Vous êtes sur la page 1sur 3

Lettre type

Avis d’expulsion d’un locataire


Description :
Vous possédez un logement que vous avez donné en location à une personne. Vous avez constaté
que votre locataire ne payait pas ses loyers malgré de multiples relances de votre part. En
conséquence, vous envisagez d’engager une procédure judiciaire contre lui et de demander un
jugement qui prononcera son expulsion.
En vertu de la loi, vous ne pourrez faire exécuter ce jugement entre le 1er novembre et le 15 mars
que si un relogement convenable peut être proposé au locataire, si le logement est concerné par un
arrêté de péril ou si les occupants sont entrés dans votre local illégalement. À partir de la mi-mars, le
jugement autorisant l’expulsion pourra être exécuté immédiatement.
En revanche, il vous est interdit d’obliger votre locataire à partir en coupant l’eau ou en changeant la
serrure. De tels actes constitueraient des délits passibles de prison.
Procédures à suivre avant l'avis d'expulsion d'un locataire :
 Demande de paiement de loyers impayés
 Mise en demeure de paiement de loyers impayés
 Demande de paiement des loyers à la caution

Notice :
Si vos tentatives de règlement amiable ont toutes échoué, adressez à votre locataire un avis
d’expulsion par courrier recommandé avec accusé de réception après l’avoir mis en demeure de
régulariser sa situation.
Pensez à conserver un double de votre courrier et l’avis de réception.
Ensuite, vous pouvez assigner votre locataire en justice pour que la résiliation de son bail et son
expulsion soit prononcées.
Bon à savoir : l'audience devant le juge de l'exécution pour statuer sur le sort des meubles du
locataire expulsé (lorsqu'ils n'ont pas été enlevés après la procédure d'expulsion) a été supprimée.
Le décret n° 2019-992 du 26 septembre 2019 a allongé à deux mois le délai laissé au locataire pour
retirer ses meubles.

Saisine du tribunal pour loyers impayés

Réponses d'experts
Plus de 3 000 modèles de lettres et contrats à télécharger gratuitement
-
[Nom & Prénom]
[Adresse]

[Nom du locataire]
[Adresse]

Le [date]

Recommandée avec A.R.

Objet : avis de procédure d’expulsion

[Madame/Monsieur],

Je constate avec regret qu’en dépit de mes multiples relances et de la mise en demeure que je vous
ai adressée le [date], vous n’avez jamais cru devoir faire le moindre effort pour vous acquitter des
loyers dont vous m’êtes redevable. À ce jour, le montant total de vos arriérés de loyer s’élève à [x] €.

En conséquence, je suis conduit(e) à engager une procédure judiciaire contre vous. J’ai l’intention de
demander au tribunal de prononcer la résiliation du bail ainsi que votre expulsion en application de la
loi du 6 juillet 1989.

Je vous prie d’agréer, [Madame/Monsieur], l’expression de mes salutations distinguées.

[Signature]