Vous êtes sur la page 1sur 9

CHAPITRE: calcul d’une semelle S10 sous

poteau P10
Choix du type de fondation :
Vu que le sol est de bonne portance σ adm = 3.5 bars, on a opté pour des fondations superficielles :
- Sur semelles isolés sous les poteaux.
- Sur semelles filantes sous les voiles.

-Dimensionnement de la semelle :
Terminologie :
Dans ce qui suit, on désigne par :
- a, b : les dimensions de la section du poteau.
- A, B : les dimensions de la semelle
- A’, B’ : les dimensions du gros béton
- h : la hauteur de la semelle
- H : la hauteur du gros béton
- d: les hauteurs utiles de la semelle

Figure 1 Vue de dessus d’une semelle

Données de calcul :

- Emplacement de la semelle considérée : sous le poteau P10.


- Dimensions du poteau : a * b = 55*120
-σ sol= 0.25 MPa

-σ GB = 0.7MPa

- Enrobage : 5cm ; fissuration peu- préjudiciable.

- f c28 = 25 MPa ;γ b= 1.5

- f et = 500 MPa ;γ s =¿ 1.15


-Pu=10382.92 KN
-Pser=7549 KN

-Dimensionnement
Semelle :
A a 0.5 5
Pour que la semelle soit homothétique du poteau, il faut que : = = =0.458
B b 1.2
Donc A=0.458B.
La section de la semelle est donnée par :
Pser 7.549
S= = =10.78 m²
σ GB 0.7

b 1,2
√a √
B ≥ S . = B ≥ 10,78 .
0. 55
= 4.9m

A=0,458B=0,458x4,9=2.25 m

-Condition de rigidité :

Pour vérifier la condition de rigidité, il faut que :

B−b
≤ d a Et d b ≤ A-a
4
4. 9−1.2
 ≤ d a et d b ≤ 2.25 – 0.55
4
 0. 9 25≤ d a et d b ≤ 1.7

On choisit donc db=0.995 m


La hauteur de la semelle est déterminée par :

h = d b + enrobage (5 cm)
Alors h= 0.995 +0.05 = 1 m

- Vérification des contraintes :

Pser + Psemelle σ̅
σ GB = ≤ GB
AB

Avec : Psemelle est le poids propre de la semelle Psemelle=25x4.9x2.25x1=275.625 Kpa

7.549+ 0.27 5
σ GB = =0.7MPa ≤ σ̅GB=0.7MPa  vérifiée
4.8 X 2.25

-Vérification vis-à-vis du poinçonnement :

Pour résister au poinçonnement, la hauteur de la semelle doit vérifier :

f c 28
P'u ≤P̅u = 0.045. Uc.h. γ
b

Avec  : Uc=2(a+b+2h)=2(0.55+1+(2x1))=7.1m

25
P̅u = 0.045x 7.1x1 1.5 =5.325MN

( a+2 h ) (b+ 2h) ( 0.55+ 2 X 1 ) (1 . 2+ 2 X 1)


pu ' = Nu* (1 – ) = 10.382x (1 – )=2.7MN
AB 2.25 X 4.9

 P'u ≤ P̅u=6.5MN

La condition de non poinçonnement est vérifiée

-Dimensionnement du gros béton (A’, B’, H’):

Pser + Psemelle 7.549+ 0.275


S= = =31.3 m²
σ sol 0. 25
B 4.9
√ √
B' = S .
A
= 31.3 X
2.25
=8.25m

A 2.25
√ √
A’= S .
B
= 22.3 X
4.9
=3.8m

B' −B A' − A
H’=max ( tanβ ; tanβ ¿ avec β :angle d’inclinaison des bielles or l’inclinaison des bielles est
2 2

Comprise entre 45°et 55°.

Pour le cas le plus défavorable ou, on a : β=55 °

3.2−2.25
H’ = tan55 = 1.19m
2

Soit H’ = 1.2m

- Vérification :

Pser + Psemelle+ PGB


σ S= ≤ σ̅S
A' B'

Avec : P Gros Béton est le poids propre de la Gros Béton P Gros Béton=25x8.25x3.8x1.2=940.5 Kpa

7.549+ 0.275+0.940
σ S= =0.25MPa
8.25 X 3.8

σ S=0.25MPa≤ 0.35 MPa  vérifiée.

Dans le cas général, on choisit les dimensions de la semelle et du gros béton de telle sorte qu’elles soient
homothétiques du poteau donc on va rectifier les valeurs trouvées en respectant les surfaces de la semelle et de gros
béton : A=3.1m B=3.7m S=11.47 m² ≥10.78 m²

A’=5.4m B’=6m S’=32.4m² ≥31.3 m²

- Ferraillage de la semelle :

En utilisant la méthode des bielles on obtient les sections d’armatures Aa dans le sens de la largeur et Ab dans le
sens de la longueur.
-La section d’armature dans le sens de la longueur :

Pu(B−b) 10.382∗(4.9−1.2)
Ay= = =120.33m²
8 dfed 8∗0.925∗435
-La section d’armature dans le sens de la largeur :

Pu( A−a) 10.382∗(2.25−0.5 5)


Ax= = =54.82cm²
8 dfed 8∗0.925∗435

9A
-Ax semelle= Ax max (1 ; ) =54.82 max (1 ; 0.91) =54.82 cm²
8B
-Ay semelle= Ay max (1 ; 0.91)=120.33cm²

Ax=1.1x54.82=60.32cm²
F.P
Ay=1.1x120.33=132.36 cm²

→ Donc soit 19HA20 (A=60.32cm2) dans le sens de largeur.

Et soit 40HA20 (A=120.33cm2) dans le sens de longueur.

- Arrêts des barres :

La détermination du type d’’ancrage nécessite la détermination de la longueur de scellement.

Avec Ѱ s = 1.5 pour les aciers HA.


φ: Diamètre de la barre.

2 500
lS = * = 132.27 cm = 1.32 m
4 0.4∗1.5²∗2.1
B B
≤ls≤  0.24 m≤ ls ≤ 1.275m pas vérifiée.
8 4

Donc on utilise des barres avec crochets (120°ou 135°)

- Armatures de montage :

La hauteur de la semelle est de 1m > 0.5m. Donc, il faut ajouter des armatures supérieures pour s’opposer à
l’éventuelle apparition de fissurations autour du poteau. Pour cela, on opte à une nappe d’acier de montage HA12
de même répartition que le ferraillage adopté dans la partie inférieure de la semelle, avec un ancrage droit.