Vous êtes sur la page 1sur 27

Dimensionnement des réseaux électriques basse tension

TD

RAPPEL :
Détermination de la section des conducteurs

Choix de IZ :

Disjoncteur Fusible

Iz =In Iz = 1.31 In si In < 10 A

Iz = 1.21 In si In > 10 A et In < 25 A

Iz = 1.10 In si In > 25A


1
Lettre de sélection:
type de conducteurs mode de pose lettre
sous conduit, profilé ou goulotte, en apparent ou encastré
sous vide de construction, faux plafond B
conducteurs et câbles
sous caniveau, moulures, plinthes, chambranles
multiconducteurs
en apparent contre mur ou plafond
C
sur chemin de câbles ou tablettes non perforées
sur échelles, corbeaux, chemin de câbles perforé
câbles
fixés en apparent, espacés de la paroi E
multiconducteurs
câbles suspendus
sur échelles, corbeaux, chemin de câbles perforé
câbles
fixés en apparent, espacés de la paroi F
monoconducteurs
câbles suspendus

Facteurs de correction K1 et K4 (influence du mode de pose):

K1

lettre cas d'installation K1


câbles dans profilés encastrés directement dans matériaux thermiquement
0,70
isolants
B,C conduit encastrés dans des matériaux thermiquement isolants 0,77
câbles multiconducteurs 0,90
vides de construction et caniveaux 0,95
C pose sous plafond 0,95
B,C,E,F autres cas 1,00

K4

cas d'installation K4
pose sous fourreaux, conduits ou profilés 0,8
autres cas 1,0

2
Détermination de la section des conducteurs

Facteurs de correction K2 et K5 (influence mutuelle des circuits):

K2

disposition des câbles nombre de circuits ou de câbles multiconducteurs


lettre
jointifs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 12 16 20
encastrés ou noyés dans
B,C 1 0,8 0,7 0,65 0,6 0,57 0,54 0,52 0,5 0,45 0,41 0,38
parois
simple couche sur murs ou
planchers ou tablettes non 1 0,85 0,79 0,75 0,73 0,72 0,72 0,71 0,7 0,7
C perforées
simple couche au plafond 0,95 0,81 0,72 0,68 0,66 0,64 0,63 0,62 0,61 0,61
simple couche sur tablettes
horizontales perforées ou 1 0,88 0,82 0,77 0,75 0,73 0,73 0,72 0,72 0,72
E,F tablettes verticales
simple couche sur échelles
1 0,87 0,82 0,8 0,8 0,79 0,79 0,78 0,78 0,78
ou corbeaux

K5

nombre de circuits 1 2 3 4 5 6 7 8 9 12 16 20
K5 1,00 0,80 0,70 0,65 0,60 0,57 0,54 0,52 0,50 0,45 0,41 0,38

Lorsque les câbles sont disposés en plusieurs couches, il faut appliquer en plus un
facteur de correction:

nombre de couches 2 3 4 5
facteur de correction 0,80 0,73 0,70 0,70

3
Facteurs de correction K3 et K7 (influence de la température):

K3

température isolation
polyéthylène réticulé (PR)
ambiante élastomère polychlorure de vinyle
(caoutchouc) (PVC) butyle,éthylène, propylène
(°C) (EPR)
10 1,29 1,22 1,15
15 1,22 1,17 1,12
20 1,15 1,12 1,08
25 1,07 1,07 1,04
30 1,00 1,00 1,00
35 0,93 0,93 0,96
40 0,82 0,87 0,91
45 0,71 0,79 0,87
50 0,58 0,71 0,82
55 0,61 0,76
60 0,50 0,71

K7

isolation
température du sol
polyéthylène réticulé (PR)
(°C) polychlorure de vinyle (PVC)
éthylène propylène (EPR)
10 1,10 1,07
15 1,05 1,04
20 1,00 1,00
25 0,95 0,96
30 0,89 0,93
35 0,84 0,89
40 0,77 0,85
45 0,71 0,80
50 0,63 0,76
55 0,55 0,71
60 0,45 0,65

4
Facteurs de correction K6 (influence de la nature du sol):

K6

nature du sol K6
très humide 1,21
humide 1,13
normal 1,05
sec 1,00
très sec 0,86

Détermination de la section minimale d'une canalisation non enterrée:

isolant et nombre de conducteurs chargés (3 ou 2)


Iz'
caoutchouc ou PVC butyle ou PR ou éthylène PR
lettre B PVC3 PVC2 PR3 PR2
C PVC3 PVC2 PR3 PR2
de
E PVC3 PVC2 PR3 PR2
sélection F PVC3 PVC2 PR3 PR2
1,5 15,5 17,5 18,5 19,5 22 23 24 26
2,5 21 24 25 27 30 31 33 36
4 28 32 34 36 40 42 45 49
6 36 41 43 48 51 54 58 63
10 50 57 60 63 70 75 80 86
16 68 76 80 85 94 100 107 115
25 89 96 101 112 119 127 138 149 161
35 110 119 126 138 147 158 169 185 200
section
50 134 144 153 168 179 192 207 225 242
cuivre 70 171 184 196 213 229 246 268 289 310
95 207 223 238 258 278 298 328 352 377
(mm²)
120 239 259 276 299 322 346 382 410 437
150 299 319 344 371 395 441 473 504
185 341 364 392 424 450 506 542 575
240 403 430 461 500 538 599 641 679
300 464 497 530 576 621 693 741 783
400 656 754 825 940
500 749 868 946 1083
630 855 1005 1088 1254

5
Détermination de la section minimale d'une canalisation non enterrée (Suite) :

isolant et nombre de conducteurs chargés (3 ou 2)


