Vous êtes sur la page 1sur 1

La troisième conférence méditerranéenne de la biodiversité

Gestion durable, intégrée et participative des déchets générés dans quatre établissements
scolaires de la wilaya de Tizi-Ouzou, Algérie.

KANANE Melissa,, Slimani Rachid, Dr. HAMMOUM, A, Dr.Metna,F.


Pour toute correspondance : kanane.melissa0117@gmail.com

Résumé

Les déchets produits par les établissements scolaires de la commune de Bouzeguéne sont
collectés par les services de la commune, puis acheminés vers le centre d’enfouissement
technique de Tizi-Ouzou (Algérie). Cette pratique n’est pas adaptée car les déchets générés
par ces établissements sont essentiellement constitués de matière organique (90%) et, une fois
enfouis, engendrent des nuisances en produisant du lixiviat et des gaz à effet de serre. La
valorisation sur place par compostage est le traitement le plus adapté car il est plus simple et
moins onéreux. La commune devrait élaborer un schéma communal de gestion des déchets
notamment ceux issus des établissements scolaires en vue de leur valorisation in situ.

Notre travail a consisté à accompagner la commune de Bouzeguéne à élaborer et expérimenter


ce schéma de gestion proposé dans ces quatre établissements, pour ensuite le généraliser à
toutes les écoles de la commune et de la région. Pour ce faire, nous avons travaillé pour
changer la perception et le comportement des élèves, des employés, des professeurs et des
responsables de ces institutions.

Dans cette optique, nous avons organisé des compagnes de sensibilisations pour une gestion
durable et intégrée des déchets produits par ces établissements. Puis, nous avons formé les
élèves et le personnel pour appliquer les principes du tri sélectif lors d’ateliers d’application,
avec des gestes simples.

En parallèle, nous avons réalisé un essai de compostage de la fraction organique, grâce aux
déchets issus de leurs restaurants, triés au préalable par les élèves et le personnel.

En outre, nous avons sollicité les acteurs institutionnels pour des entretiens dans le but de
discuter de la problématique de la gestion des déchets issus des établissements scolaires, et de
discuter des stratégies à adopter.

Enfin, nous avons constaté l’implication appréciable des élèves lors d’activités diverses. En
effet, ce sont les acteurs qui ont participé avec le plus de dévouement, mais une réticence de la
part des employés et des directeurs des établissements a été observée. Nous avons conclu
aussi qu’avec un tri sélectif des déchets et un brassage régulier des composteurs, on pouvait
obtenir un compost stabilisé.

Mots clés : sensibilisation, gestion des déchets, compostage, déchets organiques