Vous êtes sur la page 1sur 47

SOMMAIRE

Préambule
1- CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES ............................................... 7
1.1 RÈGLES DE CONSTRUCTION ......................................................................... 7
1.2 APPROBATION DES PLANS ............................................................................. 7
1.3 CONTRÔLE AVANT MISE EN SERVICE DES POSTES ................................. 8
1.4 MISE EN SERVICE DES POSTES : ................................................................. 8
1.5 MODIFICATION DE POSTE OU RENOUVELLEMENT D’ÉQUIPEMENTS : .. 9
1.6 MANŒUVRE DES CELLULES HTA .................................................................. 9
1.7 TRANSFORMATEUR DE PUISSANCE ........................................................... 10
1.8 ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES DU POSTE ................................................. 10
1.9 PRISE DE TERRE ET CONDUCTEUR DE PROTECTION ........................... 12
2- GENIE CIVIL ........................................................................................................ 13
2.1 PORTE D’ACCÈS ET SERRURERIE :............................................................ 13
2.2 CANIVEAUX SOUS LE TABLEAU HTA ET ENTRÉES DE CÂBLE .............. 13
2.3 ENTRÉES PROVISOIRES................................................................................ 14
2.4 NIVEAU SOL FINI : .......................................................................................... 14
2.5 VENTILATION : ................................................................................................. 14
2.6 POSTES SOUTERRAINS ET TRAPPE D’ACCÈS : ....................................... 15
3- COMPTAGE.......................................................................................................... 17
3.1 GÉNÉRALITÉS : ............................................................................................... 17
3.2 CARACTÉRISTIQUES DU MATÉRIEL : .......................................................... 17
4- PROTECTION GÉNÉRALE HTA......................................................................... 21
4.1 SÉLECTIVITÉ DES PROTECTIONS : ............................................................. 23
4.2 CONSTITUTION DE LA PROTECTION : ........................................................ 23
4.3 RÉGLAGE DES PROTECTIONS ..................................................................... 24
4.4 DÉPARTS SECONDAIRES AVEC PROTECTIONS ........................................ 24
5- RACCORDEMENT DES GÉNÉRATEURS D’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ........... 25
5.1 GÉNÉRALITÉS .................................................................................................. 25
5.2 TEXTES DE RÉFÉRENCE ............................................................................... 25
5.3 ACCORD ENTRE LE DISTRIBUTEUR
ET L’UTILISATEUR OU LE PRODUCTEUR ................................................... 25
6- POSTE SUR UN POTEAU BÉTON.................................................................... 27
6.1 GÉNÉRALITÉS ................................................................................................... 27
6.2 INTERRUPTEUR AÉRIEN ................................................................................. 27
6.3 TRANSFORMATEUR DE PUISSANCE ............................................................. 27
6.4 COMPTAGE ........................................................................................................ 28
6.5 DISJONCTEUR CLIENT (D2) ............................................................................ 28
6.6 MISE À LA TERRE DES «MASSES» ET DU «NEUTRE» .............................. 28
7- POSTE BAS SIMPLIFIÉ PRÉFABRIQUÉ .......................................................... 31
7.1 GÉNÉRALITÉS ................................................................................................... 31
7.2 INTERRUPTEUR AÉRIEN ................................................................................. 31
7.3 DISPOSITIF DE PROTECTION ......................................................................... 31
7.4 APPROBATION PRÉALABLE DU DISTRIBUTEUR.......................................... 31
7.5 MISE À LA TERRE DES «MASSES» ET DU «NEUTRE» .............................. 32
7.6 COMPTAGE ........................................................................................................ 32
7.7 DISJONCTEUR «CLIENT» ................................................................................ 32
7.8. SCHÉMA DE PRINCIPE D’UN POSTE BAS SIMPLIFIÉ PRÉFABRIQUÉ ..... 32
Annexe 1 : TABLEAU COMPTAGE ......................................................................... 33
Annexe 2 : SCHÉMA DU CIRCUIT DE COMPTAGE HTA..................................... 34
Annexe 3 : SCHÉMA DU CIRCUIT DE COMPTAGE BT ....................................... 35
Annexe 4 : MISE EN OEUVRE DES CABLAGES DE COMPTAGE ..................... 36
Annexe 5 : ENCOMBREMENT DES TC BT ...................................................... 38-42
Annexe 6 : POSTE AVEC COMPTAGE HTA .......................................................... 45
Annexe 7 : POSTE AVEC COMPTAGE BT ............................................................ 46
Annexe 8 : AUXILIAIRES DU POSTE ..................................................................... 47
Annexe 9 : POINTS PARTICULIERS À VÉRIFIER ................................................ 48
Annexe 10 : ÉTAPES DU RACCORDEMENT ........................................................ 50
Préambule

Le présent document a vocation à :


• Préciser les exigences particulières du Distributeur Électricité de Strasbourg
Réseaux,
• Rappeler les points importants de la C13-100,
• Faciliter la conception, la réalisation et la vériÞcation des postes client,
• Rappeler les différentes étapes du raccordement,
• Il ne se substitue pas à la C 13-100 qui doit également être appliquée.

On nommera par la suite la société Électricite de Strasbourg Réseaux


«le Distributeur» et «le Client» le demandeur du raccordement HTA.

FASCICULE F53 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES Rédacteur : Chef de groupe :


Laurent WINOM
DE TRANSFORMATION CLIENT
NOV 1997 WL/WJF/AF Juillet 2010
Révision complète
-1-
CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES

1.1 RÈGLES DE CONSTRUCTION


Les postes de transformation client doivent être réalisés par des entreprises qui sont
en possession d’un certiÞcat de qualiÞcation professionnelle.
Les postes de transformation client HTA/BT, préfabriqués, maçonnés ou situés
à l’intérieur d’un immeuble et raccordés à un réseau de distribution HTA, doivent
être conformes aux normes NF C 13-100, C 13-101, C13-200, C14-100, C 15-100
et aux conditions techniques ci-après.
Les postes sur poteau doivent être construits selon la norme C 13-103.
Les postes bas simpliÞés doivent être construits selon la norme C 13-102.
Le raccordement des générateurs d’énergie électrique dans les installations alimentées
par un réseau de distribution publique doit faire l’objet d’une étude d’insertion du
distributeur ÉS Réseaux.
Les postes seront implantés en bordure d’une voie publique avec un accès
permanent et direct pour le personnel du Distributeur. Ceci exclut notamment
que le poste soit placé à l’intérieur du site, même si celui-ci est gardienné ou que
son exploitant remette un jeu de clés d’accès au Distributeur.
Les portes d’accès au poste seront munies de serrures normalisées qui doivent
être mises en place par le client.

1.2 APPROBATION DES PLANS


Avant le début des travaux de construction (idéalement avant le dépôt de
la demande de permis de construire et de l’achat de matériel) d’un nouveau poste ou
de modiÞcation de poste, l’installateur doit soumettre au Distributeur, pour examen
et approbation, le projet comprenant :
- un plan de situation précisant la position du poste par rapport aux voies publiques
attenantes et l’accès du personnel du Distributeur,
- le schéma général du poste,
- les schémas HTA et BT jusqu’au niveau du disjoncteur général BT, ainsi que
le schéma des verrouillages mécaniques et électriques le cas échéant,
- le nom du fabricant des appareils prévus avec indication de leurs caractéristiques,
- les liaisons HTA privées,
- la longueur des câbles ou des lignes aériennes,
- la nature et la section des liaisons,
- le régime du neutre,
- les plans, élévations et coupes, à l’échelle 1/20 du local abritant le poste avec
les équipements électriques et l’emplacement du tableau de comptage.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 7/50
1.3 CONTRÔLE AVANT MISE EN SERVICE DES POSTES
Le contrôle sera fait par le Distributeur en présence éventuelle de l’installateur
mandaté par le client.
Il a essentiellement pour but :
- d’éviter les perturbations dans l’exploitation du réseau du Distributeur,
- d’assurer la sécurité des agents appelés à intervenir dans le poste,
- de vériÞer la conformité à la norme C13-100 et au présent fascicule.
En cas de non-conformité de l’installation, le Distributeur est en droit de
ne pas procéder à la mise sous tension de l’ouvrage.

