Vous êtes sur la page 1sur 76

Diagnostic de territoire Intention d'aménagement Site de l'usine élévatoire Saint-André

SOMMAIRE

z

D U M O N T L E S A I N T R O B E R T

M a r i n e R o m a r i c R a o u l 1

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Sommaire

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

2

Contexte PREMIERE PARTIE Diagnostic I. Inscription du site de l'usine élévatoire dans le territoire

5 SECONDE PARTIE Références et intentions d'aménagement I. Références 7 Références artistiques Références bâties Références paysagères II. Intentions d'aménagement Synthèse des enjeux Scénario d'aménagement TROISIEME PARTIE Pré-programme de réalisation I. Economie du projet 71 57 45

Localisation Les orientations générales d'aménagement du PLU de Lille Métropole Situation dans le réseau viaire Entrées de zone Situation géographique et hydrographique Accessibilité du site Situation dans le réseau de transport collectif Situation par rapport au tissu bâti II. Contexte spatial du site de l'usine élévatoire Précisions sur la faune et la flore Les projets en cours Le zonage réglementaire Plan foncier Vocation des bâtiments Les bâtiments remarquables État des lieux des bâtiments 30

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

3

L'usine élévatoire, Photographie, XIXe siècle – XXe siècle, Lille Métropole Communauté Urbaine

Photographie aérienne du site en 1930, Lille Métropole Communauté Urbaine

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

4

Contexte

Le site de l'usine élévatoire Saint-André se développe à la lisière nord du territoire administratif lillois. Installée dans la zone non ædificandi dessinée autrefois par le glacis militaire, l'usine se développe aujourd'hui au sein d'une ceinture verte enserrant Lille où les classes populaires et ouvrières entretiennent des jardins potagers. Après la Seconde guerre mondiale et le démantèlement des remparts, le site constitua un terrain idéal pour construire un premier boulevard périphérique autour de la cité. La construction de l'usine élévatoire remonte à 1875. Elle permettait d'alimenter en eau le canal de Roubaix, par le biais de la Basse Deûle. Aujourd'hui, ce n'est plus qu'un bras mort qui se finit en impasse au pied de l'usine élévatoire Saint-André. Tout un patrimoine de murs de soutènement en briques, fossés et rigoles agrémente l'endroit. Néanmoins, cette architecture hydraulique et militaire construisant l'ambiance remarquable du lieu se dégrade rapidement. Le patrimoine arboré détériore avec ses racines les berges, les remparts mais aussi les ouvrages d'art tels que les ponts du glacis ou le canal d'acheminement de l'usine élévatoire. Le lieu est extraordinaire car il communique avec la veille ville via de petites venelles qui se perdent en tunnel dans les remparts, telles de véritables passages secrets...

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

5

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

6

Première partie -

Diagnostic

I. II.

Inscription du site de l'usine élévatoire dans le territoire Contexte spatial du site de l'usine élévatoire

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

7

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

8

Localisation

L'emprise foncière de l'usine élévatoire Saint-André se situe sur le territoire administratif de la ville de Lille dans le département du Nord (59). Situé à l'extrémité Nord de la ville intra-muros (situation marquée à la fois par le boulevard périphérique et les vestiges du système défensif des remparts), le site est à la lisière de trois territoires administratifs : Lille, Saint-André et La Madeleine. Communes attenantes et partenaires au sein de la communauté urbaine de Lille Métropole, l'emprise de l'usine élévatoire se situe au sein d'un vaste territoire marqué par la présence d'infrastructures lourdes.

EN J La Egestion U X des impacts du projet d'aménagement sur >
> les communes voisines La consultation voire la participation des communes voisines en fonction du développement du projet 9

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

voirzoom zoom voir

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

10

Les orientations générales d'aménagement du PLU de Lille Métropole

Approuvé en octobre 2004, le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Lille Métropole est le document d'urbanisme de référence pour les 85 communes de l'intercommunalité. En son sein, plusieurs documents traitent des dispositions particulières relevées pour chaque territoire en matière de réglementation, d'aménagement ou encore de paysage. Ainsi, quatre documents nous intéressent particulièrement pour l'étude du site de l'usine élévatoire Saint-André : • Le Règlement qui fixe les règles d'utilisation et d'occupation du sol ; • Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui définit le parti d’aménagement souhaité ; • Les Emplacements réservés qui recensent l’intégralité des emplacements destinés à accueillir des projets d'intérêt communautaire ; • Inventaire du Patrimoine Architectural et Paysager.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

11

Dispositions relatives au Règlement Dans un premier temps, notons que le site étudié est classé en zone UAc. Selon le Règlement du PLU, les dispositions applicables sont les suivantes : Caractère de la zone Il s’agit d’une zone urbaine de quartiers intra muros du Vieux-Lille, à densité assez élevée, affectée à l’habitat, aux services publics ou privés, aux particuliers et aux entreprises et aux activités sans nuisances notamment artisanales. Type de l’occupation et de l’utilisation du sol Les types d’occupation ou d’utilisation du sol contraires au caractère de la zone tel que définis ci-dessus sont interdits. Sont autorisés les travaux visant à améliorer le confort ou la solidité, l’extension, le changement de destination ainsi que les travaux de gestion, de rénovation ou de remise en état d’un « élément de patrimoine architectural à protéger » dans la mesure où ils ne portent pas atteinte à la cohérence architecturale et à la perception générale de cet élément, et dans la mesure où ils contribuent à restituer une des composantes d’origine de cet élément.

