Vous êtes sur la page 1sur 4

Contrôle Continu N°2

Module Géologie Appliquée


Durée 1heure 30 mn Documents Non Autorisés

1/Qu’est ce qu’une anomalie dans le sens qu’il est donné à ce terme en Géophysique Appliquée.

2/ Donner 2 exemples d’objectifs ciblés par la méthode de prospection gravimétrique appliquée au Génie
Civil.

3/ Quelle est La limite de la résistivité apparente quand r → 0 est :

A/ O B/ ∞ C/ ρ1 D/ 1000 Ω.m

4/ Quelle est la limite de la résistivité apparente quand r → ∞ est :

A/ O B/ ∞ C/ ρ substratum D/ 500 Ω.m

5/ Les ondes de Rayleygh sont des ondes :

A/ longitudinales B/ transversales C/ de surface

6/ En sismique réfraction les équations des hodochrones associées aux temps d’arrivées sont :

A/ des paraboles B/ des hyperboles C/ des segments de droite D/ des sinusoïdes

7/ La sismique réfraction est basée sur l’existence d’un contraste de :

A/ de densité B/ de susceptibilité magnétique C/ de résistivité magnétique

8/ En sismique réfraction, et en présence d’un sol composé d’une 1ère couche horizontale et d’un
substratum de vitesses sismiques respectives V1 et V2 = 2V1 , montrez que les délais à l’origine δ1 et δ 2
respectivement des ondes réfractées et réfléchies vérifient la relation suivante :

A/ δ 1 = 3 B/ δ 1 = 3 C/ δ 1 = 2 3
δ2 2 δ2 4 δ2 2

9/ Laquelle de ces sources sismiques n’est pas utilisée en sismique réfraction terrestre

A/ explosif B/ flexichoc C/ chute de poids

10/ On recherche des cavités hautes de 10 mètres et larges de plusieurs centaines de mètres, sous un
toit de roche de 5 mètres maximum. Laquelle de ces méthodes serait elle à même de répondre :

A/ gravimétrie conventionnelle B/ magnétométrie C/ résistivité électrique

JEUDI 10 JUIN DEUX MILLE DIX PAGE 1 SUR 3


11/ Dans une configuration Wenner, comment sont positionnées les électrodes ?

A/ Alignées et équidistantes B/ En rond C/Aux quatre coins d’un losange

D/ Alignées et ordonnées telles que la distance entre la première et la deuxième est égale au double
de la distance entre la troisième et la quatrième

12/ Dans une configuration Schlumberger, comment sont positionnées les électrodes ?

A/ Alignées et équidistantes B/ En rond C/Aux quatre coins d’un losange

D/ Alignées et ordonnées telles que la distance entre la première et la deuxième est égale au double
de la distance entre la troisième et la quatrième

13/ Quel est l’ordre de grandeur de la résistivité électrique d’une formation argileuse ?

A/ 20 Ω.m B/ 100 Ω.m C/ 5000 Ω.m D/ 200.000 Ω.m

14/ En diagraphies nucléaires laquelle de ces applications ne relève pas des outils du génie civil :

A/Reconnaissance géologique des formations difficiles à prélever

B/ estimation de la masse d’un dépôt C/ suivi des tassements

D/ contrôle et suivi de comblement de carrières E/ localisation des vides souterrains

15/ La sonde de diagraphie gamma-gamma permet de déterminer :

A/ la teneur en eau pondérale B/ la perméabilité C/ la densité

16/ La sonde de diagraphie neutron-neutron permet de déterminer :

A/ la masse volumique sèche B/ la porosité C/ la viscosité

17/ La méthode de prospection par diagraphie sismique servant à mesurer les modules élastiques en
forage, laquelle de ces méthodes est la plus fréquemment utilisée en reconnaissance géotechnique pour le
génie civil :

A/ Le trou à trou ou Crosshole B/le surface-trou ou Downhole C/ le trou-surface ou Uphole

18/ Laquelle de ces applications ne relève pas du radar géotechnique en méthodes électromagnétiques :

A/ Détection de vides (karst, caves, galeries) B/ Détection de failles, fractures en site rocheux
C/ Localisation de canalisation en site urbain D/ Localisation de filon pyritique

19/ Quelle est approximativement la profondeur maximale atteinte lors sondage électrique de longueur
totale 600 m ?

A/ 10 m B/ 100 m C/ 10 cm D/ 50 m

JEUDI 10 JUIN DEUX MILLE DIX PAGE 2 SUR 3


20/ Faites figurer les termes suivants dans la configuration classique d’un essai de sismique réfraction.

intercept time ; distance critique ; vitesse V1 ; vitesse V2 ; angle critique α ; onde directe ; onde
réfractée ; pente 1/V1 ; pente 1/V2 ; point de tir ; géophones ; bretelle ; station

21/ Replacer les termes suivants dans leur configuration classique d’un essai « crosshole ».

Sonde émettrice dans forage émetteur ; sonde réceptrice dans forage récepteur 1 ; sonde réceptrice
dans forage récepteur 2 ; signaux capteur 1 ; signaux capteur 2 ; déclenchement ; émission sonde
émettrice P & S ; réception 1 capteur triaxial ; réception 2 capteur triaxial ; enregistreur sismique
numérique ; essai « crosshole » au niveau n ; 3 à 5 m

VOUS REMETTREZ JOINTE A VOTRE COPIE LA PRESENTE PAGE N°3 DUMENT REMPLIE

JEUDI 10 JUIN DEUX MILLE DIX PAGE 3 SUR 3


JEUDI 10 JUIN DEUX MILLE DIX PAGE 4 SUR 3