Vous êtes sur la page 1sur 4

Al Bayaan

En Collaboration avec
QADRI MAHFIL PUBLICATIONS

En Mémoire de : Hazrat Maulana Shah Muhammad Abdul Aleem Siddiqui Madani (R.A)
et Quaid-E-Ehle Sunnah, Hazrat Maulana Shah Ahmad Noorani Siddiqui Qadri (R.A)

AL BAYAAN NO. 13 RABI’ UL AAKHIR 1441 HIJRI 29 NOVEMBRE 2019


Le bon comportement envers les parents âgés en Islam
Chaque année, à Maurice, les l’écouter attentivement, notamment qui ont le cœur dur, ne prennent pas
autorités enregistrent plus de 900 lorsqu’elle nous prodigue des en pitié les enfants ni n’honorent
cas de maltraitance envers les conseils, à satisfaire ses demandes, les gens plus âgés qu’eux. Un tel
personnes âgées. C’est un chiffre à ne pas parler avant elle ni marcher comportement est contraire à la Sunna
alarmant qui doit nous interpeller. devant elle, à lui consacrer toutes et aux coutumes de la communauté
Malgré un durcissement des lois, le formes de respect et à ne pas la musulmane. En disant : « Ne fait pas
phénomène ne cesse de s’aggraver blesser par des mots inconvenants. partie de notre communauté celui-
car il y a plusieurs cas qui ne sont En Islam, servir ses parents est le là... », le Prophète (S.A.W) n’entend
pas rapportés, probablement à cause deuxième devoir en importance après pas l’exclusion de cette personne de
de la honte et l’embarras pour les la prière, et c’est leur droit de l’exiger. l’Ummah, la communauté islamique,
parents de venir témoigner qu’ils se Il est considéré comme méprisable mais cette expression a pour but de
sont faits agresser par leur propres de manifester de l’irritation envers montrer la gravité de son action et
enfants. La maltraitance ne se limite les personnes âgées lorsque, souligner qu’un tel comportement
pas qu’à des coups qui sont portés. sans que ce soit leur faute, elles n’est pas recevable dans la
C’est aussi les remontrances, les deviennent difficiles. L’effort requis communauté musulmane.
agressions verbales voire même les pour prendre soin de ses parents au De même, le Messager de Dieu
insultes des plus grossières de la part moment le plus difficile de leur vie (sur lui la paix et la bénédiction
de leur progéniture. est considéré comme un honneur et d’Allah) incite au respect des
Pourquoi y a-t-il ce manque une bénédiction, et aussi comme une personnes âgées. Il dit à ce propos
d’égards envers ceux qui nous ont occasion de grandir spirituellement. : « Il n’est pas un jeune homme qui
fait grandir, ceux qui sont nos parents En Islam, il n’est pas suffisant de honore un vieillard à cause de son
qui nous ont mis au monde. C’est seulement prier pour nos parents ; âge, auquel Allah ne destine, sur ses
incompréhensible pour beaucoup nous devons aussi agir envers eux vieux jours, quelqu’un qui l’honorera
car outre les cas de maltraitance il y avec une compassion illimitée, en pour la même raison » (At-Tirmidhî).
