Vous êtes sur la page 1sur 20

Assurez en entretien

Assurez en Entretien

Sommaire

 Introduction générale: l’entretien: quels enjeux, quels risques à ne pas


s’y préparer et à improviser?
 1. Un entretien: à quoi ca sert?
 1.a. Pour les deux protagonistes
 1.b. Les différents types d’entretien
 1.c. Déroulement d’un entretien

 2. Avant l’entretien: de la préparation, de l’entrainement.


 2.a. La logistique – Le look
 2.b. Etre percutant: savoir se présenter, savoir répondre aux questions
 Parce que c’est Vous, l’entreprise que je choisis

 Parce que c’est Moi, le bon candidat pour ce poste


 Le déroulement de l’entretien: le jeux des questions réponses
 2.c. Collecter des infos pour faire votre choix

3. Pendant l’entretien, maitrise et séduction: aiguisez vos outils!


 3.a. Communication non verbale: les gestes qui comptent et ceux rédhibitoires
 3.b. L’écoute active ou comment intéresser votre interlocuteur et argumenter
 3.c. La maîtrise de soi: rester à sa place, ne pas se relâcher!
Assurez en Entretien

Sommaire

 4. Après l’entretien: Remerciez, Restez en lien, Rebondissez!


 4.a. Remercier: quand, comment, pourquoi?
 4.b. Suivre vos candidatures
 4.c. Tirer les enseignements : une erreur faite deux fois n’est plus une erreur
mais un choix!
Assurez en Entretien
Introduction générale: Chronique d’un entretien saccagé…
Le moment tant attendu est enfin arrivé. Après un envoi massif de CV, un nombre incalculable de relances
téléphoniques, après votre marathon aux salons professionnels, vous venez de décrocher un entretien !
Bravo ! Vous êtes enthousiaste… vous allez enfin pouvoir montrer à un recruteur que vous êtes compétent,
passionné et que ce poste est fait pour vous…
Le jour J arrive …
Alors que vous deviez juste rencontrer un professionnel de votre secteur, vous voilà accueilli par une
secrétaire pour passer un test de personnalité puis la matinée se poursuit et vous vous retrouvez face trois
interlocuteurs :
- un professionnel de votre secteur
- un responsable RH
- une troisième personne dont vous n’avez toujours pas compris le rôle !!!

Ensemble, ils sont réunis pour évaluer votre capacité à occuper le poste.
L’entretien ne ressemble pas à ce que vous imaginiez: on ne vous demande pas de vous exprimer sur
votre parcours professionnel et vos potentielles nouvelles fonctions… Non, on vous demande de parler de
vos qualités, de vos défauts, de vos motivations pour le poste et ultime épreuve de vous présenter en 3
minutes (euh… comment dire… résumer 15 ans de carrière en 3 minutes ca va être juste!)

Et là tout s’emballe : vous réalisez que :


Vous ne vous êtes ni préparé(e), ni entraîné(e)
Vous n’avez pas mis la tenue idéale
Vous ne savez pas répondre à toutes les questions que l’on vous pose
Votre avez oublié d’éteindre votre téléphone qui se met à sonner
Votre voix qui d’habitude est claire se révèle ce matin inaudible …

Vos trois professionnels ont bien essayé de vous mettre à l’aise mais vous n’avez pas réussi à reprendre
vos esprits, difficile me direz vous lorsque l’on commence à suer à grosses gouttes et qu’on a la gorge
asséchée par le stress…

L’épreuve vient enfin de se terminer, vous êtes lessivé, fatigué et déçu…


Si seulement vous vous étiez préparé… vous auriez pu démontrer toutes vos qualités et compétences,
vous auriez pu montrer la maîtrise dont vous êtes capable, l’esprit d’équipe qui vous caractérise. Vous
auriez réussi à être à l’écoute, à répondre avec pertinence aux questions qui vous étaient posées…

Vous êtes en train de réaliser que vous n’avez pas pensé à poser toutes ces questions si utiles à votre
décision : le type de contrat, les perspectives d’évolution, le niveau de salaire et les déplacements. Vous y
avez pensé aux déplacements ?!...

Vous reprenez le dessus et jurez que jamais au grand jamais on ne vous y reprendra… vous vous
présenterez désormais armé jusqu’aux dents de tous les outils, trucs et astuces nécessaires pour réussir
cette étape fondamentale du recrutement.

Alors c’est parti à vous de jouer!