Iz'
caoutchouc ou PVC butyle ou PR ou éthylène PR
lettre B PVC3 PVC2 PR3 PR2
C PVC3 PVC2 PR3 PR2
de
E PVC3 PVC2 PR3 PR2
sélection F PVC3 PVC2 PR3 PR2
2,5 16,5 18,5 19,5 21 23 25 26 28
4 22 25 26 28 31 33 35 38
6 28 32 33 36 39 43 45 49
10 39 44 46 49 54 59 62 67
16 53 59 61 66 73 79 84 91
25 70 73 78 83 90 98 101 108 121
35 86 90 96 103 112 122 126 135 150
section 50 104 110 117 125 136 149 154 164 184
70 133 140 150 160 174 192 198 211 237
aluminium
95 161 170 183 195 211 235 241 257 289
(mm²) 120 186 197 212 226 245 273 280 300 337
150 227 245 261 283 316 324 346 389
185 259 280 298 323 363 371 397 447
240 305 330 352 382 430 439 470 530
300 351 381 406 440 497 508 543 613
400 526 600 663 740
500 610 694 770 856
630 711 808 899 996

6
Détermination de la section minimale d'une canalisation enterrée:

Iz' Isolant et nombre de conducteurs chargés


Caoutchouc ou PVC Butyle ou PR ou éthylène PR
3 conducteurs 2 conducteurs 3 conducteurs 2 conducteurs
SECTION 1,5 26 32 31 37
2,5 34 42 41 48
CUIVRE
4 44 54 53 63
(mm²) 6 56 67 66 80
10 74 90 87 104
16 96 116 113 136
25 123 148 144 173
35 147 178 174 208
50 174 211 206 247
70 216 261 254 304
95 256 308 301 360
120 290 351 343 410
150 328 397 387 463
185 367 445 434 518
240 424 514 501 598
300 480 581 565 677
SECTION 10 57 68 67 80
16 74 88 87 104
ALUMINIUM
25 94 114 111 133
(mm²) 35 114 137 134 160
50 134 161 160 188
70 167 200 197 233
95 197 237 234 275
120 224 270 266 314
150 254 304 300 359
185 285 343 337 398
240 328 396 388 458
300 371 447 440 520

7
Calcul des chutes de tension
Impédance canalisation faible mais non nulle Æ

Chute de tension entre origine et extrémité lorsque la canalisation est traversée par un
courant.

Bon fonctionnement d’un récepteur ( Moteur, éclairage ) = f ( la valeur de la tension à ses


bornes )

Æ Nécessité de limiter les chutes de tension en ligne par un dimensionnement correct des
canalisations d’alimentation.

Suivant Norme NF C 15-100 :

Chute de tension maximale à l'origine de l'installation BT et


l'utilisation
Eclairage Autres usages
Alimentation par le 3% 5%
réseau BT de
distribution publique
Alimentation par poste 6% 8%
privé HT/BT

Calcul de la chute de tension:

Circuit CHUTE DE TENSION en V en %


Monophasé: deux
phases
Monophasé: phase et
neutre

Triphasé équilibré

Résistance d'un conducteur:

CUIVRE : 22,5 Ω . mm² / km, ALUMINIUM : 36 Ω . mm² / km

Réactance d'un conducteur:

8
Elle est négligeable pour des sections inférieures à 50 mm².
En l'absence d'autre indication, on prend 0,08 Ω /km.

Utilisation du tableau simplifié:

Le tableau suivant donne, avec une bonne approximation, la chute de tension par km de
câble pour un courant de 1A en fonction :

- Du type d’utilisation : force motrice avec cos ϕ voisin de 0.8 ou éclairage avec cos ϕ =1

- Du type de câble monophasé ou triphasé.

La chute de tension dans un circuit s’écrit alors : ∆U(volts) = K x IB x L

K : donné par le tableau


IB : courant d’emploi en ampères
L : longueur du câble en Km

La colonne « force motrice cos ϕ = 0.35 » du tableau permet de faire un calcul de la


chute de tension lors d’un démarrage de moteur

9
Section en mm² Circuit monophasé Circuit triphasé équilibré

Force motrice éclairage Force motrice éclairage


Cu Alu
Service normal Démarrage Service Démarrage
cosϕ = 0.8 cosϕ = 0.35 cosϕ = 1 normal cosϕ = 0.35 cosϕ = 1
cosϕ = 0.8
1.5 24 10.6 30 20 9.4 25
2.5 14.4 6.4 18 12 5.7 15
4 9.1 4.1 11.2 8 3.6 90.5
6 10 6.1 2.9 7.5 5.3 2.5 6.2
10 16 3.7 1.7 4.5 3.2 1.5 3.6
16 25 2.36 1.15 2.8 2.05 1 2.4

25 35 1.5 0.75 1.8 1.3 0.65 1.5

35 50 1.15 0.6 1.29 1 0.52 1.1

50 70 0.86 0.47 0.95 0.75 0.41 0.77

70 120 0.64 0.37 0.64 0.56 0.32 0.55

95 150 0.48 0.3 0.47 0.42 0.26 0.4

120 185 0.39 0.26 0.37 0.34 0.23 0.31

150 240 0.33 0.24 0.3 0.29 0.21 0.27

185 300 0.29 0.22 0.24 0.25 0.19 0.2

240 400 0.24 0.2 0.19 0.21 0.17 0.16

300 500 0.21 0.19 0.15 0.18 0.16 0.13

10
Calcul des courants de court-circuit
La connaissance des intensités de court-circuit (Icc) aux différents points d’une installation
est indispensable pour la conception d’un réseau :

Æ Pouvoir de coupure des protections,


Æ tenue des câbles aux surintensités,
Æ sélectivité, …

Défaut considéré : Défaut triphasé qui correspond à l’intensité du courant de court-circuit


la plus élevée.