aussi ces meurtres atroces qui sont nous rappelant que lorsque nous Dans les récits sur la vie des
commises envers une mère ou un étions petits et faibles, ils nous ont Awliya Allah (les amis d’Allah), on voit
père. Ces tragédies familiales laissent préférés à eux-mêmes. Les mères souvent que nombre parmi eux ont eu
leurs empreintes indélébiles sur les sont particulièrement honorées. un développement spirituel important
gens qui en ont souffert et ils restent Quand les parents musulmans après avoir servi leurs parents avec
marqués à vie par ces évènements atteignent un âge avancé, ils sont dévotion. L’un des plus célèbres, c’est
troublants. C’est pourquoi il est très traités avec compassion, gentillesse Hazrat Ouwais Qarni (R.A) qui n’a pu
important de bien encadrer les enfants et désintéressement. rencontrer le Saint Prophète (S.A.W)
dès leur tendre âge, leur expliquer le Outre le respect qui est voué aux parce qu’il devait s’occuper de sa
respect qui est dû aux parents et aux parents, l’Islam exhorte les croyants mère alitée. Aussi, Hazrat Bayazid
personnes âgées en général. à agir convenablement envers toute Bustami (R.A) est reconnu comme
Dans le Saint Qur’aan, Allah a personne âgée. Le respect de la l’un des plus grands maîtres soufis et
dit : « Et ton Seigneur a décrété : « dignité de la personne humaine est a connu une renommée mondiale par
N’adorez que Lui; et marquez de la sacré. Il est du devoir de chacun de la grâce qu’il a obtenue en se mettant
bonté envers les père et mère : si l’un prendre, en toute circonstance, la au service de sa mère. Hazrat Baba
d’eux ou tous deux doivent atteindre la défense des personnes âgées. Fareed Ganj Shakar (R.A), quant à lui
vieillesse auprès de toi, alors ne leur Hazrat Anas Ibn Mâlik a dit : « Un raconte que les progrès spirituels qu’il
dis point : « Ouf ! » et ne les brusque vieillard est venu voir le Prophète, a obtenus sont grâce aux prières de
pas, mais adresse-leur des paroles mais les gens présents mirent sa mère en sa faveur parce qu’il était
respectueuses. Et par miséricorde, beaucoup de temps à lui céder le à ses soins.
abaisse pour eux l’aile de l’humilité, passage. Le Prophète dit alors : « Ne Il faut donc ne jamais oublier que
et dis : « Ô mon Seigneur, fais-leur, fait pas partie de notre communauté l’Islam prend en haute considération
à tous deux, miséricorde puisqu’ils celui-là qui ne se montre pas clément les personnes âgées et qu’il dirige
m’ont élevé lorsque j’étais tout petit. » avec notre petit et n’honore pas notre les musulmans vers le bien, cela afin
» (Coran 17:23-24) grand. » (At-Tirmidhî). d’établir une société vertueuse et
Le respect dû à la personne âgée Le Prophète, dans ce hadith, solidaire où sont préservés les droits
(et aux parents surtout) consiste à désavoue ceux de sa communauté de tous même des plus faibles.
LES EFFORTS DE GHAUSÉ-PAAK POUR RECHERCHER L’ÉDUCATION
Hazrat Muhyiddeen Sheikh Abdul dans toute la ville et dans les terres Sayyidina Abdul Qadir Jîlani
Qadir Jilani (R.A) est né le premier avoisinantes comme un grand maître (R.A) invitait les gens à se corriger
Ramadan 470 du calendrier Hijri ce qui pouvait orienter les coeurs vers eux-mêmes, à purifier leur cœur et
qui correspond à l’an 1077 de l’ère la lumière divine et éclairer la vie des à y dissiper les excès de l’amour
chrétienne. Il a eu son Wisaal en gens en les guidant vers l’amour divin. de la vie. Il les invitait à remplir leur
l’an 1166, soit l’an 561 du calendrier Sayyidina Abdul Qadir Jîlani (R.A) cœur avec l’amour d’Allah et de Son
Hijri. Il a été la lumière de son temps rapporte, « Au début, seules quelques Messager et ses saints. Il les exhortait
dans les sciences spirituelles et personnes venaient assister à mes à suivre le Prophète (S.A.W) dans
dans les disciplines de la Loi Divine. causeries. Ensuite, petit à petit, de chaque acte et pensée ainsi que
Sa renommée dans le domaine des plus en plus de gens m’ont entendu dans leur comportement. En outre, il
sciences du soufisme et de la Shariah parler et l’école devenait encombré. les encourageait à éviter l’hypocrisie
a été si grand, qu’il est considéré à Puisque la demande augmentait, je et les faux-semblants, à dissiper
juste titre comme le Sultan des Awliya, commençais à faire des causeries la fierté, l’auto-louange, la haine et
al-Ghawth al-Azam. chaque mercredi matin dans le petit l’hostilité, la jalousie, la tyrannie, et
Sayyiduna Shaykh Abdul Qâdir Eidgah sur une plateforme érigée à la rancœur de leurs coeurs. Pour lui,
Jîlani (R.A) était un descendant du cet effet. Ensuite, cela aussi n’était le but d’une vie, c’était la recherche
Saint Prophète Muhammad (S.A.W) pas suffisant que j’ai dû faire des de l’amour divine, et l’obtention de Sa
de ses deux parents - son père était causeries dans le grand Eidgah, situé Miséricorde et Son Pardon.
un descendant de Hazrat Imam Hasan en dehors de la ville. » Ses causeries étaient suivies
(R.A) tandis que sa mère était elle une Les gens venaient pour assister à attentivement par les musulmans
descendante de Hazrat Imam Husayn pied, à cheval, à dos de mule, d’âne aussi bien que les non-musulmans.
(R.A). À l’âge de dix-huit ans il est allé et de chameau. On pouvait voir Ils venaient l’écouter en masse.
à Bagdad (1095), où il a poursuivi quelques soixante-dix-mille auditeurs Ensuite, ils prenaient le chemin du
ses études supérieures de la part debout dans le cercle de ces repentir et l’acceptaient comme
de plusieurs éminents professeurs. réunions. Certains venaient même leur chef et guide dans le chemin
Sayyiduna Shaykh Abdul Qadir Jilani pendant la nuit, portant des bougies qui mène à Allah. Grâce au Sheikh,
(R.A) a reçu des leçons de Fiqh de et des lampes. leurs cœurs s’étaient détournés
Shaykh Al-Muharrimi, les Hadith de Dans ses rencontres, il demandait de l’amour de la vie vers l’amour
Hazrat Abu Bakar Muzaffar, et le aux gens de faire le bien et de de l’au-delà. Ils abandonaient les
Tafsir du commentateur renommé, renoncer à commettre le mal. Ses plaisirs de la luxure et de la fortune
Abu Muhammad Jaafar. En outre, il a conseils étaient adressés aux à la recherche des plaisirs de l’amour
mémorisé le Coran, non pas dans une dirigeants, ministres, gouverneurs, d’Allah. Ils comprenaient la sagesse
seule forme, mais dans l’ensemble juges, ses disciples et les gens dans l’obéissance aux ordres divins
des sept modes de récitation. du commun. Selon Ibn Kathir, le l’importance de ne pas outrepasser
Après la maîtrise des treize grand historien, “permanent dans ses d’interdictions. En somme, ils
disciplines de la loi religieuse, il est les mosquées, il a réprimandé avaient pu comprendre qu’il n’y a
ensuite passé à la voie spirituelle publiquement les dirigeants qui ont pas de voie vers Allah sans suivre la
sous la direction de Cheikh Hammaad commis le mal, en présence de tous Shariah de Muhammad (S.A.W).
bin Muslim ad-Dabbas (R.A). Il a reçu en tant que témoins. Il a évité toute Dans le monde entier, des milliers
l’initiation de la voie de Cheikh al- forme de nomination politique et il ne de gens vouent une admiration pour
Moubarak Said bin al-Hassan (R.A). craignait personne sauf son Créateur. Hazrat Abdul Qadir Jîlani (R.A) et
Cheikh al-Moubarak Said Cheikh a Une fois lorsque le calife de pratiquent le Khatam Qadiriya ou font
été un des plus grands chercheurs et l’Islam avait nommé injustement une le Urs Shareef pendant toute l’année.
maîtres de son temps à Bagdad. Il a personne à être chef juge, Sayyidina Toutes ces activités religieuses ont
aussi passé au moins 25 ans de sa Abdul Qadir Jilani (R.A) s’est levé leur place dans nos communautés
vie éloigné de la ville, dans les forêts dans la plus grande mosquée de mais il faut aussi voir ce qu’on retient
avoisinant Baghdad pour se dévouer Bagdad pour faire le sermon du de la vie de ce grand personage. Par
exclusivement à l’adoration d’Allah vendredi. Il a parlé dans son sermon exemple, nous savons tous qu’il vient
et pour combattre son Nafs (égo). au calife directement. Il a dit, “Vous d’une lignée pure, qu’il était Wali dès
A l’âge de cinquante ans environ, il avez nommé le pire des plus injustes sa naissance mais est-ce que nous
retourna en ville pour propager la de juger les affaires des musulmans! voyons les efforts et les sacrifices
religion et se mettre au service des Quelle sera votre réponse demain, en qu’il a consentis pour apprendre et
serviteurs d’Allah. face du Seigneur des mondes, le Très rechercher la connaissance? Quelle
Sheikh Abdul Qadir Jilani (R.A) a Miséricordieux des miséricordieux? grande importance a-t-il accordé au
reçu la direction de la Tariqa, à l’âge En entendant cela, le calife secoué besoin d’enrichir sa connaissance et
de cinquante ans de son Cheikh, par la peur, pleura abondamment atteindre les sommets. Ensuite il a
Cheikh Moubarak Al-Said. Peu de avant de faire demi-tour sur sa aussi mis en pratique ce qu’il a appris.
