Vous êtes sur la page 1sur 108
HOMELIES sun LA NATIVITE ET LA DORMITION SOURCES CURETIENNES Divostourefondasure : i de Labse, 6, J oJ. Danidtons 8 f Diracoar + C, Mondeo, sj Ne 80 8. JEAN DAMASCENE HOMELIES SUR LA NATIVITE Er LA DORMITION TERYE ane. LvrRopveniox, tuapucrioy er xoTES Pierre VOULBT, 8. J ueroge pablit 200 le soneours de 'OBaere EOrtent LES HDITIONS DU CERF, 29, wo n¢ Laroue-Maunoure, PATS 1961 Lyon, les décembre ME 8, ANMINION, ». Pe, Prov Lyon, te 8 décembre 1000 L, DOUTRELEAG, «5 G, SALET, Paris, 110 joncier 1061 4. novros INTRODUCTION I. LES HOMMLIES MARTALES DANS VOIUVRE DES, JEAN DAMASCENE S. Jean Damascine estan des derniers Pires de Pole orientale, Son uctivité se place on déclin de ‘eo patristique, & le fin du yer sidele ot dans Ia prenigne moitié du vin, Iss d'une famillp chrétionne de Darsas, il vint de bonne eure & Jérusalem, ot o'est prs de ectte ville, au couvent de Saint-Sabss, que sBeoula la plus grande partie de su vie Moine et prétre, il se comsnora 4 Wimportants travaux théologicues, ct Fon sait qu'il illustra par sa defense du culte des images au temps de le perséoution iconcelasto des orapereurs Lion TLsaurion 6{ Constantin V, Son cuvre fondamentale fat wn expord ensemble de lo doctrine catholique, veritable somme thbologique od il a résumé, dPailleuts apres une Cao~ ration personnelle et originale, towt Penseignement- des Peres grees, Thomas Aqusin a conn et eite fréque= ment ve premier essai de eynthise seolastiquo. 'S, Jeon Damaccéne a Iaiss6 aussi dee couvres de morale ot daseéso, Orateur estime, om Ini doit qualquos homies jai se distinguont par Jeus piété ot leur siehesse dactrix Male, Tne font pas oubliee enti ide mélode, Cestadive ses liyromes et ses po Parsai les homélies qui lui ost €14 attsibuées, plusieurs ‘ont pour objet les Iousnges de a Vierge Morie, et $, Jean Damacedne est an effet un dee doctours de la théologie tmariale, De ces diccours, quatre ceuloment cont recor 8 rnoomento tune homie sur la Nativité aus comme authontiques © jon ot PAssomplion de ot troia homélies sur la Dos la Tres Sointe Viorge ba {te do la Nativité de Marie fut célébrée de Loum Iheare on Orient, et Ie Hitératore patristique greequo nous Offre plusieurs homélies destinges a cette solennits. Ge S. Jean: Darseine fut prononece & Jérusalom, & Teme laesment sans doute de la Porte probatique, ou Por Fijue des brebis, et de la pissin montionnte par T Svat files, of une tradition, ‘attestée par les apocryphsy| Glapsit Phabitation do Joachim ete lew de naissane Ae la Vierse. Cette localisation explique certaines all Faisant Gelw 4 la Jiturgie byzantine qui salue dome naiswuce de Marie Fannonce do cally dit Sauvenr, Tore” tint invite toutes les eréatore: 0 Ja joie i] déelare hele, ens les parents de enfant qui vient de maitre, Joachim | EV Amee eette naissonce étaat pour Te monde le commen Gomont da salut. Fill Cune mire stile, In Vierse attaste Guene fecondit® nouvelle est désormais pronice Ola ese hunnaine. lle annonce et déja slice Palliauee aun Surpreniants contrastes de la terro et du eiel, do [hum et di divin, fgorée dane T'Ancien Testament p ‘achelle de Jacob, lo Sinai, le Tabernacle, Et ectte de ‘inée, prepardo par le Pire dis I'éternité, entre dant Thistoire da salut, et colbve, par une puissance extet ondinaice ie vie, les mines ‘éeuloires dues & la tra 1. Ta deunitne homie aur ly Nato oat restate dep ais oe send s Theotore Sie BP Noun designs yar Ny 2D, 20, 30 Vhomalie sur ta ath sles tres bom bor Ts Doran, eves Ta mumzotatin ‘Geragrephes adoptss parle P. Logue. — On Fibra fs homilies cris, rate Fence feoianne, etatnmont fe cap. 14 du ese anand laVerge Masi oma euler Ine compositions litre ed 5,3 uss HoMBuES manlauns ° gression, Quant 8 Tk vie intérieure de celle qui, vient am tone, elle ne sera pas moins admizable : Punion conti rutlle A Dien, In contemplation, source do toutes les ‘vertas, feront de eatte Viezgo Je disno temple du Verbe ot de Ia Trinité. Aust le Porte probatique sera-t-elle pour les habitants de Jésusalom 2 pour tous les horomes fino source de guécison ot de salut Les trois hgmiies de In. Dommiion constituent, on Io suiteun deo principaux tmofgnage del ean dap inuoll Ia Mere de Diow, prin ne tort, at glntce edlevée au ell dane son Arne ot dans son corps. Il ea diflele do presisce la date de cox scours: Vauenr noua Gpprend seulement quis sont Fesswre de sa else 2s ERG done wn po ansésnors au mien dt yo sees il ont ee prononocs lo mstmo ju, seg doute un 15 act, puisque, a Jerusalem, cebla date, fu dts Ie v* sible Gait Ie ote de in emmémotsa + de a Verge, tt devenve ai stole suivant eels ue la Dormition. Te fen da te sleqnit, fet eneore, & om immportanes Ces pantgyriques forent_prononets’ sor les poster a Mont des Olivier, & Getksbinani + dapris le tation de Miglive de Jeruauem, on eet, est Ia que le corps de In Vieng Hiaio auruit 638 erases, vont eet seoporte tu di Crest dovant Ie monoment ul pasait pour Je ‘Crombeau de la Wietge oy dloarmais vide, que Toreteur Cadreso ax fiddler Saifsi texpliquent, non seulement terinine rats, mais le genre mibme Taocent part calier de ces homélies. i y Le proniere Homie «ores por un Tong priomule sur led mervsiles de‘ Tacarnaton, dont Mario a 61d Tinctrament. Pai, comme das a ellebration le Ja arr dr sts jr aerated ee oro ns les eraisonsfenthres, toate une premitre pert Sst conscrée fun Gage de la Verge Mane = as le 1, C8 201 5 yeytgntea tym 0 stnonuerioN rappel dos vertu do aes parents, on retrace lex étapea de tate, enlance, prisentation eb retsaite dane lo Tempe, Srmoreation, ntisanee du Chrih,avee les prineipalea figures de TAncien Testament qui @avaneo lol vendaient Ihemmage. Gest olors seulement, dans me seconde nue teativomest brave, que sont évoquées In mary weVersomption, Pour Maite la mort ne fat ut unc ombral Semangoro, on réalité ele pred ns nouveaty elle es Reger tans og, son svete FONG wale fntme pour le carps virginal, préserv6 do le coropuom. Bi emportérdans es demenres célesin, EX lo tombeat ‘quia cmtenu ce corps teste ane source Je peice et de tom, ein yee la detestime Homie (de beaucoup Ta plus longue) oot thames vent tore Teprhy mais dans ime pespeete, Seter dillgwente. Cette fis Te diseours a pout soul objeb Een ne rs fae gana 8 Sune esspmption, Une wigourense itrouction mor ise iurguot la trovt ne pouvale gener on son pouvoir alle Tir Tea source defo vos Mak, biestat, la presence dy Heocemblfe autour dy tombess & Gethaémni et aus fe divotion possonoelle ambnent Je panégyriste & rap: alee longuetnont. Ta. tradition ideceotymutaine do la Boris sur Ipqulle nos seviondoas phy tn. J ve gacsnlit pas Fenactitude historique des détails, ay iI jige que este évocation 'aceorda profondlément aves Hedagatdre du jour, Apres la mort do fa Viergs,survenue 1 Jesaealem dane a Geneure dv Blot Sion, les. Apatie ferrari, de fouiee in win de Toney avee toute Tiigine de la tee, & lnquello 90 jougual {es poplitias et kn anges, etréneat sa couche far aie elChret en personne vint& a ponenntrs de Fm ll fee Copendant le corps dat porte solenellemen 4h tomboru! comme Patel dans le temple de Solomoay Sral youucita prerque aasitdt pour €te emports a ci “Kpnis ce rappel de Is relation traitionnelle, Vora revient le thealoge et donne les ritone qui fondeat Eemvenance et comme la ncesis do cots assomptio sos HoMLaB wanIanes n Que entte fete soit done célébrée d'une maniéee digne de Ja Théotokos ' et comme wn mystére de joie! Enbn, dans une Goquente procopopée, Io tombeaw Tui-meme vogue le glorienx mystine dont sl fut lo temoin et la énédiotion qu'il garde pour tonjous. Tie sersaoa seauble toucher & som terme quand appacalt, comtie: toute attente, um nouveau récit ananifestement interpol: Vostvast de U's Histoire euthyaniaque» sur le transfert & Constantinople, dans Vegi des Blachernes, ee yatomonte Jundbres Iaissés dane le tombea vide Une invitation prossante & limiter la Vierge conelut ot Smouviant hommage Quant & Ia troisiéme Homdlie, elle achive bridvement Ia célebration et In vellée religieuse autour du tombeau. Bile proclame aver Iyrisme ce que le disccurs précédent insinnait déja, qque Marie fit ettirée aupzis do zon File pare que eeluici avait youlo contractsr aves elle une fllanes indissolublo, et par elle aussi une aliancs aveo Vhumanité. La raiscm théologique do union invime eu inséparelle de le More et diy Pils est ainsi mine en humibre, De te tembeau, vrai Kt nuptial, est sortie la vie divine, ct les files auront i eceur de moucir avec I Mize do Dicu pour entscr aver elle dans In gloie. $ Jean Damatedne ett avant tout le docteur de [ne toneion Apis ence 7% le aint fees tral ements le union bypostatigue, i thcor Ibo orientale w otait attaches dozeger les consequences deoos definitions; la dualita do votonis ot In duaite Pops tation dane fe Christ, Leones de Byzance et aprés Tui 5. Sophrone avaient tur es mbine point défendu by foi te Fgise aver grande autorté. Team prend la suite de cp malices et iesume leur enscipnesnent. IT Pexpose 41. Quon anus permet domployer ce Ses6 comrant ehoe 19 Gone ut dosipne cece qa eante Die elle qh Baws epee Tham ca Méve de Dies» 2 rxraopeerton comico es hértiquis d'me part, notamment conic Ie dlanirs des montthebitn, et de Tantre contre ley Gre, dont In philosophio répugoatt a admeue le saline de incornation. H'v'ea te suse pour noursit Ia vie spe situlle dee moines et la piéu des file. Dane um ngage «Pate plenitude ct d'une présio Aocisinsle rotarquables, il exalte la grondeur Transeo dlante dia mystere du Verbo fet chai LInoamation tee cues absaimont mguy ll dgaste tat hous peuvons concevois d'apris les qtuvres naturelle Bak vpemaceao™ ot stolible sn Ble on Tega par oxcollence de la bonté de Dieu. Jean se ploft& som Bree hg < Sul Fanon dvi ep Systie redemptenn, ct il reprend peur Toxprimer termes schipliraites et teadiionnols © een Ia bigne ellance du Pay, cieseavi, La vendre. misévientdey| Wpretitans, le econdorcendances par Ingle Te Fi Ge Dieu voulu. wababer janqu'® cst hemo sur loqucl Hl revient. avee predilection. Choque Beason so mt t iw gh et ello fn, pout que praduire ue aenvas de Dont a dbp tora tonjous do Beaucoup Peewvrs dos puissarees du ma Geen soura tiver le bien doe mal lubrosme Silo pack ebonde, Famour divin a suraiondé, en vertu de ce sur froitproclamé por 8, Puul et qui cat lt masque des euvres | ie Dies. 1 Oy dans cette eusre rédemptsce, pnévue par Dieu dl toute éternite, et qui est la reals centrale de Isto la Viergs Mere teat une place omisente 5 ole yes Gxsyptionasl Ans! Ia grandes fale do Man a até vou par Dine ot cottererarque ela pour Joun un sujet de nllesion. Car i eet ih faut attendee A tetrouver dans oon eas es mara den conte habitulle de Dieu dans Paceomplisncea de son desein, Non sekemest Movie 9s. prédostat (cela est reppele gus Wane fois), maie Diou Va prepart 4. enw 2,108. 2 kaparcon as oaKUIES alaRIALES: 15 de Fonguo date i Ya cartainemont annonedo, deus les trgines et travers taut PAnsten Testament, par des poe lites ot dis Tguees Ait sexpliqne lo rests & Ta ible que TEglise 2 toujours regerde conse esentil 9 ineligence du role de ia Vierge: Certaincment ss Te rilede Mare oun aapoct symbolique ct exemplaio, qurune Sone mbthode 2 gordo de milion. Tout oe ext exige jar le mystore rédempteur qui inclu le anystece de Mie felon lee detecine de Beovidenve, et dame ty tate dlaquel faut le eeplacer pour luk donner sa vraia valet Tee sous constant du Damasctne WFenviseger, avant tout, dans son ensemble Veeuvre da Christ et d'en sau ‘yogander In venie. nature constitue pour sa théologic duaviale umd peselewse garantie, tai lee arguments de SConvananee® sont soacert favoquis, itm. peuvest fgstre donner li & des exagérations on a des déviatons Ansonteaie, exemple du deetsur de. Dar by perspective ok il we place font. en somipnendre Te sens Euthentique quil fait donner a de tel erguments £ 1a Soonvanance pot li, nest outro chose ue Tunité et ie "ohesoa da plan. dv, "dont ¢ prefonanant Te ‘ene, Dane ce. plan sulement la Vienge Marie pevt se end, et est a hawt ike mune qu ati Eine carnation qui Iii donne son importance. Ajoutor au son tour, ea vertu des place peviegiée, elle none Cooduit & wee wclleuresotligence’ ela redemption = Masie nous cide eomptonde Te Christ Il LA DOCTRINE MARIALE DU DAMASCENE A. — Le role de Marie, Ce-qui donne Piso te plas comple du role de In Viesg Mari et qui port lei Papprocke de son myst fst essurtmedt sa quali de Mine de Don, qui fu Interpetter dans le perspective du plan ealviique, Hite de In docisise a phtse et ontinuatenr de Cyrille Tan est un des dotaure qul ont Je plos magniiquerent esate la Thtotokon, Mak il veflorce de. comtprendte, Forigine do cette matecnité ot d'en reconmoitre toutes lea someq ences : Marie fat Faviaire humain grice aus! Pewre da sala purse ear ellen fut fsteunene Jen di vive precia’ment qu’ello, es fut Vayorsfaey* Ie lew Trig, pu le milion vivant, o© eotte eruvee est Hie foe. "Rial oot par ella que Te Lagondivin a fit som entre dan te mands ee role et fast par Pépivode du eon Ge Jacob gl wéunit ls theres de echll reliant lo el Sha tee tt de lax ports dw cil, corte sues rar Ia UAT cecil eur lo poste oriamale dis Temple qh Sele donne enteeo & Dien = Ton plu, Stans eet elle gui a conteny dans son eet Dieu hime, En ela Pimpensite de Dieu a vouls 38 Gheonsenve © A eet gard elle est comparable ow ci Els st encore lo Paros vi le Chris virtable evr d we, Seat enact dann notre terre. Dip es rigies, I Viavelagce de Dion pour les hommes Tavait pou es. deiptedreue senda 1 nOcTRINE sTANLALE 6 venir Innbiter parmi eux, comme Vattestent de nom- hrewses figures de [Ancien Testament + la «meison de Dieu» de Béthol », Yarehe qui contenait dja typiquemont Ja prisenoe divine, Io Tente on Ja Demoure qui dts le tomps de Moise restait ou milicw d'lszael, le temple de ‘Sion :8 travers ees chauches, la Théotokos, vrnie demeure de Dies, était prophétisée, Ells est eacors It calline de on, residence que Diew s'est cbnisie sur le terre, et les ppsoumes de Sion * entrent dans le contexte deses lounges alle ext Ia weité do Diows da peaurse 87 *, Et par toutes 08 figures, on lo voit, le mystore do Mario est €Qja ap: pioehé du'maystire de TE Male ly a plus lel qu’ane siople habitation matérille, S. dean Damasetne a coutume de donner vie aux Ptres inanimés pour menguer Tection coneréte di Diew vivoat, ot Singulibeoment pour enractéviser lee tempe nou ‘vooux ineugurés par TIacomnetion. Apri. les domeuree ‘de boie er do pierre dis cults ancien, Murie apparait feomme Marche vivante, le temple vivant, qi permet 2 Ta présenes divine un contact plus intime ayer Than Cette union stroite que Dieu a voulu eontsacter avoe Marnie et par elle avee It rae hmmaine, I'stablit dans des relations ‘singuliéxer aveo la Trinits ssinte%. Elloe se traluisent dabord par le thome de Vunion nuptisie ot par les images quren donnent les deus granils épithalamnes Fibliques, le pstume 43 et Te Cantique. Ainst Merie app raft tantit comme Pépouse dir Pere * 01 comme la bis fimée que Diew attine Ini", tantét comme Ie lit auptiol 1. Gen, 28, 4 2 Pac 6,87 2 1Dt i Son Gmaginstian sine lo ojete satis oI absteations une auntie aruvant dramaliqae + [x ooture nose devancer free et lle devant elle 973} ln mont sooule avec ero! (20 3), tombe pre Ia passe dans tne oguente pomopopse [2D 17). SCE neturmasat 10, Cobia 78 habia. 16 ssranncerios ce fecal oe a eee eee er oe Se eee a rer or ie aes po ee oe ae lowe a A aDaschiv9. Na, ipa aD A Doce waKae 17 satiache Ip terme ¢proche do Dieu a Menpreavion di tiqua:eanabientge’, quo Ingres traduit 3 eae oo, eels ul est proche de mol 2 Quol quil sn fot fe dsecin providentil a voulu que Marie fa, pour ita arly, eh contact iounediat ayse:Diew, sans tatervalle, {ins tiearaton, et Tanjument intervienda comine ext Tel quand i saga d table les rahone def Aceomption 1 Thivtokos ext done poar mission de penmettny 8 Dit da'wonin ror actse terre, steel om par tne ox fence extfienre, mais par me union inti ave le Glin ime ob par une dinteita dane notre din ile es Tinntestamuednty ds Hlaceruaton, Mout i sled a fouent Ie mintire, Limpontanss ascordée fa (Oe de ia Natvite dela Vienge merite qu'on y fan villsxion 1c nalesanco do Mario en deja alibndp comme un eve rowent devi de Thine, ear slimes, dans we ‘alte ts humble ot tts nian, Ie Dies qu appioche ft gui par elle vent shunner. be fait que Diew a vols noite dane femme revele In profondenr de sem icestion dans le devenit torpor! ef dans In tace usnne. Marie twine aerat i m Ss6h Lmo allo nous aio 8 Le comprends. Cost par elle qe He iow tramcendant a pris an visage home, eet par tile qu vet rendu visible, cast grtce 4 elle que le Verbt de vio-n pu Are touch par dev inains hintinc, Loin dain un ‘obrtacle, elle rapproche.los-cstances su ondition de pure ercature bumaine ot sa proxdrité presonelle avec" ton His aiden Tor Bornes & Io ron: Contes & partir dos reales qa tone es tours. Jes Damavodee, done’ ade principale fat Punion hy po= statique dans son conditionnewent coperh ext parse ientent semille bce rile nicesnaie de la Thootokon Ajontens que Uintéct qw'il porte eu Kose saints Is Gini oneore dans tte ve théoogigue. Ie plait ‘revo le mation dela nafs dota Vion, le emple oily oan dornoure de Sion, emai de ton oe ts cwmdorcnox tence, son wnbenu Q Gatvtinan, Cotte loaliaion tence, von tahoe de a eologie aily Teste, a of oO one igprewion de Peat kr esa eater nest ae aa ee penple oa corps cli 1B, — Les prtullages de Maric. Quand on parle des priviligos do la Mie de Diow, al fout ne garden dy voir dea favours qui mucaient 6 tent deer a tre privé ot d'une cuanire en quelque sorts) setftare, cw Tes. imaginations Tue picts indiserdté | frees qui wauraient alors Maule elfet que de la separer eee ave dea horses. Au vedi, les dons suréminents | rateachont intimeroent son dlont elle fut gratifie sa emrut vot lai sont dmnpartis pour Ye bier comma wie de rcile humaine dont ello est Je représentent 10 de Baytex la Mere, Ms boutons le #0 mesion #b thes TaN neewmuives 4 son plein aecomplssement erase Fear doetsioa) We. S Joan Daroasebna ext nett oe donne nile exomple de méthode, St el intra ge myst dU Teaation ot dv mys TES RUA done a celui so voleor ener, Je plac {ete maa Lamiare et en dévowvre toutes les ribose dane 19a haat eomment Tuite ce qd on appe RB Saauinduts do reonvenanve 9 ce terme qu! para seen maprepre, dane Pusage courant, & suggitel sae eercigue rigueur, pout etre Toten & cortion we amteave de ergnorntion do Fruvre proven, ape Ba"tout soncourt a la fia, ou tout se répond dan Seles aie hacrmonta Joan, on I salty est uo melody an Pani aio nest pent-etre pas Stranger ce diy oso ae cnageant ui id revele br qi saooorde ave Tree win ef ce aul su sonteoie, y 6PugRO Benes Sete profoadeur et de in combina de ln 4 Ng peTa soevnas au slut iver, pour que Veatiqun de sits dg Dionyss pat) Sccomplsse» fight {uit écho &'Teloquente tradition dex Pine crieatanx Mod aro doit otro on toulement Je. demouro, mele la G.— LiAsvomption. None devout titer atparémet eo qi coneere FAS somption de Ta Vierge Marie, ne seraitece qu‘en 1a do con importance dans Toravre de 8. Jean Damaseén celui est un des témoins Tes plas autorisis de Ja trac yy aj1Dan 812) 2048, ip ii20%6. wasipu, 2D 3; 805. 14 Noy2D8 1 4 purl x ‘pres, ansienne Mga ta noornints saan 2% dition patristique et théologique qui reeonnatt ev pri fhge meral, ef Tun des dheteurs ulloguée par Ja bulle Munifeentcsimus, ll est. remarquable’ Palleus qu tnette en lumibrey d'une party la naissonoe de In Mére do Dew ef, de Pentee, son assoreptionj sans doute Poceasion tui on était donne por Joe" deux fotos qui existaient depuis longtemps dans Mégiise, mais sa vision syntht- See Henle Coatver Tuan Ser tionunts unk aie Infevs salin In signifoation du mative tail. bat ecomeftte que JAssomptoo, & cause meme dea dii= alles quelle souléve ct des’ raisons quelle oblige & Tegngen permet do soolignsr les trots eaeeniols do. 06 {nyetore, Ble amene Ip siloxion ebrtienne To consi titer jusqu'sw terme de son dlveloppement et de aes xigenes, La place de Mane dans Viatention providen tiem prety rane Die Homes, avec PBglse, eppatassent aver plus de relist dans sa glorificatic finale Tne etude de TAsomption done Tesuves demeses- nienpe devrait au moing aborder les questions suWvantes, fo leeguelle nous ne. donneroue Dievement que es indications utler A notre but = le Tait Intméme de la Ursnlation de ta Vierge au ciel en oops et en Ame ¢ Ics traditions apoctyphes qui se sont developpéee oscez tot autour de In morte la Vierge ; Tos inden tungiques 5 Tellore do pensce det Pepe et dos théologions oroutaus, surtout cola der panbgyretoe du vane eel enfin Tet Foleone quo Ta lecture Qu docteur tarial svgpre pour tmontrer ue PAsecmptian s'acsorde ave> Peneble de Ueeuvre du salut et quelle est exigée par elle a fit, Tax qussion de Ta snare de la Photos La Vierge Masia e-t-elle 616 levte corporellement eu ciel sens poser par Ja mort, ot faut-il penser qu'elle a fonua Is séparation de Fame ot di corps, selon la condi tion commune, pour Btre ensuite rapprlés & le vie et glo- nifige ? A vrai dire, Je doute a pu subsistor, malgré los émoignazes patristigues. La bulle ds definition ne le % stmoo eno. résout pas expressénent + elle alin seulement ef Te ascomption; eeyendant on peut dire quella meray time preference pour [ngpothéce dela mort et do lars fection. Or la. position du Daroascbno est Ute claire Macio cct relloment motte, pus rome" a gl tation du oorpe, qui pour Je ustes es reporiée laf des tomps, a se avant pour ele, ca vertu d'une Yolo Spfciae de Dice, L-assoniptin ext une résunestion an Upto, Ksteil nceesaire Ue rappelee une autre indicat {ui eipond ello aus 8 un dabat moins important °C Serations, aveo Sion et Cethssmasi, qui est doond pour le lca de a mort et de Pateomption de Marie Le «Transits Marian». Si Pon excepte le wsigne » de Ja Fomme ot dix drags ‘qui feit Vobjet de Ia vision du chapitee 12 de Vapor Tyee, 08 il eat permis de recounaitre une image de, Asetinée finale de la mare du Messe + le Nouveau Tet famnont no reafrme yas Walusion 9 Fassomption do ‘Tes Sainte Vierge, Collect apparait pour Ia pret fois dans! histoiresousie couvert de treditions opoerypbe Gn se reporters notamment, pour leur inventale ot le eritique, aus ouvrages da P, Sugie, Lamort a Aseom pa dele Sainte Viergo at da P. A. Wenger, L'lscomplion la Tres Sainte Vierge dans la tradition byzantine du VI X© sitele®, Le premier tenoin de ees traditions tin ememble de textes que nons désignerons globola sous lenum de Transits Marige et gui doivent romeat Aus original eommian. Cotto eslation, qui s'appareat faox Evangiloy apnoryphos, nowe oct parvenue en. ph Sfours langues, greoque, eyelaque, Taine, arabe. sous foomes parfois rerianiges en vu dim usage lturgiqu Le prototype, grec ou pent-thm syriaque, pout remeat 4, ull Munifcenteimes (Actu Aposbicee Soe. 42, 19 788). a. Studi Ton 44, Rome 1964 5, Archives do POstentsheiien 6, Pais 1955 tA vocruime suman 7 au 8 ow aussie. Les traduction latines sont sttes- tise de le v= sil On'y ranponte Ia mot de In Vien Maric @ Jerusalem, te rssemblement des Apres aos allo, son dsr de quitter Ia ter pour rejindee son Fi ‘ehfanbrailo slermolles, yuo o vonue du Chet vere an Mice pone In ainendr'&n vio ec Lemporter au joqueru cette mention des Apsireseormoe noins du fa Lexistence. et In difesion. deen testes sont im indice important, qui atteste une ‘roses dng Tepes shdiea& in (page Un sutre tar igoage de Ie eroysnce on {Astomption cst In tnditon alate & la relique mavialo do Tegice dos Blachernes & Constantinople. Le frment ul nous te livre se_présente come un exirait tPune «lls uthsiminque> difdle & ideotiter. Co toxte reprod dlany histoire “de Niciphore Calisto, figure dans. la Asuxitroe horodia da Darnaredne us te Darmnsion, ot iI tout le evgarder coos istorpole. Ih eet dit ova temps dw male de Chacédiing, Vhapérsio "Pale chen voulant armencr dans senile Ia pow soo tela dole Theotokos, Pévaque do Jéruslem la déelara due Je 2o4pt avail ravi eu tombeau bt élevé eu cel, ‘Fonte une «antique teidition® quil hi wepperte et ‘ui prisinte do nombnesverteocemfloncen aves ty Tran fg Wt lo nécit cone ue sens los vétomente mow tuattes de ln Vierge fient apportés & Constontinople On oe texto, qui jusgu'd oct Gernires annten asthe comnai que per Phone damascene, C18 trouve parle P.Wongor a Tetat indopendanty dans un manage frit de Singh (Sinatiue gr 201) renontant. ow em {R¢ sitele=ilest doe 8 pow pros cootempornin do 8. Joon Damaseine, peutstire phos oncion et Fineetion dane Vhoméie a” ptm etre faite tes YOR Diane party ta 4. Mootionnons yous mémoire swine tema, Ie Penden tes Ufyangost, data sane doses da isfy nal Cent la doce je tur TAssenption et besos mine ela, st qu tte fo "pa les théclogious de Tepeque suivante. a pocmine Manabe 2 2 rekoueenion ancieune, st dont i suit let donntes Harsez pris, mais avec le touci de vendre In arralion vraiserbiabie, Pat Silleus Uautear semble eomvaincn dx Fexience d'tie tradition qui remontereit aux Apbtres. Conna en Orient bjen oaent eee eneiésafinement wre remo inluenoe* Mais c'est Ia fix du vn acl ot to vast qui maeguent Ia pedo dos grands panégyestes st des premiers doce teurs de TAstomption, Leu meets sere de déger NérHé contenue dave Je traditions tales quelle leve ont liviges et de Feapliquac en situant ee privilge dans Tensomblo du. taystere tarial. Lavoie a #06 ouverie pur Fhomeli do Thotelaos st suite vient un dkcou age sur Is Dormition atusbue & Modest, pa de Jerusalem, mais quiest df plait & un auteur ‘ha yn tele ott dn sout du ane, est ume ceuvre in rewate, qi foit leur place aux comsilrations deci fules. La most de Marle, comme aussi so preservation ae a coruption da tombean. ont prvantion comme dts exigences dela conformité aves son Fil 5 aszomption corporsil eet cliremons enseignee, Quant » & Germain de Constantinople ot 8S Andre ce Crite, is prockdont dd et 8 Jost Darnsscine, Ls poemier (nord en 733) on se servant les epocryphes, Pattacie 8 moutrer la onvenance de FAssomption ; il soulgae en eutze maga fiquement, & cette occasion, le pouvoir. dintereetion tuuiverselleconfsxé a Marie par sow entide dens lo gloir, pouvoir que la version arabe du Transts marque de fon ebts Pune manibe tes nette, S Ando de Crit, nih Danas vers O60, mrt et 720, et qu fut meme tnoine 8 Jerusalem, oflhre la Dormition en tra homlen Paane grande rehese ; tne semble pes s'appuyer sur les acre: en teach sa rye eri ener ‘Uno elation cu Paeudo-Donys * gut reparaie plus duns fois chez les Peres. sete a deposition des vetemonts fun Commomorse par une Fite Je 2 juille, et le fait de la Sbneration de catte rlique oonstinie & lui seul un témoe {gnsige indiroet qui nest pas négligeable. Lituraie, Panéayrisien et docteurs. Les fee lturgiquee fournissent des indices préicu dont los premiers sonnns 8 ce jour remoneat au * slg ‘Dis cet Epoque, eu Orient, est altesize une fete de I Danrition, jut seta eut-ete fa simple « mSmoires etltbrant fa mort de Alas a fte porte aust, parfoity Te nom de ‘rauslation, ou de Passage, ou d'Assomption ‘Aureos du vie see, semble quil'y ait eo une inde Guion entre cs dens sinietions pombe mrt et lore Salton d'une pars, assumption proprement dite de Pact Quot qu'il en soit, Vempereie Maurice, 2 le fin due ie stele, en isnt ay {5 aot la solenité de la Do tion, comserait un usage O6)a établ, q Var le mmc dpogue apperansent ks promos same none prononces a Foosnson do cots fee. Laur impor tance pet eomidérable, Un des ps ancien, dcouverts parle