Vous êtes sur la page 1sur 6

Cours : LES EQUATIONS DIFFERENTIELLES Avec Exercices avec solutions

PROF : ATMANI NAJIB


2ème BAC Sciences Physiques et Sciences de la Vie et de la Terre (2BAC PC et SVT)

LES EQUATIONS DIFFERENTIELLES


I) RAPPELLE ET DEFINITIONS ET NOTATIONS. 2) Définition : EQUATIONS DIFFERENTIELLES
1) Activité et rappelle : Définition : Une équation différentielle est une
On s’intéresse à l’équation (𝐸): 𝑦′′ + 𝜔2𝑦 = 0 équation ayant pour inconnue une ou plusieurs
Dans cette notation 𝑦 représente 𝑓(𝑥). fonctions ; elle se présente sous la forme d'une
L’équation (𝐸) est une équation différentielle de relation entre ces fonctions inconnues et leurs
second ordre. dérivées successives. L'ordre d'une équation
Montrer ce qui suit : différentielle correspond au degré maximal de
1. si 𝑓 et 𝑔 sont solutions de l’équation (𝐸) alors : dérivation auquel l'une des fonctions inconnues a
(∀(𝛼, 𝛽) ∈ ℝ2)(𝛼𝑓 + 𝛽𝑔) est aussi solution de (𝐸) été soumise.
2. Montrer que les fonctions : Remarque : Pour simplifier l’écriture d’une
𝑢(𝑥) = 𝑐𝑜𝑠𝜔𝑥 et 𝑣(𝑥) = 𝑠𝑖𝑛𝜔𝑥 équation différentielle on note l’inconnu (qui est
Sont solution de l’équation différentielle (𝐸). une fonction) 𝑦 au lieu de 𝑦(𝑥).
3. En déduire que (∀(𝛼, 𝛽) ∈ ℝ2 Exemples :
(𝑦 = 𝛼𝑐𝑜𝑠𝜔𝑥 + 𝛽𝜔𝑥) est solution de (𝐸)
1) L’équation différentielle : y  e 2 x a pour solution
On admet que la réciproque est vraie
Propriété : Les solutions de l’équation les fonctions primitives de la fonction :
différentielle :(𝐸): 𝑦′′ + 𝜔2𝑦 = 0 sont les fonctions : 1
x  e 2 x qui sont : x  e 2 x  c
𝑦 = 𝛼𝑐𝑜𝑠𝜔𝑥 + 𝛽 𝑠𝑖𝑛𝜔𝑥 où 𝛼 et 𝛽 sont des réels. 2
Application : soit l’équation différentielle
2) y   5 y  0 :est une équation différentielle de
(𝐸) : 𝑦′′ + 4𝑦 = 0
1)Résoudre l’équation différentielle (𝐸) 1𝑒𝑟 ordre sans second membre.
2)Déterminer la solution g qui vérifie :
3) y  8 y  2 x  1 est une équation différentielle de
g  0   1 et g   0   2
1𝑒𝑟 ordre avec second membre.
solution :  w  2  1) la solution générale de 4) 𝑦′′− 3𝑦′ + 5𝑦 = e 2 x : est une équation
l’équation différentielle (𝐸) est : différentielle de 2é𝑚𝑒 ordre avec second membre.
II) L’EQUATION y’=ay OU 𝑎 ∈ ℝ∗
La fonction : F  x   a cos 2 x  b sin 2 x où 𝛼 et 𝛽 sont
1) L’équation 𝒚′= 𝒂𝒚 ou 𝒂 ∈ ℝ∗
des réels Soit 𝑎 un réel non nul et Considérons l’équation
différentielle (𝐸) 𝑦′= 𝑎𝑦
2) F   x   2a sin 2 x  2b cos 2 x ∀ x ∈ ℝ
(𝐸) ⟺ (∀𝑥 ∈ ℝ)(𝑦′(𝑥) = 𝑎𝑦(𝑥)
 F  0   1 a  1 a  1
a) A noter que la fonction nulle 𝜃 :
Donc :    (∀𝑥 ∈ ℝ)(𝜃(𝑥) = 0) est une solution de l’équation
 F   0   2 2b  2 b  1 différentielle.
b) On suppose que 𝑦 ne s’annule pas sur ℝ on
Donc : F  x   cos 2 x  sin 2 x
aura :(𝐸) ⟺ (∀𝑥 ∈ ℝ)(𝑦′(𝑥) = 𝑎𝑦(𝑥)
⟺ (∀𝑥 ∈ ℝ) (𝑦′(𝑥)/𝑦(𝑥)= 𝑎)
On peut écrire F  x  sous la forme :

