Vous êtes sur la page 1sur 7

I.

HYPOTHESES DU CALCUL :

1. Description du projet :

Il s’agit d’un réservoir cylindrique surelevé en béton armé de 11.7 m de diamètre et de 18 m de hauteur
sur le TN, d’une capacité de 500 m3. La hauteur d’eau en partie courante de la cuve est de 6.00 m.

2. Documents de base :

 Plans détails architecturaux.


 Etude géotechnique.
 Cahier des charges du réservoir.

3. Documents normatifs.

 Fascicule 74.
 Règlement de calcul des ouvrages en BA suivant la méthode des états limites (BAEL 91 modifié
99).
 Règlement parasismique RPS2000.
 Traité du béton armé (réservoir).
 Annale ITBTP N°486 et 250.

4. Caractéristiques des matériaux :

a. Béton pour béton armé.

Les contraintes admissibles à retenir pour le béton sont en fonction des conditions du contrôle de la
fabrication et des dosages en ciment.

Béton en contact avec l’eau : B25

 Contraintes admissibles :

ELU :
 Compression b = 0.85 fc28/1.5
 Traction : ft28 =0.6+0.06 fc28
Et à priori on prend fc28 = 27 MPa et on trouve :
 Compression b = 153 bars
 Traction ft28 = 22.2 bars.

ELS :
 compression b = 0.6 fc28
 traction ft28 = 0.6+0.06 fc28
On prend fc28 = 27 MPa, on trouve :
 compression : b = 162 bars.
 traction : ft28 = 22.2 bars.

1
b. Aciers pour béton armé :

Aciers HA Fe 40 Fe = 500 MPa.


ELU : e = Fe / s = 434 MPa.
ELS: =classe d’armature.
HA, = 1.6

Contrainte admissible de l’acier pour tout élément d’ouvrage au contact avec l’eau.
f t 28
s    (30 ) MP

  = plus grand diamètre de barre tendue en mm.
  = coefficient de fissuration des armatures. Le terme 30 ne peut être pris en compte que pour la
face en contact permanent avec l’eau ou en atmosphère saturée (sauf à la mer et eaux agressives).
 La valeur de  varie selon type de structure et étanchéité, pour notre cas le réservoir est étanche
par lui-même ce qui donne  = 240.

c. Ferraillage minimum :

Dans la partie courante des parois: le rapport de la section totale des armatures doit être inférieur à 2% et
supérieure à 0.12 %.
Pour les poteaux : 0.2 %≤ A/B< 5%.
Avec :
A : section d’acier.
B : section du béton.

5. Sol d’assise :

Le système de fondation adoptée est de type radier.

Type de charges :

Les charges prises en compte sont :


 Charges permanentes G.
 Charges d’exploitations Q.
 Charges due au séisme S (zone 1).

TYPE DE RESERVOIR
Le réservoir est de type surélevé: H= + 18,00 m/T.N + 24,00 m/T.N

II. DIMENSIONS DE RESERVOIR

- Capacité de réservoir : Vr= 500 m3


- Diamètre de réservoir : Dr= 11.7 m
- Rayon de réservoir : r= 5.85 m
- Hauteur d’eau utile : He= 6,00 m
- Hauteur de la cuve : Hc= 8.27 m
- Epaisseur de la cuve : Ec= 20cm
- Epaisseur de la coupole supérieure: Es= 10cm

2
- Epaisseur de la coupole inférieure : Ei= 20cm
- Rayon de la coupole supérieure : Rc= 11.9 m
- Rayon de la coupole inférieure : Rc= 8.00 m

III COUPOLE SUPERIEURE

a - R=Dcuve
Flèche de la coupole: 1,01 m
Surface de la coupole: 56,04 m²

b-charges:
* Charges permanentes :
Total 27,56 t

* Charges d’exploitations : 100 kg/m²


5,60 T
E.L.U :
P u = 1.35 G + 1.5Q 45,61 t
E.L.S :
Ps=G+Q 33,16 t

Effort vertical /ml

E.L.U : Vu=Pu/(2.r)= 1,77 t

E.L.S : Vs=Ps/(2.r)= 1,29 t

Effort horizontal (Effort de poussée):

E.L.U: Vu/(tan) 3,54 t

E.L.U: Vs/(tan) 2,57 t

L’effort de compression suivant la méridienne

Nu = (Vu²+Hu²)1/2 3,96 t
Ns = (Vs²+Hs²)1/2 2,88 t
b = Nu/(Esx1.00) 39,59 t/m² << sigma Bt = 207.6 t/m²

ferraillage minimum 2 cm2


Ferraillage minimum, on adopte un quadrillage d’armatures de haute adhérence
Nappe Méridienne H.A10 , espacement =15 cm.
Nappe circulaire H.A10 , espacement =15cm.
IV CUVE CYLINDRIQUE
Ferraillage des cerces:
 1 t/m3
- Poussée de l’eau par mètre de hauteur
Pe= h
- L’effort du traction dans la paroi
T = Pe.D / 2 = h.D /2
E.L.U:
A= 1.5Tu/s.u = 1.5 .h.D /(2 s.s)

