Vous êtes sur la page 1sur 12

Automne - Hiver 2010 N° 17

Sommaire :

• P1: Éditorial
La Toussaint

DE NEMOURS • P 2-7 : La vie des secteurs


• P 7-12 : La vie du pôle
Secteurs de La Chapelle la Reine, Château-Landon, Lorrez-le-Bocage, • P 12 : Célébrations pour Noël
Nemours, Souppes-sur-Loing.

Éditorial La Toussaint

Après avoir présenté les considéré comme saint. Le terme


« Creveurs d’écran » saints patrons des églises des chefs- même de canonisation apparaît sous
La terrible tragédie qui vient de se dérou- lieux de notre pôle, il serait intéres- la plume du pape Benoît VIII à pro-
ler en Irak nous rappelle que dans beaucoup de sant de nous interroger sur ce qu'est pos de saint Siméon de Padolirone.
pays des chrétiens sont persécutés ou tués. Cela un « saint » et sur la Toussaint. Jusqu’au XVIe siècle, l’approbation
nous montre l’importance de la foi dont nous Au sens le plus large, et dans épiscopale suffit cependant à établir
avons à vivre et à témoigner. la plupart des religions, est « sainte » le culte local d’un saint.
Notre témoignage est important, indis- toute personne Le plus an-
pensable dans la société dans laquelle nous vi- qui a mené une cien procès
vons. Les discours ne passent pas, le témoigna- vie exemplaire, en canonisa-
ge rayonne et crève les écrans. Nous sommes conforme aux tion dont on
appelés à devenir des « creveurs d’écrans ». lois religieuses. possède les
Pour cela, nous sommes invités à vivre en pro- Au sens pièces est
phète, c’est-à-dire à contre-courant de tout ce le plus strict, celui de Gal-
qui détruit la dignité de la personne humaine, comme l'affir- gano Gui-
tout ce qui abaisse, avilit. Point n’est besoin me le judaïsme dotti (saint
d’aller chercher bien loin et si les médias peu- tout au long de Galgano),
vent être des instruments extraordinaires, ils l’Ancien Testa- Le jugement dernier Fra Angelico ermite mort
peuvent également devenir source de lavage de ment, seul Dieu en 1181 et
cerveau. N’oublions pas non plus toutes les est Saint, mais par son action Il peut sur lequel on enquête quatre ans
souffrances résultant de la crise économique. rendre saint. Avec le Nouveau Tes- après sa mort. La foi et les bonnes
Là encore les chrétiens jouent leur rôle par tou- tament, par le baptême les chrétiens œuvres de son vivant, et les mira-
tes les initiatives de solidarité, de soutien et sont associés et appelés à cette sain- cles, avant ou après sa mort, sont
d’accueil. Toutes ces actions, bien souvent à teté, vocation universelle. Les saints nécessaires pour déclarer la sainteté
contre-courant face à l’indifférence ou à l’indi- désignaient les chrétiens des premiè- d’une personne. S’ajoute dans les
vidualisme de notre société, ne peuvent que res communautés ; la sainteté expri- requis la réputation de sainteté (qui re-
nous stimuler, nous fortifier et trouver leur fon- mant l'état de communion avec joint la vox populi). En 1634, Urbain
dement dans les témoignages de tous ceux qui, Dieu, dans l'Église, par le baptême. VIII fixe de façon claire et détaillée
au cours des siècles, ont mené le même combat Jusqu’au Xe siècle, il n’existe les critères et la procédure de cano-
pour la grandeur de la personne en recevant pas dans l’Église catholique une pro- nisation.
force et courage par le Christ, dans l’Église que cédure centralisée pour déclarer une Aujourd'hui, ce n'est qu'après
nous voulons servir. personne sainte. Le plus souvent, un procès en canonisation qu'une
Tout faire comme si tout ne dépendait c’est la vox populi qui déclare la sain- personne est proclamée sainte et
que de nous, tout faire comme si tout ne dé- teté, confirmée parfois par l’évêque offerte à la vénération des fidèles.
pendait que de Dieu, voilà notre seule fierté. du lieu. Pour les catholiques, les saints for-
Ceci exclut petitesse, mesquinerie qui La première déclaration offi- ment « l'Église triomphante », ils
n’aboutiraient qu’à affaiblir la force de notre cielle de la part de l’Église de la sain- intercèdent auprès de Dieu pour les
témoignage. Témoignage qui doit crever l’é- teté d’une personne est la bulle pon- hommes d'ici-bas, « l'Église militan-
cran. tificale envoyée par Jean XV en 993 te » et pour les défunts au Purgatoi-
aux évêques de France et de Germa- re, « l'Église souffrante » : c'est la
Père Jean-Claude Cadet nie, pour leur signaler que Ulrich, communion des saints.
évêque d’Augsbourg, devait être (Suite page 2)
2 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS Automne - Hiver 2010 N° 17

(Suite de la page 1) dédicace à cette date, en l'honneur de lettre de saint Jean (ch. 3) et l'Évangile
L'Église nous invite à voir dans la tous les saints, une chapelle de la basili- selon saint Mathieu (ch. 5, 1-12).
sainteté un chemin pour tous. C'est que Saint-Pierre de Rome. Vers 830, le
« L'évocation des saints du ciel nous
pourquoi, quasiment depuis les origines, pape Grégoire IV ordonne que cette
apporte une lumière pour la vie actuelle. [...]
elle a tenu à honorer tous les saints, fête soit célébrée dans toute la chrétien-
La fête de la Toussaint témoigne de l'espérance
connus et inconnus, célébrant ainsi le té, mais c'est seulement au début du
chrétienne devant la mort. Elle atteste qu'à la
Peuple de Dieu, unissant l’Église de la XXe siècle que Pie X fait de cette célé-
fin de notre existence terrestre la vie n'est pas
terre à l'Église du ciel qui partage la bration une "fête d'obligation". Fixée au
détruite, elle est transformée. C'est la fête de la
Sainteté de Dieu. 1er novembre, la Toussaint est, depuis
vie éternelle, la fête du ciel. Chaque personne est
À Rome, au Ve siècle, une fête en 1801 en France, l’une des quatre fêtes
appelée à ressusciter un jour avec le Christ et à
l'honneur des saints et martyrs était déjà religieuses chômées. C'est une fête ca-
être associée à sa résurrection et à son bonheur
célébrée le dimanche après la Pentecô- tholique et non chrétienne, car les pro-
éternel. La Toussaint est la fête joyeuse de la
te ; comme de nos jours chez les ortho- testants ne la fêtent pas, refusant le culte
victoire du Christ dans la vie de beaucoup
doxes. des saints et de leurs reliques.
d'hommes. »
C'est peut-être à partir du VIIIe Cette fête liturgique se fonde sur
(Frère Albert-Marie de Monléon, o.p.,
siècle que la Toussaint est fêtée le 1er des textes bibliques, dont l'Apocalypse
évêque de Meaux).
novembre, lorsque le pape Grégoire III de saint Jean (Ap, 7,2-14), la première
Éliane Dorst

