Vous êtes sur la page 1sur 62

Les expressions

de la correspondance proÍessionnelle
€ = fe m'adresse á mon correspondant en lui donnant le
< titre de civilité > qui lui convient. EXERCICES

Si j'écris d.. Je commence par.. A. Dites comment vous commencez votre


le$re dans les cas suivants.
- une organisation < Messieurs, >
(entreprise, administration, etc. ) ou < Madame, Monsieur, >
a. Vous répondez á la lettre d'un client
qui souhaite vous rendre visite.
- une personne en particulier < Madame, > ou < Monsieur, >
n Je vous remercie de votre lettre du...
_ un responsable désigné E J'accepte de vous rencontrer...
par sa fonction
< Monsieur le... (titre), u D J'ai l'honneur de vous iníormer...
b. Un fournisseur vous a envoyé une facture
contenant une erreur. Vous lui signalez
e* Ie commence souvent par me référerá quelque I'erreur.
chose : lettre, mail, annonce, entretien, offre, etc. ! Je vous signale qu'il y a une erreur dans
Votre Íacture no...
o
f'ai bien regu concernant... + nom n J'ai le regret de vous inÍormer que la Íacture
o
fe me réföre á votre lettre par laquelle vous... + verbe no... contient une erreur.
o fe fais suite á du 3 mars nt'infotmant que... + verbe D J'ai bien regu Votre Íacture no...
. fe vous remercie de me dernandant de + verbe
c. vous annoncez á vos clients l'ouver_
Votre lettre du 3 mars a retenu toute mon attention ture d'un nouveau magasin.
D on est drölement contents de...
Souvent aussi je commence simplement par raconter les événe_ [1 Nous avons le plaisir de...
ments á l'origine de ma lettre. ! Nous vous prions de...
Ex. : < Le j mars, j'ai acheté... >
B. Dans la lettresuivante, remplacez les mots
en gras par des expre*sions appropriées.
€* |e dis que j'informe
Je vous informe que notre restaurant ouyrira.., atr.at,,a.,,:,. ).).,,a:a:,,:,,, .

fe vous précise / rappelle que.., |'::tl:réGAltsÁRD


J'ai le plaisir / le regret de vous informer que ...
.,,4,' imgagéd
',,.
4y Lac
/,|;Wz?u|?Blő^C
,/:,:/r,,:r".tt:: ':1":'*t/'', TELECOMIX
.4- Ie confirme :t...:
:t.
. i...,.:... 56000 GOURIN
Jeyous confirme que...
Conformément d notre accord, nous vous liyrerons... Priziac,le 5 mai 2010
Comme convenu, je vous réglerai par chéque...

ffi- Je formule ma demande


Salut,
Je vous prie de / demande ile (bien vouloir) m'indiquer... J'ai vu votre annonce survotre
fe vous serais reconnaissant(e) de m'accorder un délai... nouveau iéléphoneXL545'
Pourriez-yous m' envoyer,.. ? VotÍe offre me plaÍt beaucoup'

tEi- J'annonce un envoi


Vous seriez sympa de m'envoyer
votre catalogue.

.Voustrouverez I ci-joint
Merci pour ga.
/ | sous ce pli Salut !
. Je vous adresse
I la facture n'...
envoie / fais parvenir I sous pli séparé
L@tt*a
7 - |e manifeste de l'intérét,je dis mon intention Luc Gaillard
fe m'intéresse d / Je suis intéressé(e)par votre proposition...
Votre offre m'intéresse (vivement) et. '.
J'ai I'intention ile / Ie souhaiterais uous commander...

iffi) Les expressions de ta correspondance professionnette


áE} * f 'exprime l'obligation
Je suis oblige(e) / contraint(e) / ilans l'obligation ile reporter. . .
EXERCICES
Sl - Je dis qu'il m'est possible / impossible de...
Je (ne) peux (pas) vous donner satisfaction. C. Complétez les mentions manquantes.
Je suis (malheureusement) dans l'impossibilité ile
Je (ne) sub (pas) en mesure de vous accorder cette réduction... Messieury I

€ G- )'accepte Ni,as ;or, t


Iettre,du,i as
de vot?e
le suis heureux(euse) ile (p ouv oir) accepter...
Je suis ilisposé(e) d / prét(e) d vous offrir...
n;= é,t oró,rr,i
mars'
_..s .c
I
I
I
de vous en
nafue fiste de;;cnvoyer cÍ-joint
{í* Ie termine avec une formule de conclusion.. '

Conclure, tion pour; - dt


" 'otre diswsi-
c'est généralement: Exemples mentaire. -...-- comqé-

r' ---'
Attendre . fe reste dans l'attente de votre réponse.
. Dans l'attente de votre réponse,*'.. !:,'i,!;íű;:f;u: i
n os
Espéret . )'espére que cette solution vous donnera
satisfaction.
. Dans I'espoir que cette solution vous
conviendra,*... D6 ! Victor

Remercier
l: Pauline
|e vous en remercie par avance.
Objet:visiteáParis
En vous remerciant (par avance),*.. .
Avec mes remerciements (anticipés)'* Bonjour,
CI'ai de me rendre en France Íin mars'
Regretter . Je regrette de ne pas pouvoir vous donner me dire si vous serez i Paris á cette date ?
satisfaction. Je serals de voug revoir.
.Avec Ie regret de / En regrettant de ne pas
pouvoir vous répondre favorablement,*...
-
Bien á vous,
-
Victor

S'excuser . |e vous prie d'excuser cet incident / ce -

ffi
contretemps.

Rester á disposition . }e reste á votre disposition Md'dnt't'1e,


Pour tout
renseignement complémentaire. Nows w'ont tr' d's ntus

* Si la conclusion se termine par une virgule, elle doit étre suivie dans la

méme phrase d'une formule de salutation. Ex. : Dans l'attefite de yotre


reponse, je vous prie de recevoit Monsieur, mes meilleures salutations.

qwnu,awe'
{ ffi- ... suivie d'une formule de salutation. ';,'i
'ÍÍr,;*' * b'w l' l'l'u
"'
-
Y
fe vous prie asreer.
de (d') recevoir
mes sentiments
respecfueux(ses)
dévoué(e9
'|^.'-***'l:tffi#'
Veuillez
M...,* mes salutations les meilleur(es) juéa'
I tgreez, distingué(es)**
I Recevez,
Meilleures salutations Objet ; DemanOe
O,intorrnationr
Cordiales salutations
Cordialement Messieurs,
Amicalement Je vous serai.s
*
I1 faut reprendre le titre de civilité.
de ll*ui*n
**on envoie ses salutations distinguées á un fournisselr, dévouées á un
r::T ""'déIais po*L
clíent, respectueuses d un supérieur, et, quand on veut montrer qu'on est
Je vous en
fáché, on envoie seulement ses salutations (< Recevez, ..., mes sa]uta-
tions. >) M"tt,"u."rl Par

Annie Marchand

Les expressions de la correspondance professionnelle


Grammaare
S Eexpression du lieu
q * Continents, pays, villes
. on utilise ( en )' á >, et < aux ) pour indiquer le continent, le
((
EXERCICES
pays, la ville oü on est/oü on va.
A. Complétezavec une préposition'
Je suis/je vais d Rome. (á + ville)
en Russie. (en + pays féminin) l.LaTurquie EllehabiteenTurquie.
en Asie. (en + continent)
2.lstanbul Elle vit
3. Le Canada Elle va
en Iran. (en + pays masculin commenrant par Les États-Unis Elle était hier
une voyelle)
4.
5. New-York Elle revient -- -
au Pérou' (au + pays masculin) 6. [Égypte ll est originaire
-''
*-
aux Pays-Bas. (aux + PaYs Pluriel) 7. Le Caire ll était hier
8. Le Caire ll arrive donc .-
A En général,les pays qui se terminent en ( e ) sont féminins : la - -
France, la Pologne, la Thailande, etc. Exceptions : le Mexique, B. Complétez avec uné préposition.
le Cambodge,le Zaire,le Zimbabwe, le Mozambique.
-.---'
Roger est né Chili' mais il vit
--."-
Les autres sont masculins : le Brésil, le Japon, le Portugal, etc. France, une ville située -*- le
On utilise de ou du ou < d' > pour indiquer le pays, la ville ingénieur -.-
sud du pays. ll est Michelin.
travaillait
< > < >

d'oü on vient. Avant, il une petite entre-


prise, Pays-Bas.
Je viens de Bruxelles. (de + ville)
de Turquie. (de + pays féminin)
-=-
ilu Japon. (du + pays masculin)
C. Complétez les phrases ci-dessous
avec une expression de lieu.
d'Iilande. (< d' > devant un voyelle)

A on ne fait pas d'élision devant le < h o aspiré (de Hongrie,


de Hollande).

ffi* Intérieur et extérieur


. I]intérieur : n á l'intérieur de '', ,, dans >, u dedans >.

. I-]extérieur : < á l'extérieur de >, n en dehors de n, o dehors n.

Il vit en ilehors de Ia réalité.


Il fait trés froid dehors'

** Distance et proximité
. La distance : n loin de o.

. La proximité : ( (tout) proche de ,, (tout) prés de o, < aux 1. Le bureau du P-DG se trouve -
environs de o.
','
dernier étage d'un immeuble situé -'.--- €
-
I] habite aux environs ile Montréal.
quartier des affaires.
2. Le P-DG voyage souvent, mais aujourd'r-.r
il est son bureau, assis s:'-
"€" * Haut et bas Íauteu|l, son ordinateur. - - '- rnJ'
. Le haut : ( sur ), < en haut de >, < au-dessus de ,, < dessus ,. -=
lui, est accroché un graphique.
. Le bas ( sous o, u en bas de n, < au-dessous de t>, n dessous >. 3. sa table, il y a aussi une lampe +
- --:
:
un téléphone.
4. Demain, le P-DG ne sera pas lá. ll sera
s= Devant et derriöre Voyage d'afÍaires Chine'
=-
. Le devant : < devant >, < en face de >. Shanghai.
. Le derriére : < derriöre >. 5. ll prend l'avion ce soir .*'- l'aérc":,:r_
- se t':-.*
_---
Roissy-Charles-De-Gaulle, qui
@= Ladirection nord-est Paris,-- J.*
trentaine de kilométres'
( vers D' < tout droit >, < á (votre) droite/gauche >, < sur votre
droite/gauche >, < au bout de >.

1. il srammaire
-&-

e Einterrogatlon directe
í - Trois maniéres de poser des questions
. Avec I'intonation montante (style courant) :
EXBRCICES
Vous connaissez la France ?
. A. ehoisiseez le mot entre parenthéses
Avec ( Est-ce-que > (style courant) :
quieonvlent,
Est-ce que vous travaillez ?
1. (Que, Qui) travaille ici ?
. Avec I'inversion du verbe et du pronom : 2. llÍait (quel, lequel) temps dehors ?
,4yez-vous un passeport i (style soutenu). 3. (Quoi, Qui) cherchez-vous ?
4. De (que, qui) parlez-vous ?
22- Pour interroger sur UNE pERsoNNE 5. A (que, qurl est-ce (que, qui) tu penses ?
. Style courant: 6. Qu'est-ce (que, qui) tu veux dire ?
C'est qui ? Qui est-ce qui vient ? 7. (Quoi, Que)voulez-vous dire ?
. 8. A (qui' auquel) écrivez-vous ?
Style soutenu :
Qui est-ce ? B. Comp|étez.
Quivient ?
1. - Elle a 20 ans
áge a-t-elle ?
A Qui peut-étre précédéd'une préposition :
2. - Rien de spécial.
vous Íaites ?
Avec qui travailles-tu ? --
3.
- parlez-vous ? - De vous.
3 - Pour interroger sur uN oBIET 4. il y a dans cette tasse ? - Du café.
. Style courant: 5. --=*- est au téléphone? - C'est Paul.
-
C'est quoi ? Qu'est-ce que c'est ? 6. -:--- est cette gomme ? - A moi.
Il fait quoi ? Qu'est-ce qu'il fait ?
-
7. préÍöres-tu ? - Les b|anches.
. Style soutenu:
Qu'est-ce ? Que fait-il ? C. Les questions ci-dessous sont extrai-
les- d'un entretien d'embauche. Complé-
A Quoi peut étre précédéd'une préposition :
tez les menlions manquanieg.
A quoi penses-tu ?

a.- Quel est utilisé pour UN oBJET ou UNE PERSoNNE


. Style courant :

C'est quel jour ? Quel jour est-ce que c'est ?


Tu fais quel travail ? Quel travail est-ce que tu fais ?

. style soutenu:
Quel jour est-ce ? QueI travail fait-il ?
Quelle est cette femme assise ld-bas ?

A Quelle peut étre précédéd'une préposition :

A quelle heure viens-tu ?

5- Pour interroger sur DEs CIRCoNSTANCEs : ( oü ? ))


1. salaire souhaitez-vous ?
< Quand ? > < Pourquoi ? > < Comment ? > < Combien ? >
2. vous intéresse dans cet emploi ?
. Style courant: --
Tu gagnes combien ? Combien tu gagnes ?
3.
- sont Vos qualités ?
4. sont Vos défauts ?
Combien est-ce que tu gagnes ?
. Style soutenu:
5.
-_--* raison arez-louscfroisi note enteprise ?

Combien gagnes-tu ?
6.
- temps resterez-vous avec nous ?
7. .----- rous ne supportez pas chez les autres ?
(Ei - Pour interroger sur uN cHoIX
< Lequel ?>< Lesquels ?>< Laquelle ?>< Lesquelles ? >
8.
- une question á me poser ?

. Style courant:
Tu préféreslaquelle ? Laquelle est-ce que tu préftres ? --vous
. Style soutenu:
Inquelle préftres-tu ?

srammaire il
@ I_expression de la quantité
í* Les nombres cardinaux
0 zéro 23 vingt-trois EXERCICES
lun 30 trente
2 deux 40 quarante A. Reliez les é!éments de !a colonne A á
3 trois 50 cinquante
ceux de la colonne B.
4 quatre 60 soixante
A B
5 cinq 70 soixante-dix
6 six 7T soixante et onze a.2/3 2 1. dix heures et quart
7 sept 72 soixante douze b. 1/5 2. les deux tiers
8 huit 80 quatre-vingts c. 10 h 15 3. le maximum
9 neuf 81 quatre-vingt-un
d.10 ans 4. une demi-douzaine
l0 dix 90 quatre-vingt-dix
I1 onze 9I quatre-vingt-onze e. 100 ans 5. une décennie
L2 dotze f.6 6.20%
1.3 treize g. 20 sur 20 7. un siécle
14 quatorze 100 cent
15 quinze 101 cent un
B. Écrivez la réponse en lettres.
16 seize 200 deux cents
17 dix-sept I 000 mille 1. Vingt-huit et quatre font
18 dix-huit l0 000 dix mille 2. Trente six moins cinq font
19 dix-neuf I 000 000 un million 3. Douze divisés par trois égalent
20 vingt 10 000 000 dix millions
-.
4. Quatre Íois vingt égalent
21 vingt et un I 000 000 000 un milliard
5. Mille fois cent font
22 vingt-deux l0 000 000 000 dix milliards
6. Deux mille fois mille font

iE* 7. Huit pour cent de deux cents égalent


Les nombres ordinaux -.
Ils se forment en ajoutant < -iéme > au nombre correspondant. 8' Le mois de l'année est septembre.
deux =+ deuxiéme 9. Dans une année' il y a jours.
trois troisiÖme
mais
= -
C. Complétez - ci-dessous
les statistiques
un premier avec 6, 1 6, 25, 58, 200, 25 000, 450 000 000
vingt et un =
=+ üngt et uniéme
trente et un = trente et uniöme, etc.

€_ Fractions et pourcentages
l/2 : un demi
l/3 : un tiers
l/4 :un quart
l/5 : un cinquiöme 1. Depuis 2004, l'Union européenne compte
l/1000 : un milliéme
pays membres et d'habitants.
3 o/o : trois pour cent
Cette année, notre chffie d'affaire a augffienté de 15 o/o.
2. En Europe 7" des Íemmes et 41 o/o

-des hommes aiment se regarder dans un miroir.


-
.4.* Expressions numériques suivies de de + nom 3. Européens adultes mesurent
une dizaine de..., une centaine de..., un millier de..., un million moins de 1,40 m.
de..., un milliard de... 4. En moyenne, un cadre supérieur européen
dizaine ile jours d Paris.
-
Je vais passer une mesure cm de plus qu'un ouvrier.
Il a perdu des centaines ile milliers d'euros d la Bourse.
5. En France' 14 % des salariés tutoient leur
patron, % l'appellent par son prénom.
6. 90 % des emplois créésle sont dans des
entreprises de moins de salariés.

-
grammaire
-]

5* Les indéfinis
a) Les adjectifs indéfinis sont suivis d'un nom.
EXERCICES
. . quelques >, < plusieurs >, < différent(e)s >' < certain(e)s
A' Complétez avec du, de la, de l', d', des.
>

s'utílisent au pluriel.
1. Le pátissier vend gáteaux.
Ils ont rencontré certaines dfficultés.
. u chaque ) est au singulier.
2. Le poissonnier vend poisson.

Chaque jour, on va travailler. 3. Le boucher vend


-
---
viande.

. ( tout ), ( tous ), ( toute ), ( toutes > s'accordent avec le nom


4. Le marchand de légumes Vend ail'
qui suit. haricots verts et--- autres légumes.

J'ai envisagé toutes les possibilités.


B. Complétez avec du, de, Ie, un.
-
b) Les pronoms indéfinis sont utilisés á la place du nom. -í. Sylvie a courage.
.
2. Elle a beaucoup
quelques-un(e)s >, < plusieurs >, < certain(e)s
< >, < d'autres >
courage.
sont au pluriel, < chacun(e) > est singulier.
3. Elle a
Certains sont d'accord, d'autres pas. ---- grand courage.
4. lls admirent tous
. ( tous ( toutes ).
>,
courage de Sylvie.

Ils sont tous venus.


C. Paul et Jacques sont au supermarché.
A On prononce le < so dupronom ( tous ), mais pas le n s o de Complétez leur dialogue.
I'adjectif < tous ). Jacques.'Aujourd'hui, je ne veux pas de viande.
Tous nos clients sont ld. Ils sont tous venus. Paul : Alors, on pourrait acheter...
. ( tout ) = toutes les choses. Jacques.' Je ne supporte pas I'alcool.
Tout est preL
Paul :Tu n'as qu'á boire...
Jacques Je déteste les yaourts aux Íruits.
Paul :Tu "n'as qu'á prendre'.'
r€ * Les articles partitifs
On utilise l'article partitif (c'est-á-díre : de + article défini) pow D. Basile est au chómage depuis un an.
indiquer une partie de..., une certaine quantité de... Complétez sa déclaration avec chaque,
Pour réussir, il faut du talent et de la persévérance. chacun(e), aucun(e).
Je vais chercher de l'argent ii la banque. Basile :

bléme á moi, c'est le chömage. Je ne trouve


A Avec les verbes aimer, détester...' on utilise l'article défini.
travail. J'ai écrit á entreprise
J'aime le travail bien fait.
A, Des > est généralement un article indéfini (pluriel de n un ,)
n
de la région. ne m'a répondu' Mainte-

et rarement un article partitif (< de + les >).


nant, je n'ai plus
- -
espoir. "

Nous avons des concurrents redoutables (deux, trois).


E. Dites !e contraire.
II fait iles affaires (< de + les >).
1. Elle a le sens des aÍfaires.
2. Je travaille le samedi et le dimanche.
7* Avec la négation, < de > remplace les articles partitifs
3. ll rencontre de nombreux problémes.
et indéfinis.
4. J'aidéjá requ les résultats.
Il n'a pas de travail. Il ne gagne plus d'argent.
Mais : /e n'aime pas la comptabilité.
F. Classez du degré le plus faible au
A Quelques négations particuliéres: ( sans >)' ( ne..' aucun )' degré le plus fort.
( ne... personne >, (( ne... rien ), ( ne... ni... ni ), ( ne... pas 1. Cette solution présente un certain intérét.
encore ). 2. cette solution présente quelque intérét.
C'est une entreprise sans usine ?
3. Ceüe solution présente peu d'intérét.
Il n'a aucun diplóme, mais iI réussit trés bien.
4. Cette solution ne présente aucun intérét.
5. Cette solution présente un peu d'intérét.
€ - Avec des expressions de quantité, < de > remplace les 6. Cette solution présente beaucoup d'intérét.
articles partitifs.
7' Cette solution présente un intérétconsidérable.
J'ai peu d'ancienneté dans cette entreprise.

srammaire
rc
@ Les pronoms compléments
a- nle o, nla >, <l'>, < les
EXERCICES
>

sont des pronoms compléments directs et remplacent des noms


de choses ou de personnes.
Tu vois les enfants ? - Oui, je les vois. A. Complétezavec le pronom qui convient'
-
- Tu appelles Jacques ? - Je l'appelle tout de suite. í. Tu as lu mon rapport ? Comment
trouves-tu ?
lui >, < leur > 2. C'est un bon orateur. Je écouterais
-,- des pronoms compléments indirects et remplacent des
<<

sont pendant des heures.


noms de peÍsonnes uniquement.
Tu as téléphonéaux enfants _ Je viens de leur téléphoner.
3. AllÖ | Pierre ? Tu m'entends ?
- - oui' je
- ?
entends trés bien.

m- ( m(e) o, n t(e) o, ( nous >, (( vous >


4. Mme Germaine n'est pas encore arrivée.
sont des pronoms directs et indirects. Pouvez-vous rappeler un peu plus tard ?
_ Il t'a appelé ? Il m'appelle rarement.
- 5. ll travaille á l'étranger. Sa Íamille

4* (y)
manque.
-
6. Parlez-- trÖs Íort' elle est sourde.
. ( y )) remplace les noms compléments de lieu.
Le passeport est dans le tiroir ? - Oui, il y est.
7. lnutile de . .--_ cacher la vérité'ils
-
savent tout.
. ,, y o remplace les noms de choses précédésde la préposition
(á>. 8. Vous avez laissé vos lunettes dans la voi-

- Tu as rétléchi d ma proposition ? - oui, j'y ai réfléchi.


ture, ne oubliez pas en partant.