Assurer en entretien
1. Un entretien: à quoi ça sert ?
Un recrutement , une pyramide à trois étages

Vous Poste Le recruteur


Suis-je fait pour ce poste ? Ce candidat est-il fait pour
Equipe, notre entreprise ?
manager

Entreprise

Les équipes
Pourrons-nous travailler ensemble?

1.a. Pour les deux protagonistes

Espace décisionnel
L’entretien de recrutement permet au candidat comme au recruteur de vérifier et décider si une
collaboration professionnelle est possible .

Espace de libre échange


Un entretien est une rencontre entre deux ou plusieurs individus sur un pied d’égalité : chacun est
libre de ses choix , capable de prendre des décisions. La responsabilité et le pouvoir sont partagés
par les protagonistes .

Rencontre entre deux personnes


La subjectivité ne peut être écartée et la séduction fait partie du jeu

1.a.a. Pour vous


Vous allez vérifier que ce poste/cette équipe/cette entreprise peuvent vous permettre d’être dans
votre zone de confort. Si tel est le cas, vous vous sentirez à l’aise, vous saurez utilisez vos atouts/vos
compétences pour faire votre travail: vous serez en situation de succès.
Vous vous connaissez, il s’agit de savoir si :
• Vous êtes capable de tenir ce poste (compétences et personnalité)
• Le poste répond à vos motivations
• Les conditions de travail vous conviennent : salaire, horaires, déplacements…
• Les valeurs et les perspectives d’évolution correspondent à vos attentes

1.a.b. Pour le recruteur


L’entretien est un temps privilégié qui lui permet de vous découvrir et de vérifier que :
• Vous avez les compétences requises pour assurer le poste
• Vous êtes capable de travailler avec celui/celle qui sera votre responsable
• Vos valeurs sont en cohérence avec celle de l’entreprise
L’entretien va également permettre au recruteur d’évaluer votre motivation et de mesurer votre
potentiel.
Assurer en entretien

 1.b. Les différents types d’entretien

L’entretien de recrutement peut prendre plusieurs formes en fonction de ce que le recruteur cherche à
valider. Dans tous les cas, un entretien comprend une part importante de DISCUSSION sur vos
MOTIVATIONS, vos COMPETENCES et vos QUALITES et SAVOIRS ETRE.

• Seul face à un recruteur seul   


La personne que vous rencontrez est soit, un responsable recrutement, votre futur hiérarchique ou un
consultant de cabinet. L’entretien dure généralement une heure. Il peut s’agir d’une première étape de
recrutement.

• Seul face à un groupe de recruteurs     


Plusieurs personnes sont réunies pour mener l’entretien. Il s’agit d’un responsable recrutement
accompagné du hiérarchique et d’un expert (sur votre métier ou sur un métier connexe avec lequel
vous aurez à faire) ou du N+2. Ils cherchent à pouvoir prendre une décision collégiale sur la base d’un
entretien commun.
Attention - Regarder chaque interlocuteur et adresser vous à tout le monde
- Noter en début d’entretien le nom et la fonction de chacun de vos interlocuteurs
- Faites des réponses adaptées selon les fonctions ou rôle de chaque interlocuteur

• Seul face à des recruteurs en chaîne :   1) 2)  3)


Vous allez rencontrer sur une journée ou une demi-journée plusieurs personnes.
Chaque entretien peut durer 1 heure et vous permettre de rencontrer toute une chaîne de personne
concernée par votre embauche éventuelle.
Ce processus de recrutement cherche à collecter l’avis de différentes personnes sur votre candidature
sans qu’ils puissent s’influencer.
Attention - ne pas montrer de signes de fatigue ou de lassitude
- à écouter et à adapter vos réponses à vos différents interlocuteurs

• En groupe face à un jury          


Les candidats vont être sélectionnés sur la base des comportements observés au sein du groupe. Ce
type d’entretien est moins répandu aujourd’hui mais reste utilisé lors du recrutement de commerciaux,
de plateformes d’appel…

Pour compléter votre entretien vous pourrez être amené à passer des tests :

- Inventaire de personnalité : les plus fréquents, pour identifier vos tendances comportementales
- Tests d’intelligence au sens du Quotient Intellectuel (QI).
- Tests d’aptitudes pour vérifier vos compétences techniques (test de mise en situation).
- Test de Leadership et de Management pour évaluer votre potentiel de manager ou de dirigeant
- Test de Communication pour analyser votre profil et vos capacités de communication
- Test cognitifs pour identifier votre potentiel cérébral ( mémoire- compréhension – attention - visuo-
spatial – fonctions exécutives....)
Assurer en entretien

