Vous êtes sur la page 1sur 50

1 Perceuse manuelle PRACTYL

1 Perceuse manuelle PRACTYL UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE BELFORT MONTBELIARD Perceuse manuelle PRACTYL Conception sur

UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE BELFORT MONTBELIARD

Perceuse manuelle PRACTYL

Conception sur CATIA V5

Nabil SERRAFI - David ALACOQUE - Mathieu LOUESDON - Michel BODO

CP42 : Automne 2011

PRACTYL Conception sur CATIA V5 Nabil SERRAFI - David ALACOQUE - Mathieu LOUESDON - Michel BODO

2

Perceuse manuelle PRACTYL

Sommaire

PRESENTATION DE LA PERCEUSE ELECTRIQUE

5

PARTIE DE SERRAFI NABIL

6

I-DIFFERENTES ETAPES DE LA CONCEPTION DE LA COQUE

6

II-MODELISATION PAR CONJONCTURE DE CONFIGURATION (FAMILLE DE PIECES)

7

III-

MODÉLISATION

PAR

POWERCOPY

9

IV- MODELISATION PAR CONJONCTURE DE FABRICATION

10

IV- ETUDE STATIQUE PAR ELEMENTS FINIS V- IMAGES DE LA COQUE FINALE EN RENDU REALISTE

11

13

PARTIE DE ALACOQUE

14

I- PRESENTATION DES PIECES

14

II- MODELISATION AVEC CONJECTURE DE FABRICATION

16

III- MODELISATION DUNE PIECE AVEC UNE CONJECTURE DE CONFIGURATION (TABLE DE FAMILLE DE PIECE)

18

IV- MODELISATION DUNE PIECE PARAMETREE ET PARAMETRAGE EN REGLE

20

V-MODELISATION UNE PIECE AVEC POWERCOPY

22

VI-

ELEMENT FINIS

28

PARTIE DE LOUESDON MATHIEU

29

I- MODELISATION DUNE PIECE AVEC UNE CONJECTURE DE CONFIGURATION II-MODELISATION DUNE PIECE AVEC UNE CONJECTURE DE FABRICATION III-MODELISATION DUNE PIECE PAR PARAMETRAGE ET REGLES DE CONCEPTION IV-MODELISATION DUNE PIECE PAR POWERCOPY V-CALCUL DE STRUCTURE DU PERCUTEUR

29

30

33

35

37

PARTIE DE BODO MICHELE

38

 

38

I-PRESENTATION DU SOUS-ENSEMBLE II-MODELISATION PAR POWERCOPY III-MODELISATION PAR FAMILLE DE PIECES IV-CALCUL DE STRUCTURE PAR ELEMENTS FINIS V-PIECES CREEES VI-GRAPHE DE LIAISONS

39

41

42

44

46

3

Perceuse manuelle PRACTYL

ASSEMBLAGE

47

I-IMAGE DE LASSEMBLAGE FINALE II-ARBRE CSG DES CONTRAINTES DE LASSEMBLAGE

47

48

CINEMATIQUE

49

I-SCHEMA CINEMATIQUE (SERRAGE DES MORS ET PERÇAGE) II-PARTIE ARBRE DES LIAISONS MECANIQUES DE LASSEMBLAGE

49

50

CONCLUSION

50

4

Perceuse manuelle PRACTYL

Introduction

Dans le cadre de l’UV CP42, nous avons modélisé une perceuse électrique sous le logiciel Catia V5 R19. La modélisation englobait différentes étapes telles que la prise de côtes sur les pièces réelles, la modélisation des différentes pièces, l’assemblage complet du système et la simulation du système grâce à la définition de la cinématique.

Nous devions également modéliser les différentes pièces de façon précise. En effet, il fallait les représenter en utilisant les conjectures fonctionnelle, de fabrication et de configuration (familles de pièces), en utilisant les paramétrages et les règles de conception et en modélisant une pièce avec un PowerCopy à partir d’un catalogue commun au groupe.

Nous étions quatre étudiants à travailler sur ce projet, Nabil SERRAFI (Chef de projet), Mathieu LOUESDON, David ALACOQUE et Michele BODO, il a donc fallu partager les tâches équitablement.

5

Perceuse manuelle PRACTYL

Présentation de la perceuse électrique

I-Fonctionnement du mécanisme

Un bouton poussoir entraine le courant vers le moteur composé d’un rotor et d’un stator, le flux généré par le courant entraine la rotation de l’axe qui va lui-même entrainer le mandrin auquel va être rattachée la mèche pour percer. Le système de contrôle utilisateur comprend en plus du bouton poussoir un cran d’inversion de sens de rotation.

bouton poussoir un cran d’ inversion de sens de rotation. II- Répartition des tâches Nous nous
bouton poussoir un cran d’ inversion de sens de rotation. II- Répartition des tâches Nous nous
bouton poussoir un cran d’ inversion de sens de rotation. II- Répartition des tâches Nous nous

II-Répartition des tâches

Nous nous sommes partagés les pièces de la façon la plus équitable possible afin de répartir la charge de travail convenablement, ce qui permet d’obtenir une bonne modélisation finale grâce à des bons sous. Puis nous avons mis en commun nos parties et nous avons réalisés ensemble les sous-ensembles cinématiques, l’assemblage final et la simulation du mécanisme.