La vie des secteurs


Accueil du Père Jean-Claude Cadet
Secteur de LA CHAPELLE LA REINE
et envoi en mission de l’E.A.P.
Le 26 septembre, au cours de la préciser, « si chacun de ces domaines est
messe de rentrée, nous avons accueilli le confié plus spécialement à un membre
Père Jean-Claude Cadet, nouveau curé de l'E.A.P., tous en portent solidaire-
du Pôle missionnaire de Nemours, qui a ment la charge. L'E.A.P. ne fait pas tout
concélébré la messe avec le Père Pierre par elle-même, mais suscite des initiati-
Cottet-Dumoulin, assistés du diacre, ves, définit les moyens nécessaires, ap-
Dominique Garet et des servants d'au- pelle des personnes à des responsabilités
tel : Pierre-Antoine et William. et les accompagne. »
Le Père Jean-Claude Cadet a ap- Après la messe un verre de l'ami-
pelé chaque membre de l'E.A.P., dont la tié a rassemblé tous les participants
plupart étaient nommés dès juin de cette avant le repas « hongrois » qui a été vi-
année. Père Pierre Cottet-Dumoulin : prêtre vement apprécié, repas concocté avec
référent dévouement par Michel Frot et son
Patricia Brassem : coordinatrice, cha- équipe.
rité, solidarité avec Marie-Josée Derouet
Dominique Garet, diacre perma-
nent : sacrements, prière, célébration
Stéphanie Blot : liturgie , transmis-
sion des informations (secrétariat, affi-
chage)
Jean-Luc Correa : vie matérielle et
trésorerie avec Michel Frot
Puis il a reçu l'affirmation Marie-Josée Derouet : charité, solida-
de leur foi et leur engagement solennel, rité avec Patricia Brassem
mains posées sur l'Évangéliaire, avant de Sébastien Duménil : transmission de
les envoyer en mission et de les bénir. la foi et communication
Et dans l'après-midi, parmi les
L'assistance a vécu dans un profond Michel Frot : vie matérielle et trésore-
stands, celui de la catéchèse a permis
recueillement ce moment de Vie de no- rie avec Jean-Luc Correa.
aux parents d'inscrire leurs enfants pour
tre Église d'aujourd'hui où les chrétiens Pour Stéphanie et Jean-Luc les la nouvelle année.
savent s'investir. missions ne sont pas encore précisées André Gascoin
Voici la composition de l'Équipe puisque leur entrée dans l'équipe est très
d'Animation Pastorale : récente et, comme Patricia tenait à le Photos : © Sébastien Duménil 2010
Automne - Hiver 2010 N° 17 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS 3

Catéchèse 2010 - 2011


Parle, Seigneur, ton serviteur écoute (1 Samuel 1, 3-9)
POUR LES ENFANTS :
Dans les salles paroissiales, puis à l’église de La Chapelle la Reine
9h30 Rassemblement des enfants avec les catéchètes
Écoute et partage de la Parole de Dieu avec les parents (ouvert à tous) à l’église
11h00 Messe
Dimanche 10 octobre -1ère séquence : Roi David - Christ Roi
Dimanche 21 novembre 2010 - Fête du Christ Roi
Dimanche 16 janvier 2011 - 2ème séquence : Baptême du Christ - Agneau de Dieu
Dimanche 13 mars 2011 - 3ème séquence : Le fruit défendu - Le Bien et le Mal
Dimanche 15 mai 2011 - 4ème séquence : Le Vrai Berger - Jésus le Berger
Dimanche 26 juin 2011 - 5ème séquence : Saint Sacrement - Jésus, Pain Vivant,
Pain de Vie et Première Communion des enfants de CM1 baptisés.
POUR LES CATÉCHÈTES, LES PARENTS ET LES PAROISSIENS (qui le souhaitent) :
Dates à retenir : À la salle 9 rue Carnot à La Chapelle la Reine de 14h30 à 16h30
Samedi 09 octobre 2010 - 1ère séquence : Roi David - Christ Roi
Journée Saint Mathurin
Samedi 20 novembre 2010 - 2ème séquence : Baptême du Christ - Agneau de Dieu
à Larchant le lundi 13 juin 2011
Samedi 15 janvier 2011 - 3ème séquence : Le fruit défendu - Le Bien et le Mal
plus particulièrement pour les
Samedi 12 mars 2011 - 4ème séquence : Le Vrai Berger - Jésus le Berger
CM2, les autres enfants étant bien
Dimanche 14 mai 2011 - 5ème séquence : Saint Sacrement - Jésus, Pain Vivant.
sûr accueillis tout le week-end.
Messe de Profession de Foi ÉVEIL À LA FOI pour les enfants de 5 à 7 ans
à Recloses le dimanche 19 juin de 9h30 à 11h00 les dimanches de catéchèse familiale
2011 à 11h00 (enfants à 10h30) rendez-vous à l’oratoire, derrière l’église.

Messe de Première Commu- AUMÔNERIE :


nion à La Chapelle la Reine le Les jeunes se réuniront au presbytère
dimanche 26 juin 2011 à 11h00. de 9h30 à 11h00 les dimanches de catéchèse familiale.

Voir autre information du secteur de La Chapelle la Reine en page 11

Secteur de CHÂTEAU-LANDON Journée de Rentrée 2010

Cette année, notre journée de les uns aux autres, après la procession à des jeux comme le chamboule tout, les
rentrée a eu lieu le 3 octobre, et a été d’entrée. anneaux, les palets, le tir aux fléchettes,
honorée par la présence pour la célébra- A l’occasion de cette célébration, l’atelier de mécanique, etc. pour le plus
tion de la messe dominicale de deux le Père Cadet a envoyé l’Équipe d’Ani- grand plaisir de tous. Pour les enfants, il
prêtres : le Père Dominique Boisseau, mation Pastorale en mission pour l’an- suffisait de participer à 5 jeux pour pou-
notre prêtre référent, et le Père Jean- née. L’équipe, répondant aux questions voir bénéficier d’une crêpe gratuite !
Claude Cadet, le nouveau curé du Pôle du Père Cadet, a confirmé sa foi, puis La journée s’est terminée par un
Missionnaire de Nemours. chacun de ses membres a été appelé et a lâcher de ballons, un petit goûter et un
Traditionnellement, notre messe accepté de servir pour l’année qui vient. chant final. Bref une journée bien rem-
de rentrée est une messe franco- Notre messe de rentrée s’est ter- plie, amicale et détendue.
portugaise. Elle a débuté par une pro- minée par un verre de l’amitié organisé Un grand merci à tous ceux et
cession d’entrée impliquant toutes les dans les tentes et barnums sur le parking celles qui ont œuvré au succès de cette
communautés de notre secteur parois- des anciennes écoles où la kermesse se journée. Ils ont accepté de se « faire
sial : nos 6 clochers – Bougligny, Che- déroula l’après-midi. Ce pot très convi- manger » par le service des autres.
nou, La Madeleine, Maisoncelles, Mon- vial a profité d’un beau soleil et d’une
dreville et bien sûr Château-Landon – et ambiance chaleureuse et fraternelle. Bien fraternellement.
nos amis de la communauté portugaise. L’après-midi, vers 13h30, nos
Marc Pointeau
Grâce à l’effort de nos catéchistes et de forces vives se retrouvaient pour monter
Coordinateur
l’équipe d’accueil nous avons eu une les stands et jeux de la kermesse. A par-
E.A.P. de Château-Landon
belle image de toutes les églises de notre tir de 15 heures, les enfants et leurs pa-
secteur et nous nous sommes présentés rents et grands-parents ont pu s’amuser
4 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS Automne - Hiver 2010 N° 17

La vie des secteurs (suite)

Secteur de LORREZ-LE-BOCAGE Villemaréchal offre un nouveau coq à son clocher

La bénédiction du coq s’est clocher de l’église, étant donné aussi


déroulée lors de la messe de secteur le mauvais état du volatile, en a com-
célébrée par notre nouveau curé de mandé un nouveau à l’Entreprise
pôle le dimanche 12 septembre 2010, Malet de Bellegarde chargée de la
en présence de M. Pierre, maire de restauration qui l’a posé. L’ancien
Villemaréchal, du Conseil et de nom- coq, vieux de plus d’un siècle, trou-
breux paroissiens. C’était la première vera sa place dans la mairie du village.
messe célébrée sur notre secteur par Désormais, le gallinacé de
le Père Jean-Claude Cadet, un cuivre brille de tout son éclat au som-
« enfant du pays », récemment reve- met de l’église Saint Pierre aux Liens.
nu dans la région. La municipalité
ayant fait restaurer la toiture et le Chantal Bazaud

Bienvenue !
Après la tristesse du départ des Sœurs Odile Arribard et Marthe Rou-
le nous avons le plaisir d’accueillir Sœur Madeleine Mathias et Sœur Jeanne
Le Carou. Arrivées en septembre dans la maison de la Communauté de la
Divine Providence à Voulx, elles y ont retrouvé Sœur Cécile Renard.
Les séparations ne sont jamais faciles à vivre, leur mission les ayant
menées parmi nous, nous leur souhaitons la bienvenue et leur disons notre
joie de les accueillir
Chantal Bazaud
Sœur Jeanne Le Carou Sœur Madeleine Mathias

Secteur de SOUPPES-SUR-LOING Connaissez-vous Nathanaël ?

C'est un des premiers disciples de Dieu et Jésus est vivant. se d'aller sur le site Internet avec des
Jésus (Jean 1,45). C'est aussi le nom Chaque module comprend un enfants dont les parents ne sont pas
d'une méthode de caté qui répond aux carnet caté avec un DVD-CD, un livret équipés ;
nouvelles orientations des évêques pour catéchiste et un site Internet. Sous une ou encore un accompagnement pour
la catéchèse, responsabilité de toute la forme attractive et interactive, il propose un rassemblement une fois par mois :
communauté chrétienne. aux enfants d'accueillir et de vivre un accompagnement précieux lors des
Le mystère pascal est au cœur de cheminement avec le Christ, dans un échanges entre enfants mais aussi
l'espérance chrétienne à découvrir. Le itinéraire articulant une vie en équipe, un entre adultes où nous pourrons pro-
processus retenu fait appel à une péda- partage en famille (le DVD contient une fiter du carnet de catéchistes riche en
gogie d'initiation combinant un libre page parents) et un enracinement en partage et prières sur le thème abor-
cheminement adapté aux personnes et paroisse. Cette proposition de caté di- dé.
une prise en compte de la Parole de manche ressemble, dans l'esprit, à nos Quand j'ai présenté ce parcours
Dieu. KT Joie : rassemblements intergénéra- aux parents et aux paroissiens désireux
En accord avec le Père Jean- tionnels commencés en 2005 à Souppes. de le découvrir, les réactions ont été
Claude Cadet, nous avons choisi d'expé- Ce parcours devrait permettre, au cours unanimes : c'est vivant, le DVD quelle
rimenter Nathanaël dans notre paroisse, de l'année, de mettre en route plus bonne idée, les reportages incitent à ré-
du CE2 à la 6ème. concrètement des parents, des jeunes et agir, les images sont belles, la page Ka-
Les "Nathanaël" sont quatre jeu- des paroissiens par la diversité des pro- raoké du chant quel succès !
nes : Natacha, Thao, Naomie et Eloi. positions : Nous avons tous été invités le 20
Leurs aventures amènent les enfants à démarrage de petites équipes de vie novembre à KT Joie dont les objectifs
s'interroger, à découvrir, à prier, à ren- d'enfants d'un même quartier, par sont de vivre un temps d'accueil et de
contrer des Témoins d'hier et d'aujour- exemple, pour faire un jeu, découvrir partage sur une Foi commune, de ma-
d'hui. la culture chrétienne avec Anne et nière intergénérationnelle, d'exprimer
Pour cette année, à raison de Léo, un bricolage, une enquête ou ses questions sur le contenu du symbole
deux heures par mois, en équipe, nous passer tout simplement un moment des apôtres, de partager les effets de la
avons choisi quatre modules : Je crois en convivial ; Foi, de s'épauler dans la Foi.
Dieu, Messagers de Paix, Enfants de ce peut-être un paroissien qui propo-
Automne - Hiver 2010 N° 17 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS 5

Secteur de NEMOURS Une rentrée paroissiale par étapes

Cette année, la rentrée s’est étalée Puis ce fut le dimanche des du M.C.R. participèrent à l’animation en
sur plusieurs week-ends. Les Scouts de Scouts d’Europe qui, eux aussi, partici- assurant lectures, prière universelle et
France ont été les premiers à avoir leur pèrent à la messe dominicale à Ne- quêtes aux trois messes dominicales de
messe de rentrée ; avec l’équipe d’anima- mours. notre secteur.
tion liturgique de ce dimanche, ils ont La rentrée des caté et aumôneries La messe de rentrée « officielle »
préparé l’animation de la messe : anima- eut lieu le samedi soir à la messe des de notre secteur pastoral eut lieu le 10
teur, musiciens, lecteurs, tous Scouts de familles dans une église St Jean-Baptiste octobre, présidée par le Père Jean-
France, ils ont pris en charge la messe comble (voir ci-dessous). Claude Cadet. (voir ci-dessous)
de 11h à Nemours. Et après les jeunes, les retraités Bernard Eckert

De l’éveil à la foi à l’entrée à l’aumônerie ! La catéchèse se rassemble


Répondant à l’invitation des animateurs à marcher davantage
dans les pas de Jésus, une participation importante des enfants et des
jeunes, accompagnés de leur familles, a marqué la première messe des
familles de cette rentrée le samedi 9 octobre. L’église Saint Jean-
Baptiste était comble.
Au cours de la procession d’entrée, les enfants ont placé une
silhouette sur un grand panneau représentant le tympan d’une église.
Cette année, ensemble, nous voulons bâtir une Église vivante et
accueillante, dans la diversité de ses mouvements et services que nous
avons rappelés sur le panneau ci-contre.
Pour cheminer avec les enfants et les jeunes, de nouvelles per-
Merci, Dieu notre Père, sonnes se sont engagées. Nous les avons encouragées tout spéciale-
ment dans leur mission.
nous sommes
Rendons grâce à Dieu pour la disponibilité aux appels du Christ.
tous tes enfants chéris
Les animateurs de catéchèse

Messe de rentrée et envoi en mission de l’E.A.P.