 1.c. Le déroulement d’un entretien

Un entretien se divise en six phases distinctes :

• Etape 1 : L’accueil commence lorsque vous entrez dans l’entreprise et se termine lorsque le recruteur
commence l’entrevue. Soyez attentif à votre image : le regard franc, la poignée de main ferme, la
démarche assurée. Vous êtes avenant souriant, courtois. C’est à ce moment là que le recruteur vous
présente le déroulé de l’entretien.
 Le recruteur cherchera souvent à vous mettre à l’aise pour faire tomber la pression et vous permettre
de donner le meilleur de vous-même. Cela lui permettra de mieux vous cerner.

Attention : votre « prestation » commence dès que vous entrez dans l’entreprise. La personne qui vous
accueille (secrétaire ou assistante) est importante : c’est elle qui, de tous, aura la première impression
sur vous et la communiquera au recruteur lorsqu’elle vous annoncera…

• Etape 2 : Votre présentation, la règle d’or : jamais plus de 3 minutes ! Votre interlocuteur a votre CV
sous les yeux et si tout va bien, il l’a lu ! Vous chercherez donc à lui faire une présentation synthétique de
votre parcours pour en faire ressortir la logique et la cohérence en lien avec le poste et/ou le secteur
d’activité .

• Etape 3 : La présentation de sa structure et du poste : c’est le temps que le recruteur prend pour vous
présenter son entreprise, le poste pour lequel il vous reçoit et vous donne toutes les informations qui lui
semblent importantes.
Les étapes 2 et 3 peuvent être inversées.

• Etape 4 : Les questions posées par votre interlocuteur : c’est la partie majeure de l’entretien. Le
recruteur cherche à vérifier si vous êtes la bonne personne pour le poste/ l’équipe/ l’entreprise. C’est là
que vous allez pouvoir démontrer vos compétences, prouver vos qualités et expliciter votre parcours.
 Une règle d’or : tout ce qui est annoncé est prouvé.
 Découvrez les questions les plus posées en vous entrainant sur notre simulateur d’entretien.

• Etape 5 : Vos questions : c’est une partie cruciale qui :


• 1) vous permet de collecter toutes les informations qui vous manquent pour prendre votre décision
• 2) prouvera au recruteur votre intérêt pour son entreprise et le poste
C’est un facteur de différenciation vis-à-vis des autres candidats.
Ces questions peuvent porter sur le poste, votre équipe, le nombre de personnes que vous aurez à
manager, les projets futurs de l’entreprise, votre responsable hiérarchique, le positionnement
concurrentiel de l’entreprise…
 Il se peut que le recruteur vous ait fourni toutes les informations dont vous aviez besoin. Malgré tout,
ayez toujours 1 ou 2 questions d’ordre plus général à poser. Par exemple, comment va se dérouler la
suite du processus de recrutement.

• Etape 6 : La conclusion : il s’agit de remercier votre interlocuteur pour sa disponibilité, de s’accorder sur
la suite des événements
 Attention cette étape ne prend fin que lorsque vous aurez quitté le site de l’entreprise. Pas de relâche !
Assurer en entretien
2. Avant l’entretien: de la préparation, de l’entraînement
 2.a. La Logistique – Le Look

La Logistique : il faut juste l’anticiper ! Savoir y aller – Arriver à l’heure – Avoir ses documents

 Etudier comment vous rendre à votre entretien :


GPS, trajet en bus ou en vélo tout est bon, il faut juste vérifier qu’aucun incident ne vienne perturber
votre arrivée à l’heure.
Attention : la solution envisagée doit vous permettre d’arriver frais et dispo à bon port… vous pouvez
aller repérer les lieux quelques jours auparavant pour être plus à l’aise le jour J.

 Arriver à l’heure : soit 5 minutes en avance maxi

 Avoir vos documents : à minima vous vous présentez avec :


Votre pièce d’identité (parfois nécessaire)
Plusieurs CV et lettres de motivation au cas où votre entretien se déroulerait avec plusieurs personnes.
Vérifiez toujours que vous venez avec le même CV et la même lettre que ceux envoyés lors de votre
candidature
De quoi écrire et prendre des notes
Un agenda pour noter une futur rendez vous et vérifier votre disponibilité

 Avoir le nom de la personne à rencontrer.

Le Look : la tête de l’emploi?

Comment faire bonne impression ? Le premier contact visuel est si important… vous le savez, l’habillement, la
coiffure, le parfum, les bijoux, sont des signes de distinctions sociales, de hiérarchie, de pouvoir… alors
apprenons à jouer avec tout ces éléments pour rester dans la course.

Les 3P sont les maitres mots de votre look : PROFESSIONNEL, PROPRE et PERSONNEL.

Vous connaissez votre secteur et ses pratiques, adoptez une tenue qui montre que vous êtes raccord avec
votre métier. Mais le professionnalisme se voit aussi dans le soin apporté à votre allure et aux détails : les
vêtements sont soignés , les chaussures cirées, gourmettes et bijoux volumineux sont rangés au placard.
D’une certaine manière, il doit être clair pour votre interlocuteur que vous avez fait un effort particulier.

Votre interlocuteur va peut être recevoir 10 personnes aujourd’hui alors épargnez-lui :

• Un parfum entêtant, les odeurs de transpiration, la tâche sur le pantalon, le vernis écaillé …. En deux
mots… Etre propre et soigné .

• Aidez-le à se souvenir agréablement de vous : votre style est discret, naturel mais aussi personnel.
Cela lui permettra de garder votre entretien en mémoire. On oublie tout ce qui pourrait de près ou de
loin faire extravagant tout en restant fidèle à soi même. Trouver le moyen de combiner image
professionnelle et personnalité.
Assurer en entretien

 2.b. Etre percutant: savoir se présenter, savoir répondre aux questions

Vous vous imaginez la scène : vous êtes maintenant assis (après qu’on vous l’ai proposé…) face à votre/vos
interlocuteurs et la discussion commence.

• Le déroulement de l’entretien: le jeu des questions réponses

Le recruteur cherche à savoir si vous êtes fait pour le poste et pour l’entreprise. Pour cela, il a besoin de
vous connaître et de comprendre qui vous êtes. Il va donc vous poser trois séries de questions :

1. Une question fondamentale : Présentez vous en quelques minutes (comprendre : pas plus de 3!). C’est
votre 2ème occasion de faire bonne impression et de consolider votre confiance en vous.

2. Une question déterminante : Pourquoi avoir candidaté? En filagramme , quelles sont vos motivations
? Ce sujet mérite un développement que vous trouverez ci-dessous

1. Des questions multiples pour vérifier votre adéquation avec le poste et l’entreprise.
Vous devez ainsi vous préparez à ces questions qui, pour une majorité d’entre elles, peuvent être prévues
à l’avance.

• Parce que c’est Moi, le bon candidat pour ce poste

Parlez-moi de vous : la Présentation en 3 minutes


Voici la 1ère question qui vous sera posée: Parlez moi de vous/Pouvez-vous me présenter votre parcours?

• Vous allez adapter votre présentation en fonction du poste et de l’entreprise pour lesquels vous
postulez.
• La présentation en 3 minutes est un exercice oral.
• On s’entraîne, encore et encore… devant son miroir, des amis/famille, une caméra
• On l’écrit, on l’apprend par cœur et on la répète comme au théâtre !

Durée : 2 à 3 minutes !

Objectif : présenter votre parcours, sa logique, sa cohérence et la raison de votre candidature

Attitude générale : vous êtes une version POSITIVE, CONCISE, et STRUCTUREE de vous même
Assurer en entretien

Contenu et Structuration : c’est ce qui rend votre parcours lisible et percutant.

• Nom, prénom, profession, secteur

• Présentation de votre parcours


Il s’agit d’analyser votre parcours et d’identifier les 2 ou 3 étapes principales de votre carrière
présentées de manière chronologique. Une phrase par expérience.

Chaque étape est liée à celle d’après par une explication rationnelle qui présente VOTRE
cohérence.

Ces étapes peuvent être des entreprises différentes, des évolutions de métiers, des lieux
différents des secteurs ou des métiers différents.

• Vos atouts : à l’issue de ces différentes expériences, quels sont vos atouts . qu’est ce qui vous
rend UNIQUE

• Votre projet.
Pourquoi vous êtes intéressé par ce poste/cette entreprise ? C’est par cela que vous concluez
votre présentation en 3 minutes.

• Vos atouts : à l’issue de ces différentes expériences, quels sont vos atouts . qu’est ce qui vous
rend UNIQUE

• Clôturer : Rendre la parole à son interlocuteur.

