Vous êtes sur la page 1sur 11

1-Généralités sur les polymères

Julien PINAUD
IUT Nîmes - SGM
De la molécule au matériau
Végétales
Minérales
Bois (cellulose),
Pétrole  Naphta
Matières premières Coton (cellulose),
Charbon,
Hévéa (latex),
Gaz naturel…
Canne à sucre, Maïs…
90%
TP chimie organique (CH) Distillation 10%

Monomères
TD chimie des polymères (CH)
Polymérisation (en chaîne, par étapes)

X1 Thermoplastiques Polymères Thermodurcissables

Transformations Renforts Transformations


Mise en (Verre, Carbone) Injection, Pultrusion, Pressage,
œuvre des
Extrusion Injection,
Extrusion gonflage Injection soufflage Charges Compression-transfert, Contact
polymères
(Document) Calandrage Enduction et projection,
Thermoformage Rotomoulage Enroulement filamentaire
Composites

Pièces plastiques
Automobile/Transport Bâtiments et Travaux publics Emballage

Electricité/Electronique Sports et loisirs Santé


1- Définitions

matière plastique

matière plastique = polymère + adjuvants


1 chaîne polymère 

polymère = constituant principal de la MP adjuvant


matrice de la MP

 POLYMERES Plastiques
nature chimique aspect mécanique
mono/copolymères élasticité, plasticité

Polymère = Macromolécule
POLYMERES : poly + méros Molécule de très grande dimension obtenue
Plusieurs Parties par répétition jusqu’à plusieurs 100aines de
milliers de fois du motif monomère.
3
Polymérisation: réaction entre monomères pour former un produit final appelé polymère

début de réaction étape intermédiaire fin de réaction Unité monomère


Monomères : M
nM polymère -(M)n-
CH2 CH2
Degré de polymérisation (DPn)
n CH CH
n
Cl
chlorure de Cl

vinyle Propriétés
PVC

Les propriétés physico-chimiques d’un


polymère vont dépendre de :
• sa structure chimique
• sa masse molaire Mn ou Mw
• sa morphologie

Macrocycle Polymère en étoile


Mn ou Mw

Oligomères Polymères
5000 g.mol-1

4
Polymère ramifié
2- Les grands types de polymères
Thermoplastiques Thermodurcissables Elastomères
Polymères fusibles, amorphes Polymères infusibles, Un élastomère est un
ou semi-cristallins, dont les amorphes, dont toutes les matériau amorphe, souvent
chaînes peuvent être séparées chaînes sont liées les unes réticulé, et présentant une Tg
les unes des autres et avec aux autres et avec une Tg > faible (souvent inférieure à
une Tg ou une Tf > Tamb. Tamb. −40 °C).
1) Amorphes = Plat de spaghetti Thermodur = filet de pêche Elastomère = filet de pêche
en 3D avec des mailles rigides en 3D avec des mailles
à Tamb souples à Tamb

2) Semi-cristallin = Plat de
spaghetti+ parties ordonnées
3. Notions de polymolécularité et de masse molaire moyenne

3.1. Masse molaire d’une chaîne polymère

Mchaîne = ∑ Munité M = n x M0 Exercice


monomère

M : masse molaire d’une chaîne polymère possédant n monomères de masse M0

3.2. Polymolécularité

polymère  notion de distribution de masses

très important
 notion de masse molaire moyenne car toutes les chaînes ne
grandissent pas à la même vitesse

polymère isomoléculaire (masse unique) polymère polymoléculaire


extrêmement rare (distribution de masses) 6
3. Notions de polymolécularité et de masse molaire moyenne
3.3. Masses molaires moyennes

 Masse molaire moyenne en nombre ( M n ) (g.mol-1)

Mn 

i
NM i i
masse totale de l’échantillon

N i i
nombre total de macromolécules
dans l’échantillon

 Degré de polymérisation moyen en nombre ( DPn )

DPn : nombre moyen d’unités monomères par chaîne polymère Exercice

DPn 
 iN i i
nombre total d’unités monomères
M n  DPn  M 0
N
i
i
nombre de macromolécules

Va être influencé par les faibles masses molaires

 Masse molaire moyenne en poids ( M w ) (g.mol-1)

i N i M i
2

Mw  Va être influencé par les fortes masses molaires


NM i i i
7
3. Notions de polymolécularité et de masse molaire moyenne
3.4. Indice de polymolécularité (Đ)

Đ traduit l’hétérogénéité de la longueur des chaînes polymères


indique la largeur de la distribution des masses

Ni Ni

Đ faible Đ élevé

Mi (g.mol-1) Mi (g.mol-1)
Mp Mp

Mw
Ð  Đ = 1 polymère isomoléculaire
Mn

Exercice
8
4. Copolymères

Copolymère : polymère constitué de plusieurs natures de monomères

3.1. Copolymères : arrangements des motifs monomères

 copolymères statistiques A-A-B-A-B-B-B-A-B (A)n-(B)m

 copolymères alternés A-B-A-B-A-B-A-B ou (A-B)n

 copolymères à blocs = copolymères séquencés

….A-A-A-A-B-B-…..-B-B-B-B-B-B…. ou (A)n-b-(B)m

-(A)n-(B)m- copolymères diblocs SAN


Exercice
-(A)n-(B)m-(C)p- copolymères triblocs ASA, ABS…

9
4. Copolymères
 copolymère : polymère constitué de plusieurs natures de monomères

 polymère constitué de deux types de monomères


CH2 CH CH2 CH
exemple : Styrène-AcryloNitrile (SAN)
CN

CH2 CH CH2 CH CH CH2 CH2 CH

CN
 polymère constitué de trois types de monomères
exemple : Acrylonitrile-Butadiène-Styrène (ABS)

CH2 CH CH2 CH CH CH2 CH2 CH


 Styrène-Butadiène-Styrène (SBS)
elastomère thermoplastique triblocs

10
4. Copolymères
4.2. Applications des copolymères à blocs
 agents compatibilisants au sein de mélanges d’homopolymères

An Bm An-Bm

mélange immiscible copolymère mélange compatible


compatibilisant

mauvaises propriétés mécaniques bonnes propriétés mécaniques


double rôles d’un agent compatibilisant
 adhésion des deux phases
PB
compatibilité des deux phases
(interactions spécifiques…)
PS

PS choc PS choc + copolymère blocs


11