Implantation des constructions par rapport aux voies et emprises publiques Les constructions nouvelles contiguës ou intégrées à un « élément de patrimoine architectural à protéger » doivent être implantées avec un retrait identique à celui observé par la construction de « l’élément de patrimoine architectural à protéger » la plus poche ou par l’ensemble de « l’élément de patrimoine architectural à protéger », sauf si la construction s’intègre harmonieusement à l’ensemble urbain environnement. Implantation des constructions les unes par rapport aux autres sur une même propriété 1_ En cas de reconversion en habitation En cas de […] changement de destination, d’extension ou de travaux d’ouverture de baies, les baies éclairant les pièces principales d’habitation ne doivent être masquées par aucune partie d’immeuble qui, à l’appui des baies, serait vue sous un angle de plus de 60 degrés au-dessus du plan horizontal. 2_ Entre deux bâtiments non contigus doit toujours être ménagée une distance suffisante pour permettre l’entretien facile des marges d’isolement et des bâtiments eux-mêmes et, s’il y a lieu, le passage et le fonctionnement du matériel de lutte contre l’incendie.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

12

Cette distance doit être d’au moins quatre mètres entre deux bâtiments non contigus si l’un des deux au moins présente une hauteur à l’égout des toitures supérieures à sept mètres au-dessus du niveau naturel. Hauteur maximale des constructions Les constructions nouvelles contiguës ou intégrées à un « élément du patrimoine architectural à protéger » doivent par leur hauteur et leur volumétrie être en harmonie avec l’élément du patrimoine architectural à protéger. Tous les travaux effectués sur un « élément du patrimoine architectural à protéger » doivent respecter le gabarit de cet élément. La hauteur à l’égout des toitures et la hauteur au faîtage d’un « élément du patrimoine architectural à protéger » ne peuvent être modifiées. Néanmoins, dans le cas d’un bâtiment faisant l’objet d’un projet global de réhabilitation, des modifications peuvent être acceptées si elles sont nécessaires à son fonctionnement, dans des conditions de confort et de sécurité répondant aux normes actuelles, ne remettent pas en cause la cohérence et la qualité architecturale, et contribuent à la préservation de son caractère patrimonial. Aspect extérieur des constructions, aménagement des abords, protection des éléments de paysage En aucun cas les constructions et installations à édifier ne

doivent par leur situation, leur architecture, leurs dimensions ou leur aspect extérieur, porter atteinte au caractère ou à l’intérêt des lieux avoisinants, aux sites, aux paysages naturels ou urbains, ainsi qu’à la conservation des perspectives monumentales. 1_ A moins qu’il ne s’agisse de restituer une des composantes d’origine d’un « élément de patrimoine architectural à protéger » sont interdites : • les modifications et suppressions : - du rythme entre pleins et vides, - des dimensions, formes et position des percements, - de la hiérarchie des niveaux de la façade et de sa ponctuation par sa modénature, - des éléments en saillie ou en retrait. • la suppression des éléments de décoration ou d’ornementation qui caractérisent ledit élément. Néanmoins, dans le cas d’un bâtiment faisant l’objet d’un projet global de réhabilitation, des modifications peuvent être acceptées si elles sont nécessaires à son fonctionnement, dans des conditions de confort et de sécurité répondant aux normes actuelles, ne remettent pas en cause la cohérence et la qualité architecturale, et contribuent à la préservation de son caractère patrimonial. 2_ Les menuiseries ou ferronneries qui ne peuvent être restaurées doivent être remplacées en respectant au mieux 13

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

les dimensions, profils, compositions et formes de menuiseries ou ferronneries d’origine ou ceux existant à proximité sur des constructions de même type ou de même époque que ledit élément. 3_ Les matériaux des façades, toitures et dispositifs en saillie visibles du domaine public doivent être identiques au matériau d’origine et être de forme, d’aspect et de dimensions similaires à ceux du matériaux d’origine et doivent être mis en oeuvre selon une technique traditionnelle. Les travaux de ravalement de façade devront être effectués selon des techniques non agressives qui respectent l’aspect, les dimensions et les méthodes de mise en oeuvre des matériaux d’origine. Néanmoins, dans le cas d’un bâtiment faisant l’objet d’un projet global de réhabilitation, les travaux peuvent être réalisés dans des matériaux différents du matériau d’origine dans la mesure où ils ne remettent pas en cause la cohérence et la qualité architecturale du bâtiment, et contribuent à la préservation de son caractère patrimonial. 4_ Les bâtiments annexes et les clôtures visibles du domaine public doivent être traités en harmonie avec les façades de cet élément.

Aires de stationnement Habitation : Une place de stationnement par logement à partir du 2ème logement crée, puis pour les opérations supérieures à 20 logements, une place supplémentaire par tranche de 5 logements. Pour les foyers-logements d’étudiants, d’handicapés, de jeunes travailleurs, pour les hôtels sociaux et résidences sociales hébergeant provisoirement des personnes : 1 place pour 2 chambres. Entrepôts et remises : Des surfaces suffisantes pour l’évolution, le chargement, le déchargement, et le stationnement des véhicules de livraison et de service, et pour la totalité des véhicules du personnel et des visiteurs. Bâtiments à usage artisanal, de commerces, bureaux, hôtels, services : Il n’est pas imposé la création de places de stationnement. Dans le cas d’un projet mettant en oeuvre au moins deux des cas définis ci-dessus : Le nombre de places à réaliser pour l’ensemble est déterminé par la norme applicable à la majeure partie des surfaces de planchers concernées.
http://www.lillemetropole.fr/urba/PLU/_liens_docs/reglement/t2s1c3.pdf

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

14

Toutefois, l'usine étant indissociable du canal de la Deûle, il semble important de noter que ce dernier est classé en zone UP. Extrait du Règlement : Il s’agit d’une zone urbaine récréative et d’animations de plein air pouvant éventuellement être destinée à recevoir du public, à vocation sportive, touristique, ludique, de loisirs, de promenade. Elle peut participer à la création d’un « poumon vert » dans le tissu urbain.
http://www.lillemetropole.fr/urba/PLU/_liens_docs/reglement/t3c5.pdf