Entraînez-vous car :

 On ne récite pas son CV


 On utilise un vocabulaire spécifique qui montre que vous avez fait des choix positifs
(j’ai décidé, j’ai choisi, je me suis orienté)
Assurer en entretien

•Parce que c’est Vous, l’entreprise que je choisis

Suite à cette présentation, le dialogue est engagé et le recruteur va vous poser des questions pour mieux
vous connaître. Il est important de retenir quelques principes de base :

1. Chaque réponse formulée montre que vous êtes constructif.


2. Tout ce que vous énoncez est argumenté par un exemple.
3. Vous devez pouvoir justifier positivement des différents tournants pris (ou pas) dans votre parcours :
La vérité, rien que la vérité ! vous pouvez embellir mais mentir jamais !
4. Vous savez expliquer vos succès et vos échecs.
5. Vous ne dîtes jamais du mal d’un ancien collègue, hiérarchique, ou entreprise. …

A la question « Pourquoi avez-vous postulé chez nous ? »,


Découvrez les réponses à ne jamais formuler:
« Parce que vous avez mis une annonce et que c’est mon métier » lui répond l’un
« Parce que mon école m’a dit que vous recrutiez » renchérit un autre
« Parce que vous êtes près de chez moi et que ce serait pratique» lui rétorque un troisième…

Toutes ces réponses spontanées, même si elles sont peut être honnêtes, desservent le candidat et le font,
tout simplement, passer pour un naïf ou une personne dépourvue d’envie de travailler !
Assurer en entretien

•Parce que c’est Vous, l’entreprise que je choisis (suite)

Nous allons vous donner les moyens de savoir POURQUOI vous avez postulé !

Pour pouvoir répondre aux questions de votre interlocuteur, vous allez vous renseigner sérieusement sur :
1. L’entreprise pour laquelle vous candidatez : il s’agit de comprendre :
son secteur d’activité, ses produits et services, sa taille, ses implantations, son histoire (les
grandes étapes de sa croissance et de ses difficultés), ses valeurs, sa structuration et son actualité
(lancement de projet, participation à des grands chantiers, …)

2. Le poste pour lequel vous postulez : compétences, expériences et expertises attendues

Votre candidature est ainsi rendue UNIQUE. Vous allez le prouver en vous préparant en amont de
l’entretien pour :
• Adapter votre présentation en 3 minutes
• Réfléchir à votre envie de travailler pour cette entreprise
• Prouver votre motivation : s’être renseigné c’est montrer que vous n’êtes pas là par hasard, c’est
montrer que vous êtes déjà impliqué dans votre future entreprise
• Anticiper vos réponses aux questions qui vous seront posées
• Lister vos questions

Où trouver ces informations ? lecture du site internet, réseau personnel, recherche internet…
Assurer en entretien

 2.c. Collecter des infos pour faire votre choix

Et vous ? comment allez-vous prendre votre décision ? Cette entreprise est-elle faite pour vous ?
Ce poste vous permettra-t-il de vous épanouir ? Vous apportera-t-il un salaire suffisant ? Toutes
ces questions sont légitimes et importantes pour faire le bon choix et vous retrouver en
situation de réussite.

Vous allez donc lister toutes les questions auxquelles vous avez besoin de réponses pour faire un
choix éclairé. Les questions que vous poserez vous permettront aussi de montrer votre
motivation

Il est donc important d’avoir à l’esprit les éléments suivants :


Sur le poste
Il s’agit de cerner précisément le périmètre et le contenu du poste. Vous devez avoir toutes les
informations pour pouvoir décider.

Sur les perspectives d’évolution


Vous savez où vous aimeriez être dans 5 ans? le poste actuel peut-il participer à la construction
de cet avenir ? C’est à cette question centrale que vous souhaitez répondre pour ne pas être
frustré quand l’évolution attendue ne pointera pas le bout de son nez.

Sur la personne qui tiendra le poste


Vous vous connaissez. Vous voulez donc vous assurer que la personne recherchée correspond à
votre parcours et votre personnalité. Quelles qualités sont attendues par l’entreprise ?

Sur l’entreprise
L’objectif est de vérifier que l’état d’esprit, la culture d’entreprise correspondent à vos valeurs et
à votre mode de fonctionnement.
Assurer en entretien
3. Pendant l’entretien, maitrise et séduction: aiguisez vos outils!
 3.a. Communication non verbale: les gestes qui comptent et ceux rédhibitoires

Info ou Intox : Le langage du corps représente la plus grande partie de ce que nous communiquons ?