1.4 MISE EN SERVICE DES POSTES


1.4.1 Contrôle CONSUEL – Attestations de Conformité
Selon le nouveau décret n° 2010-301 du 22 mars 2010 (qui modiÞe le décret
n° 2001-222 et le décret n° 72-1120 du 14 décembre 1972) toute nouvelle installation
électrique à caractère déÞnitif raccordée au réseau public de Distribution d¹électricité,
devra faire l’objet d’une attestation de conformité visée par CONSUEL.
Cette attestation établie et visée par CONSUEL devra être remise au distributeur
au plus tard à la date de demande de mise en service du raccordement.
Les installations de production d’énergie et les installations entièrement rénovées
sont également concernées par ce décret.
Pour plus d’informations, consultez la Documentation Technique de Référence
du Distributeur sur son site www.es-reseaux.fr.
1.4.2 Conditions pour la mise en service
! Le poste doit être conforme aux normes en vigueur.
Le Distributeur doit disposer :
- des autorisations administratives pour le raccordement au réseau de distribution,
- du dossier Technique C13-100 complet et conforme,
- de l’attestation de conformité visée par CONSUEL,
- d’une ligne téléphonique raccordée au réseau France Télecom, dans le local, pour
la télérelève du compteur.
! Le client doit avoir souscrit un contrat de fourniture d’énergie.
AÞn de permettre au Distributeur d’organiser les travaux de réseaux, de pose comp-
tage et de réglage de protections du poste, le Client doit transmettre au Distributeur
l’ensemble des pièces mentionnées au minimum 2 semaines avant la date de mise
en service souhaitée.
Dans certains cas le Distributeur pourra réaliser les travaux de raccordement des
cellules HTA au réseau de Distribution. Le client devra transmettre au Distributeur
l’original du rapport de vériÞcation du poste (DRE 152). Le Distributeur verrouillera
les organes de mise sous tension de la partie en attendant la pose du comptage.

page 8/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
1.4.3 Mise en service pour essais
Cette procédure ne s’applique pas aux logements d’habitations individuels ou collec-
tifs, ni aux services généraux des immeubles collectifs d’habitation, mais aux seuls
bâtiments commerciaux, industriels ou administratifs ayant une puissance supérieure
à 36 kVA.
Elle est destinée à permettre la mise sous tension provisoire d’installations élec-
triques en vue de procéder à leurs essais, mais en aucun cas à leur exploitation.
Cette mise sous tension pour essais (MSPTE) est effectuée en utilisant le branchement
déÞnitif pour une période justiÞée par la seule durée des essais.
ESR Þxe, en accord avec le client, la durée de la mise sous tension pour essais en
fonction de l’installation, la date de mise sous tension et la date de mise hors tension.
La durée de la mise sous tension pour essai variera habituellement entre quelques
jours et une semaine et devrait, pour les installations les plus importantes, rester
inférieure à un mois. ESR devra disposer des mêmes éléments que pour la mise en
service déÞnitive du poste (§ 1.4.2), le CONSUEL en moins, le DRE 152 (Rapport
de vérifcation du poste vierge de remarques) en plus.
Le maître d’ouvrage peut demander à ESR une mise sous tension pour essai,
pour une durée limitée, à l’aide du document : «Engagement de mise sous tension
provisoire en vue de procéder aux essais d’installations électriques» publié sur le site
internet : www.es-reseaux.fr

1.5 MODIFICATION DE POSTE


OU RENOUVELLEMENT D’ÉQUIPEMENTS
Toute modiÞcation de poste doit faire l’objet d’une validation du distributeur.
Sont particulièrement concernés :
- Renouvellement des cellules HTA,
- Échange de transformateur (avec sous sans augmentation de puissance),
- Échange de disjoncteur BT,
- Augmentation ou diminution de Puissance,
- Raccordement d’un générateur d’énergie.
Conformément au décret 72-1120 du 4 décembre 1972 (modiÞé par décret 2001-222
du 6 mars 2001 et décret n° 2010-301 du 22 mars 2010) une nouvelle attestation de
conformité (délivrée par un organisme de contrôle agréé choisi par le client) pourra
être exigée. (Cas d’une rénovation totale de l’installation électrique avec déconnexion
réalisée par le distributeur)

1.6 MANŒUVRE DES CELLULES HTA


Les cellules «arrivée» du réseau HTA seront manœuvrées et condamnées par
le Distributeur. Les cellules disjoncteur et protection HTA seront manœuvrées par le
Client ou son installateur.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 9/50
1.7 TRANSFORMATEUR DE PUISSANCE
Les transformateurs sont à prévoir pour une tension d’isolement de 24 kV pour
l’ensemble du réseau du Distributeur. Ils seront équipés des prises 19500 - 20000
- 20500 V. Ces prises seront ramenées sur un commutateur non manœuvrable sous
tension (verrouillage).
Dans le cas d’un comptage Basse Tension, les bornes BT du transformateur devront
être rendues inaccessibles au client (capot plombable ou cadenassable).
Les connecteurs embrochables HTA du transformateur seront verrouillables.
Le certiÞcat d’essais du transformateur sera transmis au Distributeur avant la mise
en service.

1.8 ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES DU POSTE


Équipements Haute Tension
- La tension nominale d’isolement de l’appareillage doit être prévue pour 24 kV.
- Les postes devront être conçus pour être équipés de 2 cellules artère.
Les cellules «arrivée» du réseau HTA devront impérativement être des cellules neuves
et conformes à la spéciÞcation EDF HN 64-S-41 (ou -42 ou -52)
Les caractéristiques des interrupteurs seront :
• intensité nominale : 400 A,
• pouvoir de fermeture sous 24 kV : 31,5 kA.
- Pour les cellules équipées de matériels isolés au SF6, il faudra respecter une
distance minimale de 10 cm entre la face arrière et le mur pour permettre l’évacuation
correcte des gaz en cas d’arc interne et éviter la condensation dans les cellules.
- Les cellules HTA doivent être fixées au sol conformément aux instructions
de montage du fabriquant. En général sont prévus au minimum 4 vis M12 pour
un ensemble 2I + P.
- Le disjoncteur assurant la protection générale d’un poste devra avoir un pouvoir
de coupure de 12,5 kA - 1 s et un courant nominal de 400 A.
- Téléconduite des cellules artères : Le client a la possibilité de demander
au Distributeur la téléconduite de ses cellules artères. Après étude de faisabilité
et de cohérence, le Distributeur donnera sa réponse et validera le cas échéant le matériel
à installer. Tous les frais de fourniture, d’installation et d’entretien du matériel sont
à la charge du client. Il devra également mettre à disposition une ligne téléphonique
analogique directe dédiée à la téléconduite. Un contrat de maintenance devra être
mis en place par le client, aÞn de garantir le bon fonctionnement des équipements.
Si aucune maintenance n’est réalisée par le client, le Distributeur est en droit
de réaliser lui-même cette maintenance et de la facturer au client au prix
du Catalogue des Prestations (disponible sur le site ESR).
- Dans le cas de postes souterrains nous recommandons, la mise en place de cellules
compactes, moins sensibles à l’humidité.