Lors d’un court-circuit entre les 3 phases, l’installation peut être représentée côté BT, pour
une phase, par le schéma suivant :

V Disj. 1
Ra Xa Rt Xt Rc Xc

B C

Ra : résistance du réseau amont ramenée au secondaire (du transformateur).


Xa : réactance du réseau amont ramenée au secondaire.

Rt : résistance totale du transformateur ramenée au secondaire.


Xt : réactance totale du transformateur ramenée au secondaire.

Rc : résistance d’une phase du câble C1.


Xc : réactance d’une phase du câble C1.

V : tension simple au secondaire.

I CCeff ( B ) =
V eff
Z (B ) = (Ra + Rt ) 2 + (X a + X t ) 2
Z (B )

I CCeff ( C ) =
V eff Z(C)= (Ra +Rt +Rc )2+(Xa + Xt + Xc )2
Z (C )

⇒ PdC de Disj 1 > Icc(C)

11
Détermination des impédances d’un réseau :

¾ Réseau amont:

La puissance de court-circuit du réseau HT ( SCC ) est donnée par le Distributeur d’Energie


(ONE ou Régie).

Impédance du réseau amont ramenée au secondaire du transformateur HT/BT vaut :

2
Za=U 0
S CC
Æ Ra peut être considérée comme << Xa

Sinon (Calcul plus exact ) prendre Ra/Xa =0.15

Valeurs de Ra et Xa pour des puissances de court-circuit les plus fréquentes 250 et 500
MVA :

U0 (V) Ra (mΩ) Xa(mΩ)


237 0.033 0.222
250 MVA
410 0.1 0.700
237 0.017 0.111
500MVA 410 0.050 0.350

Détermination des impédances d’un réseau :

¾ Transformateur:

L’impédance ZTR d’un transformateur, vue au secondaire, est donnée par la relation :
2
ZTR =U 20 ×uCC
S
U20 = tension entre phases, à vide au secondaire.
P = puissance du transformateur
ucc = tension de court-circuit en pu.
Rt se calcule à partir des pertes cuivre du transformateur :

Pcu =3RTR I n ⇒ R TR = Pcu2


2

3I n
Xt se déduit de la relation :

X TR = ZTR − RTR
2 2

⇒ Lorsque seul un calcul approché est nécessaire on peut assimiler XTR à ZTR et
négliger RTR

12
Tension U20 = 237 V U20 = 410 V
Puissance uCC RTR XTR ZTR uCC RTR XTR ZTR
( kVA ) (%) ( mΩ ) ( mΩ ) ( mΩ ) (%) ( mΩ ) ( mΩ ) ( mΩ )
100 4 11.79 19.13 22.47 4 53.30 57.23 67.24
160 4 5.15 13.06 14.04 4 15.63 39.02 42.03
250 4 2.92 8.50 8.99 4 8.93 25.37 26.90
315 4 2.21 6.78 7.13 4 6.81 20.22 21.34
400 4 1.614 5.38 5.62 4 5.03 16.04 16.81
500 4 1.235 4.32 4.49 4 3.90 12.87 13.45
630 4 0.92 3.45 3.57 4 2.95 10.25 10.67
800 4.5 0.895 3.03 3.16 4.5 2.88 9 9.45
1000 5.5 0.68 3.01 3.09 5 2.24 8.10 8.405
1250 5.5 1.813 7.16 7.39
1600 6 1.389 6.14 6.30
2000 6.5 1.124 5.34 5.46

Détermination des impédances d’un réseau :

¾ Disjoncteur :

• Réactance = 0.15 m
• Résistance négligée

L’impédance d’un disjoncteur ne doit être prise en compte que pour des appareils en amont
de celui qui doit ouvrir sur le court-circuit envisagé.

¾ Jeu de barres :

Généralement négligeable sauf pour les faibles sections.

L’impédance du jeu de barres est donc essentiellement réactive ( 0.15 m / m ).

Pour les jeux de barres préfabriqués, se reporter aux valeurs données par le constructeur.

ρ L ρ : résistivité conducteurs,
¾ Canalisations : R C = L : longueur canalisation
S
S : section conducteurs

La réactance des câbles peut être donnée avec précision par les fabricants.

Æ Pour des sections inférieures à 50 mm², on pourra toujours les négliger.


Æ En l’absence de tout renseignement, on pourra prendre XC = 0.08 m / m.
Æ Pour les canalisations préfabriquées, consulter les catalogues des fabricants.

13
Détermination des impédances d’un réseau :

¾ Moteurs :

Lors d’un court-circuit, un moteur se comporte comme un générateur débitant sur le défaut.
⇒ On peut donc, en général négliger son influence en BT.
⇒ Pour un calcul plus précis et lorsque, notamment, de nombreux moteurs sont installés sur une
même artère, on peut tenir compte de l’influence des moteurs de la façon suivante :

Icc mt = 3.5In m où In m = somme des intensités nominales des moteurs susceptibles de fonctionner
simultanément.

Æ Ajouter Icc mt à l’Icc calculée au point de défaut considéré.

¾ Résistance de l’arc de défaut :

Lors d’un court-circuit, un arc peut prendre naissance, ce qui a pour effet de réduire l’intensité de
court-circuit : l’arc se comporte comme une résistance.
Cette réduction ne peut être déterminée à priori.
Cependant, l’expérience montre qu’il est possible d’envisager une réduction d’environ 20% (en
tenir compte seulement au niveau du disjoncteur qui s’ouvre sur court-circuit et jamais pour le
pouvoir de fermeture).

