Vous êtes sur la page 1sur 5

La banque mondiale

La banque mondiale est une source essentielle d’appui financier et


technique pour les pays en développement du monde entier .elle a
pour mission de lutter contre la pauvreté avec passion et
professionnalisme pour obtenir des résultats durables et aider les
populations à se prendre en charge et à maîtriser leur environnement
par la fourniture de ressources ,la transmission des connaissances , le
renforcement des capacités et la mise en place de partenariat dans le
secteur privé et public.

Histoire :
La banque mondiale dont le siège est à Washington fut créée le 01-07-
1944 sous le nom de BANQUE INTERNATIONALE POUR LA
RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT et ce pour
aider l’Europe et le Japon dans leur reconstruction au lendemain de la
seconde guerre mondiale mais elle s’est fixée plutard d’autre
objectifs supplémentaires pour répondre aux mutations et aux
nouveaux enjeux de l’économie mondiale. Cette banque mondiale se
compose de deux institutions internationales : la banque
internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD)
qui a comme objectif de réduire la pauvreté dans les pays a revenu
intermédiaire et dans les pays les plus pauvres mais qui restent
solvables. Et l’association internationale de développement (IDA)
qui cible ses efforts sur les pays les plus pauvres du monde.
Les travaux de ces deux institutions sont complétés par ceux de trois
autres organismes à savoir :
-la société financière internationale (IFC)
-l’agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA)
-le centre international pour le règlement des différents relatifs
aux investissements (CIRDI)

La banque mondiale comporte 186 pays membres, représentés par un


Conseil des Gouverneurs , qui est l’organe de décision suprême de la
banque mondiale qui dispose de tous les pouvoirs c'est-à-dire
admettre de nouveaux états , suspendre un état membre , conclure des
accords avec d’autres organismes internationaux ,suspendre les
opérations de la banque … etc.
Les gouverneurs sont en général des ministres de finances ou de
développement des pays membres , ils se réunissent seulement une
fois par an à l’occasion des assemblées annuelles c’est pourquoi ils
délèguent certains aspects de leur mandat à 24 administrateurs , dont
5 représentent les cinq actionnaires c'est-à-dire (Allemagne , France ,
japon , royaume uni , états unis ) et les autres pays membres sont
représentés par les 19 restants . Les administrateurs se réunissent au
moins deux fois par semaine pour superviser les activités de la banque
et notamment approuver les opérations de prêts ou de garanties , les
stratégies d’aide aux pays et les décisions touchant aux finances de
l’institution .
Quant au président de la banque , il est désigné par le principal pays
actionnaire en l’occurrence ,les états unis. Il est élu pour un mandat
renouvelable de cinq ans par le Conseil des gouverneurs , c’est a lui
que revient la présidence des réunions du conseil des administrateurs
Et la responsabilité de la gestion générale de la banque ( ROBERT
ZOELLICK 01-07-2007 )

Le personnel
Le personnel de la banque se caractérise par sa diversité , il comprend
plus de 10 000 personnes originaires de plus de 160 pays différents, il
est basé pour deux tiers a Washington et pour un tiers dans différents
bureaux dans les pays en développement . on y trouve des
économiste , analystes financiers , gestionnaires , éducateurs,
ingénieurs , informaticien … etc

Objectifs et rôle
La lutte contre la pauvreté est le principal objectif de la banque
mondiale mais elle s’est engagée dans des missions nouvelles :
-aider à la reconstruction et au développement des états membres
-développer les investissements privés à l’étranger
-promouvoir l’expansion harmonieuse,sur une longue période,des
échanges internationaux et l’équilibre des balances des payements
-réaliser des projets de développement ruraux et urbains
-mettre en place des infrastructures de base (route, port ,aéroport ,
barrage .. etc )
Quant aux sept grands domaines d’action qui devraient être
prévilégiées ( précisés en 2003) :
La santé pour tous
La lutte contre le sida
La santé infantile et maternelle
L’approvisionnement en eau et l’assainissement
Le climat de l’investissement et le financement
Le commerce
La viabilité écologique

Opérations
Les prêts qu’accorde la banque au pays en développement sont
principalement financés par la vente des obligations cotées AAA sur
le marché international des capitaux. (AAA : caractérise le meilleure
appréciation –rating- dans l’échelle de notation des titres qui dit que
l’entreprise ou l’institution ou même le pays en question est solvable
et comporte un très faible risque ) et d’une grande partie des prêts
consentis sur son capital c’est à dires des réserves accumulées au fil
des ans et le capital versé à la banque par les pays actionnaires .

la banque accorde aussi des prêts sans intérêts ainsi que des dons .
mais elle impose au pays a qui le prêt est accordé ce qu’on appelle un
plan d’ajustement structurel ( qui est un programme de réformes
économique que le pays en question doit suivre et appliqué à la
lettre , et la banque peut vérifier l’application de ce plan grâce à un
comité de suivi )
Types de prêts :
La banque accorde deux types de crédits :
1- crédit pour des opérations d’investissement  pour financer les
projets de développement économique et social dans des
secteurs divers
2- crédit pour des opérations de politique de développement  sert
à fournir un financement à décaissement rapide pour orienter
l’action publique et réaliser des reformes institutionnelles .
Quelques projets en cours :
Aujourd'hui, la banque est engagée dans plus de 1 800
projets couvrant pratiquement tous les secteurs
d'activité et tous les pays en développement. Ces
projets sont des plus divers, qu'il s'agisse d' :
-assurer l'octroi de micro crédits en Bosnie-Herzégovine
- sensibiliser la population de la Guinée à la lutte contre
le sida
-soutenir la scolarisation des filles au Bangladesh
-améliorer les prestations de soins de santé au Mexique
-aider à la reconstruction du Timor oriental après son
accès à l'indépendance,
-venir en aide à l'État indien du Gujarat à la suite d'un
épouvantable séisme.

Algérie – banque mondiale


Les relations entre l’algerie et la banque mondiale remontent aux
premières années de l’indépendance nationale. L’intervention de cette
institution portait sur la formation de cadres de différents secteurs
d’activités, le financement des infrastructures et l’assistance
technique. Ceci a durer jusqu’en 1990 c à dire la crise sans précédant
qu’a connue l’algerie due a un endettement extérieur très important
accompagné par la chute spectaculaire des prix du pétrole et là le pays
ne peut plus payer ses dettes donc la banque mondiale ainsi que le
FMI se sont intervenus mais le PAS imposé a causé beaucoup de
problèmes du coté social a cause du licenciement massive des
employés sans parler de l’autre crise sécuritaire très dangereuse qu’a
connue l’algerie en cette période là , car le terrorisme a porté un coup
très dur a l’économie nationale mais ce mode d’intervention s’est
maintenue jusqu à 1999 l’année qui a connue une monté sensible des
prix du pétrole et qui dure tjrs fort heureusement et donc une nouvelle
stratégie de coopération est née représentant le nouveau cadre des
rapports algerie , banque mondiale
Liste des présidents [

• Eugene Meyer (juin 1946 - décembre 1946)


• John J. McCloy (mars 1947 – juin 1949)
• Eugene R. Black. Sr (1949 – 1963)
• George D. Woods (janvier 1963 – mars 1968)
• Robert McNamara (avril 1968 – juin 1981)
• Alden W. Clausen (juillet 1981 – juin 1986)
• Barber B. Conable (juillet 1986 – août 1991)
• Lewis T. Preston (septembre 1991 – mai 1995)
• James Wolfensohn (juin 1995 - mai 2005)
• Paul Wolfowitz (1er juin 2005 - 30 juin 2007)
• Robert Zoellick (depuis le 1er juillet 2007)