Extrait du PADD : L'ensemble de la Deûle canalisée constitue un atout considérable en termes de cadre de vie, de loisirs, de tourisme et de développement économique pour le territoire de Lille et de ses communes associées. La valorisation de la voie d’eau peut être un support de reconquête qualitative des quartiers riverains, au prix d'une prise en compte poussée de la pollution des sols et des risques technologiques. Les remparts constituent également un atout notable du territoire qui enclot le site étudié. Ainsi, l'usine élévatoire est marquée par un projet de valorisation historique et paysager. Extrait du PADD : La ville procède à la mise en oeuvre de la Promenade des Remparts, autour de Lille. Elle reliera à terme Euralille, le parc de la Citadelle et les berges du canal de la Deûle.
http://www.lillemetropole.fr/urba/PLU/_liens_docs/padd_8_territoires/padd8terl illois.pdf

Si l'usine élévatoire est aujourd'hui en état de quasiabandon, les autorités municipales et communautaires n'entendent pas démolir l'une des actrices de l'industrialisation lilloise. Extrait du PADD : Il ne s’agit pas de faire table rase de ces témoignages du passé, mais, au contraire, de les affirmer comme partie intégrante de l'identité urbaine de Lille […] Il s'agit aussi de mettre en valeur les bâtiments les plus remarquables, par exemple sous la forme d’équipements culturels […] ou économiques. Ainsi, le PADD de Lille Métropole insiste sur le potentiel des sites riverains des canaux de la Deûle.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

15

Les deux détails cartographiques présentés ci-avant nous permettent de relever que le site étudié fait partie intégrante d'un « périmètre d'attente d'un projet d'aménagement » (PAPA). Extrait des Emplacements réservés : Il s'agit, uniquement en zone urbaine, d'une servitude dans l'attente de l'approbation par la commune d'un projet d'aménagement global. Les travaux ayant pour objet l'adaptation, la réfection ou l'extension limitée des constructions existantes y sont autorisés. Le P.L.U. en fixe la durée, et précise à partir de quelle surface les constructions ou installations sont interdites.

Ainsi, le PLU, à travers le document des Emplacements réservés, indique les informations suivantes :

http://www.lillemetropole.fr/urba/PLU/plucd2/html/er.htm

ENJEUX
> >

>

L'affirmation d'une articulation entre la zone UAc et la zone UP La valorisation d'un territoire singulier (canal de la Deûle, bâtiments témoins de l’industrialisation, vestiges des remparts, etc.) L'affirmation et la mise en valeur, conformément au PADD, de l'usine élévatoire comme partie intégrante du tissu urbain existant

Lille Métropole dispose donc depuis le 1er juillet 2011 de cinq années pour définir un programme d'aménagement sur les trois hectares du site.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

16

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

17

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

18

Situation dans le réseau viaire

Le site de l'usine élévatoire Saint-André bénéficie d’infrastructures existantes de qualités permettant une bonne accessibilité routière. En effet, le site se trouve à proximité de plusieurs axes structurants de l’agglomération lilloise. À 200 mètres au nord, la D749 (boulevard Robert Schuman) compose la partie Nord du boulevard périphérique lillois. Il est l'axe majeur de contournement et d'accès au centreville de Lille. Un échangeur permet aux véhicules motorisés de quitter la ceinture périphérique et d'entrer au cœur même du VieuxLille via la courte avenue Winston Churchill puis l'avenue du Peuple Belge. Cette dernière traverse la partie Nord de la ville-centre.

EN J La Eprise UX > en compte de l’augmentation du trafic induit
> par les aménagements proposés pour l'usine élévatoire La protection du site contre les nuisances induites par le trafic automobile (nuisances sonores, olfactives et environnementales principalement) 19

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

20

Entrées de zone et cheminements doux L'entrée principale de la zone de l'usine élévatoire est la rue du Bastion Saint-André. Cette rue en sens unique est connectée via un carrefour giratoire à deux avenues : l'avenue Winston Churchill au nord et l'avenue du Peuple Belge au sud. Cette rue dessert en premier lieu l'usine, puis une partie du quartier résidentiel environnant – l'ancien quartier des abattoirs – et enfin le cheminement piéton (1) menant à la promenade du Préfet et aux jardins ouvriers.

Plusieurs cheminements, réservés aux modes de transports doux, permettent d'accéder au site de l'usine élévatoire. L'un d'entre eux se situe sur la façade nord-ouest du site et est l'aboutissement de la promenade du Préfet (2). Une passerelle permet d’accéder à la zone. Ce chemin fait le tour extérieur du rempart entre la Porte de Saint-André et la Porte de Roubaix longeant la Deûle puis s’immisçant entre Lille et Saint-André puis Lille et La Madeleine. Un autre accès piétons est l'aboutissement de la rue du Guet (3), il débouche sur le périmètre à l'étude et permet de rejoindre la promenade du Préfet et les jardins ouvriers.

EN J L’exploitation EUX >
>

du réseau viaire existant afin de minimiser la réalisation de nouveaux aménagements L’affirmation et l’organisation des articulations douces actuelles et le développement de liaisons nouvelles 4

1

2

3

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

21

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

22

Situation hydrographique

La Deûle coule dans le bassin hydrographique de l'Escaut. Son tracé suit la direction générale de tous les cours d'eau de la région, du sud-ouest vers le nord-est. À Lille, la Deûle se divise en bras qui, avec le temps sont devenus des canaux plus ou moins figés par les constructions. On distingue trois parties : la Haute, la Moyenne et la Basse Deûle. La Haute Deûle est située en amont de Lille, la Moyenne Deûle joue le rôle d'un canal traversant Lille et la Basse Deûle se situe derrière l'usine élévatoire. Au fil du temps, ces canaux ont joué plusieurs rôles clés dans le développement de la ville : voies de navigation, de dessèchement ou encore réservoir pour les inondations. Dans la seconde partie du présent diagnostic, nous traiterons du Plan Bleu et de la remise en eau du Peuple Belge.

