Vous êtes sur la page 1sur 10

Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache


 
 
Onduleur

Objectifs pédagogiques :

A la fin du cours l’élève sera capable de :


- décrire les différents modes de fonctionnement,
- tracer les chronogrammes et les caractéristiques des montages,
- trouver les intervalles de conduction des éléments,
- dessiner les schémas des différents types d’onduleur
- connaître le fonctionnement des différents onduleurs

I) LA CONVERSION CONTINU - ALTERNATIF. ____________________________________________ 2

II) ONDULEUR DE TENSION MONOPHASE EN ½ PONT. ____________________________________ 2


II.1) DEBIT SUR CHARGE RESISTIVE. __________________________________________________________ 3
II.2) DEBIT SUR CHARGE INDUCTIVE. _________________________________________________________ 3
III) ONDULEUR EN PONT OU EN H _______________________________________________________ 5
III.1) COMMANDE PLEINE ONDE._____________________________________________________________ 5
III.1.1 Charge résistive__________________________________________________________________ 5
III.1.2 Charge inductive _________________________________________________________________ 6
III.2) COMMANDE DECALEE ________________________________________________________________ 7
III.2.1 Introduction_____________________________________________________________________ 7
III.2.2 Charge résistive__________________________________________________________________ 8
III.2.3 Charge inductive _________________________________________________________________ 9

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 1


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

I) La conversion continu - alternatif.


On appelle onduleur un convertisseur statique qui permet des échanges d'
énergie entre une
entrée continue et une sortie alternative.
On le représente :

Le respect des règles de continuité ne permet pas de relier par des interrupteurs que des
sources de nature différentes. (Tension ↔ courant).
Ceci conduit à deux structures possibles d'onduleurs : les onduleurs de tension et les
onduleurs de courant.
L'onduleur est autonome si sa fréquence est indépendante de la source de sortie.

II) Onduleur de tension monophasé en ½ pont.


Pour obtenir une tension alternative, il faut obtenir +E et -E. la structure de la source devra
contenir 2 générateurs de tension.
La réalisation pratique dans les onduleurs de faible puissance est un pont diviseur capacitif.

+E +E
E

0 Ce montage est équivalent : 2E 0


E
-E -E

On va utiliser un montage à 2 interrupteurs dont la commande est symétrique.

uc
+E
E K1 T
Uc 0 t
T/2
R K2 -E
E
K1=1 K1=0
K2=0 K2=1

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 2


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

II.1) Débit sur charge résistive.


Même schéma que pour la figure 2, la charge étant une résistance R.

1) observation des oscillogrammes.

uc
! !
T
1 1 T
U² = 2
E ² dt + T (− E )²dt
+E T 0 T 2

T
0 t 1 1
T
U ² = [E ²t ]02 + [(− E )²t ]T
T/2 T

      + 1  E ² T − T    


T T 2
-E
ic 1 T
= E²
+E T 2 T 2
R 1 E² 1 T
T
t
= T + E²
0
T/2 T 2 T 2
U ² = E²
-E
R U=E

2) Choix des interrupteurs


Les 2 interrupteurs K1 et K2 sont commandés à l' ouverture et à la fermeture. On peut
envisager l'emploi de deux transistors T1 et T2 travaillant en commutation.

3) Puissance transmise à la charge :

U C ² E²
PC = =
R R
4) Puissance délivrée par un générateur
Les interrupteurs étant parfait, la puissance fournie par la charge est divisée par 2 pour chcun
des générateurs :

PC E ²
PG = =
2 2R

II.2) Débit sur charge inductive.


Dans le cas d'
une charge inductive, l'
annulation du courant iC et celle de la tension uC ne sont
pas simultanées.

Ex : lorsque K2 est ouvert et K1 fermé, le courant sera tantôt positif, tantôt négatif.
Pour permettre la circulation du courant lorsque le courant devient négatif, on ajoute une
diode anti-parallèle sur les transistors T1 et T2.

