Vous êtes sur la page 1sur 4

TS – TP Chimie n°4 Eric DAINI – Lycée Paul Cézanne – Aix en Provence - http://labotp.

org

ÉTUDE pH-METRIQUE DU TAUX D'AVANCEMENT FINAL D'UNE REACTION


CORRECTION

I. PREPARATION DE SOLUTIONS ACIDES

1) Equation de la réaction entre l'acide éthanoïque et l'eau: CH3COOH (aq) + H2O (l) = CH3COO- (q) + H3O+ (aq)

Les couples (acide / base) mis en jeu sont:


(CH3COOH (aq) / CH3COO- (aq))
(H3O+(aq) / H2O (l))

2) Mode opératoire pour obtenir, à partir de la solution mère S1 de concentration apportée C1 = 5,0.10-2 mol.L-1, un volume
V2 = 100,0 mL d'une solution fille S2 de concentration apportée C2 = 5,0.10-3 mol.L-1:

• Lors d'une dilution la quantité de matière se conserve: la quantité d'acide éthanoïque dans la solution mère notée n1 est égale à la
quantité d'acide éthanoïque dans la solution fille notée n2:
n1 = n2 ⇔ C1.V1 = C2.V2
donc:
C .V 5,0.10−3 × 100
V1 = 2 2 = = 10 mL
C1 5,0.10−2
• Le matériel à utiliser pour réaliser cette dilution est une pipette jaugée de 10,0 mL munie d'une propipette, une fiole jaugé de
100,0 mL et un bécher pour le prélèvement de la solution mère:

propipette
Eau distillée
Fiole jaugée
Pipette jaugée de volume V2
Volume V1 de la
solution mère

Solution mère: C1, V1 Solution fille: C2, V2

• Protocole expérimental:
- On verse un volume de solution mère S1 (supérieur à V1) dans un bécher de prélèvement.
- On prélève le volume V1 avec la pipette jaugée de 10,0 mL munie de la propipette.
- On place V1 dans une fiole jaugée de volume V2 = 100,0 mL
-On complète la fiole avec de l'eau distillée jusqu'au trait et on agite pour homogénéiser la solution.

II. MESURES DE pH

Solution S2: Solution S1:


C2 = 5,0.10-3 mol.L-1 C1 = 5,0.10-2 mol.L-1
pH lu = 3,24 pH lu = 2,87
pH retenu = 3,2 pH retenu = 2,9
TS – TP Chimie n°4 Eric DAINI – Lycée Paul Cézanne – Aix en Provence - http://labotp.org

Solutions S2 S1
C (mol.L-1) 5,0.10-3 5,0.10-2
pH 3,2 2,9
- logC 2,3 1,3

1) En commençant par la solution la plus concentrée en acide éthanoïque, on limite les erreurs dues à un mauvais rinçage de l'électrode
ayant plongée dans une solution plus concentrée que celle étudiée.

2) On constate que pH est différent de – logC. Le tableau montre que pH > – logC pour les deux solutions.

III. TRANSFORMATION TOTALE ?

1) La transformation est supposée totale:

• On considère un volume VS de la solution S1 de concentration apportée C1. La quantité d'acide apportée est: n1 = C1.VS.

CH3COOH (aq) + H 2O = CH3COO -


(aq) + H3O+ (aq)
EI n1 = C1 × VS excès 0 0
En cours n1 - x excès x x
EF n1 - xmax excès xmax xmax

2) Le réactif limitant est CH COOH car l'eau est le solvant donc:


3 xmax = n1 = C1 × VS
Or on a aussi: xmax = nmax(H3O+) = [H3O+] .VS

En égalant les deux expressions de xmax il vient: C1 ⋅ VS = [H3O+] .VS Finalement: C1 = [H3O+]

3) On a: C1 = [H3O+] ⇔ log C1 = log [H3O+] ⇔ - log C1 = - log[H3O+]


Finalement: pH = - log C1

4) Expérimentalement nous avons obtenu: pH > -log C1 (soit C1 > [H3O+] ) .


On en conclut que la réaction entre l'acide éthanoïque et l'eau est une transformation non totale soit limitée.

IV. TAUX D'AVANCEMENT FINAL τ

1) Influence de la concentration apportée en acide éthanoïque

a) Pour VS = 100 mL des 2 solutions, la valeur de xmax en mmol est: xmax,i = nmax,i(H3O+) = Ci × VS
Pour S1: xmax = 5,0.10–2 × 100,0.10-3 = 5,0.10-3 mol = 5,0 mmol
Pour S2: xmax = 5,0.10–3 × 100,0.10-3 = 5,0.10-4 mol = 0,50 mmol

b) La transformation étant limitée, dans l'état final x = xf:

CH3COOH (aq) + H 2O = CH3COO -


(aq) + H3O+ (aq)
EI ni = Ci.VS excès 0 0
En cours ni - x excès x x
EF ni - xf excès xf xf

Avec i =1,2.

