Vous êtes sur la page 1sur 1017

Un

MOMENT

AVEC

JÉSUS

Chaque jour de Vannée


Préliminaires
La présence de Dieu: une impossibilité? une évidence? une réalité dont nous
avons toujours plus à prendre conscience? une aspiration profonde restée
inassouvie?
Sarah Young a fait une découverte importante, il y a quelques années: «L’écoute
de Dieu a fait grandir mon intimité avec lui plus que toute autre pratique
spirituelle.» C’est dans la tranquillité de cet état d’esprit, un stylo à la main,
qu’elle a mis par écrit le fruit de ces dialogues un peu particuliers. Edition
française du best-seller Jesus Calling, Un moment avec Jésus vous permettra, à
vous aussi, d’être à l’écoute de Dieu comme si Jésus lui-même vous parlait.
De courts messages encourageants pour bien commencer la journée!
Un moment avec Jésus
Sarah Young

Un moment avec Jésus


Chaque jour de l’année
Je dédie ce livre à ma mère, dont les encouragements m’ont inspirée et
encouragée à persévérer dans la rédaction de cet ouvrage.
Elle a démontré de façon poignante son attachement à ce que je pouvais écrire,
gardant mon manuscrit à côté de son lit afin de pouvoir le lire chaque matin.
Lors d’un voyage, elle m’a même demandé de lui faire parvenir chaque jour ces
méditations par fax. Après sa mort des suites d’un cancer, j’en ai retrouvé des
extraits recopiés à la main dans son journal. Cette chère mère qui avait prié pour
moi envers et contre tout, y compris tout au long de mes années de rébellion, a
ouvert son cœur à ces réflexions.
Son rêve, maintes fois exprimé, d’écrire des livres pour enfants n’a jamais pu se
réaliser, mais j’ai le sentiment, aujourd’hui, que c’est un peu comme si, à travers
moi, c’était elle qui avait écrit ce livre.
Merci, Nani! Ton héritage est durable.
Un moment avec Jésus
La première fois que j’ai fait l’expérience de la présence de Dieu, je me trouvais
dans un cadre magnifique: je logeais et étudiais dans une communauté
chrétienne, dans un petit village des Alpes. C’était une branche de L’Abri, un
ministère international lancé en Suisse par Francis et Edith Schaeffer. J’avais
tout loisir d’explorer un environnement enchanteur. L’hiver était déjà bien
avancé et le soleil de midi, suffisamment chaud pour prendre un bain de soleil,
même si l’épaisseur de la neige l’empêchait de fondre. Le reflet éblouissant de la
lumière sur cette étendue blanche purifiait mon esprit de toutes les ténèbres qui
l’avaient emprisonné des années durant.
Chaque jour, j’escaladais une colline escarpée pour atteindre un point de vue
dont le panorama me ravissait. Une fois au sommet, je me perdais dans cette
vision d’une beauté intacte. En contrebas se trouvait le village qui était devenu
mon chez-moi. A cette altitude, on remarquait bien qu’il était dominé par le
clocher de l’église. Sur 180 degrés, je pouvais contempler le lac Léman qui, bien
plus bas, me saluait en jouant avec les scintillements du soleil. Au-dessus de
moi, tout autour, trônaient des sommets et glaciers enneigés. Je me tournais de
tous les côtés, enregistrant tout ce que je pouvais dans les limites de mes yeux et
de mon esprit.
Fille d’un professeur d’université, j’avais été encouragée à lire toutes sortes
d’ouvrages et à réfléchir par moi-même. Diplômée en philosophie de
l’université de Wellesley, j’avais presque achevé mon master à l’université de
Tufts. Quelques mois plus tôt, mon frère m’avait invitée à lire le livre de
Schaeffer Démission de la raison1 A ma grande surprise et pour ma plus grande
joie, ce livre avait répondu à des questions que j’avais depuis longtemps
considérées comme sans réponse. C’était l’intégrité intellectuelle de
l’enseignement de Francis Schaeffer qui m’avait conduite dans ce lieu de
recueillement. Cependant, même si ma quête première était celle de la vérité,
c’est la gloire de la création qui m’a aidée à ouvrir mon cœur à Dieu. Une nuit,
j’ai quitté la chaleur réconfortante du chalet pour me promener seule dans les
montagnes enneigées. Je me suis enfoncée dans une aire
boisée, me sentant à la fois vulnérable et émerveillée face à cette beauté froide et
pâle sous le clair de lune. L’air était sec et glacial, vivifiant mes poumons à
chaque inspiration. Soudain, j’ai senti comme un brouillard chaud
m’envelopper. C’est alors que j’ai pris conscience de sa présence bienveillante.
Ma réaction spontanée et involontaire a été de murmurer: «Cher Jésus.» Une
telle expression ne correspondait absolument pas à mes habitudes et j’ai moi-
même été étonnée de m’entendre parler si tendrement à Jésus. En méditant sur
cette brève communication, j’ai compris que c’était la réaction d’un cœur
converti; à cet instant, j’ai su que je lui appartenais. Cela représentait bien plus
pour moi que les réponses intellectuelles que j’étais venue chercher. Il s’agissait
de ma relation avec le créateur de l’univers.
L’année suivante, de retour aux Etats-Unis, j’ai vécu une nouvelle rencontre
avec la présence de Jésus. J’étais en plein deuil d’une relation amoureuse
sérieuse, et je me demandais si mon identité chrétienne changeait quoi que ce
soit à ma qualité de vie. A cette époque, je travaillais en tant que rédactrice dans
le domaine technique en Virginie. Mon patron m’avait envoyée à Atlanta pour
participer à une conférence. J’avais accepté cette mission par pure conscience
professionnelle. J’ai donc pris possession de ma chambre d’hôtel sans grand
enthousiasme. Seule dans cette pièce, j’ai senti des vagues de tristesse déferler
sur moi. Je suis alors sortie pour errer sans but dans les rues d’Atlanta, essayant
d’échapper à ma solitude. Des ouvrages exposés dans une vitrine ont attiré mon
attention, en particulier
Beyond Ourselves- de Catherine Marshall. Ce soir-là, alors que je lisais ce livre,
mon sentiment de solitude s’est envolé. Je me suis agenouillée au bord de mon
lit, dans cette chambre impersonnelle, et j’ai senti une présence pleine de paix et
d’amour me submerger. Je savais que Jésus était avec moi et compatissait à ma
peine de cœur. C’était, de toute évidence, le même «cher Jésus» que dans les
Alpes.
Durant les 16 années qui ont suivi, j’ai mené une existence que beaucoup
qualifieraient de vie chrétienne exemplaire. Je suis allée au Covenant
Theological Seminary à St-Louis, où j’ai obtenu un master en relation d’aide et
études bibliques. C’est là que j’ai rencontré mon mari Steve, missionnaire de
troisième génération au Japon. Après l’obtention de mon diplôme, nous avons
vécu deux périodes de 4 ans au Japon, où nous avons travaillé à l’implantation
d’églises. Nous avons eu une petite fille pendant notre premier séjour là-bas,
puis un petit garçon durant notre congé aux Etats-
Unis. A la fin de notre deuxième séjour, nous sommes retournés aux Etats- Unis
pour 3 ans. Nous avons vécu à Atlanta, où Steve travaillait avec une église
japonaise locale et où j’ai obtenu un autre diplôme en relation d’aide, à
l’université d’Etat.
Dans le cadre de ma formation, j’ai travaillé dans un centre chrétien, dans la
région d’Atlanta. J’ai savouré la possibilité qui m’était ainsi offerte d’aider des
femmes profondément blessées à trouver la guérison en Christ. J’étais également
très reconnaissante pour mon mari bon et aimant et nos deux chers enfants, qui
faisaient la joie de ma vie. Cependant, pas une seule fois durant ces 16 ans je
n’ai expérimenté de façon tangible la présence de Jésus. Au cours de l’été 1990,
j’ai commencé une nouvelle quête en me plongeant
dans un livre de méditations: The Secret of the Abiding Presence3 d’Andrew
Murray. Il décrit la présence de Dieu comme devant être une expérience
chrétienne continuelle et souligne l’importance de passer du temps seul avec lui
au calme, dans une communion ininterrompue.
J’ai commencé cette lecture à une période très agitée de ma vie. Nous attendions
la validation de nos visas pour l’Australie, où nous devions travailler à
l’implantation d’une église parmi la population japonaise de Melbourne. J’avais
cessé de travailler afin de préparer notre déménagement et j’étais encore en train
de chercher mes repères, après l’arrêt de cette activité professionnelle intense.
Au milieu de tous ces changements importants, j’ai commencé à chercher
sérieusement la présence de Dieu. Je démarrais mes journées seule avec lui,
équipée de ma Bible, de mon livre de méditations, de mon journal de prière,
d’un stylo et d’un café. Alors que je restais simplement tranquille dans sa
présence, il a commencé à se révéler à moi. Une heure ou deux avec lui, cela
passait trop vite.
Les incertitudes qui étaient devant moi à cette époque ont approfondi ma relation
avec Dieu, qui est devenue de plus en plus intime. Mon mari et moi-même
n’avions aucune idée du temps qu’il nous faudrait pour recevoir nos visas de
résidents permanents. La période d’attente semblait s’éterniser. Je devais aussi
subir quatre interventions chirurgicales, dont deux pour enlever un mélanome.
Voici un verset qui m’a beaucoup réconfortée pendant ces temps difficiles et
durant l’interminable vol vers l’Australie: «Oui, vous sortirez dans la joie et
vous serez conduits dans la paix» (Esaïe 55.12).
Une fois en Australie, nous avons débuté notre ministère. Je soutenais Steve
dans l’implantation de la toute première église japonaise de Melbourne, tout en
pratiquant la relation d’aide avec des femmes australiennes qui, pour certaines,
avaient un passé d’abus et de liens spirituels terribles. Ces deux ministères ont
engagé notre famille dans un combat spirituel intense, et je réclamais la
protection divine chaque matin. Un jour, alors que j’étais en train de prier, j’ai
imaginé la présence protectrice de Dieu sur notre fille, notre fils, puis Steve, sous
la forme d’un halo doré. Lorsque j’ai prié pour moi, je me suis sentie
soudainement enveloppée d’une lumière étincelante et d’une paix profonde. J’ai
perdu toute notion du temps, tandis que j’expérimentais si puissamment la
présence divine. Je n’avais pas recherché cette expérience, mais je l’ai reçue
avec reconnaissance et elle m’a fortifiée. Deux ou trois jours plus tard, une des
personnes que je suivais et qui avait été victime d’inceste a commencé à se
souvenir d’expériences liées à un rituel satanique d’abus. C’est une forme de
culte à Satan qui implique de soumettre des gens (souvent de jeunes enfants) à
des tortures incroyablement horribles et dégradantes. Ma courageuse patiente et
moi- même avons marché ensemble dans les ténèbres de ses souvenirs, mais
Dieu m’avait préparée à cela en m’immergeant tout d’abord dans sa glorieuse
lumière. J’ai alors pris conscience que mes expériences de la présence divine
n’étaient pas pour mon seul bien-être mais me préparaient à aider les autres.
Au cours de la même année (1992), j’ai commencé à lire God Calling4, un livre
de méditations écrit par deux «auditrices» anonymes: des femmes qui savaient
attendre patiemment dans la présence de Dieu, cahier et stylo en main, pour
retranscrire les messages qu’elles recevaient de sa part. Elles les ont écrits à la
première personne, le «je» désignant Dieu. Quelqu’un me l’avait envoyé lorsque
j’habitais encore au Japon, mais je ne l’avais pas encore lu. Je l’avais néanmoins
conservé au fil des déménagements, et 6 ou 7 ans plus tard, il est devenu un
trésor à mes yeux. Il concordait remarquablement avec ma quête de la présence
du Seigneur.
L’année suivante, j’ai commencé à me demander si, moi aussi, je pouvais
recevoir des messages de la part de Dieu pendant mes temps avec lui. Cela
faisait des années que j’écrivais mes prières dans un journal, mais cette
communication allait à sens unique: j’étais la seule à parler. Je savais que le
Seigneur me parlait à travers la Bible, mais j’aspirais à plus. Mon désir
d’entendre ce qu’il avait à me dire personnellement chaque jour ne cessait de
grandir. J’ai donc décidé de me mettre à son écoute, un stylo à la main, et de
mettre par écrit tout ce que je pensais recevoir de sa part. La première fois,
l’expérience m’a paru assez étrange, mais le message était court, biblique et
approprié. Il abordait des thèmes récurrents dans ma vie: la confiance, la peur et
l’intimité avec Dieu. J’y ai réagi par écrit dans mon journal de prière.
Les monologues de ce journal se sont transformés en dialogues et, rapidement,
tout cela a «coulé» plus facilement. Je me suis acheté un cahier à part pour
retranscrire ces paroles divines. Cette nouvelle manière de communiquer avec le
Seigneur est devenue le point central de ma journée. J’étais bien consciente que
ces textes ne pouvaient pas prétendre à la même inspiration que les Ecritures,
mais ils m’aidaient à me rapprocher de Dieu. J’ai continué à recevoir de tels
messages alors que je méditais sur la personne de Dieu. Plus les circonstances
étaient difficiles, plus j’avais besoin de directives encourageantes de la part de
mon créateur. Le simple fait de rester assise, en silence, dans sa présence
importe tout autant que les éléments que je peux retranscrire. En fait, il y a
même des jours où je me contente de rester en sa compagnie pendant quelques
instants, sans rien écrire. Je fais alors l’expérience des «abondantes joies» de sa
présence (Psaume 16.11) ou simplement de sa douce compagnie et de sa paix.
Au fil des années, j’ai continué d’écouter Dieu un stylo à la main et j’ai pris
conscience que le thème de sa paix occupait une place prépondérante dans ce
que j’écrivais. Je suis sûre que cela reflète en partie mes besoins personnels.
Cependant, plus j’apprends à connaître les êtres humains, plus je découvre que
la plupart aspirent au baume de la paix de Jésus.
Un des versets qui a changé ma vie est le Psaume 46.11: «Arrêtez, et sachez que
je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine sur la terre.» On pourrait aussi
traduire «arrêtez» par «détendez-vous», «laissez-vous aller», «cessez tout
effort»: c’est une invitation, de la part du Seigneur, à abandonner nos
préoccupations à ses pieds et à rechercher sa présence. Je crois qu’il aspire plus
encore que nous à de tels moments de calme ensemble. Je crois également qu’il
parle toujours à ceux qui l’écoutent (Jean 10.27) et que je dépends
continuellement du Saint-Esprit pour cela.
Comme le dit J. I Packer dans son livre Your Father Loves You5, «Dieu... dirige
nos pensées lorsque nous pensons dans sa présence.»
L’écoute de Dieu a fait grandir mon intimité avec lui plus que toute autre
pratique spirituelle. J’ai donc eu le désir de transmettre certains messages reçus.
Partout dans le monde, les chrétiens semblent rechercher une expérience plus
profonde de la présence et de la paix de Jésus. Les méditations qui suivent
répondent à ce besoin. La Bible reste bien entendu la seule Parole infaillible de
Dieu et mes textes doivent être en accord avec cette référence immuable. Je les
ai rédigés du point de vue de Jésus, si bien que la première personne du singulier
(je, moi, mon) renvoie à lui. Le pronom «tu» s’adresse à vous, lecteurs. C’est
comme si le Seigneur s’adressait à vous personnellement.
Après chaque méditation quotidienne figurent des références bibliques. C’est
que, durant mes temps d’écoute de Dieu, des versets me revenaient en mémoire,
et je les ai mentionnés ici. Les paroles mêmes de la Bible (qu’il s’agisse de
paraphrases ou de véritables citations) sont en italique. Certaines des références
citées servent d’appui au texte, les autres vous permettront d’approfondir le
thème abordé. Si certains versets reviennent très régulièrement, c’est que Dieu
les utilise souvent pour me fortifier et m’encourager, pour détourner mon regard
de mes «légères difficultés du moment présent» (2 Corinthiens 4.17) et le fixer
sur les perspectives éternelles. Les thèmes de la reconnaissance et de la
confiance sont récurrents. Ils sont également fréquents dans la Bible et sont
essentiels pour jouir de la présence et de la paix de Jésus.
Le mieux, c’est que vous lisiez ces textes lentement et dans un endroit calme. Je
vous encourage à prendre de quoi relever vos pensées ou impressions, lorsque
vous attendez dans la présence du Seigneur. Souvenez- vous que Jésus est
Emmanuel, Dieu avec nous. Qu’il vous bénisse en vous accordant une mesure
toujours plus grande de sa présence et de sa paix!
Sarah Young
1 Edition française par La Maison de la Bible, 1971
2 Titre signifiant Au-delà de nous-mêmes
3 Titre signifiant Le secret de la présence habitant en nous
4 Titre signifiant Dieu appelle
5 Titre signifiant Ton Père t’aime
Moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare l’Eternel, projets
de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.
Jérémie 29.11
Viens à moi avec un esprit prêt à être enseigné et à se laisser transformer.
Marcher dans l’intimité avec moi correspond à une vie de renouveau continuel.
A l’aube de cette nouvelle année, ne retourne pas à tes anciennes manières de
faire. Recherche plutôt ma face, avec une attitude ouverte, sachant que ton
parcours avec moi implique que tu te laisses transformer par le renouvellement
de ton intelligence. Lorsque tu orientes tes pensées vers moi, sache que tu as
toute mon attention. Mon regard est constamment sur toi car ma capacité de
concentration est infinie. Je te connais et te comprends parfaitement. Mes
pensées pour toi sont celles d’un amour éternel. Je connais les projets que je
forme pour toi, projets de paix et non de malheur, afin de te donner un avenir et
de l’espérance. Consacre-toi pleinement à cette nouvelle aventure au cours de
laquelle tu vas apprendre à être sensible à ma présence.
Romains 12.2: Jérémie 29.11
Détends-toi dans ma présence guérissante. Même quand tu passes du temps avec
moi, tes pensées ont tendance à retourner constamment à ton programme et aux
problèmes de la journée. Confie-moi ton esprit afin que je puisse le rafraîchir et
le renouveler. Laisse la lumière de ma présence s’infiltrer en toi, tandis que tu te
concentres sur ma personne. Ainsi, je pourrai t’équiper de tout ce dont tu as
besoin pour affronter les défis de la journée. Ce temps sacrifié, mis à part,
m’honore et te fortifie. Ne fais pas d’économies sur nos moments ensemble.
Résiste à l’appel des tâches à accomplir. Tu as choisi la bonne part, elle ne te
sera pas enlevée.
Psaume 105.4; Luc 10.39-42
Rafraîchis-toi dans la paix de ma présence. Elle peut être tienne à chaque instant
et dans toutes les circonstances. Apprends à te cacher dans l’abri de ma
présence, même lorsque tu dois affronter tes responsabilités dans le monde. Je
suis à la fois avec toi et en toi. J’ouvre la marche devant toi, mais je suis
également à tes côtés. Il n’existe aucun compagnon aussi dévoué que moi.
Parce que je suis ton compagnon fidèle, tes pas devraient dégager une légèreté
visible par les autres. Ne te laisse pas abattre par les problèmes et les questions
encore en suspens, car je suis celui qui porte tes fardeaux. Dans le monde, tu as
des épreuves à affronter et certaines réalités peuvent te troubler, mais ne te laisse
pas accabler. J’ai vaincu le monde et je l’ai privé du pouvoir de te faire du mal.
En moi, tu peux trouver une paix entière.
Psaume 31.20-21; Jean 16.33
Je veux que tu prennes de nouvelles habitudes. Essaie de dire: «Jésus, je te fais
confiance», quelles que soient les circonstances dans lesquelles tu te trouves.
Lorsque tu as du temps, pense à ce que je suis, dans toute ma puissance et ma
gloire, et médite sur la profondeur et la largeur de mon amour pour toi.
Cette simple habitude t’aidera à me voir dans chaque situation et à reconnaître le
contrôle que j’exerce en souverain sur l’univers. Lorsque tu considères les
événements dans cette perspective, à la lumière de ma présence universelle, la
peur perd toute emprise sur toi. L’adversité devient une occasion de grandir, si tu
affirmes ta confiance en moi quoi qu’il arrive. Tu accueilles alors mes
bénédictions avec reconnaissance, conscient(e) qu’elles proviennent directement
de ma grâce. L’affirmation continuelle de ta confiance en moi fortifiera notre
relation et te gardera proche de mon cœur.
Psaumes 63.2-4: 139.7-10: Esaïe 40.10-11
Tu pourras mener une vie de victoire en restant dans une relation de dépendance
vis-à-vis de moi. Les hommes associent généralement la victoire au succès:
aucun faux pas, aucune erreur. En réalité, ceux qui réussissent par leurs propres
forces suivent leur propre chemin et m’oublient. C’est par les problèmes et les
échecs, les faiblesses et les manquements que tu apprends à dépendre de moi.
La vraie dépendance ne consiste pas à me demander de bénir ce que tu as décidé
de faire, mais à venir à moi avec un cœur et un esprit ouverts, à m’inviter à
implanter mes désirs en toi. Je peux alors insuffler dans ton cœur un rêve qui te
semble complètement irréalisable. Tu te sais incapable d’atteindre un tel objectif
seul(e) et tu commences à dépendre profondément de moi. C’est une marche par
la foi, un pas après l’autre, au cours de laquelle tu peux constamment compter
sur moi. Ce n’est pas un parcours sans fautes, il est même jalonné d’échecs.
Cependant, chaque échec est suivi d’un regain de croissance, alimenté par une
dépendance accrue envers moi. Jouis de la bénédiction d’une existence
victorieuse en t’appuyant toujours plus sur moi.
Psaume 34.18-19; 2 Corinthiens 5.7
Je peux faire infiniment plus que tout ce que tu demandes ou penses. Viens à moi
avec un cœur plein d’attentes, sachant qu’il n’y a aucune limite à ce que je peux
accomplir. Demande à mon Esprit de contrôler ton esprit afin que tu puisses
saisir à quel point je suis grand. Ne te laisse pas décourager si nombre de tes
prières n’ont pas encore été exaucées. Le temps est un excellent formateur: il
t’apprend à t’attendre à moi, à me faire confiance dans le noir. Plus tes
circonstances sont difficiles, plus tu seras à même de discerner ma gloire et ma
puissance. Au lieu de laisser les difficultés te pousser à l’inquiétude, tâche de
prendre conscience qu’elles préparent le terrain à ma glorieuse intervention.
Garde tes yeux et ton esprit bien ouverts et attentifs à tout ce que je fais dans ta
vie.
Ephésiens 3.20-21; Romains 8.6; Esaïe 40.30-31; Apocalypse 5.13
Il est impossible de trop me louer ou me remercier. Comme il est écrit, je siège
au milieu des louanges de mon peuple. Ton adoration correspond parfois à une
manifestation spontanée de joie face à une magnifique réalité ou à une grande
bénédiction. A d’autres moments, elle est plus disciplinée et mesurée, elle
correspond à un acte de volonté. J’habite de façon égale ces deux types de
louange. La reconnaissance est une voie royale pour accéder à l’intimité avec
moi. Un cœur reconnaissant a beaucoup de place pour moi. Lorsque tu me
remercies de tous les plaisirs que je t’accorde, tu affirmes que je suis Dieu, celui
de qui proviennent toutes les bénédictions. Lorsque les difficultés surviennent et
que tu me remercies malgré tout, ta confiance en ma souveraineté est un élément
remarquable dans le monde invisible. Remplis les instants libres de ton existence
de louange et de reconnaissance. Cette joyeuse habitude t’aidera à vivre dans
l’intimité de ma présence.
Psaumes 22.4: 146.1-2: 1 Thessaloniciens 5.18
J’annonce ma présence avec douceur. Une lumière aux nuances chatoyantes
frappe délicatement à la porte de ta conscience, cherchant à entrer. Posséder tout
pouvoir dans le ciel et sur la terre ne m’empêche pas d’être rempli de tendresse
envers toi. Plus tu es faible, plus je m’approche de toi avec délicatesse. Que ta
faiblesse devienne une porte d’entrée te donnant accès à ma présence! Chaque
fois que tu ne te sens pas à la hauteur, souviens-toi que je suis ton secours
toujours présent.
Espère en moi et tu seras protégé(e) de la dépression et de l’apitoiement sur toi-
même. L’espoir est comme une corde qui te relie au ciel. Plus tu tires dessus,
plus je porte moi-même le poids de tes fardeaux. Tu es ainsi allégé(e). La
lourdeur n’a aucun rapport avec mon royaume. Accroche-toi à l’espoir, et mes
rayons de lumière illumineront tes ténèbres.
Psaume 46.2; Romains 12.12; 15.13
Je suis avec toi et pour toi. Lorsque tu décides d’agir en accord avec ma volonté,
rien dans le ciel ni sur la terre ne peut t’arrêter. Peut-être rencontreras-tu de
nombreux obstacles au cours du processus de réalisation de ton objectif, mais ne
te décourage pas, n’abandonne jamais! Avec mon aide, tu pourras passer par-
dessus toutes les barrières. Ne t’attends pas à ce que le chemin soit facile chaque
jour où nous cheminerons ensemble, mais souviens-toi que moi, ton secours
toujours présent, je suis omnipotent.
Ton désir que les choses se réalisent avant leur temps est source de beaucoup,
beaucoup de stress. Ma souveraineté s’affirme notamment dans la gestion du
moment auquel surviennent les événements. Si tu veux rester près de moi et
faire les choses à ma manière, demande-moi de te montrer le chemin à suivre
pas après pas. Au lieu de foncer tête baissée vers ton objectif, laisse-moi décider
du rythme à suivre. Ralentis et jouis de ma présence
Romains 8.31; Psaume 46.2-4; Luc 1.37
Chaque fois que tu affirmes ta confiance en moi, tu ajoutes une pièce à mon
trésor. Ainsi, tu amasses un capital pour les temps difficiles. Je garde
précieusement dans mon cœur toute la confiance que tu as placée en moi, et les
intérêts ne cessent de s’accumuler. Plus tu investis en moi, plus je te donne la
capacité de continuer à le faire.
Exerce ta confiance en moi pendant les jours calmes, où rien ne semble se
passer. Ainsi, quand la tempête viendra, ton épargne sera suffisante pour te
permettre de traverser cette période. Amasse des trésors dans le ciel en plaçant ta
confiance en moi. Cette habitude te gardera dans ma paix.
Psaume 56.4-5: Matthieu 6.20-21
Fais-moi confiance au point de m’abandonner tout contrôle. Arrête-toi et sache
que je suis Dieu. C’est mon monde: je l’ai créé et je le contrôle. Ta part, c’est de
me répondre dans ce dialogue d’amour. Ce que j’attends de mes enfants, c’est la
réceptivité. Veille bien sur ce don que j’ai planté dans ton cœur. Nourris-le de la
lumière de ma présence.
Lorsque tu me présentes tes requêtes, abandonne tes soucis à mes pieds. Parle-
moi de manière franche, déverse ton cœur devant moi. Puis remercie- moi pour
les exaucements que je prépare bien avant que tu ne puisses les voir. Lorsque ces
requêtes te reviennent en tête, continue à me remercier pour les réponses qui
sont en chemin. Si tu me fais constamment la liste de tes inquiétudes, tu vivras
dans une tension continuelle. Si tu me remercies de la manière dont je réponds,
ton état d’esprit sera bien plus positif. Les prières de reconnaissance te
permettent de rester concentré(e) sur ma présence et mes promesses.
Psaume 46.11; Colossiens 4.2; 2 Pierre 1.3-4
Laisse-moi te préparer à la journée qui t’attend. Je sais exactement de quoi elle
va être faite, alors que tu n’en as qu’une vague idée. Tu aimerais disposer d’une
carte te révélant tous ses détails et moments décisifs. Tu te sentirais plus
rassuré(e) si tu pouvais au moins avoir un aperçu de ce qui se passera
aujourd’hui. Cependant, il existe un meilleur moyen de t’y préparer: passer un
temps de qualité avec moi.
Cela ne te montrera pas tous les détails de ta journée, mais cela t’équipera de
manière certaine pour la vivre au mieux. Ma présence vivante t’accompagne à
chaque étape du voyage. Reste continuellement en communication avec moi,
murmure mon nom chaque fois que tu as besoin de réorienter tes pensées. Ainsi,
tu pourras garder le regard fixé sur moi au fil des heures. Ma présence en toi est
la meilleure carte qui soit.
Exode 33.14; Jean 15.4-7
Essaie de considérer chaque journée comme une aventure préparée avec
précision par ton guide. Au lieu de chercher à t’y plonger en établissant tout le
programme conformément à tes désirs, sois sensible à ma voix et à ce que j’ai
préparé pour toi. Remercie-moi de cette nouvelle journée d’existence et
reconnais qu’elle correspond à un cadeau précieux et unique. Aie confiance dans
ma présence constante à tes côtés, que tu la ressentes ou non. Une attitude de
reconnaissance et de confiance t’aidera à envisager les événements avec mon
regard.
Vivre tout près de moi ne sera jamais ennuyeux ni prévisible. Attends-toi à des
surprises chaque jour! Résiste à ta tendance à rechercher le chemin le plus facile.
Sois prêt(e) à me suivre quelle que soit la direction dans laquelle je t’emmène.
Peu importe que le chemin devant toi soit raide et tortueux, l’emplacement le
plus sûr se trouve à mes côtés.
Psaume 118.24: 1 Pierre 2.21
Laisse-moi te bénir en t’accordant ma grâce et ma paix. Ouvre ton cœur et ton
esprit à tout ce que j’ai en réserve pour toi. N’aie pas honte du vide que tu
perçois en toi. Considère-le au contraire comme la meilleure condition pour être
rempli(e) de ma paix.
Il est facile de travailler sur les apparences et de faire comme si tu maîtrisais
tout. Tes efforts pour paraître bien peuvent tromper la plupart des gens, mais
moi, je vois clair en toi, je vois au plus profond de ton être. Les faux- semblants
n’ont aucune place dans notre relation. Réjouis-toi de ce que tu es pleinement
compris(e) par moi. Parle-moi de tes luttes, de ton sentiment de ne pas être à la
hauteur. Petit à petit, je transformerai tes faiblesses en forces. Souviens-toi que
ta relation avec moi est imprégnée de grâce. C’est la raison pour laquelle rien de
ce que tu fais ou ne fais pas ne pourra te séparer de mon amour.
1 Samuel 16.7; Romains 8.38-39
Mon visage brille sur toi, reflétant la paix qui dépasse tout ce que l ’on peut
comprendre. Tu as beau être au cœur d’un océan de problèmes, tu es face à face
avec moi. C’est moi qui suis ta paix. Tant que tes pensées sont orientées vers
moi, tu es en sécurité. Si tu gardes ton attention sur tes nombreux problèmes, tu
finiras par t’écrouler sous le poids de tes fardeaux. Si cela arrive, crie
simplement: «Jésus, aide-moi!» et je te relèverai.
Plus tu vis près de moi, plus tu seras en sécurité. Les circonstances ont beau te
ballotter et des vagues menaçantes déferler à l’horizon, garde le regard sur moi:
je ne change jamais. Le temps d’arriver jusqu’à toi, les flots se seront ajustés à
mes plans. Je suis constamment à tes côtés et je t’aide à affronter les vagues
d’aujourd’hui. L’avenir est un fantôme qui cherche à t’effrayer. Ne te préoccupe
pas de lui et reste tout près de moi.
Philippiens 4.7; Matthieu 14.30; Hébreux 12.2
Viens à moi et repose-toi dans ma présence pleine d’amour. Tu sais que cette
journée va présenter des difficultés et tu cherches déjà à y trouver des solutions.
En anticipant de cette façon les heures qui sont devant toi, tu oublies que je suis
moi-même avec toi, aujourd’hui et pour toujours. Ressasser les problèmes, c’est
seulement les inclure de façon répétée dans ta vie, alors que tu n’es censé(e) les
aborder et les surmonter que lorsqu’ils sont réellement présents. Ne multiplie
pas ta peine de cette façon! Viens au contraire à moi et détends-toi dans ma paix.
Je vais te fortifier et te préparer à bien vivre cette journée en transformant tes
craintes en une ferme confiance.
Matthieu 11.28-30: Josué 1.5, 9
Viens à moi avec un cœur reconnaissant afin de pouvoir jouir de ma présence. Il
s’agit de la journée que j’ai faite. Je veux que tu te réjouisses aujourd’hui et que
tu refuses de t’inquiéter du lendemain. Recherche tout ce que j’ai prévu pour toi.
Attends-toi à recevoir d’abondantes bénédictions et fais bon accueil aux
difficultés lorsqu’elles surgiront. Si tu te concentres sur moi, tu verras que je
peux opérer un miracle dans la journée la plus banale. Viens à moi avec tous tes
besoins, sachant que mes glorieuses richesses sont plus que suffisantes pour
répondre à tes besoins. Reste en communication constante avec moi, afin de
pouvoir vivre au-dessus des circonstances même lorsque tu penses être
submergé(e) par elles. Fais-moi connaître tes besoins dans une attitude de
reconnaissance, et ma paix, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre,
gardera ton cœur et tes pensées en moi.
Psaume 118.24; Philippiens 4.19, 6-7
Je te conduis sur la bonne voie, mais sache qu’il y aura des descentes et des
montées. A l’horizon, tu aperçois des sommets enneigés, éclatants sous la
lumière du soleil. Ton désir d’atteindre ces sommets est bon, mais tu ne dois pas
chercher à prendre des raccourcis. Ta mission est de me suivre, de me laisser te
conduire. Laisse-toi attirer par les hauteurs mais reste près de moi. Apprends à
me faire confiance lorsque tout va mal. Les imprévus qui parsèment ton
quotidien démontrent l’importance de dépendre de moi. L’acceptation confiante
des épreuves est porteuse de bénédictions qui sont au-delà de toute mesure.
Marche main dans la main avec moi à chaque instant de la journée, car j’en ai
planifié les moindres détails. La confiance ne faiblit pas lorsque le chemin
devient rocailleux et escarpé. Respire ma présence à grandes bouffées et
accroche-toi fermement à ma main. Ensemble, nous réussirons!
Jean 21.19; 2 Corinthiens 4.17; Habakuk 3.19
Recherche ma face et tu trouveras plus que tout ce dont tu aurais pu rêver.
Laisse-moi prendre la place des inquiétudes dans ton cœur. Je suis comme un
nuage plein d’eau, prêt à arroser tes pensées de ma paix. C’est dans ma nature de
déverser des bénédictions. Ton rôle, c’est de recevoir ce que je te donne avec
reconnaissance. Il y a là une réelle complémentarité, prévue avant même la
création du monde. Rends-moi gloire en accueillant mes bienfaits avec
reconnaissance.
C’est moi que tu recherches, en réalité. Lorsque tu me cherches, tu me trouves,
et tu es alors satisfait(e). Quand ton attention est attirée par des objectifs moins
élevés, je passe à l’arrière-plan dans ta vie. Je suis toujours présent, j’observe et
j’attends, mais tu fais comme si tu étais seul(e). Ma lumière éclaire chaque
situation dans laquelle tu te trouves. Mène une vie rayonnante en m’incluant à
chaque instant dans ton champ de vision. Ne permets à rien ni personne de
ralentir ta quête suprême: moi.
Psaume 27.8: Philippiens 4.7: Jérémie 29.13
Aborde cette journée en te rappelant qui est le chef. Tout en l’organisant,
souviens-toi que c’est moi qui orchestre les événements. Les jours où tout se
déroule comme prévu, tu cours le risque de perdre conscience de ma présence
souveraine. Les jours où tes plans sont chamboulés, cherche à savoir où je me
trouve, car je suis en train d’accomplir quelque chose d’important dans ta vie,
quelque chose d’assez différent de ce que tu escomptais.
Il est essentiel, dans ces moments-là, que tu restes en communication avec moi,
que tu acceptes et reconnaisses que mes plans valent mieux que les tiens.
N’essaie pas de comprendre ce qui se passe. Fais-moi simplement confiance et
remercie-moi par avance pour tout le bien qui va découler de ces
chamboulements. Je connais les projets que je forme pour toi, et ils sont bons.
Esaïe 55.9-11; Jérémie 29.11
Je veux que tu sois entièrement à moi, et je suis en train de briser toutes tes
autres dépendances. Ta sécurité se trouve en moi seul, pas dans les autres
hommes ni dans les circonstances. Dépendre uniquement de moi semble être
aussi risqué que jouer au funambule, mais un filet de sécurité se trouve juste en
dessous: ce sont mes bras éternels. N’aie donc pas peur de tomber mais regarde
plutôt à moi. Je suis constamment devant toi, veillant sur chacun de tes pas, l’un
après l’autre. Ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra
te séparer de ma présence bienveillante.
Deutéronome 33.27; Romains 8.39
Place ta confiance en moi dans toujours plus de domaines. Tout ce qui a
tendance à te plonger dans l’anxiété correspond à une occasion de grandir. Au
lieu de fuir les défis, affronte-les avec le désir ardent de découvrir toutes les
bénédictions que j’y ai camouflées. Si tu crois réellement que je suis souverain
sur tous les aspects de ta vie, tu peux également me faire confiance dans toutes
les circonstances. Ne gaspille pas d’énergie à te lamenter sur la situation telle
qu’elle est ou telle qu’elle devrait être. Commence immédiatement à accepter les
choses telles qu’elles sont et à chercher mon chemin au milieu de ces
circonstances.
La confiance est comme un bâton sur lequel tu peux t’appuyer lorsque tu
avances avec moi sur le chemin. Si tu me fais réellement confiance, le bâton
supportera tout le poids nécessaire. Appuie-toi sur moi et confie-toi en moi de
tout ton cœur et de toute ta pensée.
Psaume 52.10: Proverbes 3.5-6
Tu es un être humain, et il n’y a aucun problème à cela. Si tes pensées ont
tendance à vagabonder lorsque tu pries, ne t’en étonne pas et ne t’énerve pas.
Concentre-toi simplement à nouveau sur moi. Echange un sourire complice avec
moi, sachant que je fais preuve de compréhension à ce sujet. Réjouis-toi de mon
amour pour toi, sachant qu’il n’a ni limites ni conditions. Murmure mon nom
dans un doux contentement, avec la certitude que je ne te délaisserai pas et ne
t’abandonnerai pas. Arrose abondamment tes journées de ces temps de paix.
Cela te permettra de développer l’esprit doux et paisible qui fait mon plaisir.
Lorsque tu vis tout près de moi, la lumière de ma présence passe à travers toi
pour bénir les autres. Tes faiblesses et tes blessures sont les ouvertures par
lesquelles s’infiltre la lumière de la connaissance de ma gloire. C’est dans tes
faiblesses que ma force et ma puissance s’accomplissent le mieux.
Deutéronome 31.6; 1 Pierre 3.4; 2 Corinthiens 4.6-7; 12.9
Ma paix est le trésor des trésors, une perle de grande valeur. C’est un cadeau
extrêmement coûteux, aussi bien pour celui qui l’offre que pour celui qui le
reçoit. Cette paix, je te l’ai acquise par mon sang. Tu la reçois lorsque tu places
ta confiance en moi au beau milieu des tempêtes de l’existence.
Quand tu jouis de la paix que le monde offre, quand tout se passe comme tu le
désires, tu as tendance à ne pas rechercher ma paix sans égale. Remercie- moi
lorsque tout ne se déroule pas comme tu l’aimerais, parce que les épreuves sont
porteuses de bénédictions spirituelles. Les circonstances adverses sont normales,
dans un monde marqué par le péché. Tu peux t’y attendre chaque jour. Mais
réjouis-toi dans la difficulté, car j’ai vaincu le monde.
Matthieu 13.46; Jacques 1.2; Jean 16.33
Laisse-moi t’envelopper de mon amour dans tout l’éclat de ma gloire. Assieds-
toi calmement dans la lumière de ma présence et reçois ma paix. Ces instants
paisibles avec moi transcendent le temps, accomplissant bien plus que tu ne
peux l’imaginer. Offre-moi le sacrifice de ton temps et observe avec quelle
abondance je te bénis, ainsi que les tiens.
C’est dans l’intimité de notre relation que tu es transformé(e) de l’intérieur.
Tandis que tu gardes le regard fixé sur moi, je fais de toi la personne que je
désire. Ton rôle consiste à te soumettre à mon œuvre créatrice sans y résister ni
essayer de l’accélérer. Profite du rythme d’une vie insufflée par Dieu en me
laissant donner la cadence. Tiens ma main avec la confiance d’un enfant et le
chemin s’ouvrira devant toi, pas après pas.
Hébreux 13.15: 2 Corinthiens 3.18: Psaume 73.23-24
Renonce à l’illusion que tu mériterais une vie sans problèmes. Une partie de toi
espère toujours mettre un terme à toutes tes difficultés. C’est une espérance
trompeuse. Comme je l’ai dit à mes disciples, tu auras à souffrir dans ce monde.
Ne place pas ton espoir dans la résolution des difficultés ici- bas mais dans ma
promesse d’une vie éternelle dépourvue de souffrance dans le ciel. Au lieu de
chercher la perfection dans ce monde marqué par le péché, applique ton énergie
à me rechercher. Moi, je suis parfait.
Il est possible de jouir de moi et de me rendre gloire au beau milieu de
l’adversité. En réalité, c’est à travers les croyants qui me font confiance au beau
milieu des ténèbres que ma lumière brille le plus intensément. Ce type de
confiance est surnaturel: c’est l’œuvre de mon Esprit qui habite en eux. Même
lorsque tout va mal, fais-moi confiance. Les circonstances m’intéressent
beaucoup moins que la manière dont tu y réagis.
Jean 16.33; Psaume 112.4, 7
La confiance correspond à une voie royale vers le ciel. Quand on l’emprunte, on
n’est pas submergé par les circonstances. Ma lumière brille de façon plus
éclatante sur ceux qui suivent le chemin de la vie. N’aie pas peur d’y marcher
avec moi, car c’est la route la plus directe vers le ciel. L’autre voie est tortueuse,
avec des impasses et de nombreuses intersections qui finiraient par te perdre;
l’air y est lourd et ténébreux, des nuages menaçants la recouvrent.
T’appuyer sur ta propre intelligence ne fera que t’alourdir et te ralentir.
Reconnais-moi dans toutes tes voies et je rendrai ton sentier droit.
Jean 14.1-2; Proverbes 3.5-6
Moi, je suis avec vous tous les jours: telles sont les dernières paroles que j’ai
prononcées avant de monter au ciel. Je continue de faire cette promesse à tous
ceux qui veulent bien m’écouter. Les hommes réagissent à ma présence
constante de différentes façons. La plupart des chrétiens reconnaissent la
véracité de cet enseignement mais l’ignorent dans leur quotidien. Certains
croyants blessés ou mal enseignés ne sont pas à l’aise avec l’idée que je sache
tout ce qu’ils font, disent et pensent. D’autres ont appris à s’appuyer sur cette
glorieuse promesse et sont bénis au-delà de toutes leurs attentes.
Lorsque ma présence est au centre de ta conscience, toutes les pièces du puzzle
de ta vie se retrouvent à leur juste place. Quand les yeux de ton cœur sont fixés
sur moi, tu peux voir le monde qui t’entoure comme moi, je le vois. Le fait que
je suis avec toi fait de chaque instant de ton existence un moment unique et plein
de sens.
Matthieu 28.20: Psaume 139.1-4
Garde ton attention fixée sur moi. Je t’ai doté d’une liberté merveilleuse, qui
inclut la possibilité de choisir ce qui occupera tes pensées. Seul le chef- d’œuvre
de ma création possède cette capacité remarquable, qui correspond à sa création
à mon image.
Que l’objectif de cette journée soit d’emmener chaque pensée prisonnière vers
moi. Chaque fois que tes pensées vagabondent, rattrape-les et ramène- les dans
ma présence. Dans ma radieuse lumière, l’anxiété et la peur pâlissent et
disparaissent. Les pensées de jugement sont dévoilées lorsque tu te laisses
réchauffer par mon amour inconditionnel. La confusion disparaît lorsque tu te
reposes dans la simplicité de ma paix. Je t’assure une paix profonde parce que
tu te confies en moi.
Psaume 8.4-6; Genèse 1.26-27; 2 Corinthiens 10.5; Esaïe 26.3
Adore-moi, et moi seul. Ce qui occupe le plus ton esprit devient ton dieu. Les
soucis, si on les accepte, deviennent des idoles. L’anxiété n’a aucune peine à
s’emparer de toute la place, à parasiter complètement ton esprit. Libère-toi de
ces liens en affirmant ta confiance en moi et en trouvant du rafraîchissement
dans ma présence. Ce qui pénètre dans ton esprit est invisible et personne ne
peut le détecter, mais moi, je lis continuellement dans tes pensées et j’y cherche
les preuves de ta confiance en moi. Je me réjouis lorsque tu te tournes
pleinement vers moi. Surveille attentivement tes pensées: faire soigneusement le
tri parmi elles te gardera proche de moi.
Psaume 112.1-7; 1 Corinthiens 13.11
Je suis ta force et ton bouclier. Je prépare chacune de tes journées bien avant que
tu ne te lèves. Je pourvois également à la force dont tu as besoin à chaque étape.
Au lieu de chercher à évaluer ton niveau d’énergie et de te demander ce qui
t’attend, concentre-toi sur le maintien du contact avec moi. Ma puissance se
déverse librement en toi lorsque la communication est ouverte entre nous.
Refuse de gaspiller ton énergie à t’inquiéter: cela t’économisera des forces!
Dès que tu sens la peur arriver, souviens-toi que je suis ton bouclier. Cependant,
à l’inverse d’une armure inanimée, je suis toujours en alerte et en action. Je
veille sur toi continuellement, te protégeant à la fois des dangers dont tu as
conscience et de ceux qui t’échappent. Place ta confiance dans ma protection:
c’est le meilleur système de sécurité au monde. Je suis moi-même avec toi et je
te garderai partout où tu iras.
Psaume 28.7: 56.4-5: Matthieu 6.34: Genèse 28.15
Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!
Psaume 105.4
Suis-moi, un pas après l’autre. C’est tout ce que j’attends de toi. En réalité, c’est
la seule manière d’avancer dans ce monde. Les yeux fixés sur les imposantes
montagnes à l’horizon, tu te demandes comment tu vas faire pour les escalader
et les franchir et, comme tu ne regardes pas où tu mets les pieds, tu trébuches sur
le chemin pourtant facile sur lequel je te conduis en ce moment même. Lorsque
je t’aide à te relever, tu me confies combien les falaises au loin t’effraient, mais
tu ne sais même pas ce qui t’attend aujourd’hui, encore moins demain! Peut-être
ta route prendra-t-elle un tournant qui t’éloignera de ces montagnes. Peut-être
existe-t-il un chemin facile, invisible depuis l’endroit où tu te trouves, pour
atteindre le sommet. Si je t’emmène effectivement au pied de ces falaises, je te
donnerai tout l’équipement nécessaire pour les escalader. Je donnerai des ordres
à mes anges pour qu’ils te gardent dans toutes tes voies.
Concentre-toi sur aujourd’hui et réjouis-toi de ma présence. Marche par la foi et
non par la vue.
Psaumes 18.29-33; 91.10-12; 2 Corinthiens 5.7
Je renouvelle ton intelligence. Lorsque tes pensées errent librement, elles ont
tendance à s’orienter vers les sujets de préoccupation. Ton attention est alors
attirée sur un problème précis et reste focalisée sur lui tandis que tu essaies de le
résoudre. Ton énergie est tout entière absorbée par lui et tu perds le reste de vue.
Le pire, c’est que tu me perds, moi, de vue.
Une intelligence renouvelée est concentrée sur ma présence. Entraîne ton esprit à
me rechercher à chaque instant, dans chaque situation. Parfois, tu peux me
retrouver dans ce qui t’entoure: le chant mélodieux d’un oiseau, le sourire d’un
bien-aimé, un rayon de lumière doré et chaleureux. D’autres fois, tu devras
creuser au plus profond de toi pour me trouver. Je suis toujours présent par mon
Esprit. Recherche constamment ma présence, entretiens-toi avec moi, et
j’éclairerai ton esprit.
Romains 12.2; Psaume 105.4
Je suis avec toi et pour toi. Il n’y a rien que tu doives affronter tout(e) seul(e),
absolument rien! Si tu commences à avoir peur, c’est parce que tu te concentres
sur le monde visible et que tu me retires de l’équation. Le remède à cela est
simple: Fixe tes yeux, non pas sur ce qui est visible, mais sur ce qui est invisible.
Proclame ta confiance en moi, qui ai constamment le regard sur toi. Je vais te
permettre de traverser en toute sécurité cette journée, ainsi que chacune de celles
qu’il te reste à vivre. Chaque jour est un cadeau précieux de mon Père. Comme
il est stupide de vouloir t’emparer des cadeaux de demain lorsque ceux
d’aujourd’hui sont devant toi! Reçois gratuitement le don d’aujourd’hui,
déballe-le avec tendresse et plonges-y. C’est en le savourant que tu me
trouveras.
Romains 8.31: 2 Corinthiens 4.18: Genèse 16.13-14
Dépose ta faiblesse auprès de moi et reçois ma paix en échange. Accepte-toi
tel(le) que tu es, accepte les circonstances telles qu’elles sont, en te souvenant
que je suis souverain. Ne t’épuise pas à vouloir tout analyser et planifier, laisse
plutôt la reconnaissance et la confiance en moi te guider dans cette journée: elles
te garderont tout près de moi.
Lorsque tu vis dans l’éclat de ma présence, ma paix t’illumine. Tu cesses alors
d’analyser tes forces et tes faiblesses, parce que ton esprit est orienté vers moi.
Le meilleur moyen de vivre cette journée, c’est de marcher pas après pas avec
moi. Continue ce voyage dans mon intimité avec la certitude que ce chemin est
celui qui te conduira jusqu’au ciel.
Psaumes 29.11; 13.6; Nombres 6.24-26
Cherche ma face, et tu trouveras non seulement ma présence mais aussi ma paix.
Pour recevoir ma paix, tu dois renoncer à ton désir de tout contrôler et adopter
une attitude d’ouverture et de confiance en moi. Le seul élément auquel tu
puisses rester agrippé sans te faire de mal, c’est à ma main. Demande à mon
Esprit, qui habite en toi, d’organiser ta journée et de contrôler tes pensées, car l
’Esprit tend vers la vie et la paix.
Tu peux jouir de ma présence et de ma paix dans toute la mesure désirée, grâce
aux milliers de bonnes décisions que tu prends chaque jour. Le choix auquel tu
es le plus souvent confronté(e) au quotidien, c’est celui que tu dois faire entre la
confiance en moi et l’inquiétude. Tu ne pourras jamais échapper aux sujets de
trouble, mais tu peux choisir de me faire confiance quoi qu’il arrive.
Je suis un secours toujours présent. Fais-moi confiance, même lorsque la terre
est bouleversée et que les montagnes sont ébranlées au cœur des mers.
Romains 8.6; Psaume 46.2-4
Viens à moi et détends-toi. Tout ce qui m’importe, c’est toi. Je désire te bénir et
te restaurer. Accueille-moi à chaque souffle. Ton chemin est rocailleux et
escarpé? Ralentis et agrippe fermement ma main. Je suis en train de t’enseigner
une leçon difficile, qui ne s’apprend que par l’épreuve. Lève tes mains vides vers
moi dans une attitude de foi, pour recevoir ma précieuse présence. La lumière, la
joie et la paix en découlent librement. Lorsque ton attention est détournée de
moi, tu languis après d’autres réalités. Tu laisses tomber le cadeau resplendissant
de ma présence pour des cendres sans vie. Reviens à moi, reviens dans ma
présence.
Viens à moi et tu trouveras repos et fraîcheur. Cette dernière étape a été un peu
dure pour toi et tu es épuisé(e)? N’aie pas honte de ta fatigue. Au contraire,
considère-la comme une chance de me laisser prendre ta vie en charge.
Rappelle-toi que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu, y compris ce
que tu aimerais changer. Commence là où tu en es, en ce moment et à cet
endroit, et accepte l’idée que j’avais prévu que tu en sois là. Tu vas maintenant
vivre cette journée un pas, un moment à la fois. Ta responsabilité principale
consiste à être sensible à ma voix et à me laisser te guider dans les différentes
décisions que tu auras à prendre.
Cela peut sembler facile, mais ça ne l’est pas. Ton désir de vivre dans ma
présence va à l’encontre de ce que prônent le monde, la nature propre et le
diable. Ton épuisement résulte en grande partie de ton combat constant contre
ces ennemis. Cependant, tu marches sur le chemin réservé à ceux que j’ai
choisis. N’abandonne donc pas! Espère en moi et loue-moi encore pour le
secours de ma présence.
Romains 8.28; Psaume 42.12
Je suis au-dessus de tout: de tes problèmes, de tes souffrances, du tourbillon des
événements dans ce monde en constante évolution. Lorsque tu contemples mon
visage, tu t’élèves également au-dessus des circonstances et tu reposes avec moi
dans les lieux célestes. Vivre dans la lumière de ma présence te conduira vers la
paix.
Je te garantis que tu auras toujours des problèmes dans cette vie, mais ceux- ci
ne doivent pas accaparer ton attention. Lorsque tu sens que tu commences à
sombrer dans l’océan des circonstances, crie: «Jésus, aide-moi!» et je te
ramènerai à moi. Si tu as besoin de répéter cette prière tous les jours, ne te
décourage pas. Je connais tes faiblesses, et c’est à travers elles que je te
rencontre.
Ephésiens 2.6: Matthieu 14.28-32
Recherche-moi toujours davantage. Tu n’en es qu’au tout début de la
construction de ton intimité avec moi. Ce n’est pas un chemin facile, mais il est
privilégié et extraordinaire: une vraie chasse au trésor.
Je suis le trésor, et la gloire de ma présence scintille et miroite tout au long du
chemin. Les difficultés font également partie du jeu. Je les répartis avec
attention, de manière équilibrée, avec une tendresse que tu peux difficilement
concevoir. Ne recule pas devant la souffrance, car elle fait partie de mes dons les
plus précieux. Fais-moi confiance et n’aie pas peur, car je suis ta force et le sujet
de tes louanges.
Psaume 27.2-8; 2 Corinthiens 4.6; Esaïe 12.2
Fais-moi confiance au point de passer beaucoup de temps avec moi, sans céder
aux obligations de la journée. Refuse de te sentir coupable à cause d’un choix
qui me plaît tant, à moi qui suis le roi de l’univers. Je suis tout- puissant et je
suis capable de faire pencher le temps et les événements en ta faveur. Tu verras
que tu parviendras à faire plus en moins de temps, dès lors que tu te seras
donné(e) à moi dans une riche communion. De plus, lorsque tu alignes ta
perspective sur la mienne, tu deviens capable de faire le tri entre ce qui est
important et ce qui ne l’est pas.
Ne tombe pas dans le piège qui consiste à vouloir être constamment sur la
brèche. Bien des choses que les hommes font en mon nom n’ont aucune valeur
dans mon royaume. Reste constamment en communication avec moi, si tu veux
éviter d’accomplir des œuvres dépourvues de signification. Je t’instruirai et te
montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.
Luc 10.41-42; Psaume 32.8
Ma paix est pareille à un faisceau de lumière dorée scintillant continuellement
sur toi. Les jours de grand soleil, elle peut se fondre avec ton environnement.
Les jours sombres, elle se détache clairement, du fait de son contraste avec les
circonstances.
Considère les temps de ténèbres comme une occasion pour ma lumière de briller
d’une splendeur plus éclatante encore. Je t’apprends à connaître la paix qui
triomphe des ténèbres.
Collabore avec moi dans cette formation. Ne te laisse pas abattre par le
découragement.
Je suis toujours si près de toi! Je regarde par-dessus ton épaule et je lis chacune
de tes pensées. Les hommes croient que les pensées ne sont que passagères et
n’ont pas vraiment d’importance, mais les tiennes sont importantes pour moi. Je
souris lorsque tu éprouves des sentiments de tendresse envers moi. Mon Esprit,
qui habite en toi, t’aide à penser comme moi. Ton être suit le cours de tes
pensées.
Fais de moi le centre de ton attention. Lorsque tu regardes à moi en étant
pleinement conscient(e) que je suis Dieu avec toi, tu fais l’expérience de ma
joie. C’était le plan que j’avais initialement prévu pour l’homme, lorsque je l’ai
créé.
L’homme moderne se laisse attirer par toutes sortes de réalités: le sport, les
sensations, l’acquisition de nouveaux produits... La publicité tire profit de
l’aspiration humaine à des centres d’intérêt positifs. J’ai moi-même placé cette
aspiration dans l’homme, sachant que je pouvais pleinement la satisfaire. Fais
de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire.
Matthieu 1.23; Psaume 37.4
Que la paix soit avec vous! Depuis la résurrection, cette phrase a été mon mot
d’ordre pour tous ceux qui me recherchent sérieusement.
Laisse ma paix te recouvrir et t’envelopper de ma présence bienveillante. J’ai dû
subir la mort d’un criminel pour te permettre de l’éprouver dans toute son
intensité. Reçois-la sans restriction et avec reconnaissance. C’est un trésor qui
est rare, éblouissant d’une délicate beauté et pourtant assez fort pour repousser
l’ennemi.
Revêts-toi de ma paix aujourd’hui avec une dignité royale. Cela gardera ton
cœur et ton esprit tout près de moi.
Consacre-toi sans réserve à l’aventure que représente aujourd’hui. Marche avec
assurance sur le chemin de l’existence, en t’appuyant sur ton fidèle compagnon.
Tu as toutes les raisons d’être confiant(e), car je suis avec toi chaque jour, jusque
dans l’éternité.
Ne cède pas à la crainte ou à l’inquiétude, ces voleuses de vie. Fais-moi
confiance au point d’oser affronter les problèmes quand ils se présentent à toi, au
lieu de chercher à les anticiper en vue de les contourner. Garde ton regard sur
moi, qui fais naître ta foi et la mène à la perfection, et les nombreuses difficultés
que tu distinguais à l’horizon auront disparu avant même que tu ne les atteignes.
Dès que tu commences à avoir peur, souviens-toi que j’ai empoigné ta main
droite. Rien ne peut te séparer de ma présence.
Hébreux 12.2; Esaïe 41.13
Viens à moi avec toutes tes faiblesses, qu’elles soient physiques, émotionnelles
ou spirituelles. Repose-toi dans le confort de ma présence et souviens-toi que
rien ne m’est impossible.
Détache ton attention de tes problèmes afin de pouvoir te concentrer sur moi.
Souviens-toi que je peux faire infiniment plus que tout ce que tu demandes ou
penses. Au lieu d’essayer de me pousser à faire ceci ou cela, cherche à t’adapter
à ce que je suis déjà en train de faire.
Lorsque l’anxiété essaie d’infiltrer tes pensées, rappelle-toi que je suis ton
berger. Cela veut dire que je prends soin de toi et c’est la raison pour laquelle tu
n’as pas à avoir peur de quoi que ce soit. Au lieu d’essayer de maintenir le
contrôle sur ta vie, abandonne-toi à ma volonté. Même si cela peut sembler
effrayant ou dangereux, l’endroit le plus sûr se trouve au cœur de ma volonté.
Luc 1.37; Ephésiens 3.20-21; Psaume 23.1-4
Remercie-moi pour les circonstances qui t’obligent à rester tranquille. Ne gâche
pas ces heures de calme à languir après leur fin et à attendre avec impatience de
pouvoir reprendre tes activités. Certaines des plus grandes œuvres de mon
royaume ont été accomplies à partir de lits de maladie ou de cellules de prison.
Au lieu de te laisser aller à des sentiments de frustration à cause des limitations
imposées par un corps affaibli, recherche ma voie dans ce contexte. La faiblesse
et les limitations peuvent être libératrices, lorsque ton désir le plus fort est de
vivre tout près de moi.
Le calme et la confiance augmentent ta sensibilité à ma présence. Ne méprise
pas ces moyens simples de me servir. Même si tu te sens à l’écart loin de toute
activité, ta confiance pleine de calme constitue une proclamation puissante dans
le monde spirituel. Ma puissance s’accomplit dans ta faiblesse.
Zacharie 2.17: Esaïe 30.15: 2 Corinthiens 12.9
Je suis ressuscité. Je suis toujours là pour t’éclairer. Tu adores un Dieu vivant,
pas une image fabriquée par l’homme. Ce qui doit caractériser notre relation
alors que j’ai accès à toujours plus de domaines de ton existence, c’est la vie et
les défis. N’aie pas peur du changement, car je fais de toi une nouvelle créature;
les choses anciennes sont passées et de nouvelles réalités apparaissent
constamment à l’horizon. Quand tu t’accroches à d’anciennes manières de faire,
tu résistes à mon œuvre en toi. Je désires que tu fasses bon accueil à tout ce que
j’accomplis dans ta vie, que tu trouves ta sécurité en moi seul.
La routine peut facilement devenir une idole en te procurant la sécurité à
l’intérieur des barrières que tu ériges autour de ta vie. Chaque journée contient
24 heures, toutes porteuses de situations uniques. N’essaie pas de faire entrer
aujourd’hui dans le moule d’hier. Demande-moi plutôt de t’ouvrir les yeux afin
que tu voies tout ce que j’ai préparé pour toi en ce jour précieux et unique de ta
vie.
Matthieu 28.5-7; 2 Corinthiens 5.17
Je suis avec toi. Ces quatre mots sont comme un filet de sécurité qui t’empêche
de sombrer dans le désespoir. Du simple fait que tu es un être humain, tu
connaîtras toujours des hauts et des bas dans la vie. Toutefois, la promesse de ma
présence t’empêche de tomber trop bas.
Parfois, tu peux avoir l’impression d’être en chute libre, lorsque les personnes ou
les choses sur lesquelles tu comptais te laissent tomber. Cependant, dès que tu te
souviens que je suis avec toi, ta vision de la situation change radicalement. Au
lieu de te lamenter sur les circonstances, tu es capable de regarder à moi pour
obtenir de l’aide. Tu te rappelles que non seulement je suis avec toi, mais je
t’empoigne par la main droite. Je te conduis par mon conseil, puis je t’emmène
dans ma gloire.
C’est exactement ce dont tu as besoin: le réconfort de ma présence et la
glorieuse espérance du ciel.
Il est facile de se sentir écrasé et accablé par une multitude de problèmes, à la
fois grands et petits. Même si ceux-ci semblent nécessiter de plus en plus
d’attention de ta part, ne cède pas à leurs exigences. Lorsque les difficultés
semblent se refermer sur toi, libère-toi de leur poids en passant un temps de
qualité avec moi. Rappelle-toi qui je suis dans toute ma puissance et ma gloire.
Ensuite, présente-moi humblement tes besoins et requêtes. Tes problèmes
s’estomperont, lorsque tu les regarderas à la lumière de ma présence.
Tu peux apprendre à te réjouir en moi, le Dieu de ton salut, au milieu même de
l’adversité. Appuie-toi sur moi, ta force. C’est moi qui rends tes pieds
semblables à ceux des biches et qui te fais marcher sur les hauteurs.
Apprends à vivre en faisant de moi le centre de ton existence. J’habite dans les
profondeurs de ton être, en union éternelle avec ton esprit. C’est à ce niveau de
profondeur que ma paix règne continuellement.
Tu ne trouveras pas une paix durable dans le monde qui t’entoure, dans les
circonstances ou dans les relations humaines. Le monde extérieur est en proie à
des changements permanents, sous la malédiction de la mort et de
l’inconsistance.
En revanche, il existe une mine de paix au fond de toi, qui attend d’être
exploitée. Prends le temps de te prélasser dans les richesses de ma présence en
toi. Je veux que tu vives de plus en plus au centre, là où mon amour a une
emprise éternelle sur toi. Je suis Christ en toi, l’espérance de la gloire.
La confiance et la reconnaissance te garderont en sécurité durant cette journée.
La confiance te protège de l’inquiétude et des idées fixes, la reconnaissance te
préserve de la critique et de l’insatisfaction, ces péchés qui te font si facilement
trébucher.
Regarder à moi est un acte de confiance. C’est une décision libre que tu dois
prendre mille fois par jour. Plus tu choisis de me faire confiance, plus cela
devient facile, car ton cerveau développe des réflexes basés sur la confiance en
moi. Repousse tes inquiétudes à la périphérie de ton esprit, afin que je puisse
occuper la place centrale dans tes pensées. Ainsi, tu pourras te concentrer sur
moi et me remettre tous tes soucis. Je m’en occupe.
Tu as besoin de moi à chaque instant. Etre conscient(e) de cette réalité constitue
ta plus grande force. S’il est bien géré, ce besoin tisse en effet un lien entre toi et
ma présence. Cependant, tu dois prendre garde à ne pas tomber dans certains
écueils: l’apitoiement sur ton sort, l’égocentrisme, l’envie d’abandonner.
Tes incapacités et échecs te poussent constamment à choisir entre la profonde
dépendance envers moi et le désespoir. Le vide intérieur que tu ressens sera
comblé soit par tes problèmes, soit par ma présence. Fais de moi le centre de ta
conscience en priant sans cesse: des prières simples, courtes, inspirées par le
moment présent. N’hésite pas à prononcer mon nom pour te rappeler ma
présence. Demande et tu recevras, afin que ta joie soit complète.
1 Thessaloniciens 5.17: Jean 16.24
Prends garde au piège de l’apitoiement sur toi-même. Lorsque tu éprouves de la
fatigue ou un certain mal-être, ce piège démoniaque est le plus grand danger à
éviter. Ne t’approche même pas de ce gouffre: ses bords s’effritent facilement et,
avant même de t’en rendre compte, tu te retrouves à glisser vers le fond. Il est
bien plus difficile de sortir de ce trou que de s’en tenir éloigné. C’est la raison
pour laquelle je t’invite à te tenir sur tes gardes.
Il existe plusieurs moyens de te protéger de l’apitoiement. Quand on est occupé
à me louer et à me remercier, il est impossible de se lamenter sur soi-même. Et
plus tu vis près de moi, plus il y a de distance entre toi et le gouffre. Vis à la
lumière de ma présence en fixant ton regard sur moi. C’est alors que tu seras
capable de courir avec persévérance l’épreuve qui t’est proposée, sans trébucher
ni tomber.
Reste paisible, dans la lumière de ma présence, alors que je te communique mon
amour. Il n’existe aucune force aussi puissante que mon amour dans tout
l’univers. Tu es constamment ramené(e) à des faiblesses et des limites: les
tiennes et celles des autres. Mais il n’y a aucune limite à mon amour: il remplit
l’espace, le temps, l’éternité.
Aujourd’hui, tu vois au moyen d’un miroir, de manière peu claire, mais un jour,
tu me verras face à face. Tu seras alors en mesure d’expérimenter pleinement la
largeur, la profondeur et la hauteur de mon amour pour toi. Si tu en faisais
l’expérience dès maintenant, tu serais complètement dépassé(e), au point de te
sentir écrasé(e). Mais tu as l’éternité devant toi - elle t’est absolument garantie -,
durant laquelle tu pourras jouir de ma présence dans une allégresse sans fin.
Pour le temps présent, la certitude de ma présence aimante suffit à te faire
traverser cette journée.
Repose-toi dans ma présence et laisse-moi m’occuper de cette journée. Ne fonce
pas tête baissée comme un cheval de course auquel on vient de lâcher la bride.
Au contraire, marche délibérément avec moi en me laissant guider ton parcours
un pas après l’autre.
Remercie-moi de chaque bénédiction présente le long du chemin: cela te
procurera de la joie aussi bien qu’à moi. Une attitude reconnaissante te préserve
des pensées négatives. Elle te permet de voir l’abondance de bénédictions que je
déverse chaque jour sur ta vie. Lorsqu’elles sont imprégnées de reconnaissance,
tes prières et requêtes atteignent le trône céleste. Exprime ta reconnaissance en
toute circonstance, car c’est ma volonté pour toi.
Je te conduis, pas après pas, sur le chemin de la vie. Tiens ma main dans une
attitude de dépendance pleine de confiance et laisse-moi te guider dans cette
journée. L’avenir te semble incertain et fragile, voire effrayant, et c’est normal.
Les choses cachées sont pour l’Eternel, et les choses à venir font justement
partie des réalités cachées et secrètes. Lorsque tu essaies de deviner de quoi sera
fait l’avenir, tu cherches à t’emparer de domaines qui m’appartiennent. C’est, au
même titre que toute forme d’inquiétude, un acte de rébellion: tu doutes de ma
promesse de prendre soin de toi.
Chaque fois que tu te surprends à te préoccuper de l’avenir, change d’attitude et
reviens à moi. Je te montrerai la prochaine étape, puis la suivante, puis la
suivante. Détends-toi et profite de ma présence sur ce parcours en gardant
confiance: tu peux avoir la certitude que j’ouvrirai le chemin devant toi au fur et
à mesure que tu avanceras.
Garde le regard sur moi! Des vagues d’adversité te submergent et tu éprouves la
tentation d’abandonner? Lorsque ce sont les circonstances qui captent ton
attention, tu me perds petit à petit de vue. Cependant, je suis toujours avec toi, te
tenant par la main droite. Je suis pleinement conscient de ta situation et je ne
permettrai pas que tu sois tenté(e) au-delà de tes forces.
Le danger qui te guette le plus est celui de t’inquiéter du lendemain. Si tu essaies
aujourd’hui de porter le fardeau de demain, tu tituberas sous la charge et finiras
par t’écrouler. Tu dois te discipliner à vivre dans les frontières de cette journée.
C’est dans l’instant présent que je marche près de toi, que je t’aide à porter tes
fardeaux. Reste concentré(e) sur moi dans le présent.
Psaume 73.23; 1 Corinthiens 10.13
Arrête de te juger toi-même et de t’évaluer constamment, ce n’est pas ton rôle.
Par-dessus tout, arrête de te comparer aux autres. Cela te procure un sentiment
d’orgueil ou d’infériorité, et parfois un mélange des deux. Je conduis chacun de
mes enfants sur un chemin tracé spécifiquement pour lui. Toute comparaison est
non seulement mauvaise mais aussi dépourvue de sens.
Ne recherche pas ta valeur au mauvais endroit, dans ta propre évaluation ou celle
des autres, mais dans mon amour inconditionnel. Beaucoup me voient comme
un juge grincheux, désireux de démasquer chacune de leurs fautes et de leurs
faiblesses. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité! Je suis mort pour tes
péchés afin de pouvoir t’habiller des vêtements du salut. C’est ainsi que je te
vois: dans le manteau de la justice. Quand je te corrige, ma motivation n’est
jamais la colère ou le dégoût, c’est le désir de te préparer à la communion intime
que nous entretiendrons durant l’éternité. Plonge-toi dans ma présence
bienveillante. Sois sensible à l’accueil que je te réserve: il découle constamment
du trône de la grâce.
Luc 6.37: Jean 3.16-17: Esaïe 61.10: Proverbes 3.11-12
Tu es sur le bon chemin. Ecoute plus encore ma voix et moins tes doutes. Je te
conduis sur le chemin que j’ai tracé spécifiquement pour toi. C’est la raison pour
laquelle c’est une route solitaire, humainement parlant. Mais je marche devant
toi et à côté de toi, tu n’es donc jamais seul(e).
Ne t’attends pas à ce que les autres comprennent pleinement mes projets pour
toi, pas plus que tu ne peux comprendre ma manière de faire avec les autres. Je
te révèle le chemin de la vie jour après jour, instant après instant. Ce que j’ai dit
à mon disciple Pierre, je te le dis à toi aussi: Suis-moi.
Mars
Lorsqu’il les a toutes fait sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent,
parce qu’elles connaissent sa voix.
Jean 10.4
Lorsque quelque chose dans ta vie ou tes pensées te procure de l’anxiété, viens à
moi et dis-moi ce que tu as sur le cœur. Apporte-moi tes prières et tes
supplications dans une attitude de reconnaissance, en disant: «Merci, Jésus,
pour cette occasion de te faire encore plus confiance.» Même quand les leçons
de confiance que je t’envoie sont emballées dans les difficultés, les bénéfices
que tu peux en retirer dépassent de loin le prix à payer. Développer ta confiance
en moi sera source de nombreuses bénédictions pour toi, dont celle-ci, qui n’est
pas la moindre: ma paix. J’ai promis de te garder dans une paix profonde si tu te
confiais en moi. Le monde prend les choses à l’envers: il enseigne que la paix
est le résultat de l’abondance d’argent, de biens matériels, d’assurances et de
systèmes de sécurité. Ma paix est un don si complet qu’elle est totalement
indépendante des circonstances. Tu aurais beau perdre tout le reste, avec elle, tu
serais riche.
Philippiens 4.6: Esaïe 26.3
Je suis la résurrection et la vie; toute vie durable émane de moi. Les êtres
humains recherchent la vie de nombreuses - et mauvaises - manières: en courant
après des plaisirs passagers, en accumulant biens matériels et richesses, en
essayant de déjouer les effets inévitables de l’âge. Pendant ce temps, j’offre
gratuitement la vie abondante à toute personne qui se tourne vers moi. Alors
viens à moi et prends mon fardeau léger, je te remplis de ma vie même. C’est
ainsi que je choisis de vivre dans ce monde et d’y accomplir mes projets. C’est
également la manière dont je te bénis: en te procurant une joie indescriptible et
glorieuse. La joie m’appartient, la gloire aussi. Je te les accorde lorsque tu vis
dans ma présence et m’invites à vivre pleinement en toi.
Je t’aime pour ce que tu es, non pour ce que tu fais. De nombreuses voix
cherchent à prendre le contrôle de tes pensées, particulièrement lorsque tu es
assis(e) en silence. Apprends à discerner les paroles qui proviennent de ma voix
et celles qui proviennent d’autres voix. Demande à mon Esprit de te procurer ce
discernement. Trop de mes enfants tournent en rond parce qu’ils essaient d’obéir
à plusieurs voix différentes. Ne tombe pas dans ce piège.
Marche près de moi à chaque instant, écoute mes directives et jouis de mon
amitié. Refuse de laisser d’autres voix t’embrouiller. Mes brebis connaissent ma
voix et me suivent, quel que soit le chemin.
Dis non à l’inquiétude! Dans ce monde, il y aura toujours quelque chose qui te
poussera à t’inquiéter. C’est la nature même de cette planète marquée par le
péché et déréglée: les choses ne sont pas comme elles le devraient. La tentation
du stress frappe constamment à la porte de ton cœur et cherche un moyen de
pénétrer dans tes pensées. La meilleure défense consiste à être en
communication avec moi en toute circonstance, dans une attitude de
reconnaissance.
La conscience de ma présence remplit ton esprit de lumière et de paix, ne
laissant plus aucune place à la crainte. Elle t’élève au-dessus des circonstances et
te permet de voir tes problèmes de mon point de vue. Vis tout près de moi!
Ensemble, nous pouvons maintenir les loups de l’inquiétude à l’écart.
Luc 12.25-26; 1 Thessaloniciens 5.16-18
Fais de tes problèmes tes amis. Même si bien des choses semblent dépourvues
de sens et négatives, souviens-toi que je suis souverain. Je peux tout faire
contribuer à ton bien, dans la mesure où tu me fais confiance. Chaque problème
peut t’enseigner une leçon et te transformer petit à petit pour que tu deviennes le
chef-d’œuvre que j’avais prévu en te créant. Il peut aussi te faire trébucher, si
ton attitude, face à lui, est faite de défiance et de révolte. Le choix de ta réaction
t’appartient, et tu auras à le faire plusieurs fois par jour.
Le meilleur moyen de faire de tes problèmes tes amis, c’est de me remercier de
leur existence. Ce simple acte de reconnaissance ouvre ton esprit à la possibilité
d’en tirer du positif. Tu peux même donner des surnoms à ceux qui reviennent
régulièrement: cela t’aidera à les aborder sans crainte, comme de vieilles
connaissances.
L’étape suivante consiste à me les présenter en me laissant m’en charger, dans
mon amour. Je ne vais pas forcément les effacer, mais grâce à ma sagesse il en
ressortira du bien.
Romains 8.28; 1 Corinthiens 1.23-24
Persévère sur ce chemin avec moi, jouis de ma présence même dans l’adversité.
Je marche constamment devant toi et à côté de toi. Regarde-moi, je t’appelle:
«Viens! Suis-moi!»
Celui qui marche devant toi, qui t’ouvre la voie, est le même que celui qui reste
à tes côtés et ne lâche jamais ta main. Je ne suis pas soumis aux lois du temps et
de l’espace. Je suis partout en même temps, œuvrant sans cesse en ta faveur.
C’est pourquoi, le mieux que tu puisses faire, c’est de placer ta confiance en moi
et de vivre tout près de moi.
Laisse-moi t’aider dans cette journée. Les défis que tu dois affronter sont bien
trop grands pour que tu les relèves tout(e) seul(e).
Tu n’ignores pas ton degré d’impuissance face aux événements qui surviennent,
et cette prise de conscience t’amène à un choix: continuer obstinément de te
débrouiller seul(e) ou marcher pas à pas avec moi, dans l’humilité et la
dépendance.
En réalité, c’est un choix que tu dois faire constamment, mais les difficultés
soulignent particulièrement son importance. Considère donc comme un sujet de
joie complète les diverses épreuves auxquelles tu es exposé(e). Ce sont des
cadeaux de ma part, destinés à te rappeler que tu ne dois dépendre que de moi.
Psaume 63.8-9: Jacques 1.2-3
Réserve tes plus grands efforts à la recherche de ma face. Je communique
constamment avec toi. Pour me trouver et entendre ma voix, tu dois me chercher
par-dessus tout. Tout ce que tu désires plus que moi devient une idole.
Lorsque tu t’obstines à faire les choses à ta manière, tu m’effaces de ta
conscience. Au lieu de foncer tête baissée vers ton objectif, commence par en
parler avec moi. Laisse la lumière de ma présence éclairer cette démarche, afin
que tu puisses la voir avec mon regard. Si l’objectif que tu veux poursuivre entre
dans mes plans pour toi, je t’aiderai à l’atteindre. S’il est contraire à ma volonté
pour toi, j’orienterai progressivement ailleurs les désirs de ton cœur.
Recherche-moi d’abord, avant tout le reste. Les autres pièces du puzzle que
constitue ton existence se mettront alors tout naturellement en place.
Repose-toi dans ma chaleureuse présence. Le monde autour de toi semble
tourner de plus en plus vite, à tel point que l’image devient floue. Cependant, il
existe un sas de paix et de calme au centre de ta vie: le sanctuaire où tu vis dans
l’union avec moi. Reviens à ce centre de réconfort aussi souvent que tu le peux,
car il est la source de ton énergie. C’est là que tu es rempli(e) de mon amour, de
ma joie et de ma paix.
Le monde est dans le besoin. Ne te tourne donc pas vers lui pour être comblé(e).
Viens plutôt à moi. Apprends à dépendre de moi seul et je comblerai tes
faiblesses par ma puissance. Lorsque tu trouves ton plein épanouissement en
moi, tu peux aider les autres sans avoir besoin qu’ils satisfassent tes propres
besoins. Vis dans la lumière de ma présence, et ta lumière brillera de façon
éclatante dans la vie des autres.
Tu es à moi pour toujours et au-delà même du temps, jusque dans l’éternité.
Rien ne peut te priver de ton héritage dans le ciel. Je veux que tu comprennes
bien à quel point tu es en sécurité! Jamais je ne lâcherai ta main, même si tu
faiblis dans ta marche ici-bas.
Savoir que ton avenir est entièrement assuré peut te libérer pour vivre dans
l’abondance aujourd’hui. J’ai préparé cette nouvelle journée pour toi avec la plus
grande tendresse, en prêtant attention aux moindres détails. Au lieu de
l’envisager comme une page blanche à remplir, essaie de la vivre dans une
attitude de réceptivité à mon action, en cherchant à discerner ce que je fais. Cela
semble facile, mais cela nécessite de ta part une profonde confiance, fondée sur
la certitude que mes voies sont parfaites.
Psaumes 37.23-24: 18.31
Marche par la foi et non par la vue. C’est lorsque tu effectues des pas de foi en
dépendant de moi que je peux te montrer tout ce que je peux faire pour toi. Si tu
vis ton existence de manière trop sécuritaire et imperméable, tu ne sauras pas ce
que signifie me voir agir à travers toi. Or, c’est excitant!
En te donnant mon Esprit, je t’ai donné la puissance nécessaire pour aller au-
delà de tes capacités et ressources naturelles. C’est la raison pour laquelle
mesurer ton niveau d’énergie aux défis qui t’attendent est complètement dénué
de sens: il ne s’agit pas de ta force mais de la mienne, et elle est illimitée. C’est
en marchant près de moi que tu pourras accomplir mes projets, par ma
puissance.
L’attente, la confiance et l’espérance sont trois états intimement liés, à l’image
de trois filaments d’or, enroulés l’un autour de l’autre pour former une chaîne
solide. La confiance est au centre, car c’est l’attitude que je désire le plus
vivement voir chez mes enfants. L’attente et l’espérance ornent ce filament
central et renforcent le lien qui te rattache à moi. Le simple fait de t’attendre à
me voir agir et de garder les yeux fixés sur moi est une preuve que tu as
confiance en moi. Si tu affirmes: «Je te fais confiance», alors qu’intérieurement
tu cherches anxieusement une solution, ces mots sonnent creux. L’espérance est
orientée vers l’avenir et te relie à ton héritage céleste. Cependant, ses bienfaits
sont déjà pleinement effectifs dans le temps présent.
Puisque tu m’appartiens, tu ne te contentes pas de faire passer le temps dans ma
présence. Tu t’attends à quelque chose, dans une espérance confiante. Garde tes
«capteurs» en alerte afin de saisir même la plus faible lueur de ma présence.
Jean 14.1; Psaume 27.14; Hébreux 6.18-20
Apprends à vivre au-dessus de tes circonstances. Pour cela, tu dois mettre du
temps à part pour être avec moi. C’est moi qui ai vaincu le monde. Le trouble et
la détresse sont du même tissu que ce monde en perdition. Seule ma vie peut
t’équiper pour affronter le flot constant de problèmes dans la joie.
Lorsque tu t’assieds calmement dans ma présence, je fais jaillir ma paix dans
ton cœur et ton esprit troublés. Petit à petit, tu es libéré(e) des chaînes de cette
terre et élevé(e) au-dessus de tes circonstances. Tu découvres ma perspective sur
ta vie, et cela te permet de distinguer ce qui est important de ce qui ne l’est pas.
Repose-toi dans ma présence et fais bon accueil à la joie que personne ne
t’enlèvera.
Jean 16.22-33
N’hésite pas à faire bon accueil à la joie qui vient de moi, car je te l’accorde en
abondance. Plus tu restes dans ma présence, plus mes bénédictions coulent
librement sur toi. Dans la lumière de mon amour, tu es transformé(e)
progressivement de gloire en gloire. C’est en passant du temps avec moi que tu
prends conscience de la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de mon
amour pour toi.
La relation que je te propose peut parfois sembler trop belle pour être vraie. Je
déverse ma propre vie en toi, et tout ce que tu as à faire, c’est de m’accueillir.
Dans un monde régi par le travail et le mérite, l’idée de recevoir simplement,
dans le silence, semble trop simple.
Il existe un lien mystérieux entre croire et recevoir: plus tu me fais confiance,
plus tu es en mesure de m’accueillir et de recevoir mes abondantes bénédictions.
Arrête-toi, et sache que je suis Dieu.
2 Corinthiens 3.18; Ephésiens 3.17-19; Psaume 46.11
Ecoute le chant d’amour que je fais continuellement retentir pour toi: Je fais de
toi ma plus grande joie... Je me réjouis à grands cris à ton sujet. Les voix de ce
monde ne forment qu’une cacophonie confuse et te ballotteraient de droite à
gauche. Ne les écoute pas: mesure-les à ma Parole. Apprends à faire de courtes
pauses pendant lesquelles tu te coupes du monde afin de te retrouver au calme
dans ma présence et d’écouter ma voix.
L’écoute de ma voix comporte un immense trésor caché. Même si je déverse
constamment des bénédictions sur ta vie, certaines de mes richesses les plus
précieuses doivent être activement recherchées. Je prends plaisir à me révéler à
toi, et ton cœur assoiffé t’ouvre à une révélation plus grande encore de ma part.
Demande et l’on te donnera, cherche et tu trouveras, frappe et l’on t’ouvrira.
Il est bon pour toi de reconnaître ta faiblesse, car cela te pousse à regarder à moi,
ta force. La vie abondante n’est pas forcément synonyme de santé ou de
richesse: il s’agit plutôt de vivre dans une constante dépendance vis-à-vis de
moi. Au lieu d’essayer de faire entrer cette journée dans un moule préconçu,
détends-toi et observe ce que je suis en train de faire. Cette attitude te libérera, te
permettant de jouir de ma présence et de comprendre ce que j’ai prévu pour toi.
Cela vaut bien mieux qu’essayer de suivre tes propres plans.
Ne te prends pas trop au sérieux. Détends-toi et ris avec moi. Je vis à l’intérieur
de toi: de quoi t’inquiètes-tu donc? Je t’équipe pour que tu puisses accomplir
absolument tout ce qui se présente à toi, dans le cadre de ma volonté. Plus ta
journée est difficile, plus je désire t’aider.
L’anxiété t’enferme sur toi-même, dans tes propres pensées. Lorsque tu regardes
à moi et murmures mon nom, tu te libères de ce piège et peux recevoir mon aide.
Fixe ton attention sur moi et tu trouveras la paix dans ma présence.
Philippiens 4.13: Proverbes 17.22
Viens à moi si tu cherches à comprendre ce qui se passe, puisque je te connais
bien plus que tu ne te connais toi-même. Je te comprends pleinement, dans toute
ta complexité; aucun détail de ta vie ne m’est caché. Je te regarde à travers les
yeux de la grâce: n’aie donc pas peur de la connaissance intime que j’ai de ta
personne. Laisse la lumière de ma présence guérissante illuminer les recoins les
plus cachés de ton être, te purifier, te rafraîchir, te renouveler. Fais-moi
confiance au point d’accepter le plein pardon que je t’offre constamment. Ce don
immense, qui m’a coûté la vie, t’appartient pour l’éternité. Le pardon se trouve
au centre même de ma présence en toi. Je ne te délaisserai pas et je ne
t’abandonnerai pas. Lorsque personne d’autre ne semble te comprendre,
approche-toi simplement un peu plus de moi. Réjouis-toi en moi: je te
comprends et je t’aime parfaitement. Lorsque je te remplis de mon amour, tu
deviens un réservoir d’amour susceptible de déborder sur les autres.
Psaume 139.2-5; 2 Corinthiens 1.21-22; Josué 1.5
Fais-moi confiance chaque jour: cela te garde près de moi et te rend sensible à
ma volonté. La confiance ne va pas de soi, particulièrement chez ceux qui ont
été profondément blessés. Mon Esprit en toi fait office de guide: il t’aide à
adopter cette attitude surnaturelle. Soumets-toi à ses douces impulsions, montre-
toi sensible à ses directives.
Exerce ta volonté à me faire confiance en toute circonstance. Ne laisse pas ton
besoin de tout comprendre te distraire et t’éloigner de ma présence. Je vais
t’équiper pour que tu puisses traverser cette journée de manière victorieuse, dans
