Vous êtes sur la page 1sur 4

ملس و هيلع لا ىلص - L'attitude à adopter face aux satires contre le Prophète

Assalâmu `aleykum wa rahmatuLlâhi wa barakâtuh

! Qu’Allâh vous préserve

Peut-être avez-vous entendu parler de ce qui s’est passé en France ces jours-ci. Un journal a décidé

-ملس و هيلع لا ىلص -de se moquer [encore] de notre Messager

au nom de la liberté d’expression. Et

.durant cette même nuit, le siège de ce journal a été incendié

La question est la suivante :

هههه هههه ههه Quelle est la sentence de ces mécréants qui se moquent de notre Messager ههه ه

Ce qui est connu chez nous est la mise à mort. Certains ont dit que si les musulmans sont en état de faiblesse alors ils se doivent de patienter face à l’offense tout comme ont patienté les musulmans à ? La Mecque. Qu’est-ce qui est le plus juste selon votre opinion, qu’Allâh vous préserve

! Qu’Allâh vous bénisse et vous rende meilleurs

: Réponseducomitélégal duminbar

Le questionneur : Ihsân

Au Nom d’Allâh, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

La louange est à Allâh, Seigneur des mondes

.Qu’Allâh bénisse Son noble Prophète ainsi que sa famille et l’ensemble de ses compagnons

déclare ouvertement par

cela, la guerre contre l’islâm et les musulmans. Et il faut que les musulmans empêchent cela en

-ملس و هيلع لا ىلص - Ensuite, quiconque cause un préjudice au Prophète

.fonction des moyens de dissuasion dont ils disposent

Les musulmans ne sont pas faibles, au contraire, ils sont forts lorsqu’ils font preuve d’une sincère volonté. Et qu'est-ce que les musulmans défendront d'autre s'ils restent inactifs après l'offense ?ملس و هيلع لا ىلص - contre le Messager d'Allâh

: Le Très-Haut a dit

CهCسEفGن EنGع EمCهCسKفEنGأCب اوKبGغEرGي لGو CهTGللا CلوKسGر EنGع اوKفTGلGخGتGي EنGأ CباGرEعلا GنCم EمKهGلEوGح EنGمGو CةGنيCدGمEلا CلEهل GناGك اGم

Il n’appartient pas aux habitants de Médine ni aux bédouins qui sont autour d’eux de traîner loin}

{derrière le Prophète d’Allâh, ni de préférer leur propre vie à la sienne

[At-Tawbah : 120]

: Le grand savant As-Sa’dî a dit dans son exégèse

de préférer leur propre vie} signifie dans sa durée et sa continuité. {à la sienne} renvoie à sa vie }

a -ملس و هيلع لا ىلص - [celle du Prophète] noble, pure ainsi qu’à sa tranquillité. Mais le Prophète

plus de droits sur les croyants qu’ils n’en n’ont sur leur propre personne. Il est du devoir de chaque

au moyen de sa personne afin de lui donner

لا ىلص - préséance sur sa propre vie et ceci constitue le signe de l’admiration portée au Prophète

-ملس و هيلع لا ىلص - musulman de racheter le Prophète

.ainsi qu’un amour et une foi totale en lui -ملس و هيلع

[.(Tafsîr As-Sa’dî (355/1]

: Al Boukhârî rapporte dans son sahîh selon Anas qui a dit

a dit : « Aucun de vous ne sera [réellement] croyant tant qu’il -ملس و هيلع لا ىلص - Le Prophète »

« .ne m’aimera pas plus que ses parents, ses enfants et l’ensemble des gens

-ملس و هيلع لا ىلص - Il faut que nos âmes et nos vies soient des rançons pour le Messager d’Allâh

: [en tant que défense de son honneur comme a dit Hasân Ibn Thâbit [1

J’ai satirisé Muhammad et j’en ai répondu [de l’acte] ~ Et c’est auprès d’Allâh que se trouve

la sanction de cela En vérité, mon père, son père et mon honneur ~ Pour l’honneur et la préservation de Muhammad auprèsdevous

: Le shaykh de l’islâm Ibn Taymiyya a dit

implique directement le droit d’Allâh et le

droit de chaque croyant. Le tort qui lui est causé n’est pas limité uniquement à la propre personne

comme [le cas de] celui qui insulte l’honneur d’un

individu parmi la masse des gens. Bien au contraire, c’est un tort causé à chaque musulman qui a

-ملس و هيلع لا ىلص - Car l’insulte envers le Messager »

-ملس و هيلع لا ىلص - du Messager d’Allâh

existé et qui existe. Et il constitue pour eux l’une des formes de dommage causé les plus évidentes. Il est souhaité que chacun d’entre eux rachète cet honneur avec sa vie, sa famille, ses biens et son honneur. Comme cela fut rappelé à travers [l’histoire des] Compagnons qui sacrifiaient leur sang

faisait l’éloge de celui qui

agissait de la sorte qu’il se fasse tué ou bien qu’il en sorte vainqueur et il l’appelait « Le secoureur d’Allâh et de Son Messager ». Parce que l’insulte [envers le Prophète] est plus grave que la mort de quelques musulmans, le sacrifice du sang n’est pas permis [pour la] préservation de l’honneur d’un

-ملس و هيلع لا ىلص - pour la préservation de son honneur. Et le Prophète

« .homme parmi les gens

[(As-sârim al maslûl `alâ shâtimi-r-rasûl (138/5]

: Abû Dawûd a rapporté dans son « Sunân » d’Ibn `Abbâs

et lui -ملس و هيلع لا ىلص - Qu'un homme aveugle avait une femme qui insultait le Messager d'Allâh faisait outrage. Il essayait de l'en interdire et de la réprimander, mais en vain. Une nuit elle se mit à l'homme la tua alors. Ce récit parvint -ملس و هيلع لا ىلص - insulter et à injurier le Messager d'Allâh

qui rassembla ses compagnons et demanda que la personne qui -ملس و هيلع لا ىلص - au Prophète

guidé par -ملس و هيلع لا ىلص - avait agi ainsi se lève. L'aveugle se leva et s'approcha du Messager

: les Compagnons jusqu'à s'asseoir en face de lui et lui dit

Ô Messager d'Allâh, je suis le compagnon de cette femme, elle t'insultait et t'injuriait et je » tentais de le lui interdire et de la réprimandais pour cela mais elle continuait. J'ai eu avec elle deux garçons semblables à des pierres précieuses et elle était ma compagne. Mais hier elle s'est mise à t'insulter, j'ai alors saisi un poignard et l'ai enfoncé dans son ventre en appuyant

« .et je l'ai tué

:dit alors -ملس و هيلع لا ىلص - Le Messager d'Allâh

« .Soyez témoins que son sang (celui de la femme) était licite »

ait brûlé : ceci

-ملس و هيلع لا ىلص - Quant au fait que le siège du journal ayant insulté le Prophète

.constitue le moyen le plus petit par lequel il convient aux musulmans de répliquer

لا ىلص - Quant au silence sous prétexte de la faiblesse : ceci est une trahison envers le Prophète

et cela ne fait qu’accroître les insolences des mécréants envers les sacralités des

.musulmans

-ملس و هيلع

Jusqu’à quand le cœur intelligent et intransigeant acceptera [cela] ~ Et une noble fureur amène les

.injustices à se détourner de toi

.Et Allâh est plus Savant

.Louange à Allâh, Le Maître des mondes

Shaykh Abû Mundhir Ash-Shanqîtî

Traduction : Umm Adh-Dhahook Al Qattaal Relecture/Correction : Oum Binyamin

[1] : Compagnon du Prophète sallâLlâhu 'alayhi wa sallam, connu pour sa fonction de poète reconnue parmi les musulmans

Source : http://lanse-

solide.at.ua/load/fatawa/actualites/l_39_attitude_a_adopter_face_aux_satires_contre_le_prophete/3

0-1-0-28