Vous êtes sur la page 1sur 56

Intervenants et Interventions

ADRESSES UTILES

53

ALAIS-FERRAND Fabienne

46

ALTERNATIVE AUX RESEAUX SOCIAUX

24

AMÉLIORER SA COMPRÉHENSION ORALE

43

APPRENTISSAGE COLLABORATIF

42

ARÉVALO, María José

26

ARTAULT Emmanuelle

18

AUDIO LINGUA

41

BALADODIFFUSION

27

BALADODIFFUSION ET TICE

46

BORNE-MOINET Frédérique

14

BOUZON Laurent

46

BUFFARD Elisabeth

40

BUISINE Dominique

51

CARTES MENTALES

33

CASCIATO Fiorella

42

CHOFFAT-DÜRR Anne

36

CONTES DANS NOS LANGUES

47

CYBER-LANGUES

4

DALLE Patrice

30

DANQUIN Rémy

13

DUPUY Dominique

17

ECHANGE SCOLAIRE 2.0

49

EDITIONS DIDIER

35

EDMODO

29

ÉDUSCOL-LV

13

ENSEIGNER LA PRONONCIATION

38

EXPRESSION ORALE EN CONTINU

32

FEEDBACK CORRECTIF

36

FERRE Kédem

23

GOLDMANN Katrin

41

GOOGLE DOCS vs TITANPAD

23

HEUX Fabienne

29

HI THERE! 6E

28

IMAGES ACTIVES

18

JOUREAU

Frédérique

17

JOUREAU

Jean-François

17

JULLIAN Marc-André

47

KALLYLANG

17

KNEIPP Étienne

32

KOLIBRI

31

LANGUE DES SIGNES

30

LE DREAU Gaël

16

LECLERCQ Daniel

28

LEDRU-GERMAIN Evelyne

48

LEVY Nicolas

33

MALETTE DE BALADODIFFUSION iPOD

22

MANUELS NUMERIQUES

35

MARNEFFE Monique

43

MICHELET Christelle

45

MIFFRE Laurent

19

MONGIN Pierre

33

MONOURY Anik

13

MOODLE

45

MUTUALISER

39

NIETO Patrick

27

OBSTACLE AU CHANGEMENT

25

OLIVA Patrick

20

OVERSEAS IMPRESSIONS

51

PAPIN Odile

16

PIAZZA DE RUDDER Alyne

24

PIQUET Jean-François

30

PREVOT-KORFF Sylvie

27

PREZI

52

Programme

9

PROJET ETWINNING

20

RAMBERT Jérôme

39

RÉINGÉNIÉRIE

21

RENDRE LES ELEVES ACTEURS

48

ROBINEAU Philippe

28

ROUZIES Gérard

21

SABIRON Jean

25

SCEREN-CRDP

16

SPALACCI Mireille

38

TABLETTES iPAD

37

TAUZER-SABATELLI Françoise

16

TRAVAIL COLLABORATIF

14

VERNETTO Gabriella

47

VIDEO EN COURS DE FLE

26

VIDÉO-PROJECTEUR

19

VIE 2.0

40

VOGRIG Jean-Noël

51

WAGNER Jürgen

52

WOESSNER Stephanie

49

MOT DE BIENVENUE

Pour son douzième colloque, l'association Cyber-Langues poursuit sa valorisation du plurilinguisme. Après l'allemand à Versailles et avec cette année pour la première fois depuis la naissance de l'association, deux italianistes dans l'équipe locale, c'est tout naturellement que l'italien a été choisi.

Se pencher sur une langue en particulier, c'est ouvrir une fenêtre sur un mode de vie et des traditions et cette nouvelle édition sera ponctuée des saveurs de la péninsule, échos du jumelage de la ville d'Aix-en-Provence avec Pérouse et des partenariats privilégiés que l'académie entretient au quotidien avec les régions du Piémont, du Val d'Aoste et de la Ligurie.

Depuis un an déjà, le bureau et l'équipe locale préparent avec enthousiasme ces quelques journées de la fin du mois d’août, prélude d'une rentrée prochaine ou crépuscule d'un bel été. Avec le titre « Enseigner et apprendre les langues avec les ressources numériques », le colloque a tenu à souligner le jeu à trois des nouvelles habitudes de classe, gage d'intérêt et de réussite pour tous nos élèves.

Cette année nous accueillerons des participants venus de toutes les académies mais aussi d'Allemagne, de Belgique, d'Espagne, de Grande-Bretagne, d'Italie et du Maroc.

Nous remercions tout particulièrement le Lycée Zola qui nous a permis de préparer ce colloque dans de très bonnes conditions et qui nous reçoit dans ses locaux et l’Association Italienne d’Aix et du Pays d'Aix pour sa participation. Et dans cette ville provençale qui conjugue avec aisance et raffinement tant de déclinaisons culturelles, les membres du bureau et les membres de l'équipe locale vous souhaitent la bienvenue ainsi qu'un excellent séjour et un excellent colloque.

REMERCIEMENTS

Le bureau et l'équipe locale 2012 tiennent à remercier

Le Lycée Zola : Mme Ramtani, Proviseur, M. Wastyn, Proviseur adjoint, Mme Bourgade, chef des travaux, M. Garnier, Gestionnaire, M. Petrosino, stil, (Support technique informatique du lycée), M. Bernard, CPE.

Lycée Emile Zola, Avenue Arc de Meyran BP 60010 - 13181 Aix-en-Provence www.lyc-zola.ac-aix-marseille.fr/

L’office de tourisme d’Aix pour la mise à disposition de documents pour le site de l’association. 300 avenue Giuseppe Verdi 13100 Aix en Provence http://www.aixenprovencetourism.com/

Enfin, nous remercions tout particulièrement Emmanuelle Artault pour l'aide précieuse qu'elle a apportée au bureau ces derniers mois.

CYBER-LANGUES, c'est l’esprit de mutualisation

L'association regroupe des enseignants de langues vivantes utilisant les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement et l'apprentissage des langues. Chaque été, elle organise un colloque où enseignants, formateurs, chercheurs, producteurs d'outils multimédia qui s'intéressent aux TICE et qui souhaitent collaborer aux rencontres, se retrouvent pour échanger et partager autour de leurs pratiques concrètes.

Objectifs

• promouvoir et encourager l'usage des TICE et l'apprentissage des langues

• faire connaître les initiatives de terrain, les actions innovantes

• diffuser et soutenir les pratiques intégrant les TICE dans toutes les langues vivantes

• faciliter le rapprochement des membres de cette «communauté délocalisée», tisser des liens, afin d'articuler une réflexion sur nos pratiques

• fournir aux élèves les moyens de développer des compétences qui leur permettront d'apprendre tout au long de leur vie.

Public Le colloque rassemble un large public issu de toute la France et de l’étranger.

Nous encourageons la participation de tous ceux qui désirent partager leurs expériences concrètes de l’utilisation des TICE dans la pratique pédagogique :

• enseignants des écoles, collèges et lycées

• formateurs

• corps d’inspection

• concepteurs et producteurs d’outils multimédia éducatifs

• universitaires et chercheurs • chefs d’établissements

Une communauté « virtuelle » d’enseignants de langues

L’idée des rencontres Cyber-Langues est née en mars 2000 sur la liste e-teach, liste d'échanges créée à l'initiative de professeurs d'anglais en France dans le but de mutualiser leurs ressources pédagogiques.

Les rencontres Cyber-Langues permettent à des enseignants qui travaillent ensemble par l'intermédiaire de listes, de se rencontrer physiquement et de confronter leurs expériences. Ces échanges enrichissent leurs pratiques et leur permettent de réfléchir ensemble sur la façon dont ils enseignent. Tous les participants y trouvent une foule d'idées, de pistes à explorer, et repartent enrichis aussi bien de ce qu'ils ont pu apprendre que des contacts qu'ils ont eus avec les autres participants et les intervenants.

Toute l'année, les membres de l'équipe et du bureau trouvent des partenaires, recherchent des intervenants, rédigent des documents de présentation, font connaître l'association et tissent de nouveaux liens. Ils se réunissent régulièrement et tentent de répondre de mieux en mieux aux attentes des participants.

Le nombre d'adhérents et de participants, répartis dans toutes les académies de France et à l'étranger, n'a cessé d'augmenter au fil des ans. Ce succès s'explique par la qualité des prestations proposées, mais aussi par la couverture médiatique dont Cyber-Langues bénéficie et par l'écho positif qu'elle a auprès des collectivités et instances éducatives locales, régionales et nationales.

Cyber-Langues a reçu en 2004 le Label européen des langues.

Ce label a pour objectif de contribuer à stimuler l'intérêt pour l'apprentissage des langues en distinguant des projets novateurs à tous les niveaux de l'éducation et de la formation. Le label a été décerné à l'association pour l'ensemble de son travail depuis sa création.

Les colloques

2001

Annie Gwynn: « De l'expérimentation à la pratique, il y avait beaucoup à dire sur nos frustrations, échecs mais aussi et surtout réussites, fiertés et projets futurs et c'est pour cela que nous avons éprouvé le

désir de nous réunir afin de partager nos ressources et savoir-faire dans un cadre convivial et

collaboratif. Un formidable travail d'équipe a contribué au succès de la rencontre interventions a cimenté le tout ! C'est du boulot, mais une belle aventure ! »

Et la qualité des

Intervenants: Guy POUZARD, IGEN, Serge POUTS-LAJUS, directeur de l’Observatoire pour les technologies en Europe, Ricardo AREVALO, Philip BENZ, Catherine BLOUËT, Jean-Claude BOULEZ, Helmut BRAMMERTS, Olivier COLAS, Jean Claude FILY, Katrin GOLDMANN, Bernard GUYÉNOT, Annie GWYNN, Sachiko KOMATSU-DELMAIRE, Christophe LABETOULLE, Guy MAZURAIS, Jean Pierre PALASSE, Elizabeth PRÉVOST, Christine REYMOND, Gerald SCHLEMMINGER, Dominique TRESGOT, Alain VERREMAN.

Une confiance méritée et jamais démentie puisque les participants, toujours fortement impressionnés par le caractère convivial et enrichissant des échanges, repartent avec toutes sortes de projets en tête et une meilleure approche des TICE et de leur intégration en cours.

2002

La rencontre était placée sous le patronage de Monsieur Luc FERRY, Ministre de la Jeunesse, de l'Éducation Nationale et de la Recherche.

Intervenants: Patrick GÉRARD, Recteur de l'académie de Bordeaux Geneviève GAILLARD, Edouard CLEMENTE, IGEN, Alain MAROIS, Jacques AUREILLAN, Sylvie BAUDEQUIN, Philip BENZ, Xavier BIHAN, Jean-Luc BOUKO, Helmut BRAMMERTS, Frédéric BRAYARD, Jean Richard BROUSSE, Christine BUISSON, David COTTREL, Michèle DA MESQUITA, Barbara DIEU, Jean- Marc DUMONT, Jean Claude FILY, Marisa GONZALEZ BLASCO, Sylvie GROSJEAN, Karim HARRICHE, Annie GWYNN, Benoît LACHEREZ, Dominique LAFARGUE, Robert LOUISON, Denis LUCCHINACCI, Michel NIZON, Jean-Pierre PALASSE, Michel PERRIN, Martine PETERS, Maylis PEUCHAUD, Jacques OMNES, Jean SABIRON, Isabelle SANTIN, Floreal VAZ.

2003

Le thème « Les Technologies de l'Information et de la Communication en cours de langues vivantes : les pratiques concrètes des enseignants » renvoyait à ce qui est la raison d'être de notre association.

Intervenants : Sophie AUBET, Philip BENZ, Xavier BIHAN, Michèle CATROUX, Olivier COLAS, Jean-Christophe COQUILHAT, David COTTREL, Claude COVO-FARCHI, Christophe DUCLAUX, Karine DUCROT, Yves GOUAST, Clau HEPBURN, Josiane LAVAL, Renée LE SAINT, Franck LEMERCIER, Denis LUCCHINACCI, Hervé MEVEL, Sylvie NOGUES, Karen PANNETIER, Jean- Bernard PANOSETTI, Michel PERRIN, Maÿlis PEUCHAUD, Michel PIERRE, Tracy PLOWMAN, David REES, Jean SABIRON,Thierry SOUBRIE.

2004

Alain Krizic: «Cyber-Langues 2004 a été un grand succès je crois, grâce à eux, et grâce à vous tous, à votre engagement, votre passion et votre dynamisme».

Intervenants: Marie-France CHEN-GERE, IGEN, Jacques NIMIER, Membre du Laboratoire de Psychologie Appliquée de l'Université de Reims, Domingo BAYON LOPEZ , Jean-Claude BRETON, Jean-Richard BROUSSE, Julio CARBALLO, Gilles DELETANG, Barbara DIEU, Yves GOUAST, Alain KRIZIC, Dominique LAFARGUE, Josiane LAVAL, Danièle LAVOLLEE, Magali LEMEUNIER- QUERE, Alain MEURANT, Jean-Pierre PALASSE, Anthony PASPA , Jean-Yves PETITGIRARD, Anne PINEL, Tracy PLOWMAN, Christine REYMOND, Brigitte TRUBERT, Jan VAN THIEL.

2005

Le colloque Cyber-Langues 2005 se tenait à Artigues-près-Bordeaux, coordonné par Domingo Bayon- Lopez. Cette rencontre estivale informelle a eu pour thème principal «Pratiques concrètes et usages transférables : enseigner et apprendre les langues avec les TIC», de manière à privilégier le rapprochement entre collègues utilisateurs et collègues désireux d'en savoir davantage sur les apports des TIC pour les élèves.

Intervenants: William MAROIS, recteur, Pierre AUBOIRON, Jacques AUREILLAN, Claudine BATS, Klaus BRODERSEN, Christel CONTAMIN, Katrin GOLDMANN, Christoph KODRON, Anne- Jeannette LAGARDE, Renée LE SAINT, Claudie LERAY, Robert LOUISON, Denis LUCCHINACCI, Nathalie MAGIN, Carmen MARCOU, Rodolphe MAUREL, Peter RAWLINGSON, Rubi SCRIVE LOYER, Gabriella VERNETTO, Dominique VINET, Michèle VUILLEMAIN.

2006

Sous la coordination d’Alain Meurant, professeur de latin, le colloque Cyber-Langues a réuni à Louvain-

La-Neuve en Belgique des participants venus de France, de Belgique, de Roumanie, de Porto Rico ou du Koweit.

Intervenants: Anik MONOURY, SD-TICE, Jean-Pierre ARCHAMBAULT, Yvan BAPTISTE, Katerina BAVOROVA, Laurence BERNARD, Agnès M. BOSCH IRIZARRY, Frédéric CHOTARD, Bernard COULIE, Michèle DRECHSLER, Geneviève FABRY, Dominique FRANÇOIS, Thérèse GILLES, Mickael HISCOCK, Frank LEMERCIER, Huguette LUX, Steven MACARI, Victor MENDEZ, Fanny MEUNIER, Christian NOYON, Claude OBSOMER, Jacqueline PAIRON, Jean-Pierre PALASSE, Alyne PIAZZA, Tracy PLOWMAN, Mariana SANDU, Poliana STEFANESCU, Sophie VAN ESCH, Patrick VANVINCKENROYE.

2007

A Perpignan, le coordinateur était Yvan Baptiste. Le thème retenu, «TICE et compétences», se déclinait en trois grands axes : rendre l'élève actif et autonome, donner du sens aux apprentissages, sortir les langues de la classe.

Intervenants: Anik MONOURY, SD-TICE, Gilles GUSTAU, Christian LAGARDE, Clara ALVES, Jacques AUREILLAN, Mélanie AURIEL, Pascal BEGOU, Laurence BERNARD, Wafa BERRY, Jean- Marc BRAUER, David BRETT, Jean Richard BROUSSE, Pascale CATOIRE, Sonia CHIROL, Michèle DRESCHSLER, Maria FASANO, Katia FRAGA, Yvon GACHET, Nicole HAWNER, Jean-François JOUREAU, Sylvie MARC, Faouzia MESSAOUDI, Alyne PIAZZA , Tracy PLOWMAN, Brigitte REDON, Denis REYBARD, Jean SABIRON, Mireille SPALACCI, Jan Van THIEL, Jürgen WAGNER.