3
E.L.S:
Fissuration très préjudiciable:s=
A= Ts/ s.s = .h.D /(2s.s)

Z (m) Ferraillage
 (mm) esp(cm)
0-1,00 14 10

1.00-3,40 14 12
3.40-6.675 14 15

Ferraillage vertical

 Ferraillage vertical

Moment de flexion vertical :


Mo = 1 476,00 kgm
M1 = 295,20 kgm
Y0 = 0,54 m
Y1 = 2,72 m

Z (m) Ferraillage
 (mm) esp(cm)

V COUPOLE INFERIEURE 0-1,00 14 10

1.00-3,40 14 12
Flèche de la coupole: 1,70 m
3.40-6.675 14 15
- Charges:
* Charges permanentes :
Total 58,62 t
* Charges d’exploitations :
Poids de l’eau :
250 t

E.L.U :
P u = 1.35 G + 1.5Q 454,13 t
E.L.S :
Ps=G+Q 308,62 t

L’effort de compression suivant la méridienne

Nu = (Vu²+Hu²)1/2 34,19 t
Ns = (Vs²+Hs²)1/2 23,23 t
b = Nu/(Eix1.00) 136,75 t/m² 1530,00 t/m²
ferraillage minimum
Ferraillage minimum, on adopte un quadrillage d’armatures de haute adhérence
Cerces T12 e15

4
Horizontal T14 e 15

VI . TOUR DU SUPPORT:
- La tour du support a pour épaisseur 20 cm
* Charges permanentes:

Total 539,77 t
* charges d’exploitations:
- Coupole supérieure: 5,60 t
- eau 250 t
- escalier: 6t
Total 261,39 T
En charge:

E.L.U:
P = 1.35G + 1.5Q 1120,78 t
E.L.S
P= G+Q 801,16 t
A vide
E.L.U:
P = 1.35G + 1.5Q 745,78 t
E.L.S
P= G+Q 551,16 t

* Ferraillages:
 bc 6,30 Mpa
 a 347,83 Mpa

VII- ACTION DU VENT:

vitesse du vent : v 25 m/s


q10 = v2/16.3 38.34
- Contrainte du vent : q10= 38.34 kg/m²
a)Effet de site
site exposé ks= 1,25
b)Effet de la hauteur

Q(z)/q10=1 kh=1si h<10m h<10 m


Q(z)/q10 = 2.5 (h+18)/( h+60) si h10 m

VIII- Radier:
Geométrie de la dalle
Epaisseur 1,00 (m)
Contour:
bord début fin longueur
x1 y1 x2 y2 (m)
1 0,00 20,50 20,50 20,50 20,50
2 20,50 20,50 20,50 0,00 20,50
3 20,50 0,00 0,00 0,00 20,50
4 0,00 0,00 0,00 20,50 20,50

Résultats des calculs:


Moments maximaux + ferraillage pour la flexion

5
Ax(+) Ax(-) Ay(+) Ay(-)

Ferraillage réelle (cm2/m):


12,72 19,08 12,72 19,08
Ferraillage théorique modifié (cm2/m):
49,40 23,10 47,27 24,50
Ferraillage théorique primaire (cm2/m):
49,40 23,10 47,27 24,50
Coordonnées (m):
0,00;9,82 13,18;5,18 10,68;0,00 13,18;5,18
Moments maximaux + ferraillage pour la flexion

Ax(+) Ax(-) Ay(+) Ay(-)

Symboles: section théorique/section réelle


Ax(+) (cm2/m) 49,40/12,72 0,00/0,00 8,73/12,72 0,00/0,00
Ax(-) (cm2/m) 0,00/0,00 23,10/19,08 0,00/0,00 23,10/19,08
Ay(+) (cm2/m) 9,42/12,72 0,00/0,00 47,27/12,72 0,00/0,00
Ay(-) (cm2/m) 0,00/0,00 24,50/19,08 0,00/0,00 24,50/19,08

ELS
Mxx (kN*m/m) 715,01 -300,19 133,39 -300,19
Myy (kN*m/m) 140,68 -325,12 681,96 -325,12
Mxy (kN*m/m) 13,04 -49,09 -11,05 -49,09

Nxx (kN/m) -18,91 -8,81 -2,29 -8,81


Nyy (kN/m) -3,66 -34,62 -10,86 -34,62
Nxy (kN/m) -1,96 -0,57 -0,70 -0,57

ELU
Mxx (kN*m/m) 1891,01-790,63 352,67 -790,63
Myy (kN*m/m) 372,04 -858,25 1803,11-858,25
Mxy (kN*m/m) 34,40 -130,37 -29,37 -130,37

Nxx (kN/m) -50,54 -22,77 -6,13 -22,77


Nyy (kN/m) -9,79 -92,20 -29,11 -92,20
Nxy (kN/m) -5,40 -1,92 -2,06 -1,92

Flèche
|f(+)| = 0,0 (cm) <= fdop(+) = 3,0 (cm)
|f(-)| = 0,8 (cm) <= fdop(-) = 3,0 (cm)

6
7