P. Wengoe eet une hone de'Thaoteknos, Eve 4 Ee Livias pres de Jerusalem, qui peut _dater do la Seoude mois dn vi siecle Son" vossbulese est ign feat est ains que le fe du 19 apue y ct disigta thy mom darstyn Te teem gui répond ow latin asting tin, Tout en sunt les tracsions apacry phe, Torateae fernio dle dennar 8 Assomption vn foncement dosti nla rowachant & la pasete vieginale 1 ‘Un auire texte important apparaht on pew phas tard 1 sfeat pos précsnent-un sent, ao Ome i forma hun divcours, mois nose To mentionnens 4 F cause do sa date. Dest Ip rieit dG 2 Jean, qui f arsheveque de Thessalonique de 610 a 649. On'y tou fin oko du Tronaius, dome i 1, Une éitio eritqie thy réit de oan de Themsonigas 6s oeaia pa IP. Jucon, Palralegie Ortntle 10, Vari, 1935 1, Ch CAscamplion de le Tres Seinte Vion, p. 99410 ot 21 ee tat ao 0 stoners & Jean Damascéne est_particuligement_représen: tatit de ost effort do pensse Ize approche do 8. Germain do Constantinepla et wile comme Tal ls’ apocryphow Sa pie personel othe Hone ui le rattachent 3 Téraa Sslem Taingnent & exatiner sans eaivelasee Ie nae fellon qui yest accreitée concernant la mort de ta Mire de Dita «Crest un see, dit, que nos, ovons roca de pére en fils ct fort aacion ©» Fen aviodique urement que cos traditions ne Tecouvrent pas Ul Snsanomentfonamentl len, ‘pov. etna A Tage apostolique, Mab Jean ext att un theclogien Figourenss peu enelin ajowter fot au Tegendes. Il sai par exemple, de compacer son récit de Tenance de Marg Et do oa présentation au Temple aveo les développement thu Proangile de acyuce pour appreer som extrima Giserstion, Meme dans le tar de Ik Dormition, i fis dupe dee detale qu'il rapport pose anime son Cus. Seulement iva sepre imelee, & Es amniise de Earivure et du mysire de Plas farnation, A cet égard son exemple ot dex ps srw UU Dane som ceuvee se rencontaent Le souront apoery iy tybe thuton ka tuvohenger sul véhioule, ote courant theologique.isau d'Eplieee at-do. Chaleédoine, enrich @rillenrs par une longue reflexion et par ane méditata personel La congenance de UAstomption. Astariment, Fatninpthin corporelle ne oistibie Ga toate la gloication dea Mere Ge Dies, La hentisa tan diesen dine ch sa nception daos lx demure: cesta oat jemuis 14 contests, ot, meme al son corp avait n avtendeo Ia sesmrction intro, gloiiesaa eesntnl bt 618 sera reste pena, 4 Fonensiel de cai vue abutralis, que Tastnipion eieporels al te parts sntgrante de plan divin On pein cssayer de 1. btw 2D 4 fe toute cette tradition | a DOcrRINE ARIALE a Ib compronde, aves S. Joan Damossine, ou mayen de Tidbe demmemfle nur le ele de Mri dans la rédemption, fue sie ln lecture de ses homies Tas games lgneschvernnt Phaicaton vine dés Te commoncoment, de union de Fhornme et de la femme, st de la matornite, nows font entrovoir comment Dieu « voulu sunie 8 Mhumanité. Elet manifestont quo fon intention ‘ne fut pas seulement de sincamner, par tne unfon Hyposiatiqde. qui devalt le felre dlsciaee ervounellement dane. notte ebuie, mais’ eneore das: focer & son curr, Elroitement et mystericserment, wo eréature urement humaine, Dans: les preres avehes, cette ersature apparsit per certand copects comme un etre celeetihy et pout buy assiniley ou peuple appelé a Mintimite divine, Mien que des tytabsles comme The ln monirent dij pas proche de Take quo la cammanautl aw riliow de Injuelle alle concrétive sa sence. Gependant, en sicarnonty Ie Vere. n prise Sn intention = ie! youl ellesivement snis & elle quil a choisio pour mine, ot cst Motie qui, par wie postion spéeiol « porte sellement. elo He Dicu fpeeent parm lee hommes, Cette ersotare pi ‘Bt done fe Hen grtes augue) Diew a voulu saseurer‘an tontact phis lreit avec Fhumanité; elle appara uss! comme un signe, qui tows invite 8 nous rapprocher de iow & notre tous et qui nous monte meme, pce fe dassein nedemptein nest pas acheve ¢& doi attendre fon plsia accompliszoment, union divine a Ioquello Fensctable dex tthos humains eet appelé Sits Feet a re ada thie de la «promumiten, dent Timportaace dans la concaption emarsinioane a. ete reconous. La detinge de. Mari aie prbsentar aves le mystere du Dio fit horome une toute parieaiéve vonformite, dent un aepect ora. cltt ds ens qui unisent une tadre A son fl. Cost $i il convanait quelle subi be mare puisque son Ts a srnonacrion Se i ee oe oe a SE ee ee cekie Fargunects coal RE Sacre etree lal iain eee a menue te oles Cae 1p 10 3 BD tit parka bulls de asintion AAS, 62,1900, a TA Rape it BLD 43 eb 2D 10; st, Manificntionimer (AAS, 1. 42,16 Te 26) 4 oceRNH sania 8 mort, mais encore qu'elle @ romporté effctivment ne pre "it io tpn deta Si tne par son exemption totale du péche + eo premige peivlegy fittest. que Dien a vouls la nouscrlve dvs icebus & a Condition commune. Dune intention aussi netie et de la Continats du destin divin, on. peut leitinement clare que Diou, par une exception semblable lita dans in victoire sur le more avant In rasurrection,genérale, Ges pees sont de expats pa 8 Je Dansetns sous des fornes diverss i rept par exemple que alls quid fut dann de rcevaie la vie drone mantire ones ordinare ot etre elloméme In souree ie In vie ne pow eh ee coun a domination de Hs Uh ond jivilige est le caractére virginal de Ia eoncoption et de Fenfunterents Nouvalle-gerantio du sort exeeptionnel aue Dieu entendait revrvar & ea, Mey mtice. Gans on corps et des In vie présente, et qu lage, prévoir, FNS toiGelopent tm pétereaio He coun no faut pas oublier, elim, le earsetiveeschatologique du mystéve matial. La destinge de. Marie valewe de Signe elle monte yar astiipation comment celle te ins les idles et du corps eects entier doit s'accomplit la fin des temps. Seas cet expacty ta Spinto Vierse ftoparet avant tout comune ta gure de Ugtice tron Phunte, et do In Jerusalem edlettey oid defnttivn, do Diou La résurrestion dont elle a binsfee personnel Jement doit se reproduire collectiverent dans I'Eglise & Js dernitce Parousie, Sens eateigner expresstment cette » condensation en Marie de la gravo collective de I'glise *, |e Damosetne souligte volontiers le eapports de Maxie du corps eoeéssl Alsi il obeerve quell. « oot et ‘ivelle cat morte dans la stints ‘Sion, « métropele dos {hice 9, il vapporte nye intéet et sm sans insistence Jbrecit des apoaryphes qusmontre kes Apatres et «T Baise nse, Thdloge de Ryle, avi, 1858, p17 8; tee Desnnce ‘ at srannceos) 1 oceans: WARIABE 35 procension joyeuse ot triomphale, eof de 17 Samual @ {Staepria ot amplifié par le Chroniste, 1 Chr 45 et 10.Ce Ivansert 4 Jérsealom ext designe comme une smontee tx Nase genie‘ eave tomation de Vasko eee tien Teeeoeht ot lo pandyyrite GaN, cera due 4 Salomoa, Car la demeure que lui 9 procor ae re rait Famage magnifique de som As» David fost pus encore Je Tomplo, doot a constuction 1a Vinge re eae ven cee ogineg| ft reer & con fls, Dane” Jérualon, Selomon finsinnt et conercticent lo o8le général “de Mane va omener Parche de so nisidence provisolte jusqaau ce ociation inte & Taruvre de son Fis, Par I Temples Nouvelle amontés 9 {éseryast son esoratin, ne 8 Te daca oir te” des "Holo par Christe es chose weal 6 a jisdeaon ale dels Thagel pores portent Tarche ct Tintrdusentjusgue dans fol dans Jenson do angetore du salt Fp Seine dos Saints, sous les ollen dee Chovubins, Cost Ea cera pgs vs detache reteeat gg tte trecslaan, 1 ple Smportantoy gutta ddime ‘elles qu font intervenis Taroke, et tout partiealibreme homélie sur la Dormition, quien reproduit Te récit tex- ee nen iemeetis etue ere eapporciaglg| tue", présente comme Tlinage de entete. solenoll ee ent fe passage dela mang] dela Mere de Dien dans le sanctuaire lest Roses, aot libiwe Te peuple de Je servitado &'Eeyp Les translations Jerusalem et danse Tecnple ont Tune eke sind mage Toistaine de. TAssomption et ech et Fauteo wn Sebo cans le precsssionnal du panne 1, Fe aan ee ies dans a stg 2 Fon Yotouve otomment la press de Salomon, de Tsode sent 9 cles Sa igor devies carey, "6 cette roonton remarguabls Qu *eypos > cuguerant nv sn liitade> mytisootemont raceme, aut fe Marke an momont de sa mort et dans som txiomphe Je Metlac no profonde sgniction* Goa'asiaons tne Toi égpgies, Hert wile de re robe cummiuite par Mois a9 Go Sevan pula vn sour para ot permanent: «Laverta, Soigaut, ven sepa deere oe are Mreineton : Oe is secon too Pace det fore fe accompa dane Pe pose Io passagd] lee thstoe do Tentrfe dans Je inclusive ot eaul du Fo ede Dice or sts we ad pete Nig owen et ln gloire Rale, Guo transis sa tom Pure de ucis prieipans. Lo premier est Ie pa Sige di Touriein, capporte ay livre de Josue * Be lzsnal par ingualls Farche, porte par I Fists ef corte de tout le peuple de Diew pra Fg, fo sn ene dani oe rom Te eISe plane ano pine de pérkynnations ot ey Coe amentrent Forche em divert Hews, jose See aR David voulnt ny nseror me dence tal Beige dele Gest ales le deusitms areas «Vea Strano de ache daze Joruslom, a ville saint, 2B ‘sopon> divin guqusl Parehe vt acne, rppellea le fonlexto de TEpitre aus Hébrecs, présont plas ane {cis esprit do ovnteur quond i pero de ASsomption Aina i oeapranta est fpiteo Pe es Peso ft yasenge 8 cune deme plus grande o plas partite Mrmge qué rejict Valsts Ie shoe da la Jerusolem, em batt de Gol 26 eel de Pgs tefomphant, dont Maric est la figure anticipée. rT iL oudraitejouter & examen des sources bibliques cehi da vovtbulais. 8. Jean Dannessins se demaacte lat BM, 9,312 91h; ot me. 91, 105 10 0, 30 sraopuerion itme de quel nom designer oe mystére de mort ob fdovifation, singulior “dane ‘Uhistoke humaine, {iefors du terme de « dormition ot des tore ibliqua felatifs & arch, il erplein ceus de «sortie et dem fete dane uno. condition melllum > (trea, Pala Inge Ge 8a wap oy dsr de ita fait remarqacr qu'on, ne trouve pas dane les hom Ietorrespondant grec du ferme dc assomption» ai 5. Lue opolique a lo tort et 8. planiestion Christ » Dioutiseexpnestione rappetlent de prs es a Seang6liques qui dariguent Ja Réerection et Asa fom Le vocebulaie bilge employe par. tes Pa tt les dacteurs side ® comprendre Pidée quils 2 fle FAssompion s sin etude, monte on gendt (pls rattachent o> mayetiee aux pluses) Gécsivos Thistire da slut ct de la vio du Christ D, — 1a royaute de Marie | Nous ne meationnont quiet un aspect ecsontial de I figure de Je Vierge Marie, tellp que Ia deseino S.J Damaceene, Neo quo Ja royauré de Moxie no soit assu da evn Conor ot Tit gorse dl mais Tentrée dans Ia gloire efleste Tui confére tout sm felat et toutes ses présogetives. Le docieur de Damasso ligne volontiers Ia pobiminenss en vertu de laquelle Mani régne sur_loute In eration, et il aime & hui déeornes titres qui Yexprimont. Ainstil I donne le nom de Ip Souveraine %, ot méme volui de zupia *corvesporutamt 4. 110. 2 rrew.5, 8 3B. Le.0, Sk, — Capentont te one porte Sutagian, & ‘anes tt Bedaydio Fguernt on Pa exoragas plas aah Vhoundie de Thovteaos le Live. GN 1, 1D 21, Uy 51D, LA pooraise santas a 1 nom dese Seignewrs, et qui se setrouvs on Occident dns Tappellation ee Bomin vu Dorina nesta, «Neto Dame's, sortout 4 partir de 5. Remand, Ra. poricuie —“tomme S. Piet Cavisios ly fait remanpier? = et un dee Perss gui donnent & Mani le tive de Reine # We mot adopt et genie 4 Textiion te Pain ai figure Pourtant au peaumnn 1 dene le taductick Os kX hi ‘a royauté de Marie déeoule de Tensemble de ton xe dane le plan divin t de so qualité de Maree Dieu. Gest tinsi que cette soyauté eat deja mpliguée dans es paroles de TAnge antoneart 8 More gue son Fis sera un Fol ternal, su de Jo ligade do. David. Atteail core i Fea gadowr de Pincamation le Damoscte se tht alfier eet suprimatie sur tout lo coumes gut fx résults pour Marie: Elle et raiment dovenuo la Souveraine de toute la eration lorsquell ext devonue roiro du Créatour a Elle eat umessne des Anges ft ello nigra sur cus #s Elle caumpasye Los kes eae tutes et domaine tout lee usar dvines Bais to souveraiaet6 aequite da eeu! fit de Pacer sation ext confit. ar 18 ddvaloppemont ultéicur di mystery main. Si be hondliey ue TAwompton Sitont pag aur le ire nonveat& Ja rayaute ue la Viewge es vesis co participant an source de Te Ceoay eles ‘brent magaiiquemont, ea revanche, Ia souretar fete weversells que coneaco ee montse eu cel anes tks chavrs angtliques et do. router ao reatures Tes encore, toute Ly give de Mara hu viont do son Fil oat aon Fils quam vouly «inl seumeze la eration tatiire*s, ct ees fai qui Ii Tait part de see propror Jénnows royaus. Le patme 45 quk founit Pintage do 4 Viergo edmiso a eites do tom Fily ss La Raw 60 Louse debe 6b de Die, 88 ID te sD AD, t 3. De Fide oh th ‘ x 2 18 38 emonmenion {A BOCEREN MARIATE Fa fitude den haut +> «Jett tes yeux sur nows, 0 Souvee Fae code ot ie ok ge on orue, guide notre route jusquaw por! sans orages de {f'iving volomté ">. Les exprossiane, de cette Dro, toelprieacy Fete wabcayeton none sigictiven, Mane TIC pouvoir de cendvlte Tos Sms, t travers tous ks danger, jstu'an terme houroux. Bile es «18 protective Se lav, la gonanai fron dena Celui ul aecorde une wonflanee aus totale Alo pulse ‘ance matertelle ot royale de in Thtotokos sera conduit {pontanment ul faire offande de toute sa personne, 2a fois comme un Ioaumage st comme Jo moyen Ie ps far de marches duns les voies de Dieu et d'otre sauce ‘On ne era pus surpris do renconizer, dans la pritre faalo de i premio homie cur lx Dorsition, ne vre comeration, od, sannoneent.déja dee formules” qui deviendront femiltes hla pete chnétenoe : «0 Souve fuine, ou je Te repéty, Stuveraine, Mere de Diou et Verge; nous te consterons (botere) nolo esprit, notre uses uote corps et doute notre personne (shovs eo de rsa ors at wu des totes eet da gatilocteont lo min ote perspective eAsimptioa montre ainsi que lv eye dc Mang sce hms ps une premises hea dle hapliqte un pouvoi nich ot tout @ubord no a Sear teretion en faveut del fare uaine di Mierent a Me. Dons fv gloire, supres¢ SUA Banintonte ¢oxeree on plentide, Crest dana else de su glorteation fale que 8. Jeen Damas cee is plug wolontins cette puissance quo Mace Hap fs aks Hetbac en vera desu qanite de or de Diet Haeesen Gt disonurs, sus, bk Dormition, poner Aievat le spate, [y ditt sams douta : ie cops Teg! gettin eh ot ou honore por les Apotees eb pa Trabae eine, appaest comme nine soaree lo 2 reso gudton aniverlle st son tembeau mane gat {fa bec sgjocr de a depo fevour de tous Tes hommes Le reat do sa mort {Esme pls en allusion & son iatarvention secoural Hires, lle est noie teonliateice + aus de 360 Elk et Teavemble des dns dvins nous est dispense ri iiaton tele ot wpoa nous fe cause et Ta de Ur Ge tous les Bieny*> ‘Do ces nilosiom Torateur hive & une pritre us pkingeads tomanguable. Tl solicited la rcdiation mate ile de Marie, won quelquos bsofete partici, wa utes les vertun rogues pour eocomplis bax fe ie FInaS fe Sou Tg, ponts) lit eborté ob donc Uifers ls prochain ut dora’ le paix du moa Ban phua A vaut quale penne en ehntge Te teas Che do cllo des fine « Gonverne heute Soa ubtenee, eonduemoi pac la main jucqu® Is Au la personnalit us svouvons plisieuss toaila dune cuthentique cbve: ne doctrine d'une grande vichesse, se relléte rigme de S. Jeon Damaseéne, en qui tion marinie. Jean, qui est un théologien et un doctour de Pinosnnation, a eu lp mérite de situer le role de Mane ‘ions Tensomble de la Rédemption ot dans +2 néeessice Heponatance & Mégard de Pacuvre de son Fils. Cotte sireté Hie sue lui a permis Pexaminer avec discernesent, ct fy total aver bieaveillanee, des traditions partillement suspectes, mais dignes d'uo grend intérét par leur anti Si 1D a a4, are 1D th Toto ibid, 26 40 urnopeentos aquité ct leurs donnéos essotiells 5 il a aw reconnaltel Tour aovord profead, sur certain points, aveo la coctrng du Vorbe Tnoarn ot aves lee rans thimos sniptare {qu histone Mhistoicy da sat. Quand lee eerait bom Vrappeler que la vacation de la taille Kenuaie est se rapprocher de Dieu et (Mentsor dann cette inti divine ui ost ke grand privilege de la. Viergs Mari furait Wied une Minfaisane leeon. ‘piste lo priparait- admirablorent & eonsdéner raystb arial? piste ira vive, done Tacoont enone fae mowents celle dun S. Bernard os d'un S. Pr Eenists, et qui po sexprimer dautant phis Rire aqelle 3 fon et que Vinita des vortus doa Vierge, hire b son del ionsstique, rin fonait toute Fosigence de la vie évangélique ‘nsi ls louangoe que le doctaur de Dancas décor ale YVionge Mans, lo rang sunéminent sui at reeonauit ot tonidreste file u'll lat vone, Lon de porter ombrage & oeuvre du Christ, oe tandent qu'h exaltr cette aay, Afiser notre ationtion sue elle et 3 nos en dooner tpellzre intlligenem, on nous montrat jaja a anton do Die eyex Thani Mabe aun ob page sigue ot sort d'nititrico. Ela end le Christ plu proste de notre race humsine, et, arquant Poepect maternel de ta bonth de Dieu elle guide et encourage puisomment foie marche A site dh Rédemptewe Ml, EDITIONS ET TEXTE, Les euvres de §. Jean Damaroéae out @abord ono dos Giitons parielles« ly preraite fut elle do le Pot Ortodaze par Matthien Gilbert, 4 Verone eo 1531. TL fens citer Ensuite alles de Jeques Billy (lento gros et tradvedon Tatoey Pane 4577, de’ Pantin, ese 1601 tt de Combefis daas ts Bitiothcea Patrum Conciontnrin {en latin), Pari 1002: La promiore edition complite Ge Hcusre damascénienne est due au B, Michal Lequion, dominican elle est contenue en, deux volumes ia Pasi 1712 (dition reprise sans changement. h Vanee on 1748), Tle constitae, avec Vedition Migne. qui Pa ‘eproduits ony" ajowtan® quelques pers tnedifes, le imalewr texte dont nous disposiaa jusqua co Jor Des quatre homélies masialoy, Thomiliy sur le Neti vith, porticulgrement eounue et utilise eoremo Teevure lturgtgue, figure en gree dw Veition Bily: de 157 it dan celles qui teprennent son texte + Posevin on £43, Ondin en 1613,"Exonton Div Duc em 1619), tans Nettion Peon, avee un texte amdhord, eb ef dae Nédition Tequien Quant aus! tals disoute eur 1a Dormition, jusqu'an avin siele ils tavaient paru quen traduetion legae £ 1s deux premiers dam let daltons de Billy et. de Com tt, lo foiiéme dens Combelis seulement, ape Ta ‘orsionltine dAllatian. Gest Loguien iu, pour la pro ner fois, on publ le tonte gree. Les ate hombles fiureot, @aprte Midition Lequien, dans Migne, Po 96, col, 1630" 698-72, ALTE, JOS Ds nos jours, Tostiat Byzantin de FAbbaye és dieting ie Seheyen (Baits) propane une edison Sue dos soyre euoqlten a ton Deoastae ob teouvern dee indications aor ce traval dans F. Dig, 1 Die Tohannes-Damasitens Ausgabe des byrantnisbe 2 smnopuenos Imo, Sten Btn 2 8) 28 et dans JM. Hoeck, 0. s. b., «Stand und Aufgaben da Bae ‘yavail eomplot 6tablicserent di texte "Nous avons pris pour texte de base celui de Loa eontrdlé sor Tedition méine. de 1712 (too T, pe 8 $49, Tomelic sur la Native p. 867-885, disours in Bormition) Hn dehors de quelques anomalie que ua fimons der lapsoe ot que nous avons Tait disparate Sous evons propace quokqus Lectures onvelles no fondont sur certains bons manent que Lequien m9 probablement pat eus en 10 Pour Thomike sur Ja. Netivits, Loquion a consult au manus ce Panne odie eons oat! aul Uésigne seulement par H 1 ot 2. Bion quill avoue avo Sheil sos seins cose de Combet, qul avait Init hos um Maserbme eb plosiurs Pegit pour omelione fe troduction Latine de 2002, Lequien ne produit mall Dare le Macarinus dans son apporat. Les Editions do Bi Trude Pantin, en revanche, sont olléguées plusiurs fa Nous avons nouseméine sonseité pour estte hoo le Vatican gr 493 nea rte) ob un manusest Tequien connaiceit, Lo Parisinus gr 117t (xi? stat ancien. Regiue 2726. ‘is tents gree des trois diseours sur In. Doraitio Gait pour Ie promifre fois par Lequien, repose aval out sur un Sangormanenais que fui avait indie et pr Monctauenn, Me MeL, Concasty, da departarent snamainerity & la Bibliothéque Notional, a bien wll Tochecches pour nous Ia trace de. co manutesit — 10 EnrTIoNs HY DENT 43 Toa emacins vient rear das Supe Enclonne’ 885 do. Saint-Germatncler Pras et, «sur deux fillets ce papier ajoutés en tBte, um inventairesormmaite hy contend, dea ewin de Montfouson » (McLane casty) Laguien s'ctait aidé en outre, pour les deux pre toiors diacoure, des Regis 1829. et’ 2020 (aujound hui Paris. gr 1178 ob 1270) es dw Caberinus 927 (onjou hui Paris gr. 1453), poor Je tecisiome diseoum dam Sequerianus dont i ne donne pas le ambro Nous avons, quant 2 nous, consulte pour ces discours 1° Le Vaticonus gr. 1671 (x2 site), qui contient les dou peptone B Lb Parte gr. 1453 (aa? sic, ancien Colbert. 977) ® Lo Sengermonensiss [0 1e Paris gr 1470" ce manusorit, qui contant fox Anime dernier dlceours, Gate de 800; Cost sane dota le Ulroin gre le plu anelen, TL provient de Ta eulloction de Colbert fae, Cold, 340); He B. Tequien ne le mentionne pes ct raisemblableoent xi Fa yas. convulté, Nous Svons sllaionné sur ce manisert texte dos discos ob In Dormtion Qs dna equ Gul province oata collation, note apparut doe raulomoat 41 tox passages of notre texte séearte do. Layulen 2 gelyucsvariantasindiquérs dans Pétion Loquien, awl teat pa Yan intro designator nu lecteur 3 elle ow tlle Togon. deo mnuserits nea. constés fcr Loquien ct uy on eotains peseages un pea difisles Sypssent ron sont SIGLES = Vat gr 5 fae 2}, D = Paris: gr 13 (anes Cae 077) (a ES Poss ge. 1450 (ane, Cold. 840) ce G = Per ar Et ine Gar, i) eye ap oer a Modes Tane0S Aapaexyved porsza! aa npznlusénoy, AGyog cfg 20 yerEstov Snenuyizg Oeanoivns hypo Osorizer x Feenapdcvon Maping. 1. Aeore, seévea Hon, nau ples dadpmens eal ‘Abo, wal Fhunannon na naw aEsp, yee” EDPCCIN Ts netecogieu egpootnys yeutOhos fopresayss. EL yap ‘Enifvor ‘atieg, Beysvov gesbe. dor wenebviey ah vets, nal oueciazrvov sy AhiOetey, eat Baoweer yore Ba rdons ows were, 8pe Exoeros nponpépevtes 7H road Bivausy ral navoe hoyowoybvow wou Blow, nop eae” ake Sypny the OrerSeow sipsy #9 yewdTRes, BC Fc Kray 7 Op eer yoreg, 80 fe mpoutepes EES on IG yop pete Gébiqeact “Easton pov yop CE Nimes AE neve » A Gropacenc Gulag Ainorr avg, «Katee, wayapecoudey ay “Erect, « Mpbe tov €idpe 05 Ancowpogh e000" aim, (°) Kopi pst c09 >, Toby ff vast to0 Abyous 2 4 Nee rrpocetenpes; Moa f crloig ebaxeled, eal Surette ig eps ev eperacoy Doxziou'. Etses yp <9 xboue Gnosupb Sqosey tvapaipern. AV adrhs yap 8 aclomne RBoes po tbe rb epeteer percovegsiuesy a wong te Svdporet Tos El yp 6 Bulparog poses 100 na Ogg Uorkyere, ayn Len. A is eit Bhai Log, Ay Apes ts xaecty Bed Lee Gen, 916, texte des UNX. Le 1, 28. 2 Serie fateodait ke tinge gnvone, gui aménoront tonte ‘vioion a nn stot pte para. Tote ett exper ute ta weet (4.1 B 10,43), oh on caractcctique, notamment de TGhatne io VEpatee sue Habra, ot a sovtendra alates (0 fs In sie HOMELIE SUR LA NATIVITE De e'kuneL wore wt watione Jeax pe Daaeas, vise GouRE oun ta Nasssunen mu Norae Dane ‘nets samre, tt Mine op Diev ev rowsouns wencr Mant. 41. Venes, toutes es nations, Yenez, Allégresse. — uormmes de toute mice, de toute Liiafrmité : nce nt on. langue, de tont age, de tone dignits; avec alligressa forons la nativitd do Vallegresce du mondo ontier! Si lee Groos marcuaient par toute sorte Phonneurs — avee les dons que cha- foun ponvait offrir — Vanniversaise des. divinites, qui fen imposaient & Tesprit par des mythes mentrurs ot lscurcissnient Te vésite, ot cslui des rois, meme s'ie fisient le Mau de toute Tesistenee, que deveians-nous foixe, nous, pour honorer anniversaire de Ia Mire de iow, par qui la race morte tout entibye far trans- forme, par qui ln poine e’Eve notre premiere mone tut chongée en joie? Liune, en offot, a entendy Ja sentence divine : Dans la peine tu enfanteras des fils»; Fautre : « Reéjouis-to, pleine de gree »; ln premidre > «Tu ta por eras vars ton mani; eolle-ci : «Le Seigneur est avec tit», Quel hommage offrirons-nowe done d la mine de Ja Parole, sinom notre parole ? Que In ration ontiore soit eo féte of chante d'une sainte fexame le saint eaten foment. Car elle 9 enfanté au monde un trésor impéais- sable de bienfoits, Por elle le Créateur a transmué toute ature on un état meilleur#, pac Mentremine de Mhwmanité Gar si Vhomune, qui tient Je milion entre Pespoit et la 4s S. aan saMasctnie ants ten mens Byacis tv Sopbrovevisens, Eva Iquvptas Asqos se0 Oced wf gore wav Opin, a aia andy sf eviou vane, “Eopeécapey fy chy New Gnipontye evapsocoe, Bu Meet Auth hy aya hai 2 ADA clo frecy cove nopBlvos wen YH vtec: Bap over eauay Onb tv fie. tesa av eeptiaoy, nyosderunéfiat ois Onsgacre, xe tingou dnd sv eneweréponEravabfms na ueloon. “EQ Kal tren Mayor Syniavepoy al Debtor. “Hip aid Hemien oft xine nal Eormeey Subryepec, mpatony Given, “Enel ov Beetle Seo mogbhvog fr FAione sicrecde ods tudlyyets 4 poo npcladte 2b dpe (leoenges #0" Resres. Reape, Eng yanea Tepris Mldcnyocr, “Stel yap npotemmy, yee seEoecrny hs eriparsenoy nlane vg weineng > 69 eve ondowycor 9.72 genapls vvapic Town ea "Ay Sndxpen Suv de noe h lace AC SuOy yap Teeter Bipee 38 solocy Soper vray Grmpocpdorepe, ayy. ony &Elcy tod ceanveec. “Gt dag ne lomelg ‘eubecéqoe, 28 hg eerehfbn onus mavavenss. "0 ag sre Aveng tldye, yh os nate pnp wos pees Ghrms TEEN, Kai Eopoppudey Erxéxn Bptgoc mavey rel °O othe, apes 6 wef mlepurioaon Eubveen Mie sinsian chpexopiae mherorspon "A. fe)? bya nuova 2 Leora rou, eee Xp Sepa ‘Eda gh) 8 xbczog oO tron nace she hy neat stig ybwes péone » °C) porns Ophomeey oh Spee Sov mpopén 28 pangen, “2 Gene Sadgacas tel need rapide. Ea. yip chy 00 end Sopeote eat ovata Teh stpxasur tpoobronnSves ete Oxoyeau “AI agi abe U alguns conte Bills Ry eenyperra 4 bey 1 Of, Ba, 9, el 148.17, Sun ca Serve 49 ‘ata, est le lion do toute la exéation visible et invisible la Parole enéatrice de Dieu, en s'unissant:& Ta nature hhumaino, s'est unie par elle’a Ia eration entiére, Ainsi fatons la dispasition de Thurnsine stérilité, pulsque a cores poar nous I nfirmité qui ampechait la possession dos bions 2. Mais pourquoi le Vierge M est-lle née dure femme Nalssance admirable aut pevinde: a Mincarnation, 20eil', au cowronnement dex nies veilles, les voies devaient ive pré- parées par Jes mecveilles, et Ientoment des réalites les plus bosses dovaient sélever lee plus grandes, Et voici vine autre raison, plus haute et plus divine, La nature a cdalé le pas a Ta grdes, ollo eect amétée en tremblant ft ne voulut pas dtre Ia premiére, Comme la Vierge Mere de Dieu devait naitre dAone, la nature n'osa prévenie lo fruit do la grace; mais elle demeura sans fruit, jasq'a 8 quo la grde eat porté lesen, I fallait quelle fae premiseo- née, celle qui devaitenfontor wie Premies-Ne de touts exéa. tores, en qui «tout subsiste*s. Josehim et Anne, couple Feureux! Taute Ts onSation yous eet redevables par yous tlle a olfert au Créateur le don, de tous es dons le plus exeellent, une mero vénérable, seule diene de eeu qui Pa setée, Heurensx Jombes de Joachim, d'ai sortit ua geeme ‘out immaculé; admirable sein d’ Anne, grtce aucuel 20 veloppa lenlement, ot se forma at d’oi naquit-uno enfant toute sainte! Enteilles gui avez port6 un ell vivant, plas vaste que Uimmonsité dec eionx! Aine of fat emoncelé le ble vivitlant, selon Ja déclaration méme du Christ : «Si e groin de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seal >; coin qui allaitas celle qui nourit le nowtricier du ‘monde! Berveille des merveilles, paradoxe des paradoxes! Oui, Vinexprimable incarnation de Dieu, pleine de condos- endance, devait ttre préesdés par eot merveillee, Mais Btn, ie? Aco qui seul est noveou sous Te Sm La namin $2 BL 6 6. JAR DAMASCESE comment poursuivre? Mon esprit est hors de lui-méme, partagé que je suis entoe Ia erainte et