Détermination des impédances d’un réseau :

Tableau récapitulatif :

Elément considérés Résistance R Réactance X


Réseau amont Ra =0.15 2

Xa Xa = Za =U 20
Scc
R peut être négligée par rapport à X
Transformateur R =P ZTR − RTR avec
CU 2 2
TR
3I ² n
2
RTR = peut souvent être négligée devant U
XTR pour transformateur de puissance Z = S xUcc
RT
20

> 100kVA
Disjoncteur Négligeable XD = 0.15m pôle

Jeu de barres Négligeable pour S > XB = 0.15m m


200mm² ρL
En dessous : R=
S
Canalisations ρL Câbles : Xc = 0.08m m
R=
S
Moteurs M Voir § « moteurs »
(Souvent négligeable en BT)

Courant de court-circuit triphasé U


Icc tri = 20

3 RT² + XT²

14
Calcul des courants de court-circuit
Exemple de calcul :

R (mΩ) X(mΩ) RT(mΩ) XT(mΩ) 410


Icc =
3 RT ² + XT ²
Réseau amont
PCC = 500 MVA 0.050 0.33

Transformateur
20 kV / 410 V 2.24 8.10
Pn = 1000 kVA
UCC = 5 %

Câble unipolaire
cuivre RC = 22.5/4 x XC = 0.08 x 5 = 2.41 8.83 Icc1 = 26 kA
5m 5/240 = 0.12 0.40
4 x 240 mm² / phase

Disjoncteur général RD = 0 XD = 0.15

Jeu de barres
10 m RB = 0 XB = 1.5 2.41 10.48 Icc1 = 22 kA

Câble tripolaire
100 m RC = 22.5 x XC = 100 x 26.09 18.48 Icc1 = 7.40 kA
95 mm² Cuivre 100/95 = 23.68 0.08 = 8

Câble tripolaire
100 m RC = 22.5 x XC = 20 x 0.08 71.09 20.08 Icc1 = 3.20 kA
10 mm² Cuivre 20/10 = 45 = 1.6
Circuits terminaux

15
Tableau simplifié fournissant Icc en aval d’une canalisation en fonction de Icc amont :

Cuivre Sect. Cond. Longueur de la canalisation ( en m )


