Vous êtes sur la page 1sur 10

Calcul assisté

par ordinateur
(CAO)

Dr. Rahmani Abdallah Yacine


1.0
Janvier 2019
Table des matières

I - Chapitre 1 : Concept de base sur les logiciels de calcul 3

1. Objectifs et Pré-requis du chapitre ........................................................................................................................... 3


2. Note de cours ............................................................................................................................................................... 4

2.1. Introduction ............................................................................................................................................................................ 4

2.2. Logiciels en Génie civil .......................................................................................................................................................... 4

2.3. Mode de fonctionnement des logiciels de calcul ................................................................................................................... 4

2.4. Méthodes de calcul utilisées .................................................................................................................................................. 6

2.5. Logiciels ouverts et logiciels fermés ...................................................................................................................................... 7

2.6. Avantages et limites des logiciels .......................................................................................................................................... 7

Abréviations 8

Références 9

Webographie 10
Chapitre 1 : Concept de base sur les logiciels de calcul

I Chapitre 1 : Concept de
base sur les logiciels de
calcul

1. Objectifs et Pré-requis du chapitre


Objectifs :

A l’issue de ce chapitre, l'étudient sera capable de :

- Comprendre le mode de fonctionnement des logiciels de calcul en Génie civil.


- Connaître la différence entre un logiciels fermé et un logiciel ouvert.

Pré-requis :

L'étudient doit savoir :

- Des notions de base sur les logiciels de dessin (DAO) en Génie Civil

3
Introduction

2. Note de cours
2.1. Introduction
Les logicielles généralement ont révolutionné le monde. Nommez n'importe quel domaine et vous trouverez plusieurs
logiciels développés pour faciliter le travail et transférer notre imagination vive sur papier. La même chose pour le
domaine Génie civil, où un certain nombre de logiciels informatiques sophistiqués ont conduit à des solutions rapides
et à des résultats plus précis.

2.2. Logiciels en Génie civil


Nombreux logiciels sont disponibles pour chaque discipline en génie civil, tels que la géotechnique, structures,
matériaux, transports, hydraulique, le génie de l'environnement, la gestion des projets ...etc. On peut distinguer entre
deux types de logiciels en GC*, logiciels de dessin et logiciels de calcul :

Logiciels en Génie civil

2.3. Mode de fonctionnement des logiciels de calcul

Les logiciels de calcul en Génie civil permet de modéliser, d'analyser, vérifier et d'afficher la géométrie de la
structure, ainsi que les résultats de l'analyse. La procédure d'analyse peut être divisée en trois phases [1]* :*

4
Données d'entrée

Fig.1.1. Mode de fonctionnement des logiciels de calcul.

2.3.1. Données d'entrée

Le choix du type de modélisation, du logiciel ainsi que les détails de modélisation sont directement corrélés aux
données d'entrée et aux objectifs souhaités.

Dans cette phase, on doit préciser la nature, l'origine des données d'entrée comme :

- Géométrie ;

- Matériau ;

- Mode de chargement.

2.3.2. Processeur

Cette phase est très importante, où, les logiciels utilisent des méthodes de calcul pour résoudre le problème, et
trouver les résultats souhaités.

2.3.3. Post-traitement

L'objet de cette phase est l'affichage et l'impression graphiques des résultats offerts par le logiciel, à savoir la
visualisation graphique et l'enregistrement de certains résultats du calcul.

5
Introduction

2.4. Méthodes de calcul utilisées


2.4.1. Introduction

Plus les équations données par notre modélisation sont devenues complexes et générales, plus il est devenu difficile
de les résoudre en utilisant des variables parfaites pour obtenir des solutions analytiques. Pour surmonter ce défi et
trouver une solution, les approches principales* *utilisées sont les suivantes:

- Simplifier la physique au maximum;

- Diviser le modèle en modèles plus petits et plus simples ;

- Utiliser des algorithmes numériques «imparfaits» pour approcher autant que possible la vraie solution.

Les mathématiciens et les physiciens ont trouvé plusieurs méthodes numériques pour résoudre ces équations
complexes.

Les quatre méthodes les plus utilisées sont :

1. La méthode des éléments finis (MEF*)


2. La méthode des volumes finis (MVF)
3. La méthode des différences finies (MDF)
4. La méthode des éléments frontière (BEM)

La méthode des éléments finis (MEF*) est la plus reconnu parmi ces méthodes.

2.4.2. Méthode des éléments finis

La  MEF* est une méthode numérique qui utilise la discrétisation pour transformer un domaine continu en un domaine
discret. Nous calculons les équations de chacun de ces domaines et une fois cela fait, nous devons tous assembler
pour que la solution ait un sens global en utilisant la théorie de la superposition.