page 10/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
Équipements Basse Tension et signalisation
- Les cellules artère devront être équipées d’un dispositif de Détection et de signali-
sation Lumineuse de courant de Défaut (DLD) déÞni par le Distributeur, et raccordé
en amont du disjoncteur BT (voir schéma en annexe 7 et 8). Le nombre de DLD
à mettre en place sera précisé par le Distributeur lors de la validation du dossier
technique C13-100.
Seuls certains modèles sont homologués et seront validés lors de la transmission du
dossier technique.
Pour les postes à comptage haute tension ou lorsque les auxiliaires du poste sont secourus
par une source autonome, il y a lieu d’installer un DLD du type DASP (détecteurs à alimenta-
tion autonome). Le DLD n’est pas nécessaire dans le cas d’une alimentation en antenne.
- Le sectionnement BT à coupure visible sera installé dans le local du poste.
- L’interrupteur de l’éclairage du local devra être à voyant lumineux pour
les postes en immeuble.
- Un schéma uniÞlaire du poste avec indication des caractéristiques électriques,
des verrouillages et des sources de secours devra être afÞché dans le local du
poste.
- Le mode de sertissage des cosses recommandé est de type :
• Sertissage à poinçonnage profond pour les câbles en Aluminium
• Sertissage à serrage concentrique pour les câbles en Cuivre
- Le tableau des auxiliaires du poste (schéma Annexe 9) devra être monté dans
un coffret dédié de classe 2 et être clairement identiÞé. Il devra porter l’étiquette
«Attention cette partie de l’installation reste sous tension même après ouverture
du disjoncteur principal». Le câble d’alimentation des Auxiliaires devra aussi être
de classe 2.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 11/50
1.9 PRISE DE TERRE ET CONDUCTEUR DE PROTECTION
Tout poste doit posséder une prise de terre des masses et, si le poste comporte un
transformateur, une prise de terre du neutre, quel que soit le régime du neutre.
Les terres du poste client doivent impérativement être réalisées sur le domaine privé
du client.
Les valeurs des terres seront mesurées par l’organisme de contrôle (désigné par
le client) et reportées sur le DRE 152 dont l’original est remis au Distributeur.

Détails des circuits de mise à la terre

Les postes et ventilations ne doivent pas être reliés


intentionnellement à la prise de terre des masses du poste.

Valeurs maximales des résistances des prises de terre


Terre des masses du Terre des masses du poste de livraison
Défauts monophasés poste de livraison reliée au neutre
limités à séparées du neutre
TTS/ITS TTN/ITN TNR/ITR

150 ou 300 A 4 ohms 3 ohms < à 10 ohms


1000 A 1 ohm 1 ohms < à 10 ohms

page 12/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
- 2 -
GÉNIE CIVIL

Le poste est un local électrique qui ne doit être traversé par aucune canalisation non
nécessaire à son exploitation. Sont ainsi strictement interdits les passages de canali-
sations d’eau, de gaz ou d’écoulement de ßuides.

2.1 PORTE D’ACCÈS ET SERRURERIE


La porte d’accès doit permettre le passage et la manutention du matériel. Une dimen-
sion minimale de 1,20 m x 2,20 m est demandée.
Elle doit être pourvue d’une serrure spécifique avec une combinaison unique
pour le client, mais qui permet l’accès aux agents du Distributeur tenus d’intervenir
dans le poste.
C’est un cylindre FTH repère C dans la série ESR. Il existe différentes formes
de cylindres. Consulter au besoin le Distributeur.
La serrure doit impérativement être Þxée au moyen de boulons traversants.
Chaque porte doit s’ouvrir vers l’extérieur et être équipée :
- d’une barre anti-panique,
- d’un bloque porte,
- d’un moraillon de cadenassage,
- d’une poignée extérieure Þxe.
La poignée extérieure ne doit pas actionner la gâchette de la serrure aÞn d’éviter
d’ouvrir la porte « claquée » sans la clé.

2.2 CANIVEAUX SOUS LE TABLEAU HTA ET ENTRÉES DE CÂBLE


Les caniveaux sous les cellules et la fosse devant les cellules sont à prévoir selon
le plan ci-après :

Les entrées de câble HTA doivent déboucher dans le caniveau qui chemine jusqu’aux
cellules HTA. L’ensemble doit être réalisé de telle sorte que le Distributeur puisse
poser ses câbles de raccordement en respectant les rayons de courbure du câble HTA
(environ 1 mètre).
Les caniveaux doivent être réalisés de telle sorte qu’ils permettent de garder
«du mou» pour pouvoir réaliser les extrémités de câble dans de bonnes conditions.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 13/50
Les entrées de câbles doivent déboucher à 60 cm (au minimum) au-dessous du niveau
du sol extérieur Þni. Si cette dimension ne peut être respectée, il y a lieu de met-
tre en place jusqu’au niveau du sol Þni) une protection mécanique complémentaire
(bétonnage à 250 kg/m3, tôles striées, etc.)

Étanchéité des entrées de câbles


L’étanchéité des entrées de câble HTA est
de la responsabilité du client. Aussi, en
cas de risque d’inÞltration d’eau (zone
inondable, ruissellement…) il est recom-
mandé de mettre en place des entrées
de câbles étanches type Haufftechnik.
Pour être efÞcace, il faut alors que tous
les câbles (HTA, BT, France Telecom,
Terre...) soient introduits par un système
étanche. Attention, le type d’étanchéité est
à valider par le Distributeur car il doit
être compatible avec son câble réseau.

Ces équipements doivent être prévus avant la construction du bâtiment car ils sont en
général intégrés à la façade bétonnée. Il est impossible de les rajouter par la suite.

2.3 ENTRÉES PROVISOIRES


Le poste sera équipé d’un passe-câble comportant une
ßasque d’obturation étanche facilement démontable de l’intérieur
(diamètre de passage environ 125 mm).
Cette entrée sera placée à ~0,50 m au-dessus du niveau intérieur
du poste.
Ce passe-câble a pour objet de pouvoir réaliser une alimenta-
tion de secours en cas de défaillance du poste, tout en fermant
la porte d’accès.

2.4 NIVEAU SOL FINI


Le niveau sol Þni doit être établi, à l’endroit où l’eau est susceptible de pénétrer dans
le local, 20 cm au dessus du niveau du sol avoisinant.
Le plancher doit être plat pour éviter les chutes et faciliter les manutentions.

2.5 VENTILATION
Les ouvertures de ventilation doivent être dimensionnées et positionnées de manière
à contribuer de manière efÞcace au refroidissement des équipements électriques
et notamment du transformateur. Il faut environ 1 m² de ventilation Haute et 1m² de
ventilation basse pour un transformateur de 1000 kVA chargé à 80 %.

page 14/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
La prise d’air basse doit être située au minimum à 20 cm au-dessus
du niveau du sol du poste.
Les grilles de ventilation doivent empêcher l’introduction de
tiges, la pénétration d’eau et de neige, l’entrée d’animaux.
Ce sont de préférence des doubles lames de persiennes en tôle
munies d’un grillage à mailles de 10 mm au plus en Þl de 2,2 mm
au moins. Les grilles en forme de chevrons sont particulièrement
recommandées.
Pour plus d’efÞcacité, il est recommandé de placer les entrées
d’air à côté du transformateur et les sorties sur le mur opposé
avec une dénivelée supérieure à 2,50 m.

2.6 POSTES SOUTERRAINS ET TRAPPE D’ACCÈS


Dans le cas de la construction d’un poste de transformation en sous-sol, les points
suivants seront à respecter :
- Le poste devra rester à l’abri des inÞltrations d’eau et des inondations.
- Il devra être construit au dessus du niveau des plus hautes eaux. Le cuvelage du
poste permettrait de contourner cette règle. Cependant les cuvelages sont rarement
efÞcaces sur la durée de vie du poste ; c’est pourquoi nous déconseillons cette
solution.
- Des précautions devront être prises pour éviter qu’une conduite d’évacuation d’eaux
puisse refouler vers le poste en cas d’orage
- L’accès au poste se fera par une trappe d’accès normalisée selon croquis.
Cette trappe doit être située à l’abri de la circulation et pouvoir être ouverte dans les
conditions de sécurité optimales. Elle doit permettre l’accès au poste au Distributeur
24h/24 pour effectuer les manœuvres
d’urgence.
Il appartient au client de concevoir cette
trappe en respectant les normes en vigueur
aÞn d’éviter toute chute du personnel
qui emprunte la trappe, mais aussi des
passants. En effet, lorsque le Distribu-
teur accède au poste pour effectuer les
manœuvres d’urgence, la trappe reste
ouverte. C’est pourquoi elle doit être
pourvue de garde-corps et d’une grille
qui empêchent toute chute.
De part sa construction, elle permet l’accès du personnel et le
passage du matériel. (Dimension minimale conseillée 1.50 x
2.50 m)
L’ensemble du matériel doit être validé par le Distributeur avant
construction.
CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 15/50
page 16/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
- 3 -
COMPTAGE

