.
« j’envisage de » (= je prévois de, j’ai l’intention de...),
« en solitaire » (= seule), « d’ici 6-9 mois » (= au maxi- DÉROULEMENT
mum dans 6 ou 9 mois), « un périple » (= un voyage), a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : 20 minutes),
« au gré du voyage » (= selon le déroulement du vous pouvez procéder à un exercice oral d’identifica-
voyage), « des démarches » (= tentatives pour obtenir tion du deuxième document en demandant aux appre-
quelque chose d’une autorité), « un truc, une astuce » nants de s’intéresser aux photos des deux personnes,
(= un moyen, une idée), « un routard » (= celui qui part à leur nom (ou pseudonyme), aux dates. Vous leur
sur la route). demandez également d’émettre des hypothèses sur

23
les messages en faisant le lien avec le document pré- POUR ALLER PLUS LOIN
cédent : il s’agit de deux réponses données aux ques- Vous pourrez, avec vos apprenants, vous intéresser au
tions de Léanne. post-it de la page 18 « Pour demander des conseils à
b. Ensuite, vous demandez au groupe de lire le docu- quelqu’un » et vérifier qu’ils comprennent toutes les
ment et de répondre à la question : « Que conseillent structures. Vous pouvez également leur demander de
L’Escargot et Super Voyageur à Léanne ? » (visiter distinguer les formes plus formelles des formes plus
deux sites Internet, se renseigner sur le climat, esti- familières.
mer la durée de son voyage de manière plus précise,
préparer son itinéraire avec un agent de voyage, pré-
4 Activité d’interaction / production
voir un budget, trouver un sponsor).
  
c. Puis vous devez demander aux apprenants de repé- orale. L’apprenant devra pouvoir trouver
rer les structures qui introduisent ces conseils et de avec son voisin d’autres idées et d’autres
les relever. conseils pour aider Léanne à préparer
d. Enfin, vous posez des questions sur les mots dif- son tour du monde.
ficiles : « se renseigner » (= s’informer), « estimer »
OBJECTIF : Donner des conseils, faire des recomman-
(= déterminer, calculer), « un budget » (= la prévision
dations.
des dépenses), « un sponsor » (= un financeur).
DÉROULEMENT
> Corrigé : 1. Tu pourrais regarder, pour le côté a. Vous proposez aux apprenants de lire le post-it
administratif, sur le site ; tu pourrais trouver un « Conseiller quelque chose à quelqu’un » et leur
sponsor. 2. Tu devrais visiter ce site pour te renseigner demandez de repérer les structures non relevées
sur le climat ; tu devrais estimer plus précisément la dans les documents : les verbes « conseiller » et
durée et l’itinéraire de ton voyage. 3. Il vaudrait mieux « recommander » (insister sur leur construction), les
estimer plus précisément la durée de ton voyage. structures « vous feriez mieux de / pourquoi ne pas +
4. Pourquoi ne pas préparer son itinéraire avec infinitif », « Pourquoi est-ce que + phrase négative »,
un agent de voyage ? « à ta place + conditionnel ».
b. Vous formez des groupes de deux et, à tour de
POUR ALLER PLUS LOIN
rôle, chaque apprenant donne, à l’oral, de nouveaux
Vous pouvez demander aux apprenants de varier les conseils à l’autre comme s’il était Léanne. Vous devez
expressions du conseil à l’oral, tout en gardant les insister pour que les apprenants varient les structures
idées proposées par L’Escargot et Super Voyageur. introductives et changent de rôle.
Par exemple : « Elle pourrait / Elle devrait / Il vaudrait c. Vous passez parmi les groupes pour écouter et cor-
mieux / Pourquoi ne pas... préparer son itinéraire avec riger les productions.
un agent de voyage. » Cela permettra de systématiser d. Phase de mise en commun : les meilleures idées
à l’oral l’emploi de ces structures. sont notées au tableau et conservées pour l’activité 5.

3 Activité de repérage des structures > Propositions de corrigé : Je te conseille d’acheter


  de bonnes chaussures. Tu devrais préparer une petite
utilisées pour demander et donner un
trousse à pharmacie. À ta place, je ne ferais pas ce tour
conseil. L’apprenant devra être capable
du monde toute seule. Pourquoi ne pas consulter des
de relever toutes les structures dans les
agences spécialisées en tours du monde ?...
deux documents et de les classer en deux
groupes : demander ou donner un conseil. POUR ALLER PLUS LOIN
OBJECTIF : Faire repérer aux apprenants les expres- Vous pouvez demander aux apprenants s’ils ont déjà fait
sions utilisées pour demander et donner des conseils. un tour du monde et quels conseils ils peuvent apporter
à Léanne. Ils pourront raconter quelques anecdotes de
DÉROULEMENT voyage. Vous pouvez également chercher à savoir si ce
a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : type de voyage les intéresserait et pourquoi.
15 minutes), vous vous assurez que les apprenants ont
bien identifié les structures de l’exercice précédent et 5
qu’ils ont compris qu’elles servaient à donner des Activité de production écrite. L’apprenant
 
conseils. devra réutiliser les structures vues
b. Ensuite, il s’agit de repérer dans le premier texte, précédemment pour répondre à l’écrit
celui posté par Léanne, les structures de demande à Léanne sur le forum.
de conseil. Vous pouvez demander aux apprenants : OBJECTIF : Donner des conseils, faire des recomman-
« Comment Léanne demande-t-elle des conseils ? » dations.
c. Puis vous faites reprendre les formules pour don-
ner des conseils. DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants de récapituler les
> Corrigé : Pour demander des conseils : J’aimerais structures du conseil et les meilleures recommanda-
avoir des conseils (de...) (sur...) ; Pourriez-vous tions données par la classe au cours de l’activité 4.
m’envoyer vos trucs et astuces (pour...). Pour donner b. Vous leur expliquez qu’ils vont devoir répondre au
des conseils : Tu pourrais (peut-être) ; Tu devrais ; message de Léanne sur le forum et parler plus parti-
Il vaudrait mieux ; Pourquoi ne pas… culièrement de leur pays.
24
c. Vous leur demandez ensuite comment on écrit un g. Phase de mise en commun : à tour de rôle, les
message sur un forum et quel style on y adopte (infor- apprenants donneront les réponses qu’ils ont trou-
mel et familier). vées au groupe qui confirmera, corrigera, précisera.
d. Vous leur laissez 10 minutes pour écrire ce mes-
sage ; vous passez parmi eux pour vérifier les > Corrigé : a. Il s’agit du voyage en cargo. b. Le Havre-
productions. New York. c. 14 jours. d. 90 à 110 euros par personne et
par jour. e. On retrouve la notion de temps, on n’est pas
> Proposition de corrigé : (les réponses varieront pressé.
énormément en fonction du pays de l’apprenant)
Bonjour Léanne, Je n’ai jamais fait de tour du monde POUR ALLER PLUS LOIN
mais il y a quelques conseils qui me semblent être Vous pourrez orienter la conversation sur les voyages
utiles plus particulièrement pour mon pays. D’abord, je insolites, les moyens de transport originaux... Les
te recommande de... / tu ferais bien de… ! Enfin, et à ta apprenants pourront faire part au groupe de leurs
place, je... Bon voyage ! expériences en matière de voyages singuliers.
POUR ALLER PLUS LOIN 1
Un échange peut s’installer en classe sur les choses piste 03 ou CD classe Piste 03
à faire ou à ne pas faire lorsqu’on visite le pays des
apprenants. Si la classe est uniculturelle, vous pourrez
7   Activité de compréhension orale
leur demander quels sont les conseils qu’ils ont finalisée. L’apprenant doit être capable
donnés à Léanne et pourquoi. Le groupe devra arriver de relever des règles et des conseils dans
à se mettre d’accord sur une liste de recommandations le document sonore.
commune. Si la classe est multiculturelle, il s’agira OBJECTIF : Comprendre des informations ciblées et
d’échanger sur les conseils propres à chaque pays. Les les noter.
apprenants pourront se poser des questions pour en
savoir un peu plus. DÉROULEMENT
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils doivent main-
tenant se concentrer sur les règles et les conseils
donnés par Jean-Pierre Armand dans cette interview.
 DONNER DES INSTRUCTIONS L’activité va durer 15 minutes environ.
b. Vous faites réécouter le document et vous vous
1 arrêtez après certaines phrases pour permettre aux
piste 03 ou CD classe Piste 03 apprenants de noter les informations demandées.
6   Activité de compréhension orale c. Vous mettez les réponses en commun en faisant
oraliser les informations.
ciblée. L’apprenant devra fixer son
attention sur des éléments précis d’un > Corrigé : ne pas troubler le travail de l’équipage /
document sonore et les restituer à l’oral. respecter les horaires (repas et départs)
OBJECTIF : Comprendre des éléments précis.
POUR ALLER PLUS LOIN
DÉROULEMENT Il est possible d’approfondir la compréhension du
a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : 30 document sonore en demandant aux apprenants :
minutes), vous faites décrire aux apprenants la « D’après Jean-Pierre Armand, que peut-on faire sur le
photo de la page 19 (un cargo est un navire de com- bateau pendant un voyage en cargo ? » « Rencontrer
merce ou navire marchand dont le rôle consiste à les marins / discuter avec eux / voir comment
transporter des marchandises sous diverses formes fonctionne le bateau / constater comment tout est
en utilisant la voie maritime). Vous faites émettre des organisé, comment tout fonctionne / visiter la salle des
hypothèses sur le contenu du document sonore et sur machines / voir comment se fait le débarquement des
Jean-Pierre Armand. marchandises. »
b. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont écou-
ter un document assez long et devoir répondre à des
questions précises. 8   Activité de production écrite. L’apprenant
c. Après une première écoute, les apprenants devront  
doit être capable d’écrire à Léanne pour
répondre à la question a qui porte sur le thème de lui expliquer les règles à observer lors
l’interview. Vous ferez la relation avec les hypothèses
d’un voyage en cargo.
émises précédemment.
d. Vous demanderez ensuite aux apprenants de lire les OBJECTIF : Écrire sur un forum pour conseiller et rap-
questions b à e avant de réécouter l’enregistrement. porter les propos de quelqu’un.
e. Avant la deuxième écoute, vous insisterez sur le
fait que les apprenants doivent se concentrer sur les DÉROULEMENT
réponses aux questions posées. a. Vous demandez aux apprenants de travailler par
f. Après cette deuxième écoute, vous leur laisserez deux, de relire le message de Léanne (p. 18) et de
quelques minutes pour écrire les réponses. réfléchir à des conseils pour un voyage en cargo.

25
b. Vous lisez avec eux le post-it « Interdire / ordonner > Proposition de corrigé : Léanne, J’ai écouté ce matin
à quelqu’un de faire quelque chose ». Vous leur faites avec ma classe l’interview d’un voyageur en cargo qui
repérer les impératifs affirmatifs et négatifs. s’appelle Jean-Pierre Armand. Il parlait de ses voyages
c. Vous leur expliquez ensuite qu’ils vont devoir écrire et je me suis dit que cela pourrait t’intéresser parce
à nouveau à Léanne sur le forum pour lui parler de ce que c’est un type d’expédition bien particulier lorsqu’on
qu’ils ont entendu au sujet du voyage en cargo. Vous n’est pas pressé et que l’on s’intéresse un peu aux
leur précisez qu’il s’agit de réutiliser les structures bateaux, à la navigation... Par contre, il y a des règles
vues précédemment ainsi que celles du post-it. à respecter si tu choisis ce mode de transport : ne
d. Vous leur laissez 10 minutes pour écrire ce mes- dérange pas l’équipage et sois toujours à l’heure pour
sage ; vous passez parmi eux pour vérifier les les repas et pour les départs ! Le bateau ne t’attendra
productions. pas !! Bon voyage !

Semaine 1
Rendez-vous 2 à savoir Et si on se préparait ? 2 Rendez-vous

Vocabulaire : les bagages DÉROULEMENT


a. Vous demandez aux apprenants les objets de l’acti-
1. Activité d’observation et de reconnaissance vité 1 que l’on peut trouver dans leur trousse de toi-
lexicale. L’apprenant doit être capable de lette, ceux qui n’y sont pas et pourquoi.
reconnaître les objets dessinés et b. Vous proposez aux apprenants de dresser, à l’écrit,
de retrouver leur nom dans la liste. la liste de ce que contient leur trousse quand ils
partent en vacances en reprenant certains objets de
OBJECTIF : S’approprier le lexique des bagages et plus l’activité 1 et en y ajoutant de nouveaux éléments.
particulièrement celui de la trousse de toilette. c. Chacun des apprenants échange sa liste avec celle
de son voisin et lui demande des explications sur les
DÉROULEMENT mots qu’il ne comprend pas.
a. Vous demandez aux apprenants d’observer le des-
sin et de dire de quoi il s’agit : c’est une trousse de > Proposition de corrigé : Soins pour le visage – Brosse
toilette et son contenu. à dent dans son étui – Dentifrice – Coton – Coton-
b. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir tiges – Savon – Lait hydratant ou lait après-solaire –
associer les objets numérotés avec les mots proposés. Déodorant – Rasoir – Shampoing + après-shampoing –
c. Vous leur proposez de travailler par deux pour trou- Brosse – Petit miroir – Parfum – Bouchons d’oreille –
ver les réponses. Coupe-ongle / Lime – Pince à épiler – Maquillage
d. Phase de mise en commun et correction.
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
> Corrigé : a. 4, b. 8, c. 7, d. 2, e. 9, f. 3, g. 1, h. 6, i. 5, Vous pouvez insister sur la différence entre les brosses
j. 10 (à dents, à cheveux) et vous pouvez préciser également
les noms de contenants utilisés pour ces objets comme
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION un tube (de dentifrice), un flacon/une bouteille (de
Vous pouvez insister sur la prononciation de certains parfum, de gel douche, de shampoing), un stick (pour
termes comme « shampoing » [ʃãpwε̃] ou « parfum » le déodorant), etc.
[parf
˜], souvent mal prononcés.

POUR ALLER PLUS LOIN POUR ALLER PLUS LOIN


Vous pouvez demander aux apprenants quels mots Vous pouvez utiliser la liste du corrigé pour fournir aux
de cette liste ils connaissaient déjà avant de faire apprenants des mots nouveaux et ainsi compléter le
l’activité. Vous leur proposez d’essayer de mémoriser vocabulaire du contenu de la trousse de toilette. Vous
les autres avant la fin de ce Rendez-vous. pouvez également, selon la composition du groupe,
détailler le vocabulaire du maquillage (un rouge à
Activité d’élargissement du vocabulaire sur lèvres, un mascara, un fard, un fond de teint...).
2.   
les bagages. L’apprenant doit écrire ce qu’il
met dans sa trousse de toilette pour partir
en vacances.
OBJECTIF : S’approprier le lexique des bagages et plus
particulièrement celui de la trousse de toilette.

26
b. Vous expliquez la formation du conditionnel pré-
3.   ctivité de production orale
A sent. Il est formé à partir du radical du futur simple
 
collaborative. Les apprenants doivent être auquel on ajoute les terminaisons de l’imparfait.
capables de se mettre d’accord pour choisir c. Vous expliquez ensuite l’utilisation du condition-
des objets avant un départ en week-end. nel présent : la demande polie, le désir/le souhait, le
conseil. Vous demandez aux apprenants de relire indi-
OBJECTIF : Choisir et justifier ses choix. viduellement et attentivement le tableau grammatical
qui détaille les valeurs du conditionnel présent.
DÉROULEMENT d. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir,
compléter un dialogue en choisissant parmi les
par groupes de deux, choisir des objets dans une liste
verbes proposés et en les conjuguant dans un deu-
pour partir en week-end.
xième temps au conditionnel présent.
b. Vous pouvez préciser la consigne en spécifiant le
e. Les apprenants cherchent individuellement les
lieu où doit se dérouler le week-end (plage, mon-
verbes qui correspondent et les conjuguent.
tagne, campagne...).
f. Vous circulez dans la classe pour vérifier les
c. Vous pouvez commencer par expliquer le vocabu-
productions.
laire nouveau comme « un sac de couchage », « la
couture », « une aiguille », « du fil », « un briquet ». > Corrigé : ferais / proposerais / aurais / devrais /
d. Vous répartissez les apprenants par groupes de partirais / mettrais / trouverais
deux. Vous leur demandez de discuter pour se mettre
d’accord sur huit objets parmi les onze proposés dans POUR ALLER PLUS LOIN
le but d’alléger leur sac. Vous leur précisez qu’ils Pour faire assimiler le système de la formation du
doivent systématiquement justifier leurs choix. conditionnel présent, vous demandez aux apprenants
e. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les de donner le radical du futur de certains verbes que vous
productions. écrivez au tableau : prendre – prendr-, aller – ir-, lire – lir-,
f. Vous proposez une mise en commun sous forme de écrire – écrir-, vouloir – voudr-, voir – verr-, pouvoir –
vote pour arriver à la liste idéale pour le groupe. pourr-, faire – fer-. Puis vous leur demandez d’écrire ces
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION verbes au conditionnel.
Pensez à orienter les apprenants vers des choix
logiques et liés les uns aux autres (par exemple, si
on prend le briquet, on n’a peut-être pas besoin de la 2.   Activité de production orale. L’apprenant
lampe de poche ; si l’on part en camping, on privilégiera donne des conseils à des personnes qui
le couteau suisse, etc.). sont dans des situations particulières.
POUR ALLER PLUS LOIN OBJECTIF : Donner des conseils en réutilisant le condi-
Vous avez la possibilité de demander aux apprenants tionnel présent.
s’il y a d’autres objets / vêtements / accessoires dont ils
ne peuvent pas se passer pour partir en vacances, s’ils DÉROULEMENT
voient d’autres éléments de bagages indispensables, a. Avant de commencer l’activité vous pouvez propo-
s’ils voyagent léger ou s’ils ont, au contraire, du mal ser un remue-méninges sur les structures du conseil
à se limiter. au conditionnel : tu devrais / vous devriez, tu pourrais /
vous pourriez, il faudrait, à ta place, je...
b. Les apprenants travaillent par deux. Ils doivent
Grammaire : les valeurs du conditionnel utiliser le conditionnel présent pour proposer des
présent conseils aux quatre personnes.
c. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les
1.    ctivité de reconstitution d’un dialogue.
A
  productions.
L’apprenant doit conjuguer les verbes d. Phase de mise en commun et de correction.
au conditionnel présent.
OBJECTIF : Revoir la formation du conditionnel présent. > Proposition de corrigé : a. Tu devrais acheter un plan
de la ville. b. Il faudrait faire des courses. c. Tu pourrais
DÉROULEMENT préparer un bagage à main. d. À ta place, j’en parlerais
a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : autour de moi.
40 minutes), vous écrivez les phrases d’exemple don-
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
nées dans le tableau grammatical. Vous demandez
aux apprenants de donner l’infinitif des deux verbes Vous pouvez insister sur la prononciation des finales
en orange : ils pourront ainsi reconnaître qu’il s’agit -ais, -ait et -aient ➞ [ε].
des verbes « aimer » et « vouloir ». En revanche, ils
POUR ALLER PLUS LOIN
vont peut-être proposer comme temps le futur ou
l’imparfait. Vous corrigez en demandant les formes Vous pouvez demander aux apprenants de dire ce
de ces verbes au futur et à l’imparfait : J’aimerai / qu’ils feraient s’ils se trouvaient dans les situations
j’aimais – Je voudrai / je voulais. Vous expliquez qu’il évoquées dans les phrases de l’activité 2.
s’agit du conditionnel présent.

27
3.   ctivité ludique de production écrite.
A d. Ensuite, vous posez la question : « Est-ce que parle
 
Les apprenants doivent écrire un de leurs s’écrit exactement comme au présent ? » « Non, il n’y
problèmes et proposer des conseils pour a pas de « s » à l’impératif pour les verbes qui se ter-
les problèmes des autres. minent par un « e » et pour le verbe aller ».
e. Enfin, vous signalez les verbes irréguliers listés
OBJECTIF : Faire des recommandations.
dans le tableau.
f. Vous proposez de faire l’activité individuellement.
DÉROULEMENT
Vous passez parmi les apprenants puis proposez une
a. Pour commencer l’activité (durée totale :
correction collective.
20 minutes), chaque apprenant prend une feuille de
papier vierge et écrit (de manière anonyme) un pro- > Corrigé : b. choisissez – c. venez – d. achetez –
blème réel ou imaginaire. e. n’oubliez pas – f. essayez – g. prenez
b. Ensuite, les papiers circulent dans la classe et cha-
cun doit écrire un conseil sur la feuille qu’il a devant ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
lui. Vous devez vérifier avec les apprenants que le présent
c. Vous devez préciser aux apprenants qu’ils doivent de l’indicatif est bien maîtrisé, particulièrement avec
lire le problème et les conseils déjà inscrits pour ne les verbes du 2e groupe et certains verbes du 3e groupe
pas écrire deux fois la même recommandation. (dont faire et dire).
d. À la fin de l’activité, chacun récupère sa feuille et
lit, s’il le souhaite, le problème qu’il avait écrit et les
meilleurs conseils qu’on lui a donnés. 5.  Activité de production orale.
 
OBJECTIF : Utiliser des ordres et des interdictions à
> Proposition de corrigé : Problème : Je trouve que je l’oral.
ne progresse pas assez vite en français.
Conseils : Tu devrais participer plus à l’oral en DÉROULEMENT
classe. Tu pourrais lire des journaux/magazines a. Avant de commencer l’activité (durée totale :
français en ligne sur Internet. À ta place, je trouverais 15 minutes), vous constituez des équipes de deux dans
un francophone pour des échanges de conversation. lesquelles chaque apprenant va jouer à tour de rôle le
Etc. voisin qui n’a pas beaucoup d’argent pour voyager.
b. Vous expliquez qu’il s’agit de donner des ordres ou
POUR ALLER PLUS LOIN
des interdictions à l’oral à quelqu’un qui n’a pas beau-
Vous pouvez préparer quelques petites situations coup d’argent pour voyager. Vous précisez qu’il faut
problématiques adaptées à votre contexte varier les verbes utilisés et faire preuve de créativité.
d’enseignement et demander aux apprenants c. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les pro-
d’imaginer quelques conseils pour les résoudre. ductions, veiller au changement de rôle et au respect
de l’intonation.

> Proposition de corrigé : Ne prends pas de café en


Grammaire : l’impératif présent pour conseiller terrasse ! Visite seulement les musées gratuits !
et interdire Choisis des restaurants qui proposent des buffets à
volonté ! Etc.
4.  Activité de production écrite.
  POUR ALLER PLUS LOIN
OBJECTIF : Revoir la formation de l’impératif. Vous pouvez demander aux apprenants dans quels
endroits on trouve beaucoup d’interdictions (à
DÉROULEMENT l’hôpital, sur la route, dans un avion, dans un jardin
a. Avant de commencer l’activité (durée totale : public...). Ils peuvent ensuite citer celles dont ils se
30 minutes), vous demandez aux étudiants ce que souviennent, en utilisant l’impératif.
signifie le petit dessin en haut du tableau grammatical
(dessin que vous pouvez reproduire au tableau pour
ne pas qu’ils lisent l’exemple). Vous pouvez les orien- Grammaire : la place des pronoms à l’impératif
ter : « il ne faut pas laisser son téléphone allumé » –
« il faut éteindre son téléphone » – « éteignez votre 6.  Activité de production écrite.
 
téléphone ».
b. Vous demandez aux apprenants d’ouvrir leur OBJECTIF : Systématiser la place des pronoms à
manuel et de regarder le tableau grammatical, vous l’impératif.
expliquez que le verbe en rouge dans l’exemple est à
l’impératif et que ce temps sert à donner un ordre ou DÉROULEMENT
un conseil. a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale :
c. Vous faites lire les exemples donnés pour les verbes 30 minutes), vous faites lire les quatre exemples don-
« parler », « prendre » et « finir ». Vous amenez les nés dans le tableau grammatical. Vous demandez
apprenants à remarquer que ces formes corres- quel est l’infinitif de ces verbes (« se renseigner » et
pondent au présent de l’indicatif. Vous faites remar- « écrire ») et quelle est la différence entre les deux
quer la forme négative et la ponctuation. (pronominal pour le premier).

28
b. Vous demandez où se trouvent les pronoms à la DÉROULEMENT
forme affirmative de l’impératif (après le verbe, pré- a. Avant de commencer l’activité (durée totale :
cédés d’un trait d’union) et à la forme négative (avant 20 minutes), vous constituez des équipes de deux
le verbe). dans lesquelles chaque apprenant va devoir transfor-
c. Vous faites ensuite remarquer les formes toniques mer une phrase sur deux.
« moi » et « toi » à la forme affirmative de l’impératif. b. Vous expliquez qu’il s’agit de transformer des
d. Vous proposez enfin de faire l’activité individuelle- conseils en ordres ou en interdictions à l’oral en rem-
ment. Vous passez parmi les apprenants pour les guider plaçant le complément par un pronom. Pour plus de
si nécessaire puis proposez une correction collective. clarté, vous pouvez travailler sur la phrase a en grand
groupe. « Des valises, tu ferais mieux de ne pas trop
> Corrigé : a. Ne leur répondez pas tout de suite. en prendre. » – « N’en prends pas trop. »
b. Écrivez-moi dès votre arrivée. c. N’arrivez jamais en c. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les pro-
retard. d. Restez-y jusqu’à la fin de la semaine. ductions avant de proposer une correction collective.
e. Prends-en autant que tu veux. f. Ne les oublions pas
dans le train. > Corrigé : a. N’en prends pas trop. b. Envoie-leur
des cartes postales. c. Séjournez-y au moins une
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION semaine. d. Arrosez-les avant de partir. e. Confie-le à
Vous devez bien expliquer aux apprenants la différence tes voisins. f. N’en achetez pas trop.
entre un verbe pronominal à l’impératif (lève-toi ! /
levons-nous ! / levez-vous !) et un verbe simple POUR ALLER PLUS LOIN
accompagné d’un pronom direct, indirect, d’« y » ou Vous pouvez proposer un jeu de type « Jacques a dit »
d’« en » (Téléphone-lui ! Parlez-en ! Retournes-y !). Il en demandant aux apprenants de donner des ordres à
s’agit d’éviter qu’ils produisent des structures leur voisin (en utilisant l’impératif affirmatif et négatif
inexistantes comme téléphone-toi. ainsi que des pronoms). Le voisin s’exécute si l’ordre
commence par « Jacques a dit… ! » et ne fais rien si
7.  Activité d’expression orale. l’ordre est simplement formulé (« Saute ! »).
 
OBJECTIF : Transformer des conseils en ordres ou
interdictions à l’oral.

Semaine 1
Rendez-vous 2 à faire Au Québec 2 Rendez-vous

LE CONTEXTE Faire des recommandations


Au préalable, si vous n’avez pas fait l’activité sur les
personnages page 8, ni décrit la photo page 11, vous 1   ctivité de repérage. Les apprenants
A
faites décrire les personnages de la famille Lemercier doivent être capables de comprendre
(page 8 du manuel) à vos apprenants. Sinon, vous leur l’organisation d’une affiche publicitaire
demandez juste de rappeler qui sont les membres de pour y repérer les informations les plus
cette famille et quelle est leur passion. importantes.
Ensuite, vous faites observer le dessin de la page 22 et
OBJECTIF : Comprendre les informations principales
vous faites expliquer où est le personnage. Puis vous
d’une affiche publicitaire.
faites lire le message sur le forum et vous deman-
dez aux apprenants d’expliquer quel est le projet des
DÉROULEMENT
Lemercier, ce qu’ils demandent dans leur message
a. Vous demandez aux apprenants d’expliquer ora-
(projet : voyager de façon écologique vers des régions
lement comment ils préparent habituellement leurs
plus au sud ; demande : recevoir des conseils, des
voyages. Si les apprenants sont nombreux, la dis-
recommandations).
cussion se fera par binômes et une mise en commun
permettra de faire une liste des moyens utilisés
OBJECTIFS FONCTIONNELS
(guides touristiques, sites Internet, salons du tou-
Vous attirez l’attention des apprenants sur cette double
risme, aide d’amis…). Vous prévoyez une dizaine de
page, sur son objectif (« Faire des recommandations »)
minutes.
et sur sa thématique qui vont permettre un réemploi
b. Les apprenants regardent individuellement l’affiche
des notions vues dans les activités communicatives,
et prennent des notes (comme dans un SMS) pour
lexicales et grammaticales des pages précédentes
répondre aux questions. Vous leur donnez 5 minutes.
ainsi qu’une réalisation de la tâche proposée.
c. Vous faites une mise en commun avec la classe.

29
> Corrigé : a. Montréal, place des Arts. b. Un salon du > Proposition de corrigé : – Allô ? Léonard ? – Oui,
tourisme (avec des expositions et des événements). bonjour. – C’est Yara, du forum Voyageurs. – Ah, bonjour
c. Entre 6 $ et 12 $ (mais réduction possible si on Yara, merci pour ton SMS d’hier. – De rien ! Alors, tu vas
achète ses billets en ligne). d. L’utilité, c’est de pouvoir aller au Salon du tourisme ? – Ce salon est vraiment
préparer son voyage avant de partir. intéressant ? Est-ce que tu penses que je devrais y
aller ? – Ah oui, tu devrais vraiment y aller ! Ce sera
très intéressant. Tu veux faire un voyage qui respecte
2   ctivité de compréhension écrite.
A la planète, non ? – Oui, oui, c’est vrai. C’est important
Les apprenants doivent être capables pour moi et ma famille. – Alors je te conseille vraiment
de comprendre des informations ciblées d’y aller. Tu y trouveras beaucoup d’idées pour rendre
dans cette affiche. ton voyage vraiment durable. À ta place, je n’hésiterais
pas ! – Bon, tu m’as convaincu. Je vais en parler à
OBJECTIF : Comprendre des informations ciblées. Souad, on ira demain. Je pense qu’on emmènera les
enfants. Merci. – Je t’en prie, à bientôt ! – Au revoir ! Je
DÉROULEMENT te raconterai ça !
a. Vous demandez aux apprenants de relire la liste
des activités proposées par le salon (de 1 à 9), puis 4   Activité de compréhension
de lire les préférences des membres de la famille  
Lemercier et ensuite d’attribuer une activité du salon à écrite. L’apprenant devra être capable de
chacun des membres de la famille. Vous leur donnez classer des commandements selon les
5 minutes. catégories proposées.
b. Vous faites une mise en commun en grand groupe. OBJECTIF : Hiérarchiser des propositions.
> Corrigé : Souad : Elle ira plus particulièrement sur DÉROULEMENT
les stands consacrés à la nature (n° 2). Léonard : Il ira a. Vous faites trois colonnes au tableau, vous mettez
découvrir les modes de déplacement originaux dans le les trois catégories comme titres. Puis vous faites lire
hall B (n° 5). Lola : Elle ira à une conférence de Sylvain les commandements à voix haute à des apprenants
Tesson ou d’un autre écrivain voyageur (premier étage) de la classe. Après chaque commandement, vous
(n° 3 et 4). Timothée : On peut imaginer qu’il pourra demandez à un apprenant qui n’a pas lu de proposer
assister à un des spectacles (n° 6). une catégorie pour le commandement. Vous continuez
POUR ALLER PLUS LOIN jusqu’à la fin en veillant à ce que chaque apprenant
soit interrogé. Vous notez seulement les numéros des
Vous demandez à chaque apprenant quelles activités commandements dans les colonnes.
leur plairaient et s’ils aimeraient fréquenter un tel b. Pour les mots les moins faciles, vous demandez à
salon (ou vous les faites discuter par deux). certains apprenants d’en donner un synonyme ou une
explication en français (« durable » = qui respectera
l’environnement pour longtemps ; « avec soin » = en
3   Activité d’interaction orale. Les faisant attention ; « les déchets » = les choses qu’on
  jette à la poubelle).
apprenants doivent être capables de
vanter les avantages de ce salon et de > Corrigé : a. N° 2, 3, 6 – b. N° 1, 9 – c. N° 4, 5, 7, 8, 9
convaincre Léonard ou Souad d’y assister.
OBJECTIF : Recommander un événement. POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez demander aux apprenants d’imaginer
DÉROULEMENT d’autres commandements.
a. Vous expliquez bien aux apprenants qu’ils vont se
mettre par groupes de deux (voire de trois), qu’une 5   ctivité de production écrite. Les
A
personne va jouer son propre rôle, que l’autre (ou  
apprenants doivent être capables
les deux autres) va (vont) jouer le rôle des Lemercier. de développer et d’exemplifier les
Vous leur faites d’abord trouver quelques exemples commandements.
de phrases (– Comment fait-on une recommandation
en français ? – On utilise Vous devriez…, Tu pourrais… OBJECTIF : Donner des explications.
– Comment demande-t-on un conseil en français ?
– Avec Qu’est-ce que tu ferais à ma place ?). DÉROULEMENT
b. Vous leur donnez 3 minutes pour préparer indi- a. Vous donnez 8-10 minutes aux apprenants pour
viduellement leurs idées, leurs arguments, leurs choisir un commandement autre que celui de l’exemple
questions. et pour l’expliquer. Vous circulez dans la classe pour
c. Vous leur faites jouer le dialogue de façon semi- répondre à leurs questions ou pour les aider à se
improvisée, devant la classe en cas d’effectif réduit, corriger (vous leur faites chercher les erreurs et les
devant un autre groupe si les apprenants sont trop corrections par eux-mêmes).
nombreux. b. Lorsqu’ils ont fini, ils échangent leurs copies et se
d. Vous prenez des notes pendant les interactions et corrigent mutuellement.
faites ensuite un retour collectif. c. Ils lisent leur production à la classe ou à un voisin.

30
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous leur faites recopier leur petit texte sur une affiche
et ils l’exposent dans la classe. DÉROULEMENT
Étape 1 : Par deux, on choisit les caractéristiques
de notre prochain voyage « durable » (lieu, durée,
moyens de transports utilisés, principes retenus
pour préserver l’environnement).
6   ctivité d’interaction orale.
A Vous divisez la classe en groupes de 2 ou 3. Vous
 
Les apprenants doivent être capables de pouvez laisser le choix aux apprenants (en fonc-
demander et de donner des conseils. tion de leurs affinités) ou bien faire des groupes au
OBJECTIF : Demander et donner des conseils. hasard (en leur faisant piocher par exemple des
papiers avec des images ; ceux qui ont la même
DÉROULEMENT image seront dans le même groupe). Chaque
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont se mettre groupe doit se mettre d’accord sur ses idées. Ils
par groupes de deux (voire de trois), qu’une personne peuvent prendre des notes ; ils essaient de répé-
va jouer son propre rôle, que l’autre (ou les deux ter oralement pour bien mettre en valeur leurs
autres) va (vont) jouer le rôle des enfants Lemercier. idées et les expliquer. Vous leur donnez entre
Vous leur faites d’abord rappeler comment donner 20 minutes et une demi-heure.
des conseils et vous leur faites formuler la possibilité Étape 2 : On présente oralement nos idées et on
d’utiliser le futur simple dans ce cas puisque Lola et justifie nos choix.
Timothée vont bientôt partir en voyage. Les apprenants viennent devant la classe et
b. Vous leur donnez 5 minutes pour préparer indi- exposent leur projet, ils notent quelques élé-
viduellement leurs idées, leurs conseils, leurs ments-clés au tableau. Prévoir 3 à 5 minutes par
questions. groupe.
c. Vous leur faites jouer de façon semi-improvisée
le dialogue, devant la classe en cas d’effectif réduit, Étape 3 : Ensemble, on écoute toutes les
devant un autre groupe en cas d’effectif trop important. présentations.
d. Vous prenez des notes pendant les interactions et Pour cela, vous demandez à chacun de se faire
vous faites ensuite un retour collectif. une fiche pour chaque intervention, divisée en
deux colonnes, une pour les idées qu’ils trouvent
> Proposition de corrigé : – Allô, Lola ? – Non, c’est bonnes, l’autre pour celles qu’ils trouvent moins
Timothée. – Salut Timothée, je suis Yara, j’ai parlé à ton intéressantes. Cela les encouragera à être atten-
papa hier pour vous aider à préparer votre voyage. Et tifs et objectifs dans leur choix.
toi, tu es prêt à partir ? – Oui, je crois, j’ai préparé plein
de bonbons et de gâteaux pour le voyage ! – Ah, super ! Étape 4 : Par deux, on choisit un projet et on
Mais tu feras attention, d’accord ? Tu ne jetteras pas les explique pourquoi.
emballages dans la mer ! – Oui, oui, je ferai attention, Les apprenants choisissent le projet qu’ils ont
on gardera les déchets sur le bateau. On a plein de sacs préféré, en dehors du leur ! Ils expliquent ensuite
poubelle. Dis, tu as déjà fait un voyage comme ça, toi ? leur choix à la classe.
– Oui, c’était génial ! J’ai vu des dauphins, des poissons
volants, j’ai adoré ça ! – Oh, génial ! Et je pourrai leur Étape 5 : Ensemble, on nomme le duo de voya-
donner à manger ? Du chocolat ?! Ah ah ! – Ah non, geurs responsables de l’année.
surtout pas. Tu devras respecter la biodiversité. Tu dois La classe élit le duo qui a remporté le plus de
déranger les animaux le moins possible. – D’accord. Je suffrages.
ferai ce que tu m’as dit. Merci ! – De rien Timothée, bon
voyage ! POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez faire gagner quelque chose au groupe
qui est élu, dans ce cas, vous le précisez dès le
Choisir le duo de voyageurs début de l’activité.
e
Âch responsable de l’année Vous pouvez aussi filmer les interventions et
t proposer à une autre classe de voter pour le duo
qu’elle préférera. Dans ce cas, il sera intéressant
que votre classe vote pour le projet d’une autre
OBJECTIF : Par groupes de deux, les apprenants classe qui a réalisé la même tâche. Une préparation
imaginent un voyage « durable » qu’ils pourraient collective de ce projet avec cette autre classe pourra
faire et ensuite, le groupe complet vote pour la être une très bonne motivation pour les apprenants.
meilleure proposition.

31
Semaine 1
Rendez-vous 2 à écrire Au Québec 2 Rendez-vous

Structurer son propos > Corrigé : a. Noms de nationalités : avec majuscule


(« les Québécois »), adjectifs de nationalités : sans
1   ctivité de compréhension écrite et de
A majuscule (« la différence québécoise »). b. Après
repérage. L’apprenant doit être capable un élément qu’on veut mettre en valeur en début
d’identifier les différentes parties d’un de phrase (« Pour attirer les touristes, il… ») ; pour
texte. ponctuer une liste (« les fromages fins, les cidres de
glace, les bières artisanales… »).
OBJECTIF : Identifier la structure d’un texte.
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
DÉROULEMENT
Il n’y a pas d’occurrence dans le texte mais, si c’est
a. Afin de se préparer à aborder le thème du texte,
le cas dans la langue de certains apprenants, vous en
voici deux propositions d’activités, au choix :
profitez pour préciser qu’il n’y a pas de virgule après
1. Avant de commencer à travailler sur la page,
les verbes d’opinion ni avant ou après les mots « que »
vous demandez à chaque apprenant ce qu’il faudrait
et « qui » (« Je pense que c’est super que tu visites le
faire pour rendre la ville où vous êtes (encore) plus
Québec qui est un très beau pays. ») sauf s’il s’agit
attrayante. Vous leur faites écrire une réponse concise
d’isoler un groupe de mots pour faire une précision
sur un petit papier. Vous ramassez les papiers, vous
(« Le Québec, qui est un très beau pays, organise
les lisez devant la classe et vous faites deviner qui est
beaucoup de festivals »).
l’auteur de chaque proposition.
2. Avant de regarder la page, vous demandez
simplement aux apprenants quelles représentations
ils ont du Québec. Vous notez ou faites noter les 3   Activité de production écrite.
grandes idées au tableau. Vous pouvez ne pas faire  
cette activité si vous avez déjà travaillé sur la page OBJECTIF : Rétablir la ponctuation et les majuscules
d’ouverture de la Semaine. dans un texte.
b. Ensuite, vous demandez aux apprenants de lire le
texte de Guy Ferland afin de le comprendre dans les DÉROULEMENT
grandes lignes. Puis chaque apprenant essaie d’en a. Vous demandez aux apprenants de se mettre par
identifier les quatre parties. Ensuite, les apprenants deux. Vous leur donnez 10 minutes pour lire attenti-
se mettent par deux et comparent leurs réponses. vement le paragraphe « La ponctuation et les majus-
c. Vous procédez ensuite à une phase de correction cules » de l’encadré « Conseils/stratégies » puis
collective. Durée totale : 15 à 20 minutes. pour recopier le texte en rétablissant la ponctuation.
Lorsqu’ils ont fini, ils comparent leur version avec
> Corrigé : a. L’introduction : de « Le charme du » celle d’un autre groupe. Ils discutent s’ils ne sont pas
à « festivités de toutes sortes ». b. Ce qu’il ne faut
d’accord.
pas faire : de « Finis les grands espaces » à « Belle
b. Vous leur distribuez un corrigé que vous aurez pré-
Province ». c. « Ce qu’il faut faire : de « Parlons
alablement préparé ou bien vous diffusez une version
de l’aspect moderne des villes » à « dans tous les
corrigée sur le tableau numérique.
messages touristiques ». d. La conclusion : de « Le
Québec, c’est » à « atmosphère hospitalière ». > Corrigé : (accepter de petites variantes avec les points
et les virgules si cela reste cohérent)
POUR ALLER PLUS LOIN
Salut maman, (ou : Salut maman !)
Vous demandez aux apprenants de justifier leurs choix Je suis bien arrivée à Montréal. En ce moment, il fait
en citant des éléments linguistiques du texte. très beau, ce n’est pas encore l’hiver. Les Montréalais
sont des gens charmants. J’ai rencontré deux filles
qui s’appellent Ariane et Marie-Hélène. On a fait plein
de choses ensemble : du vélo, de la course à pied, du
« magasinage », de la cuisine. J’adore cette ville !
Gros bisous. Zoé
2   Activité de repérage des codes Remarque : faire du magasinage = faire les magasins,
 
de ponctuation, des majuscules. faire du shopping (l’expression est utilisée au Québec
OBJECTIF : Expliquer l’utilisation des signes de ponc- et pas en Europe, voir p. 17 du livre de l’élève.
tuation, des majuscules.
POUR ALLER PLUS LOIN
DÉROULEMENT Si le choix de la ponctuation reste compliqué pour
a. Vous donnez deux minutes aux apprenants pour vos apprenants, vous pouvez sélectionner un petit
observer ces éléments dans le texte. texte et vous le leur dictez de façon expressive, en
b. Vous procédez ensuite à une mise en commun des marquant les pauses qu’il faut, pour qu’ils essaient de
observations (durée : 5 à 10 minutes). deviner la ponctuation.

32
magnifique château, le fait que Léonard de Vinci y
4   Activité de production écrite. a vécu : les attraits ne manquent pas. Mais à quels
  moments ces touristes viennent-ils ? De mars à
OBJECTIF : Rédiger un texte structuré. octobre, principalement. Les mois d’hiver sont calmes,
les gens n’ont pas envie de prendre des vacances en
DÉROULEMENT hiver.
a. Vous faites lire aux apprenants le paragraphe Mais arrêtons de penser qu’une petite ville
« Structurer un texte » de l’encadré « Conseils/straté- française est ennuyeuse en hiver ! Évitons d’avoir
gies » et vous leur faites éventuellement compléter les ce genre de stéréotypes ! Une ville en hiver est juste
exemples par d’autres auxquels ils pourront penser. différente. Pourtant, il y a tout de même des choses à
b. Vous lisez avec eux la consigne de l’activité et leur faire. Ne l’oublions pas ! Nous devons promouvoir cela.
faites relever les mots-clés. Vous leur faites chercher Parlons de la Loire embrumée le matin et qui scintille
des idées au brouillon. S’il y a des apprenants d’ori- sous les rayons de soleil d’hiver en fin d’après-midi.
gines diverses dans la classe, vous pouvez faire une Évoquons le caractère romantique de la neige qui
recherche collective d’idées à propos de la ville où tombe et recouvre la ville d’une belle couverture
vous vous trouvez. blanche. Mettons en valeur les feux de cheminée
c. Chaque apprenant rédige son texte en s’aidant de immenses dans les châteaux de la région, faisons la
son brouillon, vous passez dans la classe pour leur promotion des délicieux dîners dans des restaurants
donner un petit coup de pouce s’ils en ont besoin. Vous confortables et accueillants, des bars où on peut se
leur faites chercher un titre pour leur texte. réchauffer et se faire des amis français !
d. Au bout du temps imparti, les apprenants Disons-le mieux que ça : Amboise en hiver, c’est
s’échangent leurs copies pour une correction col- un dépaysement garanti dans une atmosphère
laborative. Vous pouvez faire une correction finale. chaleureuse.
L’activité durera de 30 minutes à une heure.
POUR ALLER PLUS LOIN
> Proposition de corrigé : Une petite ville dynamique. Si vous vous trouvez dans une ville francophone, vous
Chaque année, beaucoup de touristes visitent Amboise, pouvez proposer aux apprenants d’envoyer leur lettre
petite ville charmante au bord de la Loire. Son à la mairie ou à une autre institution officielle.

Semaine 1
Rendez-vous 2 à dire Au Québec 2 Rendez-vous

Exprimer son intérêt pour une chanson d. Les apprenants écoutent le document sonore et vous
proposez une correction collective et participative.
1 e. Vous demandez ensuite aux apprenants de lire les
piste 04 ou CD classe Piste 04
questions b et c et vous repassez l’enregistrement.
1   Activité de compréhension Les apprenants, par groupes de deux, discutent de ce
  qu’ils ont compris.
orale. L’apprenant doit être capable
de comprendre différents témoignages f. Phase de mise en commun et de correction.
au sujet d’une chanson. > Corrigé : a. a, b, c, e, f. – b. a : tout l’album, toutes les
OBJECTIF : Comprendre le sens global d’un témoi- chansons ; c : le refrain, les paroles, la voix, la chanson
gnage à la radio. qui ne se prend pas au sérieux ; e : les instruments
(les cuivres), la musicalité, la voix cassée ; f : bonne
DÉROULEMENT humeur. – c. d : la mélodie, la voix, c’est toujours la
a. Avant de commencer l’activité (durée totale : même chose.
40 minutes), vous demandez aux apprenants s’ils se
souviennent de la chanteuse de la photo en haut de la POUR ALLER PLUS LOIN
page. Vous leur rappelez qu’il s’agit d’Ariane Moffatt Vous pouvez proposer aux apprenants de lire la
dont ils ont vu le clip Je veux tout dans la partie « À transcription du document sonore page 230 du manuel
partager » (p. 17 du livre de l’élève). Vous lisez avec et faire remarquer les structures pour exprimer son
eux la courte biographie de la chanteuse. intérêt ou son désintérêt pour une chanson : « j’adore » /
b. Vous demandez aux apprenants comment ils « j’écoute en boucle » (= sans arrêt), « toutes les
avaient trouvé la chanson Je veux tout, ce qu’ils en chansons me plaisent » / « elles plaisent à toute la
avaient pensé. Ils diront s’ils l’ont aimée ou pas et famille » / « c’est ma chanson préférée du moment »… ;
devront justifier leurs propos. « j’en ai un peu assez d’entendre cette chanson » /
c. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont entendre « c’est toujours la même chose ». Ces structures les
six témoignages d’auditeurs de radio qui s’expriment aideront à réaliser leur production orale.
sur la chanson Je veux tout et qu’ils doivent dans un
premier temps déterminer quelles personnes aiment
la chanson d’Ariane Moffatt.

33
DÉROULEMENT
2  Activité de production orale. a. Vous faites d’abord écouter le dialogue en gardant
 
OBJECTIF : Exprimer son intérêt pour une chanson. le livre fermé.
b. Puis vous demandez aux apprenants s’ils ont
DÉROULEMENT remarqué des différences entre la prononciation de
a. Vous pouvez commencer par un remue-méninges l’homme et la prononciation de la femme. Plus pré-
sur le vocabulaire de la musique : la mélodie (entraî- cisément, vous leur demandez s’ils ont remarqué
nante, émouvante, dynamique), les instruments, la quelque chose de différent dans l’utilisation du lexique
voix (aiguë, grave...), le style, le rythme... L’activité et de la prononciation de certains sons. Par exemple,
complète va durer environ 50 minutes. pour le lexique, l’homme utilise l’expression « fin de
b. Vous demandez ensuite aux apprenants de lire l’en- semaine » pour le « week-end » et il dit « bonjour »
cadré « Conseils/stratégies » et de poser des ques- à la fin du dialogue pour répondre à la femme qui lui
tions sur des termes qu’ils ne comprendraient pas. dit « au revoir ». Vous leur demandez ensuite s’ils ont
c. Vous leur expliquez qu’ils vont devoir parler d’une remarqué des différences de prononciation entre les
chanson qu’ils aiment et la présenter à leur voisin en deux personnes. Ce point est plus difficile à percevoir.
disant pourquoi ils l’apprécient. c. Vous notez au tableau les éléments trouvés par les
d. Vous leur laissez une vingtaine de minutes de pré- apprenants.
paration individuelle. Vous passez parmi eux en pro- d. Lors d’une deuxième écoute, vous faites des pauses
posant votre aide. juste après les passages où la prononciation est diffé-
e. Par groupes de deux, les apprenants échangent sur rente entre les deux locuteurs et vous leur faites noter
ce qu’ils ont préparé. Vous passez pour prendre des oralement ces différences.
notes sur l’utilisation des structures proposées. e. Puis vous demandez aux apprenants de regarder
f. Vous proposez un retour aux étudiants en vous foca- dans leur livre page 25 les trois exemples de mots dif-
lisant sur l’utilisation adéquate ou mal appropriée des féremment prononcés entre le locuteur québécois et
stratégies étudiées. la locutrice française.
POUR ALLER PLUS LOIN
> Proposition de corrigé : J’ai choisi de te parler
de la chanson de Jacques Brel qui s’intitule Ne me
Vous pouvez faire écouter aux apprenants un enre-
quitte pas, je suppose que tu la connais. C’est une
gistrement authentique d’un(e) artiste québécois(e)
chanson célèbre composée, écrite et interprétée
qui parle et un autre où il/elle qui chante. Très souvent,
par Jacques Brel en 1959. Je ne peux pas dire que
on reconnaît nettement la prononciation spécifique
c’est ma chanson préférée mais c’est un morceau
des locuteurs québécois dans leurs interviews. Par
que j’aime beaucoup. Pourquoi ? D’abord la voix du
contre, quand ils chantent, leur accent est beaucoup
chanteur est extraordinairement émouvante. Je crois
moins facilement perceptible.
qu’il faut avoir vu Jacques Brel l’interpréter sur scène
pour comprendre. Dans cette chanson, l’interprète
parle de sa séparation avec Suzanne Gabriello (bien 1
que ce soit lui qui l’ait quittée). Les paroles sont très piste 05 ou CD classe Piste 05
poétiques. C’est une chanson extrêmement triste qui 2   Activité de différenciation lexicale.
me touche beaucoup. J’adore l’écouter et surtout la  
voir interprétée par Jacques Brel même si c’est plutôt OBJECTIF : Reconnaître quelques spécificités lexicales
mélancolique. en français québécois.

POUR ALLER PLUS LOIN DÉROULEMENT


Il est tout à fait possible de proposer un corrigé ou une Vous demandez aux apprenants de lire les expressions
entrée dans l’activité sous la forme d’une présentation québécoises proposées dans l’activité et d’écrire leur
faite par vous d’une chanson que vous aimez. Vous « traduction » en français de France.
pouvez la faire écouter au groupe puis en parler en
vous appuyant sur l’encadré « Parler d’une chanson ». > Corrigé : a. Ce matin ; b. ici ; c. week-end ;
d. vous / nous ; e. le dîner ; f. bonne journée

POUR ALLER PLUS LOIN


Concernant l’utilisation du mot « souper », on précisera
Phonétique : Accents du monde : l’accent québécois qu’au Québec comme en Belgique et en Suisse, ce
terme désigne le repas du soir alors et que le « dîner »
1 est le repas du midi. En France, le souper existe, c’est
piste 05 ou CD classe Piste 05
un repas de la nuit, après une sortie au théâtre.
1   Activité de repérage de l’accent Concernant l’utilisation de l’expression « bonjour »,
  au sens littéral « bon jour », il s’agit tout simplement
québécois.
d’une manière de souhaiter une « bonne journée ».
OBJECTIF : Reconnaître oralement quelques différences Cette expression est également utilisée en Belgique
entre la prononciation d’un locuteur français et celle comme formule de politesse pour quitter quelqu’un
d’un locuteur québécois. dans une situation formelle.