Voici la liste des sous-assemblages réalisés par chacun des membres de l’équipe :

David ALACOQUE s’est occupé du mécanisme poussoir et du stator du moteur, Michèle BODO a modélisé le mandrin, Nabil SERRAFI avait pour objectif de modéliser la coque de la perceuse et enfin Mathieu LOUESDON a géré l’ensemble rotor du système.

6

Perceuse manuelle PRACTYL

Partie de SERRAFI Nabil

I-Différentes étapes de la conception de la coque

La coque de cette perceuse représente aussi son bâti, elle doit être conçu en surfacique (Generative shape design) vu ses surfaces compliquées.

Puisque la coque est symétrique, j’ai décidé de concevoir la 1 ère moitié et effectuer une symétrie après.

1-Réalisation des esquisses

J’ai commencé par le traçage des bords de la coque sur papier en dimensions réelles et j’ai inséré l’image pour dessiner les 1 ères esquisses.

Pour les plans et esquisses principales, j’ai inséré un set géométrique.

principales, j ’ai inséré un set géométrique . 2- réalisation des surfaces L’étape qui vient après

2- réalisation des surfaces

L’étape qui vient après les esquisses principales (filaire) est la réalisation des surfaces. Les fonctions les plus utilisées sont : « Remplissage », « surface de raccord » et « assembler » comme l’indique l’arbre CSG dans l’image ci-dessous. Pour réaliser les surfaces compliquées, il faut les diviser en plusieurs petites surfaces.

dans l’image ci -dessous. Pour réaliser les surfaces compliquées, il faut les diviser en plusieurs petites

7

Perceuse manuelle PRACTYL

3-Remplissage volumique et fonction coque

Apres avoir fini les surfaces de la moitié de la pièce dans l’atelier (Generative shape design), j’ai fait le remplissage pour passer du mode surfacique qui ne représente aucune épaisseur au mode volumique, puis j’ai utilisé la fonction coque pour vider l’intérieur de la pièce remplie et définir son épaisseur, et ce, dans l’atelier (part design).

son épai sseur , et ce, dans l’atelier (part design). II -Modélisation par conjoncture de configuration
son épai sseur , et ce, dans l’atelier (part design). II -Modélisation par conjoncture de configuration

II-Modélisation par conjoncture de configuration (Famille de pièces)

Puisque j’ai beaucoup d’opérations à réaliser par PowerCopy, j’ai décidé d’utiliser une conjoncture de configuration pour cette pièce que j’utiliserai comme PowerCopy. Ca m’a été trop utile dans ma coque.

1-Arbre CSG de la pièce modélisée par conjoncture de configuration

. Ca m’a été trop utile dans ma coque. 1-Arbre CSG de la pièce modélisée par

8

Perceuse manuelle PRACTYL

2-Table de paramétrage

8 Perceuse manuelle PRACTYL 2-Table de paramétrage Cette table génère tout es les pièces que j’utiliserai

Cette table génère toutes les pièces que j’utiliserai comme PowerCopy, que je détaillerai par la suite.

Du paramétrage est fait implicitement lors de la configuration.

est fait implicitement lors de la configuration. La pièce mère est celle encadré en rouge, les
est fait implicitement lors de la configuration. La pièce mère est celle encadré en rouge, les
est fait implicitement lors de la configuration. La pièce mère est celle encadré en rouge, les

La pièce mère est celle encadré en rouge, les autres pièces sont générées à partir de quelques configurations de la table ci- dessus.

9

Perceuse manuelle PRACTYL

III- Modélisation par PowerCopy

Perceuse manuelle PRACTYL III- Modélisation par PowerCopy J’ai utilisé le PowerCopy pour différentes entités du
Perceuse manuelle PRACTYL III- Modélisation par PowerCopy J’ai utilisé le PowerCopy pour différentes entités du
Perceuse manuelle PRACTYL III- Modélisation par PowerCopy J’ai utilisé le PowerCopy pour différentes entités du

J’ai utilisé le PowerCopy pour différentes entités du Carter : les trous d’aération situés à l’extérieur de la coque, les supports de vis mâle et femelle, les supports du stator et l’emplacement du roulement et de la sortie de l’arbre.

Toutes les parties en couleurs sont réalisées par PowerCopy paramétré et configuré comme j’ai cité dans la partie II « famille de pièces ».

1-Arbre CSG de l’application partielle du PowerCopy sur la pièce finale

dans la partie II « famille de pièces ». 1- Arbre CSG de l’application partielle du

10

Perceuse manuelle PRACTYL

IV- Modélisation par conjoncture de fabrication

J’ai choisi de modéliser la coque de la perceuse en utilisant la conjecture de fabrication car cette pièce présente plusieurs surfaces complexes et difficiles à obtenir en usinage conventionnelle. En plus, le matériau utilisé et le plastique. Elle sera donc obtenue par moulage par injection.

plus, le matériau utilisé et le plastique. Elle sera donc obtenue par moulage par injection. Moule

Moule mâle

Moule femelle

11

Perceuse manuelle PRACTYL

IV- Etude statique par éléments finis

J’ai essayé de simuler l’effort appliqué sur la perceuse lors de l’opération du perçage.

