Vous êtes sur la page 1sur 6

Sciences de l’Ingénieur

Fiche de cours n°8


Les filtres
professeur : G. Maléjacq

I- PRESENTATION - DEFINITION :

L’information issue d’un capteur qu’elle soit numérique ou analogique peut être perturbée, bruitée, parasitée. Le
filtrage des grandeurs mesurées permet d’obtenir un signal épuré. Les filtres sont classés en deux familles :

Capteur Filtre

-Les filtres passifs : exclusivement composés de résistances, condensateurs, inductances.


Inconvénient : Aucune amplification possible

-Les filtres actifs: composés de résistances, condensateurs, inductances et AOP et/ou transistor.
Avantage : Amplification possible

II- CARACTERISTIQUES :
Les filtres quoique classés en deux familles sont aussi classés par caractéristiques:
- les filtres passe-bas : Laissent passer uniquement les signaux de basses fréquences
(exemple les sons graves)
- les filtres passe-haut : Laissent passer uniquement les signaux de hautes fréquences
(exemple les sons aigus)
- les filtres passe-bande : Laissent passer les signaux ayant ’une gamme de fréquences définie (exemple les
sons médiums)
- les filtres coupe-bande : Rejètent les signaux ayant une certaine gamme de fréquences.

III- METHODE D'ETUDE DES FILTRES :


Pour étudier un filtre il faut connaître quelques outils mathématiques tels que :
- Les complexes
- La méthode de LAPLACE
VS
L'étude d'un filtre se fait à partir de sa fonction de transfert G= et d'une interprétation graphique, le
VE
diagramme de BODE, aussi appelée COURBE DE GAIN.

IV- LES COMPOSANTS ET LES NOMBRES COMPLEXES :

Les composants, résistances, inductances, condensateurs, peuvent être modélisés par des nombres
complexes. On généralise ainsi la notion d’impédance (loi d’ohm) d’après les propriétés des fonctions
complexes vues en mathématiques.

IMPORTANT : POUR DES RAISONS EVIDENTES, LES ELECTRICIENS NOTENT « j » AU


LIEU DE « i »LA VARIABLE COMPLEXE (j² = -1)

1
L’élément résistif.
ZR
R

i(t) I
U
u(t)
D’après u(t) = R . i(t) on en déduit V = R . I d’où Z R = R
Z R est un réel pur, son argument sera toujours nul. En effet i(t) et u(t) sont toujours en phase dans un
élément résistif.

Le condensateur.
ZC
C
i(t) I
U
u(t)

du(t) 1 1
Avec la relation i(t) = C on en déduit I = C jω. U d’où Z C = =−j
dt jCω Cω

On appelle ω la vitesse angulaire ou encore la pulsation du signal : ω = 2.π.f


f : fréquence en Hz
ω : rad.s-1
j

L’argument de ZC est donné par Arg(ZC) = Arctan Cω = − π . Nous vérifions ainsi que u(t) est en
0 2
π
retard de par rapport à i(t).
2 1
U max = Z C .I max = .I max

i(t) u(t)
Umax
Imax

π
2

Retenez que : lim Z C = 0 : la capacité se comporte comme un fil (court-circuit).


ω →∞

lim
ω →0
Z C = ∞ : la capacité se comporte comme un circuit ouvert.

2
La self inductance.
L ZL

i(t) I
U
u(t)
di(t)
Avec la relation u(t) = L on en déduit U = L. jω. I d’où Z L = jLω
dt

π π
| ZL | = Lω et Arg (ZL) = , u(t) est donc en avance sur i(t) de
2 2

lim Z L = ∞
ω →∞
: l’inductance se comporte comme un circuit ouvert

lim
ω→0
ZL = 0 : l’inductance se comporte comme un fil

V- LE FILTRE PASSE BAS

Symbole : Schéma électrique possible :

I R
VE Vs
Vs C
VE

Etude du comportement asymptotique.

 En basse fréquence la capacité se comporte comme un circuit ouvert ; le courant I est nul.
Pour des signaux ayant une fréquence basse nous avons donc VS = VE

 En haute fréquence la capacité se comporte comme un court-circuit. Pour des signaux ayant une fréquence
importante nous avons donc VS = 0 V

Donnons une représentation graphique à ce comportement. La grandeur considérée est la fonction de transfert du
VS
filtre en posant le rapport G=
VE
|G|
On démontre que le graphe
correspondant est de la forme suivante :
1

0 f
fC
La limite de l’intervalle des fréquences transmises est appelée fréquence de coupure fC.

Recherche de l’expression complexe du Gain.

V e .Z c
C’est un diviseur de tension donc : V S =
(Z c + Z R )
3
VS 1
Montrer que le gain peut se mettre sous la forme : G= =
V E 1+ j f
fC
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..

Pour que sa représentation graphique soit facile on utilise comme unité le décibel. Le gain s’écrit alors 20 log |G|

Calculer le module de G puis son argument :

……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..

Courbe de gain réelle


Il est convenu de représenter l’évolution du gain en fonction de la fréquence. On parle alors de courbe de gain où
la grandeur considérée est : GdB = 20 Log | G | Log décimal
G est exprimé en décibels (dB) : Si VS = 10 VE → G = +20 dB
Si VS = 0,1 VE → G = -20 dB
Si VS = VE → G = 0 dB
1
Considérons la fonction du filtre passe-bas où G = avec f0= 100 Hz
f
1+ j
f0
Log fo Log 10fo Log 100 fo
GdB 10 102 103 104
0 log f
-3

-10
Pente à -20dB par
-20 décade de fréquence

-30

-40

Exemple de réponse
VE 1000 Hz, 1V d’amplitude
6V
5V 10 Hz, 1V d’amplitude

VS

4
VI- LE FILTRE PASSE HAUT
I

C
VE R Vs
VE Vs

R = 100 Ω C = 16 µF
Etude du comportement asymptotique.
 En basse fréquence la capacité se comporte comme un circuit ouvert. Pour des signaux ayant une fréquence basse
le courant I est donc nul et nous avons VS = 0V
 En haute fréquence la capacité se comporte comme un court-circuit. Nous avons ici VS =VE
Etude du comportement asymptotique

Donner :
- La fonction de transfert complexe
- L’expression du gain en dB
- La courbe de gain sous Bode

……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………………………..
GdB
10 102 103 104
0 log f

-10

-20

-30

-40

5
Exemple de réponse
VE 1000 Hz, 1V d’amplitude
6V
5V 10 Hz, 1V d’amplitude

VS

VII- LE FILTRE PASSE BANDE

VE Vs

- Déduire des structures précédentes le câblage d’un filtre passe bande.


- Donner l’allure de la courbe de gain d’un filtre passe-bande centré sur f0= 100 Hz

GdB
10 102 103 104
0 log f

Exemple de réponse

100 Hz, 1V 1000 Hz, 1V 10 Hz, 1V


VE
6V
5V

VS