3.1 GÉNÉRALITÉS
Le Document Technique de Référence Comptage déÞnit, en matière de comptage,
les règles applicables aux utilisateurs du réseau électrique desservi par Électricité de
Strasbourg Réseau. Il est consultable sur le site du Distributeur à l’adresse www.es-
reseaux.fr. En voici les principales règles :
Éléments Fourniture Installa-
tion
Cadre support de compteur ESR Client
Compteur ESR ESR
Ligne téléphonique le télérelevé du compteur Client Client
Transformateurs de courant pour poste à comptage côté BT ESR Client
Coupe-circuit de protection du circuit de tension pour poste à comptage côté BT Client Client
Transformateurs de courant pour poste à comptage côté HT Client Client
Transformateurs de tension pour poste à comptage côté HT Client Client
Coupe-circuit de protection du circuit de tension pour poste à comptage côté HT Client Client
Câbles de raccordement des circuits tension et courant du comptage Client Client

Pour permettre à l’électricien du client de récupérer les fournitures mises à disposition


par le Distributeur, ESR lui transmet un bon de sortie de matériel.
L’ensemble du circuit de comptage doit pouvoir être scellé par le Distributeur.
Le client devra poser le matériel adapté aux usages décrits (caisson BT, porte-fusibles…)

3.2 CARACTÉRISTIQUES DU MATÉRIEL


Le câblage des TC et TT est à réaliser par le client (ou son électricien).
Pour les TC BT, les prises des différents rapports devront être câblés jusqu’au coffret
de comptage pour permettre le changement de rapport sans coupure du client.
Les TC sont installés de manière à ce que le P1 soit orienté du côté du distributeur
et le P2 du côté du client.

3.2.1 TT et TC pour le comptage HTA


Les seuls équipements utilisables sont ceux ayant une autorisation d’emploi à ERDF.
Les transformateurs de tension à double enroulement secondaire, l’un réservé au dis-
positif de comptage, l’autre à l’utilisation de la protection de découplage du client
sont autorisés.
Les transformateurs de courant du comptage sont strictement réservés à l’usage du
comptage de l’énergie électrique.
Le rapport de transformation des TC doit être adapté à la puissance souscrite prévue
par le client. Plage utile : 0.2 In à In pour des TC de classe 0.2 s.
Le Client choisira le calibre de ses TC en fonction de la Puissance qu’il souhaite
souscrire immédiatement tout en tenant compte de ses besoins futurs.
Il est recommandé de choisir des TC à double rapport, ce qui permettra au Client
d’adapter son installation plus facilement en cas d’évolution de puissance.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 17/50
Si le calibre des TC n’est plus adapté à la Puissance que souhaite souscrire le Client
(0,2 In < P souscrite < In en classe 0,2 s), ce dernier sera dans l’obligation de les
renouveler à ses frais ou d’en modiÞer le couplage (si cela est possible).
Dans tous les cas, il devra solliciter l’accord du Distributeur pour valider son choix.
Pour les nouveaux raccordements en comptage HTA la puissance minimale de sous-
cription est de 250 kW.
Caractéristiques principale des TC Comptage (postes neufs) :
Tension nominale : 24 kV
Courant nominale primaire : à valider par le Distributeur
Courant nominale secondaire : 5 A
Puissance : 7,5 VA
Classe de précision : 0,2 s
Caractéristiques principale des TT (postes neufs) :
Tension nominale : 24 kV
Tension nominale primaire : 20000 V3
Tension nominale secondaire : 100 V3
Puissance : 15 VA
Classe de précision : 0,5
Ces caractéristiques (TC et TT) sont valables pour les nouveaux postes. Pour les
postes existants, consulter systématiquement le Distributeur car les caractéristiques
des TT et TC à utiliser peuvent varier en fonction du matériel en place (comptage,
protection de découplage).
Le Client fournira au Distributeur les PV d’essais de ces équipements. L’entretien de
ce matériel est à charge du Client.

3.2.2 TC de comptage en Basse Tension


Les TC sont fournis par le Distributeur et posés par le Client.
Le client fournira au Distributeur la puissance nominale du transformateur HTA/BT
et la plage de puissance souscrite souhaitée. (Pour les nouveaux raccordements HTA
la puissance minimale est de 250 kW).
L’entretien de ces TC est à charge du Distributeur
Tableau calibre TC BT
En fonction de la puissance du transformateur, nous utiliserons des TC à 2 ou 3
rapports.
TRANSFO (kVA) Type TC Rapports usuels Plage de puissance souscrite possible
100 microbloc 100 - 200/5 12 - 120 kW
160 microbloc 150 - 300/5 18 - 180 kW
250 microbloc 200 - 500/5 24 - 300 kW
400 tore 500 - 1000/5 60 - 600 kW
630 tore 500 - 1000/5 60 - 600 kW
800 tore 500 - 1000 - 2000/5 60 - 1200 kW
1000 tore 500 - 1000 - 2000/5 60 - 1200 kW
1250 tore 500 - 1000 - 2000/5 60 - 1200 kW
Tous les rapports devront être cablés jusqu’au cadre comptage.

page 18/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
Installation des TC:
• Dans le caisson BT sur les bornes BT du transformateur HTA/BT : Le caisson
doit pouvoir être scellé et accessible sans coupure de l’alimentation. Un couloir
d’accès et un espace de plain pied d’au moins 60 cm doit être réservé à cet effet
devant le caisson BT, du côté de son ouverture. Les porte-fusibles pour la prise des
tensions du comptage sont à poser sur un côté du caisson (voir photos en annexe).
Cette solution nécessite que le transformateur soit équipé d’un caisson BT.
• Dans un coffret mural en matière isolante : Il est Þxé au mur de façon à ce que
sa partie supérieur soit au maximum à 1 m 80 du niveau du plancher. Les câbles
BT devront être interrompus à l’endroit du coffret. La platine TC équipée de
tores y sera raccordée par un système d’éclissage (voir photos en annexe).
• Pour les raccordements existant avec transformateur HTA/BT de 250 kVA
au maximum : Dans un coffret mural en matière isolante Þxé au mur de façon
à ce que sa partie supérieur soit au maximum à 1 m 80 du niveau du plancher.
Les câbles BT seront raccordés directement sur le bloc TC (microbloc).
Les câbles seront obligatoirement en cuivre rigide.
Attention : Dans tous les cas les TC de comptage (Basse Tension) ainsi que le porte-
fusible (Prise des Tensions comptage) devront rester accessibles transformateur de
puissance sous tension. AÞn de pouvoir intervenir en toute sécurité, il est impératif
de respecter un accès de plain pied devant les TC de 60 cm minimum.

3.2.3 Coupe-circuits pour la tension comptage


Le circuit de mesure des tensions est protégé par un porte-fusibles tri polaire avec
coupure du neutre.
Type de fusibles : 10,3 x 38 - 10A gG.
En régime IT, le porte-fusible est remplacé par un disjoncteur tétra polaire 10A ayant
un pouvoir de coupure de :
- 25 kA courbe B pour les transformateurs < 800 kVA,
- 50 kA courbe B pour les transformateurs > 800 kVA.