E K1 K1 D1
uc
T1

R L K2
E

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 3


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

a) Schéma du montage :

i i
T1 d1
E uc D1 b) Analyse du fonctionnement.
T1
Déterminons les éléments conducteurs
ic du montage à partir des oscillogrammes
R L de la tension et du courant dans la
E D2 charge.
T2

De 0 à t1 :
uc
Commande impose [K2 ouvert et K1 fermé]
u=E +E
Conditions initiales : le courant est négatif.(ICMIN=-ICMAX)

K1 est fermé, c' est donc la diode qui conduit. Cette diode reste T
0 t
passante tant que le courant iC reste négatif. T/2
"
p = uC.iC = E.iC est négative.
-E
Phase de récupération
De t1 à T/2 :
ic

L' énergie repart vers la charge car le courant devient positif, T1 Icmax
est en conduction. t1 t2
Il y a commutation de la diode D1, au transistor T1. T
p = uC.iC = E.iC est positive. 0 t
T/2
"
Transfert d'
énergie à la charge :
Icmin
iT1
Phase active
De T/2 à t2 Icmax

La commande impose [K1 ouvert et K2 fermé]. t


T/2 : iC >0 K1 est ouvert, c' est la diode D2 qui conduit. iD1
il y a eu commutation de T1 à D2 à l' instant t= t2. Icmax
p = uC.iC = -E.iC est négative.

"
Il y a à nouveau transfert d'
énergie de la charge vers la source. t
Phase de récupération
K1 t
De t2 à T K2
t
iC<0 iC s' annule et devient négatif, ce qui impose la
conduction de T2. il y a commutation de la diode D2 au transistor t
T2. T1
p = uC.iC = -E.iC est positive D1 t
T2 t
"
Transfert d'
énergie à la charge : D2 t
Phase active

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 4


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

III) Onduleur en pont ou en H

K1 K2
uc
E
Charge ic
K3
K4

III.1) Commande pleine onde.

III.1.1 Charge résistive


uc
+E

T
K1 K2 0 t
uc T/2
E
ic -E
R
K3 ic
K4
+E
R
T
0 t
T/2
Les formes d’ondes sont identiques à celles -E
obtenues avec un onduleur en ½ pont. R
La valeur efficace de la tension est identique.
UC=E K2 t
K4
t
La puissance transmise à la résistance est la K1 t
même. K3
Il n’y a que la puissance de la source qui t
diffère car il n’y a qu’un seul générateur.
T2 t
PG = PC =
E² T4 t
R T1 t
T3 t

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 5


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

III.1.2 Charge inductive

is i i
t2 d2
D1 uc D2
T1 T2 Simulation
E
ic
R L
D4 D3
T4 T3
Schémas équivalents : Chronogrammes :
De 0 à t1 :
i uc
s
i i +E
t2 d2
uc D2
T2 T
E t
i 0
R L T/2
D4
T4 -E
De t1 à T/2 : ic
i
s
i i Icmax
t2 d2
uc D2
T2
t1 t2 T
0 t
E T/2
i
R L Icmin
D4
T4 is
Icmax
De T/2 à t2
i t
s i
Icmin
D1 uc
T1
E K1
ic t
R L K2
D3 t
T3 K3 t
K4
t
De t2 à T : t
i T1
s D1 t
T2 t
D1 uc
T1
D2 t
E T3 t
ic
R L D3 t
D3
T3 T4 t
D4 t

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 6


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

Commentaires :

• L’allure de uC est identique à celle d’un montage sur charge résistive. Elle est imposée
par le fonctionnement des interrupteurs.
L
• iC est considéré comme linéaire, ce qui sous en tends que le rapport τ = >> T
R
• De 0 à T/2 : iC=iS mais il y a inversion après T/2 : iC=-iS
• 4 phases de fonctionnement :

De 0 à t1 : p=E.iC est négative Restitution


De t1 à T/2 : p=E.iC est positive Active
De T/2 à t2 p=-E.iC est négative Restitution
De t2 à T : p=-E.iC est positive Active