J’ai tout d’abord déterminé le matériau de la coque (plastique), puis j’ai fixé toute la poigné, comme si elle est tenue par la main (conditions aux limites). La plupart des efforts sont appliqués sur la face rouge comme l’indique l’image ci-dessous à gauche. J’ai appliqué des forces distribuées de 200N sur cette face. J’ai choisi un mailleur détradère octree avec type d’éléments paraboliques puis j’ai lancé le calcul.

Chargements Fixations
Chargements
Fixations

12

Perceuse manuelle PRACTYL

1-Deplacements

On remarque que les deplacements sont plus importants quand on s’approche de plus en plus de l’avant de la coque.

Déplacements importants = 2,16 mm
Déplacements
importants = 2,16 mm

2-Contraintes de Von Mises

Les zones les plus contraintes
Les zones les plus
contraintes

Le rapport généré par Catia est dans l’annexe.

13

Perceuse manuelle PRACTYL

V- Images de la coque finale en Rendu réaliste

13 Perceuse manuelle PRACTYL V- Images de la coque finale en Rendu réaliste
13 Perceuse manuelle PRACTYL V- Images de la coque finale en Rendu réaliste

14

Perceuse manuelle PRACTYL

Partie de ALACOQUE David.

I- Présentation des pièces

Pour ce projet j’ai eu deux partie différentes à concevoir, je les ai renommé la partie gâchette et le partie stator.

1-Parties à réaliser

-

La gâchette

Sous-ensemble gâchette Sous-ensemble Levier
Sous-ensemble gâchette
Sous-ensemble
Levier

-

Le stator

Ensemble stator
Ensemble stator

Pour dessiner la gâchette je l’ai démonté et j’ai commencé par donner un nom à toutes les pièces de l’assemblage.

2-Les pièces à réaliser

Sous ensemble levier Sous ensemble gâchette Ensemble puissance
Sous ensemble levier
Sous ensemble gâchette
Ensemble puissance

15

Perceuse manuelle PRACTYL

3-Nomenclature

Ensemble commande

Sous ensemble Levier

Référence

Nombre

 

boitier levier

1

couvercle sup, levier

1

couvercle inf, levier

1

lamelle cosse

4

pivot levier ressort levier

1

levier

1

lamelle levier

2

lamelle Z

2

lamelle pont

2

plot levier

2

Sous ensemble gâchette

gâchette

1

 

porte lamelle

1

lamelle 1

1

lamelle 2

1

connecteur 1

1

connecteur L

1

U

3

connecteur 2

1

corps gâchette

1

glissière

1

vis sans fin

1

ressort gachette

1

plot gachette

2

sphère +-

1

inter +-

1

ressort +-

1

boitier principal

1

ressort boitier principal

1

couvercle boitier principal

1

poussoir

1

carte électronique

1

couvercle carte électronique

1

Ensemble stator

stator

1

 

boitier elec jaune

1

16 Perceuse manuelle PRACTYL

-
-

II- Modélisation avec conjecture de fabrication

1- Arbre CSG

- - - - SYM P SYM P
-
-
-
-
SYM
P
SYM
P

17

Perceuse manuelle PRACTYL

2-Gamme de fabrication

(La vis est moulée mais ne possédant pas de pièce usinée, nous imaginerons une vis à usiner en acier)

Etape 1 :

nous imaginerons une vis à usiner en acier) Etape 1 : Fraisage avec fraise 2T avec

Fraisage avec fraise 2T avec CN 4 axes =>

Etape 2 :

1 : Fraisage avec fraise 2T avec CN 4 axes => Etape 2 : Fraisage avec

Fraisage avec fraise 2T grâce CN 4 axes =>

Etape 2 : Fraisage avec fraise 2T grâce CN 4 axes => *Etape 2 faites normalement
Etape 2 : Fraisage avec fraise 2T grâce CN 4 axes => *Etape 2 faites normalement

*Etape 2 faites normalement avec le tour mais nous gagnons du temps et usinons un cylindre qui servira de prise pour les mors du tour.

Etape 3 :

qui servira de prise pour les mors du tour. Etape 3 : Etape 4 : Cycle

Etape 4 :

Cycle d’ébauche et contournage de la vis avec un tour =>

d’ébauche et contournage de la vis avec un tour => Etape 5 : Perçage avec Foret
d’ébauche et contournage de la vis avec un tour => Etape 5 : Perçage avec Foret

Etape 5 :

Perçage avec Foret grâce au tour =>

tour => Etape 5 : Perçage avec Foret grâce au tour => Filetage avec plaquette à
tour => Etape 5 : Perçage avec Foret grâce au tour => Filetage avec plaquette à

Filetage avec plaquette à fileter grâce au tour =>

tour => Etape 5 : Perçage avec Foret grâce au tour => Filetage avec plaquette à

18

Perceuse manuelle PRACTYL

III- Modélisation d’une pièce avec une conjecture de configuration (table de famille de pièce)

Cette pièce est un connecteur électrique. La pièce mère est utilisé dans le product, l’autre connecteur est produit en fonction de cette pièce mère.