EN J La E rénovation U X et la mise en valeur du canal de la >
> Basse Deûle La prise en compte du projet Plan Bleu 23

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

24

Situation géographique

Située entre les extrémités de Lille et Saint-André, le site de l'Usine élévatoire est délimité par les éléments suivants : • Au nord : par les fortifications qui séparent l'usine élévatoire et le canal de la Basse Deûle (1). • A l'est : par un espace vert qui a une fonction de tampon et au-delà, par l'avenue Churchill (2). • Au sud : par la rue du Bastion Saint-André qui rejoint le quartier résidentiel des abattoirs (3). • A l'ouest : par l'entrée du cheminement qui mène à la promenade du Préfet et un immeuble d'habitation (4).

EN J L’exploitation EUX >
>

du réseau viaire existant afin de minimiser la réalisation de nouveaux aménagements L’affirmation et l’organisation des articulations douces actuelles et le développement de liaisons nouvelles 4

1

2

3

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

25

Vers La Madeleine et Saint-André

Vers Lille Centre - Rihour

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

26

Situation dans le réseau de transport collectif

L'arrêt Churchill, positionné à une centaine de mètres du site de l'usine élévatoire, est desservi par différentes lignes de bus exploitées par la société Transpole. • • • • La ligne 14 (Marquette lez Lille – Wattignies) ; La ligne 50 (Marcq – Verlinghem) ; La ligne 56 (Quesnoy – Lille) ; Les Navettes du Vieux Lille.

A l'exception des navettes du Vieux Lille, toutes ces lignes de bus desservent la gare Lille Flandres et connectent ainsi le site aux autres moyens de transport collectif : • Métro : La ligne 1 (4 Cantons- CHR Calmette) et la ligne 2 (CH. Dron – Saint Philibert) ; • Tramway : Lille – Roubaix – Tourcoing ; • Trains régionaux (TER, Corail, etc.) et nationaux (TGV, etc.). La navette du Vieux-Lille, photographie personnelle

EN J L’affirmation E U X d’une alternative efficace aux véhicules >
> motorisés privés L’augmentation de la fréquence de la ligne de bus en fonction des besoins et des horaires des usagers de la zone 27

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

28

Contexte bâti À la lecture de la carte présentant la situation bâtie du nord de la ville de Lille, plusieurs modèles urbains se dessinent et composent le tissu urbain lillois. Dans un premier temps, le site présente la caractéristique d'être localisé à la lisière d'un large croissant non-bâti. Cette zone non ædificandi se développe autour de l'ancien pourtour défensif lillois constitué par les remparts. Ce croissant non-bâti est, depuis le démantèlement des remparts après la Première guerre mondiale, occupé principalement par deux types d'infrastructures. D'une part, des infrastructures lourdes de transport comme le boulevard périphérique et la ligne ferroviaire à grande vitesse qui ceinturent la partie Nord de Lille. D'autre part, de larges étendues paysagères, aménagées en promenades, parcs ou équipements sportifs, se développent de part et d'autre des infrastructures de transports.

À noter que des jardins ouvriers spontanés occupaient autrefois une partie importante du croissant non-bâti. Quelques fragments résiduels demeurent à proximité du site de l'usine élévatoire.

ENJEUX
> >

L’affirmation de l'usine élévatoire et de ses éventuels aménagements en continuité avec le tissu urbain existant La conservation et la valorisation du croissant nonbâti comme poumon vert de l'agglomération lilloise 29

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Première partie -

Diagnostic

I. II.

Inscription du site de l'usine élévatoire dans le territoire Contexte spatial du site de l'usine élévatoire

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

30

Précisions sur la faune et la flore Flore locale La promenade des remparts menant à l'usine élévatoire, se déroule au sein ensemble boisé composé majoritairement d'essences locales, comme du fresne, de l'érable sycomore, du surop, ou encore de la renoncule. Des cerisiers à fleurs parsèment aussi le parcours dans sa partie la plus proche de l'usine. Ces éléments végétaux, intéressants visuellement, pourraient être mis en valeur par une taille des arbres adjacents. La forte présence d'orties témoigne d'une nature de sol chargée en nitrates, donc relativement pollué, élément à prendre en compte dans une perspective d'aménagement végétal du parcours. Enfin, le développement d'une espèce invasive, la renouée du Japon, est aussi à noter. Ce végétal s'étendant par rhizomes, tend à coloniser rapidement de nombreux espaces, au détriment d'autres espèces, créant ainsi un milieu biologique uniforme.

Erable http://www.photos-album.net

m

Cerisier,http://labal edesillingy.fr

Renouée du Japon, http://fr.wikipedia.org

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

31

Faune locale En suivant le parcours forestier il est possible de rencontrer différentes espèces animales. Aux cimes des arbres de nombreux passereaux sont présents, comme de la mésange charbonnière ou encore du merle noir. Le canal constitue aussi un milieu de vie pour une faune terrestre et aquatique intéressante. Dans l'eau, quelques espèces de poissons peuvent être remarquées, comme du gardon ou de la perche, ainsi que différents amphibiens, dont les têtards peuplent le canal au printemps. Enfin, il apparaît que ses berges abritent notamment du ragondin.