Famour. Mon ecrar dat et ma langue frémit » ja ae puis supporser Ts joie, ks morveilles m'aceablent, Téan passionné me suisit un srausport divin. Quo Tamour Femporte, que la ‘rainte eéde To place, ct que chento la cithare de Esprit « Allgresse dana Ios cious! Bute Ia torre '!s ig plow npothocuuas‘H Bidvere ev eBtorare, pétog pe nal rédag reteyeplowers, “H xapSta wédMes, al 4 YAOI renhinres oppo Thy flowy, rndum ots Cadya Bove ona we8 radoug phyova, Nuxare: 6 bles) dro peizo 8 $ideg, 4écu 1) eilépe: to FIvetvaroc” « Eb pat Codwcar et ofparey cok Byadlude®s HY» 13. Epepov svewporeat Wha évotyovrs, al ihn ape sia npetgyecou 86 fe nal 81 Fig 8 Beds, 8 mivrov wy Bt ae (eee oon decades) stand ippresiaely ernianentaragtl est Sieevtcpanctam| Mabe | wei Sor a ae Se en ie ceria Mm EGE EP ale wt divine. Saonnens Sheps Eon ene flees oe oe poRoGROTIERE Peciy delay ello Die ust faudele dotousles tree doit « venir ‘dans le moncle*scorponellemsent *», selonT'exprossion dePaul,Fouditeardes secrets inefables Aujourdhut de Je racine de Jessé une tige est. sortie, You sélevers. pour le monde une fleur substantillement tne & he divinics « Anjounhui, & partic de Ia noture terrestza, un ciel 4&8 formé sur ters, par coli qui autrofeie rend solide on Io séparant des caux ot seve dans les hou tours lo firmament ® Gil en real bien plus divin et phus surprenant. que le premier : car celui qt dans Te. premier cada Je soleil sex Ievé loieméme de ce nouveau cel comme ‘un soled de justiee, Oui, ya on Ini deux natures, male ‘re la folie dee Acéphales, sane seule personne, qualle quo coit In eolare dee Nestorions ! La lursiére étemaclo, ficue avant les sigolea do la lumigre stornelle, etre immatériel et incorporel, prend un eorge de cette femme, et comme wn époux svince hors de Ix chambre map" tiale, étant Died, et deveon ensuite Ms de la race ter reste, Coram un géan il so edjonira de courir Ia ennnibres® int yes 8 wihas nese BE SBecoy mAENG, ot ae Pomanite furtenpleas 1d evephaya, Kel Bre0s, efteg feelvoy mak Bubtapos wal -wapaSsGivepes. “O yi é éxcing corwoea fexg tv Mluou, Bx radeqe Bustsctane averse! Ales, (pooris, ev “Arégahes uatviorcae ple Snéacanc, ev Neo prot Suepphyoorras, TS yap pc 8 Gibioy, a €& Ha Gowde mpoutéwey Exev shy tmapEis, Mursin AuHlvBly 18 oefnapvor Boreas "As guazas, earzocevn faoep Hayuyen Atuees, Nf Baoxs Ent vg Eochperety A regu pic winby wy odparsy, £9) Ae Debs dveaveret, svtimey "leed® Eederza, 8. jz 8 Seds netadie Sperat sas, u@ldev BE oupeeraBlc, «int we ys adn, xa dlpimeic ovvavenspign 1. Taen yap} astsbaans, fe ‘calecuch erelveoic, fl Erl yfic wolstela, 4 cats Ent Bedeton ated emiyuoine, "Em yy h voneh xAuae, fr oq torlputass de yz yap Bye. HY yewmew 4 BE Kaa ‘rpg ebv eboarsy. Means yap yovaucis casadi & Sve Et bry, tnedh S0dpe ote Zyvs, sega) abvhe & Oxds Naclp dxenginicer, Mrsiuent dyly ovvaMaydc mouqod vos, wal olevel Getov ondgav vewyuricéy, chy Easel at Aéyoy vy maveaBbvauew Biungly #Earmorene. Eda vip v0 Merpis, ode Be sapetas gravis, BR de vate “05 fylov exl Mapiag Ae mepsiven, Onepgui & Adyas of Axpercag eylvens, eat Eomuacey éy hur, Sovepeve ya pbs AuGpdmaus dud Flucbuseoe dylou ylvers, 0 xapiv x yapelto x. «°O Exov Bra dxosew dour 4. Gt tent, 12,29 2h fat 18, 1, 5 Moun 13,58 4. Gh Gon, $8, 12 (ACN). 5 Bon 3,8, La conestentance, exposing, est fa venue, pleinn do vailanee, do Dieu our Ia tere. Par lie west send vie Tmo et leur a danné da lobe Ia sen connec zion dons inguele S, Paul les exkerie 4 promt Col 1B Nips ile do Mane et db epoparen a sos speech et Gnaleme Aetnous alder coanattre Dew ( 7 Le ale dee tens Poeestne divines dna Uasuvce di sala sua La Samvand 58 de notre nature, do Cacbeminer par ses soufeances vers la onort de lie Phomme fort ot de hui aprachoe son bien !, esteicaire notre nature, et de ramence vers la toro edloste Ja rebis orrante Aujourdhni,clefilsdeVastisan 2s, le Verbe universellemant actif de celui qui par Inia tout construit, Ie bras puissant du Die Trée-Haut, ayant aiguisé par Esprit qui est sommo son doigt, Ia hache émoussée de la nature, st consteuit une ‘échelle Vivante, dont la base est plants on terre ct dont le sommet s'éve jusqu'an eiel : gue elle Dieu repose, «est elle dont Jacob 2 vontomplé la figure “; par elle Diew ‘st deseondu dans son immobilité, om pluttt s'est ineling ‘vee condescondance, ef ainsistest rendu visible sur la terre ot a conversé avee les hommes ® », Cor eos aymboles roprésentent 5 venue icibas, son abaissement condes, cendant, son existones tarrcetze, Ia vraie connoissaiiee de Iuiembme donnée & cous. qui sont sur terre *, échelle spirituelle, la Viergo, est plantée en terre, car de la verre tlle tient son origina, maissa téte wélive jusquta ciel Le shel de toute femme, en effet, c'est Mhomme ; mais pour tlle qui na pas conn @'homine, Diew, le Pere, e pris Ja place de som chef + par lp Saiut-Reprit jl a conch ne alliance, et, telle une semenee divine et spirituelle, i a envoyé son Tis et som Vorbo, eotte force toute-puissante En veveu du bon plaisir du Pére, ce n'est point par une union aaturello, mais au-dessus’ des Iois de la nature, par lo Saint-Esprit ot ln Vierge Marie, quo le Vorbo sot fait chair qu'il a habité parmi nous, Car union de Dien ‘ec les homies secomplit par Ie Saint-Bsprit ‘cComprenne qui pourra’! > « Qui a des oreilles pour Ltchelle de Jacob, tpn les forsee de a natine, est mega ie Bs Rlenvotane da Boe ito), Tasarnation ily alse per Tape stine ans In Verge Marie. On nator le i ossvailsttibud sa Sais pet eav Fusion de Dis uves les homes forty) Ota 1948 ot 5. amas oasuaseon YEEe Ov aoyacieBy yewbyedn, Arabi xb Getov, of doh ‘oh ey ahuspen yeyeouned x. To 42 cargepov Em Inpeciavlen yervhasag xapav ods Hyer BEELIT yap BYPveG 4. Ehuepes ward Svarchag GeoSspntee way Be Xpiorbs «rlordetorrat kal 2Eedaboezas ), Ral «Zovas ke pean 4) nM», BV A Xpiards 4 Opa By ryoddov Chverehy, Boopes atep 2, 80 By pie apxloavrov Toareil eeenyoriy tayyeaps. Fhysper Irwecey aber spi ayeagpley mpobyyslor EGpparéete 5 odpaves Rode, 08 dyadisabo yf 9 ciraber, cwinudhra A xoviesogen BAlao "Ev abu yap niles yenGis, Iris obpavdley Ee is damp rife thie xbrrros dy yeorpl Eat, kal weEeren wey Tal terres vaovaptny Xpuasé 26 fe «5 Baodede xc Be ‘AY ig sapeie “epeipay repibaDDOueves, w tote otyuah kal relg tduag Shagphbce oie métee vers ‘aapBevla, Boe Erxby wack Ty "Howley map Bévac, Fes €1 yaorpl Hes nal Gece vibiy kat eaneooues , 2. Pe. 2, 7, vento dos LX. a Be ty 3.2 1 Zach 6 13, extn des EXY. 5, Ge sont Ios exprcusions dole Gitorge byzantine «Ce fl sei petlute Gee Joie univer, Ea jour ont comer Sonex veals sanoaciatours dy alae» (Ofc de la Nod fi Ps 9, A TPs $6, 780, 8. de Gh t ats ea Ley 18 91 17,16 tovte due LCN dams a itation de Meat, 2 som aa xen ms tend, entende?! 9 Besptons les repeésentations cor porelle, La divinité ne subit point de. changemonts, Shooises! Gslat qui sans alteration a ongendee son Fit Jn pomiére fois solo Ia nature, sane altération ongonlre Je ttewe Fils & nouveau lon Téconomie. “Témein Jo purole de David, Panctire de Dini + « Le Seig it: Tu es mon fle: aujourd'hui je Wai eogendrt* » Or Feanjourd'has » n'a paint de place dans Ie généra- tion evant les siles, qui est bore du temps 4. Aujourd hui est éifion la porte orientale, qui donnera au Christ ceninée vt sortie; ct , rovétn de la pourpre do sa chair, oti visitera« ls eaptifs» th proclamora «la. délivranes *>. Quo la nature bonisse ‘le joia : Tagoelle vient ant monde, gréve & laquelle le ppusteor revotira In brebin et déchirera Jes tuniques de Fontique mortalité, Que la virginité foome ses. chorors {ie danse, puisque est née la Vierge qui, selon Isat, «dont concevoie et enfantar un file, qu'on appellera Eounarnue, Crsthdedine Die avoc nous *2, Insieuisez-vous, 6 Nes toriens, et avouez votre défaite + «Dieu avec nous!» Ce atest ai un home, wi on messager, mais le Seigneur fn personae qui viendra et nous. sauvera. «Boni ealui qui vient au nom du Seigneurs, ele Sei ote univercetl ‘Diou avee nous, 40, ch te 68,9 58 Saas paousctne: spas, sat Enepniey Hs 9, # EooenedyeO Epchy En yennen nhs Gcerseas, Edgeaiien “Ave, eotee6s ) od “ixrouew PAgov el Gooor, yok citvoven, “Avie | “lowly, br Ex he Coystphe « maBion trey Fey ol rat tidy fyts, eval kohetun 1b Shogo. peylag Brake, fe woyrooylon oornplac, «yeas, Obe tae pier Atoyoieada Neorisio, a mda feign Ent = ture To naslov Oeés, et tog 09 Georstogf nneaven 4 ‘i 00 Beotnon Syolayet cy Bala Taber, apg Bo Rebeysoen. Ode Eye 4 Repos, eb ral ENbq 8 Royo Hp ip wotror Beoov maspic Fpyopteu Cech Sabie 5.7 yartpiy 2adyoc “loaxsly eel “Avon, cal Br snasnygavren. "Be capmod xh eons Che eneyedqae, radag gnet mow 8 Kigiog ER eopry staan mu cesse aieogns Etaplorag Oxf kal Abing af EB Suv wexEele Eroheeioaede, Eapybvos yap wal blog medinevodgevey, sans ealds 7p here mapSevon. Ral edo mapbevos ch ibuny eat wp ket Yunfl eH soya SetmapBzsetonany. "EAE {ep stv de engpontng shy nopBevly BIaor}osew, 8 SoH toveyeots npaeyeyty pg appari, eSSoug ro dont Yeovtewreg ph yermy, del BE yerdperon of at N8obas trooremdy prev Hleyan "O nBav Daryn ov ovradRaruicor soDne 3b Soyirpun rhyove ovepdom f Pe sts, 36.25 2 14,1, taste des LEX. i 3 Ia, apni eats manvacie der LXX. La join uo porte lsoesance de Mais est ati dis thease TA Ta flo do le venue da Vat, ce ees dla pacaesee dno Toes rove 1 Gitation clasigue de 8. Gnkwoune op Nastanee, extate tg Lao IL (Pts 3, 177) ednpnin a protee Clidonion, Dan a eigmement wor la Tris e dane a4 doctrine fondarnentale le dicple du estou ‘Paderso, dont on roconnatt cher Tl, pus une flyer fra Denste tes expresions SUR ba NATIT AS a gncur est Dien, il nous « illuminés,» « Célebcoms une fete "» pour la naissance de la Mére de Dien, Réjoui toi, Anne, «stévlb, qui n'enfantais pass éelate on cris de joie ot dalldgresse, toi qui nas pas ou les doulours #9! Réjouis-toi, Jouchim + de ta file «un enfant nows est nb, un fils nous a ét6 donne», , Bs Fréy9y fat tihonp Oeo0 ty Sg npeba, RE iz caytquos ebtserees dude 120 Oreo & ao shy Shaprian wo rooyou, cipehowse 4 Apq, loyuat gece, nel yobs ec nomen Groplag doarsueucve, To yp boce Kostou 1 aupardoranor cereras, we Sepblgcde nel repecevo loa Bows kal nas poe tytn wl dpe ey Ol yes 6 of Jeipbs dans coerce Moe. nedoenoe Seporomato Milas Kpurtb, ula Brderams, ft Scorn cuvdnovoa, GxSiqee tz eal dvdponinqee, eyelave, al Adpcovg, rods #5 80a eek eb eupuinby “epemy ce Bg rcqpaticy “lpati. «-Opeg a9 ced Fpoe nln, Boe tee pantien, pag rans Spog fv 3 edbeqees 6 Ockg tate) f atnd ». TD Belov Upua wuperndnoy>, va Ble Kebenvotvnon » xSpese gepoely Hey col cepapla. "Hepa 4x00 Eva dyin, fy of war, of yospes, ob 62a, Np BesuaroOKahinet, WX" Gorin 500 vies Ted vores Bilgyig. Eat pv yep Abyeg cod mhasl NStai open Bypmjev, 6g foarcho eB Mecuare by bey a Moriya dyin, nat On aire alpaney, abide 8 A esotpsaiy tak faotby BBar= 9 ering oe ope Bondi de joe, montages, — (sade natesraaonnahey oe ender vos EDIE Svat dq Gn ESS eR eueles geomet ac ae Gelatante, vient au monde, qui de pase et transeande toute colic ct toute monlagne, Costacdce la hauteur des anges el des hommess ele, ten» inarvonton de mato d'hemmy, le Christ bien ‘onhe se détacher, In Te pire angulix, cote Porson igus, gud rapproche oe qu et distant Jaen ft Phuranit, ln anges et len omer, ot astable les patens et Tle elon Te che on un sul tel pi Wiel «Montagne de Diss, montagne’ dabordance ! Nontagne opalote, montagne d'aboodance, la montagne gun Dieu a dnigné cist pour suri» Loy chs de Dieu eont den mysindes, avec des Gisey fotivants "a de In rive divine, Chern ot Seruphing, Che ph rexeds 1. Cate afeation ts nett wt ella de to Litres bysuating sainte que le Sinaf, que ne eouvient ni ferée, ni tondbeo, dui soul qe Ia Notivith do In Viewge west pas seulement ug i tempéis, ni feu redoutable, mais Meclet iUuminatour fntenen mais queTo bade et djl rovxves for le j lle PRepris trés saint. La, la Porole de Dieu avait. grave pine 'a loi aur dos tables de’ pierre, par Esprit, ce soigt & La aveloppoment gat ene proveats a mazeanco de ba Vie divin : ic, par action de IFsprit-Soint et par le sang de comme Uoccomplammmert dos merveils de FFxote 2: T4po Maric, la Parole elle-ménme s'est incarnfe et s'est donnée ETarse UI winapi nevamment du Ps, 14 ot da Pa. G8. Les notre nature comme un sembde de slut plus eloaee, fasion de Je montagao se ire tant au Sina tantet an ; ‘ pels a peg EO Mh 4 a montage hae 6 templation. BT Cor. 10, 18. — Tae deus tena doa piers dtachée de rmoutazue (Den. 2 BL,46) et des peme angslare sont reunieT 5 i) 8 ietrduitent la grande porwpectiva pauline (Bpés 2, 14-22) do réconcitiion opere parle Chit 7, Pe 68, 17.18, Dass le panei wagt dx mont Si, 2 8. sean pawasckve Speurucdeeper pepacov. ‘Eee? udvine Bu cay & won Bod shy purser. “Yremoneée exh meepinueses, fy € Estes Moog earsonedacey, le moluigoy nal maveosanets S24, al Tigh ‘abc h te0 maptc “Abpaby, of] Evy xat Boruc ocr 00 Oca, Aduy rlp obe Eveprelne Gxo0 Snipes Boyctov, otealds 1s Tot Yl kal Oved byeordorac, Emyorsertre 1 sips ably dodyepieon, mbends maueBeu ypualy KOK Augusyy, kal pswinospes exsyves Youey, Fak uy vie eal panel ent dvs ch melas, TS Yep Tadtng timp cele Leas Bs alndods mpoxerimeu onausee, 12, Eihucpov rohev kaw §-ndven nods eareeclaoe Orbe Aires, Bo de xapdiac § Machp 2EnpetEaro, hoon Oro) fg align x9 Moeduers 2v abcd ypogmasverov" Bg 56y AxBpl Bic ypduyata, wal ode dubyuo. OF yap Byus chy Maplay § ann 008" ire woo puernpleu “yy Bivage. “A Svyscpier Moarely te we “Avy feprwcey, wb Mabey wag 5p Ka ‘eis thevsing, eal ¢8 nemasaucva Bel TOO movgpo® 9 8 by Baliye wo Mvetyaros Tedirevadsevor, Kot snpybr your es wengry Oca, nal unrdpa Soe 100 Ox00, “2 Bersipioy epdraren, xb Eni ynspicate dyndloug gasbyevov, eal gates pov tate droatecvente bundyesth. "D2 Bayacpiey teprecoy, pale yale