Dimanche 10 octobre 2010, la avions choisi le rite de l’aspersion au particulièrement attentif à la vie maté-
messe de 11 H à l’église St Jean-Baptiste début de cette messe pour signifier que rielle de notre secteur,
était présidée par le Père Jean-Claude c’est au nom de notre baptême que nous Il a également accepté la charge de l’ac-
Cadet, notre nouveau curé du Pôle, qui acceptons cette mission. cueil, et de la communication
envoyait en mission l’Équipe d’Anima- Puis, après l’homélie, le Père Jean-
Philippe Aubret, notre diacre, a accepté
tion Pastorale avec laquelle il est appelé Claude nous a appelés, et après avoir
la charge de la prière.
à travailler maintenant au service de no- redit combien l’action pastorale de l’É-
tre secteur de Nemours. glise nécessite la collaboration de tous, Marie-José Ferreira Da Silva a accepté
La composition de notre E.A.P. équipes de prêtres et de laïcs, il nous a de recevoir la charge de l’annonce de la
ne change pas, mais elle se réunit doré- invités à professer la foi de l’Église par foi.
navant avec un nouveau prêtre référent, la forme baptismale du symbole des Chacun, en quelques mots, a ré-
le Père Jean-Claude Cadet, curé du pôle apôtres. sumé son engagement, précisant auprès
missionnaire. Nous avons ensuite été interpellés de qui, de quel mouvement ou service,
Il tenait donc particulièrement à par le Père Jean-Claude, tour à tour. au nom de l’E.A.P., il est plus particuliè-
nous envoyer en mission, lui-même, Voici ce que chacun de nous a accepté rement envoyé en mission.
notamment pour que l’assemblée com- devant l’assemblée : Cette relation avec toutes les for-
prenne bien le sens de notre équipe en ces vives de notre secteur était d’ailleurs
Carole Roux a accepté la charge de
ce début d’année pastorale. rendue bien visible puisque un grand
coordinatrice de l’Équipe d’Animation
Toute l’équipe des animateurs de panneau réalisé la veille par les enfants
Pastorale du secteur de Nemours et la
chants s’était réunie à l’occasion de cette du catéchisme montrait tous les groupes
charge de la charité et de la solidarité
célébration. Merci pour ce beau travail, qui font vivre notre communauté pa-
pour ces voix offertes pour soutenir Alain Bertho a accepté de représenter roissiale.
notre prière ! notre Équipe d’Animation Pastorale Le Père Jean-Claude nous a en-
Pour rappeler notre baptême, le dans l’Équipe Missionnaire de Pôle suite bénis et tous, nous avons posé la
premier des sacrements, celui qui fonde main sur l’évangéliaire pour signifier que
Bernard Eckert a accepté d’être plus
tous nos autres engagements, nous (Suite page 6)
6 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS Automne - Hiver 2010 N° 17

La vie des secteurs, (suite NEMOURS)

(Suite de la page 5) que nous faisons équipe avec le Père Notre année pastorale est mainte-
c’est comme témoin de l’Évangile que Jean-Claude pour porter le souci de l’a- nant bien démarrée, chacun de nous
nous acceptons cette mission au service nimation pastorale du secteur de Ne- prenant très à cœur la mission qu’il a
de l’Église. mours ! acceptée. Bonne route à tous, équipes de
Les membres de l’E.A.P. ont ap- Un verre de l’amitié, partagé laïcs et équipe de prêtres, ensemble pour
porté le pain et le vin de l’eucharistie, après la messe, nous a permis d’avoir qu’un esprit missionnaire anime la vie
puis ce sont eux qui, avec le célébrant, quelques échos de l’assemblée qui sem- des baptisés et des différents groupes de
sont allés porter la communion à l’as- blait avoir apprécié l’engagement pris notre secteur pastoral !
semblée. devant elle par les membres de l’Équipe
Carole Roux
Beaucoup de symboles pour dire d’Animation Pastorale à son service.

Le M.C.R. (Mouvement Chrétien des Retraités) en sortie


Le 10 juin était le jour de notre faisant par trois portes : l’une à l’ouest, Christ, de la taille d’une homme de
sortie de fin d’année. De longue date, dite des cérémonies, la deuxième au sud 1m70, sculpté en Tanzanie, est comme
nous avions choisi de nous rendre en car pour l’accueil, la troisième à l’est facili- suspendu sur une croix en forme de
à Longpont-sur-Orge pour visiter sa tant l’accès aux personnes handicapées. Tau. Le baptistère est si grand, si large,
cathédrale et son reliquaire connu pour La partie supérieure de l’édifice que les baptêmes peuvent y être prati-
être le plus important de France. est couronnée de 24 tilleuls argentés. qués par immersion comme en Orient.
Les réservations d’une guide pa- La réserve eucharistique est l’œuvre d’un
roissiale et de notre repas à l’hôtel artiste français.
Confort de Brétigny avaient été confir- Tout est admirable et audacieux.
mées. Après la messe célébrée par le Cette cathédrale si moderne est surpre-
Père Pierre Cottet-Dumoulin, le bus nante car au dessous de la cathèdre, une
nous amena au restaurant. Mais à notre poutre dissimule un écran. Une régie, lui
arrivée nous avons appris que le centre faisant face, peut introduire l’image lors
ville était bouclé pour la journée. En des grandes cérémonies.
effet, un enfant du pays, militaire mort L’architecte suisse, Mario Botta,
en Afghanistan, était rapatrié et un hom- de renommée mondiale, a donné la me-
mage lui était rendu au cours de la céré- sure de sa propre intériorité en ména-
monie de ses obsèques. Nous avons dû geant un lieu rare de prière personnelle :
rapidement modifier notre programme Pourquoi des arbres ? Parce qu’ils sym- c’est la chapelle du Saint Sacrement : elle
et après un très fin déjeuner servi avec bolisent la nature (Dieu), la renaissance est l’aboutissement de ce pèlerinage à
grande gentillesse, nous sommes repartis au printemps (Résurrection), la longévi- travers ce monument d’Évry.
pour... Évry et sa cathédrale. té, le lien entre ciel et terre (arbre de la Ici tout est précieux, à la fois fort
croix et du salut). et délicat, touchant et émouvant, com-
Son intérieur est très clair, cepen- me cette Vierge discrète qui offre son
dant la lumière qui vient du toit est bien fils à l’humanité. Tout, dans cet endroit
évidemment modulable et changeante
au cours des heures. L’ensemble étant
circulaire aucune colonne, aucun pilier,
ne vient heurter le regard. Le siège de
l’évêque, l’ambon et les bancs sont en
chêne clair de Bourgogne. L’acoustique
est parfaite.
Tout y est symbole : le sol, de
La Cathédrale de la Résurrection granit noir renforce le dégradé de lumiè-
est dédiée à saint Corbinien, originaire re et veut évoquer le passage de la mort
de St Germain lès Arpajon, à quelques à la vie : toujours la Résurrection. Sa
kilomètres d’Évry. Signe d’espérance décoration est universelle : vitraux co- précis, invite au recueillement, à la médi-
dans cette ville récente, elle est bâtie au réens, évocation de la passion, de la tation, à la ferveur, à l’adoration, à la
cœur de la ville. Elle est construite en mort et de la Résurrection du Christ en prière, au silence. Là, dans cet endroit,
briques, matériau de notre époque cer- bois pétrifié de l’Arizona. L’escalier qui parmi ces chefs-d'œuvre, pour nous se
tes, mais aussi matériau biblique, fait de conduit au chœur et dans la « nef » veut tient Dieu. Nous y rencontrons Jésus,
terre, d’eau et de feu. rappeler, par sa structure en « pas d’â- revivons son histoire et son engage-
De forme circulaire, elle n’a pas ne », les vieilles rues de Jérusalem. L’au- ment.. Nous y retrouvons notre sainte
de façade proprement dite, l’entrée se tel est en marbre blanc de Carrare. Le (Suite page 7)
Automne - Hiver 2010 N° 17 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS 7

(Suite de la page 6) pieuse, dense, riche de découvertes et


famille d’en haut. On est bien, parfaite- d’enseignement pour les 25 retraités qui
ment bien, tellement rassuré et chez soi avaient participé à la sortie.
que l’on voudrait prolonger l’instant. Merci Seigneur !
Avant de reprendre notre bus, Suzanne Farrel
nous sommes passés par la boutique qui
Le M.C.R. se réunit tous les 2èmes jeudis
propose de très beaux objets artisanaux
du mois à 14h00 dans les salles parois-
Personnellement, j’ai eu la joie de revoir,
siales de Nemours.
en particulier, des objets religieux éthio-
Contact : Mme Thérèse Bellon
piens qui sont rares, originaux et assez
Tél. : 01 64 29 38 97
peu connus.
Ce fut, pour finir, une journée

La vie du Pôle Missionnaire


Suite au départ du Père Claude Siméon et à la semi retraite de notre curé le Père Pierre Cottet-Dumoulin, cette rentrée
2010 a vu plusieurs changements intervenir dans notre équipe de prêtres : nous accueillons notre nouveau curé, le Père Jean-
Claude Cadet, ainsi que le Père Jean Basaula. Nous leur souhaitons la bienvenue au sein de notre pôle missionnaire.

Un retour aux sources


En 1973 je débutais jeune prêtre à tour aux sources en somme. Après quel-
Paris à la paroisse St Michel des Batignol- ques années passées à Roissy-en-Brie
les où, grâce à mon premier curé, j’ai dé- j’arrive comme curé dans le pôle de Ne-
couvert l’importance de la vie fraternelle mours où je suis appelé à vivre avec l’é-
dans une équipe de prêtres, ce qui se ré- quipe de mes confrères au service du
percute dans toutes les rencontres de la peuple de Dieu présent dans cette région,
vie du ministère. ceci dans un esprit de collaboration et de
Vingt-six ans plus tard, en 1999, je respect mutuel du rôle et de la vocation
me retrouve pendant trois ans à Lagny, particulière de chacun.
dans le diocèse de mon baptême, un re- Père Jean-Claude Cadet

De Kinshasa à Nemours en passant par Coulommiers


Né à Kinshasa, capitale de la retraite de l’Aubetin à Amillis, puis vicai-
République Démocratique du Congo, ex re à Coulommiers résidant à Rebais, et
Zaïre, le 10 mai 1960, je suis l’aîné d’une enfin prêtre coopérateur et référent des
famille de 5 enfants. secteurs pastoraux de Boissy-Rebais et
Entré au petit séminaire St Jean- Choisy-en-Brie depuis août 2008, je suis
Marie Vianney dès mes 17 ans, je ferai, depuis septembre 2010 prêtre référent
après mon bac en psychopédagogie au du secteur pastoral de Lorrez-le-Bocage
collège Notre Dame du Congo, 3 ans de dans votre pôle missionnaire de Ne-
philosophie (séminaire St André Kagg- mours. Pour être complet je dois ajouter
wa) et 4 ans de théologie (séminaire Jean que je suis, depuis avril 2007 et pour 4
XXIII) à Kinshasa. ans, aumônier de Équipes du Rosaire du
Ordonné prêtre le 1er août 1989 Diocèse de Meaux.
dans la cathédrale Notre Dame du France depuis mars 2005, cela à la suite Merci à tous, à Coulommiers
Congo, j’exercerai successivement com- de mon engagement sociopolitique comme ici à Nemours, pour l’accueil
me vicaire de paroisses, curé, professeur, contre un système politico-religieux qui combien chaleureux rencontré.
vicaire et aumônier d’école toujours à maintient un si beau et si riche pays en Main dans la main, travaillons
Kinshasa. pays sous-développé. pour faire connaître Jésus et le Royaume
Contraint de quitter le pays Après avoir été aumônier de la de Dieu présent déjà au milieu de nous.
après 16 ans de ministère, je suis en Communauté religieuse de la maison de Père Jean Basaula
8 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS Automne - Hiver 2010 N° 17