3.2.4 Câbles de liaison des circuits de mesure


Les câbles de mesure sont impérativement de type HN 33S34
Circuit tension : 4 x 4 mm²
Circuit courant : 4 x 4 mm² si la longueur < 10 m
4 x 6 mm² si la longueur > 10 m.
Les câbles doivent être d’un seul tenant sans ajout d’interface de connexion,
hormis les connexions d’extrémité.
Du côté des TC, les câbles seront munis de cosses fermées.
Le câblage est à réaliser par l’électricien du Client dans le respect des instruc-
tions de ce document.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 19/50
3.2.5 Ligne téléphonique
Le client mettra à disposition du Distributeur une ligne téléphonique de type analogique
de l’opérateur France Télécom par compteur à télérelever. Le Client est responsable
des démarches et des coûts Þnanciers quant à l’ouverture de cette liaison téléphoni-
que. À cet effet il fera réaliser une liaison physique entre le panneau de comptage
et l’arrivée France Télécom. Il effectuera les démarches auprès de France Télécom
pour l’ouverture de cette ligne.
Il communiquera au Distributeur le(s) numéro(s) de téléphone associé(s) au comptage.
Cette liaison, dans le cas d’un poste en zone rurale (réseau FT ou ESR aérien),
sera réalisée avec un câble sur-isolé selon les prescriptions de France Télécom.
(HN 93 S 50 conforme à la spéciÞcation EDF CERT 62/95/0142).
Attention : Le comptage ne sera posé que lorsque cette ligne sera opérationnelle.

3.2.6 Tableau de comptage


Il est à installer conformément à l’annexe I.
Il est à mettre à la terre des masses du poste par une liaison de 25 mm² en cuivre nu.
L’écran des câbles de mesure qui y seront raccordés devra être mis à la terre
des masses dans le coffret de comptage uniquement.

page 20/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
PRINCIPE DE RACCORDEMENT
DES TC COMPTAGE BASSE TENSION
MULTI RAPPORTS

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 21/50
Repérage des conducteurs
Comptage côté HTA
Câble N° Þl Repère Origine Comptage
1 U1 S1 TT-A U1
2 U2 S1 TT-B U2
1
3 U3 S1 TT-C U3
4 UN Commun des S2 et relié à la terre UN

Câble N° Þl Repère Origine Comptage


1 I1 S1 TT-A I1
2 I2 S1 TT-B I2
2
3 I3 S1 TT-C I3
4 IN Commun des S2 et relié à la terre IN

Comptage côté BT avec TC mono rapport


Câble N° Þl Repère Origine Comptage
1 U1 Borne A du transformateur U1
2 U2 Borne B du transformateur U2
1
3 U3 Borne C du transformateur U3
4 UN Borne Neutre du transformateur UN

Câble N° Þl Repère Origine Comptage


1 I1 S1 TC-A I1
2 I2 S1 TC-B I2
2
3 I3 S1 TC-C I3
4 IN Commun des S2 et relié à la terre IN

Comptage côté BT avec TC multi rapports


Câble N° Þl Repère Origine Comptage
1 U1 Borne A du transformateur U1
2 U2 Borne B du transformateur U2
1
3 U3 Borne C du transformateur U3
4 UN Borne Neutre du transformateur UN

Câble N° Þl Repère Origine Comptage


1 S1-I1 S1 TC-A S1-I1
2 S1-I2 S1 TC-B S1-I2
2
3 S1-I3 S1 TC-C S1-I3
4 S2 Commun des S2 et relié à la terre S2

Câble N° Þl Repère Origine Comptage


1 S3-I1 S3 TC-A S3-I1
2 S3-I2 S3 TC-B S3-I2
3
3 S3-I3 S3 TC-C S3-I3
4 inutilisé

Câble N° Þl Repère Origine Comptage


1 S5-I1 S5 TC-A S5-I1
2 S5-I2 S5 TC-B S5-I2
4
3 S5-I3 S5 TC-C S5-I3
4 inutilisé

page 22/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
- 4 -
PROTECTION GÉNÉRALE HTA

4.1 SÉLECTIVITÉ DES PROTECTIONS


Un défaut dans l’installation du client ne doit en aucun cas provoquer une perturbation
dans le réseau du Distributeur.
Les protections générales à prévoir sont celles déÞnies par la norme C 13-100.

4.2 CONSTITUTION DE LA PROTECTION


Protection par rupto-fusibles
La protection par fusibles à haut pouvoir de coupure (HPC) est autorisée à condition
que le courant de base IB soit inférieur à 45 A.
Liste des fusibles à utiliser :
Tension nominale Puissance nominale du transformateur (kVA)
du réseau de kVA 25 50 63 80 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 1000 1250
distribution (kV)
20 A 6,3 6,3 6,3 6,3 6,3 6,3 16 16 16 16 43 43 43 43 43 63

Lorsque le poste comporte plusieurs transformateurs ou si celui-ci est déporté, il est


nécessaire d’installer un disjoncteur comme organe de protection générale

Protection par disjoncteur


La détection des défauts (courant maxi phases et homopolaire) est assurée par relais
indirects raccordés sur 3 TC montés en aval du disjoncteur et en amont des TC de
comptage.
Ces TC de protection seront au minimum de la classe 10 P10.
Le calibre des TC protection sera déÞni en fonction des puissances installées
en accord avec le Distributeur.
Le déclenchement du disjoncteur se fera par soit :
- un ensemble «chargeur batterie». La bobine de déclenchement sera à manque
tension.
- une protection sans source auxiliaire à l’aide d’un percuteur alimenté par l’énergie
du défaut
Dans tous les cas, l’ensemble du système de protection est à soumettre au
Distributeur pour vériÞcation et validation.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 23/50
4.3 RÉGLAGE DES PROTECTIONS
Le réglage des protections sera effectué et plombé par le Distributeur.
Le réglage homopolaire devra être supérieur au courant résiduel capacitif du réseau
HTA du client.
Si la protection est assurée par des TC, le réglage minimum du relais homopolaire
sera de 12% du rapport primaire des TC.
Le réglage max. I phases sera de 2,5 fois l’intensité nominale de la puissance ins-
tallée.
Les protections phases et homopolaires seront temporisées à 0,2 seconde.
L’intervention du Distributeur consiste à vériÞer les paramétrages programmés
par l’électricien (au besoin de les ajuster) puis d’en vériÞer le bon fonctionnement
en injectant des courants de défaut.
En cas de non fonctionnement de la protection, c’est à l’électricien ou au fournisseur
du relais d’intervenir pour modiÞcation ou réparation. Le Distributeur devra alors
programmer une nouvelle intervention qui sera facturée au client. Les délais de mise
en service seront alors rallongés d’autant.

4.4 DÉPARTS SECONDAIRES AVEC PROTECTIONS


Si l’installation comporte plusieurs départs ou postes secondaires équipés de protections
max. I phase et homopolaire, une protection à sélectivité logique doit être installée,
aÞn de maintenir la temporisation à 0,2 s pour l’arrivée générale.

page 24/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
- 5 -
RACCORDEMENT DES GÉNÉRATEURS
D’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE
5.1 GÉNÉRALITÉS
Le raccordement d’un générateur d’énergie alimenté par le réseau du Distributeur
nécessite la mise en œuvre d’une protection de découplage.
Le type de protection et son emplacement dépendent du mode de fonctionnement :
- générateurs ne pouvant pas fonctionner en parallèle avec le réseau public
de distribution,
- fonctionnement avec couplage fugitif,
- fonctionnement avec couplage permanent.
Dans de nombreux cas, la protection de découplage nécessite une mesure de tension
20000 volts et donc, la présence d’une cellule mesure TT.
Le client adressera au Distributeur une demande d’étude pour l’insertion de
son générateur. Le Distributeur transmettra au client un devis (relatif aux frais
d’étude). En cas d’acceptation du devis par le client, Le Distributeur indiquera
au client les équipements de protection à mettre en œuvre. La protection de
découplage sera installée par le client et vériÞée par le Distributeur avant la
mise en service de l’installation. Les producteurs photo-voltaïque sont également
considérés comme des générateurs d’énergie et doivent se conformer à ces dis-
positions.
5.2 TEXTES DE RÉFÉRENCE
L’application du présent guide ne dispense pas de respecter les normes et textes
réglementaires auxquels certaines installations sont tenues de satisfaire.
NF C 15-400 Protection de découplage pour générateurs alimentés
par un réseau de distribution publique

NF C 13-100 Postes de livraison établis à l’intérieur d’un bâtiment et alimentés


par un réseau public de distribution HTA (jusqu’à 33 kV)
NF C 13-200 Installations électriques à haute tension - Règles
NF C 14-100 Installations de branchement
NF C 15-100 Installations électriques à basse tension