t

Mésange,http://www.lin ernaute.com

c

Gardon,http://a nm.free.fr

ENJEUX
> > >

La protection et la mise en valeur du patrimoine faunistique et floristique autour du site de l'usine élévatoire La minimisation des nuisances induits par les futurs aménagements La sensibilisation du public aux espèces en présences sur le site

i

Ragondin,http://fr.w kipedia.org

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

32

Projet en cours : La remise en eau de l'avenue du Peuple Belge Le canal de la Basse-Deûle, comblé dans les années 1960, doit être remis en eau entre l’usine élévatoire et la rue des Bateliers. Le « Plan Bleu » porté par la ville de Lille et Lille Métropole Communauté Urbaine consiste à recreuser un canal sur 350 mètres pour remettre le bras de la BasseDeûle en navigation et à réaménager tous les espaces publics qui le bordent. Ce projet est une déclinaison du Plan Bleu de Lille Métropole qui a pour objectif de constituer, d’ici 20202030, un véritable réseau de canaux et de ports de plaisance structurant l’aménagement de la métropole. Le Plan Bleu prévoit également de curer le bras de la BasseDeûle qui traverse les villes de La Madeleine et Saint-André et de rénover l'ensemble des berges rénové sur 700 mètres. A terme, en 2015, le canal pourra accueillir des navettes fluviales et de petits bateaux de tourisme. L’ensemble des rives sera aménagé pour devenir des lieux de promenade et d’animation.

Le projet de remise en eau de l'avenue du Peuple Belge, Lille Métropole Communauté Urbaine

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

33

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

34

Plan foncier

L'emprise foncière du site de l'usine élévatoire appartient à la Communauté urbaine de Lille Métropole, tout comme le canal qui relie la Deûle à l'usine. Au sud du site, les terrains sont municipaux et appartiennent à la ville de Lille. Au nord, l'îlot de l'ancien quartier des abattoirs est réparti entre plusieurs propriétaires fonciers privés. Au-delà, la caserne Saint-Ruth se développe sur une large parcelle appartenant à l'Etat, à l'ouest du site à l'étude. Tandis qu'à l'est, au-delà de l'avenue Churchill, les terrains sont la propriété de sociétés d'HLM et de particuliers. Plus au sud, les terrains sont la propriété de la commune de Saint-André. Toutefois, il apparaît que la gestion de ces terres est confiée à la ville de Lille.

ENJEUX
> >

L'articulation entre le foncier privé et le foncier public La clarification de la gestion des terrains au sud du site à l'étude 35

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

36

Vocation des bâtiments

Le site de l'usine élévatoire est situé en périphérie nord-est du nouveau quartier des abattoirs. Ce quartier monofonctionnel résidentiel est constitué pour partie d'immeubles de quatre ou cinq étages, construits dans un style néo-flamand. La rue Saint Sebastien, située au sud de l'usine, concentre la majorité des commerces de proximité de la zone. Ces commerces sont pour la plupart situés au rez-de-chaussée d'immeubles anciens, abritant parallèlement du logement aux étages supérieurs et créant ainsi une zone mixte.

Immeubles néo-flamands, ancien quartier des abattoirs

En ce qui concerne les bâtiments publics ; au nord-ouest de la zone prend place la caserne militaire de Saint Ruth, qui crée une zone imperméable au passage. Au sein du quartier nous avons aussi noté la présence de bâtiments voués à l'éducation, comme l'école élémentaire Diderot, ou l'école Sainte Marie. Enfin, de l'autre côté de l'avenue du Peuple Belge, se trouve l'hôpital gériatrique Les Bateliers, ainsi que l'École Supérieure de Management (IAE).

EN J Le Edéveloppement UX > de la multifonctionnalité du
Rue Saint Sébastien > quartier Le raccrochement de l'usine au tissu urbain existant 37

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Les bâtiments remarquables L'inventaire du Patrimoine Architectural et Paysager – document constitutif du PLU de Lille Métropole – nous informe des caractéristiques architecturales de l'usine élévatoire :

http://www.lillemetropole.fr/urba/PLU/plucd5/html/fic.htm

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

38

État des lieux des bâtiment Les données sont issues de l'étude de diagnostic rédigée par l'agence d'architecture deAlzua+

1_BÂTIMENT DE L’USINE Construit en 1876. Surface: 380 m² Présence d’amiante: OUI

1.2_BÂTIMENTS ANNEXÉS A L'USINE Construit vers 1960. (date supputée) Surface: 520 m²

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

39

2_ARCHIVES Construit vers 1960. (date supputée) Surface: 58.96m²

3_GARAGES Construit en 1964. Surface: 96.62m²

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

40

4_ATELIER Construit vers 1960. (date supputée) Surface: 25.97m²

5_MAGASIN Construit en 1898. Surface: 53.17m²

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

41

6_ BUREAUX VNF Construit en 1964. Surface: 90.57m²

7_REMISE Construit vers 1960. (date supputée) Surface: 11.15m²

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

42

8_ANCIEN LOCAL TRANSFORMATEUR Construit vers 1930. (date supputée) Surface: 8.79m²

9_LOCAL TRANSFORMATEUR Construit vers 1960. (date supputée) Surface: 12.77m²

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

43

10_MAISON D’USINE n°1 (Anciennement «Logement du mécanicien») Construit en 1898 Surface: 139.24m² Présence d’amiante: OUI (Voir Rapport n°A 268 du 10/08/2006 réalisé par DIAGTIM) Remarque: La toiture a été restaurée en septembre 2007.

