Vous êtes sur la page 1sur 28

PAGE DE GARDE

FACTEURS CLES DE L'ACCEPTATION D'UNE NOUVELLE


TECHNOLOGIE
Master Comptabilité Contrôle et Audit

Réalisé par : Encadré par :


EL FILALI Abdelkarim Mme AJERAM, Malika
BOUNACER Meryem

ANNEE UNIVERSITAIRE 2020 / 2021


INTRODUCTION

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont une place fondamentale

pour le progrès et le bien être de toute société dans le monde actuel.

Chaque secteur essaye de tirer profit de l’information et de la connaissance afin de la traduire en solution

technique pour le bien être de la société.

De nos jours, la technologie est abondante mais le défi se trouve dans l’acceptation ou l’adoption cette

technologie par son utilisateur final. Dans cette présentation, nous répondrons à la question suivante :

quelles sont les clés de succès de l’acceptation des nouvelles technologies par l’utilisateur ?
PLAN
INTRODUCTION

I. Présentation des nouvelles technologies

II. Modèle T.A.M.

III. Les étapes pour faciliter l’adoption des nouvelles technologies

CONCLUSION
I. PRESENTATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES
Les nouvelles technologies de l’information et de la
communication (NTIC)

Parmi les outils technologiques que l’on utilise au quotidien se distinguent le


téléphone portable et l’ordinateur. Particuliers et professionnels ne peuvent pas se
priver de ces outils.

 LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE NOS JOURS

 LES AVANTAGES DES NTIC AU MILIEU PROFESSIONNEL


NTIC de nos jours,

Sur le plan personnel


paramétrer des rappels, organisation des loisirs, régler des réveils le matin les applications et réseau
sociaux…

Sur le plan santé


Amélioration des résultats de la recherche,
Amélioration des techniques: bras robotiques, remplacement des membres amputés…

Sur le plan économique


la technologie couplé au numérique: a facilité la création et l’innovation
Gain en temps dans l’organisation du travail;
Gain en argent exemple télétravail, en louant moins d’espace pour les bureaux.
Avantages des NTIC dans le milieu professionnel

La réduction des risques professionnels et des accidents du travail


les Nouvelles
technologies sont Le recentrage sur des activités à plus forte valeur ajoutée

considérées comme
La professionnalisation
un levier sur la
La conciliation vie privée/vie professionnelle
qualité de vie et la
santé au travail Le renouvellement et l’élargissement des collectifs de travail
 :
Les nouvelles technologies peuvent bouleverser profondément les modalités, les
 pratiques, les méthodes de travail au sein d’une entreprise,
ce contexte de changement technologique est donc imminent et quasi permanent.

Après l’élaborations des stratégies au sein des entreprises les managers constatent
que certains collaborateurs acceptent les nouvelles technologies avec facilité, mais
d’autres au contraire ne suivent pas le rythme des changements voire même bloquer
le processus.
II. MODEL D’ACCEPTATION DES TECHNOLOGIES: MODELE T.A.M.
Présentation du modèle T.A.M.

Dans sa première mouture produite par Fred Davis (1989), le modèle TAM avait pour but de déterminer les facteurs
qui interviennent dans la décision, pour un usager, de s’approprier ou non une technologie donnée.
Deux principaux facteurs avaient alors été relevés :
 l’utilité perçue : est le degré avec lequel une personne pense que l’utilisation d’un système peut améliorer sa
performance au travail.
 la facilité d’utilisation perçue est le degré avec lequel une personne pense que l’utilisation d’un système ne
nécessiterait pas trop d’efforts.
On considère dans le modèle que de nombreuses variables externes expliquent cette utilité perçue et cette facilité
perçue (telles que l’utilisateur, l’organisation, le système technique…) et on considère aussi que la facilité d’utilisation
peut influencer l’utilité perçue.
LE MODELE TAM

LE MODELE TAM SELON DAVIS (1989)

UTILITE
PERCUE

VARIABLES ATTITUDE INTENTION UTILISATION


EXTERNES

FACILITE
D’UTILISATIO
N PERCUE
Selon le modèle de Venkatesh (2003)« théorie unifiée d'acceptation et d'usage des
technologies (UTAUT ) », il a ajouté deux éléments à l’utilité perçue et à la facilité d’usage
perçue à savoir :

 L’influence sociale : c’est-à-dire le degré auquel l’entourage social et professionnel


d’un usager estime qu’il est important pour ce dernier d’utiliser une technologie.