34
Semaine 1 Bilan

COMPRÉHENSION DE L’ORAL    10 points COMPRÉHENSION DES ÉCRITS    20 points


1 ACTIVITÉ 1 10 points
CD classe Piste 12 Vous êtes à Toulouse avec des amis et vous cherchez
Vous entendez cette information à la radio. Écoutez et des activités à faire ce samedi.
répondez aux questions. Vous trouvez ces annonces sur le site Internet de
l’office de tourisme de Toulouse.
1. De quel salon s’agit-il ? 2 points Lisez et complétez le tableau.
................................................................................................................

2. Quel pays est à l’honneur de ce salon ? 2 points


TOULOUSE
................................................................................................................

3. Combien y a-t-il eu de visiteurs la première


journée ? 1 point
Accès et plan Hébergement Restauration Sites et visites
a. 16 000. Balades et Sorties et Toulouse Week-ends et
b. 60 000. découvertes événements pratique courts séjours
c. 76 000.
1. Profitez de vos 2. Le Printemps de
4. L’année dernière, il y a eu…
vacances d’été septembre à Toulouse est
pour découvrir un festival entièrement
1,5 point
a. moins de visiteurs que cette année. Toulouse lors d’une g�at�it dédié aux ar�s
b. autant de visiteurs que cette année.
c. plus de visiteurs que cette année.
visite g�idée. Nous visuels et au spectacle
vous proposons de vivant. Peint�res, dessins,
5. À quoi peut vous servir ce salon ? nombreux thèmes sculpt�res, photog�aphies,
de visites : des vidéos et perfor�ances,
2 points
................................................................................................................
g�ands monuments, chorég�aphies, ciné-concer�s
6. Qu’est-ce que vous pouvez faire pendant les bords de la et concer�s de musiques
ce salon ? 1,5 point Garonne, des balades act�elles vous per�ettent
gour�andes... chaque année de découvrir
3. Si vous rêvez de la création contemporaine.
far�iente ou de 4. Ce Festival des savoirs,
verdure, des dizaines entièrement g�at�it,
de squares, parcs réunit toutes les sciences.
et jardins s’ouvrent Union ent�e esprit créatif,
à vous en plein scientifique et ar�istique,
cent�e-ville. En tout, cette t�oisième édition
❑ a. ❑ b.
la ville de Toulouse propose à chacun de parler
compte 160 parcs et des sciences différemment,
jardins, des centaines à t�avers l’émer�eillement,
d’espaces ver�s et six l’esthétique, le plaisir de la
zones ver�es. découver�e et de la rencont�e.
5. Promenez-vous et découvrez la ville rose à
bicyclette, à vot�e r��hme. Les nombreuses pistes
cyclables faciliteront vos déplacements dans la ville et
❑ c. les aires de stationnement destinées aux deux-roues,
à proximité des musées et des monuments, vous
per�ett�ont de ne rien manquer des t�ésors
de Toulouse.

35
Semaine 1 Bilan
1. Vous pouvez utiliser les Chèques-Vacances
N° de
Situations pour payer… 2 points
l’annonce
1. Yves aime les découvertes
scientifiques.
2. Samuel préfère rester tranquille
et profiter de la nature. ❑ a. ❑ b. ❑ c.
3. Roselyne veut découvrir la ville à vélo,
pour faire un peu de sport. 2. Quelle est la durée de validité des Chèques-
Vacances ? 2 points
4. Dorothée aimerait découvrir
les monuments historiques a. 3 mois.
avec un guide. b. 1 an.
c. 2 ans.
5. Maud veut une journée culturelle,
artistique et musicale. 3. Vous pouvez utiliser les Chèques-Vacances…
2 points
a. en Europe.
c. dans le monde entier.
b. uniquement en France.
ACTIVITÉ 2 10 points 4. Où peut-on obtenir d’autres informations sur
Vous recevez cette publicité. Lisez et répondez aux le Chèque-Vacances ? (deux réponses possibles,
questions.
une seule attendue) 2 points
Le Chèque-Vacances vous permet de financer un ................................................................................................................

départ en vacances et un large éventail d’activités


5. Si vous n’avez pas utilisé tous vos Chèques-
culturelles et de loisirs chez 170 000 profession-
Vacances et que leur date d’utilisation est passée,
nels du tourisme et des loisirs. Vous pouvez ainsi
qu’est-ce que vous pouvez faire ? 2 points
les utiliser pour l’hébergement, la restauration, les
voyages et transports, la culture et les loisirs. Il ne ................................................................................................................

peut pas servir pour l’achat de biens de consomma-


tion. Il est utilisable pour des prestations en France
(y compris les DOM-TOM) et dans les pays de PRODUCTION ÉCRITE                     10 points
l’Union européenne. Vous souhaitez organiser un voyage à l’étranger
Le Chèque-Vacances est valable 2 ans à partir de sa avec vos amis français. Vous écrivez un courriel pour
date d’émission. Par exemple, un Chèque-Vacances expliquer votre projet. Vous dites dans quel pays vous
émis en 2009 est valable jusqu’en fin 2011. À la aimeriez aller, comment et pourquoi. Vous demandez
l’avis de vos amis et quelques conseils pour l’organi-
fin de sa période de validité, si vous n’avez pas sation de votre voyage.
utilisé tous vos chèques, vous pouvez demander
leur échange. L’échange est possible durant les
3 mois qui suivent la fin de validité. PRODUCTION ORALE                     10 points
Pour savoir où utiliser vos Chèques-Vacances,
l’ANCV met à votre disposition : Monologue
Donnez toutes les instructions nécessaires à la prépa-
• Le guide en ligne : préparez vos vacances grâce à
ration d’un long voyage à l’étranger.
son moteur de recherche multicritères.
• Le site Internet mobile www.cheque-vacances. Interaction
mobi : grâce à son système de géolocalisation, Un ami français aimerait faire un voyage au Québec
accédez en quelques clics à tous les professionnels avec vous. Vous vous mettez d’accord ensemble sur la
où que vous soyez grâce à votre téléphone portable. date, la durée, les moyens de transports et le contenu
de vos valises. Vous dites également ce que vous
D’après http://www.ancv.com/Les-produits/Le-Cheque-Vacances
visiterez.

36
Semaine 2 B1.1
En Louisiane
Scénario : Rendez-vous 1 Rendez-vous 2 > À faire
L’apprenant reçoit des nouvelles
> Objectifs communicatifs > Objectifs
• Présenter son
de la famille Lemercier sur le appartement et trouver
forum. Ils sont arrivés à la fin de • Situer dans l’espace communicatifs
un colocataire
la première étape de leur voyage • Caractériser un lieu • Décrire des
en bateau : la Louisiane. Ils comportements quotidiens > À écrire
> Vocabulaire
veulent y rester quelque temps • L’habitat • Exprimer son accord • Créer son profil
donc l’apprenant les aide ou son désaccord sur un site Internet
à trouver un logement. > Grammaire
> À dire
• Les prépositions > Vocabulaire
• S’exprimer au téléphone
et les adverbes de lieu • Les tâches ménagères
• La place de l’adjectif > Grammaire
• Phonétique : rythme,
groupes rythmiques
qualificatif • La négation et accentuation
> À partager • Les verbes directs ou en français
• Culture louisianaise indirects et les pronoms

PAGES D’OUVERTURE
La destination / Les photos. L’auto-évaluation.
Les photos représentent une vue de la Nouvelle- L’auto-évaluation se trouve en bas à droite de la double
Orléans (Lousiane, États-Unis) depuis le Mississippi page d’ouverture. Elle permet de faire prendre conscience
et un homme y jouant de la trompette. La Nouvelle- aux apprenants qu’ils ont déjà des connaissances sur
Orléans (« New Orleans » en anglais) est la plus les structures qui vont être développées et approfondies
grande ville de l’État de Louisiane, aux États-Unis, durant cette Semaine 2. Il ne s’agit donc pas d’aller trop
comptant plus de 340 000 habitants. C’est un centre loin à ce stade-là mais plutôt de les aider à se remémo-
industriel et de distribution, un port de mer impor- rer (à l’oral) des outils déjà acquis en A1-A2. Les « icônes
tant et une ville à la vie culturelle riche, ancienne et météo » sont là pour qu’ils choisissent eux-mêmes là où
vibrante, surtout pour sa musique, le jazz, et sa cui- ils en sont par rapport à ces éléments linguistiques.
sine à base de fruits de mer.
Suggestion d’activité :
Suggestion d’activité : Vous lisez, avec les apprenants, les trois points de l’auto-
Vous demandez aux apprenants de regarder le dessin en évaluation page 27. Vous demandez aux apprenants :
bas de la page 26. Ils reconnaîtront ainsi les membres de « Qui peut expliquer à quelqu’un où il habite ? » ; « Qui
la famille Lemercier, déjà rencontrée lors de la Semaine peut nommer 5 meubles indispensables ? » ; « Qui peut
1. Vous leur demanderez où la famille se trouve pour citer 3 tâches ménagères ? » et vous répartissez les
introduire le thème lexical de la Semaine, c’est-à-dire le apprenants en trois groupes en fonction de ceux qui ont
logement. Puis vous observez les deux photos des pages levé le doigt pour chacune de ces questions. Vous lais-
26 et 27 et vous demandez aux apprenants de décrire ce sez 5 minutes aux groupes pour répondre, chercher,
qu’ils voient (une grande ville moderne avec la mer ou communiquer puis un porte-parole vient au tableau
un fleuve, un joueur de trompette). et expose ce que son groupe a trouvé. Vous notez les
structures en trois parties distinctes. Vous demandez
L’objet.
ensuite aux apprenants de lire le contrat d’apprentis-
C’est un collier de Mardi-Gras avec un pendentif en
sage (bandeau à gauche de la page 26) et vous leur
forme d’écrevisse.
demandez de faire le lien avec ce qu’ils viennent de
L’écrevisse de Louisiane est un crustacé d’eau douce
faire. Vous précisez donc aux apprenants qu’ils ont
originaire du Mexique et du Sud est des États-Unis et,
déjà des connaissances sur ces objectifs-là mais que la
comme son nom l’indique, très abondant en Louisiane.
leçon va, bien sûr, aller plus loin. Vous faites lire l’inté-
Suggestion d’activité :
gralité du contrat d’apprentissage.
Ensuite, vous demandez aux apprenants ce qu’est
Solutions :
l’objet page 27. Il est possible qu’ils répondent une
Je peux expliquer à quelqu’un où j’habite = « Situer
crevette, un homard, une langouste. Vous précisez
dans l’espace », « Les prépositions et les adverbes de
que c’est un collier de Mardi-Gras avec un penden-
lieu » (Rendez-vous 1)
tif en forme d’écrevisse. Vous demandez à la classe
Je peux nommer 5 meubles indispensables =
pourquoi cet objet représente la Louisiane. Vous leur
« Caractériser un lieu », « L’habitat » (Rendez-vous 1)
laissez quelques minutes par groupes de deux pour
Je peux citer 3 tâches ménagères = « Décrire des com-
émettre des hypothèses. Mise en commun.
portements quotidiens », « Les tâches ménagères »
37
Semaine 2 B1.1
En Louisiane
> Objectifs communicatifs > Grammaire > À partager
• Situer dans l’espace • Les prépositions • Culture louisianaise
• Caractériser un lieu et les adverbes de lieu
Rendez-vous 1 > Vocabulaire • La place de l’adjectif
Manuel p. 28-33 • L’habitat qualificatif

Semaine 2
Rendez-vous 1 à découvrir C’est ici que j’habite 1 Rendez-vous

 SITUER DANS L’ESPACE toit est un besoin vital, au même titre que la nourriture,


la santé et l’emploi. Elle s’est donc fixé comme objectif
1   Activité d’observation, de lecture d’une d’agir « pour que les plus défavorisés trouvent à se loger
image et de restitution d’informations. dignement et durablement, quels que soient le montant
Les apprenants doivent être capables de leurs ressources et leur situation sociale ».
de répondre à des questions de
compréhension générale portant sur
l’affiche d’une campagne de sensibilisation.
OBJECTIF : Identifier la situation de communication. 2   ctivité d’observation et d’expression
A
 
écrite. Les apprenants doivent être
DÉROULEMENT capables de décrire la famille, les meubles
a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : 20
et les objets de la photo.
minutes), vous demandez aux apprenants d’identifier
le document (une photo, un slogan ➞ une photo pour OBJECTIF : Décrire des personnes et un lieu.
une campagne de sensibilisation ou une publicité).
Ceci répond à la question a. DÉROULEMENT
b. Ensuite, vous demandez au groupe de lire a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir
attentivement l’activité 1 et de travailler par groupes décrire plus précisément la photo.
de deux pour identifier les éléments demandés. b. Vous constituez des groupes de deux et vous lisez
c. Vous posez, à l’oral, les questions de l’activité 1. Les la consigne.
apprenants répondent à l’oral. c. Les apprenants répondent à l’écrit et vous passez
parmi les groupes pour vérifier les productions.
> Corrigé : a. L’affiche d’une campagne de d. Phase de correction collective. L’activité va durer
sensibilisation. b. Une affiche de 12 m² (vous pouvez environ 20 minutes.
préciser aux apprenants que l’affiche dans le métro
parisien par exemple faisait effectivement 12 m²). > Corrigé : a. 5 personnes : les parents, un garçon de
c. La Fondation Abbé Pierre. d. « 12 m² pour une 4-5 ans, une fille de 5-6 ans, un bébé. La petite fille fait
affiche, c’est normal, mais pour une famille ? ses devoirs, le garçon est couché, les parents sont près
Agissons. (= il faut faire quelque chose) » du bébé et tous regardent vers le haut, vers nous (sauf
le bébé).
POUR ALLER PLUS LOIN b. Deux lits superposés d’une place, un lit 2 places,
Vous pouvez demander aux apprenants s’ils une petite table avec 2 petites chaises, plusieurs
connaissent l’Abbé Pierre et expliquer que c’est une couvertures, des oreillers, un évier, un étendoir à linge,
personne très aimée et très connue des Français pour des livres, des peluches, des cartons, des sacs, de
son engagement pour le logement des personnes la vaisselle, des lampes, des ustensiles de ménage,
défavorisées. Vous pouvez donner des détails sur sa une télévision, une étagère... (Cette liste n’est pas
Fondation. La Fondation Abbé Pierre pour le logement exhaustive, elle peut facilement être élargie.)
des défavorisés est une fondation membre d’Emmaüs
International et d’Emmaüs France qui a été reconnue POUR ALLER PLUS LOIN
d’utilité publique le 11 février 1992. L’abbé Pierre en était Vous pouvez demander aux apprenants quels
le président d’honneur jusqu’au 22 janvier 2007, date de sentiments ils éprouvent face à cette famille, à cette
sa disparition. Pour la Fondation Abbé Pierre, avoir un affiche, à cette situation.

38
d’accès au logement d’une partie des habitants
3   ctivité de classement. Les apprenants
A du pays.
 
devront être capables de classer des
meubles en fonction de la pièce à laquelle POUR ALLER PLUS LOIN
ils appartiennent généralement. Vous pouvez demander aux apprenants s’il existe le
même type d’associations dans leur pays et comment
OBJECTIF : Revoir le vocabulaire des meubles et des ils trouvent cette affiche (efficace, choquante, originale,
objets de l’appartement. inutile...).
DÉROULEMENT
a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : 15 minutes),
5   ctivité d’interaction / production
A
 
vous notez au tableau un maximum d’éléments pris orale. L’apprenant devra faire deviner
dans les productions écrites de l’activité 2. des objets à son partenaire en les situant
b. Ensuite, vous demandez aux apprenants dans quel précisément dans la pièce de l’affiche.
type de logement la famille de la photo devrait habiter : OBJECTIF : Situer un objet dans l’espace.
un trois-pièces (2 chambres, un séjour). Vous écrivez
les 4 pièces proposées dans les items de l’activité 3 DÉROULEMENT
au tableau et vous demandez aux apprenants de relier a. Avant de débuter l’activité, vous prenez un objet de
sur une feuille à l’écrit chaque objet/meuble à la pièce la classe que vous déplacez et vous posez quelques
dans laquelle il devrait se trouver. questions pour revoir certaines prépositions et
certains adverbes de lieu (sur, sous, à droite de, à
> Corrigé : a. La chambre des parents : un lit 2 places, gauche de, à côté de, devant, derrière, au milieu de).
plusieurs couvertures, des oreillers, des lampes.
b. Vous demandez aux apprenants de lire le post-it
b. La chambre des enfants : deux lits d’une place,
« Pour décrire un lieu et situer dans l’espace » et de
une petite table avec 2 petites chaises, plusieurs
poser des questions si nécessaire.
couvertures, des oreillers, des livres, des peluches,
c. Ensuite, vous formez des groupes de deux et vous
des lampes, une étagère. c. La cuisine : un évier,
expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir choisir un
de la vaisselle, des ustensiles de ménage. d. Le séjour :
objet sur l’affiche sans le dire à leur partenaire et le
des lampes, une télévision.
situer dans la pièce pour que celui-ci le trouve.
POUR ALLER PLUS LOIN d. Vous leur laissez une dizaine de minutes pour jouer ;
vous passez parmi les groupes pour vérifier les
Vous pouvez préciser aux apprenants que, pour
productions et pour vous assurer que les rôles changent.
compter les pièces d’un appartement en France,
on tient compte des pièces « à vivre » c’est-à-dire le > Proposition de corrigé : (les réponses varieront en
séjour et les chambres. Un quatre-pièces est donc, fonction des objets choisis) – C’est un objet qui se
par exemple, un appartement avec 3 chambres et un trouve en haut de l’affiche, au pied du lit, entre le lit et
séjour. Vous pouvez leur demander de dire en français la télévision. – C’est le radiateur.
dans quel type de logement ils habitent.
POUR ALLER PLUS LOIN
4   Activité d’interaction / production Si vous voyez que les structures utilisées posent encore
  des difficultés à vos apprenants, vous pouvez proposer
orale. L’apprenant devra pouvoir
comparer avec son voisin les réponses le même jeu avec des objets de la classe.
de l’activité 3 et réfléchir au problème
évoqué dans l’affiche.
OBJECTIF : Comparer et expliquer un problème.  CARACTÉRISER UN LIEU
1
DÉROULEMENT piste 06 ou CD classe Piste 13
a. Vous demandez aux apprenants de se mettre par 6   Activité de compréhension orale
deux et de comparer leurs réponses à l’activité 3. globale. L’apprenant devra fixer son
b. Ensuite, vous relisez le slogan et demandez aux attention sur l’environnement sonore
apprenants de discuter, toujours par groupes de deux, du document et identifier la situation
du problème évoqué dans cette affiche.
dans son ensemble.
c. Vous passez dans les groupes pour écouter et vous
corrigez les productions.
d. Phase de correction collective : les idées sont OBJECTIF : Identifier une situation de communication
notées au tableau. La durée de l’activité sera de précise.
15 minutes au total.
DÉROULEMENT
> Proposition de corrigé : Le problème évoqué par cette a. Avant d’écouter une première fois le document,
affiche est le « mal-logement ». Le mal-logement est vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir se
un néologisme francophone, adopté par la Fondation concentrer sur les bruits qu’ils entendent d’une part,
Abbé Pierre, pour définir la situation d’insalubrité identifier le lieu d’autre part, la personne qui parle et
ou de grande précarité de logement et de difficulté ce qu’elle fait.

39
b. Vous procédez à une première écoute, les c. Vous faites écouter à nouveau le document sonore.
apprenants devront répondre aux questions. Les apprenants associent.
c. Phase de correction collective : à tour de rôle, les d. Vous demandez aux apprenants de comparer leurs
apprenants donneront les réponses qu’ils ont trouvées réponses deux par deux.
au groupe qui confirmera, corrigera, précisera. e. Phase de correction collective.

> Corrigé : a. Des bruits de clés, la voix d’un homme, > Corrigé : a. 2, 3, 6, 7 – b. 2 – c. 1 – d. 4 – e. 5 – f. 7 – g. 6
des portes et des fenêtres qu’on ouvre et referme, des
voitures, la rue. b. Dans un studio. c. Un homme fait POUR ALLER PLUS LOIN
visiter l’appartement à quelqu’un (qu’on n’entend pas). Vous pouvez demander aux apprenants d’accorder
Il décrit et caractérise ce logement. l’adjectif en genre et en nombre avec le nom auquel il
se rapporte. Par exemple : La pièce est coquette.
1
piste 06 ou CD classe Piste 13
7   Activité de compréhension orale
ciblée. L’apprenant doit être capable 9   Activité d’interaction / production
de relever les noms d’objets et les orale. L’apprenant devra décrire à son
différentes parties de l’appartement. voisin l’appartement / la maison dans
OBJECTIF : Comprendre des informations ciblées et les lequel / laquelle il habite.
noter. OBJECTIF : Décrire et caractériser un lieu.
DÉROULEMENT DÉROULEMENT
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils doivent, lors a. Avant d’effectuer cette activité, vous apportez en
de la deuxième écoute, se concentrer sur les noms classe des feutres et des feuilles de papier vierges.
d’objets, de meubles et de parties de l’appartement. b. Vous demandez aux apprenants de dessiner un
b. Vous faites réécouter le document et vous vous plan de leur logement et d’y placer les pièces et les
arrêtez après certaines phrases pour permettre aux meubles principaux.
apprenants de noter les informations demandées. c. Vous formez des groupes de deux et chaque
c. Vous mettez les réponses en commun en faisant apprenant montre son plan à son partenaire et lui
oraliser les informations. propose, à l’oral, une visite guidée de son logement
> Corrigé : Un bloc cuisine, des plaques chauffantes, en imitant le modèle du document sonore. Vous
un réfrigérateur, un balcon, un double vitrage, pouvez préciser aux apprenants qu’ils peuvent
un chauffage, un radiateur, une salle d’eau, aussi caractériser pièces et meubles en utilisant les
une douche, un lavabo, des toilettes, une mezzanine, structures fournies par le post-it « Pour caractériser
un lit, une échelle, des moquettes, une penderie, un appartement ou une maison ».
un rideau, du papier peint. d. Vous passez dans les groupes pour écouter,
corriger, proposer votre aide. L’activité durera environ
POUR ALLER PLUS LOIN 20 minutes.
Vous pouvez commencer à expliciter certains mots > Proposition de corrigé : J’habite au premier étage
nouveaux en vue de l’activité lexicale qui suivra dans d’un bâtiment de 4 étages. Quand j’entre chez
les pages « À savoir » (des plaques chauffantes, un moi, à droite, on trouve une petite cuisine, avec un
lavabo, une mezzanine, des moquettes, du papier réfrigérateur et des plaques chauffantes. Quand on
peint). sort de la cuisine, à droite, il y a la salle à manger
1 avec une grande table, le canapé et la télé. C’est assez
piste 06 ou CD classe Piste 13
spacieux ! Dans mon appartement, il y a aussi quatre
8   Activité de compréhension chambres : pour mes frères et mes parents. Il y a deux
finalisée. L’apprenant doit être capable grandes salles de bain. Dans ma chambre, je suis très
d’associer certains des éléments relevés content parce que j’ai une télé, il y a aussi un bureau.
dans l’activité précédente avec les adjectifs C’est là que je fais mes devoirs pour l’école. Il y a aussi
qualificatifs qui correspondent. un placard pour ranger les vêtements et, au-dessus
du bureau, il y a des étagères où je garde mes choses
OBJECTIF : Comprendre des informations détaillées. personnelles. C’est un logement très agréable et bien
décoré.
DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants de lire les
éléments des deux colonnes de l’activité 8. Vous faites
remarquer que tous les adjectifs sont à la forme 10   ctivité ludique de réemploi des structures
A
masculin-singulier quelque soit le mot auquel ils   
seront associés.
vues précédemment. L’apprenant devra
b. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir être capable de décrire précisément une
associer les éléments de droite avec ceux de gauche pièce meublée par ses soins.
leur correspondant. OBJECTIF : Décrire et caractériser un lieu.

40
DÉROULEMENT d. Après cette première étape (10 minutes environ),
a. Avant de faire ce jeu, vous précisez aux apprenants vous demandez aux apprenants de retourner la feuille
qu’il s’agit de réutiliser toutes les structures vues dans et d’y redessiner le plan vierge du bas de la page,
cette double page. Les apprenants auront à nouveau toujours agrandi.
besoin de feutres et de feuilles de papier pour cette e. Chacun à leur tour, les apprenants décrivent
activité. précisément la façon dont ils ont meublé la pièce à
b. Vous leur demandez de reproduire sur une feuille leur partenaire qui complète son plan vierge au fur et
(et en plus grand) le plan du bas de la page 29 et d’y à mesure. À la fin, les deux plans sont comparés. Vous
ajouter quelques meubles. Vous précisez qu’il s’agit leur laissez une vingtaine de minutes. Vous pouvez
d’un salon et qu’on peut donc y placer un canapé, préciser que si les plans se ressemblent beaucoup,
des fauteuils, un meuble pour la télévision, une c’est que les productions étaient précises.
bibliothèque, une table, des chaises, un tapis, une
POUR ALLER PLUS LOIN
table basse...
c. Vous demandez ensuite d’y placer des objets de Vous pouvez montrer à la classe des paires de plans et
décoration en couleur (des cadres, des plantes, des chercher avec eux à déterminer les erreurs de production
vases...). grâce aux différences qu’ils pourront y trouver.

Semaine 2
Rendez-vous 1 à savoir C’est ici que j’habite 1 Rendez-vous

Vocabulaire : L’habitat Grammaire : les prépositions et les adverbes


de lieu
1. Activité de compréhension / production
   
écrite. L’apprenant doit être capable 1. Activité de reconstitution de plusieurs
  
de compléter un texte lacunaire petits dialogues en les complétant avec
avec des mots appartenant au lexique des expressions de lieu.
de l’habitat. OBJECTIF : Revoir l’utilisation de certaines expressions
OBJECTIF : S’approprier le lexique de l’habitat. de lieu.

DÉROULEMENT DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants d’observer la lettre a. Avant d’effectuer l’activité, vous écrivez la
et d’identifier l’expéditeur et le destinataire : Jeanne première phrase d’exemple donnée dans le tableau
écrit une lettre à sa grand-mère (« mamie »). grammatical. Vous demandez à un apprenant de
b. Vous demandez aux apprenants quel problème il dessiner au tableau un plan avec les éléments décrits.
y a sur cette lettre (des taches de café) et d’essayer Ceci permet d’expliquer : « dans », « à droite » et « en
de la lire. Vous leur demandez quel est le thème de face de ».
la lettre : Jeanne décrit son nouvel appartement à sa b. Vous demandez aux apprenants de regarder les
grand-mère. dessins proposés dans le tableau grammatical et
c. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir vous expliquez la différence entre « sur », « dessus »,
compléter la lettre avec les mots proposés. « au dessus de » et « sous », « dessous », « au-dessous
d. Vous leur proposez de travailler par deux pour de ».
trouver les réponses. c. Vous poursuivez la lecture du tableau avant de
e. Phase de correction collective. Vous pouvez faire commencer l’activité.
relire la lettre complétée par un apprenant pour en d. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir
vérifier la compréhension globale. compléter de petits dialogues en choisissant parmi
les expressions de lieu proposées.
> Corrigé : Les mots dans l’ordre sont : l, b, j, f, h, m, e, e. Les apprenants cherchent individuellement les
p, o, i, q, n, a, k, g, c, d bonnes réponses.
f. Vous circulez dans la classe pour vérifier les
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION productions. L’activité durera 30 minutes environ.
Vous pouvez insister sur la différence entre les
mots « location » (nom féminin : fait de prendre un
> Corrigé : a. dans ; dans ; dedans – b. sur ; au-dessus ;
dessus – c. sous, au-dessous, dessous
appartement à louer ou le logement loué lui-même),
« locataire » (nom masculin ou féminin : celui, celle ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
qui loue une maison, un appartement) et « loyer » Vous pouvez insister sur la différence de prononciation
(nom masculin : prix de location d’une maison, d’un entre « dessus » [dəsy] et « dessous » [dəsu]. Vous
appartement). pouvez également vous amuser à leur faire prononcer
la phrase : « Tout est sens dessus dessous ! ».

41
b. Ensuite, vous proposez un tableau à remplir avec
2. Activité de production orale. L’apprenant les colonnes : masculin / féminin et les lignes :
   
décrit, avec son partenaire, la pièce singulier / pluriel. Vous demandez aux apprenants
proposée. de le compléter avec toutes les formes des adjectifs
« nouveau », « beau » et « vieux ». Vous précisez la
OBJECTIFS : Décrire et caractériser un lieu.
forme particulière du masculin singulier devant une
voyelle ou un « h » muet.
DÉROULEMENT
c. Enfin, vous écrivez l’exemple de l’adjectif cher
a. Avant de commencer l’activité (durée totale :
(dernière partie du tableau grammatical) et vous
20 minutes), vous pouvez proposer de faire la liste
expliquez que cet adjectif a changé de sens parce qu’il
des pièces et des meubles de cet appartement en
a changé de place. Vous précisez que, dans l’activité,
posant les questions suivantes : « Combien y a-t-il
ils devront justement choisir le sens des adjectifs en
de pièces dans cet appartement ? » (3 : un séjour et
fonction de leur place.
deux chambres, on peut aussi voir une salle de bains/
d. Vous demandez aux apprenants de lire la consigne
toilettes), « Quels meubles y voyez-vous ? » (Une
l’activité 3.
bibliothèque, une table, une table basse, 4 chaises,
e. Vous laissez une dizaine de minutes au groupe pour
un meuble télé avec une télé, un tapis, un canapé, un
réaliser cet exercice.
fauteuil, un lit une place, un bureau et une chaise de
f. Phase de correction collective.
bureau, un lit deux places, deux tables de chevet...).
b. Les apprenants travaillent par deux. Ils doivent > Corrigé : a. 1 – b. 2 ; c. 2 – d. 1 ; e. 1 – f. 2 ; g. 1 – h. 2 ;
décrire l’appartement et situer les meubles. Vous leur i. 2 – j. 1 ; k. 2 – l. 1
laissez 10 minutes.
c. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
productions. Vous pouvez préciser qu’il est aussi possible de trouver
d. Phase de correction collective. des adjectifs longs avant le nom et qu’ils sont ainsi mis
en valeur. Par exemple : En Italie, j’ai goûté de délicieuses
> Proposition de corrigé : Quand on entre dans cet glaces !
appartement, il y a une petite entrée avec des étagères
sur la gauche. À côté de ces étagères, on trouve la porte
du séjour/salle à manger. En face de la porte, on peut
POUR ALLER PLUS LOIN
voir une table avec 4 chaises autour et derrière une Vous pouvez aller plus loin en précisant le changement
bibliothèque contre le mur. De l’autre côté de la pièce, de l’article pluriel « des » en « de » lorsque l’adjectif
il y a un coin salon avec le canapé à droite, un tapis par est avant le nom (exemple dans la phrase c).
terre au pied du canapé et une table basse sur le tapis.
En face du canapé, il y a la télévision et à droite de la
télé, un fauteuil...

ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION 4. Activité d’observation. Les apprenants


  
Vous pouvez insister sur la prononciation du mot doivent choisir la phrase qui correspond
« fauteuil » [fotj], souvent mal prononcé. au dessin.
OBJECTIF : Choisir et justifier ses choix.
Grammaire : la place de l’adjectif qualificatif DÉROULEMENT
a. Avant de commencer l’activité, vous constituez
3. Activité de compréhension / production des groupes de deux. Vous expliquez aux apprenants
  
écrite. Les apprenants doivent choisir qu’ils doivent observer les dessins et choisir la phrase
le sens d’adjectifs qualificatifs en fonction qui leur correspond.
de leur place. b. Vous leur laissez 5 minutes pour choisir.
OBJECTIF : Expliquer le sens d’un mot et proposer une c. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les
définition. productions et proposer votre aide.
d. Phase de correction collective.
DÉROULEMENT
a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : 25 mi-
> Corrigé : a. 2 – b. 2 – c. 2 – d. 1
nutes), vous écrivez les deux phrases d’exemple ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
données dans le tableau grammatical. Vous posez la
Il est possible de discuter le choix de l’item b, réponse
question : « Où se trouvent les adjectifs rectangulaire
2 car un homme pauvre (= sans argent) peut inspirer la
et rouge ? » (Après le nom.) « Où se trouvent les
pitié, la commisération (« un pauvre homme »).
adjectifs petit et joli ? » (Avant le nom.) « Pourquoi ? »
(Parce que certains adjectifs courts se placent avant
le nom.) Vous demandez aux apprenants de lire la POUR ALLER PLUS LOIN
première partie du tableau grammatical et de prêter L’activité suivante (activité 5) permettra d’aller plus
une attention particulière à la liste des adjectifs courts loin en demandant aux apprenants d’expliquer les
qui se placent avant le nom. structures qui n’ont pas été choisies.

42
> Corrigé : b. Un pauvre homme : un homme à plaindre,
5. Activité de production orale. misérable. c. Une histoire sacrée : en relation avec la
   religion. d. Un type sale (familier) : un homme qui ne se
OBJECTIF : Expliquer quelque chose à quelqu’un. lave pas souvent, pas propre.

DEROULEMENT POUR ALLER PLUS LOIN


a. Avant de commencer l’activité, vous constituez des Vous pouvez proposer d’autres expressions
groupes de deux dans lesquels chaque apprenant va similaires aux apprenants comme : un homme brave
expliquer à tour de rôle à son voisin les expressions de (= courageux) / un brave homme (= qui est aimable,
l’activité 4 qui n’ont pas été choisies. Vous pouvez lire gentil) ; une curieuse personne (= qui semble étrange) /
ensemble l’exemple donné. une personne curieuse (= qui veut tout savoir ou qui
b. Vous laissez 3 minutes aux groupes pour chercher à s’intéresse à tout) ; des verres propres (= le contraire de
définir ces expressions. sales) / ses propres verres (= ses verres à lui ou à elle)...
c. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les
explications.

Semaine 2
Rendez-vous 1 à partager Culture louisianaise 1 Rendez-vous

Manuel p. 32-33
PENDANT LE VISIONNAGE
Résumé de la vidéo et de l’audio : Visionnage sans le son
La vidéo est un reportage issu de la chaîne d’in- ACTIVITÉ 1
formations en continu Euronews. Une journaliste Objectif > Décrire des images, des personnes.
commente des images du carnaval de Mardi-Gras Cette activité permet aux apprenants d’avoir un
en Louisiane. premier contact avec le reportage grâce aux images.
Les informations données dans la vidéo sont Vous demandez aux apprenants de décrire ce qu’ils
complétées par l’interview audio de deux personnes voient sur la vidéo. Vous les incitez à décrire les gens,
impliquées dans la défense de la langue française leurs actions et, si besoin, vous faites des arrêts sur
en Louisiane. image pour faciliter les descriptions. Vous profitez de
cette activité pour faire retrouver les mots-clés du
AVANT LE VISIONNAGE  reportage tels que « un masque », « un costume »,
« un déguisement »… afin de faciliter la réalisation de
ACTIVITÉ DE MISE EN ROUTE l’exercice suivant.
Objectif > Découvrir la Louisiane.
Cette activité donne l’occasion aux apprenants de > Corrigé : Les gens sont déguisés. Ils portent des
masques et des costumes. Ils s’amusent et ils défilent
découvrir la région francophone choisie comme
dans la ville.
seconde étape.
Vous écrivez au tableau les trois questions suivantes :
D’où vient le nom de « Louisiane » ? Que s’est-il passé
pendant « le Grand Dérangement » ? Quel est le rôle Visionnage avec le son
du CODOFIL ?
Vous proposez aux apprenants de lire l’encart « Petite
ACTIVITÉ 2
histoire des Louisianais et de la langue française » Objectif > Comprendre globalement le reportage.
pour répondre aux questions posées. Vous recueillez Cette activité va permettre aux apprenants de
les réponses à l’oral et demandez aux apprenants de retrouver les informations données sur la fête de
justifier leurs propositions par des extraits du texte. Mardi-Gras en Louisiane.
Dans un premier temps, vous proposez aux
> Corrigé : Les Français ont donné le nom de apprenants de lire les questions pour diriger la
« Louisiane » à cette région en l’honneur du roi recherche d’informations. Ensuite, vous les invitez à
français Louis XIV. Pendant « le Grand Dérangement », comparer leurs réponses avec celles de leur voisin.
les Acadiens francophones ont été chassés de Vous recueillez les propositions à l’oral en veillant
leur territoire au Canada et se sont installés en à ce que les apprenants répondent par une phrase
Louisiane. Le CODOFIL cherche à développer le complète. Pour que les apprenants complètent leurs
français en Louisiane car l’anglais prend de plus en connaissances sur le carnaval de Mardi-Gras, vous les
plus de place. invitez à lire l’encart « Les origines du carnaval ».

43
> Corrigé : a. Cette fête s’appelle le carnaval de Mardi- groupe. Ensuite, pour la mise en commun, chaque
Gras. b. Elle se passe à la Nouvelle-Orléans. c. Les équipe fait un compte-rendu oral pour échanger les
festivités débutent le 6 janvier. d. Il y a un million de informations recueillies sur l’homme et la femme.
visiteurs. e. Chaque année, il y a plus de 400 fêtes
comme celle-ci dans cet État. f. Les animations sont > Corrigé : L’homme : a. Ils veulent que leurs enfants
les chars, les défilés costumés, les fanfares, les aient une connaissance de leur origine, de leur héritage
orchestres, les parades, les lancers de colliers de culturel. – b. Une ouverture sur le monde. – c. Un vieil
perles, de bonbons… g. Depuis janvier, 60 parades ont homme qui s’appelle Norbert Leroux. – d. Le français et
défilé. le cajun étaient parlés dans les familles.
La femme : e. Il y a 20 ans. – f. Des gens qui ne sont
pas originaires de Louisiane : des Belges, des Français,
APRÈS LE VISIONNAGE des Africains, des Québécois. – g. Les descendants
des Acadiens et des Créoles ne parlent plus français
ACTIVITÉ 3 mais veulent retrouver leurs racines. – h. Annette a
Objectif > Découvrir des éléments caractéristiques de la mis ses enfants dans une école qui suit le programme
Louisiane. d’immersion afin qu’ils apprennent le français.
Cette activité a pour but d’approfondir les Elle apprend aussi le français. – i. Développer des
connaissances des apprenants sur la Louisiane. programmes culturels, sociaux, vivants.
Vous vérifiez que les apprenants identifient les images
à associer puis vous les laissez se mettre d’accord par
deux sur les réponses. Enfin, vous faites une mise en
commun au cours de laquelle vous expliquerez que
la photo 2 représente un accordéon qui est l’un des
Apprenez une expression cajun !
instruments incontournables de la musique cajun. Objectif > Découvrir le français de Louisiane.
Le bayou (photo 3) est une étendue d’eau douce et Cette activité propose aux apprenants de
stagnante composé d’un bras de fleuve. La photo découvrir une expression en français de Louisiane.
montre le bayou au printemps. La photo 4 présente le Vous écrivez au tableau l’expression « Lâche pas
pélican qui est l’emblème de l’État ; il est dessiné dans la patate ! ». Vous constituez des binômes puis
son nid au-dessus de trois oisillons. vous demandez aux apprenants de faire des
hypothèses sur le sens de cette expression. Vous
> Corrigé : a. 3 – b. 2 – c. 1 – d. 4 recueillez les propositions à l’oral puis vous invitez
les apprenants à lire l’encart pour valider leurs
1
piste 07 ou CD classe Piste 14 propositions.
ACTIVITÉ 4
Objectif > Identifier le sujet principal du document.
Cette activité de compréhension globale permet aux
apprenants de découvrir le thème et les personnes du ACTIVITÉ 6
document audio. Objectif > S’exprimer, donner son avis.
Vous lisez les questions et propositions à haute voix Cette activité donne l’opportunité aux apprenants de
puis vous faites écouter les deux interviews. Vous s’exprimer librement sur un sujet en lien avec celui
notez les réponses au tableau d’après les propositions des documents proposés.
des apprenants. Les apprenants peuvent répondre aux questions à
l’oral, sous la forme d’une discussion libre en grand
> Corrigé : a. 3 – b. Chris Ancelet, membre du CODOFIL groupe ou à l’écrit, dans une production personnelle
et Catherine Hollmann, belge et enseignante de qui sera corrigée individuellement, selon la
français en Louisiane. compétence à travailler.

1
piste 07 ou CD classe Piste 14 TRANSCRIPTION
ACTIVITÉ 5 Vidéo :
Objectif > Comprendre des interviews. L’ouragan Katrina semble bien loin. Cinq ans après la
tragédie qui a ravagé la ville, la Nouvelle-Orléans fait de
Cette activité de compréhension apporte aux nouveau le plein de touristes et fête Mardi-Gras, point
apprenants des informations supplémentaires sur la d’orgue des festivités du carnaval qui ont débuté le 6 janvier
Louisiane, notamment en ce qui concerne la place de dernier. La ville américaine affiche complet avec un million
la langue française. de visiteurs et retrouve le sourire. Après Katrina, la marée
Erratum : une erreur s’est glissée dans l’édition 01 du noire de BP en 2010 avait de nouveau mis la région à terre.
manuel. Il faut lire : « b. Que représente Internet, à Le carnaval en Louisiane est un événement très important.
L’État américain est considéré comme une des destinations
son avis ? ». les plus festives au monde avec plus de 400 carnavals par
Vous partagez la classe en deux groupes : l’un an. Chars et calèches bariolés, défilés costumés, fanfares,
répond aux questions sur l’homme et l’autre sur orchestres et parades se succèdent dans les rues en lançant
la femme. Vous faites écouter le document puis à la foule des colliers de perles et des bonbons. Au total
vous laissez les apprenants se mettre d’accord depuis janvier, ce sont 60 parades qui ont défilé à
sur les bonnes réponses à l’intérieur de chaque la Nouvelle-Orléans.

44
Audio : Je m’appelle Catherine Hollmann, je suis belge. J’enseigne
Je m’appelle Chris Ancelet, je suis membre du CODOFIL, depuis près de 20 ans en Louisiane. Je suis arrivée au début
le Conseil pour le développement du français en Louisiane. du programme d’immersion auquel collaborent la France, la
Je suis Louisianais d’origine, ma famille est arrivée en Belgique mais aussi le Québec. Les gens qui enseignent le
Louisiane au 18e siècle, directement de France. Ici, beaucoup français comme moi ne sont généralement pas de Louisiane
de jeunes parents veulent que leurs enfants aient une mais de Belgique, de France, d’Afrique, du Québec. Il y a peu
connaissance de leur origine, de leur héritage et on a de Louisianais qui enseignent en Louisiane. Ce programme
vraiment vu cela spécialement après l’ouragan de 2005. Cela n’a jamais été aussi populaire, pour une raison toute simple,
a renforcé cette volonté de s’afficher comme Louisianais. les descendants des Acadiens et des Créoles, ils ne parlent
Maintenant, avec Internet, avec l’ouverture sur le monde que presque plus français. Bien souvent, c’est les grands-parents
cela représente, on peut vraiment voir qu’on est beaucoup ou les arrière-grands-parents qui parlent le français et les
plus qu’une petite minorité en Louisiane. enfants disent : « Oh mais, moi, mes parents m’ont pas appris
En tant que membre du CODOFIL, je vais souvent interviewer à parler français. C’est dommage. Mais je vais mettre mon
des gens. Dernièrement, j’ai rencontré par exemple un enfant dans le français pour qu’il puisse garder cette identité
vieil homme qui s’appelle Norbert Leroux. Il a 76 ans, il est de cajun. »
chasseur d’alligators. Il a toujours vécu sur le bayou du lac Mon amie Annette, par exemple, a mis ses enfants dans une
Martin, au nord de la Louisiane. Le bayou, il le connaît par école qui suit le programme d’immersion. Et elle apprend elle
cœur, il le fait visiter aux touristes, surtout les Francophones aussi le français, parce qu’elle dit que c’est « dans son sang ».
qui aiment entendre son accent pittoresque. C’est un Elle est très active, elle explique très bien qu’il ne s’agit
homme passionnant. Il m’a raconté qu’il a tout le temps pas seulement de « sauver » la langue. Comme beaucoup
parlé la langue cajun avec ses parents qui ne parlaient pas de gens, elle ne veut pas que la langue soit comme dans un
anglais. Mais lui, Norbert, à l’école, il n’avait pas le droit musée. Tous ces gens veulent faire « vivre » la langue. On
de parler français. On voulait éliminer la langue française essaye de faire sortir le français dans la rue et puis
à l’époque. C’est pour ça, tous ses frères et sœurs, ils ne d’encourager les jeunes à le parler en public. Ce qu’on veut,
parlent plus le français. Ils ont appris à le parler mais c’est développer des programmes culturels, sociaux, vivants !
ils l’ont oublié. C’est clair que si tu pratiques pas, tu vas On veut pas « lâcher la patate », comme on dit ici !
perdre la langue. Mais vraiment aujourd’hui, on observe un
mouvement inverse et ça fait du bien au cœur !

45
Semaine 2 B1.1
En Louisiane
> Objectifs communicatifs > Grammaire > À écrire
• Décrire des • La négation • Créer son profil sur un site
comportements quotidiens • Les verbes directs ou Internet
• Exprimer son accord indirects et les pronoms > À dire
ou son désaccord > À faire • S’exprimer au téléphone
> Vocabulaire • Présenter son • Phonétique : rythme,
Rendez-vous 2 • Les tâches ménagères appartement et trouver un groupes rythmiques et
Manuel p. 34-41 colocataire accentuation en français

Semaine 2
Rendez-vous 2 à découvrir Remue-ménage 2 Rendez-vous

 DÉCRIRE DES COMPORTEMENTS POUR ALLER PLUS LOIN


 QUOTIDIENS Vous demandez aux apprenants de préciser ce qu’est
la « colocation », vous leur demandez s’ils vivent / s’ils
1
piste 8 ou CD classe Piste 15 aimeraient vivre en colocation, quels en sont / seraient
les avantages et les inconvénients à leur avis.
1  Activité de compréhension orale
ciblée. L’apprenant devra fixer son 1
piste 8 ou CD classe Piste 15
attention sur des éléments précis
d’un document sonore et les restituer 2  Activité de compréhension orale
à l’oral. finalisée. L’apprenant doit être capable de
OBJECTIF : Comprendre la situation présentée. déterminer si les affirmations sont vraies
ou fausses et de corriger les affirmations
DÉROULEMENT incorrectes.
a. Avant de faire l’activité, vous répartissez les OBJECTIF : Comprendre des informations spécifiques
personnages de la photo de la page 34 entre les et les noter.
apprenants et vous leur demandez d’imaginer, par
binômes, ce que ces personnages aiment faire ou DÉROULEMENT
non en matière de tâches domestiques. Vous faites a. Vous faites lire les affirmations proposées et
ensuite une mise en commun et notez le vocabulaire vous en profitez pour faire expliquer le vocabulaire
au tableau. aux apprenants. Vous précisez que, si certains
b. Vous faites lire les questions aux apprenants. Vous apprenants ont déjà mémorisé certaines réponses, ils
faites écouter le document une première fois. Les les communiqueront à la classe après une nouvelle
apprenants répondent aux questions individuellement. écoute.
c. Vous faites une mise en commun avec tous les b. Vous faites écouter le document une deuxième fois.
apprenants. c. Vous demandez aux apprenants de mettre en
commun ce qu’ils ont compris avec leur voisin.
> Corrigé : a. Elle habite à Toulouse (dans le nord de Vous leur précisez qu’ils peuvent noter d’autres
la ville, à Croix-Daurade), dans une maison. (Erratum :
informations s’ils en ont relevé. Ensuite, vous leur dites
dans la transcription p. 230 de l’édition 01 du livre de
d’aller vérifier leurs réponses dans la transcription
l’élève, il manque les informations suivantes : dans le
page 230.
nord, à Croix-Daurade / c’est une maison, deux étages,
120 m2, donc c’est une grande maison.) b. Elle habite > Corrigé : a. Faux. Seules les courses pour les
avec trois autres personnes, ils sont quatre colocataires aliments « secs » (= riz, pâtes, légumes secs, biscuits…)
(elle ne vit pas avec des personnes de sa famille), ils sont faites en commun. b. Vrai. c. Faux. Ils font leurs
ont tous les quatre 30 ans à peu près. Il y a un garçon et courses au supermarché. d. Vrai. Parce qu’ils n’ont
trois filles dans cette colocation. c. Ça fait quatre mois pas du tout les mêmes goûts. e. Vrai (jusqu’à présent).
qu’elle habite avec ces personnes. f. Faux. Ils « tournent » pour le ménage des parties
communes (ils les font chacun leur tour). Mais c’est
le garçon le plus « maniaque » (perfectionniste), il fait
davantage le ménage que les filles.

46
POUR ALLER PLUS LOIN 5   Activité de compréhension écrite.
Vous pouvez demander aux apprenants ce qui Les apprenants doivent repérer l’opinion
est nécessaire, selon eux, pour qu’une colocation des personnes interviewées.
fonctionne, pour que les colocataires s’entendent bien.
OBJECTIF : Déterminer si chaque personne est d’ac-
cord ou pas d’accord avec le projet présenté (et son
3   Activité d’interaction orale. caractère obligatoire).
Les apprenants doivent être capables
d’expliquer comment se passe DÉROULEMENT
la répartition des tâches quotidiennes a. Vous demandez aux apprenants de faire, à tour de
là où ils habitent (ou de préciser quelles rôle, une lecture à haute voix des témoignages.
tâches ménagères ils effectuent b. Les apprenants disent si chaque personne est
s’ils habitent seuls). d’accord ou pas. Vous veillez à donner la parole à des
apprenants différents à chaque fois.
OBJECTIF : Expliquer l’organisation des tâches c. Vous faites repérer et noter au fur et à mesure les
quotidiennes. expressions utilisées pour exprimer son accord ou son
désaccord. L’activité doit se faire assez rapidement
DÉROULEMENT car, à leur niveau, les apprenants n’auront pas de
a. Vous faites lire les exemples du post-it « Décrire difficulté à repérer si les personnes sont pour ou
des comportements quotidiens » ; vous demandez contre. Mais on leur laissera plus de temps pour
aux apprenants d’expliquer avec des exemples ou des réaliser la compréhension finalisée (activité 6) qui
dessins les mots les moins évidents. portera sur des éléments spécifiques.
b. Vous donnez 5 minutes aux apprenants pour qu’ils
discutent en binômes de l’organisation des tâches > Corrigé : Stéphane : Il est d’accord (« Tout à fait, c’est
quotidiennes chez eux. une bonne idée », « Je suis d’accord pour l’imposer »).
Frédéric : Il n’est pas d’accord (« Pas du tout »,
POUR ALLER PLUS LOIN
« Je ne vois pas l’intérêt », « Je ne veux ni… ni… »).
Vous pouvez demander aux apprenants s’ils sont Christelle : Elle est d’accord (« Je suis pour »). Petra :
d’accord avec l’idée d’une répartition égale des tâches Elle est assez d’accord (« J’y suis plutôt favorable »,
ménagères entre hommes et femmes (à condition, bien « Il faut… »). Hubert : Il n’est pas d’accord (« Non.
sûr, que ce ne soit pas un sujet sensible). L’imposer, ce n’est pas la solution »).

6   Activité de compréhension écrite


 EXPRIMER SON ACCORD  finalisée. Les apprenants doivent être
 OU SON DÉSACCORD capables d’associer des idées reformulées
à leur formulation initiale dans l’article.
4   Activité de compréhension écrite. OBJECTIF : Comprendre des idées ciblées.
Les apprenants doivent repérer
des éléments leur permettant de DÉROULEMENT
comprendre la problématique de l’article. a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils doivent
OBJECTIF : Expliquer l’idée principale de l’article. associer les opinions aux personnes qui les ont
exprimées.
DÉROULEMENT b. Vous leur donnez 5 à 8 minutes pour relire
a. Vous faites lire à un apprenant le titre et le chapeau attentivement l’article de façon individuelle et associer
(petit texte après le titre) de l’article de journal. opinions et personnes.
b. Puis vous donnez 5 minutes à chaque apprenant c. Vous leur faites comparer leurs réponses par
pour reformuler et noter le sujet du débat. binômes.
c. Vous faites une mise en commun et vous notez un d. Vous faites une mise en commun rapide,
exemple représentatif au tableau. collectivement.