  On passe au primitives on trouve


F  x   2 sin  2 x  
 4 ⟺ (∀𝑥 ∈ ℝ)(𝑙 𝑛|𝑦(𝑥)| = 𝑎𝑥 + 𝑐)
Prof/ATMANI NAJIB 1
⟺ (∀ 𝑥 ∈ ℝ)(|𝑦(𝑥)| = exp(𝑎𝑥+𝑐) 4y  3 3
 y   y  2 y 
⟺ (∀𝑥 ∈ ℝ)(𝑦(𝑥) = ± exp(𝑎𝑥+𝑐) où 𝑐 ∈ ℝ 2 2
⟺ (∀𝑥 ∈ ℝ)(𝑦(𝑥) = 𝜆 exp(𝑎𝑥) où 𝜆 ∈ ℝ 3
on a donc ; a  2 et b 
Et puisque même la fonction nulle 𝜃 peut s’écrire 2
de la forme 𝜃(𝑥) 𝜆 exp(𝑎𝑥) (𝜆 = 0) La solution générale de l’équation différentielle
On peut conclure que : (𝐸): est l’ensemble des fonctions :
Propriété : Soit 𝑎 un réel non nul.
3
(𝐸) 𝑦′= 𝑎𝑦 une équation différentielle définie sur ℝ x  e2 x  où 𝜆 est un réel.
4
La solution générale de l’équation différentielle (𝐸)
Exemple2 :soit l’équations différentielle
est l’ensemble des fonctions : x  y ( x)   eax
¨1
suivante :  E  : y   3 y  1  0
Où 𝜆 est un réel. 2
Exemple : Résoudre les équations différentielles 1)Résoudre l’équation différentielle (𝐸)
suivantes :1) (𝐸1): 𝑦′= 3𝑦 2) (𝐸2): 𝑦′− 𝑦 = 0 2) Déterminer la solution f de (𝐸)
Solution :1) La solution générale de l’équation
Telle que f   0   2 .
différentielle (𝐸1): est l’ensemble des fonctions :
1
x  y ( x)   e3 x où 𝜆 est un réel. Solution :1)  E  : y  3 y  1  0  y  6 y  2
2
2) (𝐸2): 𝑦′− 𝑦 = 0  (𝐸2): 𝑦′= 1𝑦 Donc : a  6 et b  2
La solution générale de l’équation différentielle La solution générale de l’équation différentielle
(𝐸): est l’ensemble des fonctions :
(𝐸2): est l’ensemble des fonctions : x  y ( x)   e x
x  e 6 x  3 Où 𝜆 est un réel.
où 𝜆 est un réel.
2) L’équation y’=ay+b ou 𝒂 ∈ ℝ∗ et 𝒃 ∈ ℝ.
2) f  x   e6 x  3 On va calculer : f   x 
Soient 𝑎 un réel non nul, 𝑏 un réel quelconque,
Considérons l’équation différentielle :
f   x   e6 x  3   6e6 x
 
(𝐸) 𝑦′= 𝑎𝑦 + 𝑏
1
f   0   2  6 e0  2   
3
1
Donc : f  x   e6 x  3 c’est la solution de (𝐸) qui
3
vérifie la condition initiale
Exercice : Considérons les équations
différentielles (𝐸0): 𝑦′− 𝑦 = 0 et (𝐸) : y  y  2 x ²  x
Propriété :Soit 𝑎 un réel non nul et 𝑏 un réel
(𝐸) 𝑦′= 𝑎𝑦 + 𝑏 une équation différentielle 1- Résoudre l’équation différentielle (𝐸0)
définie sur ℝ .La solution générale de l’équation 2- a) Soit 𝑃 une fonction polynôme, quel sera le
différentielle (𝐸) est l’ensemble des fonctions : degré de 𝑃 afin que 𝑃 soit une solution de (𝐸)
b b) Déterminer le polynôme 𝑃 pour que 𝑃 soit une
x  y ( x)   e x  où 𝜆est un réel.
a solution de (𝐸)
Remarque :Le réel 𝜆 dans la solution générale de c) Montrer que : 𝑦 est solution de (𝐸) si et
l’équation différentielle (𝐸) peut-être déterminé par seulement si (𝑦 − 𝑃) est solution de (𝐸)
les conditions initiales d) En déduire la solution générale de
Exemple1 : Résoudre l’équations différentielle L’équation (𝐸)
3) déterminer la solution 𝜑 de (𝐸) telle que
suivante :  E  : 2 y   4 y  3  0
𝜑(0) = 2
Solution :  E  : 2 y  4 y  3  0  2 y  4 y  3