11_MAISON D’USINE n°2 (Anciennement Magasin et Atelier) Construit en 1898. Surface: 173.69m² Présence d’amiante: NON (Voir Rapport n°A 264 du 10/08/2006 réalisé par DIAGTIM) Remarque: La toiture a été restaurée en septembre 2007.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

44

Seconde partie -

Références et intentions d'aménagement

I. II.

Références Intentions d'aménagement

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

45

Références artistiques « L’effet de ses compositions bonnes ou mauvaises, c’est de vous laisser dans une douce mélancolie. Nous attachons nos regards sur les débris d’un arc de triomphe, d’un portique, d’une pyramide, d’un temple, d’un palais ; et nous revenons sur nous-mêmes ; nous anticipons sur les ravages du temps ; et notre imagination disperse sur la terre les édifices mêmes que nous habitons. À l’instant la solitude et le silence règnent autour de nous. Nous restons seuls de toute une nation qui n’est plus. » Denis Diderot Ruines et Paysages, Tome III, Salons de 1767 Dans ce texte, Diderot propose de lier l'esthétisme à la considération humaine, notamment à travers le principe de la continuité de la vie. Cette réflexion peut se résumer ainsi : l'homme est si passager, que là même où il a la certitude de son existence, il doit s'effacer et disparaître. Le poète montre alors son inquiétude quant à la vie, il veut être immortel et se compare aux objets éternels tels les ruines et le flot perpétuel de l'eau. C'est dans cette optique que la revalorisation de l'usine élévatoire s'inscrit.

http://www.Laboiteverte.fr

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

46

« Un fragment détaché tout à coup de la voûte de la Bibliothèque a roulé à mes pieds, comme je passais : un peu de poussière s'est élevée, quelques plantes ont été déchirées et entraînées dans sa chute. Les plantes renaîtront demain ; le bruit et la poussière se sont dissipées à l'instant : voilà ce nouveau débris couché pour des siècles auprès de ceux qui paraissaient l'attendre. Les empires se plongent de la sorte dans l'éternité où ils gisent silencieux. » François-René de Chateaubriand Voyage en Italie, Tivoli et la Villa Adriana, 1861

« Sous les piliers, les arceaux, Et les marbres. C'est l'histoire des oiseaux Dans les arbres. » Victor Hugo Dernière strophe du poème Dans les ruines d’une abbaye, Les chansons des rues et des bois, Livre Premier, L’éternel petit roman, 1933

http://www.Laboiteverte.fr Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement 47

Photographies : http://www.marevueweb.com

À Détroit aux États-Unis, des artistes mettent en scène et magnifient les bâtiments abandonnés en photographiant les espaces en ruine.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

48

L'usine élévatoire pourrait devenir un objet d'art à part entière, de par sa condition même de ruine. Constituant un élément figé dans le temps, sa beauté naît de son immobilisme, du pathétisme qu'elle crée pour le visiteur, placé dans un lieu sanctuarisé.

http://www.marevueweb.com

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

49

Références bâties Plus proche de nous, à Yèvre le Châtel, dans le Loiret, l'église Saint Lubin a été au cœur d'un projet de valorisation, récompensé par le prix de l'aménagement urbain 2012 du Moniteur. Ce projet visait à « redonner à voir » les restes de l'édifice par la création d'une promenade incluant l'église, afin de ménager différentes vues sur ces ruines historiques. Ce geste juste et simple de mise en valeur et de promenade architecturale constitue une référence pour notre projet

Cambium 17 – Paysage et urbanisme http://www.lesprixamenagementurbain.fr/?p=182

http://arts.et.passions.over-blog.com 50

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Le château Sainte Suzanne dans la Mayenne offre un bel exemple d'aménagements destinés à mettre en scène des vestiges. Des passerelles à l’intérieure des ruines permettent d'accéder aux différents niveaux de l'enceinte. Elles composent une promenade verticale visant à faire découvrir les vestiges du château sous plusieurs angles. Ces aménagements ont valu au château d'être lauréat des Trophées de l’accessibilité 2013.

Vue du château Sainte Suzanne, photographies personnelles

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

51

À Bruxelles, un ouvrage associant passerelle et ascenseur relie le palais de justice de Bruxelles au quartier des Marolles.

http://urbagora.be

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

52

Les terrasses-escaliers du quartier de La Plaka à Athènes en Grèce, créent un jeu de niveaux dégageant d'agréables points de vues et qualifiant de petites placettes suspendues. Dans l'optique de la remise en eau de l'avenue du Peuple Belge, cette forme nous est apparue bien à propos.

http://jettours.blogspot.fr

http://www.jacqueslanciault.com

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

53

Situé à l’ouest de Lille, le long de la Deûle, dans le quartier de Bois-Blancs, le projet Euratechnologie compose notre dernière référence bâtie. Installé dans un ancien atelier de filature, la réhabilitation des bâtiments en pôle d'excellence numérique, a permis de dégager de nouveaux espaces dont l'atrium. Cet atrium de 1 600 m2 sous verrière relie deux anciens bâtiments et permet de baigner de lumière zénithale ce nouvel espace de rencontre et d'événement. L'alliance de matériaux – briques, verre et acier – donne également une idée assez intéressante des jeux de matières, de couleurs, de formes et de textures qui pourront être convoqués pour le projet d'usine élévatoire. http://www.flickr.com

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

54

Références paysagères Le paysage est au cœur des aménagements pour l'usine élévatoire et du projet de remise en eau de l'avenue du Peuple Belge. Dans une perspective de développement durable et de qualité de vie pour les habitants, « l'espace paysager » prend une place importante dans la ville. Le paysage est un concept qui relie le ciel à la terre. Le paysage n'a pas de limite puisqu'il laisse une ouverture sur le dehors. D'innombrables termes composent le paysage, ce qui permet de découvrir son passé et de se donner une idée sur son devenir. Le terme « Tiers-Paysage » ne reprend pas le Tiers-monde mais plutôt le Tiers-Etat. Il peut inclure au projet des espaces non aménagés ou désigner des espaces délaissés à aménager. Il n'est pas anodin de le prendre en considération puisqu'il modifie la lecture du territoire et valorise les lieux qui sont habituellement négligés. C'est au politique d'organiser la partition des sols de manière à ménager le futur.