Pour Phase en
230 V mm²
/ 400V 1.5 0.8 1 1.3 1.6 3 6.5 8 9.5 13 16 32
2.5 1 1.3 1.6 2.1 2.6 5 10 13 16 21 26 50
4 0.8 1.7 2.1 2.5 3.5 4 8.5 17 21 25 24 42 85
6 1.3 2.5 3 4 5 6.5 13 25 32 38 50 65 130
10 0.8 1.1 2.1 4 5.5 605 8.5 11 21 42 55 65 85 110 210
16 0.9 1 1.4 1.7 3.5 7 8.5 10 14 17 34 70 85 100 140 170 340
25 1 1.3 1.6 2.1 2.6 5 10 13 16 21 26 50 100 130 160 210 260
35 1.5 1.9 2.2 3 3.5 7.5 15 19 22 30 37 75 150 190 220 300 370
50 1.1 2.1 2.7 3 4 5.5 11 21 27 32 40 55 110 210 270 320
70 1.5 3 3.5 4.5 6 7.5 15 30 37 44 60 75 150 300 370
95 0.9 1 2 4 5 6 8 10 20 40 50 60 80 100 200 400
120 0.9 1 1.1 1.3 2.5 5 6.5 7.5 10 13 25 50 65 75 100 130 250
150 0.8 1 1.1 1.2 1.4 2.7 5.5 7 8 11 14 27 55 70 80 110 140 270
185 1 1.1 1.3 1.5 1.6 3 6.5 8 9.5 13 16 32 65 80 95 130 160 320
240 1.2 1.4 1.6 1.8 2 4 8 10 12 16 20 40 80 100 120 160 200 400
300 1.5 1.7 1.9 2.2 2.4 5 9.5 12 15 19 24 49 95 120 150 190 240
2 x 120 1.5 1.8 2 2.3 2.5 5.1 10 13 15 20 25 50 100 130 150 200 250
2 x 150 1.7 1.9 2.2 2.5 2.8 5.5 11 14 17 22 28 55 110 140 170 220 280
2 x 185 2 2.3 2.6 2.9 3.5 6.5 13 16 20 26 33 65 130 160 200 260 330
3 x 120 2.3 2.7 3 3.5 4 7.5 15 19 23 30 38 75 150 190 230 300 380
3 x 150 2.5 2.9 3.5 3.5 4 8 16 21 25 33 41 80 160 210 250 330 410
3 x 185 2.9 3.5 4 4.5 5 9.5 20 24 29 39 49 95 190 240 290 390
ICC amont ( kA ) ICC aval ( kA )
10 94 94 93 92 91 83 71 67 63 56 50 33 20 17 14 11 9 5 2.4 2 1.6 1.2 1 0.5
90 85 85 84 83 83 76 66 62 58 52 47 32 20 16 14 11 9 4.5 2.4 2 1.6 1.2 1 0.5
80 76 76 75 75 74 69 61 57 54 49 44 31 19 16 14 11 9 4.5 2.4 2 1.6 1.2 1 0.5
70 67 67 66 66 65 61 55 52 49 45 41 29 18 16 14 11 9 4.5 2.4 1.9 1.6 1.2 1 0.5
60 58 58 57 57 57 54 48 46 44 41 38 27 18 15 13 10 8.5 4.5 2.4 1.9 1.6 1.2 1 0.5
50 49 48 48 48 48 46 42 40 39 36 33 25 17 14 13 10 8.5 4.5 2.4 1.9 1.6 1.2 1 0.5
40 39 39 39 39 39 37 35 33 32 30 29 22 15 13 12 9.5 8 4.5 2.4 1.9 1.6 1.2 1 0.5
35 34 34 34 34 34 33 31 30 29 27 26 21 15 13 11 9 8 4.5 2.3 1.9 1.6 1.2 1 0.5
30 30 29 29 29 29 28 27 26 25 24 23 19 14 12 11 9 7.5 4.5 2.3 1.9 1.6 1.2 1 0.5
25 25 25 25 24 24 24 23 22 22 21 20 17 13 11 10 8.5 7 4 2.3 1.9 1.6 1.2 1 0.5
20 20 20 20 20 20 19 19 18 18 17 17 14 11 10 9 7.5 6.5 4 2.2 1.8 1.5 1.2 1 0.5
15 15 15 15 15 15 15 14 14 14 13 13 12 9.5 8.5 8 7 6 4 2.1 1.8 1.5 1.2 0.9 0.5
10 10 10 10 10 10 10 9.5 9.5 9.5 9.5 9 8.5 7 6.5 6.5 5.5 5 3.5 2 1.7 1.4 1.1 0.9 0.5
7 7 7 7 7 7 7 7 7 6.5 6.5 6.6 6 5.5 5 5 4.5 4 2.9 1.8 1.6 1.3 1.1 0.9 0.5
5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 4.5 4 4 4 3.5 3.5 2.5 1.7 1.4 1.3 1.1 0.8 0.5
4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3.5 3.5 3.5 3 3 2.9 2.2 1.5 1.3 1.2 1.1 0.8 0.4
3 3 3 3 3 3 3 3 3 2.9 2.9 2.9 2.8 2.7 2.6 2.5 2.4 2.3 1.9 1.4 1.2 1.1 0.9 0.8 0.4
2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 1.9 1.9 1.8 1.8 1.7 1.7 1.4 1.1 1 0.9 0.8 0.7 0.4
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 0.9 0.9 0.9 0.8 0.7 0.7 0.6 0.6 0.5 0.3
Alu Sect. Cond. Longueur de la canalisation ( en m )
Pour Phase mm²
230 V 2.5 0.8 1 1.3 1.6 3 6.5 8 9.5 13 16 32
/ 400V 4 1 1.3 1.6 2.1 2.6 5 10 13 16 21 26 50
6 0.8 1.6 2 2.4 3 4 8 16 20 24 32 40 80
10 1.3 2.6 3.5 4 5.5 6.5 13 26 33 40 55 65 130
16 0.8 1.1 2.1 4 5.5 6.5 8.5 11 21 42 55 65 85 105 210
25 0.8 1 1.3 1.7 3.5 6.5 8.5 10 13 17 33 65 85 100 130 165 330
35 0.9 1.2 1.4 1.8 2.3 4.5 9 12 14 18 23 46 90 120 140 180 230
50 1.3 1.7 2 2.6 3.5 6.5 13 17 20 26 33 65 130 170 200 260 330
70 0.9 1.8 2.3 2.8 3.5 4.5 9 18 23 28 37 46 90 180 230 280 370
95 1.3 2.5 3 4 5 6.5 13 25 32 38 50 65 130 250 310 380
120 0.8 1.7 3 4 4.5 6.5 8 17 32 40 47 65 80 160 320 400
150 0.9 1.7 3.5 4.5 5 7 8.5 17 34 43 50 70 85 170 340
185 0.9 1 2 4 5 6 8 10 20 40 50 60 80 100 240 400
240 0.9 1 1.1 1.3 2.5 5 6.5 7.5 10 13 25 50 65 75 100 130 250
300 0.9 1 1.2 1.4 1.5 3 6 7.5 9 12 15 30 60 75 90 120 150 300
2 x 120 0.9 1.1 1.3 1.4 1.6 3 6.5 8 9.5 13 16 32 65 80 95 130 160 320
2 x 150 1 1.2 1.4 1.5 1.7 3.5 7 9 10 14 17 35 70 85 100 140 170
2 x 185 1.2 1.4 1.6 1.8 2 4.1 8 10 12 16 20 41 80 100 120 160 200
2 x 240 1.5 1.8 2 2.3 2.5 5 10 13 15 20 25 50 100 130 150 200 250
3 x 120 1.4 1.7 1.9 2.1 2.4 4.5 9.5 12 14 19 24 48 95 120 140 190 240
3 x 150 1.5 1.8 2.1 2.3 2.6 5 10 13 15 21 26 50 100 130 150 210 260
3 x 185 1.8 2.1 2.4 2.7 3 6 12 15 18 24 30 60 120 150 180 240 300
3 x 240 2.3 2.7 3 3.5 4 7.5 15 19 23 30 38 75 150 190 230 300 380

16
Dimensionnement des réseaux basse tension
- Applications -

Application 1 :

Un câble PR triphasé est tiré sur un chemin de câbles perforé jointivement avec 3 autres circuits
constitués :
- d’un câble triphasé (1er circuit),
- de 3 câbles unipolaires (2ème circuit)
- de 6 câbles unipolaires (3ème circuit) :
Ce dernier circuit est constitué de 2 conducteurs
par phase ( Il y aura donc 5 groupements triphasés ). 1 2 3
La température ambiante est de 40°C.
La câble véhicule un courant de 23 A
1 – Se servir des tableaux pour déterminer
la lettre de sélection et les coefficients
K1,K2 et K3. En déduire le coefficient de θa = 40 °C PR
Correction global K
2 – Déterminer la section minimale du câble
si la protection est assurée par disjoncteur
3 – Déterminer la section minimale du câble
si la protection est assurée par fusibles

Solution Application 1 :

1 - La lettre de sélection est E


K1 = 1
K2 = 0.75
K3 = 0.91

D’où : K = K1 x K2x K3 = 1x 0.75 x 0.91 = 0.68

2 – Solution disjoncteur : On choisira un calibre In juste supérieur à 23A soit In =25 A

• Courant admissible dans la canalisation : Iz = In = 25A


• Intensité fictive prenant en compte le coefficient K : I’z = 25/0.68 = 36.8A
• section de canalisation : En se plaçant sur la ligne correspondant à la lettre de sélection
E dans la colonne PR3, on lit la section nécessaire pour véhiculer 36.8A soit pour la
valeur immédiatement supérieure rencontrée (42A) 4 mm² cuivre ou (43A) 6mm²
aluminium.

3 – Solution fusible : On choisira un calibre In juste supérieur à 23A soit In =25 A

• Courant admissible dans la canalisation : Iz = 1.21x In = 1.21 x 25 = 30.3A


• Intensité fictive prenant en compte le coefficient K
I’z = 30.3/0.68 = 44.6A
• Section de la canalisation
La ligne E colonne PR3 donne pour la valeur immédiatement supérieure rencontrée (54A) 6 mm² cuivre
ou (59A) 10 mm² aluminium.

17
Application 2 :

Un circuit monophasé enterré 230V chemine dans un conduit contenant 4 autres circuits chargés.
La température du sol est 20°C. les conducteurs de type PVC alimentent 5kW d’éclairage. La
protection est réalisée par disjoncteur.

θa = 20 °C

5 kW
230 V

1 – Se servir des tableaux pour déterminer


les coefficients K4 à K7. En déduire le coefficient de
correction global K.
2 – Calculer l’intensité du courant d’emploi.
3 – Déterminer la section minimale du câble
si la protection est assurée par disjoncteur
4 – Déterminer la section minimale du câble
si la protection est assurée par fusibles

Solution Application 2 :

1-
K4 donné par le tableau est K4 = 0.8
K5 donné par le tableau est K5 = 0.6
K6 donné par le tableau est K6 = 1
K7 donné par le tableau est K7 = 1

D’où : K = K4 x K5 x K6 x K7 = 0.8 x 0.6 x 1 x 1 = 0.48

2 - IB = 5000/230 = 22A

3 - On choisira un calibre In juste supérieur à 22A soit In =25 A, Iz = In


I’z = 25/0.48 = 52.1A
Dans la colonne PVC, 2 conducteurs, on lit qu’à une intensité de 54A correspond une section de 4 mm²
cuivre et qu’à une intensité de 68 A correspond une section de 10 mm² aluminium.

4 - On choisira un calibre In juste supérieur à 22A soit In =25 A


Courant admissible dans la canalisation : Iz = 1.21x In = 1.21 x 25 = 30.3A
I’z = 30.3/0.48 = 63.1A
Dans la colonne PVC, 2 conducteurs, on lit qu’à une intensité de 67A correspond une section de 6 mm²
cuivre et qu’à une intensité de 68 A correspond une section de 10 mm² aluminium.

18
Application 3 :

L’alimentation d’un hôtel est effectuée à partir du réseau public (230/400V).

- L = 25 m
- S = 4 mm 2
- Ib = 20 A
T Disjoncteur - conducteurs en cuivre
HTA/BTA de
branchement

Disjoncteur
télécommandé
230/400 V Chauffage
Facteur
de
puissance
∆ U1 = ? % ∆ U2 = ? % = 1

∆ U3 = ? %

1 – Calculer ∆U2 en volts et en % en utilisant les formules


2 – Préciser la valeur maximum admise pour ∆U1 en %.

Application 4 :

Dans un atelier de fabrication de dalles plastiques l’armoire électrique contenant tout


l’appareillage (puissance, commande, signalisation, alarme, automate, Variateur) est située à
environ 100 mètres des ventilateurs du Tunnel de stabilisation.
Chaque moteur de ventilateur est alimenté à partir du bornier de puissance de l’armoire
électrique, par un câble en cuivre triphasé de type U1000RO2V de longueur 100 mètres et de
section 1,5 mm2.
Les conditions d’exploitation sont telles que chaque moteur absorbe une intensité efficace de 11
A avec un facteur de puissance de 0,8.
1 - Préciser la signification des symboles permettant de désigner ce câble.
2 - Vérifier que la chute de tension à l’extrémité de chaque câble est acceptable, sachant que pour
avoir un fonctionnement correct des ventilateurs, la chute de tension dans le câble doit être
inférieure à 5 %. 1000 A
3 - Cette chute de tension est-elle correcte ?
4 - Conclusion relative à la section du câble.
400 V

Application 5 :

Un câble triphasé cuivre de 35mm² de longueur 50 m


alimente un moteur 400V consommant : 50 ml / 35 mm² Cu
- 100A sous cosϕ = 0.8 en régime permanent IB = 100 A
Idémarrage = 500 A
- 500A au démarrage
La chute de tension à l’origine de la ligne est en régime
normal (consommation totale distribuée par le tableau
: 1000A) est de 10V entre phases.