2008

Dans les locaux du CRDP et de la fac de lettres de Dijon, Elizabeth Prevost-Kaboré et son équipe nous ont accueillis pour poursuivre le partage et la mutualisation de nos expériences. Le thème de cette année était « De l'expérimentation à la généralisation».

Intervenants: María José AREVALO, Yvan BAPTISTE, Delphine BOUR, Stéphane BUSUTTIL, Thibaut CHAIX-BRYAN, Csilla DUCROCQ, Katrin GOLDMANN, Bernard GUGGER, Bernard GUYENOT, Sébastien HACHE, Nicole HAWNER, Jean-François JOUREAU, Etienne KNEIPP, Marie- Christine LAINÉ, Nathalie MAGIN, Anik MONOURY, Cédric MONTET, Stéphanie ORFILA, Jean- Pierre PALASSE, José PARADAS, Brigitte REDON, Emma RÉQUEJO, Christophe SACONNET, Jean- Olivier SAIZ, Mireille SPALACCI, Jean-Luc VALAT, Jürgen WAGNER, Fidèle YAO–KONAN.

2009

C'est au Lycée Libergier de Reims que s'est déroulé le 9ème colloque de l'association. Nous avons été accueillis par Christine Minetto et son équipe. Venus des quatre coins de France mais aussi d'Allemagne, de Belgique, de Porto Rico et même du Japon,

de nombreux participants se sont retrouvés autour du thème prometteur de «TICE et Langues, pratiques au quotidien».

Intervenants: Gérard MARTIN-KELLIE, IEN, Anik MONOURY, SD-TICE, Christian PUREN, Marie-Alice MÉDIONI, Betty ALBAGLY, Marie ANDRE-MILESI, Maria José ARÉVALO, Gilles BAILLAT, Mary-Jane BAUER, Laurence BERNARD, Annick BONNET, Agnès M.BOSCH IRIZARRY, Jean-Marc BRAUER, Pascale CATOIRE, Sylvie FLEUR, Olivier FONTANA, Manuel FRAU, Ronan GOARZIN, Isabelle GUIDAT, Jean-François JOUREAU, Christophe LABETOULLE, Marie LAINÉ, Claire LARSONNEUR, Damien LECROSNIER, Jenny LÉGER, Frank LEMERCIER, María Josefa MARCOS GARCIA, Monique MARNEFFE, Stéphanie ORFILA, Sylvain PERQUE, Gérard PETIT, Alyne PIAZZA DE RUDDER, Hani QOTB, Marioara SIMA, Nathalie VAN DER SANDEN-PIVA, Iria VÁZQUEZ MARIÑO.

2010

Accueillis par Christine Moral et son équipe, c'est au lycée Saint John Perse de Pau que les participants ont célébré le 10ème anniversaire du colloque Cyber-Langues. Le titre de ce colloque était «Langues et TICE: Sources, Ressources et Convergence».

Intervenants: Michel PEREZ, IGEN, Anik MONOURY, DGESCO, Betty ALBAGLY, Jacques AUREILLAN, Yvan BAPTISTE, Isabelle BONNASSIES, Elisabeth BUFFARD, Stéphane BUSUTTIL, Nadine CASTERA, Christine DEVELOTTE, Simon ENSOR, Olivier FONTANA, Nicolas GUICHON, Antton HARINORDOKI, Manon HÜBSCHER, Jean-François JOUREAU, Christophe LABETOULLE, Dominique LEIBA , Franck LEMERCIER, Rodolphe MAUREL, Laurent MIFFRE, Dominique PROVOT, Brigitte REDON, Sébastien RODELET, Sophie ROSENBERGER, Françoise TAUZER- SABATELLI, Beckie TISIOT, Jürgen WAGNER, Frédéric WOILLET.

2011

Au CRDP de Marly-le-Roi, et sous la houlette de Katrin Goldmann, le colloque dont le thème était :

« Échanges, réseaux sociaux et ressources numériques » a rassemblé des participants toujours plus

enthousiaste.

Intervenants : Anik MONOURY SD-TICE, ADEAF, ALTIBELLI Laurence, ARTAULT Emmanuelle, AVERMEDIA , AVERY Emma-Jane, BATS Claudine, BAUDUIN Roxana, BERNARD Laurence, BUFFARD Elisabeth, CNDP, DAMANI Kinjal, DIDIER, DUCROCQ Csilla, ENSOR Simon, FERRE Kédem, GOETHE INSTITUT, HABERT Jean-Louis, HACHETTE EDUCATION, JAEGLIN Christophe, JANVIER Romain, KALLYSTA, KNEIPP Étienne, KODRON Christoph, MOINET Frédérique, OFAJ, RAMBERT Jérôme, SABIRON Jean, SPALACCI Mireille, SPEEDLINGUA, Thibert Rémi,

Une présence sur d'autres événements :

Toujours présente dans de nombreuses manifestations TICE, cette année, l'association Cyber-langues a participé au jury du forum des enseignants innovants. Nous témoignons ainsi que nous sommes tous à l’œuvre dans nos académies.

Nous voulons encourager nos collègues à développer leur esprit d'initiative, leur auto-formation et aussi à dépasser leurs résistances premières pour accepter d'échanger et de mutualiser !

Cyber-Langues, c’est l’esprit de mutualisation.

permet de se tenir au courant du passé, du présent et du futur de

Cyber-Langues, de proposer des communications, de s'inscrire, de retrouver les comptes rendus des interventions.

Le site

Vous pouvez aussi nous retrouver sur Facebook:

et sur Twitter :

Le bureau de l'association, juin 2012

Betty Albagly, secrétaire-adjointe; Elisabeth Buffard, webmestre; Yvan Baptiste, chargé de communication; Katrin Goldmann, trésorière; Josiane Laval, présidente; Nathalie Magin, secrétaire; Alyne Piazza De rudder, vice-présidente

Programme du Colloque Cyber-Langues 2012

mardi 21 - 9h10/9h40

Ouverture du colloque au Lycée ZOLA

mardi 21 - 9h40/10h30

conférence plénière 1 en salle D17 Rémy DANQUIN et Anik MONOURY (par visioconférence) 'Ressources numériques et leurs usages sur le site éduSCOL LV'

mardi 21 - 10h30/11h20

conférence plénière 2 en salle D17 Frédérique MOINET 'Le travail collaboratif oral à distance à l’heure des réseaux sociaux numériques'

mardi 21 - 11h20/11h50

Présentation du bureau, de l'équipe locale et des partenaires

 

PAUSE

mardi 21 - 14h00/14h50

conférences // 1 et 2 en salle D19 Françoise TAUZER-SABATELLI, Thomas MONIOT, Gaël LE DRÉAU, Odile PAPIN 'Des ressources et des dispositifs pour relier langues et disciplines' par le SCEREN-CNDP-CRDP'

mardi 21 - 14h50/15h40

mardi 21 - 14h00/15h30

atelier 1 en salle D13

Kallysta 'KallyLang, un Laboratoire de langues nouvelle génération, entièrement numérique'

/

atelier 2 en salle B16

Emmanuelle ARTAULT - 'Images actives'

/

atelier 3 en salle B17 Laurent MIFFRE - ' Le vidéoprojecteur dans tous ses états (ou presque) le retour…'

 

PAUSE

mardi 21 - 16h00 /16h50

conférence // 3 en salle D11 Patrick OLIVA - 'L’usage de la vidéo dans le cadre d’un projet eTwinning'

mardi 21 - 16h50 /17h40

conférence // 4 en salle D10 Gérard ROUZIES - 'La re-ingénierie de ressources'

mardi 21 - 16h10 /17h40

atelier 4 en salle D13 Kallysta ‘Enseignement des langues au moyen d'une mallette de

baladodiffusion iPod - un laboratoire de langue nomade’

/

atelier 5 en salle B16 Kédem FERRE

'Google Docs vs TitanPad : interagir et collaborer à l’écrit'

/

atelier 6 en salle B17 Alyne PIAZZA DE RUDDER 'Alternatives aux réseaux sociaux pour un usage scolaire'

mardi 21 – 18h30 / 20h00

Visite de la ville (départ de la résidence universitaire – arrivée au restaurant)

mardi 21 - 20h30

Repas au Divan d'Antioche, 8 pl Forum des Cardeurs

mercredi 22 - 9h/9h50

conférence plénière 3 en salle D17 Jean SABIRON

'Combien de temps encore

l'établissement va-t-il demeurer un

obstacle au changement' ?’

mercredi 22 - 9h50/10h40

conférence plénière 4 en salle D17 Marie-José ARÉVALO 'La vidéo en cours de FLE : de la réception à la production'

PAUSE

mercredi 22 - 11h00/11h50

conférence plénière 5 en salle D17 Sylvie PRÉVOST- KORFF et Patrick NIETO 'Carnet de voyages en baladodiffusion'

PAUSE

mercredi 22 - 14h00/14h50

conférence // 5 en salle D19 Daniel LECLERCQ, Philippe ROBINEAU (BORDAS) ‘Dynamiser vos cours avec le manuel numérique de Hi there! 6e

mercredi 22 - 14h50/15h40

conférence // 6 en salle D10 Fabienne HEUX 'Utilisation d’Edmodo dans le cadre d’une correspondance électronique'

/

conférence // 7 en salle D11 Jean-François PIQUET et Patrice DALLE 'TICE et enseignement de la langue des signes'

mercredi 22 - 14h00/15h30

atelier 7 en salle D13 Kallysta

'Kolibri, un tout nouvel environnement pour le sous-titrage de ressources vidéos'

/

atelier 8 en salle B11 Etienne KNEIPP- 'Comment entraîner des élèves pour l’épreuve orale obligatoire du Baccalauréat professionnel en langue en utilisant des outils du Web 2 ?'

/

atelier 9 en salle B17 Pierre MONGIN et Nicolas LEVY - 'Les cartes mentales'

 

PAUSE

mercredi 22 - 16h00/16h50

conférence // 8 en salle D19 DIDIER 'Les manuels numériques Premium Didier :

une solution complète avec Labo de langue pour un pédagogie différenciée'

mercredi 22 - 16h50/17h40

conférence // 9 en salle D10 Anne CHOFFAT-DURR 'Feedback correctif en contexte d’échanges à distance'

mercredi 22 - 16h00/17h30

atelier 10 en salle D13 Kallysta 'Utilisation des tablettes tactiles iPad dans le cadre de l'enseignement des langues'

/

atelier 11 en salle B13 Mireille SPALACCI 'Exploiter le son numérique pour enseigner

la prononciation autrement'

/

atelier 12 en salle B16 Jérôme RAMBERT 'Mutualiser entre collègues sur un site Google'

Mercredi 22 - 17h45

Vin d'honneur

Mercredi 22 - 18h30/19h30

Assemblée générale de l’association D17

Mercredi 22 - 20h30

Repas au Cintra, 14 pl Jeanne d’Arc

jeudi 23 - 9h/9h50

conférence plénière 6 en salle D17 Elisabeth BUFFARD 'Vie 2.0'

jeudi 23 - 9h50/10h40

conférence plénière 7 en salle D17 Katrin GOLDMANN 'Audio Lingua, des ressources authentiques pour la compréhension orale'

 

PAUSE

jeudi 23 - 11h00/11h50

conférence //10 en salle D19 Fiorella CASCIATO- 'Apprentissage collaboratif, interculturel et lecture '

/

conférence// 11 en salle D10 Monique MARNEFFE

'Des pistes concrètes pour améliorer sa compréhension de l’oral'

/

conférence//12 en salle D11 Christelle MICHELET 'Travailler avec un ENT dès la 6e'

PAUSE

jeudi 23 - 14h00/14h50

conférence //13 en salle D19 Fabienne ALAIS-FERRAND et Laurent BOUZON (Hatier)

'Baladodiffusion et TICE au service de l’approche actionnelle en espagnol'

/

conférence //14 en salle D10 Marc-André JULLIAN et Gabriella VERNETTO - 'Des contes dans nos langues : promouvoir les langues régionales par les technologies'

jeudi 23 - 14h50/15h40

conférence //15 en salle D19 Evelyne LEDRU-GERMAIN (Hatier) ‘Rendre les élèves acteurs avec les ressources numériques en anglais palier 1’

/

conférence //16 en salle D11 Stéphanie WOESSNER - 'L’échange scolaire 2.0'

jeudi 23 - 14h00/15h30

atelier 13 en salle B16

Jean-Noël VOGRIG et Dominique BUISINE (Scérén LEPDA) 'Overseas Impressions'

/

atelier 14 en salle B17 Jürgen WAGNER 'Initiation au logiciel de présentation Prezi'

jeudi 23 - 15h45

CLOTURE du colloque en salle D17

DANQUIN Rémy et MONOURY Anik (en visio-conférence)

remy.danquin@education.gouv.fr

LES RESSOURCES NUMÉRIQUES ET LEURS USAGES SUR LE SITE ÉDUSCOL-LV

Conférence - Mardi 21 août - 9H40-10H30 - salle D17

Résumé de l'intervention:

Au sein du ministère de l’Éducation nationale, les TICE et le développement numérique font désormais partie intégrante des missions de la Direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO).

C'est dans ce cadre que le bureau des ressources et des usages contribue à offrir aux enseignants des aides

et des pistes afin de développer l'usage du numérique dans leur pratique pédagogique.

Le nouveau site éduSCOL possède une partie disciplinaire consacrée aux langues vivantes et régionales. Elle comporte diverses rubriques offrant une visibilité des actions menées au niveau national et de l'activité des académies. Ces informations sont en partie le résultat d'un travail collaboratif avec les réseaux nationaux qui participent à l'élaboration de banques de données telles que EDU'bases pour les usages et SIENE pour les ressources.

Comment se servir du site national pour s'informer sur les ressources numériques disponibles? Quelles aides peut-on y trouver pour l'usage de ces ressources? Quelles informations y sont disponibles? Ce sont les questions auxquelles cette intervention se propose de répondre.

Les intervenants:

Ministère éducation nationale, jeunesse, vie associative. Direction générale de l'enseignement scolaire. Bureau des ressources pédagogiques. DGESCO A3-2.

Professeur d’anglais dans l’académie de Créteil à ses débuts, Anik Monoury s’est vu confier diverses tâches dans le domaine des TICE et de l’enseignement des langues vivantes dès 1981 : auteur de didacticiels, formatrice, animatrice au CRDP, responsable de dossiers au rectorat de l’académie de Créteil. Elle a intégré le ministère de l’éducation nationale en 2003 en tant que responsable du pôle ressources langues vivantes et TICE. Anik Monoury, présente à tous les colloques, soutient Cyber-Langues depuis le début.

Rémy Danquin, professeur certifié d'allemand.

A enseigné dans l'académie de Lille (62) de 1998 à 2000.

Enseigne depuis 2000 dans l'académie de Créteil (93).

A suivi un cursus d'interprétation de conférence (allemand – anglais) à l'ISIT de 2007 à 2009.

Travaille à mi-temps comme expert langues vivantes à la DGESCO (ex-SDTICE) depuis 2009.

BORNE-MOINET Frédérique

Site web personnel : http://fmoinet.jimdo.com

Professeur d’allemand Lycée Jean Dautet, La Rochelle

LE TRAVAIL COLLABORATIF A DISTANCE A L'HEURE DES RESEAUX SOCIAUX NUMERIQUES

1.

La pédagogie Freinet à l’heure du Web 2.0 ?