1-Pièce 1

Arbre CSG:

en fonction de cette pièce mère. 1-Pièce 1 Arbre CSG: - Pièce 1 : True, Pièce
-
-
Pièce 1 : True, Pièce 2 : True
Pièce 1 : True, Pièce 2 : True

Pièce 1 : True, Pièce 2 : True

Pièce 1 : True, Pièce 2 : True
1-Pièce 1 Arbre CSG: - Pièce 1 : True, Pièce 2 : True - Pièce 1
1-Pièce 1 Arbre CSG: - Pièce 1 : True, Pièce 2 : True - Pièce 1
-
-
Pièce 1 : True, Pièce 2 : False
Pièce 1 : True, Pièce 2 : False

Pièce 1 : True, Pièce 2 : False

Pièce 1 : True, Pièce 2 : False
True, Pièce 2 : True - Pièce 1 : True, Pièce 2 : False Pièce 1
True, Pièce 2 : True - Pièce 1 : True, Pièce 2 : False Pièce 1

Pièce 1 : T, F

Pièce 2 : T, F

-
-

Pièce 1 : True, Pièce 2 : False

Pièce 1 : True, Pièce 2 : False
Pièce 1 : True, Pièce 2 : False
2 : False Pièce 1 : T, F Pièce 2 : T, F - Pièce 1
-
-
2 : False Pièce 1 : T, F Pièce 2 : T, F - Pièce 1
Pièce 1 : True, Pièce 2 : True
Pièce 1 : True, Pièce 2 : True

Pièce 1 : True, Pièce 2 : True

Pièce 1 : True, Pièce 2 : True
2 : False Pièce 1 : T, F Pièce 2 : T, F - Pièce 1
2 : False Pièce 1 : T, F Pièce 2 : T, F - Pièce 1

19

Perceuse manuelle PRACTYL

Pièce 1 :

19 Perceuse manuelle PRACTYL Pièce 1 : Pièce 2 : 2-Ressort La table de famille de

Pièce 2 :

19 Perceuse manuelle PRACTYL Pièce 1 : Pièce 2 : 2-Ressort La table de famille de
19 Perceuse manuelle PRACTYL Pièce 1 : Pièce 2 : 2-Ressort La table de famille de

2-Ressort

La table de famille de pièce est aussi utilisée pour les ressorts, les paramètres de grosseur de fil, diamètre du ressort, hauteur, le pas, sont réglés dans un tableau Excel. La fonction hélice utilisé créer ses propres paramètres de hauteur et de pas.

sont réglés dans un tableau Excel. La fonction hélice utilisé créer ses propres paramètres de hauteur

20

Perceuse manuelle PRACTYL

IV- Modélisation d’une pièce paramétrée et paramétrage en règle

Dans le cas de mon sous ensemble l’élément qui doit varier si la puissance doit être augmenté est la taille stator. J’ai décidé de tout d’abords faire varier sa taille en longueur.

J’ai créé deux paramètres différents ; un paramètre de largeur de lamelle et un paramètre de nombre de lamelle.

de largeur de lamelle et un paramètre de nombre de lamelle. J’ai ajouté des formules :

J’ai ajouté des formules :

de nombre de lamelle. J’ai ajouté des formules : J’ai considéré que les fils et la

J’ai considéré que les fils et la languette, fixé au stator, qui n’ont pas d’utilité mécanique seront dessiné dans le même Part que le corps du stator.

fixé au stator, qui n’ont pas d’utilité mécanique seront dessiné dans le même Part que le

21

Perceuse manuelle PRACTYL

Ci-dessous les différents exemples de paramétrage :

Le changement du nombre de lamelle du moteur

paramétrage : Le changement du nombre de lamelle du moteur Le changement de la largeur de

Le changement de la largeur de lamelle

de lamelle du moteur Le changement de la largeur de lamelle 1-Paramétrage par règle Le stator

1-Paramétrage par règle

de la largeur de lamelle 1-Paramétrage par règle Le stator d’origine J’ai créé une règle qui

Le stator d’origine

de lamelle 1-Paramétrage par règle Le stator d’origine J’ai créé une règle qui désactive le dessin

J’ai créé une règle qui désactive le dessin si le nombre de lamelles est inférieur à 40 car un moteur avec aussi peu de lamelle n’a pas d’utilité et les fils de cuivres devraient être modifiés.

à 40 car un moteur avec aussi peu de lamelle n’a pas d’utilité et les fils

22

Perceuse manuelle PRACTYL

V-Modélisation une pièce avec PowerCopy

Cette pièce dessiné en PowerCopy est le couvercle du boitier principal.

Le PowerCopy ci-dessous est une poche cubique qui permet de dessiner les aérations .

J’ai inséré deux plans décalé pour positionner la poche et le troisième plan est la face du couvercle. La fente est paramétré en largeur et longueur.

couvercle. La fente est paramétré en largeur et longueur. Ensuite par une symétrie par rapport au

Ensuite par une symétrie par rapport au plan qui m’a permis de positionner la poche j’ai créé une symétrie. Puis j’ai fait une répétition linéaire.

symét rie. Puis j’ai fait une répétition linéaire. Le deuxième PowerCopy comprend toutes les attaches communes
symét rie. Puis j’ai fait une répétition linéaire. Le deuxième PowerCopy comprend toutes les attaches communes

Le deuxième PowerCopy comprend toutes les attaches communes sur touts les couvercles.

23

Perceuse manuelle PRACTYL

L’attache est entièrement paramétrée.

23 Perceuse manuelle PRACTYL L’attache est entièrement paramétrée. Deux plans décalés sont insérés Symétrie

Deux plans décalés sont insérés

23 Perceuse manuelle PRACTYL L’attache est entièrement paramétrée. Deux plans décalés sont insérés Symétrie

Symétrie

23 Perceuse manuelle PRACTYL L’attache est entièrement paramétrée. Deux plans décalés sont insérés Symétrie

24

Perceuse manuelle PRACTYL

Nouvelle attaché

24 Perceuse manuelle PRACTYL Nouvelle attaché Inversion de l’orientation La pièce finale

Inversion de l’orientation

24 Perceuse manuelle PRACTYL Nouvelle attaché Inversion de l’orientation La pièce finale

La pièce finale

24 Perceuse manuelle PRACTYL Nouvelle attaché Inversion de l’orientation La pièce finale

25

Perceuse manuelle PRACTYL

Modélisation d’une pièce par opération booléenne d’intersection

1 er corps vue de dessus :

booléenne d’intersection 1 e r corps vue de dessus : 2 è m e corps vue

2 ème corps vue de coté :

1 e r corps vue de dessus : 2 è m e corps vue de coté

Intersection entre les deux corps :

1 e r corps vue de dessus : 2 è m e corps vue de coté

Pièce finale :

1 e r corps vue de dessus : 2 è m e corps vue de coté

26

Perceuse manuelle PRACTYL

Mise en plan (Toutes les côtes ne sont pas affichées)

PRACTYL Mise en plan (Toutes les côtes ne sont pas affichées) Modélisation de l’assemblage de ma

Modélisation de l’assemblage de ma partie gâchette :

PRACTYL Mise en plan (Toutes les côtes ne sont pas affichées) Modélisation de l’assemblage de ma

27

Perceuse manuelle PRACTYL

27 Perceuse manuelle PRACTYL Les photos du démontage sont disponibles sur le cd.
27 Perceuse manuelle PRACTYL Les photos du démontage sont disponibles sur le cd.
27 Perceuse manuelle PRACTYL Les photos du démontage sont disponibles sur le cd.
27 Perceuse manuelle PRACTYL Les photos du démontage sont disponibles sur le cd.

Les photos du démontage sont disponibles sur le cd.

28

Perceuse manuelle PRACTYL

VI- Elément finis

Pour le calcul d’élément finis la pièce appelé gâchette a été choisis pour le calcul.

Cette gâchette subit des efforts de pressions exercées par l’utilisateur lors du perçage.

J’ai fixé les surfaces qui sont en butée contre le corps du boitier principal lorsque la gâchette est appuyée au maximum.

Critère de Von misses

lorsque la gâchette est appuyée au maximum. Critère de Von misses Le rapport complet est compris

Le rapport complet est compris dans l’annexe.

29

Perceuse manuelle PRACTYL

Partie de LOUESDON Mathieu

Je suis chargé de réaliser la conception de la partie rotor de la perceuse. Celle-ci comprend un arbre montré sur roulements à rouleaux ainsi qu’une partie pignon engrenage dépendante de la rotation de l’arbre. J’ai décomposé ce système en 14 pièces :

Roulement 1 Ventilateur Cuivre Collecteur Roulement 2 Pignon Arbre Percuteur Support roulement Lamelles rotor
Roulement 1
Ventilateur
Cuivre
Collecteur
Roulement 2
Pignon
Arbre
Percuteur
Support roulement
Lamelles rotor

Il reste les isolants ainsi que les calles qui n’ont pas été mis sur le schéma du fait du manque de place mais se sont des pièces de moindre importance.

I- Modélisation d’une pièce avec une conjecture de configuration

Pour la conjecture de configuration, j’ai décidé de prendre comme pièce le pignon car ce dernier peut entre utilisé dans différente situation et donc certain usinage seront utile et d’autre non.