Prof/ATMANI NAJIB 2
III) LES EQUATIONS DIFFERENTIELLES : Avec 𝐴 et 𝐵 complexes, sont aussi solutions.
Premier cas : Si Δ > 0 alors l'équation :
𝑎𝑦′′ + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0
ar 2  br  c  0 a deux racines, r1 et r2 réelles et
Soit 𝑎 un réel non nul et 𝑏 et 𝑐 sont des réels
quelconques. distinctes et d'après ce qui précède, les fonctions
Définition : Considérons l’équation différentielle :
𝑦1 et 𝑦2 définies sur IR par: y1 ( x)  e 1 et
rx
(𝐸): 𝑎𝑦′′ + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0

L’équation (1): ar 2  br  c  0 à variable réelle 𝑟 y2 ( x)  e r2 x sont des solutions


s’appelle l’équation caractéristique de l’équation (à valeurs réelles dans ce cas).
différentielle (𝑬). Nous admettrons que toute autre solution réelle
Exemples :1) l’équation caractéristique de
s'écrit : y ( x)  Ae 1  Be 2 où 𝐴 et 𝐵 réels.
rx rx
l’équation différentielle (𝐸) : − 3𝑦′′ + 2𝑦′− 4𝑦 = 0
est : −3𝑟2 + 2𝑟 − 4 = 0 Deuxième cas : Si Δ < 0 alors l'équation
2) l’équation caractéristique de l’équation
ar 2  br  c  0 : a deux racines, z1 et z2 ,
différentielle (𝐸): 𝑦′′ + 𝑦 = 0 est : 𝑟2 + 1 = 0.
1) Résolution de (𝑬): 𝒂𝒚′′ + 𝒃𝒚′ + 𝒄𝒚 = 𝟎 complexe conjugués.
L'équation 𝑎𝑦" + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0 est dite à coefficients
Alors les fonctions g1 et g 2 définies sur IR par:
constants car 𝑎, 𝑏 𝑒𝑡 𝑐 sont des réels donnés.
On Supposera 𝑎 ≠ 0
g1 ( x)  ez1x et g2 ( x)  e z1x sont des solutions
(sinon, l'équation est du premier ordre).
1.1) Linéarité : à valeurs complexes.
L'équation 𝑎𝑦" + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0 possède la propriété
Notons z1  p  qi où p et q sont des réels.
suivante : Si 𝑦1 et 𝑦2 sont deux fonctions solutions
de l'équation : 𝑎𝑦" + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0, alors, pour tous
g1 ( x)  e  e px eqxi  e px  cos qx   sin qx 
p  qi  x
nombres 𝐴 et 𝐵, la fonction 𝐴𝑦1 + 𝐵𝑦2 est aussi
 p  qi  x
 e px e qxi  e px  cos qx   sin qx 
une solution.
et g 2 ( x)  e
A cause de cette propriété, on dit que l'équation :
𝑎𝑦" + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0 est linéaire.
g1 ( x)  g 2 ( x) g1 ( x)  g 2 ( x)
1.2) Résolution :Par analogie avec une équation donc ; y1  et y2 
du premier ordre, on cherche une solution de la 2 2i
Sont aussi des solutions de (𝐸) et à valeurs
forme : y ( x)  e où r est un complexe.
rx
réelles et on a :
La fonction y ( x)  e est deux fois dérivables sur (∀𝑥∈ℝ) y1 ( x )  e cos qx et (∀𝑥∈ℝ) y2 ( x )  e sin qx
rx px px