5.3 ACCORD ENTRE LE DISTRIBUTEUR


ET L’UTILISATEUR OU LE PRODUCTEUR
Pour donner son accord de principe, le Distributeur s’assure à l’examen du projet de :
- la compatibilité du type de protection proposé avec la nature du raccordement et les
dispositions de la convention de raccordement du site,
- l’utilisation de matériels appropriés conformes aux spéciÞcations fonctionnelles
publiées par le gestionnaire du réseau de distribution publique (protections, dispositifs
d’essai, Document Technique de Référence Comptage),
- l’emplacement de la protection et des conditions d’accessibilités,
- la nature et la position des appareils de découplage et de leurs circuits de commande
et d’informations,
- la conformité des fonctions logiques prévues.
CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 25/50
page 26/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
- 6 -
POSTE SUR UN POTEAU BÉTON

6.1 GÉNÉRALITÉS
Le poste sur un poteau béton doit être exécuté conformément à la norme C 13-103 en vigueur.
Le point de livraison est Þxé au droit des chaînes d’amarrage de la ligne HTA
au poste ; les parafoudres et les fusibles HTA faisant partie de l’installation du
client.
Le client n’a pas accès à la partie HTA de ce poste.

6.2 INTERRUPTEUR AÉRIEN


L’interrupteur aérien est associé au poste sur poteau, mais sera toutefois intégré dans
la concession du Distributeur.
Il devra être identiÞé sans confusion et mentionné sur une pancarte adéquate apposée
sur le poste (PR 30).
Les frais d’entretien et de renouvellement de l’interrupteur sont à la charge
du Distributeur.

6.3 TRANSFORMATEUR DE PUISSANCE


6.3.1 Dispositions générales
Le transformateur de puissance sera du type autoprotégé, sa puissance maximale
sera de 160 kVA. Le support du transformateur devra être implanté sur le terrain
appartenant au client. Le Distributeur devra y avoir accès.
Sur le support doit être disposée, à environ 2 mètres du sol, la plaque d’avertissement PR61
«Danger de Mort» et PR30.
Le poteau béton sert de support d’arrêt à la ligne aérienne HTA. Aucune installation
autre que les éléments constitutifs du poste ne pourra y être posée.

6.3.2 Dispositions de protection


Contre les surtensions :
- côté HTA : par l’installation de parafoudres à oxyde de zinc avec enveloppe
synthétique.
Contre les surintensités : par des fusibles HTA intégrés au transformateur.

6.3.3 Raccordement BT (D1)


La liaison‚ entre le transformateur et le disjoncteur BT du transformateur est réa-
lisée en câble autoporté 4 x 70 mm² ou 3 x 150 + 70 mm² Alu selon la Puissance
du Transformateur.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 27/50
6.4 COMPTAGE
6.4.1 Caractéristiques
Suivant contrat de fourniture d’énergie.

6.4.2 Emplacement
Le comptage sera placé dans un local technique accessible au Distributeur.
La porte sera équipée d’une serrure FTH repère C, numéro à créer, livrée avec 2 clés.
Ce local peut être remplacé par une armoire extérieure (équipée d’une serrure ESR) aux
dimensions et équipements (éclairage, ligne FT, chauffage,...) à valider par ESR.

6.5 DISJONCTEUR CLIENT (D2)


Le client doit disposer d’un moyen de coupure et de protection installé immédiatement
en aval du comptage. Ce disjoncteur est manœuvrable par le client et placé dans le
local technique du comptage.
Dans le cas d’un comptage BT type mode A simpliÞé existant, le disjoncteur sera réglé
et plombé par le Distributeur, étant donné qu’il n’existe pas d’autre organe de contrôle
de la puissance souscrite (compteur à max.) valable pour le comptage mode A simpliÞé.
Pour tout nouveau poste ou rénovation, il sera installé un comptage électronique,
rendant ce paragraphe obsolète.

6.6 MISE À LA TERRE DES «MASSES» ET DU «NEUTRE»


6.6.1 Régime TTS
Pour la mise à la terre des masses du poste de livraison et du neutre, il faut réaliser
deux prises de terre électriquement distinctes. La distance minimale à respecter entre
les deux prises de terre est de 8 mètres. La terre du neutre sera isolée sur son parcours
hors sol et sur 8 m minimum dans son parcours souterrain.
La résistance de la terre des masses devra être :
- réseaux 300 A, 4 ! "maximum,
- la valeur de la prise de terre du neutre doit être inférieure ou égale à la valeur
de la terre des masses.
6.6.2 Régime TNR
(respect de la norme C 15-100)
La valeur de la prise de terre commune Masse + Neutre sera inférieure ou égale
à 10 !.
6.6.3 Conducteurs de protection
La section des conducteurs de protection devra être conforme à la norme
C 15-106.
Les schémas ITN et ITS sont difficilement réalisables, en raison notamment
des risques d’amorçage en retour des limiteurs de surtension.
Nota : Le raccordement du neutre à la prise de terre doit être effectué en amont
du disjoncteur D2 et en aval du disjoncteur D1.

page 28/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
6.6.4 SCHÉMA DE PRINCIPE 6.6.5 POSTE SUR POTEAU
D’UN POSTE CLIENT AVEC COFFRET
SUR POTEAU BASSE TENSION
EXTÉRIEUR

NF C 13-103
NF C 15-100

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 29/50
page 30/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
- 7 -
POSTE BAS SIMPLIFIÉ PRÉFABRIQUÉ

7.1 GÉNÉRALITÉS
• Le poste simpliÞé préfabriqué doit être exécuté conformément à la norme C 13-102
de février 2004.
• Le point de livraison est Þxé au droit des chaînes d’amarrage de la ligne HTA,
les parafoudres faisant partie de l’installation du Client.
• Cas particulier : lorsque le câble HTA emprunte le domaine public, le point de
livraison est Þxé aux bornes embrochables du transformateur.
• La longueur du câble HTA devra être inférieure ou égale à 100 m.
• Le client n’a pas accès à la partie HTA de ce poste.
• Chaque poste comporte un transformateur relié directement au réseau de distribution
publique, sans appareil de coupure dans le poste.
• Un interrupteur sectionneur est placé en amont du poste sur un support de la ligne
aérienne d’alimentation.
• Des fusibles HTA seront intégrés dans le transformateur de puissance (type auto-
protégés).
Ces postes présentent les caractéristiques suivantes :
• puissance maximale 250 kVA,
• comptage en BT,
• surface au sol inférieure ou égale à 3 m².
7.2 INTERRUPTEUR AÉRIEN
L’interrupteur aérien est associé au poste simpliÞé préfabriqué, mais sera toutefois
intégré dans la concession du Distributeur. Il devra être identiÞé sans confusion
et mentionné sur une pancarte adéquate apposée sur le poste (PR 33).
Les frais d’entretien et de renouvellement de l’interrupteur sont à la charge du
Distributeur.

7.3 DISPOSITIF DE PROTECTION


Contre les surtensions : Côté HTA : par l’installation de parafoudres à oxyde de
zinc avec enveloppe synthétique.
Contre les surintensités : Côté HTA : par fusibles intégrés dans le transformateur de
puissance.

7.4 APPROBATION PRÉALABLE DU DISTRIBUTEUR


Avant toute réalisation, l’approbation préalable du Distributeur d’énergie électri-
que doit être obtenue sur les dispositions prévues, en ce qui concerne la structure
du réseau haute tension. (Le raccordement par câble souterrain nécessite la mise en
place d’un point de coupure HTA)

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 31/50
7.5 MISE À LA TERRE DES «MASSES» ET DU «NEUTRE»
7.5.1 Régime TTS
Pour la mise à la terre des masses et du neutre, il faut réaliser deux prises de terre
électriquement distinctes. La distance minimale à respecter entre les deux prises
de terre est de 8 mètres. La terre neutre sera isolée sur son parcours hors sol
et sur 8 m minimum dans son parcours souterrain.
La résistance de la terre des masses devra être :
- réseaux 300 A, 4 # "maximum
- réseaux 1000 A, 1 # "maximum
- la valeur de la prise de terre du neutre doit être inférieure ou égale à la valeur
de la terre des masses.
7.5.2 Régime TNR
Pour le régime TNR la valeur de la prise de terre commune masse et neutre sera
inférieure ou égale à 10 Ohms.