une dépendance profonde envers moi. Ne t’inquiète donc pas du lendemain, car
le lendemain prendra soin de lui-même. Fais-moi confiance, un jour après
l’autre.
Psaume 84.13; Matthieu 6.34
Je m’adresse à toi au plus profond de ton être. Ecoute-moi murmurer des paroles
de paix et de réconfort, qui t’assurent de mon amour pour toi. N’écoute pas les
mots accusateurs, car ils ne viennent pas de moi. Le ton de ma voix est plein
d’amour et te redresse. Mon Esprit est capable de te convaincre sans t’écraser
sous le poids de la honte. Laisse-le s’occuper de ton esprit et dévoiler ce qui est
tromperie. Laisse-toi transformer par ma vie en toi.
La lumière de ma présence brille sur toi en te procurant la bénédiction de la
paix. Laisse-la briller, ne l’affaiblis pas par tes craintes et tes préoccupations. La
sainteté consiste à me laisser vivre à travers toi. Puisque j’habite en toi, tu es
pleinement équipé(e) pour être saint(e). Ne réagis pas immédiatement face aux
gens ou aux situations, mais laisse la place à mon Esprit afin que ce soit lui qui
agisse à travers toi. Les paroles et les actes précipités ne me permettent pas de
m’exprimer: c’est une manière de vivre sans moi. Je veux occuper chaque
instant de ton existence et embellir tes pensées, tes paroles et ton comportement.
Romains 8.1-2: Colossiens 1.27: 1 Corinthiens 6.19
Remercie-moi pour le don glorieux de mon Esprit. C’est comme amorcer la
pompe d’un puits: lorsque tu m’apportes un sacrifice de louange, quels que
soient tes sentiments, mon Esprit peut œuvrer plus librement en toi. Cela produit
encore plus de reconnaissance et de liberté, jusqu’à te faire déborder de
reconnaissance.
Je déverse mes bénédictions sur toi chaque jour, mais parfois tu ne t’en rends pas
compte. Lorsque ton esprit est fixé sur le négatif, tu ne vois plus rien d’autre: ni
ma personne ni mes cadeaux. Par la foi, dis-moi merci pour tout ce qui te
préoccupe. Cela fera sauter les blocages et cela te permettra de me trouver.
Aie confiance en moi et n ’aie plus peur, car je suis ta force et le sujet de tes
louanges. Je suis ta force: pense à ce que cela signifie. J’ai appelé l’univers à
l’existence, et ma puissance est absolument illimitée! Les faiblesses humaines,
lorsqu’elles me sont confiées, deviennent comme des aimants qui attirent ma
puissance vers tes besoins. Cependant, la peur peut bloquer le flot de ma
puissance. Au lieu d’essayer de la combattre, concentre-toi plutôt sur la
confiance que tu peux m’accorder. Lorsque tu comptes vraiment sur moi, il n’y a
aucune limite à la force que je peux te procurer.
Souviens-toi que je suis également le sujet de tes louanges, ton chant. Je désire
te voir éprouver la même joie que moi et vivre dans la pleine conscience de ma
présence. Réjouis-toi de ce parcours à mes côtés vers le ciel, joins-toi à moi pour
faire retentir mon chant.
Réjouis-toi et fais preuve de reconnaissance! Tout au long de cette journée avec
moi, exerce-toi à me faire confiance et à me remercier. La confiance est le canal
par lequel ma paix coule en toi. La reconnaissance t’élève au- dessus de tes
circonstances.
J’accomplis mes plus grandes œuvres à travers l’existence de ceux qui ont un
cœur reconnaissant et plein de confiance. Au lieu de toujours planifier et
mesurer, exerce-toi à me faire confiance et à me remercier constamment. C’est
un changement de paradigme qui va révolutionner ta vie.
Je suis à la fois le Dieu du détail caché et de l’abondance débordante. Confie-
moi absolument tout ce qui fait ta vie, et tu verras avec quelle précision je
réponds à tes demandes. Je prends plaisir à écouter tes prières. Sens-toi donc
libre de me faire part de tes requêtes. Plus tu m’adresses de demandes, plus tu
pourras recevoir de réponses. Et ta foi est fortifiée lorsque tu découvres avec
quel soin je réponds à des prières spécifiques.
Je suis infini dans toutes mes voies. Tu ne dois donc pas craindre que je manque
de ressources. L’abondance correspond à ce que je suis. Viens à moi dans
l’espérance joyeuse de recevoir tout ce dont tu as besoin, et parfois beaucoup
plus! Je prends plaisir à déverser mes bénédictions sur mes enfants bien-aimés.
Viens à moi avec des mains et un cœur ouverts, prêt(e) à recevoir tout ce que j’ai
en réserve pour toi.
Psaumes 36.8-10: 132.15: Jean 6.12-13
Tu dois apprendre à te détacher, à lâcher prise, que ce soit en rapport avec tes
bien-aimés ou avec tes biens matériels, à renoncer à tout contrôler. Pour pouvoir
abandonner ce qui compte à tes yeux, tu dois te reposer dans ma présence, car
c’est là que tu trouveras toute satisfaction. Prends le temps de baigner dans la
lumière de mon amour. Progressivement, à mesure que tu t’y détends, tes mains
se décrispent jusqu’à lâcher complètement l’élément auquel tu t’agrippes tant et
me le confier.
Même au beau milieu des pires catastrophes, tu peux te sentir en sécurité,
lorsque tu prends conscience de ma présence constante. Celui qui ne te quitte
jamais est aussi celui qui ne change jamais. Je suis le même hier, aujourd’hui et
pour l’éternité. Dans ce processus d’abandon visant à tout me remettre,
souviens-toi que je ne lâche jamais ta main. C’est là que réside ta véritable
sécurité, une sécurité que rien ni personne ne peut t’enlever.
Psaume 89.16; Hébreux 13.8; Esaïe 41.13
Que la reconnaissance imprègne chacune de tes pensées. Une attitude de
reconnaissance te maintient en contact avec moi.
Je déteste lorsque mes enfants se plaignent et méprisent ainsi tout simplement
ma souveraineté. La reconnaissance préserve de ce péché. De plus, elle peut
devenir le point de vue à partir duquel tu perçois la vie. Elle te permet de voir la
lumière de ma présence éclairer toutes tes circonstances.
Cultive un cœur reconnaissant: cela me rend gloire et cela te remplit de joie.
T’attendre à moi signifie orienter ton attention sur moi, dans une anticipation
pleine d’espérance de ce que je vais accomplir. Cela implique que tu me fasses
confiance de toutes les fibres de ton corps, au lieu d’essayer de contrôler les
choses par toi-même. Vivre en comptant sur moi chaque jour et toute la journée:
voilà comment j’avais prévu que tu passes ton existence. Je t’ai conçu(e) pour
que tu gardes conscience de ma présence dans tes tâches quotidiennes.
J’ai promis de nombreuses bénédictions à ceux qui s’attendent à moi: des forces
renouvelées, la possibilité de vivre sans se laisser affecter par les circonstances,
un espoir ravivé, la conscience de ma présence continuelle. T’attendre à moi te
permet de me rendre gloire en vivant dans une dépendance profonde vis-à-vis de
moi et en te montrant disposé(e) à accomplir ma volonté. Une telle attitude t’aide
aussi à jouir de notre relation. Il y a d’abondantes joies dans ma présence.
Lamentations 3.24-26: Esaïe 40.31: Psaume 16.11
Trouve le calme dans ma présence, même si d’innombrables choses réclament
ton attention. Rien n’est plus important que de passer du temps avec moi.
Lorsque tu attends simplement dans ma présence, j’accomplis mon œuvre
parfaite en toi: je te transforme par le renouvellement de l’intelligence. Si tu te
prives de ce temps avec moi, tu plongeras tête baissée dans les mauvaises
priorités et tu passeras à côté des richesses que j’avais prévues pour toi
aujourd’hui.
Ne me recherche pas d’abord pour ce que j’ai à t’offrir. Souviens-toi que moi,
celui qui te donne tout, je suis infiniment plus grand que tous les dons que je
peux te communiquer. Même si je prends plaisir à bénir mes enfants, je suis
profondément attristé lorsque mes bénédictions deviennent des idoles dans leur
cœur. Tout et n’importe quoi peut devenir une idole, à partir du moment où cela
te distrait de ton premier amour. Lorsque c’est moi qui suis le désir suprême de
ton cœur, tu es protégé(e) du piège de l’idolâtrie. Quand tu t’assieds dans ma
présence, jouis du plus grand don qui soit: Christ en toi, l’espérance de la
gloire!
Romains 12.2; Apocalypse 2.4; Colossiens 1.27
Je suis un Dieu qui donne, donne et donne encore. Lorsque je suis mort à la
croix pour toi, je n’ai rien retenu: j’ai offert ma vie comme un sacrifice. Parce
que donner fait partie intégrante de ma nature, je recherche des gens capables de
recevoir dans une pleine mesure. Pour augmenter ton degré d’intimité avec moi,
les deux traits de caractère dont tu as le plus besoin sont la réceptivité et
l’attention.
La réceptivité consiste à ouvrir ton être intérieur à mes abondantes richesses.
L’attention revient à te concentrer sur moi, à me rechercher à tout moment. Il
t’est possible de tenir ferme dans tes intentions envers moi, comme le prophète
Esaïe l’a écrit. Lorsque tu m’accordes vraiment ton attention, tu peux recevoir
un don glorieux: ma paix parfaite.
Arrête de chercher à précipiter les événements. Accepte de vivre un jour à la
fois, avec les limitations que cela implique. Lorsque quelque chose est porté à
ton attention, demande-moi si cela doit faire partie du programme de ta journée
ou non. Si ce n’est pas le cas, confie-le-moi et accomplis les tâches qui
t’incombent aujourd’hui. En suivant cette méthode, tu constateras que ta vie est
merveilleusement simplifiée: un moment pour tout et un temps pour toute
activité sous le ciel.
Une existence vécue dans ma proximité n’est ni compliquée ni encombrée.
Lorsque tu te concentres sur ma présence, bien des choses qui te préoccupaient
auparavant perdent de leur pouvoir sur toi. Même si ton environnement est
troublé et que tout paraît sens dessus dessous, rappelle- toi que moi, j’ai vaincu
le monde. Je t’ai dit cela afin que tu aies la paix en moi.
Ecclésiaste 3.1: Jean 16.33
Je prends soin de toi. Fais-moi confiance à chaque instant, compte sur moi en
toute circonstance. Confie-toi en moi de tout ton cœur. Lorsque tu éprouves de
l’inquiétude et que tout semble mal aller, tu peux encore et toujours prononcer
ces cinq mots: «Je te fais confiance, Jésus.» Tu fais ainsi pleinement passer les
choses sous mon contrôle et tu retombes dans la sécurité de mes bras éternels.
Avant même que tu ne te lèves le matin, j’ai programmé les événements de ta
journée. Chaque jour offre différentes occasions pour toi d’apprendre à marcher
sur mes voies et de grandir dans mon intimité. Des signes de ma présence
jalonnent même le chemin des journées marquées par la routine. Tu peux les
repérer lorsque tu as des yeux qui me voient réellement. Recherche-moi comme
un trésor caché. Je me laisserai trouver par toi.
Proverbes 3.5; Deutéronome 33.27; Jérémie 29.13-14
Goûte et vois combien je suis bon. Plus tu fais l’expérience de mon intimité, plus
tu auras la conviction que je suis bon. Je suis le vivant, je te vois et je désire
ardemment faire partie de ta vie. Je t’entraîne à me trouver à chaque instant et à
être un canal de mon amour. Mes bénédictions viennent parfois à toi, de façon
mystérieuse, par la souffrance et la peine. Dans ces temps-là, tu ne peux voir ma
bonté qu’à travers ta confiance en moi. Tu ne comprends pas tout, mais la
confiance te garde près de moi.
Remercie-moi pour la paix, ce cadeau si immense que tu ne peux en mesurer la
profondeur ou la largeur. Lorsque je suis apparu à mes disciples après la
résurrection, c’est cela que je leur ai communiqué en premier lieu. Je savais que
c’était ce dont ils avaient le plus besoin pour apaiser leurs craintes et clarifier
leurs pensées. Je te donne aussi ma paix, car je connais tes préoccupations.
Ecoute-moi! Eteins les autres voix afin de pouvoir m’entendre plus clairement.
Je t’ai conçu(e) pour que tu demeures dans ma paix chaque jour, durant toute la
journée. Approche-toi de moi, reçois ma paix.
Psaume 34.9; Genèse 16.13-14; Jean 20.19; Colossiens 3.15
Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers droits.
Proverbes 3.6
Je t’appelle à rester dans une communion constante avec moi. Apprendre à vivre
au-dessus des circonstances, même au beau milieu du chaos de ton existence,
fait partie de ta formation de base. Tu voudrais un rythme de vie plus paisible
pour que ta communication avec moi puisse être ininterrompue, mais je te lance
un défi: celui d’abandonner l’illusion d’un monde parfait. Accepte chaque
journée comme elle vient et trouve-moi au milieu d’elle, au sein de chaque
situation.
Parle-moi de chaque aspect de ta vie, y compris de tes sentiments. Souviens-toi
que tu ne dois pas avoir pour objectif de tout contrôler ou régler autour de toi
mais de rester en relation avec moi. Une journée réussie est une journée tout au
long de laquelle tu es resté(e) en contact avec moi, même s’il reste encore
beaucoup à faire lorsqu’elle prend fin. Ne laisse pas ta liste (écrite ou mentale)
de tâches devenir une idole qui dirige ta vie. Demande à mon Esprit de te guider,
étape par étape. Il te gardera tout près de moi.
1 Thessaloniciens 5.17; Proverbes 3.6
J’ai promis de pourvoir à tous tes besoins conformément à ma richesse, avec
gloire. Ton besoin le plus profond et le plus constant, c’est celui de ma paix. Je
l’ai plantée dans le jardin de ton cœur, là où j’habite. Mais il y a également des
mauvaises herbes qui poussent à cet endroit: l’orgueil, l’inquiétude, l’égoïsme et
l’incrédulité. Je suis le jardinier et je travaille à débarrasser ton cœur de ces
mauvaises herbes. J’accomplis mon œuvre de différentes manières. Lorsque tu
es tranquillement assis(e) en ma compagnie, je fais briller directement dans ton
cœur la lumière de ma présence. Dans cette lumière céleste, la paix grandit
abondamment et les mauvaises herbes flétrissent. Je t’envoie aussi des épreuves.
Lorsque tu me fais confiance au beau milieu du trouble, la paix fleurit et les
mauvaises herbes meurent. Remercie-moi des situations pénibles: la paix qui en
résulte pour toi dépasse, au-delà de toute mesure, les épreuves que tu endures.
Philippiens 4.19: 2 Corinthiens 4.17
En moi, tu as tout. En moi, tu t’épanouis. Ta capacité à me connaître intimement,
dans le cadre de ton expérience de vie, augmente lorsque je peux retirer les
débris et le désordre qui se sont accumulés dans ton cœur. Plus tu me désires,
plus les autres désirs perdent progressivement de leur force. Puisque je suis
infini mais te suis aussi très accessible, me désirer plus que tout est la meilleure
manière dont tu puisses vivre.
Tu ne peux pas avoir de besoin que je sois incapable de combler: c’est
impossible. Après tout, c’est moi qui t’ai créé(e), avec tout ce que tu es. Le
monde m’obéit au doigt et à l’œil, même si tu as souvent l’impression du
contraire. Ne te laisse pas tromper par les apparences. Les réalités visibles sont
passagères et les invisibles sont éternelles.
Ephésiens 3.20; 2 Corinthiens 4.18
Je te rencontre dans la tranquillité de ton âme. C’est là que je cherche à
communier avec toi. Une personne ouverte à ma présence m’est extrêmement
précieuse. Je parcours toute la terre du regard pour soutenir ceux dont le cœur
m’est attaché sans réserve. Quand tu essaies de me trouver, je le vois, et notre
recherche mutuelle débouche sur une joyeuse satisfaction.
La tranquillité de l’âme est de plus en plus rare dans ce monde accro au bruit et
à la vitesse. Je me réjouis de ton désir de créer un espace de calme, un cadre où
nous puissions nous rencontrer. Ne te laisse pas décourager par les difficultés
que tu rencontres dans cette démarche. J’observe tous tes efforts et je suis
honoré par chacune de tes tentatives de rechercher ma présence.
Laisse-moi te remplir de mon amour, de ma joie et de ma paix. Ces dons
glorieux découlent de ma présence vivante. Tu as beau n’être qu’un simple vase
de terre, j’ai prévu que ton contenu soit céleste. Tes faiblesses ne sont pas un
frein à la plénitude de mon Esprit: au contraire, elles me fournissent l’occasion
de manifester plus visiblement ma puissance.
Tout au long de cette journée, place ta confiance en moi pour les forces dont tu
as besoin: je te les fournirai instant après instant. Ne gaspille pas ton énergie à te
demander si tu es bien équipé(e) pour l’aventure d’aujourd’hui. Mon Esprit en
toi est plus que suffisant pour gérer tout ce que la journée peut t’apporter. Cette
vérité fonde ton assurance. C’est dans le calme - lorsque tu passes du temps
avec moi - et la confiance - lorsque tu comptes sur mes capacités - que sera ta
force.
2 Corinthiens 4.7: Esaïe 30.15
Offre-moi un sacrifice de reconnaissance. Ne considère rien comme normal, pas
même le lever du soleil. La reconnaissance était aussi naturelle que la
respiration, avant que Satan ne tente Eve dans le jardin d’Eden, mais il lui a
montré du doigt la seule chose interdite. Le jardin avait beau être rempli de fruits
succulents et désirables, elle s’est fixée sur le seul qu’elle ne pouvait pas avoir,
au lieu de remercier pour toutes les bonnes choses qui étaient librement à sa
disposition. Elle s’est tellement assombrie à cette idée qu’elle a fini par céder à
la tentation.
Quand tu te concentres sur ce que tu n’as pas ou ce qui ne te plaît pas, tes
pensées finissent aussi par s’assombrir et tu considères la vie, le salut, la lumière
du soleil, les fleurs et les nombreux autres cadeaux de ma part comme normaux.
Tu te focalises sur ce qui ne va pas et tu refuses de jouir de la vie tant que cela
ne va pas comme tu le désires. Quand tu viens à moi dans une attitude de
reconnaissance, la lumière de ma présence t’inonde et te transforme de
l’intérieur. Marche dans la lumière avec moi en t’exerçant à me dire merci!
Psaume 116.17; Genèse 3.2-6; 1 Jean 1.7
Je suis le potier, tu es l’argile. Je t’ai conçu(e) dès avant la création du monde.
Chaque jour, j’arrange les événements pour qu’ils te fassent prendre petit à petit
la forme du modèle désiré. Mon amour éternel est à l’œuvre dans chaque
domaine de ton existence. Certains jours, ta volonté et la mienne s’accordent
tout en douceur, et tu as alors tendance à penser que tu contrôles ta vie. D’autres
jours, tu éprouves le sentiment de nager à contre- courant, contre ma volonté.
Lorsque tu as cette impression, arrête-toi et recherche ma face. L’opposition que
tu ressens peut venir de moi, mais elle peut aussi venir du diable.
Fais-moi part de ce que tu vis. Laisse mon Esprit te guider dans les eaux
troubles. Tout en évoluant dans les turbulences du courant avec moi, laisse les
circonstances te façonner et faire de toi la personne que je désire. Dis oui au
divin potier durant cette journée.
Esaïe 64.7; Psaume 27.8
Je suis moi-même avec toi et pour toi, je t’accompagne partout et je pourvois à
tous tes besoins. La question est de savoir si toi, tu es avec moi et pour moi.
Même si je ne te quitte jamais, tu peux simplement m’abandonner en
m’ignorant, en pensant ou en agissant comme si je n’étais pas là. Lorsque tu
ressens une distance dans notre relation, tu sais d’où vient le problème. Mon
amour pour toi est constant: je suis le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité.
C’est toi qui changes comme des sables mouvants, parce que tu laisses les
circonstances te ballotter.
Quand tu te sens loin de moi, murmure mon nom. Ce simple acte, accompli avec
la foi d’un enfant, ouvre ton cœur à ma présence. Parle-moi avec tendresse,
prépare-toi à recevoir mon amour: il coule éternellement de la croix. Je me
réjouis lorsque tu t’ouvres à ma présence aimante.
Tu es à moi pour toujours; rien ne pourra te séparer de mon amour. Puisque j’ai
investi ma vie en toi, tu peux avoir la certitude que je prendrai également soin de
toi. Lorsque ton esprit s’éloigne de moi et que tes pensées vagabondent,
l’anxiété et la solitude commencent à t’envahir, toute ton attention est concentrée
sur la résolution de ton problème. Pour te remettre sur les rails, tourne-toi
simplement vers moi, viens avec tes fardeaux dans ma présence.
De nombreux problèmes disparaissent instantanément à la lumière de mon
amour, parce que tu prends conscience que tu n’es jamais seul(e). Certains
peuvent perdurer, mais ils deviennent secondaires par rapport à ce que je t’offre
librement: la relation avec moi et la chance de me connaître. A chaque instant, tu
as le choix de la présence dont tu veux jouir: moi ou tes problèmes.
Romains 8.38-39; Exode 33.14
Fais-moi confiance pour tous les détails de ta vie. Rien ne relève du hasard dans
mon royaume. Tout contribue au bien de ceux qui m’aiment, de ceux qui sont
appelés conformément à mon plan. Au lieu d’essayer d’analyser les complexités
de ce plan, concentre ton énergie sur l’importance de me faire confiance et de
me remercier en tout temps. Rien n’est perdu lorsque tu marches près de moi.
Même tes erreurs et tes péchés peuvent être recyclés pour donner quelque chose
de bon, grâce à la puissance transformatrice de ma grâce.
Alors que tu vivais encore dans les ténèbres, j’ai illuminé ta vie de péché de la
lumière de ma présence. Je t’ai appelé(e) des ténèbres à ma merveilleuse
lumière. J’ai sacrifié ma propre vie pour toi. Je suis digne de confiance dans tous
les domaines de l’existence.
Voici le jour que j’ai fait. Qu’il soit pour toi un sujet de joie. Commence ta
journée avec des mains ouvertes dans la foi, prêtes à recevoir tout ce que je veux
déverser sur cette infime partie de ton existence. Veille bien à ne pas te plaindre
de quoi que ce soit, même pas de la météo, car c’est moi qui suis derrière tes
circonstances.
Le meilleur moyen d’aborder les situations désagréables, c’est de m’en
remercier. Un tel acte de foi te libère du ressentiment et me permet d’accomplir
ma volonté dans ta situation afin que du positif en ressorte.
Pour trouver la joie, tu dois vivre dans les limites de la journée. Je savais ce que
je faisais lorsque j’ai procédé à des divisions temporelles de 24 heures. J’ai
conscience de la fragilité de l’être humain et je sais que tu ne peux porter le
poids que d’un seul jour à la fois. Ne t’inquiète pas du lendemain et ne reste pas
bloqué(e) par le passé. Il y a abondance de vie dans ma présence aujourd’hui.
Psaume 118.24: Philippiens 3.13-14
Me faire confiance est un choix qui doit être renouvelé à chaque instant. C’est
un principe que mon peuple n’a pas toujours compris. Après avoir vu des
miracles dans le désert, les Israélites m’ont accordé une grande confiance, mais
cela n’a pas duré. Les complaintes et le mécontentement ont rapidement
recommencé, mettant ma patience à rude épreuve.
N’en va-t-il pas souvent de même avec toi? Tu me fais confiance lorsque tout va
bien, lorsque tu me vois agir en ta faveur. Ce type de confiance vient
naturellement en toi et ne nécessite aucun exercice de la volonté. En revanche,
lorsque les choses tournent mal, ton flux de confiance ralentit jusqu’à
s’immobiliser. Tu es alors obligé(e) de choisir: soit tu décides de me faire
confiance malgré tout, soit tu te rebelles et tu m’en veux de la manière dont je
m’y prends avec toi. C’est comme si tu te trouvais à un croisement. Reste bien
sur le chemin de la vie avec moi et réjouis-toi de ma présence. Choisis de me
faire confiance en toute circonstance.
Exode 15.22-25; Psaume 31.15
Lorsque je ne te donne pas de directive particulière, ne cherche pas à changer
d’orientation. Concentre-toi sur l’accomplissement de tes tâches en gardant
conscience de ma présence à tes côtés. La joie de ma présence t’illumine,
lorsque c’est pour moi que tu effectues chacune de tes activités. C’est ainsi que
tu m’invites dans tous les aspects de ton existence. En collaborant
systématiquement avec moi, tu permets à ma vie de s’unir à la tienne, et c’est le
secret d’une existence non seulement joyeuse mais également victorieuse. J’ai
prévu que tu dépendes de moi instant après instant et reconnaisses que sans moi,
tu ne peux rien faire.
Sois reconnaissant(e) pour les journées tranquilles, où rien de spécial ne semble
se produire. Au lieu de t’ennuyer par manque d’action, utilise ces moments pour
rechercher ma face. Même si c’est une opération invisible, elle est d’une valeur
inestimable dans la réalité spirituelle. De plus, tu es richement béni(e) lorsque tu
marches avec moi dans la confiance, y compris dans la routine quotidienne.
Colossiens 3.23; Jean 15.5; Psaume 105.4
Le ciel est une réalité à la fois présente et future. Lorsque tu marches sur le
chemin de la vie en me tenant la main, tu goûtes déjà à ce qui le caractérise: la
proximité avec moi. Tu peux aussi trouver de nombreux indices de son influence
sur ta route, car la terre transpire ma présence. Les rayons chatoyants du soleil
éveillent ton cœur, te rappelant l’éclat chaleureux et réconfortant de ma lumière.
Les oiseaux et les fleurs, les arbres et la voûte céleste suscitent la louange envers
mon saint nom. Garde tes yeux et tes oreilles ouvertes tout au long du chemin.
Tout au bout se trouve une porte d’entrée vers le paradis. Je suis le seul à
connaître le moment où tu arriveras à destination, et je t’y prépare à chaque
étape. La certitude absolue d’être accueilli(e) dans mon ciel te procure la paix et
la joie dont tu as besoin pour avancer. Tu sais que tu seras chez toi en mon
temps, au moment parfait: pas un instant trop tôt ni trop tard. Que l’espoir du
ciel t’encourage durant ta marche avec moi sur le chemin de la vie.
1 Corinthiens 15.20-23: Hébreux 6.19
Sois plein(e) de confiance en moi et n’aie plus peur. De nombreuses choses te
semblent hors de contrôle. Ton quotidien ne se déroule pas sans accroches. Tu as
tendance à te sentir plus en sécurité lorsque ta vie est prévisible. Laisse-moi te
conduire sur le rocher trop élevé pour toi, au- dessus de tes circonstances.
Réfugie-toi sous l’abri de mes ailes, là où ta sécurité est absolue.
Lorsque tu es secoué(e) et chassé(e) de ta zone de confort, attrape fermement ma
main et recherche les occasions de grandir. Au lieu de regretter la perte de tes
aises, accepte de relever le défi consistant à vivre quelque chose de nouveau. Je
te transforme de gloire en gloire pour t’ajuster aux normes de mon royaume. Dis
oui à ma manière d’agir dans ta vie. Fais-moi confiance et n’aie pas peur.
Je t’appelle à vivre dans une attitude permanente de reconnaissance. Celle- ci
devrait découler de ma souveraineté. Je suis le créateur de l’univers, c’est moi
qui contrôle tout. Le ciel et la terre sont remplis de ma présence glorieuse.
Lorsque tu critiques ou que tu te plains, tu te comportes comme si tu pensais que
toi, tu pourrais mieux diriger le monde que moi. De ton point de vue humain et
limité, tu as l’impression que je gère mal les choses, mais tu ne sais pas ce que je
sais et tu ne vois pas ce que je vois. Si je tirais le rideau pour te permettre de voir
les réalités spirituelles, tu comprendrais bien mieux ce qui se passe. Cependant,
je t’ai créé(e) pour que tu vives par la foi, non par la vue. C’est par amour que je
t’empêche de connaître l’avenir ou de voir certaines réalités. Reconnais ma
souveraineté et exprime ta reconnaissance en toute circonstance.
Je t’exerce à la constance. Trop de choses peuvent interrompre la conscience que
tu as de ma présence. Je sais que tu vis dans un monde d’images et de bruits,
mais tu ne dois pas être esclave de ces capteurs d’attention. Avoir conscience de
ma présence de manière continuelle et en toute circonstance, c’est possible, quoi
qu’il arrive. C’est le genre de constance que je recherche en toi.
Ne laisse pas des événements imprévus te faire perdre le cap. Au lieu de cela,
réagis avec calme et confiance, en te souvenant que je suis avec toi. Dès que
quelque chose accroche ton attention, parles-en avec moi. Ainsi, je ferai partie
intégrante de tes joies et de tes problèmes. Je t’aide à affronter ce qui se présente
à toi. Telle est la manière dont je vis en toi et œuvre à travers toi. C’est le chemin
de la paix.
La paix est un cadeau que je t’offre de manière continuelle. Elle coule
abondamment de mon trône de grâce. Tout comme les Israélites ne pouvaient
pas faire des réserves de manne pour les jours à venir mais devaient en ramasser
quotidiennement, ma paix ne s’accumule pas non plus. Le fait de devoir chaque
jour récolter la manne maintenait mon peuple dans la conscience de sa
dépendance vis-à-vis de moi. De la même manière, je te procure la paix dont tu
as besoin pour le moment présent lorsque tu viens à moi avec des prières et des
supplications, dans une attitude de reconnaissance. Si je te donnais une paix
permanente, indépendante de ma présence, tu pourrais tomber dans le piège de
l’autosuffisance. Que cela n’arrive jamais!
J’ai prévu que tu aies besoin de moi à chaque instant. Plus tu prends conscience
de ce besoin, plus tu découvres à quel point je te suffis. Approche-toi donc avec
assurance de mon trône de grâce et reçois-y ma paix avec un cœur
reconnaissant.
Exode 16.14-20; Philippiens 4.6-7, 19; Hébreux 4.16
Je t’aime, indépendamment de tes performances et compétences. Tu te sens
parfois mal à l’aise en te demandant si tu en fais assez pour mériter mon amour.
Peu importe l’exemplarité de ton comportement, la réponse à cette question sera
toujours non. Tes performances et mon amour sont deux questions totalement
différentes, sans lien l’une avec l’autre. Je t’aime d’un amour éternel qui n’est
marqué par aucune limite ni condition. Je t’ai couvert(e) d’un manteau de
justice, et cet échange contre tes péchés est éternel: rien ni personne ne peut
l’annuler. C’est la raison pour laquelle tes performances en matière de vie
chrétienne n’ont aucune influence sur mon amour pour toi. Même ta capacité
d’évaluer ton degré de réussite à l’échelle d’une journée est insuffisante. Ta
perspective humaine et limitée, dans un corps physique aux humeurs
changeantes, fausse tes appréciations.
Dépose sur moi la pression de la performance et reçois mon amour éternel en
échange. Cherche à rester conscient(e) de ma présence bienveillante à tes côtés
dans tout ce que tu fais, et je conduirai tes pas.
Jérémie 31.3; Esaïe 61.10; Psaumes 31.17; 107.8
N’aie pas peur car je suis avec toi. Ecoute-moi murmurer à ton cœur: Que la
paix soit avec toi. Quoi qu’il arrive, je ne te délaisserai pas et ne
t’abandonnerai pas. Que cette assurance s’ancre dans ton esprit et dans ton
cœur jusqu’à ce que tu débordes de joie. Quand la terre est bouleversée et que
les montagnes sont ébranlées, n’aie pas peur!
Les médias annoncent sans cesse de mauvaises nouvelles: le matin, à midi, le
soir. Un régime quotidien de cette nourriture finira par te rendre malade. Au lieu
d’écouter ce flot d’informations inconstantes et changeantes, connecte-toi à la
Parole vivante, à celui qui est toujours présent. Si tu remplis ton intelligence et
ton cœur des Ecritures, tu marcheras avec constance et droiture sur le chemin de
la vie. Même si tu ne sais pas ce qui t’arrivera demain, tu peux être absolument
certain(e) de ta destination finale. Je t’empoigne la main droite, puis je te
prendrai dans ma gloire.
Laisse-moi contrôler ton esprit, car c’est la zone la plus troublée et la plus
indisciplinée de l’être humain. Longtemps après que tu as appris à maîtriser ta
langue, tes pensées défient encore ta volonté et se liguent contre moi. L’homme
est le sommet de ma création, et l’intelligence humaine est merveilleusement
complexe. J’ai tout risqué en te donnant la liberté de penser par toi-même. C’est
un privilège qui te distingue pour toujours des animaux et des robots. Je t’ai
créé(e) à mon image, dangereusement proche des caractéristiques divines.
Même si mon sang t’a pleinement racheté(e), ton esprit reste le dernier bastion
de rébellion. Ouvre-toi à ma présence radieuse, laisse ma lumière imprégner tes
pensées. De fait, la nature humaine tend vers la mort, tandis que l’Esprit tend
vers la vie et la paix. Lorsque mon Esprit contrôle tes pensées, tu es rempli(e) de
vie et de paix.
Sois continuellement à mon écoute. J’ai beaucoup à te communiquer: tant de
gens et de situations ont besoin de tes prières! Je t’entraîne à orienter de plus en
plus ton esprit vers moi et à t’écarter de ce qui pourrait te distraire, avec l’aide
de mon Esprit.
Marche avec moi dans la confiance, en répondant favorablement à mes
initiatives, au lieu d’essayer d’ajuster la réalité à tes propres plans. Je suis mort
pour te rendre libre, y compris de ton besoin compulsif de tout planifier. Lorsque
ton esprit est occupé par une foule de pensées, tu ne peux pas entendre ma voix.
Un esprit obsédé par l’organisation rend hommage à l’idole du contrôle.
Détourne-toi de cette idolâtrie et reviens à moi. Sois à l’écoute de ma voix et vis
pleinement!
Garde les yeux fixés sur moi, non seulement pour savoir où aller mais aussi pour
recevoir la puissance dont tu as besoin. Je ne te demande jamais de faire quelque
chose sans t’équiper au préalable. C’est la raison pour laquelle il est important
de rechercher ma volonté dans tout ce que tu fais. De nombreux chrétiens
tombent d’épuisement parce qu’ils s’imaginent que faire plus est toujours mieux
et que dire non n’est pas spirituel.
Pour connaître ma volonté, tu dois passer du temps avec moi et jouir de ma
présence. Ce n’est pas une tâche pénible mais un privilège merveilleux. Je te
ferai connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ma présence,
un bonheur éternel à ma droite.
Repose-toi dans le calme de ma présence, tandis que je te prépare à vivre cette
journée. Laisse l’éclat de ma gloire t’illuminer pendant que tu t’attends à moi
avec une confiante assurance. Arrête-toi, et sache que je suis Dieu. Il y a à la fois
un côté actif et un côté passif dans l’attitude consistant à me faire confiance.
Quand tu te reposes dans ma présence et te concentres sur moi, je tisse
discrètement des liens de confiance entre nous. En proclamant ta confiance en
moi face aux circonstances, tu participes activement à ce processus.
Je suis toujours avec toi. Tu n’as donc aucune raison d’avoir peur. Tes craintes se
manifestent souvent par une planification excessive. Tu es tellement habitué(e) à
ce mode de pensée que tu commences seulement à te rendre compte à quel point
il est envahissant et fait obstacle à ton désir d’intimité avec moi. Change
d’attitude, résiste à cette tendance dès que tu as conscience que tu es en train de
déraper sur ce terrain glissant. Reviens dans ma présence: je suis toujours
disponible et je t’accueille sans aucune condamnation.
Psaume 46.11; Romains 8.1
Fais de moi le centre de ton attention durant toute la journée. Tout comme une
ballerine doit maintenir son regard sur un point fixe pour garder l’équilibre
lorsqu’elle virevolte, tu dois, toi aussi, constamment garder ton attention fixée
sur moi. Les circonstances changent sans cesse et le monde semble vaciller
autour de toi? Le seul moyen de maintenir ton équilibre, c’est de garder ton
regard sur moi. Je ne change jamais.
Regarder trop longtemps aux circonstances n’apporte que trouble et confusion.
Regarde à moi, rafraîchis-toi dans ma présence, et tes pas seront fermes et
assurés.
Accueille les problèmes comme autant d’occasions d’élever ta perspective. Mes
enfants ont tendance à faire du somnambulisme jusqu’à ce qu’ils se heurtent à
un obstacle. Si tu rencontres un problème sans solution immédiate, la réaction
que tu adoptes à ce moment précis te tirera soit vers le haut, soit vers le bas.
Tu peux t’énerver contre les difficultés, te laisser aller à l’amertume et te
lamenter sur ton sort: cela te fera tomber tout droit dans le piège de
l’apitoiement sur toi-même. Le problème peut au contraire devenir une échelle
qui te permet d’aller plus haut et d’envisager la vie d’un point de vue différent.
Vu d’en haut, l’obstacle qui te frustre et te bloque en cet instant n’est plus
qu’une légère difficulté du moment. Dès que tu élèves ta perspective, tu peux
prendre de la distance par rapport au problème. Tourne-toi vers moi et tu verras
la lumière de ma présence éclairer ta marche.
Viens-à moi les mains vides et le cœur ouvert, prêt(e) à recevoir d’abondantes
bénédictions. Je connais tes besoins dans toute leur profondeur et leur largeur.
Ton parcours de vie a été difficile et t’a épuisé(e), il t’a vidé(e) de tes forces.
Viens à moi pour te nourrir. Laisse- moi te remplir de ma présence: moi en toi, et
toi en moi.
C’est à travers ceux qui sont faibles et ont conscience d’avoir besoin de mon
aide que ma puissance coule le plus librement. Des pas mal assurés de
dépendance envers moi ne sont pas un manque de foi; ils constituent un lien
entre toi et ma présence.
Lorsque tu te projettes dans la journée qui est devant toi, tu aperçois de
nombreuses intersections, des moments auxquels tu vas devoir faire un choix. La
foule des possibilités qui s’offrent à toi peut être troublante. Ramène tes pensées
au seuil de cette journée, au moment où je me tiens à tes côtés pour te préparer
avec amour à ce qui t’attend.
Tu dois faire tes choix l’un après l’autre, puisque chacun dépend de celui qui
précède. Au lieu d’établir mentalement le programme de ta journée, concentre-
toi sur ma présence aimante en toi. Je vais t’équiper au fur et à mesure afin que
tu puisses endurer tout ce qui vient sur ton chemin. Crois que je vais te donner
ce dont tu as besoin au moment où tu en as besoin.
Laisse-moi t’apprendre la reconnaissance. Commence par admettre que tout,
absolument tout ce que tu possèdes et ce que tu es, m’appartient. Chaque aube
nouvelle est un cadeau de ma part, qui ne doit pas être considéré comme un dû.
La terre vibre et vit grâce à mes bénédictions, rendant un témoignage poignant
de ma présence. Si tu ralentis un peu ton rythme de vie, tu m’y trouveras à
chaque instant.
Certains de mes enfants les plus précieux ont été mis à part sur des lits d’hôpital
ou dans des prisons, tandis que d’autres ont volontairement appris la discipline
consistant à passer du temps seul avec moi. Le secret de la reconnaissance, c’est
de voir les choses de mon point de vue. Mon monde est ta salle de classe. Ma
parole est une lampe à tes pieds et une lumière sur ton sentier.
Lorsque certains de tes besoins fondamentaux comme le temps, l’énergie et
l’argent manquent, considère-toi comme béni(e). Ce manque même te fournit
l’occasion de compter sur moi dans une totale dépendance. Quand tu
commences la journée avec des ressources insuffisantes, tu es obligé(e) de
concentrer tes efforts sur le moment présent. C’est là que tu es censé(e) vivre:
dans le présent. C’est toujours là que je t’attends.
La conscience de tes insuffisances est une riche bénédiction qui te pousse à
t’appuyer sur moi de tout ton cœur. En réalité, l’autosuffisance est un mythe
perpétué par l’orgueil et le succès passager. La santé et la richesse peuvent
disparaître instantanément, tout comme la vie. Réjouis-toi de tes manques,
sachant que ma puissance s’accomplit dans ta faiblesse.
Mai
Rendez à l’Eternel la gloire due à son nom! Prosternez-vous devant l’Eternel
avec des ornements sacrés!
Psaume 29.2
Tu es sur le chemin que j’ai choisi pour toi. Il n’y a pas de hasard dans ton
existence. Les coordonnées de ta vie quotidienne, c’est ici et maintenant. En ne
les vivant qu’à moitié, la plupart des gens laissent filer des instants précieux
entre leurs doigts. Ils gâchent le présent en s’inquiétant de l’avenir ou encore en
aspirant à de meilleurs moments ou à un meilleur cadre de vie. Ils oublient qu’ils
sont des êtres limités par le temps et l’espace. Ils oublient leur créateur, qui
marche avec eux uniquement dans le temps présent. Chaque instant est rempli de
ma présence glorieuse, pour ceux dont le cœur est intimement relié au mien. En
t’adonnant à une vie de communion constante avec moi, tu prends conscience
que tu n’as tout simplement pas le temps de t’inquiéter. Tu peux ainsi être libre
de laisser mon Esprit diriger tes pas et te permettre de marcher sur le chemin de
la paix.
Rester dans une totale dépendance envers moi est le meilleur moyen de jouir
d’une vie abondante: tu apprends à apprécier les temps difficiles, considérant
qu’ils augmentent la conscience que tu as de ma présence. Les tâches que tu
avais tendance à redouter deviennent de bonnes occasions de jouir de ma
proximité. Lorsque tu ressens de la fatigue, tu te souviens que je suis ta force: tu
prends plaisir à t’appuyer sur moi. J’aime que tu te tournes vers moi de plus en
plus régulièrement, surtout lorsque tu es seul(e). Entouré(e) de gens, tu as
tendance à me perdre de vue. Ta crainte de leur déplaire te lie à eux et ils
deviennent ton premier centre d’attention. Quand tu prends conscience de cela,
murmure mon nom. Ce simple acte de confiance me ramène au premier plan, à
ma place. C’est lorsque tu baignes dans la bénédiction de la proximité avec moi
que ma vie peut couler à travers toi pour toucher les autres. C’est ça, la vie
abondante!
Tu ne peux pas servir deux maîtres. Si je suis réellement ton maître, tu désireras
davantage me plaire que plaire aux autres. Mais si plaire aux êtres humains est
ton objectif premier, tu deviens esclave de leur regard. Les gens peuvent devenir
des tyrans, lorsque tu leur accordes ce pouvoir sur toi.
Si je suis le maître de ta vie, je suis aussi ton premier amour. Ton service pour
moi prend alors ses racines dans mon amour immense et inconditionnel pour toi.
Plus tu t’abaisses devant moi, plus je t’élève dans la relation intime avec moi.
Les joies abondantes qu’il y a dans ma présence dépassent largement tout autre
plaisir. Je veux que tu reflètes ma joyeuse lumière en vivant dans une intimité
accrue avec moi.
Viens me rencontrer dans le calme du petit matin, lorsque la terre est encore
fraîche de la rosée de ma présence. Prosterne-toi devant moi avec des ornements
sacrés. Entonne des chants d’amour en l’honneur de mon saint nom. Quand tu te
donnes à moi, mon Esprit grandit en toi jusqu’à ce que ma divine présence
déborde de toi.
Le monde a une manière avide et obsessionnelle de rechercher les richesses.
Mais toi, tu as accès à mes richesses en t’abandonnant et en donnant. Plus tu
t’offres à moi et acceptes ma manière d’agir, plus je te remplis d’une joie
indescriptible et glorieuse.
Viens à moi pour tout ce dont tu as besoin. Viens dans ma présence avec
reconnaissance, car la reconnaissance ouvre la porte donnant accès à ma salle
des trésors.
Lorsque tu te montres reconnaissant(e), tu affirmes une vérité centrale: je suis
bon. Je suis lumière, et il n’y a pas de ténèbres en moi. L’assurance que je suis à
100% caractérisé par la bonté comble ton besoin fondamental de sécurité: ton
existence n’est pas soumise aux caprices d’une divinité entachée par le péché.
Détends-toi, car celui qui contrôle ta vie est entièrement digne de confiance.
Viens à moi dans une attente pleine d’espérance. Il n’y a rien dont tu aies besoin
qui dépasse mes ressources. Je peux pourvoir à tout ce qu’il te faut.
Ne recherche pas la sécurité dans le monde qui t’entoure. Ta tendance est de te
dresser mentalement une liste de ce que tu dois faire pour mieux contrôler ta vie.
Si tu arrives à mettre une croix à côté de chaque élément, tu t’autorises à te
détendre et à être en paix. Mais plus tu essaies d’atteindre cet objectif, plus des
lignes s’ajoutent à ta liste et plus ta frustration grandit.
Il existe un meilleur moyen de trouver la sécurité dans cette existence. Au lieu
de scruter ta liste de tâches, concentre-toi sur ma présence en toi. Ce contact
continuel avec moi te maintiendra dans ma paix. De plus, je t’aiderai à faire le tri
entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Ne regarde donc pas à ce qui est
visible (tes circonstances), mais à ce qui est invisible (ma présence).
Si tu apprends à me faire - réellement - confiance, de toutes les fibres ton être,
rien ne pourra te séparer de ma paix. Tout ce que tu endures peut être utilisé pour
ton bien, si cela devient une occasion d’exercer ta confiance en moi. C’est ainsi
que tu réduis à néant les œuvres du diable: en utilisant l’adversité - qu’il a
conçue en vue de te faire du mal - pour grandir dans la grâce. Joseph est un des
meilleurs exemples de ce processus divin de renversement des situations. Il a pu
dire à ses frères: Vous aviez projeté de me faire du mal, Dieu l’a changé en bien.
N’aie pas peur de ce que cette journée - ni aucune autre - peut placer sur ton
chemin. Concentre-toi sur la confiance en moi et sur la réalisation de ce qui doit
être fait. Détends-toi en pensant à ma souveraineté et rappelle-toi que je marche
devant toi et avec toi chaque jour. Ne redoute aucun mal, car je retire du bien de
chaque situation dans laquelle tu te trouves, aujourd’hui et demain.
N’aspire pas à ce qu’il n’y ait plus aucun problème dans ta vie: c’est un objectif
irréaliste, puisque tu auras à souffrir dans ce monde. Une éternité libre de tout
problème t’attend dans le ciel. Réjouis-toi de cet héritage que personne ne peut
t’enlever et ne cherche pas à vivre au ciel alors que tu es encore sur terre.
Commence chaque journée en anticipant les problèmes de la meilleure manière
possible: en me demandant de t’équiper pour surmonter chaque difficulté que tu
vas rencontrer. Le meilleur équipement, c’est ma présence vivante, ma main qui
vient à ton secours. Parle-moi de tout. Adopte une attitude positive quant aux
problèmes, considère-les comme des défis que toi et moi allons relever
ensemble. Souviens-toi que je suis de ton côté et que j’ai vaincu le monde.
Ne sois pas si exigeant(e) avec toi-même. Je peux tirer du positif même de tes
erreurs. Ton esprit limité a tendance à regarder en arrière en regrettant certains
choix et en souhaitant pouvoir prendre d’autres décisions. C’est une perte de
temps et d’énergie, qui ne mène qu’à la frustration. Au lieu de t’enfermer dans le
passé, abandonne-moi tes erreurs. Regarde à moi avec confiance et attends-toi à
ce que ma créativité sans limites fasse contribuer à la fois tes bonnes et tes
mauvaises décisions à mon projet bienveillant.
Du simple fait que tu es un être humain, tu continueras à commettre des erreurs.
Te croire capable de ne faire aucun faux pas est un symptôme de l’orgueil. Tes
échecs peuvent être une source de bénédiction en te rendant plus humble et te
donnant de la compréhension pour les faiblesses des autres. Surtout, ils te
montrent à quel point tu dois dépendre de moi. Je suis capable de tirer un chef-
d’œuvre du bourbier de tes erreurs. Fais-moi confiance et reste à l’affût de ce
que je vais accomplir.
Ne résiste pas aux difficultés de la vie et ne les fuis pas. Elles ne sont pas là par
hasard. Ce sont des bénédictions taillées sur mesure par mes soins pour ta
progression et ton bien. Accueille toutes les circonstances qui surviennent avec
la conviction que je peux en tirer du positif. Considère les problèmes comme
autant d’occasions de t’appuyer plus fortement sur moi.
Le stress est une alarme qui te rappelle que tu as besoin de moi. Ainsi, tes
besoins peuvent marquer le début d’une profonde dépendance vis-à-vis de moi
et d’une intimité accrue entre nous. Même si l’autonomie est une valeur
acclamée dans le monde, sache que dépendre de moi produit la vie abondante
dans mon royaume. Remercie-moi pour les difficultés que tu rencontres, car
elles te protègent de l’idolâtrie que constitue l’indépendance.
Remercie-moi de tes problèmes. Dès que tes pensées ont tendance à rester fixées
sur une difficulté, dépose-la devant moi dans une attitude de reconnaissance.
Puis, demande-moi de te montrer ma manière de gérer la situation. Le fait même
de me remercier libère ton esprit des pensées négatives. Lorsque tu concentres
ton attention sur moi, le problème perd de son importance et de sa capacité à te
tirer vers le bas. Ensemble, nous pouvons le traiter soit en l’affrontant
directement, soit en le mettant de côté pour le résoudre plus tard.
La plupart des situations qui obsèdent ton esprit ne sont pas forcément à gérer
aujourd’hui même. Tu portes souvent le fardeau du lendemain. Je retire
aujourd’hui le problème de ta vue et je le dépose dans l’avenir, là où il est voilé
à tes yeux. En échange, je te donne ma paix, qui découle librement de ma
présence.
Apprends à communiquer avec les autres avec mon amour plutôt qu’avec le tien.
Ton amour humain est toujours limité, empreint de défauts et de tentatives de
manipulation. Ma présence bienveillante t’étreint constamment et elle est tout
autant disponible pour les autres. Au lieu d’essayer de les aider avec tes faibles
moyens, prends conscience que mes ressources illimitées te sont toujours
accessibles. Laisse mon amour envelopper tes relations avec les autres.
Nombre de mes enfants chéris se laissent gagner par l’épuisement. La répétition
des interactions avec des personnes dans le besoin les «vide» sans qu’ils s’en
rendent compte. Tu fais partie de ces chrétiens fatigués, pareils à des soldats
blessés ayant besoin d’une permission? Prends du temps pour te reposer dans la
lumière pleine d’amour de ma présence. Je vais restaurer progressivement en toi
l’énergie que tu as perdue. Viens à moi, toi qui es fatigué(e) et courbé(e) sous un
fardeau, et je te donnerai du repos.
Remercie-moi au beau milieu de l’épreuve. Lorsque les choses semblent mal
tourner, considère les occasions de progresser que cela te procure. Recherche
particulièrement les domaines où tu as besoin de lâcher prise en abandonnant tes
sujets de préoccupation entre mes mains expertes.
Me fais-tu suffisamment confiance pour me laisser totale liberté d’orchestrer à
ma guise les événements de ta vie ou essaies-tu toujours de faire les choses
suivant tes plans? Si tu fais tout pour arriver à tes fins alors que je te conduis
dans une autre direction, tes désirs deviennent tes dieux. Reste à l’affût de ce que
moi, j’accomplis dans ta vie. Adore-moi en vivant près de moi et en te montrant
reconnaissant(e) en toute circonstance.
Je suis un Dieu puissant. Rien n’est trop difficile pour moi. J’ai choisi d’utiliser
des êtres faibles comme toi pour réaliser mes plans. J’ai prévu ta faiblesse pour
que tu t’ouvres à ma puissance. Ne crains donc pas tes limites et ne compare pas
les exigences de ta journée à ta quantité d’énergie.
Voici ce que j’attends de toi: reste en relation avec moi et appuie-toi avec
confiance sur mes ressources illimitées. Lorsque tu es confronté(e) à un imprévu,
tu n’as aucun besoin de paniquer. Souviens-toi que je suis avec toi. Discute de
chaque défi rencontré avec moi et écoute ce que je te dis à ce propos.
Je ne suis pas un Dieu négligent: quand je permets l’arrivée d’une difficulté dans
ta vie, je te donne tout l’équipement nécessaire pour la surmonter. Détends-toi
dans ma présence et garde confiance dans ma force.
Passer du temps seul(e) avec moi est essentiel à ton bien-être. Ce n’est pas un
luxe ni une option, c’est une nécessité. Ne te sens donc pas coupable de réserver
des moments particuliers pour cela.
Souviens-toi que Satan est l’accusateur des croyants. Il prend plaisir à faire
émerger des sentiments de culpabilité en toi, particulièrement lorsque tu es en
train de jouir de ma présence. Quand tu sens que ses flèches accusatrices
cherchent à t’atteindre, c’est probablement qu’en réalité tu es sur la bonne voie.
Utilise le bouclier de la foi pour te protéger de lui. Parle-moi de ce que tu vis et
demande-moi de te montrer le chemin à suivre. Résiste au diable et il fuira loin
de toi. Approche-toi de moi et je m’approcherai de toi.
Je suis ton Seigneur! Fais de moi ton ami et l’amour de ton âme, mais souviens-
toi également que je suis le Roi des rois, que je contrôle tout. Tu peux planifier
la journée qui est devant toi, mais sans oublier de considérer tes plans comme
provisoires, susceptibles d’être modifiés à tout instant par moi.
Le plus important, c’est de déterminer ce que tu dois faire en ce moment même.
Au lieu de scruter l’horizon de ta vie pour déterminer ce qu’il te reste à faire,
concentre-toi sur la tâche qui t’attend maintenant et sur moi, avec la certitude
que je ne t’abandonnerai jamais. Que tout le reste passe à l’arrière-plan. Cela
libérera ton esprit et cela me permettra d’occuper une place toujours plus
importante en toi.
Fais-moi confiance: je te montrerai que faire, une fois ta tâche actuelle terminée.
Je te guiderai pas à pas, à mesure que tu ajustes ta volonté à la mienne. C’est
ainsi que tu peux rester tout près de moi sur le chemin de la paix.
Proverbes 19.21; Luc 1.79
Tout en restant dans le calme de ma présence, rappelle-toi que je suis un Dieu
d’abondance. Je ne manquerai jamais de ressources. Ma capacité de te bénir est
illimitée. Tu vis dans un monde caractérisé par la loi de l’offre et de la demande,
où les besoins fondamentaux ne sont pas toujours couverts. Même si toi, tu ne
manques de rien, la pauvreté est bien présente tout autour de toi. Il t’est donc
impossible d’imaginer toute l’abondance de mes réserves, la plénitude de mes
richesses glorieuses.
Quand tu passes du temps dans ma présence, tu as un aperçu de mon immensité.
C’est un petit avant-goût de ce que tu connaîtras pleinement et éternellement au
ciel. Maintenant déjà, tu as accès à de vastes richesses de ma part, à la mesure de
ta foi pour les accueillir. Réjouis-toi dans mon abondance et vis par la foi, non
par la vue.
Viens à moi en mettant tes projets de côté. Adore-moi en esprit et en vérité, en
permettant à ma gloire de pénétrer ton être tout entier. Fais-moi confiance au
point de me laisser te guider dans cette journée et accomplir mes projets, suivant
mon agenda. Soumets tous tes plans à mon plan directeur. Je règne en souverain
sur tous les aspects de ta vie!
Un défi t’est continuellement lancé: celui de me faire confiance et de rechercher
ma volonté chaque jour. Ne te laisse pas aveuglément guider par ta routine
quotidienne, au risque de passer à côté de ce que j’ai préparé pour toi. Le ciel est
bien plus haut que la terre. De même, mes voies sont bien au- dessus de vos
voies, et mes pensées bien au-dessus de vos pensées.
Je veux que tu saches à quel point tu es en sécurité dans ma présence. C’est une
réalité absolument indépendante des sentiments que tu éprouves à ce sujet. Si tu
es en route vers le ciel, rien ne peut t’empêcher d’atteindre cette destination où
tu me rencontreras face à face et où ta joie dépassera tout ce qui est possible sur
la terre. Maintenant déjà, tu n’es jamais séparé(e) de moi, même si c’est à travers
les yeux de la foi que tu dois me regarder. Je marcherai avec toi jusqu’à la fin
des temps, jusque dans l’éternité.
Que ma présence te soit promise et garantie ne change pas forcément ce que tu
ressens. Lorsque tu oublies que je suis avec toi, tu peux éprouver un sentiment
de solitude ou de crainte. C’est en prenant conscience de ma présence que tu
permettras à la paix de venir remplacer tes émotions négatives. Exerce-toi à
marcher consciemment avec moi chaque jour.
Lorsque tes péchés pèsent lourdement sur tes épaules, viens à moi. Confesse-
moi tes erreurs, je les connais avant même que tu ne m’en parles. Reste dans la
lumière de ma présence, reçois le pardon, la purification et la guérison.
Souviens-toi que je te couvre du manteau de ma justice afin que rien ne puisse te
séparer de moi. Chaque fois que tu trébuches ou que tu tombes, je suis là pour
t’aider à te relever.
L’homme a tendance à cacher son péché et à chercher refuge dans les ténèbres.
Il sombre alors dans l’apitoiement sur lui-même, le déni, la propre justice, la
condamnation ou la haine. Moi, je suis la lumière du monde et mes rayons
chassent les ténèbres. Viens près de moi et laisse ma lumière t’envelopper,
bannir l’obscurité de ton être et l’inonder de paix.
Moi, le créateur de l’univers, je suis avec toi et pour toi. Que pourrais-tu désirer
de plus? Lorsque tu éprouves un sentiment de manque, c’est parce que tu n’es
pas connecté(e) à moi en profondeur. J’offre la vie abondante. Ta part consiste à
me faire confiance et à refuser de t’inquiéter de quoi que ce soit.
Ce n’est pas tant l’adversité qui te plonge dans l’anxiété, mais les pensées que tu
entretiens à propos des événements. Ton esprit se bat pour prendre le contrôle de
la situation, pour faire advenir les résultats que tu désires. Il s’attaque au
problème comme des loups affamés, sans lâcher sa proie. Quand tu es
déterminé(e) à faire les choses à ta façon, tu oublies que je suis responsable de ta
vie. Le seul remède consiste à déplacer ton attention du problème à ma présence.
Arrête d’essayer par tes propres forces et observe ce que je fais. Je suis le
Seigneur!
Lorsque tout ne va pas comme tu l’aimerais, accepte sans tarder la situation. Si
tu autorises des sentiments de regret à s’immiscer en toi, ils peuvent rapidement
se transformer en amertume. Souviens-toi que je suis souverain
- je contrôle tes circonstances - et humilie-toi sous ma puissante main. Réjouis-
toi de ce que j’accomplis dans ta vie, même si cela dépasse ta compréhension.
C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. En moi, tu as tout ce dont tu as
besoin pour cette vie et pour la vie à venir. Ne laisse pas l’influence du monde
briser ta réflexion ou détourner ton attention de moi. Ton plus grand défi
consiste à garder les yeux fixés sur moi, peu importe ce qui se passe autour de
toi. Lorsque j’occupe le centre de tes pensées, tu peux voir les circonstances
dans ma perspective.
Débute chaque journée avec le désir de me trouver. Avant même que tu ne te
lèves, j’ai préparé le chemin sur lequel tu vas marcher aujourd’hui. Il y a des
trésors dissimulés à des endroits stratégiques tout au long du parcours. Certains
d’entre eux sont des épreuves, destinées à te libérer de tes chaînes terrestres.
D’autres sont des bénédictions qui révèlent ma présence: un rayon de soleil, des
fleurs, des oiseaux, des amitiés, une réponse à tes prières.
Je n’ai pas abandonné ce monde corrompu par le péché: je suis toujours
pleinement présent sur terre.
Recherche les trésors cachés durant cette journée. Tu me trouveras tout au long
de ta route.
Confie-moi ton esprit afin que je lui procure repos et renouvellement. Laisse-
moi imprégner tes pensées de ma présence. Lorsque tes pensées arrêtent de
bondir dans tous les sens, ton corps se détend et tu prends à nouveau conscience
de ma présence. C’est tout simplement vital pour ton bien-être spirituel, c’est ce
qui te relie à la vie, spirituellement parlant.
Il existe, en réalité, plus de quatre dimensions dans le monde dans lequel tu vis.
En plus des trois dimensions de l’espace et de celle du temps, il y a la dimension
de ma présence. Elle dépasse de loin les autres et te donne un aperçu du ciel
durant ton séjour sur la terre.
Cela faisait partie de mon plan originel pour l’humanité: Adam et Eve
marchaient avec moi dans le jardin, avant d’en être chassés. Je veux que tu
marches avec moi dans le jardin de ton cœur, où j’ai établi ma résidence
permanente.
Le monde est un fardeau trop lourd pour toi, mon enfant. Ton esprit bondit d’un
problème à l’autre et ligote tes pensées dans les liens de l’anxiété; tu me retires
de l’équation et ta réflexion s’obscurcit. Même si je désire t’aider, je ne violerai
pas ta liberté. Je me tiens silencieusement à l’arrière-plan, attendant que tu te
souviennes que je suis là.
Quand tu te détournes de tes problèmes pour te concentrer à nouveau sur moi,
ton fardeau s’en trouve immédiatement allégé. Les circonstances n’ont peut-être
pas changé, mais nous sommes désormais deux à porter les fardeaux. Ton besoin
de tout régler sans délai cède la place à un contact profond et satisfaisant avec
moi. Ensemble, nous pouvons traverser tout ce que la journée apporte.
Dans un monde qui ne cesse de changer, je suis celui qui ne change jamais. Je
suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.
Recherche en moi la stabilité à laquelle tu aspires.
J’ai créé un monde magnifiquement organisé, reflétant ma perfection.
Maintenant cependant, il est soumis à l’influence du péché et du mal. Chaque
personne sur la terre doit affronter le gouffre béant de l’incertitude. Le seul
antidote à ce poison consiste à t’approcher de moi. Dans ma présence, tu peux
affronter l’incertitude avec une paix parfaite.
Recherche-moi au début de la journée. Cela te permet de te «revêtir» de moi dès
le matin et, ainsi, de «me porter» sur toi durant toute la journée. La plupart des
gens s’habillent peu de temps après s’être levés. De la même manière, plus tu
t’empresses de te revêtir de moi en communiquant avec moi, mieux tu te
prépares pour la nouvelle journée.
Te revêtir de moi est essentiel pour que nous soyons unis dans une même
attitude, pour que tu adoptes ma manière de penser. Demande au Saint- Esprit de
contrôler tes pensées, laisse-toi transformer par ce renouvellement en toi. Tu
disposeras ainsi de tout l’équipement nécessaire pour faire face aux personnes et
aux situations qui se présenteront à toi durant la journée. Te revêtir de moi est la
meilleure manière de te préparer à chaque journée. Cette habitude sera source de
joie et de paix à la fois pour toi-même et pour ton entourage.
Laisse-moi t’oindre de ma présence. Je suis le Roi des rois et le Seigneur des
seigneurs. J’habite une lumière inaccessible. Néanmoins, lorsque tu t’approches
de moi, je m’approche de toi. Lorsque ma présence t’enveloppe, tu peux te sentir
dépassé(e) par ma puissance et ma gloire. Prendre conscience de ta petitesse par
rapport à ma grandeur est une forme d’adoration.
L’homme a tendance à tout mesurer à lui-même. Or, les mesures humaines sont
trop petites pour comprendre ma majestueuse immensité. C’est la raison pour
laquelle la plupart des gens ne me voient pas du tout, même si c’est en moi qu’ils
ont la vie, le mouvement et l’être.
Jouis de la beauté radieuse de ma présence. Proclame la gloire de mon être à la
terre entière!
Je suis avec toi et je veille constamment sur toi. Je suis Emmanuel, Dieu avec
toi. Ma présence t’enveloppe d’un amour rayonnant. Absolument rien
- ni les plus grandes bénédictions ni les plus sombres épreuves - ne peut te
séparer de moi. Certains de mes enfants sont plus disposés à me rechercher
durant les périodes difficiles, car elles les forcent à dépendre de moi. D’autres
se sentent plus proches de moi lorsque leur existence déborde de bienfaits: ils y
réagissent par la reconnaissance et la louange, et ils ouvrent ainsi tout grand la
porte à ma présence.
Je sais précisément de quoi tu as besoin pour te rapprocher de moi. Vis chaque
journée en y recherchant ce que j’ai préparé pour toi. Considère chaque
événement comme venant de moi, taillé sur mesure pour tes besoins. Lorsque tu
vois ton existence de cette manière, la réaction la plus naturelle est la
reconnaissance. Ne rejette aucun de mes présents. Trouve-moi dans chaque
situation.
Le moment de tranquillité que tu passes avec moi ne peut pas être expédié.
Lorsque tu es pressé(e), ton esprit a tendance à faire des allers et retours entre
moi et les tâches qui t’attendent. Ecarte les demandes urgentes, crée un
environnement sûr, un havre de paix où tu puisses te détendre en moi.
Je désire, moi aussi, passer ce temps avec toi, et je l’emploie pour te bénir, te
fortifier et t’équiper en vue des jours à venir. Passer du temps avec moi est donc
un sage investissement.
Offre-moi le sacrifice de ton précieux temps. Cela créera comme un sanctuaire
autour de toi, un espace imprégné de ma présence et de ma paix.
La paix que je t’offre transcende ton intelligence. Lorsque tu dépenses la plus
grande partie de ton énergie à essayer de trouver des solutions par toi- même, tu
ne te mets pas en position de recevoir ce glorieux don. En observant ton esprit,
j’y vois un tourbillon de pensées qui ne mènent à rien et ne débouchent sur rien
de fructueux. Pendant ce temps, ma paix plane au- dessus de toi, cherchant où se
poser.
Reste calme dans ma présence, invite-moi à contrôler tes pensées. Laisse ma
lumière imprégner ton esprit et ton cœur jusqu’à ce que tu rayonnes de mon être
même. C’est le moyen le plus efficace de recevoir ma paix.
C’est moi, l’Eternel, ton Dieu, qui empoigne ta main droite et qui te dis: «N’aie
pas peur! Je viens moi-même à ton secours.»
Esaïe 41.13
Je suis impliqué dans chaque moment de ton existence. J’ai soigneusement
planifié les moindres détails de cette journée, même si plusieurs semblent dus au
hasard. Tu vis dans un monde marqué par le péché, où tout semble toujours se
disloquer. Attends-toi à des difficultés aujourd’hui, tout en gardant la certitude
que mes voies sont parfaites, même au milieu d’un tel chaos et d’une telle
imperfection.
Garde-moi à l’esprit aujourd’hui et rappelle-toi que je ne te quitte jamais. Laisse
le Saint-Esprit te guider pas à pas, te protéger des épreuves inutiles et t’équiper
pour traverser ce que tu vas devoir endurer. Tandis que tu te fraies péniblement
un chemin dans la boue de ce monde déchu, maintiens ton esprit dans les lieux
célestes, avec moi. La lumière de ma présence pourra ainsi t’illuminer, te
procurant une paix et une joie que les circonstances ne pourront pas altérer.
Détends-toi dans ma présence sainte et guérissante. Reste tranquille tandis que je
transforme ton cœur et ton esprit. Abandonne tes craintes et tes préoccupations
afin de pouvoir recevoir ma paix. Arrête-toi, et sache que je suis Dieu.
Ne sois pas comme les pharisiens qui multipliaient les règles, créant ainsi leur
propre forme de piété. Ils se sont tellement emmêlés dans leurs propres lois
qu’ils m’ont perdu de vue. Aujourd’hui encore, des règles humaines quant à la
manière de vivre la vie chrétienne asservissent de nombreuses personnes. Leur
attention est orientée sur leurs performances et non sur moi. C’est en me
connaissant intimement que tu peux devenir comme moi. Cela nécessite que tu
passes du temps seul(e) avec moi. Arrête-toi, reste tranquille et sache que je suis
Dieu.
Je veux occuper le centre de ton être. Lorsque ton attention reste clairement
orientée sur moi, ma paix vient remplacer tes craintes et tes préoccupations.
Celles-ci t’encerclent sans cesse pour chercher à pénétrer ton esprit. Il te faut
donc rester en alerte. Fais de la confiance et de la reconnaissance tes gardiennes:
elles repousseront la peur avant même qu’elle ne puisse prendre pied en toi.
Il n’y a pas de peur dans mon amour. Il t’éclaire constamment. Reste
tranquillement dans la lumière de mon amour pendant que je te bénis de ma paix
rayonnante. Implique ton être tout entier dans le choix de me faire confiance et
de m’aimer.
Considère les périodes difficiles comme des occasions de me faire confiance. Je
suis à tes côtés et mon Esprit est en toi. Dans ces conditions, aucun concours de
circonstances ne peut être trop complexe à gérer pour toi.
Lorsque tu perçois des difficultés à l’horizon, ne compare pas tes forces à ces
défis: cela te plongera forcément dans l’anxiété. Sans moi, tu ne franchirais
même pas le premier obstacle!
La meilleure manière d’aborder une journée difficile, c’est de t’accrocher
fermement à ma main et de rester en étroite communication avec moi. Que tes
pensées et tes paroles soient parfumées de confiance et de reconnaissance! Peu
importent les problèmes d’aujourd’hui, je t’assure une paix profonde si tu restes
tout près de moi.
Souviens-toi que tu vis dans un monde malade, sali par le péché. Une grande
partie de ta frustration et de tes échecs découle de ta quête de perfection ici-bas.
A part moi, il n’y a rien de parfait dans ce monde. C’est la raison pour laquelle la
proximité avec moi satisfait tes aspirations profondes et te comble de joie.
J’ai implanté le désir de perfection dans le cœur de chaque être humain. C’est
une bonne aspiration, mais moi seul peux la combler. La plupart des gens se
tournent vers d’autres personnes ou vers des plaisirs et réalisations terrestres,
dans leur quête d’un épanouissement total. Ils créent ainsi des idoles devant
lesquelles ils s’agenouillent. Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. Fais de
moi le désir le plus profond de ton cœur. Laisse-moi combler ton aspiration à la
perfection.
Recherche constamment ma présence et tu verras l’accomplissement de tes rêves
les plus profondément enfouis. Le monde que j’ai créé est rempli de choses
merveilleuses. Elles sont là pour orienter les regards vers moi et rappeler ma
présence constante. La terre déclare encore et toujours ma gloire à ceux qui ont
des yeux capables de voir et des oreilles capables d’entendre.
Ton esprit était dans les ténèbres avant que tu ne m’accueilles pleinement dans
ton cœur. J’ai choisi de déverser ma lumière en toi afin que tu deviennes une
lumière pour les autres. Il n’y a aucune place pour l’orgueil, dans cette fonction.
Ton rôle consiste simplement à refléter ma gloire. Je suis le Seigneur!
Je t’environne entièrement, tel un cocon de lumière. Ma présence à tes côtés
t’est promise, indépendamment de tes sentiments. Bien des choses peuvent
entraver la conscience que tu as de ma présence, mais le plus fréquemment, la
faute en revient à l’inquiétude. Mes enfants ont tendance à l’accepter comme
devant inéluctablement faire partie de leur existence. Cependant, elle constitue
une forme d’incrédulité qui me fait horreur.
Qui est responsable de ta vie? Si c’est toi, tu as effectivement de bonnes raisons
de t’inquiéter. Si c’est moi, l’inquiétude est à la fois inutile et contre-productive.
Dès que tu commences à éprouver un sentiment d’anxiété, confie-moi la
situation, reviens en arrière et concentre-toi de nouveau sur moi. Soit je vais
directement m’occuper moi-même du problème, soit je vais te montrer comment
le résoudre. Dans ce monde, tu rencontreras sans aucun doute des difficultés,
mais tu n’as aucune raison de me perdre de vue.
Je veux que tu m’appartiennes entièrement et que la lumière de ma présence te
remplisse. J’ai tout donné pour toi en vivant comme un homme, en mourant
pour tes péchés et en ressuscitant. Ne me cache rien. Confie-moi tes secrets les
plus enfouis et dépose-les dans la lumière de mon amour.
Tout ce que tu m’apportes, je le transforme et j’en chasse ce qui est ténèbres. Je
connais tout de toi, je te connais bien plus que toi-même. Cependant, je refrène
mon désir de tout arranger immédiatement parce que je préfère attendre que tu
viennes me demander de l’aide. Imagine la divine retenue que cela me demande,
sachant que j’ai tout pouvoir dans le ciel et sur la terre!
Recherche ma face avec un esprit disposé à se laisser enseigner. Viens dans ma
présence avec reconnaissance et avec le désir de te laisser transformer.
Cherche à vivre dans mon amour. Il couvre une foule de péchés: les tiens et ceux
des autres. Revêts-toi de lui comme d’un voile de lumière qui t’enveloppe de la
tête aux pieds. N’aie pas peur, car l’amour parfait chasse la peur. Regarde les
autres à travers ces lentilles d’amour, vois-les avec mon regard. C’est ainsi que
tu peux marcher dans la lumière, et cela me plaît.
Je veux que mes enfants, ceux qui constituent mon corps, rayonnent de la
lumière de ma présence. Combien je souffre lorsque des zones de ténèbres
obstruent la lumière de mon amour! Reviens à moi, ton premier amour. Admire-
moi dans la splendeur de la sainteté, et mon amour t’enveloppera à nouveau de
lumière.
Repose-toi en moi, mon enfant. Accorde à ton esprit une pause loin des
questions d’organisation et des tentatives d’anticipation de l’avenir. Prie sans
cesse, demande à mon Esprit de prendre en charge les détails de cette journée.
Souviens-toi que ce voyage, tu l’effectues en ma compagnie. Essayer de percer
l’avenir et d’envisager toutes les possibilités, cela revient à m’ignorer, moi, ton
compagnon toujours présent, alors que je te soutiens à chaque instant. Lorsque
tu fixes l’horizon avec anxiété, tu ne sens même plus la pression de ma main sur
la tienne. Quelle folie, mon enfant!
Te souvenir de moi est toute une discipline, une habitude quotidienne à prendre.
Ne perds jamais de vue que je suis à tes côtés. Cela te permettra de te reposer en
moi toute la journée, jour après jour.
Fais-moi confiance et n’aie pas peur, car je suis ta force et le sujet de tes
louanges. Ne laisse pas la crainte porter préjudice à ton énergie, cherche en
revanche de toutes tes forces à me faire confiance et à chanter mes louanges. La
bataille pour le contrôle de tes pensées est intense, et des années d’inquiétude te
rendent d’une certaine façon vulnérable face à l’ennemi. C’est la raison pour
laquelle tu dois tout particulièrement veiller à garder tes pensées.
Ne méprise pas cette faiblesse en toi, car je l’utilise pour te rapprocher encore
plus de moi. Le besoin constant que tu as de moi peut déboucher sur une
intimité qui vaut plus que tous les efforts du monde. Tu n’es pas seul(e) dans ce
combat. Mon Esprit en toi est toujours prêt à t’aider à gagner. Demande-lui de
contrôler tes pensées et il te bénira en procurant la vie et la paix.
Laisse-moi t’aider à traverser cette journée. Beaucoup de sentiers s’offrent à toi
entre le moment où tu te lèves le matin et celui où tu te couches. Fais attention
aux différentes intersections sur la route, garde constamment conscience de ma
présence.
Tu arriveras au bout de cette journée d’une manière ou d’une autre: soit en te
plaignant et en gémissant, manquant de trébucher à chaque pas, soit d’une
manière bien plus positive, même si les deux te conduisent de toute manière au
bout. Tu peux choisir de marcher avec moi sur le chemin de la paix en
t’appuyant sur mon épaule chaque fois que tu en as besoin. Cela ne signifie pas
qu’il n’y aura plus de difficultés, mais tu pourras y faire face en plaçant ta
confiance en ma force. Remercie-moi de chaque problème qui surgit et observe
comment je suis capable de transformer tes épreuves en bénédictions.
Je crée une chose nouvelle en toi: une source de joie jaillissante qui déborde
dans la vie des autres. Ne t’imagine pas que cette joie vient de toi et n’essaie pas
d’en tirer une quelconque gloire. Au contraire, réjouis-toi de pouvoir observer
l’œuvre de mon Esprit qui coule à travers toi pour bénir les autres. Deviens un
réservoir du fruit de l’Esprit.
Ta part consiste à vivre près de moi et à te montrer ouvert(e) à tout ce que
j’accomplis en toi. N’essaie pas de contrôler le flot de mon Esprit en toi. Reste
concentré(e) sur moi, alors que nous marchons ensemble tout au long de cette
journée. Jouis de ma présence, laisse-la t’imprégner d’amour, de joie et de paix.
Je t’aime d’un amour éternel. Avant la création du monde, je te connaissais.
Pendant des années, tu as nagé dans un océan où rien n’avait de signification, en
recherchant l’amour et en espérant trouver l’espoir. Durant tout ce temps, je
cherchais à entrer en contact avec toi, soupirant après le moment où je pourrais
t’accueillir dans mes bras pleins de compassion.
Le moment venu, je me suis révélé à toi, te sortant de ton océan de désespoir et
te posant sur un rocher solide. Le sentiment de nudité qui t’envahissait alors que
tu étais exposé(e) à la lumière révélatrice de ma présence, je l’ai chassé en
t’habillant d’un vêtement sans égal: mon manteau de justice. J’ai fait retentir à
ton sujet un chant d’amour dont le début et la fin se perdent dans l’éternité. J’ai
donné du sens à ton existence et mis une harmonie dans ton cœur. Accompagne-
moi dans ce chant. Ensemble nous attirerons les autres, les invitant à passer des
ténèbres à ma merveilleuse lumière.
Lorsque tu t’approches de moi dans le calme et la confiance, tu reçois de
nouvelles forces. Tu as besoin d’un havre de silence autour de toi afin de
pouvoir te concentrer sur les réalités invisibles. Je suis invisible. Par conséquent,
tu ne dois pas laisser tes sens dominer ta façon de penser. La malédiction de
cette époque est la surstimulation des sens physiques, qui diminue la sensibilité
au monde invisible.
Le monde tangible reflète encore et toujours ma gloire, pour ceux qui ont des
yeux capables de voir et des oreilles capables d’entendre. Passer du temps dans
la tranquillité avec moi est le meilleur moyen de développer une vue et une ouïe
fonctionnelles. L’objectif est de prendre de plus en plus conscience des réalités
invisibles, tout en vivant pleinement dans le monde visible.
Reste avec moi sur le droit chemin. De nombreuses voix luttent pour attirer ton
attention et essayer de te faire prendre une autre route. Moi, je t’appelle à
marcher tout près de moi, à baigner dans ma présence, à vivre dans ma paix.
C’est mon projet particulier pour toi, et il date d’avant même la création du
monde.
J’ai appelé chacun de mes enfants à marcher sur un chemin différent,
spécifiquement tracé pour lui. Ne laisse personne te convaincre que son chemin
est le seul qui vaille. Fais également attention à ne pas considérer ton propre
chemin comme supérieur à celui d’autrui. Ce que j’attends de toi, en termes de
comportement, c’est que tu pratiques le droit, que tu aimes la bonté et que tu
marches humblement avec moi, ton Dieu.
Apprends à rire plus facilement de toi-même. Ne te prends pas trop au sérieux,
ni toi ni tes circonstances. Détends-toi et sache que je suis Dieu avec toi.
Lorsque tu désires ma volonté plus que tout, la vie devient beaucoup moins
menaçante. Arrête de chercher à exercer une surveillance sur ce qui relève de
ma responsabilité: c’est au-delà de tes compétences. Tu trouveras la liberté en
acceptant les limites de ton domaine.
Rire allège ton fardeau et élève ton cœur dans les lieux célestes. Tes rires
montent jusqu’au ciel et se mêlent aux louanges des anges. Tout comme les
parents prennent plaisir à entendre les rires de leurs enfants, j’aime entendre les
miens rire. Je me réjouis lorsque tu me fais suffisamment confiance pour
envisager la vie d’un cœur léger.
Ne passe pas à côté de la joie de ma présence en portant le poids du monde sur
tes épaules. Au contraire, accepte mes exigences et laisse-toi instruire par moi.
Mes exigences sont bonnes et mon fardeau léger.
Tu es mon enfant bien-aimé. Je t’ai choisi(e) avant la création du monde, et j’ai
prévu que tu marches avec moi sur les chemins que j’ai tracés spécifiquement
pour toi. Concentre-toi sur tes pas, marche à la même allure que moi, au lieu de
chercher à deviner mes plans. Il te suffit de croire que je forme pour toi des
projets de paix et non de malheur pour te détendre et jouir de l’instant présent.
Ton espoir et ton avenir prennent leur source dans le ciel, où une joie éternelle
t’attend. Rien ne peut te voler ton héritage merveilleux de richesses et de bien-
être. Parfois, je te donne un aperçu de ton avenir glorieux pour t’encourager et te
stimuler. Mais ton objectif principal devrait toujours être de rester près de moi.
J’aplanis le sentier devant toi en répondant à tes besoins tout en accomplissant
mes plans.
Je suis le rocher solide sur lequel tu peux danser, chanter et célébrer ma
présence. C’est le grand et saint appel que je t’adresse. Accueille-le comme un
précieux cadeau. Me rendre gloire et prendre plaisir en moi est plus important
que maintenir une vie bien proprette et parfaitement organisée. Arrête de
chercher à tout contrôler: c’est impossible et cela te fait gaspiller une énergie
précieuse.
La manière dont je guide mes enfants est unique à chacun d’eux. C’est la raison
pour laquelle m’écouter est si essentiel à ton bien-être. Laisse-moi te préparer
pour le jour qui t’attend et te montrer la bonne direction. Je suis continuellement
avec toi. Ne te laisse donc pas paralyser par la peur. Même si elle te poursuit,
elle ne peut pas te faire de mal tant que tu tiens ma main. Garde les yeux fixés
sur moi et jouis de la paix de ma présence.
Je te parle continuellement. Il est dans ma nature de communiquer, même si ce
n’est pas toujours par des mots. J’embrase de magnifiques couchers de soleil
dans le ciel, jour après jour. Je parle à travers le visage et les paroles de tes bien-
aimés. Je te caresse d’une brise légère qui te rafraîchit et t’apaise. Je te parle
doucement dans les profondeurs de ton esprit, là où j’ai fait mon habitation.
Avec des yeux capables de voir et des oreilles capables d’entendre, tu peux me
trouver à chaque instant. Demande à mon Esprit d’aiguiser ta vue et ton ouïe
spirituelles. Je me réjouis chaque fois que tu redécouvres ma présence. Entraîne-
toi à me voir et à m’écouter par petits intervalles. Progressivement, tu me
trouveras plus naturellement à chaque instant de la journée. Tu me chercheras et
tu me trouveras, parce que tu me chercheras de tout ton cœur.
Attends patiemment en ma compagnie, tandis que je déverse mes bénédictions
sur toi. Ne viens pas auprès de moi dans la précipitation, l’œil rivé sur la montre.
Je suis hors du temps: j’ai été, je suis et je serai toujours. Pour toi, le temps est
une protection: en tant que créature, tu ne peux supporter que des tranches de vie
de 24 heures. Le temps peut aussi être un tyran dont les coups résonnent
constamment dans ton esprit. Apprends à le maîtriser, sinon c’est lui qui
deviendra ton maître.
Même si tu es une créature limitée par le temps, cherche à me rencontrer dans un
havre intemporel. Lorsque tu te concentres sur ma présence, les exigences de
l’horloge et la pression des tâches à accomplir diminuent. Je te garderai et je te
bénirai, je ferai briller mon visage sur toi et je te donnerai la paix.
Remercie-moi précisément pour ce qui te dérange. Tu es à deux doigts de la
rébellion, dangereusement près de vouloir mettre ton poing dans mon visage. La
tentation de te plaindre - juste un tout petit peu - de la manière dont je te traite
est là. Une fois que tu as franchi cette limite, des torrents de colère et
d’apitoiement sur toi-même peuvent t’emporter. La meilleure protection contre
ce risque, c’est la reconnaissance. Il est impossible de me remercier et de me
maudire en même temps.
Me remercier pour les épreuves peut, de prime abord, te sembler étrange et
quelque peu forcé. Mais, si tu persévères, les paroles de reconnaissance
prononcées dans la foi finiront par faire une différence dans ton cœur. La
reconnaissance te sensibilise à ma présence, et celle-ci éclipse tous tes
problèmes.
Laisse mon amour couler à travers toi pour éliminer toute crainte et toute
méfiance. Une réponse pleine de confiance nécessite que tu m’intègres dans ta
manière de gérer une situation. Ma présence constante t’est promise. Elle te
garantit que tu ne devras jamais rien affronter seul(e). Dès leur plus jeune âge,
mes enfants apprennent que je suis toujours à leurs côtés. Pourtant, ils sursautent
encore de peur, complètement inconscients de ma présence aimante tout autour
d’eux. Combien cela m’attriste!
Lorsque tu traverses une journée en dépendant totalement de moi, cela réjouit
mon cœur. Ramène ton attention sur moi chaque fois qu’elle s’est laissé distraire
par autre chose. Dans ta marche avec moi, je cherche davantage la persévérance
que la perfection.
Tiens ma main et fais-moi confiance. Tant que tu gardes conscience de ma
présence à tes côtés, tout va bien. Il est presque impossible de trébucher
lorsqu’on marche avec moi dans la lumière. J’ai prévu que tu trouves ton plaisir
en moi plus qu’en toute autre chose. C’est en moi seul que tu trouveras de quoi
combler véritablement ton cœur.
Les pensées de peur et d’anxiété pâlissent à la lumière de ma présence. Lorsque
tu te détournes de moi, tu es vulnérable face aux ténèbres constamment à
l’œuvre dans le monde. Ne t’étonne pas de la rapidité avec laquelle tu pèches
lorsque tu oublies de t’agripper à ma main. Dans le monde, la dépendance est
considérée comme un signe d’immaturité. Dans mon royaume, la dépendance
envers moi est la mesure essentielle de la maturité.
Ouvre tes mains et ton cœur pour accueillir cette journée comme un don
précieux de ma part. Je marque le début de chaque jour par un rayon de soleil
qui annonce ma rayonnante présence. Au moment où tu te lèves, j’ai déjà
préparé ton chemin. J’attends avec impatience ta première pensée consciente et
je me réjouis lorsque tu regardes dans ma direction. Apporte-moi l’offrande de
ton adoration. Elle ouvre ton cœur à une riche communion avec moi. Puisque je
suis Dieu et que toute bénédiction vient de moi, la reconnaissance est le meilleur
moyen de t’approcher de moi. Fais retentir des chants de louange, loue mes
œuvres merveilleuses. Rappelle-toi que je fais de toi ma plus grande joie. Je me
réjouis à grands cris à ton sujet.
Conserve une tranquille certitude de ma présence aujourd’hui, quoi qu’il arrive.
