TVA : les députés rejettent le taux réduit pour les transports publics

Les cinq amendements au projet de loi de finances 2014 proposant d'abaisser le taux de TVA des transports publics !"!# au lieu des 10# pré$us au 1er jan$ier 2014" ont été rejetés ce matin en premi%re lecture" l'Assemblée nationale&

La TVA sur les billets de transports urbains (le tram de Brest en photo), interurbans, régionaux et sur les trains longue distance pourrait passer de 7% à !% au er "an#ier $! %& ' (h& )ecoura Les députés réunis en séance à l*Assemblée nationale depuis mi+octobre pour l*examen du pro"et de loi de ,inances $! %, ont donc re"eté #endredi - octobre les cin. amendements déposés par plusieurs groupes (/01, /23, ,ront de gauche, 44LV) .ui allaient tous dans le m5me sens 6 passer la TVA pour les transports publics au taux réduit de 7,7%& 4t non pas l*augmenter de trois points au er "an#ier, comme le souhaite le gou#ernement& Les arguments des rapporteurs de ces amendements n*ont réussi à con#aincre ni le gou#ernement, ni leurs coll8gues présents dans l*Assemblée& La .uestion 9inanci8re a été au centre des débats, le caract8re de ser#ices de premi8re nécessité des transports publics largement oublié& 'e 1 milliard (00 millions

:i l*ensemble des transports de #o;ageurs était taxés à 7,7%, le man.ue à gagner pour l*4tat serait de un milliard d*euros, expli.ue le gou#ernement pour "usti9ier son re9us& 0ais les amendements déposés ne concernent .ue les transports du .uotidien6 urbains, interurbains et régionaux& :eraient donc exclus les transports aériens ou 9erro#iaires longue distance& 2ans ce cas, le man.ue à gagner serait de <!! millions d*euros& =(*est ce .ue rapporterait une augmentation de un centime de la T3(14 sur le ga>ole .ue l*4tat ne #eut pas augmenter=, a ironisé 2enis Baupin (44LV)& =Au"ourd*hui, on sub#entionne le carburant le plus polluant et .uel.ue part, les usagers des transports collecti9s #ont sub#entionner le carburant .ui les empoisonne=, a a"outé le député #ert& :elon Bernard (a>eneu#e, ministre délégué au Budget, l*impact de cette augmentation de TVA sera largement cou#ert par le (3(4 ((rédit imp?t compétiti#ité et 4mploi) .ue toucheront les entreprises, ; compris la :@(,, et .u*elles pourront re#erser à la collecti#ité locale .ui pourrait décider alors ne pas répercuter la hausse de TVA sur le prix des billets de transport& =3l ; aura m5me un gain de $! millions d*euros=, selon le ministre& A l*exception notable de la )AT1 .ui n*est pas soumise à l*imp?t sur les sociétés et .ui ne béné9iciera donc pas du (3(4& 1our mémoire, rappelons .ue ce dispositi9 a été mis en place pour stimuler la compéti#ité des entreprises et l*emploi& 2ans le cas des transports publics, l*argent repartira directement dans les caisses de l*4tat& )isque de contentieux européen :econd argument du ministre, le ris.ue de contentieux au ni#eau européen si la ,rance adopte des taux de TVA di99érents en 9onction des modes de transports 6 =@ous sommes dans un cadre d*euro+compatibilité tr8s contraint& Les directi#es européennes nous emp5chent de mettre en place des taux réduits de TVA pour des ser#ices publics de 9aAon discrétionnaire=, indi.ue le Bernard (a>eneu#e&

Le pro"et de loi de 9inances $! % doit 5tre examiné en premi8re lecture par le :énat dans les "ours à #enir&

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful