Vous êtes sur la page 1sur 77

Proposé par :

Mme. Hind CHRAIBI


PLAN

• POURQUOI DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION ?

• PRODUITS D’INGENIERIE EN BOIS

• DIFFERENTS TYPES DE CONSTRUCTION EN BOIS

• LES METHODES DE REALISATIONS

• CONCEPTION ET MISE EN ŒUVRE

• CONCLUSION
POURQUOI DU BOIS DANS
LA CONSTRUCTION ?
Le bois est magnifique !
Daibutsu-den
Sa construction est plus rapide et moins cher !!
Le bois est un matériau écologique !
Le bois est un très bon isolant thermique !
Le bois est durable et recyclable !
PRODUITS D’INGENIERIE
EN BOIS
Un produit d’ingénierie en bois (PIB) est un produit qui a subi un
processus visant à lui conférer des propriétés :

•Plus longues portées


•Plus grande capacité portante
•Plus grande souplesse de calcul
Contreplaqué

Minces placages collés


ensemble à fils croisés
Contreplaqué

Utilisations
• Revêtement intermédiaire et sous-finition de planchers
• Revêtement intermédiaire de murs
• Revêtement intermédiaire de toits
Panneau de lamelles orientées (OSB)

Couches superposées de
lamelles de 80 mm
alignés à angle droit l’une
par rapport à l’autre
Panneau de lamelles orientées (OSB)

Utilisations
• Revêtement intermédiaire et sous-finition de planchers
• Revêtement intermédiaire de murs
• Revêtement intermédiaire de toits
Lamellé-collé

Lamelles de bois de
charpente collées
ensemble dans des
conditions contrôlées
Lamellé-collé

Utilisations
• Colonnes, poutres
• Éléments cintrés sollicités en flexion et en compression
• Grandes fermes
Bois de copeaux parallèles (PSL)

Produit en bois composite


haute résistance fabriqué par
collage de copeaux de bois
(3mm) sous pression.
Bois de copeaux parallèles (PSL)

Utilisations
• Poutres & poteaux
• chevêtres et linteaux
• Gros bois d’oeuvre
• Fermes
Bois en placage stratifié (LVL)

Bois structural constitué de


placages de bois, solidarisés au
moyen d’adhésifs hydrofuges

Utilisations
• Poteaux
• Poteaux muraux
• Fermes
• Semelles de solives de bois en I
• Poutres et chevêtres
Solives de bois en I

Fabriquées par collage de


semelles en bois de LVL à
une âme en contreplaqué
ou en OSB
Solives de bois en I

Utilisations
• support des planchers et des toits
Fermes

Cadre structural triangulé d’éléments d’âme destiné à


transférer les charges aux points d’appui
Fermes

Utilisations
• Systèmes de plancher
• Systèmes de toit
DIFFERENTS TYPES DE
CONSTRUCTION EN BOIS
La maison à ossature bois

Une ossature bois est


l'assemblage d'un squelette
formé de montants de section
standard (chevrons) posés
verticalement à intervalles
réguliers (de 40 à 60 cm) et
reliés entre eux par des
chevrons de même section
fixés horizontalement et
formant des cadres
La maison à ossature bois

Méthode très répandue pour les maisons individuelles et les petits bâtiments.
Le système poteaux-poutres

Le système consiste à créer une


sorte de grande structure
ouverte formée, comme le nom
l'indique, de poteaux et de
poutres supportant les
planchers, les cloisons et la
toiture. Cette méthode
concentre l'effort structurel sur
les points d'appui, les poutres et
les colonnes, dont la
composition et le
dimensionnement sont
optimalisés.
Le système poteaux-poutres

assemblage moisé
Le système poteaux-poutres

Idéal pour les Bâtiments de grandes dimensions, moyen et haut de gamme.


La maison en bois massif
La maison en bois massif

Pour les Maisons à un ou deux niveaux, habitations de loisir, Garages, Abris de jardins…
LES METHODES DE
REALISATIONS
La réalisation des éléments en bois sur site
La réalisation des éléments en bois sur site

Points forts de cette méthode :

• Avec des investissements faibles, cette solution est


parfaitement adaptée aux entreprises artisanales.
• Très souple, compétitive pour les constructions avec
une grande complexité architecturale.
• Adaptée aux chantiers difficiles d’accès
La réalisation des éléments en bois sur site

Contraintes de cette méthode :

• Nécessité de disposer d’une main d’œuvre hautement


qualifiée.
• Travail en extérieur et donc soumis aux intempéries
avec un coût horaire de main d’oeuvre et un nombre
d’heures plus élevé qu’en atelier.
• Contrôle de qualité plus difficile à réaliser sur chantier
qu’en atelier.
Construction par petits panneaux
Construction par petits panneaux

Points forts de cette méthode :

•Avec des investissements relativement faibles,


cette solution est adaptée aux PME.
•Certaines tâches sont réalisées à l’atelier.
•Possibilité de se passer d’engins de manutention.
•Possibilité de réaliser des chantiers avec accès
difficiles.
Construction par petits panneaux

Contraintes de cette méthode :

•Discontinuité thermique liée à l’assemblage de


nombreux panneaux.
•Doublement des montants à chaque raccord de
panneaux d’ossature.
•Ce procédé est actuellement remplacé par la
construction par grand panneau, car elle permet
d’obtenir une isolation équivalente sur toute la
longueur du panneau
Construction par grande panneaux
Construction par grande panneaux

Points forts de cette méthode :

• Temps d’interventions courts sur le chantier.