19
Quelle est la chute de tension aux bornes du moteur :
1 - En service normal ?
2 - Au démarrage ?

Application 6 :

Soit une ligne (tri + neutre) 50m, de section 70mm²,


et parcourue par 150A. elle alimente, entre autres,
3 circuits « lumière » monophasés
( de 20m en 2.5mm²) parcourus chacun par 20 A
en régime normal.
50ml / 70 mm² Cu
On suppose que la ligne triphasée est équilibré IB = 150 A
et que les départs sont raccordés au même point.

Quelle est la chute de tension à l’extrémité


des lignes d’éclairage ?
20ml / 2.5 mm² Cu
IB = 20 A

Application 7 :

20
SECTION DU CONDUCTEUR DE PROTECTION
Section du conducteur de phase SPH Section du conducteur de protection SPE
SPH ≤ 16mm² SPE = SPH
16 < SPH ≤ 35mm² SPE = 16mm²
SPH > 35mm² SPE = SPH / 2

SECTION DU NEUTRE = SECTION DE PHASE

1 - Déterminer les sections des canalisations C1, C2 et C3


Réseau amont A
2 – Vérifier les chutes de tension

TR
Application 8 :
B
On considère le réseau suivant :
On se propose de calculer la valeur du courant lors
d’un court-circuit au point B puis lors d’un court-circuit
au point C de l’installation. C
Dj
Caractéristiques de l’installation :
JB
- Réseau amont Scc = 500 MVA

- Transformateur 20 KV/410V, Sn = 400 KVA,


Ucc=6%, Pcu = 5 kW

- Câble C1 = 3 x 150mm² par phase en cuivre, Réseau amont A


longueur = 3 mètres.
TR 1250 KVA ; ucc = 5,5%
Calculer par la méthode des impédances la valeur du
courant de court-circuit Icc(B) puis Icc (C).
B

C1 : 4 x 300 mm² Cu par phase


Application 9 : Isolant PRC ; Longueur = 14 m
C
Le sujet étudié concerne la restructuration
de la production et de la distribution en Masterpact DGTR1 ; STR58 U
énergie électrique d’une usine.
JB1
Le producteur distributeur d’énergie électrique
amène celle-ci au poste de distribution D3 : C800L
par l’intermédiaire d’une arrivée 20 kV, 50 Hz. D

Le transformateur TR1 a comme caractéristiques : C2 : 2 x 240 mm² Cu par phase


Isolant PRC ; Longueur = 9 m

‰ Sn = 1250 kVA, 20 kV au primaire, 410 V au E


secondaire, Ucc % = 5,5, JB2
‰ Pertes joule nominales = 15000 W.

21
La ligne BT reliant le transformateur TR1 au disjoncteur DGTR1 a pour caractéristiques :

‰ Une phase constituée de 4 conducteurs unipolaires en cuivre de section 300 mm², et de


longueur 14 m.

Le disjoncteur DGTR1 est un disjoncteur Masterpact associé à un déclencheur


électronique STR 58 U.

Le disjoncteur D3 est un disjoncteur standard C800N associé à un déclencheur électronique.

La ligne BT reliant le disjoncteur D3 au jeu de barres JB a pour caractéristiques :

Une phase constituée de deux conducteurs unipolaires en cuivre de section 240 mm² et de
longueur 9 m.

Questions :

1) Déterminer la résistance et la réactance par phase :

1.1 – au point B (négliger l’impédance du réseau amont)


1.2 – du câble C1
1.3 – du câble C2

Pour déterminer la réactance Xc, on utilisera la formule X = 0,08.L (avec L en m)


s’il y a plusieurs conducteurs en parallèle par phase, diviser la réactance par le nombre de
conducteurs.

2) Déterminer la valeur des courants de courts-circuits triphasés présumés aux points B, C, D, E


de l’installation (négliger la résistance et la réactance des jeux de barres).

3)
3.1 – Calculer l’intensité de service du disjoncteur DGTR1.

3.2 – Déterminer son pouvoir de coupure.

A partir des documentations fournies :

3.3 – Choisir le calibre de ce disjoncteur.

3.4 – A quelle valeur doit être réglé le seuil Ir de la protection « long retard » ?

3.5 – Quelles sont alors les valeurs minimale et maximale du seuil Im de la protection
« court retard » ?

3.6 – Pour les différents crans de temporisation, donner les temps maxi de surintensité sans
déclenchement ainsi que les temps maxi de coupure.

22
Application 10 :

Distribution basse tension d’un atelier de production : On donne le schéma unifilaire de l’atelier.

Transformateur HT/BT
160 KVA ; 20 KV / 410 V

Câble C1

Jeu de barres

Câble C2

Ligne L1 Vers récepteurs Vers récepteurs

Moteur

23
¾ Le transformateur HT/BT est un transformateur client (poste privé) et la tension
entre 2 phases au secondaire est de 410 V.

¾ Le choix de la nature des câbles (en cuivre) s’est porté sur le polyéthylène réticulé.
La température ambiante est de 40 ° C.

¾ Le câble C1 est formé de 3 câbles monoconducteurs (considérés ici comme 3 circuits


distincts) posés sur un chemin de câble perforé.

¾ Longueur du câble C1 = 80 m, longueur du câble C2 = 55 m, longueur de la ligne L1


= 25 m.

Le travail demandé doit permettre de :

¾ déterminer les caractéristiques de C1, C2, L1 et du disjoncteur Q1.

¾ calculer les chutes de tensions en ligne en différents points de l’installation et de


vérifier la compatibilité de celles-ci avec la norme en vigueur.

Questions :

1 - La puissance du transformateur triphasé étant de 160 kVA, calculer la valeur du


courant nominal fourni au secondaire.

2 - Calculer le courant équivalent I’Z afin de choisir la canalisation C1 en aval du


transformateur.