Voyons ensemble comment est perçu chaque partie de notre message:


7% ce que je dis
38% le ton de ma voix, la manière de le dire
55% le langage du corps

« Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire bonne impression » David Swanson
Une 1ère impression positive permet d’entamer l’entretien avec une longueur d’avance
Une 1ère impression négative doit se rattraper tout le long de l’entretien

Ce sont nos attitudes corporelles qui comptent le plus et c’est pourtant sur elles que nous avons le moins
d’influence… alors un conseil : on travaille sa posture et sa gestuelle dès aujourd’hui pour que cela
devienne naturel et pour être prêt le jour J !

Les 4 premières minutes


Elles donnent au recruteur 80% de l’image qu’il aura de vous. Votre look et votre arrivée à l’heure donnent
une bonne impression mais attention, une tenue impeccable, si elle est nécessaire, ne contrebalancera
jamais un visage fermé ou une voix mal posée et non maîtrisée…

Les 4 premiers pas : On travaille sa Démarche et sa Posture Assise


• Entrée décidée mais calme
• Démarche assurée . Ne pas traîner les pieds, ni marcher au pas de course
• Posture naturelle en évitant les bras croisés ou une attitude avachie

Les 4 premiers mots : On travaille sa Voix


• Courtois et Poli
• Audible
• Sympathique (Merci de me recevoir)

Les 4 premiers gestes : on travaille son Ouverture Corporelle à l’Autre


• Sourire
• Regard franc et direct
• Poignée de main à l’initiative du recruteur : réponse ferme mais pas dure
• S’asseoir sur invitation. Posture stable, ni avachie, ni craintive

Pendant l’entretien
• Sourire. Regarder le ou les interlocuteurs, s’asseoir droit, au fond de sa chaise
• Parler à voix audible, calme et sans précipitation
• Posture bras et jambes décroisés (signe de confiance, sérénité et d’ouverture)
• Pas de gestes/mots parasites : se toucher les cheveux, jouer avec son stylo…
Assurer en entretien

 3.b. L’écoute active ou comment intéresser votre interlocuteur et argumenter

Combien de fois un recruteur se dit-il en sortant d’un entretien : « Ce candidat est complètement passé
à côté de notre rencontre : il ne m’a posé aucune question, n’a rebondi sur aucun des éléments que je
lui ai donné et a répondu à côté … C’est dommage car je ne sais finalement pas qui je viens de
rencontrer et ne peut prendre de risque »

Et combien de fois les candidats sont-ils ressortis d’entrevues, persuadés d’avoir marqué des points car
ils avaient dit tout ce qu’ils avaient imaginé dire sans se rendre compte qu’ils n’avaient pas laisser la
place à une vraie relation de se créer.

Alors n’oubliez pas qu’un recruteur qui n’a pas été écouté ne prendra JAMAIS le risque de vous
embaucher et ce pour plusieurs raisons :

1) il n’a pas eu l’impression de découvrir votre vraie personnalité et ne peut donc s’engager
2) il a pu observer à quel point vous manquiez d’une qualité fondamentale dans le travail : l’écoute

Ecouter activement son interlocuteur: qu’est ce que cela veut dire ?

• Vous vous INTERESSEZ à lui, à ce qu’il vous dit de son entreprise, du poste, de ses attentes… vous
devenez ainsi capable de répondre par d’autres questions, par des réponses appropriées en étant
sélectif.

• Vous êtes PRESENT à ce qui se vit dans l’INSTANT. Vous êtes disponible, ouvert à la rencontre. Vous
vous adaptez , vous ne récitez pas un discours appris par cœur.

• Vous développez votre EMPATHIE (votre capacité à vous mettre à la place de vote interlocuteur) et
ainsi de comprendre ses enjeux. Dès lors, vous êtes capable de choisir quelles expériences, quelles
compétences et qualités mettre en avant. Vous devenez pertinent.

Pour y arriver, il faut s’entraîner en famille, avec des amis à :


• Ecouter en oubliant ses idées préconçues, les raccourcis que l’on fait d’habitude…
• Ne jamais couper la parole
• S’entraîner à ne pas avoir préparé sa réponse avant que l’autre ai fini sa phrase
• Poser des questions pour s’assurer qu’on comprend bien les enjeux
• Reformuler
• Synthétiser
• Montrer au recruteur que vous l’écoutez (acquiescer avec la tête, afficher votre concentration et votre
intérêt)
Assurer en entretien

 3.c. La maitrise de soi: rester à sa place, ne pas se relâcher!

