Vous êtes sur la page 1sur 7

Matériaux composites : Série d’exercices

Exercice 1

Est-il possible de fabriquer un composite unidirectionnel de fibres d’aramide (Ef=131 GPa)


dans une matrice époxyde (Em=3,4 GPa) ayant des modules d’élasticité longitudinal et
transversal de EL=35 GPa et ET=5,17 GPa respectivement ?

Réponse : Non, car pour obtenir EL = 35 GPa, il faut avoir une fraction volumique de
fibres Vf = 24,8% différente de Vf = 35,1% pour obtenir ET = 5,17 GPa.

Exercice 2

Pour un composite renforcé par des fibres continues et orientées, les modules d’élasticité
dans les directions longitudinale et transversale sont respectivement de EL=19,7 GPa et
ET=3,66 GPa. Si la fraction volumique des fibres est de 25%, déterminer les modules
d’élasticité des fibres et de la matrice.

Réponse : Il faut écrire la loi des mélanges pour le module de Young longitudinal et la loi
inverse des mélanges pour le module de Young transverse du composite. Après résolution,
on trouve : Em = 2,79 GPa et Ef = 70,4 GPa.

Exercice 3

On fabrique un composite à fibres continues et alignées, fait de 30% (vol) de fibres


d’aramide et de 70% (vol) de polycarbonate pour la matrice. Les propriétés mécaniques de
ces matériaux sont :

Module d’élasticité (GPa) Résistance à la traction (MPa)


Fibres d’aramide 131 3600
Polycarbonate 2,4 65

Lors de la rupture des fibres, la charge s’exerçant sur la matrice est de 45 MPa. Calculer :
1. La résistance à la traction longitudinale du composite.
2. Le module d’élasticité longitudinal du composite.

Le composite fabriqué a une section transversale de 320 mm2 et est soumis à une charge
longitudinale de 44500 N.
a. Calculer le rapport entre la charge supportée par les fibres et celle que supporte
la matrice. (formule littérale et A.N.).
b. Calculer les charges appliquées aux fibres et à la matrice.
c. Calculer la contrainte supportée par les fibres et celle que supporte la matrice.
d. Evaluer la déformation du composite.

1A/CI-TC_ENSAM-M 2019-2020 Page 1


Réponses :

1.
a.  cu   fu V f  ( m ) fu (1  V f )  1111,5 MPa.
b. EL  E f V f  Em (1  V f )  41GPa.
2.
Ff E f V f
a.   23,4 .
Fm EmVm
b. Fm  1824 N et F f  42676 N .
c.  f  445 MPa et  m  8,14 MPa .
f m
d.  f   m   3,39  103
Ef Em

Exercice 4

1. Déterminer l’expression donnant le module de Young longitudinal d’un composite


hybride contenant deux types de fibres continues et alignées dans la même direction
en fonction de Em, Ef1 et Ef2.

2. En utilisant cette expression, calculer le module de Young longitudinal d’un


composite hybride formé de fibres d’aramide (Ef1 = 131 GPa) et de fibres de verre
(Ef2 = 72,5 GPa) ayant respectivement des fractions volumiques de 0,30 et 0,40 et
enrobées dans une matrice à résine polyester (Em = 2,5 GPa).

Réponses :
1. EL  EmVm  E f 1V f 1  E f 2V f 2 .
2. EL  69.1 GPa

Exercice 5
Soit un composite constitué de 200 g de résine époxy et de 75 g de fibres de carbone à haut
module continues et alignées. Le composite ainsi constitué a une section de 200 mm² et il
est soumis à une contrainte longitudinale de 25 MPa.

Déterminer :

1. La teneur en masse de renfort et la teneur en masse de la matrice.


2. La teneur en volume du renfort et la teneur en volume de la matrice.
3. Le module d’Young longitudinal du composite EL.
4. Le module d’Young transverse du composite ET.
5. La charge supportée par chaque phase.
6. La déformation subie par chaque phase.

