Vous êtes sur la page 1sur 3

EXERCICE 3 : Poutre encastrée soumise à un couple et une charge linéique variable

Déterminer la distribution des efforts tranchant et des moments fléchissants dans la poutre
encastrée soumise à une charge localisée R=50 kN et une charge répartie variable comme
schématisé ci-après.
1m 1,5 m 1,5 m 1m
r
R
MB=40 kN.m

A B
60 kN/m
24 kN/m

REACTION AU POINT D’ENCASTREMENT


L’aire trapézoïdale représentée par la charge répartie est décomposée en une zone rectangulaire et
une zone triangulaire (Cf. schéma ci-après) :
1,5 m 1m

r
R

24 kN/m
(60-24)=36 kN/m
+
r
R1 r
1,5 + 1
2
= 1,25 R2
2(1,5 + 1)
= 1,67
3

La résultante de la partie rectangulaire vaut R1=24x2,5=60 kN et celle de la partie trapézoïdale


vaut R2=36x2,5/2=45 kN.
Les forces extérieures s’appliquant sur la poutre sont ainsi résumées :

1
© Ambroise BROU 2006
1m 1,5 m 1m
r
R
MB=40 kN.m

MA •
A B
1,25 m
r
R2
r r
RA R1
1,67 m
L’équilibre de la poutre implique que :
r r r r
∑ y F = 0 et ∑ B M = 0
On a donc :
R A + R1 + R2 − R = 0 et M B − M A − R A × 1 − R × 3 + R1 × 2,75 + R2 × 3,167 = 0
d’où RA=-55 kN et MA=252,5 kN.m

Note : la valeur négative de RA signifie que sons sens est contraire à celui indiqué sur le schéma.
EFFORT TRANCHANT ET MOMENT FLECHISSANT :
La présence d’une charge concentrée, d’une charge répartie et d’un moment en un point donné
de la poutre exige d’effectuer l’analyse sur plusieurs intervalles : ]0;1[ ; ]1;2,5[ ; ]2,5;4[ et ]4;5[
• Le premier intervalle étudié est tel que 0<x<1 :
Une coupe fictive est effectuée dans cet intervalle. La portion isolée de la poutre est celle située à
gauche comme le montre le schéma.
r x
RA L’équilibre des forces et des moments par rapport à la section
r
T donnent :
− R A + T = 0 Ö T=Ra=55 kN
M M − R A .x − M A = 0 Ö M=252,5-55x
MA
A

• 1<x<2,5
1m
r r r
RA r
T
∑ ry rÖ T=Ra=55 kN
F = 0

MB=40 kN.m ∑ M z = 0 Ö M = M A − R A .x − M B = 212,5 − 55 x


M
MA • r r1 m • 2
A B T R ,
M
5
x <
x
60 kN/m <
q = 14,4 x − 12 (5-x)/2 r
2 Rx1 r
© Ambroise BROU 2006 2(5-x)/3 Rx 2
5-x
4

La portion isolée de la poutre est celle située à droite (Cf. schéma ci-contre). La charge répartie es
décomposée comme l’indique le schéma en deux forces concentrées Rx1 et Rx2. Les résultantes de
ces deux charges sont déterminée comme suit :
R x1 = (14,4 x − 12)(5 − x)
1
R x 2 = (60 − 14,4 x + 12)(5 − x) = (36 − 7,2 x)(5 − x)
2
L’équilibre de cette portion conduit à :
T = R x1 + R x 2 − R = −7,2 x 2 + 12 x + 70
5−x 2
M = Rx1 . + R x 2 . ( 5 − x ) − R( 4 − x ) = 2 ,4 x 3 − 6 x 2 − 70 x + 250
2 3
• 4<x<5

(5-x)/2 Un raisonnement pareil que le précédent donne


r les valeurs de l’effort tranchant et du moment
T fléchissant dans cette portion de la poutre :
M
T = R x1 + R x 2 = (7,2 x + 24)(5 − x)
5− x 2
M = R x1 . + R x 2 . (5 − x) = (2,4 x + 18)(5 − x) 2
60 kN/m 2 3
q = 14,4 x − 12 r
Rx1
r
2(5-x)/3 Rx 2
5-x

DIAGRAMME DE L’EFFORT TRANCHANT ET DU MOMENT FLECHISSANT

x 0<x<1 1<x<2,5 2,5<x<4 4<x<5


T (kN) 55 55 − 7,2 x + 12 x + 70
2 (7,2 x + 24)(5 − x)
M (kN.m) 252,5 − 55 x 212,5 − 55 x 2,4 x 3 − 6 x 2 − 70 x + 250 (2,4 x + 18)(5 − x) 2

Effort tranchant et moment fléchissant Moment flechissant


T(kN) M (kN.m)
60 300
40 200
20 100
0 0
x (m)
0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 5 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 5x(m)

3
© Ambroise BROU 2006