wpeqdgevoy, mi dyyBoig neprerexospevon, “A Buyierptov GeonéBiyrey, ) xBv quctorav 35Ee et ysl aveOy paceptGovaw, de Bong Enaddatovse, “A Ourdap aksddeay, cd edddos wis dvBpolvne gboeec, We npeulzapee Etc Enavépduois, Aud ydp the oe cecveyouloc A neo 41. Ls met otc y parage de Ia 24) eBlebrane le don dela manne, signe dea ont divine 2. Toute la phrase sioopieo dee 5, 2 Le « lives woven peut fale allsion 8.8, (EXX) ot 28,1 3, Bplis 818 GA Tdas d'un slecomont eltehlivant Vintiite pes fajpmte ele dy redresement ou de tx cntstion {uz Le mt ce soaconsre ches 8. asl (2/5 = 10) La longue stone Pomplole poss Sécigen fon La Sanivene €-7 «3 La etait la manne: ‘ei, celui qui doana ta manne et sa dovernr Que tk demeure famouse que Moise consteuisit ow désert aver dos matitzes préoioutes do toute expace, ot ayant elle la demeure do notre pire Abraham, seflacent, devant Ia demouro do Dion, vivante et spirituclle, Celle i fut le séjour, non do lo eeule énergie divine, mais de la Personne du Fils, qui est Diew, présenta sustatiellenent Que Larche toute recouverte d'or reconnaisse spell n'a rion de comparable avee elle, comma aussi Curve d'or dela manne, Te candélabre, la table et tous les objets du culte scien : ile furent Renores parce quis la préfi guraient, comme dee orabres di veritable prototype 7. Anjourd’hoile Ceéatenr de toutes qui note ong Chess, Dieu le Verbo, a composé an ‘Vimmertalité, as oerreees jail uo aout par I'Espeit qui est Ia Tonguo de Dieu I fut donné 4 von homme qui connaissait les lettres, mais qui ne Te It pas. Joseph ea effet ne connut point Mavi, ni Ia sigai- fication du mystére luieméme, File toute sainte de Joa chim et d’Anoe, qui échappas eux regards des Princ! pautés et des Puissanees ¢! «aux traits enflammés du. Mauvais * qui véeus dans Ia chombro nuptiale de TEs- prit, et fus gardéo intacto, pour devenir épause de Dien ot Mere de Dieu par nature! Fille toute saints, tu apparais dans Jes bras de ta mbre, et tu es la terreur des pulse ances de rébellion, Fille toute sainte, nowrsie dw lait ‘nutter, et entourée des troupes das sages ! Fille aise dle Dist, Vhonneur de tes parents, lee gGnérations des inérotions te disont biouheureuse, comme ta Pes aims aves venti, Bille digne de Dieu, beaut de la nature bhumoine, ehabilitation i've ‘tre premidre rae! 6 5. aay pasascene Adpdarar. *O uydrpiow tepdruror, uray ed dyhdtova, | Et yap eat fy npdry Eda fy mopubdoes yéyove, cit 81’ ade | Crlofitev » 8 Bavaros , Buaeaumeageuns

of aldvec, motoy mig Syeeuyiercot = of yeoon, Bote x60 aldvay thy ada 4 mpo|pLaLeOR, Baudg 20 Oxc6, 109 «rode elves? morgonvres, Kel yore ew ot Eoyeroe TmBtoy, Thy chy elusrshourres yevsnou POveac wntorépa nkane aslasos ykyovae. “Ee oof yee USNS 2 dqyiovpyPc potpar npessthy fe, vy arieaxiy ed fépoy | gupluaroc. Zipe adead fx vv opeBy Jou, Kal th lye Bk Ov alysav 600, eat 7a yraedy gou EBMaoey & Oss, vat ‘hvatn we ety avo ois tad Oc08 yeDea. "A hearsay seat dnapatveay Baapderon ob ngoyveds 6 xu Bay Orde Eley, fivénee, al dyarioeg podpsor, wel v Bx’ Leyécuy av xpiven> ele 2 etvae rephynye, wal Oeocbner wien eat iby s00 eteloy Veet nt Abyou dedeiEee 8, Tdonvrie uy ofy cay dvavelow qaty tdpara, ab! oft ak ty toovelow ca Avaveta, El eat Ba eu dwar Beach peste d'Pe, Doe UAnthin Tostarsan, (a vstiee sue te pl Fegerdée pla uno fas comran In cedresorect Wane Evia fngiale (ot Pe 39, 8 Wop. ly LEK 1 Gat parson obciance que Marke a ronda aux horwnes rmortalie, Le eontonte ect elo de (ites ux Beaune (om 12) qui eprent ue expression dw tere de I Sapyt Golarst afin on utr fe pour Viemorelice i Seba 2 Hib, 1, & Daven sinspve volomlers da debut de Pg su Hebrous pour apse ler eisinen Sterna elias ‘3. 1 Piers 1, 20-daprs Is legon oe pinioare mani, se demnioin temps > signet ii Vere messioniqae, ‘iAirtion ealonnele dais predestination da ln Mine de Da Sue LA xanieine 78 % Car par ta naissance, celle qui tomba est zelevée. Fille ‘pute sainte, splendour du sexe féminin! $i la premaiine lve, en effet, fut coupable de transgression, et si pr elle la mort & fait son entrées, parce qu'elle s'était mise ai service du serpent contre notte premier pire, Mazie, ell, \quise fi la servante de Ia volonts divine, a trompé le ser™ pont teompeur et introduit dans le monde Vimmortalité Litre dena «cpa tat Sees Men] Maste eelestiote Cas call que tree oanguac te PRE éternel lle de la race terrestre, ui porcas le eréateur dant ‘es bras divinement materaels! Les situlessivaliseient pour savoir lequel “honorurait do te Voie-asitre, was Ie dessein fixé d'avaneo da Diew « qui a fot les sigsles *» mit fin Jour sivalité, ot les domniers devintent les premiers, eis A aqui Gebut Jo bonheur de ta Netivité. Récllement tot plus précieuse que loute la création, car de toi seule Ie Gréoteur a recu 9 portage les prémiees de noize matibno Ihumaine. Sa chair fut faite de ta chaie, aon sang de ton sing; Dieu s'est nourri de ton Jait, ot tos levres ont twuché les lbvres do Dieu, Merveillesincompréhensibles 4 inoffables! Dans In preseience de ta dignitf, le Diew de Vumivers Va aimée comme il aimait, ite poddes: ting, ot sdans les dernicrs temps x il Cappela a Texise tence, ot tétablit_mbre, pour engendrer un Diou et nourrir son props Fil et son Verbe s Lith bores diode ee eremeninriie, Se epees Mua cutrea Mtr chad at EE “dans sa nature un tissu de contraires, (el, Rom, 8, 28.30), on vue de sou tile setentiel dans ourse lerptrioe Bhitere du afut cot sdoumde dans le gaande perspective Date, reprise par FEpltee a Romaine (hap. 9) Le pincpe ee Eden Danaieine 3 86 S. Heay maMasctne S ndguner mikes, Be nepivelus of neépurcy. “Hoey yp Qa ‘eo Aya yes carepyaGouton Gurney ga! GrspSohhy @oprag Roc hr dpopeia, ob av dyalOy 5 airing Sid wor EveeCan & mejores uv eaveppddewas, 4 “Onov ySp eneivacey f fyopria, bnepeneploceuoer f xdpic. » Et ykp chy neommy inpbe Qchs 2qutakauev cowvcovlny, obx By xe uetZoves, kal epadeEovépas ennui. NO» BE Se gla whe Syepelag: whg npetépes cawaving arngsBqe=y, wh pudsErrEG 9 De Soper, Gesd ¢ copmadcig Whe es c= kal po0eh yp OND Se dopalfyerdeDa thy rowentay. Auvaris yap 6 mpoeaBka| levoc, quiibae uly Lae abidenaerer. Enel ip BamopoxGowsa Beerépvevoe nox vis cal 8) Aadg Koplow « vetivars mopvelec » Elavddny ard Koplow tll Geek atesg, 499 xmampéoou alee «20 Yep xpataG eal Braxters OYeIS 9, wal #EayaySvras du angetous xed tepaauy £06 otaoy favlcing » apes, al Stayaysreac Sb Baddaon! Epviple nal SSnyhowrneg «8 vepeky Apéoas Kal Sq Thy oct Ey goxwud mophe >. Kel Zoeken kepdia, asa aig) [Atjumtoy" eal Byévere & lade Kupiou, ed Rabe Kuplov», eal fb hequtvic, ode emai, cal 8 hyarmedves, be hyemnuérog: [hed rooee vv rapBévos riexatts te npoyovinic nopvel aveinaiog, cal a0) 7S Ons yonewsternt cal reas 100 Ox by Bheovs Kat Dade Yo G0, po ob Had wadlovan, eal ode Weneéros Mleyseu Kal 8 ebe fyarmysdves Aydryes. bec yp tieweres 8 Vibe z00 Geo0 8 dyaeyrbg, f9 3 c¥55iq nlm ast qua grave Temporte sur i pd. et gue Diew ihn ear doa aang le oneness enorqusra Tisblaner &ppelor la bienoitance divioe i ‘Stacie paradoca to It Shemp Ttggenion at Osi 4,2 2 ont 3h, 1, fh Pe 48612, eopprsher de Dos 3 ie bea 5 Ou 2,38 ci6 on Rom, 9,25, 5: Bpow de Diy Mrs rie pesomnetsment fa dentin panpla te Die ot de ME 7 Meth. 3,17; 13, SUR LA xATIVinR 8 a AI provient luiemémo de la prédominance de la cause qui lo fait naitre, Do memo on effet que In péché, en opirant pour moi la mort par le moyen di bien, montee & T'ex- trme sa nature pécheresse, de meme Tauteur des biens, av moyen de leurs eontraives, opie pour novs le bien qui lui est naturel, Caz cow le péchs s'est nmltiplié, Jk grice a surabond6 ». Si nous avions conservé notre promidre communauts aver Die, nous n'atrioas pas riirité Jo seconde, plus gronde ct plus extraordinaire En fait, par le péché, nows avons 68 jugls indignes de 1k promiére union, nayant pas comservé le don regu, Ma's par Ie compassion de Diew nous avons été parsonnés et prs sous sa garde, pour que la communion devint assarée, Car il es} a memo, celui qui nous a regus sous ‘protection, do eonsorver union eans brisure, vi, toute la torre «'stait eouillée par ces fornications *, ct le peuple da Seigneur, pomsé x par Cesprit de fori cation», avait erré loin du Seigneur som Diew 4 loin de telui qui Vevait acquis « dome anain puissante ot d'un, bras élevéo, qui avee signet at prodiges avait fait sortie ede In maison de survitude» du Pharaon conduit & luavets In mor Rouge, ot guidé «par une nue le jour, sou Te out par une thew de fou to, Bt Tur cre tourna vars PGzypte ; et Ie peuple du Seigneur devint celui qui n'est pas le peuple du Seigneur 5 celui qui btenait miséaicoode devint eslui qui tebtient pav miss arde s at Pair, celui qui n'est par aims. Voila pourquoi maintenant uno Vierge vient au monde, Aulversairo do Yancestralp fornication; elle ext donnée ‘n épouse & Dieu luimtme, et elle enfants In miséricorde de Dieut, Ainsi est établi peuple de Diew eelui qui aupa- evant wétait pas son peoples exely de In miséricorde, Al obtieat miséricorde; noo ain, il set sim désormai, Dielle en effet natt lo Bile bion-nimaé do Dieu, en gui ila amis ses oomplaisancee°. 8 seas pamaserse 0k La sarivine 9 «9 9. vUne vigne auxbeanx sarments *> fe garmé du ein d’Anne, et alo a pro: duit un raisin ploin do doneour, couree do nectar jail- lissant pour les habitonta de le terse en vie ctemolle Joachim ct Anne se fireat «des semailles de justice » et riceltévont xun fruit de view Us se sont « éelairés de Io lumidre de lt connaissance ails ont cherchs le Seignesr evi Jeur vint un feu de justiew + Que a esce preaneconfance | «Fnfants de Sion, réjouissez-vous dans le Seigneur votre Diews, ear le désort «a vordoye > + elle qui stat sterile 4 porté gon fruit. Joachim ot Anno, comme des mon- tagnes mystiques, ont fait couler le vin doux *. Sots dans Yallégresse, Anne bienhe femone. 9, «"Agnadoc sie\ngatoton » 26 “Avns e6hdorqee, sal Riepuw yhuckrptoc AvOqoe, mbps wdkrap rote ynyeeo. Tyke | Coona lg Cay aloviv. "loncel kal “Ava Lenespay Savrat Gite huenoctuny 3 ead Aeptoaw weapndy Lote, "Eecno Eaveete (985 yoSoeng , ket Kopiey 2EeCArpea, eal 1 fabeete yévinge Smanotvye, Gxpeeica yf Fat ua hem Eubr, palpeve Ent Kuplo 2G @eS Oar », Pi cBadPdormens Apqkod eratpe fveree hy kapady adrfi. “loanely nat “Arg 85 8pm voor Phursagdy Emeowdlabay. Edgpoiven, “Ax orapioté, $0 Offs néronas. Teds yay 10 Oe, wrap Oso ‘iin. Gores, mn Los, wal “08 Qoyarsp sod Beorkéac AalS, nal pimp 100 mopdaa goo. °C Setov Rapuxer dys Bp! S 4 Bqysoverte «deploy eke, vebs uv Byar Beoeublpuncov xel ysry OcF poset ores émBupian Fnseay nerepemy mpde 7 ybvov 2oztdy al dEtdpaoter: Tov Evuly wach wns ns Agepelac Kal ert wise, avoir enfanté une cette femme sara Mére de Diew, porte de ls Iumibre, source de vie, et elle reduit & néant Vaceusation (pest sur Ie femme tLe wisego» do sotte forme, Vie ntérieurede Marie, seeees bree es hommes riches du peuple Pimploreront ». Dovant eette femme les rois des nations se prosterneront en lui offrant des présents, Cette femme, tu Taméneras & Dien, le Roi univeesol, « parse de Ia beauté do sos vertus ‘comme ‘de frangee d'or, ornée do la grice de Esprit, et dent ‘ln gloiro est au-dedans *», La gloire de toute femme, est Phormme, qui [ui eat donaé dit debors : mais la gloine rae toheoren Zev dic piceas pivvore eae ESM de la More de Dieu est intéricure, elle ext le fruit de son 4, 0n 16,168 Pe 128.8, (femme tout simable, trois fois heureuse ! «Tu es EO dh sche at ti bine entre Jor foxomes, ot dni est le fruit do ton sein, » 5 Goan femmes Sle du ri David, et Move do Dios le Rot Fc 18 XX 6 40) rm 18 lemme, 5 . Fe eS aalgven is ralatenant Vinperal) univer | Divin et vivant chof-d’auvre, dont Dieu le eee pone, sie utaanaent poor aster La dgnite royale Mae La potme dae clebeant Ia sécnlinslon do Dieu e720 peuple div de yotne + «Le Seigneur ce ssjouira on tol» [pgm Si dao 3) Ch ae E65, 19. Pe 1, Ot, 1 Cosateur s'est réjoui ® dont esprit est gouvemné de Dica tt attentif & Dien seul, dont tout le désir se pete 9 er ul seul ost désirable et aimable, qui n'ss de eslére qui Conte Te péché et eelut qui 'a enfantd, Ta auras une vie 0 5. SEAN paonascvn yp ob oxvift ob dp aavefic Hera yeréounoe. *O6ry # G40, B! By alc xiv Blov 2MyPabas” 8 By Tedictions sigofcatives sur Ia vie iatiiouse Ae Mats igo & Ds (epesndzrcah, a prre ext une uta Fae recast, gegipo ob Ton zemarqur dew rite + Ms 1 BUR LA RATIViTi @ m supéricure 4 In nature. Car ts 6 Paras poiot pour to, Paque aussi ien oo n'est point pour toi que tn es née Asst Pauraseru pou Diou 22 cause de li to es venue & J vin, & cause de ui tu servinws wa salut univecssl, pour que Fantiquo dosacin de Diow ', qui cet Pinoarnation da Yerbe ot notre diviniation, par toi '¢ocemgliae. Ton eppstit eat de te nourcie des porols divines et dete for tier de eur seve, comnte« Paivier ferile dans la maison de Dieu *», comme xParbre planté prés du core des aux de TReprit, comme Parbre de ve, gut w fons son fat a temps qui lui fat mango + le Dio inconad, vie tomello de tous Jos strws, Tu retiene touts pousse rouriseante ot utile 2 Po : mais toute ponaée superiua {qui sexet pour Tame un dommage, tle rejettos avant dioTn gota. Ts yeux «sont tonjours vers le Scigneur regandans tlk litre étamelle et a inaccessible * ‘Te oralles Scoutent Ix divine parole et se délectent de In cithare de I Bxprit; par elles Ia Parole est entrée peu ce fare chai, Tos navinesrospirent aves dbbees Varome dos parfurns do Tépoux, ui est kuiméme un poxfum, Spoutanément wépandu pour oindre son lumanité + Hos nom est um ponfurn qui a'spanche», dit I oritae % “Tou livres lower le Seigneue, et sont attaches a ses Iovres. Ta langue et ton palais discemnent. ln paroles de Dio ot se raseasiont de la suavite divine, Cour pur ot sans souillto, qui voit et désie le Dien sans soulure | ‘Dans ce sein 'seo limite ost vonu demeuser ; de son Init, Diew, Tenfant Jésus, gest nouns Porte de Dieu toujours virginale ?! Voie les mains qui tieonent Diew, seulement co qui vent de Dieu et qui conesjond bien & 22 que [Evang woos appaend da Visrge Hnalenont, ces divas spontions vienoens da ean, veal pyiaelpe du dlsersencas eb atee doa uate Sula canowits divi ch P11 U3. D'apeae les Bnocins do 8, Tosuce, Ine sene spvtvls permeutent de gous tera sunvts et ln douootr dela vit» fo 12) 9) Ck ea 2 toa sxpesson qua pe haut a Seay paascene: xepouBle Syyrsrepee? 80 Sv Loxuoey « xelpes Avewséra nat rover napalchubvs s. Mélce, d¢ Nye gusts <9 te Best nabnyotgevce yy, nal dnlow abre0 dremiorsoug spdxovtes: Las pd hy noboDoay rby noBaiyavey Theo, "Oy maavdg <90 Tueiyatesy lq xnehig Or00 y Zara, cle sBppcivenss of mowrpad c8 Spuhpare>, xv vod ey Floriyaros yapemaroy iijera «Shy adh 3, Shy , clost-A-dire les flots des charismes de Esprit: «toute belle, towt entitre proche de Dieu. Car, dominant les Chérubsins, plus Ihaute que les Séraphins, proche de Dieu, cst & olle que ‘elie pacole s'uppliqae ©! serene ald Dan tamale 1 Meu tras tne a sige ve SON BE ge Dae epperia UMC PER Mirra eriseenan ey Sanit disks cna comieet eens ‘ogy as 05S yates dvion tata ral a cook fuecyn woe tore inpooaeas ines cae Sey biate als rere bauaee yee Tat pes ahs outs Re Tea ee een ene Coes thetic bn de aisha Sappins toon thea aie oe enlace Gases ee ee eit w cae reer sereea Sica aipetin Ip cahas ungun to ln dish me pam Bear ek Disb Al, gh. Ais alas part] sreamolie Raspes seh pee nope 3 P86, 3. Boo 8 (La toate dlr do exis de 8. Ch t Cor. 87 LXX) u 8, SEAN pamasett “ayes tayepis 6 Ylbg 109 O00 xsl Oxdc 8 yoroyerhs. ob! mpatirerey mponyayay de arelpac untpic ofuepov, Sxogl pevoyenig &» be Manpos eal Cmpoetronss néons exlaror 9, ovayerhe €x c08) Yow, napBEvew unzpSc, rpotbeavag | Ny nellsts Gbngitg » maparqalag fais, Be 990 gen pros opr wal paces, "ANN ob bx buen ce aepte Be done enete npohyayens Goa 1G pve ovoyeret puladh cb eect wives porogevec abide yp jbvoe aovoyewc b iow manpis ra ves Be young pepe cAyies ABdvenag, we raubyioy MIuetva, wf Bode fs fa ‘red Geen tes 4 Seip muph co GuAsbinn doPoren, Tale yay fj Matadors npotmviccete Bios. 11, Xaljosc, pater, the To0 cod uneads mpeyovseh rarayayiou. Xelgors, npsBarieh, By ted "learsly np re rela eos, ¥OH SE te Layucig ToD Xpusted nolywng clpavepluncas Beedgalw A mest yay Sag, xed Luawe30 9) eed Beyeivn tov Syrcdov, 1b vp copserroua, Buu Te fs woo wat she ovvexaons dredMrraven wéoev" wav B& 7984) Gipavlen Burdon Exon Syoabveay by Rule chy Seow srhuay Qanpsrov dévocer, hy raphy 3s rarceoylonCéccag 8 Revenupyiy Bak aydon Rypedor, AMA why «xe weyege Ba isn 8g Erk mbcey Spent exvabdvee Getéy éya05) OG fea ren shy G00 vactooay a made pBope Bro LvaaRy ‘ipbe Byelay Gvscos eal aipbg Gay dyiiso Eravep deme A AAS 3 Ronn 29. Bartow shot Jos wxprestone do P8pite aux Hebr (utes, 2s) si toasqncut ls ptbeoace da Verbe pews la 1 emsing son orion intima ase alle P Taglke ‘enmtmite, a1 sce, a Petiplaconsot po de la wines de Joastinn eae ane dala Probutgus Donte de bei spi le Iaguells trouve plsine dU Ses sn 8, 4, apres certans mannserts, & S rapproree de PE. 1. 2. Be toy apn os LX, ot 6, done texte man SUR ba RaTivin# tD-44 w Seint est lo Fort, lo File do Diou, ot Dieu le Monogine, qui onjourd'hui te fait noitxe, premigre-née d'une inére starlo, afin qu’étent Ini-meme Fils unique du Pére et «Promicené de toute extature a, il naisse de toi, Fils unique Wune Viewge-Méve, «Premionené d'une multitude (de fréves #9, sembiable & nows et participant par toi & notre chair et & notre sang Cependant il ne t'a pas fait daoftre d'un pére eeu}, ou duno mire soul, afin qu’a soul Monogine fot récervé on porfection le privilége de ils ‘unique il est en ellet Fils unique, lui seul d'un pre seul, ft soul d’ume miéxe seule. Saint est I'fenmortal, IE par In rosée de sa divinité it de toute saintees, qui Va gand6v indemne di fou Alvin: ear c'est Bee quo signifiait par avance le buson do Moise. 1 Je te alan Portique dex Pian probate. ais, demure oy wit de 5 eat ggr Mind Dio twead enero dis bri, doula anettn doa sein, auteloie Pencloe der brbie do doushimy evan thjourThsl Ege du oupean pitted au Cat, feta inition cil dads ta serves ne Tas par en Tango de Disa, qui agit les cour ee senda Io'sont An sal homns et le lent do. sal Je parelpeie Aaj ta ef doen Up Pultanies ollie qui cibrent aves pour i Bir da Bin Taw dow serail, la cvmce do Panivonals auicion. Tw ar reg onan ange sorteur®, mas "Tange dw rand” oonell»dnvcendr ean bral sar le toon comme une pte 4 boat's elt ql a eal tear ete ua! peasant ef ia prt dow ine Shi Dallable ek wee 9s Soon ele ries qui soat Se mapproohi, Lauteur sjeate yaliersos ot sou Tene, 2 mom babitude, a bicuvellasey lve ay S. dan wamascist 235 8 8 oot mapedureg d5 Magog Para. Xalpous, npoBie ‘neh igi, tBelto 000 9 YRS. Kalpais, Mapiay yoworatey ‘tg “Avygg Soyszpis pty | ot yap etic & mies dvéAees er Mg EReucvlda cov aayvbraroy Babioya, ne iy oveNyi Os 4 mpSeorcy oe ob yopleut ynpahlon gpdenga dy veiZovee odyate: ocak node, naaav Spipis nal yalaxlay gxéyevaa. Bfia cepety | rel Aeigayow cel means Phecslac BedBepey. “Hog FoTie lavay, Duper edypireer, doSpdny magorsaur eal uprug, 8 ps80s 8 erucvybies 1 ovine. x90 dy7Bov TcegBesa Teveiew ebivieg rai dnjusos: qpivnie rarevby by Ocoptatg, Symderdnraic: Myos apis 2 dopriiroy Guy mpecberdue vac? nal tL ye OMe XE.ey 100 Oecd navaysrion | Ee flag Boat yrveal yaustZevawy, Bs #nidersov BAEay wise Log. Gs Raw nan Reg, (eed. Lon) Dy. post at feadds ads Bet Lee dpiatan Dry gna vt desunt ev et D eed. Lo) 1, Pron 40,7 apts les LXX. de celle pour qui des paroles glorieuses ont été dites 2 bets, Dar le Soigneur méme ? Qu’y ail de plusglorioux qua 5 Pe 87.3 : # . 1 Afappeoober de Zo. 60,22, avoir donné accueil an Dessain de Dieu ? dean Damesctne, ‘ suk 1A ponwrrieN 1 2 fo 2 5, oBas pasascane 2. Gano wat paint une langue main, Yn gence dan snges qu oa ances Le tnde, ps pouvent a cle dignort sll por gut nove ft oan de comenpler Getutamane gin ie ee mete, Mais qual? Nowe taonenous pear ee nae Fables dels oer dgpeents ot a intonosretendoe Walle? Non este Gu ion avancerone nos fu ps {Gi axjambe J pt, samme on iy denna one ae tos props Lito fochros-n sane eens ak sujet sees enreetatenin event? Nalonea Naiplutt txpatont enn par Tomas clot anie Iagnt poor foe te sealaevoroaney aves ue Suet tte fon, concn one dete de gata es Mme primes de nate pene la Rein ala, tn de toute Ie ahure: On raconte que dn pops {a esenon silos aaclats bls te labor set rosin un vo dae aan gaiiqus tsa pope icant de Polat fe dion, ou mos de tr eee Stsombrahle dengue ql Tesoro, sone valent son aoe su fh gus pssent fe trims u pins,Fu dom sate attande, pus de Teschatees eel enn tuepin sean et Tapparta om don au souversin Leet hi it Ou ee tec mon BT rpat aes asuanee« Ge gue ‘es ue dsposion, jut Pal appre on pot de ait Te mur pot! Tuulgince ae deere ek fucinde note ale Ta '8 que fae denon dove et be voae qi Atte Bonne volo, Pots so gata swan dor alah aga nee burage, at pls Sccomperne volte ca ful sont gene, Ler Samiee ot loom cute agen, cool sumeblrant tisz bonne volo ee atk &seempenser ne 2. Taseqe yap obc AxQperton yAeea, 00K éySoH v0) anegraoglon eat azlay stpuon Bovey 805 fx 38a Ta hy i6f a Kopion wpanyds tvowrplzaoden TC rine erheuer dpe, fe eh mp5 aBlan ebgnons Syed $b Siorebiaueves awe. Yoepbssyioy 8 tev aba tebouey SS nteyepener eal ee seal Ayoonooue fous, wal xO Tacter"Sitny igdncny so 9no oe eke ora nvess: ebay MB BE 4AMav abv ter nepdonnces al Sintovou 26 pats Bue eLavcac ovtpvey, ue eps = eae pecan yep ra xo8ob0n xt fuer esl civic depssioroy nf Bead. pps eepred reams i Joouag, cbyeouivag og Spey Averioagen Ene eal Ab En dypotae sade tog toorhpet Gauci ye ts of rac teyrovtec, Booths apisvee Eedonodat, orp255. bY Beupybc vovposyeran, gaperigevoy 4 elyhg 29 8 Bqustes, col ip Brainy wAfBet By Sop ppay ely rang byeves: frat naghy oBBls, 8 ohre ep ubdorn Bap phonew, Ruy “aig egos Bap Fropwotusiey Be (rentgpesqip eran ag aivas 7k vy), pen sensi Neva advonpceps Fph 5v ques wy Boeihéar TC obo Nat Tor Bapsaktoc dveaneepimncdne °C. gou 03 ede werina, spon Spree ef kvkelg hy mpotylay Bpuadvrccet ot yap xv hereépan ob ube OBE ‘XSs nop Hy A hy evo: Aig BE peas eoely Bye Eraweg x8 eelocpenon” S5Ea yap older Exaxohowetr 65 lhe rote ebpronoew, Etre 0 Sood Oanyéons ce Ea Mion ear eo ovger, anaStbaata: 3& ver ebvelac chy np ian, elevate 8 omg Sopeuts $uerigas atthe dee 4 AMasion 8 17 Car. 9, 16, pamoge etd pus bay § 9 2 Lraiiude expats par chissew reat on ellet Te ras spor! Trai esata oman oe de vst tdviiques de Ia Viewge lento (6b. plve bas #7 “T ameedot secantee per Plata, Artaxeras, ct yer His. cors donne Tisuteat Poecacion didi, pe helQ0e gnitcai sv quilo ait dao ey Bola Verge Man enous daposte a ragoui neers, capable ds ous ene ‘Fenioets gsne de bent, reprtseatart hs bienveams> de Be tous les dons dels grt, seat panagobse ut a petyacb. El taney tees & Sndpogps spans“ Metteacag petepce sv avon, cor 9 eos Or Teme nd gas Byala Oro phony 00 our wa rio heron eel Peptontnon neu OS palin ute Amosheve sho nyse te Siraj apo’ Net piv drceermy 86 bpeONe posse, bonyephan ayers Ee 38 2a inc coy apeestas Ser 8 ha ho hes payoges be STL Be moody, Neen; lo. 8 sport dba gars notes Se beatings lagi oo eda tl a siiecegeMn ety apetloen se svete Siencoyfeeve W tpetheranues eye neon rls, Wy be dtc peepee! “Or Tap whey 2 mpttean hd et xeipier 08 deelon be (Be Tanceanhuyivg tpcdgt crcrepldzva “Avo 4a Sino Bet Byolpinoon ove Bc Holby a fete opartaor bare process het toned Tepe hfe Duets fyreptevs ee Bypepperr Da Mian ae tnde Bedponers tre pats ot tgeopove fprtoves chee ec. pic Hi spb yerwe Ge see gamete ot ag year pga ean me sosag rattles tt oe Sypte, Aparato Sal fovfeeres Oot ai Teele, Wen eal corto, Bu Sho tetas twohepemy hub Las Gon, ral « ae aptly Leg: Galen Hoge (ted. Leg) 1. Gh Be 12, 4 2 Gon 3. Toure iepite de Be ACh T Gor. 6 5. 1Plare i, 20 Las dersers tongs» soat opposis ous «wt dations autiues +» ih ASsigpent ee tompe mesinigues ot 1 de tats Lezprosion 2 6 renrontte plas hogt (N'7), den tna contexte de In peédesGaation de Mass. L'Beritare di pa tls eo aone les jou aioe ates dere Jours SUK UA porMMtIDN 1 2-5 * par des dons considdrablee, Quo si ce tyran ongucilleux prifra le bon vouloir & le righesse de loilrande, eombien, davantage cette souyeraine vraiment bonne, mire da DDiew qui soul est bon et dont Is eonvdescencdaniee est inc nie, du Diew qui préféra los «dens. pigeeties ©» aux phas siches olfrondes, wagréara-t-lle pes notre invention, sane tenir compte de notre eapavité ? Sane mul dowie lle syriera Poffrands de cette dette, ot nowt donncra ea retour dos biens inocmparablement plus grands, Puisque ‘tout nous conteint done 2 parler, ot pour nous acquit= ter do notre devoir, adressonstai ainsi Ja parole, 3. De quel titre Vappeler, & Souve. raine ? De quelles paroles 2 saluer ? De quelle louanges courenner ton front sacré pt coavort de gloir, toi la dispen: sotriee dos bions, la donatrice des cickesses, Ia beaut du earo humain, la fierté de la oxéation entitre, toi par qui cette exéation est devenine veaiment hieshenzeuse ? Celul cn elfet qwauparavant elle ne cantenai toielle le contient. Celui ur qui ello a'avait pas la force Ue fixer son regaed, elle Ie econtemple eorntae dans un mic rir, a visage découvort *x. Onvre,3 Vorbe de Dieu, notre bboucho lento & parlor. Mets aur nce livres oxvertes une parole ® remplic de gréce. Insullle en nous Ik grice de "Esprit, par Iaquelled humbles pBcheurs deviennent oe quents, eb des ilettees disent la sagesse qui dépasse homne, pour que notee faible voix, & son tems, nus sisse & proclamer, fit-co indistinetement, les grandacrs dv ta Maze tris aiméo. Clestolle om elt qui, slue dds loa générations antiques, on vertu de la prédestination et de Ia bienveillance di iow et da Pére qui ta engendré hors div teraps sa fortir de lukméme et sans altération, est elle qui t'a tenfanté, incarné de sa chair, « dans les deeniens temps *», ‘oi la propitiation ot Io solut, Ja justice et la nédomption, Marfe dans ta perspective de Pinearnation, pts, woick que par 86 5. JEAN Danascese ot guide gen, shy (2x Oecd Shyu? Oebv AAnavbv x 26 abcic oronpeaplver xin’ Loydrow 1By xphvoy > etnzev AiG & ronan mapadaEnc, 4 ykovnetc Gngp ocew Kat Evve.ar 1} whogg comhping, 4 walyqets FBaLos kal Bree fet meni ues. Taiey 8 Paci uty mpedeios, moepifins 8 Sak ue Hité et les conduisant A son gré. Car, ayant Inisméme, tomme une brehis, Te Seigneur Dian pour pasteur *, iT ne manguait d'avoun bien excellent. Et que personne nna a'imaaino quo j'appelle ions excellente e0s objets ausquels pense la mallitads, auxquels aspire toujours Ses parents. Natssanea etviedans ie temple. o THAN paMascise cevequivey tnleata, «2 40 naphoros Blev repr 8 Um Siar Baby Ssuayy eraaoda, BA regl a¥<8 xecappet sat edBaphy Buedicean, eal cobeay meRAy “you “Oil epiovoiay. "Amaye of mig Agay valee Gaaidav, 08) itn vesls wG gobounévoy voy Kiptow Alia xh dyads, xh Bros rote o ppovedaw tocrd ok Upheyis, # péver Siciout Zorra, Ocby gv elgoatvorra, eapndy Bate Keetnudveig Aventitoves Spepov, 1H Apes gnes, etc Koprby HIgh ead, 2 ally. Myo UEoves, Lay eldvioy Bécovet, wig te Alog quomenience nat mpcoendyna by Eeidy ved Fon Sionajne, Mevos pv dp mpomopevceny, Emera JE peel pursaldvies Eves? loatela vibe Tabs elxelous Erol ave deyioyeils ety xémg uv inc n, By tepdy Aeylor af Beagtg FrawksLéyrvec, «Bri Beroc 8 dvanaioeas » ve) Betac edppavsuevor yépxr0c, 2 Arénov Emorpigen, « BNL Be tplBous Beaten ge » 6bqyav 4 “aww 88, 4) yapic dpenusvers, oby fhxser Susspenes Ay ral Susruyes, Mion wey Ayabetg eauden, pooeueg Ze Ur Ay. areyouein 7B wf aretponcos dopeequent, Eorslseve