temps après avoir reçu le titre officiel decision. Il licencia le juge en question Il n’a pas perdu son temps dans des
de Cheikh de la Tariqat, il était connu immédiatement. activités inutiles.
POURQUOI IL FAUT FUÏR LE MATÉRIALISME
Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui le piège du matérialisme? Comment peut-on bâtir
change très vite. Ajouté à cela il y a des progrès sa vie en profitant des plaisirs légitimes tout en
technologiques notables qui font que nous privilégiant nos obligations religieuses ?
vivons aujourd’hui dans une aisance relative. Dans le Saint Qur’aan, Allah avertit ceux qui
Non seulement les riches, mais aussi les gens ont une foi marginale : « Il en est parmi les gens
ayant des revenus moyens peuvent aujourd’hui qui adorent Allah marginalement. S’il leur arrive
se permettre de vivre une vie confortable car un bien, ils s’en tranquillisent, et s’il leur arrive une
il y a une abondance de marchandises et des épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi
objets de luxe. En même temps, les attitudes ont (le bien) de l’ici-bas et de l’au-delà. Telle est la
évolué d’une telle façon que la réussite sociale est perte évidente! » (Coran, 22/11)
mesurée par l’opulence et la richesse. Avoir une foi marginale est souvent le cas de
Clairement, nous vivons aujourd’hui dans une ceux dont les cœurs sont rattachés aux choses
société de consommation. En cette période de matérielles. Le croyant est celui dont la foi est
fin d’année, nous pourrons ainsi voir la frénésie solide et son cœur n’est pas enclin à suivre les
pour les achats en tous genres et la ruée vers tentations matérialistes. Le Prophète (s.a.w) a
les centres commerciaux. Ce phénomène est le dit : « La vie ici-bas est la prison du croyant et le
résultat d’un changement profond dans la société, paradis de l’impie. » [Hadith rapporté par Muslim]
toutes couches sociales confondues. Aujourd’hui, On rapporte d’Abi l ‘Abbas Sahl Ibn Sa’d As
un grand nombre de personnes mènent un train Sa’idi (R.A) qu’il a dit : « Un homme est venu au
de vie axé sur la consommation, les loisirs et Prophète (s.a.w) et lui a demandé : « Ô Messager
l’assouvissement immédiat des désirs. Puisque la d’Allah, indique moi une œuvre par laquelle Allah
vie est si courte et imprévisible, les gens préfèrent m’aimera et les gens m’aimeront ». Le Messager
vivre la vie dont ils rêvent dès qu’ils peuvent se le d’Allah (S.A.E) répondit : « Délaisse ce bas monde
permettre (ou en s’endettant) sans se soucier d’un (c’est-à-dire ce dont tu n’as pas besoin) Allah
lendemain qui peut s’avérer cauchemardesque. t’aimera, ne cherche pas après ce que les gens
Sans généraliser, on peut affirmer que pour possèdent et les gens t’aimeront ». (Le hadith est
pouvoir adopter ce train de vie moderne, il y hassan rapporté par Ibn maja et d’autres selon
aujourd’hui parmi les gens comme un engouement des chaines de transmissions bonnes).
pour accumuler les biens et la richesse. Est- Pour autant, il ne faut pas non plus se dire que
ce qu’on peut qualifier ces personnes de pour demeurer un bon musulman il faut fuïr ce
matérialistes? Les musulmans sont-ils devenus monde et se retirer dans une forêt et faire Ibaadat
matérialistes parce qu’ils ont un train de vie calqué continuellement. Dans un Hadith célèbre, le Saint
sur les occidentaux qui s’affirment ouvertement Prophète (S.A.W) a dit à l’un de ses compagnons:
comme étant athées et matérialistes ? Est-ce que “N’oublie pas ta part dans ce monde”, voulant
matérialisme doit obligatoirement se traduire par ainsi lui rappeler qu’il doit rechercher le bien dans
une dégradation des valeurs et des repères à tel ce monde et dans l’Après-Vie aussi. Le Saint
point que certaines personnes risquent même de Qur’aan ne nous enseigne-t-il pas le meilleur des
perdre leur bien le plus précieux, c’est à dire la Foi. du’as (prière):
Pourtant, posséder des biens ou aimer les “Rabbanaa aatina fiddunya hasanatanw wa fil
produits luxueux n’est pas un péché en soi en aakhirati hasanatanw wa quinaa
Islam, à partir du moment où le superficiel ne ‘azaabann naar”
prend pas le dessus sur notre pratique religieuse. O notre Seigneur, accorde nous le bien
Malheureusement, les plaisirs de ce bas-monde dans ce monde ainsi que dans l’Au-delà et
peuvent nous pousser à négliger nos devoirs préserve-nous du feu (de l’enfer)
envers Notre Créateur ou entraver nos efforts pour Pour conclure, il n’y a aucun mal à vivre dans
embellir notre vie dans l’Au-delà. La question qu’on le luxe et aimer les belles choses pourvu que nos
doit se poser c’est quelle ligne de démarquage cœurs n’y soient pas attachés comme c’est le cas
doit-on dessiner entre la vie matérielle et la vie pour les gens outrageusement matérialistes. Vivons
spirituelle. Par exemple, sommes-nous devenus dans ce monde comme un voyageur de passage
esclaves de nos désirs à tel point qu’on risque et soyons focalisés sur notre destination ultime qui
d’oublier nos obligations envers notre Créateur? est le Paradis. Et faites que votre vie ici-bas soit un
Qu’elle est notre limite pour ne pas tomber dans préparatif pour le grand voyage dans l’Au-delà.
HAZRAT ALI HUJWIRI NAMAZ NAFIL POUR LA GUÉRISON
(DAATA GANJ BAKSH) [R.A] Salatus Shifaa
Hazrat Ali Hujwiri (R.A), son of Hazrat Mohammad
Ce Namaz est fait pour se préserver de la maladie.
Tout d’abord lisez 1 fois Surah Yâsîn et ensuite faites
Usman (R.A), was born in 400 A.H. in Ghazni (Afghanistan).
2 rakaate Namaz Nafil avec Niyyat Salatus Shifa. Vous
He belonged to a Syed family (descendant of the Holy
pouvez lire n’importe quel Surah. Une fois le Namaz
Prophet). He completed his earlier education in Ghazni by
terminé, lisez 1000 fois :
memorizing the Holy Quran. Then he studied Arabic, Farsi,
Hadith, Fiqh, Philosophy etc. At that time Ghazni was the
center of education in Central Asia, and it was the realm of
‫ص َم ُد يَا ِوتـُْر يَا فـَْرُد‬
َ ‫يَا اَ َح ُد يَا‬
the famous Afghan ruler Sultan Mahmood Ghaznavi. Yaa Ahadou, Yaa Samadou, Yaa Witrou, Yaa Fardou
After completing the wordly education, he searched for O Toi qui es Unique, O Toi l’Incomparable,
the spiritual education. He travelled to many places for this O Toi qui es Impair, O Toi qui es Distinct.
purpose, and finally became spiritual disciple of Hazrat Si vous êtes en train de faire cet Ibadat pour vous
Abul Fazal Mohammad bin Khatli, in Junaidiya Sufi Order, soigner vous même vous pouvez lire le Du’a à haute
who lived in Syria. In Syria, Hazrat Ali Hajveri started his voix et puis soufflez sur votre corps. Si vous le faites
spiritual education under the guidance of Hazrat Abul Fazal, pour quelqu’un d’autre vous lisez le du’a à sa place
he slept less, ate less, performed tough contemplations &
ensuite soufflez sur lui.
meditation. Then he travelled to many countries & places NAMAZ NAFIL POUR LE MOIS DE
like Iran, Iraq, Syria, Turkey, Arabia, Azerbaijan etc. There RABI’ UL AAKHIR
he met many Sufi saints & dervishes. La première nuit de Rabi’ us Akhir lisez 4 rakaates
Once he got entangled in a spiritual mystery, and wasn’t Nafil. Dans chaque rakaate, après Alhamd lisez 5 fois
able to solve it, so then he went to the tomb of Hazrat Surah Ikhlaas.