1-Pièce Mère

peut entre utilisé dans différente situation et donc certain usinage seront utile et d’autre non. 1-Pièce

30

Perceuse manuelle PRACTYL

Rainure de clavette Cannelures
Rainure de clavette
Cannelures

2-Autres pièces possible :

Rainure de clavette Cannelures 2-Autres pièces possible : II- Modélisation d’une pièce avec une conjecture de
Rainure de clavette Cannelures 2-Autres pièces possible : II- Modélisation d’une pièce avec une conjecture de
Rainure de clavette Cannelures 2-Autres pièces possible : II- Modélisation d’une pièce avec une conjecture de

II-Modélisation d’une pièce avec une conjecture de fabrication

d’une pièce avec une conjecture de fabrication - Pour la conjecture de fabrication, j’ai décidé

-Pour la conjecture de fabrication, j’ai décidé d’utiliser encore une fois le pignon car cette pièce nécessite beaucoup de phase d’usinages et elle est donc très intéressante à étudier.

-Le pignon hélicoïdal est une pièce réalisé à partir d’un brut provenant un cylindre laminé ou étiré. Les différentes opérations seront du tournage et fraisage sur un centre d’usinage, du brochage, ainsi que du taillage de pignon.

31

Perceuse manuelle PRACTYL

1-Etapes d’usinages

ETAPE 1 : Brut

ETAPE 3 : Chariotage

ETAPE 5 : Fraisage

ETAPE 1 : Brut ETAPE 3 : Chariotage ETAPE 5 : Fraisage ETAPE 7 : Brochage
ETAPE 1 : Brut ETAPE 3 : Chariotage ETAPE 5 : Fraisage ETAPE 7 : Brochage
ETAPE 1 : Brut ETAPE 3 : Chariotage ETAPE 5 : Fraisage ETAPE 7 : Brochage

ETAPE 7 : Brochage de la rainure de clavette

ETAPE 2 : Alésage

ETAPE 4 : Alésage

ETAPE 6 : Usinage du pignon

de la rainure de clavette ETAPE 2 : Alésage E T A P E 4 :
de la rainure de clavette ETAPE 2 : Alésage E T A P E 4 :
de la rainure de clavette ETAPE 2 : Alésage E T A P E 4 :
de la rainure de clavette ETAPE 2 : Alésage E T A P E 4 :

32 Perceuse manuelle PRACTYL

2-Arbre CSG du pignon

32 Perceuse manuelle PRACTYL 2-Arbre CSG du pignon
32 Perceuse manuelle PRACTYL 2-Arbre CSG du pignon

33

Perceuse manuelle PRACTYL

III-Modélisation d’une pièce par paramétrage et règles de conception

1-Paramétrage

Pour cette pièce, j’ai choisi l’arbre porte rotor car ce dernier doit être modifiable selon la perceuse que l’on veut concevoir (dimension, puissance, poids…).

J’ai donc choisi de rendre modifiable 5 paramètres sur l’arbre :

-Diamètres roulements (en fonction des roulements que l’on veut installer).

-Longueur et diamètre de la section porte rotor (en fonction de la puissance que l’on veut donner au moteur, on modifiera les dimensions des lamelles du rotor et donc par conséquence les dimensions de l’arbre).

-Longueur d’hélice (si l’hélice doit subir des efforts plus importants).

Longueur porte rotor Longueur hélice Diamètre roulement 2 Diamètre roulement 1
Longueur porte rotor
Longueur hélice
Diamètre roulement 2
Diamètre roulement 1

Voici les paramètre et relation que j’ai mis en place durant la conception de l’arbre.

2 Diamètre roulement 1 Voici les paramètre et relation que j’ai mis en place durant la

34

Perceuse manuelle PRACTYL

2-Arbre CSG de l’arbre rotor

34 Perceuse manuelle PRACTYL 2-Arbre CSG de l’arbre rotor

35

Perceuse manuelle PRACTYL

IV-Modélisation d’une pièce par PowerCopy

1- Pièce PowerCopy

Pour cette pièce, j’ai choisi la Calle, c’est une pièce qui est intercalée entre le cuivre et les lamelles rotor et j’ai choisi cette pièce car il y a un usinage très complexe sur cette pièce et il s’avère que cet usinage se retrouve aussi sur les lamelles rotor donc le PowerCopy nous offrira un gain de temps non négligeable.

lamelles rotor donc le PowerCopy nous offrira un gain de temps non négligeable. Partie usinée Lamelle
lamelles rotor donc le PowerCopy nous offrira un gain de temps non négligeable. Partie usinée Lamelle

Partie usinée

lamelles rotor donc le PowerCopy nous offrira un gain de temps non négligeable. Partie usinée Lamelle

Lamelle rotor

lamelles rotor donc le PowerCopy nous offrira un gain de temps non négligeable. Partie usinée Lamelle

PowerCopy

36

Perceuse manuelle PRACTYL

2-Arbre CSG

36 Perceuse manuelle PRACTYL 2-Arbre CSG

37

Perceuse manuelle PRACTYL

V-Calcul de structure du percuteur

Pour la réalisation du calcul de structure par éléments finies, j’ai choisi le percuteur qui est une pièce qui subit énormément d’effort du fait de sa position dans le système. En effet le percuteur a pour rôle de créer un va et vient entre le foret de la perceuse et la perceuse elle-même. Il reçoit donc tout l’effort de pousser de l’utilisateur ainsi que des chocs répétés du fait de sa géométrie à une fréquence de 16 par tour.