7.6 COMPTAGE
7.6.1 Caractéristiques
Suivant le contrat de fourniture d’énergie.

7.6.2 Emplacement
Le tableau de comptage est placé dans un compartiment du poste accessible à la fois
au Distributeur et à l’utilisateur et équipé d’un chauffage hors gel.

7.7 DISJONCTEUR «CLIENT»


Le client doit disposer d’un moyen de coupure et de protection installé immédiatement
en aval du comptage. Ce disjoncteur est manœuvrable par le client.

7.8. SCHÉMA DE PRINCIPE


D’UN POSTE BAS SIMPLIFIÉ
PRÉFABRIQUÉ

page 32/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
Annexe 1 - TABLEAU COMPTAGE

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 33/50
Annexe 2 - SCHÉMA DU CIRCUIT DE COMPTAGE HTA

page 34/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
Annexe 3 - SCHÉMA DU CIRCUIT DE COMPTAGE BT

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 35/50
Annexe 4 - MISE EN ŒUVRE DES CÂBLAGES DE COMPTAGE

TC à monter
sur un rail

Caisson BT du transformateur

Mise à la Terre
des écrans des câbles

Coffret comptage
page 36/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
Coffret avec jeu de barre à éclissage
pour intégration d’une platine TC de fourniture ESR

La platine TC (de taille standard in-


cluant les 3 tores, les portes fusibles
et les borniers (réf. EPM61-16) devra
s’intégrer au coffret en éclissant les
3 jeux de barre de phase. Les câbles
comptage (U et I) seront à brancher
sur cette platine et le coffret devra
être plombable par ESR.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 37/50
Annexe 5 - ENCOMBREMENT DES TC BT

CR 40 200-500/5

Permet le passage d’un câble de


240 mm² de section.

Dispositions des bornes secondaires

page 38/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
CR 101
200-500/5
500-1000/5
500-1000-2000/5

Permet le passage de 4 câbles de


240 mm² de section en parallèle.

Dispositions des bornes secondaires

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 39/50
CR 141 500-1000/5
500-1000-2000/5

Peuvent être enÞlés sur plusieurs


câbles en parallèle ou sur des jeux de
barres allant jusqu’à 100 x 40 mm.

Dispositions des bornes secondaires

page 40/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
MICROBLOC Double rapport

Raccordement sur câble à âme en cuivre


- Ne jamais raccorder 2 câbles en parallèle dans un serre-câble, interposer un raccord de dérivation.
- Section admissible : 10 mm² à 400 mm².
- L’appareil étant Þxé et tous les capots retirés:
1 Couper le câble à longueur. Couper à la scie, franche et perpendiculaire.
En dessous de 25 mm², replier le câble sur lui-même.
2 Dénuder l’extrémité du câble sur 27 mm, remettre en place les brins dérangés.

3 Dévisser complètement le vérin serre-câble et retirer toute la partie mobile.


4 Ajuster les ouvertures des passages de câble en les recoupant si nécessaire.
5 Introduire le câble dans le serre-câble
Au dessus de 300 A glisser le câble entre les 2 pièces de cuivre constituant le primaire.
6 Replacer les parties mobiles vérin desserré à fond le plus près possible du câble.
7 Serrer légèrement, inspecter et parfaire la mise en place du patin et du câble.
8 Serrer à 2 daN.m (2 m.kg) : Clé dynamométrique de 13.
9 Remettre en place les différents capots.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 41/50
Raccordement sur câble aluminium + embout alu-cuivre

Choix des embouts


- Le raccordement direct est déconseillé au-dessus de 50 mm² aluminium.
- Ne jamais raccorder 2 câbles en parallèle dans un serre-câble, interposer un raccord de dérivation.
Section câble (mm) 70 95 120 150 185 240 300 400
Réf. EDF
embout alu-cuivre E1 AU 70 E1 AU 95 E2 AU 120 E2 AU 150 E4 AU 185 E4 AU 240
HN 68-90 ou 33 MO 1
Réf. Simel embout
XLX 70 XLX 95 XLX 95 XLX 150 XLX 185 XLX 240 XLX 300 XLX 400
alu-cuivre
Fourreau
IMCS 27-6 IMCS 38-12 IMCS 38-12 IMCS 38-12 IMCS 38-12 IMCS 38-12 IMCS 38-12 IMCS 38-12
thermo-rétractable 200 WM
100 WM 100 WM 150 WM 150 WM 150 WM 150 WM 200 WM
Insultite Réf.
E 196 220 224
B 48 64 90
!1 43 59 85
!2 45 55 56
! 97 125 153
d 12 14 18
D 11 12,5 13,7 15,5 17 19,5 23,3 26
L 100 130 160
- n’employer que des embouts alu-cuivre préalablement graissés.

1 Couper le câble à longueur. Couper à la scie, franche et perpendiculaire.

2 Dénuder l’extrémité du câble.

3 Mettre au rond l’âme aluminium avec l’outil approprié.


4 EnÞler le raccord alu-cuivre convenable, après avoir vériÞé qu’il était graissé.
5 Poinçonner (2 ou 3 points) avec l’outillage hydraulique convenable.
6 Mettre en place un fourreau thermo-rétractable laissant une longueur découverte
de 27 à 30 mm. Chauffer le fourreau pour le rétracter, en évitant de brûler la matière,
à l’aide d’un chalumeau à propane ou à butane.
7 Ajuster les ouvertures des passages de câble en les recoupant si nécessaire.
Replacer la guillotine inférieure.
8 Dévisser complètement le vérin serre-câbles et retirer toute la partie mobile.

page 42/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
9 Introduire l’extrémité de l’embout dans le serre-câble. Au-dessus de 300 A glisser l’embout
entre les 2 pièces de cuivre constituant le primaire.
10 Replacer la partie mobile du serre-câble vérin dévissé à fond en choisissant la cran le plus
près possible du câble.
11 Serrer légèrement; inspecter et parfaire la mise en place du patin et du câble.
12 Serrer à 2 daN.m (2 m.kg) : clé dynamométrique de 13.
13 Remettre en place les différents capots.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 43/50
page 44/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
Annexe 6 - POSTE AVEC COMPTAGE HTA

1 2 cellules artères 24 kV 400 A ICC 12,5 kA


3 cellule mesure 24 kV
4 disjoncteur HTA
5 TT 20000/!3/100!3
15 VA classe 0,5
6 TC Comptage
- courant nominal primaire déÞni par ESR
- courant nominal secondaire : 5 A
- classe : 0,2 s
- puissance 7,5 VA
7 TC Protection
- rapport primaire déÞni par ESR
- protection 5 A ou 1 A : classe de précision mini 10P10
- relais de protection compatible avec les caractéristiques des TC

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 45/50
Annexe 7 - POSTE AVEC COMPTAGE BT

1 2 cellules artères 24 kV 400 A ICC 12,5 kA Consignation du


3 cellules protection transfo 24 kV ICC 12,5 kVA transformateur de
4 fusibles HTA calibrés suivant la puissance des transfo puissance
5 transfo réseau 20 kV 19 500 - 20 000 - 20 500/410 V puis- Légende:
sance max. 1 250 kVA
Serrure avec
6 TC comptage installé dans coffret, voir § 3.2.2
6a dans le cas d’un régime de neutre IT les fusibles sont à
remplacer par un disjoncteur tétrapolaire :
4 x 10 A courbe B 25 kA pour Tr < 800 kVA
4 x 10 A courbe C 50 kA pour Tr > 800 kVA
7 cadre de comptage voir annexe III
8 alimentation auxiliaires (cf annexe 9)
9 sectionnement BT à coupure visible

page 46/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
Annexe 8 - AUXILIAIRES DU POSTE
SCHÉMA DES AUXILIAIRES DES POSTES
SELON LE RÉGIME DU NEUTRE

8 alimentation auxiliaires (cf annexe 8)


Ces tableaux devront comporter l’afÞche rouge:

Les fusibles d’arrivée (25 A HPC) peuvent être remplacés par un disjoncteur à
condition de respecter : l’Icc 25 kA jusqu’à 800 KVA et l’Icc 50 kA au-delà de
800 KVA.
Les fusibles secondaires (4, 10 et 16 A) peuvent être remplacés par des disjonc-
teurs classiques (en régime TT et TN), dans le respect de la C 15-100.