Rappelle-toi que je reste à la fois devant toi et à tes côtés durant toute la journée.
Rien ne peut me prendre au dépourvu. Tant que tu gardes le regard sur moi, je ne
permettrai pas que les circonstances te submergent. Je t’aiderai à affronter
n’importe quelle situation.
Collaborer avec moi apporte un poids éternel de gloire au-delà de toute mesure,
au-delà de nos légères difficultés du moment. Avoir conscience de ma présence,
c’est bénéficier d’une joie capable de tout supporter.
Repose-toi quelques instants dans ma présence. Tu as marché sur un chemin
abrupt et accidenté, ces derniers jours. Celui qui est devant toi est voilé par
l’incertitude. Ne regarde ni derrière toi ni devant toi. Concentre ton attention sur
moi, ton compagnon fidèle. Aie confiance: je vais te donner tout l’équipement
nécessaire pour affronter ce qui t’attend durant la journée. J’ai prévu que le
temps constitue une protection pour toi. Tu ne pourrais pas supporter de voir
toute ton existence défiler devant toi en une seule fois. Bien que n’étant pas
limité par le temps, c’est dans le présent que je te rencontre. Rafraîchis-toi dans
ma compagnie et respire ma présence à grandes bouffées. Le niveau de
confiance le plus élevé consiste à prendre plaisir en moi à chaque instant. Je suis
moi-même avec toi, je te fais connaître le chemin sur lequel tu dois marcher.
Goûte et vois combien je suis bon. Ce commandement contient une invitation à
faire l’expérience de ma présence vivante. Il contient aussi une promesse: plus
tu me connais par expérience, plus tu auras la conviction que je suis bon.
Une telle certitude est essentielle pour ta marche par la foi. Lorsque l’adversité
frappe, le réflexe humain naturel consiste à douter de ma bonté. Mes voies sont
un mystère, même pour ceux qui me connaissent intimement. Tout comme le
ciel est bien plus élevé que la terre, de même mes voies sont bien au-dessus de
tes voies, et mes pensées bien au-dessus de tes pensées. N’essaie pas de
comprendre mes plans. Consacre plutôt ton temps à jouir de moi et à faire
l’expérience de ma bonté.
Lorsque tu te lèves le matin, souviens-toi de ma présence à tes côtés. Tes
pensées ne sont peut-être pas très claires à ce moment-là, mais les miennes le
sont. Ton esprit a tendance, tôt le matin, à se laisser gagner par l’anxiété
jusqu’au moment où tu te connectes à moi. Invite-moi dans tes pensées en
murmurant mon nom. Ta journée s’éclairera alors et semblera plus facile à
envisager. Tu ne peux pas redouter une journée qui vibre de ma présence!
Ta confiance grandit lorsque tu prends conscience que je suis avec toi et que tu
ne dois rien affronter tout(e) seul(e). L’anxiété provient du fait que tu te poses la
mauvaise question: «Si telle ou telle chose se produit, est-ce que j’arriverai à la
supporter?» La question n’est pas de savoir si tu as la capacité d’endurer tout ce
qui se passera mais si toi et moi, ensemble, nous pouvons gérer n’importe quelle
situation. C’est le facteur «toi et moi ensemble» qui te donne l’assurance de
traverser cette journée dans la joie.
Je suis la vérité. Je suis venu pour te rendre libre. Plus tu laisses le Saint- Esprit
contrôler tes pensées et tes actes, plus tu deviens libre en moi, libre de devenir la
personne que j’ai prévue en pensant à toi. Cette œuvre, je l’accomplis en toi
lorsque tu te soumets à mon Esprit. C’est lorsque tu t’assieds en silence dans ma
présence et que tu te concentres entièrement sur moi que je peux réaliser ma plus
belle œuvre en toi.
Laisse mes pensées jaillir librement dans ta conscience et stimuler la vie
abondante. Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Lorsque tu me suis, je te
conduis sur des chemins nouveaux, des sentiers que tu n’avais encore jamais
explorés. Ne t’inquiète pas de savoir ce que te réserve l’avenir. Je veux que tu
trouves ta sécurité dans la certitude de me connaître, moi qui suis mort pour te
rendre libre.
Il n’y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus- Christ,
qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit.
Romains 8.1
Je suis la vie et la lumière en abondance. Lorsque tu passes du temps «en
immersion» dans ma présence, tu en ressors avec plus d’énergie et un meilleur
éclairage. C’est en restant en relation avec moi que tu transfères tes lourds
fardeaux sur mes larges épaules. En gardant le regard sur moi, tu adoptes ma
perspective sur ta vie. Ce temps de solitude avec moi est essentiel pour mettre de
l’ordre dans tes pensées et aplanir la journée qui est devant toi.
Tu risques de devoir lutter pour pouvoir passer ce temps précieux avec moi.
L’opposition prend de nombreuses formes: ton envie de traîner au lit, la
détermination du diable à te détourner de moi, la pression de la famille ou des
amis, ton propre malaise intérieur face à des moments non marqués du signe de
la productivité... En développant le désir de me plaire par-dessus tout, tu as plus
de force pour résister. Fais de moi tes délices, car je suis le désir le plus profond
de ton cœur.
Laisse-moi te montrer ma volonté pour toi aujourd’hui. Je suis continuellement
là pour te guider. Détends-toi et jouis de ma présence à chaque instant. Bien
vivre est à la fois le fruit d’une discipline et un art. Concentre-toi sur ta
proximité avec moi, l’artiste divin. Discipline tes pensées en leur apprenant à me
faire confiance tandis que je déroule mes chemins pour toi. Remets-moi tout
dans la prière et laisse-moi la responsabilité des résultats. Ne crains pas ma
volonté, car par elle j’accomplis ce qui est le mieux pour toi. Inspire un grand
coup et plonge dans les profondeurs d’une confiance absolue en moi. En dessous
se trouvent mes bras éternels.
Mes enfants ont fait du jugement des autres et d’eux-mêmes un de leurs passe-
temps favoris. En réalité, je suis le seul capable de juger en toute justice et je t’ai
acquitté(e) par mon propre sang. Ton acquittement a été obtenu au prix de mon
sacrifice, un sacrifice inégalable. Voilà pourquoi je suis profondément attristé
lorsque je constate que mes enfants se jugent les uns les autres ou s’autorisent la
haine d’eux-mêmes.
Si tu vis tout près de moi et que tu t’imprègnes de ma Parole, le Saint-Esprit te
guidera et te corrigera comme il le jugera nécessaire. Il n’y a pas de
condamnation pour ceux qui m’appartiennent.
Lorsque tu m’adores en esprit et en vérité, tu te joins à la chorale d’anges qui
chantent continuellement devant mon trône. Même si tu ne peux pas entendre
leurs voix, tes louanges et tes paroles de reconnaissance s’entendent de manière
distincte dans le ciel.
Tes demandes sont aussi entendues, mais c’est la reconnaissance qui te fraie la
voie jusqu’à mon cœur. Lorsque le chemin entre toi et moi est largement ouvert,
mes bénédictions peuvent se déverser sur toi en abondance. Mes plus grandes
bénédictions, la joie et la paix, se trouvent dans la proximité avec moi. Exerce-
toi à me louer et à me remercier constamment au fil de cette journée.
Approche-toi de moi avec un cœur reconnaissant, sachant que ta coupe déborde
de bénédictions. Cela te permet de me percevoir de manière plus claire et de te
réjouir de notre relation d’amour. Rien ne peut te séparer de ma présence
aimante! Voilà sur quoi repose ta sécurité. Dès que tu commences à sentir
l’anxiété monter en toi, souviens-toi que ta sécurité repose sur moi seul et que je
suis entièrement digne de confiance.
Tu ne pourras jamais contrôler les circonstances, mais tu peux te détendre et
avoir confiance dans le contrôle que moi, j’exerce sur elles. Au lieu de te
fatiguer à construire un style de vie stable et prévisible, cherche à mieux me
connaître, dans toute ma profondeur et toute ma largeur. Je désire faire de ta vie
une aventure glorieuse, mais tu dois arrêter de t’accrocher à tes anciennes
manières de faire. J’interviens de façon constamment nouvelle dans la vie de
mes bien-aimés. Reste aux aguets pour découvrir ce que j’ai préparé pour toi.
Je suis ton Dieu et Père. Ecoute-moi! Apprends ce que signifie être un enfant du
Dieu éternel. Ton devoir le plus noble réside dans ton engagement envers moi.
C’est un privilège si réjouissant qu’il semble même être un luxe. Tu as tendance
à te sentir coupable à l’idée de vouloir écarter des barrières dans ta vie afin de
créer un espace d’intimité entre toi et moi. Le monde n’attend que deux choses:
pouvoir te presser afin de te faire entrer dans son moule et pouvoir envahir le
temps qui m’était normalement consacré. Sa manière de penser a influencé ta
conscience, puisqu’elle te condamne désormais lorsque tu fais ce qui me plaît le
plus: rechercher ma face. Ecoute-moi par-dessus toutes les voix qui essaient de
te distraire. Demande à mon Esprit de contrôler ton esprit, car lui et moi
travaillons en parfaite harmonie. Reste dans le calme et l’écoute, dans ma
présence. L ’endroit où tu te tiens est une terre sainte.
Fais-moi confiance de toute ta pensée. Je sais que certaines réflexions sont
inconscientes ou à moitié conscientes, et je ne t’en considère pas comme
responsable. Néanmoins, tu peux orienter tes pensées conscientes bien plus que
tu ne le crois. Plus tu t’entraînes à penser d’une certaine manière - en me faisant
confiance, en me remerciant -, plus cela deviendra naturel pour toi.
Rejette les pensées négatives ou entachées par le péché dès que tu as conscience
de leur existence. N’essaie pas de me les cacher, confesse-les- moi et abandonne-
les-moi. Avance avec un cœur léger. Ce processus de contrôle des pensées
gardera ton esprit dans ma présence et tes pieds sur le chemin de la paix.
Lorsque tu recherches ma face, mets de côté toute autre pensée. Je suis au-
dessus de tout et en tout: ta communion avec moi transcende à la fois le temps et
les circonstances. Prépare-toi aux généreuses bénédictions qui découlent de ma
présence, car je suis un Dieu aux ressources illimitées. Ouvre grand ton cœur et
ton esprit afin de recevoir encore plus de moi. Lorsque la joie que tu éprouves
en moi rencontre celle que j’éprouve en toi, un feu d’artifice céleste se produit.
C’est la vie éternelle déjà présente ici et maintenant: un petit avant-goût de ce
qui t’attend dans la vie à venir. Aujourd’hui, tu vois au moyen d’un miroir, de
manière peu claire, mais alors, tu verras face à face.
Arrête de t’inquiéter suffisamment longtemps pour pouvoir entendre ma voix. Je
m’adresse à toi avec douceur dans les profondeurs de ton être. Tes pensées vont
çà et là, tissant une toile de stress et de confusion. Lorsque les miennes sont
implantées en toi, elles sont freinées par cette foule de préoccupations. Ma voix
est alors camouflée et tu n’entends plus qu’un bruit de fond.
Demande à mon Esprit d’apaiser ton être intérieur afin que tu puisses recevoir
mes pensées. Cela fait partie des immenses avantages dont jouissent mes
enfants, eux qui ont été créés à mon image. Ne te laisse pas assourdir par le bruit
du monde ou par celui de tes propres raisonnements. Au contraire, laisse-toi
transformer par le renouvellement de l’intelligence. Assieds-toi calmement dans
ma présence et laisse mes pensées reprogrammer les tiennes.
Détends-toi dans ma paisible présence. N’introduis pas la pression de la
performance dans notre espace de communion sacré. Lorsque tu es en
compagnie d’une personne à qui tu fais pleinement confiance, tu te sens libre
d’être toi-même. C’est l’une des joies de la véritable amitié. Je suis le Seigneur
des seigneurs et le Roi des rois, mais je désire aussi être ton ami intime. Lorsque
notre relation est entachée par de la tension ou des faux- semblants de ta part, je
me sens attristé.
Je sais tout de toi: le pire mais aussi le meilleur. Je souhaite que tu me fasses
suffisamment confiance pour être pleinement toi-même en ma présence. Quand
tu es authentique avec moi, je peux faire ressortir ce qu’il y a de meilleur en toi:
les dons que j’ai plantés dans ton âme. Détends-toi donc et jouis simplement de
notre amitié.
Adore-moi, et moi seulement. L’idolâtrie a toujours provoqué la chute de mon
peuple. Que je sois un Dieu jaloux n’est pas un secret. Les idoles modernes sont
plus subtiles que les anciennes, car les faux dieux d’aujourd’hui se situent
souvent en dehors du champ religieux: les plus populaires sont les personnalités,
les possessions matérielles, la position sociale et la volonté de se pousser en
avant. Veille à ne t’agenouiller devant aucune de ces réalités. Les faux dieux ne
procurent jamais la satisfaction: ils attisent au contraire le désir d’avoir toujours
plus.
Lorsque tu me recherches, moi, au lieu des idoles de ce monde, tu fais
l’expérience de ma joie et de ma paix. Ces réalités immatérielles étanchent la
soif de ton âme, puisqu’elles te satisfont en profondeur. Les paillettes qu’offre le
monde sont éphémères et minuscules, comparées à la lumière de ma présence,
qui est brillante et éternelle. Marche dans la lumière avec moi. Tu deviendras
ainsi un aimant capable d’attirer les autres à moi.
Dès que tu te sens loin de moi, murmure mon nom avec amour et confiance.
C’est une prière toute simple, mais elle peut restaurer la conscience que tu as de
ma présence.
Mon nom est régulièrement insulté dans ce monde. On l’emploie comme juron,
comme parole de malédiction. Cette agression verbale atteint le ciel, où toute
parole est entendue et enregistrée.
Lorsque tu murmures mon nom avec confiance, c’est un doux son pour mes
oreilles. La désagréable amertume des blasphèmes du monde ne peut pas
rivaliser avec la déclaration de confiance d’un enfant murmurant: «Jésus...» La
puissance qu’a mon nom pour nous bénir, toi et moi, dépasse ce que tu peux
comprendre.
Je veux que tu découvres par l’expérience les richesses de mon salut, la joie de
te savoir aimé(e) constamment et parfaitement. Tu as pris l’habitude de te juger
toi-même en fonction de ton apparence, de tes actes ou de tes sentiments. Si tu
aimes ce que tu vois dans le miroir, tu te sens un peu plus digne de mon amour.
Lorsque tout va bien et que tu te sens à la hauteur, tu trouves plus facile de croire
que tu es mon enfant bien-aimé(e). Lorsque le découragement te gagne, en
revanche, tu as tendance à regarder à l’intérieur de toi afin de corriger ce qui ne
va pas.
Au lieu d’essayer de «te réparer» toi-même, fixe ton regard sur moi, l’ami de ton
âme. Au lieu de gaspiller ton énergie à te juger toi-même, utilise-la pour me
louer. Souviens-toi que je te vois couvert(e) de ma justice, en train de rayonner
de mon amour parfait.
Marche avec moi sur le chemin que j’ai choisi pour toi. Ton désir de vivre près
de moi réjouit mon cœur. C’est vrai, je pourrais te donner instantanément les
richesses spirituelles auxquelles tu aspires, mais ce n’est pas ainsi que j’ai prévu
d’agir. Ensemble nous allons nous frayer un chemin jusqu’au sommet. Le
voyage est par moments éprouvant et tu es faible. Un jour, tu danseras d’un pas
léger sur les hauteurs: pour l’instant, cependant, chaque pas est plutôt lourd et
laborieux. Tout ce que j’attends de toi, c’est que tu fasses le pas suivant, que tu
t’agrippes à ma main pour recevoir la force nécessaire et te laisser guider.
Même si actuellement le chemin est ardu et le paysage désertique, des surprises
pétillantes t’attendent juste après le virage. Reste sur le chemin que j’ai choisi
pour toi. C’est réellement le chemin de la vie.
Ne t’inquiète pas du lendemain! Ce n’est pas une suggestion mais un ordre. J’ai
divisé le temps en jours et en nuits afin que tu disposes de portions de vie
gérables pour toi. Ma grâce te suffit, mais elle est disponible un jour à la fois;
elle se renouvelle chaque matin. Lorsque tu t’inquiètes en pensant à l’avenir, tu
amasses des jours et des jours d’inquiétude dans un cadre fragile. Tu plies sous
ce fardeau trop lourd, alors que je ne t’ai jamais demandé de le porter.
Rejette ce poids oppressant en tournant de nouveau le regard vers moi avec
confiance. Les pensées d’anxiété qui tourbillonnent dans ton esprit ne font que
l’encombrer et l’enchaîner; me faire confiance t’amène directement dans ma
présence. Lorsque tu affirmes ainsi ta foi, les chaînes de l’inquiétude tombent
instantanément. Jouis continuellement de ma présence en me faisant confiance à
chaque instant.
L’apitoiement sur toi-même est un gouffre visqueux et sans fond. Une fois que
tu tombes dedans, tu t’enfonces de plus en plus dans la vase. Plus tu glisses
contre ses murs glissants, plus tu prends le chemin de la dépression, et
l’obscurité grandit.
Ton seul espoir est de lever la tête et de voir la lumière de ma présence t’éclairer.
Même si le faisceau de lumière semble faible de là où tu te trouves, au fond du
gouffre, ses rayons d’espoir peuvent t’atteindre à n’importe quelle profondeur.
Te concentrer sur moi dans une démarche de confiance te permet de te dégager
petit à petit de cet abîme de désespoir, jusqu’à ce que tu arrives à tendre la main
pour attraper la mienne. Je te tire alors des ténèbres pour t’introduire en pleine
lumière. Je te nettoie avec tendresse, en enlevant la boue qui te recouvre. Je
t’habille de ma justice et je marche avec toi sur le chemin de la vie.
Lève-toi et viens avec moi quelques instants. Le monde, avec ses demandes
incessantes, peut être mis en attente. Or c’est moi que la plupart des êtres
humains mettent en attente, s’imaginant qu’un jour ils auront du temps pour
penser à moi.
Tu vis dans une société qui valorise la suractivité, qui a fait du temps un tyran
contrôlant l’existence. Même parmi ceux qui reconnaissent en moi leur Sauveur,
beaucoup ont tendance à suivre la cadence imposée par le monde. Ils se sont
laissé séduire par l’illusion que plus est toujours synonyme de mieux: plus de
réunions, plus de programmes, plus d’activités.
Je t’appelle à emprunter en ma compagnie un chemin différent, à faire de tes
moments seul(e) avec moi ta plus grande priorité et ta joie la plus profonde.
C’est un choix généralement peu apprécié et souvent méprisé. Cependant, tu as
choisi la bonne part, elle ne te sera pas enlevée. De plus, c’est lorsque tu
marches près de moi que je peux bénir d’autres à travers toi.
Je suis plus près de toi que tu ne le crois, pleinement présent à chaque instant de
ta vie. Tu es lié(e) à moi par des liens d’amour que rien ne peut couper.
Cependant, tu peux parfois éprouver un sentiment de solitude parce que ton
union avec moi est invisible.
Demande-moi alors d’ouvrir tes yeux, afin que tu puisses me voir dans
n’importe quelle situation. Plus tu as conscience de ma présence, plus tu te
sentiras en sécurité. Il ne s’agit pas de fuir la réalité; au contraire, c’est le seul
moyen de te connecter avec la réalité dans ce qu’elle a de plus essentiel. Je suis
bien plus réel que le monde que tu peux voir, entendre et toucher. La foi est la
ferme assurance des choses qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne
voit pas. Avoir la foi, c’est pouvoir considérer comme réel ce qui n’est pas
révélé à tes sens.
Dépose devant moi tous tes sentiments, y compris ceux que tu n’aimerais pas
éprouver. La crainte et l’anxiété te tourmentent encore? Les sentiments en eux-
mêmes ne sont pas des péchés, mais ils peuvent constituer une tentation qui
débouche sur le péché. Les missiles brûlants de la peur te prennent pour cible
nuit et jour, ces attaques du diable ne cessent jamais? Utilise donc le bouclier de
la foi pour éteindre ces flèches enflammées. Affirme ta confiance en moi
indépendamment de ce que tu ressens. Si tu persévères dans cette voie, tes
sentiments finiront par s’accorder avec ce que te dicte ta foi.
Ne fuis pas devant ta peur ou ne prétends pas qu’elle n’est pas là. L’anxiété que
tu enfouis dans les recoins de ton cœur se multiplie, créant un rejeton
monstrueux: la peur de la peur. Au contraire, laisse-la sortir à la lumière de ma
présence où nous pouvons la traiter ensemble. Concentre-toi sur ta confiance en
moi et la paralysie provoquée par la peur perdra petit à petit son emprise sur toi.
Recherche ma face et tu trouveras tout ce que tu recherchais jusqu’ici. Les
aspirations les plus profondes de ton cœur ont trait à une relation d’intimité avec
moi. Je le sais, parce que je t’ai conçu(e) pour que tu me désires. Ne te sens pas
coupable de prendre du temps pour rester tranquille dans ma présence. En
faisant cela, tu réponds simplement à des stimulations divines. Je t’ai créé(e) à
mon image et j’ai caché le ciel dans ton cœur. Ton aspiration à être avec moi est
une forme de nostalgie: le désir d’être vraiment chez toi, dans le ciel.
N’aie pas peur d’être différent(e) des autres. La route que je t’appelle à suivre
est parfaitement adaptée pour toi. Plus tu me suis de près, plus je peux
développer tes dons. Pour me suivre sans réserve, renonce à ton désir de plaire
aux autres. Ta proximité avec moi sera aussi une source de bénédiction pour ton
entourage: elle te permettra de briller avec force dans ce monde de ténèbres.
Repose-toi dans ma présence lorsque tu as besoin d’être renouvelé(e). Le repos
n’est pas synonyme d’oisiveté, contrairement à ce que beaucoup pensent.
Lorsque tu te détends en ma compagnie, tu me prouves ta confiance en moi.
La confiance est un mot riche de sens, chargé de signification et propre à
orienter ta vie. Je veux que tu te confies en moi et que tu t’appuies sur moi.
Lorsque tu comptes sur mon soutien, je prends plaisir à te voir placer ainsi ta
confiance en moi.
Beaucoup se détournent de moi lorsqu’ils sont épuisés. Ils m’associent à des
obligations et des devoirs, et ils essaient de se cacher de moi lorsqu’ils ont
besoin d’une pause dans leur travail. Comme cela m’attriste! Je l’ai dit à travers
mon prophète Esaïe: C’est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut,
c’est dans le calme et la confiance que sera votre force.
C’est en cherchant à me plaire par-dessus tout que tu connaîtras la liberté. Tu ne
peux servir qu’un seul maître. Lorsque tu laisses les attentes des autres te diriger,
tu disperses ton énergie aux quatre vents.
Ton propre désir de paraître quelqu’un de bien peut également être source
d’épuisement pour toi. C’est moi qui suis ton maître, et je ne te pousse pas à être
ce que tu n’es pas. Tes faux-semblants me fatiguent, particulièrement quand ils
se veulent à mon service.
Concentre-toi sur la proximité avec moi à chaque instant. Il est impossible de ne
pas être authentique, quand tu orientes toute ton attention sur ma présence.
Je suis la lumière du monde. Les hommes croulent sous le poids de la vie,
maudissant les ténèbres, alors que moi, je brille d’une lumière éclatante. Je
désire que toute personne qui me suit soit une ambassadrice de cette lumière.
Mon Esprit saint en toi peut illuminer ton visage et, ainsi, me rendre visible aux
yeux de ceux qui t’entourent. Demande-lui de vivre à travers toi, tout au long de
cette journée.
Tiens ma main avec une joyeuse confiance, car je ne t’abandonnerai jamais. La
lumière de ma présence brille sur toi. Eclaire le monde en reflétant ma personne.
La reconnaissance ouvre la voie à ma présence. Même si je suis constamment
avec toi, j’ai pris d’importantes mesures pour préserver ta liberté de choix: j’ai
placé une porte entre nous en te confiant la responsabilité de l’ouvrir ou de la
fermer. Il existe de nombreuses manières de l’ouvrir. Une attitude de
reconnaissance figure parmi les plus efficaces. La reconnaissance est fondée sur
la confiance. Lorsque les remerciements restent coincés en travers de ta gorge,
cela signifie que tu as besoin de vérifier où en est ta confiance. Lorsque, à
l’inverse, ils coulent sans obstacle de ton cœur et de tes lèvres, laisse-les te
rapprocher de moi. Je veux que tu apprennes l’art d’ exprimer ta reconnaissance
en toute circonstance. Vois combien de fois tu peux me remercier par jour! Cela
te fera prendre conscience des nombreuses bénédictions dont tu jouis et cela
amortira l’impact des épreuves lorsqu’elles t’assailliront. Prends conscience de
ma présence en t’exerçant à la reconnaissance.
Lorsque tu écoutes le chant des oiseaux qui s’appellent et se répondent
mutuellement, écoute aussi les paroles d’amour que je t’adresse. Je te parle
continuellement par l’intermédiaire de ce que tu vois, des bruits, des pensées,
des impressions, des textes. Il n’y a aucune limite à la diversité des moyens que
je peux employer pour communiquer avec toi. Ton rôle consiste à être à l’écoute
des messages que je t’envoie, quelle que soit la forme sous laquelle ils se
présentent à toi. Si tu es déterminé(e) à me trouver dans ta journée, tu
découvriras que le monde déborde de ma présence. Tu peux non seulement me
trouver dans la beauté de la création et dans le chant des oiseaux mais aussi dans
les tragédies et les visages remplis de souffrance. Je peux me saisir des tristesses
les plus profondes et les transformer en bien.
Recherche-moi et recherche mes messages, aujourd’hui. Tu me chercheras et tu
me trouveras, parce que tu me chercheras de tout ton cœur.
Détends-toi et laisse-moi te conduire durant cette journée. Tout est absolument
sous contrôle, sous mon contrôle.
Tu as tendance à poser un regard anxieux sur la journée qui t’attend, à essayer
de déterminer ce que tu dois accomplir et à quel moment. Au même instant, la
sonnette de la porte d’entrée ou la sonnerie du téléphone retentit, et tu dois
revoir tous tes projets.
Toutes tes planifications t’embrouillent et te détournent de moi. La sensibilité à
ma présence ne doit pas être réservée à tes seuls moments de méditation; elle est
importante à chaque instant. Si tu te tournes vers moi, tu verras que je te
montrerai ce qui doit être accompli maintenant et ce qui peut être remis à plus
tard.
Tu gaspilles une grande partie de ton énergie et de ton temps à planifier de façon
obsessionnelle ton existence. Lorsque tu me laisses diriger tes pas, tu es libre de
jouir de ma présence et de découvrir ce que j’ai prévu pour toi en ce jour.
L’espoir est la corde qui te connecte au ciel. Il t’aide à garder les regards fixés
sur moi, même lorsque les épreuves t’assaillent. Je ne te quitte jamais et je ne
lâche jamais ta main. Sans la corde de l’espoir, ta tête pourrait se baisser et tu
pourrais vaciller au cours de l’ascension.
L’espoir fait passer ton regard de tes pieds fatigués vers la vision glorieuse que
procure un chemin de crête. Cela te rappelle que la route que nous empruntons
ensemble conduit vers le ciel. Lorsque tu considères la merveilleuse destination
qui est la tienne, il est soudainement beaucoup moins important que le chemin
soit facile ou difficile.
Je te forme pour que l’attention de ton cœur soit sans cesse portée sur deux
réalités: ma présence constante à tes côtés et l’espérance du ciel.
Laisse mon amour se déverser jusque dans les recoins les plus cachés de ton
être. Ne me ferme l’accès à aucune partie de toi-même. Je te connais de
l’intérieur et de l’extérieur. N’essaie donc pas de me présenter un visage parfait.
Les blessures que tu enfouis loin de la lumière de mon amour finissent par
s’infecter et par se remplir de pus. Les péchés que tu crois pouvoir me cacher
ont tendance à se diviser et à se multiplier de façon autonome, et ils pourraient
finir par prendre le contrôle de ta vie sans que tu ne t’en rendes compte.
Ouvre-toi pleinement à ma présence transformatrice. Laisse la lumière de mon
amour éclairer tes profondeurs et détruire tes craintes cachées. Pour cela, il faut
que tu passes du temps seul(e) avec moi. C’est ainsi que mon amour imprégnera
tout ton être. Jouis de mon amour parfait qui chasse la peur.
Viens à moi continuellement. Je suis censé être le centre de ton attention, l’ancre
de ton âme. Quand ton esprit vagabonde loin de moi, la question est de savoir
jusqu’où tu vas le laisser aller.
L’ancre attachée à une corde de faible longueur ne laisse le bateau dériver que de
quelques mètres avant de se tendre et de le ramener à sa position initiale.
Lorsque tu t’éloignes de moi, mon Esprit en toi exerce une traction qui te pousse
à revenir vers moi. Plus tu es en phase avec ma présence, plus la longueur de la
corde attachée à l’ancre de ton âme diminue. Impossible alors d’errer longtemps
loin de moi: très vite tu sens une stimulation intérieure à retourner au centre,
vers moi.
Adore-moi dans la beauté de la sainteté. J’ai créé la beauté pour affirmer
l’existence de mon être saint. Une rose magnifique, un coucher de soleil
éclatant, la splendeur de l’océan: tout cela a été créé pour proclamer ma présence
dans le monde. La plupart des hommes traversent pourtant ces instants précieux
sans leur accorder la moindre attention. Certains réduisent même la beauté, en
particulier féminine, à un moyen de vendre leurs produits.
Parmi mes enfants, ceux qui sont conscients de la beauté de la nature me sont
tout particulièrement précieux. Cette sensibilité les rend réceptifs à ma sainte
présence. Avant même de me connaître personnellement, tu admirais les
merveilles de ma création. C’est un don qui comporte une responsabilité: celle
de proclamer et d’annoncer au monde la gloire de ma personne. La terre est
remplie de mon éclatante beauté, de ma gloire!
Fais-moi confiance au plus profond de ton être. C’est là que je vis en
communion constante avec toi. Lorsque tu éprouves un sentiment de trouble ou
ressens de la fatigue, ne t’énerve pas contre toi-même. Tu es un simple être
humain, et le tourbillon des événements est parfois épuisant. Au lieu de te punir
toi-même de ton humaine faiblesse, rappelle-toi que je suis à la fois avec toi et
en toi.
Je suis toujours avec toi, je t’encourage et je te soutiens, au lieu de te
condamner. Je sais que dans ton for intérieur, là où j’habite, ma paix est ton
expérience continuelle. Ralentis le rythme de ton existence pendant un instant.
Tranquillise ton esprit dans ma présence. Tu seras alors en mesure de
m’entendre t’adresser la bénédiction de la résurrection: Que la paix soit avec toi.
Août
Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a
dit l’Ecriture.
Jean 7.38
Rien ne peut te séparer de mon amour. Laisse cette assurance divine imprégner,
goutte à goutte, ton esprit, ton cœur et ton âme. Dès que tu commences à
éprouver un sentiment de peur ou d’anxiété, répète-toi cette promesse
inconditionnelle: «Jésus a dit que rien ne pourrait me séparer de son amour.»
La détresse humaine provient en grande partie du sentiment qu’ont beaucoup de
ne pas être aimés. Au milieu de l’adversité, ils ont tendance à croire qu’ils ne
sont plus aimés ou qu’ils ont été oubliés. Ce sentiment d’abandon est souvent
pire que l’épreuve elle-même.
Sache-le avec certitude: je n’abandonne jamais aucun de mes enfants, pas même
temporairement. Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas. Je suis
continuellement là pour veiller sur toi. Je t’ai gravé(e) sur la paume de mes
mains.
2 août
Offre-moi l’un de tes biens les plus précieux: le sacrifice de ton temps. Dans ce
monde tourné sans cesse vers l’action, rares sont mes enfants qui prennent le
temps de s’asseoir tranquillement dans ma présence. Pour eux toutefois, les
bénédictions coulent comme des fleuves d’eau vive.
Moi qui suis l’auteur de toute bénédiction, je suis aussi béni par le temps que
nous passons ensemble. C’est un profond mystère; n’essaie pas de le
comprendre. Rends-moi plutôt gloire en faisant de ma personne tes délices et ta
joie, maintenant et pour toujours!
Veille sur tes paroles, car elles ont le pouvoir de bénir ou de blesser. Lorsque tu
t’exprimes sans amour ou de manière négative, tu fais du mal aux autres autant
qu’à toi-même. La parole est un privilège merveilleux, accordé à ceux que j’ai
créés à mon image. Tu as besoin d’aide pour l’exercer de façon responsable.
Le monde loue le sens de la répartie, mais je t’invite à autre chose: la
promptitude à écouter et la lenteur à parler ou à te mettre en colère. Demande à
mon Esprit de venir à ton aide chaque fois que tu dois communiquer, avant de
répondre au téléphone ou de dialoguer avec ton entourage. Si tes interlocuteurs
sont silencieux, prie avant de leur adresser la parole. S’ils sont en train de te
parler, prie avant de leur répondre. De telles prières durent une fraction de
seconde, mais elles te rappellent ma présence et tes paroles passent sous le
contrôle de mon Esprit. Tu verras les modes d’expression positifs remplacer
petit à petit les négatifs, et tu remarqueras avec émerveillement la place toujours
plus grande de la joie dans ton existence.
Proverbes 12.18; Jacques 1.19; Ephésiens 4.29
Tiens ma main et marche joyeusement avec moi durant cette journée. C’est
ensemble que nous allons savourer les plaisirs et affronter les difficultés dont
elle sera porteuse. Sois à l’affût de tout ce que j’ai préparé pour toi: des paysages
magnifiques, un vent d’aventure vivifiant, des recoins paisibles où te reposer
lorsque tu ressens la fatigue et bien d’autres choses encore. Je suis ton guide et
ton compagnon fidèle. Je connais chaque étape du voyage qui t’attend jusqu’à
l’arrivée au ciel.
Tu n’as pas à choisir entre la possibilité de rester près de moi et celle d’être dans
le coup. C’est moi qui suis le chemin. Rester près de moi, c’est précisément
rester dans le coup. Lorsque tu orientes tes pensées vers moi, je peux te
conduire. Ne t’inquiète pas de ce qui se trouve après le virage. Contente-toi de
jouir de ma présence et de rester en phase avec moi.
Assieds-toi paisiblement dans ma présence pendant que je te bénis. Fais de ton
esprit un bassin d’eau calme, prêt à recevoir toutes les pensées que je veux y
déverser. Repose-toi sur la certitude que je te suffis, tandis que tu considères les
défis de la journée qui est devant toi. Ne t’épuise pas à te demander avec
inquiétude si tu parviendras à supporter la pression. Tourne- toi vers moi et
communique avec moi alors que nous traversons cette journée ensemble.
Prends le temps de souffler sur le bord du chemin, car je ne suis pas pressé. Un
rythme tranquille permet plus d’endurance que la précipitation. Lorsque tu te
laisses gagner par le stress, tu oublies souvent qui tu es et à qui tu appartiens.
Souviens-toi que dans mon royaume, tu es un membre de la famille royale.
Lorsque tout semble mal aller, arrête-toi et affirme ta confiance en moi.
Apporte-moi la situation, dépose-la entre mes mains compétentes. Puis,
contente-toi de faire ceci: reste en contact avec moi en m’adressant des prières
de reconnaissance et de confiance et repose-toi sur la certitude de mon souverain
contrôle sur le monde.
Réjouis-toi en moi, sois dans l’allégresse à cause du Dieu de ton salut! Quand tu
me fais confiance, je rends tes pieds aussi agiles que ceux des biches, je te fais
tenir debout sur les hauteurs de tes problèmes, de tes souffrances ou de tes
responsabilités.
Tout comprendre ne t’apportera pas la paix. Voilà pourquoi je t’ai invité à te
confier en moi de tout ton cœur et à ne pas t’appuyer sur ton intelligence. Les
êtres humains désirent avidement tout comprendre pour avoir le sentiment qu’ils
exercent un contrôle sur leur existence. Le monde offre une série interminable
de problèmes. Dès que tu en as réglé, d’autres surgissent pour de nouveaux
défis. La libération espérée est de très courte durée. Très vite, ton esprit
tourbillonne pour chercher à comprendre (maîtriser), au lieu de chercher à être
avec moi (ton maître).
Le plus sage de tous les hommes, Salomon, n’est pas parvenu à trouver la paix.
Sa grande intelligence a débouché sur un sentiment d’inconsistance plutôt que
d’épanouissement. Il a fini par se perdre en chemin et par céder à la volonté de
ses femmes en adorant leurs idoles.
Ma paix n’est pas un objectif inatteignable, caché au centre d’un labyrinthe
complexe. En réalité, elle t’enveloppe constamment, puisqu’elle est inhérente à
ma présence. Tu en prends conscience lorsque tu fixes les regards sur moi.
Proverbes 3.5-6: Romains 5.1: 2 Thessaloniciens 3.16
Je te parle des profondeurs du ciel et tu m’entends dans les profondeurs de ton
être. L’abîme appelle un autre abîme. C’est une grande bénédiction de pouvoir
m’entendre de manière si directe. Ne considère jamais ce privilège comme
garanti, réponds-y au contraire avec un cœur débordant de reconnaissance.
Je t’entraîne à cultiver une attitude de reconnaissance. C’est comme si tu
construisais ta maison sur le rocher où les tempêtes de la vie ne peuvent pas te
briser. Une fois ces leçons de vie apprises, transmets-les aux autres. J’ouvre le
chemin devant toi, un pas après l’autre.
Tu peux te sentir à l’aise lorsque tu enfiles mon manteau de justice. Je l’ai conçu
spécialement pour toi, pour qu’il te couvre de la tête aux pieds. Le prix que j’ai
payé est astronomique: c’est celui de mon propre sang. Tu n’aurais jamais pu
acheter cette tenue royale par tes propres moyens, même en y mettant tous tes
efforts. Tu oublies parfois que ma justice est un don et tu te sens mal à l’aise. Je
suis attristé lorsque je te vois te tortiller dans ce tissu de velours comme s’il était
fait d’un matériau rêche et râpeux.
Je veux que tu me fasses confiance au point de prendre conscience de la position
privilégiée que tu occupes dans mon royaume. Détends-toi dans la coupe
confortable de ta magnifique tenue. Garde les yeux fixés sur moi en t’exerçant à
marcher dans le vêtement du salut. Lorsque ton comportement n’est pas celui de
citoyens de mon royaume, n’essaie pas d’enlever ta tenue, renonce plutôt à ce
comportement inadéquat. Tu pourras alors te sentir à l’aise et jouir de ce cadeau
préparé pour toi dès avant la création du monde.
Détends-toi dans ma sainte et guérissante présence. Laisse-moi te transformer
durant ce temps d’intimité avec moi. Plus tes pensées se centrent sur moi, plus la
confiance remplace la crainte et l’inquiétude.
Ton esprit est un peu comme une balançoire: lorsque ta confiance en moi
grandit, la crainte et l’inquiétude diminuent automatiquement. Le temps passé
avec moi n’augmente pas seulement ta confiance en moi, il t’aide aussi à
discerner ce qui est important et ce qui ne l’est pas.
L’énergie et le temps sont des ressources précieuses et limitées. Il s’agit donc
pour toi de les utiliser avec sagesse et de te concentrer sur ce qui est vraiment
important. Tandis que tu marches tout près de moi et imprègnes ton esprit des
Ecritures, je te montrerai comment employer ton temps et ton énergie. Ma
parole est une lampe à tes pieds et une lumière sur ton sentier.
Viens à moi. Viens à moi. Viens à moi. C’est l’appel que je t’adresse
continuellement dans de saints murmures. Lorsque ton cœur et ton esprit sont
calmes, tu peux m’entendre t’inviter à t’approcher de moi.
Venir près de moi ne requiert aucun grand effort de ta part. Cela demande plutôt
que tu arrêtes de résister à la force d’attraction de mon amour. Ouvre- toi à ma
présence bienveillante afin que je puisse te remplir de ma plénitude. Je veux que
tu fasses l’expérience de la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de
mon amour qui surpasse toute connaissance. Ce vaste océan ne peut être mesuré
ni expliqué, mais il peut être expérimenté et vécu.
Viens à moi lorsque tu te sens faible et tombes de fatigue. Reste confortablement
blotti(e) dans mes bras éternels. Je ne méprise pas ta faiblesse, mon enfant. En
réalité, elle te rapproche de moi, elle réveille ma compassion et mon désir de
t’aider. Accepte-toi tel(le) que tu es, avec tes faiblesses, sachant que je
comprends combien ton parcours a pu être difficile jusqu’ici.
Ne te compare pas aux autres, à ceux qui semblent ne pas rencontrer de
difficultés sur leur route. Leur chemin a été différent du tien et je leur ai procuré
beaucoup d’énergie. Le don que je t’ai fait, c’est une fragilité qui offre à ton
esprit des occasions de s’épanouir dans ma présence. Accepte ce cadeau comme
un trésor sacré, délicat et pourtant rayonnant de ma lumière. Au lieu de te
fatiguer à masquer ou nier tes faiblesses, laisse-moi te bénir abondamment à
travers elles.
Apprends à jouir davantage de la vie. Détends-toi et rappelle-toi que je suis Dieu
avec toi. Je t’ai créé(e) avec la merveilleuse capacité de me connaître et de jouir
de ma présence.
Lorsque mes enfants arborent un visage sombre et vivent dans une austère
résignation, cela m’attriste. Quand tu traverses une journée avec le plaisir d’un
enfant, en savourant chaque bénédiction, tu proclames ta confiance en moi, ton
berger toujours présent.
Plus tu te concentres sur ma présence à tes côtés, plus tu peux jouir de la vie.
Rends-moi gloire en prenant plaisir en moi. Ainsi, tu feras connaître ma
présence au monde.
Je suis à toi pour l’éternité. Je suis l’Alpha et l’Oméga, celui qui est, qui était et
qui vient. Le monde dans lequel tu habites est un lieu de changements constants,
qui dépassent ce que ton esprit peut absorber sans dommage. Même le corps
dans lequel tu évolues s’altère inévitablement, en dépit des tentatives de la
science moderne de prolonger indéfiniment la jeunesse et la vie. Moi, cependant,
je suis le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité.
Puisque je ne change jamais, ta relation avec moi constitue une base solide pour
ton existence. Je ne te quitterai jamais. Lorsque tu passeras de cette vie à l’autre,
ma présence brillera encore plus fortement. Tu n’as rien à redouter, car je suis
avec toi pour toujours et durant toute l’éternité.
Je suis le Dieu de tous les instants et de tout ce qu’ils renferment. Recherche-
moi non seulement durant tes temps de méditation le matin mais aussi durant
toute la journée. Ne laisse pas les imprévus te distraire et te faire oublier ma
présence. Parle-moi au contraire de tout et guette attentivement la moindre
intervention de ma part.
L’adversité ne doit pas interrompre ta communion avec moi. Lorsque tout va
mal, tu as tendance à réagir comme s’il s’agissait d’une punition. Au lieu
d’adopter cette réaction négative, essaie de voir les difficultés comme des
bénédictions masquées. Fais de moi ton refuge en te confiant en moi en tout
temps et en épanchant ton cœur devant moi.
Viens à ma rencontre dans la splendeur du matin. Je t’attends là avec
impatience. Dans le calme de ce temps mis à part pour moi, je renouvelle tes
forces et je comble de paix chaque recoin de ton être. Pendant que les autres se
retournent dans leur lit pour glaner encore quelques minutes de sommeil ou
s’empressent d’écouter les dernières nouvelles, toi, tu communiques avec le
créateur de l’univers. J’ai réveillé dans ton cœur le désir très fort de me
connaître. Cette aspiration vient à l’origine de moi, même si elle brûle
maintenant vivement en toi.
Lorsque tu recherches ma face en réponse à mon appel d’amour, nous en
sommes tous les deux bénis. C’est un mystère profond dont tu as simplement à
te réjouir, au lieu de chercher fébrilement à l’expliquer. Je ne suis pas un Dieu
renfrogné, rejetant toute forme de plaisir. Je savoure ton bonheur lorsque tu jouis
de tout ce qui est vrai, honorable, juste, pur, digne d’être aimé, de tout ce qui
mérite l’approbation. Porte tes pensées sur tout cela, et ma lumière en toi
deviendra plus éclatante de jour en jour.
Recherche-moi même dans le tourbillon de la vie. Les événements se précipitent
parfois tellement autour de toi qu’ils finissent par former à tes yeux une masse
floue et informe. Murmure mon nom pour montrer que tu as conscience de ma
présence constante à tes côtés. Sans manquer un élément des activités qui
t’occupent, tu trouveras paix et force en t’adressant à moi. Plus tard, lorsque la
situation se calme, tu peux dialoguer plus longuement avec moi.
Accepte chaque journée comme elle arrive. Ne gaspille pas ton temps et ton
énergie à désirer que les circonstances soient différentes. Fais-moi plutôt
confiance au point de te soumettre à mes projets et à mes objectifs. Souviens-toi
que rien ne peut te séparer de mon amour. Tu m’appartiens.
Attends-toi à rencontrer des difficultés dans ton existence, rappelle-toi que tu vis
dans un monde déchu, profondément marqué par le péché. Arrête de chercher un
moyen d’échapper aux problèmes. Le principal défaut d’une vie facile, c’est
qu’elle te masque ton besoin de moi. Lorsque tu as affirmé ta foi en moi, j’ai
implanté ma propre vie en toi. Elle te donne la capacité de vivre à un niveau
surnaturel en dépendant de moi.
Attends-toi à devoir faire face à des situations ingérables, qui dépassent
totalement tes capacités. La prise de conscience de ta faiblesse n’est pas quelque
chose que tu devrais fuir. C’est précisément là que je veux t’amener: c’est le
meilleur endroit pour me rencontrer dans ma gloire et ma puissance. Lorsque tu
vois une armée de problèmes avancer vers toi, crie à moi! Laisse-moi me battre
pour toi. Observe-moi en train d’intervenir en ta faveur, tandis que toi, tu te
reposes à l’ombre du Tout-Puissant.
Je t’appelle constamment à une profonde intimité avec moi. Je connais la
profondeur et la largeur de ton besoin de moi. Je peux lire le vide qui caractérise
tes pensées lorsqu’elles errent loin de moi. Je t’offre le repos de l’âme et le
rafraîchissement de l’intelligence et du corps.
Plus tu trouves l’épanouissement en moi, plus les autres plaisirs perdent de leur
importance. Me connaître intimement, c’est comme détenir une source privée de
joie, qui coule à l’intérieur de toi. Elle provient directement de mon trône de
grâce. Ainsi, ta joie ne dépend pas des circonstances.
Le simple fait d’attendre dans ma présence maintient ta connexion avec moi et
renouvelle ta prise de conscience de tout ce que je t’offre. Si tu sens que tu es en
train de vaciller, fixe à nouveau ton attention sur moi. C’est ainsi que tu affirmes
ta confiance en moi dans les différents moments de l’existence.
C’est moi qui guéris les corps, esprits, cœurs, vies ou relations brisés. Ma
présence même a un immense pouvoir de guérison. Tu ne peux qu’en faire
l’expérience en vivant près de moi. Tu ne possèdes pas parce que tu ne
demandes pas. Tu bénéficies de la guérison qui découle naturellement de ma
présence, que tu la recherches ou non, mais il y a bien plus en réserve pour ceux
qui le demandent.
La première étape consiste à vivre tout près de moi. Plus tu grandis dans
l’intimité avec moi, plus je te révèle directement ma volonté. Le moment venu,
c’est moi qui te pousse à demander la guérison pour toi ou quelqu’un d’autre.
Elle peut être instantanée ou graduelle: cela dépend de moi. Ton rôle consiste à
me faire pleinement confiance et à me remercier de cette restauration. Il est rare
que je guérisse absolument tout chez une personne. Même à mon serviteur Paul,
j’ai répondu: Ma grâce te suffit, lorsqu’il m’a prié de retirer l’écharde dans son
corps. Néanmoins, une grande puissance de guérison est disponible pour ceux
dont la vie est intimement liée à moi. Demande et l’on te donnera.
Reste avec moi un moment. J’ai tellement de choses à te dire! Tu marches sur le
chemin que j’ai choisi pour toi. C’est à la fois un privilège et un risque: celui de
faire l’expérience de ma glorieuse présence et d’annoncer cette réalité aux
autres. On peut parfois avoir l’impression d’une certain arrogance face à une
telle mission.
Ne t’inquiète pas de ce que les autres pensent de toi. L’œuvre que j’accomplis en
toi est tout d’abord cachée, mais elle finira par fleurir et porter un fruit abondant.
Reste sur le chemin de la vie avec moi. Fais-moi confiance de tout ton cœur et
laisse mon Esprit te remplir de joie et de paix.
Sois plein(e) de confiance et n’aie plus peur. Je veux que tu considères les
épreuves comme des exercices destinés à développer les muscles de ta
confiance. Au milieu de combats spirituels acharnés, la crainte est l’une des
armes favorites de Satan. Lorsque tu commences à avoir peur, affirme ta
confiance en moi. Affirme-la à voix haute, si le contexte le permet. Résiste au
diable en mon nom, et il fuira loin de toi. Rafraîchis-toi dans ma sainte présence.
Dis ou chante des louanges en mon nom, et tu verras la lumière éclatante de
mon visage.
Souviens-toi qu’il n’y a aucune condamnation pour ceux qui m’appartiennent.
Tu as été déclaré(e) non coupable pour l’éternité. Sois plein(e) de confiance et
n’aie plus peur, car je suis ta force et le sujet de tes louanges, celui qui t’a
sauvé(e).
Confie-moi ceux que tu aimes, remets-les à mes soins protecteurs. Ils sont
beaucoup plus en sécurité avec moi qu’entre tes mains crispées. Si tu laisses un
de tes bien-aimés devenir une idole dans ton cœur, tu le mets en danger, lui,
autant que toi-même. Souviens-toi des mesures extrêmes que j’ai dû mettre en
place avec Abraham et Isaac: j’ai amené Isaac à un cheveu de la mort pour
délivrer Abraham d’un attachement excessif à son fils. Tous deux souffraient
terriblement du manque de maîtrise paternel en matière d’émotions. Je déteste
l’idolâtrie, même quand elle prend la forme de l’amour parental.
Lorsque tu me confies tes bien-aimés, tu as toute liberté de tenir ma main.
Lorsque tu remets les autres à mes soins, j’ai toute liberté de déverser mes
bénédictions sur eux. Je marcherai moi-même avec eux et je leur donnerai du
repos. La même présence est à ta disposition lorsque tu te détends et places ta
confiance en moi. Contente-toi d’observer ce que je vais faire.
Je t’entoure complètement, je t’enveloppe de ma présence même lorsque tu
recherches ma face. Je suis plus près de toi que tu n’oses l’imaginer, plus proche
que l’air que tu respires. Si seulement mes enfants pouvaient apprendre à
discerner ma présence, ils ne se sentiraient plus jamais seuls! Je discerne de loin
ta pensée et je connais entièrement ta parole alors qu’elle n’est pas encore sur
ta langue. Ma présence imprègne ton être entier. Saisis-tu l’absurdité de toute
tentative de me cacher quelque chose? Certes, tu peux facilement tromper des
êtres humains, y compris toi-même, mais je lis en toi comme dans un livre
ouvert, imprimé en gros caractères.
Au fond d’eux, la plupart des gens ont conscience de ma présence. Beaucoup me
fuient et nient avec véhémence mon existence car ma proximité les terrifie. Mais
mes enfants n’ont rien à craindre: je les ai purifiés par mon sang et revêtus de ma
justice. Sois béni(e) par mon intime proximité. Puisque je vis en toi, laisse-moi
aussi vivre à travers toi et éclairer les ténèbres de ma lumière.
Je suis l’éternel Je suis. J’existe depuis toujours et j’existerai toujours. C’est
dans ma présence que tu fais l’expérience de l’amour et la lumière, de la paix et
la joie. Je m’implique personnellement dans tous les instants de ton existence et
je t’apprends à constamment penser à moi. Ton rôle consiste à collaborer avec
moi dans ce processus de formation.
J’ai fait mon habitation en toi; je suis au centre de ton être intérieur, mais ton
esprit se détourne régulièrement de moi. Ne t’inquiète pas de ton incapacité à
rester concentré(e) sur moi. Apporte-moi simplement tes pensées chaque fois
qu’elles s’éloignent de moi. Le moyen le plus rapide d’orienter à nouveau tes
pensées vers moi, c’est de murmurer mon nom.
Fais-moi confiance, même dans les mauvais jours. Ton calme intérieur et ta paix
dans ma présence ne doivent pas être perturbés par ce qui se passe à l’extérieur.
Tu as beau vivre dans un monde soumis aux lois du temps, la partie la plus
intime de ton être prend sa source dans l’éternité.
Lorsque tu commences à sentir l’impact du stress, prends du recul par rapport
aux perturbations extérieures. Au lieu d’essayer désespérément de maintenir
l’ordre et le contrôle dans ton petit monde, détends-toi et souviens-toi que les
circonstances ne peuvent pas ébranler ma paix. Recherche ma face et je te ferai
part de mes intentions, j’ouvrirai tes yeux pour que tu puisses voir les choses
dans ma perspective. Que ton cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer.
La paix que je donne te suffit.
Passe du temps avec moi pour le pur et simple plaisir d’être en ma compagnie.
Je peux illuminer la plus maussade de tes journées. Je peux faire des étincelles
dans ta routine quotidienne. Il y a tellement de tâches à accomplir encore et
encore, jour après jour! La monotonie peut t’assommer au point de t’amener au
point mort.
Un esprit non attentif à ma présence est vulnérable face au monde, à la nature
propre et au diable, qui tous peuvent exercer une influence négative sur les
pensées. A mesure que le processus de réflexion se détériore, la confusion
augmente, de même que le sentiment d’être perdu. Le meilleur remède consiste à
réorienter l’esprit et le cœur sur moi, le fidèle compagnon.
Même la journée la plus chaotique peut s’éclairer devant toi, si tu marches pas à
pas avec moi. Je t’accompagne partout où tu vas; c’est moi qui suis la lumière
sur ton sentier.
Prends des forces et de l’assurance dans la lumière de ma présence. Lorsque je
fais briller sur toi la lumière de mon visage, tu reçois des nutriments propres à
améliorer ta croissance dans la grâce.
Je t’ai conçu(e) pour que tu sois dans une relation de face-à-face avec moi, et
cette interaction fortifie ton âme. Elle te donne un aperçu de ce qui t’attend au
ciel, lorsque toutes les barrières entre toi et ma gloire tomberont. Ce temps de
méditation avec moi te bénit doublement: tu fais l’expérience de ma présence ici
et maintenant, et tu es rafraîchi(e) par l’espoir du ciel, où tu me connaîtras dans
une joie jubilatoire.
Démontre ta confiance en moi en restant tranquillement dans ma présence. Mets
de côté tout ce qui doit être fait et refuse de t’inquiéter de quoi que ce soit. Ce
temps sacré que nous passons ensemble te fortifie et te prépare à affronter tout
ce dont la journée est porteuse. En prenant du temps avec moi avant de te
plonger dans tes activités, tu proclames la réalité de ma présence vivante. Cet
acte de foi - consistant à attendre en ma compagnie avant d’agir - ne passe pas
inaperçu dans le monde spirituel. C’est une démonstration de confiance qui
affaiblit les puissances et les autorités de ce monde de ténèbres.
Le moyen le plus efficace de résister au diable, c’est de rester tout près de moi.
Le moment venu, je te donne des directives claires par mon Esprit et ma Parole.
Le monde est si complexe et si exigeant qu’il est facile de me perdre de vue et
de se perdre. La multiplication des activités inutiles disperse ton énergie.
Lorsque tu passes du temps avec moi, je restaure ton sens de l’orientation et je te
donne la capacité de faire plus en faisant moins.
Il n’existe pas d’endroit assez isolé pour qu’il soit impossible de m’y trouver.
Lorsque l’esclave Agar a fui dans le désert loin de sa maîtresse Sara, elle pensait
être complètement seule et perdue. Mais c’est dans ce lieu de désolation qu’elle
m’a rencontré. C’est là qu’elle s’est adressée à moi comme celui qui me voit.
Grâce à cette rencontre avec moi, elle a trouvé le courage de retourner vers sa
maîtresse.
Aucun concours de circonstances ne saurait t’isoler de ma présence pleine
d’amour. Non seulement je te vois constamment, mais je te vois comme un(e)
saint(e) racheté(e), rayonnant glorieusement dans mon manteau de justice. Voilà
pourquoi je fais de toi ma plus grande joie et je me réjouis à grands cris à ton
sujet.
Fortifie-toi dans ta faiblesse. J’ai béni certains de mes enfants en leur accordant
beaucoup de force et de résistance. D’autres, comme toi, ont reçu l’humble don
de la fragilité. Ce n’est pas une punition, encore moins l’indice d’un manque de
foi. Au contraire, les plus faibles sont conscients qu’ils doivent vivre par la foi et
dépendre de moi pour affronter leurs journées.
Je développe ta capacité de me faire confiance, de compter sur moi plutôt que
sur ton intelligence. Tu as naturellement tendance à vouloir tout planifier et
savoir tout ce qui va se passer et à quel moment. Moi, je préfère que tu dépendes
de moi constamment, que tu me fasses confiance pour la direction à suivre et les
forces à recevoir en fonction de tes besoins. C’est ainsi que tu peux te fortifier
dans ta faiblesse.
Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les
ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie.
Jean 8.12
Recherche-moi de tout ton être. Je désire me laisser trouver par toi et j’oriente
les événements de ta vie dans cette intention.
Lorsque tout va bien et que tu jouis de mes bénédictions, tu parviens à percevoir
le sourire que je t’adresse. Quand tu te trouves dans une période difficile, garde
la certitude que ma lumière est toujours là pour t’éclairer. Les raisons pour
lesquelles je permets l’adversité peuvent rester un mystère, mais ma présence
constante à tes côtés t’est garantie.
Recherche-moi dans les bons moments et dans les mauvais. Tu pourras vérifier
que je veille constamment sur toi.
Vivre dans une totale dépendance vis-à-vis de moi est une aventure
extraordinaire. La plupart des gens se plongent dans les activités en essayant de
tout faire par leurs propres forces et avec leurs propres capacités. Certains
réussissent très bien, d’autres échouent misérablement. Dans les deux cas, ils
passent à côté de l’essentiel: vivre et agir en collaboration avec moi.
Lorsque tu dépends continuellement de moi, ta perspective change. Tu vois des
miracles là où les autres ne voient que circonstances naturelles et coïncidences.
Tu commences chaque journée dans l’attente joyeuse de ce que je vais
accomplir. Tu accueilles la faiblesse comme un don de ma part, sachant que ma
puissance s’accomplit dans la faiblesse. Tes projets ne sont pas figés parce que
tu sais que les miens sont bien plus intéressants. En moi tu as la vie, le
mouvement et l’être, de façon consciente, et tu désires que je vive en toi. Moi en
toi et toi en moi: telle est l’aventure que je te propose.
Laisse la rosée de ma présence rafraîchir ton esprit et ton cœur. Tant de choses
réclament ton attention, dans cette ère de communication instantanée! Le monde
a énormément changé depuis que j’ai appelé les hommes à s’arrêter et à savoir
que je suis Dieu. Cette vérité intemporelle reste pourtant essentielle à ton bien-
être: tout comme la rosée rafraîchit l’herbe et les fleurs durant la nuit, ma
présence te vivifie lorsque tu te tiens tranquillement à mes côtés.
Un esprit rafraîchi et vivifié est capable de discerner ce qui est important et ce
qui ne l’est pas, alors que sa tendance naturelle est de rester fixé sur des réalités
secondaires. A l’exemple des roues d’une voiture enlisée dans la boue, les
rouages de ton cerveau tournent et s’embourbent, impuissants, lorsque tu te
concentres sur des futilités. Dès que tu communiques avec moi, en revanche, tes
pensées sont comme attirées par ce qui est le plus important. Communique
constamment avec moi et je placerai mes pensées dans ton esprit.
Tout près de moi, tu es en sécurité. Dans l’intimité de ma présence, tu reçois
l’énergie nécessaire. Où que tu te trouves dans le monde, tu te sens chez toi
lorsque tu prends conscience de ma proximité.
Depuis l’épisode de la chute, l’homme éprouve un profond sentiment de vide
que seule ma présence peut combler. Je t’ai conçu(e) pour une communication
étroite avec ton créateur. Combien j’aimais me promener dans le jardin avec
Adam et Eve, avant que le diable ne parvienne à les tromper!
Lorsque tu communies avec moi dans le jardin de ton cœur, nous sommes tous
les deux bénis. C’est ma manière de vivre dans le monde: à travers toi!
Ensemble, nous allons repousser les ténèbres car je suis la lumière du monde.
Je suis à la fois ton meilleur ami et ton roi. Marche dans l’existence main dans la
main avec moi. Ensemble nous affronterons tout ce que chaque journée
apportera: les plaisirs, les difficultés, les aventures, les déceptions. Aucun instant
n’est perdu lorsqu’il est passé avec moi. Je peux apporter une belle parure au
lieu de la cendre des rêves abandonnés. Du deuil je peux extraire une huile de
joie, et de l’adversité la paix. Seul un ami qui soit aussi le Roi des rois peut
accomplir une telle alchimie. Il n’existe personne comme moi!
L’amitié que je t’offre est concrète et tournée vers la terre tout en étant
imprégnée de la gloire céleste. Vivre dans ma présence, cela signifie vivre
simultanément dans deux réalités différentes: celle du monde visible et celle du
monde invisible, éternel. Je t’ai donné tout ce qu’il faut pour que tu gardes
conscience de ma présence lorsque tu marches sur les poussiéreux chemins
terrestres.
Tout ce que tu fais, fais-le dans une attitude de dépendance envers moi. Le désir
d’agir de manière indépendante, sans moi, prend racine dans l’orgueil. L’illusion
d’autosuffisance est subtile. Elle se glisse dans tes pensées et tes actes sans
même que tu t’en rendes compte. Or, sans moi tu ne peux rien faire, rien qui ait
une valeur éternelle.
Mon plus profond désir pour toi, c’est que tu apprennes à dépendre de moi en
toute situation. Je remue ciel et terre pour atteindre cet objectif, mais ta
collaboration est requise dans cette démarche. Il serait facile pour moi de
t’enseigner, si je choisissais de négliger ton libre arbitre ou de t’écraser de ma
puissance. Cependant, je t’aime trop pour te retirer le privilège divin que je t’ai
accordé en tant que créature faite à mon image. Utilise ta liberté avec sagesse, en
comptant constamment sur moi. Ainsi tu jouiras de ma présence et de ma paix.
Jouis de la chaleur de ma présence. Sens ta peau picoter sous la lumière de mon
amour. Je prends plaisir en toi plus que tu ne peux l’imaginer. Mon opinion sur
toi est toujours bonne car je te vois enveloppé(e) de ma lumière, couvert(e) du
manteau de la justice. Il n’y a pas de condamnation pour ceux qui
m’appartiennent. Voilà pourquoi je déteste que l’on culpabilise mes enfants pour
les motiver.
Dans leurs messages, certains essaient de pousser les croyants à l’action en
éveillant en eux un sentiment de culpabilité. Peut-être cela incite-t-il les
destinataires à travailler plus dur, mais la fin ne justifie pas les moyens. De plus,
cela peut complètement saper les bases mêmes de la grâce dans les cœurs. On
peut croire à une certaine réussite lorsque les gens en font plus, mais moi, je
regarde au cœur. Je suis attristé quand je vois la grâce étouffée par les mauvaises
herbes: des œuvres accomplies sous la pression. Je veux que tu te détendes dans
l’assurance de mon amour parfait. La loi de l’Esprit qui donne la vie en moi t’a
libéré(e) de la loi du péché et de la mort.
Accepte chaque jour tel qu’il se présente, pas seulement les circonstances
extérieures mais aussi ton état physique. Ta mission consiste à me faire
totalement confiance, en te reposant sur ma souveraineté et ma fidélité. Certains
jours, tes circonstances et ta condition physique semblent caractérisées par le
déséquilibre: les exigences qui pèsent sur tes épaules semblent bien plus grandes
que tes forces. Tu as alors le choix: soit tu baisses les bras, soit tu t’appuies sur
moi. Même si tu choisis la première option, je ne te rejetterai pas. Tu pourras
toujours te tourner vers moi à n’importe quel moment, et je t’aiderai alors à
sortir du bourbier du découragement. J’insufflerai petit à petit ma force en toi, te
communiquant tout ce dont tu as besoin pour la journée. Fais-moi confiance en
comptant sur ma présence fortifiante.
Marche avec moi sur le chemin de la confiance. La route la plus directe entre un
point A et un point B, c’est celle de la confiance inébranlable en moi. Lorsque ta
foi faiblit, tu t’engages sur un sentier qui serpente et t’éloigne de la bonne voie.
Tu arriveras finalement au point B, mais en perdant beaucoup d’énergie et de
temps. Dès que tu prends conscience que tu n’es plus sur le chemin de la
confiance, regarde à moi et murmure: «Jésus, je te fais confiance.» Cette
affirmation t’aidera à revenir sur la bonne voie.
Plus tu te perds sur le chemin de l’incrédulité, plus il t’est difficile de te rappeler
que je suis avec toi. L’anxiété imprègne tes pensées et t’éloigne de plus en plus
de la perception de ma présence. Tu as besoin d’exprimer régulièrement ta
confiance en moi. Cet acte de foi tout simple te gardera sur le bon chemin avec
moi. Confie-toi en moi de tout ton cœur et je rendrai tes sentiers droits.
Je suis toujours disponible pour toi. Dès lors que tu as reconnu en moi ton
Sauveur, je ne m’éloigne jamais de toi. Quand tu as l’impression d’être loin de
moi, prends conscience que c’est une simple impression et qu’il ne faut pas la
confondre avec la réalité.
La Bible est remplie de mes promesses d’être toujours avec les miens. Comme
je l’ai assuré à Jacob alors qu’il voyageait vers des terres inconnues de lui, je
suis moi-même avec toi et je te garderai partout où tu iras. Et voici la dernière
promesse, retranscrite dans la Bible, que j’ai faite à mes disciples: Moi, je suis
avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.
Que l’assurance de ma présence constante te remplisse de joie et de paix. Tu
peux perdre beaucoup de choses dans cette vie, mais tu ne pourras jamais perdre
ta relation avec moi.
Réjouis-toi toujours en moi! Quoi qu’il se passe, tu peux te réjouir de notre
relation d’amour. Tel est le secret pour te réjouir toujours, en toute circonstance.
Tant de gens rêvent du jour où ils seront enfin heureux: lorsqu’ils n’auront plus
de dettes, lorsque leurs enfants n’auront plus de problèmes, lorsqu’ils auront
plus de temps libre, etc. Pendant qu’ils rêvent, l’instant présent s’écoule goutte à
goutte, comme un baume précieux qui s’échapperait d’un flacon renversé.
Fantasmer sur ton bonheur futur ne t’apportera jamais le contentement présent,
car le fantasme n’est pas la réalité. Même si je suis invisible, je suis bien plus
réel que le monde qui t’entoure. Ma réalité est éternelle et immuable. Apporte-
moi chacun de tes instants et je les remplirai d’une joie vibrante. Le temps de te
réjouir dans ma présence est venu, maintenant!
Reçois ma paix. C’est mon cadeau pour toi, et je te l’offre continuellement. Le
meilleur moyen de le recevoir, c’est de t’asseoir calmement dans ma présence et
de me faire confiance dans tous les domaines de ta vie. Le calme et la confiance
ont bien plus d’impact que tu ne peux l’imaginer, non seulement sur toi, mais
aussi sur la terre et dans le ciel. Lorsque tu me fais confiance, tu abandonnes à
mes soins le problème ou la personne concernés. Passer du temps seul(e) avec
moi peut être difficile, parce que cela va à l’encontre de l’activisme actuel. Cela
peut donner l’impression que tu ne fais rien, que tu te laisses aller à la paresse,
alors qu’en réalité tu es en train de participer aux combats qui se déroulent dans
le monde spirituel. Tu es en train de faire la guerre, non avec des armes
humaines mais avec des armes célestes, qui ont la puissance de renverser des
forteresses. Vivre près de moi constitue une défense sûre contre le diable.
Viens à moi et repose-toi. Accorde-toi une pause dans ta tendance à juger
continuellement. Tu émets un jugement sur tout: sur telle ou telle situation, sur
telle ou telle personne, sur toi-même ou sur la météo, comme si c’était ta
fonction principale. Or, je t’ai créé(e) avant tout pour que tu me connaisses et
que tu vives une riche communication avec moi. Te préoccuper de juger, c’est
usurper ma fonction.
Approche-toi de moi comme une créature de son créateur, une brebis de son
berger, un sujet de son roi. Laisse-moi accomplir ma volonté dans ta vie, comme
le potier avec l’argile. Au lieu d’évaluer ma manière de faire, fais-y bon accueil,
dans une attitude de reconnaissance. L’intimité que je t’offre n’est pas une
invitation à agir comme si tu étais mon égal. Adore-moi comme le Roi des rois
tout en marchant main dans la main avec moi sur le chemin de la vie.
Adore-moi en vivant tout près de moi. C’était mon plan originel pour l’homme,
en qui j’ai insufflé mon souffle de vie, et c’est mon désir pour toi: que tu restes
proche de moi sur le chemin de l’existence.
Chaque jour est une étape importante de ce voyage. Même si tu as l’impression
de n’aller nulle part ici-bas, ton parcours spirituel est une tout autre question: il
te conduit sur des chemins escarpés et remplis d’aventures. Voilà pourquoi
marcher à ma lumière est essentiel pour ne pas trébucher.
En restant près de moi, tu t’offres à moi comme un sacrifice vivant. Même la
pire des routines peut alors être un culte raisonnable, saint et agréable pour moi.
Repose-toi en moi, mon enfant. Ce moment que tu me consacres est censé être
paisible et non marqué par le stress. Tu n’as besoin d’accomplir aucune
performance pour bénéficier de mon amour. Mon amour pour toi est illimité et
inconditionnel. Combien je suis attristé lorsque je vois mes enfants chercher à le
gagner! Ils ont beau s’y employer toujours plus dur et plus fort, ils ne se sentent
jamais assez bien pour être aimés.
Veille à ce que le temps que tu me consacres ne devienne pas une œuvre, dans
ton esprit. Je veux que tu viennes dans ma présence avec joie et confiance. Tu
n’as rien à craindre, car tu es couvert(e) de ma justice. Plonge ton regard dans le
mien: tu n’y verras aucune condamnation, seulement l’amour et le plaisir que
j’éprouve en te voyant. Jouis de mes bénédictions tandis que mon visage brille
sur toi et t’accorde la paix.
Je t’ai conçu(e) pour que tu vives uni(e) à moi. Cette communion n’annule pas
ta personnalité; au contraire, elle te permet d’être pleinement toi-même. Lorsque
tu essaies de vivre indépendamment de moi, tu n’expérimentes que vide et
insatisfaction. Il est possible de gagner le monde entier et, pourtant, de perdre ce
qui compte réellement.
Tu trouveras l’épanouissement en vivant près de moi et en te soumettant à mes
plans. Même si je t’emmène sur des chemins qui te semblent étranges, garde
confiance: je sais ce que je fais. Si tu me suis de tout ton cœur, tu découvriras de
nouvelles facettes de toi-même restées cachées jusqu’ici. Je te connais
intimement, bien mieux que toi-même. C’est dans l’union avec moi que tu peux
t’épanouir pleinement, c’est à mon contact que tu deviens petit à petit la
personne que j’ai conçue.
Ma paix ne se trouve pas dans une planification excessive, dans le désir de
maîtriser l’avenir, qui est une forme très courante d’incrédulité. La multiplicité
des plans que tu élabores peut, à certains moments, te donner l’impression que tu
la touches du doigt; pourtant, elle t’échappe toujours. Juste au moment où tu
pensais avoir évalué toutes les options possibles, un imprévu survient et te
plonge dans le trouble.
Je n’ai pas créé l’intelligence humaine pour qu’elle puisse prévoir l’avenir; cela
dépasse ses capacités. En revanche, j’ai façonné ton esprit pour qu’il puisse être
en communion constante avec moi. Dépose devant moi tes besoins, tes espoirs et
tes craintes. Place tout entre mes mains. Passe de la voie de la planification au
chemin de la paix.
Cherche à me plaire par-dessus tout. Que ce soit ton objectif durant toute la
journée. Un tel état d’esprit te protégera et t’empêchera de disperser ton énergie
aux quatre vents. Le libre arbitre que je t’ai accordé s’accompagne d’une grande
responsabilité: chaque jour se présente à toi avec une foule de décisions à
prendre. Comme tu en ignores une grande partie, tu effectues de nombreux
choix «par défaut».
Si l’on n’a pas d’objectif, on peut facilement se perdre en route. C’est la raison
pour laquelle il est important que tu restes en communication avec moi et vives
dans la pleine conscience - reconnaissante - de ma présence. Tu habites dans un
monde déchu, marqué par l’incohérence, où tout est en train de se détériorer.
Seule une relation vivante avec moi peut te garder de cette détérioration.
Le combat pour le contrôle de ton esprit est quotidien. Le ciel et la terre se
croisent, les deux sphères influencent ta manière de penser. Je t’ai créé(e) avec
la capacité d’avoir un avant-goût du ciel. Lorsque tu fais taire les voix du monde
et te concentres sur ma présence, tu peux jouir de ta position avec moi dans les
lieux célestes. C’est un immense privilège, réservé à ceux qui m’appartiennent
et recherchent ma face. Ta plus grande force, c’est ton désir de passer du temps
avec moi. Tandis que tu te concentres sur moi, mon Esprit remplit le tien de vie
et de paix.
Le monde tire tes pensées vers le bas. Les médias te bombardent d’envies, de
convoitise et de cynisme. Prie pour recevoir protection et discernement. Reste
constamment en communication avec moi, durant ton passage sur cette terre.
Refuse l’inquiétude, car cette forme de matérialisme finira par t’accabler et par
affaiblir ta conscience de ma présence. Reste en éveil et identifie la bataille qui
se joue autour de ton esprit. Regarde vers l’avant, vers l’éternité sans luttes qui
t’attend au ciel.
Essaie de voir toujours plus les choses de mon point de vue. Laisse la lumière de
ma présence remplir pleinement ton esprit et t’amener à regarder le monde à
travers moi. Lorsque des détails ne correspondent pas à ce que tu attendais,
tourne-toi vers moi en disant: «Bon, d’accord.» C’est tout simple, mais cela
t’empêchera de te laisser submerger par une accumulation de petites
préoccupations et frustrations. En adoptant cette habitude, tu feras une
découverte révolutionnaire: tu prendras conscience que la plupart des choses
pour lesquelles tu t’inquiètes sont sans importance. Si tu en fais immédiatement
abstraction pour te concentrer à nouveau sur moi, tu traverseras ta journée d’un
pas plus léger, le cœur joyeux. Lorsque surviendront des problèmes sérieux, tu
auras plus de ressources pour les gérer, car tu n’auras pas gaspillé ton énergie
dans des choses secondaires. Peut-être seras-tu même capable de dire, comme
Paul, que toutes tes difficultés sont légères et passagères, comparées au poids
éternel de gloire qu’elles produisent.
Attends en silence dans ma présence, tandis que mes pensées prennent
tranquillement forme dans les profondeurs de ton être. N’essaie pas d’accélérer
le processus: la précipitation maintient ton cœur au niveau de la terre.
Je suis le créateur de tout l’univers, et pourtant j’ai choisi de faire mon humble
demeure dans ton cœur. C’est là que tu peux me connaître le plus intimement:
c’est là que je te parle dans de saints murmures.
Demande à mon Esprit d’apaiser tes pensées afin que tu puisses entendre le
murmure doux et léger de ma voix en toi. Je t’adresse continuellement des
paroles de vie, de paix, d’amour. Connecte ton cœur au mien afin de recevoir ces
messages porteurs d’abondantes bénédictions. Adresse-moi ta prière et attends.
Fais-moi confiance, écarte l’inquiétude, car je suis ta force et le sujet de tes
louanges. Tu trembles à l’idée des difficultés qui t’attendent, parce que tu les
mesures à tes propres forces. Pourtant, elles ne sont pas pour aujourd’hui ni
même pour demain. Laisse-les donc dans l’avenir et reviens dans le présent, là
où je t’attends. Puisque je suis ta force, je peux te donner l’énergie dont tu as
besoin pour gérer ce qui arrive maintenant. Puisque je suis le sujet de tes
louanges, je peux te communiquer ma joie dans le travail à mes côtés.
N’oublie pas de ramener ton esprit dans le moment présent. De toute ma
création, seuls les humains ont la faculté d’anticiper les événements. Cette
capacité est une bénédiction, mais elle devient une malédiction lorsqu’elle est
mal utilisée. Utiliser ta formidable intelligence pour t’inquiéter du lendemain,
c’est t’enfermer toi-même dans une sombre incrédulité. Quand c’est l’espoir du
ciel qui occupe tes pensées, la lumière de ma présence t’enveloppe. Ta
destination influence déjà ton présent. Lorsque tu marches dans la lumière avec
moi, tu as un pied sur la terre et un pied dans le ciel.
Marche avec moi dans la liberté que procure le pardon. Le chemin que nous
suivons ensemble est parfois abrupt et glissant. En portant un fardeau de
culpabilité sur le dos, tu as plus de chances de trébucher et de tomber. Si tu me le
demandes, je peux t’enlever ce poids et l’enterrer au pied de la croix. Lorsque je
retire ton fardeau, tu es indéniablement libre!
Lève-toi et tiens-toi debout dans ma présence, afin que plus personne ne puisse
poser un fardeau sur tes épaules. Regarde mon visage et sens la chaleur de ma
lumière pleine d’amour qui brille sur toi. C’est cet amour inconditionnel qui te
libère à la fois de la crainte et du péché. Prends du temps pour te plonger dans la
lumière de ma présence. Plus tu me connaîtras intimement, plus ta liberté sera
grande.
Vis d’abord et avant tout dans ma présence. Petit à petit, tu penseras plus à moi
qu’aux personnes et aux circonstances.
Une telle orientation d’esprit ne mettra pas de la distance dans tes relations avec
les autres. Au contraire, elle augmentera ta capacité de leur prodiguer amour et
encouragements. Ma paix imprégnera tes paroles et tes attitudes. Ton activité
dans le monde ne prendra pas fin, mais tu auras désormais du recul. Tu ne te
laisseras pas facilement ébranler, car ma présence amortira l’explosion de
problèmes.
Tel est le chemin que j’ai prévu pour toi. Si tu le suis sans réserve, tu feras
l’expérience d’une vie et une paix abondantes.
Mets toute ton énergie à me faire confiance: c’est ainsi que tu peux rester en lien
avec moi, garder conscience de ma présence. Les diverses étapes sont des pas de
foi. Les petits sont faciles: tu les effectues presque inconsciemment. Pour les
grands - saut par-dessus un gouffre dans la pénombre, escalade des falaises de
l’incertitude, marche pénible dans la sombre vallée de la mort - c’est une autre
affaire. Il faut une grande concentration et un engagement total envers moi.
Chacun de mes enfants a un caractère, des dons et des expériences uniques. Un
pas de bébé pour toi peut être un pas de géant pour un autre, et inversement. Moi
seul connais la difficulté de chaque étape. N’essaie pas d’impressionner ton
entourage en faisant croire que les pas de géant sont faciles pour toi. Ne juge pas
ceux qui hésitent avant d’entreprendre une activité qui te paraît simple. Si
chacun de mes enfants cherchait par-dessus tout à me plaire, il n’y aurait plus ni
peur du jugement d’autrui ni tentatives d’impressionner les autres. Concentre-toi
sur le chemin juste devant toi et sur moi, celui qui ne te quitte jamais.
Viens à moi et écoute! Ajuste ta fréquence d’écoute sur ma voix et reçois mes
plus riches bénédictions. Emerveille-toi de pouvoir communiquer avec le
créateur de l’univers dans le confort de ta maison. Les souverains terrestres ont
tendance à se rendre inaccessibles: les gens ordinaires n’ont presque jamais la
possibilité de s’entretenir avec eux. Même les dignitaires doivent fouler un tapis
rouge et respecter tout un protocole avant de pouvoir parler avec eux.
Moi qui suis le roi de l’univers, je te suis totalement accessible. Je suis avec toi
où que tu sois. Rien ne peut te séparer de ma présence. Lorsque, sur la croix, j’ai
crié: Tout est accompli, le voile du temple s’est entièrement déchiré de haut en
bas. L’accès à mon sanctuaire, à ma présence, t’a été ouvert. Tu peux me
rencontrer face à face, sans protocole ni intermédiaire humain. Moi, le Roi des
rois, je suis toujours ton compagnon.
Détends-toi à l’abri de mes bras éternels. Tes faiblesses sont une occasion de te
fortifier, de grandir dans la perception de ma toute-puissante présence. Lorsque
l’énergie te fait défaut, ne regarde pas en toi-même pour te plaindre de tes
lacunes, regarde à moi et à mes ressources pleinement suffisantes. Réjouis-toi de
mes abondantes richesses. Elles sont là, à ta disposition.
Vis simplement cette journée en t’appuyant sur moi et en jouissant de ma
présence. Remercie-moi de tes besoins: grâce à eux, des liens de confiance se
tissent entre nous. Si tu regardes le chemin parcouru jusqu’ici, tu constateras que
les jours d’extrême faiblesse font partie des moments les plus précieux de ta vie.
Les souvenirs qui leur sont rattachés sont entremêlés de fils d’or: ceux de
l’intimité de ma présence.
Ouvre ton cœur et ton esprit, ton être tout entier à mon amour, afin d’en recevoir
une pleine mesure. Tant de mes enfants clopinent leur vie durant, assoiffés
d’amour, car ils n’ont pas appris l’art de recevoir. C’est essentiellement un acte
de foi: croire que je t’aime d’un amour éternel, sans limite. L’art de recevoir est
aussi une habitude qui s’acquiert: il te faut exercer ton esprit à me faire
confiance et à s’approcher de moi avec assurance.
Souviens-toi que le diable est le père du mensonge. Apprends à identifier ses
intrusions trompeuses dans tes pensées. L’une de ses tactiques préférées consiste
à diminuer ta confiance en mon amour inconditionnel. Combats sans répit ses
mensonges. Résiste au diable en mon nom et il fuira loin de toi. Approche-toi de
moi et ma présence t’enveloppera d’amour.
Je suis avec toi et tout autour de toi, je t’encercle de mes rayons de lumière. Je te
regarde toujours face à face. Pas une seule de tes pensées n’échappe à mon
attention. Puisque je suis infini, je suis capable de t’aimer comme si toi et moi
étions seuls dans tout l’univers.
Marche avec moi, un pas d’amour après l’autre, mais ne perds pas de vue ma
majesté. Je désire être ton ami le plus proche, sans cesser d’être ton souverain
Seigneur. J’ai créé ton cerveau avec la faculté de me connaître à la fois en tant
qu’ami et en tant que Seigneur. L’esprit humain est le summum de ma création,
mais beaucoup ne l’utilisent pas pour sa fonction première: apprendre à me
connaître. Je communique continuellement par mon Esprit, ma Parole et ma
création. Seuls les humains sont capables de m’accueillir et de réagir à ma
présence. Tu es incontestablement une créature merveilleuse.
Ma présence à tes côtés et mon amour pour toi sont permanents. C’est la réalité
la plus importante. Je ne suis limité ni par le temps ni par l’espace: ma présence
t’est promise pour toujours. Tu n’as pas à craindre l’avenir, car je m’y trouve
déjà. Quand tu feras le grand saut dans l’éternité, je serai en train de t’y attendre.
Ton avenir est entre mes mains: je le libère jour après jour, instant après instant.
Ne t’inquiète donc pas du lendemain.
Je veux que tu vives pleinement cette journée, en voyant tout ce qu’il y a à y
voir et en faisant tout ce qu’il y a à y faire. Ne te laisse pas distraire par des
soucis liés au lendemain. Abandonne-les-moi! Chaque jour est un don précieux,
mais peu de gens savent vivre pleinement dans les limites de la journée. Ils
gaspillent une bonne partie de leur énergie dans le souci du lendemain et le
regret du passé. Le peu qu’il leur reste leur permet uniquement de marcher d’un
pas lourd, sans vivre pleinement aujourd’hui. Je t’exerce à fixer ton attention sur
ma présence, dans le moment présent. C’est ainsi que tu peux accueillir la vie
abondante qui coule librement de mon trône de grâce.
Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos.
Matthieu 11.28
Adore-moi et moi seul. Je suis le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs,
j’habite une lumière inaccessible, et c’est moi-même qui prends soin de toi. Non
seulement je m’y suis engagé, mais j’en ai pleinement la capacité. Repose-toi en
moi, mon enfant fatigué: c’est une forme d’adoration.
Même si l’autoflagellation n’est plus à la mode, beaucoup de mes enfants se
conduisent comme des chevaux de course: ils foncent dans l’action en ignorant
leur fatigue. Ils oublient que je suis souverain et que mes voies sont bien au-
dessus de leurs voies. En dépit de leur acharnement au service, ils éprouvent
parfois secrètement du ressentiment, car ils s’imaginent que je suis un maître
dur. Leur louange est tiède parce que je ne suis plus leur premier amour.
Mon invitation ne change jamais: Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués, et je
vous donnerai du repos. Adore-moi en te reposant paisiblement dans ma
présence.
Ne considère jamais l’intimité avec moi comme une simple banalité.
Emerveille-toi toujours de ma présence fidèle à tes côtés. Même le plus
passionné des amants humains ne peut être avec sa chérie à chaque instant.
Personne ne peut connaître les profondeurs de ton cœur, de tes pensées et de ton
esprit. Moi, je sais tout de toi, y compris le nombre de cheveux que tu as sur la
tête. Tu n’as aucun effort à fournir pour me dévoiler ta personnalité. Beaucoup
passent leur vie ou dépensent leur fortune à chercher quelqu’un qui pourrait les