La réaction étant limitée dans le sens direct on a: xf,i < xmax,i

c) On a: x = n (H3O+) = [H3O+]i ⋅ Vi = 10 ⋅ Vi
f,i f,i
– pHi

Pour S1: xf = 10 – 2,9 × 100,0.10-3 = 1,3.10 mol = 1,3.10-1 mmol


-4

Pour S2: xf = 10 – 3,2


× 100,0.10 = 6,3.10 mol = 6,3.10-2 mmol
-3 -5
TS – TP Chimie n°4 Eric DAINI – Lycée Paul Cézanne – Aix en Provence - http://labotp.org

Solutions S2 S1
C (mol.L-1) 5,0.10-3 5,0.10-2
xmax (mmol) 5,0.10-1 5,0
xf (mmol) 6,3.10-2 1,3.10-1
τ (%) 13 2,6

xf
d) Le taux d'avancement final τ est: τ =
x max
Pour S1: τ = 1,3.10-1 / 5,0 = 0,026 = 2,6 %
Pour S2: τ = 6,3.10-2 / 5,0.10-1 = 0,13 = 13 %

e) On constate que pour C1 > C2 on a: τ1 < τ2.


Plus la concentration apportée de la solution est grande plus le taux d'avancement est petit.
Ainsi la dilution d'une solution d'acide éthanoïque favorise la dissociation de l'acide.
Lors de la dilution, on ajoute de l'eau: le système réagit en éliminant le réactif que l'on ajoute. L'équilibre est alors déplacé dans le sens
direct.

2) Influence de la nature de l'acide

• On dispose:
- d'une solution S2 d'acide éthanoïque CH3COOH de concentration apportée: C2 = 5,0 × 10-3 mol.L-1
- d'une solution S4 d'acide méthanoïque HCOOH de concentration apportée: C4 = 5,0 × 10-3 mol.L-1
- d'une solution S5 de chlorure d'ammonium (NH4+, Cl- ) de concentration apportée: C5 = 5,0 × 10-3 mol.L-1.

Solution S2: Solution S4: Solution S5:


C2 = 5,0.10-3 mol.L-1 C4 = 5,0.10-3 mol.L-1 C5 = 5,0.10-3 mol.L-1
pH lu = 3,24 pH lu = 2,94 pH lu = 5,32
pH retenu = 3,2 pH retenu = 2,9 pH retenu = 5,3

Solutions S2 S4 S5
C (mol.L-1) 5,0.10-3 5,0.10-3 5,0.10-3
pH 3,2 2,9 5,3
xmax (mmol) 5,0.10-1 5,0.10-1 5,0.10-1
xf (mmol) 6,3.10-2 1,3.10-2 5,0.10-4
τ (%) 13 26 0,10
a) Equations des réactions des acides avec l'eau:
HCOOH (aq) + H2O = HCOO- (aq) + H3O+ (aq)
Couples: (HCOOH (aq) / HCOO- (aq) )
(H3O+ (aq) / H2O)

NH4+ (aq) + H2O = NH3 (aq) + H3O+ (aq)


Couples: (NH4+ (aq) / NH3 (aq))
(H3O+ (aq) / H2O)
TS – TP Chimie n°4 Eric DAINI – Lycée Paul Cézanne – Aix en Provence - http://labotp.org
b) Taux d'avancement final pour VS = 100 mL de solution:
On a: xf,i = nf,i(H3O+) = [H3O+]i × VS = 10 – pHi × VS
Pour S2 xf = 10 – 3,2 × 100,0.10-3 = 6,3.10-5 mol = 6,3.10-2 mmol
Pour S4: xf = 10 – 2,9 × 100,0 × 10-3 = 1,3.10 mol = 1,3.10-2 mmol
-4

× 100,0 × 10 = 5,0.10 mol = 5,0.10 mmol


– 5,3 -3 -7 -4
Pour S5: xf = 10

Pour S2: τ2 = 6,3.10-2 / 5,0.10-1 = 0,13 = 13 %


Pour S4: τ4 = 1,3.10-1 / 5,0.10-1 = 0,50 = 26 %
Pour S5: τ5 = 5,0.10 / 5,0.10-1 = 0,001 = 0,10 %
-4

c) Le taux d'avancement final dépend donc de la nature de l'acide.

d) A concentration apportée égale, l'acide le plus dissocié dans l'eau est l'acide méthanoïque.