Conférence - Mercredi 22 août – 10H30-11H20 – salle D17

Résumé de l'intervention:

La plupart des recherches montrent que les TICE, lorsqu’elles sont intégrées à l’enseignement / apprentissage des langues vivantes, permettent d’approfondir considérablement le travail écrit; leur utilisation pour le travail des activités langagières orales est plus récente et ouvre de nouvelles voies de recherche. En conséquence, notre expérimentation porte sur les conditions de l’intégration des ressources écrites et orales des réseaux sociaux numériques (de type Voxopop, Tele-Tandem) à l’enseignement/apprentissage d’une langue vivante lors d’un travail collaboratif franco-allemand à distance. Ces outils nous permettent en effet de mettre l’accent sur le travail des compétences orales, lors de la réalisation d'une macro-tâche (cette année, la préparation d'un débat). Ils permettent aussi une collaboration motivante et régulière avec des natifs, en intégrant les composantes communicationnelles aussi bien visuelles qu’acoustiques. La banalisation récente de l’utilisation de la visioconférence, grâce à des logiciels très simples d’accès et de bonne qualité tels que Skype, nous a en effet amenés à nous interroger sur les apports spécifiques de ce type de support ainsi qu’aux modalités de son exploitation pédagogique. Nous nous sommes orientés vers le travail oral synchrone et asynchrone en binôme binational, puisqu’il représente l’avantage d’augmenter très considérablement le temps d’expression de chacun des apprenants, par rapport à la visioconférence en séance plénière, souvent trop inhibante, ou au cours présentiel traditionnel, qui ne peut offrir à l’apprenant qu’un temps de parole limité. Les réseaux sociaux, quant à eux, peuvent aujourd’hui offrir à chaque apprenant une communication écrite et orale authentique avec un ou plusieurs natifs d’une durée bien supérieure, régulièrement, instantanément et à moindre coût, et ce dans et hors de l’espace-temps institutionnel. En cela, les nouveaux médias nous permettent de rejoindre une dynamique héritée de la pédagogie Freinet, basée sur une communication authentique et non pas simulée comme dans le cours de langue présentiel traditionnel. L’objectif est avant tout pragmatique: il s’agit de mesurer la validité du dispositif mis en place. Les dispositifs que nous avons testés cette année sont la plate-forme Moodle Tele-Tandem, proposée par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, et le réseau social Voxopop, basé sur le travail oral. L’expérimentation a eu lieu lors d’une correspondance binationale entre des lycéens de La Rochelle et de Heidelberg. La question posée est la suivante : dans quelles conditions d’encadrement la mise en place d’un travail collaboratif binational par internet permet-elle une meilleure acquisition de la langue cible, en termes de motivation, d’apprentissage interculturel et de progression à l'oral? A cet égard, nous insisterons sur la distinction entre communication et transmission. En effet, la transmission implique une pérennité, des valeurs, une institutionnalisation des échanges, ainsi qu’un

ancrage aussi symbolique que spatio-temporel. Il revient à l’enseignant de concevoir cette articulation entre communication et transmission, en utilisant notamment des dispositifs hybrides distanciel/présentiel, à partir desquels pourront se mettre en place les nouveaux modes d’enseignement/apprentissage.

Dans la mesure où l’autonomisation des apprenants est un de nos objectifs premiers, nous placerons les usages et les besoins des nouvelles générations d’élèves à la base de notre réflexion, en fonction des outils aujourd’hui disponibles. L’expérimentation participe aussi à la mise en place nécessaire d’une éducation aux médias, et fait appel à un large spectre de compétences, qui recouvre des domaines aussi bien sociaux que techniques, dans la mesure où le web 2.0 implique une collaboration entre les usagers: nous nous orientons vers un usage raisonné des nouveaux médias. L’étude de l’autonomisation des élèves recherchée ici permettra de proposer une redéfinition des rôles de l’enseignant en fonction du contexte technologique actuel.

Biographie :

Frédérique Borne-Moinet est professeure agrégée d’Allemand au Lycée Jean Dautet de La Rochelle et doctorante à l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle en co-tutelle avec l’Université Humboldt de Berlin. Sa thèse porte sur l’intégration des nouvelles technologies à l’apprentissage d’une langue vivante. Elle est intervenue au colloque Cyber-langues en 2011 et a été sélectionnée pour présenter son expérimentation au Forum des enseignants innovants en 2011 et 2012.

TAUZER-SABATELLI Françoise (Directions de l'édition), MONIOT Thomas,

LE DREAU Gaël et PAPIN Odile (Bureau français eTwinning)

SCEREN-CRDP

DES RESSOURCES ET DES DISPOSITIFS POUR RELIER LANGUES ET DISCIPLINES

SCEREN-CNDP-CRDP

Conférence en deux parties consécutives :

Mardi 21 août - 14H00-14H50 et Mardi 21 août - 14H50-15H40 - salle D19

Résumé de l'intervention :

Après avoir rappelé l’insistance des recommandations du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne ainsi que des instructions officielles françaises sur le fait de relier les enseignements des langues et des disciplines, nous montrerons concrètement :

comment les mettre en œuvre d’un point de vue méthodologique

comment dérouler des séquences pédagogiques et mettre en place des projets pédagogiques.

Nous illustrerons l’atelier avec des exemples de ressources numériques que le Scérén CNDP-CRDP est en train de concevoir sur des supports DVD ou en ligne libres d’accès (italien/arts, italien/histoire, anglais, allemand, espagnol/différentes disciplines, français langue étrangère et seconde, etc.).

JOUREAU Jean-François, JOUREAU Frédérique et DUPUY Dominique

KALLYLANG, UN LABORATOIRE DE LANGUES NOUVELLE GENERATION, ENTIEREMENT NUMERIQUE

Atelier - Mardi 21 août – 14H00-15H30 - salle D13

Résumé de l'intervention:

Dans une salle équipée de 16 machines standard, mise en place et utilisation d'une solution simple, souple et performante permettant de piloter la classe et de distribuer du travail différencié à chaque élève ou groupe d'élèves. Visualisation ou écoute de tous types de ressources, audio conférence, travail écrit, enregistrements numériques du travail y compris lors de communications par groupes. Possibilité vaste d'ateliers à mettre en place avec les élèves, avec la possibilité de collecter le travail pour évaluation. Une utilisation totale de tous types de médias y compris les podcasts qui peuvent être collectés ou fabriqués par l'enseignant avant distribution aux élèves.

Biographie:

Jean-François Joureau est directeur Général, éditeur de logiciels et distributeur de solutions informatiques pour l'éducation. Après avoir passé 22 ans chez le constructeur de solutions informatiques Apple, focalisé sur les besoins du secteur éducatif en matière de nouvelles technologies, il crée, en collaboration avec Claude Bratu, la société Kallysta. Cette structure met au point des solutions efficaces et innovantes pour l'éducation et plus particulièrement pour l'enseignement des langues. Ces solutions sont adoptées très rapidement et reconnues en France et à l'étranger.

Jean-François soutient l'association Cyber-Langues depuis les premières années. Il fait découvrir ses produits lors de la tenue de chaque colloque. Il a accompagné l'expérimentation Audio Nomade de la Région Aquitaine, mise en œuvre sur le terrain en 2003 notamment par Domingo Bayon Lopez, membre du bureau de l’association pendant 9 années.

KALLYSTA Immeuble le Castillan 1 rue de la Belette 91410 Dourdan M.(0)6 70 01 30 23

ARTAULT Emmanuelle

professeur d'anglais Collège Jean Jaurès, Clichy (92)

IMAGES ACTIVES

un nouvel outil pour animer et commenter les images

Atelier - Mardi 21 août – 14H00-15H30 - salle B16

Résumé de l'intervention:

Images Actives est un logiciel développé par le CRDP de Versailles. Il permet de commenter et d’annoter une image pour en faire une "image active". Le logiciel consiste à isoler un ou plusieurs éléments d’une image et d’y associer un commentaire écrit ou audio.

Plusieurs exploitations pédagogiques sont envisageables.

Bien sûr, l’enseignant peut utiliser cet outil pour créer des images à projeter en classe : document déclencheur de parole en anticipation d’un thème en début de séquence ou en support d’une compréhension orale, travail sur un tableau en faisant découvrir les éléments d’analyse au fur et à mesure, par exemple.

L’élève peut à son tour devenir actif, en créant lui-même ou par groupe, une "image active" : sur une activité ponctuelle suite à une activité de compréhension de l’oral ou de l’écrit, en activité de production écrite ou de production orale sur un thème donné. Nous pouvons également envisager un projet à plus long terme à partir de cet outil : une exploitation de voyage scolaire par exemple où à partir de la carte de la Grande-Bretagne, chaque groupe rend compte des différentes étapes du voyage, à l’écrit ou à l’oral.

Le résultat final peut ensuite être inséré dans une page de blog ou de site internet.

Les atouts sont multiples. Ce logiciel permet avant tout d’aboutir à une production finale de qualité permettant de mettre en valeur et de motiver certains élèves qui se trouveraient d’habitude en difficulté. Il permet également de faciliter le passage de la compréhension à la production qui est une tâche très complexe pour certains élèves.

Cet atelier se déroule donc en 2 temps :

dans un premier temps, je propose de montrer plusieurs exploitations concrètes de cet outil ;

dans un second temps, je propose de faire pratiquer les participants en leur faisant créer eux- mêmes une "image active".

Biographie:

Professeure d'anglais en collège depuis 8 ans et titulaire d'un DEA de didactique des langues, j'ai toujours été soucieuse de réfléchir aux différentes manières d'intégrer les TICE à l'enseignement/apprentissage des langues, encourageant ainsi les élèves à plus d'autonomie.

MIFFRE Laurent

Professeur d'anglais Collège Jean Amade Céret

LE VIDÉO-PROJECTEUR DANS TOUS SES ÉTATS (OU PRESQUE)

LE RETOUR

Atelier - Mardi 21 août – 14H00-15H30 – salle B17

Résumé de l'intervention:

Après être intervenu lors du colloque Cyber-Langues de Pau en 2010, un constat s'est imposé à moi:

- les techniques proposées dans la présentation semblaient correspondre aux attentes des participants, mais avec une certaine frustration: l'absence de pratique.

- l'utilisation du logiciel Keynotes (Mac only !!!), même si les méthodes exposées sont

transférables à tout logiciel, limitait mon propos aux utilisateurs Mac. Je me suis donc remis en question et j'ai exploré la face (pour moi) cachée de la vidéoprojection:

l'utilisation de Powerpoint et de Impress, de même que le logiciel Sankoré. Je souhaite proposer un atelier pratique, dans lequel les participants se verront exposer les techniques que j'utilise en classe quotidiennement, et sortiront en se disant: "Je l'ai fait ! Je sais faire ! Je vais l'utiliser dans ma classe !".

Au programme:

1. Mes premiers pas avec un vidéoprojecteur: Clôner l'affichage ou avoir une extension du bureau ?

2. Afficher un document iconographique et construire la trace écrite à la volée (utilisation de l'aperçu des documents Windows et d'un traitement de texte, création d'un modèle dans Word).

3. Mes premiers pas avec Powerpoint / Impress ou Keynotes: transition ou animation ? Quelle taille de caractère utiliser ? Comment organiser mes diapos ? Cas pratique: créer une série Flashcards et un Memory Game.

4. Corriger un exercice avec Powerpoint / Impress ou Keynotes. Afficher mes réponses dans un exercice, dans un tableau…

5. Travailler la syntaxe avec Sankoré: Je crée un exercice Drag and Drop, je fais manipuler les élèves au tableau.

6. Mettre en évidence dans un document écrit: de l'utilisation de Omnidazzle à une méthode plus élaborée avec Powerpoint / Impress ou Keynotes.

7. Sortir de Powerpoint / Impress ou Keynotes: Ajouter un lien externe ouvrir une application.

8. Une animation, une production orale: Animer des images, afficher une aide ponctuelle et s'effacer au profit des productions orales.

9. Fini les lecteurs de DVD et les écrans TV minuscules: Quelques pistes pour exploiter la vidéo avec Powerpoint / Impress ou Keynotes.

10. Et pourquoi pas poursuivre sur le site internet de l'établissement ou l' ENT ??? Je publie une vidéo à partir de ma présentation et j'y dépose un commentaire.

Biographie:

Pour résumer: professeur d'anglais actuellement en poste au collège de Céret dans les P.O., adepte des TICE et de l'univers Mac.

OLIVA Patrick

professeur d’italien Collège Roger Carcassonne, 13330 Pélissanne

L’USAGE DE LA VIDÉO DANS LE CADRE D'UN PROJET ETWINNING

(projet mené dans le cours d’italien)

Conférence - Mardi 21 août – 16H00-16H50 – salle D11

Résumé de l'intervention:

Surfant avec mes élèves de Collège sur la vague d’un projet eTwinning, nous voulions que nos amis

transalpins de Turin, nous découvrent de manière vivante et originale vertus de "ice-breaking".

C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers la vidéo pour réaliser notre entrée sur scène Malgré les difficultés inhérentes au travail collectif avec les élèves; en dépit de quelques coups de blues dont on ne fera jamais l’économie; et nonobstant une prise en main de l’outil vidéo qu’il faut à tout prix

démystifier, y compris avec l’aide des élèves - ce tournage fut une merveilleuse aventure Et ceci à tous niveaux!

et que cette originalité ait des

pédagogique!

Évidemment, au niveau des énormes acquis linguistiques des élèves, en italien, mais aussi sur le plan de la gestuelle du pays dont on étudie la langue, sans oublier l’énorme part d’autonomie dont s’approprient sans complexes les jeunes De l'idée de départ au tournage final, en passant par le scénario, les répétitions, la recherche des

accessoires et le montage

tout converge vers une libération de la parole et du geste si difficile à

atteindre, on le sait, dans le contexte plus rigide d’un cours traditionnel. La vidéo, comme le ferait également le théâtre, permet un tour de force qui est loin d’être anodin: associer à l’apprentissage d’une langue étrangère l’idée de plaisir et de récompense au sens noble du terme. Magie

les acteurs en herbe ne retiennent pas

que leurs répliques mais aussi celles de tout le groupe!

ou miracle

et puissant antidépresseur du prof soudain émerveillé

Une fois dans la boîte, le film est ensuite vu et revu comme un tube fait maison dont les élèves sont fiers

de fredonner les paroles

le tour de la famille et des amis! Et ce vécu fortement émotionnel, lié à des sensations de plaisir, de rires,

de beaux souvenirs, d’apprentissage sans effort est le meilleur des fixateurs pédagogiques! Résultat des courses pour mes élèves et moi-même: deux mois d'un travail collectif - souvent jubilatoire - pour un clip qui témoigne allègrement du bonheur d’apprendre et de la joie d’enseigner, face à un outil

exceptionnel! A consommer sans modération dans le cadre d’un

hyperludique qui se révèle enseignement sain et varié!

Car c’est leur film! C’est leur histoire! Et comptez sur eux pour que cela fasse

Biographie:

Ancien élève de l’École Normale Supérieure, Patrick Oliva enseigne l’italien dans un collège près d’Aix en Provence. Parallèlement à son métier de prof, il crée sa compagnie de théâtre et consacre tout son

Et

c’est le coup de foudre! De cet amour qui immortalise l’éphémère, naîtront quelques courts métrages et un moyen métrage, réalisés en auto-production. Les cloisons de sa vie n’étant pas étanches, et la greffe

d’une étoile dans une planète étant toujours féconde - cette passion pour les planches et l’image, on la retrouve telle quelle dans sa pratique pédagogique, où théâtre et vidéo diversifient l’enseignement et

l’apprentissage de l’italien

temps libre à la mise en scène. Son cheminement artistique croise un jour une caméra numérique

pour le plus grand bonheur de ses élèves!

ROUZIES Gérard

Enseignant & responsable TICE Département Langues Vivantes – Univ. Toulouse 3

LA RÉINGÉNIÉRIE DE RESSOURCES

Comment passer de l’analogique au numérique.

Conférence - Mardi 21 août – 16H50-17H40 – salle D10

Résumé de l'intervention:

La présentation est un retour d’expérience de réingénierie de ressources. Nous sommes partis de ressources papier et analogique (cassette audio) et nous avons crée un parcours destiné à l’autoformation et accessible sur la plate-forme Moodle de l’université Toulouse 3. Nous avons proposé la création de cette ressource en répondant à un appel à projet du Service Universitaire de Pédagogie. Le SUP accompagne le projet, l’encadre et surtout fournit une aide précieuse en la personne d’un ingénieur TICE. L’idée de départ était de réduire le temps de conception puisque nous partions déjà d’une ressource existante. Il nous semblait que la réingénierie prendrait moins de temps que la création proprement dite.

