Vous êtes sur la page 1sur 8

Formation Chaussées

Les CHAUSSEES
Contrôles de Fabrication et de Mise en oeuvre

Gilles LACASSY
DIR Atlantique - SIEER
Les CHAUSSEES
Contrôles de Fabrication et de Mise en oeuvre

• Historique de la démarche qualité


• Les documents d’un DCE
• Exemple de répartition contrôle intérieur / extérieur
• Matériaux « blancs » d’assises de chaussées
– Fabrication en centrales continues
– Mise en œuvre des GNT et MTLH
– Contrôle de la qualité des GNT et MTLH
• Matériels « noirs » Enrobés bitumineux
– Fabrication en centrales continues et discontinues
– Mise en œuvre des enrobés
– Conformité des travaux
Origine et Évolution du Concept « Qualité »

• 1. Le code HAMMOURABI (1750 av. J.C.)


« Si un maçon construit une maison et que celle-ci s ’écrase et
tue ses occupants le maçon devra être tué » C’ est une action
corrective vis à vis de la satisfaction de la qualité d’usage !

• 2. Les pratiques des Phéniciens


« Quand les non-conformités devenaient répétitives, les inspecteurs
éliminaient toute possibilité de reproduction des défauts en coupant la main
des auteurs » Encore une action corrective pour éviter le renouvellement
des NC !

• 3. La première procédure formalisée connue (1450 av JC)


« Le document montre un inspecteur égyptien qui vérifie la perpendicularité
d ’un bloc de pierre à l’aide d ’une corde »
Procédure écrite = moyen de transmettre des informations sur la façon de
faire !
LES DOCUMENTS (avant les travaux)
1) LE D. C. E.
Rappel de la structure d’un marché public de travaux
Les pièces techniques : le CCTP
• Prescriptions et spécifications
• Points d’arrêt, conformité, acceptation

Les pièces administratives : le CCAP (pénalités, refus)


Les pièces financières : le BP (définition du contenu des prix)

Différences selon la taille du chantier


• Petits chantiers : marchés à commandes ; Petites quantités, grand
nombre de produits,
• Grands chantiers : grosses quantités, faible nombre de produits.

2) LE SOPAQ
C’est fourni par l’Entreprise avec son offre,c’est un document contractuel, le
plus souvent, c’est une « coquille vide »
LES CONTROLES SUR LES CHAUSSEES
3) LES PAQ (NOG + Procédures)
Il y en a presque toujours plusieurs :
- plusieurs entreprises groupées (gros chantiers)
- fournisseurs (liants, granulats)
- sous – traitants (fraisage, transport, etc….)

4) LES CONTROLES INTERIEUR – EXTERIEUR


– Contrôle intérieur : responsabilité de l’entreprise, interne
(chaîne de production) et externe,
– Contrôle extérieur : responsabilité du maître d’œuvre
– Avis/PAQ
– Avis/Études de performances
– Vérifications de performances
– Audit du contrôle externe
– Épreuves de convenance
– Épreuves de contrôle
– Réception de l’ouvrage
Contrôle intérieur Contrôle
stade interne externe extérieur
Approvision- Vérification des Si produit non certifié : Vérification du PAQ et
nement bons de livraison - 1 granulo pour 500 t des FTP
Granulats - 1 MB pour 1 000 t de sable -3 granulo par coupure
Contrôle visuel - 1 MVR - 1 MDE et LA pour
-1 MDE + LA pour 2 000 t de 10 000 t
gravillons - 1 MB pour 5 000 t

Contrôle intérieur Contrôle


stade interne externe extérieur
réalisation Vérification centrale : Vérif.du contrôle interne Vérification du PAQ
du chantier : - 2 teneurs en eau sur
stocks Si système d’acquisition - épreuve de
Fabrication - 1 conformité débit des de données : convenance sur 6
doseurs à granulats - 2 analyses par jour : prélèvements
par semaine granulométrie - vérification inopinée
et teneur en liant sur 2 prélèvements par
lot de contrôle
Contrôle intérieur Contrôle
stade interne externe extérieur
Réalisation Acceptation du Vérification contrôle interne Vérification du PAQ
du chantier : support
- teneur en vide : - planche de
Mise en - vérification du bon vérification :
20 mesures par lot
fonctionnement du - % vides sur 20
œuvre matériel - macrotexture :
valeurs
- modalités de 20 mesures par lot
- macrotexture :
compactage - Vitesse Percolation :
20 mesures par ligne
- quantité moyenne 20 mesures par lot
- vérif. épaisseurs
au m² par jour

Contrôle intérieur Contrôle


stade interne externe extérieur
Réception du Mesures APL avant
chantier : travaux (entretien)
Contrôle uni final par
lot
Caractéris-
tiques de Macrotexture
surface Vitesse de Percolation
Les CHAUSSEES
Contrôles de Fabrication et de Mise en oeuvre

• Historique de la démarche qualité


• Les documents
• Exemple de répartition contrôle intérieur / extérieur
• Matériaux « blancs » d’assises de chaussées
– Fabrication en centrales continues
– Mise en œuvre des GNT et MTLH
– Contrôle de la qualité des GNT et MTLH
• Matériaux « noirs » Enrobés bitumineux
– Fabrication en centrales continues et discontinues
– Mise en œuvre des enrobés
– Conformité des travaux