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 47/50
Annexe 9 - POINTS PARTICULIERS À VÉRIFIER

Liste des points particuliers à vériÞer par l’électricien avant de demander la


réception du poste par le Distributeur :
LOCAL DU POSTE (chap. 71)
Accès direct depuis la voie publique Cellules arrivée
Absence de poteau, décrochements, poutre 3 lampes présence de tension (vigia)
Absence d’ouvertures vers d’autres locaux tôles de fond
Emplacement des entrées de câbles HTA confor- Cellule protection
mes et exploitables
3 lampes présence de tension
Nature des parois conformes (art. 732.1)
Bobine de déclenchement
Étanchéité toiture
3 fusibles avec percuteur : 160 à 315 kVA = 16 A
Poste traversé par aucune canalisation non néces-
400 à 1000 kVA = 43 A 1250 kVA = 63 A
saire à l’exploitation du poste
Niveau sol Þni à + 20 cm du sol extérieur LIAISON HTA
Caniveaux sous cellules profondeur 60 cm Câble 3x50 mm² C2 (gris ou liserai gris)

Couverture des caniveaux par dalles M1 ou M0 3 prises embrochables


Respect du rayon de courbure
VENTILATION (art 752)
Fixation du câble
Ventilation basse à + 20 cm au-dessus du sol
Surface utile (environ 1m² pour 1000 kva) COMPTAGE
(voir instructions et schémas F53)
Chevrons et grille suivant norme
Montage des TC en comptage Basse Tension :
Non démontables de l’extérieur et non mise à la P1 côté TFM et P2 côté disjoncteur BT
terre
Montage des TC en comptage Haute Tension :
PORTES (art. 771) P1 côté réseau et P2 côté client
Ouverture vers l’extérieur et non mise à la terre S2 des TC mis à la terre des masses
Serrure FTH repère C Ouverture par passe ESR Prise U après les TC par porte fusible plombable
Moraillon de cadenassage En IT, le porte-fusible U est remplacé par un
Arrêt de porte disjoncteur.
Barre panique Fixation et raccordement du cadre de comptage
Poignée (à l’extérieur pour ouvrir la porte) Liaisons U (HN 33 S 34) 4 x 4 mm²
Porte de secours (avec barre panique) si longueur Liaisons I (HN 33 S 34) 4 x 4 mm² si D < 10 m
poste > à 12 m 4 x 6 mm² si D " 10 m
Passe câble pour branchement provisoire Mise à la terre du cadre par Cu nu 25 mm²
AFFICHES (art 624) Ligne téléphonique posée depuis arrivée FT et
activée
Sur face externe des portes
Pancarte PR 10 avec nom du poste MISE A LA TERRE
À l’intérieur du poste Mise à la Terre des masses des équipements HTA
par Cuivre 25mm² mini
Plaque AF 20
Mise à la terre des masses du TFM selon norme
Schéma de verrouillage et validation Organisme de contrôle
Source autonome : pancarte à proximité du sec- Mise à la Terre du Neutre selon régime du Neutre
tionneur et validation Organisme de contrôle
Condensateurs : plaque«temps de décharge» Mise à la Terre des écrans des câbles HTA
CELLULES HTA Plaquettes des Terre des masses et Neutre
Conforme à la Norme EDF HN 64-S-41 AUXILIAIRES
Intensité nominale Cellules artères 400A 24kV Raccordement en amont du disjoncteur et en aval
Montage des cellules à 10 cm du mur du fond des TC (en comptage BT)
Fixation au sol (vis M12) Raccordement suivant régime du neutre de l’instal-
lation et fascicule F53
VériÞcation du fonctionnement mécanique
Prise de courant
VériÞcation du verrouillage sur cellule
Éclairage de secours Þxe
Présence du verrouillage HTA / BT/ transfo
Éclairage
Détecteur de défauts
Raccordement DGPT 2
AfÞche « Installation restant sous tension »

page 48/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT
LIAISON BT (comptage BT)
Repérage aux 2 extrémités
Disjoncteur BT suivant puissance Transfo, mode de
pose et S.LT. (fournir note de calcul)
Sectionneur à Coupure visible placé dans le même
local
Feuille de calcul de la section du câble (en fonction
du mode de pose) à nous transmettre
DETECTEUR DE DÉFAUTS
Caractéristiques (40 80 120 A)
Emplacement du/des voyant extérieur
Présence des 3 tores (par DLD)
Liaison vers tores en attente
RELAIS DE PROTECTION (Comptage HTA)
Relais (à manque Tension ou autoalimenté) validé par
le Distributeur
Relais entièrement câblé et paramétré
Fonctionnement vériÞé ou certiÞé par le fournisseur du
matériel
ACCESSOIRES
Gants
Dispositif de vériÞcation absence de tension
Perche
Tapis isolant ou tabouret
Extincteur
Testeur concordance de phases
Poignée de manœuvre
Fusibles de réserve
Râtelier pour fusibles
Crochet pour soulever les dalles
DOCUMENTS À FOURNIR
Obtention du DRE 152 de l’organisme de contrôle
Fourniture des autorisations d’accès et de passage
Fourniture des PV d’essais des TC HT de comptage
Fourniture des PV d’essais des TT de comptage
Fourniture des PV d’essais du transformateur (en
comptage BT)

CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT Fascicule F53 - Juillet 2010 - page 49/50
Annexe 10 - ÉTAPES DU RACCORDEMENT

Le Client remplit une demande de raccordement et la transmet au G.R.D. ÉS Réseaux


4à6
semaines

Après étude technique, le GRD transmet une


Proposition Technique et Financière (PTF)

Le client accepte et signe la PTF,


il règle l’acompte

L’électricien du client transmet à ÉS Ré-


À réception du dossier complet, Le GRD seaux (Dépt IR, Pôle raccordement HTA)
donne l’ordre à son bureau d’études de le dossier technique du poste avant toute
lancer les Autorisations administratives et commande de matériel
d’organiser les travaux

ÉS Réseaux vériÞe la conformité du dossier techni-


que du poste par rapport à la norme C13-100 et au
fascicule F53 et donne son approbation

L’électricien du client construit et équipe le poste


de transformation en respectant les Observations
émises dans le courrier de validation du dossier
Technique C13-100. Il prévient le Distributeur
lorsque son poste est prêt

Le client entreprend les ESR réceptionne le poste :


L’électricien du client se
démarches pour souscrire ! Génie Civil, portes, ventilations
met en relation avec l’Or-
un contrat de fourniture ! La serrurerie et accessoires
ganisme de Contrôle pour
d’énergie
l’obtention du CONSUEL ! Équipements électriques HTA/BT
! Ligne téléphonique

Le client a souscrit Le GRD est en pos- Le poste Le client


un Contrat de Four- session de l’Original est conforme a signé la Convention
niture d’Énergie du CONSUEL de raccordement

Le GRD donne l’ordre de mettre le poste sous tension

Le Distributeur Þnalise les travaux de raccor- Le Distributeur procède à la Pose du comp-


dement au réseau HTA depuis le domaine tage et au réglage du disjoncteur C13-100
public

1à4
semaines

Le jeu de Barre HTA du poste est sous tension


Le client ou l’électricien peut mettre son installation
sous tension

page 50/50 - Fascicule F53 - Juillet 2010 CONCEPTION ET RÉALISATION DES POSTES DE TRANSFORMATION CLIENT