A Pour les noms de personne, on utilise les pronoms indirects. B. Claire et Lucie ont une petite entre-
- Tu as écrit d FéIix ? - oui, je lui ai écrit. prise. Lisez les phrases ci-dessous et
- Tu as pensé d FéIix ? - oui, j'ai pensé d lui. complétez les mentions manquan:es
avec des pronoms.
!5i- < en > A chacune sa spécialité:
. ( en > remplace un nom indiquant une quantité indéterminée. 1' Le ménage : c'est Claire qui Íait.
- Elle boit du vin ? - Elle en boit parfois. 2. Les vacances : c'est Lucie qui
. Si la quantité est précisée, elle est ajoutée á la fin. prend. --
_ Il y a des blessés ? Il y en a trois.
Lucie qui-va.
- 3. Les sports d'hiver:c'est
. < en > remplace un nom précédéd'un verbe construit avec
4. Les mauvais payeurs : c'est Claire qui
<deo.
- Tu te souviens de cette histoire ? - Oui, je m'en souviens.
s'- charge et qui écrit des letlres
de rappel.
tt- La place des pronoms 5. Les bons clients : c'est Lucie qui
-
. Il y a un seul pronom. Dans ce cas, on le place
devant le verbe téléphoneet qui rend visite.
aux temps simples et composés. Avec la négation, on le place 6. La comptabilité : Claire s'-
entre la premiöre négation et le verbe. -
occupe.
7. l-ordinateur : toutes deux ont
|e ne lui ai pas encore téléphoné.Je vais l'appeler bientót. -
besoin.
Ne lui téléphonepas !
8. Grégoire : Claire -
achöte des Íleurs'
A A l'impératif affirmatif, le pronom se place aprés le verbe.
9. Grégoire : c'est Lucie qui va épouser.
Téléphonez-lui ! Penses-y ! Appelle-le !
. Il y a deux pronoms. Dans ce cas, on les place dans I'ordre suivant. C. Reconstituez les phrases.
FéIix le lui a dit. -
1. Elle / peu / lui l á / s'intéresse
2. Nous / souvent / / avons / pensé
y
me-rn
te-f le-I' 3' lls / informés / ont / nous / en
se-s' la-I' lui v en 4. Je/déjái te lIldil/ai
nous les Ieur 5. lll y / ne / aller lveut / pas
vous 6. Je / ai / parlé / en / lui / pas encore / ne

grammaire
ffi@
K s- Le passé composé et l'imparÍait
€ *. Le passé composé se forme ayec
EXERCICES
a) Érxn au présent + participe passé.
. pour les 14 verbes suivants : aller I arriver / descendre / entrer /
Les textes suivants racontent chacun
t'histoire d'une rencontre imprévue.
monter / mourir / naitre I partir / passer / rester / retourner / sor-
A. Mettez ces deux textes au passé.
tir / tomber / venir ainsi que pour leurs composés (redescendre, B, Oes deux histoires ne sont pas termi-
rentrer, parvenir, devenir, etc. ).
nées.lmaginez la fin.
Il est resté trois mois dans cette entreprise.
Un tour du monde á bicyclette
Elle est devenue la conseillére du président.
. pour les verbes pronominaux : se lever, s'habiller, se coucher,
s'ennuyer, etc.
rl/
Ie me suis ennuyé h la réunion d'hier'
EIle s'est reconvertie dans les affaires.

b) evon au présent + participe passé.


/v?
. pour les autres verbes. tN\lntN%
J'ai acheté un nouvel ordinateur.
ElIe a créésa proPre entreprise. r{ ((
II a pris sa retraite l'année derniére'
^-
Nous avons dtt réduire nos dépenses.
Un jour, Laurence, qui travaille douze heures
. pour les verbes de déplacement habituellement conjugués avec par jour et 7 jours sur 7, tombe gÍavement
< étre > (descendre, entrer monter, etc.) quand ils sont construits malade' Elle reste trois mois á l'hopital entre la
avec un complément d'objet direct. vie et la mort. Finalement, elle guérit et peut
sortir de l'hopital. Alors, elle change compléte-
J'ai sorti la voiture du garage. ment sa vie. Elle démissionne. Elle achéte un
Elle a passé la journée au bureau. vélo et elle part faire le tour du monde. Un jour,
alors qu'elle traverse un petit village grec, elle
#; * Choix entre passé composé et imparfait entend quelqu'un qui I'appelle par son nom.
Il dépend de la maniöre de considérer I'action. Elle se retourne et elle voit...
. Avec le passé compose, on considére I'action comme un E\TNEMENT. Un premier entretien d'embauche
Quand le directeur est arriyé, tout le monde I'a salué et Ia
réunion a commencé.
. Avec l'imparfait, on considére l'action comme une SITUÁTIoN.
Dans cette entreprise l'ambiance était détestable : chacun
disait du mal des autres, personne ne travaillait sérieuseffient.
A Avec l'imparfait, le récit est statique. Le passé composé crée
une rupture.
Dans cette entreprise l'ambiance était détestable. Mais un
beau jour M. Lebec est arrivé et tout a changé.
ll dormait quand Ie téléphonea sonné'
A Le cho|x entre passé composé et imparfait ne dépend pas de la
durée de I'action. Limparfait peut parfois servir á exprimer une ll est 5 heures. J'attends á l'accueil de la
'1

action courte et le passé composé á exprimer une action longue. sociétéBonnette. Je me sens un peu nerveux'
Il sortait du bureau quand je I'ai vu. Normal, c'est mon premier entretien d'embau-
Elle a travaillé pendant trente ans dans la méme entreprise. che. Je regarde l'hÖtesse d'accueil' Elle dort.
De temps en temps, le téléphonesonne et la
réveille' Des gens pressés passent sans me
regarder. Finalement, une dame arrive. Elle
semble énergique. Elle dit quelque chose á
|'hötesse' puis elle se tourne vers moi. " Mon-
sieur Lebouc ? " demande-t-elle. Alors' á ce
moment précis' je la reconnais...

grammaire
S Lexpression du temps
W * Les expressions suivantes permettent d'exprimer la durée
et/ou de situer un événement dans ]e temps.
EXERCICES
r 1) y indique un siécle, une heure.
A. Complétez.
au xxf siécle, 9 heures' i 1. Nous sommes 3 mars.
o ( en indique
>> :
2. ll est parti semaine derniére.
- le mois, la saison
3. ll revient
En mars, en hiuer, en été,en automne -- mois d'aoüt.
Mais : au mois de mars, au printemPs. 4. Qu'est-ce que tu Íais ce moment ?
- la durée de réalisation d'une action
Il a fait beaucoup de progrés en deux ans. B. Complétezavec depuisou iI y a.

< pendant > indique une durée définie. 1. Elle vit á l'étranger deux ans.
J'ai travaillé penilant trois heures. 2. Elle est passée ici une heure.
( pour > indique une durée prévue. 3. ll parle une heure.
Vous partirez pour combien de temps
-
?
4. un an que je ne travaille Plus.
. < depuis > indique une durée, une situation actuelle dont l'origine
-
est dans le passé. C. --
Comp!étez av ec pendant ou iusqu' á.
J' attends depuis longtemps/ilepuis 16 heures. 1. ll a travaillé l'áge de 65 ans.
. u il y a... que ), ( ga fait... que > remplacent < depuis > en 2. Elle a appelé
-- ton absence.
début de phrase. Ils sont suivis d'une quantité de temps. 3. ll reste demain.
Il y a / qa fait longtemps que j'attends.
. -
n il y a > (+ passé) se réÍéreá un moment passé. D. Complétezavec enou dans.
II est parti il y a trois jours. 1. J'ai écrit ce livre cinq mois'
. < dans >, < d'ici > indique un moment dans le futur. 2. La réunion commence dix minutes.
le pars (partirai) ilans / il'ici trois jours.
3. ll reviendra quelques années.
. < á partir de >, < dös > indique un point de départ.
4. ll a fait I'aller-retour une heure.
A partir de / dés demain, je me mets au travail
. jusqu'á > indique un point d'arrivée.
<
E. Complétez avec pendant ou pour.
J'ai travaillé jusqu'd minuit. 1. Je vous ai attendu deux heures.
. ( tout á l'heure )' ( en ce moment o, o la semaine derniöre >,
2. Je reviens tout de suite, j'en ai
< ce matin >, etc. sont des expressions de temps courantes.
deux minutes.
€- Les expressions suivantes relient des propositions. 3. Elle est restée au chömage
-six mois.
a) Expressions suivies d' un verbe d I' in dicatif . 4. Un incident s'est produit la réunion.
. quand lorsque > (surtout á l'écrit).
n >, <

partiras, n'oublie pas ton passeport.


-
F. Choisissez le verbe entre parenthéses.
Quanil tu
. < dés que >' ( aussitöt que >. 1. Qa Íait deux ans qu'elle (habite, a habité)ici.
Dés que tu as des nouyelles, appelle-moi. 2. Depuis qu'il (change/a changé) d'emploi, il
. ( aprés que )' ( depuis que )' (( cependant que >. va mieux.
Aprés qu'elle est partie, j'ai enfin pu travailler' 3. Je lui ai expliqué jusqu'á ce qu'il (compren-
Depuis qu'il est revenu, il se plaint tout le temps. dra/comprenne).
Ne le dérange pas pendant qu'il travaille. 4. Dés que tu (liras/auras lu)ce livre, rends-le moi.

b) Expressions suivies du subjonctif.


. ( iusqu'á ce que )' ( avant que D' ( en attendant que >.
G. Complétez avec une expression de temps.

Ne bougez pas jusqu'd ce que je revienne. 1. ll faut répondre il ne soit trop tard.
Téléphone-lui avant qu'elle (ne) parte. 2. Je t'écrirai je serai arrivée.
Asseyez-vous en attenilant qu'elle arrive. 3. t'avoir écouté, il a changé d'avis'

c) Expressions suivies de I' infinitif. 4. il est arrivé, il est au téléphone.


o ( avant 5. Je chercherai je trouve la solution.
de >, < aprés >. -
Je dois faire avant de partir.
mes valises 6. réparée,je prends le méüo
sortirai aprös avoir terminé ce travail.
Je
--
-maloifuresoit
grammaire
ó
ffi Le discours indirect
Quand on dit une phrase (discours dírect) et quand on rapporte
cette phrase (discours indirect), il faut faire des changements.
EXERCICES
- Direct : Pierre dit : < Je vais m'informer. >
A. Lucie parle á Pierre' Mettez les phrases
- Indirect : Pierre dit qu'il va s'informer. suivantes au discours indirect. Commen-
cez ainsi : < Elle lui demande de... u.
€ * Discours indirect simple Ex. : " Soyez á l'heure !,
. On relie les phrases avec ( que ). d'étre á l'heure'
- Elle lui demande
< le serai en ltalie dans deux jours. >
1. "Dépéchez-vous!'
- Que dit-elle ? 2. " Ne restez pas trop longtemps ! "
- Elle dit qu'elle sera en ltalie dans deux jours. 3' " Appelez-moi quand Vous serez arrivé ! "
4' " Ne vous inquiétez pas ! "
# * Interrogation indirecte
. On relie les phrases avec < si >. B' Lun de vos col|égues n'a pas assisté á la
< Tu as terminé ton trauail ? > derniére réunion. lt vous demande ce qui
s'est passé. Dites-luice que la présidente a
- Que demande-t-il á Carine ?
_ Il lui demande si elle a terminé son travail. dit.Commencezainsi : < Elleaditque... )).
Ex. : Elle a dit que le bénéficeavait progressé
. On relie les phrases avec < oü >, < quand >, < pourquoi >,
de 10 %, qu'il s'élevait cette année á. ' .

( comment ), etc.
Pierre téléphoneá Carine : << Comment s'est passé ton
yoyage ? Pourquoi ne m'écris-tu pas ? >

Il lui demande comment s'est passé son voyage, pourquoi elle


ne lui écrit pas. prograssó dp lo o/..ILs'é:liNe epÍtp
. On relie les phrases avec (( ce que >, ( ce qui >.
a^^ó2 iL l o milÍions djeuros. C'est
mais je suis súrc qwotrÍwa
Qu'est-ce que tu fais ? Qu'est-ce qui t'intéresse ?
Il lui demande ce qu'elle fait, ce qui l'intéresse. mu*li.annopWod\airu.

#* Ordre
. Limpératif devient < de > + infinitif.

< Envoie-moi un rapport. >


II lui demande de lui envoyer un rapport.
e'nmILÍs nÁrc nryrole,llp usÚtB.
P ru re?'ur1wn ln drt,qua
€* Concordance des temps
?Í 2oo percotrrres serorrt
let verbe Discours Discours
au passé direct indirect

Il a dit (:) au présent á l'imparfait


ou Je ne sais pas. qu'il ne sauait pas.
ll disait (:)
ál'imparfait . i I'imparfait
Je n' étais pas d'accord. qu'il n'était pas d'accord'

au passé composé . au plus-que-parfait


on a acheté une yoiture. qu'ils avaient acheté une
voiture.

au futur . au conditionnel présent


ElIe partira demain. q u' elle p ar tirait de main.
a.Ian4uzlt e LeÁrn
a étÍntnmÉ*.d;lwtt,lz
du marhrÍ;nq, etu rumplnLl.rtenL
de Ílil. Dupuis, qui o. Prís

srammaire
@ffi
@ Les pronoms relatifs
{ * Les pronoms relatifs simples
. n q.ti > est sujet. EXERCICES
J'ai un collégue de trauail qui parle bien frangais.
o ( que ,, n 9ü'> A. Un client entre dans une librairae et
est complément d'objet.
s'adresse au vendeur. Comp|étez le
Regarde la cravate que j'ai achetée.
début de la conveÍsation avec que' qui'
. < dont > remplace un complément précédéde la préposition quoi, dont, oü.
n de , ; il peut étre complément d'un verbe, d'un adjectif ou d'un

Je te présente Amélie, dont je t'ai souvent parlé.


C'est un travail ilont il est trés fier.
C'est une entreprise dont les bénéficesaugmentent chaque
année.
< oü > est complément de lieu ou de temps.

Le quartier oü je trauaille est trés animé.


Tu te rappelles le jour oü nous nous sommes rencontrés ?

< quoi > est neutre ; il est toujours introduit par une préposition.
Voici par quoi on va commencer.
< cequi ), ( ce que >, < ce dont > (ce = cela).
Tu n'écoutes jamais ce que je dis.
Pour mettre l'accent sur un élément,on utilise : Client : Je voudrais un livre pour mon fils de 8 ans.
- < C'est... qui / que / dont > Vendeur : Prenez Barbarix, c'est un livre
C'est sa bétise que je ne supporte pas. plait á tous les enÍants et je
recommande fortement.
- < Ce qui / Ce que / Ce dont..., c'est. . . >
C/lenÍ; C'est un livre j'ai entendu parler.
Ce que j'aime, c'est sa gentillesse. Vendeur; Ce n'est pas étonnant. C'est un livre
génial -
- < C'est... ce qui / ce que / ce dont > tout le monde parle en ce
C'est tout ce dont j'ai besoin. moment. -
Client : C'est I'histoire de _ ?
Vendeur; C'est I'histoire d'un petit village
ffi* Les pronoms relatifs composés
. < lequel >, < lesquels u, n laquelle >, < lesquelles ) sont utilisés
vivent des Gaulois.

aprés une préposition (dans, en, sur, pour, avec, etc.).


B. Reliez les phrases suivantes par le
Comment s'appelle l'entreprise pour laquelle elle travaille ? pronom qui convient.
. auquel ), ( arrxquels o, n á laquelle )' ( auxquels
< > sont des Ex. : C'est une entreprise. Je travaille pour
pronoms relatifs contractés avec la préposition < d >. cette entreprise. C'est une entreprise
-
C'est un projet auquel j'ai déjd pensé. pour laquelle je travaille.
. < duquel >, < desquels n, n de laquelle >, < desquels > sont des
í. C'est un bon livre. Tu trouveras beaucoup
d'inÍormations dans ce livre.
pronoms relatifs contractés avec la préposition < de >.
2. Voici un plan du Salon. Les stands sont
La réunion d la fin de laquelle j'ai assisté a duré trois heures. indiqués sur ce plan.
l En général' quand le pronom remplace une ou plusieurs 3. Ce sont des détails. Tu dois Íaire attention á
ces détails.
personnes, on utilise ( qui o.
4. C'est une personne compétente. Tu peux
Les gens avec qui je travaille sont sympathiques. avoir conÍiance en elle.
La personne d qui tu penses ne viendra pas. 5. Je vous présenterai ce monsieur' Je travaille
Tu connais cette femme d cóté ile qui Pierre est assis ? avec lui.

C. Complétez les phrases suivantes.


í. J'ai enÍin trouvé un travail qui...
2. Le contrat que...
3. Le bureau oü'.. donne sur un jardin.
4. ll a étélicencié. C'est la raison pour laquelle...
5. Lordinateur avec lequel...
6. Je ne comprends pas ce dont...

grammaire
íí
S Le subjonctif
{ - Utilisation
. Le subjonctif est généralement introduit par la conjonction EXERCICES
que,>.
A' Dans l'ofÍre d'emploi suivante, mettez
<<

. Lindicatif exprime la réalitéde fagon objective' Le subjonctif les verbes entre parenthéses au subjonc_
exprime une attitude subjective. tif présent.
Il fait beau auj ourd'hui (indicatif).
Je suis content qu'ilfassebeau (sublonctif). Nous soulars uN TMPoRTANT
GROUPE DE PRESSE
I
€- pgrnn1ign ET NOUS BECRUTONS DES

. Pour les verbes réguliers' le subjonctif est formé sur le radical COMMERCIAUX
de la troisiéme personne du pluriel du présent de l'indicatif.
Finir ) Els finiss lent ) Il faut qu(e) je finisse / tu finisses / Étes-vous le vendeur ou la vendeuse
que nous recherchons ?
. il finisse / nous finíssions / vous finissiez / ils finissent.
. Pour les verbes irréguliers, voir le tableau des conjugaisons. ll faut que vous :

o on utilise le subjonctif passé pour exprimer une action terminée.


_ (étre) disponible,

Ie suis content que tu aies ftni ton travail.


- (pouvoir) voyager,
- (savoi) conduire,
_ (connaÍtre)
3_ Aprés une construction impersonnelle avec (( que )' - les responsabilités,
l'anglais,

on utilise presque toujours le subjonctif. - (aime)


< Il faut qu(e) , est la forme la plus fréquente. - (avoi) - de I'ambition,
ll faut qu'il fasse attention. beaucoup d'ambition.
Quelques exceptions : Il parait / il est certain I clair I entendu / Vous ne croyez pas que lavie (étre)
évident l exact que + indicatif. Íaite pour les paresseux etqu'on (datenir)
riche en dormant.
é_ Le subjonctif est utilisé aprös un verbe exprimant Nous voulons que
-
une attitude particuliöre du sujet : vous (réussir) avec nous.
sentiment, volonté, doute, regret, appréciation, opinion, etc' : < fe -
Appelez-nous au 01 45 87 99.
crains que >, < fe veux que ), ( Je ne veux pas que >, < fe doute
que )' ( fe regrette que >' ( Je trouve intéressant que ), etc.
B. lndicatif présent ou subionctif présent ?
A n I. crois que >, < /e pense que ))' ( Ie suis sür que ))' ( J'espöre
1. llpense qu'elle (avoir)
que > + indicatif. Mats ne crois pas que >, < fe ne pense pas
: < Je
que ) + < fe ne suis pas sür que + indicatif ou subjonctif.
>>
2. ll est temps qu'on (parti)
o Certains verbes sont suivis de I'indicatif ou du subjonctif :
3' Je suis sür qu'il (étre) -tort.compétent.
comprendre, admettre, expliquer, etc. 4, ll vaut mieux que tu (veni)
5. Je sais bien que tu (dire)
- la vérité'
ffi* on emploie le subjonctif aprés certaines conjonctions. 6. Je doute qu'il (comprendre)
. Le temps : ( ayant que n, n jusqu'i ce que ), ( en attendant que >. 7. ll aimerait que lu (faire) ce travail.
. Le but : ( pour que >, ( afin que >, < de fagon que ), ( de peur
que >, ( de crainte que n. C. Complétez.
-.
. La condition, l'hypothöse :<á condition que )' ( pourvu 1. qu'il aille á la réunion demain.
que )' ( en admettant que >, < á moins que >' 2. qu'on recevra des nouvelles.
. L'opposition, la concession : n bien 9ü€ quoique
( encore que ( á moins que ( sans que ).
>, < >, 3.
- que Qa te plaise.

-
>' >>'
4. que vous ne soyez pas venus.

6- On emploie le subjonctif ou I'indicatif dans -


D. Complétez.
certaines constructions relatives. í. -Je reste ici jusqu'á ce que''.
Je ne connais personne qui sache faire ce travail. 2. Dépéche-toi pour que.'.
C'est l'hötel Ie moins cher que je connaisse. 3. Je voudrais la voir avant que..
Pour ce poste, il cherche quelqu'un qui ait de l'expérience. 4. ll íume au bureau bien que...
5. Je te le préte á condition que...

srammaire
@
fu Lexpression de la comparaison,
de la condition, de l'hypothése
€ * La comparaison
EXERCICES
a) l égalité,l'inÍériorité'Ia supériorité.
. < aussi>r, <moins>, <plus > + adjectif ou adverbe + ( que ). A. Complétez avec meilleur, le meilleur,
Pierre est aussi compétent que Paul. mieux, Ie mieux.
. 1. ll travaille que ses collégues.
( autant de >, < moins de >, < plus de > + nom + ( que ).

on a autant ile problémes qu'avant.


2. Voilá ce que j'ai acheté, c'est ce que j'ai
trouvé de marché.
. verbe + ( autant que >, < moins que )), (( plus que >.
3. Le produit le plus cher n'est pas forcément
Elle travaille autant que nous.
4. C'est diÍÍicile' mais je Íerai pour
b) Les superlatifs.
. < le/lallesplus/moins > + adjectif ou adverbe (+ < de >).
B. Complétez pat un comparatiÍ ou un
. u le plus de / le moins de n + nom. superlatif.
. verbe + < le moins / le plus >. 1. Le train est que la voiture.
C'est elle qui ale plus de pouvoir. 2. l-avion est le moyen de transport
l u meilleur > est le comparatif de supériorité de u bon ,, 3. l-argent coute
-
que I'or.
< mieux > est le comparatif de supérioritéde < bien ,>. 4. Un kilo de plumes pése qu'un kilo
de plomb.
c) < plus... plus >, < moins... moins ), ( autant... autant )) -
Plus je le connais, plus je l'aime. - les temps qui
C. Complétez en employant
conviennent.
€* La condition, l'hypothése 1. Sielle (reÍuser) j'aurais étédéque.
2. Si tu sorc a\ant 7 heures, (appeler) -moi.
a) Les phrases (les plus courantes) avec < si >. 3. Si tu manques d'argent, tu -- (pouvoir)
. < Si > -l présent + futur dans la principale. toujours m'en demander.
4. Si elle ne travaillait pas, elle (s'ennuyer)
Si je peux, je viendrai avec volts.
. ( si D + imparfait- conditionnelprésent. 5' Sion t'avait proposé ce poste, est-ce que tu
Si je pouvais, je viendrais avec vous. (accepter) ?
. ( si > + plus-que-parfait- conditionnel passé.
6. Si on t'avait invité, est-ce que tu (venir)
2
j'avais pu, je serais venu avec vous.
Si
-
b) Conjonctions + subjonctif. D. Complétez avec á condition qu(e)' á
. < á condition que ), ( pourvu que ))' ( en admettant que ), moins qu(e)' au cas oü, sauf si.
<á moins que (+ ne) >. 1. Je viendrai j'ai trop de travail.
II est heureux pouryu qu'elle soit prés de lui. 2. Cette entreprise fera faillite, elle ne
regoive une aide de I'Etat.
c) Conjonctions + conditionnel. 3. lls feront gréve
-, ils n'obtiendraient
. ( au cas oü >, < dans le cas oü )' ( pour le cas oü >' n dans pas satisÍaction. -_*-
l'hnlothöse oü >. 4. Je respecterai mes engagements
Appelle-moi au cas oü tu aurais un probléme. Vous respectiez les vötres.

d) Prépositions + inflnitif. E. Transformez les phrases suivantes en


. < á condition de n, < á moins de >. employant en admettant que, á moins
Ie viendrai avec vous, d moins d'avoir trop de travail (sauf si que, pourvu que.
j'aitrop de travail). 1. ll n'acceptera pas, sauÍ si vous lui propo-
sez un gros salaire.
e) Gérondif (en participe présent).
+ 2. Si l'entreprise Íait des bénéíices,il est
En travaillant, tu réussiras. content.
3. Si elle vient, je pense qu'elle arrivera süre-
ment en retard.

grammarre
m Eexpression de la cause,
de la conséquence
€* Lacause
EXERCICES
a) Conjonctions.
o ( parce que ) + indicatif est la conjonction la plus courante. A. Complétez ces extraits de lettres avec
. en efÍet ou en conséquence.
< puisque > + indicatif introduit une cause présentée comme
Je ne pourrai pas assister á la réunion
évidente.
du 3 mars' je serai en déplacement
Tu peux venir puisque tu es invité.
á l'étranger. Mme Cuisinier me rem-
. ( comme > + indicatif se place en téte de phrase et met l'accent placera.
sur la cause. D'aprés vos conditions généralesde vente, les
Comme elle était en retard, nous avons dú l'attendre. délais de livraison sont d'une semaine. or,
je n'ai toujours pas reQu les articles.
o ( car > est employé á l'écrit et n est jamais en téte de phrase. je vous demande de les livrer immédiatement.
o ( sous prétexte que ) + indicatiftntroduit une cause contestée Nous ne pouvons pas donner une suite favora-
(le locuteur n'y croit pas). ble á votre demande de stage. nous
. < en effet o explique ce qui vient d'étre dit.
ne disposons pas du personnel suffisant pour
accueillir un stagiaire.
b) Prépositions. -,
. < á cause de > introduit, selon le contexte, une cause á effet B. Une réunion va commencer' Complétez
neutre ou défavorable; < gráce á > introduit une cause á effet avec a/org comme, parce que, puisque.
favorable ; < en raison de >, surtout employé ) l'écrit, introduit
une cause á effet neutre.
. <á force de > insiste sur la cause avec une idée de continuité.
Il a réussi i force de trauail.
r < faute de n indique une cause manquante.
Ils n'ont pas pu acheter cette maison, faute d'argent.