1A/CI-TC_ENSAM-M 2019-2020 Page 2


Masse volumique Contrainte à la rupture Module d’élasticité
(g/cm3) en traction (MPa) longitudinal (GPa)
Epoxyde 1.22 70 5,2

Carbone HM 1.8 2200 400

Exercice 6

Considérons un matériau composite hybride contenant deux types de fibres continues et


alignées dans la même direction. Les fibres utilisées sont des fibres d’aramide (Ef1 = 131
GPa) et des fibres de verre (Ef2 = 70 GPa) ayant respectivement des fractions volumiques
de 0,25 et 0,35 et enrobées dans une matrice à résine polyester (Em = 3,5 GPa). On soumet
ce composite à un essai de traction longitudinale.

1. En négligeant le volume des porosités dans le composite, déterminer la fraction


volumique de la matrice Vm.
2. Montrer que la contrainte dans le composite  c s’exprime en fonction des
contraintes dans les fibres  f 1 et  f 2 et dans la matrice  m par :
 c   f 1Vf 1   f 1Vf 2   mVm .

3. En déduire l’expression donnant le module de Young longitudinal du composite


hybride EL en fonction des modules de Young des fibres et de la matrice Ef1, Ef2 et
Em. (Application numérique.)

Exercice 7

On prélève un échantillon d’un stratifié en carbone/époxyde constitué de couches


identiques. La masse volumique mesurée du stratifié est notée  . La masse volumique des

fibres de carbone est notée f , celle de la matrice  m .
On pyrolyse complètement la matrice époxyde dans un four. La masse de fibres résiduelle
est rapportée à la masse initiale de l’échantillon ; on obtient ainsi une teneur en masse de
renfort notée M f .

1) Exprimer en fonction de  ,  f ,  m et M f :
i. La teneur en volume des fibres, V f ,
ii. La teneur en volume de la matrice, Vm ,
iii. La teneur en volume des porosités, V p .
2) Application numérique :
  1500 Kg/m3,  f  1750 Kg/m3, m =1200 Kg/m3 et M f  0.7.

1A/CI-TC_ENSAM-M 2019-2020 Page 3


Exercice 8
On désire fabriquer un composite à matrice de polyester renforcée par des fibres de verre
continues et alignées devant avoir une résistance à la traction longitudinale d’au moins 1250
MPa et une masse volumique d’au plus 1,80 g/cm3. Lors de la rupture des fibres, la
contrainte sur la matrice est de 20 MPa.

Le tableau suivant résume quelques propriétés des constituants du composite :

composant Résistance à la traction Rm (MPa) Masse volumique  (g/cm3)


Fibres de verre 3500 2,50
Polyester 50 1,35

1) Rappeler la formule donnant la contrainte dans le composite en fonction des


contraintes dans les fibres et dans la matrice.
2) Tracer sur un même graphe les courbes contrainte-déformation en traction
longitudinale du renfort, de la matrice et du composite unidirectionnel en indiquant
les valeurs remarquables.
3) Ecrire la formule donnant la résistance à la traction du composite.
4) Rappeler la formule donnant la masse volumique du composite en fonction des
masses volumiques du renfort et de la matrice.
5) A l’aide des données du problème, déterminer s’il est possible de fabriquer un tel
composite en justifiant votre réponse.

1A/CI-TC_ENSAM-M 2019-2020 Page 4


Problème de synthèse n°1 : Choix de matériaux pour un capot de voiture

On traite dans ce problème une comparaison entre les performances de plusieurs matériaux
pour la fabrication des capots d’automobile. Les dimensions du capot sont : 1400 mm x
1100mm et son poids est inférieur à 10kg. Les exigences mécaniques imposent une
résistance en flexion supérieure à 150 MPa.

1. Quelle est à votre avis la particularité de ce type de marché

2. Pourquoi on exige un poids aussi faible.

3. Quelles sont les exigences que doit satisfaire le capot.

On donne dans le tableau ci-dessous quelques caractéristiques de différents matériaux


susceptibles de concurrencer la tôle en acier.

