Vous êtes sur la page 1sur 14

LES SCHEMAS DE LIAISON

À LA TERRE
( SLT ou régimes du neutre)
DÉFINITION

– Les S.L.T en BT caractérisent le mode de


raccordement à la terre du neutre du secondaire
du transformateur HT/BT et les manières de
mettre à la terre les masses de l’installation
INTRODUCTION

 Les réseaux de distribution sont caractérisés par la


nature du courant et le nombre de conducteurs actifs,
ainsi que les liaisons à la terre ou régimes du neutre.

Les dispositifs de protection pour assurer la sécurité des


personnes contre les contacts indirects par coupure
automatiques de l’alimentation sont différents selon le
type de liaison à la terre du neutre.
La norme NF C 15-100 définit
3 types de S.L.T:

TT TN IT
L’identification des schémas est
définie par 2 lettres
 La 1ère définie le raccordement du neutre du
transformateur :

• T: pour raccordé à la terre


• I : pour isolé de la terre ou impédant

 La 2ème lettre définie le type de raccordement des masses


d’utilisation:
• T: pour raccordé directement à la terre
• N: pour raccordé au neutre à la origine de
l’installation
Le régime TT
PRINCIPE
Le système de distribution TT est le régime de neutre utilisé
par E.D.F pour toute la distribution d’énergie publique du
réseau B.T.
Ex: la distribution publique aérienne rurale en France (EDF)
Dans ce SLT,le neutre de la source d’alimentation est mis à la terre,les
masses sont reliées entre elles et mises à la terre.Lorsqu’une phase
touche la masse,il y a élévation du potentiel de cette masse.
Exemple:
Rd = résistance de défaut =0.1Ω
RB = résistance de la prise de terre
du neutre = 10 Ω
RA = résistance de la prise de terre
des masses = 20 Ω
Il s’établit dans le circuit en pointillé
rouge un courant Id qui parcourt
cette boucle de défaut égal à:

Id = 230 / (Rd+ Rb+RA)


= 230 / (0.1+10+20)
= 7.64 A
La tension de contact
Uc = RA * Id = 20 * 7.64 =146 V
C’est une tension mortelle
Conclusion

 Lorsque dans un réseau TT survient un défaut


d’isolement, il y a une élévation dangereuse du potentiel
des masses métalliques, qui normalement sont à un
potentiel nul (0V)
 La coupure doit s’effectuer au premier défaut
Règles de protection
• 1ère règle:Relier toutes les masses à la terre
• 2ère règle:La condition suivante doit être
satisfaite: RA*IΔn < UL
RA = résistance de la prise de terre
IΔn = Calibre nominal du différentiel
UL = tension limite de contact
• 3ème règle:Utiliser un dispositif différentiel résiduel
EXERCICES
Exercice 1:
Dans un atelier, la tension limite de sécurité est UL = 12V. On a
mesuré une résistance de prise de terre de 40 . Quel doit être
le calibre du disjoncteur différentiel ?

Exercice 2:
A l ’arrivée de votre installation électrique de régime de neutre TT,
vous observez la présence d ’un disjoncteur différentiel de 650 mA, la
tension de sécurité étant de 50 V, quelle doit être la valeur maximale
de la résistance de terre de cette installation ?
Exercice 1:
Dans un atelier, la tension limite de sécurité est UL = 12V. On a
mesuré une résistance de prise de terre de 40 . Quel doit être
le calibre du disjoncteur différentiel ?

On applique la relation :
UL  R . Id d ’où Id  UL / R = 12 / 40 =0.3 A
Soit I = 300 mA
Exercice 2:
A l ’arrivée de votre installation électrique de régime de neutre TT,
vous observez la présence d ’un disjoncteur différentiel de 650 mA, la
tension de sécurité étant de 50 V, quelle doit être la valeur maximale
de la résistance de terre de cette installation ?
On applique la relation : Ra . In  UL
avec UL : Tension de sécurité = 50 V
In = sensibilité du disjoncteur différentiel, d ’où la
résistance de prise de terre maxi.
Ra = UL / Ia = 50 / 0.65 = 76.9 