Nous admettrons que toutes les solutions


ℝ, et, pour tout réel 𝑥 : y( x)  re et y( x)  r ²e
rx rx
s’écrivent de la forme :
y ( x)  e px  A cos qx  B sin qx 
Donc, dire que 𝑦 est solution équivaut à dire que,

pour tout réel 𝑥 : ar ²e  bre  ce  0 soit


rx rx rx

Pour résumer : si z1  p  qi alors toutes les


encore, puisque e  0 , à : ar  br  c  0
rx 2
solutions de (E) s’écrivent de la forme :
y ( x)  e px  A cos qx  B sin qx 
La résolution de cette l'équation permet donc de
trouver des solutions (a priori à valeurs
complexes). De plus, lorsque l'on connaît deux où 𝐴 et 𝐵 sont des réels.
solutions 𝑦1 et 𝑦2 de l'équation 𝑎𝑦" + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0,
Troisième cas : Si Δ = 0 l'équation ar 2  br  c  0
on en connaît une famille car toutes les
Fonctions 𝐴y1 + 𝐵𝑦2 a une racine double r
Prof/ATMANI NAJIB 3
Alors les fonctions y1 définie sur IR par: y1 ( x )  e 2) f  x    e   e
rx 4x 3x

f   x    e4 x   e3 x   4 e4 x  3 e3 x
est solution de (𝐸) ; nous admettrons que la
fonction y2 ( x )  xe est aussi solutions de (𝐸) et
rx

 f  0  0
     0       1
que toutes les solutions de (𝐸) s’écrivent de la    
 f   0   1 4  3  1 4  3  1   1

forme y( x)   Ax  B  e où 𝐴 et 𝐵 sont des réels
rx

Donc : f  x   e4 x  e3 x c’est la solution de (𝐸) qui


Théorème : Soit l’équation différentielle :
vérifie les conditions initiales
(𝐸) 𝑎𝑦" + 𝑏𝑦′ + 𝑐𝑦 = 0
Exemple2 :1) Résoudre l’équations différentielle
Et soit (𝐸1): 𝑎𝑟2 + 𝑏𝑟 + 𝑐 = 0 son équation
suivante :  E  : y   2 y   y  0
Caractéristique.
Δ = 𝑏2− 4𝑎𝑐 le discriminant de (𝐸1) 2) Déterminer la solution f de (𝐸)
1) Si Δ > 0 l’équation (𝐸1) a deux racines : r1 et r2 Telle que f  0   0 et f   0   1

réelles et distinctes et les solutions de l’équation


Solution :1) l’équation Caractéristique de  E  est :
(𝐸) sont les fonctions : y ( x)  Ae  Be
r1 x r2 x

(𝐸1): r 2  2r  1  0
où 𝐴 et 𝐵 réels
On a :   0 donc l’équation (𝐸1) admet une racine
2) Si Δ < 0 l’équation (𝐸1) a deux racines z1 et z2
b
double r0  1
2a
complexes conjugués et si : z1  p  qi alors les
Donc les solutions de l’équation (𝐸) sont les
solutions de l’équation (𝐸) sont les fonctions
fonctions : y  x    x    e x où  et  réels
y ( x)  e px  A cos qx  B sin qx  où 𝐴 et 𝐵 réels
2) f  x    x    e x
3) Si Δ = 0 l'équation (𝐸1) admet une racine
double r et les solutions de (𝐸) sont les fonctions:
f   x     x    e x     x     e x   x     e x 
y( x)   Ax  B  erx Où 𝐴 et 𝐵 sont des réels.
f   x    x      e x
Exemples :
 f  0  0
Exemple1 :1) Résoudre l’équations différentielle    0   0
  
suivante :  E  : y   7 y   12 y  0
 f   0   1     1   1

Donc : f  x   1x  0  e donc : f  x   xe


2) Déterminer la solution f de (𝐸) x x

Telle que f  0   0 et f   0   1
C’est la solution de (𝐸) qui vérifie les conditions
initiales.
Solution :1) l’équation Caractéristique de  E  est :
Exemple3 :1) Résoudre l’équations différentielle

(𝐸1): r 2  7 r  12  0 suivante :  E  : y   4 y   13 y  0

On a :   1 donc l’équation (𝐸1) a deux racines : 2) Déterminer la solution f de (𝐸)


r1 et r2 réelles et distinctes : r1  3 et r2  4 Telle que f  0   0 et f   0   1

Donc les solutions de l’équation (𝐸) sont les


Solution :1) l’équation Caractéristique de  E  est :
fonctions : y ( x)   e   e où  et  réels
4x 3x

(𝐸1): r 2  4r  13  0
Prof/ATMANI NAJIB 4
Donc : la solution de l’équation qui vérifie les
On a :   36   6i  donc l’équation (𝐸1) a deux
2