3 - Choisir en justifiant la démarche la section de la canalisation C1.

4 - Préciser la valeur de la résistance et la valeur de la réactance de la canalisation C1.

5 - Calculer la valeur de la chute de tension en régime permanent provoquée par C1 (calcul


à exprimer en V et en %).

6 - On considère que l’intensité nominale du moteur est de 137,5 A. La canalisation C2 et la


ligne L1 sont choisies avec les mêmes caractéristiques que la canalisation C1.
Calculer le courant équivalent I’Z permettant de choisir la canalisation C2.

7 - Choisir en justifiant la démarche, la section de la canalisation C2.

8 - Préciser la valeur de la résistance et la valeur de la réactance de la canalisation C2.

9 - Calculer la chute de tension en régime permanent provoquée par cette canalisation


(calcul à exprimer en V et en %).

10 - Le courant équivalent calculé précédemment étant le même pour la ligne L1, on


obtient la même section pour cette ligne. Préciser alors la valeur de la résistance et la
valeur de la réactance de la ligne L1.

11 - Calculer la chute de tension en régime permanent provoquée par la ligne L1.


Donner à présent, la nouvelle valeur en % de la chute de tension totale en ligne.

24
Vérifier la compatibilité avec la norme de la chute de tension totale en ligne dans le cas le
plus défavorable.

12 - A partir de tous les éléments précédemment calculés, on cherche à définir les courants
de courts-circuits pour le choix du disjoncteur Q1.
Les données à prendre en compte pour le calcul des courants de courts-circuits sont :
- La résistance et la réactance (ramenées au secondaire du transformateur) du réseau
amont. Ici, la puissance de court-circuit du réseau amont est de 500 MVA.
- La résistance et la réactance (ramenées au secondaire) d’une phase du transformateur.
- La résistance et la réactance par phase de chaque ligne ou câble d’alimentation.

12.1 – A partir des tableaux récapitulatifs, déterminer les valeurs des résistances et
réactances du réseau amont et du transformateur ramenées au secondaire.

12.2 – Présenter sous forme de tableau les résultats de calcul concernant :


- la résistance de chaque élément (réseau, transformateur et câbles)
- la réactance de chaque élément.

12.3 – Calculer la valeur la valeur du court-circuit vis-à-vis du disjoncteur Q1.

12.4 – Calculer la valeur du courant de court-circuit dans le câble C1 lors d’un court-
circuit triphasé à l’entrée du moteur M1.

Application 11 :

L'installation comprend un transformateur TR, un disjoncteur principal QP, un câble C, un


disjoncteur départ moteur Q1. Il s'agit de déterminer le pouvoir de coupure des disjoncteurs QP
et Q1.

Un court-circuit triphasé en aval de Q1 est limité par l'impédance du réseau en amont du


transformateur ZA, l'impédance du transformateur ZTR et l'impédance du câble ZC.

On obtient pour une phase, le schéma équivalent suivant:

Il s'agit de déterminer les éléments RA, RTR, RC, XA, XTR, XC, de façon à calculer le courant de
court-circuit. Attention: l'impédance totale n'est pas égale à la somme algébrique des
impédances, ces grandeurs étant des grandeurs complexes. Il faut donc additionner séparément
les résistances et les réactances jusqu'au point de court-circuit, puis déterminer l'impédance
totale.

25
DONNEES:

Réseau amont
(valeurs ramenées au secondaire du transformateur)
RA = 0
XA = 0,7 mΩ

Transformateur
Puissance: S = 400 kVA
Pertes cuivre: PCU = 4600 W
Tension réduite de court-circuit: UCC(%) = 4%
Tension secondaire à vide: U20 = 410V

Câble cuivre
Longueur: L = 25 m
Section: s = 240 mm2
Résistivité du cuivre: ρ = 22,5 mΩ . mm2 . m-1
Réactance linéique: 0,13 mΩ . m-1

Application 12 : Détermination des calibres des disjoncteurs d’une installation

Cette machine est composée:

- d'une ligne de redresseurs pour l'électrolyse comprenant:

• 4 redresseurs triphasés 52,5 kVA qui peuvent délivrer 1000 A sous 40 V


• 2 redresseurs triphasés 20 kVA qui peuvent délivrer 500 A sous 30 V
• 1 redresseur triphasé 4 kVA qui peut délivrer 100 A sous 30 V

le coefficient d'utilisation est CU = 0,5 et le coefficient de simultanéité est CS = 0,8


le courant de sortie des redresseurs est lissé et peut être considéré comme constant

- d'une ligne de pompes comprenant:

• 10 pompes de 0,75 kW, cosϕ = 0,75, η = 0,76


• 8 pompes de 3 kW, cosϕ = 0,8, η = 0,87

26
le coefficient d'utilisation est CU = 0,9 et le coefficient de simultanéité est CS = 0,9

- d'une ligne de résistances comprenant 15 résistances triphasées de 2 kW

le coefficient d'utilisation est CU = 1 et le coefficient de simultanéité est CS = 1

Il s'agit de déterminer les courants d'emploi des disjoncteurs Q1, Q2, Q3, Q4.

Rappels:

Un appareil n'est pas obligatoirement utilisé à sa puissance nominale. C'est ce qu'indique le


coefficient d'utilisation CU. Par exemple, si CU = 0,8 , l'appareil est utilisé à 80% de sa
puissance nominale.
Plusieurs appareils ne fonctionnent pas obligatoirement en même temps. C'est ce
qu'indique le coefficient de simultanéité CS. Par exemple, si un groupe d'appareils a un CS
= 0,7 , cela signifie que 70% des appareils fonctionnent en même temps.

27