Vous êtes sur la page 1sur 9

Avion

Pour la commune du Pas-de-Calais, voir Avion (Pas-de-Calais).

Le Concorde au jubilé de la Reine d'Angleterre

Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation


civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air,
entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on
parlera de planeur), dont la sustentation en vol est obtenue
principalement par des réactions aérodynamiques sur des surfaces qui
restent fixes dans des conditions données de vol. Celui ou celle qui le
dirige est appelé pilote ou aviateur/aviatrice.

Lorsque la sustentation en vol est obtenue par des réactions


aérodynamiques sur des surfaces en mouvement, généralement une ou
plusieurs hélices principales dont les axes sont verticaux, l'appareil est
alors un hélicoptère ou un gyroptère, selon que la surface porteuse est
animée par un moteur ou non.

Un avion qui est muni d'un dispositif lui permettant de décoller et de


se poser sur l'eau (amerrir) est un type d'avion appelé hydravion.

Étymologie et histoire [modifier]


Avions, Musée national de l'air et de l'espace, Smithsonian Institution,
Washington DC
Article détaillé : Histoire de l'aviation.

Le mot aviation (du latin avis, oiseau, et actio, action) a été employé
pour la première fois par Gabriel de La Landelle, en 1863, dans le
livre Aviation ou navigation aérienne sans ballon, un ouvrage rendant
compte des tentatives d'envol de Jean-Marie Le Bris dans un appareil
plus lourd que l'air.

Le terme 'avion' sera ensuite utilisé en 1875 par Clément Ader pour
désigner sa série d'appareils volants, puis breveté par lui. C'est ainsi
qu'il a appelé l'appareil baptisé Éole, avec lequel il décolle le 9 octobre
1890 puis rase le sol sur 50 mètres à 20 cm au-dessus de la piste. Cet
événement ne sera toutefois pas homologué comme étant le premier
vol : la hauteur atteinte était insuffisante pour le qualifier de tel. De
fait, la performance de cette génération d'engins ne fera pas se
bousculer les entrepreneurs }}

 Compétition aéronautique
 meeting aérien
 Autogire
 Aviateur
 Aviation
 Avion de ligne
 Gyroptère
 Hydravion
 Hélicoptère
 Instrument de bord
 Liste des avions civils
 Liste des avions militaires
 Morphologie d'un aéronef
 Ornithoptère
 Tiltrotor

Bibliographie [modifier]

 François Besse, 100 avions de légende, Éditions Solar, 2004.

Avion de chasse
Le Spitfire, avion de chasse majeur de la Seconde Guerre mondiale

Un avion de chasse (ou simplement chasseur) est un avion militaire


conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de
bombardiers afin de les empêcher d'atteindre leurs cibles, ou d'autres
chasseurs afin de protéger les bombardiers de son propre camp

Histoire [modifier]

Un Fokker Triplan Dr1 allemand de la Première Guerre Mondiale


Les avions de chasse apparurent lors de la Première Guerre mondiale
afin d'abattre les avions et ballons de reconnaissance ennemis, puis les
premiers bombardiers. Le premier combat aérien eut lieu le 5 octobre
1914 près de Reims. L'utilisation de mitrailleuses sur des avions, alors
équipés d'une hélice, ne fut pas sans poser quelques problèmes : voir
l'article détaillé.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les chasseurs ont eu à jouer un


rôle prépondérant : le contrôle du ciel et la supériorité aérienne sont
devenus une partie vitale de la doctrine militaire, par exemple dans le
cadre de la Blitzkrieg. Pendant la bataille d'Angleterre, l'incapacité de
la Luftwaffe à venir à bout des escadrons de chasseurs britanniques a
rendu l'invasion de de la Grande Bretagne impossible.

Les recherches destinées à produire des chasseurs de plus en plus


performants aboutirent entre autres à l'apparition, en opérations, des
premiers avions à réaction, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Les premiers furent les Messerschmitt 262 allemands, mais ils furent
peu utilisés car l'État-Major les destinait plutôt au rôle de chasseur-
bombardier. Consacrant le déclin irréversible des avions à hélice, la
Guerre de Corée fut l'occasion des premiers combats aériens entre
chasseurs à réaction, principalement entre le F-86 Sabre américain et
le Mig-15 russe.

Dès les années 1950, des avions de chasse supersoniques furent


développés, rapidement suivis par des avions capable de voler à plus
de deux fois la vitesse du son. D'une façon générale, on vit apparaitre
des avions de plus en plus performants mais aussi de plus en plus gros
et complexes. Depuis les années 1980, des efforts ont été faits pour
produire des avions plus simples, sans pour autant trop sacrifier les
performances.

Caractéristiques [modifier]
Le MIG-21 russe, un des meilleurs chasseurs à réaction de son époque

Le cahier des charges d'un bon avion de chasse a considérablement


changé avec le temps. Les caractéristiques de base étaient
initialement :

le plus 
manoeuvrable
possible, afin
d'esquiver un avion
adverse et de se
mettre facilement
en position de tir
(Sopwith Camel,
,Mitsubishi Zero)
rapide en montée, 
en palier et en
piqué (Spad VII,
Me 109), afin de
pouvoir rattraper
ses cibles ou au
contraire échapper
à un adversaire
,trop puissant
puissamment armé 
pour porter des
coups efficaces
dans un minimum
de temps
(Hurricane, FW
190, P-47)

Pendant la Seconde guerre mondiale, ces critères se sont modifiés


: progressivement

la manoeuvrabilité 
passant au second
plan derrière la
vitesse et la
puissance de tir
,(Me 262)
la résistance aux 
coups nécessaire à
la survie de l'avion
et du pilote
l'autonomie de vol 
devenant
essentielle pour les
missions à longue
portée (P-51
Mustang)

De nos jour, avec les combats hors du champ visuel, un chasseur doit
: être

équipé d'un radar 


performant lui
permettant de
détecter toutes les
cibles potentielles
autour de lui
équipé de contre- 
mesures
.électroniques

: Ses armes sont


des mitrailleuse 
initialement, puis
des canons à
partir de la
Seconde guerre
mondiale
des roquettes entre 
la fin de la
Seconde guerre
mondiale et les
années 1960
des missiles air-air 
depuis la fin des
années 1950

Autres termes utilisés [modifier]

Formation Indienne de Su-30 à l'extérieur et de Mirage 2000 en


pointe encadrant des F-15 de l'USAF

Historiquement, les avions de chasse étaient répartis en plusieurs


catégories comme les chasseurs de jour, chasseurs de nuit, chasseur à
long rayon d'action, etc. Ceci était justifié par les différences de
performances et d'équipements nécessaires pour chacun de ces rôles.
De nos jours, tous les chasseurs peuvent opérer de jour comme de
.nuit

Juste après la Seconde Guerre mondiale sont apparus les premiers


intercepteurs, souvent avec une autonomie moins importante qu'un
chasseur traditionnel, leur mission se limitant à décoller, rejoindre
l'adversaire et le détruire. On citera par exemple le English Electric
.Lightning

Le terme d'avion de supériorité aérienne désigne généralement un


avion plus polyvalent de type "chasseur lourd" comme le F-15 Eagle
.ou le Su-27 Flanker