i Boros A xdpin, By tate tBy doSosnoy pues capmepap ede toxhovon, be enevece RLéhwver, Sua hyprcyoar fy abe fy § coundvn, ode v8 &xdnsay nov Oxévs, Etea & Ayabdg Ordg Ar32y al earscernipqaas the slerles yea hmtaorepyn Kal woe Boursbals AvacSoesder, Nex ch ‘ig xapeteg erelpuaw, THe "Awas #rel Mis Basqzeves, Ka leres ria, eta eb métepoy yéjovey old) ad dev yer a Bree Lege By tg fet Tog i Let) 1, Ch Pet, 2. Ps 33, 2.2 Cee ecqusse inopide dy Po, 23 mont on ogped que pet rovtis Jo prea 1 « contemplation dee pastes diva deivies volomcalve sans out, mals guldéo yar Dieu qu est oil paso wll pour eflet le rocstody do la voy alle cot Suse, imo tne nourritae on tafratehisemens, et ale It eon ‘pale ai tonfxme toa ee Bsns. A sopprecber ds 2 qui sot dt Te siliatalour de Ta Slate Wigs dane Ht, ur ln Neti ek EA nonatnoy 48 9% Yresprit des hommes trup avides, qui me sont ni durables pac lour nature, ni capables de rendre meilleur eel qu Ios ponebde : cor plaisirs de Ta vie présente, qui ne peuvent equérir do valour stable, mais s'évanouissent eux. ims et sont dissipée sur There, quand momo on lee fuvait & profusion, Nom, lia de nous la penado do les finer | Tolle nest pas la part de cous gui evaignent lo Seignenr, Mais je parle des hiens vraiment désiables ft simables pour les hommes de jugement droit, des biens Gui demewrent. pone Méteraité, qui rfjouissent Dien et sffront 2 leurs possestours du fruit en leur saison = jee tends por la loa vortus, gui dennoront lour fruit en Jour temps |, c'eet-a-divo ow sigelo futur la vio cternelle, a eux dit moins qui les auront diiment cultivées, en tra- vaillant cux-méres selon leurs forces. Le travail préctde, ls fica éteraelle Te soit. Toachim était gesouramé & ener intérieurement sos propres ponsées «sue un pre Ghorbe fraiche », — il demewsit dans Ia concomplation ties oracles soerés —, at wvors loa causx du repos de Ja divine grice, of i troavait cos delice; il lus détoumait tie Ia vanité et les guidait «par dos senticrs de justice Quant A Anne, doat le nom signifie «gre » elle était ‘st eompagne autant par ses mours que par la come niguté dl vie 5 favoringe de tous ls biens, elle ait cepen- lant, pour une roison mystique, frappée da mal de Ie storilits, Effectivement, la gree ocait stévile, mayan? pas Ia force de fructifice dans Yéme des hommes ; car ‘tous dlaient divoyés, ensemble corrompus », il n'y en avait cpas um intelligent, pas un qui cherchdt Dieu #a, Alors Dieu dans sa bonté, regardsnt et prenant on pitie Pouvaage do sa propre main, et voulant Ie sauver, mot fin & la stéilté do In grice, e’estsdive d’Anne aux ppenaées divinoa : et alle met au monile une ontant,telle que nulle autre ne naquit avant elle, ni ne naltra jamais. 2 Pe, thy 6 S. #84 aN Accent cau ‘HBL vig exaphoeng Rng Bley cupéecees Totauchy 0 brolon htgatcbe ecco, ne oA6 Te Pro yesopurecropreyoteda wt ewDieyose fe tevettc faerie ee rari pnt. “ATE dee yapeeeapgvees se encour ny ood. “Enpe {or Les woes eh Dtetedel ct dpe eteep So hes tng ay ea? nine cba. Eten) ep va 0 Oe00 eer Str Bape etree mt tepontpr tov Rov ced hoy ones col Sveowapi. dene tmblag vlpGs Spice debe denny ANY dal se cin seeders mk yeocs nt dence bv voter fore tooratpawebeow A cine qian ae tepteragh Tre yon ter Kphey loon eye ey, 90 Cv cpoceroner abun vipss 8 anyone nov Oy Eevee Fpse etwr tegen nal maauopes ved Sept, tee cov! oaoy even kel-sv mob ea te nic, Dees 88 ibe 2 spay ob yphroun Ge fre cing microlog aneoetiy nb cal Outh ype Fob oie tabeyy cy trong Brats, wot gym mges ot Tate couatenutvn, & Kips geek etry Kaba ab Aygo nye ch Bedy Byer nplopdeyea. Kage top 4. deplayging Lag B yy D fred. Leg) G by, pose Buses qe sogaunitungue mp glen cceurmunt Gudesane gern in Bota Rag. se Le.) ‘da atdlitécousto par Je pishé prond Soy ot Ia venue Coviatcamne das [o mam a econ permet ai vu to fe rates, Tite bbltue bla pesyés du Domnoscéne aia dy opp dane rHonute ser ta Natit fe § Pin Pesteatioa de Marie mi ‘Teomple «386 eddbsée en Ore Ay Le ra snl, ils it sappontée pour in promi Tot pat Tih promis soil dy sale 8 Joan Dwsarctao 2 ment fous Looe ov os rappers anvone des cantante A yoit dans ce geste une eoustzration (acre inst 08 1 9 Fit la guérison de eotte svénlité montrait en toute slants que ls stéilité ds mond, incapable de prodare los biens, allt elle-méme eoveor, ot que le trone de Jo béatitude intosdite alla frucifer 6. Voila pourquoi Ia. Mire do Diew vyortu dene promesse jent. aw jour en tun ange révale la eonvoption de celloqui vanaitre. Caril eonvenaitque, sur ce point aust, lle ne Je cédAt h personne ni ne vint au second rang, celle qui devait engendrec selon Ia ebair lo Dieu unique ft réellemeat parfait, Puis elle est offerte par ennsé- crasion au temple caint do Diou *: et eest la qu'elle vil, donnant Vexcmple d'une ferveur et dune conduite plus parfaites et plus pures que les autres, & Méoart de toute relation avec les hommes et les forumes Sloignés iu bien. Mais comme elle atteignait le deur de son ge, ft quo la loi Temptcheit de roster plus longtemps dane J eldture du liow saint, elle ost remise par Is chur des prétres aux mains d'un époux commo a un gardien de so virwinits,@ Josoph, qui, jusque dans son age ma, mieux (que tout outro gardait Ja ei dans sa pureté Crest chi hu que vivait cette jeune fille sainte et toute ierbprochable, ocupée des affaires domestiques, et sans rien savoir de ce qui se passait devant sa porte 7. «Puis quand ~int Ia plénitude da ‘temps *», comme dit le divin Apbtre, Fonge Gabriel fut eavoyé par Dieu & celle qui était vr ‘moat la fille de Diew, eb il lai dit» « Réjouie-to, eomblée de ries, le Seigneur est avec toi.» Admirals propos de ange, adressé & colle qui ost au-deteus do ange : il Anaonctaton, Hmportones do ejour ou Temple your le ve ntétieure de Mare. 1 luge hyeantne soullene sass o» don total A Dien de ells {0 onte dans I> snaetsize punge'le ot severe lees le ‘ucts de Dina. ti eigen, Hansedetion do ta Eta eat plas tartive (lin du 2° ‘5 Jean Diinseénn ; 98 ‘5, sean pawaschte ore mee scr ote sree sn a a an ep nee et ee tegen Mi Ma Teer enna eye ee neal ss Spe Leg. Gs eipe Bot Rog. aod. Ley ot denon 1 Wiguité done evel Bon que de corps (4 W 5 B te tat Matt, 1.21. q Ghia. oh be mime terminaogle(Ksavigfone) oppose B et Moro, io oven «redessag»Paorerent 6s Ta premi: sum tA ponmtrion 17 2 apporte la joie de tout Tumivers. «Elle cependant fat tronblée de cotte parole», inacentuinte qu'elle était & fentretenis avec des hommes. Car alle avait résola foe mement de garde la virginies, Et © olle se domandait ‘on ellesméme ce que cignifiait cette salutation », Lange ‘alors : ©Ne oeains pas, Maric, i ditil, ear ts as troave edo Dicu. » Oui, veniment, elle a trouvé elle qui est digne de grice, Elle a trouvé gree, elle quia travails et labouré Ie champ de Is gece, é de lourds épis. Elle « twowve grace, eae qui produisit les secences de Ia grive st aasissonna de Ih grice Ia sécolte sbondante. Elle a trouve un abime de rica, celle qui a gords sauf Je navire dune double vinginits. Elle avait, on effet, veilé & la pureté de som fame non moing qu’a celle de son corps, et sa. vinginité corporelle eo fut elle-méme préservée * Bb tw enfanteras, lit diteil, wn fils, et m Tui donors Je nom de Jésus — Jésus signifie Saovour — + cast Iui qui sanvera son pouple de ses pbohé> +.» Que ropond a as mots Ie viritable trésor de la sagosse ? Elle mimite pur Eve, ca promigze miro ; allo coznige platar Jo geste ingonsiléné do eoll-oi 3, ot 9 abmitant decrive a protection de la notare, elle tient en quelque sorte ve discours, a réplique & la parole de Page *« Comment cela se fe tel, puisque je ne eonnais pas dPhomma? » Ce gue tu dis est iaupodsible = t4 parole renvonse lee lois do Ia nature, que son autour a fixées. Jo no eonsons pas a tenie le role une saconde Eve, ni 6 enfreindre la volonté dix Greateur, Si tu ne parles pas contre Dieu, explique-moi Je mode de cette conception, pour lever man eminrras Lange de la vérité fui dit alors: « L'Bsprit-Suint viendra sur toi, et Ia puissanee du Tris-Haut te couvsiza de som, oubre. Cost pourquoi Ute saint qui naitea sera appolé Fils de Dicu.» Lemystare quis’aoconplit n'est pas soumis an lois de le natu, Cer Pautour ot le maitee de la nature ‘modlie & som gré les bornes de la nature. Aw. nom divin, 100 S. RAR DANASCENE feat poucvan Gvoya gad! Uepag eDdabalus aeobouoa, ve Grates Emmpia: géBov nil xopee yluovea fvora «IS S044 Kuplon, yevoeré you eatasd phy cov. 8, «A Bldec otros tal gpiag eat yosznag S500 rayb yap alc Keipiv 1 dncorse ovnpérouar 18s Abe psturtia ch eplnrn abrad nab dveEnyviaores al 350 oox00. fa annqarow ayobirriros Orel: B dyenc odk éxatens dpex ZO roday exh ph turn Bg Buta n, f mlayOy ely abearbe beat thy yyy 98 & edpads Boduec, of BE yf Enenbbiow Ebpiyepey Aduwienua che yeordos cg steelag Boag Enotfonte, nal by aaj névrov enwérepen dre lwothpiv. Orbs yep Sy, Sslpenos yiverei, Orepqas pine ste vufoese victecak nal Bavoteet wean, ch Zhe mapdewes ph Mugaviyeroc, co dyadiaus ynivats Betgas Buccacerat, 7» whe BoE dnatyacys § xepanchy ‘ig wo0 Marpis Oneotkcsns, § qépovran Enpay npaceinosay, “Ex e09 yap 4 giOE we FabayToG, , 75 phueseray al ebpdoter ydvn sb Boor b dutupoy web Erp way Began, , Bucores evvhyayes, “Ofer dyyeior pv mats ovxby nah fic Oc6 nal deonbey Lecieuprheaviec, Gvdporen be ayyehagh nolerelg xpnadyevet,rigbs ofpavty dvapndZovea ‘0, Tied #8 Bhoouas nous sourmons. «Le roi Ua introduite duns son appartement *.» lore Jes Puitsances t font escorte, les Principautes te bénissont, les ‘Trénes te shantent, les Chérubins frappés de stinpetr se céjomiseent, les Séraphins glorifient celle qui est Ia mére de Tens propre maitre par nature et en vétité, selon 'éoonomie. Non, lu nes pas seulement comme Elie, montée e vers le eel * ‘Son me est rogue dans Ia glotre 4, Camt.8 5 5. Cant 6, cam 3,4 & Con a, TH Teo’, apes ts Splat sedan, a S. oBAN pawasc®s ag cig thy otpesdy y Dsludag obj Se 6 Mato « ‘plcau) Bue.OAobns « odpava0 9, BN" Lag rod re Bae oD dpévou a0 YIU gov BpEuoas, aurireas, épfan Kal Spovoe Kal obv melAG Kol Apis “Tapp ape Aye Svante dndppnrieg mak ndang Tats, Supeeny Dvdyeoe nasadpxane ebgpootwn Heres; Fucus ys Avecdieos, wpoplrrms Buyvertc ayalMecis’ ebopov oh yoton, ck oipnaven dp8tovoa' ‘wie naywounr &eess) ‘evBeder rapdehnais, tate vod aw Lact, rete yewwadsu Rvs duopeivevow Bpceig, 185 Nemouyevoug ed evee ra bioy, nie ig abcebae Exeluy Bon Bena 12, "2. dasyaree Boros Sneppvedgr 8 moaysécay Geos, 'O nade BbowuRCds Ral wLeetuevas B4vET%5, shpayetrm eal yaxnpiZeras "0 xShas nivlens wal rae gal Burpusw 2 eet oxiBporéens9g mpberec, ¥Oy ops dy Severe: vat raunyipeas afeing, "Oya ek nal nor ests (Bee0 Gepinevewy, fv § Dévwros paragiterer, 2x 100 “Ela sb bogalte nepiyinceas tig pty Ors lapearqoe0s, Solves 6p 8 Gloares abeay jaxesCerst, Tekst voile nal pasaploug Betavwon, x8 Raper i APTS Hp Eayaong, natd sb gfarov Kyiv ; ‘encore: ¢Le Tree-Heut @ senotifis sa domeare 3 « Mone tague de Diew, montagne dabondonce, I montagne que Diew a bien voulu habiter {1s Les Apétres ensorble teportirent sur leurs dpa le, toi Parc véxitable,corome tutcefos les pretres Varehe Ogurative, et te doposiront 40 tombeaa # alos, par hi, eomae par wn auize our= Asin, ib te trons parvocir a la vale Terre promise 5, js veux dite & cla Jerucalem en haut ¢», mire de tous Jos croyents, «dont Dien est Tarchitecte tle ensues tour? Car ton ame assurément n'est pas descende Assomotion corporelle. ae ook rips ab Log. Sep DG ss Lew 7 canis aie dae lo Magis, Faster sng smb ia Nt tetas de api we he a Te oat PEt aE Pintatacuoneratacsetement serenade sara ae i Con ot aden pss teats ‘A, Pa. 68, 104 Evoquent, dans ces perxpactives assez voisings, Pune In Jérvenlens on bout, Tautrs Ia es detaiive, qa repesentont Pie des mies tems. La Wieege Mess das tn top on ot une Bure Suticipee Ch Inaction, pe 8, 3, Atnsion ou promiensvantort da Yare quent Je na dao Jeystain, ef Joe 8, B18. Gal. 20. 18 8, sas Daatascene 4 yoxh cow ats xbv 487, 210! 9882 ah ofp x oou Rageepéy >. Ode drehelOy Av yf) xd oby Rypevrey avuchsuter Bue, S92" tv ofpaidy Boost ovals | Boole, 4 ropla, Serowva, Greutirap, f adyDis Onerd yetarststoa. 13, "Onl ebpavig SneSéEaee chy wacvtép ope yprwarlaucas ne 8 hgog td 729 Oced Soyetey E845 gat bdéEaro, val axGpnxey. Ob yap coparects Fycois ob YaG adacorapou Bydvete. MBs yap “ epligyy cious, ot lo tombeen, do con vbté, @ tocw celle qui Tut lonéceptaele do Diou ! Oui, ill'arecu0, oul 'e contenu, Cae ep n'est pas la grondeur corporelle qui le St plus vaste que Ie ciel : comment er ensps ce tawis coudéas, © comps qui s'amoindzit sans cesse, iraitil ee mepurer avec It largeur et a longueur du ciel ? Mais non, e'est par le grice qu'il surpassa Ia mosure de toute haw Jour et de toute profondeur. Car lo divin n'a tien qui hut soit comparable, O monument saeré, digne dadimi- ration, 'honnour, do véoération | Maintenant. encore les anges sont Ja, pleins de reepect et de erainte, ranués juotour de toi; Jes cémons frémissent ; avee fi lex hommes Sapprochent, ils Vappottent bomnaur et tévérenee, ils te salueot de Tears regards, de lane lavres, doe slans de leur arae, et. viennent puiser une profusion de bions. Qu'un parfum précioux soit placd sur des vétements ou en un Tien queleonguo ot qu'ensuite om le retire | ls persistent encore, Jes restes de son ardme, méme Te pare Jum disparu ! Ainsi ce corps, divin et saint ot imeoaculé, Imprégné le Pordme divin, fontaine abondante de In rice, mis cu tombeaw, puie xepris et emporté on unc region plus exosllente et plus sublime, n'a pas Iniseé ex ‘tombeat sans honour, meic il Ini eommunique son divin rome ot 2a gree, et il a fait do ce monument ls source dos guéritons et de tous les biens pour ceux qui sen epprocheat aver foi Le fombeau glorieux, soures de grice ot de guésison,