 Les conditions facilitantes, qui renvoient au niveau de développement organisationnel et


infrastructurel.
Les variables externes selon davis
Ce modèle permet de
préciser les variables Genre Age

externes que Davis (1989)


se contentaient de
Expérience Volonté

mentionner notamment:
Utilité perçue

Facilité
d’utilisation perçue
Intention d’usage Usage effectif

Influence sociale

Conditions
facilitantes

Genre Age Expérience Volonté


Facteurs d’adoption des NTIC

Facteurs
individuels

Facteurs Facteurs
structurels organisationnels
Les facteurs individuels

AGE

Volonté

Niveau d'instruction
Les facteurs organisationnels
Les compétences
Le
La
L'âge secteur
taille
de de
en technologie de
d'activité
l'entreprise
l'information

L'
inf
ra
str
uc
tu
re
en
tec
hn
ol
og
ie
de
l'i
nf
or
m
ati
on
Les facteurs structurels

Les Les
Coûts d'adoption caractéristiques
de de
la technologie l'environnement
III. LES ETAPES D’ADOPTION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES
Cinq étapes pour faciliter l’adoption d’une technologie
Identifier
Générer et
Choisirdela bonne
Procéder étape
impliquer des
l’enthousiasme envers
technologie
par
cette étape
technologie
« champions »

So
uli
gn
er
le
s
pr
og

s
et


br
er
le
s v
ict
oi
re
s
1. Choisir la bonne technologie

- Est-ce que cette technologie permettra à


l’organisation d’atteindre ses objectifs?

- Est-ce que cette technologie sera facile à utiliser par


mes collaborateur ?
2. Générer de l’enthousiasme envers cette technologie

Selon le Harvard Business Review « Les bénéfices stratégiques de l’implantation d’une technologie sont
souvent connus des dirigeants, mais s’ils ne sont pas compris par les utilisateurs de cette technologie,
ces derniers pourraient se montrer méfiants ou carrément s’y opposer »

Les collaborateurs doivent savoir :

Quels seront les impacts positifs sur leur qualité de vie au travail ?

En quoi la nouveauté est une amélioration aux processus ou aux technologies déjà en place ?
3. Procéder étape par étape

Selon Fobes « la clé du succès est d’adopter une


nouvelle technologie une étape à la fois ».

Une fois la technologie choisie, la mise en place doit se


faire graduellement, module par module s’il s’agit par
exemple d’un nouveau logiciel.
4. Identifier et impliquer des « champions »

Le dirigeant doit d’abord identifier son ou ses “champions du changement”.

D’après le People Development Magazine: « un champion est un employé ouvert au feedback,
toujours prêt à modifier ses façons de faire pour s’améliorer ou pour résoudre un problème ».
C’est un excellent communicateur et ses collègues respectent son opinion, c’est pourquoi il est
souvent le mieux placé pour véhiculer les aspects positifs d’un changement.
5. Souligner les progrès et célébrer les victoires

Pour faciliter l’acceptation et l’adoption de toute nouvelle


technologie, les encouragements, les félicitations et le
renforcement positif constants des gestionnaires et des
dirigeants sont donc essentiels du début à la fin de
l’implantation technologique.
CONCLUSION

L’intégration définitive d’une nouvelle technologie dans la culture de l’entreprise, se fera avec le temps,
grâce à l’implication et au dévouement de plusieurs acteurs clés au travers de chacune des étapes
mentionnées auparavant.

Ces acteurs peuvent provenir même de l’extérieur de l’entreprise : les fournisseurs de la nouvelle
technologie ou des consultants spécialisés, une situation économique ou sanitaire (cas du covid19)
peuvent offrir un support solide durant le processus de changement.

Finalement, en créant les conditions nécessaires à l’adoption technologique, toute entité pourra mettre
l’innovation à son service pour atteindre ses objectifs et voire même, les dépasser!
BIBLIOGRAPHIE

 Karsenti, Thierry « Le numérique en éducation : Pour développer des compétences » Editeur: Presses de


l'Université du Québec.

THÈSE DOCTORALE « Les déterminants cognitifs et affectifs de l’acceptabilité des nouvelles technologies de
l’information et de la communication : Le cas des Progiciels de Gestion Intégrés »

MÉMOIRE SUR LES FACTEURS D'ACCEPTATION ET D'UTILISATION DES TECHNOLOGIES


D'INFORMATION

Équipe HR Performance “Impacts des nouvelles technologies de l’information et de la communication sur la


qualité de vie et la santé au travail »
Merci pour votre
attention

Pour plus d’informations, consultez le rapport PDF


(Cliquez sur la flèche en mode Diaporama)