Pas de familiarité : les langages verbal et corporel restent courtois


Il est important d’être à l’aise sans tomber dans la familiarité :
- Votre interlocuteur n’est pas encore votre collègue
- Spontanéité ne veut pas dire copinerie.
- Vous êtes content de votre entrevue ? vous pouvez communiquer votre enthousiasme à votre
interlocuteur mais ne le transformez pas en votre meilleur pote…

De la maitrise jusqu’au bout


Même si vous avez l’impression que c’est gagné, ne redevenez complètement vous-même qu’une fois
sorti du champ de l’entreprise qui vous a reçu… C’est à ce moment là, celui où vous reprenez de
l’assurance, que vous risqueriez de commettre l’irréparable !

Vous vous connaissez, vous savez quels sont vos tics de langage, vos petits défauts qui ne sont pas si
graves mais qui pourraient ruiner vos chances… alors on reste dans la maîtrise.

On fait attention à son langage, à son comportement… pas d’attitudes déplacées sur le parking, pas de
coup de fil victorieux en sortant de l’entretien qui laisserait entendre que c’est gagné, que vous avez été
bon ou autre…

De la neutralité : pas d’opinions politiques, religieuses, syndicales ou autre…


Sauf si le métier pour lequel vous postulez requiert que vous dévoiliez vos idées politiques ou autre, il est
absolument déconseillé de tenter ce rapprochement.
Assurer en entretien
4. Après l’entretien: Remerciez, Restez en lien, Rebondissez!
 4.a. Remerciez: quand, comment, pourquoi?

Vous pensiez en avoir fini avec cette étape de l’entretien d’embauche ? Et bien non…
Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous allez remercier votre interlocuteur
Ces remerciements se font généralement par mail un ou deux jours maxi après que l’entretien ait eu
lieu.

Peu de candidats prennent le temps de remercier, c’est pourtant un facteur de différenciation


important qui témoigne de votre constance, de votre capacité à aller au bout des choses et de votre
professionnalisme en terme de relations professionnelles.

Vous allez vous rappeler au bon souvenir de votre interlocuteur et insistez sur votre candidature, tout
ceci en quelques minutes : il n’y a pas à hésiter c’est un MUST !

Les règles :
• Etre concis, simple et honnête
• Permettre à votre interlocuteur de se rappeler qui vous êtes et de se remémorer votre
entretien.
Pour cela, votre mail rappelle la date de votre entrevue
• Réitérer votre intérêt pour le poste
• Saisir l’occasion de préciser certains éléments pour lesquels vous pensez ne pas avoir pas été
suffisamment clair

Ce mail pourrait prendre la forme suivante :

Madame, ou Monsieur,

Suite à notre entretien de_______, je tenais à vous remercier du temps que vous avez pris pour me
recevoir, me présenter votre entreprise et le poste de ___ que vous cherchez à pourvoir.
Je souhaitais aussi vous réitérer ma motivation pour ce poste. Les responsabilités de ____ et de ____ ont
particulièrement éveillé mon intérêt. Comme je vous le disais, je suis convaincu(e)que _____.
Je me tiens à votre entière disposition si vous ou l’un de vos collaborateurs souhaitaient à nouveau
échanger avec moi.
Vous remerciant encore pour la qualité de nos échanges, je vous prie de recevoir, Monsieur ou Madame
l’expression de mes sincères salutations.

Signature
Assurer en entretien

 4.b. Suivre vos candidatures

Piloter vos candidatures


Vous avez mis en place un tableau de bord de suivi des candidatures vous permettant de conserver vos
candidatures spontanées, comme celles répondant à des offres d’emplois.
Une partie de ce tableau est dédié au suivi de vos entretiens. Il contient :
• L’entreprise concernée
• La date de votre entretien
• La ou les personnes rencontrées et leurs fonctions dans l’entreprise
• La date d’envoi du mail de remerciements
• La date de relance téléphonique prévue

Assurer un suivi qualitatif


Cette démarche auto-évaluative de vos entretiens vous permet de capitaliser pour améliorer vos
prochains entretiens.
Les documents sont :
• Les informations collectées sur l’entreprise
• Les informations collectées sur le poste, le manager direct, les enjeux importants du poste
• Les questions que l’on vous a posées, accompagnées des réponses que vous avez données
• Les questions pour lesquelles vous avez eu des difficultés à répondre. Formuler la réponse que vous
auriez pu donner. Si vous avez du mal à trouver une formulation qui vous convienne, n’hésitez pas à
faire appel à votre référent emploi , vos amis, votre famille ou tout autre personne ressource pour
vous aider dans cette étape.