Préparation au mariage : réorganisation progressive


Soucieux de la santé conjugale et Afin de durer dans une mission à de rôle, les animateurs puissent être pré-
familiale des animateurs, notre nouveau fonder sur l’Évangile, des rapprochements sents aux cérémonies de mariage. On tien-
curé, le Père Jean-Claude Cadet, a tenu à sont progressivement envisagés. dra bien sûr compte des disponibilités des
rencontrer les personnes engagées au La durée et la fréquence des ré- uns et des autres, comme à La Chapelle La
C.P.M. sur notre Pôle Missionnaire. L’ob- unions pourraient évoluer. Quoique déçue Reine où l’on veille à cette présence aux
jectif de la réunion du 19 octobre visait un par une expérience dominicale antérieure, célébrations.
meilleur travail en commun pour durer mais consciente de la lourdeur d’une suite Mais quelle formation pour un tel
dans notre mission d’accompagnement au de réunions en semaine, l’équipe de La engagement ?
mariage. Chapelle la Reine n’exclut pas la possibilité En diocèse ou sur Paris, des temps
Tout d’abord, un état des lieux d'un dimanche. Elle conserve sa formule sont proposés à cet effet pour que les ani-
s’imposait sur les forces vives et les prati- pour l’année pastorale qui s’ouvre. Ce mateurs puissent se rassurer sur tel ou tel
ques en cours. rythme permet en effet d’inclure une ren- point : écoute et animation, accueil de l'ex-
Nouvellement engagés ou au plus contre individuelle des couples chez l’un périence des futurs mariés, le sacrement de
depuis 25 ans, 3 ou 4 couples (parfois un des animateurs, et le temps spécifique mariage...
seul des conjoints) constituent une équipe "Dieu et nous" confié à Dominique Garet, C'est ainsi par exemple que Muriel
d’animation par secteur : La Chapelle la diacre, et Cécile son épouse. Moins ambi- et moi-même comptons suivre une jour-
Reine, Lorrez-le-Bocage, Nemours tieux sur cet aspect déjà abordé dans les née sur ce dernier sujet. Nouveaux venus
(Souppes et Château-Landon compris). questionnaires, les équipes de Lorrez-le- au C.P.M., nous remplaçons Patricia et
Selon les disponibilités des animateurs et la Bocage et de Nemours songent toutefois à Paul-Louis de Dompsure qui ont passé le
motivation des jeunes couples au planning insérer un temps de partage d’un texte relais sur Nemours, après une quinzaine
chargé, les sessions de formation, de jan- d’Évangile, parmi ceux habituellement d’années de persévérance dans l’accompa-
vier à juillet, se déroulent sur un samedi proposés comme lectures aux célébra- gnement des jeunes couples. C'est ici l’oc-
après-midi, un dimanche ou 4 soirées. Les tions : c’est sans doute moins intimidant casion de les remercier chaleureusement
outils utilisés sont sensiblement les mêmes qu’une immersion directe au cœur de la de leur investissement de longue date,
d’un secteur à l’autre et dus pour une large Bible ! Cela devrait lever une certaine ap- dans la coordination de l’équipe et l’anima-
part, à l’expertise du Père Denis Sonet, préhension du côté des animateurs et de tion des sessions.
conseiller conjugal : la construction évolu- certains fiancés. Difficile en effet de met- Par ailleurs, n’oublions pas que
tive d’un chalet dont les fondations et l’os- tre des mots sur sa foi brusquement inter- notre mission de laïcs s’articule avec celle
sature dépassent les seuls 4 piliers du ma- rogée à l’occasion d’une étape de sa vie. du diacre ou du prêtre qui suit les fiancés
riage catholique devant figurer dans la Difficile également de parler de la Parole sur une plus longue période, notamment
déclaration d’intention ; la recette du gâ- de Dieu pour des animateurs peu à l’aise pour approfondir avec eux leur projet de
teau couple avec les ingrédients à y doser comme catéchistes pour adultes. Alors vie et la portée quotidienne du sacrement
pour le réussir ; un questionnaire pour les mieux vaut laisser résonner cette Parole en qu’ils s’apprêtent à vivre. Comme le souli-
couples à reprendre en tête à tête ; des nous et partager ce qui remonte. Cela dit gnait le Père Jean, canoniquement et pour
temps d’échange séparés quelque chose de la l’Église, il serait important de discerner le
entre hommes et femmes confiance en Dieu, plus degré de maturité spirituelle des futurs
pour libérer la parole ; un qu’un sentiment d’apparte- époux pour éviter qu’ils n’aillent dans une
temps sur la relation à nance à rapprocher de la impasse.
Dieu, pour l’instant plus Religion. Les fiancés dé- Enfin, aussi captivant que puisse
particulier à l’équipe de couvrent néanmoins avec être la transmission d’un art de vivre selon
La Chapelle la Reine. surprise, qu’ils sont l’Église l’Évangile dans le mariage, n’oublions pas
Pour faciliter l’entrée en avec nous tous, capables que notre diocèse s’est doté d’une Charte
matière, on peut recourir d’échange. Ils voient ainsi du Bénévolat : les mandats ne sont désor-
au photo langage, à un ce qui fonde son message, mais que de 4 ans renouvelables une fois.
échange d’idées ou à la pour mieux en vivre et le Chacun donnera évidemment le temps et
présentation inversée transmettre, comme cou- l’ardeur qu'il a en réserve pour durer avec
homme/femme. ple et famille. bonheur dans un service, mais il n'est pas
L’inscription administrative des Proposition est faite d’offrir aux interdit de s'arrêter à cette échéance. Nos
futurs époux, 1 an à l’avance comme le jeunes mariés un signe leur rappelant leur mines radieuses de chrétiens heureux en
recommande l’Évêché, n’est en général lien avec l’Église. Comme le souligne Phi- Église donneront-elles envie à de futurs
effective que 6 mois avant la date. Pour un lippe Aubret, diacre présent sur le secteur époux qui ne feraient que « passer à l’égli-
suivi moins astreignant, et sur les recom- pastoral de Nemours, le nouveau rituel du se » d’y revenir pour la servir ?
mandations des services d’accueil, une mariage prévoit la remise d’un cadeau aux « Je suis la servante du Seigneur »
harmonisation est en cours sur les fiches mariés, lors de la célébration de leur union. disait Marie avec qui nous avons prié en
d’inscription. Grâce à l'aide précieuse de la Pourquoi pas une modeste icône de la fin de rencontre, pour confier ensemble au
secrétaire de Pôle, Marie-Noëlle Lamy, les Sainte Famille ? Christ, ce défi d’un mariage à vivre au-
animateurs bénévoles seront déchargés de En outre, pour témoigner aux nou- thentiquement.
la convocation et de la relance des fiancés veaux époux de l’accompagnement de la Thierry Gautier C.P.M. Nemours
à la formation. communauté locale, il serait bon qu’à tour
Automne - Hiver 2010 N° 17 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS 9

Congrès du C.M.R.
« Créateurs d’une autre humanité, passeurs d’Espérance ».
Pontarlier – 13 au 15 mai 2010

pative entamée depuis presque deux ans. 8 et 9 novembre2010 : session


des aînés du C.M.R. à Belleu, thème :
Ainsi, le C.M.R. s’est donné trois
« les sciences au service de la
priorités pour les 10 ans à venir : vie » (contact Odette Delos :
◊ Contribuer à un projet d'humanisa- 01.64.01.01.67)
Ce sont 1000 congressistes qui tion en contexte de ruralité
ont répondu à l’invitation de l’associa- 13 novembre 2010 : session fi-
◊ Appeler à cheminer avec Jésus-
tion Chrétiens dans le Monde Rural à nances à Auxerre (contact Coralie au
Christ pour être porteurs d'espéran-
assister à son Congrès national à Pontar- 06.99.94.92.18).
ce
lier. Nous sommes venus de toutes les ◊ Inventer de nouvelles façons de faire 19 novembre 2010 à 20h30 à la
régions de France (78 fédérations étaient mouvement. salle paroissiale de Nangis : soirée débat
représentées). Du C.M.R. de Seine-et- « Agriculteurs et Consommateurs » or-
Marne, nous étions 17 participants dont ganisée par les laïcs, les Sœurs et Frères
2 enfants. La diversité des membres du Missionnaires des Campagnes, le
C.M.R. et la force des attentes commu- C.M.R. et en lien avec les pôles mission-
nes ont notamment été illustrées lors de naires de Mormant, Coulommiers et
la célébration de clôture, avec des ap- Provins.
ports de terres des différentes régions et 23 novembre 2010 : journée des
continents et avec la proclamation aînés du C.M.R. à Lumigny (contact
« Jésus est ressuscité » en 8 langues ré- Odette Delos : 01.64.01.01.67) thème à
gionales. confirmer : « transmettre ».
Les 3 journées de cet événement Et maintenant, en Seine-et- 6 novembre et 11 décembre
ont permis de se retrouver et de réflé- Marne ? avec le départ de Véronique 2010 : formation à l’accompagnement
chir, mutualiser, partager et décider tous Lombre, permanente C.M.R. depuis 8 d’équipe à Troyes de 14h30 à 19h00
ensemble. ans, que va-t-il se passer ?... organisée par EAD 10, (contact Coralie
Se retrouver avec cinq spectacles, un De retour du congrès, nous vou- au 06.99.94.92.18)
bal folk géant, des animations pour que lons que notre fédération de Seine-et- 30 janvier 2011 : récollection
les enfants des congressistes vivent eux Marne et tous les membres du C.M.R. organisée par les équipes du Nord de la
aussi un temps fort de rencontres, de 77 soient aussi porteurs du message du Seine-et-Marne date à confirmer.
jeux, de découvertes. congrès « créateurs d’une autre humani- (contact Alain Courtier au
Réfléchir lors d’une table ronde et de té, passeurs d’espérance ! ». 01.60.22.51.09)
cinq forums, en lien avec les débats sur Le bureau s’est renouvelé, et grâ- 5 et 6 mars 2011 : 50ème anniver-
les orientations 2010-2020. ce aux personnes « relais » au sein de saire du C.C.F.D. à Roissy-en-Brie et à
Mutualiser en participant à 60 ateliers chaque équipe qui permettent l’échange la basilique de Saint-Denis
autour d’initiatives issues du mouve- des informations (entre l’équipe et le
ment ou de partenaires, pour illustrer bureau), la relance des cotisations..., la 9 avril 2011 (à confirmer) :
diverses façons de faire mouvement et dynamique du mouvement va pouvoir Assemblée Générale du C.M.R. 77
d’agir dans la société pour un monde continuer !! 2ème quinzaine de juillet 2011 :
plus fraternel. Autant de projets portés Vacances Formation organisée par
Rappel : Dates à retenir du C.M.R. 77 : C.M.R. National
dès à présent dans les territoires.
19 septembre 2010 la rencontre Nous espérons que cette année
Partager une présentation humoristique
inter-équipe a eu lieu à Nangis avec l’é- soit riche en échanges et rencontres.
de la région Franche-Comté proposées
quipe du sud 77 « jeunes » (avec Agnès
par les membres du C.M.R. local, deux C.M.R.ement vôtre
et Pascal Burosse, Sébastien et Christelle
célébrations eucharistiques pour l’As-
Savourat, Anne et François Fortin, Céci-
cension et la clôture du samedi et enfin Le bureau :
le et Stéphane Duflocq et Jérôme et Co-
de nombreux temps de convivialité Équipe jeunes sud 77 : Coralie Desante,
ralie Desante accompagnés par le Père
(repas, chants...). Christelle Savourat, Agnès Burosse
Dominique Boisseau) et l’équipe du cen- Équipe de Bassevelle : Alain Courtier
Décider lors de l’assemblée générale
tre (Damien Richard, Sylvain Matte, Na- Et Frère Michel Danieau
des orientations 2010-2020, proclamées
thalie Vassilief et Fabien Courtois, Ge-
avec conviction le lendemain avec le Contact : C.M.R. 77 :
neviève Burosse, Elisabeth et Pierre Sta- sc.savourat@wanadoo.fr
plan d'action pour l’année à venir :
nik, Jean-Pierre et Dominique Gazeau
aboutissement d’une démarche partici- tél : 06.99.94.92.18 (Coralie Desante)
jusque là accompagnée par Frère Antoine).
10 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS Automne - Hiver 2010 N° 17

