Vous êtes sur la page 1sur 3

Droit d’enregistrement Tejeddine Ben Ouali

Chapitre 2 : L’application et l’exigibilité des


Droits d’enregistrement

Section1 : l’application de la loi

Le paiement préalable à la formalité de l’enregistrement est le principe de base, à


l’exception notamment des actes relatifs à l’assistance judiciaire, des actes de procédures
devant le juge des allocations familiales et les parties politiques.
En matière d’enregistrement les règles d’interprétation sont claires et précises. La doctrine
et la jurisprudence administrative font foi
En application du principe de la territorialité, les droits d’enregistrement sont applicables
en Tunisie pour les biens meubles et immeubles, les droits sont exigés au lieu ou le bien
existe.
Les lois de l’enregistrement ne sont pas rétroactifs, sauf disposition expresse de la loi.

Section2 : les différentes formes de droits

En matière d’enregistrement, la nature des actes et des mutations détermine le droit


exigible. Il peut prendre trois formes :
-un droit fixe indépendant de la valeur pécuniaire inscrite au niveau de l’acte.
exemple : contrat de location à usage d’habitation.
-un droit proportionnel en pourcentage de la valeur pécuniaire inscrite au niveau
de l’acte. exemple : vente d’un fonds de commerce.
-un droit progressif par tranches de la valeur pécuniaire inscrite au niveau de
l’acte. exemple : achat d’un terrain à usage d’habitation.

Section3 : les règles d’exigibilité des droits

Le receveur des finances exige le droit d’enregistrement sur les actes présentés à cette
formalité. Ces actes peuvent être entachés de nullités comme ils peuvent renfermer plusieurs
dispositions ou plusieurs droits. Le receveur des finances :
1°) exige le droit d’enregistrement pour un acte entaché de nullité. Il n’a pas à vérifier la
nullité de l’acte, c’est l’affaire du juge. L’enregistrement ne fait pas preuve de validité de
l’acte.
2°) il ne peut enregistrer un acte incomplet tel qu ‘un acte non signé par une ou les deux
parties.
3°) en application de la théorie des dispositions indépendantes, si un acte renferme
plusieurs dispositions . L’interprétation de caractère dépendant ou indépendant des
dispositions est primordiale à la détermination des droits.

4
Droit d’enregistrement Tejeddine Ben Ouali

Si les dispositions d’un même acte sont dépendantes le receveur des finances ne peut
exiger qu’un seul droit relatif à la disposition donnant lieu à la perception la plus élevée.
Si les dispositions sont indépendantes. Chacune d’entre elle est frappée de droit y afférant,
tout en respectant le principe de non cumul des droits fixes. Dans ce dernier cas seul le droit
fixe le plus élevé est exigé.
4°) En application de principe de la théorie de la mutation conditionnelle. Le receveur des
finances doit distinguer la condition suspensive de la condition résolutoire.

En cas ou le contrat renferme une condition suspensive, indépendante de la volonté des


parties. Les droits sont exigibles à la de réalisation de la condition, sans imputation du droit
fixe perçu.
Exemple : la vente d’un terrain agricole à un étranger, nécessitant l’autorisation préalable
du gouverneur.

En cas où le contrat renferme une condition résolutoire. Le droit d’enregistrement en


vigueur est exigible, indépendamment de cette condition.
Exemple : J’achète le terrain s’il ne sera pas classé comme une zone vertz dans quatre
années .
Cette condition n’affecte pas la vente. L’acheteur acquiert le terrain en son état actuel avec
tout son consentement. Le receveur exige le droit proportionnel des actes de vente.

Section 4 : exercices
EX1 :

1- Le paiement du droit d’enregistrement


a) est étalé sur 3 mois
b) est préalable à la formalité de l’enregistrement
c) est payable après la formalité de l’enregistrement
2- La vente d’un terrain en Algérie. Le contrat est rédigé en Tunisie. Le receveur
a) exige un droit proportionnel en Tunisie
b) exige un droit fixe en Tunisie
c) n’exige aucun droit en Tunisie
3- Le droit proportionnel
a) est indépendant de la valeur
b) est un droit en pourcentage de la valeur
c) est fixe
4- L’acte nul
a) est refusé par le receveur des finances
b) est enregistré par le receveur des finances
c) doit être corrigé avant l’enregistrement
5- En cas où 3 dispositions indépendantes sont frappées de droits fixes . Le receveur
a) applique la somme des 3 droits
b) exige seulement le droit fixe le plus élevé
c) exige le droit fixe le plus faible

EX2 : Un étranger veut acquérir un terrain agricole, nécessitant l’autorisation préalable du


gouverneur
a) Quelles sont les droits d’enregistrement exigible avant l’autorisation du gouverneur
b) Le gouverneur donne son autorisation après 3 mois . Quelles sont les droits exigibles . Qu’en
est-t-il des droits payés auparavant

5
Droit d’enregistrement Tejeddine Ben Ouali

Forum

Discuter de la nullité d’un acte et son enregistrement

Correction

Ex 1 : 1 :b ; 2 :b ; 3 :b ; 4 :b ; 5 :b

Ex2 :

a) Le droit fixe des actes innomés (20 dinars par page) est exigé
b) Le droit proportionnel sur la mutation des immeubles est exigé , sans imputation des droits fixes
préalablement payés .