> Proposition de corrigé : Depuis 2002, en France, les > Corrigé :


hommes peuvent prendre 11 jours de vacances quand a. Frédéric. b. Stéphane. c. Christelle. d. Hubert.
ils ont un bébé. Mais beaucoup ne les prennent pas e. Petra.
donc certaines personnes pensent qu’il faudrait POUR ALLER PLUS LOIN
peut-être les obliger à prendre leur congé paternité. Vous pouvez demander aux apprenants de retrouver
POUR ALLER PLUS LOIN dans l’article les synonymes des mots suivants : rendre
obligatoire (➞ « imposer »), gigantesque, énorme
Vous pouvez partager la classe en deux, demander à la (➞ « monumental(e) »), assez (➞ « suffisamment »),
moitié des apprenants d’imaginer pour quelles raisons sincèrement (➞ « franchement »), encourager, inciter
certains Français sont contre et demander à l’autre (➞ « pousser »), bien vu (➞ « bien considéré »),
moitié des apprenants d’imaginer pourquoi d’autres similitude, parité (➞ « égalité »), il y a peu de temps
Français sont pour. (➞ « récemment »), beaucoup (➞ « plein »).

47
Proposition de lettre ni pour ni contre le congé
7   Activité de production écrite. L’apprenant paternité :
 
doit être capable de réagir au sujet Mesdames et Messieurs, Je vous écris cette lettre
de l’article qu’il vient de lire. en réaction à votre article sur le congé paternité
obligatoire pour les jeunes papas. C’est un problème
OBJECTIF : Exprimer son accord ou son désaccord. compliqué. Je pense que ça dépend des pays, des
familles, des points de vue. Ce qui marche en France
DÉROULEMENT ne marchera pas obligatoirement dans les autres
a. Vous faites lire le post-it « Pour exprimer son pays. Je suis d’accord qu’avec ce congé, l’homme
accord / son désaccord » aux apprenants et vous le peut aider sa femme après la naissance du bébé et
leur faites compléter avec d’autres expressions qu’ils que c’est une bonne chose pour développer l’égalité
connaissent ou qu’ils ont relevées dans le texte. hommes-femmes. De plus, je trouve que c’est bien
b. Vous leur donnez 15 à 20 minutes pour rédiger leur pour aider le père à apprendre à s’occuper de son bébé,
lettre. à le connaître. Et si c’est indemnisé, la famille ne perd
c. Lorsqu’ils ont terminé, vous leur proposez de se pas d’argent. Mais je reconnais que ça peut être un
corriger mutuellement. Vous passez dans la classe problème pour la carrière du père : il peut prendre du
pour les aider sur les points les plus difficiles. retard dans son travail ou avoir des problèmes avec
> Propositions de corrigé : Proposition de lettre son entreprise. Et puis, ça peut être problématique
en faveur du congé paternité : pour l’économie du pays. Ce qui est discutable, c’est de
Mesdames et Messieurs, Je vous écris après avoir lu rendre ce congé paternité obligatoire. Je me demande
votre article sur le congé paternité obligatoire pour si ce n’est pas exagéré. Donc, je crois qu’il faudrait
les pères. Dans mon pays, le congé paternité est très laisser le choix aux parents. Sincères salutations.
court et ça dépend de l’endroit où on travaille. Moi, je
suis favorable au congé paternité obligatoire parce que
c’est une bonne chose pour développer l’égalité entre
8   ctivité de recherche d’idées. L’apprenant
A
 
les hommes et les femmes. Si tout le monde a un congé doit être capable de préparer un débat.
de même durée, cela va améliorer la situation. Je suis OBJECTIF : Trouver des avantages et des inconvénients
vraiment d’accord avec Petra. Et Stéphane a raison, à la proposition de loi évoquée.
si on n’impose pas les choses, il ne se passe rien. En
plus, c’est indemnisé : la famille reçoit de l’argent DÉROULEMENT
pendant ce congé donc le père peut passer du temps a. Vous demandez aux apprenants de se mettre en
avec sa famille sans perdre d’argent même s’il ne va binômes ou en trinômes.
pas au travail. Et puis, l’homme peut aider sa femme b. Vous leur donnez 5-10 minutes pour mettre en
qui est très fatiguée après la naissance du bébé. C’est commun leurs arguments positifs ou négatifs de
vraiment nécessaire pour la maman. En plus, le père l’activité précédente ainsi que de nouvelles idées et
peut apprendre à s’occuper de son bébé, il va vraiment pour les noter.
pouvoir connaître son enfant. Il n’y a donc que des c. Vous passez dans la classe et vous les aidez
avantages ! Sincères salutations. à formuler leurs idées. Cette activité servira de
Proposition de lettre en défaveur du congé paternité : préparation au débat qui suivra.
Mesdames et Messieurs, Je vous écris au sujet de
votre article sur le congé paternité obligatoire pour les > Propositions de corrigé :
jeunes pères. Moi, je suis opposé à ce congé paternité. Avantages :
Je ne suis pas du tout d’accord avec cette idée ! Bien – L’homme peut aider sa femme qui est très fatiguée
sûr, il est important que les pères s’occupent de leurs après la naissance du bébé.
enfants. Mais pourquoi rendre ce congé obligatoire ? – C’est bien pour développer l’égalité entre les hommes
Il faut laisser le choix aux nouveaux papas. Si c’est et les femmes.
obligatoire, ça ne respecte pas la liberté de l’homme – Le père peut apprendre à s’occuper de son bébé, il va
de prendre ce congé ou non. Je pense que Stéphane a vraiment pouvoir connaître son enfant.
tort quand il explique qu’il faut imposer ce congé. Il se – C’est indemnisé, on reçoit de l’argent donc le père
trompe ! Et 11 jours, c’est trop long ! Ce n’est pas bon peut passer du temps avec sa famille sans perdre
pour l’économie du pays si tous les hommes prennent d’argent même s’il ne va pas au travail.
leur congé paternité. De plus, le père peut prendre du Inconvénients :
retard dans son travail et avoir des problèmes avec son – 11 jours, c’est trop court, on n’a pas assez de temps
chef ou ses collègues s’il est absent trop de temps. Et pour s’habituer à cette nouvelle vie de famille.
puis, je suis absolument d’accord avec Frédéric qui dit – Si c’est obligatoire, ça ne respecte pas la liberté de
qu’on a déjà suffisamment de congés. Le travail, c’est l’homme de prendre ce congé ou non.
important. J’espère que vous comprendrez mon point – Le père peut prendre du retard dans son travail et
de vue. Sincères salutations. avoir des problèmes avec son chef ou ses collègues.
– Ce n’est pas bon pour l’économie du pays si tous les
hommes prennent leur congé paternité.

48
POUR ALLER PLUS LOIN
9   Activité d’interaction orale. L’apprenant Si vous souhaitez organiser un débat, avec une mise
doit être capable de débattre avec en scène, vous pouvez proposer à chaque apprenant de
les autres, de donner son opinion. jouer un rôle comme s’il intervenait dans une émission
OBJECTIF : Exprimer son accord ou son désaccord sur de télévision (enfant, jeune père de famille, homme
un sujet de société. plus âgé, jeune femme, femme âgée qui a eu beaucoup
d’enfants, psychologue, présentateur ou présentatrice
DÉROULEMENT de l’émission…). Quant à vous, choisissez le rôle
a. Vous faites une répartition des apprenants en d’un(e) journaliste si vous souhaitez participer ; ainsi,
groupes qui va permettre à chacun de s’exprimer. Un vous pouvez rester un peu en retrait mais poser des
débat fonctionne bien avec 6 ou 8 personnes mais cela questions de temps en temps pour faire parler ceux qui
dépendra vraiment de la personnalité et des habitudes restent plus discrets. Mais vous pouvez aussi laisser les
des apprenants. apprenants gérer les interactions seuls en leur ayant
b. Vous leur précisez ce qu’on attend d’eux et le temps bien précisé dès le début que le but est qu’ils parlent le
qui leur est imparti. Pour 8 personnes, la discussion plus possible durant le temps qui leur est imparti.
peut durer au moins 15 minutes.
c. On commence le débat, vous le relancez de temps
en temps si nécessaire en posant des questions ou
en donnant une opinion. Pendant que les apprenants
discutent, vous prenez des notes afin de leur proposer
un retour à la fin sur ce qu’ils ont bien utilisé (félicitez-
les !) et sur ce qu’ils pourraient améliorer.

Semaine 2
Rendez-vous 2 à savoir Remue-ménage 2 Rendez-vous

Vocabulaire : les tâches ménagères > Corrigé : 1. Aspirateur : mère – 2. Balai : père –
3. Poussière : mère – 4. Lavage sols : père –
1
piste 9 ou CD classe Piste 16 5. Lavage vitres : fille, fils – 6. Lavage du linge : père –
7. Remplissage sèche-linge : père – 8. Repassage :
1.  Activité de compréhension père – 9. Rangement du linge : mère, père, fils, fille –
orale. L’apprenant doit être capable 10. Courses : père, mère – 11. Préparation repas :
d’attribuer les tâches ménagères listées mère, père, fils, fille – 12. Mettre la table : fils, fille –
à la personne qui les réalise. 13. Débarrasser la table : fils, fille – 14. Vaisselle :
mère, père, fils, fille – 15. Bricolage et petits travaux : fils
OBJECTIF : S’approprier le lexique des tâches
ménagères. POUR ALLER PLUS LOIN
Pour les aider à mémoriser tout ce vocabulaire, vous
DÉROULEMENT pouvez organiser un jeu de mime. Une personne vient
a. Avant de commencer à travailler sur l’activité, vous mimer une tâche ménagère et celui qui trouve le mot
demandez aux apprenants d’écouter le document ou l’expression en français gagne un point.
sonore une première fois puis d’expliquer avec leur
voisin de quoi il s’agit globalement.
b. Vous faites ensuite observer le document page 36,
vous donnez des indices aux apprenants pour les aider
2. Activité de compréhension écrite et
à comprendre les mots qui restent peut-être difficiles   
pour eux.
d’expression orale. L’apprenant doit être
c. Vous faites écouter le document audio une deuxième capable d’expliquer d’où vient l’humour
fois afin qu’ils cochent les cases appropriées. d’une bande dessinée et d’y réagir.
d. Vous leur demandez de consulter la transcription OBJECTIF : Expliquer un trait d’humour et donner son
pages 230-231 pour qu’ils vérifient leurs réponses. opinion.

49
DÉROULEMENT – Verbes modaux (futur proche + « pouvoir », « devoir »,
a. Tout d’abord, vous demandez aux apprenants « savoir », « vouloir ») : Il va bientôt comprendre. ➞ Il
comment s’écrit la phrase « Ma mère va à la mer », vous ne va jamais comprendre.
notez cela au tableau et vous leur faites préciser qu’il – Temps composés et verbes modaux : J’ai su
y a une seule prononciation pour deux orthographes répondre. ➞ Je n’ai pas su répondre.
et deux sens. Vous pouvez éventuellement indiquer – Infinitifs : Il n’est pas content de partir. (Mais il ne va
que ce type de mot s’appelle un homophone. pas partir.) ➞ Il est content de ne pas partir.
b. Vous leur expliquez la consigne : ils vont devoir c. Vous leur faites ensuite vérifier les réponses dans le
lire la petite bande dessinée de Philippe Geluck, en tableau grammatical page 36.
expliquer l’humour et dire ce qu’ils en pensent. Vous d. Vous leur donnez après cela 5-10 minutes pour
leur donnez de 5 à 10 minutes par binômes. réaliser par deux l’activité 1. Vous prenez bien le
c. Vous passez dans la classe pour répondre à leurs temps d’aider ceux qui ont des difficultés. Vous don-
questions si nécessaire ou bien relancer la discussion nez un petit travail supplémentaire à ceux qui ont fini
par des questions dans les binômes moins inspirés. plus rapidement (voir « Pour aller plus loin », prévoir
d’inscrire la consigne au tableau avant).
> Proposition de corrigé : Une tâche est un travail e. Vous faites une correction collective et vous n’hési-
à accomplir, une tache est une marque sale sur un tez pas à faire réemployer chaque structure dans des
vêtement par exemple. Ici, P. Geluck fait un jeu de situations qui sont familières aux apprenants.
mot entre les deux, il utilise le mot « tâche » à l’écrit
et « tache » à l’oral. Au début, le Chat utilise le mot > Corrigé : elle ne fait rien du tout – elle ne participe
« tâche » (il a l’air d’être juste et solidaire avec sa ni aux préparations des repas, ni aux courses, ni au
femme) mais en fait, il utilisait le mot « tache » (et il se ménage ! – elle ne range jamais ses affaires – nous ne
révèle injuste et macho car on comprend que sa femme lavons pas ses vêtements – elle ne peut pas porter sa
fait tout à la maison). tenue préférée – on essaie de ne pas s’énerver – rien ne
marche – vous n’auriez pas une idée

ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION


Même s’ils ont déjà étudié la négation, il est possible
Grammaire : la négation que certains apprenants continuent à utiliser « pas »
avec un autre mot de négation qui normalement se
1. Activité de systématisation grammaticale substitue à lui. Prêtez-y vraiment attention car une
  
et de production écrite. phrase comme « Je ne suis pas plus disponible » peut
OBJECTIF : Utiliser avec pertinence les négations en être interprétée de différentes manières et conduire
français. à de gros problèmes de communication (du fait de la
polysémie du mot « plus », [ply] et [plys]). Insistez
DÉROULEMENT aussi sur le fait qu’en français, ce sont les deuxièmes
a. Avant de commencer l’activité, vous faites découvrir mots de négation qui portent le sens négatif plus que le
ou réviser les différentes négations aux apprenants. « ne », ce qui explique la disparition possible du « ne »
Au tableau, vous écrivez les phrases suivantes et vous à l’oral. De ce fait, « Je ne suis disponible » peut faire
demandez aux apprenants de trouver le contraire : l’objet d’un contresens, surtout si le « ne » est peu
– Je repasse toujours mes affaires. ➞ Je ne repasse articulé.
jamais mes affaires.
– Elle vit encore en colocation avec ses copines. ➞ Elle POUR ALLER PLUS LOIN
ne vit plus en colocation avec ses copines. Vous faites écrire aux apprenants d’autres petits
– Elle fait tout à la maison. ➞ Elle ne fait rien à la textes comme « Crise d’adolescence » parlant de gens
maison. paresseux au travail ou peu doués, etc.
– Elle fait quelque chose à la maison. ➞ Elle ne fait
rien à la maison.
– Tout l’intéresse. ➞ Rien ne l’intéresse.
– J’invite quelqu’un. ➞ Je n’invite personne.
– J’invite tout le monde. ➞ Je n’invite personne. Activité de complétion. L’apprenant sera
– Tout le monde m’invite. ➞ Personne ne m’invite. 2.   
capable de compléter les réponses aux
– J’ai deux animaux chez moi. ➞ Je n’ai aucun animal
questions posées avec des négations.
chez moi.
– Ils font le ménage et (aussi) la vaisselle. ➞ Ils ne font OBJECTIF : Répondre négativement.
ni le ménage, ni la vaisselle.
b. Puis vous attirez leur attention sur l’importance de DÉROULEMENT
la place des négations. Vous écrivez les phrases sui- a. Vous faites lire l’exemple aux apprenants, en les
vantes et vous leur faites trouver le contraire : prévenant qu’ils vont devoir porter une attention
– Temps simples : Il fait tout chez lui. ➞ Il ne fait rien particulière à la place des mots de négation.
chez lui. b. Vous leur donnez 5 minutes pour faire l’exercice en
– Temps composés : Il a aidé quelqu’un. ➞ Il n’a aidé binômes.
personne. / Il a aidé Léa. ➞ Il n’a pas aidé Léa. c. Vous faites une mise en commun.

50
> Corrigé : a. Mais non, au contraire, nous n’avons DÉROULEMENT
aucun problème avec lui ! b. Pas du tout, il ne casse a. Avant de commencer l’activité, vous demandez
rien ! c. Absolument pas ! Il est très patient, il ne aux apprenants de fermer leur livre. Vous écrivez les
s’énerve jamais. d. Tu te trompes. Il a arrêté : il ne exemples du tableau grammatical au tableau et vous
fume plus. e. Mais oui, tout va bien. Et non, rien ne leur demandez d’y répondre (par l’affirmative et par
m’inquiète / rien ne nous inquiète. la négative) en ne répétant pas la partie soulignée. Ils
vont donc eux-mêmes trouver comment on utilise et
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION place les pronoms.
Les apprenants risquent de répondre « Ne m’inquiète b. Vous leur faites vérifier leurs réponses avec le
rien » à l’item e. Dans ce cas, n’hésitez pas à refaire des tableau grammatical de la page 37.
exemples du type : – « Tu fais quelque chose ? » – « Non, c. Vous pouvez ajouter le cas des verbes modaux avec
je ne fais rien », puis – « Quelque chose t’intéresse ? » les exemples suivants :
– « Non, rien ne m’intéresse » et enfin – « Quelque – Vous voulez améliorer vos relations ? – Oui, je veux
chose t’inquiète ? » – « Non, rien ne m’inquiète ». les améliorer. / Non, je ne veux pas les améliorer.
– Vous allez parler à votre fils ? – Oui, je vais lui parler. /
3. Activité ludique d’interaction orale. Non, je ne vais pas lui parler.
   d. Vous leur expliquez que l’activité d’écoute suivante
Les apprenants doivent être capables
de répondre à des questions sans utiliser va leur permettre de découvrir et de mémoriser plus
les mots « oui » ou « non ». de constructions verbales. Ils préparent un tableau
en deux colonnes (directs / indirects). Vous leur faites
OBJECTIF : Trouver des stratégies pour répondre posi- écouter les phrases, ils notent chaque verbe dans la
tivement ou négativement à des questions. colonne appropriée (ou dans les deux colonnes). Vous
leur dites de garder ce tableau et de l’enrichir dès
DÉROULEMENT qu’ils trouvent d’autres exemples de verbes.
a. Vous expliquez les règles du jeu aux apprenants. Ils
doivent improviser de petites conversations, poser des > Corrigé :
questions aux autres, répondre aux questions qu’on
leur pose sans jamais prononcer les mots « oui » et Verbes indirects 
« non ». Ils doivent trouver d’autres stratégies, des Verbes directs (pour les personnes 
synonymes, des expressions d’accord ou de désaccord, seulement)
des phrases avec des négations, des exclamations a. Ranger (quelque chose) c. Demander
négatives, etc. (à quelqu’un)
b. Vous répartissez les apprenants en groupes de
3 à 6. Vous leur précisez le temps qui leur est attribué b. Laver (quelque chose) e. Répondre (à quelqu’un)
(fixez-le en fonction de vos objectifs, ça peut être entre
5 et 20 minutes). d. Inviter (quelqu’un) g. Écrire (à quelqu’un)
c. Pendant ce temps, vous circulez dans la classe en f. Aider (quelqu’un)
prenant des notes. À la fin du temps imparti, vous
proposez un retour portant sur les manières de h. Demander (quelque
répondre négativement. Vous notez des structures chose)
bien employées, vous faites corriger des structures
i. Donner quelque chose à quelqu’un
ayant comporté des erreurs, vous rappelez d’autres
structures qu’ils n’ont pas pensé à utiliser. Attention : beaucoup de verbes sont à la fois directs et
indirects (demander quelque chose à quelqu’un, écrire
POUR ALLER PLUS LOIN quelque chose à quelqu’un…) mais on n’utilise pas toujours
Vous pouvez attribuer des points à chacun et ils vont en les deux aspects du verbe dans une même phrase. Vous
perdre à chaque fois qu’ils vont dire « oui » ou « non ». pouvez utiliser des verbes avec 2 compléments mais des
De cette façon, on pourra voir qui a gagné (qui a le plus verbes avec 2 pronoms, c’est encore trop difficile à ce
de points) à la fin du temps imparti ! niveau.

Grammaire : les verbes directs ou indirects ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION


et les pronoms Certains apprenants peuvent vous demander pourquoi
ce système ne fonctionne pas avec des verbes comme
1
piste 10 ou CD classe Piste 17 « penser à quelqu’un », « s’intéresser à quelqu’un »,
puisqu’on ne dit jamais « Je lui pense » (mais « Je
4.  Activité de consolidation pense à lui / à elle »). Vous expliquez que les pronoms
 
grammaticale. L’apprenant doit être indirects font référence à des personnes. Les verbes dits
capable d’utiliser « indirects » sont souvent des verbes qui expriment
les pronoms directs et indirects. la communication, l’échange : parler à, téléphoner à,
OBJECTIF : Distinguer les verbes « directs » des verbes sourire à, montrer à, demander à, répondre à, écrire à,
« indirects » en vue d’utiliser les pronoms adéquats. donner à, expliquer à, etc.

51
POUR ALLER PLUS LOIN
5. Activité de syntaxe. L’apprenant doit être Vous pouvez demander aux apprenants d’imaginer
  
capable de reconstituer des phrases d’autres questions sur le même modèle, portant sur le
mélangées. même thème. Vous pouvez les faire réagir oralement
OBJECTIF : Savoir placer les pronoms par rapport aux pour qu’ils donnent leurs idées sur le sujet.
verbes.

DÉROULEMENT 7.  Activité d’interaction orale. Les apprenants


 
a. Vous donnez entre 5 et 10 minutes aux apprenants doivent être capables de s’exprimer
pour réaliser l’activité. spontanément dans un dialogue
b. Si vous n’avez pas assez de temps, vous pouvez comportant un désaccord.
répartir les phrases entre les personnes de la classe. OBJECTIF : Exprimer son désaccord.
c. Vous faites une mise en commun collective à la fin.

> Corrigé : a. La cuisine. Tu dois laver régulièrement DÉROULEMENT


a. Vous expliquez la tâche aux apprenants. Ils vont
la vaisselle et ranger les courses. / Tu dois ranger les
devoir jouer un dialogue semi-improvisé basé sur des
courses et laver régulièrement la vaisselle. b. Tes amis.
problèmes organisationnels entre colocataires.
Tu dois demander l’autorisation, si tu veux les inviter.
b. Vous donnez 5 minutes à chaque binôme (ou plus
c. Le ménage. Tu ne dois pas regarder les autres mais
si pour eux il n’est pas évident d’improviser) pour se
tu dois les aider. (« Tu dois aider les autres mais tu
concerter, définir les rôles, se mettre d’accord sur
ne dois pas les regarder » fonctionne mais est un peu
les problèmes et les réactions. Vous passez dans la
bizarre car cela donne l’impression qu’il est interdit de
classe pour les motiver à jouer avec le plus de naturel
les regarder.) d. Pour organiser une fête. Il faut prévenir
et de créativité possible.
les autres colocataires et leur demander la permission.
c. Si la classe a un effectif réduit, chaque binôme joue
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION son dialogue devant tous les autres binômes. En cas
Phrase d : C’est la seule possibilité pour cette phrase, d’effectif important, vous demandez à chaque binôme
car, pour inverser les propositions, il faudrait modifier de jouer son dialogue devant un autre binôme.
la phrase : « Il faut demander la permission aux autres d. Vous prenez des notes et, à la fin, vous faites un
colocataires et (il faut) les prévenir ». retour sur ce qui a été présenté.

> Proposition de corrigé : – Kazuko, il faut qu’on


POUR ALLER PLUS LOIN parle. Ça fait 4 mois qu’on vit en colocation et que tu ne
Si certains apprenants sont très rapides, vous leur fais ni la vaisselle, ni le ménage, c’est moi qui dois tout
demandez d’imaginer d’autres items pour l’exercice, ils faire. Je ne suis pas d’accord. Personne ne m’aide. Il
les soumettront ensuite au reste de la classe à l’issue faut qu’on s’organise autrement.
de la phase de mise en commun. – Oui, Camila, je sais que tu en fais beaucoup. Mais
tu comprends, avec mon travail, je n’ai vraiment pas
6. Activité de production écrite. beaucoup de temps. Je ne rentre jamais tôt, je n’ai plus
   d’énergie le soir pour faire tout ça.
Les apprenants doivent être capables
de bien placer les pronoms, en fonction – Mais tu ne commences pas le travail à 10 heures le
de la présence ou non d’un verbe modal. matin, toi ?! Rien ne t’empêche de passer l’aspirateur
ou de laver le sol le matin avant de partir. Je refuse de
OBJECTIF : Répondre à des questions avec des pronoms continuer à tout faire.
à la bonne place. – Oui, c’est vrai, tu as raison. Ce n’est pas normal que
tu t’occupes de tout. Mais ne t’énerve pas ! Je vais
DÉROULEMENT t’aider. Allez, ce soir, je prépare le repas pour nous.
a. Vous donnez 5 minutes aux apprenants pour qu’ils Ça ne te gêne pas ?
répondent aux questions par binômes. – Ah non, au contraire, je sais que tu es une excellente
b. Vous faites une correction collective. cuisinière ! Merci !
> Corrigé : a. Oui, il faut leur faire confiance. / Non, il ne
faut pas leur faire confiance. b. Oui, tu dois leur ouvrir
ta porte. – Oui, vous devez leur ouvrir votre porte. / Non, 8. Activité d’interaction orale. Les apprenants
  
tu ne dois pas leur ouvrir ta porte. – Non, vous ne devez doivent être capables d’échanger leurs
pas leur ouvrir votre porte. c. Oui, on les paye cher. / idées sur un sujet donné.
Non, on ne les paye pas cher. d. Oui, je suis capable de
OBJECTIF : Décrire une situation, donner son opinion.
l’aider. / Non, je ne suis pas capable de l’aider.

ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION DÉROULEMENT


La place des pronoms avec les formes « falloir », a. Vous constituez des groupes de 3 apprenants
« devoir », « être capable de » risque de poser aléatoirement. Si les apprenants viennent de pays
problème. N’hésitez pas à insister là-dessus. différents, vous mélangez les nationalités.

52
b. Vous leur donnez 5 minutes pour décrire c. Vous demandez aux apprenants de dire si la
l’organisation des tâches ménagères dans leur pays. répartition des tâches ménagères entre hommes
Si les apprenants viennent du même pays, vous pouvez et femmes dans leur entourage, ou dans leur pays,
demander à un apprenant de parler du passé, à un les satisfait et quels changements ils aimeraient
autre de parler du présent et au troisième de parler connaître dans le futur.
du futur tel qu’il l’imagine.

Semaine 2
Rendez-vous 2 à faire En Louisiane 2 Rendez-vous

LE CONTEXTE POUR ALLER PLUS LOIN


Vous attirez l’attention des apprenants sur le dessin Vous pouvez demander aux apprenants s’ils
en haut de la page. Vous demandez aux apprenants : connaissent Baton Rouge [bɑtɔ̃ u] et leur donner
« Qui est sur ce dessin ? » (Souad.) ; « Où est- des précisions sur cette ville qui est la capitale de l’État
elle ? » (Dans une pièce, en Louisiane.) ; « Que fait- de Louisiane, aux États-Unis, et la deuxième ville la
elle ? » (Elle est devant son ordinateur.) Vous faites plus peuplée de cet État. La ville accueille le campus
ensuite remarquer la page du forum Internet et vous principal de l’université d’État de Louisiane et de la
demandez « Que fait-elle sur son ordinateur ? » (Elle Southern University. De nos jours, la capitale et sa
écrit un message sur le forum des voyageurs.) région sont presque entièrement anglophones.

OBJECTIFS FONCTIONNELS
Vous devez insister sur les deux objectifs de cette 2   Activité de production / interaction
double page (« Décrire un type de logement » et « Lire orale. L’apprenant doit être capable de
un plan ») qui vont permettre un réemploi des notions comparer des logements et de choisir le
vues dans les activités communicatives, lexicales et
plus approprié pour la famille Lemercier.
grammaticales des pages précédentes. Les éléments
de la Semaine 2 vont donc permettre de réaliser la OBJECTIF : Comparer, choisir et justifier ses choix.
tâche collective.
DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants d’observer les trois
photos et les trois plans de la page 38 puis de décrire
Décrire un type de logement et de comparer ces trois types de logement. Maison 1 :
une chambre, un séjour, un balcon, un jardin, en bois.
1   Activité de compréhension écrite. Maison 2 : style colonial, pas de jardin, deux chambres,
Les apprenants doivent être capables un séjour, un balcon. Maison 3 : style colonial, deux
de comprendre le message du forum chambres, un séjour, un balcon, un jardin.
et de répondre à quelques questions. b. Vous demandez aux apprenants de lire à nouveau
ce que cherche la famille Lemercier et vous leur dites
OBJECTIF : Comprendre et relever les informations de discuter par deux pour déterminer laquelle de ces
principales d’un message posté sur un forum. trois maisons correspond le mieux à ce que la famille
recherche (10 minutes).
DÉROULEMENT c. Phase de correction collective. Vous pouvez
a. Avant d’effectuer l’activité, vous demandez aux demander aux apprenants ce qui ne convient pas dans
apprenants de lire le message posté par la famille les autres maisons.
Lemercier sur le forum Internet.
b. Ensuite, vous leur posez les questions de l’activité > Corrigé : C’est la maison 3 qui correspond le mieux
1 à l’oral. (maison en bois, style colonial, grand balcon, petit
c. Les apprenants répondent à l’oral et justifient leurs jardin, deux chambres).
réponses avec des extraits du document écrit (10
minutes).
d. Vous notez les réponses au tableau. 3   Activité de production écrite.
Les apprenants doivent écrire un message
> Corrigé : a. À Baton Rouge en Louisiane, aux États- à la famille Lemercier pour présenter
Unis. b. Ils cherchent une maison typique louisianaise
la maison qu’ils ont choisie.
en bois avec un grand balcon, un jardin et deux
chambres. OBJECTIF : Décrire un lieu à l’écrit.

53
DÉROULEMENT e. Vous faites écouter une deuxième fois le message
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir de Lola et vous confirmez les éléments relevés, vous
écrire un message de réponse à la famille Lemercier complétez.
sur le forum pour leur décrire le logement qu’ils ont f. Vous demandez ensuite aux apprenants de situer,
sélectionné. grâce aux éléments entendus, la maison des
b. Vous leur demandez ensuite comment on écrit Lemercier sur le plan.
un message sur un forum et quel style on y adopte
(informel et familier). > Corrigé : Sur le plan : à l’angle des deux rues :
c. Chaque apprenant rédige son message. Vous Bootsie Dr. et Winbourne Avenue, c’est la grande
vérifiez les productions en passant parmi eux maison bleue en face du Howel Park Golf.
(20 minutes).
POUR ALLER PLUS LOIN
> Proposition de corrigé : Salut à tous ! J’ai bien lu Vous pouvez approfondir la compréhension du message
votre message sur forumdesvoyageurs.com et j’ai de Lola en demandant aux apprenants : « Comment est
comparé 3 maisons disponibles à Baton Rouge. J’en ai la maison que la famille a trouvée ? » (C’est la maison
éliminé deux : la première parce qu’elle n’était pas très de leurs rêves (= parfaite, idéale).) ; « Dans cette
grande et n’avait qu’une chambre. La deuxième était maison, qu’y a-t-il en plus des éléments souhaités ? »
très belle, dans le parfait style colonial comme vous le (Une piscine et une cabane dans le jardin.) ; « Qu’est-
vouliez mais, gros problème, elle n’avait pas du tout ce que Lola aime faire ? » (Regarder les golfeurs de sa
de jardin :-( C’est donc la troisième qui a retenu toute fenêtre.)...
mon attention : 2 chambres, un grand séjour, un balcon,
un grand jardin et avec le style architectural que vous
cherchez. Je pense qu’elle est parfaite pour vous... Je
vous envoie la photo ! À bientôt. Bon séjour.

5   Activité de production écrite. L’apprenant


devra être capable d’écrire un courriel à
Lire un plan Lola pour lui conseiller quelques visites.
1 OBJECTIF : Donner des indications et indiquer des
piste 11 ou CD classe Piste 18 directions.
4   Activité de compréhension orale.
 
Les apprenants doivent être capables de DÉROULEMENT
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont écrire un
comprendre les informations essentielles
courriel à Lola pour lui conseiller quelques visites.
d’un document sonore.
b. Vous demandez aux apprenants de rechercher sur le
OBJECTIF : Comprendre une explication laissée sur un plan, deux par deux, le centre commercial de Choctow
répondeur téléphonique. Village, le parc de Wenonah, le capitole de l’État de
Louisiane. Vous leur laissez quelques minutes pour
DÉROULEMENT les trouver.
a. Avant d’entrer dans l’activité (durée totale : 20 mi- c. Vous demandez ensuite à trois volontaires
nutes environ), vous pouvez faire observer aux d’expliquer, à l’oral, comment aller de la maison
apprenants le plan de la page 39 et leur demander : des Lemercier jusqu’à chacun de ces lieux de Baton
« D’après vous, c’est le plan de quelle ville ? ». Grâce Rouge. Vous prenez des notes au tableau :
aux trois activités précédentes, les apprenants devront – Pour le centre commercial de Choctow Village, il faut
émettre l’hypothèse que ce sont des rues de Baton prendre la Winbourne Avenue en direction de l’ouest.
Rouge. Tourner à gauche quand on arrive à la N. Foster Dr.
b. Vous leur demandez ensuite de lire la consigne et continuer tout droit jusqu’à la Choctow Dr. Là, il
de l’activité. Celle-ci confirme qu’il s’agit de Baton faut tourner à droite et aller tout droit jusqu’au centre
Rouge. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont commercial.
écouter le message de Lola et essayer de situer la – Le parc se trouve dans la N. Ardenwood Dr. Il
maison des Lemercier sur le plan. faut prendre la Winbourne Avenue en direction de
c. Avant de diffuser l’enregistrement une première l’est. Prendre la première à droite qui s’appelle N.
fois, vous demandez au groupe de relever les Ardenwood Dr. et continuer tout droit jusqu’au parc.
prépositions de lieu, les noms de rue et tout ce qui – En ce qui concerne le capitole, il faut prendre la
pourrait les aider à situer la maison des Lemercier Winbourne Avenue en direction de l’ouest, tourner
lors de leur écoute. à gauche lorsqu’on arrive à Plank road, puis traver-
d. Vous faites écouter l’enregistrement une première ser la route 110. Le capitole de l’État de Louisiane
fois et vous notez au tableau les informations que les est au bout de la rue. C’est un peu loin, la voiture est
apprenants ont relevées : « en plein centre » / « juste à conseillée !
côté d’un golf » / « de nos fenêtres on voit les joueurs » / d. Chaque apprenant rédige son message. Vous
« à l’angle de [la] rue [Bootsie Dr.] et de la Winbourne vérifiez les productions en passant parmi eux. Durée
Avenue » (Dr. = Drive = rue en anglais). de l’activité : 30 minutes environ.

54
> Proposition de corrigé : Salut Lola, Je t’écris parce
que j’ai regardé un plan de Baton Rouge et j’ai vu l’appartement n’ait que trois chambres, ils vont
que, pas très loin de chez vous, il y a des endroits devoir y habiter à quatre car le loyer est trop cher.
intéressants à voir. Ça te changera du golf ! Tout Étape 2 : Chacun choisit une chambre et fait une
d’abord, si tu veux faire un peu les magasins, il y a le description de ce qu’il va mettre dedans. On peut
centre commercial de Choctow Village. Pour y aller, compléter le plan avec nos noms et ceux des
tu dois prendre la Winbourne Avenue en direction de meubles qu’on installe.
l’ouest et tourner à gauche quand tu arrives à la Vous demandez ensuite à chaque groupe de
N. Foster Dr. puis continuer tout droit jusqu’à la discuter pour savoir où chacun souhaiterait
Choctow Dr. Là, il faut tourner à droite et aller tout s’installer et pourquoi. Vous leur laissez 5 minutes
droit jusqu’au centre commercial. Je pense que ce et passez parmi eux pour vérifier les productions.
n’est pas du tout loin et que c’est une balade sympa ! Vous proposez aux apprenants de redessiner le
Pour te relaxer et voir un peu de verdure, il y a le parc plan en plus grand, d’écrire leur nom dans les
de Wenonah juste derrière chez toi, à quelques pâtés pièces qu’ils ont choisies et de les meubler. Chacun
de maison. Il faut prendre la Winbourne Avenue en devra donc expliquer aux autres ce qu’il a décidé
direction de l’est et tourner dans la première à droite de mettre dans sa chambre tout en dessinant.
qui s’appelle N. Ardenwood Dr. puis continuer tout
droit jusqu’au parc. Enfin, un bâtiment plus sérieux Étape 3 : On décrit l’organisation de la colocation
mais qui vaut le coup d’œil, c’est le capitole de l’État (tâches ménagères, courses, cuisine).
de Louisiane. Tu dois prendre la Winbourne Avenue en Les groupes dressent la liste des tâches
direction de l’ouest, tourner à gauche quand tu arrives ménagères (passer l’aspirateur, faire la vaisselle,
à Plank road, puis traverser la route 110. Le capitole de faire les courses...), puis les apprenants de chaque
l’État de Louisiane est au bout de la rue. C’est un peu groupe discutent pour savoir qui fera quoi dans
loin, la voiture est conseillée ! Voilà ce que j’ai repéré cette colocation. Vous demandez à chaque groupe
sur le plan. Tu me raconteras ! À bientôt. d’exposer son organisation. Les autres jugent si
elle est équitable ou pas.
Étape 4 : On prépare les arguments pour plaire à
Présenter son appartement notre futur colocataire.
c he et trouver un colocataire Vous proposez à chaque groupe de faire la liste
t des avantages fournis par cette colocation afin de
pouvoir les exposer à un éventuel colocataire. Vous
OBJECTIF : Les apprenants vont, par groupes, réflé- passez dans les groupes pour proposer votre aide
chir à leur installation dans un appartement et au (budget-loyer réduit, pas de sentiment de solitude,
choix d’un colocataire. espace habitable plus grand...).
Étape 5 : Chaque groupe présente son projet à des
DÉROULEMENT (1 heure)
colocataires potentiels et on le choisit ensemble.
Étape 1 : On décide ensemble de l’endroit où le
Chaque groupe expose à la classe entière son
colocataire va s’installer.
projet (étapes 1 à 4) et des membres d’autres
Les apprenants observent le plan de l’appartement
groupes peuvent décider, si le projet leur plaît,
proposé et le décrivent : un séjour de 25 m²,
d’emménager avec eux.
3 chambres (de 12, 12 et 20 m²), une salle de
bains, une cuisine et un balcon. Il s’agit donc
d’un 4 pièces de plus de 70 m². Par groupes de POUR ALLER PLUS LOIN
trois, ils doivent décider l’endroit où le quatrième Vous pouvez évoquer avec vos apprenants l’idée
colocataire pourra s’installer. Vous leur expliquez de la colocation et chacun pourra parler de son
que, comme le dit la consigne et bien que expérience personnelle.
Semaine 2

Rendez-vous 2 à écrire En Louisiane 2 Rendez-vous

Créer son profil sur un site Internet DÉROULEMENT


a. Avant de commencer l’activité (durée totale : 30 à
1   Activité de compréhension écrite et de 40 minutes), vous demandez aux apprenants
repérage. L’apprenant doit être capable de d’identifier, sans le lire, le document écrit proposé.
comprendre et de relever les informations Vous posez la question : « Quel est ce document
essentielles d’un document écrit. écrit ? » (C’est une page de site Internet.) Vous
demandez aux apprenants de vous donner l’adresse
OBJECTIF : Identifier les principaux éléments d’un
du site (www.dodosurfing.org), le nom de la personne
texte.

55
sur la photo (Stéphane Leupain), les grandes parties DÉROULEMENT
de la page (informations générales, description a. Vous pouvez commencer par proposer aux
personnelle, informations sur le canapé). apprenants de compléter la partie « Informations
b. Vous demandez aux apprenants d’émettre des générales » en prenant comme modèle celle de la
hypothèses sur le type de site Internet dont il s’agit. page de Stéphane Leupain.
c. Vous leur demandez de lire les questions posées b. Vous demandez ensuite aux apprenants de lire
dans l’activité 1 puis de lire le texte en se concentrant l’encadré « Conseils/stratégies » et de poser des
sur un objectif : répondre à ces quatre questions. Vous questions sur les termes qu’ils ne comprendraient
leur laissez 15 minutes. pas.
d. Les apprenants se mettent par deux et comparent c. Vous leur expliquez qu’ils vont devoir créer leur
leurs réponses. profil sur un site comme www.dodosurfing.org, qu’ils
e. Phase de correction collective. doivent se présenter et décrire leur logement en
réutilisant les structures vues précédemment.
> Corrigé : a. C’est un service en ligne qui permet à d. Vous leur laissez une vingtaine de minutes de
certaines personnes de proposer un hébergement préparation individuelle. Vous passez parmi eux en
chez elles et à d’autres, un endroit où dormir dans proposant votre aide, en apportant des corrections.
tous les pays du monde. b. Il a 25 ans, il étudie pour e. Vous proposez un retour aux apprenants en vous
être avocat et habite à Baton Rouge chez ses parents. focalisant sur l’utilisation adéquate ou mal appropriée
Il aime voyager, la musique, la politique et les films des stratégies étudiées.
d’aventures. Il a beaucoup voyagé. Il parle trois langues
(anglais, espagnol et français). c. Parce qu’il aime > Proposition de corrigé : Informations générales : Jean
rencontrer des gens. d. Il habite dans une maison près Roljean / Inscrit depuis : Le 4 janvier 2006 / Visites de
du campus et propose son canapé dans le séjour. votre profil : 1 023 / Âge : 35 / Sexe : Masculin / Métier :
La maison a un jardin et une piscine. Instituteur / A grandi à : Béziers (Hérault, France).
Description personnelle : J’adore la liberté, la
POUR ALLER PLUS LOIN compréhension, l’expression, l’observation, la
Vous pouvez proposer de lire dans le détail ce texte découverte, les voyages… bref, l’autre. J’écoute toutes
et demander aux apprenants d’essayer d’expliquer sortes de musiques, j’adore lire des carnets de voyages
à la classe entière les mots difficiles : « les liens » et je pratique la capoeira depuis l’âge de 10 ans. Je suis
(= les rapports, les relations), « unir » (= rapprocher, ouvert, très accueillant et je fais très bien la cuisine !
rassembler)... Vous pouvez aussi parler du site dont Information sur le canapé : Disponibilité : Oui / Sexe des
celui-ci est inspiré : www.couchsurfing.org qui assure gens que vous préféreriez recevoir : Peu importe /
un service de mise en contact de personnes qui Maximum de personnes par nuit : 2 / La surface où
proposent un hébergement. Ce projet, initialement dormir est partagée : Oui / La pièce où j’héberge est
lancé aux États-Unis en janvier 2004 sous forme partagée : Oui
d’association à but non lucratif, est depuis août 2011 Mon grand studio est très bien placé : à 50 m de la
une société commerciale. cathédrale Notre-Dame avec vue sur la Seine et les
bateaux ! Salle de bains, cuisine. J’ai deux lits une place
et il est aussi possible de mettre un sac de couchage au
sol dans la même pièce.
Centres d’intérêt : tourisme, Internet, livres, spectacles,
concerts, journalisme, photo, cinéma, restaurants.
Type de personne appréciées : sympas, souriantes, avec
2  Activité de production écrite. un grand sens de l’humour, gourmande ou gourmets.
 
Endroits où j’ai voyagé : France, Angleterre, Espagne,
OBJECTIF : Créer son profil sur un site Internet. Maroc, Kenya, Thaïlande, Chine, Mexique.
Semaine 2

Rendez-vous 2 à dire En Louisiane 2 Rendez-vous

S’exprimer au téléphone DÉROULEMENT


a. Avant de commencer l’activité (durée totale :
1
piste 12 ou CD classe Piste 19 5 minutes), vous demandez aux apprenants s’ils
ont déjà parlé au téléphone en français et, si oui,
1   Activité de compréhension comment ça s’est passé. Si les apprenants n’ont
 
orale. L’apprenant doit être capable jamais téléphoné en français, vous leur demandez
d’expliquer oralement la situation de quelles sont les difficultés qu’ils pourront peut-être
communication. rencontrer lorsqu’ils téléphoneront.
OBJECTIF : Comprendre la situation de communication.

56
b. Vous faites écouter le document une première fois, POUR ALLER PLUS LOIN
en demandant aux apprenants de ne rien noter mais Vous pouvez demander aux apprenants de consulter les
de se concentrer sur la globalité de la discussion. transcriptions des deux dialogues p. 231 et de compléter
c. Vous faites une mise en commun de ce qu’ils ont les conseils et stratégies avec les expressions relevées
compris de la situation, en leur précisant que les dans les dialogues. Puis, en binômes, ils peuvent lire
détails sur le logement seront donnés dans l’activité les transcriptions de façon expressive pour pratiquer
suivante. leur prononciation.
> Corrigé : Elle téléphone à une agence immobilière,
elle tombe d’abord sur un standardiste qui la met en
relation avec l’employée de l’agence qui s’occupe de 4   Activité de production orale. L’apprenant
son dossier et qui lui décrit le logement qu’elle a trouvé doit être capable de mener une
pour elle. conversation téléphonique.
OBJECTIF : S’exprimer au téléphone.
1
piste 12 ou CD classe Piste 19 DÉROULEMENT
a. Vous faites lire les situations proposées. Puis vous
2   Activité de compréhension faites piocher des papiers que vous aurez préparés et
 
orale. L’apprenant doit être capable qui mentionneront la situation et le rôle imposés (en
de présenter le logement décrit vous arrangeant pour que tout le monde ait un rôle, il
dans la conversation téléphonique. peut y avoir deux personnes dans la famille d’accueil
OBJECTIF : Décrire un logement. par exemple).
b. Vous donnez aux apprenants 5-8 minutes pour
DÉROULEMENT préparer ce qu’ils vont dire en fonction de leur papier.
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir Vous pouvez photocopier et découper le tableau
prendre des notes afin de faire oralement la description ci-dessous. Ils doivent compléter la partie « Idées ».
du logement auquel s’intéresse la jeune femme. Situation : A (séjour Situation : B (séjour
b. Vous faites écouter le document une autre fois. en famille d’accueil) dans un hôtel)
Vous demandez ensuite aux apprenants de comparer Rôle : la personne Rôle : la personne qui
à l’oral ce qu’ils ont noté avec leur voisin. Vous leur hébergée réserve une chambre
faites écouter une dernière fois le document s’ils le Idées : Idées :
jugent nécessaire. L’activité doit durer 10 minutes Situation : A (séjour Situation : B (séjour
environ. en famille d’accueil) dans un hôtel)
c. Vous faites une mise en commun collective. Rôle : la personne Rôle : la personne
> Corrigé : Grande chambre meublée. Tout confort. de la famille d’accueil au standard
30 m2. Grand canapé convertible, table + chaises. Idées : Idées :
Salle de bain-WC. Beaucoup d’espaces de rangement, c. Vous invitez chaque apprenant à trouver un interlo-
bien organisé. Clair, lumineux. Quartier calme. Prix cuteur qui a préparé la même situation (mais l’autre
très raisonnable. Cuisine commune avec les autres rôle) et à discuter de 3 à 5 minutes.
résidents. d. Si vous avez suffisamment de temps et qu’il y a un
effectif suffisant d’apprenants, ils peuvent aller jouer
POUR ALLER PLUS LOIN une autre fois la même situation avec un autre inter-
Vous demandez aux apprenants de dire à leur voisin ce locuteur (ou reprendre le rôle de la personne avec qui
qu’ils pensent de ce logement. ils viennent de parler s’ils sont suffisamment à l’aise
pour improviser).

1 > Proposition de corrigé :


piste 13 ou CD classe Piste 20 Exemple pour la première situation :
– Allô, bonjour, je suis bien chez Mme Jarry ?
3   Activité de compréhension
  – Oui, c’est bien moi.
orale. L’apprenant doit être capable
– Bonjour, je suis Kate Thomas, je suis l’étudiante de
d’expliquer oralement la situation de
l’école Interlangues qui va venir habiter chez vous.
communication.
Je voudrais vous confirmer mon heure et ma date
OBJECTIF : Comprendre la situation de communication. d’arrivée.
– Ah, bonjour Kate, c’est très gentil de nous prévenir à
DÉROULEMENT l’avance. Vous arrivez samedi ou dimanche ?
a. Vous demandez aux apprenants de lire les trois – Samedi à 21 h 04, j’espère que ce n’est pas trop tard.
problèmes proposés. – Non, pas du tout. Nous viendrons vous chercher à la
b. Vous faites écouter le document. gare.
c. Vous faites une mise en commun. – Oh, merci beaucoup, c’est super parce que j’ai une
grosse valise.
> Corrigé : a. Une erreur de numéro.

57
– Ne vous inquiétez pas, vous aurez une très grande sera interprétée comme interrogative. Pour l’exemple,
chambre et un grand placard pour ranger vos affaires. la question « Vous partez dimanche ? » est lue avec
– Parfait. Oh, d’ailleurs, c’est comment chez vous ? une courbe montante, tandis que la réponse « Oui,
– Nous avons un joli pavillon à un étage. Vous probablement » est lue avec une courbe descendante.
partagerez le premier étage avec une étudiante d. Pour terminer, vous demandez à deux apprenants
coréenne très sympa. Il y a une salle de bains avec une de lire à voix haute le dialogue en respectant le
baignoire. Dans la chambre, vous avez un grand lit deux découpage syllabique et la courbe mélodique des
places, un placard, une télévision et un grand bureau phrases.
sous la fenêtre. La chambre est bien orientée, vous Attention ! Ce dialogue comporte un cas particulier.
avez le soleil le matin donc il n’y fait pas trop chaud La phrase interrogative commençant par « Qu’est-ce
l’été. Voilà, et puis vous pouvez passer du temps avec que… ? » aura un schéma intonatif descendant, alors
nous dans le salon et nous prenons nos repas ensemble qu’il s’agit d’une phrase interrogative. C’est égale-
dans la cuisine qui est très vaste et qui fait aussi salle à ment le cas pour les phrases interrogatives commen-
manger. Et vous pouvez passer du temps dans le jardin, çant par un pronom interrogatif : quand, qui, où, com-
vous verrez, il est très beau à cette saison. ment, pourquoi…
– Merci ! Ça a l’air charmant. Il me tarde d’arriver.
Dernière question, vous avez bien une connexion wifi ? > Corrigé : Qu’est-ce que vous allez faire ? 5 mots –
– Oui, oui, tout à fait. Vous pourrez vous connecter à 6 syllabes ; Déménager bientôt. 2 mots – 6 syllabes ;
Internet sans problème. Vous allez habiter où ? 4 mots – 7 syllabes ; À Lafayette,
– Formidable. Merci beaucoup d’avance. Bon, je vous près de Baton Rouge. 5 mots – 9 syllabes ; C’est en
dis à samedi. Louisiane ? 3 mots – 4 syllabes ; Évidemment. 1 mot –
– À samedi Kate. Bon voyage ! 4 syllabes

POUR ALLER PLUS LOIN POUR ALLER PLUS LOIN


Si vous en avez la possibilité, vous faites téléphoner Vous pouvez proposer aux apprenants de créer en
les apprenants à un vrai hôtel francophone pour qu’ils binôme un court dialogue comprenant trois ou
demandent des renseignements sur les chambres quatre questions et leurs réponses, donc des phrases
(aménagement, confort, prix, disponibilités). interrogatives et des phrases déclaratives. Vous leur
demandez ensuite de jouer les dialogues ainsi créés
en respectant les courbes mélodiques et les schémas
intonatifs des phrases du dialogue ainsi obtenu.

Phonétique : rythme, groupes rythmiques 1


et accentuation en français piste 15 ou CD classe Piste 22

1
2   Activité de lecture de proverbes.
piste 14 ou CD classe Piste 21  
OBJECTIF : Reconnaître et reproduire l’accentuation à
1   Activité de repérage du nombre de mots et l’intérieur d’un groupe rythmique et entre plusieurs
 
du nombre de syllabes dans un énoncé. groupes rythmiques.
OBJECTIF : Montrer que le nombre de mots peut être
différent du nombre de syllabes correspondant à DÉROULEMENT
ces mots. Sensibiliser aux phénomènes liés à la a. Vous proposez aux apprenants d’écouter puis de lire
prosodie, en particulier le rythme et les mouvements les proverbes proposés dans l’activité, livre ouvert.
mélodiques. b. Vous leur faites remarquer que les passages
de l’activité qui apparaissent en caractères gras
DÉROULEMENT correspondent à une prononciation accentuée.
a. Vous faites écouter le dialogue en gardant le livre L’accent est alors placé sur la dernière syllabe du
fermé. groupe rythmique. Lorsque le proverbe contient
b. Puis vous demandez aux apprenants de retrouver le deux groupes rythmiques, on trouvera deux syllabes
nombre de mots qu’ils ont entendu pour l’exemple accentuées.
« Vous partez dimanche ? » et ensuite, vous leur
demandez de compter le nombre de syllabes que POUR ALLER PLUS LOIN
contient ce même énoncé. Vous répétez l’opération Cette activité est un excellent tremplin pour
pour les six phrases de l’activité. l’interculturalité des apprenants. C’est l’occasion de
c. Ensuite, livre ouvert, vous demandez aux apprenants vérifier s’ils comprennent et s’ils connaissent déjà
de remarquer la courbe mélodique des phrases. Dans les proverbes de l’activité. Vous pouvez aussi leur
ce dialogue, la courbe mélodique est soit descendante, demander si ces proverbes se traduisent de la même
soit montante. Généralement, si la voix descend, manière dans leur langue. Enfin, vous pouvez leur
la phrase sera interprétée comme déclarative / demander de dire au groupe classe quel(s) est/sont
affirmative. Si, au contraire, la voix monte, la phrase leur(s) proverbe(s) préféré(s) traduit(s) en français.

