Vous êtes sur la page 1sur 7

Caractéristiques de quelques dipôles passifs

Situation de départ :

Parmi les composants électroniques ci-dessus figurent différents dipoles. Chaque dipole
possède une caractéristique spécifique. Cette dernière permet de connaitre son comportement
dans un circuit électrique. Comment trace-t-on la caractéristique d’un dipole ? Et comment
peut-on l’exploiter ?

1
I-Dipôles passifs :
1) Définitions :
Un dipôle est un composant électronique possédant deux bornes.
La caractéristique d'un dipole est définit comme la fonction qui relie la tension U entre ses bornes
et l'intensité I du courant qui le traverse : U=f(I) ou I=f(U). Le dipole est dit passif si sa
caractéristique passe par l'origine (U=0 pour I=0).
❖ Exemples de quelques dipoles passifs : le conducteur ohmique la lampe, la diode …….

2) Convention récepteur :
Dans la convention récepteur la tension U aux bornes d'un dipôle passif et l'intensité I du courant qui le
traverse sont de sens contraires.

II- Caractéristiques de quelques dipôles passifs


1)Montage expérimental :
Pour tracer la caractéristique d'un dipôle D on utilise l'un des deux montages suivants :

On intègre le dipôle (𝑨𝑩) dans l'un de deux circuits de sorte que le courant électrique qui
traverse-le passe de 𝑨 vers 𝑩 (d’où 𝑰𝑨𝑩>𝟎 𝒆𝒕 𝑼𝑨𝑩>𝟎), et on varie la tension 𝑼𝑨𝑩 en déplaçant le
glisseur ou le bouton de réglage de tension. Ensuite, on inverse le branchement de dipôle (𝑨𝑩)
et les instruments de mesure (non numériques) le courant électrique qui traverse-le passe de 𝑩
vers 𝑨 (d’où 𝑰𝑩𝑨>𝟎 𝒆𝒕 𝑼𝑩𝑨>𝟎). Alors, on obtient la caractéristique de dipôle (𝑨𝑩).

2) Caractéristique d'une lampe électrique :


On réalise le montage expérimental précédent en utilisant comme dipôle une
lampe électrique

Réaliser les mesures et compléter le tableau suivant :

U(V) 0 0,01 0,024 0,028 0,036 0,046 0,058 0,065 0,075 0,083 0,092 0,099
I(A) 0 0,1 0,4 0,6 1 1,6 2,4 3 3,8 4,6 5,4 6

2
Inverser les bornes de conducteur ohmique et réaliser les mesures puis remplir le tableau
suivant :
U(V) -0,099 -0,092 -0,083 -0,075 -0,065 -0,046 -0,036 -0,028 -0,024 -0,01 0
I(A) -6 -5,4 -4,6 -3,8 -3 -1,6 -1 -0,6 -0,4 -0,1 0

Tracer la caractéristique U=f(I).

U = f(I) pour lampe de 6V


8 U(V)

2
I(A)
0
-0,15 -0,1 -0,05 0 0,05 0,1 0,15
-2

-4

-6

-8

Conclusion :
La caractéristique est non linéaire et elle passe par l'origine, donc la lampe électrique est un dipôle
passif.
La caractéristique est symétrique donc les deux bornes de la lampe jouent le même rôle.

3) Caractéristique d'une diode normale :


La diode normale est constituée d'un semi-conducteur de silicium ou de germanium, et des atomes
étranges (comme le bore 𝑩 ou le phosphore 𝑷) et elle est caractérisée par un pôle 𝑩 appelé
cathode et un autre pôle 𝑨 appelé anode.

Le symbole d’une diode normale :

le sens positif c’est de la borne A vers la borne B

On réalise le montage experimental précédent en utilisant comme dipôle une diode normale.

Réaliser les mesures et remplir le tableau suivant :

U(V) 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,52 0,56 0,6 0,64 0,69 0,72 0,74
I(A) 0 0 0 0 0 0 0 1 2 4 14 24 57

3
Inverser les bornes de Diode et réaliser les mesures et remplir le tableau suivant :

U(V) 0 0 0 0
I(A) 0 0 0 0

Tracer la caractéristique I=f(U).

I = f(U) pour diode 1N4007


60

50

40

30
I (A)

20

10

0
0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8
-10
U (V)

Observations :
❖ Si 𝑼𝑨𝑩<𝟎 l’intensité du courant est 𝑰𝑨𝑩=𝟎 c-à-d la diode ne répond pas.
❖ Si 𝟎<𝑼𝑨𝑩<𝟎,6 𝑽 l’intensité du courant est 𝑰𝑨𝑩=𝟎 c-à-d la diode ne répond pas.
❖ Si 𝑼𝑨𝑩>𝟎,6 𝑽 l’intensité du courant est 𝑰𝑨𝑩≠𝟎 c-à-d la diode répond.

Remarque :
La valeur minimale de la tension 𝑼𝑨𝑩 au laquelle l’intensité de courant reste nulle est appelée
tension seuil de la diode 𝑼𝑺=𝟎,6 𝑽.