Je présente le cadre institutionnel dans lequel cette (re-)création a pu avoir lieu, la réflexion pédagogique qui s’est engagée entre les enseignants concepteurs car il y a une différence entre enseigner en présentiel et mettre en place des ressources qui seront exploitées par l’étudiant seul face la machine.

J’aborde dans un deuxième temps les problèmes techniques que nous avons rencontrés principalement pour la création des briques que sont les activités en présentant les solutions retenues en termes de logiciels et leur manipulation mais aussi les conséquences de ces solutions sur les choix didactiques opérés en amont.

La conclusion évoque le ressenti des enseignants et ce que ce travail collaboratif a pu nous apporter en fonction de nos attentes personnelles et de nos compétences de départ. Nous verrons aussi si la charge de travail s’est révélée moindre, comme nous l’espérions au début. Enfin nous évoquerons le retour des étudiants - encore anecdotique au moment où j’écris ces lignes puisque la ressource a été publiée en janvier. Je terminerai en présentant très brièvement les deux autres projets de création de ressources que nous venons de lancer en janvier 2012.

Biographie:

Enseignant d'anglais général et de spécialité au département de langues vivantes de l'université Toulouse 3 – Paul Sabatier depuis 2004 Responsable TICE et chargé du Centre de Ressources en Langues et de l'autoformation Membre du conseil de Direction du département Membre du comité de pilotage du SNAP (service informatique de la Faculté des sciences) Correspondant auprès du Pôle de Services Numériques (service informatiques centraux de l'université) Représentant du département auprès de RANACLES (Rassemblement National des Centres de Langues de l'Enseignement Supérieur)

JOUREAU Jean-François, JOUREAU Frédérique et DUPUY Dominique

ENSEIGNEMENT DES LANGUES AU MOYEN D'UNE MALETTE DE BALADODIFFUSION iPOD

Un laboratoire de langues nomade

Atelier - Mardi 21 août – 16h10 -17h40 - salle D13

Résumé de l'intervention:

Atelier de découverte d'une possibilité d'enseigner les langues avec l'utilisation des outils mis à jour dans le cadre de l'expérimentation Audio Nomade puis dans l'expérimentation iPod de la région Aquitaine et de l'académie de Versailles. Au moyen d'une Mallette Numérique contenant 16 baladeurs/enregistreurs iPod, un ordinateur portable et des outils de production multimédia et de podcasts, travail autour de l'enseignement d'une langue cible. Ecoute, visualisation de diaporama, lecture de texte, utilisation de podcasts, création et utilisation de scénarios hypertexte sur les baladeurs, enregistrement de ressources pour évaluation par l'enseignant, utilisation de ressources issues de synthèse vocale. Toutes les activités réalisables avec les outils audio nomades! Perspectives ouvertes avec les outils tactiles et WiFi type iPod Touch.

Biographie:

Jean-François Joureau est directeur Général, éditeur de logiciels et distributeur de solutions informatiques pour l'éducation. Après avoir passé 22 ans chez le constructeur de solutions informatiques Apple, focalisé sur les besoins du secteur éducatif en matière de nouvelles technologies, il crée, en collaboration avec Claude Bratu, la société Kallysta. Cette structure met au point des solutions efficaces et innovantes pour l'éducation et plus particulièrement pour l'enseignement des langues. Ces solutions sont adoptées très rapidement et reconnues en France et à l'étranger. Jean-François soutient l'association Cyber-Langues depuis les premières années. Il fait découvrir ses produits lors de la tenue de chaque colloque. Il a accompagné l'expérimentation Audio Nomade de la Région Aquitaine, mise en œuvre sur le terrain en 2003 notamment par Domingo Bayon Lopez, membre du bureau de l’association pendant 9 années.

KALLYSTA Immeuble le Castillan 1 rue de la Belette 91410 Dourdan M.(0)6 70 01 30 23

FERRE Kédem

Site web personnel: http://www.kedemferre.com

Référent pour les usages pédagogiques numérique Professeur d'anglais Lycée Aiguerande (Belleville-sur-Saône)

GOOGLE DOCS vs TITANPAD

Interagir et collaborer à l’écrit.

(TitanPad présente une interface en anglais uniquement)

Atelier - Mardi 21 août – 16H10-17H40 - salle B16

Résumé de l'intervention:

D'après les dernières études, les adolescents passent de plus en plus de temps connectés sur internet, et ce n'est pas une surprise. Il suffit de regarder les courbes exponentielles d'utilisation des smartphones chez les adolescents pour se rendre compte que les habitudes changent, qu'elles changent très vite, et que ce n'est pas près de s'arrêter. Et pour cause: il ne s'agit pas d'un simple effet de mode qui serait voué à disparaître à terme, mais d'un bouleversement sociologique qui redéfinit en profondeur la notion de l'être ensemble et du partage. En revanche, cette présence en ligne ne semble pas nécessairement aller de pair avec la maîtrise de l'internet, ni avec la connaissance des enjeux que cette présence en ligne implique. Nous devons donc prendre la mesure de ces changements, et éduquer les adolescents d'aujourd'hui à reconsidérer le web 2.0 en le faisant entrer dans nos classes, en redéfinissant les notions d'apprentissage et d'enseignement, et en favorisant ainsi l'émulation et l'entraide.

Cette interaction et ce partage auxquels les élèves sont habitués est une base sur laquelle s'appuyer. Car si les trois quarts des adolescents français déclarent avoir un compte Facebook, et passer de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, la transférabilité des savoir-faire n'est pas toujours automatique. Il faut donc passer de l'écriture-en-interaction-loisir à l'écriture-collaborative-à-l'école en redéfinissant de nouvelles règles d'enseignement-apprentissage que les outils de communication écrite en ligne impliquent.

Former les élèves à l’utilisation d’outils d’écriture collective, qu’elle soit collaborative ou coopérative, est donc devenu l’un des enjeux de notre enseignement, et la perspective actionnelle préconisée par le CECRL souligne d'ailleurs cette importance de l’inter-agir, et la nécessité d’apprendre à s’adapter au changement, qui est devenu l’une des composantes de notre société.

Cet atelier vous propose de tout vous faire découvrir sur ces deux outils d’écriture collaborative que sont les Google Documents et TitanPad, deux plate-formes permettant la mise en œuvre d’activités d’écriture en ligne.

Après une présentation détaillée du fonctionnement et des avantages de Google Documents et de TitanPad dans le cadre de l’enseignement des langues vivantes, vous aurez l’occasion de manipuler ces outils au travers d’activités de mise en situation qui vous permettront de saisir le potentiel et les limites de ces outils, que l’écriture demandée aux élèves soit collaborative ou coopérative, qu’elle soit synchrone ou asynchrone, d’invention ou d’argumentation.

Biographie:

Professeur d’anglais et référent pour les usages pédagogiques numériques au lycée Aiguerande à Belleville-sur-Saône dans l’académie de Lyon, Kédem Ferré participe actuellement à un projet de recherche-action sur les TICE en partenariat avec l’IFé, l’ENS et l’université de Lyon 2. Il est également intervenu en tant que formateur au PAF dans le cadre de l’ENS.

PIAZZA DE RUDDER Alyne

Site web:

Professeur d'anglais Formatrice Académie de Lille

ALTERNATIVE AUX RESEAUX SOCIAUX POUR UN USAGE SCOLAIRE

Twiducate et Edmodo: ils ont le goût, l’odeur et la saveur des réseaux sociaux entièrement sécurisés !

mais ils sont

(L'interface d'Edmodo et de Twiducate est en anglais)

Atelier - Mardi 21 août – 16H10-17H40 - salle B17

Résumé de l'intervention:

Qui n’a pas constaté avec consternation que même dans les classes de jeunes élèves la majorité des enfants ont ouvert un compte Facebook, parfois même sans le signaler à leurs parents! Ils créent des blogs, ils chattent sur MSN, ils twittent leur vie et parfois même règlent leurs comptes sur les réseaux sociaux.

Plutôt que de crier au loup, ne devons-nous pas former et avertir? Et plutôt que de critiquer, ne pouvons-nous pas chercher à accompagner? Le phénomène semble s’être accéléré de façon spectaculaire depuis 2 ou 3 ans dans mon collège. Plus par curiosité que par véritable intérêt, je me suis penchée sur la question pour décider une fois pour toute qu’il était hors de

Twitter en revanche me semblait nettement plus

intéressant, et j’ai pu travailler avec mes 3ème sur des comptes collectifs sans le moindre problème et avec pas mal de réussite. J’avais par ailleurs exploité sans hésiter les générateurs de faux profils Facebook pour proposer des tâches de production écrite créatives à mes élèves (le plus bel usage de ces outils fut la création d’un profil Charles Dickens après une visite d’exposition) mais également pour créer des supports à la compréhension écrite intéressants puisqu’ils permettent de créer de l’implicite et de développer des stratégies de lecture non linéaire. Tout cela ayant suscité chez mes élèves une vraie demande d’utilisation des réseaux sociaux pour le cours, j’ai entrepris de chercher des alternatives, sécurisées, fermées et surtout permettant un contrôle des publication. Ce sont les deux outils que j’ai adoptés que je vais présenter dans cet atelier:

question d’utiliser Facebook dans le cadre de la classe

Edmodo comme alternative à Facebook (et si on le souhaite, véritable alternative à l’ENT)

Twiducate comme alternative à Twitter (enrichi!)

Au cours de l’atelier, les participants pourront découvrir les plate-formes en tant qu’élèves, de façon à se rendre de compte de ce qui est possible (interagir avec son professeur en privé, interagir de façon publique avec l’ensemble

et ce qui

est impossible (interagir de façon privée avec un autre élève, se créer un compte indépendamment de la classe,

Ils pourront ensuite se créer des comptes

d’enseignants de façon à prendre connaissance des fonctions d’administration et de contrôle. Ils pourront enfin,

s’ils le souhaitent et s’ils ont le temps, s’amuser à créer de faux profils Facebook, de faux textos des ressources pouvant permettre d’amorcer un travail sur les réseaux sociaux avec leurs élèves.

afin de produire

entrer en communication avec des personnes extérieures au projet

du groupe, poster des images, vidéos, enregistrements vocaux

,

commenter les publications des autres

).

)

Biographie:

Je suis professeur certifiée d'anglais dans un collège de ZEP du bassin minier depuis 13 ans, formatrice anglais dans l'académie de Lille, co-webmestre du portail Interlangues et Interlocutrice Académique pour les langues et les TICE. Je travaille depuis 9 ou 10 avec les TICE en classe et j'interviens sur les formations TICE-anglais du PAF depuis 6 ans. J'ai blogué avec mes élèves après le colloque 2005 à Orléans, utilisé Didapages après le colloque de Reims en 2009,

et comme il a été question, lors du colloque

commencé la balado-diffusion avec les moyens du bord en 2008

2011, de Twitter et des réseaux sociaux, ma curiosité m'a menée à me pencher sur la question et à intégrer ce nouvel outil à ma palette!

SABIRON Jean

COMBIEN DE TEMPS ENCORE… L'ETABLISSEMENT VA-T-IL DEMEURER UN OBSTACLE AU CHANGEMENT ?

Conférence - Mercredi 22 août – 9H00-9H50 – salle D17

Résumé de l'intervention:

Dans cette dernière (=ultime) communication Cyber-Langues: j'envisage de rappeler brièvement notre credo didactique partagé, en didactique de l'anglais, et de profiler quelques axes utopiques, volontairement provocateurs, selon ce cheminement probable:

1- Évolutions "ressenties" depuis le Congrès de Marly 2011

- l'externalisation définitive de la compréhension orale :

- l'écoute en ligne et le cycle confortable des 7 jours de disponibilité,

- quelques réflexions sur la baladodiffusion.

2- Dans nos vagues successives d'enthousiasmes "communicatifs"," cognitifs", et "actionnels", nous continuons de sous-estimer :

- le "quantitatif "dans le contenu, et le volume horaire requis pour progresser

d'un niveau CECRL, (

- le rôle du connu ou de l'attendu dans les tâches de compréhension,

- l'apprentissage expérientiel en classe ou à distance.

oui, je sais, "c'est le Ministère qui

!!!" )

3 - Insistance sur l'approche cognitive

- alternance onomasio/sémasio : Top-Down vs. "from scratch"

- Flexibilité cognitive: (multifocalité, redondance, jeux, )

4- L'essence du présentiel :

- recentrage vers la communication "post compréhension externalisée",

- préparation des tâches guidées, calibrées, limitées en volume et en temps ,

- validation des acquis, consolidation, activités Haut Niveau, et esprit critique

- la mémoire langagière du groupe, (son glossaire) et sa mise en mémoire(s)

- lieu d'évaluation personnelle.

5- Décloisonnements & nouvelle distribution du temps et des lieux , ainsi que des emplois du temps de l'enseignant (en vue de supprimer le GDP des élèves de Secondes en Juin)

6 - L'heureuse obligation de l'autonomisation (langagière, procédurale, et citoyenne) et une proposition formation procédurale, "apprendre à apprendre" : M.Y.O. = make your own (learning material) : Peut-on enseigner l'auto-didactisation ? 7 - Enfin, quel service public peut aider les collègues qui s'estiment "précaires linguistiques" , une

précarité "objective", ou bien "ressentie"

?

Biographie :

Jean Sabiron est maître de Conférences en didactique de l'anglais, spécialiste des ressources et de leur intégration en dispositifs hybrides, consultant en formation linguistique. Jean Sabiron a pour Cyber- Langues présenté plusieurs conférences. En 2002, il présentait «une avancée technologique en matière d'écoute individualisée, un outil d'autonomie pour la langue étrangère orale» … : le baladeur numérique

Il terminait son intervention par «nous intégrons l'outil non pas parce qu'il existe, mais parce qu'il sert

Les expérimentations de

notre objectif de passage par étapes vers l'autonomisation de l'apprenant» baladodiffusion allaient voir le jour dans les classes de langues.

ARÉVALO, María José

Professeur de FLE Collège/Lycée Ayalde (Groupe COAS) Bilbao, (Espagne)

LA VIDEO EN COURS DE FLE : DE LA RECEPTION À LA PRODUCTION

Conférence - Mercredi 22 août – 9H50-10H40 – salle D17

Résumé de l'intervention:

Depuis la parution de sites de partage de vidéos sur l'Internet, le professeur de langues n’a que l’embarras du choix, il peut se trouver face à trop de matériel dont l’usage en classe de langue peut paraître trop ludique et donc inutile pour un apprentissage efficace. Nous proposons ici quelques pistes didactiques pour bien exploiter ces documents variés et motivants qui enrichiront les cours de langues vivantes:

La publicité comme support attrayant car il s’agit de documents courts et très bien faits qui présentent souvent une grande richesse du point de vue communicatif.

Les bandes-annonces de films actuels dont l’usage peut

aller de la compréhension orale au déclenchement de l’expression orale.

Les clips de chansons qui nous offrent un large éventail d’activités dans toutes les compétences langagières.

Tout ce matériel semble inépuisable car nous pouvons sélectionner d’autres documents tels que les court métrages, les nouvelles ou les génériques de télévision et les adapter à tout niveau de langue. Nous expliquerons aussi quelques astuces techniques que pourront nous aider en cas de difficulté lors de la mise en place de ces activités.

Mais pourquoi rester sur la réception si nous avons les outils pour faire que les élèves fabriquent leurs propres vidéos ? Toujours axés sur l’apprentissage linguistique et la civilisation de la langue cible nous montrerons quelques travaux que nos apprenants ont élaborés en cours de FLE pour approfondir la littérature française et mieux comprendre le langage audiovisuel. Il va sans dire qu’une fois évalué et présenté en classe le travail est mis à disposition des internautes pour que tout le monde puisse en profiter.

Biographie:

Professeur de FLE depuis une quinzaine d’années en Espagne et auteur d’une thèse dont le titre est: "La compréhension du texte argumentatif en FLE". Intéressée du point de vue de la recherche sur la linguistique textuelle et l’intégration des TICE en cours de LV. J’ai aussi participé à des congrès avec des communications qui cherchent à concilier la théorie et la pratique dans la salle de classe. Passionnée du français et de la lecture, voilà mon défi à partager avec mes élèves adolescents.

