Vous êtes sur la page 1sur 1

§226 - L’anacoluthe.

L’anacoluthe est une rupture dans la construction d’une phrase.


Cela se produit notamment quand la phrase (ou la sous-phrase) commence par un élément qui fait figure de sujet, mais en perd par la suite
la qualité : Ce monde est un grand rêve, / Et le peu de bonheur qui nous vient en chemin, / Nous n’avons pas plus tôt ce roseau dans la main
/ Que le vent nous l’enlève (Musset, Poés. nouv., Souvenir). — Cf. § 229.

Autre type, passage de l’énonciation à l’interrogation : § 215, R. — Autre type encore : Qui a pris une épouse, ils ne sont plus qu’une âme
en une seule chair ( Claudel) : § 1112, b, 1° .

© De Boeck Supérieur s.a., www.lebonusage.com Page 1 of 1