• Transfert de la majorité du travail à l’atelier,
notamment lorsque les revêtements et menuiseries
extérieurs y sont posés
• Automatisation de la construction lors de la fabrication
des panneaux sur table de montage.
• Contrôle de qualité facilité
Construction par grande panneaux

Contraintes de cette méthode :

• Investissements plus importants que pour les procédés


de construction précédemment décrits.
• Engins de manutention obligatoires.
• Nécessité de chantier avec accès faciles.
• Il faut bien étudier les problèmes de liaison entre anneaux,
avec la dalle et les planchers et l’intégration des fluides
puisque les panneaux sont fermés des deux côtés, extérieur
et Intérieur.
Construction en modules tridimensionnels
Construction en modules tridimensionnels

Points forts de cette méthode :

• Temps d’interventions réduits au minimum sur le chantier.


• Transfert de la quasi-totalité du travail à l’atelier.
• Industrialisation très poussée de la construction.
• Contrôle de qualité totale.
Construction en modules tridimensionnels

Contraintes de cette méthode :

•Engin de levage assez puissant nécessaire.


•Technique adaptée seulement à une architecture simple,
•standard et relativement répétitive.
•Outils de production et manutention relativement importants.
CONCEPTION
ET MISE EN ŒUVRE
fondations

Dallage plein:
C’est un dallage en béton arme, Ce mode de fondation est particulièrement
intéressant pour le confort d’été, car la dalle apporte une inertie thermique
importante.
fondations

Dalle bois:
La dalle bois permet de prendre le chantier plus rapidement.
fondations

Plots :
Un plot est un ouvrage de maçonnerie avec une semelle carrée ou rectangulaire en
béton non armé ou peu armé qui reprend les charges des longrines et qui transmet et
répartit ces charges sur le sol
fondations

pilotis en bois:
Ils sont utilisés lorsque le bon sol est profond et ils permettent de surélever la
structure du bâtiment au-dessus du niveau du sol.
Parois verticale
Parois verticale

Structure de la paroi:
La structure porteuse des parois ( montants verticaux ou poteaux )
Parois verticale

Contreventement:
des voiles en bois contreventent La
structure porteuse
Parois verticale

Pare-pluie:

Dispositif d'étanchéité appliqué


directement sur le
panneau de contreventement
Parois verticale

Revêtement de façade:
Le revêtement de façade est réalisé à l'aide d'un bardage Horizontal en bois.
Parois verticale

Isolation thermique :

Cette première couche d'isolant


est placée entre les montants
verticaux de la structure.
Parois verticale

Pare-vapeur:
une membrane étanche à la vapeur.
Parois verticale

Isolation thermique
et acoustique:
Cette deuxième couche d'isolant placée
entre les liteaux horizontaux,
Parois verticale

Le parement intérieur :
Le parement intérieur est réalisé
avec des plaques de gypse ou en
plâtre.
L'ancrage au sol

Mur posé sur dalle béton.

. Dans la dalle béton on utilise le


plus souvent des goujons
d'ancrage métalliques
L'ancrage au sol

Mur posé sur plancher bois.

Dans la plancher bois on utilise le


plus souvent des tire-fond.
Plancher

C est une plate-forme repose sur une structure porteuse primaire, le solivage.
Plancher

Pose des solives:


• La longueur des solives doit être perpendiculaire aux supports.
• Les solives sont posés à joints décalés d'une rangée à l'autre.
Plancher

Fixation:
Les panneaux peuvent être fixés par pointes torsadées ou crantées, par
agrafes ou par vis.
Toiture

Éléments de couverture:
Assemblage

Poteaux et supports maçonnés :

La liaison mécanique des poteaux avec les fondations est réalisée par des
sabot, c‘est un connecteur en acier galvanisé appelé "pied de poteau ou sabot"
Assemblage

Poteaux et poutres:

Les poutres sont fixées contre les poteaux à l'aide de tire-fonds à longue tige
filetée et de boulons.
CONCLUSION
POSSIBILITÉS ILLIMITÉES
Passerelles et sentiers
Théâtres
Écoles
Bâtiments industriels
Bâtiments récréatifs
Parcs d’amusement
Stades
La construction en bois
Des possibilités illimitées...

MERCI POUR VOTRE ATTENTION