Matériaux Prix Densité T max Flexion Module Epaisseur Masse Prix


F/Kg °C MPa GPa mm Kg F/m²
SMC 30% verre 10 1.85 150 170 14 1 1.85 17.6
Polycarbonate 22.5 1.2 135 96 2.4 1.8 2.16 48.6
Polypropylène 6.2 0.9 55 42 1.4 2.15 1.94 11.9
Acier 3 7.8 500 250 210 0.4 3.12 9.4
Aluminium 14.5 2.8 300 200 70 0.59 1.65 24

4. En faisant une analyse du tableau précédent, citer les matériaux à éliminer et justifier
cette élimination.

5. Entre les deux matériaux restant, choisir le plus optimal en justifiant votre choix.

6. Expliquer les avantages que présente le matériau sélectionné.

1A/CI-TC_ENSAM-M 2019-2020 Page 5


Problème de synthèse n°2 : Choix de matériaux pour une canalisation de transport
d'eau chaude

Une société spécialisée dans l'enroulement filamentaire projette de fabriquer de nouveaux


tubes pour le transport d'eau chaude. Le diamètre intérieur des tubes est int = 1400mm
et la longueur d'un élément est L = 12m. La pression interne de l'eau est P = 5 bar, et sa
température est T = 45°C. Les tubes seront enterrés dans un sol de résistivité 

Une sélection préalable a retenu pour cette application une structure composite en résine
renforcée par des fibres. Les tableaux ci-dessous donnent les critères de choix de la résine et
des fibres constituant ce composite.

Critères Coefficient d'importance Verre E Aramide Carbone HR


Prix 10 10 200 400
Facilité de mise en forme 5 ++ ++ ++
Densité 3 2.5 1.4 1.8
Résistance en traction 1 ++ ++ ++
Tableau 1 : Choix de la fibre

Critères Coefficient d'importance Polyester Vinylester Epoxyde


Prix 5 +++ ++ +
Résistance à la corrosion 5 ++ +++ ++++
Aptitude à la production 2 ++ ++ +
Tenue au choc 1 ++ ++ ++
Tableau 2 : Choix de la résine

1. Détailler les sollicitations mécaniques, chimiques auxquelles les tubes sont soumis.
2. Justifiez l'élimination des métalliques, des plastiques et des bétons.
3. Décrire le procédé de fabrication d'un élément de tube (enroulement filamentaire).
4. Discuter l'importance de chaque critère retenu pour le choix de la fibre et de la résine.

1A/CI-TC_ENSAM-M 2019-2020 Page 6


5. La canalisation finale est constituée de plusieurs éléments (plusieurs tubes), comment
vous allez assurer l'assemblage des tubes et quels sont les précautions que vous devez
prendre en compte lors de cet assemblage.
6. Le bureau d'étude de l'entreprise exige que la surface interne des tubes soit lisse, Etes
vous d'accord avec ce choix, justifiez votre position.
7. En se basant sur les tableaux ci-dessus faites vos choix de la résine et de la fibre adéquate.
8. Expliquer en détail les essais que vous allez réaliser pour assurer la qualité des tubes.
9. Calculer l’angle d’enroulement sachant que la rigidité du composite est 15 GPa. On
rappelle que dans ces conditions : Ecomposite (MPa) = EF.VF sin4() + 1000

(VF : la fraction volumique des fibres prise égale à 50%).

Le critère de la tenue à la pression des tubes, supposés comme des cylindres à parois minces,
n’est pas défini par la contrainte à la rupture du matériau mais par l’apparition du
« perlage » (premières ruptures d’interface fibre-résine). Le bureau d’études de la société
considère que pour ce type de fabrication, la contrainte de perlage est 50 MPa.

10. Calculer l’épaisseur minimale pour éviter le perlage.

11. La norme AFNOR NF T 57-900, exige une déformation en service inférieure à 0.1%.
Quel coefficient de sécurité vous allez prendre sur l’épaisseur.

1A/CI-TC_ENSAM-M 2019-2020 Page 7