Vous êtes sur la page 1sur 4

III.5.

BALCON :

Le balcon est calculé comme une console encastrée aux poutres et soumis à une charge permanente et une
charge d'exploitation concentrée à l'extrémité libre dû au poids propre de garde corps. Cette console est
ferraillée en flexion simple.

III.5.1. Balcon courant :


Le balcon est constitué d’une dalle pleine encastré dans les poutres, l’épaisseur est conditionnée
par :
L/15 e  L/20 +7  on a : L = 1,30m
8,33  e  13,5
On prend un épaisseur de : 15cm.

Avec des considérations pratiques (expérience); on a vu que l'épaisseur ainsi


III.5.2. Evaluation et combinaison des charges :
G = 4,60KN/m² ; Q = 3,50KN/m²
0.4
Le calcul se fera pour une bande de 1 ml.
m
0.1
avec l = 0,4 m et d = h – c et d = 0,15 – 0,03 = 0,12m.
5m

a. Evaluation des charges : 1


m
 Poids propre :G=3.7 KN/ml
P
 Force concentrée due aux mur du balcon :
Parpaing creux : 9.1x0.1=0.9kn/m G
Enduit intérieur : 20x0.02=0.4kn/m
Garde corps (fixé sur maçonnerie) :1x1 = 1 kN/ml
P= 2.3 kn/m
0
b. Calcul les moment : .
2 4
 M G= Gl = 0.48 KN.m
2 m
2
ql
 M q= =0.28 KN.m
2
 M p = pl =0.092 KN.m

 L’E.L.U :
Mu = 1,35(MG+Mp) + 1,5 Mq
Mu = 1.35 (0.48+0.092)+1.5x0.28 = 2.2398 KN. m
15
cm
40
cm
 L’E.L.S :
MS = MG+Mp+Mq
MS = 1.628 KN.m.
Diagramme de sollicitations:

PL2/2 PL

L
M V

Tableau (III.5) : l’effort interne à l’ELU et à l’ELS.


III.5.3.Le Ferraillage :
Le balcon est exposé aux intempéries, donc la fissuration est préjudiciable dans ce cas, le calcul se
fait à l’ELU et l’ELS.
a. Calcul à l’ELU :
D’après l’organigramme de la flexion simple d’une section rectangulaire, nous avons :
Mu 2.23× 103
μu= = =0.0109<0.391 → A ' =0
bd f bc 100 (12)2 14.16

α u=1 . 25.(1−√ 1−2 x 0 . 010 9)=0. 0138 ˂ 0.0259


z=d ( 1−0.4 α ) =0.12 ( 1−0.4 x 0.0138 )=0.1193m.
M U 2.23 ×10−3
A¿ = =0.53 cm2
Z δ S 348 (0.11)

Mu (KN.m)   z (cm) s (%o) s (MPa) As.u(cm2)

2.23 0,0109 0,0138 0,1193 0,01 348 0.53

Tableau (III.2) Ferraillage du balcon à l’ELU.


Armatures principles :
St = {3ht : 33cm} = {3x15cm : 33cm} = {45 : 33cm}
Soit St = 20cm
As =0.53 cm2 On adopte As = 2HA12 = 2.26cm2 .
Armatures de répartition :
A s 2.26
Ar = = = 0.56cm2
4 4
On adopte Ar = 5HA10 = 2.51cm2 .

III.5.4. Vérification de la condition de non fragilité :

Il faut vérifier que :


0.23 bd f t 28 0.23 x 1 x 0.12 x 2.1
As >Amin = = = 1.45 cm2
fe 400
As > Amin ……conduction vérifier.

a. Vérification de l’effort tranchant 

On doit vérifier que :


τ u ≤ τ̄ , tel que :

τ̄ u =min ( 0,13 f c28 ,4 MPa )


(Fissuration préjudiciable).
τ´u =3.25MPa
V u =q ul + pul =12.47x0.4 + 3.105x0.4 =6.23 KN.

6.23 x 10−3
τu= = 0.051MPa
0.12
τ u ≤ τ´u ……………..conduction vérifier
Les armatures transversales ne sont pas nécessaires.
Calcul à l’ELS :
le calcul se fait selon les règles de CBA93et BAEL91 la fissuration est considérée comme préjudiciable :
Position de l’axe neutre :
b y 2−ᶯ As ( d− y )=0
100 y 2−15 x 2.26 ( 12− y )=0
100 y 2+ 33.9 y −406.8=0
−33.9+406.8
y=
2 X 100
y= 1.8645 cm
Le moment d’inertie :
b
I = y 3 +ᶯ A (d − y)2=¿100x(1.8645)2 + 15x(2.26)x(12−1.8645)2
3
I =3089.11 cm 4 .
b. Vérification des contraintes :
Contraintes maximal de compression de béton:
σ bc ≤ σ̄ bc
σ̄ bc = 0.6×f c28= 15 MPa
M ser
σ bc = . y =0. 98 MPa ⇒ σ bc =0. 98 MPa < σ̄ bc = 15 MPa
I …….cv

Contraintes maximale de traction des aciers :

σ̄ s = { 1f e
2
,110 √ηf }tj = 201. 63 MPa

15. M ser
σ s= . (d− y ) =125 . 79 MPa ⇒ σ s = 125 . 79 MPa≺ σ̄ s =201 . 63 MPa
I …..cv

b. Vérification de la flèche :
Il est utile de justifier l’état limite de déformation par un calcule de fléche , cependant il n’est pas
nécessaire de procéder au calcul de la flèche si les conditions suivants sont vérifiée :
h 15 1
= =0 . 375≥ condution v è rifier
 l 40 16 …………………… .
A 4.2
 ≤ → 1.88× 10−3 ≤ 0.015 … … ….. condution v è rifier .
db f e

III-24-Schéma de ferraillage du balcon