ANNEXE 2

Récapitulatif des principales recommandations
contenues dans ce rapport

Principales recommandations formulées par le Conseil supérieur de la fonction publique
territoriale au sujet de la formation professionnelle des agents publics :

1. Rappel solennel de l'obligation légale d'établir un plan de formation par toutes les
collectivités locales. Le CSFPT recommande qu'une réflexion soit menée au plan
national en vue de contraindre les collectivités à remplir cette obligation légale.

2. Nécessité de disposer de données plus précises sur le nombre effectif de plans de
formation réalisés et de mettre en place un système de suivi fiable. Ceci pourrait
faire l’objet d’un travail en commun entre la DGCL, le CNFPT et les centres de
gestion, sous l’égide du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale.

3. Organisation d’un débat au sein de l’assemblée délibérante sur les grandes
orientations de la formation du personnel à prendre en compte dans l’élaboration
du plan de formation.

4. Réalisation d’une étude sur l’utilisation réelle des formations d’intégration et de
professionnalisation. En fonction des résultats de celle-ci, adaptation éventuelle de
la durée de ces formations, en tenant compte des cadres d’emplois des agents et
des missions qui leur incombent.

5. Réflexion à engager au plan national pour faire peser sur l’employeur sa part de
responsabilité sur les obligations de formation d’intégration et de
professionnalisation.

6. Constitution d’un droit opposable des agents pour accéder à des formations de
développement personnel, à des formations aux concours ou examens
professionnels, dans le respect du principe de la carrière inhérent à la fonction
publique en France.

7. Renforcement de l’information sur les dispositifs de formation existants,
notamment par la mise à disposition des agents publics territoriaux d'un "guide de
la formation professionnelle", sous l'égide du CNFPT, reprenant l'ensemble des
éléments constitutifs de ce domaine en les présentant de façon accessible et
complète.

8. Convention entre la collectivité et le CNFPT pour la prise en charge de
l’accompagnement à la préparation de la VAE, dans le cadre des formations de
professionnalisation et de perfectionnement organisées par le CNFPT, en
particulier dans le cas de métiers dits en tension ou dans le cadre d’une démarche
de reconversion.

CSFPT-FS2/DP-MMT Page 51 22/02/2017
9. Mise en place d’une négociation obligatoire tous les 3 ans sur la gestion
prévisionnelle des emplois et parcours professionnels dans les collectivités de plus
de 50 agents, et dans les collectivités concernées par une fusion ou mutualisation.

10. Nécessité de la formation des représentants des personnels sur les questions de
formation.

11. Organisation de l’accès effectif au CLéA (Certificat validant le socle de
compétences professionnelles de base, éligible au Compte personnel de formation)
et sa prise en compte dans le cadre des concours et examens professionnels.

12. Prise en compte des démarches de REP, de VAE et d’apprentissage dans le
déroulement de carrière des agents.

13. Définition des règles pour le développement de la e-formation dans le respect
d’une bonne articulation entre vie professionnelle et vie personnelle (respect du
droit à la déconnexion).

CSFPT-FS2/DP-MMT Page 52 22/02/2017

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful