Vous êtes sur la page 1sur 6

Cours RDM 2 ISET RADES

Méthode énergétique : théorème de Castigliano

1. Application du théorème de Castiglioano pour un système


Hyperstatique
La méthode du théorème de Castigliano, s’applique généralement pour les
problèmes hyperstatiques d’ordre1, pour les problèmes de degrés d’hyperstaticité est
supérieur, leurs résolutions demandes autres méthodes à titre d’exemple : la
méthode des forces.

1.1 Méthode
1/ On vérifie dans un premier temps que le degré d’hyperstatisme h est égale à
l’unité (1) ;

2/ on décompose le problème initial en un ensemble de problèmes isostatiques :


P0 qui est le problème initial rendu isostatique en enlevant une inconnue de
liaisons ou appuis notée X.

3/ On superpose au problème P0, le problème P1 ayant les liaisons ou les appuis


de P0 mais chargé par une inconnue de liaison X enlevée dans l’étape 2.

4/ Le déplacement (si X est une force) ou la rotation (si X est un moment) du point
d’application de X est nul(le) le théorème donne :

On a le moment de flexion : tel que les moments :

- M0 est le moment du torseur de cohésion du problème P0


- M1 est le moment du torseur de cohésion du problème P1
- est le moment du problème qui est le problème P1 pour une valeur
unitaire de l’inconnue hyperstatique X (X = 1).

Pour une poutre sollicitée à la flexion, l’énergie élastique s’écrit :

Le théorème de Castigliano donne après développement:

Hedhli & Tlili 1


Cours RDM 2 ISET RADES

Application1

Une poutre hyperstatique encastrée en A et simplement appuyée en B soumise à


une charge répartie :

Figure (1)

A B

On veut calculer les inconnus statiques en A et B, le problème possède trois


inconnus de liaisons et deux équations statiques de résolution ce qui rond le
problème hyperstatique d’ordre 1.

Etape 1 : Choisir le moment d’encastrement en A, comme étant un inconnu


hyperstatique X

Etape 2 : Décomposer le système en deux problèmes isostatiques :

Un problème (figure (2)) dont les liaisons sont celles du problème


hyperstatique auxquelles on a enlevé le moment d’encastrement. Ce problème reçoit
le même chargement extérieur que celui du problème initial.

Un ((figure(3)) qui possède les mêmes liaisons que le problème mais


dont le chargement est un chargement unitaire correspondant à l’inconnue
hyperstatique X.

L Figure(2) : Problème

isostatique
B
A

Hedhli & Tlili 2


Cours RDM 2 ISET RADES

Figure(3) : Problème isostatique

A
B

Etape 3 : Calculer pour chaque problème les actions aux appuis et les
moments des torseurs de cohésions pour les tronçons gauches :

- Pour le problème et d’après le principe fondamental de la statique :

- Pour le problème et d’après le principe fondamental de la statique :

Etape 4 : Pour calculer l’inconnue hyperstatique c’est-à-dire le moment


d’encastrement en A qui est il faut que la liaison initiale soit respectée, c’est-à-
dire que la rotation du point A soit nulle :

Avec est l’énergie élastique de la poutre sachant que :

et (moment de cohésion de la poutre)

Le théorème de Castigliano donne :

Hedhli & Tlili 3


Cours RDM 2 ISET RADES

La solution du problème hyperstatique est obtenue finalement par la superposition

des problèmes :

C’est le moment de cohésion le long de la poutre hyperstatique, le moment aux


liaisons A et B :

 Applique cette méthode mais en posant l’inconnu X = RB

Exercices 1
On donne la poutre hyperstatique suivante :

A B

a
L

Hedhli & Tlili 4


Cours RDM 2 ISET RADES

- Déterminer le moment d’encastrement en A, par la méthode énergétique de


Castigliano
- Calculer les réactions en A et B.

Exercice 2

L L

C
A B

3L

On donne la poutre hyperstatique ci-dessus :

1/ Décomposer la poutre en deux structures isostatiques et écrire la condition


de la flèche en se référant au formulaire.

2/ Déterminer la réaction en C, par la suite celles en A et B.

EXERCICE 3

On considère la poutre suivante de longueur L, de rigidité constante EIGZ se


repose sur un appui simple en A, encastré en B et subit une charge en C
d’intensité 100daN.

1/ Montrer en utilisant le PFS que le système est hyperstatique d’ordre 1

2/ Décomposer le système en deux poutres isostatiques (utiliser le formulaire des


poutres donné)

3/ Déterminer l’expression de la déformée totale en A

4/ Déterminer l’expression des inconnues statique en A et B (a=2m, L=5m)

5/ Déterminer l’expression du moment de cohésion pour , utiliser le


tronçon gauche de la poutre hyperstatique.

Hedhli & Tlili 5


Cours RDM 2 ISET RADES

6/ En tenant compte des conditions aux limites aux point A et B, déterminer la


flèche

7/ En utilisant l’expression de la flèche exprimer RA en fonction de L, a et F

8/ On veut résoudre ce système par la méthode énergétique en utilisant le


théorème de Castigliano, proposer une décomposition de poutres isostatiques

9/ Préciser l’inconnu statique déterminé par la méthode de Castigliano, comparer


entre les deux méthodes.

a
X
A
L B

Hedhli & Tlili 6