Vous êtes sur la page 1sur 3

2.1.1.

La contribution du contrôle interne au renforcement de la gouvernance de


l’entreprise

Le contrôle interne joue un rôle important au service de la bonne gouvernance. Il s’agit d’un
mécanisme de surveillance visant à réduire les conflits d’intérêts existant entre le manager et les
actionnaires.

Parmi les principaux objectifs de l’entreprise, la mise en place d’un système de contrôle interne
efficace qui contient un ensemble de procédures de contrôles, afin de garantir le bon
fonctionnement dans l’entreprise et de respecter les politiques mises en place.

Le contrôle interne et la gestion efficace des risques est un élément clé de la bonne gouvernance,
à tous les niveaux d’une organisation et à l’ensemble des opérations.

Le contrôle interne est devenu un outil incontournable dans le système de la gouvernance


d’entreprise, et aussi un mécanisme de régulation du comportement des parties prenantes dans
leurs relations avec la firme. En effet, il considéré comme l’un des principaux acteurs de ce
système. 29

Les organisations doivent veiller à mettre en œuvre des structures de gouvernance et un dispositif de
contrôle interne et de gestion des risques efficaces. La structure de gouvernance encadre les activités
de ceux qui se chargent quotidiennement de la gestion des risques inhérents au modèle économique
de leur organisation. Il convient de piloter ces activités afin d’en assurer la cohérence.

27
En ligne : [https://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le_interne#La_gouvernance_de_l.27entreprise ],
date de version : 2 février 2017.
28
Ifaci., 2010, « Les challenges de l’audit interne : aujourd’hui et demain ».
29
Thèse de doctorat en sciences économiques, le rôle du contrôle interne dans l’amélioration de la
Gouvernance d’Entreprise, 2013, 304 P.
Les trois éléments qui composent la gouvernance peuvent être représentés
comme dans la figure suivante :

Gouvernance

Gestion des
risques

Contrôle Audit interne


interne

Figure 1 : Principaux éléments de la gouvernance

Source: Ifaci, Manuel d’audit interne (améliorer l’efficcacité


de la gouvernance du contrôle interne du
management des risques), Eyrolles, 2015, 746
P.

Dans le terme « bonne » gouvernance il y a une connotation forte de contrôle


interne. Le contrôle interne est l’un des éléments les plus tangibles et les plus normés
des mécanismes de la gouvernance.30 La gouvernance est un processus piloté par le
conseil qui consiste à diriger, autoriser et surveiller les activités de la direction
générale en vue de réaliser les objectifs de l’organisation. 31

Conclusion
Au terme de ce chapitre, nous pouvons conclure que le contrôle interne est
indispensable au bon fonctionnement de l’organisation. Par ailleurs, la bonne
gouvernance est conditionnée par l’efficacité du dispositif du contrôle interne.
30
Présentation Houlihan Lokey Howard & Zukin, 16 mai 2006, 13P
31
Ifaci, Manuel d’audit interne (améliorer l’efficacité de la gouvernance du contrôle
interne du management des risques), Eyrolles, 2015, 746 P.