:* La conséquence

a) Conjonctions.
. < si bien que >, (< de sorte que ) + indicatif.
. < tellement... que o, n si... que n.
Il est tellement malin qu'il s'en sort toujours. Président : Je Vous propose d'attendre cinq minu-
. tellement que. .. >,
< ( tant que... ). tes Paulette n'est pas encore arrivée.
Il travaille tellement qu'il est toujours fatigué. Paulette; Si, si' je suis lá !
. < tellement de >, < tant de >, < un(e) tel (le)/de tel (le)s Président : Ah ! Trés bien ! Je ne vous avais
-
>

+ nom + que. pas vue. on peut commencer.


Il y a tant ile bruit ici que je préféresortir.
Paulette ; Mais Jacques n'est pas
b) Expressions de coordínation. encore lá, il serait mieux d'attendre un peu.
. < donc > est plutőt placé en téte de phrase á l'oral et dans la Jacques; Si, si, moi aussi' je suis lá !
phrase á l'écrit ; < alors ) est surtout utilisé á l'oral et se place en
Président: Trés bien ! tout le monde
téte de phrase.
est lá, on peut commencer.
. c'est pourquoi >>, < c'est pour cela que ), << c'est pour ga
<<

que ), ( c'est la raison pour laquelle > introduisent le résultat -


G. Complétez les phrases suivantes.
d'une argumentation.
1. Gráce á son travail acharné,
o ( par conséquent )' ( en conséquence ) sont surtout utilisés 2. ll est comptable, c'est pourquoi
dans la correspondance commerciale ou administrative. 3. ll est arrivé en retard sous prétexte que
. < aussi > (action) et < ainsi > (maniöre), utilisés le plus souvent
4. ll y avait tellement de monde que-
avec l'inversion verbe - sujet, introduisent le résultat d'un 5. ll y avait une gréve si bien que
comportement.
-
srammaire
re
-t
ffia

€ri- lJexpression du but, de l'opposition,


de la concession
** Lebut
EXERCICES
a) Conjonctions.
. ( pour que ) + subjonctif, < afin que >> + subjonctif, < de peur A. Mettez le verbe éntrépárénthésesau
que ) + subjonctif, < dansl'espoirque > + subjonctif. temps ét áu mÖdé convénábles.
'l. Elle travaille sans arrét, tandis qu'il (dormir)
b) Prépositions. toute la journée.
. ( pour > + nom ou infinitif, < de peur de > + nom ou infinitif.
2. Elle parle trÖs Íort, de peur qu'on ne l'(enten-
o ( pour infinitfi
ne pas > + < de peur de ne pas > + inflnitif.
dre) -,*pas.
. dans / avec I'intention de -*
" infinitif,
< dans le but de + < >
3' Bien qu'il(sortir) l'année derniére d'une
+ infinitif, < avec l'idée de > + infinitif, < dans l'espoir de >+ infinitif.
grande école, il n'a pas encore trouvé de travail'

ffi* Lopposition
4.
- encore qu'il y (avoir)
Je suis optimiste,
beaucoup de problémes.
a) Conjonctions.
. < + indicatif, < tandisque > + indicatif, < pendant
alorsque ) B. Un eommér$ant écrit á un fÖurnisséul'
que ) + indicatifsont les conjonctions les plus courantes.
Complétoz 6éttéléttÍéavec affn dé, au
lleu de, tÖntráirémént á, dans l'espalr
qué, tÖutefÖlt,
b) Prépositions.
. < contrairementá > + nom ou pronom; < (tout) ál'opposé
de >+ nom ou pronom; < au lieu de > + nom ou pronom ou
Messieurs,
infinitif sont des prépositions courantes.
Nous avons bien regu la marchandise
c) Adverbes. relative á notre commande du 15 avril
o au contraire >, < á l'opposé >, < en revanche > (langue soute-
<< 201 0.
nue), < par contre > sont les adverbes les plus courants. , ce que nous avions
commandé, le produit est de qualité 2
étre de qualité 1.
ffi* La concession satisfaire notre clientéle, nous
devons lui offrir des produits haut de
a) Conjonctions. gamme.
. < bien que > + subjonctif, < quoique >> + subjonctif, l
Nous vous prions donc de nous livrer
< encore que > + subjonctif,' < á moins que > + subjonctif (= sauf si) dans les meilleurs délais des produits de
qualité 1.
rl

Je n'irai pas, d moins qu'elle (n')insiste.


Vous reconnaitrez le bien{ondé
a

. ( méme si>> + indicatjlexprime une idée d'hypothöse. de notre réclamation, nous vous prions
de recevoir, Messieurs, nos salutations
b) Prépositions. distinguées. t l rJ-
. n malgré > + nom ou pronom. la*,t Lu't*t
o (( sans D+ nom ou pronom ou infinitif. Louise CREVETTE
re
-x

c) Adverbes.
O ( pourtant
QuaÍld méme sont les plus courants ; ( cepen-
>, < > ö. Üomplétez lég phrásés suivantes.
dant >, < néanmoins >, < toutefois > sont plus soutenus. 1. On a beau lui dire des'habillercorrectement,
II est malade, mais iI travaille quanil méme.
2. J'ai répondu á plusieurs offres d'emploi sans
d) Coordonnants.
. ( mais )), ( or >. 3. Bien qu'il n'ait aucun diplóme' ..--.-.--...-..----'

II dit qu'il est innocent or tout est contre lui.


4. Malgré la limitation de vitesse,
;
5' Au lieu de ---=------' tu Íerais mieux de Íaire
tes devoirs.
e) Autres expressions.
. 6. lls devraient arriver avant midi, á moins que
u (il) n'empéche que > + indicatif, < avoir beau > + infinitif.
Elle abeau travailler, il n'empéche qu'elle n'y arrive pas.

E srammaire
!_
Gi Tabteaux des conjugaisons
BXERClCES
Étre ]e su$ que te sols Je seral
Part. passé tu es que tu sois tu seras Rémy Beck travaille au service marketang
été il est quil soit il sera d'une grande entreprise. lt parle de ses
Part. présent
étant
nous sommes
vous étes
que nous soyons
que vous soyez
nous serons
vous serez
supérieurs hiérarchiquBg' Lisgz ce qu'al
ils sont qdils soient ils seront déclare. Mettez ses déclaralions au présent.

Avoir lai que j'aie j'aurai


Part. passé tu as que tu aies tu auras
eu ila qu il ait il aura
Part. présent nous avons que nous ayons nous aurons
ayant vous avez que vous ayez vous aurez ü'npottanno ou tt w aL d! é4uipe^
ils ont qdils aient ils auront
I[ róussissoit ban a rnous JnDtIrü erie luí
Parler je parle que je parle fe parlerai faisais aprnfianpr" lo proble,ne" e:est qtiil, np,
Part' pasé
parlé
tu parles que tu parles tu parleras soait Joas Mr4ue4'J'voulnit tptt wPrqrrü,
il parle qu il parle il parlera
Part, présefit nous parlons que nous parlions nous parlerons tott savoír, íl ns hot s laissoít ox})Lnl
parlant vous parlez que vous parliez vous parlerez oubut d
'rlndÍ+e^daIru2" a;LlizÁL üolI9;' droü.
ils parlent qu ils parlent ils parleront
dlem d;rut i[ possait beat rn p dotcmps a
Finir je finis que je Íinisse je finirai onwoinue^ earurclpllur,rt ü oillJuts, ú" g
Part. pasé tu finis que tu finisses tu hnlras lÁo:s qudb PQrte detPrul,s !
fini il finit qu il finisse il finira
gyPL W t'urolsrwnt, norrs rianons
Part. préseÍlt nous finissons que nous finissions nous finirons
finissant vous finissez que vous finissiez vous finirez
ils finissent qu ils finissent ils finiront

Á]ler le vals que j'aille j'írai


Part. pasé
allé
tu vas
il va
que tu ailles
qu il aille
tu iras
il ira
/ Qxpliq],aftdall.slpdÉtnilw \
Part, présent nous allons que nous allions nous lrons qw dle vuÁnfr- I-e probl,rna Í; esr $ ele
allant vous allez que vous alliez vous irez rrot s faisait tor4l outs laanillu srrt ses
ils vont qu ils aillent ils iront
Proprcs idas, etiatwis sur lBs nőtres. állprrttls
Faire je fais que je fasse je ferai dPraohdoir fuIr"rlrPJlt hotrs oís. on ne powalt
Part, pasé tu fais que tu fasses tu feras jamais prc'nfue d: o:o1ot qd db
inn;onn^ €llo
fait il fait qu il fasse l,fera
présent
P-a.rt. nous faisons que nous fassions nous ferons otnx la plrc clrrnPérPhtq ú qd db
swoit ttut,
tarsant vous faítes que vous fassiez vous ferez dans torrs lps doraoitrp-s.Jene suis jornais
ils font qu'ils fassent ils feront
p on e,ru a la f oite ehangu d! wts.

Pouvoir le peux que je puisse te Pourrar ebérnil.',I.4rqoblal,ltPrrt


Part. passé tu peux que tu puisses tu pourÍas
pu ii peut quilpuisse .
il pourra
Part. préseflt nous pouvons que nous purssrons nous pouÍrons
pouvant YOUS POUVeZ que vous pulsslez vous pourrez
ils peuvent qu'ils puissent ils pourront

Savoir te sa$ que je sache le saural €lb wottoltps hs quohns" a ent


Part. pasé tu sais que tu saches tu sauÍas qurJqu unqlo rdéd,ismn. b;rrlrlr,lp a qut
n9 pJ?rút jotílrrÍa dp dpliaier"alnlÍ4aru eb
su il sait qu il sache il saura
Part, présent nous savons que nous sachions nous saurons
sachant vous savez que vous sachiez vous sauÍez sanü rrms éoorder. €lb nurot b, ÉullÍbrrs6pL
ils savent qu'ils sachent ils sauront
b swot-Íoin- €lle ínterwnaü'tuaiorrrs
Venir te vlens que J€ llenne je viendrai €llp resotnt les aoaflüs a'ectaot
Part, passé tu uens que tu viennes tu viendras f,nisa,tattentionda ro bbsser perconrra
venu il üent qu'ilvienne il viendra
Part, présent nous venons que nous vemons
.
nous üendrons
€lb dnÍu,issot elnirarrer,t hs objeoríi;
venant vous venez que vous Yenlez vous viendrez ú nous raapmigxtot1iulrs pur letranilqulon
ils viennent qu'ils viennent ils viendront
furrnissaa állp n9 se plai,gnaitjamais
Vouloir te veux que je veuille je voudrai ?othis, e]b setromPaü' maís alots, e,llp
Part, pasé tu veux que tu veuilles tu voudras
voulu il veut qu il veuille il voudra
Part, présent nous voulons que vous voulions nous voudrons
voulant vous voulez que vous vouliez vous voudrez
ils veulent qu ils veuillent ils voudront

grammaire
EXERCTCES
Acquérir j'acquiers quej'acquiére j'acquerrai
..
Part' passé nous acquérons que nous acquenons nous acquerrons A. Mettez le verbe öntré parénthésesau
acqurs ils acquiérent qu ils acquiörent ils acquerront plus_qué-parfáit. Atténtion á l'accord du
Appeler j'appelie
participe passé !
que j'appelle j'appellerai
Part. passé nous appelons que nous appelions nous appellerons 1. Elle m'a dit qu'elle ne (prendre jamais)
appelé ils appellent qu ils appellent ils appelleront
I'avion.
S'asseoir je m assieds quejemaseye .
je m asiérai 2. Nous avons Íinalement requ la marchandise
Par't' passé nous nous asseyons que nous nous asseFons nous nous assiérons
ass$ ils s'asseyent qu ils s'asseyent iis s'assiéront que nous (commander) il y a deux
mois.
Attendre j'attends que j'attende j'attendrai
3. Mme Lechef a éténommée P-DG, comme
Part' pasé
attendu
nous attendons
ils attendent
que nous attendions
qu'ils attendent
nous attendrons
ils attendront
-
nous le (prévoir)
Battre je bats que je batte je battrai 4. Elle était déprimée depuis qu'elle (perdre)
Part, passé nous battons que nous battions nous battrons
battu ils battent qu'ils battent ils battront son travail.

Boire je bois je boirai


5. Si elle (venir) á la réunion, elle
que je boive
Part' pasé nous buvons que nous buvions nous boirons aurait rencontré le nouveau directeur.
bu ils boivent qu'ils boivent ils boiront
6. ll nous a appris que son entreprise
Conclure je conclus que je conclue je conclurai (s'implanter) au Japon.
Part. passé nous concluons que nous concluions nous conclurons
conclu ils concluent qu ils concluent ils concluront -
B. Voici des phrases prÜnoncéésau
Conduire je conduis que je conduise je conduirai cours dc difÍérentesconversations
Part. passé nous conduisons que nous conduisions nous conduirons concernant Ies affaires ou le travail.
conduit ils conduisent qu ils conduisent ils conduiront
lmaginez Ia réplique qui précédecha-
Connaitre je connais que Je conna$se je connaitrai cuné de ces phrases.
.
Part. pasé nous connalssons que nous conna$$ons nous connaitrons Ex' : 1' La Bourse a chuté de 30 %.
connu ils connaissent qu'ils connaissent ils connaitront

Craindre je crains. que Je cralgne je craindrai


Part' passé nous cralgnons que nous crargnlons nous craindrons
craint il craignent qu ils craignent ils craindront

Croire je crois que je croie le crolÍal


Part' passé nous croyons que nous croFons nous croirons
cru ils croient qu'ils croient ils croiront

Devoir je dois que je doive je dewai


Part. pasé nous devons que nous devions nous devrons
dü ils doivent qu ils doivent ils devront

Dire je dis que je dise je dirai


Part. pasé nous disons que nous disions nous dirons
dit ils disent qu ils disent ils diront

Dormir je dors que je dorme je dormirai


Part' pasé nous dormons que nous dormions nous dormirons
dormi ils dorment qu'ils dorment ils dormiront

Écrire I ecns que j'écrive I ecnral


Part. pasé nous écrivons que nous écrivions nous écrirons
écrit ils écrivent qu ils écrivent ils écriront

ffi
Envoyer j'envoie que j'envoie J enverral
Part. passé nous envoyons que nous envolons nous enverrons
envoye ils envoient qdils envoient ils enverront

Falloir
Part' pasé il faut quil faille il faudra
fallu

ffi
Interdire f interdis que j'interdise j'interdirai
Part. pasé nous interdisons que nous interdisions nous interdirons

%
interdit iis interdisent qu ils interdisent ils interdiront

feter je jette que je jette je jetterai


Part. passé nous jetons que nous jetions nous jetterons
jeté ils jettent qrlils jettent ils jetteront

grammarre
EXERCICES
Lire ie lis que je lise.. . ie lirai
Part' passé nous lisons oue nous hstons nous lirons A. Roger regoit des instructions de sa
ils lisent qu'ils llsent ils liront
patronne. Mettez les verbes entre paren-
Mettre je mets que ie mette je mettrai thöses au futur.
Part. passé nous mettons oue nous mettlons nous mettrons
mls ils mettent <iu'ils mettent ils mettront

Mourir Je meurs que Je meure Je mourral


Part. passé nous mouÍons oue nous mourlons nous mourrons
mort ils meurent <iu'ils meurent ils mourront

Naítre Je nals que le nalsse je naitrai


Part. passé nous nalssons oue nous na$slons nous naitrons
ne ils naissent <iu'ils naissent ils naitront

Oftuir j'offie que j'offre .. . i'offrirai


--
Part. passé nous ottrons que nous ofinons hous offrirons
ottert ils offrent que vous ottfrez ils offriront

Partir Je pars que Je parte je partirai.


Part..passé nous Dartons que nous partlons nous partrons
partl íls par'tent que vous partrez lls part1Íont

Perdre ie oerds que je perde .. je perdrai_


Part. passé ho'us oerdons que.nous perdlons nous oerdrons
perdü ils per'dent qu'ils perdent ils per'dront

Plaire je plais. que je plaisF . je plair.ai.


Part. oassé nous Dlarsons oue nous Dlalslons nous Dlalrons
plu ' ils plaisent {u'ils plaiöent ils plairont
1. Roger, quand vous (sortir) cet
Pleuvoir
Part. oassé il pleut qu'il pleuve il pleuvra aprés-midi pour poster le courrier, Vous ne
plu
(Íaire) pas de halte au caÍé.
Prendre il prend que Je prenne je prendrai_
-
Part. passé nous prenons que.nous premont
.
nous orendrons
2. Quand vous (revenir) de la poste,
prls lls prennent qu ils prennent ils prehdront vous (acheter) une cartouche d'encre
-
pour I'imprimante. Vous n'(oublier)
Recevoir
Part. passé
]e Íe9ols
nous recevons
que Je retolve .
oue nous Íeceuon!
,e recevTal
nous recevrons -
de demander la facture.
re9u iis regoivent {u'ils regoivent ils recevront -
3. Vous (aller) aussi chez le médecin
Rendre je rends quejerende.. je rendrai -pas
Part' oassé nous rendons oue nous rendlonÍ nous rendrons parce que Vous toussez sans arrét.
rendri ils rendent <iu'ils rendent ils rendront
4. Je (devoir) partir en fin de matinée
-
Répondre
Part. oassé
je réponds
nous reDondons
que ie reponde
oue nous leDonüons
je répondrai'
nous reDondrons (étre)
et je de retour Vers 17 heures.
réporidu ils repohdent {u'ils repo'ndent ils répoirdront

Rire ns que Je ne rÍal. B. Mettez le- verbe au gérondiÍ comme


Je .. te
Part. passé nous nons oue nous rnons nous nÍons dans I'exemple.
rl ils rient qu lls nent ils riront Ex. : Je travaille et j'écoute de la musique.
Servir que Je serve - Je travaille en écoutant de la musique'
le sers te servrral.
Part.. passé nous servons oue nous servlons nous servlrons 1. Tu prends des risques si tu t'assieds sur
servl ils servent ciu'ils servent ils serviront
cette vieille chaise.
Sortir le sors que je sorte je sortirai. 2. Elle décide de tout et croit tout savoir.
Part, passé nous soÍtons oue nous sortrons nous sortlrons 3. lls discutent et ils boivent un verre.
sortr ils sortent ciu ils sortent ils sortiront
4. J'aivoulu négocier et je savais que c'était inutile.
Suivre le su$ que Je sulve . le suvral 5. ll parle et se plaint tout le temps.
Part. passé nous sulvons que.nous sulvlons nous sulvrons
SUIVl ils suivent qu'ils sulvent ils suivront
C. Complétez ces slogans publicitaires
Tenir ie tiens que je tienne. ie tiendrai avec les verbes suivants coniugués á l'im_
Part. passé nous tenons que.no.us tenlons hous tiendrons pératiÍ; s'assurer'Íaire, prendre, réussir.
tenu ils tiennent qu-ils trennent ils tiendront
1. Vos examens gráce á la méthode
Vendre je vends quejevende ,. ie vendrai
Part. Dassé nous vendons oue nous venoron hous vendrons Memorex !
vendü ils vendent <iu'ils vendent ils vendront
2. Paris-Lyon en deux heures avec le
Viwe
-
ie vis que Je vlve . je vivrai train á grande Vitesse ou TGV.
Part. passé nous vNons oue nous vlvtons nous vNrons
vecu ils vivent vivent ils vivront 3. auprés de la Mutuelle Paderix
<iu'ils
- !

Voir te vors que re vole Jeverral 4. des vacances de réve avec le club
Part. passé nous vovons oue nous vovlons nous verrons
du Soleil
\'11 ils voient <iu ils voient' ils verront - !

-
srammaire tlffr!
Les expressions
de la communication téléphonique
!'appelle EXERCICES
€ _ |e salue, je me présente. A. Choisissez la bonne réponse.
Bonjour, monsieur.
(C'est) Cécile Labat d I'appareil. í. Puis_je parler á monsieur Le Roy ?
Ici Cécile Labat, de l'agence Bontour. ! ll a vos coordonnées ?
D Qui dois-je annoncer ?
p- Je vérifie l'identité de mon correspondant. ! C'est elle-méme.
Monsieur Tissot ?/ Vous étes bien M' Tissot ?
Je suis bien dans I'entreprise Meyer/chez Meyer ? 2.Pouvez-vous me passer le service
C'est toi, Thomas ? aprés-vente ?
! Tout á Íait' je vous écoute.
iB* |e dis á qui je veux parler. ! Je vais voir s'il est lá.
Ie souhaiterais parler d M. Tissot, s'il vous plaít. ! Un instant, je vous prie.
Je voudrais pailer d la personne qui s'occupe de...
Puis-je / Pourrais-je parler d M. Tissot, s'il vous plaít ?
3.Je suis bien chez.Téléfix?
Pouvez-vous / Pourriez-vous me passer M, Tissot ? ! Je crois que vous faites erreur.
(Est-ce que) Thomas est Id ? ! Je regrette, son poste est occupé.
! Elle vous rappelle tout de suite.
4* Mon correspondant est absent ou indisponible. 4.La ligne est occupée. Voulez-vous
Je rappellerai plus tard. patienter ?
Est-ce que je peux laisser un message ? D Ce sera long ?
Pouvez-vous me dire quand je peux le joindre ? D Oui, je la rappellerai.
Pouvez-vous lui demander de me rappeler ?
D Non, je préÍéreattendre'
Pouvez-vous lui dire que Cécile Labat a appelé ?
5.J'ai quelqu'un dans mon bureau. Vous
pouvez rappeler dans 20 minutes ?
5- fe dis le motif de mon appel.
Je vous appelle au sujet de... / C'est au sujet de...
! D'accord, c'est noté.
Je vous téléphoneparce que... / C'est personnel ! Entendu, je rappelle.
J' aurais b esoin d' une information ( concernant. . . ). ! Au revoir, monsieur.