PREVOT-KORFF Sylvie et NIETO Patrick

Professeur d'allemand Lycée Empéri Salon de Provence Professeur d'espagnol Lycée Jean Cocteau Miramas

CARNET DE VOYAGES EN BALADODIFFUSION

Compte rendu d'un projet réalisé au cours l'expérimentation baladodiffusion menée dans l'Académie d'Aix-Marseille

Conférence – mercredi 22 août – 11H00-11H50 – salle D17

Résumé de l'intervention:

Depuis 2 ans est menée dans l'académie d'Aix-Marseille une expérimentation baladodiffusion conduite par l'inspection de langues avec l'appui du Pôle TICE. Plus d'une trentaine d'établissements du secondaire participent à cette expérimentation. Des baladeurs ont été mis à disposition des professeurs et des élèves. C'est le cas, notamment pour Sylvie PREVOT -KORFF et ses élèves qui ont réalisé le projet « Carnet de voyages en baladodiffusion ».

Ce projet a été réalisé en 2011 dans le cadre de l’échange franco-allemand entre le lycée Empéri de Salon de Provence et la Goetheschule-Wetzlar, avec le soutien de l’OFAJ (qui a sélectionné ce projet dans le cadre du Réseau des projets scolaires franco-allemands et réalisé une vidéo du projet sur les lieux de l’échange) et celui de l’Académie d’Aix-Marseille (qui a prêté les baladeurs).

Des tandems franco-allemands d’élèves de seconde et première avaient pendant leur séjour chez leur correspondant à produire des témoignages visuels et sonores personnels sur les lieux visités et sur les expériences vécues à l’occasion du programme de l’échange. Une feuille de route permettant de cadrer la démarche pédagogique tout en laissant le libre choix des sujets avaient été mise à la disposition des élèves par les professeurs organisateurs.

L’ensemble des témoignages recueillis ont été présentés dans une mosaïque numérique qui rend compte de l’originalité et de la diversité des regards issus d’une rencontre interculturelle de jeunes soutenue par les TICE, ainsi que de l’apport de la baladodiffusion dans l’acquisition de compétences linguistiques orales.

Les « Carnets de voyage en baladodiffusion » (« Akustische Reisebilder auf Podcast ») sont accessibles sur le site des deux établissements français et allemand concernés aux adresses suivantes :

- http://www.lyc-emperi.ac-aix-marseille.fr/ (site du lycée Empéri de Salon de Provence)

- http://www.goetheschule-praesentiert.de/ (site de la Goetheschule –Wetzlar)

Biographie:

Sylvie PREVOT-KORFF : professeur d’Allemand au lycée Empéri de SALON de PROVENCE/ COTICE/ formatrice USATICE (Académie d’Aix-Marseille).

Patrick NIETO : professeur d'espagnol au lycée Jean Cocteau de MIRAMAS et Animateur TICE dans le réseau AC@R (Accueil Conseil Accompagnement et Ressource) du Pôle TICE de l'Académie d'Aix- Marseille. Chargé depuis 2 ans du suivi de l'expérimentation baladodiffusion menée dans l'académie d'Aix- Marseille. Créateur du portail web www.planetespagnol.net proposant depuis l'année dernière un labo de langue en ligne consacré à l'apprentissage de la langue espagnole.

LECLERCQ Daniel et ROBINEAU Philippe

EDITIONS BORDAS

31, avenue Pierre de Coubertin 75013 PARIS 01 72 36 40 00

DYNAMISER VOS COURS AVEC LE MANUEL NUMÉRIQUE DE HI THERE! 6E

Conférence - mercredi 22 août – 14H-14H50 - salle D19

Résumé de l'intervention:

Avec le manuel numérique enrichi Premium de Hi there! 6e, vous disposez d’un unique support pour projeter votre manuel en classe et accrocher l’attention des élèves avec la série vidéo (réalisée par Cambridge University Press/Helbing Languages) et la série audio Cousins, l’une et l’autre étant fortement ancrées dans la culture anglophone et adaptées aux élèves de 6ème.

La palette d’outils (surligneur, zoom, cache, spots, traitement de texte, micro pour s’enregistrer,…) vous permet d’annoter le manuel et d’animer vos séances. Vos élèves peuvent s’enregistrer ou s’entraîner à l’oral grâce à l’outil « micro » et au lecteur multipistes. Vous disposez aussi d’un espace de création de cours afin de personnaliser votre manuel ou créer des séquences en intégrant vos propres ressources. Vous pouvez également projeter en cours le Workbook corrigé ou consulter le Livre du professeur à partir d’un seul support.

Le manuel numérique de Hi there! 6e vous offre accès aux cartes interactives et aux karaokés en plus d’une trentaine d’activités interactives étroitement liées au manuel et au Workbook qui proposent un entraînement ludique à la compréhension de l'oral et facilitent l'acquisition du lexique et la pratique de la phonologie.

Biographie des intervenants:

Daniel LECLERCQ, IA-IPR d'anglais à Lille puis à Montpellier est co-auteur d'ouvrages au CRDP de Créteil et du Nord Pas de Calais.

Philippe Robineau: Professeur d'anglais en collège, j'utilise régulièrement le TNI dans mes cours depuis quelques années. Je travaille aussi au sein de la Dgesco bureau A3-2 (ex-SDTICE) à l'animation nationale sur les ressources numériques aux côtés d'Anik Monoury. Ma collaboration au manuel «Hi There» de Bordas est ma première expérience de conception d'un manuel.

HEUX Fabienne

Professeur d’anglais Académie de Nancy-Metz

UTILISATION D'EDMODO DANS LE CADRE D'UNE CORRESPONDANCE ELECTRONIQUE

(Edmodo présente une interface en anglais, parfois (mal) traduite)

Conférence – mercredi 22 août – 14H50-15H40 – salle D10

Résumé de l'intervention:

Edmodo est un réseau social à vocation pédagogique, gratuit et sécurisé, que j’utilise comme support d’interaction écrite dans le cadre d’un atelier de correspondance avec une classe américaine. Il est proposé aux élèves français et américains relevant de cet atelier d’apprendre à faire connaissance en utilisant la langue cible (l’anglais pour les élèves français et vice versa) et à travers des activités leur permettant d’échanger sur leurs modes de vie, leurs goûts, leurs environnements respectifs, leurs projets, etc. Simple à manipuler et orienté «enseignement», Edmodo crée un espace d’échange virtuel aux multiples possibilités et au contexte motivant puisque l’écrit est utilisé dans une vraie situation de communication et l’interculturalité, bien présente.

Mon intervention consistera d’abord à présenter l’interface d’Edmodo, très proche de celle de Facebook, puis les quelques étapes nécessaires à sa mise en place. Je m’attacherai ensuite à en montrer la facilité d’utilisation ainsi qu’à en décrire les fonctionnalités de base et d’autres types d’exploitation. Je ferai finalement un bilan de cette première expérimentation et proposerai quelques perspectives qui, je l’espère, permettront à mes collègues de s’approprier cet outil et d’aller plus loin encore.

Biographie:

Enseignante depuis douze ans, je partage mon service entre un collège de Nancy et l’Hôpital d’Enfants de Nancy-Brabois, où j’enseigne en tant que professeur mis à la disposition de l’association AISCObam (Aide Scolaire Bénévole aux Adolescents Malades). C’est dans le contexte très spécifique de l’enseignement en milieu hospitalier et, plus précisément, de l’enseignement en chambre stérile, que j’ai commencé à utiliser les nouvelles technologies. Ma préoccupation principale est d’optimiser l’exposition à la langue, quelles que soient les conditions d’enseignement, et de développer l’interaction, qu’elle soit orale ou écrite.

PIQUET Jean-François et DALLE Patrice

enseignant de langue des signes ASP-IRIS

professeur université de Toulouse

TICE ET ENSEIGNEMENT DE LA LANGUE DES SIGNES

Utilisation de LogiSigne pour enseigner la langue des signes en milieu scolaire

Conférence – Mercredi 22 août – 14H50-15H40 - salle D11

Résumé de l'intervention:

Nous présentons un compte-rendu d’expérimentation de plusieurs logiciels de la suite LogiSigne réalisée

à l’IRIT (université de Toulouse) pour l’enseignement de la langue des signes française (LSF) à des élèves sourds de niveau collège.

La langue des signes est pour ces élèves une première langue. L’enseignement s’appuie sur le référentiel européen des langues, adapté pour la langue des signes (niveau A2) et vise à leur donner une maîtrise et un recul sur leur propre langue.

Ces élèves pratiquent la LSF, plus ou moins bien suivant leur histoire personnelle, mais ils n’ont jamais eu l’occasion de la traiter comme un objet formel, d’observer, de manipuler ou d’évaluer leur propre production. Or ceci est indispensable si l’on veut que la LSF devienne un outil d’acquisition de connaissances dans le cadre scolaire et si l’on veut que ces élèves en maîtrisent tous les registres et toutes les fonctionnalités.

La LSF n’a pas de forme écrite. Pour en obtenir une trace et pouvoir l’observer et l’analyser, on va donc utiliser le support vidéo, que ce soit pour donner des énoncés à analyser, pour fournir des exemples, pour fabriquer des exercices ou pour enregistrer les productions des élèves. Pour pouvoir traiter ces documents et parler de leur contenu, les fonctions d’enregistrement, de montage et de visualisation ne suffisent pas, on a besoin d’outils spécifiques à la LSF. Nous montrons des exemples d’outils de la suite LogiSigne, permettant d’annoter et de corriger, en LSF, une production des élèves et de leur fournir l’équivalent d’une copie corrigée,de garder une trace de la LSF sous forme d’images et de décomposer et de visualiser le fonctionnement de la LSF. Nous présentons comment nous utilisons ces outils en classe avec des élèves sourds de niveau collège et nous montrons les bénéfices qu’ils en retirent dans la prise de conscience de leur propre langue.

Biographie:

Jean-François Piquet est professeur de langue des Signes française (LSF) depuis plus de 20 ans. Lui- même sourd de naissance, il enseigne la LSF aux élèves sourds (LSF 1ère langue) ou entendants (LSF, langue optionnelle) ainsi qu’à des adultes entendants. Dans le cadre de l’association ASP IRIS, dont le rôle est de promouvoir la LSF, il participe également à des recherches sur l’enseignement de la LSF et il est responsable du site E.LSF http://enseignement-lsf.com. Par ailleurs il est aussi comédien et se produit en one man show en LSF : http://www.jef-s.com

Patrice Dalle est professeur de l’université Paul Sabatier (Toulouse 3) et dirige une équipe de recherches

à l’IRIT sur l’analyse de la langue des signes, qui a réalisé la suite logicielle LogiSigne, dans le cadre du pôle de recherche tolosan sur la LSF, PRESTO.

JOUREAU Jean-François, JOUREAU Frédérique et DUPUY Dominique

KOLIBRI, UN TOUT NOUVEL ENVIRONNEMENT POUR LE SOUS-TITRAGE DE RESSOURCES VIDEOS

Atelier – Mercredi 22 août – 14H00 - 15H30 - salle D13

Résumé de l'intervention:

Dans une salle équipée de 16 machines standard, mise en place et utilisation d'une solution simple pour la préparation de ressources vidéos. Kolibri est un logiciel de sous-titrage très évolué. Il gère le sous-titrage, bien sûr, mais aussi le multi- pistes audio, le chapitrage, l'import de fichiers SRT, l'utilisation de ressources vidéos de tous types de formats, l'export simultané en formats multiples. Tous les éléments pour la préparation de ressources adaptées aux séquences de travail que vous imaginez pour vos élèves. Kolibri un logiciel simple et efficace, avec une interface élégante et compréhensible, permettant une navigation intelligente à l'intérieur de votre ressource. C'est un logiciel novateur et de qualité professionnelle. Il est intégré désormais dans la palette d'outils mis à disposition dans les mallettes de baladodiffusion de Kallysta.

Biographie:

Jean-François Joureau est directeur Général, éditeur de logiciels et distributeur de solutions informatiques pour l'éducation. Après avoir passé 22 ans chez le constructeur de solutions informatiques Apple, focalisé sur les besoins du secteur éducatif en matière de nouvelles technologies, il crée, en collaboration avec Claude Bratu, la société Kallysta. Cette structure met au point des solutions efficaces et innovantes pour l'éducation et plus particulièrement pour l'enseignement des langues. Ces solutions sont adoptées très rapidement et reconnues en France et à l'étranger. Jean-François soutient l'association Cyber-Langues depuis les premières années. Il fait découvrir ses produits lors de la tenue de chaque colloque. Il a accompagné l'expérimentation Audio Nomade de la Région Aquitaine, mise en œuvre sur le terrain en 2003 notamment par Domingo Bayon Lopez, membre du bureau de l’association pendant 9 années.

KALLYSTA Immeuble le Castillan 1 rue de la Belette 91410 Dourdan M.(0)6 70 01 30 23

KNEIPP Étienne

Enseignant d'allemand en Lycée professionnel Formateur TICE académie de Nancy Metz, Membre de la Mission TICE du rectorat de Nancy-Metz Travail transfrontalier Académie Nancy-Metz / Saarland: DNL + TICE et langues LP Nominé de Sarreguemines 57200 Rectorat de Nancy-Metz

EXPRESSION ORALE EN CONTINU

Comment entraîner des élèves pour l’épreuve orale obligatoire du Baccalauréat professionnel en langue en utilisant les outils du web 2.0 ?

Atelier - mercredi 22 août - 14H00-15H30 - salle B11

Résumé de l'intervention:

Comment entraîner des élèves pour l’épreuve orale obligatoire du Baccalauréat professionnel en langue en utilisant des outils du Web 2.0 ? En juin 2012, les élèves devront s’exprimer en production orale continue sur un des trois thèmes présentés par eux et validés par l’enseignant.

Le jour de l’examen, le professeur interrogateur en choisit un et l’élève le présente durant 5 minutes. Le tout se fera en Expression Orale en continu et en langue étrangère.

J’ai ainsi mis à disposition des outils gratuits du Web 2.0. D’une part l’élève doit pouvoir s'entraîner, s’enregistrer facilement et par ailleurs son professeur doit pouvoir voir ce que l’élève a bien ou mal fait pour ainsi l’aider à améliorer son expression orale.

J’ai choisi deux familles d’outils: deux outils d’enregistrement sur le net et deux outils qui permettent le contact entre le professeur et l’élève.

L’outil d’enregistrement est VOCAROO et/ou un outil pour smartphone android: Audio, Photo. L’outil de

contact et d’échange est la messagerie GMAIL Par ailleurs l' élève doit pouvoir avoir une trace de ces travaux et des conseils et corrections du professeur.

Je propose ici un blog sécurisé HAUTETFORT ou le blog POSTEROUS, des outils de Web2.0 qui permettront à l'élève de disposer d'un cahier de cours "numérique" à sa disposition. L’approche de ces outils est très simple pour le professeur (qui n’a pas besoin d’être un spécialiste de l’internet) et bien sûr pour l’élève (beaucoup plus expert dans ce domaine !)

Biographie:

Enseignant d'allemand en Lycée Professionnel, confronté dès le départ aux difficultés des élèves et de classes hétérogènes. Il fallait une approche nouvelle de l'élève sorti de troisième pour le réconcilier avec le milieu scolaire et le remotiver. Dès le début de sa carrière, il s'est tourné vers les technologies nouvelles pour permettre aux élèves une approche différenciée et plus adaptée à leur niveau. ll gère le site national de l'association des profs d'allemand de France (ADEAF) ainsi qu'une liste de diffusion nationale de plus de 1600 membres. Il est également formateur de formateurs dans le domaine des TICE et travaille à la Mission TICE du rectorat de Nancy-Metz depuis 1992. Par ailleurs il est également engagé dans le transfrontalier entre l'Académie Nancy-Metz et le Land de Sarre dans le domaine des DNL et TICE & langues. Des vidéos authentiques didactisées ont été élaborées pour la langue allemande et la langue française. Ces vidéos sont mises actuellement sur un ENT saarlor franco allemand et permettent ainsi aux élèves une approche différenciée.