du fait de sa géométrie à une fréquence de 16 par tour. Percuteur Analyse complète dans

Percuteur

sa géométrie à une fréquence de 16 par tour. Percuteur Analyse complète dans l ’ annexe
sa géométrie à une fréquence de 16 par tour. Percuteur Analyse complète dans l ’ annexe

Analyse complète dans lannexe

Une fois le calcul réalisé, Catia nous sort un rapport de l’étude réalisée :

Nombre de nœuds : 58918 Nombres d’éléments : 36575 Matériau : Acier Force appliquée : 100 N

Il en résulte une contrainte maximale (critère de Von Mises) de 62,1 Pa.

38

Perceuse manuelle PRACTYL

Partie de BODO Michele

I-Présentation du sous-ensemble

Le sous ensemble réalisé est composé de trois grandes classes d’équivalence. On distingue:

- L’arbre qui constitue l’axe du mandrin et qui est animé d’un mouvement de rotation ainsi que le mandrin qui est fixé au bout de l'arbre.

- L’ensemble constitué par les 3 mors qui permettent de brider l’outil

- L’ensemble de pièces constitué par la bague et l’enveloppe cylindrique qui entraine le déplacement des mors par un mouvement de rotation

Le sous-ensemble que j’ai modélisé est donc représenté ci-dessous.

que j’ai modélisé est donc représenté ci-dessous. Je n’ai pas modélisé la roue dentée. Elle a

Je n’ai pas modélisé la roue dentée. Elle a été faite par mon collègue qui a modélisé le pignon pour le bon fonctionnement de l’engrenage.

Les différentes pièces du sous-ensemble ont été modélisées avec différentes conjectures (conjecture fonctionnelle, conjecture de configuration, modélisation avec les paramétrages et règles de conception, modélisation avec PowerCopy).

39

Perceuse manuelle PRACTYL

II-Modélisation par PowerCopy

L’arbre est fabriqué à partir d’un brut cylindrique.

L’arbre comprend plusieurs gorges, il m’a donc paru nécessaire de réaliser une gorge par PowerCopy et de l’insérer plusieurs fois pour aller plus vite. Cela est très utile lors d’une fabrication en masse dans une entreprise dans le cas où on aurait besoin de faire plusieurs gorges et de les utiliser sur plusieurs autres pièces.

1-Définition de la copie optimisée

besoin de faire plusieurs gorges et de les utiliser sur plusieurs autres pièces. 1-Définition de la
besoin de faire plusieurs gorges et de les utiliser sur plusieurs autres pièces. 1-Définition de la

40

Perceuse manuelle PRACTYL

2-Insertion de la copie optimisée

Perceuse manuelle PRACTYL 2-Insertion de la copie optimisée Après modification du décalage du plan de la

Après modification du décalage du plan de la gorge, de la profondeur et de l’épaisseur,on obtient donc à la fin notre arbre comme suit :

décalage du plan de la gorge, de la profondeur et de l’épaisseur,on obtient donc à la

41

Perceuse manuelle PRACTYL

III-Modélisation par famille de pièces

1-Table de paramétrage

La modélisation par famille de pièces a été réalisée sur le coussinet. La table de paramétrage obtenue est la suivante :

été réalisée sur le coussinet. La table de paramétrage obtenue est la suivante : 2-Les différentes

2-Les différentes pièces obtenues

été réalisée sur le coussinet. La table de paramétrage obtenue est la suivante : 2-Les différentes

42

Perceuse manuelle PRACTYL

3-Arbre CSG du coussinet

42 Perceuse manuelle PRACTYL 3-Arbre CSG du coussinet IV-Calcul de structure par éléments finis Les calculs

IV-Calcul de structure par éléments finis

Les calculs de contraintes ont été réalisés sur le mandrin car nous avons supposé que les efforts de serrage subis par les mors sont transmis au mandrin. Ces calculs nous permettent de déterminer la contrainte équivalente maximale que le mandrin peut supporter.

Pour cela, on considère que le mandrin est encastré au niveau de l’arbre. Les moments créés sont représentés en jaune sur l’image ci-après.

Les forces sont appliquées au niveau des mors. Nous avons appliqué pour chaque mors une force de 56,569N.

43

Perceuse manuelle PRACTYL

Couples de moment
Couples de
moment

On réalise ensuite un maillage du mandrin. Les calculs sur Catia sont réalisés suivant le critère de Von Mises

sur Catia sont réalisés suivant le critère de Von Mises Zones de contraintes élevées On remarque
sur Catia sont réalisés suivant le critère de Von Mises Zones de contraintes élevées On remarque

Zones de contraintes élevées

On remarque que les contraintes les plus importantes se trouvent au niveau de contact entre les mors et le mandrin

44

Perceuse manuelle PRACTYL

Le calcul des contraintes principales ci-après confirment bien cela

des contraintes principales ci-après confirment bien cela V-Pièces créées Les pièces que j’ai modélisées pour

V-Pièces créées

Les pièces que j’ai modélisées pour ce sous-ensemble sont :

- L’arbre qui reçoit un couple grâce à la roue dentée décrit précédemment

- Le mandrin décrit ci-haut

- Le coussinet dont l’arbre CSG a été représenté

- Les mors qui servent à serrer l’outil. Ils ont été modélisés à partir d’un brut cylindrique.