58
Semaine 2 Bilan
COMPRÉHENSION DE L’ORAL    15 points 6. Quelles activités nécessitent plus d’espace dans
la maison ? (plusieurs réponses possibles, deux
1
réponses attendues) 2 points
CD classe Piste 30
a. ............................................................................................................
Vous écoutez cette émission à la radio. Lisez les b. ............................................................................................................
questions, écoutez le document puis répondez aux
questions. 7. D’après Maryline, il est moins cher de… 1,5 point
a. déménager.
1. Quel pourrait être le titre
b. faire construire une maison.
de cette émission ? 1,5 point c. faire des travaux dans son logement.
a. Comment choisir son logement.
b. Comment agrandir son logement. 8. D’après Maryline, dans quelles parties de la maison
c. Comment construire son logement. doit-on faire attention à l’isolation ? (deux réponses
attendues) 2 points
2. D’après la chroniqueuse, Maryline, quel est le a. ............................................................................................................
critère principal des Français quand ils achètent leur b. ............................................................................................................
logement ? 1,5 point
................................................................................................................
9. Quel type de construction est apprécié des adoles-
cents qui veulent être indépendants ? 2 points
3. Souvent, après l’achat de leur logement, les Français
................................................................................................................
s’aperçoivent… 1,5 point
a. qu’il manque une pièce.
b. qu’il n’y a pas assez d’espace de rangements. COMPRÉHENSION DES ÉCRITS    10 points
c. qu’ils préfèreraient avoir des pièces plus grandes. Vous venez d’arriver à Nantes pour vos études et vous
cherchez un appartement à louer avec un(e) ami(e).
4. Qu’est-ce que les Français qui ont plusieurs enfants Votre budget pour le loyer est de 250 euros par mois
souhaiteraient avoir chez eux ? (plusieurs réponses (donc un loyer de 500 euros à diviser par deux). Vous
possibles, une seule attendue) 1,5 point souhaitez habiter en centre-ville et avoir à proximité
les transports en commun. L’appartement devra avoir
................................................................................................................
deux chambres et disposer d’un chauffage individuel
au gaz. Voici quatre petites annonces trouvées sur
5. Laquelle de ces pièces est considérée comme non Internet. Lisez-les.
prioritaire mais nécessaire ? 1,5 point

a. Appartement n° 1 Nantes, près d’un centre


3 pièces à louer, centre de
n de tramway.
commercial et d’une statio
le réc en t. 2 chambres, salon,
55 m dans immeub
2
ffage
de bains avec WC. Chau
cuisine aménagée, 1 salle
individuel au gaz.
obre.
Loyer 450 € libre dès oct
M. Ma rbi er au 06 33 23 34 43. (après 19 h
b. Appeler
de préférence)

Appartement n° 2 tre de Nantes et des


À un quart d’heure du cen
rénové, environ 60 m ,
2

ort s, trè s be au 2 piè ces


transp tif
douche, chauffage collec
1 chambre, salon, salle de
électrique, box voiture.
350 €
Loyer 400 € – honoraires
Co nta cte r Agence Lebois
Libre de suite.
c. (02 41 23 20 56)

59
Semaine 2 Bilan
– une description du logement (nombre de pièces,
spacieux, lumineux…) ;
– une description de la chambre du futur locataire et
Appartement n° 3 che
au centre de Nantes, pro de ce qu’il peut mettre dedans (meubles…) ;
Dans quartier très calme nsp ort s),
mmerces et tra – la localisation géographique du logement (à côté de,
de toutes commodités (co
éta t un 3 pièces au dernier étage au-dessus de…) ;
loue en excellent ents,
2 chambres avec rangem – l’organisation des tâches ménagères que votre ami
d’un immeuble récent : à viv re
: belle piè ce souhaite mettre en place (courses, ménage…).
salle de bains, WC, salon
éle ctr iqu e. 50 0 euros Rédigez le texte.
Chauffage
con tac ter au 06 34 12 11 56
Merci de me
t@locappart.com @ http://www.Immobilier.fr
ou de m’écrire rogerhabi
Prénom : Samir
Appartement n° 4
ns immeuble ancien dans Infos Homme, 33 ans, Membre
Ravissant deux pièces da he,
e chambre, salle de douc personnelles Actif, Non-fumeur Privilégié
vieux Nantes. Entrée, un bu s et de Loyer 800 EUR
de la station de
kitchenette. À deux pas ros
éle ctr ique. 300 euros et 50 eu Logement Maison à Toulouse
tramway. Chauffage
eau) Disponible 01/02/2012
de charges (entretien et
Libre au 1 jan
er vie r.
Marc 06 33 22 56 78

Pour chacun des appartements, indiquez d’une croix


(x) si « oui » ou « non » le critère correspond à vos
exigences. (0,5 point par cases correctement cochées.
0 point si les deux cases « oui » et « non » sont cochées)

Appart. Appart. Appart. Appart.


n° 1 n° 2 n° 3 n° 4 PLUS
D’INFOS
Oui Non Oui Non Oui Non Oui Non

Le loyer
PRODUCTION ORALE                     10 points
Centre-ville
Alex recherche un colocataire. Lisez son annonce.
Proximité des
transports en
commun ou r, je m ’ ap pe lle Alex, j’ai 29 ans,
Bonj
oit à Montpellier.
2 chambres je suis étudiant en dr
ire à partir du
Je cherche un colocata
Chauffage
pr oc ha in . Le lo ye r es t de 650 euros
individuel mois
C’est un très bel
au gaz (à diviser en deux).
d’informations,
Quel appartement choisissez-vous ? ................................... appartement. Pour plus 17 h
rès
merci de m’appeler ap
au 06.66.75.54.57.
PRODUCTION ÉCRITE                     15 points
Un de vos amis cherche un colocataire. Il veut passer Son annonce vous intéresse, téléphonez à Alex pour
une annonce sur le site Internet www.recherche-colo- avoir plus de renseignements sur lui (fumeur ou pas,
cation.com. Vous aidez votre ami à rédiger le texte qui couche-tard ou pas…) et sur son logement (type,
complètera la partie « PLUS D’INFOS » de l’annonce, situation géographique…). Demandez-lui aussi s’il
à savoir : est possible de venir visiter l’appartement.

60
Semaine 3 B1.1
En Guyane
Scénario : Rendez-vous 1 Rendez-vous 2 > À faire
Sur le forum, l’apprenant
> Objectifs communicatifs > Objectifs communicatifs
• Organiser une soirée
communique avec la famille d’hommage
Lemercier qui est en mer • Raconter au passé • Indiquer l’origine
et la durée d’une action > À écrire
entre la Louisiane et la Guyane. > Vocabulaire
Il les aide à découvrir des • Les relations familiales • Situer un événement • Raconter un souvenir
personnalités guyanaises. dans le temps personnel
> Grammaire
> À dire
• L’utilisation des temps > Vocabulaire
• Raconter la vie de
du passé • Les relations amicales
quelqu’un
• Les verbes acceptant avoir et associatives
• Phonétique : opposition
ou être aux temps composés > Grammaire
entre voyelles fermées
> À partager • Les prépositions qui et voyelles ouvertes
• La Guyane : portrait expriment le moment
d’un département • Les prépositions qui
d’outre-mer expriment la durée

PAGES D’OUVERTURE
La destination. • Page 43 en haut. Enfant participant à la parade du
La Guyane (prononciation [ɥijan]) est le plus grand carnaval en février 2010 à Kourou.
des départements français. Ses habitants sont appe- • Page 43 en bas. Iguane sur une branche.
lés les Guyanais et les Guyanaises. Située dans le
Nord-Est de l’Amérique du Sud, entre le Surinam et Suggestion d’activité :
le Brésil, la Guyane a un climat équatorial. Ses princi- Vous demandez aux apprenants de se mettre par
pales villes sont : Cayenne, Saint-Laurent-du-Maroni, quatre. La personne qui préfère parler est la seule
Matoury, Kourou. La Guyane était peuplée par des à ouvrir le livre : elle décrit les deux photos de la
Indiens quand elle a été colonisée de façon importante page 42 aux autres, qui devront les dessiner schéma-
au XVIIe siècle. Son histoire a parfois été douloureuse : tiquement. Ensuite, les apprenants comparent leurs
l’esclavage y a été pratiqué jusqu’à son abolition en schémas et les commentent afin de voir s’ils ont tous
1848, un bagne (prison de travaux forcés) a existé compris la même chose. Enfin, ils ouvrent tous leur
jusqu’après la seconde guerre mondiale. Depuis 1964, livre et expliquent quelles sont les similitudes et les
la base spatiale de Kourou est devenue le lieu de lan- différences entre les photos et les dessins.
cement de fusées (Ariane, en particulier). La forêt Vous demandez aux apprenants de présenter la photo
guyanaise présente une richesse exceptionnelle, une de la page 43 (l’enfant costumée pour le carnaval),
très grande biodiversité protégée par un parc national ainsi que l’objet du haut de la page 42 (fleur du boulet
et six réserves naturelles. La population de la Guyane de canon). Vous leur demandez s’il y a aussi des
est en constante augmentation et se caractérise par événements festifs ou des fleurs qui sont, pour eux,
une étonnante diversité d’origines. caractéristiques de leur propre pays ou de leur propre
région.
Les photos. Vous demandez aux apprenants de regarder la photo
• Page 42 en haut à droite (l’objet). Voir ci-après para- et le dessin en bas de la page 43. Vous leur demandez
graphe « L’objet. » de dire comment est représentée la famille Lemercier
• Page 42 en haut. Vue du lever de soleil à Kourou sur (sur la langue d’un iguane) et dans quel état d’esprit
la tour de Dreyfus. Au XIXe siècle, un pénitencier exis- elle semble être.
tait à Kourou. Il n’en reste que cette tour. Le capitaine
Dreyfus, un soldat français juif, a été victime d’une
grave erreur judiciaire à la fin du XIXe siècle et a été L’objet.
enfermé dans cette tour avant sa déportation vers les Fleur de l’arbre nommé « boulet de canon ». Cet arbre
îles du Diable. produit de très belles fleurs ainsi que des fruits qui
• Page 42 en bas. Lancement de la fusée Ariane 5 à sont de grosses boules pouvant tomber brusque-
Kourou en juillet 2009. On voit la fusée qui décolle et ment : il n’est donc pas recommandé de planter cet
des fumées importantes qui se dégagent. arbre le long des routes et des chemins !

61
en fin de travail sur la Semaine 3 pour faire le point
L’auto-évaluation et le contrat d’apprentissage. sur les éléments corrigés. Vous reviendrez également
Suggestion d’activité : sur le contrat d’apprentissage à ce moment-là pour
Vous lisez avec les apprenants les trois points de leur demander s’ils se sentent à l’aise par rapport
l’auto-évaluation page 43 (« Notes »). aux compétences acquises (« Savez-vous situer plus
Vous répartissez les apprenants en groupes de trois facilement un événement dans le temps ? Êtes-vous
personnes. Vous leur laissez 10 minutes pour discu- capable de décrire avec précision vos relations ami-
ter à partir des éléments proposés en notes. Vous cales ? » Etc.).
leur dites que l’objectif est de retrouver les compé- Ensuite, vous leur demandez de relier les items du
tences (et des exemples) qu’ils ont déjà acquises bas de la page aux items du contrat d’apprentis-
pour réaliser ces objectifs mais aussi de s’entraider, sage qui leur correspondent page 42. Vous faites une
d’aider chacun à pouvoir exprimer ses idées. Vous mise en commun avec toute la classe sur ce dernier
passez entre les groupes, vous écoutez les diffé- aspect.
rentes conversations et vous prenez des notes (élé-
ments corrects + éléments avec des erreurs dans les Solutions :
phrases d’exemple). Je peux raconter mon dernier week-end = « Raconter
Après 10 minutes, vous leur demandez de décider au passé », « L’utilisation des temps du passé »
collectivement comment évaluer leur groupe (icône (Rendez-vous 1) ; « Situer un événement dans le
« soleil » ou « temps couvert » ou « pluie »). Cette temps » (Rendez-vous 2)
conclusion reste entre eux, elle ne sera pas diffusée Je peux présenter un bon souvenir de famille =
dans la classe. « Raconter au passé », « Les relations familiales »,
De votre côté, vous notez au tableau une sélection « L’utilisation des temps du passé » (Rendez-vous 1) ;
d’éléments entendus, bien formulés (« Hier, je me « Situer un événement dans le temps » (Rendez-vous 2)
suis promené avec mes copains ») ou à corriger Je peux parler de la vie de mon meilleur ami =
(exemple, « Le week-end dernier, j’allais à la mer »). « Raconter au passé », « L’utilisation des temps du
Vous demandez aux apprenants d’identifier les élé- passé » (Rendez-vous 1) ; « Situer un événement dans
ments corrects et les éléments à corriger. Vous répar- le temps » ; « Les relations amicales » (Rendez-vous 2)
tissez les éléments incorrects entre eux et, avant la fin On remarque que les trois éléments de l’auto-éva-
du travail sur la Semaine 3, ils devront avoir corrigé luation supposent l’utilisation de presque tous les
ces phrases. Ils les afficheront dans la classe une fois éléments linguistiques du contrat d’apprentissage.
qu’elles auront été corrigées (« Le week-end dernier, Ils permettent de mettre en pratique conjointement
je suis allé(e) à la mer »). Vous prévoirez un moment plusieurs objectifs.

62
Semaine 3 B1.1
En Guyane
> Objectifs communicatifs > Grammaire > À partager
• Raconter au passé • L’utilisation des temps • La Guyane : portrait
du passé d’un département
Rendez-vous 1 > Vocabulaire • Les verbes acceptant avoir d’outre-mer
Manuel p. 44-49 • Les relations familiales ou être aux temps composés

Semaine 3
Rendez-vous 1 à découvrir Je me souviens 1 Rendez-vous

 RACONTER AU PASSÉ matière scolaire et de la façon dont cette matière est


enseignée. Vous leur demandez s’ils préféreraient
Précision culturelle initiale étudier l’histoire d’une autre manière.
Depuis le milieu des années 2000, les blogs BD se déve- b. Vous leur présentez en quelques mots le parcours
loppent beaucoup en France, en Suisse, en Belgique et de Boulet (si vous avez une connexion Internet, vous
dans d’autres pays. En France, Gilles Roussel (Boulet pouvez montrer une photo de lui ou une des dernières
de son pseudonyme) est un des premiers qui a vrai- publications de son blog). Puis vous demandez aux
ment rencontré le succès grâce à son blog qui lui a apprenants d’observer la bande dessinée page 44 ;
permis de faire connaître son travail de dessinateur. vous leur laissez 5-10 minutes pour déterminer quelle
N’hésitez pas à encourager vos apprenants à aller époque représente chaque dessin et comment Boulet
consulter son blog (http://www.bouletcorp.com/). symbolise les différentes époques.
Dans cette génération de dessinateurs, de graphistes, c. Vous faites une mise en commun sous forme de
de spécialistes de l’animation entre 25 et 40 ans, on discussion, d’échange ; vous encouragez les appre-
peut évoquer aussi Pénélope Bagieu (http://www. nants à donner leurs impressions sur le document et
penelope-jolicoeur.com/), Guillaume Long (http:// le sujet traité.
long.blog.lemonde.fr/), Laureline Michaut alias Laurel
(http://bloglaurel.com/coeur/) et bien d’autres. > Corrigé : a. Passé (récent) : 1, 3 (enfance de Boulet).
Gilles Roussel, alias Boulet, né en 1975, est un auteur Passé (ancien) : 2, 4, 5, 7, 8 et 9. Futur : 6. b. Par des
de bande dessinée français. Après un passage aux costumes et des coupes de cheveux différents et assez
Beaux-arts de Dijon, il a fait des études graphiques clichés (tunique et coupe de cheveux démodée pour
aux Arts décoratifs de Strasbourg dont il est sorti l’homme du Moyen Âge, costume futuriste (cf. films de
diplômé en 2000. Il a travaillé pour plusieurs maga- science fiction), par des décors assez stéréotypés (rues
zines de bande dessinée. En 2004, il a été un des pre- en terre et magasins de viande au Moyen Âge /
miers à publier un blog de BD. Il a publié plusieurs équipements de haute technologie et capacités
albums. Et en 2005, la popularité de son blog a fait surhumaines dans le futur, ordinateur « virtuel »).
qu’il a été choisi comme parrain de la première édi-
tion du « Festiblog » (Festival des blogs BD) à Paris.
En 2012, il a publié un très bel album avec Pénélope 2 Activité de compréhension et de
Bagieu : La Page blanche. production écrite. L’apprenant doit être
capable de résumer les informations
comprises.
1 OBJECTIF : Synthétiser des informations.
Activité de commentaire d’image et de
compréhension écrite. L’apprenant sera
DÉROULEMENT
capable de repérer les différents moments a. Vous demandez aux apprenants de se répartir
de la narration. en binômes. Vous leur précisez qu’ils doivent relire
OBJECTIF : Distinguer les moments de la narration attentivement la bande dessinée puis compléter les
(passé ancien, passé récent, futur). 4 phrases pour résumer les différents moments de
l’histoire.
DÉROULEMENT b. Vous leur donnez 10 minutes.
a. Avant de commencer l’activité, vous demandez aux c. Vous faites une mise en commun en notant quelques
apprenants ce qu’ils pensent de l’histoire en tant que exemples représentatifs de réponses au tableau.

63
> Propositions de corrigé : a. Quand il était enfant, le
dessinateur ne s’intéressait pas à l’histoire enseignée à 4 Activité d’analyse linguistique.
l’école. Il voulait connaître plutôt la vie réelle des gens. Les apprenants doivent être capables
b. Parfois, il pense aux gens du futur et il se dit que ces d’analyser avec précision le sens
gens seront comme lui, qu’ils s’intéresseront au passé de certaines phrases.
non-officiel. c. Quand il pense au Moyen Âge, il aimerait
savoir comment les gens vivaient leur vie de tous les OBJECTIF : Identifier la valeur des temps du passé.
jours. d. Lorsqu’il pense à l’histoire de la maison de ses
parents, il se demande qui y a vécu et comment. DÉROULEMENT
a. Vous précisez aux apprenants que les temps du
POUR ALLER PLUS LOIN passé en français doivent être utilisés avec précision.
Vous pouvez aussi proposer à vos apprenants d’aller Vous leur demandez d’identifier rapidement le temps
consulter le billet de blog dans son intégralité : http:// de chacun des verbes, puis de réfléchir deux minutes
www.bouletcorp.com/blog/2011/08/24/vacances-dete/ aux raisons qui font qu’on choisit un temps ou l’autre
puis de rédiger un petit texte où ils raconteront une dans les exemples cités.
expérience comparable (envoyer une bouteille à la mer, b. Vous faites une mise en commun et une correction.
enterrer un trésor, imaginer la vie dans le passé ou > Corrigé : a. changement : passé composé.
dans le futur…). b. évènement : passé composé. c. habitude : imparfait.
d. situation : imparfait. e. état d’esprit : imparfait.

POUR ALLER PLUS LOIN


3 Activité d’interaction orale. Pendant la mise en commun, à chaque fois, vous faites
Les apprenants doivent être capables faire d’autres exemples aux apprenants, liés à leur vie
d’échanger des impressions et des points personnelle (exemple pour la valeur de changement :
de vue. « J’ai déménage en 2012 », « Mon quartier a beaucoup
évolué en 10 ans »…).
OBJECTIF : Exprimer son point de vue.

DÉROULEMENT
a. Vous préparez l’activité en photocopiant trois exem-
plaires de la planche de BD de la page 44. Vous en
découpez les vignettes de façon qu’il y en ait une par 5 Activité de production écrite. Les
apprenant mais toujours trois similaires afin de faire
un tirage au sort pour les groupes qui vont discuter.
apprenants doivent être capables
b. Vous faites des groupes en faisant piocher les de faire un récit au passé en y incluant
images. Vous leur faites lire les post-it « Parler d’ha- des habitudes, des changements, etc.
bitudes et de situations passées » et « Parler d’évé- OBJECTIF : Raconter des souvenirs.
nements précis » en leur disant qu’ils doivent en
réutiliser les structures dans leur discussion. Vous DÉROULEMENT
leur donnez un temps précis pour discuter (entre 8 et a. Vous expliquez que chaque apprenant devra rédi-
15 minutes). Vous passez entre les groupes et donnez ger un « panorama » de son enfance. Vous définis-
le vocabulaire manquant. sez bien le cadre fixé (temps imparti, nombre de mots
c. Vous faites une mise en commun rapide en leur fai- demandés).
sant compléter les phrases des post-it. b. À la fin du temps donné, vous proposez à chaque
apprenant de se mettre avec un autre apprenant et de
> Propositions de corrigé (pour la dernière étape) : l’aider à corriger son texte et réciproquement. Vous
Autrefois, les gens vivaient mieux que maintenant. / passez dans la classe pour aider les apprenants.
Dans le passé, c’était moins agréable de vivre. /
Je m’intéresse au Moyen Âge. / À cette époque-là, > Propositions de corrigé : J’ai passé mon enfance à la
la vie était pleine d’aventures et de dangers. / campagne dans une vieille maison datant du XVIe siècle.
Habituellement, les gens se mariaient avec des J’y ai vécu jusqu’à mes 18 ans. Quand j’étais enfant,
personnes de la même condition sociale qu’eux. / je passais mon temps libre à jouer avec mes frères et
Un jour, j’ai découvert des photos de mes ancêtres. / mes cousines dans la nature, on organisait des chasses
À un moment donné, j’ai fait mon arbre généalogique. / au trésor, on se costumait parfois, on construisait des
En 1814, il y a eu beaucoup de conflits. / Cette année-là, cabanes. Parfois, on aimait bien faire des activités
Napoléon Bonaparte a abdiqué. / Une fois, j’ai lu plus calmes, faire des dessins ou regarder la télé.
un livre sur l’histoire de ma ville. Un jour, je suis tombée malade ; ma grand-mère m’a
offert des livres de la bibliothèque rose, j’ai adoré ça.
POUR ALLER PLUS LOIN J’ai lu tous les livres du « Club des cinq » et, à partir
Vous leur faites choisir une des trois questions et de ce jour-là, on a essayé de « vivre des aventures »
rédiger un petit texte. Ensuite, vous mélangez tous les avec mes frères et mes cousines. On n’a jamais rien
textes et chacun en reçoit un qu’il lit et dont il devra vécu d’extraordinaire mais on s’est toujours beaucoup
deviner l’auteur. amusés !

64
POUR ALLER PLUS LOIN 1
piste 16 ou CD classe Piste 31
Vous faites saisir sur ordinateur ou recopier chaque
texte lisiblement et vous créez une grande affiche 8 Activité de compréhension orale ciblée.
avec tous les textes. Ou bien, vous faites une « boîte L’apprenant doit être capable de relever
au trésor » que vous enterrez / cachez avec ces textes des informations ciblées dans
(et d’autres objets ou textes) jusqu’à la fin de l’année un document sonore.
scolaire. Vous pourrez l’ouvrir le dernier jour de classe,
chacun verra ce que les autres ont choisi comme objet OBJECTIF : Comprendre des informations ciblées, prendre
et constatera les progrès de toute la classe en français ! des notes et les restituer à l’oral.

DÉROULEMENT
1
piste 16 ou CD classe Piste 31 a. Vous faites lire aux apprenants les affirmations
relatives à cette interview. Vous leur précisez bien
6 Activité de compréhension orale qu’ils doivent attendre l’écoute supplémentaire pour
globale. L’apprenant doit être capable donner les réponses.
de relever les informations principales b. Vous faites écouter le document une autre fois.
d’un document sonore. c. Vous faites une mise en commun collective orale.
OBJECTIF : Comprendre des informations principales > Corrigé : a. Vrai : « j’avais le droit de dessiner dans
et les noter. ma chambre, sur tous les murs ». b. Faux : « sur aucun
autre mur dans la maison, sauf dans ma chambre ».
DÉROULEMENT c. Faux : « une toute première fois, c’est pas souvent la
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont écouter meilleure ». d. Vrai : « le premier spectacle de ma mère
un document audio lié au récit de souvenirs. Vous leur dans lequel je suis apparue ». e. Faux : « on m’avait
faites lire les trois éléments à identifier. demandé de monter sur scène, de finir le spectacle,
b. Vous leur faites écouter le document audio une pre- en dessinant face au public, sur une table ». f. Vrai :
mière fois. Les apprenants doivent prendre des notes. « j’avais très très peur ».
c. Vous demandez à la classe entière de donner les
réponses, à l’oral. 1
piste 16 ou CD classe Piste 31
> Corrigé : a. C’est une interview (enregistrée sur
9 Activité de compréhension orale
la radio France Inter avec le journaliste Augustin
Trapenard). b. Elle s’appelle Fanny Michaelis et son finalisée. L’apprenant doit être capable
activité principale, c’est le dessin (elle vient de publier de relever des éléments précis dans
une bande dessinée). c. Sa mère est metteur en scène le document.
et son père est comédien. OBJECTIF : Comprendre des nuances, choisir la forme
exacte entendue.
1
piste 16 ou CD classe Piste 31 DÉROULEMENT
7 Activité de compréhension orale ciblée. a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir
L’apprenant doit être capable de relever identifier des verbes et des temps verbaux en écou-
des informations ciblées dans un tant un extrait de la même interview.
document sonore. b. Vous leur faites lire le paragraphe. Vous leur faites
écouter la deuxième partie de l’interview.
OBJECTIF : Comprendre des informations ciblées et les c. Vous leur faites ensuite vérifier leurs réponses dans
restituer à l’oral. la transcription de l’interview page 231.

DÉROULEMENT > Corrigé : je suis montée / j’avais / on m’avait


a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont écou- demandé
ter de nouveau le document afin d’identifier ce que
demande le journaliste à la jeune femme. 10 Activité d’analyse linguistique.
b. Vous leur faites lire les questions. Vous leur faites Les apprenants doivent être capables
écouter le document.
d’analyser avec précision le sens
c. Vous faites une mise en commun orale avec la classe.
de certaines phrases.
> Corrigé : a. D’abord, le journaliste interroge la jeune OBJECTIF : Identifier la valeur des temps du passé.
femme pour connaître l’origine de sa passion pour le
dessin. b. Il demande à la jeune femme de raconter une DÉROULEMENT
première expérience qui a marqué sa vie. a. Vous faites lire la consigne et les items en précisant
que cette activité renvoie à l’audio de l’activité 9 puis
POUR ALLER PLUS LOIN
vous faites réfléchir les apprenants par deux pendant
Si certains apprenants peuvent répéter les phrases quelques minutes.
prononcées par Fanny Michaelis, vous pouvez les noter b. Vous faites comparer oralement les conclusions de
au tableau. tous les groupes.

65
> Corrigé : a. Faux : Avant cette première fois, elle DÉROULEMENT
n’avait pas l’habitude de monter sur scène. Mais on a. Vous faites lire les éléments du post-it « Exprimer
imagine qu’ensuite, elle est montée plus souvent sur le fait de se souvenir » aux apprenants et vous expli-
scène (puisqu’on parle de « première fois »). quez qu’il vont devoir utiliser les structures proposées
b. Vrai : On lui a dit qu’elle devait dessiner (« on m’avait dans d’autres phrases.
demandé », plus-que-parfait) et elle a dessiné pendant b. Vous laissez une dizaine de minutes à chaque
qu’elle était sur la scène. c. Faux : Elle savait avant de groupe pour échanger, se raconter des premières
monter sur scène qu’elle devait dessiner. On ne lui a fois. Vous les guidez s’ils n’ont pas d’idée (premier
pas dit sur scène ce qu’elle devait faire mais avant. jour d’école, premier voyage à l’étranger, premier
succès, etc.).
POUR ALLER PLUS LOIN c. Vous passez parmi les groupes, vous prenez des
Vous donnez la possibilité aux apprenants qui ont notes. Vous proposez un retour collectif.
compris plus de choses dans l’interview de les
communiquer à la classe. POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez enregistrer ces témoignages, en faire un CD
11 Activité de production orale. Les et le mettre dans la « boîte au trésor » (cf. activité 5).
apprenants doivent être capables de
se raconter un souvenir d’une « toute
première fois ».
OBJECTIF : Exprimer le fait de se souvenir.

Semaine 3
Rendez-vous 1 à savoir Je me souviens 1 Rendez-vous

Vocabulaire : les relations familiales POUR ALLER PLUS LOIN


Vous faites faire un remue-méninges à la classe pour
1. Activité d’interaction orale. L’apprenant doit leur faire dire les autres termes qu’ils connaissent et
être capable de répondre à un sondage et qui sont relatifs à la famille, aux relations familiales.
d’expliquer ses réponses. Cela les préparera à l’activité suivante.
OBJECTIF : Choisir et expliquer des choix.
2. Activité de mise en relation. L’apprenant doit
DÉROULEMENT être capable de relier des textes ayant
a. Vous faites lire les questions et les propositions des points communs.
de réponse par des apprenants. Vous leur demandez OBJECTIF : Associer des textes de sens proche.
d’expliquer les mots à priori moins évidents (« famille
recomposée », « foyer », « je m’entends très bien /
mal »). DÉROULEMENT
b. Vous leur laissez 5 à 10 minutes pour répondre au a. Avant de faire l’activité, vous demandez aux appre-
sondage et expliquer leurs réponses à leur voisin. nants ce que pourrait être pour eux une famille
« pas comme les autres ». Vous leur demandez s’ils
> Corrigé : Explications sur le lexique : « famille connaissent des familles « différentes » et quel est
recomposée » = famille de parents divorcés, ayant leur point de vue à ce sujet.
déjà des enfants, qui ont recommencé une autre vie de b. Ensuite, vous donnez 5 à 7 minutes aux apprenants
couple et qui ont peut-être d’autres enfants ensemble ; pour associer les témoignages similaires et pour
« foyer » = famille (sens sociologique) ; créer un tableau dans lequel ils incluront une colonne
« s’entendre bien » = avoir de bonnes relations ; pour les mots liés à la famille, une deuxième pour les
« s’entendre mal » = avoir de mauvaises relations. mots liés aux bonnes relations, une dernière pour les
mots liés aux mauvaises relations.
c. Vous faites une mise en commun orale. Vous
représentez (ou faites écrire) le tableau de synthèse
ci-dessous sur le tableau de la classe.

66
> Corrigé : a – 4 ; b – 3 ; c – 5 ; d – 2 ; e – 1 c. Vous passez dans la classe pour les aider, corriger
quelques points mais surtout, vous laissez 5 minutes
Parler des Parler des
aux apprenants pour se corriger mutuellement par
Parler bonnes mauvaises
binômes.
de la famille relations relations
entre les gens entre les gens > Corrigé : Exemple de ce que l’on peut attendre : Mes
Famille monoparentale S’entendre S’entendre parents ont divorcé quand j’avais 1 an. Je suis allée
Famille recomposée bien comme chien habiter avec ma mère qui s’est remariée et qui a eu une
Demi-frère / S’entendre à et chat petite fille avec mon beau-père. Quand j’étais enfant, je
Demi-sœur / merveille Se disputer m’entendais comme chien et chat avec ma demi-sœur,
Belle-mère Être très Tania. On se disputait tout le temps, j’étais très jalouse
Aîné(e) complices d’elle et, comme je suis l’aînée (elle a 3 ans de moins
Jumeaux / Jumelles Être gentil que moi), j’étais très méchante avec elle. Un jour, je lui ai
Neveu / nièce Avoir une cassé sa poupée préférée ! On ne faisait rien ensemble,
Parents biologiques relation très on s’entendait vraiment mal. Mais quand nous étions
Parents d’accueil / forte adolescentes, on a déménagé et on a perdu tous nos amis.
Famille d’accueil S’occuper Du coup, on se sentait seules l’une comme l’autre. C’est
Divorcer / très bien de pourquoi nous nous sommes rapprochées. Maintenant,
Être divorcé(e) quelqu’un j’ai 21 ans, elle a 18 ans et nous sommes les meilleures
Se remarier / amies du monde. Nous nous entendons à merveille,
Être remarié(e) nous sommes très complices. Nous avons les mêmes
Élever des enfants goûts musicaux, nous faisons de la musique ensemble.
Finalement, Tania est devenue ma meilleure amie !
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
Attention à la prononciation de « aîné » : [ene], de
« jumeau(x) » et « jumelle(s) » : [ymo] et [ymεl], 4. Activité d’interaction orale. L’apprenant
de « neveu » et « nièce » : [n(ə)vø] et [njεs]. Vous doit être capable d’exprimer une réaction
leur faites répéter les prononciations correctes. Vous à la lecture du texte de son binôme.
leur faites également produire des phrases avec
OBJECTIF : Comparer deux expériences, réagir à l’expé-
« divorcer » / « être divorcé » ou « se marier » / « être
rience d’autrui.
marié ». Exemples : « Léo et Léa ont divorcé en mai
2012. » / « Théo et Théa se sont mariés en mai 2012. »
DÉROULEMENT
(Passé composé : événements passés, événements
a. Vous répartissez les apprenants en binômes, vous
de mai 2012.) ; « Léo et Léa sont divorcés depuis mai
n’hésitez pas à leur laisser le choix afin qu’ils se
2012. » ; / « Théo et Théa sont mariés depuis mai 2012. »
mettent avec un autre apprenant dont ils se sentent
(Présent : situations présentes, qui continuent depuis
proches.
mai 2012.)
b. Vous leur donnez 5 à 10 minutes pour poser des
POUR ALLER PLUS LOIN questions ou donner des conseils à l’autre, pour
répondre aux questions de l’autre et raconter des
Vous pouvez demander aux apprenants d’écrire de détails sur leur propre expérience.
petits textes sur le même modèle et de chercher
dans la classe d’autres apprenants qui sont dans des
situations similaires aux leurs sans entrer trop dans POUR ALLER PLUS LOIN
l’intimité ; vous pouvez leur préciser qu’ils peuvent Pendant les interactions, vous faites une liste des
inventer des situations familiales s’ils ne désirent pas mots utilisés par les apprenants. Vous en donnez une
évoquer la leur. explication et demandez aux apprenants de retrouver les
mots. Exemples : « Un grand-père ou une grand-mère a
des… ? (les enfants de ses enfants) » ; réponse : « petits-
enfants ». « Quelle est cette expression imagée qui
3. Activité de production écrite. L’apprenant signifie s’entendre très mal, comme deux ennemis ? » ;
doit être capable de rédiger un texte pour réponse : « s’entendre comme chien et chat ».
exploiter le lexique qui vient d’être vu.
OBJECTIF : Décrire l’évolution de relations familiales.

DÉROULEMENT Grammaire : l’utilisation des temps du passé


a. Vous expliquez la consigne et illustrez votre expli- 1
cation d’exemples. Vous mettez en valeur le fait qu’il piste 17 ou CD classe Piste 32
faudra évoquer l’évolution des relations et donc écrire 1. Activité de repérage. L’apprenant doit
à propos du passé ainsi que du présent. Vous leur
être capable de relever certaines formes
précisez que leur texte peut être une fiction s’ils ne
verbales (les participes passés dans les
désirent pas parler de leur situation.
phrases entendues).
b. Vous leur donnez une quinzaine de minutes pour
préparer et rédiger leur texte. OBJECTIF : Identifier les formes du participe passé.

67
DÉROULEMENT passé composé ou au plus-que-parfait. Vous pouvez
a. Tout d’abord, avant de commencer l’activité, vous aussi faire une remarque sur la signification du verbe
inscrivez la phrase d’exemple située en haut du « suivre » (marcher derrière quelqu’un ou suivre un
tableau grammatical sur le tableau de la classe. Vous cours / une émission de télé) et leur demandez de faire
demandez aux apprenants d’identifier les formes des phrases incluant les différentes significations de ce
verbales et d’expliquer les raisons de leur utilisation verbe.
dans cette phrase d’exemple.
b. Ensuite, vous faites lire le tableau grammatical
page 47 et vous faites éventuellement trouver d’autres 3. Activité de complétion. L’apprenant devra
exemples proches de l’expérience des apprenants. être capable de trouver la forme correcte
c. Si nécessaire, vous faites un rappel de la formation de chacun des verbes à l’infinitif pour
de ces trois temps du passé. Imparfait : présent de reconstituer l’histoire.
la personne « nous » + terminaisons –ais, –ais, –ait,
–ions, –iez, –aient (partir : nous partons ➞ nous par- OBJECTIF : Conjuguer des verbes à l’imparfait ou au
tions). Passé composé : auxiliaire « avoir ou « être » au passé composé.
présent + participe passé (ouvrir : j’ai ouvert, partir : je
suis parti(e)). Plus-que-parfait : auxiliaire « avoir » ou DÉROULEMENT
« être » à l’imparfait + participe passé (ouvrir : j’avais a. Vous leur donnez 5 minutes pour compléter l’activité 3.
ouvert, partir : j’étais parti(e)). b. Vous faites une mise en commun collective et vous
d. Puis vous passez à l’activité 1 qui va les aider à écrivez les réponses au tableau.
mieux former les temps composés. Vous faites écouter
les 20 phrases et vous demandez aux apprenants de > Corrigé : Hier, il était minuit et demi et je dormais
quand ma télé s’est allumée toute seule. Quand je me
noter au fur et à mesure les participes passés enten-
suis levé(e) et que je me suis approché(e), elle s’est
dus. Vous faites une seconde écoute si les apprenants
éteinte. Le mystère ? Ma sœur a découvert (accepter
en ont besoin. Mise en commun collective.
« avait découvert ») que la télécommande marchait
> Corrigé : 1. eu ; 2. éteint ; 3. pris ; 4. mis ; 5. été ; à travers la porte fermée. Allumée, éteinte, allumée,
6. dû ; 7. offert ; 8. découvert ; 9. couru ; 10. conduit ; éteinte… Ma vie est dure !
11. lu ; 12. bu ; 13. plu ; 14. assis ; 15. écrit ; 16. perdu ;
17. voulu ; 18. suivi ; 19. ri ; 20. vécu
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous demandez aux apprenants de raconter à leur voisin
POUR ALLER PLUS LOIN un petit problème qui leur est arrivé dernièrement.
Vous pouvez utiliser les phrases comme des éléments Vous leur donnez 4 à 5 minutes.
pour une dictée. Dans ce cas, vous ne faites pas tout Ce petit texte est inspiré d’un site qui s’appelle « Vie
écrire aux apprenants. Vous désignez une partie de la de merde » (VDM) (http://www.viedemerde.fr/). Si
classe qui écrira les phrases impaires (1, 3, 5…) et une vous n’avez pas une obligation de « politiquement
autre partie de la classe qui notera les phrases paires correct » dans votre établissement, vous pouvez le
(2, 4, 6…). Puis ils se corrigeront par binômes. faire découvrir à vos apprenants, en leur demandant
par exemple de sélectionner l’histoire racontée au
passé qu’ils préfèrent et d’expliquer le choix des temps
2. Activité d’analyse grammaticale. du passé dans cette histoire. Ce site est français à
Les apprenants seront capables d’identifier l’origine mais il existe également maintenant dans
les infinitifs des verbes entendus. plusieurs langues, il est donc fort possible que vos
OBJECTIF : Identifier l’infinitif des participes passés. apprenants le connaissent et que ça les fasse rire de
l’utiliser en français en classe ! Prenez-en seulement
DÉROULEMENT bien connaissance avant de les y emmener.
a. Les apprenants se mettent en binômes. Ils notent
les infinitifs. 4. Activité de production écrite. Les
b. Ils vérifient leurs réponses dans un dictionnaire si apprenants seront capables de rédiger
nécessaire ou bien vous faites une mise en commun une petite histoire humoristique ou bizarre
collective.
en français.
> Corrigé : 1. avoir ; 2. éteindre ; 3. prendre ; 4. mettre ; OBJECTIF : Raconter des événements passés.
5. être ; 6. devoir ; 7. offrir ; 8. découvrir ; 9. courir ;
10. conduire ; 11. lire ; 12. boire ; 13. pleuvoir ou plaire ; DÉROULEMENT
14. s’asseoir ; 15. écrire ; 16. perdre ; 17. vouloir ; a. Vous donnez 10 ou 15 minutes aux apprenants pour
18. suivre ; 19. rire ; 20. vivre inventer une histoire ou adapter une histoire qui leur
est déjà arrivée. Vous la leur faites rédiger en binômes.
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION b. Vous passer parmi les binômes pour les aider ou
Le verbe « pleuvoir » risque de poser problème car il a les corriger.
le même participe passé que « plaire ». Vous pouvez c. Vous ramassez toutes les histoires, vous les lisez et
demander aux apprenants de faire deux phrases les autres apprenants doivent deviner qui en sont les
d’exemple avec ces verbes, une à l’imparfait, l’autre au auteurs !

68
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
En fonction de la nationalité d’origine des apprenants, Si les apprenants vous parlent des « verbes de
ils peuvent avoir tendance à hésiter à choisir le passé mouvement », dites-leur de faire attention à cette
composé ou l’imparfait. Vous ne leur donnez pas tout dénomination. Vous pouvez leur préciser qu’il arrive
de suite la réponse, vous les aidez à prendre conscience qu’on dise cela aux débutants mais qu’il vaut mieux
de l’idée qu’ils veulent exprimer ( « Vous voulez parler mémoriser ces verbes par un schéma car « courir »,
de quoi ? D’une habitude ou d’un acte ponctuel, qui ou « marcher », par exemple, sont des verbes de
s’est passé à un moment ? D’une habitude passée ? mouvement mais ils se conjuguent toujours avec
Alors, regardez le tableau grammatical, vous devez l’auxiliaire « avoir ». Le verbe « rester » se conjugue
utiliser… »). toujours avec « être » et implique l’immobilité.

POUR ALLER PLUS LOIN POUR ALLER PLUS LOIN


Si les apprenants ont choisi de raconter des Vous posez très rapidement des questions aux
mésaventures qui leur sont déjà arrivées, vous pouvez apprenants auxquelles ils doivent répondre du tac au tac,
leur proposer de les mettre « en vrai » sur le site sans réfléchir, avec le verbe complet. Si la réponse est
« Vie de merde » (mais attention, ils devront créer un correcte, vous changez de question, sinon, vous posez
compte, ce qui se fait toutefois très rapidement). Si ça encore la même question à un autre apprenant. Vous
peut les encourager à y écrire de temps en temps, ce devez bien sûr avoir préparé vos questions à l’avance.
sera très utile ! Quelques exemples : « Vous avez déjà sorti votre stylo
de votre trousse ? » / « Vous êtes sorti de l’école à quelle
heure hier ? » / « Vous êtes passé(e) devant le bureau
du directeur ? » / « Vous avez passé combien de temps
devant la télé cette semaine ? » / Etc.
Grammaire : les verbes acceptant avoir ou être
aux temps composés 6. Activité de complétion. L’apprenant devra
être capable de trouver la forme correcte
de chacun des verbes proposés pour
5. Activité de production écrite. Les reconstituer l’histoire.
apprenants seront capables de choisir
OBJECTIF : Conjuguer des verbes à l’imparfait, au passé
l’auxiliaire adapté au passé composé composé ou au plus-que-parfait.
et au plus-que-parfait.
OBJECTIF : Raconter des événements passés. DÉROULEMENT
a. Vous donnez 5 minutes aux apprenants pour com-
DÉROULEMENT pléter le texte.
a. Vous demandez aux apprenants de fermer leur b. Vous faites une mise en commun collective et vous
livre. Vous leur faites dessiner un schéma pour rap- écrivez les réponses au tableau.
peler quels verbes non pronominaux se conjuguent
normalement avec « être » et vous écrivez les verbes > Corrigé : Hier, j’avais rendez-vous avez mon mari sur
conjugués (Elle est tombée, donc elle est allée chez le parking de mon travail. Il m’a téléphoné très énervé :
le médecin, elle est arrivée à l’hôpital, elle est entrée, « Tu es où ? Ça fait dix minutes que je t’attends ! » En
etc.). Liste complète des verbes : naître, mourir, mon- fait, il m’attendait sur le parking de mon ancien travail.
ter, descendre, tomber, venir, aller, partir, arriver, Il avait oublié que ça fait six mois que j’ai un nouveau
entrer, sortir, passer, retourner et leurs composés travail. Ma vie est dure !
(devenir, remonter, etc.).
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
b. Ensuite, vous écrivez au tableau les deux exemples
suivants : « Baptiste … rentré sa voiture dans le C’est le dernier verbe qui est au plus-que-parfait car
garage. » et « Hubert … rentré dans la maison. » Vous le fait d’oublier peut être assimilé à un événement
leur demandez de compléter les phrases avec « est » ponctuel, une action ayant lieu à un moment précis.
ou « a » selon leur intuition. Vous validez la réponse Mais le fait d’oublier a eu lieu avant que le mari vienne
correcte et leur demandez d’imaginer ce qui fait qu’on chercher sa femme, d’où le plus-que-parfait.
choisit un verbe auxiliaire ou l’autre.
POUR ALLER PLUS LOIN
c. Enfin, vous leur faites lire le tableau grammati-
cal puis vous leur donnez 5 minutes pour compléter Pour faire réviser l’utilisation du plus-que-parfait, vous
l’activité. pouvez faire un petit jeu, le « jeu des excuses ». Il faut
d. Vous faites une mise en commun orale pour finir. répondre à un reproche avec une excuse correspondant
à une action ayant eu lieu avant l’erreur faite. Exemple :
> Corrigé : a. Il est passé devant la maison de son « Vous n’avez pas fait votre exercice, pourquoi ? » ;
enfance. b. Il est entré par la porte du jardin. c. Il a « Je n’ai pas fait mon exercice parce que je n’avais pas
passé une semaine chez ses parents. d. Il a entré son compris qu’il fallait le faire pour aujourd’hui, je croyais
mot de passe pour ouvrir sa boîte mail. e. Il a monté qu’il fallait le faire pour demain. » Profitez-en pour
ses valises dans sa chambre. f. Il est monté au dernier préciser que si l’excuse correspond à une situation
étage. passée, il faudra bien sûr utiliser l’imparfait.

69
Semaine 3
Rendez-vous 1 à partager La Guyane : portrait d’un département d’outre-mer 1 Rendez-vous

Manuel p. 48-49 Dans un premier temps, les apprenants lisent la carte


d’identité pour découvrir les informations demandées
Résumé de la vidéo : puis ils regardent la vidéo. Avant de corriger orale-
La vidéo présente l’un des départements français ment l’activité, vous leur proposez de comparer leurs
d’outre-mer, la Guyane. Dans un premier temps, réponses avec celles de leur voisin. Si besoin, vous notez
à l’aide d’une carte, une journaliste donne des les réponses au tableau. Ensuite, vous invitez les appre-
repères géographiques sur la région puis sur l’ex- nants à lire l’encadré « Présentation de la Guyane » et
ploitation de l’or en Guyane. vous leur demandez de relever les informations supplé-
mentaires suivantes pour compléter la présentation : la
superficie, le climat et la langue officielle.
AVANT LE VISIONNAGE 
ACTIVITÉ DE MISE EN ROUTE > Corrigé : Pays : la France / Population :
250 000 habitants / Taille : vaste comme le Portugal /
Forêt : 96 % du territoire / Frontière avec le Brésil :
Objectif > Mutualiser ses connaissances. 900 km + Superficie : 83 534 km2 / Climat : équatorial
Cette activité va permettre aux apprenants de et humide / Langue officielle : le français
mettre en commun leurs connaissances sur le
sujet du reportage. ACTIVITÉ 3
Vous apportez un planisphère en classe et notez Objectif > Repérer des informations précises.
au tableau le titre de la vidéo « La Guyane : Cette activité va permettre aux apprenants de com-
portrait d’un département d’outre-mer ». prendre la vidéo plus en détails afin de comprendre
Vous demandez aux apprenants de situer ce une des spécificités de la Guyane.
département français sur le planisphère puis Vous demandez aux apprenants de se concentrer sur
vous constituez de petits groupes. Vous laissez les les informations données sur l’or dans la vidéo. Vous
apprenants échanger leurs connaissances sur la lisez la première question à haute voix et vous recueil-
Guyane et faire des hypothèses sur cette région. lez la réponse des apprenants à l’oral. Vous procédez
Mise en commun à l’oral en grand groupe. de même pour chaque question.
Vous pouvez montrer aux apprenants où se situent > Corrigé : a. Vrai ; b. Faux (l’or est inaccessible à cause
les autres DOM : la Martinique, la Guadeloupe, la des forêts) ; c. Vrai ; d. Faux (seulement 5 tonnes sont
Réunion et Mayotte. exportées)

APRÈS LE VISIONNAGE 
PENDANT LE VISIONNAGE 
ACTIVITÉ 4
Visionnage sans le son Objectif > Décrire des photos.
ACTIVITÉ 1 Cette activité d’expression orale invite les apprenants
Objectif > Découvrir la Guyane grâce aux images. à décrire des photos illustrant la Guyane.
Cette activité va permettre aux apprenants de retrou- Vous constituez des binômes puis vous demandez aux
ver les premières informations sur la Guyane. groupes qui le souhaitent de décrire les photos, les
Avant de regarder la vidéo sans le son, les appre- unes après les autres. Pour faciliter l’activité suivante,
nants lisent les questions posées. Pour la mise en vous écrivez au tableau les mots-clés donnés par les
commun, vous recueillez les propositions à l’oral et apprenants.
vous demandez aux apprenants de répondre par des > Corrigé : a. Une salle avec des ordinateurs alignés
phrases complètes. Vous notez les bonnes réponses et un écran géant sur lequel il y a une fusée. b. Des
au tableau. bâtiments en ruines dans la forêt, la jungle. c. Des
> Corrigé : a. La Guyane se trouve sur le continent sud- hommes maquillés qui porte des colliers. d. La
américain. b. Les pays frontaliers de la Guyane sont sculpture d’un homme, assis, la tête dans les mains.
le Surinam et le Brésil et elle est bordée par l’océan e. Une fusée en train de décoller. f. Des femmes
Atlantique. c. Les paysages : des forêts, des rivières, déguisées et qui marchent dans la rue, certainement
des marais. pour un carnaval.

ACTIVITÉ 5
Visionnage avec le son
Objectif > Comprendre des descriptions.
ACTIVITÉ 2 Cette activité de compréhension écrite vient en com-
Objectif > Approfondir ses connaissances sur la Guyane. plément de l’activité précédente pour permettre aux
Cette activité a pour but de récupérer des informa- apprendre d’approfondir leurs connaissances sur la
tions complémentaires sur la Guyane. Guyane.

70
Vous demandez aux binômes constitués lors de l’acti- correction en grand groupe à partir des erreurs les
vité précédente de chercher les associations puis de plus significatives.
circuler dans la classe pour comparer leurs réponses Vous pouvez faire cette activité à l’oral si vous préférez.
avec celles des autres groupes. Vous mettez en com-
mun les propositions de chaque groupe à l’oral et
vous les laissez se mettre d’accord sur les bonnes TRANSCRIPTION
réponses. Vaste comme le Portugal, la Guyane est le plus grand
département français, elle est aussi le plus pauvre et le
> Corrigé : a. photos c et f – b. photos b et d – moins peuplé : 250 000 habitants dont plus des trois-quarts
c. photos a et e vivent sur le littoral. Sous l’épaisse forêt qui recouvre 96 %
du territoire, de la poudre d’or à profusion mais ce trésor
échappe en partie aux Guyanais, inaccessible par tant de
ACTIVITÉ 6 forêts, incontrôlables du fait de ses 900 km de frontière avec
le Brésil.
Objectif > Donner son avis, raconter une expérience. Sous ces arbres se cache l’un des plus grands eldorados de
Cette activité donne l’occasion aux apprenants d’ex- la planète : au cœur de la forêt amazonienne, la Guyane et
primer leur opinion. son or. Partout, le sol en regorge, près de 5 tonnes exportées
Vous demandez aux apprenants de choisir l’une des chaque année officiellement car ici le métal précieux sert
deux questions et d’y répondre librement à l’écrit. aussi de monnaie d’échange pour payer les salaires ou le
matériel nécessaire à l’extraction sans compter l’exploitation
Vous ramassez les productions pour une correc-
illégale.
tion personnalisée et vous prévoyez une séance de

71
Semaine 3 B1.1
En Guyane
> Objectifs communicatifs > Grammaire > À écrire
• Indiquer l’origine • Les prépositions qui • Raconter un souvenir
et la durée d’une action expriment le moment personnel
• Situer un événement • Les prépositions qui
dans le temps expriment la durée > À dire
• Raconter la vie
> Vocabulaire > À faire de quelqu’un
• Les relations amicales • Organiser une soirée • Phonétique : opposition
Rendez-vous 2 et associatives d’hommage entre voyelles fermées
Manuel p. 50-57 et voyelles ouvertes

Semaine 3
Rendez-vous 2 à découvrir Associations de bienfaiteurs 2 Rendez-vous

 INDIQUER L’ORIGINE ET LA DURÉE  adéquates en justifiant systématiquement leurs choix


avec des extraits du texte.
 D’UNE ACTION
e. Phase de correction collective (durée totale : 30 minutes).

