Vous êtes sur la page 1sur 1

5 • L’opération 5.

3 Dégraissage chimique
de dégraissage en phase aqueuse

Mouillage de la surface métallique

Décollement des salissures

ofppt.scholarvox.com:OFPPT:1186524699:40001189:196.89.149.84:1605578204
Division, dispersion, peptisation
défloculation des salissures solides

Saponification Emulsification Relargage des salissures,


des graisses animales des graisses et huiles mise sous forme de complexes
et végétales non saponifiables des impuretés métalliques

Figure 5.2 – Description schématique des séquences


du dégraissage chimique.

■ Émulsification et peptisation

C’est l’action principale des dégraissages chimiques; elle est due aux agents « tensio-
actifs » encore appelés « mouillants » ou « surfactants ». Les propriétés de ces
tensio-actifs découlent de leur aptitude à s’immiscer aux interfaces et de rendre la
surface mouillable grâce à l’abaissement de la tension interfaciale eau-solide γES.
En effet, cette tension, qui est naturellement grande devant la tension interfaciale γEH,
provoque un angle de raccordement θ faible de la phase huileuse avec la surface
métallique, comme le montre la figure 5.3. Ces agents tensio-actifs, d’origine
naturelle ou de synthèse, ont la particularité d’avoir une structure moléculaire avec
des groupements à caractères opposés :
– un groupement non polaire lipophile, c’est-à-dire soluble dans l’huile, constitué
par une chaîne hydrocarbonée,
– un groupement polaire ou ionique hydrosoluble.

γEH

Phase huileuse
Phase aqueuse
γES θ
γHS

Surface solide (S)

Figure 5.3 – Étalement de la phase huileuse sur la surface métallique.

80