Vous êtes sur la page 1sur 2

Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband

Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment


Associazione svizzera e del Liechtenstein della tecnica della costruzione
Associaziun svizra e liechtensteinaisa da la tecnica da construcziun

Novembre 2013

Notice technique
Domaine Clima chauffage

Essai d’étanchéité des installations de chauffage


et de réfrigération
Cette notice ne s’applique ni aux circuits urbains ni aux sondes terrestres.
Elle est valable pour les systèmes ouverts et fermés (eau ou mélange eau  / glycol), sous réserve que les conditions
cadres mentionnées soient remplies.

L’étanchéité des installations de chauffage et de réfrigération Un procès-verbal doit être établi sur l’essai d’étanchéité et une
doit être testée. Selon la SIA 118 / 380, l’essai d’étanchéité est copie remise au maître de l’ouvrage. Avec sa signature, l’entre-
une prestation comprise. Cette notice constitue un complément preneur confirme que l’installation et les parties de l’installation
à la norme SIA 384.104 « Systèmes de chauffage dans les étaient étanches au moment de l’essai et qu’aucune déformation
­bâtiments – Installation et commissionnement des systèmes de permanente n’est apparue sur les parties de l’installation.
chauffage à eau » et à la directive SICC 93-1 « Dispositifs
­techniques de sécurité pour les installations de chauffage ». Les valeurs ci-après sont à considérer comme des exigences
­minimales. Le procès-verbal doit comprendre les points suivants :
L’installation doit être soumise à un test d’étanchéité après le • Projet de construction
montage, pendant qu’elle est encore visible. L’essai d’étanchéité • Maître de l’ouvrage / Mandant
peut tant être conduit avec de l’eau ou un mélange eau / glycol • Partie d’installation ou installation complète
qu’avec de l’air comprimé. Il comprend en principe deux phases. • Pression de l’installation / Pression d’ouverture de la soupape
On vérifie tout d’abord l’étanchéité de l’installation et, dans un de sécurité en bar
deuxième temps, sa résistance. Le choix du fluide d’essai dépend • Température du fluide d’essai en °C
de l’installation et de la mise en service planifiée. • Pression d’essai en bar
• Fluide d’essai (eau / air)
Après l’essai d’étanchéité, l’installation peut être rincée ou • Durée de l’essai d’étanchéité
­nettoyée, avant d’être remplie avec de l’eau traitée selon la • Constatations éventuelles pendant l’essai d’étanchéité
­directive SICC BT102-01 « Qualité de l’eau dans les installations • Remarques
techniques du bâtiment ». • Date de l’essai de pression
• Signature

Essai d’étanchéité avec de l’eau


L’installation ou partie de l’installation à tester doit être remplie avec
l’eau du réseau, si nécessaire en ajoutant du produit antigel. Si,
pour le fonctionnement de l’installation, aucun produit antigel n’est
nécessaire, l’installation ou la partie d’installation doit être vidangée
et en principe rincée en renouvelant au moins 3 fois l’eau.

L’essai de pression s’effectue en deux phases :


• essai d’étanchéité
• essai de résistance

Essai d’étanchéité
Pour effectuer un essai efficace, l’installation doit être remplie
lentement et entièrement purgée. Pendant une durée d’essai
TECHNICIENS DU BÂTIMENT. GEBÄUDETECHNIKER.
DELLA COSTRUZIONE. TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

NOUS,
WIR, DIELES WIR, DIE
NOUS, LESNOI, I TECNICI NOUS, LES
NOI, I TECNICI
GEBÄUDETECHNIKER.
TECHNICIENS DU BÂTIMENT. DELLADUCOSTRUZIONE.
TECHNICIENS GEBÄUDETECHNIKER.
BÂTIMENT. TECHNICIENS DU BÂTIMENT.
DELLA COSTRUZIONE.

WIR, DIE
NOUS, LES NOUS, LES
NOI, I TECNICI NOI, I TECNICI
GEBÄUDETECHNIKER.
TECHNICIENS DU BÂTIMENT. TECHNICIENS
DELLADUCOSTRUZIONE.
BÂTIMENT. DELLA COSTRUZIONE.
d’au moins 10 minutes, aucune chute de pression ne doit Essai d’étanchéité avec de l’air comprimé
être constatée au manomètre. Pour l’essai, il faut utiliser des
Un essai d’étanchéité avec de l’air comprimé ou un gaz inerte
WIR, DIE NOUS, LES
appareils de mesure étalonnés, indiquant des variations de NOI, I TECNICI
est adapté pour les conduites exposées au risque de gel et les
pression de 0,1 bar.
GEBÄUDETECHNIKER. TECHNICIENS DU BÂTIMENT.installations solaires.DELLA COSTRUZIONE.
Un essai d’étanchéité au moyen d’air
comprimé est plus conséquent et plus dangereux qu’un essai
S’il y a une différence de température de 10 K ou plus entre la
de pression avec de l’eau !
température de l’eau de remplissage et la température am-
biante de la tuyauterie, il faut, après avoir atteint la pression
Les raccords non étanches peuvent être détectés par pulvé­
d’essai, attendre au moins 30 minutes pour l’égalisation des
risation ou badigeonnage de produits moussants.
températures. A cet égard, il est important de souligner qu’une
variation de température de 10 K peut modifier la pression
L’essai de pression s’effectue en deux phases :
d’essai jusqu’à 2 bar ou plus selon la taille de l’installation.
• essai d’étanchéité
• essai de résistance
La pression d’essai doit correspondre au moins à la pression
d’ouverture de la soupape de sécurité, mais être égale au mini-
Essai d’étanchéité
mum à 1 bar à chaque endroit de l’installation. Les dispositifs
La pression ne doit pas chuter. Il faut attendre une égalisation
de sécurité doivent être protégés en conséquence !
des températures et un état stable. L’essai d’étanchéité est effec-
tué avec une pression de 1 bar et dure au moins 30 minutes.
Essai de résistance
L’essai de résistance avec la pression de service suit immédiate-
Essai de résistance
ment l’essai d’étanchéité. L’essai dure au moins 60 minutes.
Après l’essai d’étanchéité sans chute de pression, l’essai
de résistance est mené avec 3 bar au maximum. L’essai dure
au moins 10 minutes.

Pour en savoir plus Renseignements


• Norme SIA 384.104 « Systèmes de chauffage dans Le responsable du domaine Clima chauffage de suissetec
les bâtiments – Installation et commissionnement des se tient à votre disposition pour tout autre renseignement.
systèmes de chauffage à eau » Tél. 043 244 73 33
• Directive SICC 93-1 « Dispositifs techniques de sécurité Fax 043 244 73 78
pour les installations de chauffage »
• Directive SICC BT102-01 « Qualité de l’eau dans les Auteurs
­installations techniques du bâtiment » Cette notice technique a été élaborée par le groupe spécialisé
permanent Clima chauffage de suissetec.

Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment


Auf der Mauer 11, Case postale, 8021 Zurich
T 043 244 73 00, F 043 244 73 79
www.suissetec.ch