1 > Corrigé : a. C’est une navigatrice. Elle est également


Activité de compréhension écrite présidente de la fondation « re-penser ». b. Elle
globale puis ciblée. L’apprenant doit être parle des deux événements qui l’ont amenée à être
capable de répondre à des questions de navigatrice puis fondatrice d’une association nommée
compréhension générale puis détaillée « re-penser ». c. Un jour où elle était malade, chez
portant sur un article de presse. sa grand-mère, elle a regardé une émission sur la
OBJECTIF : Comprendre le sens global et les informa- Whitebread, la course autour du monde en équipage.
tions détaillées d’un document écrit. Cela lui a donné envie de faire sa vie en mer et de se
préparer pour un tour du monde à la voile. d. Elle a
DÉROULEMENT visité d’anciennes stations baleinières en Géorgie du
a. Avant d’effectuer l’activité, vous demandez aux Sud qui lui ont fait prendre conscience de la disparition
apprenants d’observer le document et d’en identifier des ressources. e. Elle a mené des recherches, étudié,
le type (un article du Monde magazine du 9 avril 2011). rencontré des ingénieurs, des agriculteurs, des
Puis vous leur demandez de regarder la photo de l’ar- hommes politiques pendant 3 ans.
ticle et de décrire ce qu’ils voient. Vous introduisez le
vocabulaire suivant : une navigatrice, un gouvernail, POUR ALLER PLUS LOIN
un gilet de sauvetage. Vous pouvez approfondir l’exploitation de ce document
b. Vous leur faites ensuite observer le titre et le cha- en posant d’autres questions : « Quels sont les deux
peau : « Ellen Mac Arthur. Navigatrice, présidente de moments-clés de la vie d’Ellen Mac Arthur ? », « Était-
la fondation “re-penser” ». Vous leur demandez s’ils elle une petite fille habituée à la mer ? », « Qu’a-t-elle
connaissent cette sportive. Grâce aux observations de vu dans ces anciennes stations baleinières de Géorgie
l’étape précédente, au titre et au chapeau, les appre- du Sud ? », « Avait-elle l’habitude de travailler avec
nants peuvent répondre à la question a. Vous pouvez des entreprises ? Pourquoi ? », « Quel est le but de la
préciser, si nécessaire, qu’Ellen Mac Arthur, née le fondation qu’elle a créée ? »…
8 juillet 1976 à Whatstandwell (Royaume-Uni), est
une navigatrice britannique, connue pour avoir battu
le record du tour du monde à la voile en solitaire en 2 Activité d’observation, de repérage et de
2005 et pour avoir terminé deuxième du Vendée-Globe relevé de certaines structures. L’apprenant
2000-2001. doit être capable d’identifier les
c. Ensuite, les apprenants sont invités à lire le texte
indicateurs de temps et de durée du texte,
attentivement et individuellement une première fois.
de les relever et de les associer à des
Vous leur laissez 10 minutes.
d. Puis ils lisent les questions. Ils peuvent travailler
informations sur la vie d’Ellen Mac Arthur.
par deux pour chercher dans le texte les réponses OBJECTIF : Indiquer l’origine et la durée d’une action.

72
DÉROULEMENT e. Vous formez des binômes en associant un membre
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir de chaque groupe au hasard. Chaque binôme ainsi
relire le texte, relever les indicateurs de temps et de formé discute devant la classe entière qui écoute et
durée ainsi que des informations sur la vie d’Ellen note les indicateurs de temps et de durée.
Mac Arthur. Vous formez des groupes de deux et vous f. Vous vérifiez l’adéquation questions-réponses avec
demandez aux apprenants de noter sur une feuille la classe entière (durée totale : 30 minutes).
d’un côté les indicateurs de temps et de durée et de
l’autre les informations sur la vie d’Ellen Mac Arthur. > Propositions de corrigé : Idées de questions : Qui t’a
b. Vous leur laissez 10 minutes et passez parmi les aidé(e) ? / En combien de temps as-tu mis en place
groupes pour proposer votre aide. cette association ? / Quand en as-tu eu l’idée ? / Depuis
c. Un membre de chaque groupe peut venir au tableau quand exactement existe-t-elle ?
écrire un indicateur de temps et l’information sur la Idée de réponses : Mon meilleur ami l’a montée avec
vie d’Ellen Mac Arthur lui correspondant. moi. / En 5 jours, elle était mise en place ! / Nous avons
eu cette idée à la fac en 2012, en voyant tant d’étudiants
> Corrigé : Il y a dix-huit ans / Elle était malade ; En étrangers désorientés sans personne pour les appuyer
une seconde / Elle a décidé de faire sa vie en mer ; dans leurs démarches. / Elle existe depuis 10 ans, elle
Jusqu’alors / Ce n’était qu’un rêve ; Depuis l’âge de est née le 4 janvier 2012.
4 ans / Elle avait le même rêve ; En dix jours / Elle était
guérie ; Treize ans plus tard / Pour quelques jours / Elle
est partie en Géorgie ; La veille / Les stations baleinières 4 Activité d’interaction / production orale.
semblaient avoir fermé ; Jusque dans les années 50 / L’apprenant devra parler avec son
Il y avait des milliers d’employés dans ces stations ; voisin de sa vie passée et lui poser des
Depuis des années / Elle travaillait avec des entreprises ;
questions.
Pendant trois ans / Elle a fait des recherches
OBJECTIF : Poser des questions sur la vie de quelqu’un
POUR ALLER PLUS LOIN et répondre à des questions sur sa propre vie.
Vous pouvez demander aux apprenants de séparer les
indicateurs qui expriment l’origine d’une action (« il y DÉROULEMENT
a », « treize ans plus tard », « la veille ») de ceux qui a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir
expriment la durée d’une action (« en une seconde », poser des questions à leur voisin sur sa vie passée
« jusqu’alors », « depuis l’âge de 4 ans », « en dix (naissance, enfance, études, famille…) et qu’ils doivent
jours », « pour quelques jours », « jusque dans les tout d’abord préparer une liste d’une dizaine de ques-
années 50 », « depuis des années », « pendant 3 ans »). tions qu’ils aimeraient lui poser. Vous leur précisez
qu’il s’agit toujours de se familiariser avec les indi-
cateurs de temps et de durée. Vous laissez 5 minutes
3
pour la préparation des questions.
Activité de production / interaction orale. b. Vous demandez aux apprenants de se mettre par
L’apprenant devra être capable d’imaginer deux et de se poser les questions préparées.
des questions et des réponses au sujet c. Vous passez parmi les groupes pour vérifier les pro-
de la création d’une association pour ductions (durée totale : 15 minutes).
étudiants.
OBJECTIF : Poser des questions sur la date et la durée.
> Propositions de corrigé / Pour aller plus loin : Vous
pouvez préparer, vous-même, une petite liste de
questions pour leur donner des idées : Quand
DÉROULEMENT
es-tu né(e) ? / À quel âge as-tu su lire et écrire ? / En
a. Avant d’effectuer l’activité, vous faites lire le post-it
quelle année es-tu entré(e) à l’école ? / Tu souviens-tu
« Pour indiquer l’origine et la durée d’une action ».
avoir déménagé pendant ton enfance ? Combien de
b. Vous demandez aux apprenants quels types d’as-
fois ? Quand ? Pour où ? / Tu as passé cet examen il
sociation pour étudiants ils aimeraient créer ou à
y a combien de temps ? / Depuis combien de temps
quelle(s) organisation(s) ils aimeraient appartenir.
travailles-tu/étudies-tu ? / En combien de temps as-tu
Vous dressez une liste des idées données au tableau.
appris à conduire ?
c. Vous séparez ensuite la classe en deux groupes.
d. Vous expliquez aux premiers qu’ils doivent imaginer
qu’ils ont créé une association pour aider les étudiants
et que nous sommes 10 ans plus tard. Vous leur dites
qu’ils doivent imaginer les détails de la naissance
de cette idée et de la mise en place de l’association.
Vous expliquez aux seconds qu’ils doivent préparer  SITUER UN ÉVÉNEMENT DANS LE TEMPS
des questions au sujet de la création d’une associa- 5
tion pour étudiants par un camarade de classe, 10 ans Activité d’observation d’un document
plus tôt. Vous leur précisez qu’ils doivent utiliser iconographique. L’apprenant devra
des indicateurs de temps et de durée. Vous lisez observer avec son voisin une image pour
l’exemple donné : « En quelle année as-tu créé ton identifier un événement.
association ? » OBJECTIF : Identifier un événement à partir d’une image.

73
DÉROULEMENT 1
piste 18 ou CD classe Piste 33
a. Vous demandez à la classe entière d’observer
l’image et de la décrire. Vous notez au tableau les 7 Activité de compréhension finalisée.
mots suivants : la terre, le globe, le monde, une prise
L’apprenant doit être capable de
électrique, brancher / débrancher.
b. Par deux, les apprenants devront discuter pour repérer certaines phrases dans le
déterminer l’événement dont il s’agit en lisant le slo- document sonore
gan et en observant l’image. et de les compléter.
c. Vous leur laissez 5 minutes et vous passez parmi OBJECTIF : Comprendre des informations détaillées.
les groupes pour écouter les hypothèses émises que
vous notez au tableau. L’activité dure 10 minutes. DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants de lire et de reco-
> Corrigé : On peut voir la terre munie d’une prise pier les phrases lacunaires de l’activité 7. Vous faites
de courant débranchée. Le slogan dit « Une heure remarquer qu’il manque des éléments qu’ils vont
pour la terre ». Une phrase demandant à la forme devoir compléter grâce à une deuxième écoute plus
impérative de s’engager dans la lutte contre les attentive.
changements climatiques accompagne le slogan. On b. Vous faites écouter à nouveau le document sonore.
peut comprendre qu’il faut couper l’électricité pendant Les apprenants complètent.
une heure. c. Vous demandez aux apprenants de comparer leurs
réponses avec leur voisin, puis vous procédez à une
1
piste 18 ou CD classe Piste 33 troisième écoute en vous arrêtant après certaines
phrases pour permettre aux apprenants de vérifier ou
6 Activité de compréhension orale de noter les informations manquantes.
globale. L’apprenant doit être capable d. Phase de correction collective (durée totale : 15 minutes).
de relever les informations principales > Corrigé : a. les choses / le monde. b. le samedi 26 mars
d’un court document sonore. de 20 h 30 à 21 h 30. c. pendant 60 min / au quotidien
OBJECTIF : Comprendre des informations principales
et les noter.

DÉROULEMENT
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont écou-
ter le document sonore correspondant à la publicité
8 Activité de production orale. L’apprenant
décrite précédemment (document iconographique).
L’activité va durer 10 minutes. devra décrire à son voisin un événement
b. Vous leur demandez de lire les questions de qu’il connaît bien.
l’activité 6. OBJECTIF : Décrire un événement et le situer dans le
c. Vous faites écouter le document une première fois. temps.
Les apprenants doivent prendre des notes.
d. Vous demandez à la classe entière de donner les DÉROULEMENT
réponses, à l’oral. a. L’activité va durer 20 minutes. Avant d’effectuer
cet exercice, vous demandez aux apprenants de
> Corrigé : a. Earth Hour (l’heure pour la terre) lire le post-it « Pour situer un événement dans le
organisée par le WWF. b. Il faut éteindre les lumières
temps ».
le samedi 26 mars pendant 60 minutes (de 20 h 30 à
b. Vous demandez aux apprenants de réfléchir indi-
21 h 30). c. L’objectif est d’agir pour la planète (lutte
viduellement à un événement qu’ils connaissent bien
contre les changements climatiques) et de changer les
(festival, fête, exposition, conférence, salon...). Ils
choses ensemble.
doivent prendre des notes sur cet événement (date,
POUR ALLER PLUS LOIN durée, naissance, objectifs, déroulement…) afin d’en
parler à leur voisin. Vous leur laissez 10 minutes de
Vous pouvez demander aux apprenants s’ils
préparation.
connaissent cet événement et/ou le WWF. Vous pouvez
c. Vous formez des groupes de deux et, chacun à leur
préciser que Earth Hour (littéralement « Heure de la
tour, les apprenants décrivent oralement à leur parte-
terre » en français, couramment appelé « Une heure
naire l’événement choisi.
pour la planète ») est une manifestation annuelle
organisée tous les derniers samedi du mois de mars à > Propositions de corrigé : Par exemple pour présenter
l’initiative du World Wide Fund for Nature (WWF) et du la Fête de la musique : La Fête de la musique a
Sydney Morning Herald, un grand quotidien australien. lieu à travers le monde le 21 juin (date qui coïncide
Elle consiste à couper les lumières et débrancher les le plus souvent avec le premier jour de l’été dans
appareils électriques non essentiels pour une durée l’hémisphère nord), principalement le soir et la nuit
d’une heure. Cette action sert à promouvoir l’économie jusqu’au lendemain matin. Elle est actuellement
d’électricité, la réduction des émissions de gaz à effet célébrée dans une centaine de pays. Après les élections
de serre et la lutte contre le réchauffement climatique. présidentielles de 1981, cette idée a été adaptée par

74
Maurice Fleuret et mise en place en France par DÉROULEMENT
Jack Lang alors ministre de la Culture. Sa première a. Avant de faire ce jeu, vous précisez aux apprenants
édition a lieu le 21 juin 1982 mais elle devient officielle qu’il s’agit de réutiliser toutes les structures vues
le 21 juin 1983. C’est l’occasion d’une liesse populaire dans les deux Rendez-vous de la Semaine 3. Vous
et la manifestation connaît un succès croissant au aurez besoin de feuilles de papier blanches pour cette
cours des décennies suivantes. En 2011, cette fête activité.
s’est complètement internationalisée : en moins de b. Vous distribuez une moitié de feuille de papier à
quinze ans, elle est reprise dans 110 pays sur les chaque apprenant et vous lui demandez d’écrire deux
cinq continents (dès 1985 en Europe) et les deux questions sur des souvenirs. Vous pouvez demander
hémisphères, avec plus de 340 villes participantes aux apprenants de lire l’exemple : Qu’est-ce que tu as
dans le monde (dernière en date : la ville de fait pour ton dernier anniversaire ? Vous leur laissez
Shanghai). 10 minutes pour imaginer leurs questions.
c. Les apprenants se promènent dans la classe et
POUR ALLER PLUS LOIN posent leurs deux questions à un apprenant. Au bout
Chacun peut donner son opinion sur les événements de 4-5 minutes, vous les faites changer de parte-
décrits : les connaissent-ils ? En ont-ils entendu naire (prévoyez un minuteur ou de la musique). Vous
parler ? Qu’en pensent-ils ? Aimeraient-ils y participer ? leur proposez d’échanger leurs papiers pour qu’ils
Pourquoi ? Etc. puissent aborder des sujets différents.
d. Vous passez dans la classe pour écouter les pro-
ductions et vérifier les échanges (durée totale :
9   Activité ludique de réemploi des structures 30 minutes).
 
vues précédemment (Rendez-vous 1 et 2).
L’apprenant devra être capable de répondre POUR ALLER PLUS LOIN
à des questions sur des souvenirs. À la fin de l’activité, vous pouvez relever les petits papiers
OBJECTIF : Raconter en détail au passé et situer un et rassembler les questions sur un même document que
événement dans le temps. vous pourrez proposer ultérieurement au groupe.

Semaine 3
Rendez-vous 2 à savoir Associations de bienfaiteurs 2 Rendez-vous

Vocabulaire : les relations amicales POUR ALLER PLUS LOIN


et associatives Vous pouvez demander aux étudiants s’ils sont eux-
mêmes inscrits sur un réseau social, quels avantages
1. Activité d’observation et de compréhension et quels inconvénients ils y trouvent.
écrite. L’apprenant doit être capable
de répondre à des questions portant
sur un dessin humoristique.
OBJECTIF : Comprendre un document iconographique. 2. Activité de complétion d’un texte lacunaire.
L’apprenant doit compléter une lettre avec
DÉROULEMENT des verbes appartenant au vocabulaire
a. Vous demandez aux apprenants d’observer indivi- des relations amicales.
duellement le dessin et de lire tout ce qui est écrit.
b. Vous leur demandez de répondre par deux aux OBJECTIF : S’approprier le vocabulaire (les verbes) des
questions posées dans l’activité 1 (erratum : une relations amicales.
erreur s’est glissée dans la question a de l’édition 01
du manuel, il faut lire « Pépé » et non « Mémé »). DÉROULEMENT
c. Phase de correction collective (durée totale : 15 minutes). a. Vous expliquez aux étudiants qu’ils veulent devenir
ami avec Pépé sur Facebouque et qu’ils vont lui écrire
> Corrigé : a. À SOS Amitié. b. Parce qu’il est inscrit sur un message. Vous leur dites que, dans ce message,
Facebouque depuis 3 semaines mais qu’il n’a pas les verbes ont été enlevés, qu’il faut les choisir parmi
un seul ami. c. La solitude des gens et la superficialité ceux proposés et qu’il faut parfois les conjuguer à la
de certains réseaux sociaux (« Retirez la photo »). forme correcte. (Erratum : une erreur s’est glissée
d. Une association qui aide les gens seuls / qui n’ont dans l’édition 01 du manuel, dans la question de l’acti-
pas d’amis. vité 2 ainsi que dans l’e-mail, il faut lire « Pépé » et
non « Mémé ».)

75
b. Vous faites lire la liste des verbes et vous demandez Grammaire : les prépositions qui expriment
aux apprenants d’essayer de discuter par deux du sens le moment
des mots : estimer (= apprécier positivement une per- 1
sonne), faire connaissance (= apprendre à se connaître), piste 19 ou CD classe Piste 34
se fâcher (= se disputer avec quelqu’un), tenir compa-
gnie (= être auprès d’une personne pour la distraire dans 1. Activité de compréhension orale et
sa solitude, empêcher une personne de se sentir seule), de repérage des structures de temps.
rendre visite (action d’aller voir quelqu’un). OBJECTIF : Revoir l’utilisation de certaines expressions
c. Puis vous demandez aux apprenants avec quelle de temps.
préposition certains de ces verbes se construisent.
Vous proposez « à » ou « avec » (faire connaissance DÉROULEMENT
avec quelqu’un, se fâcher avec quelqu’un, s’entendre a. Avant d’effectuer l’activité, vous écrivez au tableau
avec quelqu’un, tenir compagnie à quelqu’un, rendre les mots suivants : 8 h / janvier / 2005 / été / prin-
visite à quelqu’un). temps. Vous demandez aux apprenants de vous dire
d. Ensuite, vous laissez 5 minutes aux apprenants avec quelles prépositions on peut utiliser ces mots :
pour choisir individuellement les formes correctes. à, vers 8 h / en, au mois de janvier / en 2005 / en été /
e. Phase de mise en commun et de correction collec- au printemps.
tive (durée totale : 25 minutes). b. Ensuite, vous demandez aux apprenants de lire
individuellement la première partie du tableau gram-
> Corrigé : faire connaissance – bien s’entendre – aime matical afin de vérifier leurs propositions.
bien – rendre visite – tenir compagnie – me fâche – estime
c. Vous leur expliquez qu’ils vont écouter quelqu’un
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION raconter sa journée du dimanche et qu’ils vont devoir
Vous pouvez insister sur la différence entre le verbe prendre des notes sur ses activités.
« visiter » (= se rendre dans un pays, un lieu, aller voir d. Vous formez des groupes de deux. Dans chaque
un monument, un musée, etc. pour le découvrir ou en groupe, un apprenant est chargé de relever les indi-
approfondir l’intérêt artistique, culturel, scientifique, cateurs de temps, l’autre les activités d’Antoine
etc.) qui s’utilise rarement avec une personne et les Hernandez. Vous faites écouter le document sonore
verbes « rendre visite à » et « aller voir » que l’on une première fois.
emploie avec des personnes. e. Vous laissez quelques minutes aux groupes pour
mettre en commun.
POUR ALLER PLUS LOIN f. Vous proposez une deuxième écoute si nécessaire.
g. Phase de mise en commun et de correction collec-
Vous pouvez demander aux apprenants de s’écrire tive (durée totale : 30 minutes).
réellement sur leurs propres réseaux sociaux afin de
devenir amis. > Corrigé :
Activités
Indicateurs de temps d’Antoine Hernandez
3. Activité d’observation d’une publicité. et de sa famille
L’apprenant devra répondre à des questions – entre 11 h et midi / tard Antoine Hernandez et
de compréhension générale portant son épouse se lèvent
sur un document iconographique. – le midi ils font un brunch
OBJECTIF : Comprendre une publicité – avant ou après le brunch / ils font le marché
pendant une heure,
DÉROULEMENT une heure et demie
a. Vous demandez aux apprenants d’observer la publi- – l’après-midi ils font la sieste
cité et de la décrire par deux à haute voix. L’activité va
ou voient des copains
durer 15 minutes.
b. Vous faites lire les questions de l’activité 3 et vous lais- – le dimanche soir ils dînent à trois
sez 5 minutes aux apprenants pour y répondre à l’oral. – à 20 h ils regardent
c. Phase de mise en commun et de correction collective. le journal télévisé

> Corrigé : a. Il est triste, soucieux, malheureux au ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION


début et souriant à la fin. b. Il a téléphoné à SOS amitié. Si cela s’avérait nécessaire, cette activité pourrait
c. Trouver des écoutants bénévoles pour travailler à permettre de rappeler la différence entre l’heure
SOS amitié. officielle (de 0 à 23 heures) et l’heure courante (de 0 à
11 heures avec « du matin, de l’après-midi, du soir »).
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez donner des détails sur l’association SOS POUR ALLER PLUS LOIN
amitié qui est une fédération française d’associations Vous pouvez approfondir la compréhension du
de loi 1901, reconnue d’utilité publique et assurant une document sonore en posant d’autres questions : « Qui
permanence téléphonique pour écouter et aider les interviewe Antoine Hernandez ? », « Qu’est-ce qu’une
personnes en détresse psychologique, et ainsi prévenir grasse mat ? », « Que savez-vous de la fille d’Antoine
leur suicide. Son site Internet est : www.sos-amitie.org. Hernandez ? », « Font-ils à peu près la même chose
76
tous les dimanches ? Qu’est-ce qui vous permet de le ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
dire ? ». Vous pouvez par la suite proposer la lecture de Vous pouvez préciser qu’on peut dire : « l’an dernier » /
la transcription page 231 du manuel. « l’année dernière », « l’an prochain » / « l’année
prochaine » mais qu’on dit : « cette année » et non pas
« cet an ».
2. Activité de production / interaction orale.
L’apprenant parle avec son partenaire Grammaire : les prépositions qui expriment
de ce qu’il fait en général le week-end. la durée
OBJECTIF : Parler de ses activités habituelles.
4. Activité de consolidation grammaticale
DÉROULEMENT et de syntaxe. L’apprenant vérifie qu’il a
a. Avant de commencer l’activité, vous formez des bien compris la différence entre certaines
groupes de deux et vous expliquez aux apprenants prépositions qui expriment la durée.
qu’ils vont discuter ensemble de leurs activités de fin
de semaine. OBJECTIF : Exprimer la durée avec des prépositions.
b. Vous pouvez commencer par un remue-méninges
sur les activités que l’on fait en général le week-end. DÉROULEMENT
Vous leur demandez de vous donner des verbes (lire, a. Avant de commencer l’activité, vous demandez
sortir, se promener, rendre visite à sa famille, aller au aux apprenants de fermer leur livre et vous posez
cinéma, faire du sport, regarder la télé, recevoir des des questions à quelques-uns d’entre eux : « Depuis
amis, bricoler…). Vous leur précisez qu’ils peuvent uti- combien de mois apprends-tu le français ? », « Tu
liser cette liste, l’interview d’Antoine Hernandez et les as commencé à apprendre le français il y a combien
indicateurs de temps et de durée pour s’exprimer. de temps ? », « Pendant combien de temps encore
c. Vous leur laissez 10 minutes et vous passez parmi penses-tu apprendre le français ? », « En combien
les groupes pour écouter les productions (durée de minutes fais-tu tes devoirs de français, le soir ? »,
totale : 15 minutes). « Dans combien de minutes ce cours va-t-il se termi-
ner ? » Vous notez les réponses au tableau.
> Propositions de corrigé : Le dimanche, je me lève à b. Vous constituez trois groupes et vous répartissez
10 h, je vais faire un jogging pendant une heure puis, en les couples : il y a, depuis / pour, pendant / en, dans.
général, nous avons un déjeuner de famille vers 13 h... Vous demandez à chacun des trois groupes d’expli-
quer la différence entre les deux mots en s’appuyant
POUR ALLER PLUS LOIN sur les exemples inscrits au tableau.
Vous pouvez demander aux apprenants de prendre des c. Vous demandez aux apprenants d’ouvrir leur
notes sur le week-end de leur partenaire. Ils pourront livre p. 53 et de prendre connaissance du tableau
ensuite écrire un texte et vous le donner à corriger. grammatical.
d. Vous passez à l’activité : vous leur donnez de 3 à
5 minutes pour choisir les prépositions correctes.
e. Phase de correction collective (durée totale :
3. Activité de complétion de phrases avec an
25 minutes).
ou année. L’apprenant vérifie qu’il a bien
compris la différence entre an et année. > Corrigé : a. pendant une heure ; b. il y a quatre ans ;
OBJECTIF : Utiliser avec pertinence an ou année. c. depuis un an ; d. pour 6 jours ; e. pendant deux jours

ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION


DÉROULEMENT
a. Avant d’effectuer l’activité (durée totale : Pour aider les apprenants dans la distinction entre
25 minutes), vous écrivez les quatre phrases d’exemple depuis et il y a, vous pouvez ajouter que le premier
données dans la deuxième partie du tableau gramma- s’utilise généralement avec le présent ou le passé
tical. Vous posez la question : « Pourquoi, à votre avis, composé à la forme négative. Le second s’utilise
utilise-t-on an et pas année et inversement ? » Vous majoritairement avec le passé composé.
notez les hypothèses émises par les apprenants au
tableau. POUR ALLER PLUS LOIN
b. Ensuite, vous leur demandez de lire le tableau Vous pouvez demander aux apprenants de créer
grammatical individuellement et de résumer à l’oral d’autres questions avec ces indicateurs de durée et de
ce qu’ils ont compris. Vous précisez que, dans l’acti- les poser à leur voisin.
vité suivante, ils devront justement choisir entre ces
deux mots pour compléter des phrases.
c. Vous laissez une dizaine de minutes au groupe pour 5. Activité de transformation syntaxique.
réaliser cet exercice. L’apprenant devra transformer des phrases
d. Phase de correction collective. en choisissant la bonne préposition (dans
ou en).
> Corrigé : a. ans ; b. année ; c. an ; d. année ;
e. ans / année OBJECTIF : Situer dans le temps et exprimer la durée.

77
DÉROULEMENT > Propositions de corrigé : a. Le matin, je me prépare
a. Avant de commencer l’activité, vous rappelez aux en une heure. b. Cette association a réussi à recruter
apprenants la différence entre en et dans (préposi- 5 000 membres en 6 mois. c. Nous sommes lundi.
tions de temps). C’est dans 4 jours que nous partons en vacances avec
b. Vous faites lire l’exemple et vous demandez aux Sofia. d. Dans 3 ans, il y aura 200 membres de plus
apprenants de vous donner la transformation opérée dans cette organisation. e. Ne bouge pas de chez toi,
dans la deuxième phrase et de justifier l’emploi de la j’arrive dans 2 jours ! f. Ils ont fondé ce mouvement
préposition : il faut seulement 3 heures ➞ on peut le en deux ans.
faire en 3 heures. Temps nécessaire pour réaliser une
action. ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
c. Vous leur laissez une dizaine de minutes pour réa- Cette activité n’est pas très facile et demande que
liser l’activité. vous aidiez les apprenants pour la phase c. Elle est
d. Vous demandez aux apprenants de comparer leurs particulièrement utile pour les apprenants de langue
réponses deux par deux. maternelle espagnole.
e. Phase de mise en commun et correction collective
(durée totale : 15 minutes).

Semaine 3
Rendez-vous 2 à faire En Guyane 2 Rendez-vous

LE CONTEXTE DÉROULEMENT
Vous attirez l’attention sur l’illustration page 54. Vous a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont décou-
demandez aux apprenants de qui il s’agit (Léonard et vrir des exemples permettant de faire le portrait d’une
Timothée), où sont les personnages (sur le bateau personne puis d’exprimer leur admiration afin d’orga-
« Le Grand Bleu »), ce que ce dessin montre de leur niser une soirée d’hommage. Vous précisez que le
personnalité (Léonard regarde vers le large, il a l’air premier exemple sera un portrait radiophonique d’un
sûr de lui ; Timothée est près de son père, il semble artiste qui s’appelait Henri Salvador et qui était origi-
fier d’être à côté de son père, peut-être l’admire-t-il, naire de Guyane.
de plus, on remarque qu’il aime le football). b. Vous faites lire les éléments à relever aux appre-
Ensuite, vous faites lire le message sur le forum nants. Vous leur demandez de se préparer à prendre
par un apprenant et vous demandez aux apprenants des notes.
d’expliquer ce que les Lemercier demandent dans c. Vous faites écouter le document une ou deux fois.
ce message (« découvrir des personnalités, des per- d. Vous demandez aux apprenants de comparer avec
sonnes célèbres, originaires de Guyane »). leur voisin ce qu’ils ont compris et noté.

> Corrigé : a. Ce qui marque chez lui : sa voix


OBJECTIFS FONCTIONNELS (splendide). b. Date de sa mort : 13 février 2008. c. Âge
Vous devez insister sur les deux objectifs de cette à sa mort : 90 ans. d. Date du début de sa célébrité :
double page (« Faire le portrait d’une personne » et milieu des années 50. e. Conséquence de ses passages
« Exprimer son admiration ») qui vont permettre un à la télé : est devenu un chanteur populaire.
réemploi des notions vues dans les activités com- f. Caractéristique de son rire : « extraordinaire » / « on
municatives, lexicales et grammaticales des pages le reconnaissait entre mille ». g. Activité une semaine
précédentes. avant sa mort : enregistrait une émission de radio
diffusée 3 jours avant sa mort.

POUR ALLER PLUS LOIN


Faire le portrait d’une personne Si vous avez un accès à Internet, vous pouvez faire
écouter une chanson d’Henri Salvador à vos apprenants
1 (Le travail c’est la santé, par exemple) ainsi qu’un extrait
piste 20 ou CD classe Piste 35
d’interview où on le voit / l’entend parler et rire.
1 Activité de compréhension orale.
L’apprenant doit être capable de 2 Activité de production écrite. L’apprenant
prendre des notes en vue de présenter
pourra rédiger un texte à partir des notes
Henri Salvador.
qu’il a prises.
OBJECTIF : Prendre des notes à partir d’un document
audio.
OBJECTIF : Faire le portrait d’une célébrité.

78
DÉROULEMENT POUR ALLER PLUS LOIN
a. Vous expliquez la consigne aux apprenants en leur Vous pouvez faire faire aux apprenants des recherches
précisant bien qu’ils doivent écrire aux Lemercier complémentaires sur Florent Malouda ou sur d’autres
pour répondre à leur question. personnalités guyanaises.
b. Vous leur laissez entre 10 et 15 minutes.
c. Si certains ont fini avant les autres et que vous avez
un accès à Internet, vous leur faites chercher plus
d’informations sur Henri Salvador. 4 Activité de production écrite. L’apprenant
> Propositions de corrigé : Bonjour Souad, Léonard, doit aider Timothée à rédiger son
Lola et Timothée, J’ai écouté une émission de radio et commentaire admiratif.
j’ai appris plusieurs choses sur un chanteur originaire OBJECTIF : Exprimer l’admiration.
de Guyane : Henri Salvador. J’imagine que vous le
connaissez et qu’il est aussi célèbre au Canada qu’en DÉROULEMENT
France. Il paraît qu’il avait un rire extraordinaire, a. Vous lisez la consigne avec les apprenants.
reconnaissable entre mille ! Il est mort très vieux, b. Vous leur laissez 5 à 10 minutes pour rédiger le
à l’âge de 90 ans. Mais il a été connu à partir des commentaire.
années 50, quand il a commencé à passer à la télé. Il c. Vous faites lire les commentaires à voix haute
est devenu très célèbre. J’ai entendu un extrait d’une devant la classe.
chanson qui s’appelle Le travail c’est la santé, vous
connaissez ? Et il y en a une autre qui s’appelle > Propositions de corrigé : Florent, tu es un joueur
Le lion est mort ce soir mais je crois qu’elle n’est pas exceptionnel, je t’admire beaucoup ! Tu as une
de lui à l’origine, je l’ai déjà entendue en anglais. Bref, technique incroyable quand tu joues au foot ! Je
il a chanté et été actif jusqu’à sa mort car trois jours m’appelle Tim, j’ai 9 ans. Comme je vais aller en
avant de mourir, il a enregistré une émission de radio. Guyane avec mes parents, j’aimerais bien t’y rencontrer
Je pense que c’était un homme extraordinaire. si tu y es. Peut-être que tu prends des vacances en
À bientôt ! Guyane de temps en temps ? Ça serait formidable !

POUR ALLER PLUS LOIN


Vous ramassez les textes et vous les corrigez en
vérifiant que les apprenants ont bien utilisé les temps
5 Activité d’interaction orale. Les
du passé.
Vous trouverez une biographie plus complète d’Henri apprenants doivent être capables de
Salvador sur le site de TV5Monde : http://www.tv5. présenter un sportif (une sportive) qu’ils
org/cms/chaine-francophone/Musique/p-14237-Henri- apprécient et d’exprimer leur admiration
Salvador.htm?artiste=164. pour lui (elle).
OBJECTIF : Exprimer son admiration.

DÉROULEMENT
a. Vous donnez quelques minutes aux binômes que
vous constituez pour se concerter et déterminer qui
va dire quoi. L’apprenant qui apprécie le plus un spor-
Exprimer son admiration tif choisit le rôle de l’admirateur, l’autre choisit le rôle
de Timothée qui va poser des questions et réagir.
3 Activité de compréhension écrite. b. Après quelques minutes, les apprenants présentent
L’apprenant doit être capable de relier leur dialogue devant la classe si l’effectif est réduit ou
les commentaires de fans à leur résumé. devant un autre groupe si la classe a un effectif trop
important.
OBJECTIF : Comprendre des témoignages d’admiration.
> Propositions de corrigé :
DÉROULEMENT – Salut Timothée !
a. Vous demandez aux apprenants s’ils connaissent – Salut Julian !
Florent Malouda. Les amateurs de football répondront – Tu connais Laure Manaudou ?
probablement oui ! – Euh, pas bien, c’est une nageuse, je crois… Il me
b. Vous leur demandez de lire les phrases proposées semble qu’elle est européenne.
et les commentaires de fans sur la page Facebook – Oui, exactement, c’est une championne française de
puis de les associer. Vous leur donnez entre 5 et natation !
10 minutes. – Elle a quel âge ?
c. Vous faites une mise en commun orale. – Elle est née en 1986. Je l’admire beaucoup, non
seulement pour ses performances sportives mais aussi
> Corrigé : a. Tom Lesix. b. Alexandre Jeannot. parce qu’elle gère bien sa vie de sportive.
c. Pauline Maloudinette. d. Louis-Marie Delmas. – Elle a eu beaucoup de médailles ? Elle a participé aux
e. Carole Beasoleil. f. Mathilde Le Harpeur. Jeux olympiques ?

79
– Oui, exactement ! Elle a eu des médailles aux
championnats européens, mondiaux et aux Jeux pas être reconnus ! En fonction du temps que vous
olympiques. Par exemple, à Athènes en 2004, elle a aurez pour la « cérémonie », vous leur précisez
obtenu trois médailles. Elle a quitté son entraîneur au combien de temps chaque binôme pourra parler
bout d’un moment, aussi. et combien de temps ils ont pour préparer leur
– Pourquoi ? Elle voulait décider seule pour sa vie intervention.
et sa carrière ? Étape 2 : Par deux, on choisit une personne
– Oui, je crois. Elle a aussi voulu suivre son petit célèbre qui a marqué sa génération. On fait des
ami italien à un moment. Ça a été compliqué pour recherches sur sa vie et on prépare notre texte
elle, elle a été victime des paparazzi, de la presse à d’hommage. Si c’est possible, on prépare aussi
scandale. Mais elle a toujours montré sa volonté et des photos, des documents audio ou vidéo.
sa détermination, même quand ça allait mal au plan Vous réservez une salle informatique pour qu’ils
sportif pour elle. puissent faire des recherches sur Internet ou bien
– Ah, c’est super, ça ! vous leur proposez d’apporter des magazines ou
bien de faire chez eux des recherches sur des sites
POUR ALLER PLUS LOIN Internet. Les personnes célèbres ne doivent pas
Vous prenez des notes pendant les dialogues et, à la nécessairement être francophones mais doivent
fin, vous faites une liste avec les apprenants de toutes être connues des deux membres du binôme : vous
les manières utilisées pour exprimer son admiration. les aidez à préparer leur intervention en français.
Vous les encouragez à parler français même pen-
dant la phase de préparation.
Étape 3 : Le deux animateurs préparent l’anima-
tion de la soirée et les transitions entre les hom-
Organiser une soirée mages. Ils préparent aussi une affiche pour inviter
e
t Âch d’hommage des spectateurs.
Vous dites aux apprenants qui seront les anima-
teurs de préparer l’ouverture et la clôture de la
Remarque initiale : soirée. Vous leur précisez qu’ils doivent ensuite
Cela ne se passera pas forcément le soir mais aller voir les différents binômes pour savoir
encouragez les apprenants à mettre en scène quelles personnalités ont été choisies. En fonc-
leurs créations comme s’il s’agissait d’une céré- tion des choix, ils déterminent dans quel ordre les
monie d’hommage telle qu’on peut en voir à la binômes se succéderont et comment ils feront les
télévision ! transitions. Puis ils créent une affiche attractive
qu’on peut exposer dans l’établissement.
Objectif : Les apprenants se partagent le travail Étape 4 : Le jour où la soirée a lieu, les anima-
pour organiser une cérémonie durant laquelle les teurs présentent la soirée : tous les duos se suc-
présentateurs vont animer l’événement, introduire cèdent sur la scène, le public pose des questions
les différents intervenants qui vont venir présenter et applaudit !
un artiste ou une célébrité et faire le lien de façon Avant de commencer, vous précisez à tout le
vivante, sympathique, entre les interventions. monde qu’il faudra bien incarner son rôle et jouer
le jeu en parlant français tout le temps. Si tout
est bien clair pour eux avant de commencer, vous
DÉROULEMENT
pourrez rester en retrait pendant les présenta-
Étape 1 : On fait des groupes de deux personnes.
tions, vous lancerez juste les applaudissements et
On décide quel groupe va animer la soirée.
les encouragements, si nécessaire. N’hésitez pas
Vous proposez aux apprenants de choisir leur par-
à inviter une autre classe pour que le public soit
tenaire. S’il y a un nombre impair, vous constituez
plus nombreux !
un groupe de trois animateurs. Vous motivez les
apprenants en leur précisant qu’ils pourront s’ha-
POUR ALLER PLUS LOIN
biller en costumes de cérémonie, qu’on fera des
photos et, s’ils le désirent, un film. Techniquement, Vous pouvez filmer l’événement et en faire un
un appareil photo numérique suffit. Pensez à DVD que vous regarderez à la fin de l’année ! Si les
faire un test avant pour voir si le son est bon. Les apprenants sont mineurs, vous devez demander
apprenants pourront se costumer s’ils ne veulent l’autorisation à leurs parents avant de les filmer.

80
Semaine 3
Rendez-vous 2 à écrire En Guyane 2 Rendez-vous

2 Activité de production écrite. L’apprenant


Raconter un souvenir personnel
doit être capable de rédiger un souvenir
1 Activité de compréhension écrite. personnel (si possible lié à un grand
L’apprenant doit être capable de retrouver événement) et de le structurer.
les différentes parties de l’histoire. OBJECTIF : Raconter un souvenir personnel.
OBJECTIF : Identifier la structure d’un texte.
DÉROULEMENT
DÉROULEMENT a. Vous faites lire les conseils et stratégies aux appre-
a. Vous faites un remue-méninges dans la classe pour nants, vous répondez à leurs questions s’ils en ont.
lister tous les grands événements qui ont marqué les b. Vous leur donnez entre 30 et 40 minutes pour rédi-
apprenants. Vous leur demandez s’ils se souviennent ger leur texte selon la consigne de l’activité 2.
ce qu’ils faisaient personnellement ce jour-là. c. Vous passez dans les groupes pour les aider et vous
b. Vous leur demandez de lire le texte individuelle- leur faites corriger eux-mêmes certaines erreurs
ment puis de réaliser l’activité 1. Vous leur donnez qu’ils ont pu faire (vous ne leur donnez pas tout de
10 à 15 minutes. suite la réponse, vous leur donnez plutôt des indices
c. Si certains ont fini rapidement, vous leur faites pour qu’ils réussissent à se corriger eux-mêmes).
chercher des explications, des synonymes ou des d. Si certains ont fini avant les autres, vous leur propo-
contraires pour les mots les plus difficiles (exemples : sez de se mettre en binômes pour faire une correction
« victoire », « élimination », « parier », « une explosion mutuelle de leurs productions. Vous leur faites relire
de joie », etc.). les conseils et stratégies pour qu’ils vérifient s’ils en
d. Vous procédez ensuite à une phase de correction ont bien tenu compte.
collective. e. Vous ramassez les textes pour en faire une correc-
tion finale.
> Corrigé : a. Il présente le contexte de l’histoire : de
« Dans mon quartier » à « ce soir-là » puis de « Il > Corrigé : Production libre, qui s’inspirera du modèle
y avait » à « résultat de la finale ». b. Il explique à proposé pour la structure (activité 1), et des conseils et
quoi correspond la date : lignes 1 et 2. c. Il résume stratégies pour les éléments linguistiques.
l’importance de l’histoire pour lui : lignes 14 et 15. d. Il
raconte les événements importants de ce jour-là = de POUR ALLER PLUS LOIN
« quand soudain » à « depuis longtemps ». e. Il fait une Vous proposez aux apprenants de taper leur texte sur
digression (il parle d’un autre souvenir différent) = de ordinateur ou de l’écrire très lisiblement et d’afficher
« Entre parenthèses » à « jour de fête ». leur souvenir dans la classe ou bien de faire un livret
avec tous les textes.
Vous pouvez proposer aux apprenants d’ajouter une
digression à leur production écrite.

Semaine 3
Rendez-vous 2 à dire En Guyane 2 Rendez-vous

Raconter la vie de quelqu’un b. Vous dites ensuite aux apprenants qu’ils vont écou-
ter une chronique radio qui parle de la vie d’une per-
1 sonnalité française très connue et qu’il leur faudra
piste 21 ou CD classe Piste 36
repérer son nom, son prénom et sa profession.
1 c. Vous faites écouter le document sonore une fois.
Activité de compréhension orale.
d. Vous demandez à la classe entière de vous donner
L’apprenant doit être capable de
les informations relevées (durée totale : 15 minutes).
repérer des informations principales
dans un document sonore. > Corrigé : a. Catherine Deneuve ; b. actrice
OBJECTIF : Comprendre le sens global d’une chronique
radio. POUR ALLER PLUS LOIN
Si son nom n’était pas noté au tableau, vous pouvez
DÉROULEMENT préciser aux apprenants que c’est une actrice française
a. Avant de commencer l’activité, vous demandez aux très connue, égérie de réalisateurs reconnus comme
apprenants s’ils connaissent des personnes célèbres Jacques Demy, François Truffaut ou André Téchiné,
françaises (chanteur/euse, acteur/actrice, sportif/ive, qu’elle compte également dans sa filmographie de
écrivain/e…) Vous notez les noms au tableau. grands noms du cinéma international (Roman Polanski,

81
Lars von Trier, Manoel de Oliveira, Tony Scott, Marco b. Vous proposez le classement de l’activité 3 (s’il n’est
Ferreri ou Raul Ruiz). L’actrice est lauréate de deux pas déjà au tableau) et vous laissez 5 minutes aux
César de la meilleure actrice, d’une citation à l’Oscar apprenants pour classer les informations de l’activité 2.
de la meilleure actrice et a reçu des prix dans les trois c. Phase de correction collective (durée totale : 15 minutes).
plus grands festivals internationaux de cinéma que
sont Cannes, Venise et Berlin. Vous pouvez également
> Corrigé : a. grâce, charisme, sourire, polie,
intelligente, image de beauté froide et cérébrale, tous
montrer des photos de Catherine Deneuve pour ceux
les combats, soutien aux sans-papiers, aux dissidents
qui ne la connaîtraient pas.
cubains, aux femmes battues.
b. 26 juin 1967 : accident de voiture de sa sœur, mort
1
piste 21 ou CD classe Piste 36 de sa sœur Françoise Dorléac, Catherine Deneuve a
23 ans, Deneuve : nom de jeune fille de la mère,
2 Activité de compréhension orale ciblée. enfance heureuse, famille d’acteurs, commence
L’apprenant doit prendre des notes à 16 ans.
sur la vie et la personnalité c. Les Demoiselles de Rochefort, Truffaut l’adore,
pas de cours de comédie, sait tout faire, Parapluies
de Catherine Deneuve.
de Cherbourg de Demy, Belle de jour de Buñuel,
OBJECTIF : Comprendre et relever les idées essen- Répulsion de Polanski. Deux films par an, des milliers
tielles d’un document sonore. de couvertures de magazines. Égérie de la mode.

DÉROULEMENT 1

a. L’activité va durer 20 minutes. Vous formez d’abord piste 21 ou CD classe Piste 36


des groupes de deux et vous lancez une sorte de compé- 4
tition : quel groupe pourra prendre le plus de notes pos-
Activité de compréhension orale
sibles sur la vie et la personnalité de Catherine Deneuve ciblée. L’apprenant doit être capable de
lors de la deuxième écoute. Vous vérifiez que tout le compléter deux extraits du document
monde est prêt. Vous procédez à la deuxième écoute. sonore.
b. Vous laissez 5 minutes aux groupes pour mettre OBJECTIF : Comprendre et noter des informations
leurs notes en commun. détaillées.
c. Vous demandez à chaque groupe, à tour de rôle, de
donner une information relevée. Vous les notez au fur et DÉROULEMENT
à mesure au tableau. Le dernier groupe en lice a gagné. a. Vous demandez aux apprenants de lire les deux
d. Vous proposez une troisième écoute en faisant des extraits proposés dans l’activité 4 et vous leur deman-
pauses pour que les apprenants aient le temps de dez ce qu’il manque (des verbes).
noter des informations supplémentaires. b. Vous pouvez leur demander d’émettre des hypo-
e. Phase de mise en commun. Vous écrivez les nou- thèses sur les verbes qui manquent en essayant de
velles informations au tableau. compléter les phrases.
c. Vous diffusez l’extrait une dernière fois. Les appre-
> Propositions de corrigé : grâce, charisme, sourire, nants notent, vérifient, confirment leurs hypothèses.
Les Demoiselles de Rochefort, 26 juin 1967 : accident d. Phase de mise en commun et de correction collec-
de voiture de sa sœur Françoise Dorléac, Catherine tive. Vous notez les verbes au tableau.
Deneuve a 23 ans : nom de jeune fille de la mère, enfance e. Enfin, vous posez aux apprenants les deux ques-
heureuse, famille d’acteurs, commence à 16 ans, jolie, tions de la fin de l’activité et vous notez également les
polie, intelligente, Truffaut, pas de cours de comédie, propositions au tableau (durée totale : 10 minutes).
sait tout faire, Parapluies de Cherbourg de Demy, Belle
de jour de Buñuel, Répulsion de Polanski. Deux films > Corrigé : se tue, a, illumine, va être, suivent, seront, sait
par an. Image de beauté froide et cérébrale. Milliers Les temps utilisés sont le présent, le futur proche et le
de couvertures de magazines. Égérie de la mode, tous futur simple. Cela donne plus de vivacité et d’actualité à
les combats, soutien aux sans-papiers, aux dissidents la biographie.
cubains, aux femmes battues.
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez ajouter que le présent de narration ou
3 présent historique est employé dans les récits pour
Activité de classement d’informations.
donner un relief particulier à un fait en le rendant plus
L’apprenant devra classer les informations présent à l’esprit du lecteur ou de l’auditeur. Le futur
qu’il a relevées. historique (proche ou simple) en est le futur logique
OBJECTIF : Organiser ses notes. puisque le présent est la base du récit.

DÉROULEMENT 5 Activité de production orale. L’apprenant


a. Vous demandez aux apprenants quels types d’in-
doit raconter la vie de quelqu’un qu’il
formations ils ont relevées et comment est-ce qu’ils
pourraient les classer. Vous notez les idées de classe- admire à son voisin.
ment au tableau. OBJECTIF : Raconter la vie de quelqu’un.

82
DÉROULEMENT 2e ligne se prononcent les lèvres arrondies tandis que
a. Vous demandez aux apprenants de lire individuelle- ceux de la 3e ligne se prononcent les lèvres étirées
ment les conseils et stratégies. Vous leur demandez (bouche souriante).
de travailler par deux pour trouver le sens des mots b. Vous notez ensuite au tableau les énoncés suivants :
qu’ils ne comprendraient pas (sensationnel, énu- « les deux heures », « un beau bol » et « je préfère ».
mérer, œuvres). Dans ces trois énoncés, on retrouve les trois opposi-
b. Vous leur demandez de choisir une personne qu’ils tions de voyelles semi-ouvertes ou semi-fermées :
admirent et qu’ils connaissent suffisamment pour [o] – [] ; [o] – [ɔ] ; [e] – [ε].
pouvoir donner des informations précises sur sa vie. c. Puis vous demandez aux apprenants de répéter ces
Vous précisez qu’il faudra suivre les conseils et stra- trois énoncés en marquant la différence d’ouverture
tégies de l’encadré. Vous leur laissez 10 minutes de de la bouche entre la 2e et la 3e syllabe de chaque
préparation. énoncé et en respectant l’arrondissement ou l’étire-
c. Vous formez des groupes de deux et vous demandez à ment des lèvres.
chaque apprenant de raconter la vie de la personne qu’il d. Ensuite, vous faites écouter les trois séries d’énon-
a choisie à son partenaire. Vous passez pour prendre des cés de l’activité et vous demandez aux apprenants de
notes sur l’utilisation des structures proposées. recopier les énoncés et d’écrire le symbole phoné-
d. Vous proposez un retour aux étudiants en vous foca- tique entre crochets correspondant au son entendu.
lisant sur l’utilisation des stratégies étudiées (durée e. Pour finir, vous faites répéter à voix haute les
totale : 30 minutes). énoncés.
> Corrigé : a. il peut [ø] / ils peuvent [] ;
> Propositions de corrigé : J’ai eu envie de te parler un chœur [] / un vœu [ø]. b. vos clés [o] / votre clé [ɔ] ;
de Charles Aznavour car, pour moi, c’est un artiste
une photo [o] [o] / importante [ɔ]. c. j’étais [e] [ε] /
extraordinaire. Il me serait difficile d’énumérer toutes
l’été [e] [e] ; passé [e] / je passais [ε]
les choses que j’admire chez lui mais je pourrais
commencer par sa voix, ses textes, son engagement, 1
sa longévité artistique… Je ne connais pas les détails piste 23 ou CD classe Piste 38
de sa vie privée mais je sais qu’il naît à Paris en 1924 2
de parents arméniens. J’ai également lu qu’il a une
Activité de repérage et de lecture
sœur Aïda avec qui il grandit dans une ambiance de mettant en opposition les voyelles semi-
bohème, de musique, de théâtre… C’est Édith Piaf qui fermées et les voyelles semi-ouvertes.
le remarque en 1946 et c’est dix ans plus tard qu’il OBJECTIF : Sensibiliser les apprenants à l’opposition
connaîtra la consécration lors d’un concert fantastique entre les voyelles orales semi-fermées et les voyelles
à Casablanca. À partir de là, Aznavour enchaîne les orales semi-ouvertes dans un dialogue.
tubes. Tu connais sûrement : Je m’voyais déjà, Tu
t’laisses aller, Les Comédiens, La mamma, La Bohème, DÉROULEMENT
Emmenez-moi… a. Cette deuxième activité ressemble à la première
activité mais les voyelles sont mélangées dans un
POUR ALLER PLUS LOIN dialogue et on s’intéresse ici spécifiquement au degré
Il est possible de demander à un membre du binôme de d’aperture des six voyelles de la leçon en contexte.
répéter à la classe ce qu’il a retenu sur la personnalité b. Avant d’écouter le dialogue, vous pouvez demander
qu’on lui a présentée. Cela permettra à la classe entière aux apprenants d’émettre des hypothèses sur le degré
d’entendre parler des personnes admirées par ses d’aperture des voyelles en gras. Vous leur demandez
participants. si, à leur avis, les voyelles soulignées sont prononcées
plutôt ouvertes ou plutôt fermées.
Phonétique : opposition entre voyelles fermées c. Vous leur faites ensuite écouter le dialogue en
faisant des pauses pour qu’ils puissent vérifier leurs
et voyelles ouvertes hypothèses. Vous corrigez avec eux en leur signalant
que certaines prononciations peuvent varier d’un
1
piste 22 ou CD classe Piste 37 locuteur à l’autre. C’est le cas quand la lettre « o » se
situe au milieu d’un mot comme « association » ou
1 Activité de discrimination des voyelles « quotidienne ». Dans le 1er cas, on entend [ɔ] tandis
qui s’opposent par les critères que dans le 2e cas, on entend la voyelle [o].
d’aperture et d’étirement. d. Pour finir, vous demandez aux apprenants de jouer
ce dialogue en binômes en essayant de respecter le
OBJECTIF : Sensibiliser les apprenants à l’opposition degré d’aperture comme dans l’enregistrement.
entre les voyelles orales semi-fermées et les voyelles
orales semi-ouvertes dans des paires minimales. > Corrigé : connais (O) ; 1 heure (O) ; planète (O) ; c’est
(O) ; nouvelle (O) ; activité (F) ; notre (O) ; association
DÉROULEMENT (O) ; c’est (O) ; très (O) ; bonne (O) ; idée (F) ; c’est (O) ;
a. Vous commencez par demander aux apprenants alors (O) ; c’est (O) ; les (O) ; quel (O) ; peut (F) ; mettre
de lire l’encadré bleu de la page 57 qui montre les (O) ; nos (F) ; faut (F) ; seulement (O) ; et (F) ; est-ce (O) ;
symboles de l’alphabet phonétique international (API) fait (O) ; au (F) ; environnement (O) ; et (F) ; propose (F)
pour six voyelles orales du français standard. Vous (F) ; des (O) ; idées (F) ; changer (F) ; les (O) ; choses
leur faites remarquer que les sons de la 1re et de la (F) ; quotidienne (F) (O).
83
Semaine 3 Bilan

COMPRÉHENSION DE L’ORAL    10 points 2. En effet, à l’époque de nos grands-parents, la famille


aidait les anciens, il y avait beaucoup de solidarité entre les
1 membres d’une même famille. On s’aidait même entre voi-
CD classe Piste 44
sins, on s’inquiétait des autres, on allait chez les gens. Mais
aujourd’hui, on connaît à peine ses voisins, « les gens sont
Vous entendez cette conversation entre amis. Écoutez
plus égoïstes et ne vont plus voir les autres. On met les per-
et répondez aux questions. sonnes âgées de côté. C’est chacun pour soi » nous dit Henri,
86 ans.
1. Camille et Joséphine… 1,5 point
3. Il est vrai qu’aujourd’hui cette forme de solidarité est
a. se connaissent depuis longtemps. beaucoup moins présente, on trouve à la place beaucoup
b. sont en train de faire connaissance. d’organismes, d’associations qui œuvrent pour la solidarité,
c. ont fait connaissance il y a peu de temps. des personnes qui tentent de créer des échanges de bons pro-
cédés et de petits services dans le voisinage proche. Marie-
2. Joséphine est mariée depuis… 1,5 point Antoinette l’a bien compris : « Avant, la solidarité se déve-
loppait surtout au sein de la famille. Aujourd’hui, il faut faire
a. 1 an. appel à des associations pour raviver cette valeur et faire face
b. 2 ans. à une société d’égoïstes. »
c. 4 ans. 4. Selon leur parcours (personnel ou professionnel), cer-
taines personnes âgées évoquent le milieu des travailleurs
3. Joséphine propose à Camille… 1,5 point de mines où les gens étaient très solidaires et expliquent
qu’aujourd’hui, il est plus difficile d’être solidaire en ville
a. de rencontrer son mari.
qu’à la campagne. « La solidarité c’est le contact entre diffé-
b. de l’inviter au restaurant. rentes personnes qui s’aident. Avant, dans les mines, tout le
c. de visiter son appartement. monde s’aidait, on allait boire du café chez les uns et chez les
autres » explique Maryvonne.
4. Camille est… 1,5 point
5. Si beaucoup nous ont fait part de leurs regrets à l’égard du
a. marié. manque de solidarité actuelle, certains pensent toutefois que
b. divorcé. la solidarité est bien présente mais que sa forme a changé.
c. célibataire. Elle est encore vivante grâce aux actions et aux associations
et la nouveauté est que ce sont les jeunes qui y participent,
de plus en plus et beaucoup plus qu’avant. Louise pense donc
5. À quelle occasion Camille a-t-il revu Lucie ? 2 points
qu’« avant, il y avait moins de solidarité, car tout le monde
................................................................................................................ était préoccupé par son travail, sa maison, etc. ». Aujourd’hui,
elle se sent moins seule car elle est en foyer, nous dit-elle,
6. Pourquoi Joséphine propose-t-elle d’organiser un « on fait beaucoup d’activités et on est aidés. Avant, il n’y
dîner ? 2 points avait pas ces structures pour aider les personnes âgées. »

................................................................................................................
1. Le thème de cet article est… 1 point
a. l’évolution des modes de solidarité.
COMPRÉHENSION DES ÉCRITS    20 points b. la solidarité entre personnes âgées.
Lisez le document est répondez aux questions. c. les différentes associations de solidarité.

2. À quelle occasion les volontaires d’Unis-Cité ont-ils


« Avant, la solidarité c’était… interrogé des personnes âgées ? 2 points
Aujourd’hui, c’est… »
................................................................................................................

Samedi a eu lieu le lancement de la Semaine bleue, une


semaine entièrement dédiée aux personnes âgées. Pendant ce 3. Pour Paul, autrefois… 1 point
forum, les volontaires d’Unis-Cité ont demandé à quelques a. la famille était plus présente.
personnes âgées ce qu’était la solidarité à leur époque et ce
b. les gens étaient plus solidaires.
qu’ils pensent de la solidarité aujourd’hui.
c. les personnes âgées étaient plus isolées.
1. Pour Paul, 80 ans « Avant, chacun était seul chez lui,
aujourd’hui, il y a plus d’entraide grâce aux jeunes et aux 4. Que pense Josiane ? 1 point
associations ». Mais Josiane qui a deux ans de moins que
Paul pense différemment, pour elle « avant, on comptait sur a. Les personnes âgées sont mises à l’écart.
la famille alors qu’aujourd’hui, on s’adresse plutôt à des b. Les familles s’occupent des personnes âgées.
structures parce que la famille s’éloigne. » …/… c. L’entreaide vient des associations d’aide aux per-
sonnes âgées.

84
Semaine 3 Bilan

5. Lisez le paragraphe n° 2 et complétez le tableau PRODUCTION ÉCRITE                     15 points


suivant en recopiant le texte.
5 points (0,5 par bonne réponse) Au choix :
1. Vous venez de retrouver des amis d’enfance. Vous
La solidarité autrefois La solidarité aujourd’hui leur écrivez en évoquant plusieurs souvenirs communs.
(environ 180 mots)
................................................. .................................................
2. Vous voulez participer à un forum dont le thème est
................................................. .................................................
l’évolution des relations parents-enfants. Vous écrivez
................................................. ................................................. un texte d’environ 180 mots.
................................................. .................................................

................................................. .................................................

6. Selon Marie-Antoinette, où pouvait-on trouver de la PRODUCTION ORALE                     10 points


solidarité à son époque ? 2 points
Au choix :
................................................................................................................
1. Racontez votre meilleur souvenir d’enfance.
7. Que pense Marie-Antoinette de la société actuelle ? Expliquez pourquoi c’est un beau souvenir.
2 points
2. C’était mieux ou moins bien qu’avant ? Pourquoi ?
................................................................................................................
a. Les transports en commun.
b. L’éducation des enfants.
8. Quelle définition de la solidarité Maryvonne donne-
c. Les relations sociales.
t-elle et quel exemple donne-t-elle ?
d. Le coût de la vie.
3 points (1,5 point/bonne réponse)
e. La technologie.
Définition : ......................................................................................... f. Les arts.
................................................................................................................

................................................................................................................

Exemple : ...........................................................................................
................................................................................................................

9. Quelle conclusion donne le dernier paragraphe ?


Justifiez votre réponse en écrivant le passage du texte
correspondant. 2 points
a. Il y a plus de solidarité qu’avant.
b. Il y a moins de solidarité qu’avant.
c. Il y a autant de solidarité qu’avant.
Justification : ....................................................................................
................................................................................................................

10. Comment Louise se sent-elle dans son foyer ?


1 point
a. Isolée.
b. Entourée.
c. Indifférente.

85
Évaluation 1 Delf
B1.1
Voir p. 307-308 (MANUEL P. 58-62)

COMPRÉHENSION DE L’ORAL COMPRÉHENSION DES ÉCRITS
ACTIVITÉ 1 ACTIVITÉ 1
Mesdames, messieurs, pour votre sécurité, nous vous > Corrigé : 1. Le remboursement d’un billet de train.
rappelons que vos bagages doivent avoir une étiquette avec – 2. c – 3. De vérifier d’avoir bien donné toutes les
votre nom et adresse. Nous vous remercions de nous signaler informations nécessaires au moment de la validation
tout colis ou bagage qui vous paraît abandonné. Nous d’une commande sur Internet. 4. Un site Internet. –
rappelons à notre aimable clientèle qu’il est interdit 5. La référence du dossier : 89445-AGBT-RRIC-4J.
de fumer dans la gare et à bord des trains. Enfin, pour
assurer le départ à l’heure des trains, nous vous invitons
à monter à bord, au plus tard 2 minutes avant le départ.
Au-delà de ce délai, l’accès au train sera interdit. Merci ACTIVITÉ 2
de votre compréhension. > Corrigé : 1. b – 2. a. Vrai : « Depuis plus d’un an, cette
1 ville a décidé de suspendre l’éclairage public de 1 heure
piste 24 ou CD classe Piste 45 à 5 heures ». b. Vrai : « Ce qui a fait baisser la facture
de 32 000 € ». – 3. Délinquance. – 4. Parce qu’elle craint
> Corrigé : 1. a – 2. Nom et adresse. – 3. b – 4. 2 l’augmentation des cambriolages et une recrudescence
minutes. de la délinquance. – 5. c.

ACTIVITÉ 2
Bonjour, je suis Justine Blanchet, je vous contacte au sujet
de votre annonce. Vous recherchez une colocataire pour
PRODUCTION ORALE ET PRODUCTION 
partager votre appartement et ça m’intéresse. J’ai 23 ans et ÉCRITE
je fais des études à la fac de lettres. J’adore cuisiner et je suis Voir les grilles de l’évaluation p. 307-308.
très ordonnée. Je fais le ménage régulièrement. Ah, et je ne
fume pas. Voilà, nous pourrions peut-être nous rencontrer ?
Vous pouvez m’appeler au 06 33 44 25 26. À bientôt j’espère.
1
piste 24 ou CD classe Piste 45

> Corrigé : 1. a – 2. 23 ans. – 3. b – 4. b – 5. Elle est très


ordonnée (ou : Elle ne fume pas). – 6. 06 33 44 25 26.

86
Semaine 4 B1.1
À Paris
Scénario : Rendez-vous 1 Rendez-vous 2 > À écrire
L’apprenant reçoit un sms de
> Objectifs communicatifs > Objectifs communicatifs
• Réagir à un article
Simon. C’est un jeune retraité, de journal
ancien luthier qui sillonne la • Exprimer une opinion • Présenter
France à la rencontre des arts, • Commenter des données des informations > À dire
de la culture et du patrimoine chiffrées • S’informer • Interviewer
et qui participe au forum des et être interviewé
> Vocabulaire > Vocabulaire
voyageurs. Il part de Paris pour
• La télévision • La radio et la presse • Phonétique : la voyelle [y]
aller à Bayonne, en passant et la voyelle [u]
par Nantes. L’apprenant va > Grammaire > Grammaire
devoir l’aider à expliquer le • Le gérondif • L’expression du but
fonctionnement d’un sondage • L’opposition • L’interrogation
pour un site Internet. et la concession > À faire
> À partager • Réaliser une enquête,
• Paris fait sa Nuit Blanche un sondage

PAGES D’OUVERTURE
La destination. 2. Vous pouvez également organiser cette activité avec
Située au bord de la Seine, au centre du bassin pari- une variante, sur le principe de la boule de neige :
sien, Paris, capitale de la France, est aussi la ville la en binômes, se mettre d’accord sur les trois évoca-
plus peuplée avec plus de 2,2 millions d’habitants. tions principales autour du nom « Paris » ; confron-
La ville (Paris intra-muros) s’étend sur une superfi- ter ensuite les trois éléments obtenus avec ceux
cie de 105,40 km2 et sa densité de population est de qu’a retenus le binôme voisin et ne garder que trois
21 196 hab/km2. L’agglomération de Paris (Paris réponses. Procéder ensuite de la même manière,
extra-muros) est une des plus peuplées d’Europe ; quatre par quatre et ainsi de suite jusqu’à ce qu’on
elle s’est largement développée au cours du XXe siècle, arrive à trois réponses finales pour le groupe classe
rassemblant 10,4 millions d’habitants. Le boulevard entier (10 min.).
périphérique sépare Paris intra-muros de la ban-
lieue. Près de 30 millions de touristes visitent Paris Les photos et le dessin.
chaque année, attirés par ses musées (plus de 100), • Page 64 en haut de la page. Construite en 1985, la
ses monuments célèbres, son patrimoine architectu- miroitante Géode, boule d’Inox de 36 mètres de dia-
ral et culturel mais aussi ses grandes enseignes de mètre, renferme un écran de cinéma hémisphérique de
la mode et du luxe. Source d’inspiration pour tous les 1 000 m² procurant des sensations fortes et dédié aux
talents, la ville a vu le développement de nombreux contenus novateurs. Son système sonore est unique au
courants artistiques au fil des âges. Paris, c’est aussi monde avec 21 000 watts. Elle se trouve dans le parc de
une grande ville multiculturelle, une capitale éco- la Villette, dans le 19e arrondissement de Paris.
nomique (quartier d’affaires de la Défense, siège de • Page 64 au milieu de la page. On découvre Simon, le
nombreuses entreprises nationales et multinatio- jeune retraité, sac à dos et montrant une direction ou
nales), politique (siège du gouvernement) et intellec- un monument devant lui.
tuelle (nombreuses universités, telles que la presti- • Page 64, l’objet. Voir ci-après paragraphe « L’objet ».
gieuse Sorbonne). • Page 65 en haut de la page. Les gargouilles de
Notre-Dame-de-Paris, ici la stryge (démon femelle
Suggestions d’activités : volant) représente un phénix. Au fond, on aperçoit le
Activités de mise en route, pour libérer la parole musée Pompidou. Les gargouilles étaient mises en
(livres fermés). place à l’extrémité des gouttières pour évacuer l’eau
1. Vous faites un remue-méninges en grand groupe : de pluie de la toiture ; comme elles dépassent dans
les apprenants disent spontanément ce qu’évoque le vide, les litres d’eau des averses sont rejetés loin
pour eux le nom « Paris » (par exemple : mode, des murs qui, ainsi, ne s’abîment pas. Les chimères,
Champs-Élysées, tour Eiffel, Montmartre, PSG, bras- elles, sont disposées en simple décor. On en trouve
serie parisienne, etc.). Vous notez au tableau les une grande partie sur la façade où, assises sur une
réponses données et déterminez ensemble les trois galerie, elles contemplent les passants du parvis et
éléments revenant le plus fréquemment (10 min.). scrutent tout Paris.

87
Si vous avez accès à un espace multimédia ou une sur Notre-Dame ou le bossu de Notre-Dame) ? » ;
connexion en classe, vous pouvez exploiter différentes « Décrivez leur expression, les trouvez-vous sou-
sources d’information, en ligne ou en enregistrement riants, menaçants, inquiétants, étranges, beaux ? Que
sonore : font-ils ? » ; « À quoi servent ces personnages accou-
– Vue panoramique de la cathédrale http://www. dés en hauteur du bâtiment ? » Vous pouvez introduire
notredamedeparis.fr/spip.php?article947 le gérondif qui sera étudié dans « À Savoir » : « Ils
– Vous pouvez aussi écouter un texte parlant des gar- contemplent la ville en souriant, en grimaçant… ».
gouilles ou présentant Notre-Dame, son histoire, sa 3. Le musée du Quai Branly : « Décrivez les couleurs
construction, ses trésors, dans l’Espace Jeunesse du et l’aspect du bâtiment (arbres, couleurs, chaises,
site Notre-Dame de Paris. Cet espace propose une terrasses...). » ; « Que voit-on écrit à l’entrée ? » ;
lecture en ligne de tous les articles dans une langue « Est-ce que vous pourriez identifier la nature de
accessible aux apprenants et avec un curseur aidant à cette construction s’il n’y avait pas écrit “Entrée du
la reconnaissance du texte. musée” ? » ; « Est-ce que pour vous c’est contempo-
http://www.notredamedeparis.fr/spip.php?rubrique11 rain, moderne, ancien, écologique ? » ; « Qu’imaginez-
Celui-ci parle des gargouilles spécifiquement : vous trouver à l’intérieur ? Est-ce que cela vous donne
http://www.notredamedeparis.fr/spip.php?article126 envie d’aller visiter ce musée ? »
• Page 65 en bas de la page. Le musée du quai Branly,
musée des Arts et Civilisations, a ouvert en juin 2006. L’objet.
Présenté comme le lieu où dialoguent les cultures, Il s’agit d’un porte-clefs en forme de tour Eiffel très
il est dédié aux arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, représentatif des souvenirs vendus aux touristes de
d’Océanie et des Amériques non occidentales ; il passage à Paris. Monument emblématique de Paris,
est situé quai Branly face à la Seine, à proximité de la tour Eiffel a été construite par Gustave Eiffel pour
la tour Eiffel. Il est célèbre pour sa structure inno- l’Exposition universelle de 1889. Haute de plus de
vante et la grande place accordée au végétal dans son 300 mètres, elle est restée le monument le plus haut
architecture. du monde jusqu’en 1930, date de la construction de
http://www.quaibranly.fr/fr/documentation.html la tour Chrysler. Elle est aujourd’hui le monument
(dossiers sur les objets, catalogue en ligne) payant le plus visité au monde, avec 6,7 millions de
http://www.quaibranly.fr/fr/actualites/flux-rss.html visiteurs en moyenne. En 1903, le gouvernement
(écouter les conférences en podcast ou flux RSS). décide de la démolir mais un mouvement populaire
s’oppose à sa destruction et lui permet de devenir le
Suggestions d’activités : symbole de la France qu’elle est aujourd’hui. La tour,
Vous pouvez commencer par l’activité liée à l’objet (ci- qui a servi à de nombreuses expériences scientifiques,
après) ou par une entrée en matière sur les photos sert aujourd’hui encore d’émetteur de programmes
pour assimiler des informations sur la ville de Paris. radiophoniques et télévisés. Elle a également inspiré
Première suggestion. Pour rentrer dans le thème, d’innombrables représentations artistiques et a fait
vous demandez aux apprenants de décrire et de com- l’objet de multiples illuminations somptueuses. De
parer les photos de la Géode, des gargouilles et du nombreux pays ont construit des répliques du célèbre
musée du point de vue des formes, des matières, des monument.
styles architecturaux. Pour les formes : opposer le
rond, le globe, le pointu, le sculpté, le rectangulaire, Suggestions d’activités :
le carré… Vous répartissez les apprenants en petits groupes
Puis vous demandez aux apprenants : « Quel est (4 personnes au maximum) et leur demandez d’échan-
pour vous le point commun des trois bâtiments pré- ger à l’oral (10 min.) autour des questions suivantes :
sentés ? En reconnaissez-vous certains ? (Réponse : 1. Quand vous êtes en vacances dans une autre ville
Monuments de Paris.) » ; « Quelles sont leurs dif- de votre pays ou à l’étranger, achetez-vous parfois des
férences ? Du point de vue de la forme, du style ? souvenirs ?
(Contemporain, moderne, ancien, gothique, design… ; 2. Quels souvenirs les personnes qui visitent votre
Les matières : pierre, bois, inox.) ; « À votre avis, quel ville peuvent-elles acheter ?
est le plus ancien ? Le plus moderne ? À quoi voyez- 3. Avant de visiter une ville, dans votre pays ou à
vous cela ? » ; « Quelle est pour vous la photo la plus l’étranger, est-ce important de faire des recherches
représentative de Paris ? » pour avoir des informations ? Pourquoi selon vous ?
Deuxième suggestion. Vous pouvez introduire les pho- 4. Connaissez-vous les monuments ou musées photo-
tos une par une si les apprenants ne connaissent pas graphiés dans le livre ?
les monuments présentés et leur faire faire des hypo- 5. Comment pourriez-vous vous informer sur ces
thèses sur la nature des monuments. lieux célèbres ?
1. Photo de la Géode : « À quoi vous fait penser cette Vous notez ces questions sur une feuille à remettre
construction ? Un globe terrestre, un miroir ? Décrivez aux apprenants ou vous les écrivez au tableau. Vous
le paysage qui se reflète dans la Géode. À quoi peut annoncez aux apprenants qu’ils ont 10 minutes pour
servir cette construction ? Est-ce que vous la trouvez discuter autour de ces questions et qu’une mise en
classique, futuriste, étrange ? » commun sera faite à l’issue des échanges. Vous
2. Photo de Notre-Dame : « Quels sont ces person- demandez au groupe de choisir un rapporteur qui
nages sculptés ? » ; « Avez-vous déjà vu des per- présentera les réponses apportées et un maître du
sonnages leur ressemblant (films, dessins animés temps qui veillera à ce que toutes les questions soient

88
abordées dans le temps imparti. La mise en commun Vous demandez individuellement aux apprenants
(10 minutes) permettra aux apprenants de mobili- d’évaluer, en utilisant les « icônes météo », les moyens
ser les moyens dont ils disposent pour exprimer une linguistiques (lexique, structures syntaxiques) dont ils
opinion (question 3) et de donner quelques éléments disposent pour le faire.
quant aux médias qu’ils utilisent pour s’informer
sur des lieux culturels / monuments historiques. On Rappel sur les pictogrammes :
aboutira collectivement à un classement des médias Le soleil = je suis capable de ; le soleil avec un nuage
les plus utilisés par les apprenants du groupe, ce qui = je suis plus ou moins capable de ; la pluie = je ne
servira d’entrée dans le thème de la semaine 4. sais pas.
Les apprenants ont pris conscience qu’ils ont déjà
L’autoévaluation. des acquis. En petits groupes, on peut ensuite leur
Suggestion d’activité : demander de relier ces trois points aux items du
À l’oral et avec tout le groupe, vous prenez connais- contrat d’apprentissage (bandeau p. 64) qui leur cor-
sance du contenu de l’encadré « Notes » et explicitez respondent. Vous faites une mise en commun avec
les trois points présentés (5 min.) : toute la classe sur ce dernier aspect (5 min.).
• « Parler de ma relation aux médias » : qu’est-ce que
je pense des médias ? Est-ce que je lis la presse en Solutions :
français ? Est-ce que je consulte des sites Internet ou Je peux parler de ma relation aux médias = « Exprimer
regarde la télévision ? À quelle fréquence ? son opinion » (Rendez-vous 1)
• « Expliquer pourquoi et comment je m’informe » : Je peux expliquer comment et pourquoi je m’informe =
est-ce que je peux expliquer ce que je cherche dans « La télévision » (Rendez-vous 1) ; « S’informer », « La
les médias ? Comment est-ce que je sélectionne les radio et la presse » (Rendez-vous 2), « L’expression du
sources d’information ? Est-ce que je peux argumen- but » (Rendez-vous 2)
ter sur les raisons pour lesquelles je choisis d’aller Je peux interagir pour m’informer = « Présenter des
vers un média ou vers un autre ? informations », « L’interrogation » (Rendez-vous 2)
• « Interagir pour m’informer » : est-ce que je peux
échanger avec les autres pour demander et donner
des informations ?

89
Semaine 4 B1.1
À Paris
> Objectifs communicatifs > Objectifs lexicaux • L’opposition
• Exprimer une opinion • La télévision et la concession
• Commenter des données
chiffrées > Objectifs grammaticaux > À partager
Rendez-vous 1 • Le gérondif • Paris fait sa Nuit blanche
Manuel p.66-71

Semaine 4
Rendez-vous 1 à découvrir Les médias et moi 1 Rendez-vous

 EXPRIMER UNE OPINION > Corrigé : a. Les journaux télévisés à la télévision /


L’opinion des Français sur les journaux télévisés
2
proposés par les différentes chaînes de télévision.
piste 25 ou CD classe Piste 2
b. 9 personnes : 5 hommes / 4 femmes. c. Que pensent
1 Activité de compréhension orale. Les les Français des journaux télévisés ? / Quelle serait la
apprenants écoutent un micro-trottoir durée idéale du journal télévisé ? d. M6 – TF1 – ARTE –
et notent des informations. Canal+ – BFMTV – France 2 – France 3.

OBJECTIF : Repérer rapidement des informations sur la POUR ALLER PLUS LOIN
thématique du document. Vous pouvez commencer l’activité en montrant
(photocopies ou TBI, lien Internet) une page de
DÉROULEMENT programmes télévisés pour faire repérer les noms des
a. Livres fermés, vous annoncez aux apprenants que chaînes françaises ; identifier les horaires des différents
le Rendez-vous 1 porte sur « Les médias et moi » (titre journaux télévisés pour sensibiliser au thème et
en rouge p. 67). Vous faites un mini-sondage en grand faciliter le travail de repérage des noms. Vous pouvez
groupe : « Pour vous, quel est le média le plus impor- poser des questions : « Sur combien de chaînes il y a
tant aujourd’hui ? » Vous notez au tableau les diffé- des JT ? » ; « Quelles sont les différences entre chacun
rentes propositions et le nombre d’apprenants ayant d’après vous ? »
cité chacune d’elles. Suite à ce sondage, vous faites
un échange plus libre, toujours en grand groupe, sur
l’usage qu’ils font de la télévision, de la presse écrite,
2
d’Internet pour avoir des informations sur l’actua- piste 25 ou CD classe Piste 2
lité. Vous pouvez éventuellement orienter l’échange
vers une comparaison entre les chaînes de télévision 2 Activité de compréhension détaillée.
que les apprenants connaissent. Cette activité dure Les apprenants réécoutent le dialogue
5 minutes. et réalisent un exercice d’appariement
b. Vous annoncez aux apprenants que pour faire l’acti-
en associant à chaque chaîne de
vité (durée totale : 10 minutes), ils vont écouter deux
télévision les caractéristiques données.
fois le document sonore. Ils ne prendront pas de notes
pendant la première écoute mais ils devront pouvoir OBJECTIF : Noter les avis des téléspectateurs et prépa-
présenter le thème du micro-trottoir (question a). rer l’activité de repérage qui suit (activité 3).
À l’issue de la première écoute, vous comparez les
réponses données individuellement et validez les DÉROULEMENT
informations correctes. a. Vous annoncez aux apprenants qu’ils vont écouter
c. Vous faites ouvrir les livres page 66, lire individuel- une troisième fois le document afin d’associer les avis
lement les questions b, c, d et vous vérifiez leur bonne de téléspectateurs aux noms des chaînes télévisées
compréhension. Vous informez les apprenants qu’ils évoquées. Ils prendront des notes et vont ensuite pen-
devront cette fois-ci prendre des notes pour ensuite dant 2 minutes comparer leurs réponses avec celles
comparer leurs réponses avec celles de leur voisin. de leur voisin.
d. Vous passez une seconde fois le document audio. Les b. Vous vous assurez de la bonne compréhension des
apprenants notent leurs réponses puis les comparent consignes et vérifiez que le lexique dans les proposi-
avec celles de leur voisin. Vous faites une mise en com- tions est compris de tous.
mun en classe entière et validez les réponses correctes. c. Vous passez une troisième fois le document audio.

90
d. Après l’échange en binômes, vous passez à la mise
en commun pour aboutir à des propositions com- DÉROULEMENT
munes pour la classe. a. Vous demandez aux apprenants de rappeler quelles
étaient les questions posées dans le micro-trottoir.
> Corrigé : TF1 : d et e ; France 2 : c et d ; France 3 : g ; b. Vous leur annoncez qu’ils vont devoir répondre à
ARTE : a. M6 : b ; BFM TV : f la question : « Quelle est la durée idéale d’un jour-
nal télévisé ? » À tour de rôle, chacun va formu-
ler une phrase avec une expression d’opinion pour
2 répondre à la question. Vous leur faites lire le post-it
piste 25 ou CD classe Piste 2
« L’expression de l’opinion » et vous leur demandez
3 d’utiliser ces formules dans leur production.
Activité de compréhension finalisée et
c. Au tableau, vous notez au fur et à mesure les
de conceptualisation. Les apprenants
réponses données (ils donnent une estimation en
font une dernière écoute du dialogue
minutes). Quand les apprenants se sont prononcés,
en se focalisant sur les expressions vous faites une synthèse des résultats obtenus et
utilisées pour donner une opinion. concluez sur la durée idéale d’un journal télévisé pour
OBJECTIF : Repérer en contexte différentes expres- le groupe.
sions pour donner une opinion. d. Au terme de cette activité (durée totale : 15 minutes),
vous faites un retour pour corriger d’éventuelles
DÉROULEMENT erreurs sur l’emploi des expressions d’opinion.
a. Vous annoncez aux apprenants qu’ils vont mainte-
nant faire une quatrième et dernière écoute du docu- POUR ALLER PLUS LOIN
ment. Vous leur donnez comme consigne de se concen- Vous pouvez donner un caractère plus ludique à
trer sur les expressions que les personnes emploient cette activité en introduisant une contrainte pour
pour donner leur opinion, leur avis. Individuellement, faire varier les structures employées : 7 expressions
chacun notera les expressions entendues et compa- d’opinion figurent dans une boîte à outils que vous
rera ce qu’il a noté avec ce qu’a noté son voisin, ce qui aurez créée, chacune ne peut être utilisée que deux ou
permettra de compléter la liste de chacun. Ils auront trois fois (fixer clairement la limite, selon le nombre
3 minutes pour le faire. d’apprenants). Vous chargez un apprenant d’assumer
b. Mise en commun en grand groupe pour aboutir à le rôle de secrétaire qui notera combien de fois est
un relevé commun. Vous attirez l’attention des appre- utilisée chaque expression. Lorsque les apprenants
nants sur les phrases complètes (reprendre ce qui est donnent leur opinion sur la durée du journal télévisé,
dit par les personnes interviewées à titre d’illustration ils ne doivent pas employer une structure déjà utilisée.
de la structure). Autre suggestion, en prolongement de cette activité :
c. Vous guidez les apprenants pour faire des observations vous pouvez demander à chaque apprenant, en travail
quant à la ponctuation : « Après quelles expressions de à la maison par exemple, de rédiger un bref courriel à
l’opinion met-on une virgule ? » : Selon moi, à mon avis, une chaîne de télévision pour faire part de son avis sur
pour moi, en ce qui me concerne, personnellement. la durée du journal télévisé.
> Corrigé : Personnellement, je regarde… – Pour moi,
c’est celui de TF1. – Mais, je pense qu’il manque… – J’ai
l’impression que… – Selon moi, les journalistes sont… –
Pour moi, le journal… – À mon avis, la durée idéale… –
Je trouve que l’idéal… – En ce qui me concerne, je dirais
que…
 COMMENTER DES DONNÉES CHIFFRÉES
5 Activité de compréhension écrite. Les
POUR ALLER PLUS LOIN
apprenants découvrent un document écrit
Vous faites observer qu’il n’y a pas de virgule entre les
verbes « croire », « penser », « trouver » et la complétive présentant des statistiques sur l’intérêt
introduite par « que » (seulement dans le cas où le des Français envers les médias.
système de la langue maternelle de l’apprenant est OBJECTIF : Comprendre la présentation de données
différent, comme dans les langues slaves, en allemand…). chiffrées (statistiques).
Vous invitez les apprenants à se référer à la transcription
du micro-trottoir à la page 232 s’ils souhaitent voir une DÉROULEMENT
trace écrite de la totalité de l’enregistrement. a. Livres fermés et pour introduire l’article et réali-
ser une transition avec les activités précédentes,
vous demandez aux apprenants quels étaient les avis
4 positifs émis par les personnes interrogées dans le
Activité de systématisation. L’apprenant
micro-trottoir et quel était l’avis le plus négatif qui a
devra être capable de manipuler les
été formulé (se référer à l’activité 2 : « Ils font trop de
structures pour exprimer une opinion.
sensationnel. »). Vous leur demandez : « Selon vous, la
OBJECTIF : Permettre l’appropriation des éléments personne qui émet cette remarque fait-elle confiance
langagiers précédemment conceptualisés. à la télévision pour s’informer ? = Est-ce qu’elle pense

91
que la télévision lui donne des informations précises, 1) Pour indiquer une quantité, une fraction, une pro-
objectives, exactes ? » ; « Est-ce qu’elle peut croire les portion : Un quart d’entre eux, la moyenne, majori-
informations qui sont données par la télévision ? Les tairement ; 2) Pour noter une évolution : une légère
informations sont-elles crédibles ? » baisse, gagne deux points, la méfiance croît (crois-
b. Pour introduire le texte et mémoriser le vocabulaire sance). 3) Vous pouvez lui ajouter la notion de com-
vu précédemment, vous commencez par faire lire les paraison, de classement : prend la deuxième place,
graphiques du document 1. Vous introduisez briève- arrive en tête, en priorité, vient largement devant les
ment ou faites un rappel sur le lexique de la confiance autres, le dernier canal, utilisera davantage.
et de la méfiance en partant de ce que les appre- d. Ensuite, vous lisez les affirmations avec les appre-
nants connaissent, pour préparer la compréhension nants et vous leur demandez de répondre. Vous faites
détaillée du texte. Vous précisez les structures, en justifier oralement chaque réponse par un extrait du
indiquant que certaines sont dérivées du nom foi : texte.
faire confiance à quelqu’un / avoir confiance dans
quelque chose / accorder sa confiance à quelqu’un / > Corrigé : a. Vrai : « Cette préférence s’accentue selon
une personne confiante (dans qqch, en qqch) ≠ se les catégories sociales ». b. Vrai : « C’est parmi les plus
méfier de quelqu’un, quelque chose / la méfiance jeunes qu’elle enregistre ses meilleurs résultats ».
envers quelqu’un, quelque chose / une personne c. Faux : « Il est le dernier canal d’information des
méfiante (envers qqch) / fiable : digne de confiance, Français ». d. Faux : « Aux États-Unis, le web est, après
sûre. Vous en introduisez d’autres venant du mot la la télévision, le deuxième média privilégié ».
croyance : la crédibilité (du verbe croire) : ce qui pré-
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
sente les conditions nécessaires pour être cru ; cré-
dible : ce qui est vraisemblable, qui peut être cru. Ce Attention à la confusion possible entre l’usage du verbe
lexique apparaîtra dans le document et sera mobilisé « croire » et celui du verbe « croître » ligne 35 : « croît
dans les activités 5 à 8, il n’est donc pas nécessaire à avec le niveau du diplôme ». Attention également au
ce stade d’en prévoir une manipulation. mot « croyant », qui ne signifie pas réellement ceux qui
c. Vous faites lire individuellement le texte page 66. croient quelque chose quand on parle d’une opinion,
Vous demandez aux apprenants de lire les questions mais a une valeur religieuse de celui qui croit en un
de l’activité et d’y répondre rapidement. dieu, à une divinité.
d. Vous interrogez oralement les apprenants sur leurs
réponses et vous faites la correction à l’oral.
e. Vous reprenez la lecture de l’article en faisant lire 7 Activité de production écrite. L’apprenant
les apprenants à tour de rôle et en vous arrêtant
devra être capable de mobiliser des
sur le lexique ou les structures qui pourraient poser
expressions pour commenter des données
problème.
chiffrées.
> Corrigé : a. 71 % ; b. la radio ; c. la télévision ; OBJECTIF : Faire le commentaire d’un graphique à
d. la presse écrite l’écrit.

DÉROULEMENT
a. Livres fermés, vous commencez par faire avec les
6 apprenants un état des lieux sur les médias dans leur
Activité de compréhension détaillée. pays et vous leur demandez quels médias d’informa-
L’apprenant devra faire un repérage des tion, d’après eux, se développeront dans les 10 années
structures et du lexique du commentaire à venir (seront de plus en plus utilisés, ont de l’avenir),
des données chiffrées. quels médias garderont la même importance, quels
OBJECTIF : Faire repérer les structures et le lexique médias perdront de l’importance. Cela permet de
des commentaires chiffrés. manipuler les structures « davantage », « autant que
maintenant », « moins que maintenant » qui figurent
DÉROULEMENT dans le graphique et qui seront mobilisées à l’écrit.
a. Après une deuxième lecture du texte, vous faites b. Individuellement, vous demandez aux apprenants
repérer et dire aux étudiants toutes les phrases et de relire le texte page 66 et de relever les expressions
structures qui contiennent des données chiffrées ou utiles pour donner les informations suivantes : Dire
qui introduisent des pourcentages / expriment une que qqch est en première place : « arriver en tête
baisse ou une hausse dans l’opinion ou la croyance. de […] quant à … » ; « prendre la première place » ;
b. Vous pouvez donner des équivalences en noms pour « enregistrer les meilleurs résultats » ; « se tour-
certains pourcentages : 2 % : un très faible pourcen- ner principalement vers » ; prédire un succès futur :
tage ; 15 % : une minorité ; 33 % : un tiers ; 50 % : la « avoir de beaux jours devant soi » ; « un bel avenir est
moitié ; 55 % : à peine plus de la moitié ; 65 % : une pronostiqué pour… » ; prédire un échec futur : « l’ave-
majorité ; 75 % : les trois-quarts ; 80 % : une grande nir est bien sombre ».
majorité ; 98 % : la quasi-totalité. c. Vous vous assurez de la bonne compréhension de
c. À l’aide du post-it de la page 67, vous faites classer ces expressions et vous expliquez qu’ils vont mainte-
les structures relevées dans l’article en fonction des nant les utiliser pour faire un commentaire du gra-
catégories proposées. phique 2 en 120 mots. Vous leur donnez 30 minutes.

92
d. Les apprenants travaillent individuellement. Vous DÉROULEMENT
circulez dans la classe afin de vous assurer de la a. Vous commencez par revoir avec les apprenants les
bonne compréhension de la consigne et pour pouvoir expressions du post-it.
apporter de l’aide au besoin. Vous pouvez noter en b. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont, en petits
prévision du retour les erreurs et difficultés que vous groupes, réaliser oralement un commentaire du gra-
avez observées. phique qu’ils connaissent déjà en utilisant les expres-
e. Vous ramassez les productions pour une correction sions du post-it. L’activité se déroule à l’oral, il n’est
individuelle. pas nécessaire qu’ils prennent des notes. Ils auront
15 minutes pour faire cette activité.
> Proposition de production : Selon le sondage qui a c. Vous circulez dans la classe pour vous assurer que
été réalisé, nous constatons que les Français voient la consigne est bien comprise et pour apporter si
de la manière suivante l’avenir des différents médias. besoin aide et conseils aux apprenants. Vous pouvez
Les sites Internet d’information gratuits ont de beaux noter en prévision du retour les erreurs et difficultés
jours devant eux car ils seront davantage utilisés. que vous avez observées.
Les Français se tourneront peut-être principalement d. Vous terminez l’activité sur une mise en commun en
vers eux. C’est ce que pensent 77 % des personnes validant la présentation des résultats les plus remar-
interrogées. La télévision gardera probablement la quables de ce sondage.
même importance. Les sites Internet d’information
payants vont avoir davantage d’importance. La place > Proposition de production : Ce graphique montre
de la presse écrite gratuite va peut-être également comment les Français voient l’avenir des différents
croître. La radio va garder la même importance que médias. Les chiffres montrent qu’une très large
maintenant, c’est ce que pense près de la moitié majorité des Français pense que les sites Internet
des personnes interrogées. Quant à la presse écrite d’information gratuits vont se développer, leur
payante, son avenir est bien sombre car 60 % des importance va augmenter. Seulement 3 % des
personnes pensent qu’on l’utilisera moins pour personnes pensent que leur importance va décroître.
s’informer. (125 mots) Près de la moitié des personnes interrogées pense que
la télévision conservera une place identique dans le
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION paysage médiatique. Les sites Internet d’information
Vous pouvez attirer l’attention des apprenants sur payants vont prendre de l’importance pour plus d’un
la particularité de la structure : « une minorité tiers des personnes. Les chiffres montrent que près
(singulier) des personnes interrogées (pluriel) pense d’un tiers des personnes pense que la presse écrite
que (singulier)… ». gratuite va se développer. Près de la moitié des
personnes interrogées pense que la radio conservera la
même place. Une minorité des personnes interrogées
pense que la presse écrite payante va se développer,
8 Activité de production orale. Les alors qu’une écrasante majorité pense qu’elle sera en
apprenants devront utiliser les perte de vitesse.
données du graphique 2 et en feront un
commentaire en mobilisant les structures
présentées dans le post-it. ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
OBJECTIF : Faire le commentaire d’un graphique à Phonétique : un tiers [tjεʁ]
l’oral. Structure : « un quart des Français »
Semaine 4

Rendez-vous 1 à savoir Les médias et moi 1 Rendez-vous

Vocabulaire : la télévision DÉROULEMENT


a. Vous annoncez aux apprenants qu’ils vont manipu-
1. Activité d’appariement lexical. Les ler et approfondir le lexique de la télévision qui a déjà
apprenants devront retrouver dans le court été abordé. Ils vont pour cela découvrir individuelle-
document écrit des éléments lexicaux ment un document écrit et faire à deux un exercice
déjà rencontrés lors des activités de d’appariement.
compréhension orale. b. Vous faites ouvrir les livres page 68. Vous lais-
sez 2 minutes aux apprenants pour qu’ils prennent
OBJECTIF : S’approprier le lexique de la télévision.
93
individuellement et silencieusement connaissance Grammaire : le gérondif
du document écrit. Puis vous donnez la consigne de
travailler en binômes pendant 3 minutes pour réaliser 1. Activité d’observation et de
l’activité. Vous vérifiez la bonne compréhension de la conceptualisation des valeurs du gérondif.
consigne et vous circulez dans la classe pour vérifier
OBJECTIF : Revoir les valeurs du gérondif présent.
les productions.
c. Enfin, vous procédez à une mise en commun et à
DÉROULEMENT
une correction collective.
a. Livres fermés, en transition avec les activités lexi-
> Corrigé : a. les images ; b. une chaîne ; c. un cales précédentes : vous vous adressez à tout le groupe
programme ; d. le son ; e. la haute définition ; f. la et vous demandez quelles sont les astuces de chacun
télévision numérique pour développer et mémoriser le lexique. Vous don-
nez un exemple, avec la structure du gérondif : « Je
mémorise bien le lexique en écrivant les nouveaux
mots dans un répertoire ». Les apprenants donnent
quelques exemples, que vous pouvez reformuler si
2. Activité ludique. L’apprenant devra retrouver besoin afin d’illustrer l’emploi du gérondif pour expri-
des éléments lexicaux appartenant mer une façon de faire quelque chose (3e point dans le
au champ lexical de la télévision. tableau grammatical).
OBJECTIF : S’approprier le lexique du journal télévisé. b. Vous écrivez au tableau les phrases d’exemple don-
nées dans le tableau grammatical. Vous demandez
DÉROULEMENT aux apprenants de donner l’infinitif des trois verbes
a. Vous annoncez aux apprenants qu’ils vont mainte- en rouge (« rentrer », « prendre », « dîner »).
nant travailler en binômes et qu’ils doivent retrouver c. Vous demandez d’ouvrir les livres page 68 et vous
en 3 minutes dans la grille de mots mêlés 9 mots en annoncez aux apprenants qu’ils vont lire individuelle-
relation avec la télévision. N’oubliez pas de préciser ment cinq phrases contenant un gérondif. Ils auront
que ces mots peuvent être lus horizontalement, verti- ensuite 3 minutes pour retrouver avec leur voisin l’in-
calement, de gauche à droite ou de droite à gauche, de finitif des verbes au gérondif.
haut en bas ou de bas en haut (mais pas en diagonale d. Vous circulez dans la classe pour vérifier que les
dans cette grille). apprenants n’ont pas de difficultés à réaliser l’activité.
b. Vous circulez dans la classe pour vérifier que les e. Vous procédez à une mise en commun et à une
apprenants n’ont pas de difficultés à réaliser l’activité. correction. La correction donne l’occasion de revenir
c. Vous procédez à une mise en commun et à une sur les règles de construction du participe présent
correction. (1re personne du pluriel au présent + –ant) puisque les
verbes retenus présentent tous des particularités :
> Corrigé : horizontalement : présentateur ; verbes irréguliers (être), verbe à deux bases (lancer),
journaliste – verticalement : information ; reportage ; verbe à trois bases (boire, faire).
titre ; chaîne ; interview ; nouvelles
> Corrigé : a. boire ; b. faire ; c. être ; d. lancer ;
POUR ALLER PLUS LOIN e. prendre
Cette activité peut permettre de faire un travail de
révision sur le genre des substantifs à partir de ces POUR ALLER PLUS LOIN
exemples. Vous rappelez que, pour les objets et les Vous demandez aux apprenants d’essayer d’expliquer
notions, le genre est arbitraire, mais qu’il existe la valeur des gérondifs dans ces phrases (= par quoi
cependant quelques régularités. Vous refaites formuler pourrait-on les remplacer ?) et vous examinez avec
les règles qui permettent de deviner le genre des mots eux chaque proposition. Vous validez explicitement les
qui ont été manipulés. propositions retenues. Vous demandez aux apprenants
– Les substantifs terminés en –age sont essentiellement de relire individuellement et attentivement le tableau
masculins (exceptions : cage, image, page, rage, nage, grammatical qui détaille les valeurs du gérondif.
plage). Ici : un reportage / une image haute définition. (a. simultanéité – b. façon de faire qqch ou simulta-
– Les substantifs terminés en –elle sont féminins : une néité – c. condition – d. cause – e. simultanéité).
nouvelle.
– Les substantifs terminés en –tion (et –sion, -xion)
sont féminins : une information.
– Pour les personnes, noms de professions, le genre 2. Activité de systématisation de l’emploi
correspond au sexe : un présentateur/une présentatrice, du gérondif pour présenter le caractère
un téléspectateur/une téléspectatrice. simultané de deux actions. L’apprenant
On pourra également, à la fin de la Semaine, mettre en doit rédiger des légendes explicatives pour
place un jeu de tabou (le but du jeu est de faire deviner présenter le caractère simultané de deux
un mot sans utiliser certains mots interdits ou tabous actions.
à l’aide de cartes où sont inscrits le mot à faire deviner OBJECTIF : Manipuler les formes du gérondif pré-
et la liste des cinq mots interdits) pour réinvestir sent pour présenter le caractère simultané de deux
l’ensemble du lexique qui aura été vu. actions.

94
DÉROULEMENT POUR ALLER PLUS LOIN
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont individuel- Vous pouvez faire rédiger collectivement un petit
lement écrire trois légendes pour les dessins proposés catalogue des bonnes idées de la classe pour gagner du
afin d’expliquer les actions que font les personnages temps sur une journée en étant multitâche.
représentés. Ils auront 3 minutes pour le faire.
b. Vous circulez dans la classe pour vérifier que la
consigne est bien comprise et pour venir en aide aux
apprenants si besoin. Vous leur laissez 10 minutes. Grammaire : l’opposition et la concession
c. Vous procédez à une mise en commun et à une cor-
rection. Vous validez les réponses correctes en les
notant au tableau. 4. Activité de systématisation des structures
pour exprimer l’opposition et la
> Propositions de corrigé : a. Il écoute de la musique en concession. L’apprenant doit compléter
se douchant. / Il se douche en écoutant de la musique. des phrases lacunaires.
b. Elle lit le journal en buvant son café. / Elle boit son
café en lisant le journal. c. Elle prend des photos en se OBJECTIF : Revoir les différentes structures pour expri-
cachant. mer l’opposition et la concession.

ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION DÉROULEMENT


Vous pouvez insister sur la réalisation du son [ɑ̃], à a. Livres fermés, avant de commencer l’activité et
différencier de [õ] et [ε̃]. Vous pouvez insister sur pour faire le lien avec le document de la page 66, vous
le fait que le sujet du gérondif est nécessairement le pouvez demander aux apprenants s’ils ont regardé, lu
même que celui du verbe principal. ou écouté les informations avant de venir en cours.
Vous devez utiliser des expressions d’opposition et de
concession dans vos questions tout en restant dans le
sujet, par exemple : « Est-ce que vous arrivez à suivre
des informations en français au quotidien, malgré le
3. Activité de production orale guidée. manque de temps ? »
L’apprenant doit expliquer comment b. Livres ouverts à la page 69, vous faites observer les
on gagne du temps en faisant plusieurs deux phrases d’exemples du tableau grammatical.
activités simultanément. Vous expliquez que les deux articulateurs en rouge
OBJECTIF : Manipuler les formes du gérondif pré- servent à exprimer une concession ; vous précisez
sent pour présenter le caractère simultané de deux que l’expression de l’opposition va également être tra-
actions. vaillée. Vous expliquez que l’opposition est le rappro-
chement entre deux faits qui présentent un contraste
DÉROULEMENT mais ne sont pas forcément contradictoires. C’est
a. Livres fermés, vous expliquez aux apprenants l’expression d’une différence. Vous expliquez que la
qu’ils vont maintenant, en binômes, échanger des concession est le rapprochement entre deux faits qui
trucs et astuces pour gagner du temps le matin paraissent contradictoires. La concession révèle une
en faisant deux actions simultanément. Ils auront opposition logique entre deux faits.
5 minutes pour échanger. Ils n’ont pas besoin de c. Vous lisez avec les apprenants la partie « Pour expri-
prendre des notes mais ils devront être capables de mer l’opposition » dans le tableau grammatical. Vous
présenter les idées de leur partenaire lors de la mise en leur demandez de noter les faits qui s’opposent (« jeux
commun. télévisés » ≠ « actualités » ; « chaînes publiques » ≠
b. Vous pouvez circuler dans la classe pour vérifier « chaînes privées »). Vous les amenez à remarquer les
que la consigne est bien comprise et pour venir en constructions : « alors que » + proposition avec verbe
aide aux apprenants si besoin. à l’indicatif ; « au contraire de » + substantif.
c. Vous procédez à une mise en commun en notant au d. Même démarche avec la partie « Pour exprimer la
tableau les trucs et astuces des apprenants. concession » : vous demandez de relever pour chaque
d. Vous corrigez les formes du gérondif qui auraient phrase la contradiction (« complet » ≠ « un peu court » ;
été mal construites ou mal employées. « promesses [d’objectivité] » ≠ « pas objective » ; « ne
fonctionne pas » ≠ « je viens de l’acheter » ; « j’aime »
> Exemple d’idées : Je donne à manger au chat ≠ « mauvais souvenirs » ; « pas beaucoup de temps »
en faisant chauffer l’eau pour le café. Je m’habille ≠ « je lis tous les matins »).
en écoutant les informations. Je prends mon petit e. Vous amenez les apprenants à remarquer les
déjeuner en ouvrant ma boîte aux lettres électronique. constructions : « cependant », « pourtant », « quand
J’écris un courrier électronique en prenant mon café. même » + proposition avec verbe à l’indicatif ;
Je me brosse les dents en me coiffant. Etc. « bien que » + proposition avec verbe au subjonctif ;
« malgré » + substantif.
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION f. Vous proposez ensuite de faire l’activité individuelle-
Vous pouvez revenir sur la prononciation de formes ment (5 min.). Vous passez parmi les apprenants pour
telles que : en prenant [pənɑ], en faisant [fəzɑ]. les aider puis proposez une correction avec la classe.