MONGIN Pierre et LEVY Nicolas

auteur d’ouvrages sur le mind mapping chez Dunod et Eyrolles Intervenant Universités de Lille et de Provence, Urfist Lyon, ESJ, CRDP Nord pas de calais

Formateur-Conférencier en France et en Italie Méthodes pédagogiques basées sur les neurosciences Président de l'Association loi 1901 pour le Développement des Cartes Mentales (ADCM)

ENSEIGNEMENT ET APPRENTISSAGE DES LANGUES ETRANGERES PAR ET AVEC LES CARTES MENTALES

(Exemples pour le cours d’italien)

Atelier – Mercredi 22 août – 14H00-15H30 – salle B17

Résumé de l'intervention:

Les cartes mentales (dites aussi heuristiques ou mind mapping) sont une façon non-linguistique de présenter l’information, ce qui en fait tout le paradoxe quand il s’agit d’enseigner une langue. L’objectif de l’atelier est de montrer comment à l’aide des cartes mentales et d’un logiciel libre de mind mapping, il est possible d’améliorer l’apprentissage et surtout la construction de connaissances dans une langue étrangère. Des exemples issues d’expérience en cours dans l’académie du Nord pas de Calais, illustreront l’intervention.

Les cartes mentales sont composée d’ "ELEMENTS" de localisation qui structurent, repèrent, organisent et ordonnent l’espace. Ce sont:

un centre, point focal référent de l’ensemble; une périphérie reliée au centre par des branches ramifiées et arborescentes. Cela forme une trame qui relie tout, accompagne et guide l’œil. Il n’y a rien qui flotte et qui ne soit relié au centre au moins une fois par une ligne.

des éléments verbaux liés au langage qui sont des mots-clefs avec variations de typographie, de couleur, et des nombres pouvant indiquer une séquence etc.

Des éléments non verbaux: des points, des lignes, des contours, des images et formes variées, des couleurs, des symboles, des flèches, des codes, des abréviations, des icônes, des glyphes etc. Elles mixent vocabulaire, grammaire et éléments de communication. Elles permettent de lier mots, images, couleurs, contexte présentés de la même manière en français et en langue étrangère à l’instar d’une carte géographique. La construction d’une carte mère en français, permet de découvrir une autre façon d’écrire dans sa propre langue. L’apprenant crée ainsi une "géographie" des éléments d’articulation de sa langue maternelle, qu’il retrouvera dans toutes les langues étrangères qu’il apprendra, d’où son intérêt lors des classes bi-langues. Toutes les articulations majeures permettant de se repérer dans le temps et dans l’espace sont ainsi réunies en une seule carte. Plus étonnant, les différentes expériences menées montrent que le fait de se renforcer par la création d’une carte mentale dans sa langue originelle permet de faire aussitôt des progrès dans la langue étrangère visée. Le support informatique avec un logiciel libre comme Freeplane permet de recomposer des ensembles de phrases par simple glisser-déposer.

Lors de cette intervention, seront détaillés :

En une première carte, mise en place progressive des éléments principaux de vocabulaire, de grammaire et de communication du français.

Traduction des éléments de cette carte en italien et obtention d'une deuxième carte.

Utilisation de ces deux cartes "Zéro" pour comprendre et s'exprimer en italien.

Description d'une troisième carte représentant différentes catégories de dialogue en français.

Traduction des phrases types de cette carte en italien et obtention d'une quatrième carte.

Utilisation de ces deux dernières cartes "Communication" pour dialoguer en italien.

Exemples d'utilisation par des enseignants.

Conclusion et perspectives pour le "Verbe".

Biographie:

Ancien professeur associé à l’Université de Lille 1, Pierre Mongin est l'auteur de 6 ouvrages sur le mind mapping, traduit en japonais, coréen, espagnol, vietnamien et italien (en cours)

Nicolas Lévy: Pratique du mind mapping depuis plus de 20 ans avec des activités de recherche et d'enseignement (Médecine, Neurosciences, Langues, Pédagogie )

EDITIONS DIDIER

Les éditions Didier 13 rue de l’Odéon 75006 PARIS

LES MANUELS NUMERIQUES PREMIUM DIDIER: UNE SOLUTION COMPLETE AVEC LABO DE LANGUE POUR UNE PEDAGOGIE DIFERENCIEE

Conférence - mercredi 22 août – 16H00-16H50 – salle D19

Résumé de l'intervention:

Découvrez les manuels numériques Premium Didier enrichis de nombreuses ressources multimédia. Ils contribuent à animer les cours et alléger les cartables.

Ils contiennent l'intégralité du manuel papier, des ressources associées accessibles à partir des pages, une palette d’outils pour animer les cours et un labo de langue intégré (pour les méthodes de langue). Cet outil d’échanges facilite pour l’enseignant une pédagogie différenciée et encourage le travail en autonomie des élèves. Dans l’attente de vous rencontrer!

CHOFFAT-DÜRR Anne

Doctorante didactique des langues / sciences du langage Formatrice anglais IUFM - Université de Lorraine

FEEDBACK CORRECTIF EN CONTEXTE D'ÉCHANGES À DISTANCE

Comment de jeunes apprenants en contexte scolaire mobilisent leurs compétences métacognitives

Conférence - mercredi 22 août - 16H50-17H40 - salle D10

Résumé de l'intervention:

A l’heure où l’apprentissage d’une langue étrangère est exigé à l’école primaire avec désormais obligation d’atteindre un niveau cible consensuel entre des pays; à l’heure où l’intégration des TICE ne répond plus à la question de savoir s’il faut les intégrer aux pratiques, mais de savoir comment elles s’y intègrent; à l’heure où la pédagogie de projet et l’approche socio-constructiviste trouvent leurs lettres de noblesse, on constate la prise en compte de tous ces postulats par certains enseignants du premier degré. Ayant recours à des scénarios d’apprentissage incluant des activités motivées par des projets d’échanges à distance, ils établissent des liens avec une classe partenaire à l’étranger pour répondre au besoin de s’inscrire dans une démarche qui "fasse sens". Si les objectifs avancés par les enseignants sont principalement communicatifs et culturels, on observe toutefois que les jeunes apprenants expriment davantage une volonté de collaborer aux apprentissages des langues entre les deux groupes distants. Dans le cadre de ma recherche, je suis des classes de cycle 3 impliquées dans des partenariats franco- britanniques. Préalablement à ce travail, j'ai mené une enquête préliminaire afin de collecter des données quantitatives permettant de repérer les représentations mentales sur les pratiques affichées sur l’enseignement des langues et les représentations de la langue/culture. J'ai cherché également à sonder la conception idéologique des dispositifs hybrides des professeurs des école ainsi que leur perméabilité à mener des projets d’échange en ligne. Je mets en perspective les réponses de 120 répondants avec les représentations des apprenants (quatre classes de cycle

3).

Si l’apprentissage de la langue est le principal objectif, il semble que la rencontre entre deux groupes distants dans une relation croisée génère une forme d’action sociale qui peut forcer la mise en adéquation d’un agir social et d’un agir d’apprentissage dans un paradigme centré sur l’action commune. Sur le terrain, plus particulièrement, je constate que, lors des échanges synchrones ou asynchrones, les apprenants se montrent sensibles aux erreurs qui ponctuent les messages. En se positionnant dans un apprentissage cognitif, ils sont amenés à se questionner sur la norme. En collectif, ils s'interrogent sur les outils les plus adaptés pour produire un feedback correctif en direction de leurs pairs. Ma présentation dans le cadre du colloque rendra compte des enquêtes précédemment mentionnée. Puis, je présenterai des activités d'élèves qui visent l'analyse réflexive conjointe sur les langues maternelles et les langues cibles, dans leur relation croisée. Je témoignerai de la créativité et de la rigueur d'un jeune public pour produire une rétroaction corrective. Je montrerai des captures de visioconférences et des supports numériques réalisés par les apprenants dans ce processus de co-construction des savoirs, savoir-faire et savoir-être.

Biographie :

Professeur de lycée professionnel lettres/anglais, j'ai enseigné pendant vingt ans en secondaire. Parallèlement à ces fonctions, j'ai été chargée du tutorat pédagogique de professeurs en formation initiale. Centrant mon intérêt sur la recherche en didactique et en pédagogie, j'ai contribué à la publication de manuels scolaires et généraux aux éditions Ellipses, Delagrave et Galée. Depuis 2006, je suis formatrice à l’IUFM de Lorraine, composante de l'Université de Lorraine, où je suis en charge de la préparation à la certification en anglais, de la formation didactique et pédagogique des futurs professeurs des écoles dans le cadre du Master MEF, Métiers de l'Éducation et de la Formation, spécialité EEE, Enfance Enseignement Éducation. J’interviens également dans un parcours spécifique de spécialisation intitulé "langues et compétence interculturelle". Je travaille actuellement sur un projet de recherche dans le cadre d’une thèse en didactique des langues au sein de l’équipe Crapel du laboratoire ATILF/CNRS à Nancy. En suivant des classes de cycle 3 de l'école primaire engagées dans des projets d'échanges à distance, mon objectif est d'apporter une contribution à la description et à la compréhension des pratiques d'enseignement/apprentissage des langues aux enfants. Le cadre de référence est centré sur l'approche socio-constructiviste, pour laquelle les interactions didactiques sont en corrélation avec outils technologiques à disposition.

JOUREAU Jean-François, JOUREAU Frédérique et DUPUY Dominique

UTILISATION DES TABLETTES iPAD DANS LE CADRE DE L'ENSEIGNEMENT DES LANGUES

Atelier - Mercredi 22 août - 16H00-17H30 - salle D13

Résumé de l'intervention:

Dans une salle équipée de 16 iPad, mise en place et utilisation d'une solution pour l'enseignement des langues. La tablette tactile permet de rompre avec les ordinateurs qui prennent physiquement une place importante dans la salle de classe. Elle permet de mettre à disposition des élèves les usages apportés par les NTIC mais au moyen de terminaux plus légers, plus flexibles et très efficaces. Autour de la tablette, mise en place d'un jeu de logiciels permettant la pratique des langues, d'assurer la distribution, l'utilisation et la collectes de ressources échangées avec les élèves. Un atelier pratique permettant de découvrir de nouvelles possibilités et de nouvelles adaptations pour l'enseignement.

Biographie:

Jean-François Joureau est directeur Général, éditeur de logiciels et distributeur de solutions informatiques pour l'éducation. Après avoir passé 22 ans chez le constructeur de solutions informatiques Apple, focalisé sur les besoins du secteur éducatif en matière de nouvelles technologies, il crée, en collaboration avec Claude Bratu, la société Kallysta. Cette structure met au point des solutions efficaces et innovantes pour l'éducation et plus particulièrement pour l'enseignement des langues. Ces solutions sont adoptées très rapidement et reconnues en France et à l'étranger. Jean-François soutient l'association Cyber-Langues depuis les premières années. Il fait découvrir ses produits lors de la tenue de chaque colloque. Il a accompagné l'expérimentation Audio Nomade de la Région Aquitaine, mise en œuvre sur le terrain en 2003 notamment par Domingo Bayon Lopez, membre du bureau de l’association pendant 9 années.

KALLYSTA Immeuble le Castillan 1 rue de la Belette 91410 Dourdan M.(0)6 70 01 30 23

SPALACCI Mireille

Site web personnel: http://www.appuifle.net

Professeur de FLE École de Tourisme EUHT-CETT Université de Barcelone

EXPLOITER LE SON NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER LA PRONONCIATION AUTREMENT

Atelier - mercredi 22 août - 16H00-17H30 - salle B13

Résumé de l'intervention :

En français langue étrangère, la tradition pédagogique pour l’enseignement de la prononciation est encore presque exclusivement fondée sur les principes de la phonétique corrective, c’est-a-dire, axée sur la discrimination et la production correctes des sons.

Une autre approche plus «phonique» et moins «phonologique» est revendiquée par certains chercheurs en didactique de la parole. Ils suggèrent de proposer dans nos classes des procédures orales d’apprentissage permettant aux apprenants de développer leur compétence phonique dans la langue cible plutôt que de leur enseigner et leur faire appliquer des règles de prononciation.

Mais l’acquisition de la compétence phonique ne peut se faire que par des procédés de médiation exclusive de la langue orale, c’est-à-dire, en écoutant et en parlant sans le support de la langue écrite. En effet, lors des activités d’écoute et de production orale, il faut éviter dans la mesure du possible l’interférence de l’écrit, lequel entrave l’assimilation phonique de la langue étrangère.

Lors de notre atelier, nous montrerons comment il est possible de mettre en place dans nos classes une didactique moins « corrective » de la prononciation en proposant un enseignement-apprentissage plus « oralisée » de la langue, grâce essentiellement à l’exploitation du son numérique.

Nous verrons que nous avons à notre portée des outils, présents dans la plupart de nos ordinateurs ou téléchargeables gratuitement, tels qu’Audacity, PowerPoint, Hot Potatoes, KompoZer, etc., avec lesquels nous pouvons créer toute sorte d’activités, communicatives ou linguistiques, qui permettent de développer la compétence phonique de nos élèves, et donc leur prononciation.

Biographie:

Enseigne le français comme langue étrangère depuis de nombreuses années à l’École Universitaire de Tourisme EUHT-CETT, centre privé associé à l’Université de Barcelone. Collabore en tant que formatrice avec le Département d’éducation de la Generalitat de Catalogne et le Service de coopération linguistique et éducative de l'Ambassade de France en Espagne. Prépare actuellement la soutenance de sa thèse de doctorat intitulée "Enfoque oral y recursos digitales en un curso de francés como lengua extranjera (FLE)" dirigée par le Dr Francisco José Cantero Serena, fondateur et directeur du Laboratoire de Phonétique Appliquée de l'Université de Barcelone.

RAMBERT Jérôme

Sites web personnels :

Professeur et coordinateur pédagogique Institut français de Milan formateur en TIC

MUTUALISER ENTRE COLLÈGUES SUR UN SITE GOOGLE

Comment créer une plate-forme accessible aux collègues habilités.

Atelier - Mercredi 22 août -16H00-17H30 – salle B16

Résumé de l'intervention:

Cet atelier s’adresse à des participants ayant une bonne familiarité de la navigation sur Internet. Il est souhaitable de se créer un compte Google ou une adresse Gmail directement sur la page d’accueil Google avant de débuter l’atelier.

Un site Google est gratuit, simple à créer et plutôt facile à gérer. Accessible de partout et tout le temps, partageable sur plusieurs niveaux, un tel outil est en mesure d’offrir un espace de mutualisation entre collègues.

Grâce à des ateliers de mise en commun et à un suivi régulier, une équipe pédagogique peut se créer une plate-forme à distance afin de mutualiser les connaissances et les pratiques de chacun directement sur la Toile. Un tel travail permet aux collègues de s’approprier les TICE et de véritablement échanger. Chaque plate-forme conçue est unique et reflète les caractéristiques pédagogique et didactique d’une équipe.

Pour cela, il faut non seulement maîtriser les caractéristiques techniques d’un site Google, mais aussi mettre en place une véritable stratégie de mutualisation en créant des groupes de travail associés à des catégories présentées sur le site : un groupe TICE (géré par le responsable de la plate-forme) et en fonction des besoins et des caractéristiques de votre équipe, par exemple, un groupe niveau débutant, un groupe niveau avancé, un groupe vidéos, un groupe pédagogie, un groupe ressources etc…

Voici comment se présente le déroulement de l’atelier :

Première étape : chaque participant crée son propre site (penser à un nom !) Deuxième étape : observation des différents paramètres Troisième étape : création de pages Quatrième étape : gérer l’arborescence et sa présentation Cinquième étape : options à connaître

Biographie:

Professeur et coordinateur pédagogique à l’Institut français de Milan, formateur en TICE, Jérôme Rambert travaille en Italie depuis 2002 où il a enseigné l’histoire en section internationale et le Français Langue Étrangère. Depuis plus de 6 ans, Jérôme s’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies (blogs, podcasts, outils Google, TBI, Twitter, outils Google). Après Marly le Roy, il s’agit de sa deuxième participation au colloque Cyber-Langues.