Fig.1.2. Discrétisation par MEF

6
Logiciels ouverts

2.5. Logiciels ouverts et logiciels fermés


2.5.1. Logiciels ouverts

Un logiciel ouvert signifie un logiciel utilisant des standards ou formats ouverts. La définition légale d'un standard ou
format « ouvert » est la suivante : « un logiciel ouvert offre des formats de données interopérables et dont les
spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en œuvre» par opposition à un format
fermé ou propriétaire. Les formats ouverts sont intéressants pour leur interopérabilité.

 Exemple

OpenSees*, Cast3m, ....etc

2.5.2. Logiciels fermés

Un logiciel fermé, logiciel non libre , désigne un logiciel qui ne permet pas légalement ou techniquement, ou par
quelque autre moyen que ce soit, d'exercer simultanément les quatre libertés logicielles que sont : l'exécution du
logiciel pour tout type d'utilisation, l'étude de son code source (et donc l'accès à ce code source), la distribution de
copies, ainsi que la modification et donc l'amélioration du code source.

 Exemple

SAP2000*, ETABS*, ROBOT, ...etc

2.6. Avantages et limites des logiciels


2.6.1. Avantages

Les contraintes de temps et / ou budgétaires ne permettent pas toujours d'effectuer des essais pour étudier le
comportement réel des structures qu'on aimerait tester.

Avec un logiciel de simulation, les calculs sont précis et peuvent prendre en compte de nombreux paramètres pour
une étude très poussée de nos conceptions. Avec un « simple » ordinateur et un logiciel de simulation numérique,
vous êtes en mesure de tester un nombre presque infini de paramètres et pour étudier un projet qui ne prendra aucun
retard en réalisation.

2.6.2. Inconvénients

S'il y a des avantages certains à utiliser un outil deCAO*, il ne faut pas occulter les inconvénients qui en découlent et
que rapportent les utilisateurs. Citons, par exemple [2]*:

- La plus part de ces logiciels utilisent des méthodes numériques comme la MEF*, ou, on ne peut pas toujours
obtenir une solution précise.
- L'utilisateur doit avoir des connaissances théoriques pour éviter les erreurs dans les résultats.
- La plupart de ces logiciels nécessitent de longues sessions de formation pour qu'un ingénieur puisse apprendre
à les utiliser efficacement.
- Parfois, les logiciels ne se comportent pas comme prévu, ce qui oblige l'ingénieur à passer beaucoup de temps
à résoudre les problèmes au lieu de concevoir.

7
Signification des abréviations

Abréviations

CAO : Calcul Assisté par Ordinateur

D.A.O : Dessin assisté par ordinateur

ETABS : Extended Three-dimensional Analysis of Building Systems

FLAC : Fast Lagrangian Analysis of Continua

GC : Génie civil

MEF : Méthode des éléments finis

OpenSees : Open System for Earthquake Engineering Simulation

SAP2000 : Structural Analysis Program

Seismosoft : seismic analysis software

STAAD : Structural Analysis and Design Program

Tekla : technical computation (given name)

8
Références

Références

CANVAS
MESRS, OFFRE DE FORMATION L.M.D. LICENCE ACADEMIQUE, Semester 6, 2018/2019.

Inconvénients
Hoxana Consulting Engineers, The Impact Of Technology On The Civil Engineering Profession, February 9, 2018

Logiciels
Asmaa G. Salih, Heba A. Ahmed, THE EFFECTIVE CONTRIBUTION OF SOFTWARE APPLICATIONS IN
VARIOUS DISCIPLINES OF CIVIL ENGINEERING, International Journal of civil engineering and technology, 5
(12), (2014), pp. 316-333

ROBOT
Thomas STABLON, Polycope, Initiation à ROBOT Structural Analysis, Université de Toulouse,

SAP2000
Manual SAP 2000, GETTING STARTED  : Linear and Nonlinear Static and Dynamic Analysis and Design of
Three-Dimensional Structures, Computers and Structures, Inc., 2004.

SOFTWARES ROLE
CHITIKESHI OMPRAKASH Et AL.SOFTWARES ROLE IN CIVIL ENGINEERING, MAHAVEER INSTITUTTE OF
SCIENCE &TECHNOLOGY

9
Webographie

Webographie

Cyprien says, FEA for ALL, What's the difference between FEM and FDM?, June 29, 2017, http://feaforall.
com/difference-between-fem-and-fdm/

Conception assistée par ordinateur, https://fr.wikipedia.org/wiki/Conception_assist%C3%A9e_par_ordinateur

10