}e répor:ás B. Mettez les répliques dans I'ordre.


! E|le est en réunion pour le moment. C'est á
a* fe confirme mon identité.
quel sujet ?
Oui, c'est bien moi / c'est lui-méme. ! Essayez dans une heure.
! Bonjour, c'est Caroline Tournier á l'appareil,
g- |e demande l'identité de mon correspondant. pourrais-je parler á madame HoÍfmann ?
C'est de la part de qui ? / Qui dois-je annoncer ? ! Trés bien' je rappellerai un peu plus tard,
merci.

ffi- fe demande le motif de I'appel.


! C'est personnel. Savez-vous á quelle heure
je peux la rappeler ?
C'est d quel sujet ?
Que puis-je faire pour vous ?
C. Complétez les mentions manquantes.
En quoi puis-je vous étre utile ?
Est-ce que je peux vous renseigner ? -Jene pas-O'1452228?
- Non, ici, c'est
- Nous avons été
- C'est ma Íaute, j'ai
-2229. par erreur.
- Ce n'est pas grave' oÜ en étions-nous ?

Les expressions de la communication téléphonique


*+- fe dois passer un correspondant.
Ne quittez pas, je vous le (la) passe (tout de suite).
EXERCICES
Je vous mets en ligne / Un instant, je vous prie.
voir s'il est ld.
D. Complétez les mentions manquantes.
Je vais
- Assurances Primevert, bonjour.
5* Le correspondant est absent ou indisponible. - Bonjour, monsieur. Je souhaiterais
madame Hoffmann.
Le poste est occupé, voulez-vous patienter ?
M. Tissot est en réunion / en déplacement / absent / - C'est
Je regrette,
en ligne pour le moment. - Mathieu Gaillard, la sociétélxtel. -
- Ne pas, monsieur, je vous mets
Son poste ne répond pas.
II sera ld / de retour en fin de matinée.
-?
Voulez-vous lui laisser un message ?
Vous pouvez le joindre sur son portable.
-
P-ouvez-vous rappeler un peu plus tard ?
D'accord, c'est noté. Est-ce qu'il a votre numéro ?
- Je monsieur Gaillard, mais son
est occupé. Voulez-vous
fe =encontre qu*lques complicati*ns - Pouvez-vous lui de me ?
La ligne entends pas
est mauvaise. Je ne vous trés bien / j'ai du
- -,
Certainement, monsieur Gaillard. Est-ce
mal d vous entendre. Pourriez-vous parler un peu plus fort / qu'elle a ? -?
répéter plus lentement, s'il vous plait ? - -
E. Dites'le plus poliment.
AIli ! ]e ne sais pas ce qui est arrivé.
-
Ex. : Vous étes qui ?
- C'est de la part de qui ?
La communication a étécoupée / Nous avons étécoupés. 1.Vous écrivez ga comment ?
2.C'est pourquoi ?
J'ai raccroché par erreur. 3. Une seconde, je vous le passe.
J'ai appuyé sur la mauvaise touche. 4. Rappelez demain.
5.Je comprends rien. Parlez moins vite.
Pourriez-vous épeler votre nom, s'il vous plait ?
G comme Georges ou J comme Jacques ? F. Dans chaque cas, imaginez la question
Je crois que vous avez fait le mauvais numéro. qui manque.
le crois que vous faites erreur. 1._?
le il n'y a personne de ce nom ici.
suis navré, - B comme Bernard.
le ne connais pas (de) monsieur Tissot. 2._?
- Désolé,il n'y pas de Jacques ici. Je crois
que Vous avez fait le mauvais numéro.
Je ne suis pas au 04 66 01 34 ?
Excusez-moi, je me suis trompé de numéro. 3._?
J'ai dű faire une erreur. - Bien sür' Vous m'entendez mieux mainte-
nant ?

}e ert*te fim á áa tcal/eís€ti*n 4._?


Vous pouvez corupter sur moi.
-Oui, s'il vous plait. Pourriez-vous lui dire que
Mathieu a appelé ?
Je lui transmettrai votre message.
5._ ?
le n'y manquerai pas.
- Non, vous étes chez un particulier.
Au reuoir.
6._ ?
- J'aurais besoin d'une information.
7.__?
- Non, ici, vous étes au service comptable.
Voulez-vous que je vous repasse le standard ?

G' Vous téléphonez.Vous tombez sur un


répondeur' Vous entendez : .. Appuyez
sur la touche diése' o. Sur quelle touche
appuyez-vous ?
r.E z.B
c p
Aotp'urs
w@s
@ @@ln@mnrq
^ffi.
ffi'''m
€ r* pAR0tEs &'AcrlFs
Q.." t-"" personnes qui travaillent font partie
de la population active.
a. Lisez la leEon du jour ci-contre. rEeon DU JouR
b. Dites si les affirmations suivantes sont vraies
ou Íausses.
'l . Les cadres sont des salariés. Ln popumnon RcTrur
2. Les cadres travaillent sous la direction des On distingue deux types de trovoilleurs :
employés et des ouvriers. - les soloriés : ils trovoillent pour le compte et
3. Le personnel de I'entreprise comprend des sous l'outorité d'un employeur (souvent une
travailleurs indépendants. entreprise) ; ils regoivent un soloire;
- les trovoilleurs indépendonts: ils trovoillent
en leur propre nom, pour des clients
(ex. : professions libéroles, ortisons, etc.).
€) ou" font Léo, Lucie, Michel ? Qui sont-
"". Dons une entreprise, il y o plusieurs types de
ils ? Pourquoi ?
soloriés:
a. Léo est un peintre professionnel. ll travaille - les ouvriers: ils exécutent des trovoux
pour lui-méme. Léo est-il un salarié oU un tra- monuels el trovoillent souvent dons une
vailleur indépendant ? usine;
b. Léo repeint la cuisine de Lucie. Lucie est_elle - les employés: ils effectuent un trovoil odmi-
|'employeur de Léo ? nistrotif et trovoillent dons un bureou ; ils ont
peu de responsobitités ;
c. Lucie travaille pour l'entreprise Lauréade, un
célébre Íabricant de produits cosmétiques. Elle - les codres (tes monogers) : ils occupent des
postes de direction; its font portie de I'enco-
est responsable du personnel. Lucie est-elle une
drement (monogement).
salariée de Lauréade ? Est-elle cadre ?
L'ensemble des soloriés forme le personnel
d. Michel travaille aussi chez Lauréade. C'est le de I'entreprise.
secrétaire de Lucie. Michel est-il le salarié de
Lucie ? Est-ilcadre ?

w@ Personne qui exerce un métier manuel


pour son plopre compte' aidée souvent de sa famille, de
@ ."" l-i.", la déÍinitionci-contre. compagnons! d'apprentis, etc.
a. Remplacez le mot salarié. Les plombiers, les serruriers sont généralement des
b. Donnez une déÍinitiondu salarié. tu6.

liffi acteurs économiques. 1


@ "". t"texte ci-dessous concerne deux parisiens, Charlotte et Arthur. Lisez-le.
Char|otte et Arthur sont-ils des travailleurs indépendants ou des salariés ?

Charlotte, 28 ans, travaille coÍrme ingénieur seulement d temps partiel. Le reste du temps, il étu-
chimiste dans le laboratoire de recherche d'une die. Il dort peu _ environ 6 heures par nuit. Il pré-
grande entreprise pharmaceutique. EIIe dirige pare un doctorat d'histoire d Ia Sorbonne. Arthur
une petite équipe de chercheurs. Le laboratoire est passionné par le rwff siécle. >
se trouve á la Défense, un quartier d'affaires Charlotte travaille cinq jours par semaine, du
situé e l'ouest de Paris. lundi au vendredi. fe me lénle d 6h 3Q elplique-
<<

Elle habite avec son mari á Paris, á Saint-Germain- t-elle, je prends un bon petit déjeuner, puis je me
des-Prés. Ils louent un appartement de trois piéces rends en métro d la Defense. De porte d porte, il me
(60 m2, loyer mensuel de I 200 euros). < Nous faut 35 minutes, et j'arritte d mon travail d t heures.
n'avons pas encore d'enfant, déclare Charlotte ; A midi" je déjeune dans un restaurant ayec des ml-
Arthur, mon mari, a 26 ans. IJ est serveur dans un légues' Je suis de retour chez moi vers 79 heures,
restaurant, qui se trouve d quelques minutes d pied quelquefois plus tard. > A la maison, Charlotte
de chez nous. IJ reqoit un salaire fixe de 600 euros pense souvent au laboratoire. < J'ai deux passions
par mois et touche aussi des pourboires. Il travaille dans Ia vie, précise -t-elle, Arthur et Ínon travail. >

g .. Le texte comprend de nombreuses


informations sur Charlotte et Arthur.
UrnrennocATron DtREcrE Pouvez-vous collecter les mémes informations
auprés de l'un de vos collögues de classe ?
Voici les réponses de Charlotte. Quelles a.Préparez une liste de questions.
étaient les questions ?
b. lnterrogez votre collégue' Prenez des notes.
Ex'':28 ans+ Quel áge avez-vous ?
1. A la déÍense. 5. 26 ans
2. Avec mon mari. 6. A 6 h 30. o... '.\ Écrivezun texte de 150 mots envi-
3. Trois piéces. 7. En métro ron présentant votre collégue.
4. Pas encore. 8.35 minutes
Voir page 99.
-

1. acteurs économiques
a
ffi DrvERsrrE b*s ENTREPRT.E.
O ... röle principal de l'entreprise est de
produire.'"
a. Lisez la legon du jour ci-contre. ) LEQ0n DU J0UR
b. Dites si les affirmations suivantes sont vraies
ou fausses.
í. Une entreprise produit toujours des biens Qu'esr-ct ou'unt EnTnrPRrsE ?
matériels. r L'entreprise produit vend des biens et/ou
et
2. Le seul but de I'entreprise est de faire du profit. des services dons un but lucrotif (pour gogner
3. Les créanciers apportent des capitaux á l'entre- de I'orgent).
prise. r Elleproduitgr6ce:
4. Dans une économie capitaliste, les salariés sont - ou trovoil fourni por son personnel
propriétaires des biens de production. (l'ensemble des soloriés) ;
- oux biens de production: bÖtiments, moté-
riel, motiéres premaéres, etc.
@... o"u* personnes parlent de I'entreprise. o Les moyens finonciers sont opportés
Dites qui parle dans chaque cas. por le(s) propriétoire(s) (les copitolistes)
et prétéspor les créonciers (por exemple,
les bonques).

Si l'entreprise Íait des bénéÍices'


|e reqois des dividendes, c'est-á-dire
une part de ces bénéfices.

Q) '.. co*plétez le iexte suivant avec certains


mots de la " boite d'entreprises " ci-contre.
ll existe une multitude d'entreprises' trés difÍé- rrDEDET(DES))
rentes par leur taille et leur activité : des grandes
produisant des tonnes de blé á cöté de Ce magasin vend de nombreux chocolats et
-
petites Íermes produisant quelques Íruits et légumes
des chocolats délicieux' Pas étonnant qu'il
attire des centaines de clients !
pour les marchés de la région ; des - -- - - trés
chics, comme les Galeries LaÍayette, proposant CompIétez avec ( de > ou ,. des >.

des milliers de produits, á cöté de petites bou- 1. ll y a nombreuses entreprises


tiques vendant quelques articles de mercerie ou dans la région, mais trös peu -- grandes
d'épicerie ;des á coté de petites auberges entreprises.
de villages;des - employant 2. Je connais
----- entreprises perfor-
des milliers d'ingénieurs et d'ouvriers á cöté d'ate- mantes. Hélas, je connais aussi
mauvaises entreprises.
----'
liers d'artisans, de menuisiers, de plombiers, tra-
vaillant seuls ou avec quelques compagnons ; des 3. Cette entreprise vend dizaines
transportant chaque jour des milliers de ----
produits différents, mais elle réalise
passagers á cóté de petits transporteurs routiers. la plus grande partie ---- son chiÍfre
d'affaires avec un seul produit.
4. Elle emploie plusieurs milliers
salariés dans ---- pays divers.
* Voir page í00.

Éffi acteurs économiques. í


@.'. ,' existe différents types d'entreprises : industrielles' commerciales, artisanaIes,
agricoles, financiéres, de services.
A quel type appartiennent chacune de ces deux entreprises ?

Michelin CarreÍour

6 "." un" entreprise peut appartenir á diÍfé- @ '". n"'plissez la Íiche d'identité de Michelin'
rents secteurs.
Exemples de secteurs : agroal mentai re, banques,
i

assurances, énergie, équipement automobile,


grande distribution, inÍormatique, télécommunica-
tions, tourisme, hötellerie, restauration, transport, FtcHB p'IpnNTITÉ
etc.
. Nom de I'entreprise : ...
a. A quel secteur appartiennent respectivement
Michelin et Carrefour ? . Secteur d'activité : ...
b. A votré avis, de ces deux entreprises, quelle
est la plus ancienne ? Laquelle a le plus grand . Effectifs: ...
nombre de clients ? Pourquoi ? (Combien de salariés emploie-t-elle ?)

et . Chiffre d'affaires : ...


'it
(Quel est le montant des ventes ?)
@ '".'" texte suivant présente I'entreprise
Michelin. . Siége social: ...
Deux phrases n'appartiennent pas á ce texte. (oü se trouve la direction ?)
)s Barrez ces deux phrases.
x . Lieux d'implantation : ...
Crééeen 1889, Michelin rassemble 80 Sites de pro- (Oü se trouvent les usines, Ies bureaux, etc. ?)
duction répartis dans une vingtaine de pays.
)r- . Étendue du marché : ...
L'entreprise produit 785 000 pneus par iour et
emploie 130 000 pefsonnes. Elle occupe á elle (oü vend-elle ? Dans c1uels pays ?)
seúe 20 % du marché mondial, avec une présence
ÓQ commerciale d'ans 170 pays. Elle réalise un chiffre . Autres caractéristiques : ...
d'affaires annuel de 400 millions d'euros (47 % de
se ce chiffre d'affaires en Europe,40 % enAmérique,
're 13 %u slr les autres continents). Elle posséde
750 hypermarchés et 2 4oo supermarchés. Son
siöge social Se tfouve i Clermont-Ferrand, une ville
,lggglp-q!t ff r69*
située au sud de la France. Le cybermarché de la
société pfopose la livraison i domicile des cotrrses i PersonneÁ ; Consultez le dossier 'l, page 90.
: 94.
i

alimentaiÍes, parmi un choix de 6 000 produits. Personne B; Consultez le dossier 1, page )

1. acteurs économique"
re
@ BANQuE DE cRÉDr
O..' an Francen la mise en page d'une lettre varie d'une entreprise á l'autre. Souvent, elle se
présente comme dans Ia lettre ci-dessous'
a. Lisez cette lettre.
b' Dites si les aÍÍirmations suivantes sont vraies ou fausses.
1. La banque Azur est une SA (société anonyme).
2. Son siége social se trouve á Paris.
3. lJexpéditeur de cette lettre se trouve dans le 10e arrondissement de Paris'
4. Le signataire de cette lettre dirige la banque Azur.
5. Une piéce (un document) est jointe á la lettre.
6. Le destinataire de cette lettre est un client de la banque.
7. ll a perdu son carnet de chöque.

AGENCE MAGEAITA
7 I -7 3, boulev ard Magenta
750l0 PÁRIS
TéI. :01 42 44 88 44
paris.magenta@bo.paris.
eur

00 1 43 t 541 102440007 68 42
M. William sÁNCHEz
3 ruelarry
75OIO PARIS
Réf.:MP/BD 767

Paris, le 3 mars 2010


Objet : nouveau code
secret
PI: o

Cher client,

Vous nous avez informés


de la perte de VOTRE
permettant l'accés
á INFONET, le servi
CODE SECRET
LÁBANQUEMUR. de banque á domicile
de
Nous vous avons donc
attribué le nouveau
code secret suivant:

J:ilffi ::",f,:*::l:::::::'j'.l,,.o.'.,".,.z_vousáINF.NET
Nousespéronsn'",";.;*;:i,;;Tffi
Nous vous prions de recevoir,
n:..,:,,J.:ffi
cher client, nos meilleures
*i:
salutations.

MaTtinPERRUCHON
Directeur de l'Ágence

'*""'#lÍ|itr$l;l'xy"$iffi ,xi-KiK.iuio'.YÍ.o,|j',o.*

acteurs économiques' 1
ry
@ .-. t
".rci-dessous
I'histoire d'Alice, une cliente de la banque Azur.

AInp,, cln''dp, de ln ban1ue Azw, aLLce dpmandr- un oréd.Lt d sa Lt j* otr la banque lui atnndB lB
vart ail\PfP, ls sorotpr ds ses rOves. bo^q* < c?élfr. aÍr.$di >, lí.+o^d'le oréJil. aIAv od^tlte IB sonotp*. ?UB
Mais b so'oteÍ eDúú2,3 3oo euroc brnqr;o.Alnp dstm rcrnrbourser son Pa4e Püohtqup, étanne Morcll.
et Alne rja pas ossez dlargent. em+rwíLt en oinq ans. 1llp dpvra IB venÁpw úu sceetet, ohoa.issg
Son compte en banque est mbmp orrssi poga un lnÍfuiL dp B %, ent un aussit&t lo ohZquz et s'offre un
l4a*unerrt ddBcrrturu'L br"qu;o ne Pfttp pas gratrritanenl voloqe anllevque,

@ co*plétez les mentions manquantes'


"""
Alice a un á la banque Azur. Mais ce LE' LA' LUl
compte est á . Elle doit demander un
á son __-
' qui accepte de lui Choisissez !e pronom qua convient.
la totalité de la somme' Alice paye le 1'Elle (le,lui)demande Un crédit'
scooter par Le vendeur du scooter 2.ll (la, lui)connait bien.
immédiatement le chöque. Alice devra 3.ll (a' lui)répond favorablement.
á 4' Elle (Ie' lui) remercie vivement'
en cinq ans la somme qu'elle a
la banque' Le taux d,-_ - s,éléve á 6 % 3 ,':l|::p;lf::15J:'"'''u
7.Elle (le, lui) remel un chéque.
8.ll=',:,Z|,?,'
(l', lui)invite au restaurant.

@ Voici ci-dessous les ditÍérentes par- á peine'


(9i'
\ -: ,tui1connait
ties d'une lettre. Elles sont dans le désordre. 10' Elle (l', lui) améne sur son scooter'
*Voir
=lie page
Mettez-les dans l'ordre. Puis écrivez cette lettre 102'
au Íormat 44, selon la présentation de la lettre
de la banque Azur, page '10. t'
I
Merlleuressat
{ \\ rl' chéque / ""{euressa/utations.
l". ' l
jMadane,Monsieur, l-I) '':1
i
-r,1-h}n.e ,/
' -'- '
t __-"\
_ -* r'
-\- I

ToPARIS
It jParis,leemai2olo le e mai
r iparis,
*\
2010

\ uo*ou'AZUR 1 '""'€fl rer.,_-



-

-"'crcre
Magenta pai'ayance.
I 1 Agence
-\ -
...- -
crte 000768a2 /
I *ut
I
,
--- L--- - ---\
(- í'oo," ,
l encajssernent
:
chéoue } Y::'']:'^':::]^'".']-]:]T'"1:1'T:-.

1. acteurs économique"
re,=
r

tr oÉrgusc Du coNsoMMATEuR
O a" röle principal du consommateur est
de consommer.
a. Lisez la legon du jour ci-contre. ) rEe0n Du JouR
b. Les affirmations suivantes sont fausses. Cor-
rigez I'erreur en remplaqant les mots en italique
par d'autres mots. Ln consommRilon DEs mÉnRG$
1. Les ménages doivent d'abord satisÍaire leurs . Un ménoge est un ens€mble de personnes
besoins sociaux. vivont sous un méme toit. Gr6ce ö leurs reve-
2. Comme les consommateurs ne sont jamais nus, les ménoges peuvent consommer. lls
satisÍaits, les besoins sonl variables. ocquiérent des biens et des services pour
3. Les consommateurs ne peuvent pas satisÍaire sotisfoire leurs besoins: besoins vitoux (oli-
tous leurs biens car les besolhs sont limités. mentotion, logement), mois oussi besoins de
4. Les besoins d'un individu sont identiques d'un confort, de loisirs, etc.
pays á l'autre. r Les besoins vo.ient selon les époquss, les
poys, les cotégoraes socioles, les individus,
etc. lls sont illimités cor, por noture, l'homme
@... uartine travaille comme ingénieur dans n'est jomois sotisfoit. Les biens, ou controire,
une entreprise informatique. existent en quontité timitée.
Son salaire mensuel s'éléveá 3 000 euros.
Elle est propriétaire d'une maison, qu'elle habite.
Elle posséde également un appartement, dont
elle a héritéet qu'elle donne en location. Son
locataire lui verse un loyer mensuel de 500 euros.
Chaque mois, elle paye 660 euros d'impöt sur le
revenu. ou!' oU(El' DoNT' oÜ' QUol
Martine, qui éléveseule ses deux enÍants, reqoit
de I'Etat 160 euros d'allocations familiales. Complétez avec le pronom qui convient.
De combien est-ce que Martine dispose chaque
mois pour consommer ? (Autrement dit, quel est
1' Voilá le magasin je Íais mes
son revenu disponible ?) courses.
2. C'est quelqu'un gagne et
dépense beaucoup d'argent.
--- Etes-vous d'accord avec les affirma- 3. C'est une époque je me sou-
tions suivantes ?
1. D'une Íagon générale,nous consommons de
viens bien. -
plus en plus. 4. Tu as trouvé le livre tu cher-
2. Nous avons plus de besoins aujourd'hui qu'il y a chais ?
cinquante ans. j'apprécie
5. C'est un commerqant
3. Aujourd'hui, nous consommons plus de loisirs
qu'il yacinquanteans. |'honnéteté.
4. Les jeunes ont plus de besoins que les person-
nes ágées.
6. Tu penses á
-
? A ton travail ?
7. Tu viens avec ? Avec Pierre ?
5. La publicité crée des besoins et pousse á la
consommation. 8.
- --.* ce
C'est exactement -'*- nous
6. Les inégalitésde revenus sont inévitables et avons besoin.
méme nécessaires.
9. Dites-moi ce vous cherchez.
10. Je ne sais pas ce vous inté-
resse.
-
11. ll a acheté un fauteuil je trouve
trös confortable. -
'12. Les jours -- elle ne travaille pas,
elle Íait les magasins'
--* Voir page 106.

acteurséconomiques. 1
*ffi
@ ...a" texte suivant a étépublié dans le jour-
nal d'une association de défense des consom-
mateurs, á Ia rubrique < Courrier des lecleurs >'

Cassepfíx Appareils
ph.oto/
Promotion
éclair
Dans une publicité parue dans le Journal des
affaires du 3 mars, le magasin Casseprix pro-
posait un appareil de photographie numé-
rique Fuji F 802 au prix de 249 euros. Je me
suis rendu le 5 mars chez Casseprix, mais cet
article était vendu au prix de 395 euros. J'ai
montré l'annonce publicitaire au vendeur, qui
m'a répondu que j'arrivais trop tard. Puis-je Téléohonesl
obliger Casseprix á me vendre cet appareil au
prix indiqué dans l'annonce ?
poÉ'ables,,.a
Hugo Léger' 56320 Priziac
Notre réponse : D'aprös la loi du 27 décembre
I973,la publicité ne doit pas contenir d'infor-
mations fausses. Écrivezune lettre recomman-
dée au responsable du magasin. Demandez-lui
de vous vendre le produit au prix indiqué dans
l'annonce. S'il refuse, menacez-Ie de le pour-
suivre en justice pour publicité mensongére.

