Vous êtes sur la page 1sur 10

RAPPORT DE TP DE

GEOTECHNIQUE :
ANALYSE GRANULOMETRIQUE

1
PLAN :

DANS CE TP ON VA SE FOCALISER ET ODOPTER LE PLAN SUIVANT :

2
I. INTRODUCTION :

L’analyse granulométrique a pour but de déterminer quantitativement la


distribution des particules de sol par classes de diamètres. Le nombre et la
grandeur des classes de diamètres dépendront de l’objectif pour suivi et,
éventuellement, de l’importance de l’échantillon dont on dispose. Il y a lieu de
faire remarquer dès à présent qu’il existe des différences quant aux limites des
classes et quant aux appellations des sols en fonction du corps professionnel
impliqué.

II. BUT DE L’ESSAIE :

L’analyse granulométrique est procédée qui permet de


calculer la grosseur et le pourcentage pondéraux
respectifs des différentes familles de grains constituant
l’échantillon de sol donc l’objectif de ce travail est de
savoir :

 La description des sols en vue de leur


classification.
 La vérification des classes granulométriques
imposées.

III. PRINCIPE :

3
L’essai granulométrique consiste à classer les différents
grains qui constituent l’échantillon qu’on va utiliser dans
ce travail à l’aide d’une série des tamis emboités les uns
sur les autres dont les dimensions des ouvertures sont
de 80 µm à 20 mm, décroissantes du haut vers le bas. Le
matériau analysé est placé dans le tamis supérieur et le
classement des grains s’obtient en vibrant l’ensemble de
la colonne des tamis.

IV. APPREILAGE ET MATERIELS :

Dans cet essai de l’analyse granulométrique


on a utilisé plusieurs matériels qui nous
survivra pour la que l’exécution soit bien faite,
donc les matériels sont les suivants :

Des tamis emboitables à


mailles d’ouvertures
carrées.

4
Balance qui permet de peser
les quantités de chaque tamis.

Etuve à 105°c qui permet


sécher l’échantillon.

V. Formules des calculs :


Dans ce travail on a utilisé quelques formules et
définitions qui sont nécessaire, qui caractérisent
les échantillons d’une part, d’autre part savoir la
nature de ce dernier, voici les formules suivantes :

5
MASSE DE REFUS PARTIELLE
𝑟𝑖 :
MASSE DE REFUS CUMULEE
𝑅𝑖 :
𝑅𝑖
∗ 100 : % CUMULEE DE REFUS
𝑚𝑠
𝑅𝑖 % CUMULEE DE TAMISAT
100-( ∗ 100) :
𝑚𝑠
𝑊𝑤 LA TENEUR EN EAU
𝑊= :
𝑊𝑠

𝐷30 2
𝐶𝐶 = : COEFFICENT D’UNIFRMITE
𝐷60 ∗𝐷10

𝐷60
𝐶𝑢 = : COEFFICENT DE COURBURE
𝐷10

VI. RESULTATS :
Après nous avons effectué notre travail on a relevé les
tableaux suivants avec leurs tracés qui représente le
tamisât cumulée en fonction du diamètre de tamis :

Masse de refus partielle % Masse de refus cumulé RI


Diamètre du
Essai 1 Essai2 Essai3 Essai1 Essai2 Essai3
tamis
20 71.38 34.1 49.46 71.38 34.1 49.46
10 95.51 30.16 143.44 166.89 64.26 192.9
5 62.26 76.46 105 229.15 140.72 297.9
0.4 242.32 323.86 479.7 471.47 464.58 777.6
0.2 262.62 349.93 385.5 734.09 814.51 1163.1
0.08 71.86 75.51 80.73 805.95 890.02 1243.83
0.080< 10.35 0.51 10.01 816.3 890.53 1253.84
6
Cumulé de refus (RI/ms) *100 Cumulé de tamisât 100-(RI/ms) *100
Essaie
Essai1 Essai2 Essai3 Essai1 Essai2 Essai3
moyen
8.72509473 3.8086941 3.9431724 91.2749053 96.1913059 96.0568276 94.50767959
20.3997066 7.17732207 15.3788507 79.6002934 92.8226779 84.6211493 85.68137353
28.0100232 15.7172854 23.7499203 71.9899768 84.2827146 76.2500797 77.50759035
57.6298741 51.8898271 61.9937496 42.3701259 48.1101729 38.0062504 42.82884973
89.7310842 90.9741768 92.7275336 10.2689158 9.02582317 7.27246636 8.855735102
98.5148515 99.4080329 99.1636903 1.48514851 0.59196712 0.83630971 0.971141782
99.779978 99.4649958 99.9617323 0.220022 0.53500424 0.03826775 0.264431331

 COURBE DE TAMISAT CUMULEE EN FONCTION


DE DIAMETRE DU TAMIS

courbe granulométrique qui représente le tamisat en fonction du


diamètre de tamis
120

100 ESSAIE N 1
ESSAIE N 2
80 ESSAIE N 3

LE TAMISAT % moyenne
60

40

20

0
100 10 1 0.1 0.01 0.001
𝒍𝒐𝒈(𝑫)

ANALYSE DES RESULTAS :

7
Donc on va savoir quand même la nature de
l’échantillon utilisé sinon pour quoi faire tout ça sans
aucune analyse :
On a X=0.2% << 50% LE SOL EST UN GRENUS

ET Y= 65%
LE SOL EST UN SABLE
En plus 50%(1-X%) <Y

𝐷60 𝐷30 2
𝐶𝑢 = =7.14 > 6 𝐶𝐶 = =0.28< 1
𝐷10 𝐷60 ∗𝐷10

 Conclusion :
D’après le calcul des élément précédents on conclut
que le sol est un sable propre mal gradué.

Après nous avons remplir le tableau et tracé la courbe


correspondante, concluant sur sa nature on a réalisé une
sortie au terrain, dont le but de déterminer la masse
volumique en utilisant un dispositif qui est appelé
densitomètre a membranes (voir figure ci dissous).

8
OBJECTIF : DETERMINATION DE LA MASSE
VOLUMIQUE, LA TENEUR EN EAU

𝑊𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 =302.1 g

On a les données suivantes obtenues à 𝑊𝑠𝑜𝑙𝑖𝑑𝑒 =203.1g


l’aide de ce dispositive

𝑉𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 = 𝑉𝑓 − 𝑉𝑖=2.48 cm^3

𝑊𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙
𝛾𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 = =121.8.14 g/cm^3
𝑉𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙
Donc
𝑊
𝑤𝑒𝑎𝑢 = 𝑊 𝑒𝑎𝑢 =39.91 %
𝑠𝑜𝑙𝑖𝑑𝑒

VII. CONCLUSION :
Après nous avons fait ce travail,
conclut que nous avons atteint notre
objectif, qui est savoir le type de ce sol
et en plus de ca on a trouvé comme
résultats un sable mal gradué, à partir

9
des calculs des coefficients
d’uniformité et de hazen, ensuite
d’après la sortie qu’on a fait on a
déterminer la masse volumique, la
teneur en eau, et enfin l’indice des
vides à l’aide d’un dispositif qui est
appelé densitomètre à membranes.

10