95
> Corrigé : a. malgré ; b. bien que ; c. pourtant ; d. alors ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
que ; e. cependant ; f. quand même Vous rappelez aux apprenants la place de « cependant »
et « pourtant » dans la phrase : ils ne peuvent jamais
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION figurer en début de phrase.
Les nuances entre les articulateurs de concession Vous rappelez que « malgré » fonctionne toujours
« cependant » et « pourtant » sont subtiles et seront avec un substantif. On dira par exemple : « Malgré
travaillées au niveau B2. Vous pouvez tout de même sa méfiance, il consulte les infos sur Internet. » ou
préciser que « cependant » appartient à un registre de « Malgré le fait qu’il soit méfiant, il consulte les infos
langue plus soutenu que « pourtant ». sur Internet. »

POUR ALLER PLUS LOIN


Si cette activité n’a pas posé de difficulté à vos
apprenants, vous pouvez leur demander, en binômes,
de reformuler chacune des six phrases en utilisant
d’autres structures. Vous leur précisez bien qu’ils
peuvent être amenés à changer le mode du verbe,
6. Activité de systématisation des structures
modifier la place des éléments dans la phrase, rajouter
des éléments. pour exprimer l’opposition et la concession.
Exemples pour la phrase a : Des négociations sont en L’apprenant doit former des phrases à partir
cours, cependant les journalistes poursuivent la grève. / des éléments proposés.
Bien que des négociations soient en cours, les journalistes OBJECTIF : Mobiliser les différentes structures pour
poursuivent la grève. exprimer l’opposition et la concession.

DÉROULEMENT
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont indivi-
duellement choisir deux objets à associer parmi les
huit représentés, choisir une expression d’opposi-
5. Activité de systématisation des structures
tion ou de concession et construire une phrase puis
pour exprimer l’opposition et la concession. continuer ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’objets
L’apprenant doit former des phrases (10 minutes).
à partir des éléments proposés. b. Vous donnez un exemple : « Il a une tablette numé-
OBJECTIF : Mobiliser les différentes structures pour rique, cependant il continue à acheter le journal. » /
exprimer l’opposition et la concession. « Bien qu’il ait une tablette numérique, il continue à
acheter le journal. »
DÉROULEMENT c. Vous circulez dans la classe pour vérifier la bonne
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont mainte- compréhension de la consigne et apporter de l’aide
nant manipuler les nouvelles structures de conces- aux apprenants si besoin.
sion en combinant les éléments proposés et qu’ils d. Vous procédez à une mise en commun et à une vali-
auront 5 minutes pour le faire. dation des phrases correctes.
b. Vous faites la première phrase avec le groupe et
montrez qu’il y a plusieurs réponses possibles, plu- > Propositions de corrigé : Bien qu’il ait une radio,
sieurs manières de combiner les éléments donnés. il s’informe toujours en achetant le journal. Il a une
c. Vous circulez dans la classe pour vérifier la bonne radio ; pourtant il s’informe toujours en achetant le
compréhension de la consigne et apporter de l’aide journal. / Elle l’aime toujours à la folie alors qu’il n’est
aux apprenants si besoin. plus amoureux. Elle l’aime à la folie au contraire de
d. Vous procédez à une mise en commun et à une vali- lui qui n’est plus amoureux. / Malgré la pluie qui était
dation des phrases correctes. prévue, il y a du soleil aujourd’hui. Il y a du soleil
aujourd’hui, pourtant de la pluie était prévue. / Il ne
> Corrigé : Plusieurs réponses sont possibles. a. Il est voit pas bien, mais il lit quand même le journal tous les
méfiant, pourtant il consulte les infos sur Internet. / jours. Il lit le journal tous les jours bien qu’il n’ait pas
Bien qu’il soit méfiant, il consulte les infos sur Internet. ses lunettes.
b. Je suis timide, cependant je veux devenir animatrice
radio. / Bien qu’elle soit timide, elle est devenue POUR ALLER PLUS LOIN
animatrice radio. c. La météo prévoit un temps sec Vous demandez aux apprenants de choisir deux objets
pour demain bien qu’il pleuve aujourd’hui. / La météo parmi les huit représentés, de choisir une expression
prévoit un temps sec pour demain, pourtant il pleut d’opposition ou de concession et de construire une
aujourd’hui. d. Le journaliste annonce de mauvaises phrase (1 min.). Ils vont ensuite dire cette phrase à
nouvelles, cependant il garde le sourire. / Le journaliste leur voisin qui va reprendre les mêmes objets mais
garde le sourire alors qu’il annonce de mauvaises former une autre phrase avec une autre expression
nouvelles. (3 min.).

96
Activité de systématisation des structures systématisation de ces structures. Il s’agit d’adapter le
7.     principe de ce jeu, qui se joue à deux équipes. Chaque
pour exprimer l’opposition et la concession.
Il s’agit d’un jeu à contrainte : l’apprenant équipe a sa marque : O ou X. Le but du jeu est de
parvenir à aligner, sur une grille de 9 cases, trois O ou
choisit une structure, son partenaire forme
trois X horizontalement ou verticalement. L’enseignant
une phrase dont les éléments seront
trace au tableau ou distribue une grille de 9 cases.
articulés au moyen de cette structure. Dans chacune de ces cases, il va noter une expression
OBJECTIF : Mobiliser les différentes structures pour d’opposition ou de concession (7 expressions nouvelles
exprimer l’opposition et la concession. ont été travaillées, deux expressions apparaîtront donc
deux fois).
DÉROULEMENT Exemple :
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont pour-
suivre la manipulation des structures de concession 1. alors que 2. quand même 3. pourtant
et d’opposition. Ils vont devoir choisir une expres- 4. bien que 5. malgré 6. au contraire de
sion et demander à leur voisin de former une phrase
dont les éléments seront articulés au moyen de cette 7. pourtant 8. cependant 9. bien que
structure (2 min. par phrase). L’équipe qui commence (équipe des X) va choisir une
b. Vous circulez dans la classe pour vérifier la bonne case de 1 à 9, par exemple la case 3. Leur tâche est de se
compréhension de la consigne et apporter de l’aide concerter pour former une phrase avec l’expression qui
aux apprenants si besoin. figure dans la case. L’équipe adverse va valider cette
c. Vous procédez à un retour collectif sur les erreurs phrase si elle est syntaxiquement acceptable. En cas de
que vous avez notées lors du jeu. validation, l’équipe note un X dans la case. Si la réponse
n’est pas validée, c’est à la seconde équipe (équipe
POUR ALLER PLUS LOIN des O) de choisir une case et de former une phrase.
Vous pouvez mettre en place un jeu de « morpion » L’équipe gagnante est celle qui aura aligné 3 de ses
linguistique pour donner un tour ludique à la symboles (X ou O).

Semaine 4
Rendez-vous 1 à partager Paris fait sa Nuit Blanche 1 Rendez-vous

Manuel p. 70-71
Vous constituez de petits groupes, vous invitez les
Résumé de la vidéo : apprenants à regarder les deux affiches proposées
La vidéo est un reportage diffusé par France puis vous leur demandez de faire des hypothèses
Télévision. Il présente la Nuit Blanche à Paris en sur l’événement mis en avant dans la vidéo. Vous
faisant un rapide tour d’horizon de quelques ins- notez les propositions des apprenants au tableau
tallations proposées aux Parisiens le temps d’une et leur demandez de justifier leurs réponses si
nuit. Découverte d’œuvres d’art contemporain et besoin. Vous pouvez dire aux apprenants que Paris
rencontres avec des artistes sont au rendez-vous. a commencé à fêter cet évènement en 2002 et
Montréal, l’année d’après, en 2003.

AVANT LE VISIONNAGE  > Corrigé : L’évènement de la vidéo s’appelle « Nuit


ACTIVITÉ DE MISE EN ROUTE Blanche » et se déroule à Paris et à Montréal. Cette
manifestation se passe la nuit comme son nom
l’indique et les deux affiches sont sombres ; sur celle
Les affiches de Montréal, on peut lire « Montréal en lumières ». De
Objectif > Interpréter des affiches. plus, il y a une chouette qui est un oiseau qui vit la nuit.
Cette première activité va permettre aux
apprenants de faire des hypothèses sur ACTIVITÉ 1
l’évènement mis à l’honneur dans cette Objectif > Découvrir une manifestation culturelle.
quatrième Semaine. …/… Cette activité permet aux apprenants de compléter les
informations sur la « Nuit Blanche » découvertes au
travers des deux affiches proposées.

97
Vous constituez des binômes et laissez les apprenants ACTIVITÉ 3
se mettre d’accord sur les bonnes réponses. Vous Objectif(s) > Identifier les différents moments d’un
leur proposez ensuite d’aller compléter les phrases reportage.
préalablement recopiées au tableau. Vous vérifiez la
Cette activité, basée sur des photogrammes du repor-
bonne compréhension du texte pour faciliter l’activité
tage, permet aux apprenants de retrouver la structure
suivante.
de la séquence et ainsi de se repérer plus facilement
> Corrigé : Rendre l’art accessible à tous, mettre dans le reportage.
en valeur l’espace urbain par la création moderne, Vous passez une deuxième fois la vidéo sans le
créer un moment de convivialité : tels sont les son. Les apprenants observent les images puis les
enjeux fixés pour cette nouvelle manifestation, remettent dans l’ordre. Une fois l’ordre retrouvé, vous
la Nuit Blanche. leur demandez d’imaginer une légende pour chacune
d’elles. Vous notez quelques exemples au tableau en
guise de correction.

Nuit Blanche > Corrigé : f ; e ; c ; a ; b ; d


Objectif > Compléter ses connaissances. Exemples de légendes : f. Bal pour les petits et les
grands / e. Gentilles araignées en papier
Cette activité de compréhension écrite a pour but
la découverte d’informations complémentaires sur
la « Nuit Blanche ».
Vous écrivez au tableau, en colonne, les éléments Visionnage avec le son
suivants : Le type de manifestation ; La durée ; ACTIVITÉ 4
Le prix ; Les lieux ; Le lieu d’origine ; L’année de Objectif > Retrouver les informations principales du
création en France ; Les créateurs. Vous demandez reportage.
aux apprenants de retrouver les informations Cette activité de compréhension orale va permettre
suivantes dans le texte sur la Nuit Blanche. Vous aux apprenants de faire le point sur les œuvres pré-
recueillez les propositions à l’oral. sentées lors de cette Nuit Blanche à Paris.
> Corrigé : Le type de manifestation : Vous préparez trois colonnes au tableau : les œuvres,
culturelle / artistique ; La durée : une nuit par
les artistes, les lieux. Vous passez la vidéo avec le son.
an ; Le prix : gratuit ; Les lieux : les musées,
Vous demandez aux apprenants d’aller compléter les
les institutions culturelles, d’autres espaces
colonnes et vous les laissez se mettre d’accord sur les
publics ou privés ; Le lieu d’origine : les pays
bonnes réponses. Vous pouvez montrer à nouveau le
nordiques ; L’année de création en France :
reportage en cas de désaccord.
2002 ; Les créateurs : le maire de Paris, > Corrigé :
B. Delanoë et son adjoint, C. Girard
Les œuvres Les artistes Les lieux
Une Le bassin du parc
Claude Lévêque
camionnette de Belleville
Une parade On ne sait pas Les rues de Paris
Rebecca Le cabaret Le Zèbre
Des portraits
Bournigault à Belleville
PENDANT LE VISIONNAGE  Des araignées
Matali Crasset L’atelier 104
Visionnage sans le son géantes
ACTIVITÉ 2 Des drapeaux
Wilfredo Prieto Le Trocadéro
Objectif > Interpréter les images d’un reportage. grisés
Cette activité amène les apprenants à se concentrer Une sculpture
On ne sait pas Une façade d’école
sur les images du reportage afin d’en retrouver les lumineuse
premières informations.
Vous passez la vidéo une première fois sans le son.
Les apprenants répondent aux questions puis cir- ACTIVITÉ 5
culent dans la classe pour comparer leurs proposi-
tions avec celles de leurs voisins. Mise en commun à
Objectif > Comprendre le reportage en détail.
l’oral en grand groupe : les apprenants répondent par Cette activité vient en complément de l’activité précé-
des phrases complètes. dente puisqu’elle amène les apprenants à découvrir le
contenu du commentaire plus en détail.
> Corrigé : a. La Nuit Blanche s’adresse aux Parisiens. Vous constituez des binômes et vous expliquez aux
b. Ils se promènent, peuvent voir des œuvres d’art et apprenants qu’ils peuvent s’aider des informations
échanger avec les artistes. c. Des œuvres de styles obtenues dans l’activité précédente. Vous passez une
très différents sont présentées, pour les enfants et les deuxième fois la vidéo avec le son. Vous recueillez les
adultes. d. L’art contemporain est mis en avant pour propositions de chaque groupe à l’oral et notez les
cette Nuit Blanche. bonnes réponses au tableau.

98
> Corrigé : a. Une sculpture lumineuse sur une façade TRANSCRIPTION
d’école – b. Les drapeaux de Wilfredo Prieto –
c. L’atelier du 104 – d. Les portraits de Rebecca Voix off
Bournigault – e. La parade – f. La camionnette de Pour cette Nuit Blanche consacrée à l’art contemporain
Claude Lévêque au 104, les petits avaient la permission de minuit pour
danser ou travailler à une œuvre d’art. Matali Crasset,
designer passionnée par le monde enfantin a transformé
la maison des petits en vivarium à araignées géantes.
— Tu connais des noms d’araignées ? Non ? Est-ce qu’elle fait
APRÈS LE VISIONNAGE peur celle-là ou elle est plutôt gentille ?
— Gentille.
ACTIVITÉ 6 — Elle est gentille, hein !
Voix off
Objectif > Présenter une manifestation culturelle. Une parade politico-musicale a sillonné les trois zones
Cette activité de production orale invite les apprenants de Nuit Blanche de la capitale pour réveiller les Parisiens
à mutualiser leurs connaissances et à s’exprimer sur assoupis. Une façade d’école, agrémentée d’une sculpture
un sujet connu. lumineuse, pour attirer la curiosité et les questions sur cette
Vous constituez des groupes en fonction du sujet sur architecture qui passe inaperçue d’habitude.
lequel les apprenants souhaitent intervenir : la Nuit — Des points de suture ou quelque chose comme ça sur une…
sur une balafre sur l’immeuble.
Blanche, si elle existe dans leur pays, ou d’autres — Belle mise en volume de la façade… très intéressant !
manifestations culturelles. Vous proposez aux appre- Voix off
nants de faire des recherches sur Internet ou en Les promeneurs ont été nombreux à vouloir se faire tirer le
médiathèque s’ils en ont besoin puis vous invitez portrait par Rebecca Bournigault, portraits éphémères sur
chaque groupe à présenter la manifestation culturelle très grand écran.
choisie. Vous relevez les erreurs les plus significatives — En fait, l’œuvre va exister dans la mémoire des gens qui
et vous prévoyez une séance de correction en grand auront vécu l’instant soit en tant que portraiturés soit en
tant que spectateurs de l’œuvre.
groupe une fois chaque groupe passé. Voix off
Poésie absolue dans le vieux Paris bellevillois, avec la
camionnette surannée de Claude Lévêque dans le bassin du
parc, pour une lumière résolument intime. Le Trocadéro, lui,
battait pavillons internationaux avec les drapeaux grisés du
cubain Wilfredo Prieto. Le nationalisme un ton en dessous.

99
Semaine 4 B1.1
À Paris
> Objectifs communicatifs > Grammaire > À écrire
• Présenter • L’expression du but • Réagir à un article
des informations • L’interrogation de journal
• S’informer
> À faire > À dire
> Vocabulaire • Réaliser une enquête, • Interviewer
• La radio et la presse un sondage et être interviewé
Rendez-vous 2 • Phonétique : la voyelle [y]
et la voyelle [u]
Manuel p. 72-79

Semaine 4
Rendez-vous 2 à découvrir Je m’informe 2 Rendez-vous

 PRÉSENTER DES INFORMATIONS  > Corrigé : b. Ils réalisent des interviews. d. Ils assurent


la technique. e. L’atelier a pour but de faire découvrir
1 Activité d’observation, de compréhension les métiers de la radio. g. Mais aussi de les sensibiliser
écrite et de repérage d’informations. au rôle de l’information dans les médias.

OBJECTIF : L’apprenant devra identifier les objectifs du ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION


projet. Les apprenants ont parfois des difficultés à identifier
la nature et la valeur du participe passé employé
DÉROULEMENT comme adjectif qualificatif. Celui-ci est souvent
a. Vous faites résumer aux apprenants ce qu’ils ont utilisé en début de phrase pour alléger le discours (ici
appris lors du Rendez-vous 1 sur la place de la radio « initié », « encadrés », « créé »). Il peut être nécessaire
et sur l’opinion qu’en ont les Français. de rappeler que l’accord se fait avec le nom qu’il
b. Vous leur expliquez qu’ils vont commencer par qualifie, qui est souvent placé plus loin dans la phrase
lire l’article intitulé L’atelier Radio de France Info. (exemples : « créé dans un esprit… l’atelier »).
Vous leur demandez ce qu’ils savent ou imaginent
de France Info (Radio nationale d’information) et leur
rappelez que le but des activités sera d’apprendre à
présenter des informations. 2
piste 26 ou CD classe Piste 3
c. Vous lisez ensemble la consigne de l’activité et
vérifiez qu’ils comprennent la notion d’objectifs et les 2 Activité de compréhension orale
différentes propositions, en particulier le lexique rela- globale. L’apprenant doit être capable
tif aux techniques radiophoniques (mener des inter-
de comprendre le contexte général et
views, faire réaliser, gérer les aspects techniques).
les intervenants du document.
d. Vous leur donnez 5 minutes pour lire individuelle-
ment le texte et pour sélectionner les réponses, sans OBJECTIF : Identifier le contexte et les intervenants de
oublier de leur rappeler qu’il n’est pas nécessaire l’émission de radio.
qu’ils comprennent tous les mots du texte.
e. Puis vous interrogez les apprenants sur les propo- DÉROULEMENT
sitions qu’ils ont retenues, en leur faisant justifier leur a. Livres fermés, vous demandez aux apprenants
réponse par des extraits de l’article afin de mettre d’écouter le document radiophonique et d’identifier
en relief l’expression du but. La bonne compréhen- combien il y a d’intervenants et ce qui les différencie.
sion des objectifs de l’atelier radio leur permettra de b. Après l’écoute, vous posez les deux questions
mieux appréhender le reportage de l’activité 2. à la classe entière, vous mettez en commun leurs
f. Pour finir, vous leur demandez d’imaginer quel réponses et corrigez rapidement. Vous leur deman-
peut être le résultat de ces journaux réalisés par les dez leurs impressions sur ce reportage et ce qu’ils
enfants. pensent de la prestation des enfants.

100
> Corrigé : a. Un enfant, des journalistes de radio ou b. Vous demandez au plus grand nombre d’appre-
un des initiateurs du projet de l’atelier France Info), nants de répondre et vous faites un résumé à l’oral
Claudie Haigneré : la présidente de la Cité des sciences des réponses. Si les apprenants le souhaitent, en
et de l’industrie (EPPDCSI). b. À la Cité des sciences et fonction de leurs réponses, vous pouvez leur proposer
de l’industrie, à Paris. de lire la transcription p. 232.
> Corrigé : a. La fillette : elle annonce le sommaire et
2 présente son invitée. b. Elle est présidente de la Cité
piste 26 ou CD classe Piste 3 des sciences et de l’industrie. c. L’association L’œil à
3 Compréhension orale ciblée. l’écoute : elle travaille avec des jeunes pour faire des
L’apprenant devra identifier émissions de radio. d. Un journaliste de Radio France :
les points communs entre l’article il explique les grands principes de l’atelier.
de départ et le reportage.
OBJECTIF : Comparer deux façons de présenter des
informations et introduire l’expression du but.

DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants de lire les deux 5 Activité de production et interaction orale
questions et leur annoncez qu’il y aura deux écoutes semi-guidée. L’apprenant doit jouer
supplémentaires. une scène en tant qu’animateur radio
b. Après la deuxième écoute, les apprenants devront ou invité sur le modèle du reportage.
recopier dans l’article les mots que le journaliste qui pré-
sente l’association L’œil à l’écoute prononce également. OBJECTIF : Utiliser en production orale les structures
c. Vous leur demandez ensuite de répondre à la ques- vues ou entendues dans les activités précédentes.
tion a et concluez que ces deux extraits présentent
tous deux les mêmes objectifs. Vous demandez aux DÉROULEMENT
apprenants si les mots sont les mêmes entre les deux a. Vous expliquez aux apprenants quel type de scène
présentations ou s’il y a des différences. Est-ce que, ils doivent jouer et qu’ils doivent imaginer un sujet
pour eux, l’oral est plus long, plus court, aussi clair, d’émission ainsi que les invités qui y seront pré-
moins complet ? Est-ce que la façon de présenter les sents. Leur production finale ne devra pas dépasser
objectifs est la même ? 2 minutes.
d. Vous faites une nouvelle écoute et vous demandez b. Vous vérifiez que les groupes sont constitués et que
aux apprenants de noter les termes employés par le les structures du post-it « S’adresser à un auditoire »
journaliste pour parler des objectifs du projet (a pour sont assimilées et vous lancez l’activité (5 minutes
but de / ont pour objectif / pour monter un projet / de préparation). Pendant la préparation, vous passez
pour faire une émission de radio). parmi les apprenants pour les aider si besoin.
c. Présentation à tour de rôle des productions, vous
> Corrigé : a. Sensibiliser les enfants aux métiers de pouvez leur faire un bref retour sur leur production
la radio et leur redonner confiance dans les médias. sans mettre l’accent sur la maîtrise des structures
b. Texte : « ont pour objectif de réaliser », « a pour mais davantage sur la qualité de la mise en situation
but de ». Enregistrement : « on offre la possibilité », et les aspects communicatifs (précision du ton, défini-
« visent à ». tion du contexte, du sujet...). Puis vous faites un retour
global sur l’utilisation des structures.
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez leur demander de classer en catégories > Propositions de corrigé : Bonjour à tous, vous êtes en
le vocabulaire lié à la radio : les métiers, le matériel direct sur Radio Agenda, il est 15 h et c’est l’émission
technique, les composantes d’une émission... Couleur Locale. Aujourd’hui, nous allons parler d’une
association qui se développe dans nos villes pour
le parrainage d’enfant. Dans quelques minutes, nous
2 recevrons Cécile Croé, présidente de l’association
piste 26 ou CD classe Piste 3 Cœur de Parrain pour l’interview du jour. Madame
4
Croé, je suis très heureux(se) de vous accueillir, je
Activité de compréhension orale ciblée. vous remercie d’être parmi nous aujourd’hui pour nous
L’apprenant devra fixer son attention parler de votre association/projet.
sur des éléments précis d’un document – Je suis ravie d’être ici et je vous remercie pour votre
sonore et les restituer à l’oral. invitation.
OBJECTIF : Identifiez le rôle des différentes personnes – Voici les sujets que nous allons développer
au cours de l’émission. aujourd’hui… Avec nous, Mme X, créatrice d’un projet
de troc en ligne par quartier.
DÉROULEMENT
a. Vous demandez directement aux apprenants de ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
répondre aux questions sur les rôles de chacun sans Vous pouvez vous attacher à faire définir les termes :
réécoute. « omniprésent », « en interne », « en externe ».

101
 S’INFORMER c. Vous faites répondre collectivement les apprenants
en relisant chaque question.
6 d. Vous faites lire le post-it « S’informer, se rensei-
Activité de compréhension écrite globale
gner » et faites retrouver dans l’article les mêmes
pour le repérage d’informations sur
structures utilisées pour demander une information
le sujet du document. ou l’opinion de quelqu’un.
OBJECTIF : Utiliser la structure d’un article pour déter-
miner rapidement son thème et ses informations > Corrigé : a. Chaque mois, 48,7 millions de Français
principales. âgés de 15 ans et plus lisent un magazine. b. Les plus
gros lecteurs de magazines sont les chefs d’entreprise
DÉROULEMENT et les foyers dont les revenus annuels sont supérieurs
a. Vous faites lire aux apprenants la consigne et le pre- à 60 000 euros. c. Les internautes se placent en haut
mier item et vous leur demandez de lire le premier du classement, à égalité avec les femmes. d. Les
paragraphe de l’article : le titre, le chapeau (en gras magazines les plus vendus sont ceux sur l’informatique,
sous le titre) qui introduit le sujet de l’article. Note : Les la cuisine et la presse people. e. Les premiers numéros
éléments typographiques d’un article sont présentés des magazines se vendent bien car ils ont souvent des
activité 4, page 74, vous pouvez introduire ce vocabu- prix attractifs.
laire ou l’exploiter immédiatement dans la leçon.
b. Après une lecture rapide, les apprenants échangent
sur la proposition correcte en justifiant avec des 8
élément(s) du texte, ici le titre. Compréhension écrite finalisée et
c. Vous faites lire l’item b et vous leur demandez de lire d’appariement.
les autres paragraphes de l’article. Vous appliquez la OBJECTIF : Associer des auteurs à leurs opinions.
même démarche que pour l’item a. La lecture doit rester
globale, il ne s’agit pas de comprendre tous les mots. DÉROULEMENT
d. Vous demandez aux apprenants de répondre à la der- a. Vous faites lire la consigne et formez deux groupes
nière proposition (c) portant sur l’ensemble de l’article. d’étudiants : l’un qui doit repérer ce que dit Jean Jourdain,
e. Vous faites un retour rapide sur les propositions cor- l’autre groupe ce que dit Hélène Rabatet-Selliers.
rectes et sur les quelques mots du texte qui pourraient b. Vous mettez en commun et faites observer la for-
gêner la compréhension de certains apprenants. mulation de l’opinion. Exemple : « la presse est dyna-
mique » à « Ce chiffre illustre le dynamisme… » ; « Des
> Corrigé : a. Le texte est un article sur les Français thèmes variés à « Outre les magazines sur l’actualité
et les magazines. b. Le journaliste a interrogé des informatique, les supports de cuisine et “people” ».
directeurs de sociétés liées au monde de la presse
(« indique Jean Jourdain, directeur des études > Corrigé : Jean Jourdain : a. « Ce chiffre illustre le
Audimédias », « souligne Hélène Rabatet-Selliers, dynamisme de cette presse ». c. « Outre les magazines
directrice marketing de Pressaction »). c. Les sur l’actualité informatique, les supports de cuisine et
informations données sur les magazines sont positives people occupent les autres marches du podium ».
(« dynamisme de cette presse », « l’avancée de la Hélène Rabatet-Selliers : b. « La presse fait preuve d’une
presse people »). grande créativité plutôt bien perçue par les femmes ».
d. « Elles profitent d’une grande concurrence sur le
POUR ALLER PLUS LOIN créneau pour tester plusieurs nouveautés ».
Vous pouvez choisir d’exploiter la page Vocabulaire
(p. 74) avant les activités de la page 73 car elle synthétise 9 Activité de production et d’interaction
le vocabulaire commun aux médias présent dans
orale libre. L’apprenant doit réutiliser
le Rendez-vous 2 et peut faire la transition entre le
vocabulaire propre à la radio et le vocabulaire propre à le lexique et les structures de l’opinion.
la presse écrite. La connaissance des noms des éléments OBJECTIF : S’informer sur les usages de la presse chez
d’un article peut vous permettre de désigner plus l’autre, s’approprier le vocabulaire de la presse écrite.
facilement les paragraphes de l’article pendant l’activité.
DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants de se mettre par
7 Compréhension écrite ciblée. deux et vous faites lire la consigne.
    b. L’interaction ne doit pas durer plus de cinq minutes
OBJECTIF : Affiner la compréhension écrite du docu- et vous passez parmi les groupes pour éventuelle-
ment en repérant des informations. ment leur fournir du vocabulaire et vérifier qu’ils uti-
lisent les structures correctes pour s’informer.
DÉROULEMENT
a. Les apprenants lisent les questions individuelle- POUR ALLER PLUS LOIN
ment et relisent le texte pour noter les informations Vous pouvez donner à cette production orale la forme
demandées (10 minutes) en justifiant leurs réponses. d’un micro-trottoir où l’un est journaliste et l’autre est
b. Vous vérifiez la prise de notes des apprenants en interrogé sur ses achats ou ses goûts en matière de
passant dans la classe. presse magazine.

102
Semaine 4
Rendez-vous 2 à savoir Je m’informe 2 Rendez-vous

Vocabulaire : la radio et la presse à l’oral en énonçant simplement les différents profils


d’auditeurs.
1. Activité de compréhension écrite
sur le thème de la radio.
> Corrigé : a. France Inter ; France Info ; France Bleu ;
Fip ; France Culture ; France Musique ; Le Mouv’. b. Les
OBJECTIF : Comprendre un document présentant les auditeurs peuvent donner leur avis sur l’avenir de Radio
radios du groupe Radio France. France.

DÉROULEMENT POUR ALLER PLUS LOIN


a. Livres fermés, pour faire le lien avec les pages « À Pour en savoir plus sur Radio France :
découvrir » du Rendez-vous 1, vous demandez aux http://www.radiofrance.fr/.
apprenants de rappeler quelle était la place de la
radio dans le paysage médiatique français (= « cham-
pionne de la confiance », « arrive en tête des médias 2
quant à la crédibilité de l’information qu’elle délivre piste 27 ou CD classe Piste 4
sur ses ondes ») et comment les Français interrogés
dans le sondage voyaient son évolution (= près de la 2. Activité de compréhension détaillée
moitié des personnes interrogées pensait qu’elle d’un document audio et repérage
garderait la même importance et un cinquième des du lexique de la radio.
personnes pensaient que son importance serait plus OBJECTIF : À travers des informations complémen-
grande encore dans les 10 années à venir). taires sur la radio Fip, l’apprenant va faire un repérage
b. Vous annoncez maintenant aux apprenants qu’ils du lexique de la radio.
vont découvrir individuellement un court document
écrit qui présente une campagne de communication DÉROULEMENT
de Radio France. a. Vous annoncez aux apprenants qu’ils vont main-
c. Vous demandez aux apprenants d’ouvrir leur livre et tenant avoir plus d’informations sur le concept de la
de lire le document individuellement (2 minutes). radio Fip. Ils vont écouter deux fois un enregistrement
d. Vous vous assurez de la bonne compréhension du et leur tâche va être de repérer des mots.
texte. Vous pouvez vous arrêter sur la dernière phrase b. Vous faites lire individuellement et recopier ces
pour en expliquer la signification : les Français écoutent 12 mots. Vous pouvez éventuellement aider les
radio France (écouter qqn, qqch) ; Radio France écoute apprenants en leur indiquant que seuls 8 de ces mots
aussi les Français, est à leur écoute (être à l’écoute de seront entendus.
qqn, qqch), prête attention à leurs remarques et sug- c. Vous faites une première écoute ininterrompue.
gestions, puisqu’elle lance un débat en ligne. Vous pouvez éventuellement demander à l’issue de
e. Vous demandez ensuite aux apprenants de travailler cette première écoute combien de mots ils ont déjà
en binômes pour répondre aux questions (5 minutes). entendus.
f. Si la formulation d’hypothèses quant aux particula- d. Vous procédez à la seconde écoute et vous faites
rités des différentes radios pose des difficultés à vos une mise en commun.
apprenants, vous pouvez leur donner des pistes en
leur distribuant l’exercice d’appariement / d’associa- > Corrigé : une animatrice, un auditeur, la fréquence, le
tion ci-dessous. Vous pouvez aussi faire cette activité micro, la voix, la publicité, l’antenne, un programmateur

JE SUIS UN AUDITEUR QUI… JE CHOISIS LA RADIO


J’aime écouter des émissions sur la littérature, des entretiens • • France Inter
avec des intellectuels...
J’habite en Alsace et j’aime m’informer sur les actualités • • France Info
régionales.
Quand je suis au bureau ou à la maison, j’aime écouter des • • France Bleu
musiques variées qui s’enchaînent presque sans interruption.
J’écoute une radio généraliste où je peux trouver des émissions • • Fip
très variées.
J’aime beaucoup la musique classique et le jazz, et j’écoute • • France culture
souvent des concerts retransmis en direct.
C’est important pour moi de pouvoir à tout moment allumer • • France musique
la radio pour écouter les informations.
J’aime beaucoup les musiques actuelles et j’écoute une radio • • Le mouv’
« qui bouge » et diffuse du rock, de la dance, du hip hop…

103
POUR ALLER PLUS LOIN
4. Activité de repérage des différents
Vous pouvez compléter le travail de révision sur le éléments d’une une de journal.
genre des substantifs amorcé dans le Rendez-vous 1,
« À savoir », activité 2 en vous appuyant sur ces OBJECTIF : S’approprier le lexique propre à la descrip-
nouveaux exemples. Vous rappelez que, pour les objets tion d’une une de journal et repérer visuellement les
et les notions, le genre est arbitraire, mais qu’il existe différents éléments qui la composent.
cependant quelques régularités. Vous refaites formuler
les règles qui permettent de prédire le genre des mots DÉROULEMENT
qui ont été manipulés. a. Vous commencez par demander aux apprenants
• Les substantifs terminés en –ence / –ance sont s’ils ont lu ou regardé la presse écrite de ce jour.
féminins : la fréquence (mais exception : le silence). « Quelles informations étaient en une du journal /
• Les substantifs se rapportant à des objets non-animés quelles informations faisaient la une ? » Vous expli-
terminés en –té sont féminins : la publicité. quez ces expressions au besoin.
• Vous faites observer la différence avec le substantif b. Vous demandez ensuite aux apprenants de travail-
animé : un invité et sa forme au féminin : une invitée. ler individuellement pour indiquer le nom de chaque
Vous pouvez aussi aller plus loin dans la compréhension élément de la une du journal sur la page qui leur est
du document audio en demandant aux apprenants de proposée. Ils auront 3 minutes pour le faire.
relever et de formuler les informations données en c. Vous faites une mise en commun et validez les
relation avec les 8 mots identifiés. bonnes réponses.

> Corrigé :
Le titre
3. Activité de lexique avec des mots croisés.
Le sous-titre
OBJECTIF : Renforcer le lexique de la radio et sensibili- La photo
ser les apprenants à l’orthographe de ces mots. La publicité
Le chapeau
DÉROULEMENT
Une colonne
a. Vous demandez aux apprenants de travailler par
deux. Ils doivent trouver les mots correspondant aux
définitions et les placer dans la grille de mots croi-
sés. Vous précisez bien qu’il s’agit uniquement de La caricature
mots qu’ils connaissent déjà mais qu’il s’agira de faire
attention à la manière de les écrire (s’ils sont mal
orthographiés, ils auront des difficultés à compléter
la grille). Vous leur donnez 5 minutes pour le faire.
b. Vous circulez dans la classe pour vous assurer de
5. Activité de classification du vocabulaire lié
la bonne compréhension des définitions et apporter
à la presse écrite et à la radio.
votre aide si besoin.
c. Vous faites une mise en commun et une correction. OBJECTIF : Consolidation du lexique de la presse écrite
et de la radio.
> Corrigé : 4 5
2 3 A F DÉROULEMENT
M A U R a. Vous prenez connaissance avec les apprenants des
10 mots qui sont proposés.
1 I N D E
b. Vous leur demandez de faire individuellement la
V C I I Q classification demandée.
6 P R O G R A M M A T E U R c. Vous faites une correction collective.
I O A E E
> Corrigé :
X T U N
Presse écrite Radio Presse écrite et radio
R R C
Un quotidien Un animateur Un magazine
7 P U B L I C I T E E Une dépêche Un invité Des petites annonces
C Un article Un jingle Une rubrique
8 A N T E N N E Une station

POUR ALLER PLUS LOIN


ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION Vous pouvez demander aux apprenants de donner
Vous pouvez travailler avec vos apprenants sur la un exemple pour illustrer chacun de ces mots en
distinction entre les homonymes « voix », « voie » et s’appuyant sur les médias qu’ils connaissent (citer un
« (il) voit ». quotidien, etc.).

104
Grammaire : l’expression du but DÉROULEMENT
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont mainte-
nant poursuivre le travail sur les expressions de but en
1. Activité d’observation et de conceptualisation. complétant des phrases à trous avec l’articulateur qui
L’apprenant devra manipuler des articulateurs convient. Ils vont travailler individuellement pendant
de but dans un exercice d’appariement. 3 minutes puis comparer leurs réponses avec celles
de leurs voisins. S’ils constatent des différences, ils
OBJECTIF : Découvrir la construction des structures
vont d’abord essayer entre eux de les expliquer et
permettant d’exprimer le but.
éventuellement se corriger. Ils auront 5 minutes pour
cet échange.
DÉROULEMENT
b. Vous circulez dans la classe pour vérifier la bonne
a. Livres fermés, en transition avec les activités lexi-
compréhension des items et apporter de l’aide au
cales précédentes : vous demandez aux apprenants
besoin. Vous circulez également dans la classe pen-
quel est d’après eux le but des activités de vocabulaire
dant la mise en commun en binômes afin d’écouter
qu’ils viennent de faire. Vous reformulez si besoin
les échanges, de voir quelles sont les difficultés ren-
les réponses données pour utiliser vous-même des
contrées, les hésitations.
expressions de but qui feront l’objet des activités 1 et
c. Mise en commun en grand groupe et retour global.
2 : « On manipule les mots pour les mémoriser. » /
« On fait des mots croisés dans le but de s’amuser en > Corrigé : a. Je cherche le programme pour / afin
apprenant le vocabulaire ». Etc. de / dans le but de connaître l’heure de la diffusion.
b. En vous adressant toujours à tout le groupe, vous b. Il voudrait acheter un magazine pour / afin de
demandez de rappeler quel était le but, l’objec- pouvoir lire dans le train. c. Il faut que nous trouvions
tif de l’atelier radio de France Info. Vous validez les un endroit pour que / afin que tu puisses téléphoner
réponses, vous reformulez au besoin et vous écrivez tranquillement. d. Donnez-moi l’adresse du site afin
au tableau pour constituer un corpus. Par exemple : de / pour retrouver cet article. e. On lui a indiqué un site
« L’atelier a pour but de faire découvrir les métiers pour qu’il / afin qu’il trouve des informations
de la radio aux enfants. » ; « On fait cet atelier pour fiables.
former les enfants. » ; « On fait cet atelier dans le but
de leur montrer comment on réalise un journal d’in- ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
formation. » ; « Les professionnels de Radio France Vous rappelez aux apprenants que « afin » est toujours
font cet atelier pour que les enfants puissent décou- suivi de la préposition « de » ; « pour » en revanche ne
vrir les métiers de la radio. » ; « On a créé cet atelier peut pas admettre de préposition.
afin que les enfants soient sensibilisés au travail d’un
journaliste. » POUR ALLER PLUS LOIN
c. Vous demandez ensuite aux apprenants, en Vous demandez à vos apprenants de comparer les deux
binômes, de retrouver les constructions de ces diffé- phrases suivantes : « Il voudrait acheter un magazine
rentes structures. Vous pouvez les aider par des ques- pour / afin de pouvoir lire dans le train. » ; « Il voudrait
tions : « À quelles formes sont les verbes ? Combien acheter un magazine pour que / afin que sa fille puisse
a-t-on de sujets différents ? » Ce travail vous permet- lire dans le train. » Vous demandez à vos apprenants
tra de préparer la lecture du tableau grammatical si on peut modifier ces structures et pourquoi. Dans la
dans lequel les apprenants retrouveront ces struc- première phrase, il n’y a qu’un seul sujet : la personne
tures et leurs constructions. qui voudrait acheter le magazine et la personne qui
d. Livres ouverts p. 75, vous faites lire le tableau veut lire ne font qu’une. Dans la seconde phrase, il y a
grammatical. deux sujets différents : la personne qui voudrait acheter
e. Vous expliquez ensuite que l’activité qu’ils vont le magazine et sa fille qui va lire. Les articulateurs ne
faire va leur permettre de comprendre les différences sont en aucun cas interchangeables entre les phrases.
entre les structures. Les apprenants la réalisent Vous pouvez préciser que « afin de / afin que » sont plus
individuellement. formels que « pour / pour que ».
f. Vous circulez dans la classe pour vérifier la bonne
compréhension des phrases et apporter de l’aide si
besoin.
g. Vous faites une correction collective.

> Corrigé : a. 1 – b. 3 – c. 5 – d. 4 – e. 2 Grammaire : l’interrogation

3. Activité d’observation et de systématisation


à l’oral des structures interrogatives.
2. Activité de systématisation des expressions OBJECTIF : Reconstituer un dialogue dans lequel il
de but. L’apprenant aura à compléter manque les questions.
des phrases lacunaires avec l’expression
correcte. DÉROULEMENT
OBJECTIF : Renforcement des structures permettant a. Livres fermés, vous demandez aux apprenants
d’exprimer le but. de rappeler la tâche qu’ils auront à faire dans cette

105
Semaine 4 (réaliser une enquête, un sondage). Vous
pouvez leur demander de se référer au contrat d’ap- 4. Activité de systématisation des structures
prentissage p. 64 s’ils ont des difficultés à répondre. interrogatives. L’apprenant devra poser
b. Vous leur demandez à présent de nommer eux- des questions à son voisin sur les sujets
mêmes, avec leurs propres mots, les outils lin- proposés.
guistiques dont ils vont avoir besoin pour réaliser
cette tâche. (Réponse attendue : savoir poser des OBJECTIF : Utilisation des structures interrogatives en
questions.) relation avec le thème des médias.
c. Vous leur annoncez que les structures pour poser
des questions vont être révisées. Vous leur demandez DÉROULEMENT
d’ouvrir leur livre p. 75. Vous lisez avec la classe les a. Livres ouverts, vous présentez la consigne aux
exemples donnés dans le tableau grammatical. apprenants et vous leur dites qu’ils auront 2 minutes
d. Vous leur demandez ensuite de fermer les livres pour réaliser une interview de leur voisin sur un des
et vous répartissez les apprenants en petits groupes thèmes. Les rôles seront ensuite échangés et ils
(5 personnes/groupe au maximum). Vous leur deman- devront répondre aux questions de leur voisin.
dez en 5 minutes de noter un exemple de chacun des b. Vous circulez dans la classe pour vérifier la bonne
trois types de questions ; de noter six exemples de compréhension des consignes et apporter de l’aide au
questions avec des pronoms et des adjectifs inter- besoin.
rogatifs. Vous faites une mise en commun en grand c. Vous prenez des notes pour construire votre retour
groupe puis vous faites lire le tableau grammatical en pédagogique.
entier. > Proposition de production : – Est-ce que tu te
e. Vous faites faire l’activité par deux et vous circu- connectes régulièrement sur Internet ? – Oui, tous
lez dans la classe pour vérifier la bonne compréhen- les jours. – Tu regardes quoi en premier quand tu te
sion des réponses et apporter de l’aide au besoin. connectes ? – Je commence toujours par ouvrir ma
Vous procédez à une mise en commun en grand boîte aux lettres électronique. – Est-ce que tu as un site
groupe. Internet favori ? – Non, pas vraiment. Enfin, ça dépend
des moments. Quand je suis en vacances, j’aime
> Corrigé : C’est quoi ? / Qu’est-ce que c’est comme
beaucoup regarder les sites des magazines féminins,
magazine ? – Il coûte combien ? / Tu l’as payé
les sites de mode, de cuisine. – Et tu lis le journal sur
combien ? / Il est cher ? – Quel est le thème ? / C’est
Internet ? – Oui, tous les jours. Et là, en ce moment,
quoi le thème ? / Ça parle de quoi ? – Tu es déjà allé en
mon site d’information préféré, c’est…
Afrique ? / Est-ce que tu es déjà allé en Afrique ? – Je
peux le regarder de plus près ? / Est-ce que je peux y
jeter un œil ? / Je peux le lire ?
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
Vous pouvez rappeler que « que » devient « quoi » dans
les questions avec l’intonation et dans tous les types
ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
de questions quand il y a une préposition : « De quoi
Difficultés prévisibles pour la formulation de la parles-tu ? ».
question qui appelle une réponse avec « jamais » : vous Ne pas oublier qu’avec les noms, on utilise un pronom
rappelez aux apprenants qu’ils doivent utiliser « déjà » de rappel et on rajoute un « t » entre deux voyelles :
dans la question. « Olga préfère-t-elle la presse écrite ? »
Il s’agit d’une conversation informelle. Les apprenants
n’auront pas à utiliser les structures interrogatives
POUR ALLER PLUS LOIN
avec inversion du sujet.
Il peut être nécessaire de revenir sur la différence Afin de travailler également la formulation des
entre « est-ce que » (qui appelle une réponse fermée, questions à l’écrit et dans un style plus formel, vous
« oui », « non », « peut-être », « je ne sais pas », etc.) pouvez demander aux apprenants de rédiger l’échange
et « qu’est-ce que » (qui appelle une réponse ouverte, qu’ils viennent d’avoir. Ces interviews pourront figurer
avec l’apport d’informations). dans le journal de la classe.
Autre piste de travail, pour amener les apprenants
à manipuler la question avec inversion du sujet à
POUR ALLER PLUS LOIN la troisième personne du singulier : vous pouvez
Toujours en binômes, vous pouvez mettre en place un leur demander de rédiger sur une feuille de papier
jeu du « ni oui ni non » pour travailler spécifiquement une ou des question(s) qu’ils se posent sur d’autres
les questions fermées. Dans ce jeu, il est interdit de apprenants de la classe, en rapport avec les trois
répondre par oui ou non à une question fermée. Celui thèmes. Exemples : « Pour s’informer, Olga préfère-
qui pose les questions va bien sûr tenter de faire t-elle la presse écrite ou le journal télévisé ? Hakim
tomber son adversaire dans le piège et donc l’amener a-t-il un site Internet préféré ? Combien de temps
à utiliser oui ou non dans sa réponse ! Knut passe-t-il devant la télévision ? » Ils peuvent
Dès que la personne interrogée a dit oui ou non, on ensuite poser leur(s) question(s) à toute la classe. Les
échange les rôles. On peut aussi limiter à 6 ou 7 le personnes mentionnées dans la question ne répondront
nombre de questions pour que chacun puisse pratiquer que si personne d’autre dans le groupe n’a pu donner la
les questions à l’oral. réponse.

106
Semaine 4
Rendez-vous 2 à faire À Paris 2 Rendez-vous

LE CONTEXTE DÉROULEMENT
Vous attirez l’attention des apprenants sur le person- a. Vous demandez aux apprenants de lire le SMS
nage, vous leur demandez de préciser son itinéraire (document 1) et d’expliquer ce que fait Simon dans le
(à partir du billet) et d’imaginer à partir des indices train (« Il répond à une enquête »). Vous leur deman-
trouvés qui est ce personnage (voir pages 8, 63, 64). dez de trouver un synonyme au mot « enquête » (« une
Ces indices sont : page 8, l’itinéraire (il part de Paris étude (statistique) » ou « un sondage »).
puis va à Nantes et Bayonne) ; nous le voyons page 63 b. Vous leur demandez de réaliser l’activité proposée
en train de fabriquer ou de réparer un instrument de avec le document 2 (la fiche technique). Ils relèvent
musique, nous en concluons qu’il est luthier ou bien individuellement les informations demandées.
ancien luthier : son âge indique plutôt qu’il est retraité c. Vous leur proposez de comparer avec leur voisin(e)
et qu’ayant du temps libre, il va aller visiter d’autres ce qu’ils ont noté. Vous demandez à un groupe de don-
villes et participer à divers événements culturels. On ner oralement les réponses.
voit qu’il aime marcher (page 8), qu’il prend le train d. Vous leur demandez de repérer le thème du son-
(page 76), qu’il va au musée (page 92), qu’il organise dage (« Les Français et Internet »).
une fête. Nous constatons par ailleurs qu’il lit Notre
temps (magazine français pour personnes retraitées), > Corrigé : a. Dates de l’enquête : réalisation les 3 et
qu’il utilise Internet, qu’il a un ordinateur portable, un 4 janvier 2011, publication le 17 mars 2011. b. Nombre
Smartphone (« ordiphone »), qu’il aime faire la fête, de personnes interrogées : 1 000. c. Âge des personnes
bref, qu’il vit avec son temps ! interrogées : plus de 18 ans. d. Critères utilisés
Vous demandez aux apprenants de repérer (à l’aide du pour choisir les personnes à interroger : sexe, âge,
billet de train et du dessin) d’où est parti Simon, quelle profession, région et ville.
est sa destination, avec qui il voyage et comment il
POUR ALLER PLUS LOIN
occupe son temps pendant le voyage.
On constate que le dessin de la page 76 représente Vous pouvez leur demander d’expliquer oralement ce qu’ils
Simon dans un TGV (train à grande vitesse) de la SNCF pensent des sondages en ligne (ou dans les magazines) et
(Société Nationale des Chemins de fer Français, com- s’ils en font parfois. Vous leur demandez quels types de
pagnie de transport par train en France) à destina- sondages ils aiment faire (enquêtes sur les médias, sur
tion de Nantes. Il est parti de Paris et il voyage seul. la technologie, sur la politique, etc.) et pourquoi. Ensuite,
Il consulte le site Internet du magazine Notre temps. vous pouvez leur demander d’expliquer oralement quels
Vous pouvez éventuellement en profiter pour échan- types de questions ils écriraient s’ils devaient réaliser un
ger avec vos apprenants. S’ils sont retraités, cela peut sondage à propos d’Internet.
être l’occasion de parler de leurs loisirs. S’ils sont
plus jeunes, vous pouvez les faire parler des loisirs de
leurs parents / grands-parents ou de ceux qu’ils prati-
queront peut-être lorsqu’ils seront plus âgés.
Vous rappelez ensuite aux apprenants qu’ils font partie
2   ctivité de compréhension écrite puis
A
de l’histoire et que, comme avec la famille Lemercier, d’interaction orale. Les apprenants doivent
ils vont devoir simuler des échanges (téléphoniques, être capables de comprendre le texte d’un
électroniques…) avec Simon. sondage pour y répondre.
OBJECTIF : Répondre à un sondage.
OBJECTIFS FONCTIONNELS
Vous leur faites repérer les deux objectifs de cette DÉROULEMENT
double page (« Répondre à un sondage, une enquête » Vous demandez aux apprenants de répondre indivi-
et « Expliquer le fonctionnement d’un sondage ») qui duellement au sondage (document 3). Puis vous faites
vont permettre un réemploi des notions vues dans les une mise en commun en grand groupe afin de pouvoir
activités communicatives, lexicales et grammaticales voir le profil de la classe.
des pages précédentes ainsi qu’une réalisation de la
tâche proposée.
POUR ALLER PLUS LOIN
Afin de rendre l’activité plus dynamique et plus
Répondre à un sondage, une enquête communicative, les apprenants peuvent, par petits
groupes, comparer oralement leurs réponses et échanger
1   ctivité de compréhension écrite.
A (de façon développée) sur leur utilisation d’Internet.
Les apprenants doivent être capables de Précisez-leur bien que le but est de discuter de leurs
comprendre un court SMS, puis la fiche pratiques.
technique d’un sondage pour y repérer Vous pouvez aussi demander aux apprenants d’imaginer
les informations les plus importantes. d’autres questions sur le même thème (individuellement
OBJECTIF : Analyser la fiche technique d’un sondage en ou bien par deux) et de circuler dans la classe pour
ligne. interroger oralement plusieurs autres personnes.

