Vous êtes sur la page 1sur 3

François Regourd

François Regourd est Maître de Conférences à l'Université Paris Ouest Nanterre, où il enseigne
l'histoire moderne (XVI-XVIIIe s.) et l'histoire des Amériques. Il est membre de l'ESNA (Empires
Sociétés Nations), composante de l'UMR MASCIPO (CNRS / EHESS / Univ. Paris I / Univ. Paris-
Ouest) au sein de l'Université Paris-Ouest Nanterre.

Il travaille depuis une dizaine d'années sur la question des sciences coloniales françaises, et plus
particulièrement sur l'aire caraïbe (Guyane et Antilles). Au croisement de l'histoire coloniale, de
l'histoire des sciences et de l'histoire culturelle, ses travaux s'attachent à mettre en lumière les
processus sociaux et intellectuels qui structurent la constitution et l'organisation de savoirs nouveaux
dans le contexte colonial de la France d'Ancien Régime.

Ses travaux s'intègrent à une réflexion d'ensemble, développée dans le cadre de nombreuses
rencontres internationales, sur la place de l'Europe dans la première mondialisation.

Coordonnées

Département d'Histoire, Université Paris-Ouest Nanterre La Défense, 200 Av. de la République,


92000 Nanterre, France.

f.regourd@wanadoo.fr ou francois.regourd@u-paris10.fr

Publications

Ouvrages

CASTELNAU-L'ESTOILE (Charlotte) et REGOURD (François) dir., Connaissances et pouvoirs.


Les espaces impériaux, XVIe-XVIIIe s. France, Espagne, Portugal, actes du colloque international de
Nanterre (2002), Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2005.

VLAHAKIS (George N.), MARIA MALAQUIAS (Isabel), BROOKS (Nathan M.), REGOURD
(François), GUNERGUN (Feza) and WRIGHT (David), Imperialism and Science. Social Impact and
Interaction, Santa Barbara, Denver, Oxford, A.B.C. Clio, 2006.

Ouvrage à paraître en 2011

Avec James E. Mc Clellan III, The Colonial Machine. French Science and Overseas Expansion in
the Old Regime, à paraître en 2011, Brepols International Publishers (De Diversis Artibus -
Académie internationale d’Histoire des Sciences).

Articles dans revues et ouvrages collectifs à comité de lecture

« La Société Royale d'Agriculture de Paris face à l'espace colonial (1761-1793) », Bulletin du Centre
d'histoire des espaces atlantiques [Université Bordeaux-III], 1998, n°8, p.155-194.

« Maîtriser la nature : un enjeu colonial. Botanique et agronomie en Guyane et aux Antilles (XVIIe-
XVIIIe siècles) », Revue française d'Histoire d'Outre-mer, 1er semestre 1999, n°322-323, p.39-63.
« Hommes de pouvoir et d'influence dans une capitale coloniale. Intendants et gouverneurs-généraux
à Port-au-Prince dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle », in PONTET (Josette) dir, Des hommes
et des pouvoirs dans la ville. XIVe-XXe siècles. France, Allemagne, Angleterre, Italie, Bordeaux,
Cesurb Histoire, 1999, p.181-214.

« L'expédition hydrographique de Chastenet de Puységur à Saint-Domingue (1784-1785) », in


BONIN (Hubert) et MARZAGALLI (Silvia) dir., Négoce, Ports et Océans. XVIe-XXe siècles,
Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2000, p.247-262.

Avec James E. McClellan : « The Colonial Machine : French Science and Colonization in the Ancien
Regime », Osiris, 2000, t.15, p.31-50.

« Lumières coloniales. Les Antilles françaises dans la République des Lettres », Dix-huitième siècle,
2001, n°33, p.183-199.

« Sur les traces du Docteur Cassan, médecin des Lumières à Sainte-Lucie », in PELLETIER
(Monique) dir., Les îles, du mythe à la réalité, Actes du 123e Congrès national des sociétés
historiques et scientifiques (Antilles-Guyane 1998), Paris, Editions du CTHS, 2002, p.189-202.

« Coloniser les blancs de la carte. Quelques réflexions sur le vide cartographique dans le contexte
colonial français de l'Ancien Régime (Guyane et Antilles françaises, XVIIe-XVIIIe s.) », in
LABOULAIS-LESAGE (Isabelle) dir., Combler les blancs de la carte. Modalités et enjeux de la
construction des savoirs géographiques (XVIIe-XXe siècle), Strasbourg, Presses universitaires de
Strasbourg, 2004, p.221-242.

En collaboration avec Charlotte de Castelnau-L'Estoile : « Introduction historiographique et enjeux »,


in CASTELNAU-L'ESTOILE (Charlotte) et REGOURD (François) dir., Connaissances et pouvoirs.
Les espaces impériaux, XVIe-XVIIIe s. France, Espagne, Portugal, actes du colloque international de
Nanterre (2002), Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2005, p.11-22.

« Kourou 1763. Succès d'une enquête, échec d'un projet colonial », in CASTELNAU-L'ESTOILE
(Charlotte) et REGOURD (François) dir., Connaissances et pouvoirs. Les espaces impériaux, XVIe-
XVIIIe s. France, Espagne, Portugal, actes du colloque international de Nanterre (2002), Bordeaux,
Presses universitaires de Bordeaux, 2005, p.233-252.

« Diffusion et assimilation des techniques académiques de collecte et d'expertise dans l'espace


caraïbe français (XVIIe-XVIIIe s.) », in HRODEJ (Philippe) et LLINARES (Sylviane) dir.,
Techniques et Colonies (XVIIe-XXe siècles), Actes du colloque de Lorient (2002), Paris, Publication
de la Société Française d'Histoire d'Outre-Mer, 2005, p.33-47.

« French Science Overseas », chapter 2 in VLAHAKIS (George N.), MARIA MALAQUIAS


(Isabel), BROOKS (Nathan M.), REGOURD (François), GUNERGUN (Feza) and WRIGHT
(David), Imperialism and Science. Social Impact and Interaction, Santa Barbara, Denver, Oxford,
A.B.C. Clio, 2006, p.19-49.

Avec James E. McClellan : "Moreau de Saint-Méry et la Machine coloniale", in TAFFIN


(Dominique) dir., Moreau de Saint-Méry ou les ambiguïtés d'un créole des Lumières, Actes du
colloque des 10-11 septembre 2004, Fort-de-France, Editions de la Société des Amis des Archives et
de la Recherche sur le Patrimoine culturel des Antilles, 2006, p.25-38.

« Mesmerism in Saint Domingue : Occult knowledge and Vodou on the Eve of the Haitian
Revolution », in DELBOURGO (James) and DEW (Nicholas) ed., Science and Empire in the
Atlantic World, London-New York, Routledge, 2007, p.310-333.
« Capitale savante, capitale coloniale : Sciences et savoirs coloniaux à Paris aux XVIIe et XVIIIe
siècles », Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 55-2, avril-juin 2008, p.121-151.

« Les lieux de savoir et d’expertise coloniale à Paris au XVIIIe siècle : institutions et enjeux
savants », in Anja Bandau, Marcel Dorigny et Rebekka von Mallinckrodt (dir.), Les mondes
coloniaux à Paris au XVIIIe siècle. Circulation et enchevêtrement des savoirs, Paris, Karthala, 2010,
p.31-48.