Vous êtes sur la page 1sur 2

Musiques étrangères en Tunisie 

: « Le chant
lyrique et son impact socio-culturel sur les
chanteurs et la société Tunisienne »

Le chant lyrique est l’un des phénomènes étrangers dans la musique


Tunisienne qui apparaissent en Tunisie au début du XXème siècle. Ce genre
musical contribuait dès son apparition à l’enrichissement culturel et musical du
répertoire vocal Tunisien. La musique Tunisienne se caractérise par la richesse de
son répertoire et surtout par la diversité du genre musical et vocal. Entre le
métissage culturel occidentale et orientale, le chanteur Tunisien est souvent
demandé de maîtriser plusieurs styles de différentes origines et différentes
techniques vocales, afin d’améliorer son interprétation lors de sa carrière et aussi
d’améliorer sa culture musicale en général.

Ce présent article cherche à mettre l’accent sur le rôle de la musique


occidentale et quels bénéfices et caractéristiques peut-elle apporter à la musique
traditionnelle Tunisienne. Alors quels sont ces techniques de chant lyrique dont
les musiciens Tunisiens peuvent adopter et développer ? Quels sont les bénéfices
du chant lyrique et quel rapport technique peuvent-ils avoir avec le chant Tunisien
ou avec le chant arabe ? Dans quelle mesure les chanteurs des nouvelles
générations pourront développer les techniques du chant arabe à travers ce
phénomène du chant lyrique ? 

L’article a pour objectifs d’étudier en premier lieu l’évolution de l’enseignement


du chant lyrique en Tunisie et ce qu’il peut ou doit apporter à la musique et
culture Tunisienne. Ensuite, il s’agit d’analyser la diversité des techniques vocales
chez les chanteurs influencés par le chant lyrique, c’est-à-dire, essayer de dégager
les nouvelles techniques adoptées par les chanteurs dans le chant arabe ou la
chanson tunisienne. Ensuite nous tentons d’élaborer le développement scénique
que peut apporter le chant lyrique au niveau musical, culturel et théâtral aux
musiciens et chanteurs Tunisiens.

Ce travail sera divisé sur deux parties : La première nommée partie


historique, s’intéresse par l’enseignement du chant lyrique en Tunisie et son
apport à la musique Tunisienne d’une part et d’étudier la diversité des techniques
vocales chez les chanteurs influencés par le chant lyrique d’autre part. La
troisième partie sera consacrée pour le développement scénique que peut apporter
le chant lyrique au niveau musical, culturel et théâtral.
I. Partie historique
1. L’enseignement du chant lyrique en Tunisie et son apport à la
musique Tunisienne

Concernant la pédagogie de l’enseignement du chant lyrique, il faut


toujours trouver des moyens de transmission de sa culture musicale, son histoire et
ses techniques d’interprétation. Parlant du chant lyrique on vise principalement la
culture Italienne, l’Italie particulièrement est le pays d’origine de l’Opéra.

Le rôle des professeurs de chant se base sur l’inspiration et l’imagination,


cela peut aider les étudiants à s’influencer par d’autres grands chanteurs
internationaux tels que Anna Netrebko, Maria Callas, Luciano Pavarotti… En
Tunisie, on peut citer trois grandes écoles de chant lyrique qui sont des références
pour les étudiants : L’école Italienne, l’école Russe et l’école Française, se
caractérisant chacune par des techniques vocales spécifiques et par différentes
méthodes d’interprétation.

L’enseignant du chant lyrique est souvent demandé de transmettre


plusieurs informations tels que les origines de l’opéra, son histoire et ses attitudes
scéniques, affin de pouvoir l’inspirer et lui donner le bagage musical nécessaire
avant de commencer la première séance de vocalise. Nombreux sont les
professeurs de la discipline du chant lyrique, et qui font partie de l’institut
supérieur de musique de Tunis qui jouaient un rôle très important dans le
développement musical et culturel de l’opéra en Tunisie : Madame Hristina
Hadjieva d’origine Bulgare, Madame Andrea Saddam professeur de formation
musicale, et madame Alia Salami artiste compositrice et professeur de chant
lyrique. Chaque enseignant est censé de maîtriser différentes techniques vocales et
de les développer chez les étudiants à leurs façons, dont le timbre de la voix, les
nuances, la respiration, les gestes corporelles, le souffle…

2. La diversité des techniques vocales chez les chanteurs influencés par


le chant lyrique

Le répertoire musical tunisien devient de plus en plus riche de nos jours, la


fusion et la pratique de la musique occidentale porte un énorme intérêt aux
étudiants de l’Ism de Tunis. Le chant lyrique a influencé plusieurs générations et
plusieurs chanteurs multidisciplinaires, ce genre d’étudiants maîtrise à la fois
différents types de musique et de chant. On peut citer parmi ces étudiants par
exemple Raeda Gharbi, Emel Sdiri, Haythem Lahdhiri, Youssef Ben Abderrazak,
Ameni Ben Tara, Lilia Ben Chikha, Zeineb Cherif… Ces étudiants sont les plus
anciens étudiants de Madame Hristina Hadjieva, qui ont pu exceller en
interprétant plusieurs airs d’Opéra ; comme par exemple