Vous êtes sur la page 1sur 4

Caractère qualitatif d’une réaction chimique

I. Réaction spontanée, réaction amorcée :


1) Réaction entre le propane d’une briquet et l’oxygène de l’air :
La réaction entre le propane et le dioxygène de l’air ne se fait
qu’en présence d’une étincelle, c’est une réaction amorcée.
Une réaction est dite amorcée quand elle nécessite une
intervention de l’extérieur.
Schéma de la réaction :
Réactifs : propane et dioxygène.
Produits : eau et dioxyde de carbone.
Propane + dioxygène  dioxyde de carbone + eau.
2) Réaction entre un comprimé effervescent et l’eau :
La réaction entre le comprimé effervescent s’effectue sans
aucune intervention de l’extérieur, c’est une réaction spontanée.
Une réaction est dite spontanée si elle se produit d’elle-même
dés que les réactifs sont mis en présence.
II. Réaction exothermique, réaction endothermique :
1) Réaction entre une solution d’acide chlorhydrique et les grenailles
de zinc :
Conclusion :
La réaction entre la solution d’acide chlorhydrique
sur les grenailles de zinc est accompagnée d’une élévation de
température, elle est dite réaction exothermique .

Une réaction est dite exothermique quand elle est accompagnée


d’une élévation de température
2) réactionion entre l’acide chlorhydrique et l’hydrogènocarbonate
de sodium :
La réaction entre le l’hydrogénocarbonate de sodium et la
solution d’acide chlorhydrique est accompagnée d’une
diminution de température, c’est une réaction dite
endothermique.
Une réaction est dite endothermique si elle absorbe de la
chaleur.
III. Réaction rapide réaction lente :
1) Réaction entre un clou de fer et le dioxygène de l’air
La réaction entre le clou de fer et le dioxygène de l’air nécessite
beaucoup de temps pour se produire, c’est une réaction lente.
Une réaction chimique est dite lente si elle s’effectue après un
temps assez long.
2) Réaction entre une solution d’ammoniac concentrée et une
solution d’acide chlorhydrique concentrée :
Une réaction chimique est dite rapide si sa durée est courte.
.
IV. Application :
Le magnésium ne réagit pas de lui-même avec le dioxygène. Si on
l’enflamme dans le dioxygène il brûle avec une flamme éblouissante.
La réaction est elle :
1) Spontanée ou amorcée ?
2) Endothermique ou exothermique ?
3) Rapide ou lente ?