Conclusion :
La caractéristique passe par O, la diode normale est un dipôle passif non symétrique et non linéaire,
elle ne laisse passer le courant que dans le sens direct si la tension à ses bornes est supérieure ou
égale à la tension seuil.

4) Caractéristique d'une diode Zener :


Une diode Zener est un assemblage de deux semi-conducteurs.

Contrairement à une diode normale, la diode Zener laisse passer le courant électrique dans les deux
sens.

4
Réaliser les mesures et remplir le tableau suivant :

U(V) -6,2 -6,1 -6 -5,8 -5,6 -4,8 -4 -3,2 -2,4 -1,6 -0,8
I(A) -0,039 -0,012 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Inverser les bornes de Diode Zener et réaliser les mesures et remplir le tableau suivant :

U(V) 0 0,2 0,4 0,5 0,6 0,8 0,9 1


I(A) 0 0 0 0 0 3 22 47

Tracer la caractéristique I=f(U).

0,005

0
-7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 0
-0,005

-0,01

-0,015
I (A)

-0,02

-0,025

-0,03

-0,035

-0,04
U (V) -0,045

Observations :
❖ Si 𝑼𝑨𝑩>𝟎 : la diode Zener est polarisée en sens direct et se comporte comme une diode
normale.
❖ Si 𝑼𝑨𝑩<𝟎 : la diode Zener est polarisée en sens opposé et on observe que :
❖ Si −𝟔,𝟐 𝑽<𝑼𝑨𝑩<𝟎 : l’intensité du courant est 𝑰𝑨𝑩=𝟎 c-à-d la diode Zener ne répond pas et
agit comme un interrupteur ouvert.
❖ Si 𝑼𝑨𝑩=−𝟔,𝟐 𝑽 : l’intensité du courant est 𝑰𝑨𝑩≤𝟎 c-à-d la diode Zener répond et autorise le
courant à passer de 𝑩 à 𝑨 et la tension reste fixe en valeur −𝟔,𝟐 𝑽.

Remarque :
La valeur minimale de la tension 𝑼𝑩𝑨 de la diode Zener qui a la propriété de laisser passer le
courant dans le sens opposé à partir de cette valeur, s'appelle la tension de Zener 𝑼𝒁=𝟔,𝟐 𝑽. Ce
phénomène s'appelle l'effet Zener.

Conclusion :
La caractéristique passe par O, donc la diode Zener est un dipôle passif.
La caractéristique est asymétrique donc les bornes de la diode Zener ne jouent pas le même rôle :
• Dans le sens direct la diode Zener se comporte comme une diode normale.
• Dans le sens inverse la diode Zener laisse passer le courant électrique si la tension à ses
bonnes est supérieure à la tension Zener.

5
4) Caractéristique d'une diode électroluminescente (LED) :
Une diode électroluminescente est un dipôle qui se comporte comme une diode normale et qui est
capable d’émettre la lumière lorsqu'elle parcouru pa un courant électrique.

Réaliser les mesures et remplir le tableau suivant :

U(V) 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 1,6 1,8 2


I(A) 0 0 0 0 0 0 0 0 0,1 2,7 12,5

Inverser les bornes de Diode et réaliser les mesures et remplir le tableau suivant :

U(V) 0 0 0 0
I(A) 0 0 0 0

Tracer la caractéristique I=f(U).

Remarque :
❖ Pour la lumière rouge : 𝑼𝑺=𝟏,𝟖 𝑽
❖ Pour la verte et le jaune : 𝑼𝑺=𝟐,𝟓 𝑽
❖ Pour la blanche : 𝑼𝑺=𝟐 𝑽

Conclusion :
La diode électroluminescente est un dipôle passif, non linéaire et non symétrique.

6
5) Caractéristique d'une thermistance CTN ou CTP :
Les thermistances sont des résistances qui ont la propriété de varier avec la température. On en distingue
deux types : les thermistances à coefficient de température positif (CTP) et les
thermistances à coefficient de température négatif (CTN).
Quand la température augmente la valeur de la résistance de la CTP augmente et celle de la CTN
diminue.

✓ Introduire la thermistance CTP dans le calorimètre qui remplit avec l’eau froide et mesurer la
température de l’eau.

Réaliser les mesures et compléter le tableau suivant


U(V) 0 0,03 0,05 0,06 0,08 0,09 0,11 0,12 0,14 0,16 0,17 0,24 0,32 0,4 0,5
I(A) 0 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 1,6 1,8 2 2,2 3 4 5 6

✓ Introduire la thermistance CTP dans le calorimètre qui remplit avec l’eau chaude a température
100°.

Réaliser les mesures et compléter le tableau suivant :


U(V) 0 1,1 2,02 2,7 3,72 4,9
I(A) 0 0,4 0,8 1,2 1,6 2

Tracer la caractéristique U=f(I) pour les deux températures.

U = f(I) pour CTP


7

4
U (V)

CTP à 15°C
3
CTP à 100°C
2

0
0 1 2 3 4 5 6
I (mA)

Conclusion :
La thermistance est un dipôle passif, linéaire et symétrique, mais sa résistance change avec la
température.