BUFFARD Elisabeth

Professeur d’anglais, Formatrice Webmestre et Interlocutrice Langues Académie d’Aix-Marseille Traductrice

VIE 2.0

… ou comment l’évolution humaine sur une planète interconnectée a déjà changé les apprentissages

Conférence - jeudi 23 août - 9H00-9H50 - salle D17

Résumé de l'intervention:

Si on prend du recul et qu'on observe le plan d’ensemble de notre planète et de son fonctionnement interconnecté, on découvre que nous vivons dans plusieurs mondes parallèles à la fois, le monde réel, concret et linéaire n’étant que l’un d’eux. Les mondes virtuels que nous parcourons s’affranchissent des lieux et du temps, et nous y sommes en permanence comme au cœur d’une poupée russe. S’agit-il vraiment de mondes différents? Nous semblons vouloir croire qu’il est tout à fait possible de fermer les portes et les connexions entre ces mondes, mais n’est-ce pas là une ultime résistance à une évolution déjà bien avancé? Si la raison d’être de l’évolution naturelle est de s’adapter à son milieu, la question de l’adaptation de l’espèce humaine se pose à la fois pour l’homme, pour sa société et pour la transmission de ses acquis et de ses savoirs, et donc, de fait, de ses modalités d’apprentissage. Nous devons nous appliquer à nous- mêmes notre dernière mise à jour. Pour ce faire, il faut établir notre état des lieux et celui de notre environnement analogique et numérique, examiner nos compatibilités, notre ‘hardware’ biologique et électronique en incluant tous nos périphériques humains et non humains, inventorier nos extensions nécessaires et indispensables, et ouvrir grand les yeux et les connexions vers une vie sans frontières, où l’apprentissage dure toute la vie, et finalement reconstruire notre conception et notre approche de l’échange et de la collaboration pour être à la fois enseignant, apprenant et partenaire dans un univers ultra connecté.

Biographie:

Traductrice de formation, ancienne pionnière de l’informatique dès mes études en 1981 dans l’enseignement dès 1988, j’enseigne l’anglais en lycée. Par ailleurs formatrice langues et TICE, webmestre et interlocutrice langues vivantes dans l’Académie d’Aix-Marseille, je consacre une part de mon temps libre à des actions collaboratives de traduction, en particulier pour TED.com où j’assure également le rôle de coordinateur langue, ainsi que pour des logiciels et applications smartphone.

GOLDMANN Katrin

Sites web :

professeur d'allemand, webmestre académique, formatrice, auteur Collège Martin Luther King – 78530 Buc CRDP Académie de Versailles

AUDIO LINGUA, DES RESSOURCES AUTHENTIQUES POUR LA COMPRÉHENSION ORALE

Trouver les bonnes ressources et les mettre à la disposition des élèves

Conférence - jeudi 23 août - 9H50-10H40

Résumé de l'intervention:

Le site Audio Lingua propose à ce jour plus de 2300 fichiers son dans huit langues : anglais, allemand, FLE, espagnol, italien, russe, portugais et chinois. Il s’agit d’enregistrements de courte durée (entre moins de 30 secondes jusqu’à 2 min 30), tous faits par des locuteurs natifs et libres de droits - selon les conditions décrites dans les mentions légales - pour une utilisation personnelle ou dans le cadre de l’enseignement.

Les ressources sont classées par niveau du CECRL. Avec la réforme du baccalauréat, les professeurs seront à la recherche de documents entre 1 min 20 et 1 min 30 pour entraîner leurs élèves. Audio Lingua peut leur fournir de la matière à entraîner les élèves en classe ou en autonomie.

Avec la quantité des fichiers disponibles, il devient plus compliqué pour les collègues et les apprenants de retrouver par exemple un fichier que l’on a apprécié ou tout simplement utilisé à un moment précis. Nous avons donc développé de nouvelles fonctions.

Après quelques semaines de réflexion et de programmation, Audio Lingua fait donc maintenant, dans sa quatrième année d’existence, peau neuve avec de nouvelles fonctions que les utilisateurs vont certainement apprécier.

Je présenterai la plate-forme et son fonctionnement, à la fois pour l’obtention et donc le téléchargement de ressources choisies que pour la mise à disposition de celles-ci aux élèves

recherche de ressources

notation de ressources

abonnement aux différents flux de podcast

création de favoris et l’intérêt de cet outil

utilisation du lecteur exportable

autres possibilités de mise à disposition des ressources aux élèves

CASCIATO Fiorella

chargée de mission auprès du Ministère de l'éducation nationale Direction des relations internationales Italie

APPRENTISSAGE COLLABORATIF, INTERCULTUREL ET LECTURE

Numérique et didactique de la lecture littéraire:

la dimension sociopragmatique de la compétence de communication

Conférence - jeudi 23 août - 11H00-11H50 - salle D19

Résumé de l'intervention:

Comment motiver les jeunes à lire? Comment aider les élèves à surmonter la fatigue de la lecture à l’époque des natifs numériques? Comment proposer, en classe de langue vivante, la lecture d’un roman dans sa version intégrale, tout en favorisant les capacités d’élaboration personnelle des idées, ainsi que l’expression créative et la sensibilité interculturelle? Ces questions sont à la base du projet d’échange "Jumelage littéraire", lancé pour les élèves du lycée au

sein de la coopération bilatérale italo-allemande par la Direction des relations internationales du Ministère de l’éducation en Italie et le Goethe-Institut Italien, dans le cadre de l’éducation plurilingue et pluriculturelle. Axé sur la lecture en binôme de textes d’auteurs contemporains étrangers, le parcours didactique bilingue

du jumelage exploite le potentiel pédagogique du travail collaboratif à travers les systèmes Web 2.0 et du

numérique comme outil de communication, de médiation et de création. La compréhension écrite et la réflexion partagée sur les thèmes typiques de la littérature pour jeunes adultes sont réalisées dans une ambiance d’apprentissage coopérative et transculturelle, favorable à l’interaction et à la créativité.

A l’heure du numérique et du multimédia et dans la perspective pédagogique du socioconstructivisme

d’inspiration interactionniste, l’approche en didactique de la lecture se rénove. L’acte de lecture se transforme dans un acte de consommation active et collective du texte littéraire et la classe de langue vivante devient un atelier interculturel où la dimension sociopragmatique de la compétence de communication devient prioritaire par rapport à sa dimension purement linguistique.

L’objectif principal de la séance est celui de présenter le projet et son cadre épistémologique, dans le but

de proposer aux enseignants une pratique transférable dans d’autres contextes scolaires européens.

La publication pédagogique, en italien, issue de l’expérience didactique des établissements scolaires impliqués, sera remise aux participants.

Biographie:

Enseignante de FLE dans le secondaire, elle est chargée de mission pour la mise en application de l’autonomie des établissements scolaires dans le secteur des programmes éducatifs de coopération européenne et internationale auprès du Ministère italien de l’éducation. Spécialiste en didactique des langues, formatrice certifiée pour la formation initiale des enseignants et enseignante experte dans le domaine de la formation continue. Depuis plusieurs années, elle est responsable du montage, de la gestion et de la coordination de projets reliés aux thèmes de l’interculturel, du CLIL/EMILE, de l’exploitation didactique des TICE et de l’enseignement et formation professionnels, à l’intérieur des institutions éducatives et des associations professionnelles.

MARNEFFE Monique

professeur de français chargée de cours chercheur affilié KULeuven LessiusKULeuven

DES PISTES CONCRÈTES POUR AMÉLIORER SA COMPRÉHENSION ORALE

Là où un forum de partage transforme l’apprentissage solitaire en apprentissage solidaire

Conférence - jeudi 23 août - 11H00-11H50 - salle D10

Résumé de l'intervention:

En août 2009 (Cyberlangues Reims), j’avais présenté un compte rendu d’expérience sur le développement de la compréhension orale en FLE (1 e année baccalauréat en linguistique appliquée). J’exploitais à l’époque un dispositif mixte alliant à la fois un support Internet à savoir TV5MONDE 7 jours sur la planète et un portfolio d’auto-apprentissage axé sur le développement de stratégies cognitives et métacognitives (voir http://www.cyber-langues.asso.fr/IMG/pdf/brochure_colloque_Cyber-Langues_du_25_au_27_ao- t_2009.pdf page 36)

L’expérience dont je souhaiterais rendre compte en 2012 est en quelque sorte une maturation de cette recherche-action. L’expérience m’a enseigné que l’entraînement régulier à l’écoute en situation d’autonomie encadrée ne suffit pas nécessairement à elle seule pour améliorer la compétence des auditeurs à faible performance. Des tests "croisés" d’écoute ont été réalisés en début d’année 2012, c’est-à-dire après une écoute de 50 reportages répertoriés dans les fiches du portfolio d’auto-apprentissage. Par"tests croisés" nous entendons ceci: 1 test de 10 items du test TCF, 1 test de 10 items jugement vrai faux correction et enfin 1 test de rappels de propositions sémantiques. Les résultats montrent que le groupe classe continue à présenter 3 catégories d’auditeurs: ceux qui réussissent très bien, ceux qui réussissent moyennement et enfin ceux dont les performances demeurent inférieures à la moyenne du groupe. De façon très schématique, je nommerai le premier groupe "les auditeurs performants", le deuxième,"les auditeurs compétents", le troisième,"les auditeurs apprenants". Pour aider les"auditeurs apprenants" à développer davantage leurs compétences procédurales, j’ai mis au point des activités d’écoute où le but en soi n’est pas de comprendre un contenu mais d’apprendre comment on apprend à comprendre. Autrement dit, j’ai tenté de répondre à la question de savoir quels types d’activités, à partir de quels types de contenu, et selon quel type de mise en forme multimodale peuvent permettre d’activer efficacement la mobilisation des connaissances, l’anticipation et l’inférence. Ces "bonnes stratégies" relevées par les spécialistes (neurolinguistes, cognitivistes, didacticiens) sont la plupart du temps automatisées en LM (et donc inconscientes) et doivent être réapprises en LE pour les auditeurs à faible performance: ceux-ci ont plutôt tendance à privilégier les démarches ascendantes ("bottom-up") au détriment des démarches descendantes ("top down"). Un questionnaire sur les pratiques d’écoute a d’abord été complété par tous les étudiants. Ce questionnaire s’inspire des travaux de Poussard et Vandergrift. L’objectif de cette enquête est d’amener les apprenants à prendre conscience de leur manière de procéder et de faire évoluer ces modes de fonctionnement s’ils sont inadéquats. Trois séances d’explicitation et d’activation des stratégies ont ensuite eu lieu en classe. Suite à cet entraînement spécifique, de nouvelles modalités ont été définies pour le travail d’écoute à la maison. Les"auditeurs compétents" (les "moyens" ) continuent l’activité portfolio (voir 2009) telle qu’elle leur a été proposée au début de l’année académique, à raison de 2 reportages (TV5MONDE 7 jours sur la planète) par semaine. Par contre, les deux autres groupes se voient confier

d’autres tâches: les"auditeurs performants" ont pour mission de"coacher" le groupe des"auditeurs apprenants" par la voie de l’intranet institutionnel. Concrètement, des groupes de travail sont constitués comme suit: 1 performant, 3 apprenants et le professeur qui supervise le groupe sur le forum. Le professeur propose une vingtaine de liens renvoyant à des documents vidéo sélectionnés en fonction de critères sémiotiques et linguistiques; l’auditeur performant sélectionne un document par semaine; il imagine des activités de mobilisation des connaissances, d’anticipation et d’inférence et propose des grilles à compléter; il s’inspire pour cela des séances d’activation des stratégies faites en classe. Il propose également un corrigé là où c’est nécessaire. Les auditeurs apprenants réalisent l’activité et discutent avec l’auditeur performant des difficultés rencontrées pour comprendre le document proposé. Le rôle du professeur consiste à superviser préalablement les supports vidéo, les supports d’activation des stratégies et les corrigés. Les séquences pédagogiques seront ensuite stockées dans une banque de données accessibles aux autres auditeurs apprenants des autres groupes. Ce type de travail est tout à fait expérimental, en ce qui me concerne, mais il me semble important à plusieurs points de vue.

1. TV5MONDE 7 jours sur la planète constitue un excellent support d’auto-apprentissage, pour peu que les bonnes stratégies soient déjà mises en place. Sinon, il semble qu’un enseignement des stratégies et un entraînement systématiquement répété de l’application de celles-ci soit nécessaire.

2. La mise en place d’une collaboration auditeurs expérimentés / auditeurs apprenants responsabilise les uns et les autres et dote l’activité d’auto-apprentissage d’un sens supplémentaire: ce n’est plus seulement"apprendre en solitaire" mais cela devient"apprendre en solidaire", ce qui confère à l’acte d’apprentissage une dimension communicative.

Concrètement, dans mon compte rendu d’expérience, je propose principalement:

1. d’analyser les résultats du questionnaire sur les pratiques d’écoute de mes étudiants (première année baccalauréat académique en linguistique appliquée)

2. de donner des critères (sémiotiques / linguistiques/ …) de sélection de documents vidéo pour générer l’entraînement des bonnes stratégies auprès des auditeurs apprenants

3. de proposer à titre d’exemple des supports didactiques permettant l’activation des stratégies

4. de faire un premier bilan du forum collaboratif institué entre auditeurs expérimentés et auditeurs apprenants.

Biographie:

Enseignante de FLE depuis 1980, Monique Marneffe a soutenu sa thèse de doctorat (domaine didactique du FLE) en 1986 (Université de Gand Belgique). Son expérience d’enseignante du FLE se décline comme suit: professeur de FLE à L’institut Bourguiba School, à Tunis de 1980 à 1987 et chargée de cours depuis 87 à la Lessius KU Leuven (Anvers). Son domaine de recherche concerne la compréhension orale du FLE pour des apprenants intermédiaires (fin du secondaire/Lycée), voire avancés (enseignement supérieur). Elle anime différents ateliers de formation continuée pour des professeurs de FLE (Flandre) de l’enseignement secondaire et participe à des expertises concernant les modes d’évaluation de la compréhension orale du FLE en Flandre en fonction des objectifs des instructions officielles.

MICHELET Christelle

Site web personnel: http://english-together.net

Professeur Formateur d'anglais Animatrice DATICE 77 Académie de Créteil

PROLONGER LE TRAVAIL APRES LA CLASSE AVEC MOODLE

C'est possible, dès la 6e!

Jeudi 23 août – 11H00-11H50 – salle D11

Résumé de l'intervention:

Pourquoi l’utilisation d’un ENT serait-il réservé aux "grands" ? Certes, ils sont généralement plus débrouillards avec les ordinateurs et ils savent déjà utiliser bon nombre d’outils, de logiciels mais il faut bien leur mettre le pied à l'étrier à un moment. Comme on le sait, le plus tôt est le mieux!

Via une plate-forme Moodle dont j'exploite les multiples possibilités depuis 3 ans maintenant (http://english-together.net), les élèves se connectent afin de réaliser les activités proposées. Nous sommes 2 professeurs d'anglais à l'utiliser sur mon établissement, et ce dès la 6e, ce qui fait qu'au bout du compte les 3/4 des élèves de l’établissement ont été formés à un moment ou un autre de leur cursus au collège à l'utilisation de la plate-forme.

Au travers de ce compte rendu d’expérience, nous verrons:

les utilisations possibles de moodle comme support du cours: les forums comme "cahier de

écriture

classe", la mise à disposition de documents étudiés en classe (audio / vidéo / image

d’une rédaction "suivie" via le module "dépot de texte", sondage, etc.

),

le côté e-learning de la plate-forme avec les nombreuses activités interactives créées et accessibles via la plate-forme;

l'aspect balado diffusion : mise à disposition des enregistrements dont certains sont à reproduire et à renvoyer pour évaluation ou entraînement. Le module dépôt de fichier peut alors être utilisés, au même titre que les canaux habituels : soit par mail soit par clé USB en classe ou encore via l’espace balado de l’académie de Créteil.