Vraiou faux ?
1. Le 5 mars, Hugo Léger a rencontré le responsable
du magasin.
,lugo lÍ*,
2' La loi du 27 décembre 1973 concerne la publi- tinpru,&r L^t
cité mensongére.
sótLo ?í,Jzl^c
et
3' Dans sa réponse, le journal conseille á Hugo Léger cAssÉf(lx
de poursuivre immédiatement Casseprix en justice' ó7, ea*e u.í!eo+a,E*
u-
sótoo qoo(lN
6 . En cas de poursuites ludiciaires {en ?r'rzi.acru...
justice), que pourrait dire Casseprix poa.:r se
Obiet; ...
défendre ? QueIs seraienl les argurnents de
)te l'lugo Léger ? A rhtt ó(4 ...
^tion
'

@ "". \ ,unn Légen dácide d'r*crire une rr* ru* íűlűwrlf-L7id,fuLlaitc..., vo.!t...
lettre de réclamation au rnagasin tassepnix. of , 4,^^L iz *lrl 1o,uí, |úrÍ{e! v*ee...
a" Retrouvez dans le document ci-contre les o' ag el.t.^ arl &l L7 óíc*tbz- l97 t...
mots qui signiÍient mais, donc, sinon' t" eoraí-q1lertc, je vant óeilnnL &...
b. Mettez-vous á la place de Hugo Léger et, á Dlns tc eu co*eobc, ic urait ..
.e- |'aide de ce documenl, écrivez la lettre. *,ecrn...
{etilJtz,..
}lugo LÍqc,

ls, * €xpressigns de la correspondance pro-


fessioí}nelle' pag€s't 14 et'! 15'
* Voir page 106.

1. acteurs économique"
Gffi
-

ffi norc b€['&Yp*Y


o "-" rÉt"ta un double röle.
a. Lisez la leqon du jour ci-contre.
b. Les aÍfirmations suivantes sont fausses. Pour LE[on DU JoUR
chacune d'elles, corrigez I'erreur en remplaqant
le mot en italique par un autre mot.
t. uÉtat redistribue des services publics, notam- Le n0tr $ tt nnnnccm[ÍT
ment dans le domaine de l'éducation. oe l'Érnr
2. ll répartit les richesses en prélevant des impöts r Le röle de t'Étgtest double :
aux chimeurs pour donner aux retraités'
3. ll Íinance ses dépenses gráce aux servlces qu'il - ll rend des services publics ü lq collectivité
perqoit. dons de nombreux domoines : police,
4. ll pratique une politique de déficit public en défense, iustice, sonté, éducotion, etc.
gagnantplus qu'il ne perqoit. - !l redistribue tes revenus: pour celE, il pré-
léve (prend) oux octifs (les personnes qui
trovoittent) pour donner qux chömeurg et
oux retroités, oux riches pour donner oux
@ . . Les phrases suivantes forment un
pouvres, etc.
texte. Elles sont dans le désordre' Metlez-Ies
dans I'ordre. r L'Étqt gogne de l'orgent grÖce qux lmpÖts
! C'est le cas de I'impot sur le revenu, qui est (toxes) qu'it perqoit."Quqnd l'Étot dépense
directement versé á l'Etat. plus qu'il ne gogne' on dit qu'il y o déficit
! lls sont de deux sortes : les impÖts directs et les public.
impöts indirects.
tr Les impots directs sont payés directement par
le contribuable.
! Les impots indirects sont payés par le contribuable
á un intermédiaire qui les reverse ensuite á l'Etat.
tr Les impóts sont les principales recettes de l'État. La ponnae PAssrvE
! Par exemple, la taxe á la valeur ajoutée (TVA)
est collectée par le commerQant, qui la reverse
ensuite á l'Etat. 1. Une seule des phrases suivantes est
au passiÍ. Laquelle ?
1. Le ministére des Finances est installé á
o .. Étes-vous d'accord avec les affirma- Bercy.
tions suivantes ? Pourquoi ? 2. Le Président s'est déplacéen métro.
tÉtat doit : 3. Cette entreprise est subventionnée par
1' subventionner (aider) les entreprises en difficulté. I'Etat.
2. entretenir une armée. 4. Le conseil des ministres s'est réuni mer-
3. verser des indemnités aux chimeurs. credi matin.
4. construire des écoles et des hÖpitaux.
2. Récrivez les phrases suivantes au passiÍ.
5. se charger du transport Íerroviaire (par chemin
de fer). t. lÉtat paye les fonctionnaires.
6. fixer un salaire minimum garanti. 2. l-Etat payait les Íonctionnaires.
3. l-Etat a payé les Íonctionnaires.
4. l-Etat paiera les Íonctionnaires.
5. l-Etat Va payer les Íonctionnaires.
3. Mettez les phrases suivantes au passiÍ.
Attention aux temps et aux accords !
1. LÉtat rend des services publics.
2. Les commergants collectent la TVA.
3. Les experts prévoyaient un déÍicitpublic
important.
4. l-Etat a Íixéun salaire ininimum.
5. LÉtat va Íinancer la construction de cette
école.
- Tableau des conjugaisons, page 111.

acreurs economrques. r
I f,
l. ffi
I

@ ...'" libéralisme défend la libre entreprise, la libre concurrence et


les initiatives individuelles. Les partisans du libéralisme - les libéraux - sont opposés
á l'intervention de l'Étatdans |'activité économique.
Lisez les déclarations des trois personnes ci-dessous. Laquelle est favorable au libéralisme ?

@).". c". trois personnes échangent leur opinion sur un forum lnternet.
A votre avis, quel est I'auteur de chacun des messages ci-dessous ?
Que pensez-vous des idées exprimées ?

st
Aorlaail Qui est comed:ó 1 l4odo d|emplueIsoglas de oonduig Autrosloruns
á
oupl?&lo polü (,étnt?
ar
Message de ...
L'État a un röle d'arbitre. Il doit laisser les acteurs économiques jouer librement' ^'
Ir- Mais quand c'est nécessaire, il doit intervenir pour mettre un peu d'ordre.

il. Message de ...


A mon avis, les fonctionnaires sont presque tous des paresseux, des incompétents,
des casse-pieds. Franchement, je crois qu'ils ne servent á rien' Sans l'État,on
travaillerait et on vivrait plus tranquillement.

Message de ...
Je crois qu'il est urgent d'augmenter les impöts des riches, de nationaliser les
grandes entreprises, de lutter contre la mondialisation. Qu'en pensez-vous ?
if. V

lc
o \ Réagissez au Íorum en rédigeant un message de 100 mots environ.

Message de ...
te ^
v

í . acteurs économique"
ffi'
BILAN DE COMPETENCES
A. Lire

Q... vou* connaisgez peut-étre cés éöonomlstes.

(11 23-1790), professeur (1883-1 946), économiste


et économiste écossais et financier anglais. Tout
théoricien du libéra- en preservanT l€5 prlncrpe5
lisme. Libre-échange et concuÍrence sont pour lui du libéralisme, il préconisa l'intervention de l'État
--
afin d'assurer le plein-emploi.
les principes fondamentaux de la politique écono-
mrque.

(1818-1883), philoso- (1 888_1 979), économiste


phe et économiste alle- et homme politique fran-
mand, auteur du célöbre gais' ll eut un röle décisif
Manifeste du parti communiste. dans la création de l'Europe unie.

A votre avis, lequel de ces économistes pourrait étre I'auteur de chacune


des déclarations suivantes ?
l. 3.
n A cause du capitalisme, le monde est en < Laissez passer les choses, laissez faire les
crise, mais les choses finiront par changer. hommes. Les prix et les salaires se fixeront
C'est inévitable. J'ai démontréscientifique- naturellement' sans l'intervention de l'État.
ment que le capitalisme était condamné á La loi du marché est toujours préférable á
disparaitre. La lutte des classes continue, et le celle de l'État. r,
prolétariat vaincra Ia bourgeoisie. o

) 4.
u Aprös la Seconde Guerre mondiale, tl était << Je ne suis pas I'ennemi du profit et de
devenu urgent d'organiser une économie I'entreprise. Je crois seulement qu'en temps
de paix. Pour cela, il fallait unir les peuples de crise, l'État doit intervenir pour relancer
pour les empécher de se battfe,1l Íallait |'activité économique' Pour cela, il dispose
créer des liens forts aYec nos voisins, et je de nombreux moyens. Par exemple, il peut
réaliser de grands travauX, redistribuer les
pense d'abord aux liens économiques. u
revenus, verser des aides á l'investissement
et á la consommation. )

i acteurs économiques. 1
ot#ffiffiffiffiffi#
@... r-"" articles suivants sont extraits de la presse économique.
Lisez-les. Donnez un titre commun á ces différents articles. Quels problémes soulÖvent-ils ?

TÉMolGNAGE
'"*"'"'*óo
000 ToNNES
DE PÉTI:LE LES BALLONS
="li**ENr suR to tto:l DU PAKISTAN
Ijaz Shah ne voit nulle magie
de bonne
te me suis réveillé dans le football. A aix u.r.. it
;te
lil;."";" ce
dimanche
n'y a jamais joué.Il ne connaít
'ut ío JJ..*u"'"n l.] j""''T!l pas les stars de la derniöre
paÍents m'ont
annol^c+e^"q
És ie n€ Coupe du monde. Un ballon,
tat pour lui, c'est trente deux
panneaux qu'il faut assembler
Itlr'ru:*""',',"':,'',;:*l
ai vu que du
au moyen de dix-huit mötres
L"tt- i. ni*' ie n de fil et de sept cents points
i"it. u"i trentaine
d:"t1:i
le^surfe de couture. A raison de sept
li,lli.,"oul'n'orts' n:T;,T.1'T";;;Xnff' á huit heures par jour. Ijaz
L'i"",t tuti. de 14 ans' -Quelle !
pianate óe cette{alon labnque deux ballons parjour.
i.á;;;;"' quel dégoüt'
Pour chaque ballon, il gagne un
quelle rage !
demi euro. Ce méme ballon
sera vendu en Europe prös de
40 euros.

;te
I
I

í
rn-
sif She.l pdrt en güerre
uc sa productíon I contre la corrupti0Íl...
'ff:il::"::H"J" I l, corruprion esr_eJ

rf,{!i#iÍ,#i:-
l *'':.ö;::;j#il hTl lfu Tli':ö T,?i.:;
i:x; ; t,,,,,{ÍI#Wri#
;;ff;:;;:,moins
les
cnt
I:lu]:
Le ]"
groupe
r_f
! ae phirips. l
\
í:
n ont pas le
choix :
lat. d,éIectrn.;-
t,
t
uerser des commissio
eá "e".t.náui. p.u..;#:T: I foulanl, I'enrreprise de ces pays.

;p;r!;gf{:iti,YtiW
d'économies. ,;;;;!:::,,,::,natres.
;:i|::8'3me
>
r-a producüon européenne

de .";.;;.":: es r' u t r é
u r- l e - ch á m p,. ű rii",
Í,T''#iÍ{i'',l!}'ffi. |1ntemns .s
lps de cefte )egb
i;,;;;'p,,;lrf"::'n,"* ao"t,, ,,, r,,p,o,ii)
cer
)se
:ut
les
-'nt

1. acteurs économique"
re
B. @ Écouter
Voue allez entendre deux conversations.
a. Avant d'écouter chacune de ces conversations, lisez les questions ci-dessous.
b. Écoutez la conversation.
c. Répondez aux questions.

Conversation 1 Conversation 2

o . cette conversation a-t-e!le lIeu á o oü a probabtement lieu cette convér-


Paris ? sation ?
! Oui ! Dans un appartement.
! Non ! Dans un magasin.
! On ne peut pas savoir. ! Dans une voiture.
n Dans un salon proÍessionnel'

€)... ouet est le type de travail de |a personne


interrogée ?
tr AdministratiÍ. @ aueljour de la semalne a étépubliée t'offre
promotionnelle de I'aspirateurTornade ?
! Commercial.
! Technique. ! Un lundi.
! Un mardi.
! Un mercredi.
u Un jeudi.
@ ... Combien de personnes travaillent
dans son entréprise ?
! Moins de 60.
! 60 exactement.
@ .. Pour combien de temps était offerte la
! Plus de 60. promotion de l'aspirateurTornade á 99 euros ?
! Pour un jour.
! Pour deux jours.
@ ... Combien de magasins posséde cette ! Pour trois jours.
entreprise ? f] Pour une durée indéterminée.
!3
z4
!5
@ .-. Au moment de cette conversation,
combien coüte l'aspirateur Tornade ?
@... Ouel article peut-on probablement trou- ! 99 euros
ver dang ces magasins ? ! 110 euros
! Un aspirateur. ! 150 euros
! Une paire de chaussures. ! 160 euros
! Un téléphone.

€)... ou" va Íaire Florent Zimmerman ?


@ ..- La personne lnterrogée est-elle
! ll va acheter un aspirateurTornade.
toujours satisfaite de son travall ?
! llva acheter un autre modéle.
! Oui ! ll ne veut plus acheter d'aspirateur.
! Non ! On ne peut pas savoir.
!
I

On ne peut pas savoir.


i

"i

o ...Au totat, combien de questions a posé @... a quelle date a lieu cette conversation ?
l'enquétrice ? ! Le 3 mars
J4 D Le 4 mars
!5 ! Le 5 mars
!6 ! Le 6 mars

acteurs économiques.1
c. \ Écrire
Les messages ci-dessous sonl extraits d'un Íorum lnternel' Lisez-les'
Rá1igez votre propre message. Vous pouvez imaginer un personnage ou une profession.

Fcrmms
q$rüL Qu;"rstlgr"qp'? ü"utres fotrrms

Pourguoi le poulat o-t-il troversá lo route?


Parce qu'il voulait aller de l'autre cóté.
Marie-Odile, institutrice

Historiquement parlant, c'était inévitable.


Karl Marx, économiste

Je vois un monde oü tous les poulets sont égaux et libres


Martin Luther King, de traverser la route comme ils veulent.
pasteur

Message de : Le poulet n'a pas traversé la route. Je répéte : < ll n'a pas
Vincent Seguin, traversé la route >.
militaire d'infanterie
Message de : Pour découvrir de nouveaux lieux.
Rémi Daudet, chercheur

Message de : Bill Gates. Je viens de lancer MSChicken 2010 : lui, non seulement
chef d'entreprise traverse les routes, mais il pond aussi des eufs, fait des
ela calculs, et classe les documents.
)s? Message de : La question de savoir si le poulet a traversé la route
Albert Einstein, ou si la route a bougé dépend de votre point de vue.
physicien

Le poulet devait faire face á des défis trés importants


Message de : pour affronter la concurrence. Ernest Andersen l'a aidé
Ernest Andersen,
'consultant
á employer ses capacités, méthodes, connaissances,
capital et expériences pour traverser la route.
Avec une équipe multidisciplinaire d'analystes des routes
et de producteurs avicoles, les consultants d'Ernest
ron, Andersen ont travaillé pendant deux jours. Tout
en respectant les valeurs principales du poulet,
une solution de qualité totale a ététrouvée :
le poulet a pu modifier sa trajectoire et partir
sur de nouvelles bases.

D. Parler
Jou*ineux + @n,

] Deux personnes A et B parlent de l'évolution de la consommation en France, de 1950 á aujourd'hui.


Elles analysent et commentent l'évolution des coefficients budgétaires, c'est-á-dire du pourcen-
on? tage du budget des ménages consacré á telle ou telle consommation : habillement, alimenta-
tion, logement, etc.
) Personne Á : Consultez le dossier 2' page 90'
I Personne I ; Consultez le dossier 3, page 94.

1. acteurs économique"
ffi
r.l:;1liii,i::i,iNilili:rilil
:=::lllri:,::1lr!.

-€ ^á.
q.
€ 1 ' PRoFIL DE 0REATEuR
o ... Lé texte ci-dessous fait le portrait du
Simon a 23 ans.
créateur d'entreprise idéal, en France'
ll vient de terminer
ses études d'ingénieur.
PoRTRA|T DU CRÉATEUR D'ENTREPRISE Pour I'instant, il habite
á Paris avec ses parents.
ll a trovoillé pendont dix ons dons une entreprise
de toille moyenn€. A 33 qns, il démissionne pour Mon pére
<
créer son entreprise. ll est morié, qvec des est fonctionnaire
enfsnts. Ses porents sont commergonts. So et il voudrait que j'entre, comme lui,
femme, ses porenls, ses omis I'encourogent, ll est dans l'administration. Je vais bientöt
en excellentesonté. me marier. Je voudrais créer mon
entreprise. >
a. Lisez la déclaration de Simon ci-contre.
b. A votre avis, Simon a-t-il le proÍil d'un créateur d'entreprise ? Pourquoi ?

@... lmaglnez le créateur d'entreprise idéal dans votre pays.


D'aprés vous, quelles seraient ses réponses au questionnaire suivant ? Pourquoi ? Choisissez
une seule réponse. -
1. Votre motivation principale pour créer une entreprise 4. Les obstacles:
!
:

! |'indépendance ils vous perturbent.


! le statut social ! ils vous paralysent.
! I'argent ! ilsvousstimulent.
2. on dit que vous étes : 5. Pour entreprendre, il Íaut d'abord :

! honnéte ! étre riche.


! réaliste ! étre créatif.
! passionné ! avoir des relations.
3. Votre táche sera longue et difficile. Pas de probléme 6' Vous renoontrez un probléme juridlque. Pas de probléme :
!
:

! vous étes diplómé. vous connaissez bien la loi.


! vous étes persévérant. ! rcus commencez parétudier le probléme vous-méme.
! vous étes cultivé. ! vous consultez un juriste.

créateurs d'entreprise' 2
ffi .,ill,ffi
.*"
s$ -.. seuastien Passy a crééJeuxvidég'esJ??' LÍ!"! magazine lnterne{ sur les ieux vidéc"
l*ar{!eíe suivsnt rae*nt* scn histoire' Lis*e eet artieie.
lndiquez ce que répondrait Sébastien Passy au questionnaire de la page 20. Expliquez pourquoi.

Profil d'un créateur


6ébastien Passy a fait ce que A 25 ans, iI décide de quitter
\beaucoup révent de faire : son emploi pour créer avec deux
\) transformer une passion en amis Ieuxvidéo.com, un maga-
activ it é p r ofe s si o nnelle. zine en ligne qui donne des
A l'áge de 12 ans, Sébastien milliers d'informations sur les
Passy passe déjá ses journées jeux vidéo. < Je voulais étre mon
dans les jeux vidéo. Plus tard, il propre patron >, commente-t-i1.
travaille comme informaticien on prévient les jeunes gens
dans une entreprise, et il conti- que < créer une entreprise n'est
nue á jouer. C'est á cette époque pas un jeu >>. Message regu. Les
qu il a une idée : < J'ai réaliséque trois associés ne se découragent
les joueurs s'arrétaient souvent au pas. Au contraire, ils sont plus
méme endroit d'un jeu vidéo. motivés que jamais. Sébastien chaque mois, Ieuxvidéo'com bat
Pour les aider d auancer, j'ai ras- Passy s'intéresse surtout á la des records de fréquentation et,
semblé des astuces dans une dis- technique, mais il veut aussi gráce aux recettes de la publicité
quette que je distribuais d mes comprendre les aspects juri- et du commerce électronique,
connaissances. ) raconte-t-il. La diques, financiers, commerciaux gagne de I'argent. I
presse spécialisées'intéresse á de I'affaire.
ses astuces. C'est de cette idée Aujourdhui, avec une moyenne Source : Les Échos, vendredi 20

que va naitre son entreprise. de 80 millions de pages vues et samedi 2l décembre 2002'

& "." \ **,,**" la dé*!arati** de *irn*n á Í'exar*i*e l' &í!*É*tenaftt, affias;nea la sltuatiorr
dix ar:s plu* tard : $imon a 33 afts"
Que fait-il ? Qu'at-il Íait? Écrivez son histoire en un texte de 200 mots environ.

Lg pnssÉ coMposÉ
ET L'IMPARFAIT
Récrivez le texte suivant au passé. Mettez les verbes en italique au passé composé ou á
I'imparfait.
Bernard et Roger : histoire d'un divorce
Bernard et Roger sonÍ deux collégues de travail qui
s'apprécient beaucoup. Bernard a l'habitude de racon-
ter des histoires qui font beaucoup rire Roger. Un jour,
ils démissionnent pour créer ensemble une entreprise'
Au début, tout ya bien. Mais le 3 septembre dernier,
Roger et Bernard se disputent violemment. Roger, qui
ne supporte plus les histoires drÖles de son associé,
préféreparlv.
Voir page 103.
-

2 . créateurs d'entreprise
ffi K€s&{€K&fi€ DE cAPlIA uK
o """ Pour créer une entreprise, il faut commen_
cer par acheter ou louer un |ocal, du matériel,
etc. Pour cela, le ou les créateurs d'entreprise
doivent trouver de I'argent. Lt$on ntl JüuR
a, Lisez la legon du jour.
b. Les aÍÍirmations ci-dessous sont fausses. Lts mgvrns m nnflnffim$T
Corrigez les erreurs en remplagant les mots en l Pour lrouver de l'orgent, les créoteurs
italique par d'autres mots. d'entreprisepEuvént:
1. Le créateur d'entreprise a la possibilité de préter - émprunler ü d'qutrgs personnes' et en
á la banque. pcdiculier oux lronques ;
2. Les associés empruntent des capitaux á la - opporter eux-mémés des copitgux. tes
société. pérgonné9 qui font Ün opport de copÍtqux i
3. Le capital social est constitué de l'ensemble des une société sont des ossociés el l'ensemble
capitaux apportés par les partenaires. des cqpitoux opportés s'oppelle le cqpitot
4. Avec l'autoÍinancement, l'entreprise utilise /e sociot {te capitol de to société}'
capital socialpour se développer. Áttenlion: il fout bien distinguer l'Emprqnt et
5. Gráce á l'autoÍinancement, l'entreprise peut t'opport.
emprunter davantage.
o Plus tord, si lo sociéléfgil des béaéÍlces'ette
pourrq recourir ü l'guiofifiüÍtcgment, c,ést-
d_dire utiliser cés bénéfaces pour investir
a "." Les caractéristiques suivantes cor- {= ocheler des biens d'équipemenl comme un
respondent-elles á un apport ou á un emprunt bien immobilier, du mqtériel de trcnsport,
de capitaux ? desmochines, etc.)
Ex. : Un emprunt endette la société.
1. Un entraine le paiement d'intéréts.
2. Un oblige la sociétéá rembourser un jour.
__
3. Un -- augmente les capitaux appartenant
á la société. LE, LA, LES, Ult, UtrlE, DES,
4. Un permet á la sociétéd'emprunter DU, DE rn {lT
davantage. 1. Complétez avec un article.
- Dans entreprise Cortexte, il y a
grand bureau.
o "." Le créateur d'entreprise peut utiliser Ie
En ce moment, dans grand bureau,
crédit-bail (ou leasing). ll loue le matériel, ilya--
généralementpour une durée minimale. Plus hommequidort.
tard, s'il le souhaite, il pourra I'acheter.
C'est patron de _ entreprise
Cortexte.
A votre avis, quel est l'avantage du crédit- ll est Íatigué.
bail pour le créateur d'entreprise ? -
2. Complétez avec un article.
1. Alice a dettes parce qu'elle a
@... Vui"i des citations concernant l,argent" contracté emprunt de 3 0d0 euros
Pouvez-vous expliquer leur signification ? á _banqueAzur.
2. On - Roger a
- dit que argent sur
1. Le temps, c'est de I'argent.
2. on ne préte qu'aux riches.
compte bancaire dans
3. l-argent ne Íait pas le bonheur
banque suisse. -
3. Pour réussir dans
intuition,- -relations, -
afÍaires, il Íaut

coura$e, _ chance.
4. Avec, endettement de deux
millions d'euros, entreprise Cor-
texte connait actuellement diffi-
cultés Íinanciéresimportantes.
Voir page 101.
-

créateurs d'entreprise . 2
E-

O ".. ll y a huit ans, Sandrine a ouvert le


restaurant Le Galibot.
Elle a investi dans cette affaire la totalité de ses éco-
nomies : 50 000 euros. De plus, elle a emprunté
10 000 euros á des amis et 30 000 euros á la
banque.
Quel est le montant :

- des capitaux apportés ?


- des emprunts ?
- de I'investissement total ?

A .. Depuis huit ans, te Gatibot s'est


modernisé. Le matériel a ététotalement renou-
velé. Sandrine n'a eu besoin ni d'emprunter ni
d'investir son propre argent.
Comment a-t-elle pu financer ces nouveaux
investissements ?

o @ Sandrine regoir un appel télé-


phonique de Romain, un ami. Ecoutez eVou
lisez ci-contre cet entretien téléphonique.
Les aÍfirmations suivantes sont-elles vraies ou
Íausses ?
1. Romain envisage de créer un restaurant.
2. ll préte 8 000 euros á Sandrine.
3. ll a déjá emprunté á la banque.
4. ll demande á Sandrine de devenir son associée.

@ .. A quel endroit de cette conversation


téléphonique pouvez-vous placer les expres-
sions suivantes :

1. c'est elle-méme SlNpnrun: Restaurant Le Galibat, bonjour.


2. j'espére Ronae,rN: Bonjour, c'est Sandrine ?
3. mais ce n'est pas suffisant SeNnnrbrB:Oui, oui.
4. il n'y a pas de quoi. Rouern: C'est Ronrain á l'appareil.
5. et merci encore SlwpRrNr: Ah ! Romain I Qu'est-ce que tu deviens ?

Comment vont les affaires ?


RouerN: Qa va, ga va, beaucoup de travail, il reste
o \
lmaginez qu'au lieu de téléphoner, encore trois clrambres á rénover.
Romain envoie un e-mail á Sandrine. Mettez- SlNpntNr: Quand est-ce que tu ouvres ?
vous á sa place et écrivez cet e-mail.
RonerN: Dans un mois, quand les travaux
seront terrninés.
??\#$*J?-Jdglxi
i*fu'kv.Jil'c fuf. fuÍílf claÍ .uEet bh/ s&whi @k Árralí SeNonllrn: 'fu as trouvé l'argent ?
Ile : Romain
Rouew: J'ai obtenu un crédit de ia banque,
A r Sandrine et c'est justement pour ga que
0bjet : je t'appelle. Est-ce que...
SaruonrNE: Attends, laisse-moi deviner.
Je parie que tu as besoin d'argent.
Romru: Exactement. Est-ce que tu pourrais
me préter 8 000 euros ?
Je te rembourse dans sir mois.
SeNonrNs: Pas de problöme !Veux-tu que
je t'envoie un chöque ?
RonerN: Tiés bien. Tu es formidable' merci.
SeNnnrNr: Á la prochaine, alors.
RonaerN: Au revoir.

2. créateurs d,entreprise
@
ffi ffi&&x &'$MpL&Mr&tre&e{
o """ Lisez la legon du
jour. Puis compIétez,
en vous justifiant, les phrases suivantes,
extraites d'une note de service.
1. Les travaux seront terminés
rf{oil Bu J{luR
! le 5 octobre
! trös bientit Commrnr tcrum ffrrcncfmtnT
2. Une nettoie les bureaux le soir. r Employez des mols couronts.
! femme de ménage
! - de surface
technicienne
o Foitas des phoség cogrtes.
r Ulilisez des structures simples.
3. Elle prend un congé
! d'une durée de trois semaines . soyez préeis: donnez dea chifires, des dole'
! de trois semaines étc.
r Attention ! Ne donnEz pos d'informotions
inutils5 ne dites pcs daqx fois lo mémE chose.
r En bref, procédez dE lo focon suivonte l
8 " " Une femme d'afÍaires parisienne, _ Écrivez d'cbord comme 5i vous psrliez ü
quelqu'un devontvous.
Jeanne Valette, envoie l'e-mail suivant á une
agence immobiliére, située á Bruxelles. _ Puis repranez votre texte pour l'oméliorer:
supprimez tes mots ot les phrqses inuliles,
a. Lisez ce message.
fqites dEs pqrqgrophes, corrigez les fiqutesde
b.Ce message contient beaucoup d'inÍorma- longue (qrommoire, orthogrophe), soignez la
tions et de mots inutiles. Citez deux exemples. poncluqtion.
c. Soulignez la phrase la plus importante.

.*é'€&'w# tr-
EÉpondr* TrensfÉr*r ülisser
* # *
Suivant lmPrimer $é*urit& $uppr.im*r
i#$
'{rráter

Objet : BE : location de boutique

Madame,
cle vous écris pour vous dire que mon associé, Pient MassoÍ! et moi-méme, avons toujours lintention d'ouwir une boutÍque
en Bel$que et que nous avons donc étudiéavec atbntion vos trois propositions de locaux que vous nous avez gentiment envoyées.
Nous souhaiterions tous les deux al]er á Bruxelles et visiter ces trois locaux' Comme mon associé est en voyage
en ltalie jusqu'á vendredi, nous ne pouvons pas y a]ler cette semaine. Nous prendrons donc le train lundi prochain,
á 7 h 0?' e h gare du Nord de Paris' Nous vous proposons de vous rencontrer á votre agence, Iundi 22 octobre, tit dans
la matinée, á 9 heures' Ensuite' nous pouProns faire ensemble les visites. I1 va sans dire que nous dewons repartir
pour Paris en Íin de matinée, car nous avons beaucoup de travail.
Nous restons maintenant dans l'attente do votre réponse.
Bien á vous,
qleanne Valette

ái1(.
€' ... -'\ Cet e-mail de Jeanne Va|ette
comprend environ 150 mots.
Supprimez les phrases et les mots inutiles et
Les rnorcErEuns pE TEMPs
récrivez Un texte de 50 mots environ.
Complétez pour indiquer Ie temps
1. Le bureau Íerme midi.
2. ll n'est jamais lá
appelé--
soir.
objet : BE ! location de boutique 3' Je l'ai trois jours.
4. ll travaille ici
.* Voir -- hier.
-
page 104.

créateurs d'entreprise . 2
S !-issz i'annonce ci-ccntre, extraite dur
slte lnterg':et d'une agence imrxabiliére.
Cette annonce contient-elle les réponses aux
questions suivantes ? Si oui, indiquez la réponse'
1. oü se trouve le bureau á louer ?
2. Quelle est sa superficie ?
3. Le bureau est-il en bon état ? Est-il clair ? Donne-
t-il sur une rue ?
4. Combien d'étages a l'immeuble ?
5. Quel est le prix du loyer au métre carré ?

€ -W -"[ules Üorheau appeüle Enrma


Leroy, de !a Maison de l'imm*biíier.
Écoutez eVou lisez l'entretien téléphonique. Quel
type de bureau recherche monsieur Corbeau ?
Référence produit :

LOAATIOil bureau 4() m2


Ville : Paris 15" arrondissement

DnscnlpnoN :

Dans immeuble 1930, avec ascenseur,


local calme Sur cour al3" étage,
proximité tour Eiffel,
excellent rapport qualité-pri x.
Loyer mensuel : 2 000 euros

La Maison de I'immobilier
5, rue de |a Fidélité - 75010 PAR|S
Tel. : 01 47 80 10 99.
Mun Lnnov: l,a Maison de I'immoL'rilier, Fax: 01 47 B0 1 0 75

boniour. Contactez Mme Leroy


M. Connneu: lSonjour, je voudrais parler
á Mme Leroy, s'il vous plait
sr
?

MNrn LsRov l C'est elle'mÓme. k-


M. CoRSEAU: Je vous appelle au sujet
{S .-. '\ innaginez qu'au lieu de parler aLr
téléphone,M' Corbeau et Mme Leroy échangent
d'un bureau ) louer
des e-mails.
dans le 15" arrondisseme nt.
Écrivez ''

tlst-ce qdil scrait possible


de le visitcr ?
a' le premier e-mail envoyé par M. Corbeau.
Mnan Lrnov: nous
fe regrette, r-nonsieur, mais
b. la réponse de Mme Leroy á ce premier
justcment de trouver
e-mail.
venons
nn locataire. Que recherchez- e.le deuxiéme e-mail de M. Corbeau.
vous exactenrent ? d.la réponse de Mme Leroy á ce deuxiéme
M. CoRseeu: Un burearr spacieu-x' PrÖs e-mail.
dc la tour Ei{|el, si possible,
ct tlien sűr' clans un inrn'reuble
clc stanclíng' Jourz n orux
MunLrnov: Quel loyer envisagez-vous payer
:
cle ?
Charlotte et Emilie veulent ouvrir un petit
M. CoRsneu : marirnrrru 2 U00 cLrros.
,\rr
restaurant á Paris, de type restauration
Mur Lnnov: Pouvez-vous me laisser
rapide (fast-food). Une spécialité: les tartes
vos coordorrrtées ? (salées et sucrées). Clientéle visée : les tou_
M. Conspau: I}ien sür, jc sr'ris ari 01 45 67 0B 77. , ristes. Elles cherchent un local de 60 m2
fc n-r'appelle lLrles Corbcau. I environ (dont cuisine 'l 5 m2). Elles souhai-
MNrn LsnoY: C'est noté, motrsieur Corbeau, : teraient payer un loyer mensuel d'environ
jc volrs appellerci dans ll semaíne' 2 500 euros.
M. Cor.sl.du: ( ]'est trés ainta[l1e e\ r,clr'rs. , Personne Á; Consultez le dossier 3, page 90.
Mnrn Lnnov : Á votre clisptlsition. Personne B: Consultez le dossier 2, page94.

2. créateurs d'entrepri*
ffili.ixrl '
ffi cuolx DE socrÉrÉ
Q... r"r'i les sociétéscommerciales de droit Írangais, la sociétéá responsabilité
limitée (SARL) et la sociéléanonyme (SA) sont les plus courantes.
Consultez le tableau ci-dessous. Puis dites si les affirmations suivantes concernent la SARL ou/et la SA.

2 au moins 7 au moins
50 au plus

Le capital social est constitué de tout ce que les associés ont apporté á la
société'Les associés peuvent faire un apPort en nature (en apportant, par
exemple, un local, une machine, etc.) ou en numéraire (en apportant de l'argent).

Minimum: Minimum:
1 euro. - 37 000 euros ;

Le capital est divisé - ou 225 000 euros si la sociétéfait appeI public


en ( parts sociales >. á l'épargne (est cotée en Bourse).
Le capital est divisé en < actions >. Les associés
sont aussi appelés < actionnaires >.

Un ou plusieurs gérants, La sociétépeut étre gérée de deux fagons :

associés ou non, désignés par un conseil d'administration, composé


par les assocíés.
-soit
de 3 á 12 administrateurs, avec, á sa téte,
un P-DG (président-directeur général) ;

- soit par un directoire (2 á 5 membres).

Les associés réunis une fois par an en assemblée générale.

. En cas de gestion par un directoire, un conseil


de surveillance (3 á 12 membres) exerce
un contrÖle permanent sur le directoire.
,
lls ne sont pas responsables des dettes de la société. Autrement dit,
les créanciers ne peuvent pas demander aux associés de payer
personnellement les dettes de la société'

SARL SA

1. Elle convient bien aux petites entreprises. tl !


2. ll est nécessaire de disposer d'un capital minimum' ! !
3. Elle peut employer plus de 50 salariés. ! !
4. Les associés peuvent apporter un bien en nature á la société. ! !
5. Elle est parfois cotée en Bourse. ! tr
6. En cas de Íaillite de la société,les associés perdent tout ce qu'ils ont apporté,
mais ils ne perdent pas plus : leur responsabilité est limitée au montant
de leur apport. ! !

créateurs d'entreprise . 2
I

@ ..- t""Étab!issements Avix, qui emploient QUESTIONNAIRE


450 salariés, fabriquent du matériel électrique.
Avix est une sociétéanonyme au capital de a. Quelle est la forme juridique
150000 euros. M. Delors, le P-DG, qui possé- de I'entreprise ?
dait á lui seul les deux tiers du capital, a vendu
la moitié de ses actions á la banque Azur' Par
ailleurs, un tiers du capital est détenu par dix b. Quelle est sa dénomination sociale ?
autres actionnaires. (Comment s'appelle la société ?)
a. A l'aide de ces inÍormations, répondez aux
questions a-g du questionnaire ci-contre.
c. Quel est I'objet social ?
b. La sociétéest-elle cotée en Bourse ? (Que fait-elle ?)

@ ... Gabrielle souhaitait agrandir et moder- d. Combien y at-il d'associés (ou actionnaires) ?
niser son petit salon de coiffure, situé 34 place
de la République, dans la ville de Pontivy.
e. Quel est le montant du capital social ?

Í. Quidirige ?

g. Existe{-il un conseild'administration ?
! oui D non

ll y a trois ans, Gabrielle a crééavec deux


amies la SARL Tendance, dont elle est mainte-
nant la gérante. Elle a apporté á la SARL son
salon de coiffure, estimé á 30 000 euros. Les
deux amies ont Íait un apport de 10 000 euros
chacune. Quelques mois plus tard, Tendance a
contracté un prét bancaire de 15 000 euros.
Aujourd'hui, le petit salon de coiffure est le plus
grand et le plus chic de la ville.
a. A l'aide de ces inÍormations, répondez pour
Tendance aux questions a á g du méme ques-
tionnaire.
b. Aujourd'hui, qui est propriétaire du salon de Y, EN
coiffure ?
c. Complétez l'extrait ci-contre des statuts de
Tendance. Complétez avec les pronoms y ou en.
d. Combien de parts détient Gabrielle ? l-année derniÖre, les deux associées de
Gabrielle sont parties á Paris - et elles
sont encore. Elles ont créé
* .e&&
-'-*
un autre salon de coiÍfure pour Íemmes.
Comme Tendance, c'est une SARL. Elles
Personne A: Consultez le dossier 4, page 90. sont les deux seules associées.
-* Voir page í02.
!

Personne B: Consultez le dossier 5, page 95.

2. créateurs d'entrepri". (@.lli


sffiEE_@@
L 5'
É:

F#ffiM&tu&Wffiffi mffi ffiffiffi&KeffiM

W "." #r!gitt* & #r'**i L!E:* *?:t;'*píi*e *v** *.gn:e mss**i{é*. Elles ont déjá rédigéles statuts de la
société.Maintenant, elles doivent immatriculer (inscrire) la société au Registre du commerce et des
sociétés.Pour cela, elles doivent déposer Une demande d'immatriculation au Centre de Íormalités des
entreprises (cFE). Brigitte se charge des Íormalités.
*. Le document ci-dessous explique ce que Brigitte a fait. Lisez ce document.
Ee' Quels petits problémes a-t-elle rencontrés ?

&sdgir,.estdevantsonordinateur.Ellevientde s nrlgi,a. est á la banque. Elle veut ouvrir un


trouve( sur Internet de nombreuses informations, compte bancaire pour la société.L employé est
et notamment la liste des piéces (documents) á trés mefiant : il lui demande quel est son niveau
fournir au CFE : copie (en double) des statuts de la d'étude, quel est son état de santé, ce que font ses
société,attestation de l'ouverture d'un compte parents, quel est le chiffre d'affaires de son
bancaire, attestation de la publication d'une ancienne entreprise, quels sont ses clients, etc.
annonce dans unjournal d'annonces légales, etc. Finalement, il accepte d'ouvrir un compte.

@ nrigi r" est aux Petites Affiches,un journal @ n.igira. est au CFE. En arrivant, elle a tíréun
d'annonces légales. Elle doit faire publier une numéro et elle attend maintenant que ce numéro
annonce car tout le monde doit étre informé de soit appelé. ll Iui reste á remplir plusleurs formu-
la création d'une nouvelle société.Contrairement laires. C'est difficile : certaines parties sont
á ce qu on pourrait croire, tout se passe trés bien : incompréhensibles. Elle voudrait demander de
il n y a aucune attente au guichet et l'employé est l'aide á l'employé, mais elle hésite car il n'a pas
spapathique. Brigitte doit payer 120 euros pour l'air trés aimable. Elle a apporté les documents.
I'annonce. < C'est cher >, pense-t-elle. Pourvu qu'il ne manque rien !

ffi """ ** #*Ü*ffiip{i$$*ná **s f*rpt:*í!t*s, ffirigEtt* * pr,.::*ttr:*e* ie* pha"m*** erttv*nt*s'
A votre avis, á quel moment a{-elle prononcé ces phrases ? A qui s'adresse Brigitte ?
- " Je vous dois combien ? "
- " Vous pourriez me donner un coup de main ? "
- " lls ont leur propre entreprise.
>

|ffi créateurs d'entreprise. 2


@... AriEitte vient de recevoir l'e-mailsuivant.

#tdd*
cl.ssÉr suivant lmprim:r $écuritÉ$upprim*r
De : Arnaud
Á: Brl$tte
0bjet: formalités de création

Ma chére Bri$tte'
Comment vas-tu ? tl'ai appris que tu avais créé une entl€prise. Moi aussi,je me lance dans les affaires :je vais ouwir uno librairie.
cle voudrais créer une société. Peux-tu m'orpliquer, en bref, quelles sont les forma'lités á accomplir ? Merci par avance. Bien e toi,
Árnaud

a. Que veut Íaire Arnaud ? Que demande{-il ? Pourquoi s'adresse_t-il á Brigitte ?


b. Arnaud pourrait trés bien trouver une réponse á sa question sans s'adresser á Brigitte. Par quel moyen ?

@... an réponse á la demande d'Arnaud, Brigitte s'appréte á envoyer l'e-mail suivant'


Mais attention ! EIle est fatiguée et commet de nombreuses erreurs.
ll y a 15 Íautes d'orthographe. Trouvez et corrigez ces 15 fautes'

@... Oe ptus, l'e-mail de Brigitte contient quatre


informations inexactes. A I'aide du document Ll renurnApor{
de la page 28, trouvez et corrigez ces quatre DES VERBES
erreurs.
Attention aux Íautes d'orthographe
Corrigez les Íautes dans les verbes.
@ \ Dans son e-mail, Brigitte ne dit rien 1. Nous commencons á 9 heures.
sur les diÍficultésqu'elle a rencontrées. 2' Nous mangons á midipile.
Ajoutez des commentaires sur ces difficultés á 3. Vous rappellez-vous son nom ?
certains endroits de I'e-mail. 4. Elle s'appele Brigitte.
lmaginez un autre probléme que Brigitte aurait 5. Elle achete un journal.
pu rencontrer et écrivez un petit texte. 6. J'espere que tu reussira.
* Tableau des conjugaisons, page 1í1.

2. créateurs d,entreprise
re
eí&&M &€ &oMP€T€rucEs
A. Lire

O.." t" plan d'entreprise, le fameux < busi-


ness plan >, est un dossier présentant le pro-
jet d'entreprise' ll est généralement destiné á
d'éventuels partenaires Íinanciers : banques,
sociétésde capital-risque, etc.
Lisez le texte ci-contre, puis les phrases suivantes.
Quelle est la phrase qui résume le mieux le texte ?
1. Vous devez présenter un dossier clair et bien
organisé.
2. Donnez aux investisseurs potentiels de
vous lire.
3. Prenez soin de la présentation aussi bien que
du contenu.
4. Expliquez I'essentiel, sans entrer dans les
détails.
5. Soyez á la fois précis et concis.

@ "" Le créateur d'entreprise doit informer 1254676 - < Petites Affiches >
le public qu'il a constitué une société. Suivant acte sous seing privé en date du dix-huit
Pour cela, il doit publier une annonce dans un
mai 2010, t7 a étéconstitué une sociétéá respon-
journal d'annonces légales' Lisez l'annonce
sabilité limitée dénommée:
ci-contre, publiée dans /es Petites affiches, et
répondez aux questions suivantes. TNFOTIQUE
1. Comment s'appelle la société?
2. De queltype de sociétés'agit-il ? Le siége social a étéfrxé FARGE, demeurant á
3- A quelle date les statuts sont-ils rédigés? á Lille, 180 rue Colbert. Lille, 76, place Iéna.
4. oü se trouve cette société? Le capital social, consti- Elle est constituée pour une
5. Quel est son objet (activité) ? tué par des apports en durée de quatre-vingt-dix-
6. Pour combien de temps est-elle constituée ? numéraire, s'élöve á neuf ans á compter de la
7. Quel est le montant du capital ? 37 000 euros. Il est diüsé date d immatriculation au
L Quel est le montant d'une part sociale ? en 1 000 parts sociales Regrstre du commerce et
9. Qui va diriger la société?
10. oü sera-t-elle immatriculée ? de 37 euros chacune. dessociét&.
La société a pour objet La sociétésera imma-
le conseil et la forma- triculée au Registre du
tion dans les domaines commerce et des socié-
de I'informatique et du tés de Lille.
multimédia.
La sociétéest gérée Brigitte Lafarge
par Mme Brigitte LA- Gérante

créateurs d'entreprise . 2
{
\,j
'.
{.ffi,.*Effiffiffiffiffiffiffi
9... t" document suivant est la page lnternet d'un cabinet de consultants.
Lisez-le et dites dans quel ordre sont présentéesdans le texte les idées ci-dessous

- il111i|il'lir1"1|'qÉF'lf'fl$1Í]lt{eÍÍ

Accueil Société Références Presse contactez-nous

Conseils en création d'entreprise


Pour limiter les risques de la création d'entreprise.
La création d'une entreprise est un projet risqué. Environ 1 projet
sur 2 échoue pendant les cinq premiöres années. lJexpérience
montre qu'il existe trois causes d'échecs :
1. Les quaIités du créateur lui-méme, qui varient en fonction
de sa culture, de son expérience' de sa motivation.
2. L'inadéquation du coupIe produit/marché.
3. finsuffisance des moyens disponibles, qu'il s'agisse de moyens
financiers ou de ressources humaines.
Avoir une idée ne suffit pas. ll faut savoir Ia concrétiser.