107
Expliquer le fonctionnement d’un sondage piste 28 ou CD classe
2
Piste 5
2
piste 28 ou CD classe Piste 5 4 Activité de compréhension orale. Les
apprenants doivent être capables de
3 Activité de compréhension orale. compléter un texte sur les sondages (ce
Les apprenants doivent être capables qui les aidera, au moment de réaliser
de remettre dans l’ordre les éléments la tâche, à traiter les résultats de leur
du message que Simon a écrit sur propre sondage).
un forum de discussion appelé
OBJECTIF : Compléter un texte lacunaire à propos des
« Bien vivre sa retraite » (cela les
sondages.
aidera à réfléchir à la conception
de leur propre sondage). DÉROULEMENT
OBJECTIF : Remettre dans l’ordre des notes prise au a. Vous leur rappelez que Simon a proposé une idée de
cours d’une conversation téléphonique. résumé à son interlocuteur. Vous leur précisez que la
page de carnet représentée pourra être complétée en
DÉROULEMENT écoutant à nouveau l’enregistrement.
a. Vous commencez l’activité en présentant le contexte b. Vous leur donnez quelques secondes pour lire et
aux apprenants : une fois arrivé à Nantes, Simon vous recopier le petit texte (voire pour essayer d’imaginer
appelle pour demander un service. avant l’écoute quels sont les mots qui manquent).
b. Vous allez faire écouter la première partie de la dis- c. Vous leur faites écouter l’enregistrement à nouveau
cussion aux apprenants (du début à 0’59). Vous leur et compléter individuellement.
expliquez qu’ils devront comprendre : sur quel forum d. Vous leur faites faire une mise en commun orale.
Simon a commencé à laisser un message, pourquoi il
a voulu écrire ce message, pour quelle raison il n’a pas > Corrigé : sondage – libre – questionnaire – réponses –
terminé son message, ce qu’il demande à son interlo- sondage – gens
cuteur (Forum = « Bien vivre sa retraite » – Pourquoi :
POUR ALLER PLUS LOIN
tout le monde ne sait pas comment les médias uti-
lisent les sondages – Raison = il est tombé en Vous rappelez à la classe que ces activités leur
panne de batterie, la batterie de son téléphone permettront de bien concevoir leur propre sondage,
portable était vide – Demande = il faut finir le message qu’ils réaliseront « en vrai » (dans l’activité « tâche »,
qu’il a commencé car il a un rendez-vous et il rentrera avec un panel de personnes dont ils analyseront les
tard). réponses). Vous demandez à la classe de dire à quoi il
c. Vous faites une mise en commun avec la classe. Si faudra faire attention pour que leur sondage intéresse
certains apprenants ont compris plus de détails, vous toutes les personnes interrogées, comment il faudra
les encouragez à les expliquer au reste de la classe. formuler les questions, etc. Vous les faites aussi discuter
d. Vous présentez la suite du contexte : pendant la sur les manières possibles de traiter les réponses
conversation, vous avez pris des notes mais elles (graphiques, résumé et conclusion, PowerPoint, etc.)
sont mélangées. Il faudra les remettre dans l’ordre et sur leurs préférences. Ce moment d’échange est une
en écoutant la suite de la conversation téléphonique. sorte de remue-méninges avant qu’ils ne se mettent en
Vous donnez quelques secondes aux apprenants pour petits groupes pour réaliser la tâche.
lire les notes manuscrites.
e. Vous faites écouter la suite de l’enregistrement (de
0’59 à la fin). Ensuite, vous demandez à la classe de Réaliser une enquête,
e
dire dans quel ordre Simon a présenté les informa-
tions dans son message. t Âchtive un sondage
c
lle
co
> Corrigé : 1. a – 2. f – 3. c – 4. d – 5. b OBJECTIF : En groupes, les apprenants imaginent,
réalisent et font le bilan d’une enquête sur un
thème de leur choix. En créant le questionnaire
POUR ALLER PLUS LOIN de l’enquête et en allant la réaliser, ils mobilise-
Vous demandez aux apprenants ce qu’est à leur avis ront leurs compétences pour formuler des ques-
« l’opinion publique » (l’ensemble des points de vue, tions adaptées au public qu’ils auront choisi. Le
des valeurs, plus ou moins partagées par la population gérondif, l’expression de l’opposition / concession
d’un pays ou encore d’une région). Vous pouvez les et celle du but leur seront également utiles pour
faire réagir sur les résultats des sondages : Croient- rédiger les observations et les conclusions qu’ils
ils aux statistiques et aux résultats des sondages ? Se tireront de l’analyse des résultats. Les enquêtes et
trouvent-ils bien représentés par les sondages ? Ont-ils résultats d’enquêtes présentés aux pages 66, 67,
généralement le même avis que « l’opinion publique » ? 76 et 77 constitueront des modèles sur lesquels
Quel(s) sondage(s) récent(s) les a (ont) interpellés / ils pourront se baser pour créer leurs propres
intéressés ? documents. …/…

108
DÉROULEMENT français ce que vous voulez dire… ») ou pour les
Étape 1 : On choisit ensemble le thème de aider à reformuler et corriger leurs questions
l’enquête. (« Attention à la manière dont vous avez écrit
Vous divisez la classe en groupes de 2 ou 3. Vous ce mot », « Attention, il n’y a pas une mais plu-
pouvez laisser le choix aux apprenants ou bien sieurs raisons » – pour qu’ils rajoutent un « s »,
faire des groupes au hasard (en leur faisant pio- etc.). Les groupes peuvent même s’échanger les
cher par exemple des papiers avec des images ; questionnaires à la fin pour favoriser la correction
ceux qui ont la même image seront dans le même mutuelle et s’entraider.
groupe). Chaque groupe doit se mettre d’accord Étape 5 : On réalise l’enquête.
sur un thème. Vous leur suggérez une petite liste Chaque groupe prépare éventuellement une petite
d’idées s’ils n’en ont pas mais vous les laissez présentation à dire à toutes les personnes inter-
choisir eux-mêmes un thème qui les intéresse rogées (« Bonjour, nous sommes des étudiants
vraiment. Suggestions : les modes de déplace- de… », « Nous faisons un sondage sur… ») et s’or-
ment, l’habitat, les relations familiales, les rela- ganise pour que tout le monde parle à tour de rôle
tions amicales, la télévision, les médias, les jeux aux interlocuteurs. Vous leur précisez bien qu’ils
vidéo, les réseaux sociaux, la musique, les études, peuvent en profiter pour bavarder un peu plus,
les habitudes vestimentaires, un sujet qui fait en français, avec les gens qu’ils vont rencontrer.
débat dans la ville ou le pays, etc. Prévoyez du temps, calculez ce temps en fonction
Étape 2 : On choisit un échantillon de personnes à du nombre de personnes qui vont être interro-
questionner et on détermine un lieu (dans la salle gées. Dites-vous que ce n’est pas du temps perdu
de classe, dans l’établissement, dans la rue). puisque les apprenants vont à priori parler en
En fonction du thème choisi, les groupes décident français tout le temps de leur enquête !
du public qu’ils vont aller questionner. Si vous Étape 6 : On organise le traitement et la saisie des
êtes dans un pays francophone, ce sera bien plus résultats (introduction, observations, graphiques,
utile et motivant de sortir hors de la classe, d’aller conclusions).
dans une école, un lycée ou tout simplement dans De retour en classe, les membres du groupe se
la rue pour trouver des gens à interroger. Si vous répartissent le travail et décident comment il va
êtes dans un pays non-francophone, vous pouvez être présenté. Ils peuvent proposer des supports
organiser des rencontres avec des personnes fran- écrits, audio, vidéo. Encouragez leur créativité,
cophones résidant dans votre pays (expatriés, per- un simple texte sera moins intéressant qu’une
sonnels d’un centre culturel, étudiants en séjour affiche en couleurs, qu’un diaporama PowerPoint
d’échange, etc.). Ce sera d’autant plus intéressant ou qu’une vidéo ressemblant à un reportage du
si tous ces gens viennent de pays francophones dif- journal télévisé !
férents. Vous pouvez aussi demander à vos élèves
de prendre rendez-vous eux-mêmes avec ces per- Étape 7 : On publie les résultats (sur notre blog,
sonnes. Il est important aussi qu’ils déterminent dans le journal de l’établissement).
combien de personnes ils vont aller interroger. Cela permettra à toute la classe de découvrir les
résultats de l’ensemble des sondages.
Étape 3 : On définit le type de questions à poser
(fermées, ouvertes). POUR ALLER PLUS LOIN
C’est une étape courte mais importante car elle
aura des conséquences sur le traitement des De nombreux sites Internet permettent de générer
données récoltées. Vous dites à vos apprenants des quiz, des enquêtes ; il est aussi possible de
de décider comment ils traiteront les résultats, créer des sondages sur Google docs par exemple.
comment ils les présenteront. Il peut donc être très intéressant de mettre les
sondages en ligne et de demander à des gens de
Étape 4 : On rédige le questionnaire. les faire à distance (correspondants francophones,
Ne les empêchez pas de laisser libre cours à leur autre classe de FLE, réseau d’enseignants de
imagination. S’ils manquent d’idées, vous les gui- français du pays, groupes sur des réseaux sociaux,
dez sans trouver à leur place l’idée ou la question etc.). Dans ce cas, les résultats seront analysés
(« Vous pourriez imaginer une question sur les rai- ultérieurement, prévoyez du temps pour cela lors
sons de… » / « Et si vous mettiez une question sur d’un prochain cours. Cela pourrait même vous
les solutions à… »). Vous passez dans les groupes permettre de comparer les résultats obtenus dans
pour les aider à trouver des mots, si c’est néces- votre ville et ceux obtenus dans une autre ville ou
saire (« Non, ne traduisez pas, expliquez-moi en un autre pays !

109
Semaine 4
Rendez-vous 2 à écrire À Paris 2 Rendez-vous

Réagir à un article de journal > Corrigé : cinq journalistes – la valeur – l’actualité – les
réseaux sociaux – isolés – une source d’information –
1   ctivité de compréhension écrite
A des règles strictes – ont prétendu – démontrer –
à partir d’un article sur le thème la supériorité – des doutes
de la presse.
OBJECTIF : Comprendre un article de presse et explici-
ter l’objectif d’une action.
3 Activité de production écrite. L’apprenant
DÉROULEMENT devra réfléchir aux stratégies à mettre en
a. Livres fermés, vous demandez aux apprenants s’il œuvre pour réagir à un article de journal
leur arrive de commenter des articles de presse sur et pour donner un avis par écrit sur
des sites d’actualité ou de donner leur avis sur des un problème.
forums. Participent-ils parfois à des débats en ligne ?
Sont-ils inscrits sur des réseaux sociaux tels que
OBJECTIF : Manipuler à l’écrit les expressions d’opinion.
Twitter, Myspace, Viadeo, Facebook ?
b. Livres ouverts p. 78, vous prenez connaissance du
DÉROULEMENT
a. Vous demandez aux apprenants d’expliciter la
texte avec les apprenants (lecture individuelle silen-
démarche méthodologique qui vient d’être mise en
cieuse). Vous vous assurez que la compréhension du
place. « Par quoi avons-nous commencé ? » (Nous
document ne pose pas de difficulté.
avons commencé par identifier précisément le thème
c. Vous pouvez enfin, si vous le souhaitez et si vos
et la problématique de l’article.) « Qu’avons-nous fait
apprenants apprécient ce type d’exercice, procéder à
ensuite ? » (Nous avons repéré les mots-clés liés au
une lecture à voix haute afin de travailler la prononcia-
sujet de l’article.) « Dans quel but ? » (Dans le but de
tion et la prosodie.
pouvoir réutiliser ces mots dans la réponse.)
d. Vous demandez enfin aux apprenants de répondre
b. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont mainte-
individuellement à la question de l’activité. Ils ont
nant poster un avis sur cet article. Afin de continuer à
3 minutes pour le faire.
présenter les outils méthodologiques, vous demandez
> Corrigé : Les journalistes veulent tester la valeur des d’expliciter la manière dont ils vont procéder : réflé-
informations concernant l’actualité diffusées par les chir à leurs arguments, les hiérarchiser selon l’impor-
réseaux sociaux. tance de chacun… Vous les orientez en leur demandant
selon quels critères ils vont classer leurs arguments :
POUR ALLER PLUS LOIN du plus évident (général) au plus pertinent. « Quelles
Une autre manière de découvrir le texte (livres fermés) : doivent être les qualités de la réponse ? » Courte,
vous pouvez sensibiliser vos apprenants à la structure précise, claire, le lecteur doit immédiatement com-
de cet article en écrivant au tableau le titre, puis en leur prendre quelle est la problématique et percevoir l’en-
distribuant en désordre le texte découpé par phrase. Ils chaînement des arguments. Il doit aussi comprendre
auront pour tâche, en petits groupes, de reconstituer clairement quelle est la position de celui qui écrit.
l’article, ce qui les aidera à prendre conscience de la c. Ces points ayant été énoncés à travers le remue-
logique du texte. Ils pourront ensuite répondre à la méninges, vous invitez maintenant les apprenants à
question posée dans l’activité. prendre connaissance de l’encadré « Conseils / straté-
gies ». Vous vous assurez de la bonne compréhension
du contenu de cette boîte à outils méthodologique.
d. Vous demandez ensuite aux apprenants, en petits
groupes, de faire un remue-méninges pendant 5 minutes
sur les arguments que l’on peut développer. Le fait de
2   ctivité repérage des mots-clés
A
travailler en groupes à ce stade de la rédaction per-
d’un texte. mettra de rassembler davantage d’arguments.
OBJECTIF : Savoir repérer les mots-clés du texte. e. Vous circulez entre les groupes pour apporter votre
aide, notamment en terme de lexique.
DÉROULEMENT f. Pas de mise en commun à l’issue de cette étape.
a. Vous demandez aux apprenants, en binômes, de Vous demandez maintenant aux apprenants de tra-
relever les mots-clés du texte (les mots qui ont une vailler individuellement sur la rédaction du message
importance particulière pour la compréhension du qu’ils posteront sur le site du journal.
texte). Ils auront 5 minutes pour le faire. g. Vous circulez dans la classe pour apporter votre aide
b. Vous circulez dans la classe pour vous assurer de la aux apprenants. Vous leur laissez entre 20 et 30 minutes.
bonne compréhension de la consigne et apporter de h. Pas de mise en commun mais une correction indivi-
l’aide au besoin. dualisée réalisée en différé par l’enseignant. Le retour
c. Vous faites une correction collective. sur ces productions se fera au cours suivant.

110
> Proposition de correction : Peut-on se fier aux d’information alternative précieuse. Mais, selon moi,
réseaux sociaux pour être informé ? C’est un débat une grave question se pose : comment vérifier les
important, à l’heure où Twitter ou Facebook prennent sources des informations communiquées ? Comment
de plus en plus de place. Certains pensent que les être sûr que les faits ne sont pas manipulés ou
médias traditionnels restent supérieurs aux réseaux inventés ? Et qui se cache derrière un profil Facebook ?
sociaux, d’autres estiment que les réseaux sociaux De mon point de vue, les informations qui circulent
diffusent une information qui a autant de valeur que via les réseaux sociaux ressemblent à du « bouche
celle que nous donnent les médias traditionnels. Je à oreille ». En ce qui me concerne, je ne ferai jamais
pense que les réseaux sociaux ont joué un grand confiance à cette source d’information et je crois que
rôle dans le « Printemps arabe » quand l’information les journalistes ont de bonnes raisons de mettre en
officielle a dû être censurée par les régimes. Les question les réseaux sociaux.
réseaux sociaux ont pu apparaître comme une source

Semaine 4
Rendez-vous 2 à dire À Paris 2 Rendez-vous

Interviewer et être interviewé POUR ALLER PLUS LOIN


Vous pouvez désigner des apprenants et leur proposer
2
piste 29 ou CD classe Piste 6 de poser des questions libres sur les éléments de la
présentation mais en imposant la forme : poser une
1 Activité de compréhension orale ciblée question semi-ouverte sur les journaux où elle a travaillé.
avec prise de notes. Les apprenants
écoutent une interview et doivent 2   Activité de production orale en duo.
repérer les questions utilisées pour Les apprenants doivent être capables de
s’informer sur une personne. mener une interview et d’en construire
OBJECTIF : Repérer les structures du questionnement le déroulement tout en imaginant
lors d’une interview pour s’informer, demander des le contenu.
explications, etc. OBJECTIF : Simuler une interview en produisant une
série de questions-réponses.
DÉROULEMENT
a. Vous lisez la consigne et la présentation d’Élisabeth DÉROULEMENT
Cornal avec les apprenants et vous leur demandez de a. Vous formez des groupes de deux étudiants et vérifiez
se concentrer uniquement sur les questions posées la distribution des rôles journaliste / personne inter-
par le journaliste. Vous leur dites de ne pas essayer viewée en précisant bien que les deux rôles doivent être
de comprendre l’ensemble des réponses de l’invitée, préparés ensemble. Vous faites lire les conseils et stra-
Élisabeth Cornal. Ils doivent essayer de prendre en tégies et répondez aux questions éventuelles.
note au minimum les débuts de phrases du journa- b. Vous vérifiez la compréhension des consignes et
liste pour repérer les structures interrogatives. leur accordez 10 minutes de préparation.
b. Vous demandez collectivement aux apprenants ce c. Vous passez dans la classe pendant ces dix minutes
qu’ils ont pu noter et écrivez au tableau les éléments afin d’apporter votre aide si besoin.
fournis selon les critères de classement de l’activité. d. Vous accordez un maximum de 3 minutes à chaque
c. Les apprenants vont écouter une nouvelle fois l’en- groupe pour passer devant le reste de la classe.
registrement et essayer de noter de nouvelles ques- e. Vous constituez un jury de six personnes qui vont
tions pour compléter le tableau. être chargées de procéder à une co-évaluation de la
d. Vous vérifiez ensemble dans la transcription p. 232 production orale sur les points suivants : un appre-
la formulation exacte des questions. nant va se focaliser sur l’utilisation des stratégies
pour mener l’interview ; un apprenant évalue la cor-
> Corrigé : a. Comment êtes-vous devenue journaliste ? / rection des structures interrogatives ; un apprenant
Vous êtes donc devenue journaliste juste après le évalue l’utilisation des expressions de but ; un appre-
lycée ? b. Quel est votre plus mauvais souvenir de nant évalue la correction phonétique et prosodique ;
journaliste ? c. À votre avis, quelles qualités sont un apprenant évalue le socio-linguistique, les rituels
indispensables pour devenir journaliste ? d’interaction ; un apprenant évalue le paraverbal (ges-
tuelle, etc.). Pour éviter la répétition, un jury évalue
deux interviews, puis six autres apprenants prennent
la fonction de jury.

111
Vous pouvez éventuellement, pour faciliter la tâche, proposer les grilles d’évalua-
tion reprenant les icônes météo :

Utilisation des stratégies pour mener une interview (alternance de questions,


reformulations, demande d’explications complémentaires, demander
l’opinion…).
Formation correcte des questions.
Utilisation des expressions de but.
Correction phonétique et prosodique.
Pertinence des rituels d’interaction (politesse, manière de s’adresser à la
personne dans ce contexte formel…).
Utilisation pertinente de la gestuelle dans la mise en scène.
> Exemple de production : le son [u] – et en plaçant la langue en avant – comme
– Bonjour. Est-ce que je peux vous poser quelques pour le son [i]. Vous leur faites répéter quelques séries
questions sur vous et votre apprentissage du français ? de mots qui contiennent les trois voyelles précédem-
– Je vous en prie. ment citées : « si – su – sous / vie – vue – vous / riz –
– Depuis combien de temps apprenez-vous le français ? rue – roue… » en mélangeant l’ordre dans lequel se
– J’apprends le français depuis 3 ans dans cette école. trouvent ces trois voyelles.
– Apprenez-vous d’autres langues en même temps ? b. Après avoir noté au tableau les verbes à l’infini-
– Non, j’étudie uniquement le français. Mais je pratique tif, vous demandez aux apprenants de conjuguer en
l’anglais et l’espagnol dans mon travail. binômes les verbes de l’activité au passé composé à la
– Avez-vous eu des cours de français quand vous étiez deuxième personne du singulier. À deux, ils lisent les
à l’école ? verbes ainsi conjugués.
– C’était une possibilité dans mon école, mais j’ai choisi c. Puis vous faites écouter l’enregistrement et deman-
d’étudier l’anglais et l’espagnol. dez de répéter à nouveau des verbes à l’infinitif, leur
– Apparemment, vous aimez beaucoup les langues participe passé et leur conjugaison à la deuxième per-
étrangères… Pourquoi avoir commencé à apprendre le sonne du singulier.
français ?
POUR ALLER PLUS LOIN
– Pour des raisons tout à fait personnelles. Une partie de
ma famille est installée en France et j’ai donc besoin de Après avoir cherché quelques virelangues sur Internet
communiquer en français quand je vais en visite chez eux. qui contiennent cette voyelle, vous proposez un
– Selon vous, que faut-il faire pour bien apprendre le petit concours de prononciation de virelangues pour
français ? Auriez-vous des conseils à donner aux autres travailler de manière ludique l’articulation de cette
personnes qui apprennent cette langue ? voyelle spécifique du français. Vous pouvez également
–… inviter les apprenants à créer leurs propres virelangues
à les faire répéter par le groupe-classe.
ERREURS POSSIBLES ET REMÉDIATION
2
Vous pouvez insister sur l’emploi du « vous » dans piste 31 ou CD classe Piste 08
l’échange, peut-être moins habituel pour vos appre-
nants mais requis par la situation de communication. 2 Activité de lecture mettant en
Vous pourrez également revenir sur les indica- opposition les voyelles [y] et [u].
teurs temporels (expression de la durée) vus dans la
OBJECTIF : Sensibiliser les apprenants à l’opposition
Semaine 3 qui seront à mobiliser.
entre les voyelles fermées [y] et [u].

Phonétique : prononcer la voyelle [y] – DÉROULEMENT


Distinguer la voyelle [y] et la voyelle [u] a. Vous pouvez demander aux apprenants de s’entraî-
ner à répéter les deux phrases de l’activité le plus vite
2
piste 30 ou CD classe Piste 07
possible avant d’écouter l’enregistrement. Vous leur
rappelez que le [y] se prononce la langue en avant tan-
1 Activité de sensibilisation à la dis que le [u] se prononce au contraire la langue en
prononciation de la voyelle [y]. arrière.
b. Après avoir fait écouter l’enregistrement, vous
OBJECTIF : Sensibiliser les apprenants à prononcer demandez à quelques apprenants de lire à voix haute
une des voyelles les plus spécifiques du français. ces deux petits textes.
POUR ALLER PLUS LOIN
DÉROULEMENT
a. Cette activité consiste en un entraînement arti- Vous pouvez également sélectionner des chansons
culatoire en prenant comme corpus quelques parti- dans lesquelles vous demandez aux apprenants de
cipes passés dont la prononciation finale est la voyelle retrouver tous les mots qui contiennent plusieurs
[y]. Vous commencez par demander aux apprenants sons que vous avez sélectionnés au préalable. Vous
de proposer et de prononcer quelques mots qui pouvez ainsi faire retrouver les mots d’une chanson qui
contiennent la voyelle [y]. Ils veilleront à articuler contiennent les voyelles étudiées pendant la Semaine 3
cette voyelle en arrondissant les lèvres – comme pour en ajoutant le [y] et le [u] de la Semaine 4.
112
Semaine 4 Bilan
COMPRÉHENSION DE L’ORAL    20 points 10. D’après l’étude, qu’est-ce qui ne varie pas selon
l’âge ? 2 points
2
CD classe Piste 14 ................................................................................................................

Vous entendez cette émission. Écoutez et répondez


aux questions.
COMPRÉHENSION DES ÉCRITS    20 points
1. Le thème de cette émission est… 1,5 point
Lisez le document et répondez aux questions.
a. Le succès des médias numériques.
b. La disparition des médias « classiques » en France.
c. La consommation croissante des médias. Pourquoi Internet risque-t-il
de remplacer la presse ?
2. L’enquête annuelle dont il est question dans le
document a révélé que la fréquentation des médias en 1. Aujourd’hui, pour avoir rapidement des nouvelles
France est en… 1,5 point fraîches sur un événement, on va sur Internet car, si on
veut avoir l’info dans la presse, il faut attendre le lende-
a. baisse. main pour trouver l’article correspondant. Par contre, sur
b. stagnation. Internet, on risque de lire des choses contradictoires sur
c. augmentation. un même sujet. Tout le monde pouvant écrire ce qu’il
3. Quelles sont les conséquences de la consommation veut, l’information que l’on trouve provient-elle d’une
source fiable ? Oui, si on va sur des sites de presse dont
que les jeunes font d’Internet ? 2 points
la parution du journal est également en version papier !
................................................................................................................
2. Les gens consomment de moins ne moins de maga-
4. D’après l’étude, quelle attitude adopte-t-on vis-à- zines depuis qu’ils ont Internet. Lorsqu’on leur demande
vis des médias lorsqu’on devient plus âgé ? pourquoi, à part le fait que ce soit gratuit, ils répondent
3 points (toute génération confondue) que la presse actuelle
manque d’originalité. En achetant différents magazines, ils
................................................................................................................
disent retrouver le même contenu légèrement modifié.
5. Qui sont les jeunes émancipés dont il est question 3. Pour certains, les jeunes essentiellement, aller chez
dans cette émission ? 2 points le libraire pour acheter son magazine représente une
................................................................................................................
contrainte. Cette génération, qui est en permanence
connectée, préfère tout avoir à portée de main plutôt
6. Quelle est la particularité des jeunes émancipés ? que sortir pour se documenter. Les études et/ou le tra-
1,5 point vail prennent trop de temps, donc Internet est un gain
de temps considérable. Pour les seniors, c’est l’effet
a. Ils découvrent les nouvelles formes de médias.
inverse. Ces derniers préfèrent sortir acheter leur journal
b. Ils savent utiliser différents médias en même temps.
pour avoir un contact humain, pour ne pas rester enfer-
c. Ils consomment essentiellement des médias
mer seuls chez eux. Étant retraités pour la plupart, ils ont
« classiques ».
beaucoup plus de temps libre et comme ils voient aussi
7. Pourquoi les adolescents de 13 à 17 ans sont-ils les beaucoup moins de personnes, l’achat du magazine est
plus gros consommateurs de médias numériques ? un bon prétexte de sorties et de rencontres.
3 points 4. La presse sur support papier a un coût qu’Internet n’a
pas (papier, frais d’impression, de publicité, pourcentage
................................................................................................................
de numéros à vendre…). Aussi, de plus en plus inquiets
8. D’après l’enquête, on se sert davantage de son télé- de la baisse des ventes de leurs journaux/magazines, cer-
tains éditeurs ont adapté leur support et publient l’inté-
phone portable… 1,5 point
gralité de leur contenu sur Internet mais cela reste payant,
a. en vieillissant. bien sûr. Les lecteurs sont-ils prêts à payer un support
b. quand on est jeune. informatique ? Le but est bien entendu de diminuer les
c. maintenant qu’au début de son apparition. coûts et de pratiquer des tarifs plus attractifs pour les
consommateurs. Pour certains, Internet est aussi une
9. Qu’utilisent moins les jeunes qui quittent le domi- façon d’être écologique, de lutter pour le bien-être la
cile familial ? 2 points planète. À discuter…
................................................................................................................

113
Semaine 4 Bilan
1. Les trois premiers paragraphes donnent cha- 4. D’après le texte, quelle différence y a-t-il entre la
cun une réponse à la question posée dans le titre de presse papier et Internet ? 1,5 point
l’article. Écrivez chaque réponse dans le tableau.
................................................................................................................
6 points (2 points/bonne réponse)
5. Quelle a été la réaction de certains éditeurs face à la
Paragraphe 1 chute des ventes de leurs publications ? 2 points
............................................................................

................................................................................................................
............................................................................

............................................................................
6. Pour quelle dernière raison, certains lecteurs et
Paragraphe 2 éditeurs préfèrent-ils Internet au support papier ?
............................................................................ 1,5 point
............................................................................ ................................................................................................................

............................................................................

Paragraphe 3
............................................................................

............................................................................

............................................................................

2. Quel conseil est donné dans cet article pour trouver


une information sûre ? 2 points PRODUCTION ÉCRITE                     15 points
................................................................................................................
Aujourd’hui, on oppose souvent presse en ligne et
presse papier. Pensez-vous qu’il s’agisse de médias
3. Cochez la bonne case pour dire si oui ou non les complémentaires ou plutôt de médias complètement
jeunes et les seniors achètent des magazines en opposés ? Pourquoi ? Ces deux types de publications
librairie et donnez-en les raisons en complétant le traitent-ils des mêmes thématiques ? Le font-ils de la
tableau suivant. même façon ou de façon différente ?
7 points (0,5 point/case correctement cochée
+ 1 point/justification correcte)
Vous répondez à ces questions en argumentant avec
des exemples concrets. (180 mots environ)
Les jeunes
Achètent N’achètent pas
en librairie en librairie
❒ ❒
Raisons :
..........................................................................................................

.......................................................................................................... PRODUCTION ORALE                     10 points


Au choix :
1. Vous informez-vous tous les jours ? Quel type
Les seniors d’information recherchez-vous ? Par quel support
Achètent N’achètent pas préférez-vous vous informer ? Pourquoi ?
en librairie en librairie
2. Pensez-vous qu’Internet a éliminé la presse papier ?
❒ ❒ Pourquoi ?
Raisons : 3. Que pensez-vous des journaux gratuits qui sont
.......................................................................................................... distribués un peu partout dans les lieux publics tels
que le métro ou les gares ? Lisez-vous ce type de
..........................................................................................................
presse ? Pourquoi ?

114
Semaine 5 B1.1
À Nantes
Scénario : Rendez-vous 1 Rendez-vous 2 > À écrire
On retrouve Simon à Nantes,
> Objectifs communicatifs > Objectifs communicatifs
• Rédiger une critique
deuxième étape de son périple de film, de roman
français. L’apprenant sera amené • Exprimer son enthousiasme • Exprimer un souhait,
à guider le personnage dans sa • Relater un fait divers une volonté > À dire
découverte de cette ville d’art et > Vocabulaire • Donner ses impressions • Critiquer une œuvre
d’histoire ; il devra également • Les mots de l’art > Vocabulaire
• Les voyelles nasales
l’aider à préparer une exposition. [ε̃] – [ɑ̃] – [ɔ̃]
> Grammaire • Autour du roman
• La forme passive > Grammaire
• Le pronom relatif dont • Le subjonctif : formation
> À partager et emplois
• Les marionnettes géantes > À faire
à Nantes • Organiser une exposition

PAGES D’OUVERTURE
La destination.  la propriété de la ville. La grue jaune est désormais
Nantes (prononciation [nɑ̃t]) est une ville de l’ouest de une des étapes du circuit de promenade de l’éléphant
la France, qui s’étend sur les rives de la Loire, à 50 km des machines de l’île.
de l’océan Atlantique. Chef-lieu du département de la
Loire-Atlantique et préfecture de région des Pays de la L’objet.
Loire, Nantes est l’élément central de la communauté Le Petit Beurre est une sorte de biscuit sablé dont le
urbaine Nantes Métropole qui compte près de plus connu en France est le Petit Beurre de la société
600 000 habitants. Labellisée ville d’art et d’histoire, LU. Ce gâteau sec, inventé en 1886 par Louis Lefèvre-
Nantes est aussi une ville universitaire depuis 1962. Utile dans la ville de Nantes, est devenu aujourd’hui
Les infrastructures portuaires de Nantes sont un un succès à l’échelle mondiale. Ce biscuit est connu
élément important du port autonome de Nantes- dans les pays anglo-saxons sous le nom de « French
Saint-Nazaire, un des grands ports français. Petit Beurre ». Le substantif « petit-beurre » est passé
dans la langue comme terme générique ; il prend
Les photos. alors un trait d’union.
• Page 80, en haut de la page. Le Lieu Unique est un
centre culturel, devenu scène nationale, créé à Nantes Suggestions d’activités :
le 1er janvier 2000 et installé dans les anciens locaux Vous posez aux apprenants la devinette suivante avant
de la biscuiterie LU, dont les initiales sont aussi celles d’ouvrir le livre à la double page d’ouverture. « J’ai
du centre. 4 oreilles, 52 dents et je suis un délice pour les petits
• Page 80, en bas de la page. Le passage Pommeraye comme pour les grands. Qui suis-je ? » (d’après l’un
est une galerie marchande du centre de Nantes. des plus fameux slogan publicitaire du Petit Beurre).
Construit de 1841 à 1843, ce passage, constitué de Après leur avoir fait ouvrir le manuel, vous amenez les
commerces et d’habitats est classé monument histo- apprenants à reconnaître le personnage représenté
rique depuis 1976. de dos en bas de la page 80. Il s’agit de Simon, rencon-
• Page 81, en haut de la page. Les Anneaux de Buren tré sur le forum des voyageurs lors de la Semaine 4.
(nommés aussi Les Anneaux) sont une œuvre de Vous expliquez que la Semaine 5 constitue une nou-
Daniel Buren située sur l’Ile de Nantes. L’œuvre est velle étape dans le parcours du personnage. Vous
composée de 18 anneaux de couleur argent situés faites situer la ville de Nantes sur la carte de France
à égale distance les uns des autres le long d’un des et visualiser le trajet parcouru depuis la capitale.
quais de la Loire. La nuit, les anneaux s’éclairent, Puis les apprenants observent les photos de la page
alternant rouges, verts et bleus. d’ouverture et font des hypothèses en petits groupes
• Page 81, en bas de la page. Une grue Titan. Les sur les activités et les lieux que s’apprête à visiter
grues Titan sont deux grues désaffectées situées sur Simon.
l’île de Nantes. Construites en 1954 pour le compte Pour la photo n° 1, vous donnez un indice en écrivant
des anciens chantiers navals Dubigeon et conser- les initiales LU au tableau (Lefèvre-Utile puis Lieu
vées en témoignage du passé industriel du centre de Unique) et en expliquant que le bâtiment avait un lien
Nantes, la grue jaune et la grue grise sont aujourd’hui avec l’objet fétiche de la Semaine (le petit-beurre).

115
Vous procédez à une mise en commun des hypo- l’autoévaluation avec les items du contrat d’appren-
thèses. Vous apportez ensuite les précisions que vous tissage (bandeau vert à gauche de la double page).
jugez nécessaires sur les lieux/bâtiments/sites que
les apprenants ne connaîtraient pas en vous reportant
au descriptif des photos ci-dessus. Solutions :
Je peux donner le titre de 2 romans français =
L’autoévaluation. « Exprimer un souhait, une volonté » et « Donner ses
Vous terminez l’exploitation de cette double page en impressions » (Rendez-vous 2)
invitant les apprenants à s’interroger en binômes Je peux citer 3 œuvres d’art célèbres = « Relater un
sur les trois points de l’autoévaluation proposée en fait divers » et « Les mots de l’art » (Rendez-vous 1)
bas de la page 81. Les apprenants partagent leurs Je peux parler de mon film préféré = « Exprimer son
connaissances, s’évaluent à l’aide des pictogrammes enthousiasme » (Rendez-vous 1), « Donner ses impres-
météo puis mettent en relation chaque point de sions » et « Critiquer une œuvre » (Rendez-vous 2)

116
Semaine 5 B1.1
À Nantes
> Objectifs communicatifs > Vocabulaire > À partager
• Exprimer • Les mots de l’art • Les marionnettes géantes
son enthousiasme > Grammaire à Nantes
Rendez-vous 1 • Relater un fait divers • La forme passive
Manuel p. 82-87 • Le pronom relatif dont

Semaine 5
Rendez-vous 1 à découvrir Aux Arts ! 1 Rendez-vous

 EXPRIMER SON ENTHOUSIASME e. Les apprenants s’expliquent les mots qu’ils


connaissent. Vous intervenez pour compléter les
1
explications.
Activité d’expression orale.
Les apprenants font des hypothèses sur > Corrigé : opéras ; année ; journées ; concerts ;
un évènement culturel à partir d’affiches. visites ; personnes ; vie
OBJECTIF : Émettre des hypothèses à partir d’affiches.

DÉROULEMENT 2

a. Vous proposez aux apprenants de travailler par piste 32 ou CD classe Piste 15


deux. Vous leur donnez 10 minutes pour regarder les 3 Activité de compréhension orale.
affiches, se concerter et faire des hypothèses sur ces Les apprenants prennent connaissance
journées. des informations essentielles données
b. Vous recueillez les propositions de chaque binôme dans le document audio.
à l’oral.
OBJECTIF : Découvrir les informations principales.
> Proposition de corrigé : Pendant cette journée,
on peut voir des opéras gratuits partout en France. DÉROULEMENT
On peut rencontrer des chanteuses et des chanteurs. a. Les apprenants lisent les phrases proposées puis
On peut visiter les opéras gratuitement. On peut écoutent le document, deux fois si nécessaire.
prendre des cours de chant… b. Une fois l’activité faite, ils circulent dans la classe
pour valider ou corriger leurs réponses entre eux.
c. Vous pouvez à nouveau faire écouter l’enregistre-
ment pour confirmer l’ordre choisi par chacun.
2 Activité de compréhension écrite. d. Mise en commun à l’oral, en grand groupe. Vous
Les apprenants doivent compléter un texte laissez les apprenants se mettre d’accord ensemble
lacunaire pour retrouver les informations sur l’ordre correct.
principales sur la journée présentée. e. Vous vérifiez la bonne compréhension du vocabu-
laire et vous l’expliquez si besoin en sollicitant au
OBJECTIF : Découvrir une manifestation culturelle. maximum les connaissances des apprenants.

DÉROULEMENT > Corrigé : c – e – b – a – f – d


a. Vous demandez à un apprenant de lire les mots pro-
posés à haute voix.
b. Les apprenants lisent le texte puis le complètent 2
individuellement, sans dictionnaire. piste 32 ou CD classe Piste 15
c. Vous demandez à un apprenant de lire son texte à 4 Activité de compréhension orale ciblée.
la classe et vous laissez le reste du groupe valider ou
invalider les propositions.
Les apprenants vont devoir fixer leur
d. Vous demandez aux apprenants si certains mots attention sur des passages précis
du texte sont nouveaux pour eux et vous les notez au du document.
tableau. OBJECTIF : Comprendre des éléments précis.

117
DÉROULEMENT b. Ils se mettent ensuite par deux, se répartissent les
a. Vous donnez 5 minutes aux apprenants pour qu’ils rôles et imaginent leur dialogue.
lisent les affirmations puis vous leur faites à nouveau c. Vous circulez dans les groupes pour apporter aide
écouter l’enregistrement. Vous les laissez répondre et correction.
au vrai/faux et vous leur demandez de corriger les d. Les groupes viennent jouer leur dialogue au tableau
phrases fausses. devant la classe.
b. Vous commencez par corriger le vrai/faux puis vous
demandez aux apprenants de rétablir la vérité pour
les phrases fausses.
c. Mise en commun et correction à l’oral.

> Corrigé : a. Vrai. b. Faux : Elle est accessible à tous :


« week-end porte ouverte ». c. Vrai. d. Vrai. e. Faux :
Cet évènement « coûte en temps, en investissement et
en présence des équipes techniques ». f. Faux : Elle est
gratuite : « week-end porte ouverte ».
 RELATER UN FAIT DIVERS
7 Activité de compréhension écrite et
d’expression orale. Les apprenants doivent
5
repérer les mots-clés des titres et émettre
Activité de production orale. des hypothèses sur le contenu des articles
Les apprenants sont amenés à donner leur
qu’ils s’apprêtent à lire.
avis sur l’évènement « Tous à l’opéra ».
OBJECTIF : Anticiper le contenu d’un article à partir de
OBJECTIF : S’exprimer, donner son avis. son titre.
DÉROULEMENT DÉROULEMENT
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir
a. Avant d’effectuer l’activité, vous invitez les appre-
donner leur avis sur le week-end « Tous à l’opéra » et
nants à définir le type de document figurant page 83.
expliquer pourquoi ils aimeraient ou non y participer.
Il s’agit de différents articles d’un magazine spécialisé
b. Vous leur laissez ensuite 10 minutes pour préparer
dans l’art (c’est ce qu’évoque le titre Biz’art Mag).
leur intervention.
b. Vous formez des groupes de trois. Chaque groupe
c. Vous procédez à un tour de classe : les apprenants
doit alors retrouver les informations demandées en
donnent leur avis sur cet évènement culturel et vous
s’appuyant sur les mots-clés présents dans les trois
laissez la discussion s’installer entre eux.
titres. N’hésitez pas à encourager les interactions
d. Pendant les échanges, vous notez les erreurs les
au sein des binômes lors de la réalisation de cette
plus significatives que vous corrigerez en grand
activité.
groupe à la fin de la séance.
Cette activité peut aussi être donnée à l’écrit comme > Proposition de corrigé : Article 1 : Le premier article
travail à la maison. relate sans doute un fait divers ayant eu lieu au Louvre
car c’est dans ce très célèbre musée parisien que se
> Proposition de corrigé : Je trouve que ce week-end trouve La Joconde de Léonard de Vinci. Une touriste
« Tous à l’opéra » est une bonne idée car nous n’avons
visitant le musée a peut-être essayé de dégrader
pas souvent l’occasion d’aller à l’opéra. Ces journées
l’œuvre, déçue de ne pouvoir apercevoir le visage de
permettent de découvrir des lieux magnifiques où on
Mona Lisa que de loin, derrière les cordons de sécurité
a parfois un peu peur de rentrer. Les spectacles sont
et la vitre protégeant le précieux tableau.
souvent chers, alors là, comme c’est gratuit, on n’hésite
pas…

8 Activité de compréhension écrite.


6 Activité d’interaction orale. Les apprenants affinent leur
Les apprenants imaginent puis jouent compréhension des textes.
un dialogue dans lequel ils doivent OBJECTIF : Comprendre globalement un article sur un
exprimer leur contentement en réponse fait divers artistique.
à une invitation.
OBJECTIF : Exprimer une appréciation positive. DÉROULEMENT
a. Vous conservez les trios formés lors de l’activité
DÉROULEMENT précédente puis vous demandez aux apprenants de
a. Vous proposez aux apprenants de lire le post-it chaque groupe de se répartir les articles.
« Exprimer une appréciation positive » et vous leur b. Les apprenants lisent une première fois le texte qui
demandez de repérer les expressions et mots qui leur a été attribué puis en font un compte rendu aux
montrent une appréciation positive. Vous leur faites deux autres membres de leur groupe en validant ou
dire plusieurs autres phrases d’exemples. non leurs hypothèses.

118
POUR ALLER PLUS LOIN > Corrigés : Article 1 Article 2 Article 3
Vous pouvez demander aux apprenants de partager a. La La Joconde Sur la plage Fontaine
leurs réactions à la lecture de ces faits divers avec leurs victime de Leonardo de Paul de Marcel
partenaires en exprimant des appréciations (surprise, da Vinci Gauguin Duchamp
amusement, indignation, indifférence…). b. L’arme Une tasse Une bombe Un
de peinture marteau
c. Une touriste Un Français Un homme
L’agresseur de 77 ans
9 Activité d’observation. Les apprenants d. Le lieu Le Louvre Un musée de Le Centre
vérifient leur compréhension du texte en Washington Pompidou
associant chaque texte à une œuvre.
POUR ALLER PLUS LOIN
OBJECTIF : Identifier une œuvre par rapport à un texte.
Vous indiquez que les événements relatés sont tous
issus de faits divers réels. Vous pouvez demander aux
DÉROULEMENT apprenants ayant connaissance d’autres faits divers du
a. Vous conservez les trios de départ. En groupe, les même type de les raconter au groupe.
apprenants observent et décrivent les trois œuvres
représentées en bas de page puis les associent res-
pectivement à chaque fait divers.
b. Vous procédez ensuite à une mise en commun en
grand groupe, à l’oral, pour vous assurer de l’exis-
tence d’un consensus au sein du groupe classe.

> Corrigés : Article 1 : b ; Article 2 : a ; Article 3 : c 11 Activité de production écrite.


Les apprenants vont devoir rédiger
POUR ALLER PLUS LOIN un fait divers en s’appuyant
Au cas où certains les connaîtraient, vous pouvez sur des informations imposées.
demander aux apprenants qui le souhaitent d’évoquer
brièvement l’histoire de ces œuvres célèbres et/ou de OBJECTIF : Rédiger un court article relatant un fait
leurs auteurs. divers.

DÉROULEMENT
a. Vous invitez les apprenants à prendre connaissance
des éléments du post-it « Relater un fait divers ». Il
récapitule les expressions et structures observées
lors de la séquence. Vous leur faites trouver d’autres
10 Activité de compréhension écrite. exemples dans les trois faits divers.
Les apprenants sont amenés à identifier b. Vous proposez aux apprenants d’échanger des
les éléments-clés d’un fait divers pour idées par deux au sujet de ce fait divers à écrire.
préparer l’activité de production écrite c. Vous leur demandez de passer à la rédaction indivi-
suivante. duelle, sur table ou hors classe, en fonction du temps
OBJECTIF : Identifier la structure spécifique d’un article disponible.
de fait divers.
POUR ALLER PLUS LOIN
DÉROULEMENT Vous relevez les rédactions pour une correction
a. Vous expliquez aux apprenants qu’ils vont devoir personnalisée puis faites lire l’ensemble des faits divers
retrouver les éléments constitutifs d’un fait divers produits par la classe – si l’effectif s’y prête – avant de
dans les articles et que l’œuvre d’art tient ici le rôle les comparer avec l’événement réel.
de la victime. Pour ce faire, voici deux liens vers des articles de
b. Vous accordez quelques minutes aux trios pour presse en ligne relatant cet événement insolite
lire à nouveau les textes et relever les éléments et ses suites judicaires : http://www.liberation.fr/
demandés. culture/0101107919-attentat-artistique-au-rouge-a-
c. Vous passez à la phase de correction collective : levres et http://www.liberation.fr/societe/010117334-
les informations retrouvées sont mises en commun à le-baiser-au-rouge-a-levres-sur-une-toile-de-
l’oral et notées au tableau. cy-twombly-1500-euros

119
Semaine 5
Rendez-vous 1 à savoir Aux arts ! 1 Rendez-vous

Vocabulaire : les mots de l’art > Corrigés : a. peint ; b. créateur – monochrome –


couleur ; c. sculpté ; d. sculpture – exposé ;
Pour  commencer  : il est possible d’exploiter les e. architecte – maître – dessiné
vignettes de la bande dessinée Léphant, placée en
tête des activités, en ouverture de la séquence lexi- ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
cale, en complément des activités proposées ou Une confusion étant possible entre des termes issus
encore en guise de mise en route pour les activités d’une même racine lexicale (sculpter, sculpture,
de la page « À dire » de la Semaine 5 (p. 95). Vous sculpteur…), il est intéressant de procéder à l’exploration
demanderez alors aux apprenants de décrire, d’expli- de certaines de ces « familles » de mots en les écrivant
quer et de commenter la réaction du personnage face au tableau, en colonnes, suivant les propositions des
à l’art contemporain (rejet, incompréhension ?...). apprenants (créateur, créer, création / peintre, peindre,
peinture, etc.).
Vous veillerez également à la prononciation correcte
des termes de l’activité en les faisant lire à voix haute.
1. Activité de reconnaissance lexicale.
Les apprenants sont amenés à s’approprier
POUR ALLER PLUS LOIN
des éléments-clés du lexique artistique.
Vous pouvez demander aux apprenants d’effectuer
OBJECTIF : S’approprier le lexique de l’art. des recherches biographiques sur les artistes cités
ou l’histoire des œuvres évoquées dans les différents
DÉROULEMENT items de l’activité.
a. Vous donnez quelques minutes aux apprenants
pour observer les mots contenus dans le cadre et les
classer dans l’une des cinq catégories proposées.
b. Vous demandez aux apprenants de comparer leur
classement par deux.
c. Vous procédez à une mise en commun/correction
collective en groupe classe. 3. Activité de précision du vocabulaire.
Les apprenants doivent confirmer ou
> Corrigé : a. un artiste, un visiteur, un peintre – b. une infirmer les définitions proposées pour
toile, un pinceau, une palette – c. un chef-d’œuvre, un une liste de termes.
tableau, une toile, une peinture – d. une galerie, un
musée, un atelier – e. une exposition OBJECTIF : Définir précisément un terme, affiner sa
compréhension du vocabulaire de l’art.
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous demandez aux apprenants de compléter chaque DÉROULEMENT
catégorie avec d’autres mots déjà connus ou rencontrés a. Vous formez des binômes puis vous leur accordez
lors d’activités antérieures : a. un sculpteur ; b. de la quelques minutes pour lire l’ensemble des définitions
peinture ; c. une sculpture ; d. une salle d’exposition ; proposées.
e. un vernissage… b. Les apprenants de chaque groupe statuent
ensemble sur la validité de la définition proposée. S’ils
la jugent incorrecte, ils sont invités à la rectifier.
c. Vous procédez à une mise en commun en groupe
2. Activité de contextualisation lexicale. classe.
Les apprenants doivent être capables > Corrigés : a. Vrai. b. Faux : le jugement peut-
d’utiliser les mots proposés dans être positif ou négatif. c. Vrai. d. Faux : un portrait
une phrase donnée. représente une personne (réelle ou fictive).
OBJECTIF : Compléter des phrases lacunaires avec des
termes issus du lexique artistique. ERREURS PRÉVISIBLES ET REMÉDIATION
Il peut être souhaitable de faire vérifier les définitions
DÉROULEMENT à l’aide d’un dictionnaire unilingue afin d’attirer
a. Vous laissez quelques minutes aux apprenants pour l’attention des apprenants sur la polysémie de
prendre connaissance des termes proposés et lire les nombreux mots français tels que « guide » ou « maître »
phrases lacunaires de l’exercice. par exemple.
b. Les apprenants recopient et complètent individuel-
lement les phrases puis comparent leur production POUR ALLER PLUS LOIN
avec celle de leur voisin. Vous pouvez demander aux apprenants de créer à
c. Vous procédez à une mise en commun/correction leur tour de nouvelles définitions à faire confirmer ou
collective en groupe classe. corriger par les autres.

120
4. Activité de discrimination lexicale. Grammaire : le pronom relatif dont
Les apprenants doivent être capables 2

de choisir parmi trois termes proposés piste 33 ou CD classe Piste 16


dans un contexte particulier. 1. Activité de compréhension orale.
Les apprenants doivent retrouver
OBJECTIF : Choisir le terme adéquat parmi trois les pronoms relatifs pour compléter
propositions.
les phrases.
DÉROULEMENT OBJECTIF : Compléter les phrases par des pronoms
a. Vous laissez aux apprenants quelques minutes pour relatifs.
réaliser individuellement l’activité.
b. Vous demandez aux apprenants de comparer rapi- DÉROULEMENT
dement leurs réponses avec leurs voisins et vous les a. Vous demandez aux apprenants de lire les phrases
incitez à vérifier le sens des mots dans le dictionnaire proposées et de les compléter, dans un premier
unilingue en cas d’hésitation. temps, sans écouter le dialogue.
c. Vous recueillez oralement les phrases obtenues b. Ensuite, ils écoutent le dialogue et vérifient leurs
pour validation finale par le groupe. réponses.
c. Mise en commun et correction.
> Corrigés : a. applaudissent ; b. La comédienne ; c. les
coulisses ; d. participent ; e. la salle > Corrigé : a. dont ; b. qui ; c. que ; d. où
POUR ALLER PLUS LOIN
Vous pouvez prolonger cette activité en demandant
aux apprenants de formuler des phrases avec les mots
non retenus. Par exemple : a. Les comédiens saluent le 2. Activité de transformation. Les apprenants
public à la fin du spectacle. / Le metteur en scène dirige les doivent transformer les phrases en
comédiens pendant les répétitions. les reliant par dont.
OBJECTIF : Relier deux phrases avec le pronom relatif
dont.
5. Activité ludique de reconnaissance lexicale
et d’orthographe. DÉROULEMENT
OBJECTIF : Retrouver des mots à l’aide de leur définition a. Les apprenants prennent connaissance du tableau
et du nombre de lettres qui les composent. grammatical et lisent les phrases données en
exemple. Pour les deux exemples dans le déroule-
DÉROULEMENT ment du tableau, vous leur demandez de retrouver les
a. Les apprenants lisent les définitions proposées. deux phrases qui ont été reliées par dont et de vous
Vous veillez à la compréhension des items par l’en- expliquer pourquoi c’est ce pronom relatif qui a été
semble du groupe. utilisé (J’ai acheté un billet d’opéra. / Je t’ai parlé hier
b. Vous pouvez faire réaliser cette activité sous forme du billet d’opéra. ➞ parler de ; La pièce s’appelle Le
de concours de rapidité (individuellement ou en petits Mariage de Figaro. / Je te parle d’une pièce. ➞ parler
groupes). Les apprenants complètent la grille le plus de.)
rapidement possible. Il(s) annonce(nt) à haute voix le b. Vous invitez ensuite les apprenants à lire les items
mot mystère (« opéra ») pour signifier aux autres que de l’activité et à recopier le mot qui se répète dans la
sa/leur grille est complète. Le premier apprenant/ seconde phrase et sera remplac