Créé par le Pôle Numérique de Créteil et expérimenté depuis septembre 2011 sur l’académie, cet espace permet aux professeurs de diffuser des activités à leurs élèves : les élèves peuvent ensuite répondre soit par un texte si telle est la consigne, soit à l’oral en déposant un fichier réalisé avec un logiciel du type Audacity ou via le magnétophone intégré à la plate-forme (nanogong). Le professeur s'y connecte ensuite pour pouvoir écouter les enregistrements de ses élèves voire les télécharger sur son ordinateur s’il le souhaite.

Biographie :

Je suis professeur d'anglais depuis 1999 et j'ai commencé en tant que stagiaire dans l'académie de Nancy- Metz avant d'être mutée dans l'académie de Créteil. J'y ai exercé un an puis suis partie 3 ans dans l'académie de Rouen avant de revenir à Créteil où je suis depuis 2004. Les TICE sont rapidement devenus pour moi incontournables et c'est ainsi que j'ai intégré le GREID anglais en 2007. Je suis formatrice TICE depuis 2009 et animatrice DATICE depuis 2011.

ALAIS-FERRAND Fabienne et BOUZON Laurent (HATIER)

BALADODIFFUSION ET TICE AU SERVICE DE L'APPROCHE ACTIONNELLE EN ESPAGNOL

Conférence - jeudi 23 août - 14H00-14H50 -salle D19

Laurent Bouzon et Fabienne Alais Ferrand sont auteurs de la méthode d’espagnol Anímate éditée chez Hatier. Laurent enseigne au collège La Neustrie à Bouguenais et est formateur IUFM en formation initiale et continue. Fabienne enseigne au collège Jean Jaurès de Peyrolles-en-Provence et est formatrice TICE et cowebmestre du site pédagogique d’espagnol de l’académie d’Aix-Marseille, membre de Cyberlangues depuis 2007.

La conférence a pour objet de démontrer que la baladodiffusion et les Tice ont toute leur place dans les séquences à perspective actionnelle. La diversification des supports liée à ces nouvelles technologies permet un travail en autonomie des élèves et offre à l’enseignant moultes situations de différenciation pédagogique.

Ces approches, souvent réalisées individuellement, sont autant d’occasions pour l’élève de mobiliser, en situation, les compétences indispensables à la réalisation du projet final.

Outre l'intérêt suscité par ces supports modernes, la baladodiffusion et les Tice sont des outils précieux qui offrent à l’élève la possibilité de travailler en autonomie et à son rythme toutes les activités langagières et de nombreuses compétences du LPC.

Enfin, ces nouveaux outils disposent d’une capacité d’archivage des productions des élèves qui facilitent l’évaluation de ses progrès, le plaçant ainsi au centre de ses apprentissages.

JULLIAN Marc-André et VERNETTO Gabriella

Conseiller pédagogique Langue et culture régionales Occitan Département du Gard

inspectrice Région autonome Vallée d'Aoste, assessorat de l'éducation et de la culture

DES CONTES DANS NOS LANGUES : PROMOUVOIR LES LANGUES REGIONALES PAR LES TECHNOLOGIES

Jeudi 23 août - 14H00 -14H50 - salle D10

Résumé de l'intervention :

Cette intervention à deux présentera les premiers résultats d'un projet de collaboration en ligne entre l’Académie de Montpellier et l’Assessorat de l’éducation et de la culture de la Région autonome Vallée d’Aoste (Italie), dans le cadre du projet Comenius Regio « Des contes dans nos langues : du bilinguisme au plurilinguisme ». Grâce aux technologies, huit établissements scolaires valdôtains et six établissements bilingues français de la maternelle et du primaire ont pu collaborer autour du thème des contes traditionnels. Ce projet, d’une durée bisannuelle, vise: le développement des programmes éducatifs par projets pour promouvoir la transversalité des curricula et des compétences de base ; la promotion de la dimension européenne et internationale des établissements scolaires; le soutien au bi-plurilinguisme (les langues régionales et didactique plurilingue), et au dialogue interculturel; l’emploi des TICE et du multimédia en tant qu’outils de partage et de collaboration. Deux axes principaux caractérisent ce projet :

la réalisation de « sacs d’histoires » en plusieurs langues (les langues de l’environnement des élèves) et la formation des enseignants (approches plurielles).

L’intervention montrera les atouts de l'utilisation des technologies pour la réalisation de projets de partenariat européen dans les domaines de la coordination du projet, de la formation en présence et à distance, de la communication, du travail collaboratif, de la réalisation et du partage de supports pédagogiques. La présentation illustrera également les opportunités que les technologies offrent pour la valorisation et la promotion du plurilinguisme dans des contextes multilingues et d’enseignement bilingue (italien-français, français-occitan, français-catalan).

Biographie des intervenants:

Gabriella Vernetto est inspectrice du Ministère italien de l’éducation pour l’école secondaire, en poste à l’Assessorat de l’éducation et de la culture de la Région autonome Vallée d’Aoste. Spécialiste en didactique du plurilinguisme, elle s’intéresse en outre à la dimension européenne de l’éducation et à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement des langues.

Marc-André Jullian est Conseiller pédagogique départemental en Langue et culture régionales occitan-langue d'oc pour le département du Gard. Sa mission de formateur l'a conduit vers une perspective européenne comme élément dynamisant dans le cadre de l'enseignement bilingues français/occitan notamment.

LEDRU-GERMAIN Evelyne (HATIER)

RENDRE LES ELEVES ACTEURS AVEC LES RESSOURCES NUMERIQUES EN ANGLAIS PALIER 1

Conférence - jeudi 23 août - 14h50 - 15h40 - salle D19

WOESSNER Stephanie B.A.

professeur d’anglais et de français Leibniz Gymnasium Rottweil (Allemagne)

Site web personnel Site web professionnel Blog professionnel

L’ECHANGE SCOLAIRE 2.0

Encadrement d’un échange scolaire par un blog et un vidéo-trottoir

Conférence - jeudi 23 août - 14H50-15H40 - salle D11

Résumé de l'intervention :

Dans le cadre d’un échange entre mon lycée en Allemagne et le Collège Raymond Queneau à Paris j’ai décidé de remplacer, comme l’an dernier, le journal traditionnellement tenu par chaque élève participant à un échange par le blog « Une aventure franco-allemande » (www.uneaventurefrancoallemande.wordpress.com) et de remplacer également les exposés traditionnels rédigés par les élèves par un projet « vidéo-trottoir ».

Le blog sera un projet commun des élèves français et allemands. Lors de notre séjour à Paris fin mars ainsi que lors du séjour des élèves français en Allemagne au mois de mai les élèves rédigeront, en binômes franco-allemands et dans les deux langues, de petits comptes rendus des visites effectuées. Ils doivent également inclure des photos.

Ensuite, les élèves publieront deux autres articles : cinq mots qu’ils auront appris lors de leur séjour (sous le titre de « Mein persönliches Wörterbuch / Mon dico personnel ») et une petite réflexion sur le thème des différences culturelles (sous le titre de « Kulturelle Unterschiede / Différences culturelles »). Ces deux dernières contributions se feront dans leur langue maternelle respective. Ils seront libres de les publier pendant l’échange ou jusqu’à deux semaines après leur séjour à l’étranger.

Le projet « Vidéo-trottoir : La rive gauche » s’inspire du fait que mes élèves habiteront rive gauche pendant une semaine et que le Collège Raymond Queneau se trouve également rive gauche, plus précisément dans le 5e arrondissement de Paris. Le but de ce projet est que les élèves apprennent à apprécier les « petites choses », les endroits ou bâtiments devant lesquels on passe dans la vie de tous les jours sans parfois s’en apercevoir, tout en apprenant quelque chose sur l’histoire de Paris. Il s’agit d’un parcours de 27 stations, pour la plupart dans le 5e avec un petit détour dans le 6e (car je tenais dans ma fonction de prof d’anglais de la plupart des élèves à inclure les années 20 et 30 avec la communauté des expatriés américains, dont la « Beat Generation »). La tâche des élèves sera de filmer, sur place et avec l’aide de leur correspondant, un reportage (en allemand) d’une durée maximum de 3 minutes et d’ensuite interviewer (en français) un ou deux passants en leur posant une question concernant leur station du parcours. Après notre retour en Allemagne nous allons faire le montage des séquences, sous-titrer l’interview, et – sous condition de l’accord des parents – mettre notre reportage sur le blog. Le reportage sera enfin complémenté par une « Gazette de la Rive Gauche » en format PDF, contenant les reportages rédigés en français et allemand faciles.

Biographie :

Titulaire d’une agrégation en anglais et en français ainsi que d’un Bachelor of Arts (B.A.) en japonais et en études américaines de l’Université de Tübingen en Allemagne depuis 2006 j’ai continué ma formation

de professeur de langues à l’IUFM de Tübingen. Depuis 2008 je suis professeur d’anglais et de français à plein temps dans un collège/lycée à Rottweil. Mes élèves ont entre 10 et 20 ans (du CM2 jusqu’en terminale).

Depuis quelques années je suis une passionnée des TICE et m’en sers régulièrement en cours. Je suis beaucoup de formations en ligne et, depuis Cyber-Langues 2011, je tiens un blog sur lequel je présente mes projets et les formations que j’ai suivies. J’y mène également des réflexions critiques sur mes projets et ces formations.

Pendant mes études j’ai passé un semestre à l’Université Doshisha à Kyôto, un semestre à l’Université de Paris VII ainsi que deux semestres à l’Université d’Etat de San Francisco. Lors de mon séjour à San Francisco je me suis spécialisée dans les études des Américains d’origine asiatique (Asian American Studies). Comme je m’intéresse toujours à ce sujet je viens de me lancer dans un doctorat externe à l’Université de Mayence. Je prépare ma thèse de doctorat sur l’emploi des TIC dans la communauté des Américains d’origine asiatique.

VOGRIG Jean-Noël et BUISINE Dominique

OVERSEAS IMPRESSIONS

(Scérén LEPDA)

Rédacteur en chef de TVLangues

Atelier – jeudi 23 août – 14H00-15H30 – salle B16

Résumé de l'intervention :

Overseas Impressions est une nouvelle ressource pédagogique téléchargeable, éditée par le CRDP de l'académie de Dijon, proposant des vidéos pour une exposition à un anglais authentique avec une démarche pédagogique abordée par l'entrée culturelle, permettant d'aller de la compréhension orale à l'expression orale, en interaction ou en continu.

Les vidéos s'accompagnent d'activités interactives de préparation à l'écoute, de compréhension et d'évaluation mais aussi de ressources audio et vidéo téléchargeables sur baladeurs pour faciliter la mise en place de parcours individualisés.

Des fiches pour les professeurs (fiche descriptive avec les objectifs et les contenus, transcription complète de la vidéo, corrigé des activités) et pour les élèves (fiches d'activités) pour une exploitation en classe sont également téléchargeables.

Une cinquantaine de modules portant sur une vingtaine de thèmes seront progressivement disponibles, couvrant les niveaux A1, A2, B1 et B2 en compréhension orale et en expression orale.

Les sujets abordés correspondent aux domaines inscrits dans les contenus culturels et linguistiques des programmes de langues vivantes étrangères de collège, lycée général et lycée professionnel.

Les vidéos constituent des supports motivants mettant en scène de jeunes anglophones. Elles permettent une exposition à une langue authentique, offrant une grande richesse linguistique.

Suite à la présentation d'un module complet, les personnes présentes pourront tester la ressource, poser des questions et faire part de leurs remarques dans le cadre d'un échange avec les intervenants.

Biographie des intervenants :

Jean-Noël Vogrig est professeur des lycées professionnels anglais-lettres. Après onze ans passés en établissement, au cours desquels il a notamment assuré des actions de formation sous la direction de M. Brunias, IEN-ET anglais-lettres, mis en place des périodes de formation à l'étranger pour des élèves de Bac Pro, été responsable de correction pour les épreuves d'anglais de Bac Pro, correcteur des épreuves écrites et examinateur des épreuves orales du CAPLP externe anglais-lettres session 2009, il rejoint le CRDP de l'académie de Dijon en septembre 2009, où il occupe la fonction de rédacteur en chef de TVLangues, la revue nationale audiovisuelle des langues et des cultures, et celle de chargé de projets pour les langues vivantes. C'est à ce titre qu'il conçoit et dirige le projet Overseas Impressions, dont les premiers modules sont disponibles depuis mai 2012.

WAGNER Jürgen

Site web personnel: http://juergen-wagner.info

professeur de FLE et de EFL Gymnasium am Rotenbühl (Saarbrücken)

Personne ressources dans le domaine du e-learning Landesinstitutfür Pädagogik und Medien (Saarbrücken)

INITIATION AU LOGICIEL DE PRESENTATION PREZI

(l'interface de Prezi est en anglais)

Jeudi 23 août - 14H 00-15H30 – salle B17

Résumé de l'intervention:

Prezi est un logiciel de présentation du web 2.0 en ligne qui permet de créer un mélange de présentation et de carte heuristique (mindmap). Son utilisation à des fins pédagogiques est gratuite. On le trouve également comparé a un tableau blanc magique.

Les présentations sont créées sur un large canevas plutôt que sur des diapositives. On y intègre facilement des textes, des images et le multimédia.

Il se vante d’offrir une prise en main intuitive. L’atelier vise à rendre les participants capables de réaliser leurs propres créations.

Selon Wikipedia "Prezi est un logiciel de présentation dévoilé à la conférence 2009 The Next Web qui n’adopte pas la mentalité de "diapositives sur l’ordinateur". Au lieu de couper les visuels en petits morceaux limités par la taille d’une diapositive, le présentateur peut s’exprimer en utilisant une surface "infinie" sur laquelle il passe d’une partie à une autre avec un mécanisme de translation, de rotation et de zoom.

On peut facilement faire entrer des images, des vidéos et toutes sortes d’informations n’importe où sur la surface de présentation

L’interface est très légère. Le plan de travail est "infini", nous pouvons zoomer ou dé-zoomer, ajouter un texte sous n’importe quelle image. Une fois la présentation terminée et le chemin établi, nous pouvons comme dans un Powerpoint aller sur la slide suivante et la précédente, sauf que l’ordre des slides est celui défini dans Path, et la transition se fera en fonction de la position, le zoom et la rotation.

Il est possible pendant la présentation, de prendre le contrôle à la souris pour zoomer ou déplacer le plan., éditer les styles de textes, insérer des vidéos youtube simplement en collant le lien.

Biographie:

Enseignant de langues étrangères pour le français et l'anglais au lycée par ma formation, je travaille en ce moment entièrement au Landesinstitut für Pädagogik und Medien qui a la même vocation qu'une mission TICE en France. Je m'occupe de Moodle, du e-learning et interviens régulièrement dans la formation des futur(e)s professeur(e)s. A part cela je propose de nombreuses conférences en ligne sur la plate-forme Adobe Connect Pro.

ADRESSES UTILES

Lycée Zola : Avenue de l'Arc de Meyran

Résidence étudiante des Gazelles : 31 avenue Jules Ferry (Tél : 04 42 93 57 70)

Le Coton Rouge: 4 chemin du Coton Rouge (petit-déjeuner et traiteur pour le déjeuner au lycée) Le Divan d'Antioche: 8 place Forum des Cardeurs (dîner du mardi soir) Le Cintra: 14 place Jeanne d'Arc (dîner du mercredi soir)

Pour nous joindre sur place:

Équipe locale

Bureau

Betty Albagly

06

98 51 02 25

Betty Albagly

06

98 51 02 25

Fabienne Alais

 

Yvan Baptiste

06

66 63 92 93

Bernadette Amoros-Russo

 

Elisabeth Buffard

 

Elisabeth Buffard

 

Katrin Goldmann

06

58 87 04 46

Patrick Nieto

06

18 55 62 10

Nathalie Magin

06

83 80 48 45

Ghislaine Peyrano

 

Alyne Piazza De rudder

06

66 09 34 47

NOTES PERSONNELLES

NOTES PERSONNELLES

NOTES PERSONNELLES