comprendre. Pourtant, je suis entièrement disponible pour tous ceux qui font
appel à moi, qui m’ouvrent leur cœur et m’accueillent comme leur Sauveur. Ce
simple acte de foi représente le début d’une longue histoire d’amour. Moi,
l’amant de ton âme, je te comprends parfaitement et je t’aime pour toujours.
Lorsque tout va mal, fais-moi confiance. Quand tout échappe à ton contrôle,
remercie-moi. Ces réactions surnaturelles peuvent t’élever au-dessus de tes
circonstances. Si tu réagis de façon naturelle aux difficultés, tu risques de glisser
dans une spirale négative: quelques plaintes suffisent à assombrir ta perspective
et ton état d’esprit; lorsqu’elles deviennent une habitude, elles sortent de plus en
plus rapidement de ta bouche, te faisant tomber de plus en plus bas. Plus tu
descends, plus ta chute s’accélère, mais il est encore temps d’utiliser les freins:
crie à moi, fais appel à mon nom! Affirme ta confiance en moi, indépendamment
de ce que tu ressens. Remercie-moi pour tout, même si cela te semble anormal,
voire fou. Peu à peu, tu remonteras et regagneras le terrain perdu.
Une fois à la surface, tu pourras affronter les circonstances avec humilité. Si tu
choisis désormais de réagir de façon surnaturelle - par la confiance et la
reconnaissance -, tu feras l’expérience de ma paix inexplicable.
Je suis le créateur du ciel et de la terre, le Seigneur de tout ce qui est et de tout ce
qui sera. Même si mon immensité dépasse complètement ton imagination, je
choisis d’habiter en toi et de t’imprégner de ma présence. C’est seulement dans
le monde spirituel qu’une personne si grande peut résider dans un cadre si petit.
Emerveille-toi de la puissance et de la gloire de mon Esprit en toi!
En dépit de son caractère infini, le Saint-Esprit accepte d’être ton défenseur. Il
est toujours prêt à t’offrir son aide. La seule chose qu’il te reste à faire, c’est de
la demander. Lorsque le chemin devant toi paraît facile et plat, tu pourrais être
tenté(e) de t’y engager seul(e), au lieu de t’appuyer sur moi. C’est là que tu
cours le plus grand risque de trébucher. Demande à mon Esprit de t’aider à
chaque pas. Ne néglige jamais cette merveilleuse source de force en toi.
Souviens-toi que la joie ne dépend pas des circonstances. Parmi les plus
malheureux, on trouve parfois des gens dont la situation paraît on ne peut plus
enviable. Ceux qui atteignent le sommet de leur carrière sont souvent surpris par
le vide qui les y attend.
La vraie joie est un effet secondaire de ma présence. Voilà pourquoi on peut en
faire l’expérience dans un palais, dans une cellule de prison... partout!
Ne considère pas une journée comme dénuée de joie simplement parce qu’elle
comporte des difficultés. Concentre-toi sur ta communication avec moi. La
plupart des questions qui réclament ton attention vont se résoudre d’elles-
mêmes. Il y en a d’autres que tu dois effectivement traiter, mais je vais t’y aider.
Si tu fais passer la résolution de tes problèmes après la nécessité de vivre tout
près de moi, tu connaîtras la joie, même dans les périodes les plus difficiles.
Sois prêt(e) à me suivre, quel que soit l’endroit où je te conduis. Suis-moi de
tout ton cœur, avec enthousiasme. Même si tu ne sais pas ce qui t’attend, moi, je
le sais, et cela suffit! Certaines de mes plus riches bénédictions se trouvent juste
après le virage: bien que cachées, elles n’en sont pas moins réelles. Pour en
bénéficier, tu dois marcher par la foi et non par la vue: pas marcher les yeux
fermés afin de ne pas voir ce qui est autour de toi, mais soumettre le monde
visible au berger invisible de ton âme.
Parfois, je te conduis sur une haute montagne avec ma main en guise de seul
soutien. Plus tu grimpes, plus la vue devient spectaculaire et plus tu prends de la
hauteur par rapport au monde et à tous ses problèmes. Cette ascension te libère
et te permet ainsi d’expérimenter sans obstacle la joyeuse réalité de ma présence.
Abandonne-toi complètement, dans ces instants glorieux inondés d’une lumière
éclatante. Je te reconduis ensuite au bas de la montagne, où tu rejoins le reste de
la communauté. Que ma lumière continue à briller en toi, lorsque tu es de retour
parmi les autres.
Pour pouvoir entendre ma voix, tu dois me confier tous tes soucis, tout ce qui te
préoccupe. Cela écarte tout obstacle entre toi et moi, si bien que tu peux
librement rechercher ma face. Laisse-moi te libérer de la crainte qui se dissimule
au plus profond de toi. Assieds-toi en silence dans ma présence, en laissant ma
lumière imprégner ton être et en chasser les ténèbres.
Accepte chaque jour comme il vient, en te rappelant que je suis souverain sur ta
vie. Réjouis-toi de ce jour que j’ai fait, avec la certitude que j’y suis pleinement
présent. Au lieu de regretter la tournure que prennent les événements ou d’en
éprouver de l’amertume, exprime ta reconnaissance en toute circonstance. Fais-
moi confiance, sans éprouver aucune peur. Remercie-moi et repose-toi sur ma
souveraineté.
Je t’aime d’un amour éternel. L’esprit humain ne peut comprendre ma
constance. Puisque tes sentiments sont changeants et varient en fonction des
circonstances, tu as tendance à projeter sur moi le caractère inconstant de tes
émotions. Tu es alors incapable de tirer tous les bénéfices de mon amour
inconditionnel pour toi.
Il te faut regarder au-delà du flot des circonstances: tu découvriras que je suis
juste derrière elles, en train de te regarder avec amour. Prendre conscience de ma
présence te fortifie. Tu accueilles mon amour et tu y réponds. Je suis le même
hier, aujourd’hui et pour l’éternité. Laisse mon amour se déverser en toi
continuellement. Ton besoin de moi est aussi constant que le déversement de
mon amour sur toi.
Tu as fait un long et pénible voyage, et ton énergie est presque à zéro. Même si
tu as vacillé de temps en temps, tu n’as pas lâché ma main. Je suis heureux de
ton désir de rester proche de moi. Il y a cependant une chose qui me déplaît: ta
tendance à te plaindre.
Tu peux me parler autant que tu veux des difficultés du chemin emprunté. Je
comprends mieux que quiconque le stress et les pressions subis. Tu peux en
toute sécurité m’en faire part, car cela te calme et t’aide à voir la situation de
mon point de vue.
Te plaindre aux autres, en revanche, n’est pas une bonne chose. En effet, cela
ouvre la porte à des péchés comme l’apitoiement sur soi et la colère. Dès que tu
as la tentation de râler, viens à moi et discute avec moi. Lorsque tu t’ouvres à
moi, je place mes pensées dans ton esprit et mon chant dans ton cœur.
Fais-moi suffisamment confiance pour laisser les événements se produire sans
chercher à les prévoir ou les contrôler. Détends-toi et rafraîchis-toi
dans la lumière de mon amour éternel. Ma lumière d’amour ne
faiblit
jamais, même si tu n’as souvent pas conscience de ma présence. Lorsque tu te
projettes dans l’avenir, prévoyant tout ce que tu vas faire ou dire, tu recherches
l’autosuffisance, tu cherches à réussir sans mon aide. C’est un péché subtil, si
fréquent qu’il passe généralement inaperçu.
L’alternative consiste à vivre pleinement dans le présent et à dépendre de moi à
chaque instant. Au lieu de redouter une quelconque incapacité de ta
part, réjouis-toi de l’abondance de mes ressources. Exerce ton esprit à
rechercher constamment mon aide, même lorsque tu te sens capable de gérer les
événements par toi-même. Ne compartimente pas ta vie entre les moments que
tu peux gérer seul(e) et ceux où tu as besoin de moi. Apprends au contraire à
t’appuyer sur moi dans chaque situation. Cela te permettra de plus jouir de la vie
et d’envisager chaque jour avec confiance.
Je suis le point de rencontre de tous tes espoirs et désirs. Je suis l’Alpha et
l’Oméga, le premier et le dernier, celui qui est, qui était et qui vient. Avant de
me connaître, tu exprimais ton aspiration à me rencontrer de façon parfois
nuisible. Tu étais si vulnérable face au mal présent dans le monde! Mais
maintenant, ma présence te protège, je t’enveloppe de mes bras d’amour. Je t’ai
appelé(e) des ténèbres à ma merveilleuse lumière.
Même si j’ai introduit de nombreux plaisirs dans ta vie, aucun d’eux n’est
essentiel. Accueille mes bénédictions avec des mains ouvertes, jouis de mes
dons, mais ne t’accroche pas à eux. Tourne ton regard vers celui de qui provient
tout don parfait et repose-toi sur la certitude de ton plein épanouissement en moi.
La seule chose dont tu aies absolument besoin est celle que tu ne pourras jamais
perdre: ma présence à tes côtés.
Fais attention à ne pas te voir toi-même à travers le regard des autres. C’est très
risqué, et ce pour différentes raisons. D’abord, il est presque impossible de
discerner ce que les autres pensent réellement de toi. Ensuite, leur vision de toi
peut varier en fonction de leur état spirituel, émotionnel et physique. Mais le
problème majeur, quand tu laisses les autres te définir, c’est que cela frôle
l’idolâtrie: ton souci de satisfaire les autres dépasse ton désir de me plaire à moi,
ton créateur.
Te voir à travers mes yeux te donnera une image bien plus conforme à la réalité.
Mon regard sur toi est cohérent et sûr, non entaché par le péché. A travers lui, tu
peux te voir comme un être profondément et éternellement aimé. Repose-toi
sous mon regard d’amour et tu connaîtras une paix sans égale. Réagis à ma
présence aimante en m’adorant en esprit et en vérité.
Prends le temps de rester tranquille dans ma présence. Plus tu as d’ennuis, plus
tu as besoin de ce moment de communion avec moi. Respire lentement et
profondément, détends-toi dans ma sainte présence, tandis que mon visage brille
sur toi. C’est ainsi que tu peux recevoir ma paix. Elle est toujours à ta
disposition.
Imagine la douleur qui est la mienne lorsque mes enfants se ligotent eux- mêmes
avec les liens de l’anxiété, ignorant totalement le don de ma paix. J’ai subi une
mort criminelle afin de pouvoir t’assurer cette bénédiction. Reçois-la donc avec
reconnaissance, cache-la dans ton cœur. Ma paix est un trésor intérieur qui
grandit en toi lorsque tu me fais confiance. Voilà pourquoi les circonstances ne
peuvent l’atteindre. Arrête-toi et jouis de la paix de ma présence.
Prépare-toi à souffrir pour moi, en mon nom. Dans mon royaume, chaque
souffrance a une signification. Epreuves et problèmes te fournissent l’occasion
de démontrer ta confiance en moi. Supporter les circonstances avec courage, en
me remerciant même pour elles, constitue l’une des formes les plus élevées de
louange. C’est un sacrifice de reconnaissance qui résonne comme des cloches de
joie dans les lieux célestes. Sur la terre également, la patience dont tu fais preuve
dans la souffrance envoie un message positif dans des cercles de plus en plus
larges.
Lorsque l’épreuve te frappe, souviens-toi que je suis souverain et que je peux
faire contribuer tout événement à ton bien. N’essaie pas de fuir la douleur ou les
problèmes. Accepte l’adversité en mon nom, offre-la-moi pour qu’elle
accomplisse mes objectifs. Elle prend ainsi une signification et te rapproche de
moi. La joie émerge des cendres de l’adversité, grâce à ta confiance et à ta
reconnaissance.
Essaie de penser à moi tout au long de la journée. Ma présence à tes côtés est à
la fois une promesse et une protection. Juste avant de remonter au ciel, j’ai
déclaré à mes disciples: Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du
monde. Cette promesse s’adresse à tous ceux qui me suivent, sans exception.
La promesse de ma présence est une protection puissante. Ton parcours sur terre
est jalonné de pièges. De nombreuses voix se battent pour capter ton attention,
cherchant à t’attirer sur leur sentier. A quelques mètres de la bonne voie se
trouvent les gouffres de l’apitoiement sur soi et du désespoir et les plateaux de
l’orgueil et de la volonté propre. Si tu détournes ton regard de moi pour
t’engager sur une autre route, tu te mets gravement en danger. Même des amis
bien intentionnés peuvent te faire dévier, si tu les laisses occuper la place qui me
revient. Le meilleur moyen de rester sur le chemin de la vie, c’est de rester
concentré(e) sur moi. La perception de ma présence est ta meilleure protection.
Recherche l’aide, le réconfort et la compagnie auprès de moi. Le plus bref
regard peut te connecter à moi, puisque je suis toujours à tes côtés. Lorsque tu
t’adresses à moi pour me demander de l’aide, celle-ci découle librement de ma
présence. Reconnaître ton besoin de moi, dans les petites choses comme dans les
grandes, te maintient en vie spirituellement.
Quand tu as besoin de réconfort, j’aime t’entourer de mes bras d’amour. Non
seulement je te console, mais je te permets aussi d’être un canal par lequel je
réconforte les autres. Ta bénédiction est ainsi double, puisqu’un canal vivant
absorbe tout ce qui coule à travers lui.
Ma fidèle compagnie est le plat de résistance de ta vie, la plus grande des
bénédictions découlant du salut. Quelles que soient les pertes dont ton existence
sera porteuse, personne ne peut te retirer ce don glorieux.
Ce qui provoque l’anxiété, c’est le fait d’envisager l’avenir sans m’inclure dans
l’équation. La meilleure défense contre elle consiste à rester en communication
avec moi. Lorsque tu orientes tes pensées vers moi, tu acquiers la capacité de
réfléchir de manière bien plus positive. Ecoute-moi autant que tu me parles, pour
un véritable dialogue intérieur avec moi. Quand tu as à considérer des
événements futurs, suis ces simples règles:
1. Ne t’attarde pas dans l’avenir, parce que sur ce terrain, l’anxiété pousse
comme des champignons.
2. Rappelle-toi la promesse de ma présence continuelle, inclus-moi dans
toutes les images qui viennent à ton esprit.
Cette habitude mentale n’est pas aisée à acquérir, parce que tu as l’habitude de
dominer ton imagination. Cependant, la réalité de ma présence à tes côtés,
maintenant et pour toujours, éclipse de loin tout ce que tu pourrais imaginer.
Entre doucement dans cette journée, en gardant les yeux fixés sur moi. Je vais
ouvrir le chemin devant toi à mesure que tu avances dans la confiance. Parfois,
le passage te semblera obstrué. Si tu te concentres sur les obstacles ou cherches
à les contourner, tu finiras probablement par t’égarer. Concentre-toi plutôt sur
moi, le berger. C’est moi qui te conduis dans cette aventure. Avant même que tu
ne t’en rendes compte, l’obstacle sera derrière toi et tu auras de la peine à dire
comment tu l’as dépassé.
C’est ça, le secret de la réussite dans mon royaume. Même si tu restes sensible
au monde visible, c’est de moi dont tu as d’abord conscience. Lorsque la route
devant toi est rocailleuse, tu peux me faire confiance pour t’aider à franchir ce
passage. Ma présence te rend capable de vivre chaque journée avec confiance.
Ne sois pas sur la défensive quand tu viens à moi, mais sois prêt(e) à accueillir
mes bénédictions et ma présence. Détends-toi et jouis de la liberté que procure
l’absence de faux-semblant. Tu n’as rien à me cacher et rien à me dévoiler, parce
que je connais déjà tout de toi. Tu ne trouveras aucune relation pareille à celle-
ci. Prends le temps de savourer ses richesses en te plongeant dans ma lumière.
L’une des pires conséquences de la chute, ce sont les barrières que les hommes
érigent entre eux. Les masques sont partout, même dans mon corps. Parfois,
l’Eglise est même le dernier endroit où les gens puissent se sentir libres d’être
eux-mêmes: ils enfilent leurs habits et leur sourire du dimanche et ne se sentent
libres qu’au moment de s’en aller, loin de la pression d’une fausse communion.
Le meilleur remède contre une telle superficialité consiste à expérimenter
réellement ma présence. Que ton premier objectif soit de communiquer avec
moi, de m’adorer et de me rendre gloire. Tu seras alors capable de sourire aux
autres avec ma joie et de les aimer de mon amour.
Je suis ton Dieu vivant, bien plus vivant que la personne la plus exubérante que
tu connaisses. Le corps humain est merveilleusement conçu, mais le principe de
gravité et les effets de l’âge pèsent sur lui. Les plus grands athlètes sont
incapables de conserver la même condition physique durant des dizaines
d’années.
La vie durable et abondante se trouve en moi seul. Ne t’inquiète pas de la
faiblesse de ton corps. Au contraire, considère-la comme un prélude au
déversement de mon énergie en toi.
Plus tu t’identifies à moi, plus ma vie se mêle à la tienne. Les effets de l’âge ont
beau se faire de plus en plus sentir, tu te fortifies de plus en plus à l’intérieur.
Ceux qui vivent près de moi développent une vie intérieure qui leur permet de se
sentir jeunes en dépit des années. Que ma vie brille à travers toi, alors que tu
marches dans ma lumière.
Pour vivre constamment dans ma présence, il te faut identifier ta tendance à la
révolte et y renoncer. Quand quelque chose fait obstacle à tes projets ou désirs,
tu l’acceptes mal. Efforce-toi d’identifier tout ressentiment, aussi infime soit-il.
N’essaie pas de l’étouffer, laisse-le monter à la surface où tu pourras le traiter.
Demande à mon Esprit d’augmenter ta prise de conscience de tels sentiments.
Dévoile-les avec assurance à ma lumière, afin que je puisse t’en libérer.
Pour te débarrasser de ta rébellion, commence par te soumettre à mon autorité
sur toi. Intellectuellement, tu te réjouis de ma souveraineté, car sans elle le
monde serait un endroit terrifiant. Mais lorsqu’elle empiète sur ton propre
contrôle, tu réagis souvent avec une amertume révélatrice. Face aux espoirs
perdus ou déjoués, la meilleure réaction est la louange: L’Eternel a donné et
l’Eternel a repris. Que le nom de l’Eternel soit béni! Biens matériels, famille,
amis, santé, capacités, temps: tout cela est un don de ma part. Au lieu d’y voir un
dû, remercie-moi. Accepte de renoncer à tout ce que je choisis de t’enlever, mais
ne lâche jamais ma main!
Peu importent les circonstances, tu peux toujours trouver la joie dans ma
présence. Certains jours, elle est généreusement disséminée le long du chemin,
toute scintillante à la lumière du soleil. Ces jours-là, éprouver de la
reconnaissance est aussi simple que respirer ou mettre un pied devant l’autre.
D’autres jours, en revanche, sont gris et maussades; le poids de ta vie te semble
infini. Ton regard s’accroche sur les cailloux sans éclat qui te font mal aux pieds.
Pourtant, ma joie est toujours à portée de main. Poursuis-la comme un trésor.
Commence par te rappeler que j’ai créé cette journée; elle n’est pas là par
hasard. Souviens-toi que je suis à tes côtés, que tu perçoives ma présence ou
non. Puis, parle-moi de ce qui occupe tes pensées. Réjouis-toi: je te comprends
parfaitement, je sais exactement ce que tu es en train de vivre. A mesure que tu
communiques avec moi, ton humeur s’allège. Prendre conscience de ma
merveilleuse compagnie peut arroser de joie la journée la plus morose.
Tandis que tu fixes ton attention sur moi, tu peux ressentir la lumière de ma
présence briller sur toi. Ouvre ton esprit et ton cœur afin de voir mon céleste
sourire d’approbation. Laisse le tintement de mon amour résonner dans ton cœur
et imprégner ton être jusque dans les profondeurs.
Plus j’ai la possibilité de te remplir, plus tu peux faire l’expérience de la joie que
procure l’union avec moi, moi en toi et toi en moi. Ta joie en moi et ma joie en
toi deviennent interdépendantes l’une de l’autre. J’inonde ton âme de la joie de
ma présence: il y a d’abondantes joies dans ma présence, un bonheur éternel à
ma droite.
Prends du repos dans des pâturages bien verts et près d’une eau paisible.
Apprends à te détendre dès que possible, à te reposer dans la présence de ton
berger.
A l’ère de l’électronique, mes enfants sont la plupart du temps «connectés», trop
tendus pour me trouver au cours des différents moments de leur journée. J’ai
placé dans ton être le besoin de repos. Le monde est devenu à tel point tordu que
les gens se sentent coupables de vouloir répondre à ce besoin de base! Combien
de temps perdent-ils à être toujours dans l’action, au lieu de prendre du temps
pour chercher à savoir où je veux les conduire? Je t’appelle à marcher avec moi
sur des sentiers de paix. Je veux également que tu frayes un chemin aux autres
personnes désireuses de vivre dans ma présence. Si mon choix s’est porté sur
toi, c’est moins pour tes forces que pour tes faiblesses: elles accroissent ton
besoin de moi. Dépends de plus en plus de moi et je déverserai ma paix sur tous
tes sentiers.
Je suis Dieu avec toi depuis toujours et pour l’éternité. Ne laisse pas la
familiarité de cette vérité diminuer son impact sur toi. Ma présence perpétuelle à
tes côtés peut être une source de joie continuelle, qui jaillit et déborde comme
des fleuves de vie abondante.
Que ton esprit résonne du sens de mes noms: Jésus, l’Eternel sauve, et
Emmanuel, Dieu avec nous. Fais tous tes efforts pour garder conscience de ma
présence, même lorsque tu es très occupé(e). Parle-moi de tout ce qui te fait
plaisir, de tout ce qui te contrarie, de tout ce qui te passe par la tête. Ces petits
pas quotidiens accomplis l’un après l’autre te garderont tout près de moi sur le
chemin de la vie.
Viens à moi lorsque tu souffres de tes blessures, et j’apaiserai ta douleur. Viens à
moi lorsque c’est la joie qui t’anime, et je m’y mêlerai, la rendant encore plus
grande. Je suis tout ce dont tu as besoin au moment précis où tu en as besoin.
Tes désirs les plus profonds trouvent leur accomplissement en moi seul.
Tu vis à l’ère du développement personnel. Les librairies regorgent de livres
traitant la manière de «prendre soin de numéro 1» et plaçant l’ego au centre de
tout. Leur objectif principal est d’enseigner l’autosuffisance et la confiance en
soi. Toi, en revanche, je t’appelle à emprunter un chemin peu fréquenté: celui de
la dépendance continuelle envers moi. La vraie confiance provient de la
certitude que c’est dans ma présence que tu trouves le plein épanouissement.
Tout ce dont tu as besoin existe en moi.
Plus tu as conscience de ma présence, plus il te sera facile de discerner le
chemin à emprunter. C’est l’un des bénéfices concrets qu’il y a à vivre près de
moi. Au lieu d’imaginer ce que l’avenir te réserve ou de t’inquiéter de ce que tu
devrais faire si... ou si..., concentre-toi sur la communication avec moi. Quand tu
arriveras à une intersection, je te montrerai quelle direction prendre.
Beaucoup sont si préoccupés par leurs plans pour l’avenir et les décisions à
prendre qu’ils en oublient de considérer les choix qui se présentent à eux
aujourd’hui. Ils réagissent de façon habituelle, inconsciente. Ceux qui vivent
ainsi trouvent leur vie ennuyeuse. Ils somnolent toute la journée en suivant les
chemins tout tracés de leur routine.
Moi, le créateur de l’univers, je suis l’être le plus créatif au monde. Je ne vais
pas te laisser tourner en rond sur des chemins trop battus. Au contraire, je vais
t’emmener sur de nouveaux sentiers d’aventure et te révéler des choses que tu
ignorais jusqu’ici. Reste en communication avec moi. Suis ma présence. C’est
elle qui te guide.
Ne t’attends pas à être traité(e) de manière juste dans ce monde. On te dira et
t’infligera des choses blessantes, imméritées. Lorsqu’on te traite mal, essaie d’y
voir une occasion de grandir dans la grâce. Veille à pardonner à la personne qui
te blesse. Ne te préoccupe pas de rétablir la justice. Ne sois pas obsédé(e) par
l’opinion d’autrui à ton sujet, garde ton attention fixée sur moi. Ce qui compte
réellement, c’est mon point de vue sur toi.
En réfléchissant à notre relation, rappelle-toi que je t’ai couvert(e) de ma justice
et de ma sainteté. Je te vois magnifique dans ces vêtements somptueux, que je
t’ai acquis par mon sang. Cela non plus, ce n’est pas juste: c’est un pur cadeau
que je t’ai fait. Lorsque les autres te traitent de manière injuste, souviens-toi que
ma manière d’agir envers toi va bien au- delà de la justice: c’est la paix et
l’amour qui sont déversés dans ton cœur par le Saint-Esprit.
Attarde-toi quelques instants dans ma présence. Refrène ton instinct qui voudrait
te voir te plonger dans les activités de la journée. La commencer seul(e) avec
moi est essentiel pour la réussir.
Un grand athlète prend le temps de se préparer mentalement à l’épreuve qui
l’attend, avant même de bouger le moindre muscle. De la même manière, ce
moment paisible dans ma présence t’équipe pour la journée qui t’attend.
Moi seul sais ce qui va t’arriver aujourd’hui. J’ai arrangé les événements que tu
devras affronter. Si ta préparation est insuffisante par manque de temps dans ma
présence, tu te laisseras abattre par le découragement. Repose-toi en moi alors
que je te prépare à l’action.
Je suis avec toi. Je suis avec toi. Je suis avec toi. Les cloches célestes résonnent
continuellement de la promesse de ma présence. Certains ne les entendent
jamais, parce que leur esprit est préoccupé par les réalités terrestres et que leur
cœur m’est fermé. D’autres ne les entendent qu’une ou deux fois dans leur vie,
durant les rares moments où ils me recherchent plus que tout. Mon désir est que
mes «brebis» entendent continuellement ma voix, car je suis le berger toujours
présent.
La tranquillité est la salle de cours dans laquelle tu apprends à entendre ma voix.
Ceux qui débutent ont besoin d’un endroit calme afin de pouvoir apaiser leur
esprit. Plus tu développes cette habitude, plus tu apprends à emporter cet
apaisement intérieur avec toi, partout où tu vas. Lorsque tu retournes dans la
frénésie de ton quotidien, efforce-toi d’écouter ces cloches glorieuses: Je suis
avec toi. Je suis avec toi. Je suis avec toi.
Apprends à m’écouter même pendant que tu écoutes d’autres personnes. Tandis
qu’elles t’ouvrent leur cœur, l’endroit où tu te tiens est une terre sainte. Tu as
besoin de l’aide de mon Esprit pour réagir de manière appropriée. Demande-lui
de penser à travers toi, de vivre à travers toi et d’aimer à travers toi. Mon être
même est vivant en toi par la personne du Saint-Esprit.
Si tu cherches à répondre aux besoins des autres en t’appuyant sur ta propre
réflexion, tu leur donneras des miettes de pain sec. Lorsque c’est le Saint- Esprit
qui te donne la force d’écouter et de parler, mes fleuves d’eau vive se déversent,
à travers toi, sur ton entourage. Sois un canal de mon amour, de ma joie et de ma
paix, tandis que les autres t’ouvrent leur cœur.
Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse, avec
gloire, en Jésus-Christ.
Philippiens 4.19
Ne te laisse pas décourager par les difficultés que tu rencontres à garder tes
pensées centrées sur moi. Je sais que ton cœur aspire à percevoir constamment
ma présence. C’est un objectif ambitieux; tu t’en approcheras, mais sans jamais
l’atteindre pleinement ici-bas.
Ne laisse pas le sentiment d’échec t’abattre. Essaie plutôt de te voir comme je te
vois. Tout d’abord, je suis réjoui par ton profond désir de marcher avec moi dans
cette vie. Je suis heureux chaque fois que tu entreprends de communiquer avec
moi. Je remarque tous les progrès accomplis depuis que tu as décidé de vivre
dans ma présence.
Lorsque tu prends conscience que ton esprit s’est éloigné de moi, que cela ne
t’alarme pas ou ne te surprenne pas. Tu vis dans un monde parfaitement équipé
pour te distraire. Chaque fois que tu parviens à écarter l’abondance des
distractions pour dialoguer avec moi, tu obtiens une victoire. Réjouis-toi de ces
petits triomphes, qui éclairent de plus en plus tes journées.
Fortifie-toi à la lumière de ma présence. Ta faiblesse ne me rebute pas. Au
contraire, elle attire ma puissance, toujours prête à se déverser dans un cœur qui
m’est soumis.
Ne culpabilise pas parce que tu as constamment besoin d’aide. Viens à moi avec
tous tes besoins, laisse la lumière de mon amour te remplir.
Un cœur soumis ne se plaint pas et ne se révolte pas lorsque les difficultés
surgissent. Il trouve le courage de me remercier même durant l’épreuve. Te
soumettre à ma volonté est, en fin de compte, un acte de confiance. C’est dans le
calme et la confiance que se trouve ta force.
Quand quelque chose contrecarre tes projets ou tes désirs, vois-y un signal
d’alarme te rappelant l’importance de communiquer avec moi. Ce réflexe
présente plusieurs avantages. Le premier est évident: parler avec moi est source
de bénédiction pour toi et fortifie notre relation. Le deuxième réside dans la
transformation de la déception, propre à te tirer vers le bas, en une occasion de
bien agir. Une telle démarche apaise la sensation de brûlure causée par les
circonstances difficiles et rend la joie possible au milieu de l’adversité.
Entraîne-toi à réagir ainsi face à toutes les petites déceptions de la vie courante.
Ce sont souvent ces petits contretemps qui finissent par t’éloigner de moi.
Lorsque tu les transformes en chances, tu gagnes beaucoup plus que tu n’as
perdu. Après un bon entraînement, tu parviendras à aborder les grosses pertes de
façon positive. Le point de vue de Paul pourra être le tien: Ces qualités qui
étaient pour moi des gains, je les regarde comme une perte à cause du bien
suprême qu’est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur.
Imprègne-toi de ma paix tout au long de la journée. Tu te demandes comment tu
vas réussir à répondre à toutes les attentes qui pèsent sur toi aujourd’hui? Vis
cette journée comme n’importe quelle autre: un pas à la fois. Au lieu de répéter
mentalement le scénario que tu as concocté pour y parvenir, garde ton esprit
centré sur ma présence et sur l’étape suivante.
Plus les exigences de la journée sont élevées, plus tu peux t’attendre à mon aide.
C’est une occasion d’apprendre, puisque je t’ai conçu(e) pour que tu marches
dans une totale dépendance envers moi, ton berger et ton roi. Les défis stimulent
ta perception de tes faiblesses et te rappellent que tu as besoin de mon aide.
Quand tu ne sais pas que faire, attends que j’ouvre le chemin devant toi. Aie
confiance: je sais ce que je fais. Sois prêt(e) à te laisser guider par moi. Je
marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du repos.
Ton degré de proximité avec moi dépend de toi, de tes choix. Je ne dresse
aucune barrière entre toi et moi, et je n’enlève pas non plus celles que toi, tu
ériges.
Les êtres humains ont tendance à penser que la qualité de leur vie est déterminée
par les circonstances, et ils gaspillent leur énergie à essayer de contrôler les
différentes situations. Ils se sentent heureux lorsque tout va bien et tristes ou
frustrés lorsque tout n’est pas conforme à leurs attentes. Ils remettent rarement
en question le lien qu’ils ont établi entre les circonstances et leurs émotions.
Pourtant, il est possible de connaître la satisfaction indépendamment de la
situation.
Utilise plutôt ton énergie à me faire confiance et à jouir de ma présence. Ne
laisse pas ton bien-être dépendre des circonstances, fonde ta joie sur mes
précieuses promesses:
Je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras.
Je pourvoirai à tous tes besoins conformément à ma richesse.
Absolument rien ne pourra te séparer de mon amour.
Cherche à me plaire par-dessus tout. Cette journée sera parsemée d’intersections
où tu auras à faire un choix. Beaucoup de ces choix seront minimes et tu devras
les faire rapidement.
La plupart des décisions que les gens prennent sont une combinaison de leurs
réactions habituelles et de leur désir de se plaire à eux-mêmes ou aux autres. Ce
n’est pas ainsi que je désire te voir vivre. Cherche à me plaire dans tous les
domaines, pas uniquement dans les grandes décisions. Ce sera possible dans la
mesure où tu vis dans une relation d’intimité avec moi. Lorsque ma présence fait
ta joie la plus profonde, tu sais presque instinctivement ce qui me plaît: un
regard rapide vers moi est tout ce dont tu as besoin pour prendre la bonne
décision. Fais tes délices de moi, de plus en plus: recherche mon plaisir dans
tout ce que tu fais.
Toute beauté réelle reflète partiellement ma personne. J’accomplis ma volonté
en toi en artiste divin créant la beauté dans ton être. Mon œuvre principale
consiste à éliminer les débris et à ranger le désordre afin que mon Esprit puisse
prendre toute la place en toi. Collabore donc avec moi dans cet effort en
acceptant d’abandonner ce que je choisis de retirer de toi. Je connais
parfaitement tous tes besoins et j’ai promis d’y pourvoir avec abondance.
Ton sentiment de sécurité ne doit pas dépendre de tes possessions matérielles ou
du bon déroulement de tes projets. Je t’entraîne à ne dépendre que de moi, à
trouver ton plein épanouissement dans ma présence. Cela implique que tu fasses
preuve de contentement lorsque tu as peu comme lorsque tu as beaucoup,
acceptant chaque situation comme correspondant à ma volonté pour le moment
présent. Au lieu de t’agripper et de chercher à tout contrôler, apprends à lâcher
prise et à recevoir. Cultive cette attitude de réceptivité en me faisant confiance
dans chaque situation.
Apprends à apprécier les journées difficiles. Laisse-toi stimuler par les défis
dont elles sont porteuses. Lorsque tu traverses un terrain parsemé d’embûches
avec moi, aie confiance: ensemble, toi et moi pouvons tout affronter. Cette
certitude s’appuie sur trois éléments: ta relation avec moi, les promesses de la
Bible et tes expériences passées de périodes difficiles traversées avec succès.
Regarde en arrière, souviens-toi de l’aide que je t’ai apportée durant les jours
sombres. Quand tu as envie de dire: «Oui, mais ça, c’était à l’époque.
Aujourd’hui, c’est différent!» rappelle-toi qui je suis. Tes circonstances peuvent
changer de façon renversante, tout comme toi; moi, je reste toujours le même à
travers le temps et jusque dans l’éternité. C’est la base de notre relation de
confiance. Dans ma présence, tu as la vie, le mouvement et l ’être.
Assieds-toi tranquillement à mes côtés et laisse toutes tes peurs et inquiétudes
remonter à la surface. A la lumière de ma présence, ces bulles de stress
éclateront puis disparaîtront. Cependant, certaines craintes finissent toujours par
revenir, particulièrement en rapport avec ton avenir. Tu as tendance à te projeter
mentalement dans le jour, la semaine, le mois et même l’année et la décennie
d’après, et tu as peur d’avoir du mal à t’en sortir. Le tableau que tu te brosses de
l’avenir est erroné, parce que je n’y figure pas. L’obscurité que tu redoutes ne
surviendra pas, puisque je serai avec toi à chaque instant.
Lorsque tu ne parviens pas à te défaire d’une inquiétude particulière quant à
l’avenir, prends-la à bras-le-corps et désarme-la en introduisant la lumière de ma
présence dans le tableau que tu imagines. Affirme: «Jésus sera avec moi à ce
moment-là. Avec son aide, je pourrai surmonter cette période!» Puis reviens
dans le présent, où tu peux jouir de ma paix et de ma présence.
Oriente toute ton attention sur ma présence vivante. Je suis avec toi, il n’y a
absolument aucun doute là-dessus. Je t’enveloppe de mon amour et de ma paix.
Tandis que tu te détends dans ma présence, je façonne ton esprit et je purifie ton
cœur. Je te recrée en quelque sorte, faisant de toi la personne que je désire.
Lorsque tu passes du calme de ce temps de méditation aux activités de la
journée, reste bien à l’écoute de ma voix. Si quelque chose te perturbe, parles-en
avec moi. Si la tâche que tu es en train d’accomplir t’ennuie, comble ce temps
avec des prières d’intercession et de louange. Si quelqu’un t’énerve, n’autorise
pas tes pensées à ressasser ses défauts mais réoriente-les vers moi.
Chaque instant est précieux, si tu gardes ton attention fixée sur moi. Chaque jour
peut être une bonne journée, si ma présence en imprègne chaque seconde.
Ne te laisse intimider par aucun concours de circonstances. Plus ta journée est
porteuse de défis, plus la part de ma puissance que je mets à ta disposition est
grande. Tu as tendance à croire que je t’équipe de la même manière chaque jour,
mais ce n’est pas le cas. Dès ton lever, tu veux à tout prix évaluer le degré de
difficulté de la journée qui t’attend et la comparer à ta quantité d’énergie. Ce
calcul ne correspond pas à la réalité.
Je sais ce que contiendra chacune de tes journées et je t’équipe en fonction. Le
degré de force que je t’accorde dépend principalement de deux variables: la
difficulté des circonstances que tu rencontreras et ta détermination à dépendre de
moi pour l’aide dont tu as besoin. Considère les jours éprouvants comme des
occasions de recevoir de moi plus de puissance que d’habitude. Regarde à moi
pour tout ce dont tu as besoin et contente-toi d’observer ce que je vais faire. Que
ta vigueur dure autant que ta vie!
C’est une période d’abondance dans ta vie. Ta coupe déborde de bénédictions.
Après avoir marché d’un pas lourd, pendant des semaines, pour atteindre le
sommet, tu flânes maintenant dans une prairie luxuriante, baignée par le soleil et
la chaleur. Je veux que tu jouisses pleinement de ce temps de soulagement et de
rafraîchissement. Je prends grand plaisir à te le procurer.
Parfois, mes enfants hésitent à accueillir mes cadeaux à bras ouverts. Un
sentiment de fausse culpabilité les envahit, ils se disent qu’ils ne méritent pas
d’être si richement bénis. Cela n’a aucun sens, car personne ne mérite quoi que
ce soit de ma part. Le principe selon lequel fonctionne mon royaume, ce n’est
pas gagner et mériter, c’est croire et recevoir.
Lorsqu’un de mes enfants recule devant un cadeau venant de moi, je suis
profondément attristé. Lorsque tu accueilles mes bénédictions avec un cœur
reconnaissant, je m’en réjouis. Ma joie de donner et ta joie de recevoir se mêlent
pour former une joyeuse harmonie.
Je suis Christ en toi, l’espérance de la gloire. C’est moi qui marche à tes côtés,
qui te tiens par la main, c’est aussi moi qui vis en toi. Il s’agit d’un profond et
insondable mystère. Nous sommes liés l’un à l’autre dans une intimité qui
implique chaque fibre de ton être. La lumière de ma présence brille en toi et sur
toi. Je suis en toi et tu es en moi. Voilà pourquoi rien dans le ciel ni sur la terre
ne peut te séparer de moi.
Lorsque tu t’assieds en silence en ma compagnie, tu as plus clairement
conscience de ma vie en toi. Cela fait ma joie, et c’est elle qui fait ta force. Moi,
le Dieu de l’espérance, je te remplis de toute joie et de toute paix dans la foi,
pour que tu débordes d’espérance, par la puissance du Saint-Esprit!
Prélasse-toi dans le confort de te savoir pleinement compris(e) et aimé(e) de
façon inconditionnelle. Ose te voir comme moi je te vois: tu rayonnes de ma
justice, tu es purifié(e) par mon sang. Je te vois comme la personne que j’ai
conçu(e) en te créant, celle que tu deviens en réalité lorsque le ciel devient ta
maison. C’est ma vie en toi qui te transforme de gloire en gloire. Réjouis- toi de
ce mystérieux miracle! Remercie-moi continuellement pour le don
extraordinaire de mon Esprit en toi.
Cherche à t’appuyer sur l’aide de mon Esprit tout au long de la journée. Arrête-
toi brièvement, de temps en temps, afin de le consulter, puisqu’il habite en toi. Il
ne te forcera pas à obéir à ses ordres, mais il te guidera si tu lui laisses de la
place dans ton existence. Marche sur ce merveilleux chemin de collaboration
avec mon Esprit.
Aborde les problèmes sans en faire un fardeau. Quand tu rencontres une
difficulté, tu as tendance à tellement te concentrer sur elle que tu me perds de
vue: tu t’opposes à elle comme si tu devais la vaincre sans délai. Tes pensées se
préparent à la guerre, ton corps se tend d’anxiété. A moins d’obtenir une victoire
totale, tu te sens vaincu(e).
Il y a mieux à faire: lorsqu’un problème commence à occuper tes pensées,
apporte-le-moi. Parles-en avec moi et examine-le à la lumière de ma présence.
La distance ainsi instaurée entre toi et ton sujet de préoccupation est vraiment
nécessaire: elle te permet d’adopter mon point de vue sur lui. Le résultat ne
manquera pas de te surprendre. Parfois, tu finiras par rire de toi-même en
prenant conscience de l’attention excessive que tu avais prêtée à quelque chose
d’aussi insignifiant.
Tu auras à souffrir dans ce monde. Cependant, le plus important, c’est le fait que
tu m’auras toujours à tes côtés. Je t’aiderai à gérer tout ce que tu rencontreras.
Aborde les problèmes sans en faire un fardeau, en les envisageant à ma lumière.
Lorsque tu imagines la journée qui est devant toi, tu vois un chemin tortueux et
complexe, avec de nombreuses intersections. Tu te demandes comment tu vas
pouvoir trouver la bonne route dans ce labyrinthe. En te souvenant que je suis
toujours avec toi, que je t’empoigne par la main droite, tu te rappelles aussi ma
promesse de te conduire par mon conseil, et cela t’apaise. Tu jettes un nouveau
regard sur le chemin et tu remarques la présence d’un voile de brume qui te
masque la vue. Tu ne peux voir que quelques mètres devant toi. Tu concentres à
nouveau pleinement ton attention sur moi et tu commences à jouir de ma
présence.
Ce voile fait office de protection pour toi, il te ramène au moment présent.
Même si j’habite tout l’espace-temps, tu ne peux communiquer avec moi qu’ici
et maintenant. Un jour, le voile de brume ne sera plus nécessaire parce que tu
auras appris à te concentrer sur moi et sur la partie du chemin qui est juste
devant toi.
Il n’y a aucune condamnation pour ceux qui sont en moi. La loi de l’Esprit qui
donne la vie t’a libéré(e) de la loi du péché et de la mort. Peu de chrétiens
savent comment vivre cette liberté radicale, qui leur appartient pourtant par droit
de naissance. Je suis mort pour te libérer. Vis donc dans la liberté en moi!
Pour marcher sur ce chemin, tu as besoin de garder tes pensées fixées sur moi.
De nombreuses voix t’interpellent: «Viens par ici», mais seule la mienne
t’indique le bon chemin. Si tu empruntes les voies du monde, avec leurs
paillettes et leur glamour, tu descendras de plus en plus profondément dans
l’abîme. Certaines voix prétendument chrétiennes peuvent aussi t’égarer: «Fais
ceci», «Ne fais pas cela», «Prie comme ceci», «Ne prie pas comme cela!» Les
écouter ne peut qu’être source d’une confusion de plus en plus grande.
Contente-toi d’être une simple brebis à l’écoute de ma voix et de marcher
derrière moi. Je t’emmène dans des pâturages bien verts et je te conduis sur les
sentiers de la justice.
Viens à moi et repose-toi dans ma paix. Mon visage darde sur toi les rayons de
la paix qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre. Au lieu de chercher à
saisir tous les éléments d’une situation, tu peux te détendre en ma présence,
puisque je connais tout. Lorsque tu t’appuies sur moi et dépends totalement de
moi, un sentiment de paix et de complétude t’envahit. C’est ainsi que je t’ai
conçu(e): pour que tu vives dans une intime communion avec moi.
Lorsque tu es en compagnie d’autres gens, tu as tendance à te plier à leurs
attentes, réelles ou imaginaires. Tu te sens obligé(e) de leur plaire, et ta
conscience de ma présence diminue. Tes efforts pour gagner leur approbation
finissent par t’épuiser. Et tu leur offres du pain rassis au lieu de leur offrir l’eau
vive de mon Esprit qui coule à travers toi. Ce n’est pas ainsi que je veux te voir
vivre! Reste en contact avec moi, même durant tes périodes les plus chargées.
Laisse mon Esprit te communiquer des paroles de grâce tandis que tu vis dans la
lumière de ma paix.
Laisse-moi me charger des résultats. Suis-moi où que je te conduise, sans
t’inquiéter de la tournure que peuvent prendre les événements. Envisage ta vie
comme une aventure où je suis à la fois ton guide et ton compagnon de voyage.
Vis dans le présent en cherchant à marcher au même rythme que moi. Lorsque
ton chemin débouche au pied d’une falaise, montre-toi prêt(e) à l’escalader avec
mon aide. Lorsque nous arrivons à un lieu de repos, prends le temps de te
restaurer dans ma présence. Jouis du rythme de cette existence vécue dans la
proximité avec moi.
Tu connais déjà la destination ultime de ton voyage: le ciel. Fixe donc ton
attention sur la partie du chemin qui est juste devant toi et laisse-moi me charger
des résultats.
Je prends plaisir en toi, mon enfant. Autorise-toi à prendre pleinement
conscience du plaisir que j’éprouve à ton propos. Tu n’as pas à accomplir des
performances pour bénéficier de mon amour. En réalité, le souci de la
performance éloigne plutôt les croyants de moi et les conduit vers une forme de
pharisaïsme. Il peut s’apparenter à de l’idolâtrie, car ils adorent leurs propres
bonnes œuvres. Il peut aussi être une source de profond découragement lorsque
leurs actes ne sont pas à la hauteur de leurs attentes. Détourne ton attention de
tes performances pour la fixer sur ma présence. La lumière de mon amour brille
continuellement sur toi, indépendamment de tes sentiments et de ton
comportement. Ta responsabilité consiste à accueillir cet amour inconditionnel.
La reconnaissance et la confiance sont tes principaux récepteurs. Remercie-moi
pour tout, en tout temps confie-toi en moi. Ce sont des habitudes relativement
simples, mais elles te maintiendront dans une attitude d’ouverture à ma présence
aimante.
Remercie-moi tout au long de la journée pour ma présence et ma paix. Ce sont
des cadeaux aux dimensions tout à fait surnaturelles. Depuis la résurrection, j’ai
toujours rassuré mes disciples en leur disant: Que la paix soit avec vous, et: Je
suis avec vous tous les jours. Sois à l’écoute, tandis que je t’offre une pleine
mesure de ma paix et de ma présence. Le meilleur moyen de recevoir ces
glorieux cadeaux, c’est de me remercier pour eux.
Il est impossible de passer trop de temps à me remercier et à me louer. Je t’ai
créé(e) avant tout pour que tu me rendes gloire. La reconnaissance et la louange
te placent dans une relation appropriée avec moi: elles appellent mes riches
bénédictions à se déverser sur toi. Me remercier pour ma présence et ma paix,
c’est t’approprier mes dons les plus précieux.
Une attitude de reconnaissance ouvre les fenêtres du ciel. Les bénédictions
spirituelles coulent librement sur toi, par ces ouvertures sur l’éternité. De plus,
lorsque tu regardes vers le ciel avec un cœur reconnaissant, tu peux apercevoir
ma gloire à travers ses fenêtres. Tu ne peux pas y vivre dès à présent, mais tu
peux avoir un avant-goût de ce que sera ton habitation éternelle et cela ravive
ton espoir. La reconnaissance t’ouvre à de telles expériences, qui te donnent plus
de raisons encore d’éprouver de la reconnaissance. Ton parcours prend ainsi la
forme d’un cercle vertueux où le contentement est toujours plus grand.
La reconnaissance n’a rien d’une formule magique; c’est le langage de l’amour,
qui te permet de communiquer intimement avec moi. Il ne s’agit pas de nier la
réalité avec sa foule de problèmes, mais de te réjouir en moi, le Dieu de ton
salut, au milieu des épreuves et des difficultés. Je suis pour toi un refuge et un
appui, un secours toujours présent dans la détresse.
Alors que tu t’assieds tranquillement dans ma présence, laisse-moi remplir ton
cœur et ton esprit de reconnaissance. C’est le chemin le plus direct vers une
attitude caractérisée par la reconnaissance. Si ton esprit a besoin d’un point de
repère sur lequel se fixer, contemple mon amour: je l’ai déversé à la croix pour
toi. Souviens-toi que rien dans le ciel ni sur la terre ne peut te séparer de cet
amour. Ce souvenir construit en toi des fondations de gratitude qu’aucune
circonstance ne peut ébranler.
Tout au long de la journée, recherche les petits trésors que j’ai placés
stratégiquement le long du chemin. Je marche devant toi, plein de bienveillance,
et je sème des petits plaisirs sur ta route pour éclairer ton parcours. Cherche-les
et recueille-les un à un. A la fin de la journée, tu auras rassemblé un joli
bouquet. Offre-le-moi avec un cœur reconnaissant. Reçois ma paix lorsque tu te
couches le soir, avec des pensées de reconnaissance en guise de berceuse.
La reconnaissance apaise la sensation de brûlure provoquée par l’adversité.
C’est la raison pour laquelle je t’enseigne à me remercier pour tout. Il y a un
élément de mystère dans cet échange: tu me donnes la louange
(indépendamment de tes sentiments) et je te donne ma joie (indépendamment de
tes circonstances). C’est un acte spirituel d’obéissance et, parfois, d’obéissance
aveugle.
Aux yeux de ceux qui ne me connaissent pas intimement, il peut sembler
irrationnel, voire impossible, de me remercier pour des épreuves déchirantes.
Néanmoins, ceux qui m’obéissent de cette manière sont invariablement bénis,
même lorsque les difficultés perdurent.
La reconnaissance ouvre ton cœur à ma présence et ton esprit à mes pensées. Tu
es peut-être toujours au même endroit, dans les mêmes circonstances, mais c’est
comme si une lumière s’était allumée et te permettait de considérer la situation
selon ma perspective. C’est cette lumière de ma présence qui apaise la sensation
de brûlure causée par l’adversité.
Remercie-moi régulièrement tout au long de la journée. Cela te permettra de
prier sans cesse, comme l’apôtre Paul l’a enseigné. Si tu désires sérieusement
t’engager sur cette voie, la meilleure approche consiste à me remercier en toute
situation. Ces prières de reconnaissance construisent une fondation solide sur
laquelle tu peux bâtir toutes tes autres prières. De plus, une attitude de
reconnaissance facilite la communication avec moi.
Lorsque ton esprit est occupé à me remercier, tu n’as plus le temps de te plaindre
ou de t’inquiéter. Si tu exerces la reconnaissance avec persévérance, les schémas
de pensée négatifs perdront de plus en plus de leur force. Approche-toi de moi
avec un cœur reconnaissant, et ma présence te remplira de joie et de paix.
Voici le jour que j’ai fait! Si tu te réjouis de cette nouvelle journée à vivre, elle
t’apportera des cadeaux précieux et te procurera une formation bénéfique.
Marche avec moi sur le chemin de la reconnaissance: tu y trouveras tous les
savoureux bienfaits que j’ai préparés pour toi.
Pour protéger ta reconnaissance, tu dois te rappeler que tu évolues dans un
monde marqué par le péché, où bénédictions et douleurs se mélangent librement.
L’attention constante qu’ils portent à l’adversité fait trébucher de nombreux
chrétiens. Même quand la journée est remplie de beauté et de lumière, ils n’y
voient que la grisaille de leurs pensées. Négliger la pratique de la reconnaissance
a assombri leur esprit.
Combien j’apprécie, parmi mes enfants, ceux qui pensent à me remercier en tout
temps! Ils peuvent vivre la plus sombre des journées avec la joie au cœur, parce
qu’ils savent que la lumière de ma présence est toujours là pour les éclairer. Que
ce jour soit pour toi un sujet d’allégresse et de joie, car je suis ton fidèle
compagnon.
Laisse la reconnaissance dominer ton cœur. Lorsque tu me remercies pour les
bénédictions déversées sur ta vie, c’est comme si des écailles tombaient de tes
yeux, te permettant de voir de mieux en mieux mes glorieuses richesses. Les
yeux ainsi ouverts, tu peux te servir de tout ce dont tu as besoin dans le trésor de
ma maison. Chaque fois que tu reçois un présent de ma part, transforme ta
reconnaissance en chants de louange. «Alléluia» est le langage du ciel et peut
devenir celui de ton cœur.
Une vie de louange et de reconnaissance est remplie de miracles. Au lieu de
chercher à tout contrôler, tu te concentres sur moi et sur ce que je fais. Voilà
quelle est la puissance de la louange: elle centre ton être entier sur moi. C’est
ainsi que j’ai voulu te voir vivre, car je t’ai créé(e) à mon image. Jouis d’une vie
abondante en débordant de louange et de reconnaissance.
Repose-toi dans l’assurance profonde de mon amour infaillible pour toi. Permets
à ton corps, ton intelligence et ton esprit de se détendre dans ma présence.
Confie-moi tout ce qui te trouble afin de pouvoir te concentrer pleinement sur
moi: je m’en occuperai. Emerveille-toi de l’immensité de mon amour pour toi: il
est plus large, plus long, plus haut, plus profond que tout ce que tu peux
connaître sur cette terre. Réjouis-toi de la certitude que ce merveilleux amour
t’appartient pour toujours!
La meilleure réaction possible à ce don glorieux, c’est une vie marquée par la
reconnaissance. Me remercier, c’est reconnaître que je suis ton Seigneur et que
c’est moi qui pourvois à tes besoins. Telle est la bonne attitude pour un enfant de
Dieu: recevoir les dons avec gratitude. Apporte-moi un sacrifice de
reconnaissance et tu verras combien je te bénis.
Laisse-moi insuffler ma paix dans ton être intérieur. Lorsque tu t’assieds
tranquillement dans la lumière de ma présence, tu peux sentir la paix grandir en
toi. Ce n’est pas un résultat que tu puisses atteindre par tes propres moyens,
grâce à ton autodiscipline et ta volonté; il s’agit de t’ouvrir à mes bénédictions
pour les accueillir.
A l’ère de l’autonomie, les gens trouvent difficile d’admettre qu’ils ont des
lacunes. Moi, je te conduis sur des chemins qui mettent en lumière ton besoin de
moi, je te place dans des situations où tes forces sont clairement inadaptées et tes
faiblesses évidentes. Par l’aridité de ces marches dans le désert, je t’attire de
plus en plus près de moi. Tu découvres des fleurs de paix capables de pousser
dans les endroits les plus désolés. Tu apprends à me remercier durant les
périodes difficiles et les voyages éreintants et à croire qu’à travers eux
j’accomplis mon œuvre pour le meilleur. Tu prends conscience qu’avoir besoin
de moi est la clé qui permet de me connaître intimement, connaissance qui est
véritablement le don au-dessus de tout autre don.
Les problèmes font partie de l’existence. On ne peut pas y échapper: ils sont liés
à la matrice même de ce monde marqué par le péché. Tu as tendance à entrer
bien trop rapidement en mode «résolution de problèmes», à faire comme si tu
avais le pouvoir de tout résoudre. C’est une réaction automatique, si instinctive
qu’elle dépasse ta pensée consciente. Non seulement cette habitude est source de
frustration pour toi, mais elle t’éloigne de moi.
Ne fais pas de la résolution des problèmes ta priorité. Ta capacité de corriger ce
qui ne va pas dans le monde est si limitée! Ne te charge pas de responsabilités
qui ne t’incombent pas. Parle-moi de tout ce que tu as en tête et cherche à savoir
quel est mon point de vue sur la situation. Au lieu d’essayer de tout résoudre,
demande-moi de te montrer ce qui est vraiment important. Rappelle-toi que tu es
en route vers le ciel et laisse tes problèmes s’estomper à la lumière de l’éternité.
Un enfant nous est né... on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant,
Père éternel, Prince de la paix.
Esaïe 9.5
Je t’aime d’un amour éternel. Il coule des profondeurs de l’éternité. Je te
connaissais avant même que tu naisses. Emerveille-toi du mystère de cet amour
qui t’enveloppait avant ta naissance et qui t’enveloppera au-delà de la mort.
L’homme a perdu la perspective de l’éternité. Pour oublier la morsure inévitable
de la mort, il s’implique dans des activités et des loisirs incessants. L’habitude
de rester tranquillement dans ma présence est presque un art perdu. Pourtant,
c’est ce calme qui te permet de faire une véritable expérience de mon amour
éternel.
Tu as besoin d’avoir la certitude de ma présence bienveillante afin de pouvoir
résister aux tempêtes de la vie. Pendant les intenses périodes d’épreuve, même la
meilleure théologie peut ne pas suffire, si elle ne s’accompagne pas d’une
relation personnelle avec moi. La protection suprême face aux tempêtes de la vie
consiste à développer ton amitié avec moi.
Je suis le Prince de la paix. Ce que j’ai dit à mes disciples, je te le dis aussi: Que
la paix soit avec toi. Puisque je suis ton fidèle compagnon, ma paix est toujours
à ta disposition. Lorsque tu gardes le regard fixé sur moi, tu fais l’expérience à la
fois de ma présence et de ma paix. Adore-moi comme le Roi des rois, le
Seigneur des seigneurs et le Prince de la paix.
Tu as besoin de ma paix à chaque instant pour accomplir mes objectifs dans ta
vie. Tu peux, parfois, avoir envie de prendre des raccourcis afin d’atteindre ton
but le plus rapidement possible. Si le raccourci nécessite que tu tournes le dos à
ma présence, tu dois choisir l’autre route, plus longue. Marche avec moi sur le
chemin de la paix, jouis de ton voyage dans ma présence.
Ne t’étonne pas de la violence des attaques subies par ton esprit. Lorsque tu
rencontres des difficultés à me trouver et à vivre dans ma paix, ne laisse pas le
découragement s’installer. Il s’agit d’un combat spirituel important. Le diable
déteste te voir proche de moi et ses sbires démoniaques sont déterminés à saper
notre intimité. Quand tu es en train de lutter, fais appel à moi en disant: «Jésus,
aide-moi!» A l’instant, ta bataille devient la mienne. Ton rôle consiste
simplement à me faire confiance lorsque je me bats pour toi.
Employé de manière appropriée, mon nom est porteur d’une puissance de
bénédiction et de protection illimitée. A la fin des temps, chacun pliera le genou
dans le ciel, sur la terre et sous la terre en l’entendant. Ceux qui l’auront utilisé
comme un juron tomberont de terreur en ce jour merveilleux. Tous ceux qui se
seront approchés de moi en l’employant avec confiance et assurance seront
remplis d’une joie indescriptible et glorieuse. Tel est ton grand espoir, dans
l’attente de mon retour.
Tes pensées ne sont pas mes pensées et mes voies ne sont pas tes voies. Le ciel
est bien plus haut que la terre. De même, mes voies sont bien au-dessus de tes
voies, et mes pensées bien au-dessus de tes pensées. Rappelle-toi qui je suis
lorsque tu passes du temps avec moi. Emerveille-toi de pouvoir communier avec
le roi de l’univers n’importe quand et n’importe où. Ne considère jamais ce
privilège extraordinaire comme un fait banal.
Même si je suis bien au-dessus de toi et bien plus grand que toi, je t’entraîne à
avoir mes pensées. Lorsque tu passes du temps dans ma présence, mes pensées
se forment petit à petit dans ton esprit. C’est mon Esprit qui dirige ce processus.
Parfois, il te rappelle des versets de la Bible. D’autres fois, il te permet de
m’entendre te «parler» directement. Ces communications te fortifient et te
préparent à ce qui t’attend sur la route. Prends le temps d’écouter ma voix. En
me consacrant ce temps précieux, tu reçois des bénédictions bien plus grandes
que tu ne peux l’imaginer.
Laisse ma présence réécrire tout ce que tu expérimentes. Tel un voile brillant de
lumière, je plane sur toi et sur tout ce qui t’entoure. Je t’entraîne à garder
conscience de ma présence dans chaque situation.
Lorsque le patriarche Jacob a fui loin de son frère en colère, il a dormi une nuit
dans un endroit qui semblait désert, avec une pierre en guise d’oreiller. Mais,
après avoir rêvé du ciel, des anges et de la promesse de ma présence, il s’est
exclamé à son réveil: C’est certain, l’Eternel est dans cet endroit et moi, je ne le
savais pas!
Une telle observation était valable non seulement pour lui mais aussi pour tous
ceux qui me cherchent. Dès que tu te sens loin de moi, déclare: «C’est certain, le
Seigneur est ici!» Ensuite, demande-moi de te faire percevoir ma présence. C’est
une prière que je prends plaisir à exaucer.
Reste toujours aussi près de moi et tu ne dévieras pas du chemin que j’ai préparé
pour toi. C’est le plus efficace à suivre et, également, le plus agréable. Les êtres
humains ont tendance à multiplier les règles, en matière de religion. Ainsi, ils
peuvent me donner de leur argent, de leur temps, de leur activité, sans se sentir
obligés de me soumettre ce que je désire le plus: leur cœur. Les règles peuvent
être respectées de manière mécanique. Une fois qu’on en a pris l’habitude, on
peut les suivre avec un minimum d’efforts et presque de manière inconsciente.
Elles procurent un sentiment de sécurité trompeur, anesthésient l’âme et la
plongent dans un état comateux.
Ce que je désire pour mes enfants, c’est une âme qui vibre de joie dans ma
présence. J’ai créé l’humanité pour qu’elle me rende gloire et prenne pour
toujours plaisir en moi. Je fournis la joie: ta part consiste à me rendre gloire en
vivant tout près de moi.
Je suis avec toi dans tout ce que tu fais, même dans les tâches les plus infimes.
J’ai constamment le regard sur toi et je suis concerné par chaque détail de ton
existence. Rien ne m’échappe, pas même le nombre de cheveux sur ta tête.
Cependant, la conscience que tu as de ma présence n’est pas toujours égale, si
bien que ton expérience semble plutôt morcelée. Lorsque ton esprit est assez
ouvert pour m’inclure dans tes pensées, tu éprouves un sentiment de complétude
et de sécurité. Quand ta vision de la vie se rétrécit au point que des problèmes ou
des détails occupent tes pensées, tu ne ressens que vide et insatisfaction.
Apprends à regarder régulièrement à moi, à chaque instant et en toute
circonstance. Même si le monde est instable et toujours en mouvement, tu peux
faire l’expérience de la stabilité grâce à une conscience ininterrompue de ma
présence. Regarde à ce qui est invisible, même si c’est le monde visible qui
s’étale sous tes yeux.
Tes besoins et mes richesses concordent parfaitement. Je n’ai jamais voulu que
tu te suffises à toi-même. Au contraire, j’ai prévu que tu aurais besoin de moi
non seulement pour ton pain quotidien mais aussi pour la réponse à tes
aspirations les plus profondes. J’ai soigneusement façonné tes désirs et ton
sentiment d’incomplétude pour que tu regardes à moi. Voilà pourquoi tu ne dois
pas essayer d’enfouir ou de nier ces sentiments. Ne cherche pas non plus à
combler ces aspirations à l’aide des petits dieux que sont les gens, les biens
matériels ou encore le pouvoir.
Viens à moi avec tes besoins et avec le désir d’accueillir mes bénédictions. Ne
sois pas sur la défensive. Quand tu passes du temps dans ma présence, tes
aspirations les plus profondes sont comblées. Réjouis-toi de tes lacunes: elles te
permettent de trouver en moi ce qui te manque.
N’aie pas peur de prendre des risques avec moi. Si je te conduis quelque part,
c’est l’endroit le plus sûr pour toi. Ton désir de mener une vie sans risque est une
forme d’incrédulité. Le désir de vivre près de moi est difficilement compatible
avec l’intention de minimiser les risques. Tu t’approches d’un carrefour: pour
pouvoir me suivre de tout ton cœur, tu devras abandonner ta tendance à
rechercher la sécurité.
Laisse-moi te diriger pas à pas au cours de la journée. Si tu te concentres
premièrement sur moi, tu pourras avancer sans crainte sur un terrain hostile. Tu
apprendras à te détendre et à jouir de l’aventure que nous vivons ensemble. Tant
que tu restes près de moi, ma présence souveraine te protège partout où tu vas.
Fais de moi le centre de ta recherche de sécurité. Tu essaies toujours d’organiser
ton monde de telle manière que tout y soit prévisible et que tu t’y sentes en
sécurité. Non seulement cet objectif est impossible à atteindre, mais il
contrecarre ta croissance spirituelle. C’est lorsque ton monde perd de sa stabilité
que tu t’accroches à ma main pour trouver le soutien nécessaire et que tu vis
dans une dépendance consciente envers moi.
Au lieu d’aspirer à une vie sans problème, réjouis-toi de savoir que les
difficultés peuvent augmenter la conscience que tu as de ma présence. Dans les
ténèbres de l’adversité, tu peux voir plus clairement mon visage éclatant de
lumière. Reconnais la valeur des problèmes dans cette vie, considère-les comme
un sujet de joie complète. Souviens-toi qu’une éternité dénuée de souffrance
t’attend au ciel.
J’œuvre en ta faveur. Abandonne-moi tes préoccupations, y compris tes rêves.
Parle-moi de tout et laisse la lumière de ma présence éclairer tes espoirs et
projets.
Prends du temps pour laisser ma lumière imprégner tes rêves et les transformer
petit à petit en réalité. C’est une façon très concrète de collaborer avec moi, le
créateur de l’univers, qui daigne créer quelque chose avec toi.
N’essaie pas d’accélérer ce processus de création. Si tu veux travailler avec moi,
tu dois accepter mon agenda. La précipitation n’est pas dans ma nature.
Abraham et Sara ont dû attendre de nombreuses années avant de voir
l’accomplissement de ma promesse: un fils. Combien cette attente a intensifié
leur joie d’accueillir cet enfant! La foi, c’est la ferme assurance des choses
qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne voit pas.
Je t’aime et je prends soin de toi. Sens toute la chaleur et la sécurité qui se
dégagent de ma présence enveloppante. Je contrôle chaque détail de ton
existence. De plus, tout contribue au bien de ceux qui m’aiment, de ceux qui
sont appelés conformément à mon plan.
Parce que le monde est dans un état anormal, sali par le péché, les hommes
pensent que c’est le hasard qui dirige l’univers. Les événements leur semblent
survenir de façon aléatoire, sans aucune signification ou presque. Penser ainsi,
c’est négliger une donnée fondamentale: les limitations de l’intelligence
humaine. Ce que tu connais du monde correspond uniquement au sommet de
l’iceberg. Sous la surface se trouvent des mystères trop profonds pour que tu
puisses les comprendre. Si tu pouvais voir combien je suis près de toi et avec
quelle constance j’agis en ta faveur, tu ne douterais plus jamais de mon amour et
mes soins pour toi. C’est la raison pour laquelle tu dois vivre par la foi et non
par la vue, en faisant confiance à ma présence pleine de mystère et de majesté.
Prends du temps pour entretenir ta sainteté. Etre saint ne signifie pas avoir le
comportement d’une sainte nitouche; c’est être mis à part pour un usage sacré, et
c’est exactement ce que les moments de tranquillité dans ma présence
produisent en toi. Lorsque tu orientes tes pensées et ton cœur vers moi, tu es
transformé(e), recréé(e) pour devenir la personne que je désire. Ce processus
nécessite que tu consacres du temps à la communion avec moi.
Les bienfaits d’une telle habitude sont illimités. Des guérisons émotionnelles et
physiques se produisent en toi lorsque tu baignes dans la lumière de ma
présence. Tu expérimentes une proximité avec moi qui fortifie ta foi et te remplit
de paix. Tu t’ouvres à toutes les bénédictions que j’ai préparées pour toi. Tu
deviens le temple de mon Saint-Esprit, de celui qui est en mesure de faire, en toi
et à travers toi, infiniment plus que ce que tu demandes ou penses. Et ce sont
seulement quelques-uns des bienfaits qu’il y a à rester tranquille dans ma
présence.
Repose-toi en moi, mon enfant, oublie les préoccupations liées à ce monde.
Concentre-toi sur moi, Emmanuel, et laisse ma présence vivifiante t’envelopper
de paix. Pense à ma sécurité éternelle: je suis le même hier, aujourd’hui et pour
l’éternité. Si tu vis de façon superficielle, en te concentrant uniquement sur les
phénomènes visibles et changeants, tu finiras par répéter ces paroles de
Salomon: Comble de l’inconsistance, tout n’est que fumée!
Vivre en collaboration avec moi est le meilleur moyen de donner du sens à tes
journées. Commence chaque jour seul(e) avec moi, afin d’expérimenter la réalité
de ma présence. A mesure que tu passes du temps avec moi, le chemin qui est
devant toi s’ouvre. Après ce temps de tranquille communion, débute en douceur
l’aventure de cette journée. Tiens ma main, en choisissant délibérément de
dépendre de moi, et j’aplanirai le chemin devant toi.
Ton aspiration après le ciel est une bonne chose, car elle correspond à une
prolongation de ton désir d’être avec moi. L’espérance du ciel est là pour te
fortifier et t’encourager, te remplir d’une joie merveilleuse.
De nombreux chrétiens ont mal compris le sens du mot «espérance»: ils
l’associent à de simples illusions. Rien ne saurait être plus éloigné de la vérité.
Dès le moment où tu as reconnu en moi ton Sauveur, le ciel est devenu ta
destination finale. La notion d’espérance du ciel renvoie aux bienfaits dont tu
peux jouir alors que tu es encore sur la terre. Elle te maintient spirituellement
vivant(e) durant les temps difficiles et sombres, elle éclaire ton chemin et
augmente la conscience que tu as de ma présence. Mon désir est que tu débordes
d’espérance par la puissance du Saint- Esprit.
Je m’adresse à toi au plus profond de ton être. Reste tranquille afin de pouvoir
entendre ma voix. Je parle le langage de l’amour. Mes paroles te remplissent de
vie et de paix, de joie et d’espoir. Je désire dialoguer avec tous mes enfants, mais
beaucoup sont trop occupés pour écouter. Leur «éthique du travail» les maintient
enchaînés. Ils se soumettent de tout leur cœur à ce maître et se demandent
pourquoi ils se sentent si loin de moi. Vivre près de moi nécessite que tu fasses
de moi ton premier amour, ta plus haute priorité. Lorsque tu recherches ma
présence par-dessus tout, tu expérimentes la paix et la joie dans une pleine
mesure. Cette bénédiction me touche aussi, lorsque tu me places en premier dans
ta vie. Quand ton parcours de vie est effectué dans ma présence, ma gloire se
lève sur toi pour éclairer le monde autour de toi.
Viens à moi avec ton vide intérieur, sachant que c’est moi qui te comble.
Lorsque tu te reposes tranquillement dans ma présence, ma lumière en toi
rayonne de plus en plus.
La prise de conscience du vide qui est en toi est un simple prélude à l’accueil de
ma plénitude. C’est pourquoi, réjouis-toi d’une journée où tu te sens faible et
incapable dès le réveil. Dis-toi qu’elle te fournit l’occasion parfaite de dépendre
de moi avec la foi d’un enfant. Si tu persévères dans cette attitude de
dépendance, tu découvriras à ton coucher que la joie et la paix sont désormais
tes compagnes. Peut-être seras-tu incapable d’identifier le moment où elles sont
survenues, mais tu ressentiras les effets bénéfiques de leur présence. La fin
parfaite d’une telle journée, c’est un chant de louange envers moi. C’est de moi
que proviennent toutes les bénédictions.
Lorsqu’un problème t’assaille constamment et perdure, considère-le comme une
chance: c’est comme un tuteur qui reste à tes côtés. Les possibilités d’apprendre
ne sont limitées que par ta disponibilité à te laisser enseigner. Par la foi,
remercie-moi pour ton problème. Demande-moi d’ouvrir tes yeux et ton cœur à
tout ce que je suis en train d’accomplir à travers lui.
Une fois que tu es capable de manifester de la reconnaissance pour un problème,
il perd son pouvoir de te tirer vers le bas. Tu prends au contraire de la hauteur en
t’introduisant jusque dans les lieux célestes. Et à cette altitude, tu peux
considérer les épreuves comme de légères difficultés passagères qui produisent
pour toi, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire.
Ne te laisse pas accabler par le fouillis qui peut caractériser ton existence, avec
parfois une multiplicité de petites tâches, sans priorité particulière. Si tu leur
accordes trop d’importance et cherches à toutes les accomplir, tu prendras vite
conscience qu’elles sont sans fin. Elles deviennent véritablement chronophages,
dévorant tout le temps que tu y consacres.
Au lieu d’essayer d’accomplir toutes ces tâches sans délai, détermine celles qui
doivent être effectuées aujourd’hui. Replace les autres à l’arrière-plan de ton
esprit, afin que je puisse, moi, occuper le devant de la scène dans ta conscience.
Souviens-toi que ton objectif suprême est de vivre tout près de moi et de réagir
positivement à mes initiatives. Je peux communiquer avec toi avec plus de clarté
lorsque ton esprit n’est pas encombré et reste orienté vers moi. Recherche
continuellement ma face aujourd’hui. Laisse ma présence mettre de l’ordre dans
tes pensées et insuffler la paix dans ton être tout entier.
Lorsque j’ai rejoint les rangs de l’humanité en naissant dans les conditions les
plus humbles, ma gloire était invisible pour tous, hormis pour quelques
personnes. Elle émanait occasionnellement de moi, en particulier lorsque j’ai
commencé à accomplir des miracles.
Vers la fin de ma vie terrestre, on m’a poussé à faire étalage de ma puissance,
plus que les plans de mon Père ne le prévoyaient. J’aurais pu appeler des légions
d’anges à mon secours à chaque instant. Imagine la maîtrise de soi dont doit
faire preuve un martyr qui a le pouvoir de se libérer lui-même! Mais tout cela
était nécessaire afin que tu puisses avoir avec moi la relation dont tu jouis
maintenant. Que ta vie devienne un chant de louange en mon honneur et fasse
connaître ma présence glorieuse au monde!
Mon plan pour ta vie se déroule sous tes yeux. Parfois, la route que tu empruntes
est bloquée ou se dégage si difficilement que tu dois ralentir. Puis, le moment
venu, elle s’ouvre soudainement sans aucun effort de ta part. L’objet de tes
aspirations et de tes efforts t’est gratuitement offert, pur cadeau de ma part. Tu
éprouves alors un sentiment d’émerveillement en constatant avec quelle facilité
j’agis dans ce monde et tu as un aperçu de ma force et de ma gloire.
N’aie pas peur de ta faiblesse: elle constitue la scène qui permet à ma puissance
et à ma gloire de se manifester de la plus merveilleuse des façons. Tout en
persévérant sur le chemin que j’ai préparé pour toi et en restant dépendant(e) de
ma force pour être soutenu(e), attends-toi à voir des miracles. Tu en verras! Ils
ne sont pas toujours visibles à l’œil nu, mais ceux qui vivent par la foi ont la
capacité de les remarquer. Vivre par la foi et non par la vue te permet de voir ma
gloire.
Viens à moi et repose-toi dans ma présence. Tout en t’émerveillant du
majestueux mystère de l’incarnation, détends-toi dans mes bras éternels. Je suis
la seule personne qui ait été engendrée par le Saint-Esprit. Cela dépasse tes
capacités de compréhension. Au lieu d’essayer de saisir intellectuellement ce
que cela implique, inspire-toi de l’exemple des mages. Ils ont suivi la direction
indiquée par une étoile particulière, puis se sont inclinés humblement pour
m’adorer lorsqu’ils m’ont trouvé.
La louange et l’adoration sont les réactions les plus appropriées, face aux
merveilles de ma personne. Chante des louanges en mon honneur. Garde le
regard sur moi dans une silencieuse adoration. Cherche quelle est l’étoile à
suivre dans ta propre vie et sois prêt(e) à te laisser guider par elle partout où elle
te guidera. Je suis la lumière d’en haut qui t’éclaire et dirige tes pas sur le
chemin de la paix.
Je suis le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, j’habite une lumière
inaccessible. Je suis également ton berger, ton compagnon et ton ami. Je ne
lâche jamais ta main. Adore-moi dans ma sainte majesté, approche-toi de moi et
repose-toi dans ma présence. Tu as besoin de moi, aussi bien en tant que Dieu
qu’en tant qu’homme. Seule mon incarnation pouvait pleinement répondre à tes
besoins. Puisque je suis allé si loin pour te sauver de tes péchés, tu peux avoir la
certitude que je t’accorderai aussi tout ce dont tu as besoin.
Nourris ta confiance en moi en tant que Sauveur, Seigneur et ami. Je ne retiens
rien de mes ressources. J’ai même consenti à habiter en toi! Réjouis- toi de tout
ce que j’ai accompli pour toi et ma lumière brillera à travers toi dans le monde.
Je te parle depuis les profondeurs de l’éternité. Avant d’avoir créé le monde, je
suis Dieu. Tu m’entends au plus profond de ton être, là où j’ai fait mon
habitation. Je suis Christ en toi, l’espérance de la gloire. Moi, ton Seigneur et
ton Sauveur, je suis vivant en toi. Apprends à te connecter à ma présence
vivante en me recherchant en silence.
Alors que tu célèbres ma naissance à Bethléhem, célèbre aussi ta nouvelle
naissance qui te procure la vie éternelle. Ce don éternel était l’objectif principal
de mon entrée dans ton monde sali par le péché. Reçois ce cadeau de ma part
avec respect et humilité. Prends le temps d’explorer les vastes dimensions de
mon amour. Laisse la reconnaissance couler librement de ton cœur en réponse à
ce don glorieux. Que ma paix règne dans ton cœur et sois reconnaissant(e).
Lorsque tu attends dans ma présence avec un cœur attentif, la lumière de la
connaissance de ma gloire resplendit sur toi. Elle dépasse tout ce que l’on peut
comprendre et transforme chaque fibre de ton être, renouvelant ton intelligence,
purifiant ton cœur et vivifiant ton corps. Ouvre-toi pleinement à ma présence,
laisse-toi émerveiller par mon être glorieux.
Essaie d’imaginer ce que j’ai laissé, lorsque je suis venu sur la terre sous la
forme d’un bébé. J’ai mis ma gloire de côté afin de pouvoir m’identifier à
l’humanité. J’ai accepté les limites de la petite enfance et les pires conditions de
naissance: une étable sale. C’était une nuit sombre pour moi, même si les anges
éclairaient le ciel en chantant ma gloire devant les bergers subjugués.
Lorsque tu es tranquillement assis(e) en ma compagnie, le processus inverse de
celui par lequel je suis passé se produit: tu t’identifies à moi et une vision du ciel
s’ouvre devant toi, te donnant un aperçu de ma gloire. Je me suis fait pauvre afin
que par ma pauvreté tu sois enrichi(e). Chante des louanges en mon honneur!
Je suis le don qui continue à donner constamment, généreusement et sans rien
attendre en retour. L’amour inconditionnel est une notion si radicale que même
mes disciples les plus consacrés n’arrivent pas à le saisir pleinement.
Absolument rien dans le ciel ni sur la terre ne peut mettre fin à mon amour pour
toi. Peut-être te sens-tu plus aimé(e) lorsque ton comportement est à la hauteur,
mais mon amour pour toi est parfait; il n’est sujet à aucune variation. Ce qui
varie effectivement, c’est la conscience que tu en as.
Quand ton comportement prête à critique, tu as tendance à te sentir indigne de
mon amour. Inconsciemment, tu te punis en t’éloignant de moi, puis tu attribues
cette distance entre nous à mon mécontentement. Au lieu de revenir à moi et de
recevoir mon amour, tu t’efforces de gagner mon approbation. Pendant ce temps,
j’aspire à te serrer dans mes bras éternels, à t’entourer de mon amour. Lorsque tu
te sens indigne ou non aimé(e), viens à moi et réclame mon aide pour accueillir
mon amour parfait.
Je te prépare à ce qui t’attend juste après le virage. Prends le temps de te mettre
au calme, dans ma présence, afin que je puisse te fortifier. Plus tu es occupé(e),
plus tu as besoin de ce moment à part avec moi.
Trop de gens pensent que passer du temps avec moi est un luxe qu’ils ne
peuvent pas s’offrir. En conséquence, ils vivent et travaillent par leurs propres
forces, jusqu’à ce que leurs ressources s’épuisent. A ce moment-là, soit ils crient
à moi pour que je les aide, soit ils se détournent de moi, pleins d’amertume.
Mieux vaut marcher tout près de moi, dépendre de ma force et me faire
confiance pour chaque situation. Si tu vis ainsi, tu en feras moins mais tu
accompliras bien plus. Ton rythme de vie paisible se démarquera, dans cette
société d’activisme forcené. Certains t’accuseront de paresse, mais beaucoup
seront bénis par ta sérénité. Marche dans la lumière avec moi et tu me refléteras
dans ce monde qui t’observe.
Je suis ton refuge et ton appui, ton secours toujours présent dans la détresse.
C’est pourquoi, tu n’as pas à craindre quoi que ce soit, pas même les pires
circonstances. Les médias sont de plus en plus enclins à mettre en avant les
sujets qui engendrent la peur: le terrorisme, les tueurs en série, les catastrophes
naturelles. Si tu te focalises sur de tels dangers et oublies que je suis ton refuge
en toute situation, tu auras de plus en plus peur. Chaque jour, je manifeste ma
grâce de multiples façons et en de multiples endroits, mais les médias n’en
rendent jamais compte. Non seulement je déverse mes bénédictions, mais
j’accomplis aussi de véritables miracles sur la terre.
Plus tu t’approches de moi, plus j’ouvre tes yeux afin que tu perçoives les signes
de ma présence. Des choses que la plupart des gens ne remarquent même pas,
comme les jeux de lumière du soleil, remplissent ton cœur d’une joie intense. Tu
as des yeux capables de voir et des oreilles capables d’entendre. Proclame donc
ma présence dans ce monde!
Fais-moi confiance de toutes les fibres de ton être! Ce que je peux accomplir en
toi et à travers toi est proportionnel à ton niveau de dépendance envers moi. Tu
peux le mesurer au degré de confiance que tu places en moi lorsque tu te trouves
face à une crise ou à une décision majeure. Certains échouent misérablement à
ce test, tandis que d’autres réussissent merveilleusement. Ce qui est encore plus
révélateur, c’est la constance de ta confiance en moi. Ceux qui s’appuient sur
moi dans l’adversité ont parfois tendance à m’oublier lorsque tout va bien. Les
temps difficiles peuvent te faire prendre conscience de ton besoin de moi, et la
brise légère te pousser vers les eaux troubles de l’autosuffisance.
J’accorde autant d’importance aux petits pas de confiance quotidiens qu’aux
immenses sauts de foi. Tu as peut-être l’impression que personne ne les
remarque, mais moi qui suis constamment à tes côtés, je vois tout et je m’en
réjouis. Me faire constamment confiance est essentiel pour grandir dans ma
présence.
Je te conduis sur un chemin qui t’est spécifiquement adapté. Plus tu t’approches
de moi, plus tu deviens réellement toi-même: la personne que je désire. Et parce
que tu es complètement unique, ton parcours s’éloigne de plus en plus de celui
de tes pairs. Cependant, dans ma sagesse et mes voies mystérieuses, je te
permets de suivre ce chemin solitaire tout en restant en contact étroit avec
d’autres. En réalité, plus tu te consacres à moi, plus tu peux librement aimer les
autres.
Emerveille-toi de la beauté de cette vie où ma présence est perceptible. Réjouis-
toi de notre voyage côte à côte, dans cette communion intime. Profite pleinement
de l’aventure qui consiste à te trouver en te perdant en moi.
Alors que cette année touche à sa fin, fais bon accueil à ma paix. Elle est et reste
ton besoin le plus profond, et moi, le Prince de la paix, je désire combler moi-
même ce manque. Mon abondance et ton vide se correspondent parfaitement.
Je t’ai conçu(e) de telle façon que tu ne puisses pas te suffire à toi-même. Je t’ai
créé(e) comme un vase de terre mis à part pour un usage sacré. Je désire que tu
sois rempli(e) de mon être même, imprégné(e) de part en part de ma paix.
Remercie-moi pour ma présence porteuse de paix, quels que soient tes
sentiments. Murmure mon nom avec une tendresse pleine d’amour. Présente
continuellement dans ton esprit, ma paix fait petit à petit son chemin dans tout
ton être.
Préliminaires
Titre
Table des matières
Table des matières
Avertissement
Auteur et titre
Copyright
Dédicace
Introduction
Janvier
1er janvier
2 janvier
3 janvier
4 janvier
5 janvier
6 janvier
7 janvier
8 janvier
9 janvier
10 janvier
11 janvier
12 janvier
13 janvier
14 janvier
15 janvier
16 janvier
17 janvier
18 janvier
19 janvier
20 janvier
21 janvier
22 janvier
23 janvier
25 janvier
26 janvier
27 janvier
28 janvier
29 janvier
30 janvier
31 janvier Février 1er février
2 février
3 février
4 février
5 février
6 février
7 février
8 février
9 février
10 février
11 février
12 février
13 février
14 février
15 février
16 février
17 février
18 février
19 février
20 février
21 février
22 février
23 février
24 février
27 février
28 février
29 février Mars
1er mars
2 mars
3 mars
4 mars
5 mars
6 mars
7 mars
8 mars
9 mars
10 mars
11 mars
12 mars
13 mars
14 mars
15 mars
16 mars
17 mars
18 mars
19 mars
20 mars
21 mars
22 mars
23 mars
24 mars
25 mars
26 mars
27 mars
28 mars
31 mars Avril 1er avril
2 avril
3 avril
4 avril
5 avril
6 avril
7 avril
8 avril
9 avril
10 avril
11 avril
12 avril
13 avril
14 avril
15 avril
16 avril
17 avril
18 avril
19 avril
20 avril
21 avril
22 avril
23 avril
24 avril
25 avril
26 avril
27 avril
28 avril
29 avril
30 avril
Mai
2 mai
3 mai
4 mai
5 mai
6 mai
7 mai
8 mai
9 mai
10 mai
11 mai
12 mai
13 mai
14 mai
15 mai
16 mai
17 mai
18 mai
19 mai
20 mai
21 mai
22 mai
23 mai
24 mai
25 mai
26 mai
27 mai
28 mai
29 mai
30 mai
31 mai Juin 1er juin
2 juin
4 juin
5 juin
6 juin
7 juin
8 juin
10
uin
11
uin
12
uin
13
uin
14
uin
15
uin
16
uin
17
uin
18
uin
19
uin
20
uin
21
uin
22
uin
2
2
uin
24
uin
25
uin
26
uin
27
uin
28
uin
29
uin
30
uin
Jui
let