Relancer les entreprises pour les entretiens que vous avez passés.
La relance téléphonique se fait soit une 10aine de jours après votre entretien, soit à la date qui vous a
été donnée au cours de l’entretien comme date d’avancée du processus de recrutement.
(exemple : « nous recevons actuellement les candidats pour ce poste et dans 15 jours nous devrions être
en mesure de vous donner une réponse ». Dans ce cas là : attendez les 15 jours).

Cette relance se fait par téléphone. Soit vous avez le numéro direct de la personne, soit vous allez devoir
forcer le barrage de la secrétaire. Il n’y a pas qu’un seul discours possible. Voilà quelques exemples dont
vous pouvez vous inspirer pour relancer votre interlocuteur.

« Bonjour, Marie Lambert… J’ai passé un entretien pour le poste de _____ il y a 15/___ jours. Je me
permets de vous déranger. Je voulais savoir où en était le processus de recrutement ? et savoir si vous
commenciez à y voir plus clair ? »

« Bonjour, Marie Lambert… je vous ai rencontré il y a 2 semaines pour le poste de ____. Vous m’aviez dit
que vous commenceriez à y voir plus clair au bout de 15 jours. C’est la raison pour laquelle, je me permets
de vous déranger pour savoir si vous avancez dans votre processus de recrutement ? »

« Bonjour, Marie Lambert, pourrais-je parler à Mr/Mme____? Nous nous sommes rencontrés il y a 10
jours concernant le poste de _____. Il m’avait dit de le recontacter dans une 15aine de jours. Je viens
donc aux nouvelles. »
Assurer en entretien
 4.c. Tirer les enseignements:

« Une erreur faite deux fois n’est plus une erreur c’est un choix! » - Coluche

Il est normal que vos entretiens d’embauche ne donnent pas tous lieu à des propositions d’embauche et
ce pour plusieurs raisons :
- Vous n’étiez pas le seul candidat retenu pour le poste
- Vous n’étiez plus intéressés après présentation du poste et de l’entreprise
- Vous n’avez pas réussi à vous présenter comme vous l’auriez souhaité…

Il faut donc être préparé à recevoir des réponses négatives. Lorsque cela arrive, votre objectif est alors
double : savoir pourquoi votre candidature n’a pas été retenue et rebondir.
Pour être en capacité de rebondir et capitaliser intelligemment, voici les étapes gagnantes qui vous
permettront de continuer votre recherche d’emploi encore mieux armé…

Tout d’abord :

1 - Evacuer la déception et/ou la colère :


C’est une phase d’acceptation . D’ailleurs , en fonction des postes, vous pouvez être +/- déçu(e)
Voici quelques phases normales par lesquelles nous pouvons tous passer un jour

La colère et le marchandage : « C’est nul , je méritais ce poste… »

La tristesse : « C’est injuste, je voulais tellement ce poste, qu’est ce que je vais devenir ? »

L’acceptation : « C’est peut être mieux ainsi, je n’aurais pas été heureux dans cette entreprise… »

La reconstruction : « Je suis prêt à rechercher du travail, j’ai confiance en moi… »


« Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort »…F. Nietzsche

L’important est donc de digérer l’échec et de trouver des moyens d’évacuer : parlez-en aux quelques
personnes de votre entourage. Un conseil, faites du sport.

2- Obtenez un retour de la part des recruteurs


Il faut donc faire la distinction entre ce que vous pouvez améliorer pour un prochain entretien et ce que
vous devez garder intact.
Afin d’obtenir ce retour vous devez recontacter la personne que vous avez rencontré et obtenir un vrai
temps de discussion. Cela peut vous permettre de comprendre ce qui ne vous a pas permis de décrocher
ce poste.

3- Accepter et Avancer
Entendre les remarques formulées par les recruteurs ou votre référent comme des critiques
constructives qui vous permettent d’améliorer votre prestation en entretien.
Assurer en entretien

Ne vous arrêtez pas là !

Sur le même thème, vous pouvez :


 Consulter les articles associés,
 Tester vos connaissances avec le Quiz,
 Vérifier que vous êtes prêt grâce à la check list !

Bonne navigation sur AddViseo !