« Le paysage est inépuisable en ce sens qu'il offre une multitude d'indices qui nous indiquent ce qu'il est, ce qu'il était, ce qu'il peut devenir ». Michel Corajoud Le paysage c'est l'endroit où le ciel et la terre se touchent , 2010 « Le Tiers Paysage est constitué de l'ensemble des lieux délaissés par l'Homme. Ces marges assemblent une diversité biologique qui n'est pas à ce jour répertoriée comme richesse ». Gilles Clément, Manifeste pour le Tiers Paysage, 2004

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

55

Synthèse des enjeux S O C I O - E C O N O M I Q U E S
Bâtie en lisière du Vieux-Lille, au sein d'un remarquable territoire non ædificandi marqué par le glacis défensif des remparts, l'usine élévatoire constitue aujourd'hui un ensemble indisutriel en désuétude. Si l'usine est un point de départ vers les promenades historiques et patrimoniales lilloises (promenade des Remparts, promenade du Préfet, etc.), elle est peu à peu tombée dans l'oubli. Demain, avec la remise en eau de l'avenue du Peuple Belge, l'usine est appelée à jouer un nouveau rôle, au cœur d'un pharaonique projet d'aménagement urbain : le Plan Bleu. Dès aujourd'hui, ce destin est à préparer, notamment en coopération avec les communes parties prenantes du projet. Enfin, aménagée en continuité du tissu économique existant, l'usine doit profiter de l’appui des pôles d’activités présents pour asseoir son attractivité et ainsi, constituer un véritable pôle économicotouristique à l’échelle intercommunale. > > > > L'articulation entre les aménagements proposés pour le site de l'usine élévatoire et le Plan Bleu ; Le développement cohérent et maitrisé des activités touristiques et commerciales ; La mise en valeur des bâtiments d’intérêt patrimonial et des activités déjà mises en place ; La sensibilisation du public aux espèces en présence autour du site de l'usine élévatoire.

U R B A I N S
Une réflexion doit être menée sur l’organisation de la zone, pour d’une part garantir un aménagement cohérent par rapport aux éléments naturels et bâtis existants et en considérant le projet de remise en eau de l'avenue du Peuple Belge, et d’autre part, connecter le site à son environnement par des articulations douces (existantes ou à formaliser) et ainsi créer des points de contacts entre les différents cheminements structurants du secteur. > > > > > > L’exploitation du réseau viaire existant afin de minimiser la réalisation de nouveaux aménagements (court terme) ; La réorganisation de la circulation automobile lors de la remise en eau de l'avenue du Peuple Belge (long terme) ; L’affirmation et l’organisation des articulations douces actuelles et le développement de liaisons nouvelles ; L'articulation entre les différents modes de transports collectifs actuels et en projet (navettes fluviales) ; La minimisation des nuisances induites par les futurs aménagements ; L’affirmation d’une connexion entre le site de l'usine et la promenade des Remparts.

P A Y S A G E R S
Le site de l'usine élévatoire doit s’insérer dans une perspective durable en privilégiant des modèles d’urbanisation et des activités mettant en avant la dimension naturelle et paysagère du site. Ces perspectives doivent ainsi prendre en compte les caractéristiques géographiques du site pour assurer un aménagement cohérent (topographie, réseau hydrographique, etc.). > > > > > La prise en compte des caractéristiques géographiques du site pour assurer un aménagement cohérent ; La mise en valeur des éléments paysagers remarquables (canaux, boisements, chemins creux, vues, etc.) ; La conservation et la valorisation du croissant non-bâti comme poumon vert de l'agglomération lilloise Les rapports avec les éléments naturels et bâtis des alentours ; La protection et la mise en valeur du patrimoine faunistique et floristique autour du site de l'usine élévatoire.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

56

Seconde partie -

Références et intentions d'aménagement

I. II.

Références Intentions d'aménagement

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

57

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

58

Schéma fonctionnel de la zone

Le schéma fonctionnel ci-dessus représente l'organisation générale des flux de façon théorique et « idéale ». Il s'agit d'un schéma qui permet de comprendre les flux et liaisons entre les différentes unités fonctionnelles. Le projet tente de s'inscrire pleinement dans une perspective de valorisation de l'ensemble de la zone qui comprend l'usine, mais aussi les jardins ouvriers, ainsi que différents éléments historiques comme les ruines de remparts laissées apparentes. Par conséquent, il est nécessaire d'aménager les différents cheminements permettant de circuler autour du site de l'usine, afin que ces éléments puissent apparaître ou réapparaître aux yeux des usagers.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

59

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

60

Schéma fonctionnel du site

L'arrivée sur le site de l'usine élévatoire pourra désormais se faire par différentes voies. Côté Lille, par le portail existant, côté La Madeleine par un ascenseur conduisant à la passerelle traversant le bâtiment principal et enfin, en venant de la plaine de la Poterne, par la promenade aménagée sur le rempart. Chaque bâtiment, peut ensuite être rejoint de différentes manières, les connexions prévues étant multiples afin de faciliter la circulation des usagers sur la zone. Un certain nœud est prévu au centre du projet, entre la passerelle principale, le toit terrasse du restaurant et le promontoire afin que tous ces éléments soient connectés et rapidement accessibles en venant des différents pôles du site.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

61

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

62

Scénario d'aménagement

Le projet de réhabilitation et d'aménagement du site de l'usine élévatoire s'articule donc autour du pôle central constitué par le bâtiment de l'usine élévatoire. Magnifiée, cette structure attire tous les regards, éveille de nouvelles sensations. Au sol, l'usager est amené à déambuler, dominé par cette façade de vingt mètres de haut qui impose à chacun le poids de ses années passées. Mais, s'il souhaite traverser le bâtiment, ce dernier doit s'élever, emprunter un ascenseur le conduisant au jeu des passerelles et renversant la perspective. Ici, le rapport à la structure est aérien et d'égal à égal, on pénètre au cœur du géant, on le sonde de l'intérieur sans pudeur. Les pages suivantes permettront de détailler les différents aménagements composant le projet, leur propos ainsi que leurs intentions.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