47 7x 5
conditions initiales est : y(x )   e 
racines z1 et z2 complexes conjugués et on a : 7 7
4  i6 4  i6 2) y " 15y ' 56y  0 avec : y '(0)  9 ; y(0)  3
z1  et r2  donc z1  2  3i  p  iq
2 2
Donc les solutions de l’équation (𝐸) sont les l’équation Caractéristique de l’équation est :
fonctions : y( x)  e2 x  cos 3x   sin 3x  où  et  r 2  15y  56  0 donc : r  7 et r2  8
1
réels
Donc : y(x )  e 7x  e8x où  et  réels
2) f  x   e2 x  cos3x   sin 3x 
Donc : y '(x )  7e 7x  8e 8x
f   x    e2 x  cos3x   sin 3x  

y(0)     
y(0)  3
 
  e2 x   cos3x   sin3x   e2 x  cos3x   sin3x  y '(0)  7  8
 y '(0)  9

 2e2 x  cos3x   sin 3x   e2 x  3 sin 3x  3 cos3x      3



Donc :  donc :   30 ;   33


7  8   9
f   x   e2 x  2 cos3x  2 sin 3x  3 sin 3x  3 cos3x 
Donc : la solution de l’équation qui vérifie les
f   x   e2 x   2  3  cos3x   2  3  sin 3x  conditions initiales est : y(x )  33e 7x  30e8x

  0 3) y " 14y ' 49y  0 avec : y '(0)  6 ; y(0)  3


 f  0  0
   0 
   1
 f   0   1 2  3  1   
 l’équation Caractéristique de l’équation est :
 3
r 2  14y  49  0 donc : r  7
 1  1
Donc : f  x   e 2 x  0  cos 3 x  sin 3 x   e 2 x sin 3 x
 3  3 
Les solutions :  ;    2
 y(x )   x    e 7x
c’est la solution de (𝐸) qui vérifie les conditions
initiales

y '(x )  e 7x  7  x   e 7x 
   3
Exercice : Résoudre les équations différentielles   
y(0)  3 y(0)  
suivantes :    
y '(0)  6 y '(0)    7  

  7  6
 
1) y '  7y  5 avec y(0)  6
Donc :   15 ;   3
2) y " 15y ' 56y  0 avec : y '(0)  9 ; y(0)  3
Donc : la solution de l’équation qui vérifie les
3) y " 14y ' 49y  0 avec : y '(0)  6 ; y(0)  3 conditions initiales est y(x )   15x  3 e 7x

5 5
4) y " y ' y0 avec : y '(0)  6 ; y(0)  4 4) y " y ' y  0 avec : y '(0)  6 ; y(0)  4
2 2
l’équation Caractéristique de l’équation est :
Solutions : 1) y '  7y  5 Donc les solutions de
5 1 3 1 3
l’équation (𝐸) sont les fonctions : r2  y   0 on trouve : z    i et z    i
5 2 2 2 2 2
y(x )  e 7x     
7 1
 x
5
On a : y(0)     6 donc :   
47 
Donc :  ;    2
 y(x )  e 2


3 
2 
 3 
  cos  x    sin  x  
 2 
7 7
Prof/ATMANI NAJIB 5
où  et  réels

1
1  x  3   3 
y (x )   e 2   cos  x    sin  x  
2  2   2 
1
3  x  3   3 
 e 2   sin  x    cos  x  
2  2   2 

y(0)  4

 
y '(0)  6

y(0)     4
 
 1 3  1 3
y '(0)           6
 2 2  2 2
8
Donc :   4 ;  
3
Donc : la solution de l’équation qui vérifie les
conditions initiales est
1
 x 
e 2  3  8  3 
y(x )  4 cos  x   sin  x  
  2  3  2 

Exercice : Résoudre les équations différentielles


suivantes :
1. 2𝑦′′ + 𝑦′− 3𝑦 = 0
2. 𝑦′′ + 2𝑦′ + 2𝑦 = 0
3. 𝑦′′ + 4𝑦′ + 4𝑦 = 0
4. 𝑦′′ + 2𝑦 = 0

« C’est en forgeant que l’on devient forgeron »


Dit un proverbe.
C’est en s’entraînant régulièrement
Aux calculs et exercices Que l’on devient
Un mathématicien

Prof/ATMANI NAJIB 6