Vous êtes sur la page 1sur 6

Déversement simple (flexion pure)

Le déversement se produit par rapport à l'axe d'inertie forte. Une barre ne se déverse pas si le
moment maximal M qu'elle encaisse est inférieur à :

(selon §6.3.2.1 (6.55) NF EN 1993-1-1 de


octobre 2005)

M moment de flexion -

coefficient de réduction donné par abaque en fonction de la courbe de


χLT
spécifique déversement flambement et de l'élancement réduit
βW = 1 pour les sections de classes 1 et 2
coefficient dépendant de la
βw βW = Wel,y / Wpl,y pour les sections de classe 3
classe de la section
βW = Weff,y / Wpl,y pour les sections de classe 4
Wpl,y
modules de flexion plastique,
Wel,y cf caractéristiques de la section étudiée
élastique, efficace
Weff,y
fy limite élastique suivant matériau étudié

facteur partiel de sécurité en


γ M1 γM1 = 1 selon §6.1 note 2B
instabilité élastique

Détermination du coefficient de réduction χLT

Ce coefficient se lit sur les mêmes courbes que celles du flambement (cf flambement simple).
Dans le cas général de déversement (§6.3.2.2), on utilise le tableau 6.4 :
A noter l'alternative §6.3.2.3 pour les profils laminés, avec utilisation du facteur de correction
kc (permettant d'augmenter le coefficient de réduction).

Il faut donc connaître l'élancement réduit pour le déversement qui


se définit par la formule suivante :

Mcr est le moment critique de déversement élastique, calculé quelle que soit la classe de la
section à partir de la section brute. Pour les sections de classe 4, on considère une inertie de
torsion nulle It = 0.

Le moment critique de déversement


s'écrit :

C1, C2, C3 dépendent des conditions de charge et d'encastrement, et sont disponibles dans des
tableaux.

k et kw sont des facteurs de longueur effective (0.5 pour une fixation parfaite, 0.7 pour
encastrée/appuyée et 1 pour des appuis simples). On prend généralement 1 pour kw.

zg est l'excentrement entre le point d'application de la charge et le centre de cisaillement


(positif si action des charges vers le centre de cisaillement). Si zg est positif (action vers
centre de cisaillement), il a un effet déstabilisant donc le moment critique diminue. Dans le
cas contraire, l'effet est stabilisant (effet de redressement).
Iw est le facteur de gauchissement. Iz est l'inertie de flexion faible. It est l'inertie de torsion.

L est la longueur de la poutre entre des points latéralement maintenus.

Ca fait un peu peur, mais on peut simplifier


cette expression la plupart du temps. Par
exemple, pour un profilé doublement
symétrique (I ou H par exemple --> zj = 0),
avec chargements par moments (C2=0) ou
charges transversales appliquées au centre de
cisaillement (zg = 0), et k = kw = 1 (pas
d'encastrement aux extrémités), le moment
critique de déversement devient :
Pour calculer C1 et C2, en supposant k = kw = 1 :

Moments
d'extrémités
C2 = 0
( §3.2 NF EN
1993-1-1/NA de
mai 2007)

Charge
transversale

( §3.3 NF EN
1993-1-1/NA de
mai 2007)

Moments
d'extrémité et
charge
uniformément
répartie (barre
supposée sur
cf
appuis simples)
courbes

On définit avec μ >0 si M et q font fléchir la poutre


dans le même sens et μ <0 sinon
( §3.4 NF EN
1993-1-1/NA de
mai 2007)
Le déversement peut ne pas être calculé si est inférieur ou égal à 0.4.

Ci-dessous une petite programmation javascript vous permettant de déterminer le moment de


flexion de résistance au déversement simple suivant Eurocode 3 (programmation avec
coefficient partiel γM1 = 1.1).

C1= C2=
0

0
Ψ= (0 si moment non
nul à une extrémité et nul sur l'autre)

E= G= fy= L=
βw=
210000 80770 235
1
MPa MPa MPa mm
Iz = It = Iw = Wply = zg =
k=
0
1
cm4 cm4 cm6 cm3 mm

Mb,Rd (moment de résistance au déversement) = N.m

Exemple d'application 1 : déversement d'un IPE450 bi-rotulé de 6mètres, avec chargement en


une extrémité par moment (matériau standard --> valeurs par défaut OK).

Si vous avez rentré correctement les paramètres, vous devez trouver un moment critique de
277 kN.m.
Exemple d'application 2 : déversement d'un PRS de classe 3 bi-rotulé de 40mètres, avec
chargement linéique sur toute sa longueur (son propre poids).

Caractéristiques : Iz = 42 707 cm4, It = 1 867cm4, Iw = 227 600 000 cm6, Wely = 27 515
cm3, Wply = 30 920 cm3.

Si vous avez rentré correctement les paramètres, vous devez trouver un moment critique de
842 kN.m.

Exemple d'application 3 : déversement d'un HEA400 bi-encastré de 6mètres. C1 = 0.938 et


C2 = 0.715

Si vous avez rentré correctement les paramètres, vous devez trouver un moment critique de
505 kN.m.

Exemple d'application 4 : déversement d'un IPE600 bi-encastré de 15mètres, chargé par des
pannes et une couverture, le tout étant soumis au soulèvement par le vent. C1 = 0.712 et C2 =
0.652

Si vous avez rentré correctement les paramètres, vous devez trouver un moment critique de
379 kN.m.
Nota : on considère des charges excentrées zg = -300mm.