1er juillet
2 juillet
3 juillet
4 juillet
5 juillet
6 juillet
7 juillet
8 juillet
10
uillet
11
uillet
12
uillet
13
uillet
14
uillet
15
uillet
16
uillet
17
uillet
18
uillet
19
uillet
20
uillet
21
uillet
22
uillet
23
uillet
24
uillet
25
uillet
26
uillet
27
uillet
28
uillet
29
uillet
30
uillet
31
juillet
Août


1er août
2 août
3 août
4 août
5 août
6 août
9 août
10 août
11 août
12 août
13 août
14 août
15 août
16 août
17 août
18 août
19 août
20 août
21 août
22 août
23 août
24 août
25 août
26 août
27 août
28 août
29 août
30 août
31 août Septembre 1er septembre
2 septembre
3 septembre
4 septembre
5 septembre
6 septembre
7 septembre
8 septembre
9 septembre
11 septembre
12 septembre
13 septembre
14 septembre
15 septembre
16 septembre
17 septembre
18 septembre
19 septembre
20 septembre
21 septembre
22 septembre
23 septembre
24 septembre
25 septembre
26 septembre
27 septembre
28 septembre
29 septembre
30 septembre Octobre
1er octobre
2 octobre
3 octobre
4 octobre
5 octobre
6 octobre
7 octobre
8 octobre
9 octobre
10 octobre
11 octobre
14 octobre
15 octobre
16 octobre
17 octobre
18 octobre
19 octobre
20 octobre
21 octobre
22 octobre
23 octobre
24 octobre
25 octobre
26 octobre
27 octobre
28 octobre
29 octobre
30 octobre
31 octobre Novembre 1er novembre
2 novembre
3 novembre
4 novembre
5 novembre
6 novembre
7 novembre
8 novembre
9 novembre
10 novembre
11 novembre
12 novembre
13 novembre
16 novembre
17 novembre
18 novembre
19 novembre
20 novembre
21 novembre
22 novembre
23 novembre
24 novembre
25 novembre
26 novembre
27 novembre
28 novembre
29 novembre
30 novembre Décembre 1er décembre
2 décembre
3 décembre
4 décembre
5 décembre
6 décembre
7 décembre
8 décembre
9 décembre
10 décembre
11 décembre
12 décembre
13 décembre
14 décembre
15 décembre
16 décembre
19 décembre
20 décembre
21 décembre
22 décembre
23 décembre
24 décembre
25 décembre
26 décembre
27 décembre
28 décembre
29 décembre
30 décembre
31 décembre
Table des matières
[ Retour au livre!