La prestation

Nous vous accompagnons et vous conseillons aussi bien


sur Ie plan juridique et fiscal que financier, comptable,
stratégique, commercial et marketing.
Nous intervenons autour des thémes suivants :
- la formulation du projet de création d'entreprise ;
- l'appréciation de sa faisabiIité ;
- l'évaluation des besoins (statut juridique' fiscal et social) ;
- |'élaboration du business plan ;
- la proposition de so!utions adaptées á chaque activité'
qu'eI!e soit industrielIe, commercia!e, artisanale ou libérale.
Nous prenons en charge la rédaction des statuts de la société'
Ies formalités de création de l'entreprise et autres services associés.
Nous apportons nos conseils aux Gréateurs d'entreprise,
en indiquant les forces et les faiblesses du proiet.

l'-s,.-:i'... ',

l**vi:i : cette prestation de conseil est excIusivement réalisée


SUr deviS. NOUS VOUS inVitOnS ) . .;;it,ri;: ,-.,t,ii i'*.*1.-i:-+i..j
(réponse sous 24 heures). Pour toute information
complémentaire' vous pouvez envoyer un e-mail á
:.l-il.r!:-:i::ir:{;r'i}::r::i.:::,:ii.t. :.: :.-.i, .r.ii.r.;r.: OU COntaGtef nOtfg
consultante Laurence DeIaporte par téléphoneau {l''Í *J :.ii'l '::7 j:':.

! Nous vous conseillons dans pratiquement tous les domaines.


[n Créer une entreprise est une aventure risquée.
! Vous pouvez nous contacter par courrier électronique ou par téléphone.
D ll n'est pas suffisant d'avoir une idée pour réussir.
! Les échecs sont dus á plusieurs raisons.
! Nous vous disons si votre projet est réalisable.
! Nous pouvons vous Íournir une estimation de prix de notre prestation'

2 . créateurs d'entreprise
'i-::r
il:']j

Écoutez et retrouvez la raison avancée par chacune de ces personnes dans la liste.
Mme A: 1. Le manque de relations.
M. B: 2. Le manque de capitaux.
Mme C: 3. Le manque d'expérience.
M. D: 4. Les obligations familiales.
Mme E: 5. La conjoncture économique.

lll, r.'l;il: tur ,r'ltij:i"'!:irlI lil lrii"iril

Lisez cet article.


. Écoutezdeux fois l'extrait d'un entretien entre une journaliste radio et son invité. Puis complétez
les mentions manquantes de I'article.

Louis Renault, I

cr.é, atel}Í',,,,d' auto mob ile s il

, Louis Renault nait i,Paris en ;,


l877. Son pöre. Allred. est un
riche commergant. Trös tót,
Louis se passionne pour la (l)
. Adolescent. il passe
j.
ses journées á bricoler' Les 12)
:::.- .. ne sont Pas son fort.
Máís l'ado1es0ent posaöde deux1 :
qualités essentielles : (3)

A 2l ans, il construit une l

petite voifure . Le 24 décembre


'I 4--
"+s:
1898, alors qu'il ÍéteNoöl avec
-"=.$$
des amis. il parie que sa voitu-
rette peut remonter la pente á (4)
7a de la rue Lepic )r ffi

Montmartre. Non seulement milieu de (7) &yec de dans (12) otnoutt'''"tt


Louis gagne son pari mais il nombreux suiÓéS dans les (8) Piemiöie'Guerre''mondialé,
vend ce soir-lá ses (5) automobiles. I'enffeprise Renault se reconver-
prem'iéres voitures. Il::ést lancé'.: La (9) de Marcel tit dans la production de maré-
Quelques mois plus tard. il Reniútt .n t'9ó: *ai4íe un iiel de ,
{'1 3) ' . .. Puis
dépose le brevet de sa boite de toumant dans la vie de la {irme I'entreprise continue sa lulgu-
vitesse qui sera á l'origine de sa familiale. rante ascension. jusqu'á la Íln
(6) : tous les'l"eonstrucr Seúl á la téiel]de l'entreprise, de Secondé Guerlé _mondiále,
teurs de l'époque vontl'adopter. Louis (10) la produc- Louis Renault est alors accusé
Avec ]'aide de son l'röre tion, 11 fabrique des camion- de collaboration avec les lorces
Marcel, il fonde I'entreprise nettes, de petits omnibus, des d'occupation nazies et se
Renau]t Fröres. Le nouveau groupes électrogönes. bref' tout retrouve en (14) .Il
conslructeur gagne alors rapi- ce qui comporte un ( I I ) meurt en (15) des
defuent l'a'lieconnaisíánce dú . ll se lance méme ],:iuites
d''úÍié,]maladíe:

créateurs d'entreprise' 2

=iffi
c. '. Écrire
que
lmaginez Vous travaillez pour la sociétéLauréade. Vous souhaitez obtenir un congé pour
créer une entreprise.
Lisez les articles ci-contre, extraits du code du travail' Puis écrivez á votre employeur, en complétant
les mentions de la lettre ci-dessous.

Code du ftavail
AÍt.L.122-32.12.
un'.congé pour aá droit
la ..*:^:"i:'n
qu ir'. i'opo;; ;. :;;:,:''" d'entrePrise
r-a durée de ce congé
est fixée á un
an.
Árt. t. 122-32. 13
pour_la -
..il*;1:;_" 1'o', au congé

#':1':ffi .iT:t{t*''ö:';1.."1:',T
trois
t
Árt. ,ir-rr.-ro"_'iorns ans.
SociétéLnunÉnor ,on sa-Iarié ínforme
63, rue Voltaire "-ployl-u í, ii}rrr!"

ln**ifií***rc
93700 Dnnrucv

ue r enÚeprise
prevoitd. .reJr]"'"'" qu'il

Monsieur le Directeur,

Je vous informe que je souhaite bénéficier d'un


d'un á compter du 1e'septembre 2010 pour
une conformément aux dispositions des
L.122-32-12 et suivants du du travail.
-
-
-,
En effet, je souhaite depuis longtemps ouvrir dans
- aujourd'hui á moi
mon village et une opportunité s'offre
pour ce projet.
-
Je vous précise que je remplis les conditions d'- requises
-
puisque je depuis plus de chez

- - -.

D. Parler

Jourz fi mux € {€}#@

i R B parlent de Gilbert Trigano et Gérard Blitz' les deux fondateurs du Club Méditerranée. ,

1 "t
Perconne A: Consultez le dossier 5, page 91.
i Personne B : Consultez le dossier 4, page 95.

2 . créateurs d'entreprise
r#
*
!-{.*t
t
Fffi
*
*
@f
M
I

i=*

JN

11


it

íR@ss@uv.@@9
umn alw@s
^ffi.
q i\ IINTRAT DE TRAVATL
(Í)... y a deux parties au contrat de travail :

''
|'employeur et le salarié.
a. Lisez la legon du jour ci-contre. ) LEe0n DU JoUR
b. Complétez les phrases suivantes.
1. Pendant la les parties peuvent résilier o Le conlenu du controt de trovoit: les porlies
se mettent dqccord orqlemenl ou por écrit sur :
(rompre) le contrat á tout moment.
- le poste (ex. : comptoble) et les fonclions
2. Si le contrat est á durée
-, '
il prend Íin á (tÖches ö efrectuer) ;
une date Íixéeá l'avance. - - lo rémunérotion: le soloire ;
3. En France, la légale du travail est de - les horoires et le lieu de trovoil;
35 heures par semaine.
-- - - lopérioded'essoi;
- lo durée du trovoil: trovoil ö temps portiel
4. Selon leurs qualifications, les salariés occupent des ou ü plein temps;
plus ou moins importants dans I'entreprise. - lo durée du controt: déterminéeou indéter-
minée.
5. Les parties sont tenues de respecter leurs
o Les obligotions des porties
: I'employeur doit payer le :

- l'employeur s'engoge ö poyer un soloire;


convenu, le salarié do|t exécuter le travail sous - te solorié s'engoge ö trovqiller sous l'outo-
de I'employeur. - rité de l'employeur.

@ .. Le salarié a pour obligation principale


d'exécuter le travail. ll a aussi d'autres obli-
gations.
Lrs pnonoils BELATTFS
Dans la liste suivante, barrez les deux obliga- coMposÉs
tions qui ne concernent pas le salarié'
Complétez avec un pronom relatiÍ.
Le salarié doit :
1. Le contrat de travail est un accord par
1. prendre soin du matériel ;
une personne s'engage á travailler
2. respecter le réglement intérieur ;
pour une autre.
3. payer le loyer
2. Le terme est la date á prend fin
;

4. se conformer aux ordres ;


5. partager les bénéficesde la société; le contrat á durée déterminée'
6. ne pas révélerles secrets de Íabrication' * Voir page 106.

ressources humaines'3
il
ii{,;'{o,r
;-.

O . . Ayako Gonzalez a regu Ia lettre suivante de la banque Azur.


Lisez cette lettre. Soulignez la phrase la plus importante.

Mme Ayako Gonzalez


82, avenue du Parc
92400 COURBEVOIE

Paris, le B mars 2010

Objet : contrat de travail

Madame,
A Ia suite de notre entretien du 3 mars 2010, nous avons le
plaisir de vous confirmer Votre engagemenÍ á compter du 1"'avril
prochain pour une durée indéterminée en qualité d'analyste
financiére. Vous serez en charge des marchés asiatiques et direc-
tement rattachée au directeur Íinancier. Vous exercerez vos fonc-
tions au siége social.
Votre rémunération annuelle brute s'éléveá 48 000 euros.
Nous vous rappelons que nous sommes convenus d'une
période d'essai de trois mois, pendant laquelle chacune des par-
ties est Iibre, á tout moment, de résilier le contrat.
Si ces conditions vous conviennent, vous voudrez bien signer
et nous retourner le double de cette lettre.
Veuillez recevoir, Madame, nos salutations distinguées.

|ean ProvosÍ

SA AU CAPITAL DE 670 4O7 765 EUR. RCS PARIS 552120444


slÉGEsoClAL :45, BD HAU5SMANN ' 75oo9 PAR|S

@ ...Retrouvez dans cette lettre les mots ou


QUEsTIoNNÁIRE
groupes de mots qui signifient :
- nous sommes heureux de D'EMBÁUCHE
- votre embauche
Nom et prénom: GonzalezAyako
- comme
- vous vous occuperez
Poste
_ Vous serez sous l'autorité directe du :

- est égale á Fonctions:


- nous sommes tombés d'accord sur
- rompre Période d'essai:
- regoivent votre accord
Durée du contrat:

Lieu de travail :

6... co,nplétez le questionnaire d'embauche"


Rémunération:
ci-contre.

Jouu i orux t+eaT I

Personne A: Consultez le dossier Q page 9'1. il

Personne B : Consultez le dossier 6, page 95.


il

u. ressources numarne. (ffi


r

A PROFIL DE MANAGER
Q... vou" travailtez pour Hitels & carriére, un
cabinet de recrutement spécialisédans les GR0UPE HÖTELIER DE PRESTIGE RECHERCHE
métiers de l'hötellerie et de la restauration.
Vous recherchez un directeur d'hötel correspon- DIRECTEUR D'HÖTEL H/F
dant au profil défini dans l'annonce ci-contre.
a. Lisez cette annonce. En relation continue avec le siége, vous
b. Complétez la fiche suivante.
veillez au respect des objectifs commerciaux de
votre établissement et au bon déroulement de la vie
quotidienne au sein de l'hötel, situé á Bruxelles.
ProÍil du candidat Vous savez motiver et diriger votre person-
-Sexe:... nel, vous connaissez le marketing' vous étes un bon
-Age:-.. gestionnaire. Vous maítrisez l'anglais, et si possi-
- Formotion: "' ble d'autres langues. Vous étes créatif, communi-
-Lqnque(s):... catif, enthousiaste.
:'-'
- e'.pá.ien". professionnelle
De formation supérieure (grande école de
commerce ou höteliére)' vous avez entre 35 et
40 ans, et vous avez une expérience du terrain de
plusieurs années.

@)... vou" avez sélectionné deux candidats :

un Frangais vivant en Angleterre et une femme Envoyez-nous CV + lettrr de motivation


de nationalité grecque. + photo. Candidature s/réf DG.
a. Lisez les deux articles suivants.
HOTBT,S & CARRTERE
b. D'aprés vous, quel est le meilleur candidat ? Mlle Renard - 34 rue Clovis - 75005 PARIS
Pourquoi ?

Un Frangais á la téte du < Henry VIII )


Jean-Marc Dubois est né dans l'hötellerie. Ses vaille. Pendant la journée, il étudie. Il finit par obte-
parents étaient propriétaires d'un hötel-restaurant nir un diplöme de gestion höteliöre. Aujourd'hui, á
dans une petite ville du nord de la France. < Aprés 36 ans, il est directeur du Henry V111, un hötel de
l'école, raconte-t-tl, j'aiilab mes parents d la cuisine .
>> luxe de Brighton, dans le sud de l'Angleterre. rhötel
A 16 ans, il entre dans une école höteliöre, proche de possöde 92 chambres' 2 salles de conference, 1 res-
son domicile. Pendant ses études, il fait plusieurs taurant, 2 bars. Il réalise un chiffue d'affaires de
stages dans des hötels et des restaurants de la région. 12 millions d'euros et emploie 83 salariés á plein
Aprös, il décide de partir pour Londres. Son premier temps. < Jusqu' d présent, c' est notre meilleur direaeur,
objectif : apprendre I'anglais. Il est cuisiniet seryeur, tout le monde vous le dira >, expltque |ohn Smith,
maitre d'hötel dans plusieurs hÖtels. Le soir, il tra- rnáltre d'hötel auHenry WII.

Sophie Floridis : une carriére dans l'hötellerie de luxe


Sophie Floridis, 39 ans, de nationalité grecque' qu'elle rencontre Gordon Poole, président de la
d'un ambassadeur. Elle voyage depuisson
est la fille Banque des Amériques, et qu'elle l'épouse. De ce
enfance. Diplömée de la prestigieuse Éeolesupé- mariage naissent deux enfants. Au bout de six ans,
rieure de commerce de Paris, elle parle cinqlangues, Sophie Floridis divorce et quitte le Canada pour
dont l'anglais et le chinois. Elle découwe l?hötellerie prendre la direction del'Hitel Impérial de Jakarta,
lors d'un stage dans un grand hötel de Grröve. Elle en Indonésie. Elle y passe quatre ans. Pendant ces
est enthousiaste et commence alors une'carriöre quatre années, les bénéficesde l'Hötel Impérial ont
dans l]hötellerie de luxe. Elle obtient un poste á la progressé de 300 o/o ! on la retrouve ensúte á l'hótel
direction marketing d'une chaine höteliére interna- Intercontinental d.e Karachi, au Pakistan, avec des
tionale á Vancouver (Canada). Ciest á cette époque résultats similaires.

ressources humaines.3
o "'. Nathalie, 24 ans, est diplimée d'une
grande école de commerce frangaise. Elle
vient d'étre nommée directrice de marketing de
Beck, une entreprise qui fabrique des distribu-
teurs automatiques de boissons. Elle est en train
d'envoyer un e-mail aux quatre vendeurs de Beck.
Ces vendeurs travaiIlent dans diÍÍérentes
régions, en France et en Belgique. lls n'ont pas
encore rencontré Nathalie et pourtant, ils ont
déjá sur elle un préjugé(opinion) négatif.
comment expIiquez-vous un tel préjugé?
Trouvez au moins trois raisons.

@ ". Dans quelques semaines, Beck va


lancer un nouveau distributeur.
Voici I'e-mail que Nathalie envoie aux vendeurs.
C'est la premiére Íois qu'elle leur écrit. Que pen-
sez-vous de cet e-mail ?

Á: Pierre Taffarel ; Louis Billet ; Paul Bouillon ; Frangois clolivet


De ! Nethalie Dupuis
Itate: mardi Sjanvier 2010 10:09

Objet : notre nouveau distributeur

Messieurs,
Je vous demande de ne parler á personne de notre nouve1le ma,clúne evant rl'avoÍr écouléT0US les anciens distributeurs.
Par ailleurs, je vous rappelle que j'attends un rapport détaillésur vog activités pour la Íln du moie.
Meilleures salutations
Nathalie Dupuis

O .". A la tin du mois, Nathalie reqoit les rap- UnypornÉsr


ports des vendeurs. Elle constate qu'aucun
ancien distributeur n'a élévendu. Comment est-
Associez les phrases suivantes, comme
ce possible ? Faites des hypothöses'
dans I'exemple.
Pas facile d'étre manager !

Ex. : Si vous étes ágé, vous ne valez plus


o ... Mettez-vous á la place de NathaIie. rien.- c.
a. Qu'écririez-Vous dans votre premier e-mail 1. Sivous étes inquiet, vous étes pessimiste.
aux vendeurs ? Comment traiteriez-vous la 2' Si vous décidez vite, vous prenez les
question du nouveau distributeur ? mauvaises décisions'
\,. 3' Si vous décidez seul, vous n'avez
b. \ Récrivezune-mailplusadaptéálasituation. conÍiance en personne'

a. Mais si vous déléguez,Vous Íuyez Vos


],"#*-F*#. '.*" "Éi.il, ":* s- *g* *tL responsabilités.
b. Mais si vous étes détendu, vous étes
A : Pierre Taffarel: Louis Billet ; Part Bouillon ; Franqois
inconscient.
<Iolivet
De : Nathalie Dupuis
c. Mais si Vous étes jeune, Vous n'avez pas
Date : mardi Sjanvier 2010 10:09 d'expérience.
0bjet : notre nouveau distributeu! d. Mais si vous ráléchissez, vous étes indécis.

* Voir page í08.

3. ressources humaines
r

ry oRcANrsATroN Du rRAvArL
Q... nenri Ford (1863-1 947) aétéle premier á
mettre en place le travail á Ia chaine dans ses
usines.
a. Lisez la legon du jour. En quoi consiste le tra-
LEqon Du J0uR
vail á la chaine ?
b. Quels en sont les avantages ? Voyez-vous Le rnRunrl n Ln cnnint
des inconvénients ? Henry Ford: < Dons nos usanes, I'orgonisotion
du trovoll se déÍinitpor ces principes:
- nul hommenedoitqvoirplusd'un posöfoire,
@ ...Larticte suivant a étépublié dans un - nul homme ne doit ovolr ö se boisser,
journal économique. Lisez-le et répondez aux - nulhommenedoitefrectuerplusd'unetöche.
questions suivantes. L'homme ne doil pos ovoir besoin de penser:
il nedoit posyovoir une seconde de plus ou une
seconde de moins. lhomme qui ploce une piéce
ne lo fixe pos, celui qui met un boulon ne met pos
l'écrou, celui qui met l'écrou ne leüsse pos.
En octobre I 9l 3, il nous folloit t h 54 mn pour
qssembler un moteur. Six mois plus tord, il
nousfqllqil5 h 56 mn. >

Le rurun $MPLE
ET LE FUTUR ANTÉRIEuR
Dans chacune des phrases suivantes,
mettez un verbe au futur simple et un
verbe au futur antérieur.
Ex. : Vous tournerez la page quand vous
aurez terminé cette legon'
1 ' Dans quelques années, de nouveaux
métiers (naitre) on ne (travailler)
plus de la méme fagon.
2. Gráce á lnternet, qui (devenir) le
principal moyen de communication profes-
sionnelle, beaucoup d'entre nous (travailler)
á domicile.
3. La biotechnologie (révolutionner)
la médecine : les travailleurs (pouvoir)
prendre leur retraite á 80 ans.
4. ll n'y (avoir) - spé_
plus d'ouvriers
cialisés (non qualiÍiés) parce que le travail á
la chaine (disparaitre)
5. Quand tu (lire)
- cet article sur le
travail dans I'avenir, tu me (dire)-, ce
que tu en penses.
a. D'aprés cet article, quel est le principal inconvé-
nient du travail á la chaine pour les ouvriers ? - Tableaux des conjugaisons, p. í 11.
b. Comment les ouvriers expriment-ils leur ras-
le-bol?
c. Quelles sont les conséquences négatives de
ce ras-le-bol pour I'entreprise ?
d. A votre avis, par quels moyens peut-on inté-
resser les travailleurs á leur travail ?

ressources humaines'3
E=
F.
&
ffi ""' i- artEeíe suivan'i eŰffifrarí:€ s*rr=te;ű' ul:* emEr*B:rlse bp'*gB|áep'tg'"te'
Lisez cet article et relevez les principales difÍérences entre Semco et une entreprise traditionnelle.
Que pensez-vous des méthodes de Semco ? Sont-elles Íréquentes ? Vous paraissent-elles eÍÍicaces ?

DÉMOCRATIE AU TRAVAIL
II existe au Brésil, d Sőo Paolo, une entreprise trés particuliére. Elle s'appelle Semco et fabrique
toutes sortes de matériel d'équipement industriel. Mais ce n'est pas ce que fabrique Semco epi est inté-
ressant, Ce qui est intéressant, c'est comment on y travaille.

6 i vous visitez le siége social de


vous remarquerez
\l'entreprise,
\-fqu'il n'y a pas d'hótesse
d'accueil. < Nous n' aimons pas confier
d nos employés des táches inintéres-
santes explique Ricardo Semler,
,>,

le directeur généralde Semco.


Pour cette raison, il n'y a ni secré-
taire ni assistant. Chacun fait ses
propres photocopies, tape ses lettres,
compose ses numéros de télé-
phone et pépare son café. La hié'
rarchie est extrémement réduite'
Chez Semco, la tenue vesti-
mentaire n'a pas d'importance.
On vient au bureau en cravate
ou en jean. Chacun peut tra-
vailler á son aise. Manuel, le
directeur commercial, mange des
gáteaux toute la journée.
Le bureau du directeur
généralest au quatriÖme étage.
La porte est toujours grande conception des produits. Ils éli- un hőtel, il peut choísir un hőtel
ouverte. Si un salarié, n'importe sent leurs chefs d'équipe. de deux, trois, quatre ou cínq
quel salarié' a une question, La paperasse, les notes de étoiles. Il gére son budget
n'importe quelle question, il service,les réunions, tout cela est comme si c'était le sien. Chez
peut entrer et poser sa question. réduit le plus possible' Les pro- Semco, on fait confiance absolue
La transparence est totale. Par cédures de contrőle ont étésup- aux salariés.
exemple, tout le monde connait primées. Prenons le cas des voya-
les salaires de tout le monde. ges d'affaires. Quand un salarié
Dans les ateliers, les de Semco prend I'avion, il peut
ouvriers définissent eux-mémes voyager en premiére classe, en Source : Á contre-courant,
leurs objectifs de production. Ils classe affaires' ou en classe éco- fucardo Semler, Dunod
participent á l'amélioration de la nomique. Quand il descend dans

&.k
qÉp \ s*it toalt B'opp*sé *e s*mec. ÁppeÉea-E* funidlp!le'
Bat_ragiarez u:r*e *n'trep:r"És* **r

Écrivez un article d'environ 200 mots présentant l'organisation de travail de Midipile.