Bayazid Bistami, where he meditated for many days, even Après le Salaam, lisez 1 fois Surah Yaa Seen.
he finally solved that spiritual mystery. During the journey Puis lisez 111 fois Durood Shareef. Si c’est possible
of Syria, he visited the tomb of the great Companion of the lisez le Durood Ghausia, c’est mieux.
Holy Prophet, Hazrat Bilal Habshi (R.A). Later his spiritual Le Durood Ghausia est comme suit:

ْ ‫ص ِّل َع ٰلى َسيِّ ِدنَا َوَم ْوٰلنَا ُمَ َّم ٍد َّم ْع ِد ِن‬
‫الُْوِد‬
teacher Hazrat Abul Fazal ordered him to go to Lahore to
preach the spiritual teachings of Islam. He said: “Hazrat
َ ‫اَللّ ُه َّم‬
‫َوالْ َكَرم َو اٰلِه َوبَا ِرْك َو َسلِّ ْم‬
Shah Hussain Zanjani is already there for this purpose, so
then why should I go to there? Hazrat Abul Fazal said: “It’s
none of your business, just go to Lahore.” So he left Syria
& came to Ghazni. From Ghazni he went to Peshawar & Allâhoumma swalli ‘alaa sayyidinaa wa mawlaanaa
then to Lahore, in 1041 A.D (431 A.H). When he reached Mouhammadim ma’dinil joodi wal karami wa aali-
Lahore, he saw that people are taking a Janaza towards
hee wa baarik wa sallim.
O Allah, répands Tes Bénédictions sur notre Chef et Maître Muham-
the graveyard for burial. He asked who is he? People
mad qui est toujours plein de bonté et de générosité et envoie sur lui
replied that it is Hazrat Shah Hussain Zanjani who has
ainsi que sa Famille la paix et les bénédictions.
died. After hearing that, he understood why his teacher
Hazrat Abul Fazal sent him to Lahore. After reaching to NAMAZ NAFIL DE RABI’ UL AKHIR
Lahore, he started to preach Islam & built a masjid there. (3ÈME NUIT)
He lived in Lahore for 21 years and thanks to him many La troisième nuit de Rabi’ ul Akhir, lisez 4 rakaates
tribes embraced Islam. Nafil. Dans chaque rakaate, après Surah Fateha, lisez
He wrote about nine books but only the Kashful Mahjub n’importe quel Surah que vous connaissez.
is available. Some of his sayings: Ensuite, après le Salaam, lisez 111 fois :
1. Every good and evil that happens to man is decreed by God.
2. Whosoever refrains his soul from lust, verily Paradise shall be
his abode.
‫ُّو ُح يَا بَ ِديْ ُع‬
ْ ‫يَا بُد‬
3. The animal soul is the greatest of all veils between God and Yaa Bouddoohou Yaa Badee’ou
man. O Toi qui es Splendide,
4. Knowledge of God is the science of gnosis; knowledge from O Toi qui éclaircit toute chose
God is the science of the sacred Law; and knowledge with God is • ‘Al Bayaan - The Truth Narrative’ a été créé par :
the science of the Sufi path. Maulana Ahmad Bashir Keenoo
• Rédacteur en Chef:
5. This world is the abode of trouble, the pavilion of affliction, the
Mr. Abdus Saboor Mohamed Saleh
den of sorrow, the house of parting, and the cradle of tribulation. Email : saboor@intnet.mu
6. A person’s nobility and elevation in status is not judged by • Concéption, Mise en Page et Impréssion par :
miracles but by chastity and purity in his dealings. Westprint Company Limited
Angles de rues 30, Sir Virgile Naz et 46, Dr Joseph Rivière,
7. The most excellent form of Ibadah is to oppose your desires. Port Louis, République de L’Île Maurice
8. God is not finite that the imagination should be able to define T : + (230) 211 7685 | F : + (230) 210 8309 | E : westprint@intnet.mu
Him or that the intellect should comprehend His nature. DISTRIBUÉ GRATUITEMENT PAR :
D.O.R FOUNDATION (WESTPRINT COMPANY LIMITED)