12Oui, vous sortirez dans la joie et vous serez conduits dans la paix. Les
montagnes et les collines éclateront en cris de joie devant vous et tous les
arbres de la campagne battront des mains.
[ Retour au livre!

11Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta


présence, un bonheur éternel à ta droite.
[ Retour au livre!

11«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine
sur la terre.»
Jean 10.27
[ Retour au livre!

27Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. [ Retour au

livre!
2 Corinthiens 4.17
[ Retour au livre!

17En effet, nos légères difficultés du moment présent produisent pour nous,
au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire.
[ Retour au livre!

11En effet, moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare
l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et
de l’espérance.
Romains 12.2
[ Retour au livre!

2Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le
renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de
Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
Jérémie 29.11
[ Retour au livre!

11En effet, moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare
l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et
de l’espérance.
Psaume 105.4
[ Retour au livre!

4Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!


Luc 10.39-42
[ Retour au livre!

39Elle avait une sœur appelée Marie, qui s’assit aux pieds de Jésus et écoutait
ce qu’il disait. 40Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle
survint et dit: «Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule
pour servir? Dis-lui donc de venir m’aider.» 41 Jésus lui répondit: «Marthe,
Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses, 42mais une
seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas
enlevée.»

[Retour au livre!
Psaume 31.20-21
[ Retour au livre!

20Oh! combien ta bonté est grande! Tu la tiens en réserve pour ceux qui te
craignent, tu la témoignes à ceux qui cherchent refuge en toi face aux
hommes. 21Tu les caches dans l’abri de ta présence contre ceux qui les
persécutent, tu les protèges dans ta tente contre les langues hostiles.
Jean 16.33
[ Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
Psaumes 63.2-4; 139.7-10
[Retour au livre!

2O Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche. Mon âme a soif de toi, mon corps
soupire après toi, dans une terre aride, desséchée, sans eau. 3C’est pourquoi je
t’ai contemplé dans le sanctuaire pour voir ta force et ta gloire, 4car ta bonté
vaut mieux que la vie. Mes lèvres célèbrent tes louanges.

7Où pourrais-je aller loin de ton Esprit, où pourrais-je fuir loin de ta


présence? 8Si je monte au ciel, tu es là; si je me couche au séjour des morts,
te voilà. 9Si je prends les ailes de l’aurore pour habiter à l’extrémité de la
mer, 10là aussi ta main me conduira, ta main droite m’empoignera.

[Retour au livre!
Esaïe 40.10-11
[Retour au livre!

10Le Seigneur, l’Eternel vient avec puissance, et son bras lui assure la
souveraineté. Il a son salaire avec lui et sa récompense est devant lui. 11Pareil
à un berger, il s’occupera de son troupeau, il prendra les agneaux dans ses
bras et les portera contre sa poitrine; il conduira les brebis qui allaitent.

[Retour au livre!
Psaume 34.18-19
[ Retour au livre!

18Quand les justes crient, l’Eternel entend, et il les délivre de toutes leurs
détresses. 19L’Eternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux
dont l’esprit est abattu.
2 Corinthiens 5.7
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
Ephésiens 3.20-21
[Retour au livre!

20A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus que
tout ce que nous demandons ou pensons, 21à lui soit la gloire dans l’Eglise
[et! en Jésus-Christ, pour toutes les générations, aux siècles des siècles!
Amen!
Romains 8.6
[Retour au livre!

6De fait, la nature humaine tend vers la mort, tandis que l’Esprit tend vers la
vie et la paix.
Esaïe 40.30-31
[Retour au livre!

30Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à


trébucher, 31mais ceux qui comptent sur l’Eternel renouvellent leur force. Ils
prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent
sans se fatiguer.
Apocalypse 5.13
[Retour au livre!

13Toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la
mer, tous les êtres qui s’y trouvent, je les entendis s’écrier: «A celui qui est
assis sur le trône et à l’Agneau soient la louange, l’honneur, la gloire et la
domination, aux siècles des siècles!»
Psaumes 22.4; 146.1-2
[Retour au livre!

4Pourtant tu es le Saint, tu sièges au milieu des louanges d’Israël.

Louange à Dieu pour son secours

1Louez l’Eternel! Loue l’Eternel, mon âme! 2Je louerai l’Eternel tant que je
vivrai, je célébrerai mon Dieu tant que j’existerai.

[Retour au livre!
1 Thessaloniciens 5.18
[Retour au livre!

18exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté de


Dieu pour vous en Jésus-Christ.
Psaume 46.2
[Retour au livre!

2Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours toujours présent dans la
détresse.
Romains 12.12; 15.13
[Retour au livre!

12Réjouissez-vous dans l’espérance et soyez patients dans la détresse.


Persévérez dans la prière.

13Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix


dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-
Esprit!

Ministère et projets de Paul

[Retour au livre!
[Retour au livre!

31Que dirons-nous donc de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre
nous?
[Retour au livre!

2Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours toujours présent dans
la détresse. 3C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est
bouleversée, quand les montagnes sont ébranlées au cœur des mers 4et que
les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les
montagnes. - Pause.
Luc 1.37
[Retour au livre!

37En effet, rien n’est impossible à Dieu.» [Retour au livre!


[Retour au livre!

4Quand je suis dans la crainte, je me confie en toi.5Je loue Dieu pour sa


parole. Je me confie en Dieu, je n’ai peur de rien: que peuvent me faire des
créatures?
Matthieu 6.20-21
[Retour au livre!

20mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où les mites et la rouille ne


détruisent pas et où les voleurs ne peuvent pas percer les murs ni voler! 21En
effet, là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
[Retour au livre!

11«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine
sur la terre.»
[Retour au livre!
2Persévérez dans la prière, veillez-y dans une attitude de reconnaissance.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

3Sa divine puissance nous a donné tout ce qui est nécessaire à la vie et à la
piété en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par sa [propre! gloire
et par sa force. 4Celles-ci nous assurent les plus grandes et les plus
précieuses promesses. Ainsi, grâce à elles, vous pouvez fuir la corruption qui
existe dans le monde par la convoitise et devenir participants de la nature
divine.
[Retour au livre!

14L’Eternel répondit: «Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du


repos.»
[Retour au livre!

4Demeurez en moi et je demeurerai en vous. Le sarment ne peut pas porter de


fruit par lui-même, sans rester attaché au cep; il en va de même pour vous si
vous ne demeurez pas en moi. 5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui
qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans
moi vous ne pouvez rien faire. 6Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est
jeté dehors comme le sarment et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les
jette au feu et ils brûlent. 7Si vous demeurez en moi et que mes paroles
demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez et cela vous sera
accordé.
[Retour au livre!

24Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse
et de joie!
1 Pierre 2.21
[Retour au livre!

21De fait, c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a
souffert pour nous, vous laissant un exemple afin que vous suiviez ses traces,
[Retour au livre!

7Mais l’Eternel dit à Samuel: «Ne prête pas attention à son apparence et à sa
grande taille, car je l’ai rejeté. En effet, l’Eternel n’a pas le même regard que
l’homme: l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au
cœur.»
Romains 8.38-39
[Retour au livre!

38En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les
dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39ni la hauteur, ni la
profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de
Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
[Retour au livre!

7Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, gardera
votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

30mais, voyant que le vent était fort, il eut peur et, comme il commençait à
s’enfoncer, il s’écria: «Seigneur, sauve-moi!»
[Retour au livre!

2Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à
la perfection. En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix
en méprisant la honte qui s’y attachait et il s’est assis à la droite du trône de
Dieu.
Matthieu 11.28-30
[Retour au livre!

28»Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos. 29Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire
par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour
votre âme. 30En effet, mes exigences sont bonnes et mon fardeau léger.»
Josué 1.5, 9
[Retour au livre!

5Personne ne pourra te résister tant que tu vivras. Je serai avec toi comme
j’ai été avec Moïse. *Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas.

9Ne t’ai-je pas ordonné: ‘Fortifie-toi et prends courage’? Ne sois pas effrayé
ni épouvanté, car l’Eternel, ton Dieu, est avec toi où que tu ailles.»

Premiers ordres de Josué


[Retour au livre!

24Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse
et de joie!
[Retour au livre!

19Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse,


avec gloire, en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

19Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre révélerait la gloire de Dieu.
Puis il lui dit: «Suis-moi.»
2 Corinthiens 4.17
[Retour au livre!

17En effet, nos légères difficultés du moment présent produisent pour nous,
au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire.
[Retour au livre!

19L’Eternel, le Seigneur, est ma force: il rend mes pieds semblables à ceux


des biches et il me fait marcher sur mes hauteurs. Au chef de chœur.
Avec instruments à cordes.
Psaume 27.8
[Retour au livre!
8Mon cœur dit de ta part: «Recherchez-moi!» Je te recherche, Eternel!

[Retour au livre!
[Retour au livre!

7Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, gardera
votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

13Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me chercherez


de tout votre cœur.
[Retour au livre!

9Le ciel est bien plus haut que la terre. De même, mes voies sont bien au-
dessus de vos voies, et mes pensées bien au-dessus de vos pensées. 10La pluie
et la neige descendent du ciel et n’y retournent pas sans avoir arrosé la terre,
sans l’avoir fécondée et avoir fait germer ses plantes, sans avoir *fourni de la
semence au semeur et du pain à celui qui mange. 11Il en va de même pour ma
parole, celle qui sort de ma bouche: elle ne revient pas à moi sans effet, sans
avoir fait ce que je désire et rempli la mission que je lui ai confiée.
[Retour au livre!

11En effet, moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare
l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et
de l’espérance.
[Retour au livre!

27Le Dieu d’éternité est un refuge; sous ses bras éternels est un abri. Devant
toi il a chassé l’ennemi et il a dit: ‘Extermine-le.’
[Retour au livre!

39ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous


séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
[Retour au livre!

10Mais moi, je suis pareil à un olivier verdoyant dans la maison de Dieu, je


me confie dans la bonté de Dieu pour toujours et à perpétuité.
Proverbes 3.5-6
[Retour au livre!

5Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton


intelligence! 6Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers
droits.
[Retour au livre!

6Fortifiez-vous et prenez courage! N’ayez pas peur et ne soyez pas effrayés


devant eux, car l’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même avec toi. Il ne te
délaissera pas, il ne t’abandonnera pas.»
1 Pierre 3.4
[Retour au livre!

4mais plutôt celle intérieure et cachée du cœur, la pureté incorruptible d’un


esprit doux et paisible, qui est d’une grande valeur devant Dieu.
[Retour au livre!

6En effet, le Dieu qui a ordonné que la lumière brille du sein des ténèbres a
aussi fait briller sa lumière dans notre cœur pour faire resplendir la
connaissance de la gloire de Dieu dans la personne de [Jésus-!Christ. 7Nous
portons ce trésor dans des vases de terre afin que cette puissance
extraordinaire soit attribuée à Dieu, et non à nous.
[Retour au livre!

46Lorsqu’il a trouvé une perle de grande valeur, il est allé vendre tout ce
qu’il possédait et l’a achetée.
[Retour au livre!

2Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les


diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!

15Par Christ, offrons [donc! sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-
à-dire le fruit de lèvres qui reconnaissent publiquement lui appartenir.
2 Corinthiens 3.18
[Retour au livre!

18Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir
la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en
gloire, par l’Esprit du Seigneur.
Psaume 73.23-24
[Retour au livre!

23Cependant je suis toujours avec toi: tu m’as empoigné la main droite, 24tu
me conduiras par ton conseil, puis tu me prendras dans la gloire.
Jean 16.33
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!

4La lumière se lève dans les ténèbres pour les hommes droits, pour celui qui
fait preuve de grâce, de compassion et de justice.

7Il ne redoute pas les mauvaises nouvelles, son cœur est ferme, plein de
confiance dans l’Eternel.
[Retour au livre!

Paroles d’encouragement pour les disciples

*»Que votre cœur ne se trouble pas! Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. 2Il
y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n’était pas le
cas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place.
Proverbes 3.5-6
[Retour au livre!

5Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton


intelligence! 6Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers
droits.
[Retour au livre!

20et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et


moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.»
[Retour au livre!

Science infinie de Dieu

*Au chef de chœur. Psaume de David. Eternel, tu m’examines et tu me


connais, 2tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, tu discernes de loin
ma pensée. 3Tu sais quand je marche et quand je me couche, et toutes mes
voies te sont familières. 4La parole n’est pas encore sur ma langue que déjà,
Eternel, tu la connais entièrement.
[Retour au livre!

4Quand je contemple le ciel, œuvre de tes mains, la lune et les étoiles que tu y
as placées, 5je dis: *«Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de
lui, et le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui?» 6Tu l’as fait de
peu inférieur à Dieu et tu l’as couronné de gloire et d’honneur.
[Retour au livre!

26Puis Dieu dit: «Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance!


Qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail,
sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.» 27Dieu créa
l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. *Il créa l’homme et la
femme.
[Retour au livre!

5Nous renversons les raisonnements et tout obstacle qui s’élève avec orgueil
contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée prisonnière pour
qu’elle obéisse à Christ.
[Retour au livre!

3»A celui qui est ferme dans ses intentions tu assures une paix profonde
parce qu’il se confie en toi.
[Retour au livre!

Le bonheur du juste

1Louez l’Eternel! Heureux l’homme qui craint l’Eternel, qui trouve un grand
plaisir à ses commandements. 2Sa descendance sera puissante sur la terre, la
génération des hommes droits sera bénie. 3Le bien-être et la richesse sont
dans sa maison, et sa justice subsiste toujours. 4La lumière se lève dans les
ténèbres pour les hommes droits, pour celui qui fait preuve de grâce, de
compassion et de justice. 5Il est bon que l’homme fasse grâce et qu’il prête,
qu’il règle ses affaires conformément au droit, 6car il ne sera jamais ébranlé;
on se souviendra toujours du juste. 7Il ne redoute pas les mauvaises
nouvelles, son cœur est ferme, plein de confiance dans l’Eternel.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

11Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un


enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu un homme, j’ai
mis fin à ce qui était de l’enfant.
[Retour au livre!

7L’Eternel est ma force et mon bouclier. C’est en lui que mon cœur se confie,
et je suis secouru. Mon cœur est dans la joie, et je le loue par mes chants.
[Retour au livre!

34Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin
de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.
[Retour au livre!

15Je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras et je te


ramènerai dans ce pays, car je ne t’abandonnerai pas tant que je n’aurai pas
accompli ce que je te dis.»
[Retour au livre!

4Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!


[Retour au livre!

29Oui, tu fais briller ma lumière. L’Eternel, mon Dieu, éclaire mes ténèbres.
30Avec toi je me précipite sur une troupe tout armée, avec mon Dieu je
franchis une muraille. 31Les voies de Dieu sont parfaites, la parole de
l’Eternel est pure; il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.
32Qui est Dieu en dehors de l’Eternel, et qui est un rocher, sinon notre Dieu?
33C’est Dieu qui me donne de la force et qui me trace une voie droite.

10Aucun mal ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente, 11car *il


donnera ordre à ses anges de te garder dans toutes tes voies. 12Ils te porteront
sur les mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre.

[Retour au livre!
2 Corinthiens 5.7
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
[Retour au livre!

2Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le
renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de
Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
[Retour au livre!

4Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!


[Retour au livre!

31Que dirons-nous donc de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre
nous?
[Retour au livre!

18Ainsi nous regardons non pas à ce qui est visible, mais à ce qui est
invisible, car les réalités visibles sont passagères et les invisibles sont
éternelles.
[Retour au livre!

13Elle donna à l’Eternel, qui lui avait parlé, le nom d’Atta-El-Roï car elle
dit: «Ai-je vu ici la trace de celui qui me voit?» 14C’est pourquoi l’on a
appelé ce puits le puits de Lachaï-Roï. Il se trouve entre Kadès et Bared.
[Retour au livre!

11L’Eternel donne de la force à son peuple, l’Eternel bénit son peuple en lui
procurant la paix.

6Moi, j’ai confiance en ta bonté, j’ai de la joie dans le cœur à cause de ton
salut. Je veux chanter en l’honneur de l’Eternel, car il m’a fait du bien.
[Retour au livre!

24‘Que l’Eternel te bénisse et te garde! 25Que l’Eternel fasse briller son


visage sur toi et t’accorde sa grâce! 26Que l’Eternel se tourne vers toi et te
donne la paix!’
[Retour au livre!

6De fait, la nature humaine tend vers la mort, tandis que l’Esprit tend vers la
vie et la paix.
[Retour au livre!

2Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours toujours présent dans
la détresse. 3C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est
bouleversée, quand les montagnes sont ébranlées au cœur des mers 4et que
les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les
montagnes. - Pause.
[Retour au livre!

28»Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos. 29Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par
moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre
âme.
[Retour au livre!

8Je veux donc que les hommes prient en tout lieu en élevant des mains
pures, sans colère ni arrière-pensées.
[Retour au livre!

28Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu,
de ceux qui sont appelés conformément à son plan.
[Retour au livre!

12Pourquoi être abattue, mon âme, et pourquoi gémir en moi? Espère en


Dieu, car je le louerai encore! Il est mon salut et mon Dieu.
[Retour au livre!

6il nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-
Christ.
[Retour au livre!

28Pierre lui répondit: «Seigneur, si c’est toi, ordonne-moi d’aller vers toi sur
l’eau.» 29Jésus lui dit: «Viens!» Pierre sortit de la barque et marcha sur l’eau
pour aller vers Jésus, 30mais, voyant que le vent était fort, il eut peur et,
comme il commençait à s’enfoncer, il s’écria: «Seigneur, sauve-moi!»
31Aussitôt Jésus tendit la main, l’empoigna et lui dit: «Homme de peu de foi,
pourquoi as-tu douté?» 32Ils montèrent dans la barque, et le vent tomba.
[Retour au livre!

2Quand des méchants s’avancent contre moi pour faire de moi leur proie, ce
sont eux, mes persécuteurs et mes ennemis, qui trébuchent et tombent. 3Si
une armée prend position contre moi, mon cœur n’éprouve aucune crainte.
Si une guerre s’élève contre moi, je reste malgré cela plein de confiance. 4Je
demande à l’Eternel une chose, que je désire ardemment: je voudrais habiter
toute ma vie dans la maison de l’Eternel, pour contempler la beauté de
l’Eternel et pour admirer son temple, 5car il me protégera dans son
tabernacle, le jour du malheur, il me cachera sous l’abri de sa tente, il
m’élèvera sur un rocher. 6Déjà ma tête se dresse au-dessus des ennemis qui
m’entourent. J’offrirai des sacrifices dans sa tente avec des cris de joie, je
chanterai, je célébrerai l’Eternel. 7Eternel, écoute ma voix, car je fais appel à
toi, aie pitié de moi et exauce-moi! 8Mon cœur dit de ta part: «Recherchez-
moi!» Je te recherche, Eternel!

[Retour au livre!
[Retour au livre!

6En effet, le Dieu qui a ordonné que la lumière brille du sein des ténèbres a
aussi fait briller sa lumière dans notre cœur pour faire resplendir la
connaissance de la gloire de Dieu dans la personne de [Jésus-!Christ.
[Retour au livre!

2Dieu est mon Sauveur. Je serai plein de confiance et je n’aurai plus peur, car
l’Eternel, oui, *l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges. C’est lui
qui m’a sauvé.»
[Retour au livre!

41Jésus lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour


beaucoup de choses, 42mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne
part, elle ne lui sera pas enlevée.»
[Retour au livre!

8Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai,


j’aurai le regard sur toi.
[Retour au livre!

4En elle il y avait la vie, et cette vie était la lumière des êtres humains. 5La
lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas accueillie.
[Retour au livre!

3Pensez en effet à celui qui a supporté une telle opposition contre lui de la
part des pécheurs, afin de ne pas vous laisser abattre par le découragement.
[Retour au livre!

23La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera


Emmanuel, ce qui signifie «Dieu avec nous».
[Retour au livre!
4Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

19Le soir de ce même dimanche, les portes de la maison où les disciples se


trouvaient [rassemblés! étaient fermées car ils avaient peur des chefs juifs;
Jésus vint alors se présenter au milieu d’eux et leur dit: «Que la paix soit
avec vous!»

21Jésus leur dit de nouveau: «Que la paix soit avec vous! Tout comme le
Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.»

27»Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas
comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas
effrayer.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

2Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à
la perfection. En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix
en méprisant la honte qui s’y attachait et il s’est assis à la droite du trône de
Dieu.
[Retour au livre!

13En effet, c’est moi, l’Eternel, ton Dieu, qui empoigne ta main droite et qui
te dis: «N’aie pas peur! Je viens moi-même à ton secours.»
[Retour au livre!
37En effet, rien n’est impossible à Dieu.» [Retour au livre!
[Retour au livre!

20A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus que
tout ce que nous demandons ou pensons, 21à lui soit la gloire dans l’Eglise
[et! en Jésus-Christ, pour toutes les générations, aux siècles des siècles!
Amen!
[Retour au livre!

Le divin berger

1Psaume de David. L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2Il me


fait prendre du repos dans des pâturages bien verts, il me dirige près d’une eau
paisible. 3Il me redonne des forces, il me conduit dans les sentiers de la
justice à cause de son nom. 4Même quand je marche dans la sombre vallée de
la mort, je ne redoute aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui:
voilà ce qui me réconforte.
[Retour au livre!

17Que toute créature fasse silence devant l’Eternel, car il s’est réveillé et sort
de sa demeure sainte.»
[Retour au livre!

15En effet, voici ce qu’avait dit le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël:


«C’est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut, c’est dans le
calme et la confiance que sera votre force», mais vous ne l’avez pas
voulu!
[Retour au livre!

9et il m’a dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la
faiblesse.» Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier de mes faiblesses
afin que la puissance de Christ repose sur moi.
[Retour au livre!

5mais l’ange prit la parole et dit aux femmes: «Quant à vous, n’ayez pas peur,
car je sais que vous cherchez Jésus, celui qui a été crucifié. 6Il n’est pas ici,
car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où le Seigneur
était couché 7et allez vite dire à ses disciples qu’il est ressuscité. Il vous
précède en Galilée. C’est là que vous le verrez. Voilà, je vous l’ai dit.»
[Retour au livre!

17Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses
anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
[Retour au livre!

17L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve. Il fera de toi sa
plus grande joie. Il gardera le silence dans son amour, puis il se réjouira à
grands cris à ton sujet.»
[Retour au livre!

23Cependant je suis toujours avec toi: tu m’as empoigné la main droite, 24tu
me conduiras par ton conseil, puis tu me prendras dans la gloire. 25Qui
d’autre ai-je au ciel? Et sur la terre je ne prends plaisir qu’en toi. 26Mon
corps et mon cœur peuvent s’épuiser, Dieu sera toujours le rocher de mon
cœur et ma bonne part.
[Retour au livre!

14Dieu dit à Moïse: «Je suis celui qui suis.» Et il ajouta: «Voici ce que tu
diras aux Israélites: ‘Je suis m’a envoyé vers vous.’»
[Retour au livre!

17En effet, le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de


l’olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture; les brebis
disparaîtront du pâturage, et il n’y aura plus de bœufs dans les étables.
18Mais moi, je veux me réjouir en l’Eternel, je veux être dans l’allégresse à
cause du Dieu de mon salut. 19L’Eternel, le Seigneur, est ma force: il rend
mes pieds semblables à ceux des biches et il me fait marcher sur mes
hauteurs. Au chef de chœur. Avec instruments à cordes.
[Retour au livre!

15Que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul
corps, règne dans votre cœur. Et soyez reconnaissants.

27En effet, Dieu a voulu leur faire connaître la glorieuse richesse de ce


mystère parmi les non-Juifs, c’est-à-dire Christ en vous, l’espérance de la
gloire.
[Retour au livre!

6Ainsi donc, tout comme vous avez accueilli le Seigneur Jésus-Christ,


marchez en lui; 7soyez enracinés et fondés en lui, affermis dans la foi telle
qu’elle vous a été enseignée, et soyez-en riches en exprimant votre
reconnaissance à Dieu.

L’œuvre de Christ et la liberté qui en découle


[Retour au livre!

8C’est vers toi, Eternel, Seigneur, que je tourne le regard, c’est en toi que je
cherche un refuge: n’abandonne pas ma vie!
[Retour au livre!

7Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de
vous.
[Retour au livre!

17Priez sans cesse,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

24Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez et


vous recevrez, afin que votre joie soit complète.
[Retour au livre!

16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel, 17il


se réjouit sans cesse à cause de ton nom et tire gloire de ta justice,
[Retour au livre!

Chapitre 12 Persévérer dans la


vie chrétienne

1Nous donc aussi, puisque nous sommes entourés d’une si grande nuée de
témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, et
courons avec persévérance l’épreuve qui nous est proposée. 2Faisons-le en
gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection.
En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix en méprisant
la honte qui s’y attachait et il s’est assis à la droite du trône de Dieu.
[Retour au livre!

12Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, de manière peu claire, mais
alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais partiellement, mais alors
je connaîtrai complètement, tout comme j’ai été connu.
[Retour au livre!

16Je prie qu’il vous donne, conformément à la richesse de sa gloire, d’être


puissamment fortifiés par son Esprit dans votre être intérieur, 17de sorte que
le Christ habite dans votre cœur par la foi. Je prie que vous soyez enracinés et
fondés dans l’amour 18pour être capables de comprendre avec tous les saints
quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de l’amour de
Christ, 19et de connaître cet amour qui surpasse toute connaissance, afin que
vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.
[Retour au livre!

2Persévérez dans la prière, veillez-y dans une attitude de reconnaissance.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

18exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté


de Dieu pour vous en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

28»Les choses cachées sont pour l’Eternel, notre Dieu; les choses révélées
sont pour nous et nos enfants, à toujours, afin que nous mettions en pratique
toutes les paroles de cette loi.
[Retour au livre!

8Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai,


j’aurai le regard sur toi.
[Retour au livre!
23Cependant je suis toujours avec toi: tu m’as empoigné la main droite,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

13Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine. Dieu est
fidèle, et il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais
avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez
la supporter.
[Retour au livre!

37»Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés; ne condamnez pas et vous ne
serez pas condamnés; pardonnez et vous serez pardonnés.
[Retour au livre!

16En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que
quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. 17»Dieu, en
effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour
que le monde soit sauvé par lui.
[Retour au livre!

10Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause


de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du
manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe
d’un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
[Retour au livre!

11*Mon fils, ne méprise pas la correction de l’Eternel et ne sois pas dégoûté


lorsqu’il te reprend, 12car l’Eternel reprend celui qu’il aime, comme un père
l’enfant qui a sa faveur.
[Retour au livre!
105Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

22Jésus lui dit: «Si je veux qu’il vive jusqu’à ce que je revienne, en quoi cela
te concerne-t-il? Toi, suis-moi.»
[Retour au livre!

4Lorsqu’il les a [toutes! fait sortir, il marche devant elles et les brebis le
suivent, parce qu’elles connaissent sa voix.
[Retour au livre!

6Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à
Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance.
[Retour au livre!

3»A celui qui est ferme dans ses intentions tu assures une paix profonde
parce qu’il se confie en toi.
[Retour au livre!

25Jésus lui dit: «C’est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en
moi vivra, même s’il meurt;
[Retour au livre!

28»Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos. 29Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par
moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre
âme.
[Retour au livre!

8Vous l’aimez sans l’avoir vu, vous croyez en lui sans le voir encore et vous
vous réjouissez d’une joie indescriptible et glorieuse 9parce que vous obtenez
le salut de votre âme pour prix de votre foi.
[Retour au livre!

Chapitre 4 L’unité

de l’Esprit
Je vous encourage donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à vous conduire
d’une manière digne de l’appel que vous avez reçu. 2En toute humilité et
douceur, avec patience, supportez-vous les uns les autres dans l’amour.
3Efforcez-vous de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix. 4Il y a
un seul corps et un seul Esprit, de même que vous avez été appelés à une
seule espérance par votre vocation. 5Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un
seul baptême, 6un seul Dieu et Père de tous. Il est au- dessus de tous, agit à
travers tous et habite en [nous! tous.
[Retour au livre!

4Lorsqu’il les a [toutes! fait sortir, il marche devant elles et les brebis le
suivent, parce qu’elles connaissent sa voix.
[Retour au livre!

25Qui de vous peut, par ses inquiétudes, ajouter un instant à la durée de sa


vie? 26Si donc vous ne pouvez rien faire, même pour si peu, pourquoi vous
inquiétez-vous du reste?
[Retour au livre!

16Soyez toujours joyeux. 17Priez sans cesse, 18exprimez votre


reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu pour vous
en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

28Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu,
de ceux qui sont appelés conformément à son plan.
[Retour au livre!

23Or nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs et folie
pour les non-Juifs, 24mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux
qui sont appelés, qu’ils soient juifs ou non.
[Retour au livre!

25Par conséquent, il peut aussi sauver parfaitement ceux qui s’approchent de


Dieu à travers lui, puisqu’il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur.
[Retour au livre!

3Confie-toi en l’Eternel et fais le bien, aie le pays pour demeure, et que la


fidélité soit ta nourriture! 4Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que
ton cœur désire.
[Retour au livre!

8Oui, tu es mon secours, et je crie de joie à l’ombre de tes ailes. 9Mon âme
est attachée à toi. Ta main droite me soutient,
[Retour au livre!

2Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les


diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3sachant que la mise
à l’épreuve de votre foi produit la persévérance.
[Retour au livre!

11Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa


présence!
[Retour au livre!

33Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera


donné en plus.
[Retour au livre!

22Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la


bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.
[Retour au livre!

12Personne n’a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu
demeure en nous et son amour est parfait en nous.
[Retour au livre!

23L’Eternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie; 24s’il


tombe, il n’est pas rejeté, car l’Eternel lui prend la main.

31Les voies de Dieu sont parfaites, la parole de l’Eternel est pure; il est un
bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
[Retour au livre!
25Si nous vivons par l’Esprit, laissons-nous aussi conduire par l’Esprit.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

Paroles d’encouragement pour les disciples

1»Que votre cœur ne se trouble pas! Croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
2Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n’était pas le
cas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3Et puisque je vais
vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que,
là où je suis, vous y soyez aussi. 4Vous savez où je vais et vous en savez le
chemin.»5Thomas lui dit: «Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment
pouvons-nous en savoir le chemin?» Jésus lui dit: «C’est moi qui suis le
chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi. 7Si
vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant
vous le connaissez et vous l’avez vu.»8Philippe lui dit: «Seigneur, montre-
nous le Père, et cela nous suffit.» Jésus lui dit: «Il y a si longtemps que je suis
avec vous et tu ne me connais pas, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père.
Comment peux-tu dire: ‘Montre-nous le Père’? 10Ne crois-tu pas que je suis
dans le Père et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les
dis pas de moi-même; c’est le Père qui vit en moi qui fait lui-même ces
œuvres. 11Croyez-moi: je suis dans le Père et le Père est en moi. Sinon,
croyez[-moi! au moins à cause de ces œuvres! 12»En vérité, en vérité, je vous
le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera
même de plus grandes, parce que je vais vers mon Père. 13Tout ce que vous
demanderez en mon nom, je le ferai afin que la gloire du Père soit révélée
dans le Fils. 14Si vous [me! demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Promesse de l’envoi du Saint-Esprit

15»Si vous m’aimez, respectez mes commandements. 16Quant à moi, je


prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu’il reste
éternellement avec vous: 17l’Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas
accepter parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas. [Mais! vous, vous le
connaissez, car il reste avec vous et il sera en vous. 18Je ne vous laisserai pas
orphelins, je reviens vers vous. 19Encore un peu de temps et le monde ne me
verra plus; mais vous, vous me verrez parce que je vis et que vous vivrez
aussi. 20Ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi
et moi en vous. 21Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est
celui qui m’aime; celui qui m’aime sera aimé de mon Père et moi aussi, je
l’aimerai et je me ferai connaître à lui.»22Jude - à distinguer de l’Iscariot - lui
dit: «Seigneur, comment se fait-il que tu te feras connaître à nous et non au
monde?» 23Jésus lui répondit: «Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole et
mon Père l’aimera; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez
lui. 24Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles, et la parole que vous
entendez ne vient pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé.25»Je vous ai dit
cela pendant que je suis encore avec vous, 26mais le défenseur, l’Esprit saint
que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous
rappellera tout ce que je vous ai dit.27»Je vous laisse la paix, je vous donne
ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne
se trouble pas et ne se laisse pas effrayer. 28Vous avez entendu que je vous ai
dit: ‘Je m’en vais et je reviens vers vous.’ Si vous m’aimiez, vous vous
réjouiriez de ce que je vais auprès du Père, car mon Père est plus grand que
moi. 29Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent, afin
que, lorsqu’elles arriveront, vous croyiez. 30Je ne parlerai plus beaucoup avec
vous, car le prince du monde vient, et il n’a rien en moi. 31Cependant, ainsi,
le monde saura que j’aime le Père et que j’agis conformément à l’ordre que le
Père m’a donné. Levez- vous, partons d’ici.
[Retour au livre!

14Espère en l’Eternel! Fortifie-toi et que ton cœur s’affermisse! Espère en


l’Eternel!
[Retour au livre!

18Ainsi, par deux actes irrévocables dans lesquels il est impossible que Dieu
mente, nous sommes puissamment encouragés, nous dont le seul refuge a été
de saisir l’espérance qui nous était proposée. 19Cette espérance, nous la
possédons comme une ancre solide et sûre de l’âme; elle pénètre derrière le
voile, 20là où Jésus, établi grand-prêtre pour toujours à la manière de
Melchisédek, est entré pour nous en précurseur.
[Retour au livre!

22Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse, mais je vous
reverrai et votre cœur se réjouira, et votre joie, personne ne vous l’enlèvera.
23Ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je
vous le dis, [tout! ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le
donnera. 24Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon nom.
Demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit complète. 25»Je vous ai
parlé en paraboles. L’heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles,
mais où je vous parlerai ouvertement du Père. 26Ce jour-là, vous demanderez
en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous. 27En effet,
le Père lui-même vous aime parce que vous m’avez aimé et que vous avez cru
que je suis sorti de Dieu. 28Je suis sorti du Père et je suis venu dans le monde;
maintenant je quitte le monde et je retourne vers le Père.»29Ses disciples lui
dirent: «Vois! Maintenant tu parles ouvertement et tu n’emploies aucune
parabole. 30Maintenant nous savons que tu sais tout et que tu n’as pas besoin
qu’on t’interroge; c’est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu.»
31Jésus leur répondit: «Vous croyez juste maintenant? 32Voici que l’heure
vient, et elle est [déjà! venue, où vous serez dispersés chacun de votre côté et
me laisserez seul. Cependant, je ne suis pas seul, car le Père est avec moi.
33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!

18Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir
la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en
gloire, par l’Esprit du Seigneur.
[Retour au livre!

17de sorte que le Christ habite dans votre cœur par la foi. Je prie que vous
soyez enracinés et fondés dans l’amour 18pour être capables de comprendre
avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la
hauteur de l’amour de Christ, 19et de connaître cet amour qui surpasse toute
connaissance, afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.
[Retour au livre!

11«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine
sur la terre.»
[Retour au livre!

17L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve. Il fera de toi sa
plus grande joie. Il gardera le silence dans son amour, puis il se réjouira à
grands cris à ton sujet.»
[Retour au livre!

7»Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et


l’on vous ouvrira.
[Retour au livre!
13Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ!. [Retour au livre!
[Retour au livre!
22Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

2tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, tu discernes de loin ma


pensée. 3Tu sais quand je marche et quand je me couche, et toutes mes voies
te sont familières. 4La parole n’est pas encore sur ma langue que déjà,
Eternel, tu la connais entièrement. 5Tu m’entoures par-derrière et par- devant,
et tu mets ta main sur moi.
[Retour au livre!

21Or, celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous a consacrés par
son onction, c’est Dieu; 22il nous a aussi marqués de son empreinte et a mis
l’Esprit comme un gage dans notre cœur.
[Retour au livre!

5Personne ne pourra te résister tant que tu vivras. Je serai avec toi comme
j’ai été avec Moïse. *Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas.
[Retour au livre!
13Eternel, maître de l’univers, heureux l’homme qui se confie en toi!

[Retour au livre!
[Retour au livre!

34Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin
de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.
[Retour au livre!

Chapitre 8 La vie animée

par l’Esprit
1Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit!. 2En effet, la loi de l’Esprit qui donne la vie en
Jésus-Christ m’a libéré de la loi du péché et de la mort,
[Retour au livre!

27En effet, Dieu a voulu leur faire connaître la glorieuse richesse de ce


mystère parmi les non-Juifs, c’est-à-dire Christ en vous, l’espérance de la
gloire.
[Retour au livre!

19Ne le savez-vous pas? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en
vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-
mêmes,
[Retour au livre!

17Or le Seigneur, c’est l’Esprit, et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la


liberté.

5Et celui qui nous a préparés pour cela, c’est Dieu, qui nous a donné le gage
de l’Esprit.
[Retour au livre!

14Offre en sacrifice à Dieu ta reconnaissance, et accomplis tes vœux envers


le Très-Haut.
[Retour au livre!

2Dieu est mon Sauveur. Je serai plein de confiance et je n’aurai plus peur, car
l’Eternel, oui, *l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges. C’est lui
qui m’a sauvé.» 3Vous puiserez avec joie de l’eau aux sources du salut 4et
vous direz, ce jour-là: «Célébrez l’Eternel, faites appel à lui, faites connaître
ses actes parmi les peuples, rappelez combien son nom est grand! 5Chantez
l’Eternel, car il a fait des choses magnifiques: qu’on les fasse connaître sur
toute la terre!»
[Retour au livre!

7Tu fais de lui pour toujours une source de bénédictions, tu le combles de


joie par ta présence.
[Retour au livre!
4Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur! Je le répète: réjouissez-vous!

[Retour au livre!
[Retour au livre!

Invitation à l’adoration

1Venez, crions de joie en l’honneur de l’Eternel, poussons des cris de joie


en l’honneur du rocher de notre salut! 2Allons au-devant de lui avec des
louanges, faisons retentir des chants en son honneur,

11Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi, car tu n’abandonnes pas
ceux qui te cherchent, Eternel!
[Retour au livre!

8Combien ta bonté est précieuse, ô Dieu! A l’ombre de tes ailes les hommes
cherchent un refuge. 9Ils se rassasient de l’abondance de ta maison, et tu les
fais boire au torrent de tes délices, 10car c’est auprès de toi qu’est la source
de la vie, et c’est par ta lumière que nous voyons la lumière.

15Je bénirai sa nourriture, je rassasierai de pain ses pauvres,


[Retour au livre!

12Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: «Ramassez les morceaux


qui restent, afin que rien ne se perde.» 13Ils les ramassèrent donc et ils
remplirent douze paniers avec les morceaux qui restaient des cinq pains
d’orge après que tous eurent mangé.
[Retour au livre!
16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel,

[Retour au livre!
[Retour au livre!
Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

13En effet, c’est moi, l’Eternel, ton Dieu, qui empoigne ta main droite et qui
te dis: «N’aie pas peur! Je viens moi-même à ton secours.»
[Retour au livre!

10Ne murmurez pas comme certains d’entre eux l’ont fait, de sorte qu’ils
sont morts sous les coups du destructeur.
[Retour au livre!

28C’est pourquoi, puisque nous recevons un royaume inébranlable, attachons-


nous à la grâce qui nous permet de rendre à Dieu un culte qui lui soit agréable,
avec respect et avec piété. 29Notre Dieu est en effet un feu dévorant.
[Retour au livre!

24Je le déclare, l’Eternel est mon bien, c’est pourquoi je veux m’attendre à
lui. 25L’Eternel a de la bonté pour celui qui compte sur lui, pour celui qui le
recherche. 26Il est bon d’attendre en silence le secours de l’Eternel.
[Retour au livre!

31mais ceux qui comptent sur l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur
envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer.
[Retour au livre!

11Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta


présence, un bonheur éternel à ta droite.
[Retour au livre!

2Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le
renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de
Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
Apocalypse 2.4
[Retour au livre!
4Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

27En effet, Dieu a voulu leur faire connaître la glorieuse richesse de ce


mystère parmi les non-Juifs, c’est-à-dire Christ en vous, l’espérance de la
gloire.
[Retour au livre!

17Et même si mon sang doit couler pour le sacrifice et le service de votre
foi, j’en suis heureux et je me réjouis avec vous tous.
[Retour au livre!

15Je vous le dis en vérité: celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu
comme un petit enfant n’y entrera pas.»
[Retour au livre!

3»A celui qui est ferme dans ses intentions tu assures une paix profonde
parce qu’il se confie en toi.
Ecclésiaste 3.1
[Retour au livre!

Un temps pour tout

1Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel: 2un
temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps
pour arracher ce qui a été planté, 3un temps pour tuer et un temps pour guérir,
un temps pour démolir et un temps pour construire, 4un temps pour pleurer et
un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser, 5un
temps pour lancer des pierres et un temps pour en ramasser, un temps pour
embrasser et un temps pour s’éloigner des embrassades, 6un temps pour
chercher et un temps pour perdre, un temps pour garder et un temps pour jeter,
7un temps pour déchirer et un temps pour coudre, un temps pour se taire et un
temps pour parler, 8un temps pour aimer et un temps pour détester, un temps
pour la guerre et un temps pour la paix. 9Mais quel avantage celui qui agit
retire-t-il de la peine qu’il se donne? 10J’ai vu quelle occupation Dieu réserve
aux humains. 11Il fait toute chose belle au moment voulu. Il a même mis dans
leur cœur la pensée de l’éternité, même si l’homme ne peut pas comprendre
l’œuvre que Dieu accomplit du début à la fin. 12J’ai reconnu que leur seul
bonheur consiste à se réjouir et à bien agir pendant leur vie, 13et que, si un
homme mange, boit et prend du plaisir dans tout son travail, c’est un cadeau
de Dieu. 14J’ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, sans qu’on
puisse ajouter ou enlever quoi que ce soit, et que Dieu agit de cette manière
afin qu’on éprouve de la crainte devant lui. 15Ce qui existe a déjà existé, tout
comme ce qui existera, et Dieu ramène ce qui est passé.

L’homme et la bête

16J’ai encore vu, sous le soleil, qu’à l’endroit désigné pour le jugement se
trouvait la méchanceté et qu’à l’endroit désigné pour la justice régnait la
méchanceté. 17Je me suis dit dans mon cœur: «Le juste et le méchant, c’est
Dieu qui les jugera, car il y a un temps pour toute activité et pour tout ce qui
se fait.» 18Je me suis dit dans mon cœur, à propos des humains, que Dieu les
met à l’épreuve pour qu’ils voient par eux-mêmes qu’ils ne sont que des
bêtes. 19En effet, le sort de l’homme et celui de la bête sont identiques: ils
meurent tous les deux, ils ont tous un même souffle et la supériorité de
l’homme sur la bête est nulle, puisque tout n’est que fumée. 20Tout va au
même endroit. Tout a été fait à partir de la poussière et tout retourne à la
poussière. 21Qui sait si le souffle des humains monte vers les hauteurs et si le
souffle de la bête descend dans la terre? 22J’ai vu qu’il n’y a rien de mieux
pour l’homme que de se réjouir de ce qu’il fait: voilà quelle est sa part. En
effet, qui le ramènera pour qu’il voie ce qui sera après lui?
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!

5Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton


intelligence!
[Retour au livre!

27Le Dieu d’éternité est un refuge; sous ses bras éternels est un abri. Devant
toi il a chassé l’ennemi et il a dit: ‘Extermine-le.’
[Retour au livre!

13Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me chercherez de


tout votre cœur. 14Je me laisserai trouver par vous, déclare l’Eternel, et je
ramènerai vos déportés. Je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les
endroits où je vous ai chassés, déclare l’Eternel, et je vous ferai revenir à
l’endroit d’où je vous ai fait partir en exil.
[Retour au livre!

9*Goûtez et voyez combien l’Eternel est bon! Heureux l’homme qui cherche
refuge en lui!
[Retour au livre!

13Elle donna à l’Eternel, qui lui avait parlé, le nom d’Atta-El-Roï car elle
dit: «Ai-je vu ici la trace de celui qui me voit?» 14C’est pourquoi l’on a
appelé ce puits le puits de Lachaï-Roï. Il se trouve entre Kadès et Bared.
[Retour au livre!

19Le soir de ce même dimanche, les portes de la maison où les disciples se


trouvaient [rassemblés! étaient fermées car ils avaient peur des chefs juifs; Jésus
vint alors se présenter au milieu d’eux et leur dit: «Que la paix soit avec vous!»
[Retour au livre!

15Que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul
corps, règne dans votre cœur. Et soyez reconnaissants.
[Retour au livre!
6Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers droits. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

17Priez sans cesse,

[Retour au livre!
[Retour au livre!
6Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers droits. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

19Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse,


avec gloire, en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

17En effet, nos légères difficultés du moment présent produisent pour nous,
au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire.
[Retour au livre!

20A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus
que tout ce que nous demandons ou pensons,
[Retour au livre!

18Ainsi nous regardons non pas à ce qui est visible, mais à ce qui est
invisible, car les réalités visibles sont passagères et les invisibles sont
éternelles.
[Retour au livre!

17Que toute créature fasse silence devant l’Eternel, car il s’est réveillé et sort
de sa demeure sainte.»
[Retour au livre!

9En effet, l’Eternel parcourt toute la terre du regard pour soutenir ceux dont
le cœur lui est attaché sans réserve. Tu t’es comporté de façon stupide dans
cette affaire, car désormais tu auras des guerres.»
[Retour au livre!

Le divin berger

1Psaume de David. L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2Il me


fait prendre du repos dans des pâturages bien verts, il me dirige près d’une
eau paisible. 3Il me redonne des forces, il me conduit dans les sentiers de la
justice à cause de son nom.
[Retour au livre!

7Nous portons ce trésor dans des vases de terre afin que cette puissance
extraordinaire soit attribuée à Dieu, et non à nous.
[Retour au livre!

15En effet, voici ce qu’avait dit le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël:


«C’est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut, c’est dans le
calme et la confiance que sera votre force», mais vous ne l’avez pas
voulu!
[Retour au livre!

17je t’offrirai un sacrifice de reconnaissance et je ferai appel au nom de


l’Eternel;
[Retour au livre!

2La femme répondit au serpent: «Nous mangeons du fruit des arbres du


jardin. 3Cependant, en ce qui concerne le fruit de l’arbre qui est au milieu du
jardin, Dieu a dit: ‘Vous n’en mangerez pas et vous n’y toucherez pas, sinon
vous mourrez.’» 4Le serpent dit alors à la femme: «Vous ne mourrez
absolument pas, 5mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux
s’ouvriront et vous serez comme Dieu: vous connaîtrez le bien et le mal.» 6La
femme vit que l’arbre était porteur de fruits bons à manger, agréable à
regarder et précieux pour ouvrir l’intelligence. Elle prit de son fruit et en
mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle et il en mangea.
[Retour au livre!

7Mais si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans
la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de
Jésus[-Christ! son Fils nous purifie de tout péché.
[Retour au livre!

7»Cependant, Eternel, c’est toi qui es notre père. Nous sommes l’argile, tu
es notre potier, nous sommes tous l’œuvre de tes mains.
[Retour au livre!
8Mon cœur dit de ta part: «Recherchez-moi!» Je te recherche, Eternel!

[Retour au livre!
[Retour au livre!

15Je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras et je te


ramènerai dans ce pays, car je ne t’abandonnerai pas tant que je n’aurai pas
accompli ce que je te dis.»
[Retour au livre!

31Que dirons-nous donc de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre
nous?
[Retour au livre!
8Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

38En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les
dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39ni la hauteur, ni la
profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de
Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
[Retour au livre!

14L’Eternel répondit: «Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du


repos.»
[Retour au livre!

7»Béni soit l’homme qui fait confiance à l’Eternel et qui place son espérance
en lui!
[Retour au livre!

28Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu,
de ceux qui sont appelés conformément à son plan.
[Retour au livre!

2J’avais mis mon espérance en l’Eternel, et il s’est penché vers moi, il a


écouté mes cris.
[Retour au livre!

9Vous, au contraire, vous êtes un peuple choisi, des prêtres royaux, une nation
sainte, un peuple racheté afin de proclamer les louanges de celui qui vous a
appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière.
[Retour au livre!

24Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse
et de joie!
[Retour au livre!

13Frères et sœurs, je n’estime pas m’en être moi-même déjà emparé, mais je
fais une chose: oubliant ce qui est derrière et me portant vers ce qui est
devant, 14je cours vers le but pour remporter le prix de l’appel céleste de Dieu
en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

22Moïse fit partir Israël de la mer des Roseaux et ils prirent la direction du
désert de Shur. Après 3 journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent
pas d’eau. 23Ils arrivèrent à Mara, mais ils ne purent pas boire l’eau de Mara
parce qu’elle était amère. C’est pourquoi cet endroit fut appelé Mara. 24Le
peuple murmura contre Moïse en disant: «Que boirons-nous?» 25Moïse cria à
l’Eternel et l’Eternel lui indiqua un morceau de bois qu’il jeta dans l’eau, et
l’eau devint douce. Ce fut là que l’Eternel donna au peuple des prescriptions
et des règles, et ce fut là qu’il le mit à l’épreuve.
[Retour au livre!
15Mais moi, je me confie en toi, Eternel! Je dis: «Tu es mon Dieu!» [Retour

au livre!
[Retour au livre!

23Tout ce que vous faites, faites-le de tout votre cœur, comme pour le
Seigneur et non pour des hommes,
[Retour au livre!

5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je
demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
[Retour au livre!

4Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!


[Retour au livre!

20Mais en réalité, Christ est ressuscité, précédant ainsi ceux qui sont morts.
21En effet, puisque la mort est venue à travers un homme, c’est aussi à
travers un homme qu’est venue la résurrection des morts. 22Et comme tous
meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, 23mais chacun à
son propre rang: Christ en premier, puis ceux qui appartiennent à Christ lors
de son retour.
[Retour au livre!

19Cette espérance, nous la possédons comme une ancre solide et sûre de


l’âme; elle pénètre derrière le voile,
[Retour au livre!

2Dieu est mon Sauveur. Je serai plein de confiance et je n’aurai plus peur, car
l’Eternel, oui, *l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges. C’est lui
qui m’a sauvé.»
[Retour au livre!

3Des extrémités de la terre, dans ma faiblesse, je crie à toi: conduis-moi sur le


rocher trop élevé pour moi! 4Oui, tu es pour moi un refuge, une tour fortifiée,
en face de l’ennemi. 5Je voudrais habiter éternellement dans ta tente, me
réfugier sous l’abri de tes ailes. - Pause.
[Retour au livre!

18Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir
la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en
gloire, par l’Esprit du Seigneur.
[Retour au livre!

3Ils se criaient l’un à l’autre: «*Saint, saint, saint est l’Eternel, le maître de
l’univers! Sa gloire remplit toute la terre!»
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
[Retour au livre!

18exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté


de Dieu pour vous en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

7Il ne redoute pas les mauvaises nouvelles, son cœur est ferme, plein de
confiance dans l’Eternel.
[Retour au livre!

10N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. Ne promène pas des regards
inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens
par ma main droite, la main de la justice.
[Retour au livre!

14Une fois cette rosée dissipée, il y avait à la surface du désert quelque chose
de petit comme des grains, quelque chose de fin comme la gelée blanche sur
la terre. 15Les Israélites regardèrent et se dirent l’un à l’autre: «Qu’est-ce que
c’est?» En effet, ils ne savaient pas ce que c’était. Moïse leur dit: «C’est le
pain que L’Eternel vous donne pour nourriture. 16Voici ce que l’Eternel a
ordonné: Que chacun de vous en ramasse ce qu’il faut pour sa nourriture, une
mesure de 2 litres par personne, suivant le nombre que vous êtes. Chacun en
prendra pour ceux qui sont dans sa tente.» 17C’est ce que firent les Israélites,
et ils en ramassèrent les uns plus, les autres moins. 18On mesurait ensuite la
quantité précise; *celui qui avait ramassé plus n’avait rien de trop, et celui qui
avait ramassé moins n’en manquait pas. Chacun ramassait ce qu’il fallait pour
sa nourriture. 1Moïse leur dit: «Que personne n’en laisse jusqu’au matin.»
20Ils n’écoutèrent pas Moïse et certains en laissèrent jusqu’au matin; mais il
s’y mit des vers et cela devint infect. Moïse fut irrité contre ces gens.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

6Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à
Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance.
7Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, gardera
votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

16Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir


compassion et de trouver grâce pour être secourus au moment opportun.
[Retour au livre!

3De loin, l’Eternel s’est montré à moi: «Je t’aime d’un amour éternel, c’est
pourquoi je te conserve ma bonté.»
[Retour au livre!

10Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause


de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du
manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe
d’un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
[Retour au livre!

17Fais briller ton visage sur ton serviteur, sauve-moi par ta grâce!

8Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des
hommes,
[Retour au livre!

39Il se réveilla, menaça le vent et dit à la mer: «Silence! Tais-toi!» Le vent


tomba et il y eut un grand calme.
[Retour au livre!

6Fortifiez-vous et prenez courage! N’ayez pas peur et ne soyez pas effrayés


devant eux, car l’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même avec toi. Il ne te
délaissera pas, il ne t’abandonnera pas.»
[Retour au livre!

2Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours toujours présent dans la
détresse. 3C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est
bouleversée, quand les montagnes sont ébranlées au cœur des mers
[Retour au livre!

26Puis Dieu dit: «Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance!


Qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail,
sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.» 27Dieu créa
l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. *Il créa l’homme et la
femme.
[Retour au livre!

6De fait, la nature humaine tend vers la mort, tandis que l’Esprit tend vers la
vie et la paix.
[Retour au livre!

36Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.

27Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

21Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, mais c’est le plan de


l’Eternel qui s’accomplit.
[Retour au livre!

8C’est vers toi, Eternel, Seigneur, que je tourne le regard, c’est en toi que je
cherche un refuge: n’abandonne pas ma vie!

11Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta


présence, un bonheur éternel à ta droite.
[Retour au livre!

11«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine
sur la terre.»
[Retour au livre!

Chapitre 8

La vie animée par l’Esprit


1Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit!.
[Retour au livre!

2Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à
la perfection. En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix
en méprisant la honte qui s’y attachait et il s’est assis à la droite du trône de
Dieu.
[Retour au livre!

27Eux, ils disparaîtront, tandis que toi, tu restes là. Ils vieilliront tous comme
un vêtement; tu les remplaceras comme un habit, et ils céderont la place,
28mais toi, tu es toujours le même et ton existence n’aura pas de fin.
[Retour au livre!

16Voilà pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même si notre être


extérieur se détruit, notre être intérieur se renouvelle de jour en jour. 17En
effet, nos légères difficultés du moment présent produisent pour nous, au- delà
de toute mesure, un poids éternel de gloire. 18Ainsi nous regardons non pas à
ce qui est visible, mais à ce qui est invisible, car les réalités visibles sont
passagères et les invisibles sont éternelles.
[Retour au livre!
16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

20»Je ne prie pas pour eux seulement, mais encore pour ceux qui croiront en
moi à travers leur parole, 21afin que tous soient un comme toi, Père, tu es en
moi et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient [un! en nous pour que le
monde croie que tu m’as envoyé. 22Je leur ai donné la gloire que tu m’as
donnée afin qu’ils soient un comme nous sommes un 23- moi en eux et toi en
moi -, afin qu’ils soient parfaitement un et qu’ainsi le monde reconnaisse que
tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
[Retour au livre!

29Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de
celui qui est à bout. 30Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes
gens se mettent à trébucher, 31mais ceux qui comptent sur l’Eternel
renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent
sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer.
[Retour au livre!

22les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent


pas fin; 23elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande! 24Je
le déclare, l’Eternel est mon bien, c’est pourquoi je veux m’attendre à lui.
25L’Eternel a de la bonté pour celui qui compte sur lui, pour celui qui le
recherche. 26Il est bon d’attendre en silence le secours de l’Eternel.
[Retour au livre!

9*Goûtez et voyez combien l’Eternel est bon! Heureux l’homme qui cherche
refuge en lui!
[Retour au livre!

28C’est pourquoi, puisque nous recevons un royaume inébranlable, attachons-


nous à la grâce qui nous permet de rendre à Dieu un culte qui lui soit agréable,
avec respect et avec piété. 29Notre Dieu est en effet un feu dévorant.
[Retour au livre!
105Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

2Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les


diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,
[Retour au livre!

9et il m’a dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la
faiblesse.» Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier de mes faiblesses
afin que la puissance de Christ repose sur moi.
[Retour au livre!

2Rendez à l’Eternel la gloire due à son nom, prosternez-vous devant


l’Eternel avec des ornements sacrés!
[Retour au livre!

25Qui de vous peut, par ses inquiétudes, ajouter un instant à la durée de sa


vie? 26Si donc vous ne pouvez rien faire, même pour si peu, pourquoi vous
inquiétez-vous du reste?

79pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la
mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»
[Retour au livre!

25C’est un piège que de trembler devant les hommes, mais se confier en


l’Eternel procure la sécurité.
[Retour au livre!

10Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire; moi, je suis venu
afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance.
[Retour au livre!

24»Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et


aimera le second, ou il s’attachera au premier et méprisera le second. Vous ne
pouvez pas servir Dieu et l’argent.
Apocalypse 2.4
[Retour au livre!
4Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

16Je prie qu’il vous donne, conformément à la richesse de sa gloire, d’être


puissamment fortifiés par son Esprit dans votre être intérieur, 17de sorte que
le Christ habite dans votre cœur par la foi. Je prie que vous soyez enracinés et
fondés dans l’amour
[Retour au livre!

11Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta


présence, un bonheur éternel à ta droite.
[Retour au livre!

2Rendez à l’Eternel la gloire due à son nom, prosternez-vous devant


l’Eternel avec des ornements sacrés!
[Retour au livre!

8Vous l’aimez sans l’avoir vu, vous croyez en lui sans le voir encore et vous
vous réjouissez d’une joie indescriptible et glorieuse
[Retour au livre!

2Allons au-devant de lui avec des louanges, faisons retentir des chants en
son honneur,
[Retour au livre!

5Voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous
annonçons: Dieu est lumière et il n’y a pas de ténèbres en lui.
[Retour au livre!

3»A celui qui est ferme dans ses intentions tu assures une paix profonde
parce qu’il se confie en toi.
[Retour au livre!

18Ainsi nous regardons non pas à ce qui est visible, mais à ce qui est
invisible, car les réalités visibles sont passagères et les invisibles sont
éternelles.
[Retour au livre!

20Vous aviez projeté de me faire du mal, Dieu l’a changé en bien pour
accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux.
[Retour au livre!

4Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne redoute


aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me
réconforte.
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!

13En effet, c’est moi, l’Eternel, ton Dieu, qui empoigne ta main droite et qui
te dis: «N’aie pas peur! Je viens moi-même à ton secours.»
[Retour au livre!

13Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ!. [Retour au livre!
[Retour au livre!

28Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu,
de ceux qui sont appelés conformément à son plan.
[Retour au livre!

7Mais moi, je regarderai vers l’Eternel, je mettrai mon espérance dans le


Dieu de mon salut, mon Dieu m’exaucera.
[Retour au livre!

5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je
demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
[Retour au livre!

8En ce qui concerne la détresse que nous avons connue en Asie, nous ne
voulons en effet pas vous laisser ignorer, frères et sœurs, que nous avons été
accablés à l’extrême, au-delà de nos forces, au point que nous désespérions
même de rester en vie. 9Nous avions intérieurement accepté notre arrêt de
mort afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes mais en Dieu qui
ressuscite les morts.
[Retour au livre!

20remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur


Jésus-Christ;
[Retour au livre!

6Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à
Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance.
[Retour au livre!

27»Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas
comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas
effrayer.
[Retour au livre!

14L’Eternel répondit: «Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du


repos.»
[Retour au livre!

28»Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos. 29Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par
moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre
âme.
[Retour au livre!

6Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève
au moment voulu. 7Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même
prend soin de vous.
[Retour au livre!

18exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté


de Dieu pour vous en Jésus-Christ.
[Retour au livre!
37En effet, rien n’est impossible à Dieu.» [Retour au livre!
[Retour au livre!

9et il m’a dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la
faiblesse.» Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier de mes faiblesses
afin que la puissance de Christ repose sur moi.
[Retour au livre!

10Puis j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: «Maintenant le salut est
arrivé, ainsi que la puissance, le règne de notre Dieu et l’autorité de son Messie.
En effet, il a été jeté dehors, l’accusateur de nos frères et sœurs, celui qui les
accusait jour et nuit devant notre Dieu.
[Retour au livre!

16prenez en toute circonstance le bouclier de la foi, avec lequel vous


pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du mal;
[Retour au livre!

7Soumettez-vous donc à Dieu, mais résistez au diable et il fuira loin de vous.


8Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains,
pécheurs; purifiez votre cœur, hommes partagés.
[Retour au livre!

21Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, mais c’est le plan de


l’Eternel qui s’accomplit.
[Retour au livre!

79pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la
mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»
[Retour au livre!

19Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse,


avec gloire, en Jésus-Christ.
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
[Retour au livre!

24Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en
vérité.»
[Retour au livre!

8En effet, vos pensées ne sont pas mes pensées et mes voies ne sont pas vos
voies, déclare l’Eternel. 9Le ciel est bien plus haut que la terre. De même,
mes voies sont bien au-dessus de vos voies, et mes pensées bien au-dessus de
vos pensées.
[Retour au livre!

12Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, de manière peu claire, mais
alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais partiellement, mais alors
je connaîtrai complètement, tout comme j’ai été connu.
[Retour au livre!

11L’Eternel donne de la force à son peuple, l’Eternel bénit son peuple en lui
procurant la paix.
[Retour au livre!

7Mais si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans
la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de
Jésus[-Christ! son Fils nous purifie de tout péché.
[Retour au livre!

10Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause


de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du
manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe
d’un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
[Retour au livre!

12Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui
me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière
de la vie.»
[Retour au livre!

31Que dirons-nous donc de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
32Lui qui n’a pas épargné son propre Fils mais l’a donné pour nous tous,
comment ne nous accorderait-il pas aussi tout avec lui?
[Retour au livre!

7Mais moi, je regarderai vers l’Eternel, je mettrai mon espérance dans le


Dieu de mon salut, mon Dieu m’exaucera.
[Retour au livre!

6Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève
au moment voulu.
[Retour au livre!

Jésus lui dit: «C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au
Père qu’en passant par moi.
[Retour au livre!

2Je combats ainsi afin que, unis dans l’amour, ils soient encouragés dans leur
cœur et qu’ils soient enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le
mystère de Dieu, aussi bien du Père que de Christ. 3C’est en lui que sont
cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.
[Retour au livre!

6Il assure la sécurité de ton existence, il te fournit en abondance le salut, la


sagesse et la connaissance. La crainte de l’Eternel, tel est le trésor de Sion.
[Retour au livre!

8Quand ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu en train de parcourir le jardin


vers le soir, l’homme et sa femme se cachèrent loin de l’Eternel Dieu au
milieu des arbres du jardin.
[Retour au livre!
16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

10N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. Ne promène pas des regards
inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens
par ma main droite, la main de la justice.
[Retour au livre!

17L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve. Il fera de toi sa
plus grande joie. Il gardera le silence dans son amour, puis il se réjouira à
grands cris à ton sujet.»
[Retour au livre!

19L’Eternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux dont
l’esprit est abattu. 20Beaucoup de malheurs atteignent le juste, mais l’Eternel
l’en délivre toujours:
[Retour au livre!

13Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et


la fin.
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!
8Mon cœur dit de ta part: «Recherchez-moi!» Je te recherche, Eternel!

[Retour au livre!
[Retour au livre!

14Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de


votre nature propre pour satisfaire ses convoitises.
[Retour au livre!

12Ainsi donc, en tant qu’êtres choisis par Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-
vous de sentiments de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de
patience.
[Retour au livre!

15Cette apparition, le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le


Seigneur des seigneurs, la révélera au moment voulu. 16Il est le seul à
posséder l’immortalité, lui qui habite une lumière inaccessible et qu’aucun
homme n’a vu ni ne peut voir. A lui soient l’honneur et la puissance éternelle.
Amen!
[Retour au livre!

8Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains,


pécheurs; purifiez votre cœur, hommes partagés.
[Retour au livre!

28En effet, c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être, comme
l’ont aussi dit quelques-uns de vos poètes: ‘Nous sommes aussi de sa race.’
[Retour au livre!

3L’Eternel est grand et digne de recevoir toute louange, sa grandeur est


insondable. 4Que chaque génération célèbre tes œuvres et proclame ton
extraordinaire façon d’agir! 5Je dirai la splendeur glorieuse de ta majesté, je
chanterai tes merveilles. 6On parlera de ta puissance redoutable et je
raconterai ta grandeur.
[Retour au livre!

23La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera


Emmanuel, ce qui signifie «Dieu avec nous».
[Retour au livre!

6Ainsi donc, tout comme vous avez accueilli le Seigneur Jésus-Christ,


marchez en lui; 7soyez enracinés et fondés en lui, affermis dans la foi telle
qu’elle vous a été enseignée, et soyez-en riches en exprimant votre
reconnaissance à Dieu.

L’œuvre de Christ et la liberté qui en découle


[Retour au livre!

27Fais-moi comprendre la voie de tes décrets, et je méditerai sur tes


merveilles!
[Retour au livre!

9En effet, l’Eternel parcourt toute la terre du regard pour soutenir ceux dont
le cœur lui est attaché sans réserve. Tu t’es comporté de façon stupide dans
cette affaire, car désormais tu auras des guerres.»
[Retour au livre!

15Par Christ, offrons [donc! sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-
à-dire le fruit de lèvres qui reconnaissent publiquement lui appartenir.
[Retour au livre!

16Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps et


de toute manière! Que le Seigneur soit avec vous tous!
[Retour au livre!

21»Réconcilie-toi avec Dieu, sois en paix avec lui! C’est ainsi que tu
connaîtras le bonheur.
[Retour au livre!

13En effet, c’est moi, l’Eternel, ton Dieu, qui empoigne ta main droite et qui
te dis: «N’aie pas peur! Je viens moi-même à ton secours.»
[Retour au livre!

31Les voies de Dieu sont parfaites, la parole de l’Eternel est pure; il est un
bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.
[Retour au livre!

13En effet, c’est moi, l’Eternel, ton Dieu, qui empoigne ta main droite et qui
te dis: «N’aie pas peur! Je viens moi-même à ton secours.»
[Retour au livre!

11«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine
sur la terre.»
[Retour au livre!

2Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons


un jour n’a pas encore été révélé. [Mais! nous savons que, lorsque Christ
apparaîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu’il est.
[Retour au livre!

16Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps et


de toute manière! Que le Seigneur soit avec vous tous!
[Retour au livre!

18Il n’y a pas de peur dans l’amour; au contraire, l’amour parfait chasse la peur,
car la peur implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n’est pas parfait
dans l’amour.
[Retour au livre!

2Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les


diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,
[Retour au livre!
13Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ!. [Retour au livre!
[Retour au livre!

3»A celui qui est ferme dans ses intentions tu assures une paix profonde
parce qu’il se confie en toi.
[Retour au livre!
3»Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. [Retour au livre!
[Retour au livre!
4Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

4Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa


présence!

2Le ciel raconte la gloire de Dieu et l’étendue révèle l’œuvre de ses mains.
3Le jour en instruit un autre jour, la nuit en donne connaissance à une autre
nuit.
[Retour au livre!

2Certes, les ténèbres recouvrent la terre et l’obscurité profonde enveloppe


les peuples, mais sur toi l’Eternel se lèvera, sur toi sa gloire apparaîtra.
[Retour au livre!

22Jésus dit ensuite à ses disciples: «C’est pourquoi je vous le dis: ne vous
inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de
ce dont vous serez habillés. 23La vie est plus que la nourriture et le corps plus
que le vêtement. 24Observez les corbeaux: ils ne sèment pas et ne
moissonnent pas, ils n’ont ni cave ni grenier, et Dieu les nourrit. Vous valez
beaucoup plus que les oiseaux! 25Qui de vous peut, par ses inquiétudes,
ajouter un instant à la durée de sa vie? 26Si donc vous ne pouvez rien faire,
même pour si peu, pourquoi vous inquiétez-vous du reste? 27Observez
comment poussent les plus belles fleurs: elles ne travaillent pas et ne tissent
pas; cependant je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a
pas eu d’aussi belles tenues que l’une d’elles. 28Si Dieu habille ainsi l’herbe
qui est aujourd’hui dans les champs et qui demain sera jetée au feu, il le fera
d’autant plus volontiers pour vous, gens de peu de foi! 29Et vous, ne
cherchez pas ce que vous mangerez ni ce que vous boirez et ne soyez pas
inquiets. 30En effet, tout cela, ce sont les membres des autres peuples du
monde qui le recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin.
31Recherchez plutôt le royaume de Dieu et [tout! cela vous sera donné en
plus.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!

18Jésus s’approcha et leur dit: «Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et
sur la terre.
[Retour au livre!

4Entrez dans ses portes avec reconnaissance, dans ses parvis avec des chants
de louange! Célébrez-le, bénissez son nom,
[Retour au livre!

8Avant tout, ayez un amour ardent les uns pour les autres, car l’amour
couvrira une foule de péchés.
[Retour au livre!

18Il n’y a pas de peur dans l’amour; au contraire, l’amour parfait chasse la peur,
car la peur implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n’est pas parfait
dans l’amour.
[Retour au livre!
4Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

17Priez sans cesse,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

6Oui, mon âme, repose-toi sur Dieu, car c’est de lui que vient mon
espérance.
[Retour au livre!

2Dieu est mon Sauveur. Je serai plein de confiance et je n’aurai plus peur, car
l’Eternel, oui, *l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges. C’est lui
qui m’a sauvé.»
[Retour au livre!

5En effet, ceux qui se conforment à leur nature propre se préoccupent des
réalités de la nature humaine, tandis que ceux qui se conforment à l’Esprit sont
préoccupés par ce qui est de l’Esprit. 6De fait, la nature humaine tend vers la
mort, tandis que l’Esprit tend vers la vie et la paix.
[Retour au livre!

10Ne murmurez pas comme certains d’entre eux l’ont fait, de sorte qu’ils
sont morts sous les coups du destructeur.
[Retour au livre!

79pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la
mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»
[Retour au livre!

8Le vent souffle où il veut et tu en entends le bruit, mais tu ne sais pas d’où il
vient, ni où il va. C’est aussi le cas de toute personne qui est née de l’Esprit.»
[Retour au livre!

22Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la


bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.
[Retour au livre!

3De loin, l’Eternel s’est montré à moi: «Je t’aime d’un amour éternel, c’est
pourquoi je te conserve ma bonté.»
[Retour au livre!

10Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause


de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du
manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe
d’un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
[Retour au livre!

9Vous, au contraire, vous êtes un peuple choisi, des prêtres royaux, une nation
sainte, un peuple racheté afin de proclamer les louanges de celui qui vous a
appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière.
[Retour au livre!

18Ainsi nous regardons non pas à ce qui est visible, mais à ce qui est
invisible, car les réalités visibles sont passagères et les invisibles sont
éternelles.
[Retour au livre!

3Ils se criaient l’un à l’autre: «*Saint, saint, saint est l’Eternel, le maître de
l’univers! Sa gloire remplit toute la terre!»
[Retour au livre!

5J’espère en l’Eternel de toute mon âme et je m’attends à sa promesse. 6Je


compte sur le Seigneur plus que les gardes n’attendent le matin, oui, plus que
les gardes n’attendent le matin.
[Retour au livre!

10En réalité, c’est lui qui nous a faits; nous avons été créés en Jésus-Christ
pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les
pratiquions.

Juifs et non-Juifs unis en Christ


[Retour au livre!

8On t’a fait connaître, homme, ce qui est bien et ce que l’Eternel demande de
toi: c’est que tu mettes en pratique le droit, que tu aimes la bonté et que tu
marches humblement avec ton Dieu.
[Retour au livre!

22Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os.

25La force et l’honneur, voilà ce qui l’habille. Elle rit en pensant à l’avenir.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

23La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera


Emmanuel, ce qui signifie «Dieu avec nous».
[Retour au livre!

4En lui, Dieu nous a choisis avant la création du monde pour que nous
soyons saints et sans défaut devant lui. Dans son amour,

13En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile qui
vous sauve, en lui vous avez cru et vous avez été marqués de l’empreinte du
Saint-Esprit qui avait été promis. 14Il est le gage de notre héritage en
attendant la libération de ceux que Dieu s’est acquis pour célébrer sa gloire.

Prière de Paul pour les Ephésiens


[Retour au livre!

9Le cœur de l’homme peut méditer sa voie, mais c’est l’Eternel qui dirige
ses pas.
[Retour au livre!

11En effet, moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare
l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et
de l’espérance.
[Retour au livre!

12Alors tous ceux qui se confient en toi se réjouiront, ils seront pour toujours
dans l’allégresse, et tu les protégeras; tu seras un sujet de joie pour ceux qui
aiment ton nom,
[Retour au livre!

20A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus que
tout ce que nous demandons ou pensons, 21à lui soit la gloire dans l’Eglise
[et! en Jésus-Christ, pour toutes les générations, aux siècles des siècles!
Amen!
[Retour au livre!

24A celui qui peut vous garder de toute chute et vous faire paraître devant sa
gloire irréprochables et dans l’allégresse, 25oui, à Dieu seul [sage!, qui nous a
sauvés [par Jésus-Christ notre Seigneur!, appartiennent gloire, majesté, force
et puissance [avant tous les temps,! maintenant et pour l’éternité! Amen!
[Retour au livre!

5Personne ne pourra te résister tant que tu vivras. Je serai avec toi comme
j’ai été avec Moïse. *Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas.
[Retour au livre!

2Eternel, notre Seigneur, que ton nom est magnifique sur toute la terre! Ta
majesté domine le ciel. 2*Par la bouche des enfants et des nourrissons, tu as
fondé ta gloire pour confondre tes adversaires, pour réduire au silence
l’ennemi, l’homme avide de vengeance. 3Quand je contemple le ciel, œuvre
de tes mains, la lune et les étoiles que tu y as placées, 5je dis: *«Qu’est-ce que
l’homme, pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l’homme, pour que tu
prennes soin de lui?»
[Retour au livre!

19Ne le savez-vous pas? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en
vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-
mêmes,
[Retour au livre!

13Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me chercherez


de tout votre cœur.
[Retour au livre!

7Mais moi, je regarderai vers l’Eternel, je mettrai mon espérance dans le


Dieu de mon salut, mon Dieu m’exaucera.
[Retour au livre!

8«Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et
qui vient, le Tout-Puissant.»

Vision du Fils de l’homme


[Retour au livre!

24‘Que l’Eternel te bénisse et te garde! 25Que l’Eternel fasse briller son


visage sur toi et t’accorde sa grâce! 26Que l’Eternel se tourne vers toi et te
donne la paix!’
[Retour au livre!

17je t’offrirai un sacrifice de reconnaissance et je ferai appel au nom de


l’Eternel;
[Retour au livre!

4Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur! Je le répète: réjouissez-vous!


5Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.
6Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à
Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance.
[Retour au livre!

10Mais moi, je suis pareil à un olivier verdoyant dans la maison de Dieu, je


me confie dans la bonté de Dieu pour toujours et à perpétuité.
[Retour au livre!

6Fortifiez-vous et prenez courage! N’ayez pas peur et ne soyez pas effrayés


devant eux, car l’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même avec toi. Il ne te
délaissera pas, il ne t’abandonnera pas.»
[Retour au livre!

30N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été marqués
d’une empreinte pour le jour de la libération.
[Retour au livre!

10N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. Ne promène pas des regards
inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens
par ma main droite, la main de la justice.
[Retour au livre!

5Ils conspirent pour le faire tomber de son poste élevé; ils prennent plaisir
au mensonge. Ils bénissent de leur bouche, et ils maudissent dans leur cœur.
- Pause. 6Oui, mon âme, repose-toi sur Dieu, car c’est de lui que vient mon
espérance. 7Oui, c’est lui mon rocher et mon salut, ma forteresse: je ne serai
pas ébranlé.
[Retour au livre!

24Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse et
de joie!

2Allons au-devant de lui avec des louanges, faisons retentir des chants en son
honneur,
[Retour au livre!

17L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve. Il fera de toi sa
plus grande joie. Il gardera le silence dans son amour, puis il se réjouira à
grands cris à ton sujet.»
[Retour au livre!

Le divin berger

1Psaume de David. L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2Il me


fait prendre du repos dans des pâturages bien verts, il me dirige près d’une eau
paisible. 3Il me redonne des forces, il me conduit dans les sentiers de la
justice à cause de son nom. 4Même quand je marche dans la sombre vallée de
la mort, je ne redoute aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui:
voilà ce qui me réconforte.
[Retour au livre!

16Voilà pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même si notre être extérieur
se détruit, notre être intérieur se renouvelle de jour en jour. 17En effet, nos
légères difficultés du moment présent produisent pour nous, au- delà de toute
mesure, un poids éternel de gloire.
[Retour au livre!

8Dès le matin, fais-moi entendre ta bonté, car je me confie en toi! Fais-moi


connaître le chemin où je dois marcher, car je me tourne vers toi!
[Retour au livre!

15Je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras et je te


ramènerai dans ce pays, car je ne t’abandonnerai pas tant que je n’aurai pas
accompli ce que je te dis.»
[Retour au livre!

9*Goûtez et voyez combien l’Eternel est bon! Heureux l’homme qui cherche
refuge en lui!
[Retour au livre!

8En effet, vos pensées ne sont pas mes pensées et mes voies ne sont pas vos
voies, déclare l’Eternel. 9Le ciel est bien plus haut que la terre. De même,
mes voies sont bien au-dessus de vos voies, et mes pensées bien au-dessus de
vos pensées.
[Retour au livre!

4Eternel, le matin tu entends ma voix, le matin je me tourne vers toi et


j’attends,

2O Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche. Mon âme a soif de toi, mon corps
soupire après toi, dans une terre aride, desséchée, sans eau.
[Retour au livre!
13Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ!. [Retour au livre!
[Retour au livre!

32vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.»

Jésus lui dit: «C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au
Père qu’en passant par moi.
[Retour au livre!

13En effet, c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire pour son
projet bienveillant.
[Retour au livre!

Chapitre 8 La vie animée

par l’Esprit
1Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit!.
[Retour au livre!

10O Dieu, nous pensons à ta bonté au milieu de ton temple.

4Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

12Sur Benjamin il dit: «C’est le bien-aimé de l’Eternel, il habitera en sécurité


auprès de lui. L’Eternel le couvrira toujours et résidera entre ses épaules.»
[Retour au livre!

3Sois attentif à mes cris, mon roi et mon Dieu! C’est à toi que j’adresse ma
prière. 4Eternel, le matin tu entends ma voix, le matin je me tourne vers toi et
j’attends,
[Retour au livre!

27Le Dieu d’éternité est un refuge; sous ses bras éternels est un abri. Devant
toi il a chassé l’ennemi et il a dit: ‘Extermine-le.’
[Retour au livre!

37»Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés; ne condamnez pas et vous ne
serez pas condamnés; pardonnez et vous serez pardonnés.
[Retour au livre!

8Désormais, la couronne de justice m’est réservée. Le Seigneur, le juste juge,


me la remettra ce jour-là, et non seulement à moi, mais aussi à tous ceux qui
auront attendu avec amour sa venue.

Dernières informations et salutations


[Retour au livre!

5il nous a sauvés. Et il ne l’a pas fait à cause des actes de justice que nous
aurions pu accomplir, mais conformément à sa compassion, à travers le bain
de la nouvelle naissance et le renouvellement du Saint-Esprit
[Retour au livre!

Chapitre 8 La vie animée

par l’Esprit
1Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit!.
[Retour au livre!

23Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le
Père en esprit et en vérité. En effet, ce sont là les adorateurs que recherche le
Père. 24Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et
en vérité.»
[Retour au livre!

4Entrez dans ses portes avec reconnaissance, dans ses parvis avec des chants
de louange! Célébrez-le, bénissez son nom,
[Retour au livre!

38En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les
dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39ni la hauteur, ni la
profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de
Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
[Retour au livre!

3Tout le jour, mes adversaires me harcèlent; ils sont nombreux, ils me font la
guerre avec arrogance. 4Quand je suis dans la crainte, je me confie en toi.5Je
loue Dieu pour sa parole. Je me confie en Dieu, je n’ai peur de rien: que peuvent
me faire des créatures?
[Retour au livre!

19Je vais faire une chose nouvelle, qui est déjà en germe. Ne la remarquerez-
vous pas? Je vais tracer un chemin en plein désert et mettre des fleuves dans
les endroits arides.
[Retour au livre!

5En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté
reposera sur son épaule; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant,
Père éternel, Prince de la paix.
[Retour au livre!

9Réjouis-toi, fille de Sion! Lance des acclamations, fille de Jérusalem! *Voici


ton roi qui vient à toi; il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un
âne, sur un ânon, le petit d’une ânesse.
[Retour au livre!

15Et vous n’avez pas reçu un esprit d’esclavage pour être encore dans la
crainte, mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions:
«Abba! Père!» 16L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous
sommes enfants de Dieu.
[Retour au livre!

5Dieu dit: «Ne t’approche pas d’ici, *retire tes sandales, car l’endroit où tu
te tiens est une terre sainte.»
[Retour au livre!

8Les uns s’appuient sur leurs chars, les autres sur leurs chevaux; nous, nous
célébrons l’Eternel, notre Dieu.
[Retour au livre!

9Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les
pardonner et pour nous purifier de tout mal.
[Retour au livre!

79pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la
mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»
[Retour au livre!

11Je vous ai dit cela afin que ma joie demeure en vous et que votre joie soit
complète.
[Retour au livre!

12Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, de manière peu claire, mais
alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais partiellement, mais alors
je connaîtrai complètement, tout comme j’ai été connu.
[Retour au livre!

19»J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis
devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie
afin de vivre, toi et ta descendance, 20en aimant l’Eternel, ton Dieu, en lui
obéissant et en t’attachant à lui. Oui, c’est de lui que dépendent ta vie et sa
durée, et c’est ainsi que tu pourras rester dans le pays que l’Eternel a juré de
donner à tes ancêtres Abraham, Isaac et Jacob.»
[Retour au livre!

27Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. *Il créa
l’homme et la femme.
[Retour au livre!

2Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le
renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de
Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
[Retour au livre!

14Ils combattront contre l’Agneau et l’Agneau les vaincra parce qu’il est le
Seigneur des seigneurs et le Roi des rois. Ceux qui ont été appelés, choisis et
fidèles et sont avec lui les vaincront aussi.»
[Retour au livre!

13Il n’y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis.
14Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. 15Je ne vous
appelle plus serviteurs parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son
seigneur, mais je vous ai appelés amis parce que je vous ai fait connaître tout
ce que j’ai appris de mon Père.
[Retour au livre!

4»Tu ne te feras pas de sculpture sacrée ni de représentation de ce qui est en


haut dans le ciel, en bas sur la terre et dans l’eau plus bas que la terre. 5Tu ne
te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l’Eternel, ton
Dieu, je suis un Dieu jaloux. Je punis la faute des pères sur les enfants jusqu’à
la troisième et la quatrième génération de ceux qui me détestent,
[Retour au livre!
29Oui, tu es ma lumière, Eternel! L’Eternel éclaire mes ténèbres. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

12Il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui
ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»
[Retour au livre!

24Jusqu’à présent, vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez et


vous recevrez, afin que votre joie soit complète.
[Retour au livre!

7Il a fait cela afin de montrer dans les temps à venir l’infinie richesse de sa
grâce par la bonté qu’il a manifestée envers nous en Jésus-Christ. 8En effet,
c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne
vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
[Retour au livre!

Chapitre 3 Christ supérieur à

Moïse et Josué
1Ainsi donc, frères et sœurs saints, vous qui avez part à l’appel céleste, portez
vos pensées sur l’apôtre et le grand-prêtre de la foi que nous professons,
Jésus[-Christ!.
[Retour au livre!

6Quand on tourne les regards vers lui, on est rayonnant de joie, et le visage
ne rougit pas de honte.
[Retour au livre!

23L’Eternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie; 24s’il


tombe, il n’est pas rejeté, car l’Eternel lui prend la main.

11Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta


présence, un bonheur éternel à ta droite.
[Retour au livre!

34Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin
de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.
[Retour au livre!

9et il m’a dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la
faiblesse.» Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier de mes faiblesses
afin que la puissance de Christ repose sur moi.
[Retour au livre!

9En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, épanchez votre cœur devant
lui! Dieu est notre refuge. - Pause.
[Retour au livre!

2J’avais mis mon espérance en l’Eternel, et il s’est penché vers moi, il a


écouté mes cris. 3Il m’a retiré de la fosse de destruction, du fond de la boue,
et il a établi mes pieds sur le rocher, il a affermi mes pas. 4Il a mis dans ma
bouche un cantique nouveau, une louange à notre Dieu. Beaucoup l’ont vu;
ils ont eu de la crainte et se sont confiés en l’Eternel.

6Pourquoi être abattue, mon âme, et gémir en moi? Espère en Dieu, car je le
louerai encore! Il est mon salut et mon Dieu.

11l’Eternel prend plaisir en ceux qui le craignent, en ceux qui s’attendent à sa


bonté.
[Retour au livre!

13Le figuier embaume par ses fruits et les vignes en fleur répandent leur
parfum. Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!
[Retour au livre!

41Jésus lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour


beaucoup de choses, 42mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne
part, elle ne lui sera pas enlevée.»
[Retour au livre!

27Il a voulu qu’ils cherchent le Seigneur et qu’ils s’efforcent de le trouver en


tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous. 28En effet, c’est en
lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être, comme l’ont aussi dit
quelques-uns de vos poètes: ‘Nous sommes aussi de sa race.’
[Retour au livre!
Chapitre 11 Exemples de

foi
1Or la foi, c’est la ferme assurance des choses qu’on espère, la démonstration
de celles qu’on ne voit pas.
[Retour au livre!

16prenez en toute circonstance le bouclier de la foi, avec lequel vous


pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du mal;
[Retour au livre!

5Voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous annonçons:
Dieu est lumière et il n’y a pas de ténèbres en lui. 6Si nous disons que nous
sommes en communion avec lui tout en marchant dans les ténèbres, nous
mentons et nous ne mettons pas la vérité en pratique. 7Mais si nous marchons
dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans la lumière, nous sommes
en communion les uns avec les autres et le sang de Jésus[-Christ! son Fils
nous purifie de tout péché.
[Retour au livre!

2Dieu est mon Sauveur. Je serai plein de confiance et je n’aurai plus peur, car
l’Eternel, oui, *l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges. C’est lui
qui m’a sauvé.»
[Retour au livre!

2Comme une biche soupire après des cours d’eau, ainsi mon âme soupire
après toi, ô Dieu! 3Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant. Quand donc
pourrai-je me présenter devant Dieu?

6Quand on tourne les regards vers lui, on est rayonnant de joie, et le visage ne
rougit pas de honte.
[Retour au livre!

15afin d’être irréprochables et purs, des enfants de Dieu sans défaut au milieu
d’une génération perverse et corrompue. C’est comme des flambeaux dans le
monde que vous brillez parmi eux
[Retour au livre!

5Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton


intelligence!
[Retour au livre!

15En effet, voici ce qu’avait dit le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël:


«C’est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut, c’est dans le
calme et la confiance que sera votre force», mais vous ne l’avez pas
voulu!
[Retour au livre!

8car si autrefois vous étiez ténèbres, maintenant vous êtes lumière dans le
Seigneur. Conduisez-vous comme des enfants de lumière! 9Le fruit de
l’Esprit consiste en effet dans toute forme de bonté, de justice et de vérité.
10Discernez ce qui est agréable au Seigneur
[Retour au livre!

8Mais vous, ne vous faites pas appeler maîtres, car un seul est votre maître,
[c’est le Christ,! et vous êtes tous frères.

Les pratiques religieuses

1»Gardez-vous bien de faire des dons devant les hommes pour qu’ils vous
regardent; sinon, vous n’aurez pas de récompense auprès de votre Père
céleste. 2Donc, lorsque tu fais un don à quelqu’un, ne sonne pas de la
trompette devant toi, comme le font les hypocrites dans les synagogues et
dans les rues afin de recevoir la gloire qui vient des hommes. Je vous le dis en
vérité, ils ont leur récompense. 3Mais toi, quand tu fais un don, que ta main
gauche ne sache pas ce que fait ta droite, 4afin que ton don se fasse en secret;
et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [lui-même ouvertement!.
5»Lorsque tu pries, ne sois pas comme les hypocrites: ils aiment prier debout
dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes. Je vous
le dis en vérité, ils ont leur récompense. 6Mais toi, quand tu pries, entre dans
ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton
Père, qui voit dans le secret, te le rendra [ouvertement!. 7»En priant, ne
multipliez pas les paroles comme les membres des autres peuples: ils
s’imaginent en effet qu’à force de paroles ils seront exaucés. 8Ne les imitez
pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant que vous le lui
demandiez. 9»Voici donc comment vous devez prier: ‘Notre Père céleste! Que
la sainteté de ton nom soit respectée, 10que ton règne vienne, que ta volonté
soit faite sur la terre comme au ciel. 11Donne-nous aujourd’hui notre pain
quotidien; 12pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons
à ceux qui nous ont offensés; 13ne nous expose pas à la tentation, mais
délivre-nous du mal, [car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le
règne, la puissance et la gloire.
Amen!!’ 14»Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous
pardonnera aussi; 15mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne
vous pardonnera pas non plus vos fautes. 16»Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas
un air triste comme les hypocrites. En effet, ils présentent un visage tout défait
pour montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils ont leur
récompense. 17Mais toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage
18afin de ne pas montrer que tu jeûnes aux hommes, mais à ton Père qui est là
dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Les biens matériels

19»Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où les mites et la rouille
détruisent et où les voleurs percent les murs pour voler, 20mais amassez- vous
des trésors dans le ciel, où les mites et la rouille ne détruisent pas et où les
voleurs ne peuvent pas percer les murs ni voler! 21En effet, là où est ton trésor,
là aussi sera ton cœur. 22»L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état,
tout ton corps sera éclairé; 23mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps
sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien ces
ténèbres seront grandes! 24»Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il
détestera le premier et aimera le second, ou il s’attachera au premier et méprisera
le second. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent. 25»C’est pourquoi je vous
dis: Ne vous inquiétez pas de ce que vous mangerez [et boirez! pour vivre, ni de
ce dont vous habillerez votre corps. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture et
le corps plus que le vêtement? 26Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment pas
et ne moissonnent pas, ils n’amassent rien dans des greniers, et votre Père
céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? 27Qui de vous, par
ses inquiétudes, peut ajouter un instant à la durée de sa vie? 28Et pourquoi vous
inquiéter au sujet du vêtement? Etudiez comment poussent les plus belles fleurs
des champs: elles ne travaillent pas et ne tissent pas; 29cependant je vous dis que
Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a pas eu d’aussi belles tenues que
l’une d’elles. 30Si Dieu habille ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui
et qui demain sera jetée au feu, ne le fera-t-il pas bien
plus volontiers pour vous, gens de peu de foi? 31Ne vous inquiétez donc pas
et ne dites pas: ‘Que mangerons-nous? Que boirons-nous? Avec quoi nous
habillerons-nous?’ 32En effet, tout cela, ce sont les membres des autres
peuples qui le recherchent. Or, votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
33Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera
donné en plus. 34Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain
prendra soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.
[Retour au livre!

12Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui
me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière
de la vie.»
[Retour au livre!

14Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut
pas être cachée, 15et on n’allume pas non plus une lampe pour la mettre sous
un seau, mais on la met sur son support et elle éclaire tous ceux qui sont dans
la maison. 16Que, de la même manière, votre lumière brille devant les
hommes afin qu’ils voient votre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent
la gloire de votre Père céleste.

Christ et la loi
[Retour au livre!

18Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir
la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en
gloire, par l’Esprit du Seigneur.
[Retour au livre!

14Dieu dit à Moïse: «Je suis celui qui suis.» Et il ajouta: «Voici ce que tu
diras aux Israélites: ‘Je suis m’a envoyé vers vous.’»
[Retour au livre!

4Entrez dans ses portes avec reconnaissance, dans ses parvis avec des chants
de louange! Célébrez-le, bénissez son nom,
[Retour au livre!

18exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté


de Dieu pour vous en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

27Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

28Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu,
de ceux qui sont appelés conformément à son plan.
[Retour au livre!

13Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me chercherez


de tout votre cœur.
[Retour au livre!

8Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai,


j’aurai le regard sur toi.

35Conduis-moi dans le sentier de tes commandements, car je l’aime.

8Dès le matin, fais-moi entendre ta bonté, car je me confie en toi! Fais-moi


connaître le chemin où je dois marcher, car je me tourne vers toi!
[Retour au livre!

12Réjouissez-vous dans l’espérance et soyez patients dans la détresse.


Persévérez dans la prière.
[Retour au livre!

8Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, enfilons la cuirasse de la foi
et de l’amour et ayons pour casque l’espérance du salut.
[Retour au livre!

18Ainsi, par deux actes irrévocables dans lesquels il est impossible que Dieu
mente, nous sommes puissamment encouragés, nous dont le seul refuge a été
de saisir l’espérance qui nous était proposée. 19Cette espérance, nous la
possédons comme une ancre solide et sûre de l’âme; elle pénètre derrière le
voile,
[Retour au livre!

Science infinie de Dieu

1Au chef de chœur. Psaume de David. Eternel, tu m’examines et tu me


connais, 2tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, tu discernes de loin
ma pensée. 3Tu sais quand je marche et quand je me couche, et toutes mes
voies te sont familières. 4La parole n’est pas encore sur ma langue que déjà,
Eternel, tu la connais entièrement.

23Examine-moi, ô Dieu, et connais mon cœur, mets-moi à l’épreuve et


connais mes pensées! 24Regarde si je suis sur une mauvaise voie et conduis-
moi sur la voie de l’éternité!
[Retour au livre!

18Il n’y a pas de peur dans l’amour; au contraire, l’amour parfait chasse la peur,
car la peur implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n’est pas parfait
dans l’amour.
[Retour au livre!

19Cette espérance, nous la possédons comme une ancre solide et sûre de


l’âme; elle pénètre derrière le voile,
[Retour au livre!

28Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui. Ainsi, nous aurons de


l’assurance lorsqu’il apparaîtra, nous n’aurons pas la honte d’être loin de lui
lors de son retour.

La pratique de la justice
[Retour au livre!

37Jésus lui répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de
toute ton âme et de toute ta pensée.
[Retour au livre!

2Rendez à l’Eternel la gloire due à son nom, prosternez-vous devant


l’Eternel avec des ornements sacrés!
[Retour au livre!

3Ils se criaient l’un à l’autre: «*Saint, saint, saint est l’Eternel, le maître de
l’univers! Sa gloire remplit toute la terre!»
[Retour au livre!

27En effet, Dieu a voulu leur faire connaître la glorieuse richesse de ce


mystère parmi les non-Juifs, c’est-à-dire Christ en vous, l’espérance de la
gloire.
[Retour au livre!

20et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et


moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.»
[Retour au livre!

19Le soir de ce même dimanche, les portes de la maison où les disciples se


trouvaient [rassemblés! étaient fermées car ils avaient peur des chefs juifs; Jésus
vint alors se présenter au milieu d’eux et leur dit: «Que la paix soit avec vous!»
[Retour au livre!

38Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a
dit l’Ecriture.»
[Retour au livre!

38En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les
dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39ni la hauteur, ni la
profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de
Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
[Retour au livre!

5Personne ne pourra te résister tant que tu vivras. Je serai avec toi comme
j’ai été avec Moïse. *Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas.
[Retour au livre!

15Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas compassion


du fils qui est sorti de son ventre? Même si elle l’oubliait, moi je ne
t’oublierai jamais. 16Vois! Je t’ai gravée sur mes mains. Tes murailles sont
constamment devant moi.
[Retour au livre!

7Tu fais de lui pour toujours une source de bénédictions, tu le combles de joie
par ta présence.

11mais autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant sa bonté est grande
pour ceux qui le craignent;
[Retour au livre!

38Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a
dit l’Ecriture.»
[Retour au livre!

18Celui qui parle à la légère blesse comme une épée, tandis que la langue
des sages apporte la guérison.
[Retour au livre!

19Ainsi donc, mes frères et sœurs bien-aimés, que chacun soit prompt à
écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère,
[Retour au livre!

29Qu’aucune parole malsaine ne sorte de votre bouche, mais seulement de


bonnes paroles qui, en fonction des besoins, servent à l’édification et
transmettent une grâce à ceux qui les entendent.
[Retour au livre!

Jésus lui dit: «C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au
Père qu’en passant par moi.
[Retour au livre!
2Persévérez dans la prière, veillez-y dans une attitude de reconnaissance.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

7Garde le silence devant l’Eternel et espère en lui, ne t’irrite pas contre celui
qui réussit dans ses entreprises, contre l’homme qui réalise ses méchants
projets!
[Retour au livre!

16L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de
Dieu. 17Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de
Dieu et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui afin de prendre
aussi part à sa gloire.
[Retour au livre!

9Vous, au contraire, vous êtes un peuple choisi, des prêtres royaux, une nation
sainte, un peuple racheté afin de proclamer les louanges de celui qui vous a
appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière.
[Retour au livre!

15Même s’il me tuait, je continuerais à espérer en lui. Oui, je défendrai ma


conduite devant lui.
[Retour au livre!

34Il rend mes pieds aussi agiles que ceux des biches, et il me fait tenir
debout sur les hauteurs.
[Retour au livre!

17En effet, le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de


l’olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture; les brebis
disparaîtront du pâturage, et il n’y aura plus de bœufs dans les étables.
18Mais moi, je veux me réjouir en l’Eternel, je veux être dans l’allégresse à
cause du Dieu de mon salut. 19L’Eternel, le Seigneur, est ma force: il rend
mes pieds semblables à ceux des biches et il me fait marcher sur mes
hauteurs. Au chef de chœur. Avec instruments à cordes.
[Retour au livre!

5Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton


intelligence! 6Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers
droits.
[Retour au livre!

Chapitre 5 Fruits de la justice

obtenue par la foi


1Ainsi donc, déclarés justes sur la base de la foi, nous avons la paix avec Dieu
par l’intermédiaire de notre Seigneur Jésus-Christ;
[Retour au livre!

16Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps et


de toute manière! Que le Seigneur soit avec vous tous!
[Retour au livre!

8L’abîme appelle un autre abîme au fracas de tes cascades, toutes tes vagues
et tous tes flots passent sur moi.

Invitation à l’adoration

1Venez, crions de joie en l’honneur de l’Eternel, poussons des cris de joie


en l’honneur du rocher de notre salut! 2Allons au-devant de lui avec des
louanges, faisons retentir des chants en son honneur,
[Retour au livre!

24»C’est pourquoi, toute personne qui entend ces paroles que je dis et les met
en pratique, je la comparerai à un homme prudent qui a construit sa maison
sur le rocher. 25La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont
soufflé et se sont déchaînés contre cette maison; elle ne s’est pas écroulée,
parce qu’elle était fondée sur le rocher.
[Retour au livre!

10Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause


de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du
manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe
d’un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
[Retour au livre!

21[En effet,! celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait devenir péché pour
nous afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu.»
[Retour au livre!

22On vous a enseigné à vous débarrasser du vieil homme qui correspond à


votre ancienne manière de vivre et se détruit sous l’effet de ses désirs
trompeurs, 23à vous laisser renouveler par l’Esprit dans votre intelligence
24et à vous revêtir de l’homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la
sainteté que produit la vérité.
[Retour au livre!

15Faites donc bien attention à la façon dont vous vous conduisez: ne vous
comportez pas comme des fous, mais comme des sages: 16rachetez le temps,
car les jours sont mauvais.
[Retour au livre!
105Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

17L’Esprit et l’épouse disent: «Viens!» Que celui qui entend dise: «Viens!»
Que celui qui a soif vienne! Que celui qui veut de l’eau de la vie la prenne
gratuitement!
[Retour au livre!

37Tous ceux que le Père me donne viendront à moi et je ne mettrai pas


dehors celui qui vient à moi.
[Retour au livre!

16Je prie qu’il vous donne, conformément à la richesse de sa gloire, d’être


puissamment fortifiés par son Esprit dans votre être intérieur, 17de sorte que
le Christ habite dans votre cœur par la foi. Je prie que vous soyez enracinés et
fondés dans l’amour
[Retour au livre!

3Il ne cassera pas le roseau abîmé et n’éteindra pas la mèche qui fume encore,
mais c’est en toute vérité qu’il révélera le droit.

10Même si les montagnes s’éloignaient, même si les collines étaient


ébranlées, mon amour ne s’éloignera pas de toi et mon alliance de paix ne sera
pas ébranlée, dit celui qui a compassion de toi, l’Eternel.
[Retour au livre!

26De même l’Esprit aussi nous vient en aide dans notre faiblesse. En effet,
nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières, mais
l’Esprit lui-même intercède [pour nous! par des soupirs que les mots ne
peuvent exprimer.
[Retour au livre!

23La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera


Emmanuel, ce qui signifie «Dieu avec nous».
[Retour au livre!

10Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire; moi, je suis venu
afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance.11»Je suis le
bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.
[Retour au livre!

8«Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et
qui vient, le Tout-Puissant.»

Vision du Fils de l’homme


[Retour au livre!
Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

26*Autrefois tu as fondé la terre, et le ciel est l’œuvre de tes mains. 27Eux,


ils disparaîtront, tandis que toi, tu restes là. Ils vieilliront tous comme un
vêtement; tu les remplaceras comme un habit, et ils céderont la place,
28mais toi, tu es toujours le même et ton existence n’aura pas de fin.

15«Voilà le Dieu qui est notre Dieu pour toujours et à perpétuité; il sera
notre guide jusqu’à la mort.»
[Retour au livre!

18Le soir, le matin, à midi, je soupire et je gémis, et il entendra ma voix.

6C’est ainsi que tout fidèle peut te prier au moment convenable. Si de


grandes eaux débordent, elles ne l’atteindront pas.

9En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, épanchez votre cœur devant
lui! Dieu est notre refuge. - Pause.
[Retour au livre!

31mais ceux qui comptent sur l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur
envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer.
[Retour au livre!

4Je demande à l’Eternel une chose, que je désire ardemment: je voudrais


habiter toute ma vie dans la maison de l’Eternel, pour contempler la beauté de
l’Eternel et pour admirer son temple,
[Retour au livre!

8Enfin, frères et sœurs, portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce qui
est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est digne
d’être aimé, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est synonyme de qualité
morale et ce qui est digne de louange.
[Retour au livre!

9C’est aussi pourquoi Dieu l’a élevé à la plus haute place et lui a donné le
nom qui est au-dessus de tout nom 10afin qu’au nom de Jésus chacun plie le
genou dans le ciel, sur la terre et sous la terre 11et que toute langue
reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.
[Retour au livre!

Dieu, le seul Sauveur

Maintenant, voici ce que dit l’Eternel, celui qui t’a créé, Jacob, celui qui t’a
façonné, Israël: N’aie pas peur, car je t’ai racheté. Je t’ai appelé par ton nom:
tu m’appartiens! 2Si tu traverses de l’eau, je serai moi-même avec toi; si tu
traverses les fleuves, ils ne te submergeront pas. Si tu marches dans le feu, tu
ne te brûleras pas et la flamme ne te fera pas de mal. 3En effet, je suis
l’Eternel, ton Dieu, le Saint d’Israël, ton sauveur. J’ai donné l’Egypte en
rançon pour toi, l’Ethiopie et Saba à ta place. 4Parce que tu as de la valeur à
mes yeux, parce que tu as de l’importance et que je t’aime, je donne des
hommes à ta place, des peuples en échange de ta vie. 5N’aie pas peur, car je
suis moi-même avec toi. Je ramènerai ta descendance de l’est et je te
rassemblerai de l’ouest. 6Je dirai au nord: «Donne!» et au sud: «Ne retiens
personne! Ramène mes fils des pays lointains et mes filles de l’extrémité de
la terre, 7tous ceux qui portent mon nom, que j’ai créés pour ma gloire, que
j’ai façonnés, que j’ai faits.» 8Fais sortir le peuple aveugle qui pourtant a des
yeux, et les sourds qui pourtant ont des oreilles. 9Que toutes les nations se
rassemblent, que les peuples se réunissent. Lequel d’entre eux a révélé ces
choses? Lesquels nous ont annoncé les premiers événements? Qu’ils
présentent leurs témoins et se défendent, qu’on puisse écouter et dire: «C’est
vrai!» 10C’est vous qui êtes mes témoins, déclare l’Eternel, ainsi que mon
serviteur, celui que j’ai choisi afin que vous sachiez, croyiez et reconnaissiez
qui je suis: avant moi jamais aucun dieu n’a été formé et après moi jamais
aucun autre n’existera. 11C’est moi, moi seul qui suis l’Eternel, et il n’y a
aucun sauveur en dehors de moi. 12C’est moi qui ai fait des révélations, qui
ai sauvé, qui ai annoncé les événements, ce n’est pas un de vos dieux
étrangers. Vous êtes donc mes témoins, déclare l’Eternel, que c’est moi qui
suis Dieu. 13Je le suis depuis le début, et personne ne peut délivrer qui que
ce soit de mon pouvoir. Quand j’agis, qui
pourrait s’y opposer? 14Voici ce que dit l’Eternel, celui qui vous rachète, le
Saint d’Israël: à cause de vous, j’envoie l’ennemi contre Babylone et je fais
couler tous les fuyards, même les Babyloniens, sur leurs bateaux dont ils sont
fiers. 15Je suis l’Eternel, votre Saint, le créateur d’Israël, votre roi. 16Voici ce
que dit l’Eternel, celui qui ouvre un chemin dans la mer et un passage dans l’eau
puissante, 17qui fait partir en campagne des chars et des chevaux, une armée et
de puissants guerriers: ils se couchent tous ensemble pour ne plus se relever, ils
sont anéantis, éteints comme une mèche. 18Ne pensez plus aux premiers
événements, ne cherchez plus à comprendre ce qui est ancien! 19Je vais faire
une chose nouvelle, qui est déjà en germe. Ne la remarquerez-vous pas? Je vais
tracer un chemin en plein désert et mettre des fleuves dans les endroits arides.
20Les animaux sauvages, les chacals et les autruches me rendront gloire parce
que j’aurai donné de l’eau dans le désert, des fleuves dans les endroits arides,
pour faire boire mon *peuple, celui que j’ai choisi. 21Le peuple que je me suis
formé proclamera mes louanges. 22Ce n’est pas à moi que tu as fait appel,
Jacob! Oui, tu t’es fatigué de moi,
Israël! 23Tu ne m’as pas offert tes agneaux en holocauste et tu ne m’as pas
honoré par tes sacrifices. Je ne t’ai pas importuné pour que tu me fasses des
offrandes, je ne t’ai pas fatigué pour recevoir de l’encens. 24Tu n’as pas acheté
des plantes aromatiques pour moi et tu ne m’as pas rassasié de la graisse de tes
sacrifices. Tu m’as seulement importuné par tes péchés, tu m’as fatigué par tes
fautes. 25Pourtant c’est moi, moi qui efface tes transgressions à cause de moi-
même, et je ne me souviendrai plus de tes péchés. 26Réveille mes souvenirs,
plaidons ensemble, parle toi-même pour te défendre! 27Ton premier ancêtre,
déjà, a péché et tes interprètes se sont rebellés contre moi. 28Voilà pourquoi j’ai
déshonoré les responsables du sanctuaire, j’ai voué Jacob à la destruction et
Israël aux insultes.
[Retour au livre!

Louanges et festin de noces

1Après cela, j’entendis dans le ciel comme la voix forte d’une foule immense
qui disait: «Alléluia! Le salut, la gloire et la puissance sont à notre Dieu.
2Oui, ses jugements sont vrais et justes, car il a jugé la grande prostituée qui
corrompait la terre par son immoralité et il a vengé ses serviteurs en lui
redemandant leur sang, qu’elle avait versé.» 3Ils dirent une seconde fois:
«Alléluia! Et la fumée de cette ville s’élève aux siècles des siècles.» 4Les
vingt-quatre anciens et les quatre êtres vivants se prosternèrent alors et
adorèrent le Dieu qui est assis sur le trône en disant: «Amen! Alléluia!» 5Une
voix sortit du trône et dit: «Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous
qui le craignez, petits et grands!» 6Et j’entendis comme la voix d’une foule
immense. Elle ressemblait au bruit de grosses eaux, au grondement de forts
coups de tonnerre, et elle disait: «Alléluia! Car le Seigneur, notre Dieu tout-
puissant, a établi son règne. 7Réjouissons-nous, soyons dans la joie et
rendons-lui gloire, car voici venu le moment des noces de l’Agneau, et son
épouse s’est préparée. 8Il lui a été donné de s’habiller d’un fin lin, éclatant,
pur.» En effet, le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. 9L’ange me dit
alors: «Ecris: ‘Heureux ceux qui sont invités au festin des noces de
l’Agneau!’» Puis il ajouta: «Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.»
10Je tombai à ses pieds pour l’adorer, mais il me dit: «Garde-toi bien de le
faire! Je suis ton compagnon de service et celui de tes frères et sœurs qui
gardent le témoignage de Jésus. Adore Dieu, car le témoignage de Jésus est
l’esprit de la prophétie.»

Victoire sur la bête et le prétendu prophète

11Ensuite, je vis le ciel ouvert, et voici qu’un cheval blanc apparut. Celui qui
le montait s’appelle «Fidèle et Véritable», il juge et combat avec justice.
12Ses yeux étaient comme une flamme de feu et il y avait de nombreuses
couronnes sur sa tête. Il portait un nom écrit, que personne d’autre que lui ne
connaît. 13Il était habillé d’un vêtement trempé de sang. Son nom est «la
Parole de Dieu». 14Les armées célestes le suivaient, montées sur des chevaux
blancs et habillées d’un fin lin, blanc et pur. 15De sa bouche sortait une épée
aiguë [à deux tranchants! pour frapper les nations. Il les dirigera avec un
sceptre de fer et il écrasera lui-même le raisin dans la cuve à vin de l’ardente
colère du Dieu tout-puissant. 16Il portait sur son vêtement et sur sa cuisse un
nom écrit: «Roi des rois et Seigneur des seigneurs». 17Je vis un [autre! ange
debout dans le soleil. Il cria d’une voix forte à tous les oiseaux qui volaient
haut dans le ciel: «Venez, rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu
18afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des
guerriers, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, la chair de tous les
hommes, libres et esclaves, petits et grands.» 19Alors je vis la bête, les rois
de la terre et leurs armées rassemblés pour faire la guerre à celui qui montait
le cheval et à son armée. 20La bête fut capturée, ainsi que le prétendu
prophète qui avait accompli devant elle des signes miraculeux pour égarer
ceux qui avaient reçu la marque de la bête et adoré son image. Tous les deux
furent jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre. 21Les autres
furent tués par l’épée qui sortait de la bouche de celui qui montait le cheval,
et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

La protection pleinement suffisante de Dieu

1Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout- Puissant.
2Je dis à l’Eternel: «Tu es mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je
me confie!» 3Oui, c’est lui qui te délivre du piège de l’oiseleur et de la peste
dévastatrice. 4Il te couvrira de ses ailes et tu trouveras un refuge sous son
plumage. Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. 5Tu ne redouteras ni les
terreurs de la nuit ni la flèche qui vole durant le jour, 6ni la peste qui rôde
dans les ténèbres ni le fléau qui frappe en plein midi. 4Si 1000 tombent à côté
de toi et 10’000 à ta droite, tu ne seras pas atteint. 8Ouvre seulement les yeux,
et tu verras la punition des méchants. 9«Oui, tu es mon refuge, Eternel!» Tu
fais du Très-Haut ta retraite? 10Aucun mal ne t’arrivera, aucun fléau
n’approchera de ta tente, 11car *il donnera ordre à ses anges de te garder dans
toutes tes voies. 12Ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne
heurte une pierre. 13Tu marcheras sur le lion et sur la vipère, tu piétineras le
lionceau et le dragon. 14Puisqu’il est attaché à moi, je le délivrerai; je le
protégerai, puisqu’il connaît mon nom. 15Il fera appel à moi et je lui
répondrai. Je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je l’honorerai.
16Je le comblerai de longs jours et je lui ferai voir mon salut.
[Retour au livre!

2Au contraire, je suis calme et tranquille comme un enfant sevré qui se


trouve avec sa mère, je suis comme un enfant sevré.

7Tu fais de lui pour toujours une source de bénédictions, tu le combles de joie
par ta présence.
[Retour au livre!
3C’est lui qui pardonne toutes tes fautes, qui guérit toutes tes maladies.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

2Vous désirez et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et jaloux, et vous
ne pouvez rien obtenir; vous avez des luttes et des conflits. Vous ne possédez
pas parce que vous ne demandez pas. 3Quand vous demandez, vous ne
recevez pas parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos
passions.
[Retour au livre!

7Et pour que je ne sois pas rempli d’orgueil à cause de ces révélations
extraordinaires, j’ai reçu une écharde dans le corps, un ange de Satan pour me
frapper et m’empêcher de m’enorgueillir. 8Trois fois j’ai supplié le Seigneur
de l’éloigner de moi, 9et il m’a dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance
s’accomplit dans la faiblesse.» Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier
de mes faiblesses afin que la puissance de Christ repose sur moi. 10C’est
pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les insultes, dans les détresses,
dans les persécutions, dans les angoisses pour Christ, car quand je suis faible,
c’est alors que je suis fort.
[Retour au livre!

7»Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et


l’on vous ouvrira.
[Retour au livre!

23«Eternel, Dieu d’Israël! Il n’y a aucun dieu qui soit ton pareil, ni en haut
dans le ciel ni en bas sur la terre: tu gardes ton alliance et ta bonté envers tes
serviteurs, envers ceux qui marchent devant toi de tout leur cœur!
[Retour au livre!

22Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté,


la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. 23Contre de telles
attitudes, il n’y a pas de loi.
[Retour au livre!

7Soumettez-vous donc à Dieu, mais résistez au diable et il fuira loin de vous.


[Retour au livre!

Chapitre 8 La vie animée

par l’Esprit
1Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit!. 2En effet, la loi de l’Esprit qui donne la vie en
Jésus-Christ m’a libéré de la loi du péché et de la mort,
[Retour au livre!

2Dieu est mon Sauveur. Je serai plein de confiance et je n’aurai plus peur, car
l’Eternel, oui, *l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges. C’est lui
qui m’a sauvé.»
[Retour au livre!

9Lorsqu’ils furent arrivés à l’endroit que Dieu lui avait indiqué, Abraham y
construisit un autel et rangea le bois. Il attacha son fils Isaac et le mit sur
l’autel par-dessus le bois. 10Puis Abraham tendit la main et prit le couteau
pour égorger son fils. 11Alors l’ange de l’Eternel l’appela depuis le ciel et dit:
«Abraham! Abraham!» Il répondit: «Me voici!» 12L’ange dit: «Ne porte pas
la main sur l’enfant et ne lui fais rien, car je sais maintenant que tu crains
Dieu et que tu ne m’as pas refusé ton fils unique.»
[Retour au livre!

20A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus
que tout ce que nous demandons ou pensons,
[Retour au livre!

14L’Eternel répondit: «Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du


repos.»
[Retour au livre!

Science infinie de Dieu

1Au chef de chœur. Psaume de David. Eternel, tu m’examines et tu me


connais, 2tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, tu discernes de loin
ma pensée. 3Tu sais quand je marche et quand je me couche, et toutes mes
voies te sont familières. 4La parole n’est pas encore sur ma langue que déjà,
Eternel, tu la connais entièrement.
[Retour au livre!

13Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes
devenus proches par le sang de Christ.
[Retour au livre!

21[En effet,! celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait devenir péché pour
nous afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu.»
[Retour au livre!

14Dieu dit à Moïse: «Je suis celui qui suis.» Et il ajouta: «Voici ce que tu
diras aux Israélites: ‘Je suis m’a envoyé vers vous.’»
[Retour au livre!

16Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu
habite en vous?
[Retour au livre!

14L’Eternel confie ses secrets à ceux qui le craignent, il leur fait connaître son
alliance.15Je tourne constamment les yeux vers l’Eternel, car il dégagera mes
pieds du piège.
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»

27»Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas
comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas
effrayer.
[Retour au livre!

4Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!


[Retour au livre!

8Oui, tu es mon secours, et je crie de joie à l’ombre de tes ailes. 9Mon âme
est attachée à toi. Ta main droite me soutient,

105Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

^Beaucoup disent: «Qui nous fera voir le bonheur?» Fais briller la lumière de
ton visage sur nous, Eternel! 8Tu mets dans mon cœur plus de joie qu’ils n’en
éprouvent quand abondent leur blé, leur vin [et leur huile!. 9Je me couche et
aussitôt je m’endors en paix, car c’est toi seul, Eternel, qui me donnes la
sécurité dans ma demeure.
[Retour au livre!

23La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer, car la gloire de
Dieu l’éclaire et l’Agneau est son flambeau.
[Retour au livre!

22Jésus dit ensuite à ses disciples: «C’est pourquoi je vous le dis: ne vous
inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de
ce dont vous serez habillés. 23La vie est plus que la nourriture et le corps plus
que le vêtement. 24Observez les corbeaux: ils ne sèment pas et ne
moissonnent pas, ils n’ont ni cave ni grenier, et Dieu les nourrit. Vous valez
beaucoup plus que les oiseaux! 25Qui de vous peut, par ses inquiétudes,
ajouter un instant à la durée de sa vie? 26Si donc vous ne pouvez rien faire,
même pour si peu, pourquoi vous inquiétez-vous du reste?
[Retour au livre!

12En effet, ce n’est pas contre l’homme que nous avons à lutter, mais contre
les puissances, contre les autorités, contre les souverains de ce monde de
ténèbres, contre les esprits du mal dans les lieux célestes.
[Retour au livre!
3Recommande ton activité à l’Eternel et tes projets seront affermis. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

7L’ange de l’Eternel la trouva près d’une source d’eau dans le désert, près de
la source qui est sur le chemin de Shur. 8Il dit: «Agar, servante de Saraï, d’où
viens-tu et où vas-tu?» Elle répondit: «Je m’enfuis loin de Saraï, ma
maîtresse.» 9L’ange de l’Eternel lui dit: «Retourne vers ta maîtresse et
humilie-toi sous son pouvoir.» 10Puis l’ange de l’Eternel lui affirma: «Je
multiplierai ta descendance. Elle sera si nombreuse qu’on ne pourra pas la
compter.» 11L’ange de l’Eternel lui dit: «Te voici enceinte. Tu mettras au
monde un fils à qui tu donneras le nom d’Ismaël, car l’Eternel t’a entendue
dans ton malheur. 12Il sera pareil à un âne sauvage. Sa main sera contre tous
et la main de tous sera contre lui. Il habitera en face de tous ses frères.» 13Elle
donna à l’Eternel, qui lui avait parlé, le nom d’Atta-El-Roï car elle dit: «Ai-je
vu ici la trace de celui qui me voit?» 14C’est pourquoi l’on a appelé ce puits
le puits de Lachaï-Roï. Il se trouve entre Kadès et Bared.
[Retour au livre!

7Où pourrais-je aller loin de ton Esprit, où pourrais-je fuir loin de ta


présence? 8Si je monte au ciel, tu es là; si je me couche au séjour des morts,
te voilà. 9Si je prends les ailes de l’aurore pour habiter à l’extrémité de la mer,
10là aussi ta main me conduira, ta main droite m’empoignera.
[Retour au livre!

17L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve. Il fera de toi sa
plus grande joie. Il gardera le silence dans son amour, puis il se réjouira à
grands cris à ton sujet.»
[Retour au livre!

13Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: «C’est Dieu qui me tente», car
Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne.
14Mais chacun est tenté quand il est attiré et entraîné par ses propres désirs.
15Puis le désir, lorsqu’il est encouragé, donne naissance au péché et le péché,
parvenu à son plein développement, a pour fruit la mort.
[Retour au livre!

5Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton


intelligence!
[Retour au livre!

28Ne le sais-tu pas? Ne l’as-tu pas appris? C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel,
qui a créé les extrémités de la terre. Il ne se fatigue pas, il ne s’épuise pas.
Son intelligence est impénétrable. 29Il donne de la force à celui qui est
fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. 30Les adolescents
se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, 31mais ceux
qui comptent sur l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol
comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer.
[Retour au livre!

12Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui
me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière
de la vie.»
[Retour au livre!

29De là, tu chercheras l’Eternel, ton Dieu, et tu le trouveras si tu le cherches


de tout ton cœur et de toute ton âme.
[Retour au livre!

23Retenons fermement l’espérance que nous proclamons, car celui qui a fait
la promesse est fidèle.
[Retour au livre!
20L’Eternel garde tous ceux qui l’aiment, mais il détruira tous les méchants.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

9et il m’a dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la
faiblesse.» Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier de mes faiblesses
afin que la puissance de Christ repose sur moi. 10C’est pourquoi je me plais
dans les faiblesses, dans les insultes, dans les détresses, dans les persécutions,
dans les angoisses pour Christ, car quand je suis faible, c’est alors que je suis
fort.
[Retour au livre!

28En effet, c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être, comme
l’ont aussi dit quelques-uns de vos poètes: ‘Nous sommes aussi de sa race.’
[Retour au livre!

6Ainsi donc, tout comme vous avez accueilli le Seigneur Jésus-Christ,


marchez en lui; 7soyez enracinés et fondés en lui, affermis dans la foi telle
qu’elle vous a été enseignée, et soyez-en riches en exprimant votre
reconnaissance à Dieu.

L’œuvre de Christ et la liberté qui en découle


[Retour au livre!

20Ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi et
moi en vous.
[Retour au livre!

11«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine
sur la terre.»
[Retour au livre!

39Elle avait une sœur appelée Marie, qui s’assit aux pieds de Jésus et écoutait
ce qu’il disait. 40Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle
survint et dit: «Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule
pour servir? Dis-lui donc de venir m’aider.» 41 Jésus lui répondit: «Marthe,
Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses, 42mais une
seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas
enlevée.»
[Retour au livre!

33car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes
les Eglises des saints,
[Retour au livre!

7Tu es un abri pour moi, tu me préserves de la détresse, tu m’entoures de


chants de délivrance. - Pause.
[Retour au livre!

8Quand ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu en train de parcourir le jardin


vers le soir, l’homme et sa femme se cachèrent loin de l’Eternel Dieu au
milieu des arbres du jardin. 9Cependant, l’Eternel Dieu appela l’homme et lui
dit: «Où es-tu?»
[Retour au livre!

12Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui
me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière
de la vie.»
[Retour au livre!

13Il n’y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis.
14Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. 15Je ne vous
appelle plus serviteurs parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son
seigneur, mais je vous ai appelés amis parce que je vous ai fait connaître tout
ce que j’ai appris de mon Père.
[Retour au livre!

3pour mettre, pour donner aux habitants de Sion en deuil une belle parure au
lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un costume de louange
au lieu d’un esprit abattu. On les appellera alors «térébinthes de la justice»,
«plantation de l’Eternel destinée à manifester sa splendeur».
[Retour au livre!

10comme attristés, et pourtant nous sommes toujours joyeux; comme pauvres,


et pourtant nous en enrichissons beaucoup; comme n’ayant rien, alors que
nous possédons tout.

Appel à la sainteté
[Retour au livre!

5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je
demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
[Retour au livre!

10Enfin, mes frères et sœurs, fortifiez-vous dans le Seigneur et dans sa force


toute-puissante.
[Retour au livre!

26Puis Dieu dit: «Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance!


Qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail,
sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.» 27Dieu créa
l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. *Il créa l’homme et la
femme.
[Retour au livre!

10Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause


de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du
manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe
d’un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
[Retour au livre!

Chapitre 8 La vie animée

par l’Esprit
1Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit!. 2En effet, la loi de l’Esprit qui donne la vie en
Jésus-Christ m’a libéré de la loi du péché et de la mort,
[Retour au livre!

6Pourquoi être abattue, mon âme, et gémir en moi? Espère en Dieu, car je le
louerai encore! Il est mon salut et mon Dieu.
[Retour au livre!

4Oui, Christ a été crucifié à cause de sa faiblesse, mais il vit par la puissance de
Dieu. Nous aussi, nous sommes faibles en lui, mais nous vivrons avec lui par la
puissance de Dieu pour agir envers vous.
[Retour au livre!

25En effet, je désaltère celui qui est fatigué et je rassasie tous ceux qui
dépérissent.
[Retour au livre!

4»Placez votre confiance en l’Eternel pour toujours, car l’Eternel, oui,


l’Eternel est le rocher perpétuel.
[Retour au livre!

11Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi, car tu n’abandonnes pas
ceux qui te cherchent, Eternel!
[Retour au livre!

5Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton


intelligence! 6Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers
droits.
[Retour au livre!

10Même si les montagnes s’éloignaient, même si les collines étaient


ébranlées, mon amour ne s’éloignera pas de toi et mon alliance de paix ne sera
pas ébranlée, dit celui qui a compassion de toi, l’Eternel.
[Retour au livre!

15Je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras et je te


ramènerai dans ce pays, car je ne t’abandonnerai pas tant que je n’aurai pas
accompli ce que je te dis.»
[Retour au livre!

20et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et


moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.»
[Retour au livre!

4Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur! Je le répète: réjouissez-vous!

12Je sais vivre dans la pauvreté et je sais vivre dans l’abondance. Partout et
en toutes circonstances j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans
l’abondance et à être dans le besoin.
[Retour au livre!
28mais toi, tu es toujours le même et ton existence n’aura pas de fin. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

27»Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas
comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas
effrayer.
[Retour au livre!

15En effet, voici ce qu’avait dit le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël:


«C’est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut, c’est dans le
calme et la confiance que sera votre force», mais vous ne l’avez pas
voulu!
[Retour au livre!

4En effet, les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas humaines,
mais elles sont puissantes, grâce à Dieu, pour renverser des forteresses.
[Retour au livre!

Les relations humaines

1»Ne jugez pas afin de ne pas être jugés, 2car on vous jugera de la même
manière que vous aurez jugé et on utilisera pour vous la mesure dont vous
vous serez servis. 3Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et
ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil? 4Ou comment peux-tu
dire à ton frère: ‘Laisse-moi enlever la paille de ton œil’, alors que toi, tu as
une poutre dans le tien? 5Hypocrite, enlève d’abord la poutre de ton œil, et
alors tu verras clair pour retirer la paille de l’œil de ton frère. 6»Ne donnez
pas les choses saintes aux chiens et ne jetez pas vos perles devant les porcs,
de peur qu’ils ne les piétinent et qu’ils ne se retournent pour vous déchirer.
7»Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on
vous ouvrira. 8En effet, toute personne qui demande reçoit, celui qui cherche
trouve et l’on ouvre à celui qui frappe. 9Qui parmi vous donnera une pierre à
son fils, s’il lui demande du pain? 10Ou s’il demande un poisson, lui
donnera-t-il un serpent? 11Si donc, mauvais comme vous l’êtes, vous savez
donner de bonnes choses à vos enfants, votre Père céleste donnera d’autant
plus volontiers de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. 12»Tout ce
que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de
même pour eux, car c’est ce qu’enseignent la loi et les prophètes.