- La bague qui tourne et entraîne le mouvement des mors. Elle a été modélisée àpartir du plan de coupe de la pièce et les dents ont été faites à partir d’une répétition circulaire.

- L’enveloppe cylindrique qui est solidaire de la bague

45

Perceuse manuelle PRACTYL

Mandrin

45 Perceuse manuelle PRACTYL Mandrin Circlips Coussinet Mors Arbre Bague Enveloppe cylindrique L’assemblage a été

Circlips

45 Perceuse manuelle PRACTYL Mandrin Circlips Coussinet Mors Arbre Bague Enveloppe cylindrique L’assemblage a été

Coussinet

45 Perceuse manuelle PRACTYL Mandrin Circlips Coussinet Mors Arbre Bague Enveloppe cylindrique L’assemblage a été

Mors

Perceuse manuelle PRACTYL Mandrin Circlips Coussinet Mors Arbre Bague Enveloppe cylindrique L’assemblage a été

Arbre

manuelle PRACTYL Mandrin Circlips Coussinet Mors Arbre Bague Enveloppe cylindrique L’assemblage a été réalisé

Bague

manuelle PRACTYL Mandrin Circlips Coussinet Mors Arbre Bague Enveloppe cylindrique L’assemblage a été réalisé dans

Enveloppe cylindrique

Circlips Coussinet Mors Arbre Bague Enveloppe cylindrique L’assemblage a été réalisé dans l’atelier DMU

L’assemblage a été réalisé dans l’atelier DMU Kinematics suivant les classes d’équivalence décrites dans la présentation. Le graphe des liaisons est ainsi représenté ci-après.

46

Perceuse manuelle PRACTYL

VI-Graphe de liaisons

Classes d’équivalence

Perceuse manuelle PRACTYL VI-Graphe de liaisons Classes d’équivalence Le sous assemblage obtenu sous Catia est alors

Le sous assemblage obtenu sous Catia est alors :

Perceuse manuelle PRACTYL VI-Graphe de liaisons Classes d’équivalence Le sous assemblage obtenu sous Catia est alors

47

Perceuse manuelle PRACTYL

Assemblage

I-Image de l’assemblage finale

Ci-dessous, l’image de l’assemblage avec les classes d’équivalence sur l’arbre CSG

de l’assemblage finale Ci- dessous, l’image de l’assemblage avec les classes d’équivalence sur l’arbre CSG

48

Perceuse manuelle PRACTYL

II-Arbre CSG des contraintes de l’assemblage

48 Perceuse manuelle PRACTYL II- Arbre CSG des contraintes de l’assemblage

49

Perceuse manuelle PRACTYL

Cinématique

A l’aide du module DMU Kinematics, que nous avons utilisé une fois le Product terminé, nous avons pu modéliser les deux principales cinématiques de la perceuse :

Le serrage des mors : Le fait de faire pivoter la bague autour de l’axe du mandrin, entraine la translation des mors dans leurs logements pour venir serrer l’outil. Ce mécanisme est réalisé à l’aide d’un filetage intérieur dans la bague, qui provoque le mouvement de glissière du mors par ses dentures.

Le perçage: Le fait d’appuyer sur le bouton gâchette actionne le moteur par une commande électronique, qui entraine la rotation du mandrin par engrenage, donc de l’outil. Un levier situé au dessus du bouton permet d’inverser le sens de rotation du moteur à l’aide d’un boitier électronique.

I-Schéma cinématique (serrage des mors et perçage)

sens de rotation du moteur à l’aide d’un boitier électronique. I-Schéma cinématique (serrage des mors et

50

Perceuse manuelle PRACTYL

II-Partie arbre des liaisons mécaniques de l’assemblage

II-Partie a rbre des liaisons mécaniques de l’assemblage Conclusion Ce projet a été très enrichissant aussi

Conclusion

Ce projet a été très enrichissant aussi bien d’un point de vue technique que de la coordination d’un travail en équipe. Il nous a permis d’enrichir et d’approfondir nos connaissances sur les méthodes de CAO et tout particulièrement sur le logiciel Catia. Nous avons également appris à modéliser efficacement et proprement avec des méthodes de modélisation qui nous étaient inconnues jusqu’à présent. Nous avons enfin appris à assembler un produit complexe ainsi qu’à l’animer. Comme énoncé précédemment, sur le point de vue travail en équipe le projet a satisfait pleinement nos attentes en matière d’organisation en nous obligeant par exemple à répartir le travail en fonction des connaissances et des capacités de chacun en CAO, en nous fixant des dates limites et en travaillant en commun.