Commencez ainsi : " En entrant chez Midipile, vous devez d'abord VouS adresser á l'hötesse d'accueil... "

3. ressources humaines
REuNloN DE TRAVÁIL
o " Une réunion peut étre ineÍÍicace pour
plusieurs raisons. Par exemple :

- il fait un Íroid de canard dans la salle ;


LEe0n DU JoUR
- la réunion se tient trop tard.
a, Lisez la legon du jour.
b. lmaginez des raisons pour lesquelles une Commenr Rnlmffi ÜnE RÉUnlon
réunion peut étre inefficace. o Áu début de lo réunion:
- Roppeler l'obiet de lo réunion et [e temps
importi.
@ -.-@ Quatre employé(e)s donnent - Présenter l'ordre du iour (= suiets ö troiter,
leur avis sur les réunions qui se tiennent dans dons un cerloin ordre).
leur entreprise. Chacun évoque un ou plusieurs - Demonder d I'un des podiciponts de prendre
problémes. des notes. cette personne sero chorgée de
Lisez ci-dessous et/ou écoutez leur déclaration. rédigerle compte rendu. I
Dans chaque cas, que proposez-vous pour o Áu cours de lo réunion :

améliorer la situation ? Faites des propositions - Donnerlo poroleö chocun.


précises. A votre avis, qui est responsable de la - Veiller ö respec{er l'ordre du iour: ne vous
situation ? éloignezposdusuiet !
- Résoudre les conÍlits'
- Surueillerl'heure.
. A lo fin de lo réuníon:
- fuirelosynthése.
- Prévoir un suiet et une dote pour lo pro-
choineréunion.

Les lxoÉrlxls

Complétez avec aucun, certains, chacun,


d'alltres, nulle part, on, personne, quelque
chose, quelqu'un, quelgue part, rien.
VAtEilTlN plus sowent, Mma Savary, notre direc-
: * Le
1. était tous présents á la réunion,
trice, ne nous envole aucune infornation avant la méme Roger.
róunion, pas la moindre note de sewice. Quelquefois on 2. Pendant que Mme Savary Íaisait son dis-
ne saft mame pas pourquol on se réunit. * cours, il n'y avait bruit.
l 3. Quand elle a parlé du projet Cerise, il y a
cATl{ERlNE : :.]l .j.í]']il i!'Í]

'llril'
jir i i'jr :l\irt,r,':i ir,i;, ,1ia,. -
4'
que je n'ai pas bien compris.
ne dormait, méme pas Roger.
: ,,,i =;rt,
ij, .:: l
5. d'entre nous a pris la parole, sauf
absolument
Ro.ger, qui n'a dit.
ZOE: Notre directrice est atteinte de réunionite. EIle 6.A la Íin de la réunion, - étaient
contents, pas.
<

organise des réunions pour un oui et pour un non. Sou-


vent. on se retrouve á dix. alors qu'il y a seulement deux
7' a oublié ses gants.
personnes qui sont vraimenI concerné'es par Ie sujet. *
8. J'ai mis mes notes , mais je ne
les trouve
Voir page 101.
GUIU.AUME: * ll y a un vague
jamais respecIé.0n parle de chosas et d'autreg, da
ordre du jour, nais il n'est
-
trucs qui n'ont rien á voir avec l'objet de la réunion.
?arsonne n'écoute porsonnr et au bout du compta on
n'avance pas. >

.#,fu ressources humaines. 3


@... vou" assistez á une réunion.
Que dites-vous pour :

1. présenter le sujet de la réunion ? a. Excellente idée : nous pouvons...


2. exprimer votre accord ? b. Nous sommes ici pour parler de...
3. exprimer votre désaccord ? c. Que voulez-vous dire quand vous dites que...
4. donner des explications ? d. Je ne partage pas votre point de vue.
5. demander des explications ? e. Si vous le voulez bien, revenons á notre sujet.
6. mettre de I'ordre ? f. Je crois que nous avons fait le tour de la question
7. conclure ? g' Je voudrais ajouter un détail important.

@... cll"que année, les salariés de la société


Lauréade, un Íabricant de produits cosmé-
tiques, font un voyage touristique.
Ce voyage est Íinancéen bonne partie par le
comité d'entreprise'
l-an dernier, par exemple, tout le monde (ou
presque) est parti en Chine. Aujourd'hui, le
comité d'entreprise se réunit aÍin de choisir un
lieu de destination pour le voyage de cette
année. Quatre membres du comité assistent á
la réunion.

Jouez h ounTRt ,il !,r,'li

. L" classe est divisée en quatre groupes.


Chaque groupe représente un membre de la
réunion et regoit l'un des rÖles suivants:

Président(e) de Ia réunion : Consultez le


dossier 7, page 9'l .

Participant(e) Á : Consultez le dossier 'l 5,


page 93.
Participant(e) B : Consultez le dossier 7,
page 95. LeURÉeoE
Participant(e) C : Consultez le dossier 'l 6,
page 97. COMPTE RENDU
. Les membres de chaque groupe choisis- DE LA RÉUNIoN DU CoMITE
sent parmi eux celui qui jouera. lls l'aident á D'ENTREPRISE DU...
se préparer.
. Pendant la réunion, ceux qui ne jouent pas Présents : Mme...
assistent en tant qu'observateurs. Chacun
doit prendre des notes avec I'objectif de Le comité d'entreprise, présidé par..., s'est
rédiger un compte rendu. réuni le... dans ses locaux - 63' rue Voltaire,
93700 DRANCY.
M. (Mme)... rappelle que la réunion porte
sur le voyage de cette année, l'objectif étant
O \ A uaioe de vos notes et du document de choisir un...
ci-contre, rédigez un compte rendu de la Il (elle) demande ensuite á chaque partici-
réunion. Suivez les conseils de Lucas. pant de donner son point de vue.
Lucas: " Pour rédiger un compte rendu de M. (Mme)... propose...
réunion, résumez l'essentiel de ce qui a étédit M. (Mme)... souhaite...
en citant le nom des intervenants et en restant M. (Mme)... dit...
impartial (objectiÍ). N'inscrivez ni titre de civilité La discussion est longue et animée.
ni formule de salutation. "
M.(Mme)... donne son point de vue.
D'aprés lui (e11e)' ...
Les membres de la réunion retiennent á
l'unanimité la proposition de...
Drancy, Ie...

3. ressources humaine"
re,..
lq-
€ s' DRolTs DEs sALAnlÉs
o... Lisez la legon du jour, puis complétez
les phrases suivantes.
1. lJemployeur qui un salarié doit avoir un rr[on DU JouR
sérieux, c'est-á-dire sufÍisamment grave
pour justifier un
Ln nuprunr
2. En principe, I'employeur ne doit pas licencier le
DU CONTRRT DE TRRURIT
salarié du jour au lendemain : il doit lui accorder un
-. Le control de trovoil peut prendre Íin pour ou
ll doit aussi lui verser une _ de moins deux roisons:
licenciement. - le solorié démissionne;
3. Si le motiÍ n'est pas sérieux, l'employeur peut étre - l'employeur licencie le solorié'
En cos de licenciement, le solorié o générole-
en justice et á payer au salarié une
ment droit ö un préovis f€ altge indqnnité de
indemnité pour licenciement sans motiÍ sérieux. licenciement(sommed'orgent)-' ri,,':' :, i,r,>

-4. Dans le cas oü le- salarié décide lui-méme de En Fronce, un employeur doit ovoir un motif
réel, c'est_ö_dire exlstont (non inventé}, et
mettre Íin au de travail, c'est-á-dire s'il
sérieux pour licencier un solorié. Si le solorié
i| n'a droit á aucune indemnité'
estime qu'il est licencié sons motif sérieux, il
- peui poursuivre l'employeur en iusti€e. Le
tribunol peut condqmner l'employeur ö pqyer
@ ... En France, un licenciement doit une indemnité supplémentoire ou solorié qui
o étélicencié sons motif Éelet sérieux.
respecter une certaine procédure.
Voici les trois phases de cette procédure. Elles
sont dans le désordre. Mettez-les dans l'ordre.
l-employeur doit:
! avoir un entretien avec le salarié, pour l'inÍormer
qu'il envisage de le licencier ;

D notifier (annoncer) au salarié le licenciement par


lettre recommandée, en lui rappelant les motiÍs de
son licenciement;
! convoquer (inviter) le salarié á un entretien, par
lettre recommandée. Objet: Iicenciement

Mademoiselle,
@ Jessica travaille dans une agence de
.. A la suite de notre entretien du 18 avril, j'ai le
voyages. Aujourd'hui, elle a regu la lettre de regret de vous notifier votre licenciement.
I icenciement ci-contre.
Lisez cette lettre et répondez aux questions sui- Malgré nos lettres d'avertissement du 'l2 Íévrier
vantes. et du 3 mars derniers, vous continuez á porter
des vétements indécents et provocateurs pen-
a. A quelle date a pu étre écrite cette lettre ?
dant votre travail.
fl Le 3 mars
! Le 17 avril La présentation de cette lettre recommandée
! Le 20 avril Íixe le point de départ de votre délai de préavis
d'un mois.
b. Quel mois Jessica devrait_elle arréter de tra-
vailler ? Veuillez recevoir, Mademoiselle, nos salutations
! En avril distinguées.
! En mai /
! En juin /, f,iut'
L,, *-/
c. Quel est le motiÍ du licenciement ? ce motif orlAp-k
vous paraít-il sérieux ? "/""-,_=-
v AmélieGrimaud
d. D'aprés vous, qu'est-ce qu'un motiÍ sérieux Responsable du personnel
de licenciement ? Donnez des exemples.

#ilfu réssources humaines. 3


E&&-

@ ."" lmaginez que Vous soyez chargé de réglementer le droit de gréve dans votre pays.
Seriez-vous d'accord avec les propositions suivantes ? Pourquoi ?

. RÉGLEMENTATIoN DU DRoIT DE GREVE PnorBr DE Lor


Art. 1. Les salariés ont le droit de faire gröve.
Art. 2. Les revendications (demandes) des grévistes doivent concerner leur travail ]

elles ne doivent pas avoir de mobile politique.


Art. 3. Les salariés ont le droit de se mettre en gréve :
- immédiatement' sans préavis ;
- sans l'accord des syndicats :
- au moment qu'ils estiment le plus efficace.
Art. 4. on ne peut pas faire gröve seul, mais les grévistes n'ont pas besoin d'ótre la majorité des
salariés de l' entreprise.
Art. 5. Pendant la gröve, les grévistes ne regoivent pas de salaire.
Art. 6. Aprés la gröve, ils retrouvent leur emploi.

@ """ r"rti"le suivant raconte |e début d'une gréve. Cornplétez le texte.


Trouvez les mots manquants dans I'exercice 4.

Une semaine avant la féte de Noél'


Une famille n pére et ses deux fils tra-
le 17 décembre, tous trois se présen-
vaillent comme vendeurs chez
en gröve Colin-Maillard, un magasin de tent dans le bureau de Mme Girard, la
jouets situé á Rennes (France) et patronne.
employant 12 - < Nous voulons 300 % d'augmenta-
tion de '-' >, demande le pére.
- ( 300 % ? lmpossible I Je ne peux
':,#ro''' pas satisfaire une
répond la patronne, effrayée'
pareille >,

_ < Dans ce cas' on se en gréve

\ sur-le-champ
du tac au tac.
>, réplique l'un des fréres,

'-- -- --* a commencé,


C'est ainsi que la
immédiatement. sans le moindre
La représentante du
- ______-_'

n'était méme pas au courant.


Mme Girard était furieuse. Elle a
menacé les trois de licencie-
--- a décidéde
ment. Mais' prudente, elle
consulter d'abord un avocat.

@ "-" lmaginez que vous soyez I'avocat(e) de


Mme Girard. " Y a-t-il un moyen de licencier ces
trois vendeurs ? ", vous demande Mme Girard.
Ln ronunrroN DU suBJoNcrtF
Sachant qu'en droit Íranqais toutes les affirmations
de l'exercice 4 sont vraies, que lui répondez- Mettez les verbes entre parenthéses au
vous ? subjonctif présent.
lmaginez que Vous (étre) le patron,
que les salariés (étre)--= mécontents,
qu'ils (Íaire) gréve, que vous les
(poursuivre) en justice, que vous
(perdre) votre procÖs.
* Voir page 107.

3. ressources humaine" Ítffii


BILAN DE COMPETENCES 1."" gtr:
A. Lire

o ... Lisez cette lettre. Puis retrouvez l'ordre des idées qu'Ayako Gonzalez a retenues
et quisont mentionnées ci-dessous dans le désordre.

AYAKOGONZALEZ
82, avenue du Parc
92400 CouruBvorp
0L 47 88 79 38
ayazalá@wanadoo.fr
Mme Géraldine Duprnx
Responsable des recrutements
B.rNeup Azun
45, boulevard Haussmann
75009 Pe,nrs
Courbevoie, le 5 février 2010

Objet : poste d'analyste financier

Madame,

Permettez-moi de vous présenter ma candidatule pour le poste


d'analyste financier que vous proposez dans votre annonce parue dans
Ie Journal des affaires dl2 février dernier.

}e suis titulaire d'un MBA de l'Écolenationale des ponts et chaussées,


á Paris.
Comme l'indique mon CV ci-joint, j'ai acquis six années d'expé-
rience professionnelle comme analyste pour la banque Zuki.
|e parle couramment japonais, anglais et frangais. J'ai voyagé dans
une vin5aine de pays. |e rn adapte fucilement á des cultures différentes.
|e suis trés motivée et préte á investir toute Ínon énergie et mes
connaissances afin de contribuer au développement international de
votre entreprise.
|e crois avoir l'expérience et les qualifications requises.
Je me tiens á votre entiére disposition pouf vous rencontrer afin de
vous Permettre de mieux évaluer rrta candidature.
Cordialement,

e{^"Y
Ayako GoxzeLnz
PJ:1 CV

Dans quelordre ?
D Ayako Gonzalez insiste sur ses gualités personnelles.
! Elle fait part de ses diplömes"
tll Elle demande le Poste
D Elle donne des indÍ,catioírssur son expérience proÍessionnelle!
! Elle Íait réÍérence,ál'offre d'emploi de la banque Azur'
! Elle propose une éVentuelle rencontre'
! Elle précise qu"un curriculum vitae est joint'

ressources humaines'3
ilD
),===.Effi-Fffiffiffiffiffiffiffi
@ --.l-"" messages suivants proviennent du service du personneI de Ia sociétéFerrabille'
Ils ont tous étéécrits le méme jour.
Lisez-les, puis dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses. Si les messages ne donnent
pas suffisamment d'inÍormations pour répondre " Vrai " ou ( Faux ", choisissez " Non précisé".

Fnnnlrnrr SA tp \i
ll:bkqeB@iM €
';éÍ/# €{
ck Bb4
?" rfu& d: wfuB
&tr

&
Service du personnel
De : tlulie Faucon
Note de service
Á: Mme et MM. les responsables de service
objet 3 congés annuels
objet: Déjeuner du personnel
A partir du 1"' juin prochain, la vente de tickets Chére (cher) collö$ue,
restaurant aura lieu le lundi de 1 1 heures á tle vous prie de bien vouloir me faire connaítre pour le 50 mai
au plus tard les veux du personnel de votre service.
I2 heures au secrétariat du personnel (bureau
.Iulie Faucon
de Carolíne Marchand). Service du personnel
Caroline Marchand
09105120ro Service du personnel
:k \i
lforfueMBW
l*. Í.&s ?
é' $ts
ah'*
rd fuil*
bb
ti
wk
i*í
Mk

Fp.nnnnnrn SA De : Caroline
Á:Arthur
Service du personnel
Ilate : I mai e010 9:46
Vannes, le 9 mai 2010 objet : réunion d'aujourd'hui
Destinataires :

Personnels des ateliers futhur,


Je dois m'absenteP cet aprés-midi et je rte pourrai pas
assister á la réunion. Est-ce que tu y seras ?
Scie électrique:
Caroline
port de gants obligatoire

Un ouwier de l'atelier 3 s'est blessé hier en utili- !tot*@bBBM.


{+"+{'a
,F+ \ |$ rrt1l& oí é btut
cr-* $br rytu eil
]$í
e
sant la scie électrique.
De ! Arthur
Il est rappelé que le port de gants de protection
A: Caroline
est obligatoire pour toute utilisation de la scie
électrique. Les chefs d'atelier sont priés de faire Oui, pourquoi ?
respecter scrupuleusement cette prescription.
La présente note sera affichée dans tous les
ateliers. Elle sera également diffusée aux chefs
d'atelier qui devront la retourner signée au ser-
De: Caroline
vice du personnel.
Á:Árttrur
La Directrice du personnel
Pour te demander un petit servÍce' Au début de l'année,
j'avais demandé un photocopieur pour le premier éta€e'
Depuis, pas de nouvelle. Peux-tu faire de nouveau cette
demande de ma part ?
Iulie Faucon

Non
Aujourd'hui 9 mai, chez Ferrabille : Vrai Faux
précisé

1. On peut acheter des tickets restaurants le lundi. ! ! tr


2. lly a trois ateliers. ! ! !
3- des gants pour utiliser la scie électrique.
ll Íaut porter ! ! !
4. Les dates de congé du personnel sont Íixées. D ! !
5. ll y aura une réunion cet aprés-midi. ! ! D
6. lJobjet de la réunion porle sur le matériel de bureau. ! ! D

3. ressources humaines
B. w Écouter
o... uennifer Poulain dirige l'entreprise Meyer, un Íabricant de Íiltres á eau.
a. Lisez I'article suivant.
b. Écoutez JenniÍer Poulain parler de son travail et complétez l'article'

Les décideurs

Jennifer Poulain á la töte de Meyer


Jnnurnn Pouanv, direcrice I' environnement change prise. Pour bien travailler,
généralede Meyer, est trés vite. Il faut étre pense-t-elle, les gens doi-
d'origine. Elle vent bien s'entendre et ils
dirige I'entreprise Meyer Une auüe partie de son tra- doivent Elle se
depuis ans. vail est de prévoir les évo_ sent trés proche du person-
Meyer emploie environ lutions et de prendre les nel. Chez Meyer, l'organi-
salariés en grandes décisions, en choi- -.
sation est trés
France et en sissant la bonne il yapeude-.
Jennifer Poulain commence Elle refuse de passer son Mais tout le monde vouvoie
)r travailler vers temps á se bathe contre les -,
Jennifer Poulain. D'aprös
heures. -. au
En arrivant -.
difficultés quotidiennes ou elle, futoyer ou vouvoyer ne
bureau, elle commence par e I'enheprise au veut pas dire grand-chose.
pÉpmerles - est de faire ses quotidien. on peut trös bien tutoyer
joumée. Elle assiste généra- équipes, de faire avancel Jennifer Poulain attache son et entrete-
lement á ou les projets. D'aprés elle, il -
beaucoup d'importance nir avec lui des relations
-dela
Éunionspmjour. -
est important de aux relations et conflictuelles.
Elle considöre que son röle rapidement paÍce que á l'intérieur de son entre_ - t
-
-

@ ...Cinq personnes donnent Ieur opinion


sur différents sujets concernant le travail.
a. Lisez les textes suivants.
b. Écoutez et complétez ces textes.
1. Mme A. pense qu'il Íaudrait interdire les
dans les services parce qu'il y a
d'autres de résoudre les
2. D'aprés M. B., les ne respectent pas
leurs Quand il n'en ont-.plus besoin, ils
--.
s'en débarrassent.
3. Mme C. dit que la plupart des sont une
perte de temps et qu'elles n'aboutissent générale-
ment á aucune
-
4. Pour M. D., un bon manager est un manager
Selon lui, il doit toujours y avoir un cheÍ
pour donner des et des pour obéir.
5. Mme E. ne trouve pas normal qu'il y ait si peu
de - -
managers. Elle rappelle que les postes
de sont quasiment tous par des
hommes.

-
ressourtes humaines.3
c. \ Écrire
I-article suivant étépublié dans un journal économique' li relate la conférence d'un expeÍt en
a
íessources humaines, le professeur Giraud.
Lisez cet article. lmaginez ensuite que Vous ayez assisté á cette conférence. Vous devez rédiger un
compte rendu á l'attention de votre patron'
Faites un résumé SUr ce qui s'est passé. Soyez aussi breÍ que possible' car le patron n'aime pas
perdre son temps. Écrivez au maximum 'l O0 mots.

CounnENT cÉnBn SoN TEMPS EFFICACEMENT


Le professeur Giraud s'adresse d des cadres expérimentés,désireux de perfectionner leur sayoir-
faire professionnel. Théme de sa derniére conférence deyant une quarantaine de cailres de la société
Lauréade : < La gestion efficace ile son temps >. Compte rendu.

J e professeur Giraud arrive


Luu.. une petite valise, de
laquelle il sort un grand pot de
verre, qu'il pose devant lui. Puis il
sort de gros cailloux, de la taille vraiment, on peut y
d'une balle de tennis, qu il place, ajouter plus de rendez-
un par un, dans le grand pot de volrs >>
> commente-elle.
verre. Il remplit le pot jusqu á ras < Mauvaise réponse >,
bord. n Ce pot est-il plein ? > répond le profes-
demande-t-il. La réponse est seur. ( La yérité,
unanime :o Oui, le pot est plcin, dit-il, c'est qu'il
réponden 1 en chcur les stagiaires. :1.t;:\: faut mettre les gros
Alors, le professeur sort de la cailloux en premier
valise un sac rempli de gravier et dans le pot, sinon on
il verse ce gravier sur les gros demande ne pourra jamais
faire tous les
cailloux. Le gravier s'infiltre si le pot est plein. Sans hésiter' entrer. > Silence dans la salle.
entre les cailloux jusqu'au fond les stagiaires répondent que non. Le professeur interroge Quels ; <

du pot. < Ce pot est-il plein ? > < Bonne réponse / > répond le sont les gros cailloux dans
demande le professeur. Cette professeur. Et comme on peut votre vie ? Votre santé ? Votre
fois-ci, une stagiaire répond s'y attendre, il prend un pichet
famille ? Vos ami(e)s ? Appren-
que non, probablement pas. d'eau et remplit le pot jusqu'á dre ? Défendre une cause ?
< Bonne réponse / > répond le ras bord. Quelle vériténous
" La bourse? Ou... tout autre
professeur. démontre cette expérience ? > chose ?> Profond silence.
Puis il sort de la valise un sac demande-t-il alors. Une sta- Alors, le professeur Giraud
de sable. Il verse le sable dans giaire, toujours la méme, prend range son matériel, salue
le pot. Le sable remplit les la parole : << Cela démontre que I'auditoire et quitte la salle.
espaces entre les gros cailloux méme quand on croit que notre
et le gravier. Le professeur agenda est rempli, si on le veut M.P.

D. Panler
Jouu n rtux
A et B parlent du style de management de
Jacques Fayette, un dirigeant d'entreprise.
: Personne A: Consultez le dossier 8. page 92.
Personne B: Consultez le dossier 8. page 96.

3. ressources humaine"