L’entrée dans le royaume

13»Entrez par la porte étroite! En effet, large est la porte, spacieux le chemin
menant à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là, 14mais étroite
est la porte, resserré le chemin menant à la vie, et il y en a peu qui les
trouvent. 15»Méfiez-vous des prétendus prophètes! Ils viennent à vous en
vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. 16Vous les
reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des ronces ou des
figues sur des chardons? 17Tout bon arbre produit de bons fruits, mais le
mauvais arbre produit de mauvais fruits. 18Un bon arbre ne peut pas porter de
mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 19Tout arbre qui ne
produit pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. 20C’est donc à leurs fruits
que vous les reconnaîtrez. 21»Ceux qui me disent: ‘Seigneur, Seigneur!’
n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait
la volonté de mon Père céleste. 22Beaucoup me diront ce jour- là: ‘Seigneur,
Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en ton nom? N’avons- nous pas chassé
des démons en ton nom? N’avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton
nom?’ 23Alors je leur dirai ouvertement: ‘Je ne vous ai jamais connus.
Eloignez-vous de moi, vous qui commettez le mal!’ 24»C’est pourquoi, toute
personne qui entend ces paroles que je dis et les met en pratique, je la
comparerai à un homme prudent qui a construit sa maison sur le rocher. 25La
pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont
déchaînés contre cette maison; elle ne s’est pas écroulée, parce qu’elle était
fondée sur le rocher. 26Mais toute personne qui entend ces paroles que je dis
et ne les met pas en pratique ressemblera à un fou qui a construit sa maison
sur le sable. 27La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont
soufflé et se sont abattus sur cette maison; elle s’est écroulée et sa ruine a été
grande.»28Quand Jésus eut fini de prononcer ces paroles, les foules restèrent
frappées par son enseignement, 29car il enseignait avec autorité, et non
comme leurs spécialistes de la loi.
[Retour au livre!

3Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui
que tu as envoyé, Jésus-Christ.
[Retour au livre!

20Mais toi, homme, qui es-tu pour entrer en contestation avec Dieu? L’objet
dira-t-il à celui qui l’a façonné: «Pourquoi m’as-tu fait ainsi?» 21Le potier
n’est-il pas le maître de l’argile pour faire avec la même pâte un ustensile d’un
usage noble et un ustensile d’un usage méprisable?
[Retour au livre!

15Cette apparition, le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le


Seigneur des seigneurs, la révélera au moment voulu.
[Retour au livre!

^L’Eternel Dieu façonna l’homme avec la poussière de la terre. Il insuffla un


souffle de vie dans ses narines et *l’homme devint un être vivant.
[Retour au livre!
16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

Chapitre 12 De nouveaux
comportements

1Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à
offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. Ce sera
de votre part un culte raisonnable. 2Ne vous conformez pas au monde actuel,
mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de
discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
[Retour au livre!
13Il n’y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

17L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve. Il fera de toi sa
plus grande joie. Il gardera le silence dans son amour, puis il se réjouira à
grands cris à ton sujet.»
[Retour au livre!

25Que l’Eternel fasse briller son visage sur toi et t’accorde sa grâce! 26Que
l’Eternel se tourne vers toi et te donne la paix!’
[Retour au livre!

36Et que servira-t-il à un homme de gagner le monde entier, s’il perd son
âme?
[Retour au livre!

13C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le ventre de ma mère.
14Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont
admirables, et je le reconnais bien. 15Mon corps n’était pas caché devant toi
lorsque j’ai été fait dans le secret, tissé dans les profondeurs de la terre. 16Je
n’étais encore qu’une masse informe, mais tes yeux me voyaient, et sur ton
livre étaient inscrits tous les jours qui m’étaient destinés avant qu’un seul
d’entre eux n’existe.
[Retour au livre!

17Or le Seigneur, c’est l’Esprit, et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la


liberté. 18Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans
un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de
gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur.
[Retour au livre!

6Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève
au moment voulu. 7Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même
prend soin de vous.
[Retour au livre!

9Le cœur de l’homme peut méditer sa voie, mais c’est l’Eternel qui dirige
ses pas.
[Retour au livre!

5Recommande ton sort à l’Eternel, mets ta confiance en lui, et il agira:

[Retour au livre!
[Retour au livre!

33Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera


donné en plus.
[Retour au livre!

29Celui qui m’a envoyé est avec moi, il ne m’a pas laissé seul, parce que je
fais toujours ce qui lui est agréable.»
[Retour au livre!

23Tout ce que vous faites, faites-le de tout votre cœur, comme pour le
Seigneur et non pour des hommes, 24sachant que vous recevrez du Seigneur
un héritage pour récompense. [En effet,! le Seigneur que vous servez, c’est
Christ.
[Retour au livre!

6il nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-
Christ.
[Retour au livre!
8Mon cœur dit de ta part: «Recherchez-moi!» Je te recherche, Eternel!

[Retour au livre!
[Retour au livre!

6De fait, la nature humaine tend vers la mort, tandis que l’Esprit tend vers la
vie et la paix.
[Retour au livre!

15N’aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le


monde, l’amour du Père n’est pas en lui. 16En effet, tout ce qui est dans le
monde - la convoitise qui est dans l’homme, la convoitise des yeux et
l’orgueil dû aux richesses - vient non du Père, mais du monde. 17Or le monde
passe, sa convoitise aussi, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure
éternellement.

Le retour du Seigneur et les antichrists


[Retour au livre!

24C’est l’Eternel qui dirige les pas de l’homme: que peut comprendre l’être
humain à sa voie?
[Retour au livre!

17En effet, nos légères difficultés du moment présent produisent pour nous, au-
delà de toute mesure, un poids éternel de gloire. 18Ainsi nous regardons non pas
à ce qui est visible, mais à ce qui est invisible, car les réalités visibles sont
passagères et les invisibles sont éternelles.
[Retour au livre!

12Après le tremblement de terre, il y eut un feu; l’Eternel n’était pas dans le


feu. Après le feu, il y eut un murmure doux et léger.
[Retour au livre!

3Sois attentif à mes cris, mon roi et mon Dieu! C’est à toi que j’adresse ma
prière. 4Eternel, le matin tu entends ma voix, le matin je me tourne vers toi et
j’attends, [Retour au livre!

2*L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges, c’est lui qui m’a sauvé.
Il est mon Dieu: je le célébrerai. Il est le Dieu de mon père: je proclamerai sa
grandeur.
[Retour au livre!

5Nous renversons les raisonnements et tout obstacle qui s’élève avec orgueil
contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée prisonnière pour
qu’elle obéisse à Christ.
[Retour au livre!

23Retenons fermement l’espérance que nous proclamons, car celui qui a fait
la promesse est fidèle.
[Retour au livre!

20Béni soit le Seigneur chaque jour! Dieu porte nos fardeaux, il nous sauve.
- Pause.
[Retour au livre!

7Mais si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans
la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de
Jésus[-Christ! son Fils nous purifie de tout péché. 8Si nous disons que nous
n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes et la vérité n’est pas
en nous. 9Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les
pardonner et pour nous purifier de tout mal.

18Il n’y a pas de peur dans l’amour; au contraire, l’amour parfait chasse la
peur, car la peur implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n’est pas
parfait dans l’amour.
[Retour au livre!

16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel, 17il


se réjouit sans cesse à cause de ton nom et tire gloire de ta justice, 18car c’est
toi qui fais sa beauté et sa puissance; c’est ta faveur qui relève notre force.

8*J’ai constamment l’Eternel devant moi; quand il est à ma droite, je ne suis


pas ébranlé.
[Retour au livre!

2que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et


de Jésus notre Seigneur!

Les fruits de l’appel de Dieu


[Retour au livre!

4Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne redoute


aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me
réconforte.
[Retour au livre!

Les relations humaines

1»Ne jugez pas afin de ne pas être jugés, 2car on vous jugera de la même
manière que vous aurez jugé et on utilisera pour vous la mesure dont vous
vous serez servis.
[Retour au livre!

25C’est un piège que de trembler devant les hommes, mais se confier en


l’Eternel procure la sécurité.
[Retour au livre!

4Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné le langage des disciples pour que je sache
soutenir par la parole celui qui est abattu. Il réveille, oui, matin après matin il
réveille mon oreille pour que j’écoute comme le font des disciples.

2Pourquoi dépensez-vous de l’argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi


travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas? Ecoutez-moi vraiment et vous
mangerez ce qui est bon, vous savourerez des plats succulents. 3Tendez
l’oreille et venez à moi, écoutez donc et vous vivrez! Je conclurai avec vous
une alliance éternelle *pour vous assurer les grâces promises à David.
[Retour au livre!

30Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: «Tout est accompli.» Puis il baissa
la tête et rendit l’esprit.
[Retour au livre!

50Jésus poussa de nouveau un grand cri et rendit l’esprit. 51Et voici que le
voile du temple se déchira en deux depuis le haut jusqu’en bas, la terre
trembla, les rochers se fendirent,
[Retour au livre!

27Le Dieu d’éternité est un refuge; sous ses bras éternels est un abri. Devant
toi il a chassé l’ennemi et il a dit: ‘Extermine-le.’
[Retour au livre!

13Oh! si je n’étais pas sûr de voir la bonté de l’Eternel au pays des vivants...
14Espère en l’Eternel! Fortifie-toi et que ton cœur s’affermisse! Espère en
l’Eternel!
[Retour au livre!

16Je prie qu’il vous donne, conformément à la richesse de sa gloire, d’être


puissamment fortifiés par son Esprit dans votre être intérieur, 17de sorte que
le Christ habite dans votre cœur par la foi. Je prie que vous soyez enracinés et
fondés dans l’amour 18pour être capables de comprendre avec tous les saints
quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de l’amour de
Christ, 19et de connaître cet amour qui surpasse toute connaissance, afin que
vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.
[Retour au livre!

14Ainsi, puisque nous avons un souverain grand-prêtre qui a traversé le ciel,


Jésus, le Fils de Dieu, restons fermement attachés à la foi que nous
professons. 15En effet, nous n’avons pas un grand-prêtre incapable de
compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté en tout point comme
nous, mais sans commettre de péché. 16Approchons-nous donc avec
assurance du trône de la grâce afin d’obtenir compassion et de trouver grâce
pour être secourus au moment opportun.
[Retour au livre!

44Vous, vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de
votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne s’est pas tenu dans
la vérité parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge,
il parle de son propre fond, car il est menteur et le père du mensonge.
[Retour au livre!

7Soumettez-vous donc à Dieu, mais résistez au diable et il fuira loin de vous.


8Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains,
pécheurs; purifiez votre cœur, hommes partagés.
[Retour au livre!

5J’ai cherché l’Eternel, et il m’a répondu, il m’a délivré de toutes mes


frayeurs. 6Quand on tourne les regards vers lui, on est rayonnant de joie, et le
visage ne rougit pas de honte. 7Quand un malheureux crie, l’Eternel entend,
et il le sauve de toutes ses détresses. 8L’ange de l’Eternel campe autour de
ceux qui le craignent, et il les arrache au danger.

14Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont
admirables, et je le reconnais bien.
[Retour au livre!

16En effet, ce n’est pas en suivant des fables habilement conçues que nous vous
avons fait connaître la puissante venue de notre Seigneur Jésus-Christ, mais
c’est après avoir vu sa majesté de nos propres yeux. 17Oui, il a reçu de Dieu le
Père honneur et gloire quand la gloire magnifique lui a fait entendre une voix
qui disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation.»
[Retour au livre!

3Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui
que tu as envoyé, Jésus-Christ.
[Retour au livre!

34Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin
de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.
[Retour au livre!

10Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire; moi, je suis venu
afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance.
[Retour au livre!

13A vous maintenant qui dites: «Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle
ville, nous y passerons une année, nous y ferons des affaires et nous
gagnerons de l’argent», 14vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! En
effet, qu’est-ce que votre vie? C’est une vapeur qui paraît pour un instant et
qui disparaît ensuite. 15Vous devriez dire, au contraire: «Si Dieu le veut, nous
vivrons et nous ferons ceci ou cela.»
[Retour au livre!

28»Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos.
[Retour au livre!

15Cette apparition, le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le


Seigneur des seigneurs, la révélera au moment voulu. 16Il est le seul à
posséder l’immortalité, lui qui habite une lumière inaccessible et qu’aucun
homme n’a vu ni ne peut voir. A lui soient l’honneur et la puissance éternelle.
Amen!
[Retour au livre!

8En effet, vos pensées ne sont pas mes pensées et mes voies ne sont pas vos
voies, déclare l’Eternel. 9Le ciel est bien plus haut que la terre. De même,
mes voies sont bien au-dessus de vos voies, et mes pensées bien au-dessus de
vos pensées.
[Retour au livre!
4Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

28»Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos.
[Retour au livre!

7Même vos cheveux sont tous comptés. N’ayez donc pas peur: vous valez
plus que beaucoup de moineaux.
[Retour au livre!

12Mais à tous ceux qui l’ont acceptée, à ceux qui croient en son nom, elle a
donné le droit de devenir enfants de Dieu,
[Retour au livre!

13En effet, toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

6Moi, j’ai confiance en ta bonté, j’ai de la joie dans le cœur à cause de ton
salut. Je veux chanter en l’honneur de l’Eternel, car il m’a fait du bien.
[Retour au livre!

20remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur


Jésus-Christ;
[Retour au livre!

16Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin


qu’il reste éternellement avec vous: 17l’Esprit de la vérité, que le monde ne
peut pas accepter parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas. [Mais! vous,
vous le connaissez, car il reste avec vous et il sera en vous.

7Cependant, je vous dis la vérité: il vaut mieux pour vous que je m’en aille.
En effet, si je ne m’en vais pas, le défenseur ne viendra pas vers vous; mais,
si je m’en vais, je vous l’enverrai
[Retour au livre!

6Alors il a repris et m’a dit: «Voici la parole que l’Eternel adresse à


Zorobabel: Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon
Esprit, dit l’Eternel, le maître de l’univers.
[Retour au livre!

17En effet, le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de


l’olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture; les brebis
disparaîtront du pâturage, et il n’y aura plus de bœufs dans les étables.
18Mais moi, je veux me réjouir en l’Eternel, je veux être dans l’allégresse à
cause du Dieu de mon salut. 19L’Eternel, le Seigneur, est ma force: il rend
mes pieds semblables à ceux des biches et il me fait marcher sur mes
hauteurs. Au chef de chœur. Avec instruments à cordes.
[Retour au livre!

27La splendeur et la magnificence sont devant lui, la force et la joie


remplissent sa résidence.
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
[Retour au livre!

6La splendeur et la magnificence sont devant lui, la force et la gloire


remplissent son sanctuaire.
[Retour au livre!

12Jésus leur parla de nouveau. Il dit: «Je suis la lumière du monde. Celui qui
me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière
de la vie.»
[Retour au livre!

6Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève
au moment voulu. 7Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même
prend soin de vous.
[Retour au livre!

24Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse
et de joie!
[Retour au livre!

18exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté


de Dieu pour vous en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

3De loin, l’Eternel s’est montré à moi: «Je t’aime d’un amour éternel, c’est
pourquoi je te conserve ma bonté.»
[Retour au livre!

13Dans ta bonté tu as conduit, tu as racheté ce peuple; par ta puissance tu le


diriges vers ta sainte demeure.
[Retour au livre!
Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

25En effet, je désaltère celui qui est fatigué et je rassasie tous ceux qui
dépérissent.
[Retour au livre!

14Faites tout sans murmures ni contestations 15afin d’être irréprochables et


purs, des enfants de Dieu sans défaut au milieu d’une génération perverse et
corrompue. C’est comme des flambeaux dans le monde que vous brillez
parmi eux
[Retour au livre!

3Confie-toi en l’Eternel et fais le bien, aie le pays pour demeure, et que la


fidélité soit ta nourriture! 4Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que
ton cœur désire. 5Recommande ton sort à l’Eternel, mets ta confiance en lui,
et il agira: 6il fera paraître ta justice comme la lumière, et ton droit comme le
soleil en plein midi.
[Retour au livre!

19Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse,


avec gloire, en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

6Oui, mon âme, repose-toi sur Dieu, car c’est de lui que vient mon espérance.
7Oui, c’est lui mon rocher et mon salut, ma forteresse: je ne serai pas ébranlé.
8Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire; le rocher de ma force, mon refuge,
est en Dieu. 9En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, épanchez votre
cœur devant lui! Dieu est notre refuge. - Pause.
[Retour au livre!

8«Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et
qui vient, le Tout-Puissant.»

Vision du Fils de l’homme


[Retour au livre!

9Vous, au contraire, vous êtes un peuple choisi, des prêtres royaux, une nation
sainte, un peuple racheté afin de proclamer les louanges de celui qui vous a
appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière.
[Retour au livre!

17tout bienfait et tout don parfait viennent d’en haut; ils descendent du Père
des lumières, en qui il n’y a ni changement ni l’ombre d’une variation.
[Retour au livre!

6Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car il faut que celui
qui s’approche de lui croie que Dieu existe et qu’il récompense ceux qui le
cherchent.
[Retour au livre!

23Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le
Père en esprit et en vérité. En effet, ce sont là les adorateurs que recherche le
Père. 24Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et
en vérité.»
[Retour au livre!

11«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu! Je domine sur les nations, je domine
sur la terre.»
[Retour au livre!

25Que l’Eternel fasse briller son visage sur toi et t’accorde sa grâce! 26Que
l’Eternel se tourne vers toi et te donne la paix!’
[Retour au livre!

2Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les


diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3sachant que la mise
à l’épreuve de votre foi produit la persévérance. 4Mais il faut que la
persévérance accomplisse parfaitement sa tâche afin que vous soyez
parfaitement qualifiés, sans défaut, et qu’il ne vous manque rien.
[Retour au livre!

21Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des
hommes! 22Qu’ils offrent des sacrifices de reconnaissance et qu’ils racontent
quelle est sa façon d’agir avec des cris de joie!
[Retour au livre!

20et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et


moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.»
[Retour au livre!

Chapitre 12 Persévérer dans la


vie chrétienne

1Nous donc aussi, puisque nous sommes entourés d’une si grande nuée de
témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, et
courons avec persévérance l’épreuve qui nous est proposée. 2Faisons-le en
gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection.
En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix en méprisant
la honte qui s’y attachait et il s’est assis à la droite du trône de Dieu.
[Retour au livre!

5J’ai cherché l’Eternel, et il m’a répondu, il m’a délivré de toutes mes


frayeurs. 6Quand on tourne les regards vers lui, on est rayonnant de joie, et le
visage ne rougit pas de honte. 7Quand un malheureux crie, l’Eternel entend,
et il le sauve de toutes ses détresses.
[Retour au livre!

3Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père plein de


compassion et le Dieu de tout réconfort! 5Il nous réconforte dans toutes nos
détresses afin que nous puissions réconforter ceux qui se trouvent dans la
détresse, grâce à l’encouragement que nous recevons nous-mêmes de la part
de Dieu.
[Retour au livre!

22Jésus dit ensuite à ses disciples: «C’est pourquoi je vous le dis: ne vous
inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de
ce dont vous serez habillés. 23La vie est plus que la nourriture et le corps plus
que le vêtement. 24Observez les corbeaux: ils ne sèment pas et ne
moissonnent pas, ils n’ont ni cave ni grenier, et Dieu les nourrit. Vous valez
beaucoup plus que les oiseaux! 25Qui de vous peut, par ses inquiétudes,
ajouter un instant à la durée de sa vie? 26Si donc vous ne pouvez rien faire,
même pour si peu, pourquoi vous inquiétez-vous du reste?
[Retour au livre!

20A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus que
tout ce que nous demandons ou pensons, 21à lui soit la gloire dans l’Eglise
[et! en Jésus-Christ, pour toutes les générations, aux siècles des siècles!
Amen!
[Retour au livre!

14Moi, je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent,


15tout comme le Père me connaît et comme je connais le Père. Je donne ma
vie pour mes brebis.
[Retour au livre!

7Le sentier du juste, c’est la droiture. Tu prépares une trace bien droite pour
le juste.
[Retour au livre!

5Voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous annonçons:
Dieu est lumière et il n’y a pas de ténèbres en lui. 6Si nous disons que nous
sommes en communion avec lui tout en marchant dans les ténèbres, nous
mentons et nous ne mettons pas la vérité en pratique. 7Mais si nous marchons
dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans la lumière, nous sommes
en communion les uns avec les autres et le sang de Jésus[-Christ! son Fils
nous purifie de tout péché.
[Retour au livre!

14L’Eternel répondit: «Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du


repos.»
[Retour au livre!

8Enfin, frères et sœurs, portez vos pensées sur tout ce qui est vrai, tout ce
qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est
digne d’être aimé, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est synonyme de
qualité morale et ce qui est digne de louange. 9Ce que vous avez appris,
reçu et entendu de moi et ce que vous avez vu en moi, mettez-le en
pratique. Et le Dieu de la paix sera avec vous.

Reconnaissance et salutations
[Retour au livre!

14Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont
admirables, et je le reconnais bien.
[Retour au livre!

29C’est à cela que je travaille en combattant avec sa force qui agit


puissamment en moi.
[Retour au livre!

7Mais si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans
la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de
Jésus[-Christ! son Fils nous purifie de tout péché.
[Retour au livre!

23Examine-moi, ô Dieu, et connais mon cœur, mets-moi à l’épreuve et


connais mes pensées! 24Regarde si je suis sur une mauvaise voie et conduis-
moi sur la voie de l’éternité!
[Retour au livre!

6Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève
au moment voulu.
[Retour au livre!

21et dit: «C’est nu que je suis sorti du ventre de ma mère, et c’est nu que je
repartirai. L’Eternel a donné et l’Eternel a repris. Que le nom de l’Eternel soit
béni!»
[Retour au livre!

7Tu fais de lui pour toujours une source de bénédictions, tu le combles de


joie par ta présence.
[Retour au livre!

4si tu la cherches comme l’argent, si tu la poursuis comme un trésor, [Retour

au livre!
[Retour au livre!

20»Je ne prie pas pour eux seulement, mais encore pour ceux qui croiront en
moi à travers leur parole, 21afin que tous soient un comme toi, Père, tu es en
moi et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient [un! en nous pour que le
monde croie que tu m’as envoyé. 22Je leur ai donné la gloire que tu m’as
donnée afin qu’ils soient un comme nous sommes un 23- moi en eux et toi en
moi -, afin qu’ils soient parfaitement un et qu’ainsi le monde reconnaisse que
tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
[Retour au livre!

11Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta


présence, un bonheur éternel à ta droite.
[Retour au livre!

Le divin berger

1Psaume de David. L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2Il me


fait prendre du repos dans des pâturages bien verts, il me dirige près d’une
eau paisible. 3Il me redonne des forces, il me conduit dans les sentiers de la
justice à cause de son nom.
[Retour au livre!

2Le septième jour, Dieu mit un terme à son travail de création. *Il se reposa
de toute son activité le septième jour. 3Dieu bénit le septième jour et en fit
un jour saint, parce que ce jour-là il se reposa de toute son activité, de tout ce
qu’il avait créé.

Séjour de l’homme dans le jardin d’Eden


[Retour au livre!

79pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la
mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»
[Retour au livre!

21Elle mettra au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus car c’est lui
qui sauvera son peuple de ses péchés.»22Tout cela arriva afin que
s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: 23La vierge
sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera Emmanuel, ce qui
signifie «Dieu avec nous».
[Retour au livre!

28Tu m’as fait connaître les sentiers de la vie, tu me rempliras de joie par ta
présence.
[Retour au livre!

5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je
demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
[Retour au livre!

4Mais il faut que la persévérance accomplisse parfaitement sa tâche afin que


vous soyez parfaitement qualifiés, sans défaut, et qu’il ne vous manque rien.
[Retour au livre!

8Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai,


j’aurai le regard sur toi.
[Retour au livre!

Création du ciel et de la terre

1Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. 2La terre n’était que chaos
et vide. Il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme et l’Esprit de Dieu
planait au-dessus de l’eau. 3Dieu dit: «Qu’il y ait de la lumière!» et il y eut de
la lumière. 4Dieu vit que la lumière était bonne, et il sépara la lumière des
ténèbres. 5Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres nuit. Il y eut un soir et il
y eut un matin. Ce fut le premier jour. 6Dieu dit: «Qu’il y ait une étendue
entre les eaux pour les séparer les unes des autres!» 7Dieu fit l’étendue et
sépara ainsi l’eau qui est au-dessous de l’étendue de celle qui est au-dessus.
Cela se passa ainsi. 8Dieu appela l’étendue ciel. Il y eut un soir et il y eut un
matin. Ce fut le deuxième jour. 9Dieu dit: «Que les eaux qui sont au-dessous
du ciel se rassemblent à un seul endroit et que le sec apparaisse!» Et cela se
passa ainsi. 10Dieu appela le sec terre, et la masse des eaux mers. Dieu vit
que c’était bon. 11Puis Dieu dit: «Que la terre produise de la verdure, de
l’herbe à graine, des arbres fruitiers qui donnent du fruit selon leur espèce et
qui contiennent leur semence sur la terre!» Et cela se passa ainsi: 12la terre
produisit de la verdure, de l’herbe à graine selon son espèce et des arbres qui
donnent du fruit et contiennent leur semence selon leur espèce. Dieu vit que
c’était bon. 13Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le troisième jour.
14Dieu dit: «Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel pour séparer le
jour de la nuit! Ils serviront de signes pour marquer les époques, les jours et
les années, 15ainsi que de luminaires dans l’étendue du ciel pour éclairer la
terre.» Et cela se passa ainsi: 16Dieu fit les deux grands luminaires, le plus
grand pour présider au jour et le plus petit pour présider à la nuit. Il fit aussi
les étoiles. 17Dieu les plaça dans l’étendue du ciel pour éclairer la terre,
18pour dominer sur le jour et la nuit et pour séparer la lumière des ténèbres.
Dieu vit que c’était bon. 19Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le
quatrième jour. 20Dieu dit: «Que l’eau
pullule d’animaux vivants et que des oiseaux volent dans le ciel au-dessus de
la terre!» 21Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants
capables de se déplacer: l’eau en pullula selon leur espèce. Il créa aussi tous
les oiseaux selon leur espèce. Dieu vit que c’était bon, 22et il les bénit en
disant: «Reproduisez-vous, devenez nombreux et remplissez les mers, et que
les oiseaux se multiplient sur la terre!» 23Il y eut un soir et il y eut un matin.
Ce fut le cinquième jour. 24Dieu dit: «Que la terre produise des animaux
vivants selon leur espèce: du bétail, des reptiles et des animaux terrestres
selon leur espèce.» Et cela se passa ainsi. 25Dieu fit les animaux terrestres
selon leur espèce, le bétail selon son espèce et tous les reptiles de la terre
selon leur espèce. Dieu vit que c’était bon.

Création de l’être humain et repos

26Puis Dieu dit: «Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance! Qu’il
domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur
toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.» 27Dieu créa
l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. *Il créa l’homme et la
femme. 28Dieu les bénit et leur dit: «Reproduisez-vous, devenez nombreux,
remplissez la terre et soumettez-la! Dominez sur les poissons de la mer, sur
les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se déplace sur la terre!» 29Dieu dit
aussi: «Je vous donne toute herbe à graine sur toute la surface de la terre, ainsi
que tout arbre portant des fruits avec pépins ou noyau: ce sera votre
nourriture. 30A tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel et à tout ce qui se
déplace sur la terre, à ce qui est animé de vie, je donne toute herbe verte pour
nourriture.» Et cela se passa ainsi. 31Dieu regarda tout ce qu’il avait fait, et il
constata que c’était très bon. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le
sixième jour.
[Retour au livre!

13Supportez-vous les uns les autres et, si l’un de vous a une raison de se
plaindre d’un autre, pardonnez-vous réciproquement. Tout comme Christ
vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.
[Retour au livre!

10Je me réjouirai en l’Eternel, tout mon être tressaillira d’allégresse à cause


de mon Dieu, car il m’a habillé avec les vêtements du salut, il m’a couvert du
manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe
d’un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
[Retour au livre!

7En lui, par son sang, nous sommes rachetés, pardonnés de nos fautes,
conformément à la richesse de sa grâce. 8Dieu nous l’a accordée avec
abondance, en toute sagesse et intelligence.
[Retour au livre!

5Or cette espérance ne trompe pas, parce que l’amour de Dieu est déversé
dans notre cœur par le Saint-Esprit qui nous a été donné.
[Retour au livre!

10En réalité, c’est lui qui nous a faits; nous avons été créés en Jésus-Christ
pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les
pratiquions.

Juifs et non-Juifs unis en Christ


[Retour au livre!

3Pensez en effet à celui qui a supporté une telle opposition contre lui de la
part des pécheurs, afin de ne pas vous laisser abattre par le découragement.
[Retour au livre!

12Alors vous m’appellerez et vous partirez, vous me prierez et je vous


exaucerai. 13Vous me chercherez et vous me trouverez, parce que vous me
chercherez de tout votre cœur.
[Retour au livre!

14Moi, je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent,

27Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. 28Je leur
donne la vie éternelle. Elles ne périront jamais et personne ne pourra les arracher
à ma main.
[Retour au livre!

5Dieu dit: «Ne t’approche pas d’ici, *retire tes sandales, car l’endroit où tu
te tiens est une terre sainte.»
[Retour au livre!

19Ne le savez-vous pas? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en
vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-
mêmes,
[Retour au livre!

38Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a
dit l’Ecriture.» 39Il dit cela à propos de l’Esprit que devaient recevoir ceux
qui croiraient en lui. En effet, l’Esprit [saint! n’avait pas encore été donné
parce que Jésus n’avait pas encore été élevé dans sa gloire.
[Retour au livre!

19Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse,


avec gloire, en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

33Qui accusera ceux que Dieu a choisis? C’est Dieu qui les déclare justes!
34Qui les condamnera? [Jésus-!Christ est mort, bien plus, il est ressuscité, il
est à la droite de Dieu et il intercède pour nous!
[Retour au livre!

14Ainsi, puisque nous avons un souverain grand-prêtre qui a traversé le ciel,


Jésus, le Fils de Dieu, restons fermement attachés à la foi que nous
professons. 15En effet, nous n’avons pas un grand-prêtre incapable de
compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté en tout point comme
nous, mais sans commettre de péché. 16Approchons-nous donc avec
assurance du trône de la grâce afin d’obtenir compassion et de trouver grâce
pour être secourus au moment opportun.
[Retour au livre!

5L’Eternel fait grâce et il est juste, notre Dieu est rempli de compassion.
6L’Eternel garde ceux qui manquent d’expérience; j’étais affaibli, et il m’a
sauvé. 7Retrouve le repos, mon âme, car l’Eternel t’a fait du bien!
[Retour au livre!

20remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur


Jésus-Christ;
[Retour au livre!

15En effet, voici ce qu’avait dit le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël:


«C’est dans le retour à moi et le repos que sera votre salut, c’est dans le
calme et la confiance que sera votre force», mais vous ne l’avez pas
voulu!
[Retour au livre!

2Persévérez dans la prière, veillez-y dans une attitude de reconnaissance.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

7Mais ces qualités qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme
une perte à cause de Christ. 8Et je considère même tout comme une perte à
cause du bien suprême qu’est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur.
A cause de lui je me suis laissé dépouiller de tout et je considère tout cela
comme des ordures afin de gagner Christ
[Retour au livre!

14L’Eternel répondit: «Je marcherai moi-même avec toi et je te donnerai du


repos.»
[Retour au livre!

25Que tes verrous soient en fer et en bronze et que ta vigueur dure autant
que ta vie!
[Retour au livre!

20Le Dieu de la paix a ramené d’entre les morts notre Seigneur Jésus, devenu
le grand berger des brebis grâce au sang d’une alliance éternelle. 21Qu’il vous
rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa volonté,
qu’il fasse en vous ce qui lui est agréable par Jésus-Christ, à qui soit la gloire
aux siècles des siècles! Amen!
[Retour au livre!

11L’Eternel donne de la force à son peuple, l’Eternel bénit son peuple en lui
procurant la paix.
[Retour au livre!

12Je sais vivre dans la pauvreté et je sais vivre dans l’abondance. Partout et en
toutes circonstances j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans
l’abondance et à être dans le besoin.

19Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse,


avec gloire, en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

15Je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras et je te


ramènerai dans ce pays, car je ne t’abandonnerai pas tant que je n’aurai pas
accompli ce que je te dis.»
[Retour au livre!

38En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les
dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39ni la hauteur, ni la
profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de
Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
[Retour au livre!

29Celui qui m’a envoyé est avec moi, il ne m’a pas laissé seul, parce que je
fais toujours ce qui lui est agréable.»
[Retour au livre!

5C’est à cause de sa foi qu’Hénoc a été enlevé pour échapper à la mort, et on


ne l’a plus retrouvé parce que Dieu l’avait enlevé. Avant d’être enlevé, il avait
en effet reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu. 6Or, sans la foi, il est
impossible d’être agréable à Dieu, car il faut que celui qui s’approche de lui
croie que Dieu existe et qu’il récompense ceux qui le cherchent.
[Retour au livre!
4Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

2Rendez à l’Eternel la gloire due à son nom, prosternez-vous devant


l’Eternel avec des ornements sacrés!

4Je demande à l’Eternel une chose, que je désire ardemment: je voudrais


habiter toute ma vie dans la maison de l’Eternel, pour contempler la beauté de
l’Eternel et pour admirer son temple,
[Retour au livre!

10N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. Ne promène pas des regards
inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens
par ma main droite, la main de la justice.
[Retour au livre!

27Eux, ils disparaîtront, tandis que toi, tu restes là. Ils vieilliront tous comme
un vêtement; tu les remplaceras comme un habit, et ils céderont la place,
28mais toi, tu es toujours le même et ton existence n’aura pas de fin.
[Retour au livre!

28En effet, c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être, comme
l’ont aussi dit quelques-uns de vos poètes: ‘Nous sommes aussi de sa race.’
[Retour au livre!

22Jésus dit ensuite à ses disciples: «C’est pourquoi je vous le dis: ne vous
inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de
ce dont vous serez habillés. 23La vie est plus que la nourriture et le corps plus
que le vêtement. 24Observez les corbeaux: ils ne sèment pas et ne
moissonnent pas, ils n’ont ni cave ni grenier, et Dieu les nourrit. Vous valez
beaucoup plus que les oiseaux! 25Qui de vous peut, par ses inquiétudes,
ajouter un instant à la durée de sa vie? 26Si donc vous ne pouvez rien faire,
même pour si peu, pourquoi vous inquiétez-vous du reste?
[Retour au livre!

6Fortifiez-vous et prenez courage! N’ayez pas peur et ne soyez pas effrayés


devant eux, car l’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même avec toi. Il ne te
délaissera pas, il ne t’abandonnera pas.»
[Retour au livre!

5Nous renversons les raisonnements et tout obstacle qui s’élève avec orgueil
contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée prisonnière pour
qu’elle obéisse à Christ.
[Retour au livre!

16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel, 17il


se réjouit sans cesse à cause de ton nom et tire gloire de ta justice,

13Tu m’as soutenu à cause de mon intégrité, et tu m’établis pour toujours


dans ta présence.
[Retour au livre!

19Par là nous saurons que nous sommes de la vérité et nous rassurerons notre
cœur devant lui. 20En effet, même si notre cœur nous condamne, Dieu est
plus grand que notre cœur et il connaît tout.
[Retour au livre!

24A celui qui peut vous garder de toute chute et vous faire paraître devant sa
gloire irréprochables et dans l’allégresse, 25oui, à Dieu seul [sage!, qui nous a
sauvés [par Jésus-Christ notre Seigneur!, appartiennent gloire, majesté, force
et puissance [avant tous les temps,! maintenant et pour l’éternité! Amen!
[Retour au livre!

18Je prie qu’il illumine les yeux de votre cœur pour que vous sachiez quelle est
l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de son glorieux
héritage au milieu des saints 19et quelle est l’infinie grandeur de sa puissance,
qui se manifeste avec efficacité par le pouvoir de sa force envers nous qui
croyons. 20Cette puissance, il l’a déployée en Christ quand il l’a ressuscité et l’a
fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes,
[Retour au livre!

4Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment sa présence!


[Retour au livre!

25Que tes verrous soient en fer et en bronze et que ta vigueur dure autant
que ta vie!
[Retour au livre!

5Tu dresses une table devant moi, en face de mes adversaires; tu verses de
l’huile sur ma tête et tu fais déborder ma coupe.
[Retour au livre!

16En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que
quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.
[Retour au livre!

9»Et moi, je vous dis: Demandez et l’on vous donnera; cherchez et vous
trouverez; frappez et l’on vous ouvrira. 10En effet, tous ceux qui demandent
reçoivent, celui qui cherche trouve et l’on ouvrira à celui qui frappe.
[Retour au livre!

32Lui qui n’a pas épargné son propre Fils mais l’a donné pour nous tous,
comment ne nous accorderait-il pas aussi tout avec lui?
[Retour au livre!

27En effet, Dieu a voulu leur faire connaître la glorieuse richesse de ce


mystère parmi les non-Juifs, c’est-à-dire Christ en vous, l’espérance de la
gloire.
[Retour au livre!

6Moi, l’Eternel, je t’ai appelé en toute justice et je te tiendrai fermement par


la main. Je te garderai et je t’établirai pour que tu sois l’alliance du peuple, la
lumière des nations,
[Retour au livre!

10Ils ont ajouté: «Allez manger un bon repas et boire des liqueurs douces, en
envoyant des parts à ceux qui n’ont rien préparé, car ce jour est un jour saint
pour notre Seigneur. Ne soyez pas tristes, car c’est la joie de l’Eternel qui fait
votre force.» [Retour au livre!

13Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix


dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-
Esprit!

Ministère et projets de Paul


[Retour au livre!

6Quand on tourne les regards vers lui, on est rayonnant de joie, et le visage
ne rougit pas de honte.
[Retour au livre!

21[En effet,! celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait devenir péché pour
nous afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu.»

18Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un
miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de
gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur.
[Retour au livre!
25Si nous vivons par l’Esprit, laissons-nous aussi conduire par l’Esprit.

[Retour au livre!
[Retour au livre!
16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

33Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir
dans le monde, mais prenez courage: moi, j’ai vaincu le monde.»
[Retour au livre!

23Cependant je suis toujours avec toi: tu m’as empoigné la main droite, 24tu
me conduiras par ton conseil, puis tu me prendras dans la gloire.
[Retour au livre!

12Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, de manière peu claire, mais
alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais partiellement, mais alors
je connaîtrai complètement, tout comme j’ai été connu.
[Retour au livre!

Chapitre 8 La vie animée

par l’Esprit
1Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais
conformément à l’Esprit!. 2En effet, la loi de l’Esprit qui donne la vie en
Jésus-Christ m’a libéré de la loi du péché et de la mort,
[Retour au livre!

21Tes oreilles entendront dire derrière toi: «Voici le chemin à prendre,


marchez-y!» quand vous irez à droite ou quand vous irez à gauche.
[Retour au livre!
27Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

Le divin berger

1Psaume de David. L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2Il me


fait prendre du repos dans des pâturages bien verts, il me dirige près d’une
eau paisible. 3Il me redonne des forces, il me conduit dans les sentiers de la
justice à cause de son nom.
[Retour au livre!

6Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins à
Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de reconnaissance.
7Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, gardera
votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

38Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a
dit l’Ecriture.»
[Retour au livre!

18Ne vous enivrez pas de vin: cela mène à la débauche. Soyez au contraire
remplis de l’Esprit: 19dites-vous des psaumes, des hymnes et des cantiques
spirituels; chantez et célébrez de tout votre cœur les louanges du Seigneur;
20remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur
Jésus-Christ;
[Retour au livre!

13Oh! si je n’étais pas sûr de voir la bonté de l’Eternel au pays des vivants...
14Espère en l’Eternel! Fortifie-toi et que ton cœur s’affermisse! Espère en
l’Eternel!
[Retour au livre!

13Dans ta bonté tu as conduit, tu as racheté ce peuple; par ta puissance tu le


diriges vers ta sainte demeure.
[Retour au livre!

8En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et
cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. 9Ce n’est pas par les œuvres,
afin que personne ne puisse se vanter.
[Retour au livre!

9En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, épanchez votre cœur devant
lui! Dieu est notre refuge. - Pause.
[Retour au livre!

36Ils parlaient encore quand [Jésus! lui-même se présenta au milieu d’eux et


leur dit: «Que la paix soit avec vous!»
[Retour au livre!

20et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et


moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.»
[Retour au livre!

15Par Christ, offrons [donc! sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-
à-dire le fruit de lèvres qui reconnaissent publiquement lui appartenir.
[Retour au livre!

17En effet, le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de


l’olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture; les brebis
disparaîtront du pâturage, et il n’y aura plus de bœufs dans les étables. 18Mais
moi, je veux me réjouir en l’Eternel, je veux être dans l’allégresse à cause du
Dieu de mon salut.
[Retour au livre!

2Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours toujours présent dans
la détresse.
[Retour au livre!

38En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les
dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, 39ni la hauteur, ni la
profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de
Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.
[Retour au livre!

^Beaucoup disent: «Qui nous fera voir le bonheur?» Fais briller la lumière de
ton visage sur nous, Eternel! 8Tu mets dans mon cœur plus de joie qu’ils n’en
éprouvent quand abondent leur blé, leur vin [et leur huile!. 9Je me couche et
aussitôt je m’endors en paix, car c’est toi seul, Eternel, qui me donnes la
sécurité dans ma demeure.
[Retour au livre!

20remerciez constamment Dieu le Père pour tout, au nom de notre Seigneur


Jésus-Christ;
[Retour au livre!

Louange à Dieu pour sa bonté


1Louez l’Eternel, car il est bon! Oui, sa bonté dure éternellement! 2Qu’Israël
le dise: «Oui, sa bonté dure éternellement!» 3Que la famille d’Aaron le dise:
«Oui, sa bonté dure éternellement!» 4Que ceux qui craignent l’Eternel le
disent: «Oui, sa bonté dure éternellement!» 5Du fond de la détresse j’ai fait
appel à l’Eternel. L’Eternel m’a répondu, il m’a délivré. 6*L’Eternel est pour
moi, je n’ai peur de rien: que peuvent me faire des hommes? 7L’Eternel est
mon secours, et je regarde mes ennemis en face. 8Mieux vaut chercher un
refuge en l’Eternel que de mettre votre confiance dans l’homme; 9mieux vaut
chercher un refuge en l’Eternel que de mettre votre confiance dans les
grands. 10Toutes les nations m’entouraient: au nom de l’Eternel, je les taille
en pièces. 11Elles m’entouraient, m’encerclaient: au nom de l’Eternel, je les
taille en pièces. 12Elles m’entouraient comme des abeilles: elles s’éteignent
comme un feu de ronces, au nom de l’Eternel, je les taille en pièces. 13Tu me
bousculais pour me faire tomber, mais l’Eternel m’a secouru. 14*L’Eternel
est ma force et le sujet de mes louanges, c’est lui qui m’a sauvé. 15Des cris
de triomphe et de délivrance s’élèvent dans les tentes des justes: la main
droite de l’Eternel agit avec puissance! 16La main droite de l’Eternel est
élevée, la main droite de l’Eternel agit avec puissance! 17Je ne mourrai pas,
je vivrai, et je raconterai ce que l’Eternel a fait. 18L’Eternel m’a corrigé, mais
il ne m’a pas livré à la mort. 19Ouvrez- moi les portes de la justice: j’entrerai
et je louerai l’Eternel. 20Voici la porte de l’Eternel: c’est par elle que les
justes entrent. 21Je te loue, parce que tu m’as répondu, parce que tu m’as
sauvé. 22*La pierre qu’ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la
pierre angulaire. 23C’est l’œuvre de l’Eternel et c’est un prodige à nos yeux.
24Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse
et de joie! 25Eternel, *accorde donc le salut!
Eternel, donne le succès! 26Béni soit celui qui vient au nom de l’Eternel!
Nous vous bénissons de la maison de l’Eternel. 27L’Eternel est Dieu, et il
nous éclaire. Attachez la victime de la fête avec des liens aux cornes de
l’autel! 28Tu es mon Dieu et je te louerai, mon Dieu, je proclamerai ta
grandeur. 29Louez l’Eternel, car il est bon! Oui, sa bonté dure éternellement!

16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel,


[Retour au livre!

16Soyez toujours joyeux. 17Priez sans cesse, 18exprimez votre


reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu pour vous
en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

8Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains,


pécheurs; purifiez votre cœur, hommes partagés.
[Retour au livre!

13Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix


dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-
Esprit!

Ministère et projets de Paul


[Retour au livre!

24Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse et
de joie!

17je t’offrirai un sacrifice de reconnaissance et je ferai appel au nom de


l’Eternel;
[Retour au livre!

15Que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul
corps, règne dans votre cœur. Et soyez reconnaissants.
[Retour au livre!

18Aussitôt il tomba comme des écailles de ses yeux et il retrouva la vue. Il


se leva et fut baptisé;
[Retour au livre!

3Ils dirent une seconde fois: «Alléluia! Et la fumée de cette ville s’élève aux
siècles des siècles.» 4Les vingt-quatre anciens et les quatre êtres vivants se
prosternèrent alors et adorèrent le Dieu qui est assis sur le trône en disant:
«Amen! Alléluia!» 5Une voix sortit du trône et dit: «Louez notre Dieu, vous
tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands!» 6Et j’entendis
comme la voix d’une foule immense. Elle ressemblait au bruit de grosses
eaux, au grondement de forts coups de tonnerre, et elle disait: «Alléluia! Car
le Seigneur, notre Dieu tout-puissant, a établi son règne.
[Retour au livre!

4Entrez dans ses portes avec reconnaissance, dans ses parvis avec des chants
de louange! Célébrez-le, bénissez son nom, 5car l’Eternel est bon: sa bonté
dure éternellement, et sa fidélité de génération en génération.
[Retour au livre!

7Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de
vous.
[Retour au livre!

16Je prie qu’il vous donne, conformément à la richesse de sa gloire, d’être


puissamment fortifiés par son Esprit dans votre être intérieur, 17de sorte que
le Christ habite dans votre cœur par la foi. Je prie que vous soyez enracinés et
fondés dans l’amour 18pour être capables de comprendre avec tous les saints
quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de l’amour de
Christ, 19et de connaître cet amour qui surpasse toute connaissance, afin que
vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.
[Retour au livre!

21Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des
hommes! 22Qu’ils offrent des sacrifices de reconnaissance et qu’ils racontent
quelle est sa façon d’agir avec des cris de joie!
[Retour au livre!

11L’Eternel sera constamment ton guide, il répondra à tes besoins dans les
endroits arides et il redonnera des forces à tes membres. Tu seras pareil à un
jardin bien arrosé, à une source dont l’eau n’arrête jamais de couler.

11Pareil à un berger, il s’occupera de son troupeau, il prendra les agneaux


dans ses bras et les portera contre sa poitrine; il conduira les brebis qui
allaitent.
[Retour au livre!

8Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai,


j’aurai le regard sur toi.
[Retour au livre!

41Jésus lui répondit: «Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour


beaucoup de choses, 42mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne
part, elle ne lui sera pas enlevée.»
[Retour au livre!

20Quant à nous, notre droit de cité est dans le ciel, d’où nous attendons aussi
comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ. 21Il transformera notre corps de
misère pour le rendre conforme à son corps glorieux par le pouvoir qu’il a de
tout soumettre à son autorité.
[Retour au livre!

5En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté
reposera sur son épaule; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant,
Père éternel, Prince de la paix.
[Retour au livre!

3De loin, l’Eternel s’est montré à moi: «Je t’aime d’un amour éternel, c’est
pourquoi je te conserve ma bonté.»
[Retour au livre!

22les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent


pas fin; 23elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande! 24Je
le déclare, l’Eternel est mon bien, c’est pourquoi je veux m’attendre à lui.
25L’Eternel a de la bonté pour celui qui compte sur lui, pour celui qui le
recherche. 26Il est bon d’attendre en silence le secours de l’Eternel.
[Retour au livre!

5En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté
reposera sur son épaule; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant,
Père éternel, Prince de la paix.
[Retour au livre!

19Le soir de ce même dimanche, les portes de la maison où les disciples se


trouvaient [rassemblés! étaient fermées car ils avaient peur des chefs juifs;
Jésus vint alors se présenter au milieu d’eux et leur dit: «Que la paix soit
avec vous!» 20Après avoir dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les
disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. 21Jésus leur dit de
nouveau: «Que la paix soit avec vous! Tout comme le Père m’a envoyé, moi
aussi je vous envoie.»
[Retour au livre!
4Eternel, fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers! [Retour au

livre!
[Retour au livre!

12En effet, ce n’est pas contre l’homme que nous avons à lutter, mais contre
les puissances, contre les autorités, contre les souverains de ce monde de
ténèbres, contre les esprits du mal dans les lieux célestes.
[Retour au livre!

47et toute cette assemblée saura que ce n’est ni par l’épée ni par la lance que
l’Eternel sauve. En effet, la victoire appartient à l’Eternel et il vous livre entre
nos mains.»
[Retour au livre!

9C’est aussi pourquoi Dieu l’a élevé à la plus haute place et lui a donné le
nom qui est au-dessus de tout nom 10afin qu’au nom de Jésus chacun plie le
genou dans le ciel, sur la terre et sous la terre
[Retour au livre!

8Vous l’aimez sans l’avoir vu, vous croyez en lui sans le voir encore et vous
vous réjouissez d’une joie indescriptible et glorieuse 9parce que vous obtenez
le salut de votre âme pour prix de votre foi.
[Retour au livre!

8En effet, vos pensées ne sont pas mes pensées et mes voies ne sont pas vos
voies, déclare l’Eternel. 9Le ciel est bien plus haut que la terre. De même,
mes voies sont bien au-dessus de vos voies, et mes pensées bien au-dessus de
vos pensées.
[Retour au livre!
2Persévérez dans la prière, veillez-y dans une attitude de reconnaissance.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

17je t’offrirai un sacrifice de reconnaissance et je ferai appel au nom de


l’Eternel;
[Retour au livre!

20Oh! combien ta bonté est grande! Tu la tiens en réserve pour ceux qui te
craignent, tu la témoignes à ceux qui cherchent refuge en toi face aux
hommes. 21Tu les caches dans l’abri de ta présence contre ceux qui les
persécutent, tu les protèges dans ta tente contre les langues hostiles.
[Retour au livre!

11Arrivé à un certain endroit, il y passa la nuit car le soleil était couché. Il prit
une pierre dont il fit son oreiller et il se coucha à cet endroit. 12Il fit un rêve:
une échelle était appuyée sur la terre et son sommet touchait le ciel; des anges
de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. 13L’Eternel se tenait au-
dessus d’elle, et il dit: «Je suis l’Eternel, le Dieu de ton grand- père Abraham
et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je te la donnerai, à toi et
à ta descendance. 14Ta descendance sera pareille à la poussière de la terre: tu
t’étendras à l’ouest et à l’est, au nord et au sud, et toutes les familles de la
terre seront bénies en toi et en ta descendance. 15Je suis moi-même avec toi,
je te garderai partout où tu iras et je te ramènerai dans ce pays, car je ne
t’abandonnerai pas tant que je n’aurai pas accompli ce que je te dis.» 16Jacob
se réveilla et se dit: «C’est certain, l’Eternel est dans cet endroit et moi, je ne
le savais pas!»
[Retour au livre!

5»*Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de
toute ta force.
[Retour au livre!

23Tout ce que vous faites, faites-le de tout votre cœur, comme pour le
Seigneur et non pour des hommes,
[Retour au livre!

11Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta


présence, un bonheur éternel à ta droite.
[Retour au livre!

29Ne vend-on pas deux moineaux pour une petite pièce? Cependant, pas un
ne tombe par terre sans l’accord de votre Père. 30Même vos cheveux sont
tous comptés. 31N’ayez donc pas peur: vous valez plus que beaucoup de
moineaux.
[Retour au livre!

27C’est par la foi qu’il a quitté l’Egypte sans craindre la colère du roi, car il
s’est montré déterminé, comme s’il voyait celui qui est invisible.
[Retour au livre!

18Ainsi nous regardons non pas à ce qui est visible, mais à ce qui est
invisible, car les réalités visibles sont passagères et les invisibles sont
éternelles.
[Retour au livre!

19Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse,


avec gloire, en Jésus-Christ.
[Retour au livre!

2Je combats ainsi afin que, unis dans l’amour, ils soient encouragés dans leur
cœur et qu’ils soient enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le
mystère de Dieu, aussi bien du Père que de Christ. 3C’est en lui que sont
cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.
[Retour au livre!

4Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne redoute


aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me
réconforte.

11Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi, car tu n’abandonnes pas
ceux qui te cherchent, Eternel!
[Retour au livre!

26Si quelqu’un me sert, qu’il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon


serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera.
[Retour au livre!

10N’aie pas peur, car je suis moi-même avec toi. Ne promène pas des regards
inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens
par ma main droite, la main de la justice.
[Retour au livre!
10là aussi ta main me conduira, ta main droite m’empoignera. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

2Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les


diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,
[Retour au livre!

9Ils se rassasient de l’abondance de ta maison, et tu les fais boire au torrent


de tes délices, 10car c’est auprès de toi qu’est la source de la vie, et c’est par
ta lumière que nous voyons la lumière.
[Retour au livre!

Naissance d’Isaac et départ d’Ismaël

1L’Eternel intervint en faveur de Sara comme il l’avait dit, il accomplit pour


elle ce qu’il avait promis: 2Sara tomba enceinte et donna un fils à Abraham
dans sa vieillesse, au moment fixé dont Dieu lui avait parlé. 3Abraham appela
Isaac le fils qui lui était né, que Sara lui avait donné. 4Il circoncit son fils
Isaac lorsqu’il fut âgé de 8 jours, comme Dieu le lui avait ordonné. 5Abraham
était âgé de 100 ans à la naissance de son fils Isaac. 6Sara dit: «Dieu m’a
donné un sujet de rire et tous ceux qui l’apprendront riront de moi.» 7Elle
ajouta: «Qui aurait osé dire à Abraham: ‘Sara allaitera des enfants’? Pourtant,
je lui ai donné un fils dans sa vieillesse.»
[Retour au livre!
Chapitre 11 Exemples de

foi
1Or la foi, c’est la ferme assurance des choses qu’on espère, la démonstration
de celles qu’on ne voit pas.
[Retour au livre!

28Du reste, nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu,
de ceux qui sont appelés conformément à son plan.
[Retour au livre!

Aveu par Job de son ignorance

Job répondit à l’Eternel: 2«Je reconnais que tout est possible pour toi et que
rien ne peut s’opposer à tes projets. 3‘Qui est celui qui dissimule mes plans
par un manque de savoir?’ Oui, j’ai parlé, sans les comprendre, de merveilles
qui me dépassent et que je ne connais pas.
[Retour au livre!

7Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de
vous.
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
[Retour au livre!

10 lorsqu’il viendra, ce jour-là, pour être célébré parmi ses saints et admiré
parmi tous ceux qui auront cru; or vous avez cru à notre témoignage.
[Retour au livre!

4Je demande à l’Eternel une chose, que je désire ardemment: je voudrais


habiter toute ma vie dans la maison de l’Eternel, pour contempler la beauté de
l’Eternel et pour admirer son temple,
[Retour au livre!

19Ne le savez-vous pas? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en
vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-
mêmes,
[Retour au livre!

20A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment plus
que tout ce que nous demandons ou pensons,
[Retour au livre!
Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

2Comble de l’inconsistance, dit l’Ecclésiaste, comble de l’inconsistance, tout


n’est que fumée!
[Retour au livre!
6Reconnais-le dans toutes tes voies et il rendra tes sentiers droits. [Retour au

livre!
[Retour au livre!

23Et ce n’est pas elle seule qui soupire, mais nous aussi, qui avons pourtant
dans l’Esprit un avant-goût de cet avenir, nous soupirons en nous-mêmes en
attendant l’adoption, la libération de notre corps. 24En effet, c’est en
espérance que nous avons été sauvés. Or l’espérance qu’on voit n’est plus de
l’espérance: ce que l’on voit, peut-on l’espérer encore? 25Mais si nous
espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance.

13Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix


dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-
Esprit!

Ministère et projets de Paul


[Retour au livre!

18Ainsi, par deux actes irrévocables dans lesquels il est impossible que Dieu
mente, nous sommes puissamment encouragés, nous dont le seul refuge a été
de saisir l’espérance qui nous était proposée. 19Cette espérance, nous la
possédons comme une ancre solide et sûre de l’âme; elle pénètre derrière le
voile, 20là où Jésus, établi grand-prêtre pour toujours à la manière de
Melchisédek, est entré pour nous en précurseur.
[Retour au livre!

4Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné le langage des disciples pour que je sache
soutenir par la parole celui qui est abattu. Il réveille, oui, matin après matin il
réveille mon oreille pour que j’écoute comme le font des disciples.

2Certes, les ténèbres recouvrent la terre et l’obscurité profonde enveloppe les


peuples, mais sur toi l’Eternel se lèvera, sur toi sa gloire apparaîtra.
[Retour au livre!
4Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour.

[Retour au livre!
[Retour au livre!

6En effet, le Dieu qui a ordonné que la lumière brille du sein des ténèbres a
aussi fait briller sa lumière dans notre cœur pour faire resplendir la
connaissance de la gloire de Dieu dans la personne de [Jésus-!Christ.
[Retour au livre!

3«Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume


des cieux leur appartient! 4Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés!
5Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre! 6Heureux ceux qui
ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!
[Retour au livre!

9En effet, c’est en lui qu’habite corporellement toute la plénitude de la


divinité. 10Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute
domination et de toute autorité.
[Retour au livre!
6Que tout ce qui respire loue l’Eternel! Louez l’Eternel! [Retour au livre!
[Retour au livre!

20Le Seigneur vous donnera du pain quand vous serez dans la détresse et de
l’eau au milieu de l’oppression. Ton maître ne se cachera plus et tes yeux le
verront. 21Tes oreilles entendront dire derrière toi: «Voici le chemin à prendre,
marchez-y!» quand vous irez à droite ou quand vous irez à gauche.
[Retour au livre!

17En effet, nos légères difficultés du moment présent produisent pour nous,
au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire.
[Retour au livre!

3Recommande ton activité à l’Eternel et tes projets seront affermis. [Retour

au livre!
[Retour au livre!

33Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera


donné en plus.
[Retour au livre!

11Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes miraculeux que fit Jésus.
Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.
[Retour au livre!

35Le peuple se tenait là et regardait. Les magistrats eux-mêmes se moquaient


de Jésus [avec eux! en disant: «Il en a sauvé d’autres; qu’il se sauve lui-
même, s’il est le Messie choisi par Dieu!» 36Les soldats aussi se moquaient
de lui; ils s’approchaient pour lui présenter du vinaigre
[Retour au livre!

2Il est bon de te louer, Eternel, et de célébrer ton nom, Très-Haut,


3d’annoncer le matin ta bonté et pendant les nuits ta fidélité, 4sur l’instrument
à dix cordes, sur le luth et au son de la harpe. 5Tu me réjouis par ce que tu
accomplis, Eternel, et je chante avec allégresse les œuvres de tes mains. 6Que
tes œuvres sont grandes, Eternel, que tes pensées sont profondes!
[Retour au livre!

3C’est pourquoi je t’ai contemplé dans le sanctuaire pour voir ta force et ta


gloire,
[Retour au livre!
7car nous marchons par la foi et non par la vue. [Retour au livre!
[Retour au livre!

40Jésus lui dit: «Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de
Dieu?»
[Retour au livre!

35L’ange lui répondit: «Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du


Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra
sera appelé Fils de Dieu.
[Retour au livre!

14Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de
vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique
venu du Père.
[Retour au livre!

9Après avoir entendu le roi, ils partirent. L’étoile qu’ils avaient vue en Orient
allait devant eux jusqu’au moment où, arrivée au-dessus de l’endroit où était
le petit enfant, elle s’arrêta. 10Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent remplis
d’une très grande joie. 11Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant
avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l’adorèrent. Ensuite, ils ouvrirent
leurs trésors et lui offrirent en cadeau de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
[Retour au livre!

15Cette apparition, le bienheureux et seul souverain, le Roi des rois et le


Seigneur des seigneurs, la révélera au moment voulu. 16Il est le seul à
posséder l’immortalité, lui qui habite une lumière inaccessible et qu’aucun
homme n’a vu ni ne peut voir. A lui soient l’honneur et la puissance éternelle.
Amen!
[Retour au livre!

6Venez, prosternons-nous et humilions-nous, plions le genou devant l’Eternel,


notre créateur, 7car il est notre Dieu et nous sommes le peuple dont il est le
berger, le troupeau que sa main conduit. ^Aujourd’hui, si vous entendez sa
voix,
[Retour au livre!

32Lui qui n’a pas épargné son propre Fils mais l’a donné pour nous tous,
comment ne nous accorderait-il pas aussi tout avec lui?
[Retour au livre!

19et nous considérons comme d’autant plus certaine la parole des prophètes.
Vous faites bien de lui prêter attention comme à une lampe qui brille dans un
lieu obscur jusqu’à ce que le jour commence à poindre et que l’étoile du
matin se lève dans votre cœur.
[Retour au livre!

2Avant que les montagnes soient nées, avant que tu aies créé la terre et le
monde, d’éternité en éternité tu es Dieu.
[Retour au livre!

27En effet, Dieu a voulu leur faire connaître la glorieuse richesse de ce


mystère parmi les non-Juifs, c’est-à-dire Christ en vous, l’espérance de la
gloire.

15Que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul
corps, règne dans votre cœur. Et soyez reconnaissants.
[Retour au livre!

6En effet, le Dieu qui a ordonné que la lumière brille du sein des ténèbres a
aussi fait briller sa lumière dans notre cœur pour faire resplendir la
connaissance de la gloire de Dieu dans la personne de [Jésus-!Christ.

9En effet, vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ: pour vous
il s’est fait pauvre alors qu’il était riche, afin que par sa pauvreté vous soyez
enrichis.
[Retour au livre!

6lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu
comme un butin à préserver, 7mais il s’est dépouillé lui-même en prenant
une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains.
Reconnu comme un simple homme,
[Retour au livre!

13Et tout à coup une foule d’anges de l’armée céleste se joignit à l’ange. Ils
adressaient des louanges à Dieu et disaient: 14«Gloire à Dieu dans les lieux très
hauts, paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes!»
[Retour au livre!

15Celui qui déclare publiquement que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure
en lui et lui en Dieu. 16Or nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour
nous et nous y avons cru. Dieu est amour et celui qui demeure dans l’amour
demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. 17C’est en cela que l’amour est
parfait en nous, de sorte que nous aurons de l’assurance le jour du jugement
parce que nous sommes dans ce monde tels que lui, il est. 18Il n’y a pas de
peur dans l’amour; au contraire, l’amour parfait chasse la peur, car la peur
implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n’est pas parfait dans
l’amour.
[Retour au livre!

27Le Dieu d’éternité est un refuge; sous ses bras éternels est un abri. Devant
toi il a chassé l’ennemi et il a dit: ‘Extermine-le.’
[Retour au livre!

6Moi, j’ai confiance en ta bonté, j’ai de la joie dans le cœur à cause de ton
salut. Je veux chanter en l’honneur de l’Eternel, car il m’a fait du bien.
[Retour au livre!

3*Jamais on n’a appris ni entendu dire pareille chose, jamais aucun œil n’a
vu un autre dieu que toi agir de cette manière pour ceux qui comptent sur lui.
[Retour au livre!

5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je
demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
[Retour au livre!

9Ils se rassasient de l’abondance de ta maison, et tu les fais boire au torrent


de tes délices, 10car c’est auprès de toi qu’est la source de la vie, et c’est par
ta lumière que nous voyons la lumière.
[Retour au livre!

2Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours toujours présent dans
la détresse. 3C’est pourquoi nous sommes sans crainte quand la terre est
bouleversée, quand les montagnes sont ébranlées au cœur des mers 4et que
les flots de la mer mugissent, écument, se soulèvent jusqu’à faire trembler les
montagnes. - Pause.

16Heureux le peuple qui sait t’acclamer: il marche à ta lumière, Eternel,

[Retour au livre!
[Retour au livre!

5Heureux l’homme qui place sa confiance en l’Eternel et qui ne se tourne pas


vers les orgueilleux et les menteurs!

4Quand je suis dans la crainte, je me confie en toi.5Je loue Dieu pour sa


parole. Je me confie en Dieu, je n’ai peur de rien: que peuvent me faire des
créatures?

9En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, épanchez votre cœur devant lui!
Dieu est notre refuge. - Pause.
[Retour au livre!

3»A celui qui est ferme dans ses intentions tu assures une paix profonde
parce qu’il se confie en toi. 4»Placez votre confiance en l’Eternel pour
toujours, car l’Eternel, oui, l’Eternel est le rocher perpétuel.
[Retour au livre!

17Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses
anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
[Retour au livre!

10En réalité, c’est lui qui nous a faits; nous avons été créés en Jésus-Christ
pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les
pratiquions.

Juifs et non-Juifs unis en Christ


[Retour au livre!

7Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l’amour vient de Dieu, et
toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu. 8Celui qui n’aime
pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
[Retour au livre!

4Demeurez en moi et je demeurerai en vous. Le sarment ne peut pas porter de


fruit par lui-même, sans rester attaché au cep; il en va de même pour vous si
vous ne demeurez pas en moi.
[Retour au livre!

5En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté
reposera sur son épaule; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant,
Père éternel, Prince de la paix.
[Retour au livre!

7Nous portons ce trésor dans des vases de terre afin que cette puissance
extraordinaire soit attribuée à Dieu, et non à nous.
[Retour au livre!

25»Je vous ai dit cela pendant que je suis encore avec vous, 26mais le
défenseur, l’Esprit saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera
toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.27»Je vous laisse la
paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne.
Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer.
6Ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaître vos besoins
à Dieu par des prières et des supplications, dans une attitude de
reconnaissance. 7Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut
comprendre, gardera votre cœur et vos pensées en Jésus-Christ.
9et il m’a dit: «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la
faiblesse.» Aussi, je me montrerai bien plus volontiers fier de mes faiblesses
afin que la puissance de Christ repose sur moi.
4Quand je suis dans la crainte, je me confie en toi.5Je loue Dieu pour sa
parole. Je me confie en Dieu, je n’ai peur de rien: que peuvent me faire des
créatures?
23Cependant je suis toujours avec toi: tu m’as empoigné la main droite, 24tu
me conduiras par ton conseil, puis tu me prendras dans la gloire.
28»Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je
vous donnerai du repos. 29Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire
par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour
votre âme. 30En effet, mes exigences sont bonnes et mon fardeau léger.»
2Le ciel raconte la gloire de Dieu et l’étendue révèle l’œuvre de ses mains.
4Eternel, fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers! 5Conduis-
moi dans ta vérité et instruis-moi, car tu es le Dieu de mon salut: je
m’attends à toi chaque jour.
9Ils se rassasient de l’abondance de ta maison, et tu les fais boire au torrent
de tes délices, 10car c’est auprès de toi qu’est la source de la vie, et c’est par ta
lumière que nous voyons la lumière.
16Je prie qu’il vous donne, conformément à la richesse de sa gloire, d’être
puissamment fortifiés par son Esprit dans votre être intérieur, 17de sorte que
le Christ habite dans votre cœur par la foi. Je prie que vous soyez enracinés
et fondés dans l’amour 18pour être capables de comprendre avec tous les
saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur de
l’amour de Christ, 19et de connaître cet amour qui surpasse toute
connaissance, afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.
78à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant
nous a visités d’en haut 79pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et
dans l’ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.»
Notes
[←1]
Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa
richesse, avec gloire, en Jésus-Christ.
[←2]
Le jour en instruit un autre jour, la nuit en donne connaissance à une autre
[←3]
nuit.
[←4]
Garde le silence devant l’Eternel et espère en lui, ne t’irrite pas contre celui
qui réussit dans ses entreprises, contre l’homme qui réalise ses méchants
projets!
[←5]
Ayez recours à l’Eternel et à sa force, recherchez constamment
sa présence!