La vie du pôle missionnaire (suite)

NANTEAU Maison d’Accueil Spécialisée (M.A.S)


La Maison d’Accueil Spécialisée pour profiter des infrastructures sporti- leur permettre d’utiliser leurs ordina-
(M.A.S) de la Vallée du Lunain fait par- ves, culturelles et numériques. teurs, malgré les difficultés motrices
tie du Centre d’Orientation Sociale La mixité des publics étant une dues à leur état de santé.
(C.O.S) fondé par Alexandre Glasberg1. des priorités de ces différentes actions, On peut résumer les objectifs de
C’est un lieu de vie, situé à Nanteau-sur- celles-ci sont définies avec les bénéficiai- cet établissement à partir des points sui-
Lunain, près d’un parc de plusieurs hec- res dans le cadre de l’association vants :
tares, où l’on soigne 40 résidents en ac- ANIM@COS par l’équipe d’animation Maintenir l’autonomie des rési-
cueil permanent et 5 résidents en accueil et par le personnel de la M.A.S. Elles dents en développant ou conservant des
temporaire. évoluent périodiquement en fonction capacités fonctionnelles optimales.
L’établissement, dirigé par M. des attentes des bénéficiaires. Avec par- Apporter un environnement phy-
Max Lefrère, est prioritairement destiné fois l’aide de personnes bénévoles, quel- sique adapté aux besoins et préférences
à des personnes dont les facultés intel- ques activités sont propres aux résidents des bénéficiaires en répondant à leurs
lectuelles sont préservées et présentant de la M.A.S, d’autres sont destinées à attentes de vie.
un handicap moteur rendant l’autono- l’ensemble des publics accueillis. Favoriser la plus grande accessibi-
mie limitée, mais pour lesquelles le dis- Chaque chambre est équipée d’un lité et la continuité de soins par une
positif permettra une vie riche et une système domotique, permettant aux rési- étroite collaboration avec les partenaires
ouverture sur l’extérieur. dents d’accomplir eux-mêmes certains et établissements de soins.
La maison d’accueil spécialisée gestes de la vie de tous les jours Voici succinctement décrit cet
reçoit majoritairement des personnes (ouverture des portes, fonctionnement établissement qui est au service de per-
présentant des pathologies neuromuscu- de la TV, du téléphone, etc.) sonnes lourdement handicapées.
laires évolutives dont l’expression clini- Quelques ordinateurs sont mis à Dominique Mollicone
que implique une dépendance totale la disposition de tous, dans des espaces Contact :
pour tous les actes de la vie quotidienne communs. Chaque chambre possède un M. Max Lefrère, directeur :
(myopathie, SLA2, SLP3, etc.). Les autres accès à Internet qui est pris en charge mlefrere@cos-crpf.com
personnes accueillies sont des blessés par l’établissement. Grâce à cette infras- Marilyne Couillault, assistante de direc-
médullaires (tétraplégiques) et quelques tructure, des résidents se sont équipés tion : mcouillault@cos-crpf.com
infirmes moteurs cérébraux dont la pa- dans leur chambre d’un ordinateur por- Téléphone : 01 64 45 18 28
thologie est moins évolutive. table. Pour eux, l’informatique est un 2 rue des Arches
En fonction de leur projet de vie, support complémentaire qui les aide 77710 Nanteau-sur-Lunain
les résidents pourront prendre part aux dans leur autonomie. Ils peuvent ainsi ——————————————–—
activités du plateau technique du Centre communiquer avec leur famille, écouter 1 Né en Ukraine en 1902, Alexandre Glasberg, juif

de Réadaptations Professionnelles et de de la musique, lire, s’informer, jouer. français converti au catholicisme, devient prêtre catholi-
que et se consacre à un seul objectif : sauver et reclasser
Formation (C.O.S-C.R.P.F) de Nanteau- Des aides techniques viennent complé- les exclus et les réprouvés.
sur-Lunain (directeur M. Gérard Boyer), ter leur équipement informatique pour 2 Sclérose latérale amyotrophique
3 Sclérose en plaques

La vieillesse, école de fragilité spirituelle


Le samedi 16 octobre dernier, le du SEM ou de l’Aumônerie des hôpi-
S.E.M. (Service Évangélique des Mala- taux, qui a suivi le long exposé de Mme
des) nous conviait à une conférence ani- Boisseau et les questions furent nom-
mée par Mme Suzanne Boisseau, nièce breuses.
du Père Dominique.
Après une formation d’assistante Qu'est-ce que la vieillesse ?
sociale, celle-ci a repris des études sur la
La vieillesse est une période inévi-
démographie. Elle est maintenant for-
table et naturelle de la vie humaine ca-
matrice à l’Université et, depuis 6 ans,
ractérisée par une baisse des fonctions
chargée de mission de gérontologie dans
physiques, la perte du rôle social joué
une commune de la banlieue de Greno-
comme adulte, des changements dans
ble. C’est donc quelqu’un de parfaite-
l'apparence physique et un achemine-
ment informé sur le sujet qui nous ré-
ment graduel vers une diminution des
unissait.
capacités.
C’est une assistance particulière-
ment intéressée, constituée de membres (Suite page 11)
11)
Suzanne Boisseau
Automne - Hiver 2010 N° 17 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS 11

(Suite de la page 10)


10) rupture (perte d'un statut social, de vie demande et il est difficile de trouver une
L’amélioration des soins, de l’hy- de couple, d'autonomie), elle provoque réponse. Il n'y a pas toujours besoin de
giène de vie a, au cours des ans, grande- angoisse et crainte. paroles.
ment modifié cette notion. En 1945 ap- - Cela est dit peut être pour tester et voir
paraîtra la notion de « Retraite » et en La vie ne s’arrête pas avec la vieillesse. combien on est aimé !
1979, celui de « Dépendance ».
Vieillir, ce n'est pas se préparer à Le jésuite Henri Sanson, écrit que
Qu’est-ce qu’être "vieux" ? Et qui mourir, mais une chance et un luxe. « la solitude de la vieillesse peut de-
décide quand on est "vieux" ? venir un temps de grâce, l'occasion
C’est aujourd’hui l’âge légal du départ à Point de vue chrétien sur la d'une espérance renouvelée, que ce
la retraite qui détermine l’entrée dans la vieillesse. temps est celui de la remise progres-
vieillesse sive de soi entre les mains de
La personne âgée est fragile. Le Christ a
Or, pour un nombre croissant Dieu ! »
connu la mort. Avec sa fragilité il nous
d’individus l’allongement de l’espérance
aide à vivre la nôtre.
de vie en bonne santé ne justifie plus de Bien d’autres thèmes ont été évo-
faire coïncider l’âge de soixante ans avec Vie Résurrection qués durant ces deux heures qui nous
celui de la vieillesse. On porte la croix de son existence à la ont paru très courtes pour ne pas dire
A la fin des années 1990, il n’est façon du Christ. trop courtes. Il est difficile de vous en
plus possible d’associer, l’âge de la vieil- Pourquoi vit-on ? donner ici autre chose qu’un aperçu.
lesse à l’âge de soixante ans. - Des personnes agnostiques ou non
religieuses confrontées à la vieillesse ou Merci au Père Dominique pour la
L’âge de soixante ans ne correspond à la maladie se posent aussi cette ques- riche idée qu’il a eu en nous faisant par-
plus à celui de la vieillesse. tion sans s'interroger tout le temps sur le tager, bien trop rapidement à notre goût,
spirituel. Sans se torturer, en toute sim- ces merveilleux instants qui nous ont
À quel âge est-on vieux ? plicité, on peut parler des gros chocs de apporté tant de choses, tant sur le plan
Le vieillissement est un processus nor- sa vie et dire comment on les a surmon- personnel de nos relations à autrui que
mal touchant tous les êtres vivants. tés. dans notre propre perception des ins-
La vieillesse fait peur car elle désigne - Certaines personnes expriment une tants que beaucoup d’entre nous vivons.
la dernière étape de la vie : demande très forte de la mort. C'est un Jean Petit
Synonyme de décrépitude, de mort, de problème pour celui qui entend cette

Secteur de la Chapelle la Reine (suite)

Bénédiction des tombes après la Toussaint

Vers l’an 1000, pour que la Tous- gies allumées dans les cimetières et, de- « culte des morts », a prévu un rituel
saint garde son caractère propre et qu’el- puis le XIXe siècle du fleurissement des pour la bénédiction des tombes après la
le ne soit pas une journée des morts, tombes à la Toussaint. Toussaint.
Odilon, abbé de Cluny, impose à tous Sur le secteur le La Chapelle la
ses monastères, par une messe solennelle Reine, dimanche 31 octobre dans
le 2 novembre, la commémoration des l'après-midi, le Père Cottet-Dumoulin, le
défunts. Cette dernière est un héritage diacre et des laïcs des équipes funérailles
des lectures monastiques du « rouleau ont procédé à la cérémonie de bénédic-
des défunts » : la mention des frères tion des tombes de cimetières du sec-
d'une abbaye, ou d'un ordre religieux, au teur.
jour anniversaire de leur décès. « Écoute nos prières avec bonté, Sei-
Cependant, du fait qu'en France gneur : fais grandir notre foi en ton Fils qui est
le 1er novembre, jour de la Toussaint, est ressuscité des morts pour que soit plus vive aussi
un jour férié, l'usage s'est établi de com- notre espérance en la résurrection de tous nos
mémorer les morts ce jour au lieu du 2 L'Église, dans un souci de donner frères défunts. Par Jésus, le Christ, notre Sei-
novembre, comme le témoigne la tradi- une dimension spirituelle orientée vers gneur. »
tion multiséculaire de chandelles et bou- la Résurrection à ce qui était devenu un Éliane Dorst
12 ÉCHOS DU PÔLE MISSIONNAIRE DE NEMOURS Automne - Hiver 2010 N° 17

Retraite des confirmands à Lombreuil (25/26 octobre)


14 jeunes du pôle sont Nous avons largué les
en marche pour la confirma- amarres dimanche et ensemble
tion. Quelle aventure !!! nous avons fait confiance au
- Quitter ses habitudes Seigneur car tout est grâce :
- Donner de son temps de va- moment de réflexion en grou-
cances pe, temps personnel, différents
- Oser la rencontre avec le temps et manière sde prier,
Christ dans un lieu de solitude enseignement, jeux, rencontre...
qui conduit au silence, à la priè- Temps inoubliable qui
re aura marqué tant les jeunes que
- Vraie rencontre avec le Sei- les adultes accompagnateurs.
gneur. Merci à chacun pour la
Lui nous donne sa force confiance donnée et reçue.
pour avancer et confirmer ce Sœur Madeleine
cadeau de la foi reçu au baptême et Christine Duprat
.
Un nouveau site du diocèse pour la pastorale des jeunes (12-18ans) : http://www.pajado77.com/
Il est à utiliser et à compléter par les responsables de la catéchèse qui sont concernés et, bien sûr, par les jeunes eux-mêmes.

HORAIRES DES CÉLÉBRATIONS DE NOËL DANS LE PÔLE

Célébrations pénitentielles: Messes de la Nuit de Noël


Samedi 18 décembre à 17h00 à La Chapelle la Reine Vendredi 24 décembre :
Lundi 20 décembre à 20h30 à Lorrez-le-Bocage 18h30 à La Chapelle la Reine
Mardi 21 décembre à 14h30 à Nemours 19h30 à Lorrez-le-Bocage
à 19h00 à Souppes-sur-Loing 20h00 à Château-Landon
Confessions individuelles 20h00 à Saint-Pierre-lès-Nemours
Samedi 18 décembre de 10h00 à 12h00 à Nemours 22h00 à Nemours

Messes du jour de Noël


Samedi 25 décembre :
Pas de messe à Saint-Pierre-lès-Nemours
10h30 à Souppes-sur-Loing
10h45 à Voulx
11h00 à Nemours
11h00 à La Chapelle la Reine

Dimanche 26 décembre :
9h00 à Saint-Pierre-les-Nemours.
9h30 à Château-Landon
10h45 à Égreville
11h00 à La Chapelle la Reine
11h00 à Nemours

Bulletin édité par le Pôle Missionnaire de Nemours Courriel : polenemours77@orange.fr


http://polenemours.catholique.fr/
Directeur de publication : Père Jean-Claude CADET, Curé du Pôle : 01 64 28 02 58
Comité de rédaction : Chantal BAZAUD, Paul-Louis de DOMPSURE,  : 01 60 55 13 16
Éliane DORST, Bernard ECKERT, Roger GAROS, Imprimé par : Imprimerie des Roches
André GASCOIN, Jean PETIT, Maurice ROBLAIN Allée du Parc 77167 FAŸ-LES-NEMOURS.
Siège social : 14 Rue du Prieuré 77140 NEMOURS Gratuit . Distribué par nos soins.