Vous êtes sur la page 1sur 9

L’ANALYSE DE LA CARTE

TOPOGRAPHIQUE DE « AZYILAL »
CYCLE SUPERIEUR DE FORMATION DES AMENAGISTES-URBANISTES

Cartographie et représentation
graphique

Réalisée par : Supervisée par :


TAKOUNE Omar Prof. NAKHLI

Année universitaire 2018/2019


Sommaire

Sommaire............................................................................................................... 2

I- Introduction et localisation de la carte ............................................................ 3

II- Etude du relief .............................................................................................. 4

III- Réseau hydrographique................................................................................ 4

IV- Climat ........................................................................................................... 4

V- Couvert végétal ............................................................................................ 5

VI- Habitat .......................................................................................................... 5

VII- Vie de relation et activités économiques ..................................................... 6

VIII- Synthèse : .................................................................................................. 7

Annexes ................................................................................................................. 8

2
I- Introduction et localisation de la carte
Ce présent travail vise à analyser la carte topographique de la commune « Azyilal » à l’échelle
1/50 000e. Celle-ci est publiée par en 1977 par la Direction de la Conservation Foncière et des
Travaux Topographique.

Figure : Carte de situation de la zone d’étude

Source : Ministère d’équipement, du transport de la logistique et de l’eau

« Aziylal » est une commune de la province Azilal qui se trouve à 1 351 m d’altitude. Elle
située au niveau de la chaîne du haut Atlas, au Sud de la ville de Béni Mellal. Elle est liée au
réseau routier national par la RS 508 (elle se trouve au nord de la carte topographique), reliant
la ville de Marrakech à celle de Béni Mellal, dont elle est éloignée respectivement de 160 et 80
km.

Par ailleurs, selon le tableau synoptique, « Azyilal » est limitée :

 Au nord : par « Afourar » ;


 A l’Est : par « Ait Mhammed » ;

3
 A l’Ouest : par « Tanant » ;
 Au Sud : par « Abachkou ».

II- Etude du relief1


Le relief d’Aziylal est constitué principalement par des montagnes anciennes qui se distinguent
par des altitudes entre 1000 et 2500 m, telles que : Jbel Tadawt , Jbel Lmkirane. Celles-ci sont
constituées par le moyen et le haut Atlas.

Ces moyennes montagnes sont caractérisées par lignes de crêtes inégales, aiguisées par le
recoupement de grands versants rocheux dont la pente augmente fréquemment vers le haut et
qui forment le flanc des vallées trouant la masse montagneuse.

En outre, les plateaux traversent le milieu et le nord de carte de la zone Aziylal. Ces derniers
s’agissent des surfaces planes, légèrement tabulées, dans lesquelles les Oueds sont encaissés, à
savoir : Oued Timasla, Oued Bouysalmane et Oued Ouchkoul.

III- Réseau hydrographique


La zone d’Aziylal se caractérise par un réseau hydrographique temporaire, représentés par des
traits discontinus en bleu. Ceci s’agit des cours d’eau temporaires à écoulement saisonnier
intermittent. En effet, ils coulent deux ou trois mois par an à l’époque de la saison froide, lors
de fortes pluies ou à la fonte des neiges.

IV- Climat
Le climat de la zone d’étude est continental. La saisonnalité thermique oppose un hiver froid et
subhumide à humide, particulièrement rigoureux en montagne.

De plus, les zones montagneuse et dont l’altitude dépasse les 1000 m, elles connaissent des
chutes de neige à partir du mois d’Octobre et persistent tout au long de la saison du printemps.
En effet, la neige représente une part notable des précipitations en montagne (20% à 30% des
précipitations totales). Cette saisonnalité influence fortement le régime des cours d’eau,
notamment au printemps avec la fonte des neiges qui vient soutenir les étiages.

1
Voir le croquis dans l’annexe n°1 page 7

4
V- Couvert végétal
La zone montagneuse s’agit d’un espace fragile caractérisé par des formations végétales de type
matorral dominant souvent très ouvertes et protégeant mal les sols (Série du chêne vert et série
du thuya).

De plus, la pratique agricole définie à partir de la carte topographique de « Aziylal » est


l’arboriculture. Cette dernière est dominée par l’olivier qui couvre une superficie très réduite
(entre Amerciyd et Tamgant).

VI- Habitat
D’après le recensement général de la population et de l’habitat en 2014, les ménages de la zone
d’étude Aziylal a une préférence pour le type de logement « Maison marocaine moderne » où
88,6% des ménages y sont logé. Les données laissent apparaître des faibles proportions des
ménages occupant une villa ou niveau de villa, et un appartement, soit 3,6% et 3%
respectivement.

Tableau : La répartition (en %) des ménages selon le type de logement – commune Azyilal

Type de logement Valeur (en %)

Villa, niveau villa 3,6

Appartement dans un
3
immeuble

Maison marocaine moderne 88,6

Habitat sommaire 3

Logement de type rural 0,7

Autre 1,0

Total 100
Source : Recensement général de la population et de l’habitat, 2014

En ce qui concerne le statut d’occupation, plus de 6 ménages sur 10 (soit 63,7%) sont
propriétaires de leurs logement dans l’ensemble de la commune. La population des ménages
locataires s’élève à 26,6%. Enfin, la proportion des ménages qui ont autres types de statut
d’occupation enregistre 10,1%.

5
Tableau : Répartition (en %) des ménages selon le statut d’occupation – commune Azyilal

Statut d’occupation Valeur (en %)


Propriétaire 63,7
Locataire 26,2
Autres 10,1
Total 100
Source : Recensement général de la population et de l’habitat, 2014

VII- Vie de relation et activités économiques


 Evolution de la population de « Azyilal » :

D’après les recensements généraux de la population et de l’habitat, la population totale de la


commune Azyilal a connu une évolution colossale passant de 12 660 habitants en 1961 à 38 520
en 2014, soit 67,13%.

Tableau : Evolution de la population totale de « Azyilal »

Année Population totale


1961 12 660
1971 17 868
1982 24 490
1994 18 080
2004 27 719
2014 38 520
Source : Recensement général de la population et de l’habitat, 1961, 1971, 1982, 1994, 2004 et 2014

 Activités économiques :

Actuellement, le tissu industriel de la commune présente les caractéristiques suivantes :

 Une industrie assez jeune et peu diversifiée ;


 Une prédominance des branches d’activités liées aux industries agro-alimentaires ;
 Une certaine timidité des investissements (Usine de Doum, Usine de ciment...).

Nonobstant cette situation, et vu les potentialités agricoles dont jouit la commune, le secteur de
transformation des produits agricoles est appelé à se développer pour participer à la croissance
économique.

6
VIII- Synthèse :
« Aziylal » a été érigé en chef-lieu de la province portant le même nom, suite au découpage
administratif dans le cadre de la politique de la décentralisation. Celle-ci est abritait 12 660
habitants selon le recensement de 1961 passant à une population de 38 520 habitants selon le
recensement de 2014.

D’après l’analyse de la carte topographique de ladite commune, le relief « Aziylal » est


constitué principalement d’une zone montagneuse et un plateau qui coupe la zone d’étude en
deux. De plus, elle se caractérise par un climat continental.

7
Annexes

8
9