63

Vue de face

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

64

Vue arrière

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

65

Le service de location de vélos Afin de dynamiser les différents circuits verts autour du site mais aussi pour connecter l'usine élévatoire au cœur de la ville de Lille, un service de location de vélos serait développé au sein de l'ancien magasin atelier. Grâce à cette installation les touristes pourraient louer des cycles selon différents forfaits temporels et visiter une plus grande aire géographique à l'aide de ce moyen de déplacement rapide et non polluant.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

66

Le café Lieu provisoire, lié au développement du service de location de vélo, ce petit café offrirait aux promeneurs cyclistes ou pédestres, la possibilité de se désaltérer, avant que le restaurant ne soit mis en place lors de la réalisation du projet de remise en eau de l'avenue du Peuple Belge.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

67

La passerelle principale Reliant les deux rives du projet, une passerelle aérienne de près de 100 m de long traverserait de part en part l'usine élévatoire laissée en ruines. Cet espace de circulation est destiné à valoriser l'esthétisme d'un bâtiment d'une autre époque, au sein duquel on pénètre, et que l'on découvre à nu, baigné par la lumière zénithale venant du toit transformé en verrière.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

68

Le promontoire Surplombant le triangle de retournement, un promontoire offrirait un point de vue à 360 degrés sur l'ensemble du site. Suspendu au-dessus de l'eau, l'usager pourrait profiter des perspectives visuelles offertes, mais aussi laisser son imagination dériver en suivant le cours de du fleuve.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

69

Le restaurant Face au triangle de retournement, un restaurant serait implanté, suite à la remise en eau de l'avenue qui lui fait face. Il serait prolongé par une extension composée de nombreuses terrasses en escalier, descendant jusqu'à la surface de l'eau. Ce jeu des niveaux, rappelant celui des écluses, permettrait aux usagers d'être aux premières loges du spectacle offert par la vie fluviale.

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

70

Troisième partie -

Pré-programme

I.

Economie du projet

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

71

Indice BT01

Mois Février Septembre

Année 2 013,00 2 008,00

Valeur 885,40 811,70 1,09

ratio

COÛT D'OBJECTIF PREVISIONNEL Estimation selon ratio Réhabilitation (estimation selon ratio) Prix ht actualisé Surface Bâtiment usine 1 548,00 Bâtiment location de vélo 1 248,96 Bâtiment café 1 248,96 Sous-total Construction neuve Restaurant Passerelle Promontoire Sous-total Extérieur et divers Toiture terrasse Rampe Sous-total Postes ouvrages ponctuels escalier ext./niveau Ascenseur Sous-total Prix ht actualisé Surface 1 832,00 635,00 635,00 Total Unité 588 240,00 Euros ht/m² 207 327,36 Euros ht/m² 320 982,72 Euros ht/m² 1 116 550,08 Euros ht/m² Unité 936 152,00 Euros ht/m² 118 745,00 Euros ht/m² 212 725,00 Euros ht/m² 1 267 622,00 Euros ht/m²

380,00 166,00 257,00

511,00 187,00 335,00

Total

Prix ht actualisé Surface Total Unité 150,00 1 032,00 154 800,00 Euros ht/m² 150,00 32,00 4 800,00 Euros ht/m² 159 600,00 Euros ht/m² Prix ht actualisé Quantité 8 103,50 9 528,06 7,00 3,00 Total Unité 56 724,53 U/niveau 28 584,19 U/niveau 85 308,71 U/niveau 72

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

Postes préparation du site Bâtiment central de l'usine Magasin Maison d'usine n°2 Bâtiment annexe gauche Confortation bâtiment existant Bâtiment annexe droite Archives Garages Atelier Bureau Remise Transformateurs Murs d'enceinte de l'usine démolition courante Sous total

Prix ht actualisé 25,70 25,70 25,70 25,70 25,7 85,66 85,66 85,66 85,66 85,66 85,66 85,66 85,66 85,66

Surface m² 380,00 53,17 173,69 257,00

Total

Unité

9 766,00 Euros ht/m² 1 366,47 Euros ht/m² 4 463,83 Euros ht/m² 6 604,90 Euros ht/m²

863,86 22 201,20 Euros ht/m² 257,00 22 014,62 Euros ht/m² 58,96 96,62 25,97 90,57 11,15 21,56 32,00 5 050,51 Euros ht/m² 8 276,47 Euros ht/m² 2 224,59 Euros ht/m² 7 758,23 Euros ht/m² 955,11 Euros ht/m² 1 846,83 Euros ht/m² 2741,12 Euros ht/m² 73 068,68 Euros ht/m²

593,83 50 867,48 Euros ht/m²

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

73

coût d'objectif prévisionnel construction selon décomposition adéquate préparation du site selon décomposition adéquate extérieurs selon décomposition adéquate total travaux ht études & prestations honoraires concours assistances MO assurance D.O. programmation géomètre sondages total études & prestations accompagnements divers interventions artistiques préfigurations total études & prestations total investissement ht TVA total investissement ttc provisions pour aléa 0,20 0,05 0,1500 0,0250 0,0450 0,0016 0,0042 0,0035 0,0020 2 629 080,79 73 068,68 E ht E ht

2 702 149,47 405 322,42 67 553,74 121 596,73 4 323,44 11 349,03 9 457,52 5 404,30 625 007,17

E ht

E ht

0,00 3 327 156,65 529 621,30 3 856 777,94 192 838,90

E ht E ht E E ttc E ttc

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

74

coût d'objectif prévisionnel valeur Juin 2013 indice BT 01 Le projet d'aménagement de l'usine élévatoire, tel que présenté au sein de ce dossier, nécessiterait un investissement de 4 049 616,84 euros.

4 049 616,84 885,40 (février 2013)

E ttc

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

75

Annexe Réglementations : stationnement... PLU, incendie & accessibilité,

Site de l'usine élévatoire Saint-André – Diagnostic de territoire et intentions d'aménagement

76