• On démontre que <iC>=0

u C = RiC + L
diC # < u C >= R < iC > + L <
diC
>
dt dt
diC
Or L < >= 0
dt
Donc $ < u C >= R < iC > et < u C >= 0 (démonstration géométrique)
Ce qui donne < iC >= 0

III.2) Commande décalée

III.2.1 Introduction

Dans le but de rendre plus sinusoïdal le courant iC, on complexifie légèrement la


commande des interrupteurs :

to T/2 T On définit un temps (angle) t0


t
Le décalage entre l’amorçage de deux
K2 t composants de la même diagonale est de
K4 2. t0 .
t
K1 t
K3 Pour la suite des calculs on posera :
t ω .t 0 = ϑ0
to to to

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 7


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

III.2.2 Charge résistive


i
s
i i
t2 d2
D1 uc D2
T1 T2
E
ic
R
D4 D3
T4 T3

Schémas équivalents : Chronogrammes :


Phase 1 uc
i
s
i
t2
i
d2 +E
D1 uc D2
T1 T2 to T/2 T/2+to
E T
i
0 t

-E
Phase 2
i ic
s
i i
t2 d2
uc D2
T2
E
ic T
R 0 t
T4
D4 T/2
is
Phase 3
i
s
T
0 t
E T/2
ic
R
D4 D3
T4 T3
K2 t
K4
Phase 4 t
i
s K1 t
K3 t
D1 uc
T1 T1 t
E
ic T2 t
R
D3 T3 t
T3
T4 t

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 8


Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

Calcul de la valeur efficace :


% %
UC ² =
4
+
T
4
E ² dt =
4E ²
+
T
4
dt =
4E ² T ()* &' 4t
− t0 = E ² 1 − 0
()* &'
T t0 T t0 T 4 T
ϑ1 ϑ T
On pose : 4t0 = t1 et ω .t1 = ϑ1 , t1 =
ω
= 1

UC ² = E ² 1 −
012 ϑ1T
/. - ϑ
= E² 1 − 1
012 /. -
2πT 2π

ϑ1
Donc U C = E 1 −

La valeur efficace de uC est variable en fonction d’ un paramètre extérieur.


C’ est le premier mode de fonctionnement d’ onduleur qui permet d’ avoir une valeur efficace
variable.
Dans un variateur de vitesse pour machine asynchrone on doit maintenir, pour un
U
fonctionnement à couple maximal, le rapport C constant. Le mode de fonctionnement en
F
onde décalée permet cela, car pour chaque fréquence, on pourra réajuster la valeur de ϑ1 .

III.2.3 Charge inductive

Le fonctionnement sur une charge inductive fait appel aux mêmes schémas et relations
précédentes.

i
s
i i
t2 d2
D1 uc D2
T1 T2
E
ic
R L
D4 D3
T4 T3

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 9


Simulation
Onduleur – Tle STI GE – LTP La Mache
Onduleur

Schémas équivalents : Chronogrammes : Schémas équivalents :


Phase 1 uc Phase 4
i i
s +E s
i i
t2 d2
D1 uc D2 to uc
T1 T2
T/2 T/2+to T
E 0 t E
ic ic
R L
D4 D3
-E T4 T3

Phase 2 ic Phase 5
i i
s s
i i
t2 d2
uc D2 T D1 uc
T2 0 t T1
E T/2 E
i ic
R L R L

3
D4 D3

3 4
5 6
7
8
T4 T3

Phase 3 K2 t Phase 6
i K4 i
s t s
i i K1
t2 d2 t
uc D2 K3 D1 uc
T2 t T1
E T1 t E
i ic
R L T2 R L
D4 t D3
T4 T3 t T3
T4 t
Phase 1 p=0 Roue libre D1 t Phase 4 p=0 Roue libre
D2 t
Phase 2 p<0 Récupération Phase 5 p<0 Récupération
D3 t
Phase 3 p>0 Active D4 t Phase 6 p>0 Active

D:\Les Documents\Les documents pros\05-06\4B\Physique\cours\Chapitre 4 - Onduleur\onduleur.doc 10